ACTUARIS S.A.S Le Valvert 46 bis, chemin du Vieux Moulin TASSIN FRANCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACTUARIS S.A.S Le Valvert 46 bis, chemin du Vieux Moulin 69160 TASSIN FRANCE"

Transcription

1 ACTUARIS S.A.S Le Valvert 46 bis, chemin du Vieux Moulin TASSIN FRANCE The Global Compact Office United Nations Room S-1881 New York, N.Y USA Lyon, le 31 janvier 2013 Objet : Communication sur le progrès 2013 Madame, Monsieur, Conscients du fait que chaque individu et chaque entreprise ont un rôle essentiel à jouer en matière de développement durable, les membres du Comité de Direction d ACTUARIS ont souhaité prendre part à cette démarche de façon concrète. Cet engagement s est traduit par l adhésion de notre société au Global Compact des Nations Unies dès le mois de mars Nous nous attachons depuis lors à défendre et à promouvoir au quotidien ses dix principes fondamentaux et à les faire partager à l ensemble de nos salariés. Chaque année nous mettons en œuvre de nouvelles initiatives nous permettant de progresser dans les différents domaines définis par le Global Compact. Nous avons ainsi le plaisir de vous faire part des principales actions menées au cours de l année écoulée, au travers de notre «Communication sur le progrès 2013». Au nom de notre Comité de Direction et de l ensemble des collaborateurs d ACTUARIS, je suis heureux de renouveler notre engagement envers le Global Compact des Nations Unies et vous assure de notre soutien à ses dix principes fondamentaux relatifs aux droits de l Homme, au droit du travail, à l environnement et à la lutte contre la corruption. Nous vous prions d agréer, Madame, Monsieur, l expression de nos salutations respectueuses et dévouées. Pierre ARNAL Actuaire Associé Directeur Général 1/7

2 2/7

3 Au cours de l année écoulée, nous avons poursuivi les engagements déjà initiés dans le cadre du Global Compact et avons également déployé de nouvelles pratiques. Cette nouvelle «Communication sur le Progrès» reprend les grandes lignes de ces initiatives. Droits de l'homme 1. Les entreprises sont invitées à promouvoir et à respecter la protection du droit international relatif aux droits de l'homme dans leur sphère d'influence ; et 2. A veiller à ce que leurs propres compagnies ne se rendent pas complices de violations des droits de l'homme. La représentation du personnel de l entreprise par des instances élues : 100 % des collaborateurs sont représentés par des délégués du personnel Deux délégués sont élus : un pour le collège cadre et un pour le collège non-cadres. Les délégués se réunissent une fois par mois avec la direction générale et la direction des ressources humaines. Ils expriment les souhaits et les idées de l ensemble des collaborateurs. Les réponses des dirigeants font l objet d un compte-rendu écrit diffusé par les délégués à l ensemble des collaborateurs. Création d un comité d entreprise Cette nouvelle instance représentative de l ensemble des salariés sera créée au cours de l année Le comité d'entreprise est constitué par la réunion de plusieurs personnes appartenant à l'entreprise, afin d'assurer une expression collective des salariés permettant la prise en compte permanente de leurs intérêts dans les décisions relatives à la gestion et à l'évolution économique et financière de l'entreprise, à l'organisation du travail, à la formation professionnelle et aux techniques de production. Il a pour mission : o d'être informé et d'être consulté pour toutes les questions relatives aux intérêts des salariés dans les décisions relatives à la gestion et à l'évolution économique et financière de l'entreprise, à l'organisation du travail, à la formation professionnelle et aux techniques de production ; o de gérer les activités sociales et culturelles établies prioritairement au bénéfice des salariés et de leurs familles, selon le budget alloué. L'employeur devra apporter une contribution financière permettant le fonctionnement du comité d'entreprise. L employeur, qui présidera le Comité d Entreprise, réunira celui-ci au moins une fois tous les 2 mois. Un affichage officiel d information a été effectué dans chacun des bureaux lyonnais et parisien. 3/7

4 Le travail à temps partiel Particulièrement attentive au bien-être de ses salariés, notre entreprise veille à préserver un juste équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Tout est mis en œuvre afin de permettre à chacun d organiser au mieux sa vie personnelle. Ainsi plusieurs salariés hommes et femmes et à tout niveau de la hiérarchie ont fait le choix de travailler à temps partiel. Cela permet à certains de consacrer davantage de temps à l éducation de leurs enfants, à d autres de se rendre disponibles pour continuer à vivre leur passion, par exemple la musique. Cette organisation constitue un réel bénéfice pour tous et n est pas un frein à la progression de la carrière professionnelle des salariés. En effet, certains managers exercent à temps partiel. Droit du travail 3. Les entreprises sont invitées à respecter la liberté d'association et à reconnaître le droit de négociation collective ; 4. L'élimination de toutes les formes de travail forcé ou obligatoire ; 5. L'abolition effective du travail des enfants ; et 6. L'élimination de la discrimination en matière d'emploi et de profession. La formation des collaborateurs L effort en matière de formations s est encore poursuivi au cours de l année écoulée. 100 % des collaborateurs ont participé à une formation au moins, organisée en interne ou dispensée par un organisme spécialisé. Ces sessions permettent aux salariés de se perfectionner et d évoluer dans leur métier. Cette année encore plusieurs collaborateurs ont suivi une formation diplômante. Notre société travaillant de plus en plus avec des pays étrangers, des formations linguistiques spécifiques ont été mises en place pour certains salariés, notamment en anglais, en espagnol ou en italien. La diversité au cœur de l entreprise Comme nous l expliquions dans notre précédente «Communication sur le Progrès», ACTUARIS s interdit toute discrimination à l embauche. Cela se traduit par un brassage à la fois culturel, humain et professionnel. Nous dressons aujourd hui un bilan rapide de cette diversité : - 10 nationalités différentes sont représentées au sein de notre entreprise - les femmes représentent 51% des collaborateurs et 40 % du Comité de Direction - les personnes en situation de handicap représentent 2% des collaborateurs en 2012 (contre 1% les années précédentes) - toutes les tranches d âge sont représentées : o nous comptons 8% de collaborateurs «senior» (contre 5 % en 2011). o chaque année nous embauchons des jeunes diplômés en CDI dès la fin de leurs études. 4/7

5 o nous proposons une quinzaine de stages par an à des étudiants issus de différentes formations. Ces stages sont rémunérés et permettent aux plus jeunes de se familiariser avec le monde de l entreprise. Ils acquièrent de plus une première expérience professionnelle qui facilitera ensuite leur recherche d emploi. La pérennité des emplois Hormis les personnes qui sont embauchées temporairement dans le cadre de contrats de remplacement, tous les collaborateurs sont recrutés en Contrat à Durée Indéterminée. Le taux de salariés en CDI est de 98 %. L accompagnement et le suivi de carrière Pour une gestion des carrières dynamique, motivante et impartiale, nous avons mis en place une grille de compétences. Il s agit d un outil de référence permettant de maintenir un standard commun d évaluation des collaborateurs. Ce document sert de support au responsable hiérarchique lors des entretiens d évaluation qui ont lieu deux fois par an : le premier en cours d année, et le second en fin d année lors de l entretien annuel. Véritable guide du parcours professionnel, ce process permet une progression individualisée professionnellement et humainement, selon les aspirations et compétences des collaborateurs. Chacun peut ainsi évoluer de façon parfaitement individualisée selon ses aptitudes et ses souhaits. 5/7

6 Environnement 7. Les entreprises sont invitées à appliquer l'approche de précaution face aux problèmes touchant l'environnement ; 8. A entreprendre des initiatives tendant à promouvoir une plus grande responsabilité en matière d'environnement ; et 9. A favoriser la mise au point et la diffusion de technologies respectueuses de l'environnement. Poursuivre le recyclage des matériaux Nous avions déjà initié le tri sélectif afin de sensibiliser davantage nos collaborateurs à la valorisation des déchets. Nous avons poursuivi dans ce domaine en respectant un processus permettant de recycler 100% des cartouches d encre. Eviter le gaspillage Afin d encourager les collaborateurs à limiter l utilisation de gobelets jetables, la direction a profité de la période des fêtes de fin d année pour offrir à chaque collaborateur une tasse en porcelaine aux couleurs de l entreprise, et personnalisée pour chacun. Chaque tasse est unique, les salariés ont été sensibles à la fois à cette attention originale et au fait de contribuer à la diminution des déchets en changeant leurs habitudes. Nous pensons que cette initiative, qui représente un investissement modeste, permettra de diviser par trois le nombre de verres en plastique utilisés chaque année. Economiser les énergies - Pour venir au bureau Nous avions favorisé il y a deux ans, au travers d un challenge, l utilisation des modes de transport «doux». Nos collaborateurs poursuivent les efforts initiés à cette occasion et sont de plus en plus nombreux à préférer le co-voiturage ou les déplacements à vélo pour se rendre au bureau. Ainsi nous avons sensiblement réduit les déplacements en voiture. - Pour optimiser le chauffage Nous utilisons un système qui cesse de fonctionner systématiquement la nuit et le week-end afin d économiser l énergie. - Pour organiser des réunions Nous avons systématisé l utilisation de «Skype» pour les réunions multisites en France comme à l étranger. Cela nous permet d une part d éviter des déplacements supplémentaires et d autre part de disposer d une alternative à la salle de visio-conférence qui n est pas toujours disponible car très fréquemment utilisée. Affranchir le courrier en «Lettre verte» Pour acheminer nos courriers non-urgents, nous avons choisi d utiliser la solution d affranchissement «Lettre Verte» proposée par La Poste française. Nous avons notamment retenu cette option pour envoyer nos cartes de vœux. Cette solution permet d émettre 30% de moins de CO2 que l envoi en «lettre prioritaire» car le mode de transport utilisé pour ce type de courrier est moins polluant. De plus, l affranchissement est moins onéreux. 6/7

7 Lutte contre la corruption 10. Les entreprises sont invitées à agir contre la corruption sous toutes ses formes, y compris l'extorsion de fonds et les pots-de-vin. Nous sommes de plus en plus fréquemment interrogés par nos clients, principalement des grandes entreprises, sur notre performance développement durable, ainsi que sur nos pratiques environnementales et sociales. Afin d être parfaitement transparents sur les pratiques de notre société et être identifié par nos clients comme un fournisseur responsable, nous avons entrepris une démarche auprès d Ecovadis. Cet organisme indépendant a créé une plateforme d accréditation et d évaluation des fournisseurs en matière de Développement Durable. Cette solution devrait rapidement devenir un standard reconnu, et contribuer à développer des relations de long terme entre acheteurs et fournisseurs. 7/7

Nous vous prions d agréer, Madame, Monsieur, l expression de nos salutations respectueuses et dévouées.

Nous vous prions d agréer, Madame, Monsieur, l expression de nos salutations respectueuses et dévouées. ACTUARIS S.A.S Le Valvert 46 bis chemin du Vieux Moulin 69160 TASSIN FRANCE The Global Compact Office United Nations Room S-1881 New York, N.Y. 10017 USA Lyon, le 31 janvier 2014 Objet : Communication

Plus en détail

Février Communication On Progress 2016

Février Communication On Progress 2016 Février 2016 Communication On Progress 2016 SOMMAIRE Lettre d engagement du Président de Pénélope 3 Droits de l Homme..6 Conditions de Travail 7 Environnement...8 Lutte contre la corruption... 10 Présentation

Plus en détail

A nos partenaires et parties prenantes,

A nos partenaires et parties prenantes, HOTEL LUTETIA 45 BOULEVARD RASPAIL 75 006 PARIS A nos partenaires et parties prenantes, Le Lundi 9 mai 2011 Nous reconnaissons que l'une des obligations qui conditionne notre participation au Pacte mondial

Plus en détail

Communication sur le progrès 2015

Communication sur le progrès 2015 Communication sur le progrès 2015 Période couverte par notre communication (COP) de mai 2014 à mai 2015 1 SOMMAIRE 1 Présentation du 3 2 Renouvellement de notre engagement 5 3 Droits de l homme 6 4 Droit

Plus en détail

Charte RSE. Axys Consultants. Les axes clés

Charte RSE. Axys Consultants. Les axes clés Charte RSE Axys Consultants Axys consultants a pris des engagements en matière de responsabilité sociale et environnementale. Le respect de ces engagements s inscrit dans une démarche, basée sur le volontariat,

Plus en détail

ONU - THE GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COP 2016)

ONU - THE GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COP 2016) ONU - THE GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COP 2016) 1 Engagement du Président J ai l honneur de confirmer que C2E soutient les dix principes du Global Compact des Nations Unies concernant

Plus en détail

Charte Responsabilité Sociale et Environnementale

Charte Responsabilité Sociale et Environnementale Charte Responsabilité Sociale et Environnementale CG Traduction & Interprétation 8 rue Rameau BP 90235 78002 VERSAILLES Cedex Téléphone : + 33 (1) 39 24 88 55 site : www.societetraduction.fr Courriel :

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 Pacte Mondial

Communication sur le Progrès 2014 Pacte Mondial Communication sur le Progrès 2014 Pacte Mondial Communication sur le Progrès 2014 / Sequana / 1 Présentation du Global Compact ou Pacte Mondial En adhérant au Pacte Mondial, les entreprises s engagent

Plus en détail

Charte d achats responsables

Charte d achats responsables Charte d achats responsables 1/10 SOMMAIRE PREAMBULE... 3 PRINCIPES... 4 Santé et sécurité... 4 Diversité et conditions de travail... 4 Ethique des affaires et transparence... 5 Environnement... 5 DEPLOIEMENT

Plus en détail

Communication sur le progrès 2016

Communication sur le progrès 2016 Communication sur le progrès 2016 1 Communication sur le progrès 2016 DÉCLARATION DE SOUTIEN AU PACTE MONDIAL Monsieur le Secrétaire Général, Je suis heureux de confirmer l engagement de l imprimerie PDI

Plus en détail

Communication sur le Progrès Communication On Progress ONU Pacte Mondial United Nations Global Compact

Communication sur le Progrès Communication On Progress ONU Pacte Mondial United Nations Global Compact Communication sur le Progrès - 2016 Communication On Progress - 2016 ONU Pacte Mondial United Nations Global Compact Version du 13 décembre 2016 DECLARATION DE SOUTIEN Nous sommes heureux de pouvoir, via

Plus en détail

Déclaration de renouvellement de l engagement au Global Compact

Déclaration de renouvellement de l engagement au Global Compact Déclaration de renouvellement de l engagement au Global Compact Paris 17 Mai 2013, Par cette lettre, nous renouvelons notre soutien aux dix principes du Pacte Mondial des Nations Unies concernant les droits

Plus en détail

Communication on progress

Communication on progress Communication on progress Rapport annuel 2015/2016 INTERPACK SAS La Bruyères aux Assemblées 518 route de Blangy 14130 Le Torquesne France Mai 2016 Au Torquesne Le 03 Mai 2016 À l attention du Global

Plus en détail

PACTE MONDIAL ENGAGEMENT ET COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS

PACTE MONDIAL ENGAGEMENT ET COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS PACTE MONDIAL ENGAGEMENT ET COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS 2015 SOMMAIRE Engagement de SSI Service 3 Nos objectifs 4-6 Nos réalisations 7-12 Les résultats 13-15 Conclusion 16 2 L ENGAGEMENT DE SSI SERVICE

Plus en détail

L entreprise citoyenne dans l économie mondiale. Le Pacte mondial. des Nations Unies

L entreprise citoyenne dans l économie mondiale. Le Pacte mondial. des Nations Unies L entreprise citoyenne dans l économie mondiale Le Pacte mondial des Nations Unies Qu est-ce que le Pacte mondial des Nations Unies? Il n y a jamais eu, dans l histoire de l humanité, une telle convergence

Plus en détail

Déclaration de soutien au pacte des Nations Unies et à ces dix principes

Déclaration de soutien au pacte des Nations Unies et à ces dix principes Déclaration de soutien au pacte des Nations Unies et à ces dix principes A nos parties prenantes : Je suis heureuse de confirmer que 1000mercis réaffirme son soutien aux dix principes du Pacte Mondial

Plus en détail

Droits de l'homme Droits du travail. Environnement Lutte contre la corruption a Oui a Oui O b Non b Non N

Droits de l'homme Droits du travail. Environnement Lutte contre la corruption a Oui a Oui O b Non b Non N 1) Sous quel forme votre communication sur le progrès est-elle présentée à vos parties prenantes? a Ma communication sur le progrès est un document indépendant b Ma communication sur le progrès fait partie

Plus en détail

Mines Douai et le Global Compact Adhérente depuis 2006 au Pacte Mondial de l ONU, l Ecole des Mines de Douai s engage à adopter, promouvoir et faire respecter les 10 principes du Pacte Mondial. Toutes

Plus en détail

United Nations Global Compact

United Nations Global Compact United Nations Global Compact COMMUNICATION ON PROGRESS RAPPORT 2015 PÉRIODE COUVERTE : 1 ER JANVIER 2015 31 DÉCEMBRE 2015 Mardi 26 avril 2016 Référence : ADU/NXP/021/5001E1 NetXP 159 rue de Silly 92100

Plus en détail

Communication sur le progrès 2012

Communication sur le progrès 2012 Communication sur le progrès 2012 Paris, novembre 2012 I - Renouvellement du soutien de PARISIENA au Pacte Mondial de l ONU Depuis 2007, PARISIENA et l ensemble de ses collaborateurs respectent et promeuvent

Plus en détail

CONVENTION de PARTENARIAT. Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne

CONVENTION de PARTENARIAT. Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne CONVENTION de PARTENARIAT Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne ENTRE : - La Ville de Châlons-en-Champagne représentée par son Député-Maire, Monsieur Bruno BOURG-BROC,

Plus en détail

People First : notre priorité!

People First : notre priorité! People First : notre priorité! Notre mission est d apporter du sourire dans toutes les familles par le plaisir et le meilleur du lait. Un sourire venant du cœur des collaborateurs Bel qui se réalisent

Plus en détail

CHARTE DE RESPONSABILITE SOCIETALE DE L'ENTREPRISE

CHARTE DE RESPONSABILITE SOCIETALE DE L'ENTREPRISE CHARTE DE RESPONSABILITE SOCIETALE DE L'ENTREPRISE Notre engagement à compter de 2014: Contribuer au développement durable Gouvernance Pilier Economique Pilier Environnement Pilier Social Nettoyage 2001

Plus en détail

PACTE MONDIAL. Communication sur le Progrès. Pacte Mondial / COP 2015 VF _ Juil. 2015 1

PACTE MONDIAL. Communication sur le Progrès. Pacte Mondial / COP 2015 VF _ Juil. 2015 1 PACTE MONDIAL Communication sur le Progrès 2015 1 Message de la Direction Générale, EFFICO a signé le Pacte Mondial des Nations Unies et s est engagé à en respecter les dix principes fondateurs sur la

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES

COMMUNICATION SUR LE PROGRES 10 rue Jean Rostand Z.I. BP 315 69745 GENAS Cedex www.sintex-np.com www.pactemondial.org www.unglobalcompact.org COMMUNICATION SUR LE PROGRES - 2015-1/9 La Politique de SINTEX NP supporte les principes

Plus en détail

«RESPONSABILITE SOCIETALE D ENTREPRISE»

«RESPONSABILITE SOCIETALE D ENTREPRISE» «RESPONSABILITE SOCIETALE D ENTREPRISE» Date : 13/03/2016 Engagements Chers collaborateurs, Umanis, en tant qu entreprise cotée en Bourse, affirme une volonté claire de définir son engagement éthique et

Plus en détail

COMMUNICATION ON PROGRESS N

COMMUNICATION ON PROGRESS N COMMUNICATION ON PROGRESS N 7 Cliquez Cliquez Cliquez Honorable Secrétaire-Général, Par cette lettre, je suis heureux de vous confirmer que VERGNET HYDRO SAS soutient les dix principes du Pacte mondial

Plus en détail

Pacte Mondial des Nations Unies. Communication sur le Progrès 2012-2013 de Geodis

Pacte Mondial des Nations Unies. Communication sur le Progrès 2012-2013 de Geodis Pacte Mondial des Nations Unies Communication sur le Progrès 2012-2013 de Geodis Geodis a signé le Pacte Mondial des Nations Unies en 2003. Avec cette signature, moment charnière dans l engagement du Groupe

Plus en détail

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010 Les entreprises et le Développement durable FEDERE 23 mars 2010 Fiche technique Mode de recueil Échantillon Dates du terrain Enquête par téléphone (sur système CATI) 200 décideurs en entreprises > 500

Plus en détail

P R I N C I P E S D É T H I Q U E

P R I N C I P E S D É T H I Q U E PRINCIPES D ÉTHIQUE SOMMAIRE Nos principes d éthique fondamentaux 1 Le Global Compact des Nations unies 2 L ÉTHIQUE AU SEIN D ELIOR GROUP L éthique au quotidien 4 L éthique du management 7 L ÉTHIQUE À

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES Pacte Mondial de l ONU

COMMUNICATION SUR LE PROGRES Pacte Mondial de l ONU COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2016 Pacte Mondial de l ONU Version du 20 mars 2017 DECLARATION DE SOUTIEN A nos partenaires et parties prenantes, Je suis heureux de confirmer que MCA GROUPE réitère son soutien

Plus en détail

Vous trouverez ci-joint la description des actions engagées au titre de l année 2011.

Vous trouverez ci-joint la description des actions engagées au titre de l année 2011. ORGANISATION DES NATIONS UNIES Monsieur Ban KI-MOON Secrétaire général NEW-YORK NY 10017 ETATS-UNIS Paris, le mercredi 14 mars 2012 Monsieur le Secrétaire général, Par cette lettre, je suis heureux de

Plus en détail

Publicis Groupe Pacte Mondial Communication on Progress 2009 Année 2008 * * *

Publicis Groupe Pacte Mondial Communication on Progress 2009 Année 2008 * * * Publicis Groupe Pacte Mondial Communication on Progress 2009 Année 2008 * * * Je renouvelle l engagement pris par Publicis Groupe en 2003, visant à appliquer et respecter les 10 principes du Pacte Mondial,

Plus en détail

Les entreprises d insertion : une autre voie pour les décrocheurs

Les entreprises d insertion : une autre voie pour les décrocheurs Atelier : MC-16 Les entreprises d insertion : une autre voie pour les décrocheurs AQISEP - 24 mars 2010 Animateurs : Michel Bernard, CREP, CSDM Pierre Campeau, CREP, CSDM Stéphanie Guérette, CEIQ Les entreprises

Plus en détail

BAROMÈTRE DE SATISFACTION INTERNE I N T E R P O L S Y N T H È S E S U C C I N C T E

BAROMÈTRE DE SATISFACTION INTERNE I N T E R P O L S Y N T H È S E S U C C I N C T E BAROMÈTRE DE SATISFACTION INTERNE I N T E R P O L S Y N T H È S E S U C C I N C T E P E O P L E V O X D É C E M B R E 2 0 1 3 RAPPEL DES OBJECTIFS Dans le cadre d une démarche d écoute et d amélioration

Plus en détail

Soutien aux initiatives locales de sensibilisation au handicap. Objectif de l appel à projets 2011. Projets éligibles DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

Soutien aux initiatives locales de sensibilisation au handicap. Objectif de l appel à projets 2011. Projets éligibles DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Soutien aux initiatives locales de sensibilisation au handicap DIRECTION DE LA VIE ASSOCIATIVE ET DES CENTRES SOCIAUX 234 cours émile zola 69100 villeurbanne téléphone

Plus en détail

Copyright by ADVENTS, Inc. All rights reserved. Communication sur le Progrès 2016

Copyright by ADVENTS, Inc. All rights reserved. Communication sur le Progrès 2016 Communication sur le Progrès 2016 Notre engagement Monsieur le Secrétaire Général, Paris, le 10 17 octobre 2016 ADVENTS est fondé sur 4 valeurs : la Proximité, le Réalisme, l'engagement et la Dimension

Plus en détail

PACTE MONDIAL ENGAGEMENT ET COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS

PACTE MONDIAL ENGAGEMENT ET COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS PACTE MONDIAL ENGAGEMENT ET COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS SOMMAIRE Engagement de SSI Service 3 Nos objectifs 4-6 Nos réalisations 7-13 Les résultats 14-16 Conclusion 17 2 L ENGAGEMENT DE SSI SERVICE Cela

Plus en détail

Vendredi 8 avril 2011

Vendredi 8 avril 2011 www.laregion.fr Vendredi 8 avril 2011 La Région et la Banque Européenne d Investissement (BEI) mettent en place le Fonds photovoltaïque régional en partenariat avec trois banques régionales Muriel PIN

Plus en détail

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE 013-2015 Table des matières M p E 03 Message du président et chef de la direction 04 Contexte 06 Actions 15 Annexe 1 : Tableau synoptique du plan d action de développement

Plus en détail

Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL

Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL Guide pratique «Entretien professionnel 1 SOMMAIRE 1. Contexte... 4 2. Qu est-ce que l entretien professionnel?... 5 3. Quelle périodicité?... 7 4. Quels sont

Plus en détail

EXTENDE Edition 01/08/2013 CHARTE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES - Limiter l influence de nos activités sur l environnement

EXTENDE Edition 01/08/2013 CHARTE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES - Limiter l influence de nos activités sur l environnement EXTENDE Edition 01/08/2013 CHARTE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES - Limiter l influence de nos activités sur l environnement BONNES PRATIQUES BENEFICES ASSOCIES Déplacements : - Favoriser les TIC

Plus en détail

Annexe au rapport d activité et de développement durable Responsabilité sociale et environnementale

Annexe au rapport d activité et de développement durable Responsabilité sociale et environnementale Annexe au rapport d activité et de développement durable 2011 Responsabilité sociale et environnementale RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Les processus de gouvernance et les pratiques de reporting

Plus en détail

Directives concernant le dépôt de projet dans le domaine de l'encouragement préscolaire

Directives concernant le dépôt de projet dans le domaine de l'encouragement préscolaire Directives concernant le dépôt de projet dans le domaine de l'encouragement préscolaire Page 1 sur 6 1. Contexte Les programmes d'intégration développés par chaque canton suisse (PIC) sont entrés en vigueur

Plus en détail

RAPPORT SUR L ENVIRONNEMENT, LES ENGAGEMENTS SOCIETAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE BOURSE DIRECT

RAPPORT SUR L ENVIRONNEMENT, LES ENGAGEMENTS SOCIETAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE BOURSE DIRECT RAPPORT SUR L ENVIRONNEMENT, LES ENGAGEMENTS SOCIETAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE BOURSE DIRECT 1 SOMMAIRE Préambule... 3 1. Informations sociales... 4 1.1. Effectif inscrit au 31 décembre 2014 par tranche

Plus en détail

Communication sur le progrès 2015 ANF Immobilier

Communication sur le progrès 2015 ANF Immobilier Communication sur le progrès 2015 ANF Immobilier Page 2 Communication sur le progrès 2015 ANF Immobilier a signé le Pacte des Nations Unies en 2014 et a ainsi confirmé son engagement de respecter les dix

Plus en détail

Déclaration de soutien continu par notre Directeur Général : Monsieur Jean-Pierre LORENTE

Déclaration de soutien continu par notre Directeur Général : Monsieur Jean-Pierre LORENTE Bleu Voyages Le message de Jean-Pierre Lorente Déclaration de soutien continu par notre Directeur Général : Monsieur Jean-Pierre LORENTE 213 Rue de Gerland, les jardins d entreprises Bât B2 69 344 Lyon

Plus en détail

vers une économie circulaire Pour les emballages métalliques

vers une économie circulaire Pour les emballages métalliques vers une économie circulaire Pour les emballages métalliques dossier de Presse / FÉVRIER 2014 Améliorer le recyclage de l aluminium, une nécessité environnementale et économique L aluminium fait partie

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

Communication sur le progrès

Communication sur le progrès Route des Monts de Lavaux, 22 CH-1092 Belmont Suisse www.swissfreshwater.com www.pactemondiale.org www.unglobalcompact.org Communication sur le progrès - 2012 - Communication sur le Progrès 2012 1 Table

Plus en détail

IR LA TÊTE À L EMP O LO AV I 32E CONGRÈS-JEUNES THÉMATIQUE NATIONALE

IR LA TÊTE À L EMP O LO AV I 32E CONGRÈS-JEUNES THÉMATIQUE NATIONALE AVOIR LA TÊTE À L EMPLOI 32 E CONGRÈS-JEUNES THÉMATIQUE NATIONALE RÉSOLUTIONS - THÉMATIQUE NATIONALE 2014 La tête à l emploi pour un système d éducation plus performant Gouvernement du Québec s emploie

Plus en détail

Communication sur nos progrès 2014

Communication sur nos progrès 2014 Communication sur nos progrès 2014 J ai le plaisir de renouveler et de réaffirmer, cette année encore, l engagement du Groupe INTM auprès du Pacte Mondial des Nations-Unies. Depuis toujours, INTM s engage

Plus en détail

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 17/4 Les droits de l homme et les sociétés transnationales et autres entreprises

Résolution adoptée par le Conseil des droits de l homme* 17/4 Les droits de l homme et les sociétés transnationales et autres entreprises Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 6 juillet 2011 Français Original: anglais A/HRC/RES/17/4 Conseil des droits de l homme Dix-septième session Point 3 de l ordre du jour Promotion et protection

Plus en détail

Terre des Hommes: Termes de référence

Terre des Hommes: Termes de référence Terre des Hommes: Termes de référence 1. Présentation de l association et du contexte Terre des Hommes France est une association de solidarité internationale qui fait partie de Terre des Hommes - International

Plus en détail

Reddition de comptes annuelle CIBC 2005 Pour ce qui compte dans votre vie

Reddition de comptes annuelle CIBC 2005 Pour ce qui compte dans votre vie 22 La CIBC et la société > Notre personnel Reddition de comptes annuelle CIBC 20 Notre personnel La CIBC et la société Stratégie En vue d être reconnue comme chef de file des relations avec la clientèle,

Plus en détail

Transmettre l expérience des seniors grâce au tutorat

Transmettre l expérience des seniors grâce au tutorat Transmettre l expérience des seniors grâce au tutorat Cette fiche s attachera surtout à décrire une modalité particulière de transmission des compétences : le tutorat. Ou comment un salarié expérimenté

Plus en détail

Charte Internationale des Achats Responsables

Charte Internationale des Achats Responsables Charte Internationale des Achats Responsables 2015 Nourrir & Epanouir La mission de notre société est de développer, produire et vendre des produits offrant santé et naturalité tout en respectant les principes

Plus en détail

Vers des communautés durables et en santé : grille d analyse de projet

Vers des communautés durables et en santé : grille d analyse de projet Vers des communautés durables et en santé : grille d analyse de projet SOCIAL HUMAIN SANTÉ ÉCOLOGIQUE ÉCONOMIQUE Siège social à Québec 945, avenue Wolfe, 5 ième étage, Sainte-Foy (Québec), G1V 5B3 Téléphone

Plus en détail

Communication annuelle sur le progrès Novarchive 2016

Communication annuelle sur le progrès Novarchive 2016 Communication annuelle sur le progrès Novarchive 2016 Période couverte du rapport mai 2015 à mai 2016 1 Sommaire 1. Déclaration de soutien continu par le Directeur Général de Novarchive... 3 2. Résultats

Plus en détail

Articulation politique régionale RSE. et PRIDES

Articulation politique régionale RSE. et PRIDES Articulation politique régionale RSE et PRIDES Direction de l Economie Régionale, de l Innovation et de l Enseignement Supérieur (DERIES) Mission PRIDES 3 juin 2015 La Région, convaincue que la RSE constitue

Plus en détail

La RSE est elle une réponse aux contraintes et changements des organisations? quelles leçons peut on tirer de la RSE dans le monde de l entreprise?

La RSE est elle une réponse aux contraintes et changements des organisations? quelles leçons peut on tirer de la RSE dans le monde de l entreprise? Le 3 avril àlyon La RSE est elle une réponse aux contraintes et changements des organisations? quelles leçons peut on tirer de la RSE dans le monde de l entreprise? François Fatoux Présentation de l ORSE

Plus en détail

Ateliers Arts Plastiques Des ateliers d expression artistique pour les enfants de VECV

Ateliers Arts Plastiques Des ateliers d expression artistique pour les enfants de VECV Ateliers Arts Plastiques Des ateliers d expression artistique pour les enfants de VECV Le constat Votre École Chez Vous scolarise à domicile environ 160 enfants et adolescents chaque année. En primaire

Plus en détail

www.irfa.ch PRÉPARATION À LA VENTE DANS L ASSURANCE

www.irfa.ch PRÉPARATION À LA VENTE DANS L ASSURANCE www.irfa.ch PRÉPARATION À LA VENTE DANS L ASSURANCE Institut Romand de Formation en Assurances www.irfa.ch 3 L IRFA L Institut Romand de Formation en Assurances est le fruit d un processus d études sur

Plus en détail

Délibération n 2011-53 du 28 février 2011

Délibération n 2011-53 du 28 février 2011 Délibération n 2011-53 du 28 février 2011 Harcèlement moral et licenciement discriminatoire en lien avec l état de santé Etat de santé Emploi - Emploi privé - Mi-temps thérapeutique Rétrogradation Harcèlement

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU CAPITAL HUMAIN

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU CAPITAL HUMAIN TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU CAPITAL HUMAIN Avril 2014 I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION La BIDC, bras financier de la CEDEAO, est une institution financière internationale appartenant aux 15

Plus en détail

OFFICE DE L IMMIGRATION DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE Plan de services en français pour l année

OFFICE DE L IMMIGRATION DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE Plan de services en français pour l année OFFICE DE L IMMIGRATION DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE Plan de services en français pour l année 2007-2008 Table des matières Message de la sous-ministre, Rosalind Penfound 3 Services en français actuellement offerts

Plus en détail

Politique relative à l utilisation des logos du Pacte mondial des Nations Unies

Politique relative à l utilisation des logos du Pacte mondial des Nations Unies Politique relative à l utilisation des logos du Pacte mondial des Nations Unies Le nom et le logo du Pacte mondial sont la propriété du Pacte mondial des Nations Unies, sont déposés auprès de l Organisation

Plus en détail

Francis GRIS Président

Francis GRIS Président Enga gement de GRIS DECOUPAGE dans le Global Compact Fondée en 1984, la société GRIS DECOUPAGE, basée à Lesménils (54), est spécialisée dans la fabrication de composants mécaniques et de rondelles découpées

Plus en détail

Concept imaginé en 1990, ELISE est devenue une Entreprise Solidaire en 1997.

Concept imaginé en 1990, ELISE est devenue une Entreprise Solidaire en 1997. Concept imaginé en 1990, ELISE est devenue une Entreprise Solidaire en 1997. ELISE accompagne depuis lors les entreprises et établissementsdans la mise en place du tri sélectif des papiers et autres déchets

Plus en détail

L entreprise citoyenne dans l économie mondiale. Le Pacte mondial. des Nations Unies

L entreprise citoyenne dans l économie mondiale. Le Pacte mondial. des Nations Unies L entreprise citoyenne dans l économie mondiale Le Pacte mondial des Nations Unies Qu est-ce que le Pacte mondial des Nations Unies? Il n y a jamais eu, dans l histoire de l humanité, une telle convergence

Plus en détail

Conférence de Genève sur la prévention de l extrémisme violent : la voie à suivre

Conférence de Genève sur la prévention de l extrémisme violent : la voie à suivre Nations Unies Conférence de Genève sur la prévention de l extrémisme violent : la voie à suivre Organisée par les Nations Unies en partenariat avec le Gouvernement suisse Conclusions conjointes des coprésidents

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «ECHAFAUDAGES+»

CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «ECHAFAUDAGES+» CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «ECHAFAUDAGES+» (Arrêté du 9 décembre 2010 relatif aux incitations financières) Subvention pour l acquisition, par des

Plus en détail

EXIGENCES DE VALEO ENVERS SES FOURNISSEURS

EXIGENCES DE VALEO ENVERS SES FOURNISSEURS EXIGENCES DE VALEO ENVERS SES FOURNISSEURS Le Groupe Valeo, conscient depuis de nombreuses années de ses responsabilités en matière sociale et environnementale, s est engagé à les assumer dans le respect

Plus en détail

Identifi cation et formalisation Fiche des besoins en emploi. de l entreprise

Identifi cation et formalisation Fiche des besoins en emploi. de l entreprise Identifi cation et formalisation Fiche des besoins en emploi 1 de l entreprise I. Le contexte de l emploi II. Les missions III. Les compétences requises IV. L environnement de travail V. Les évolutions

Plus en détail

G R O U PE CODE DE CONDUITE DES AFFAIRES. Relations fournisseurs

G R O U PE CODE DE CONDUITE DES AFFAIRES. Relations fournisseurs CODE DE CONDUITE DES AFFAIRES Relations fournisseurs Des valeurs ancrées et partagées Ce code de conduite des affaires a pour but de clarifier et partager les lignes directrices de la relation entre ARMOR

Plus en détail

The Global Compact - ONU Communication sur le Progrès (COP) de Chappuis Halder : bureaux de Paris et Niort. Avril 2016

The Global Compact - ONU Communication sur le Progrès (COP) de Chappuis Halder : bureaux de Paris et Niort. Avril 2016 The Global Compact - ONU Communication sur le Progrès (COP) de Chappuis Halder : bureaux de Paris et Niort Avril 2016 Chappuis Halder & Co : 20 ans d existence et la synthèse de huit ans de croissance

Plus en détail

Accord de mobilité Groupe Caisse des Dépôts

Accord de mobilité Groupe Caisse des Dépôts Accord de mobilité Groupe Caisse des Dépôts Accord de mobilité groupe Caisse des Dépôts 1 SOMMAIRE Préambule... 3 Chapitre 1 LES PRINCIPES DE LA MOBILITE DANS LE GROUPE... 4 Article 1 La priorité aux candidatures

Plus en détail

Pacte Mondial des Nations Unies. Communication sur le progrès du Groupe Editis. Période du 1 er juin 2014 au 1 er juin 2015

Pacte Mondial des Nations Unies. Communication sur le progrès du Groupe Editis. Période du 1 er juin 2014 au 1 er juin 2015 Pacte Mondial des Nations Unies Communication sur le progrès du Groupe Editis Période du 1 er juin 2014 au 1 er juin 2015 Sommaire Présentation du Groupe Editis page 3 Déclaration du Directeur général

Plus en détail

PERFORMANCE ÉCONOMIQUE

PERFORMANCE ÉCONOMIQUE Annexes : Annexe 1 : Nos engagements POLITIQUE SOCIALE Favoriser l épanouissement et les aspirations professionnelles de tous nos collaborateurs, valoriser la diversité et la richesse humaine de nos entreprises

Plus en détail

Diplôme Interuniversitaire. Management des équipes et des projets en milieu industriel. Programme de la formation

Diplôme Interuniversitaire. Management des équipes et des projets en milieu industriel. Programme de la formation Diplôme Interuniversitaire Management des équipes et des projets en milieu industriel Programme de la formation 1 Du "sur mesure" pour l'entreprise Deux universités complémentaires, un projet pour les

Plus en détail

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Guide pratique. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Guide pratique. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Guide pratique Employeurs ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers

Plus en détail

Etude sur l égalité professionnelle hommes-femmes dans la Branche. Synthèse.

Etude sur l égalité professionnelle hommes-femmes dans la Branche. Synthèse. Logo partenaire Logo partenaire OPIIEC Synthèse Etude sur l égalité professionnelle hommes-femmes dans la Branche. Synthèse., Hugues JURICIC, chef de projet Nicolas LAURIOT DIT PREVOST, sociologue Elsy

Plus en détail

Appel à Candidature. Entrepreneur social

Appel à Candidature. Entrepreneur social Appel à Candidature Entrepreneur social «Etude de faisabilité et création d un espace de co-working sur la commune de Tournefeuille» 1) Eléments de contexte Depuis 2006, La Maison de l emploi et de la

Plus en détail

Global Compact Communication On Progress 2013

Global Compact Communication On Progress 2013 Global Compact Communication On Progress 2013 PMO sarl 56 rue de Londres 75008 PARIS +33 (0) 684 443 448 Tél +33 (0) 176 210 293 Fax +33 (0) 959 263 256 pmorg.com Siren 480 196 705 RCS Paris APE 7022Z

Plus en détail

Un dispositif harmonisé pour les acteurs de l ensemble du territoire de la nouvelle Région Aquitaine Limousin Poitou Charentes sera proposé en 2017.

Un dispositif harmonisé pour les acteurs de l ensemble du territoire de la nouvelle Région Aquitaine Limousin Poitou Charentes sera proposé en 2017. Appel à Projets 2016 Education à la citoyenneté et à la solidarité internationale La Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (ALPC) s engage à soutenir le développement des initiatives locales d'éducation

Plus en détail

LUNDI 11 AVRIL. La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement.

LUNDI 11 AVRIL. La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement. SYNTHESE DES MESURES JEUNESSE LUNDI 11 AVRIL La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement. Rappel de quelques mesures significatives prises sur ce sujet depuis

Plus en détail

Création d'entreprises «DB_sb_Survey_Economy_FullName1» http://francais.doingbusiness.org/

Création d'entreprises «DB_sb_Survey_Economy_FullName1» http://francais.doingbusiness.org/ Création d'entreprises «DB_sb_Survey_Economy_FullName1» http://francais.doingbusiness.org/ «FirstName» «LastName», Nous tenons à vous remercier pour votre collaboration au projet Doing Business. Votre

Plus en détail

1. Utiliser le café du Fonds Dan Gaudreau. 2. Favoriser l achat des aliments de la saison

1. Utiliser le café du Fonds Dan Gaudreau. 2. Favoriser l achat des aliments de la saison 1. Achat local (Référence : Politique 13 Développement durable, point 1 Achat local) Objectif 1.1 Gestion de l approvisionnement (local, équitable, biologique) Objectif 1.2 Produire certains ingrédients

Plus en détail

CDT Béarn-Pays basque Une organisation à géométrie variable et un management collaboratif pour faire face aux enjeux du e-tourisme

CDT Béarn-Pays basque Une organisation à géométrie variable et un management collaboratif pour faire face aux enjeux du e-tourisme CDT Béarn-Pays basque Une organisation à géométrie variable et un management collaboratif pour faire face aux enjeux du e-tourisme N I C O L A S G R A E F F [n.graeff@tourisme64.com] Manager du pôle e-tourisme,

Plus en détail

DÉCLARATION DE POLITIQUE DES DROITS HUMAINS UNILEVER

DÉCLARATION DE POLITIQUE DES DROITS HUMAINS UNILEVER DÉCLARATION DE POLITIQUE DES DROITS HUMAINS UNILEVER Les entreprises peuvent uniquement devenir prospères dans une société qui protège les droits humains et les respecte. Nous reconnaissons qu'il incombe

Plus en détail

Association des Experts-Comptables de la Dordogne Chez GESTI PRO COMPTABILITE Rue des Maurilloux 24750 TRELISSAC 05 53 13 41 30 05 53 45 51 90

Association des Experts-Comptables de la Dordogne Chez GESTI PRO COMPTABILITE Rue des Maurilloux 24750 TRELISSAC 05 53 13 41 30 05 53 45 51 90 Association des Experts-Comptables de la Dordogne Chez GESTI PRO COMPTABILITE Rue des Maurilloux 24750 TRELISSAC 05 53 13 41 30 05 53 45 51 90 A l'attention de Mesdames et Messieurs les Membres de l'ordre

Plus en détail

Communication. sur le progrès. ITS Group. Un acteur reconnu du développement durable des infrastructures informatiques

Communication. sur le progrès. ITS Group. Un acteur reconnu du développement durable des infrastructures informatiques Communication sur le progrès 2016 ITS Group Un acteur reconnu du développement durable des infrastructures informatiques 01 INTRODUCTION Rappel des 10 principes du Pacte Mondial des Nations Unies Droits

Plus en détail

FORMATION MANAGEMENT CYCLE CERTIFIANT

FORMATION MANAGEMENT CYCLE CERTIFIANT FORMATION MANAGEMENT CYCLE CERTIFIANT Table des matières PROGRAMME DU PARCOURS DE CERTIFICATION... 5 MODULE 1 : LES FONDAMENTAUX DU MANAGEMENT... 6 MODULE 2 : COMMUNICATION PROFESSIONNELLE... 8 MODULE

Plus en détail

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 www.tourisme.gov.ma 2D DAMA avec bande.indd 1 22/01/2016 14:31:09 Le tourisme est un important vecteur de développement économique,

Plus en détail

Créer son entreprise Développer son activité

Créer son entreprise Développer son activité Créer son entreprise Développer son activité L Offre de 2ème semestre 2013 1 Envie d indépendance? De créer votre entreprise? BGE, spécialiste de la création d entreprise depuis plus de 30 ans, vous accompagne.

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/67/458)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Troisième Commission (A/67/458)] Nations Unies A/RES/67/192 Assemblée générale Distr. générale 3 avril 2013 Soixante-septième session Point 103 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur la base du rapport de

Plus en détail

Charte Développement Durable. Les distributeurs-grossistes en boissons s engagent

Charte Développement Durable. Les distributeurs-grossistes en boissons s engagent Charte Développement Durable Les distributeurs-grossistes en boissons s engagent Sommaire Une démarche engagée depuis plusieurs années 3 LES ENGAGEMENTS DES PROFESSIONNELS Servir les clients autrement

Plus en détail

Ou téléchargeables sur le site internet de la mairie de Villeneuve-Loubet : www.villeneuveloubet.fr

Ou téléchargeables sur le site internet de la mairie de Villeneuve-Loubet : www.villeneuveloubet.fr Règlement du Concours «Village Fleuri» Pour la Valorisation de nos Espaces de Vie Organisé par le Service Environnement Mairie de Villeneuve-Loubet B.P 59 06271 Villeneuve-Loubet Cedex Tél : 04 92 02 63

Plus en détail

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne CTI Accompagnement des Communes et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne 2016-2021 Dans un contexte de réduction des dotations de l État, cette nouvelle politique territoriale affiche la

Plus en détail

Pilote Formation. Pilote Formation. Référence de l action : TR0672 SAN002

Pilote Formation. Pilote Formation. Référence de l action : TR0672 SAN002 ACTION COLLECTIVE Pilote Formation FORMATION Pilote Formation Référence de l action : TR0672 SAN002 ORGANISME FORSANE Contact : Pascale Grenier ou Patricia Berteau : pilote@forsane.com 240 rue des mésanges

Plus en détail