Histoire de la police nationale du Laos

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Histoire de la police nationale du Laos"

Transcription

1 Histoire de la police nationale du Laos

2 @L'Harmattan, 1998 ISBN:

3 Jean DEUVE Histoire de la police nationale du Laos L'Harmattan 5-7, rue de l'école Polytechnique Paris -FRANCE L'Harmattan Inc. 55, rue Saint-Jacques Montréal (Qc) - CANADA H2Y lk9

4 Cil' 6 olao I<.'Y.L1ii~li'u Jlo lob_vlet",,"i OUJ>O...,. TH.I\-It-h.,1>1ô I OU I!>ON. ~ 'f 1,0 ~" /0 (~ """ 3.»"I.IV".~t, C-I'\-M.P..."...

5 1949

6

7 LA POLICE AU LAOS EN 1949 La Constitution, promulguée le Il mai 1947, crée le Royaume du Laos, formé par la réunion de l'ancien royaume de Luang Prabang et des provinces qui relevaient jusqu'alors de l'administration directe française. Le roi Sisavang Vong, roi de Luang Prabang, devient roi de ce nouveau royaume, qui reprend le nom traditionnel de Royaume du Million d'eléphants et du Parasol Blanc. La première Assemblée Nationale, formée de députés élus au suffrage universel, se réunit le 21 novembre 1947 et, le 25 de ce mois, le premier gouvernement du Royaume du Laos, présidé par le prince Tiao Souvannarath, est investi. Le 19 juillet 1949, la Convention Générale entre la France et le Laos matérialise les deux concepts des rapports franco-lao, à savoir, l'indépendance du Royaume et l'association avec la France, sur un pied d'égalité, au sein de l'union Française. Le Laos reçoit sa pleine souveraineté, interne et externe, dispose de ses finances, d'une Justice, de son armée, de sa police, établit des missions diplomatiques de son choix à l'étranger. Certaines restrictions sont prévues, toutefois, à l'exercice pratique de cette pleine souveraineté, tenant: a) à l'état de guerre régnant en Indochine, b) aux intérêts communs aux quatre pays associés, Cambodge, France, Laos, Vietnam. Ces dernières restrictions seront levées au fur et à mesure des progrès enregistrés au cours de conférences quadripartites. Cette Convention doit être suivie, aussitôt que possible, d'accords d'application pratique transférant au royaume du Laos les compétences exercées jusqu'alors par la France. Pour les 7

8 assumer, le Laos est dans l'obligation d'étoffer ses services existants, de les réorganiser ou d'en créer de nouveaux. Le gouvernement royal, présidé par Tiao Souvannarath, s'est, dès 1948, notamment préoccupé des problèmes que la souveraineté va poser dans le domaine de la police et a demandé à un officier français d'accepter la responsabilité de bâtir une police nationale, tâche pour laquelle le pays ne dispose d'aucun technicien. Tiao Boun Oum, qui prend la tête du gouvernement le 28 février 1949, confirme cette décision. Cet officier, de formation scientifique, venant de la réserve, avait dans les années 1945 et 1946 dirigé la guérilla contre les Japonais dans la région de Paksane et l'avait ensuite pacifiée alors que les Chinois, les Viet-minh et le mouvement Lao Issala s'opposaient au retour de la France et à l'autorité du roi de Luang Prabang. Il s'est fait de nombreuses amitiés dans tous les milieux Lao, et notamment, parmi les politiques, dont la plupart ont participé au même combat et, pour certains, côte-à-côte. Cet officier connait les problèmes qui peuvent se poser au Laos dans les domaines de la sécurité interne ou externe, de la subversion et des menées étrangères, car il vient de diriger, pendant plus de trois ans, le Service de Renseignements des Forces du Laos. Il parle, lit et écrit la langue et a la confiance du roi et des dirigeants lao. Le gouvernement français accepte de le détacher entièrement auprès du gouvernement royal et, le 21 septembre 1949, cet officier est nommé, par l'ordonnance Royale 73, directeur du Service Lao de Police et de Sûreté. En cette année 1949, les responsabilités en matière de police au Laos sont partagées entre la Sûreté Fédérale Française, le Service Lao de Police et d'immigration Indochinoise, les polices urbaines et l'armée de l'union Française. Le Service Lao de Police et d'immigration Indochinoise, créé en 1947, d'abord dirigé par un commissaire de po lice urbaine, Pheng Souvannavong, est, depuis peu, sous les ordres d'un jeune fonctionnaire, énergique et dynamique, Hom Sundara. 8

9 Il compte une quinzaine d'employés: deux frais diplômés de l'ecole de Droit et d'administration Lao, des agents détachés de la police urbaine et d'anciens militaires, récemment recrutés. Il dispose d'un seul bureau, dans la capitale, à Vientiane. Son rôle consiste à donner l'avis du gouvernement royal sur les demandes d'immigration de Vietnamiens et à tenter d'obtenir de la Sûreté Fédérale le refoulement ou le départ de résidents vietnamiens qui, pour une raison ou une autre, ont déplu aux autorités lao. Le service possède un fichier, réduit, de suspects de sympathie vietminh et son activité est, pour l'instant, entièrement bureaucratique et, en fait, fort minime. Son nouveau chef essaye de lancer ses subordonnés contre le piratage endémique qui sévit sur les bords du Mékong, mais ce projet n'en est qu'à ses débuts. Il existe des polices urbaines à Vientiane, à Luang Prabang, à Thakek, à Savannakhet et à Paksé. Leurs effectifs vont d'une douzaine à une trentaine d'hommes (Vientiane). Autonomes, ne dépendant que des préfets ou des chefs de provinces (chaokhouengs), elles sont formées d'anciens agents des polices urbaines de l'administration Française et souvent âgés et de quelques garçons venant de l'armée, récemment recrutés. Vivant en vase clos, sans espoir d'avancement autre que le grade de brigadier, ces policiers assurent le contrôle des marchés, la collecte des taxes urbaines, le bon ordre dans la commune, poursuivent les infractions aux règlements d'hygiène sur la voie publique, surveillent les prisonniers utilisés pour les travaux d'intérêt communal, portent les messages et jouent le rôle de plantons dans les bureaux administratifs. La Sûreté Fédérale Française, dirigée par un Contrôleur et, dans les provinces, par des commissaires, a son siège à Vientiane et dépend du chef de la Sûreté Fédérale Française en Indochine, qui réside à Saïgon, et du Commissaire de la République Française au Laos. Le personnel est formé de Vietnamiens et de Lao. Son action ne dépasse pratiquement pas le cadre des grandes villes et est axée essentiellement sur le contrôle des résidents étrangers, 9

10 sur l'immigration, sur la police administrative (permis de port d'armes...), sur le renseignement de contact en Thaïlande. Le commissariat de Vientiane dispose toutefois d'une section de Police spéciale dont les attributions portent sur la prévention et la répression des atteintes à la sûreté intérieure et extérieure. La direction entretient un excellent laboratoire technique et possède un important fichier dactyloscopique. Dans la campagne, c'est-à-dire sur la quasi-totalité du royaume, il n'y a pas de formations de police. C'est, en fait, l'armée de l'union (unités formées de Lao, encadrés de sousofficiers et d'officiers français) qui assure, par sa seule présence ou ses patrouilles, la paix et la tranquillité sur la majeure partie du pays. C'est elle seule qui mène la lutte contre la subversion et les implantations de groupes armés, alimentés du Nord-Vietnam, et surveille les frontières, en dehors des points de passages officiels ou traditionnels. Son service de renseignements apporte une couverture lointaine et rapprochée des menaces pesant sur le royaume en provenance des pays étrangers ou des zones de subversion. C'est dans ce contexte que le nouveau directeur prend la succession d'hom Sundara le 18 octobre 1949, avec la mission de créer une police nationale capable d'assumer les compétences qui vont, très prochainement, être transférées au gouvernement royal. 10

Décret-Loi no. 002/2003 du 11 janvier 2003 portant création et organisation de la Direction Générale de Migration.

Décret-Loi no. 002/2003 du 11 janvier 2003 portant création et organisation de la Direction Générale de Migration. Décret-Loi no. 002/2003 du 11 janvier 2003 portant création et organisation de la Direction Générale de Migration. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE Vu, tel que modifié et complété à ce jour, le Décret-Loi

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE MINISTERE DE LA DEFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS

CONVENTION DE STAGE MINISTERE DE LA DEFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS CONVENTION DE STAGE MINISTERE DE LA DEFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS Vu le code de l'éducation, notamment ses articles L. 611-2 et L. 611-3, Vu le code de la sécurité sociale, notamment ses articles

Plus en détail

14ème legislature. Texte de la question. Texte de la réponse

14ème legislature. Texte de la question. Texte de la réponse Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) http://www2.assemblee-nationale.fr/questions/detail/14/qe/81439 14ème legislature Question N : 81439 De Mme Marie-Christine Dalloz ( Les Républicains - Jura ) Question

Plus en détail

LES ARRÊTÉS de DÉLÉGATIONS de FONCTIONS et de SIGNATURES du MAIRE. Généralités Règles communes à toutes les délégations

LES ARRÊTÉS de DÉLÉGATIONS de FONCTIONS et de SIGNATURES du MAIRE. Généralités Règles communes à toutes les délégations LES ARRÊTÉS de DÉLÉGATIONS de FONCTIONS et de SIGNATURES du MAIRE Fiche 2 Base réglementaire : (voir annexe fiche 2) Délégations aux adjoints et conseillers municipaux : o CGCT : article L. 2122-18 Délégations

Plus en détail

LE NOUVEAU CADRE D'EMPLOIS DES REDACTEURS TERRITORIAUX

LE NOUVEAU CADRE D'EMPLOIS DES REDACTEURS TERRITORIAUX CATEGORIE B Note d information N 2012-49 du 10 septembre 2012 LE NOUVEAU CADRE D'EMPLOIS DES REDACTEURS TERRITORIAUX REFERENCES Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012 portant statut particulier du cadre

Plus en détail

Annexe : Les archives du Conseil constitutionnel

Annexe : Les archives du Conseil constitutionnel Annexe : Les archives du Conseil constitutionnel Source : Services du Conseil constitutionnel Édition du 12 octobre 2011 Annexe : Les archives du Conseil constitutionnel... 1 - Code du patrimoine - Partie

Plus en détail

Dahir portant loi n 1-84-188 du 13 moharrem 1405(9 Octobre 1984) relatif à l'agence urbaine de Casablanca (1) (B.O. 5 décembre 1984).

Dahir portant loi n 1-84-188 du 13 moharrem 1405(9 Octobre 1984) relatif à l'agence urbaine de Casablanca (1) (B.O. 5 décembre 1984). Dahir portant loi n 1-84-188 du 13 moharrem 1405(9 Octobre 1984) relatif à l'agence urbaine de Casablanca (1) (B.O. 5 décembre 1984). Vu la Constitution, notamment son article 19, Article Premier : Il

Plus en détail

ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL

ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL Réaffirmant notre attachement à la troisième République du Mali ; Réaffirmant également notre

Plus en détail

La formation des agents des SDIS

La formation des agents des SDIS La formation des agents des SDIS 4-La formation des sapeurs-pompiers Le schéma national des emplois, des activités et des formations créé par l arrêté du 4 janvier 2006 relatif au schéma national des emplois,

Plus en détail

LOUIS, ÉMILE BERTIN CRÉATEUR DE LA MARINE MILITAIRE MODERNE DU JAPON.

LOUIS, ÉMILE BERTIN CRÉATEUR DE LA MARINE MILITAIRE MODERNE DU JAPON. Don à la bibliothèque des archives de l'école polytechnique de L'OUVRAGE inédit intitulé : "l'ingénieur général de 1ère classe du génie maritime louis, LOUIS, ÉMILE BERTIN CRÉATEUR DE LA MARINE MILITAIRE

Plus en détail

MINISTERE DE LA JUSTICE

MINISTERE DE LA JUSTICE MINISTERE DE LA JUSTICE DECRET N 2003-715 Portant application de la Loi n 95-010 du 10 juillet 1995, portant Statut du personnel du Corps de l'administration Pénitentiaire en ce qui concerne les Agents

Plus en détail

AVIS N 09 / 2007 du 21 mars 2007. La Commission de la protection de la vie privée ;

AVIS N 09 / 2007 du 21 mars 2007. La Commission de la protection de la vie privée ; ROYAUME DE BELGIQUE Bruxelles, le Adresse : Rue Haute, 139, B-1000 Bruxelles Tél.: +32(0)2/213.85.40 E-mail : commission@privacycommission.be Fax.: +32(0)2/213.85.65 http://www.privacycommission.be COMMISSION

Plus en détail

Elle apporte également bon nombre d'éléments d'analyse très intéressants quant à cette taxe. Lecture commentée. I. Contexte

Elle apporte également bon nombre d'éléments d'analyse très intéressants quant à cette taxe. Lecture commentée. I. Contexte L'arrêt de principe du Conseil d'etat sur la taxe sur la distribution gratuite à domicile d'imprimés non adressés : il ne s'agit pas d'un octroi, et, de plus Sylvie Bollen - Juillet 2004 Ce 24 juin 2004,

Plus en détail

N 156 SESSION ORDINAIRE DE Enregistré à la Présidence du Sénat le 17 novembre 2015 PROPOSITION DE LOI

N 156 SESSION ORDINAIRE DE Enregistré à la Présidence du Sénat le 17 novembre 2015 PROPOSITION DE LOI N 156 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2015-2016 Enregistré à la Présidence du Sénat le 17 novembre 2015 PROPOSITION DE LOI tendant à autoriser la police nationale à utiliser des armes de service dans les mêmes

Plus en détail

SPF Intérieur. A Monsieur (Madame) le Gouverneur de la Province. Monsieur (Madame) le Gouverneur,

SPF Intérieur. A Monsieur (Madame) le Gouverneur de la Province. Monsieur (Madame) le Gouverneur, CIRCULAIRE MINISTERIELLE DU 9 AOUT 2007 RELATIVE A L'ORGANISATION DES SECOURS SELON LE PRINCIPE DE L'AIDE ADEQUATE LA PLUS RAPIDE DANS LA PROVINCE COMPLETEE PAR LA CIRCULAIRE MINISTERIELLE DU 1 er FEVRIER

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MDS

Décision du Défenseur des droits n MDS Paris, le 11 octobre 2013 Décision du Défenseur des droits n MDS 2013-195 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision relative au comportement d un fonctionnaire de police ainsi qu à des faits de violation

Plus en détail

MINISTERE DE LA JUSTICE

MINISTERE DE LA JUSTICE MINISTERE DE LA JUSTICE DECRET N 2003-714 Portant application de la Loi n 95-010 du 10 juillet 1995, portant Statut personnel du Corps de l'administration Pénitentiaire en ce qui concerne les Encadreurs

Plus en détail

Formations francophones Promotion 2011 Enquête 2013 sur le devenir des diplômés

Formations francophones Promotion 2011 Enquête 2013 sur le devenir des diplômés Formations francophones Promotion 2011 Enquête 2013 sur le devenir des diplômés Enquête régionale 2013 Devenir des diplômés - Promotion 2011 - Dossier suivi par Nguyen Thuy Huyen, coordinatrice de l'enquête

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 MODALITÉS POUR AUGMENTER LE CAPITAL SOCIAL D'UNE SARL ET FORMALITÉS À ACCOMPLIR

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 MODALITÉS POUR AUGMENTER LE CAPITAL SOCIAL D'UNE SARL ET FORMALITÉS À ACCOMPLIR MODALITÉS POUR AUGMENTER LE CAPITAL SOCIAL D'UNE SARL ET FORMALITÉS À ACCOMPLIR L'augmentation de capital social dans les SARL Introduction Le capital social de la société à responsabilité limitée peut

Plus en détail

relative à l organisation et à la gestion de la police du lac de Neuchâtel

relative à l organisation et à la gestion de la police du lac de Neuchâtel 785.5 Convention intercantonale du 5 août 04 relative à l organisation et à la gestion de la police du lac de Neuchâtel Le Directeur de la sécurité et de la justice du canton de Fribourg Le Chef du Département

Plus en détail

Statuts-types de fondation de coopération scientifique. «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation.

Statuts-types de fondation de coopération scientifique. «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation. MESR 27 octobre 2006 Statuts-types de fondation de coopération scientifique «Réseaux thématiques de recherche avancée» I - But de la fondation Article 1 er «Le réseau thématique de recherche avancée» 1

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2016

DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2016 DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2016 Le formulaire est à retourner impérativement complété des pièces justificatives avant le 15 octobre 2015 - Soit par courrier à l adresse

Plus en détail

L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement)

L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement) 1 L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement) L agrément d association de protection de l environnement permet d être appelé

Plus en détail

Désireux d'approfondir la coopération économique entre leurs deux Etats; Article 1

Désireux d'approfondir la coopération économique entre leurs deux Etats; Article 1 Accord relatif à l'encouragement et la protection des investissements entre le Royaume des Pays-Bas et la République du Sénégal Le Gouvernement du Royaume des Pays-Bas et le Gouvernement de la République

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Ordonnance n o 2015-1630 du 10 décembre 2015 complétant et précisant les règles financières et

Plus en détail

Partie I: sécurité privée et particulière et détectives privés

Partie I: sécurité privée et particulière et détectives privés Table des matières Partie I: sécurité privée et particulière et détectives privés Lois Loi du 10 avril 1990 réglementant la sécurité privée et particulière...ia-1 Loi du 19 juillet 1991 réglementant la

Plus en détail

CODE DE L'EDUCATION PARTIE REGLEMENTAIRE

CODE DE L'EDUCATION PARTIE REGLEMENTAIRE Texte officiel CODE DE L'EDUCATION PARTIE REGLEMENTAIRE Livre VI - L'organisation des enseignements supérieurs Titre VII - Les formations dans les autres établissements d'enseignement supérieur Chapitre

Plus en détail

Association pour le dépistage du cancer colorectal dans le Haut-Rhin ADECA 68 STATUTS

Association pour le dépistage du cancer colorectal dans le Haut-Rhin ADECA 68 STATUTS Association pour le dépistage du cancer colorectal dans le Haut-Rhin ADECA 68 STATUTS 1 Titre premier Constitution Objet Siège Durée de l'association Article 1 : Constitution et dénomination Entre toutes

Plus en détail

CIRCULAIRE SUR LE FONDS DE TRANSITION

CIRCULAIRE SUR LE FONDS DE TRANSITION CIRCULAIRE SUR LE FONDS DE TRANSITION Contexte U.S. Steel Canada Inc. ("USSC") offrait des prestations de vue, des prestations dentaires, des prestations pharmaceutiques, l'hospitalisation et d'autres

Plus en détail

Publié le : FEVRIER Loi relative à la répression de la corruption

Publié le : FEVRIER Loi relative à la répression de la corruption Publié le : 1999-03-23 MINISTERE DE LA JUSTICE 10 FEVRIER 1999. - Loi relative à la répression de la corruption ALBERT II, Roi des Belges, A tous, présents et à venir, Salut. Les Chambres ont adopté et

Plus en détail

DIRECTION RÉGIONALE DE LA POLICE JUDICIAIRE

DIRECTION RÉGIONALE DE LA POLICE JUDICIAIRE NOUS CONNAÎTRE DIRECTION RÉGIONALE DE LA POLICE JUDICIAIRE Rejoignez la communauté PP et suivez l actualité appli Pref. Police prefpolice-leblog.fr Formulaire de contact prefecturedepolice.fr/contact Numéro

Plus en détail

Constitution initiale du cadre d emplois des cadres territoriaux de santé paramédicaux

Constitution initiale du cadre d emplois des cadres territoriaux de santé paramédicaux Constitution initiale du cadre d emplois des cadres territoriaux de santé paramédicaux Un droit d option est ouvert aux membres : - du cadre d emplois des puéricultrices cadres territoriaux de santé régi

Plus en détail

Règlement relatif aux obligations attachées à certaines fonctions de l'administration cantonale

Règlement relatif aux obligations attachées à certaines fonctions de l'administration cantonale 18 décembre 1996 Règlement relatif aux obligations attachées à certaines fonctions de l'administration ale Etat au 27 novembre 2013 Le Conseil d'etat République et Canton de Neuchâtel, vu la loi sur le

Plus en détail

SENAT PROJET DE LOI. relatif à l'information et à la protection des consommateurs dans le domaine de certaines opérations de crédit.

SENAT PROJET DE LOI. relatif à l'information et à la protection des consommateurs dans le domaine de certaines opérations de crédit. PROJET DE LOI adopté le 21 décembre 1977 N 90 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1977-1978 PROJET DE LOI relatif à l'information et à la protection des consommateurs dans le domaine de certaines opérations

Plus en détail

Rapport annuel de 2007-2008 concernant la Loi sur l accès à l information et la Loi sur la protection des renseignements personnels

Rapport annuel de 2007-2008 concernant la Loi sur l accès à l information et la Loi sur la protection des renseignements personnels Rapport annuel de 2007-2008 concernant la Loi sur l accès à l information et la Loi sur la protection des renseignements personnels Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le président du

Plus en détail

LES ENSEIGNES DE DAKAR

LES ENSEIGNES DE DAKAR LES ENSEIGNES DE DAKAR La collection Langues d'afrique accueille aux éditions L' Harmattan des thèses, mémoires et autres ouvrages académiques consacrés à la sociolinguistique et à la description des langues

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉCISIONS DE LA COMMISSION PERMANENTE Séance du 17 juillet 2009 DOSSIER N 2009 C07 A 31 106

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉCISIONS DE LA COMMISSION PERMANENTE Séance du 17 juillet 2009 DOSSIER N 2009 C07 A 31 106 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Politique : - Ressources humaines Programme : Opération : EXTRAIT DES DÉCISIONS DE LA COMMISSION PERMANENTE Séance du 17 juillet 2009 DOSSIER N 2009 C07 A 31 106 Objet : Frais de déplacement

Plus en détail

LOI N 2004-006 du 26 juillet 2004. portant réorganisation et fonctionnement du. Conseil de Discipline Budgétaire et Financière CHAPITRE PREMIER

LOI N 2004-006 du 26 juillet 2004. portant réorganisation et fonctionnement du. Conseil de Discipline Budgétaire et Financière CHAPITRE PREMIER LOI N 2004-006 du 26 juillet 2004 portant réorganisation et fonctionnement du Conseil de Discipline Budgétaire et Financière (JO n 2921 du 09.08.04, p.2702) DISPOSITIONS GENERALES CHAPITRE PREMIER Article

Plus en détail

- 63 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

- 63 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi - 63 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de tendant à renforcer les droits des personnes liées par un pacte civil de solidarité TITRE I ER La commission a décidé de ne pas établir de texte. En conséquence,

Plus en détail

FONDATION ifrap STATUTS. Article 1 er - Objet et siège. Article 2 - Moyens

FONDATION ifrap STATUTS. Article 1 er - Objet et siège. Article 2 - Moyens FONDATION ifrap STATUTS I - But de la fondation Article 1 er - Objet et siège L'établissement dit «Fondation ifrap» a pour but d'effectuer des études et des recherches scientifiques sur l'efficacité des

Plus en détail

PHILIPPE, Roi des Belges, A tous, présents et à venir, Salut.

PHILIPPE, Roi des Belges, A tous, présents et à venir, Salut. 28 JANVIER 2014. - Arrêté royal établissant les conditions et modalités minimales pour la médiation prévue dans le cadre de la loi relative aux Sanctions administratives communales (SAC) PHILIPPE, Roi

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique n 48 du 8 novembre PARTIE PERMANENTE Etat-Major des Armées (EMA) Texte n 6

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique n 48 du 8 novembre PARTIE PERMANENTE Etat-Major des Armées (EMA) Texte n 6 BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique n 48 du 8 novembre 2013 PARTIE PERMANENTE Etat-Major des Armées (EMA) Texte n 6 CIRCULAIRE N 6165/DEF/DCSCA/SD_REJ/BREG relative aux insignes d ancrage

Plus en détail

RÈGLEMENT 175.31.1 sur la comptabilité des communes (RCCom)

RÈGLEMENT 175.31.1 sur la comptabilité des communes (RCCom) Adopté le 14.12.1979, entrée en vigueur le 01.01.1980 - Etat au 01.07.2006 (en vigueur) RÈGLEMENT 175.31.1 sur la comptabilité des communes (RCCom) du 14 décembre 1979 LE CONSEIL D'ÉTAT DU CANTON DE VAUD

Plus en détail

Dahir portant loi n (24 joumada II 1394) fixant l'organisation judiciaire du Royaume (B.O. 17 juillet 1974)

Dahir portant loi n (24 joumada II 1394) fixant l'organisation judiciaire du Royaume (B.O. 17 juillet 1974) Dahir portant loi n 1-74-338 (24 joumada II 1394) fixant l'organisation judiciaire du Royaume (B.O. 17 juillet 1974) Vu la constitution et notamment son article 102. Titre Premier : Des juridictions et

Plus en détail

La Corporation de l École Polytechnique. États financiers - 31 mai 2003

La Corporation de l École Polytechnique. États financiers - 31 mai 2003 La Corporation de l École Polytechnique États financiers - 31 mai 2003 Corporation de l'école Polytechnique de Montréal États financiers au 31 mai 2003 États financiers Résultats et évolution des soldes

Plus en détail

DEMANDE DE MÉDAILLE D HONNEUR DU TRAVAIL

DEMANDE DE MÉDAILLE D HONNEUR DU TRAVAIL N 11796 * 01 Ministère des affaires sociales, du travail et de la solidarité DÉPARTEMENT : DEMANDE DE MÉDAILLE D HONNEUR DU TRAVAIL (Application du décret du 4 juillet 1984 modifié par le décret du 17

Plus en détail

Rédacteur territorial Rédacteur principal

Rédacteur territorial Rédacteur principal Concours Rédacteur territorial Rédacteur principal Concours externe, interne, 3 e voie et examens professionnels Bruno Rapatout Formateur au Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT),

Plus en détail

Décision n 2013-678 DC

Décision n 2013-678 DC Décision n 2013-678 DC Loi organique portant actualisation de la loi organique n 99-209 du 19 mars 1999 relative à la Nouvelle-Calédonie Consolidation Source : services du Conseil constitutionnel 2013

Plus en détail

Supprimer la dernière phrase

Supprimer la dernière phrase DECRET N 85-397 DU 3 AVRIL 1985 RELATIF A L'EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Modifié par : - Décret n 85-1230 du 23 novembre 1985 (J.O. du 24 novembre 1985) ; - Décret

Plus en détail

Sont inscrites dans cette catégorie des entreprises individuelles à savoir les commerçants/personnes physiques.

Sont inscrites dans cette catégorie des entreprises individuelles à savoir les commerçants/personnes physiques. CONSTITUTION D UNE ENTREPRISE DU REGIME A Sont inscrites dans cette catégorie des entreprises individuelles à savoir les commerçants/personnes physiques. Le Centre de Formalités des Entreprises de la Chambre

Plus en détail

Session régionale «Jeunes» Sécurité et Justice

Session régionale «Jeunes» Sécurité et Justice Institut national DOSSIER DE CANDIDATURE Session régionale «Jeunes» Sécurité et Justice du lundi 30 novembre au vendredi 4 décembre 2015 à Strasbourg (Bas-Rhin) École nationale d administration La date

Plus en détail

VILLE DE SAINTE-MARTHE-SUR-LE-LAC

VILLE DE SAINTE-MARTHE-SUR-LE-LAC PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINTE-MARTHE-SUR-LE-LAC Séance ordinaire du conseil de la Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, tenue le 13 janvier 2016 à 20 h à la salle du conseil de l hôtel de ville, située

Plus en détail

Fiche pratique n 2. Indemnités et droits des bénévoles. Fiche pratique Associations Le Guide pratique de l association

Fiche pratique n 2. Indemnités et droits des bénévoles. Fiche pratique Associations Le Guide pratique de l association Fiche pratique n 2 Indemnités et droits des bénévoles L'indemnité est une somme attribuée en réparation d'un dommage, d'un préjudice ou en compensation de certains frais. On distingue deux types d'indemnité

Plus en détail

Les droits et obligations des fonctionnaires

Les droits et obligations des fonctionnaires Les droits et obligations des fonctionnaires Transcription audio du clip d animation numérique Audio 01 Les droits et obligations des fonctionnaires Audio 02 Les droits fondamentaux des fonctionnaires

Plus en détail

L officier de police judiciaire (OPJ) et l agent de police judiciaire (APJ)

L officier de police judiciaire (OPJ) et l agent de police judiciaire (APJ) L officier de police judiciaire (OPJ) et l agent de police judiciaire (APJ) Autre publié le 22/01/2015, vu 3945 fois, Auteur : Fabrice R. LUCIANI Code de procédure pénale Décret n 2003-390 du 24 avril

Plus en détail

RÉUNION DE PLEIN DROIT DU PARLEMENT EN APPLICATION. le 6 Juillet 1961 DE L'ARTICLE 16 DE LA CONSTITUTION ET 2' SESSION ORDINAIRE DE

RÉUNION DE PLEIN DROIT DU PARLEMENT EN APPLICATION. le 6 Juillet 1961 DE L'ARTICLE 16 DE LA CONSTITUTION ET 2' SESSION ORDINAIRE DE . N 112 PROJET DE LOI SENAT adopté RÉUNION DE PLEIN DROIT DU PARLEMENT EN APPLICATION le 6 Juillet 1961 DE L'ARTICLE 16 DE LA CONSTITUTION ET 2' SESSION ORDINAIRE DE 1960-1961 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR

Plus en détail

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 15.12.2015 COM(2015) 645 final 2015/0294 (NLE) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL concernant la signature, au nom de l'union européenne, et l application provisoire

Plus en détail

MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION DES RESSOURCES ET DES COMPETENCES DE LA POLICE NATIONALE

MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION DES RESSOURCES ET DES COMPETENCES DE LA POLICE NATIONALE MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION DES RESSOURCES ET DES COMPETENCES DE LA POLICE NATIONALE ACCUEIL EN DETACHEMENT DANS LE CORPS DE CONCEPTION ET DE DIRECTION DE LA POLICE NATIONALE Bureau des commissaires

Plus en détail

La centrale de marchés Mercure : une approche pluridisciplinaire des achats hospitaliers de fournitures et de services. Guy HEBERT

La centrale de marchés Mercure : une approche pluridisciplinaire des achats hospitaliers de fournitures et de services. Guy HEBERT La centrale de marchés Mercure : une approche pluridisciplinaire des achats hospitaliers de fournitures et de services Guy HEBERT Président C.M. MERCURE Directeur Achats & Logistique - Cliniques universitaires

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec (L.R.Q., c. R-5, a. 14 et a. 15 ; 2007, c. 21, a. 9 et a. 11) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

SOMMAIRE 1 PRESENTATION ELEMENTS SUR LE TOURISME LE SECTEUR HÔTELIER... 19

SOMMAIRE 1 PRESENTATION ELEMENTS SUR LE TOURISME LE SECTEUR HÔTELIER... 19 7 SOMMAIRE 1 PRESENTATION... 9 2 ELEMENTS SUR LE TOURISME... 11 2.1 LA SOUS-RÉGION DU MÉKONG EST EN PLEIN ESSOR TOURISTIQUE...11 2.2 LE VOLUME DES VOYAGES...11 2.3 LES RECETTES TOURISTIQUES...13 2.4 MOTIVATIONS

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Marine nationale

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Marine nationale BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique PARTIE PERMANENTE Marine nationale INSTRUCTION N 379/DEF/DPMM/1/PRA - N 1851/DEF/DPMM/2/A relative à l'application des articles 432-12 et 432-13 du code

Plus en détail

Grilles salaires 2016 cat C TERRITORIAUX VILLE DE NANTES, C.C.A.S. ET S.M.A.N.O.

Grilles salaires 2016 cat C TERRITORIAUX VILLE DE NANTES, C.C.A.S. ET S.M.A.N.O. TERRITORIAUX VILLE DE NANTES, C.C.A.S. ET S.M.A.N.O. Barème des traitements au 1er juillet 2016 Valeur du point d'indice : 4,6581 bruts CATÉGORIE C Page 1 Échelle 3 Adjoints techniques 2ème cl, Adjoints

Plus en détail

VILLE D ESSEY-LES-NANCY REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS

VILLE D ESSEY-LES-NANCY REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS VILLE D ESSEY-LES-NANCY REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 18 juin 2008 OBJET : Modification du tableau des effectifs à compter du 1 er juillet 2008 Rapporteur

Plus en détail

ASSOCIATION STATUTS. Edition septembre 2015. (annule et remplace les précédents statuts)

ASSOCIATION STATUTS. Edition septembre 2015. (annule et remplace les précédents statuts) ASSOCIATION STATUTS Edition septembre 2015 (annule et remplace les précédents statuts) Modifications marquées par un trait vertical gras en marge gauche : Page 2 - Article 5 : précision sur la commune

Plus en détail

Astrid Jousset Coordinatrice Laos Janvier 2005.

Astrid Jousset Coordinatrice Laos Janvier 2005. PARTICIPEZ À L ACTION D AU LAOS ET FINANCEZ LA RÉNOVATION D UNE ÉCOLE PRIMAIRE DANS LA RÉGION DE KHEUA KHAO KHAD. RESUME > LIEU Ban Kheua Khao Kad, village du sud est laotien, à une vingtaine de kilomètres

Plus en détail

Règles de classement à la nomination stagiaire Catégorie B (N.E.S)

Règles de classement à la nomination stagiaire Catégorie B (N.E.S) CARRIÈRES N 8 Règles de classement à la nomination stagiaire Catégorie B (N.E.S) Les nouveaux cadres d'emplois de catégorie B du Nouvel Espace Statutaire (N.E.S.) répondent à des règles propres de classement

Plus en détail

TRAITEMENT DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL À DES FINS DE PROPAGANDE ÉLECTORALE ET RESPECT DE LA VIE PRIVÉE DES CITOYENS : PRINCIPES FONDAMENTAUX I

TRAITEMENT DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL À DES FINS DE PROPAGANDE ÉLECTORALE ET RESPECT DE LA VIE PRIVÉE DES CITOYENS : PRINCIPES FONDAMENTAUX I TRAITEMENT DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL À DES FINS DE PROPAGANDE ÉLECTORALE ET RESPECT DE LA VIE PRIVÉE DES CITOYENS : PRINCIPES FONDAMENTAUX I. CONTEXTE Les partis et les mandataires politiques étant

Plus en détail

Accord de mobilité Groupe Caisse des Dépôts

Accord de mobilité Groupe Caisse des Dépôts Accord de mobilité Groupe Caisse des Dépôts Accord de mobilité groupe Caisse des Dépôts 1 SOMMAIRE Préambule... 3 Chapitre 1 LES PRINCIPES DE LA MOBILITE DANS LE GROUPE... 4 Article 1 La priorité aux candidatures

Plus en détail

CF - Organisation du contrôle fiscal - Services chargés du contrôle de l'impôt

CF - Organisation du contrôle fiscal - Services chargés du contrôle de l'impôt Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-CF-DG-20-20131018 DGFIP CF - Organisation du contrôle fiscal - Services

Plus en détail

WYCLIFFE SUISSE Compte d'exploitation 2012/2013

WYCLIFFE SUISSE Compte d'exploitation 2012/2013 PRODUITS Dons et Contributions Dons à affectation définie Dons de Suisse (collaborateurs et projets à 1 l'étranger) 3'131'355.37 3'110'000 3'232'152.72 2 Dons de Suisse (collaborateurs au pays) 377'351.13

Plus en détail

Leçon n 4 : «La Sécurité des personnes et des biens : organisations et problèmes»

Leçon n 4 : «La Sécurité des personnes et des biens : organisations et problèmes» Leçon n 4 : «La Sécurité des personnes et des biens : organisations et problèmes» Introduction : La sécurité publique est l ensemble des conditions que l Etat doit assurer pour que le citoyens vivent sans

Plus en détail

Convention de subventionnement d'un tiers avec mise à disposition gratuite de données

Convention de subventionnement d'un tiers avec mise à disposition gratuite de données Convention de subventionnement d'un tiers avec mise à disposition gratuite de données Règles d'édition Les textes en gras soulignés bleu renvoient à des définitions du GLOSSAIRE des termes juridiques SINP-ONB.

Plus en détail

Séance 1 Les grands principes et les grandes données de la fonction publique territoriale. Fiche de synthèse

Séance 1 Les grands principes et les grandes données de la fonction publique territoriale. Fiche de synthèse Séance 1 Les grands principes et les grandes données de la fonction publique territoriale Fiche de synthèse Les grands principes et les grandes données de la fonction publique territoriale 1. Les éléments

Plus en détail

Vu le rapport du 17 septembre 1999, par lequel monsieur le président :

Vu le rapport du 17 septembre 1999, par lequel monsieur le président : N 1999-4509 - ressources humaines - Constitution du service informatique communautaire - Création d'emplois - Direction générale des services - Direction des systèmes d'information et de télécommunications

Plus en détail

DISPOSITIONS STATUTAIRES COMMUNES AUX CADRES D'EMPLOIS DE CATEGORIE B

DISPOSITIONS STATUTAIRES COMMUNES AUX CADRES D'EMPLOIS DE CATEGORIE B DECRET NOTE D'INFORMATION DU 16.04.2010 N 2010-14 SERVICE DOCUMENTATION DISPOSITIONS STATUTAIRES COMMUNES AUX CADRES D'EMPLOIS DE CATEGORIE B Références : Décret n 2010-329 du 22 mars 2010 portant dispositions

Plus en détail

N 1 2014 30 JANVIER SOMMAIRE

N 1 2014 30 JANVIER SOMMAIRE N 1 2014 30 JANVIER SOMMAIRE Page PERSONNEL PROVINCIAL Personnel non enseignant : - Résolution du Conseil provincial du 18 juin 2013 relative à la modification du statut du personnel provincial non enseignant

Plus en détail

Infractions commises à l aide d explosifs, d armes à feu, et d autres matières ou instruments dangereux

Infractions commises à l aide d explosifs, d armes à feu, et d autres matières ou instruments dangereux Infractions commises à l aide d explosifs, d armes à feu, et d autres matières ou instruments dangereux Décret n 2001/268/PRES/PM/SECU/MATD/MEF/DEF/MEE/MJPDH du 8 juin 2001 (JO N 26 2001) portant régime

Plus en détail

Que l'on sache par les présentes - puisse Dieu en élever et en fortifier la teneur!

Que l'on sache par les présentes - puisse Dieu en élever et en fortifier la teneur! Dahir n 1-89-225 du 13 joumada I 1413 (9 novembre 1992) portant promulgation de la loi n 20-88 instituant l'agence urbaine d'agadir. LOUANGE A DIEU SEUL! (Grand Sceau de Sa Majesté Hassan II) Que l'on

Plus en détail

I. Exposé des motifs p. 2 II. Texte du projet de règlement grand-ducal p. 3 III. Commentaire des articles p. 5 IV. Fiche financière p.

I. Exposé des motifs p. 2 II. Texte du projet de règlement grand-ducal p. 3 III. Commentaire des articles p. 5 IV. Fiche financière p. Projet de règlement grand-ducal fixant le programme et la durée de la formation professionnelle spéciale portant sur la recherche et la constatation des infractions ainsi que sur les dispositions pénales

Plus en détail

LA PRÉFECTURE DE POLICE. Les Boers. la police des taxis. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité

LA PRÉFECTURE DE POLICE. Les Boers. la police des taxis. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité LA PRÉFECTURE DE POLICE Les Boers la police des taxis RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité Au sein de la direction de l ordre public et de la circulation de la préfecture de Police, le «groupe

Plus en détail

Décision n DC

Décision n DC Décision n 2016 731 DC Loi organique relative au statut des autorités administratives indépendantes créées par la Nouvelle-Calédonie. Consolidation Source : services du Conseil constitutionnel 2016 Document

Plus en détail

Registre national des crédits aux particuliers. Article 20

Registre national des crédits aux particuliers. Article 20 Section 3 Registre national des crédits aux particuliers Article 20 Le code de la consommation est ainsi modifié : 1. - La section 1 du chapitre III du titre III du livre III est intitulée : «dispositions

Plus en détail

DÉCRET-LOI Nº 27/78 Création de l office des cafés

DÉCRET-LOI Nº 27/78 Création de l office des cafés DÉCRET-LOI Nº 27/78 Création de l office des cafés Chapitre 1. DE LA DENOMINATION, DU SIEGE, DE L'OBJET Article: 1 Il est créé un Office des Cafés, sous le sigle *OCIR-Café*, ci-après dénommé l'office.

Plus en détail

PROGRAMMES LIMITATIFS AUX CONCOURS DIRECTS ET PROFESSIONNELS DES ELEVES OFFICIERS DE POLICE PROGRAMME COMMUN AUX CONCOURS DIRECT ET PROFESSIONNEL

PROGRAMMES LIMITATIFS AUX CONCOURS DIRECTS ET PROFESSIONNELS DES ELEVES OFFICIERS DE POLICE PROGRAMME COMMUN AUX CONCOURS DIRECT ET PROFESSIONNEL PROGRAMMES LIMITATIFS AUX CONCOURS DIRECTS ET PROFESSIONNELS DES ELEVES OFFICIERS DE POLICE PROGRAMME COMMUN AUX CONCOURS DIRECT ET PROFESSIONNEL DROIT PENAL GENERAL - De l'histoire du droit pénal - De

Plus en détail

Accord du 16 novembre 2010 relatif à la création de l'association paritaire de gestion des moyens de HCR Prévoyance et HCR Santé

Accord du 16 novembre 2010 relatif à la création de l'association paritaire de gestion des moyens de HCR Prévoyance et HCR Santé Page 1 sur 5 Accord du 16 novembre 2010 relatif à la création de l'association paritaire de gestion des moyens de HCR Prévoyance et HCR Santé Préambule Champ d'application Article 1er Les dispositions

Plus en détail

Les décharges d activité de service (article 16)

Les décharges d activité de service (article 16) Les décharges d activité de service (article 16) Le mode de répartition des décharges d activité de service : Par un arrêt de juillet 1999, le Conseil d Etat a imposé aux administrations l obligation de

Plus en détail

SEPTIEME LEGISLATURE UNITE-PROGRES-JUSTICE ASSEMBLEE NATIONALE LOI N /AN

SEPTIEME LEGISLATURE UNITE-PROGRES-JUSTICE ASSEMBLEE NATIONALE LOI N /AN BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE ------------ SEPTIEME LEGISLATURE UNITE-PROGRES-JUSTICE ------------ ASSEMBLEE NATIONALE LOI N 007-2016/AN PORTANT DEFINITION ET REPRESSION DE L USURE L ASSEMBLEE NATIONALE

Plus en détail

Le centre de recherche documentaire de l IPRAUS. UMR AUSser

Le centre de recherche documentaire de l IPRAUS. UMR AUSser Le centre de recherche documentaire de l IPRAUS (Institut Parisien de Recherche Architecture Urbanistique Société) UMR AUSser (Architecture Urbanistique Société : Savoirs, Enseignement,Recherche) À l Ecole

Plus en détail

DÉCRET n du. relatif aux attributions du ministre de l immigration, de l intégration,

DÉCRET n du. relatif aux attributions du ministre de l immigration, de l intégration, RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l immigration, de l intégration, de l identité nationale et du codéveloppement NOR : IMIX0755108D/B1 DÉCRET n du relatif aux attributions du ministre de l immigration,

Plus en détail

SNPS Info. PENSIONS DU SECTEUR PUBLIC Aperçu des nouvelles mesures

SNPS Info. PENSIONS DU SECTEUR PUBLIC Aperçu des nouvelles mesures SYNDICAT NATIONAL DU PERSONNEL DE POLICE ET DE SECURITE 23 juillet 2012 N 2012/21 SNPS Info PENSIONS DU SECTEUR PUBLIC Aperçu des nouvelles mesures Les modifications de la législation relative aux pensions

Plus en détail

Informations générales sur le LAOS Drapeau: Langue: Population: Capitale: Monnaie: Langues étrangères:

Informations générales sur le LAOS Drapeau: Langue: Population: Capitale: Monnaie: Langues étrangères: Auteur: M. Souphol CHANTHAVIXAY Directeur adjoint du Département Administration de Lao Telecommunications (LTC) Avenue Lane Xang 01000, Vientiane, R.D.P. Lao Télécopie: 856 21 219690, Mobile: 856 20 5500620

Plus en détail

SECTION 2 AUTRES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS [DB

SECTION 2 AUTRES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS [DB SECTION 2 AUTRES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS [DB 13K242] Références du document 13K242 Date du document 10/08/98 2. Les procédures purement fiscales (imposition, taxation, redressement) s'appliquent indépendamment

Plus en détail

du Mékong et père d une marcophilie passionnante

du Mékong et père d une marcophilie passionnante ROUTE DU THÉ au pays du million d éléphants Le Laos, enfant du Mékong et père d une marcophilie passionnante «H. MENGUS Un jour de mai 1953, au Laos, je considérai la brousse immense qui s étendait à mes

Plus en détail

Code de conduite des députés au Parlement européen en matière d'intérêts financiers et de conflits d'intérêts

Code de conduite des députés au Parlement européen en matière d'intérêts financiers et de conflits d'intérêts Code de conduite des députés au Parlement européen en matière d'intérêts financiers et de conflits d'intérêts Article premier Principes directeurs Dans l'exercice de leurs fonctions, les députés au Parlement

Plus en détail

LA GRÈVE. - Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires, articles 9 bis, 12, 10 et 20 ;

LA GRÈVE. - Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires, articles 9 bis, 12, 10 et 20 ; CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 6 bis rue Olivier de Clisson B.P. 161 56005 VANNES CEDEX Tél. : 02.97.68.16.00 Fax : 02.97.68.16.01 Site Internet : www.cdg56.fr Circulaire n 10-19

Plus en détail

A. N. O. C. A. T. Fondée en 1892 et affiliée à : l'union NATIONALE des OFFICIERS de RESERVE (U.N.O.R.) Reconnue d'utilité publique

A. N. O. C. A. T. Fondée en 1892 et affiliée à : l'union NATIONALE des OFFICIERS de RESERVE (U.N.O.R.) Reconnue d'utilité publique A. N. O. C. A. T. ASSOCIATION NATIONALE des OFFICIERS du COMMISSARIAT de l'armee de TERRE ANCIENS ELEVES AMIS des ECOLES MILITAIRES d'administration Fondée en 1892 affiliée à : l'union NATIONALE des OFFICIERS

Plus en détail

Le conseil d'administration du CIRIEC-Canada est composé, pour l'exercice 2004-2005 de représentants des organisations suivantes :

Le conseil d'administration du CIRIEC-Canada est composé, pour l'exercice 2004-2005 de représentants des organisations suivantes : DROIT ASSOCIATIF Mémoire présenté au Registraire des entreprises du Québec en regard du document de consultation portant sur une proposition pour un nouveau droit québécois des associations personnifiées

Plus en détail

Ensemble de politiques sur la gestion de l information

Ensemble de politiques sur la gestion de l information Ensemble de politiques sur la gestion de l information TABLE DES MATIÈRES 1. Avant-propos... 1 1.1. Application...1 1.2. Structure de l Ensemble de politiques... 1 1.3. Principes directeurs... 2 1.4. Exceptions...2

Plus en détail

Article. «L'évolution du rôle des avocats au Mali» Kassoum Tapo. Les Cahiers de droit, vol. 42, n 3, 2001, p. 455-460.

Article. «L'évolution du rôle des avocats au Mali» Kassoum Tapo. Les Cahiers de droit, vol. 42, n 3, 2001, p. 455-460. Article «L'évolution du rôle des avocats au Mali» Kassoum Tapo Les Cahiers de droit, vol. 42, n 3, 2001, p. 455-460. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/043652ar

Plus en détail