VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION"

Transcription

1 VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION La VISION 2040 définit un avenir où le transport collectif apporte une contribution maximale à la qualité de vie ainsi que des avantages favorables à une société animée et équitable, un tissu communautaire riche et bien soudé, une économie dynamique et efficace, et un environnement naturel et sain. THÈME 2 : RÉVOLUTIO NNER LE SERVICE AXE STRATÉGIQUE 2.3 Avant-garde du transport suburbain

2 RÉVOLUTIONNER LE SERVICE AXE STRATÉGIQUE 2.3 : Avant-garde du transport suburbain Dans les régions urbaines, la croissance future sera probablement concentrée dans les mêmes banlieues qui connaissent aujourd hui les plus bas niveaux de service de transport en commun et posent les plus grands défis en termes d augmentation de l'achalandage. Une stratégie bien définie et ciblée d'amélioration de l'utilisation des terrains en banlieue, des installations de transport en commun et du service de transport en commun sera nécessaire si l'on souhaite améliorer la situation. D'importantes améliorations au niveau du parc de véhicules, des heures d'exploitation, de la fiabilité du service et des vitesses de service sont requises pour répondre aux besoins changeants dans les environnements de banlieue traditionnels. Il faudra que le transport en commun s'intègre aux quartiers de banlieue en proposant un service flexible et adapté à la demande. En ce qui concerne l'aménagement du territoire, les banlieues bâties autour des anciennes lignes de tramway pourraient représenter le plus grand potentiel de transformation, mais les centres commerciaux de banlieue joueront aussi un rôle clé, puisqu ils peuvent se transformer en centres de collectivité davantage développés et offrant une diversité d usages. Il est indispensable de mieux comprendre les obstacles à la densification des banlieues et d'élaborer des stratégies proactives. Les collectivités des banlieues devront recourir aux possibilités et ressources existantes, dans la mesure du possible, pour transformer les secteurs axés sur la voiture en pôles de densité favorisant le transport collectif. Des stratégies de financement sont nécessaires pour garantir un service de transport en commun dans les banlieues, en particulier dans les nouveaux lotissements. L'accès aux installations de transport en commun devra être amélioré grâce à des alternatives innovatrices aux parcs de stationnement incitatif. 2

3 INDICATEURS ET CIBLES DE PERFORMANCE Indicateur 1 : Hausse de la densité de population et d'emploi dans les banlieues Cible : D'ici 2040, les aménagements des banlieues au Canada seront axés sur le transport collectif, en remplissant notamment les critères suivants : L'augmentation des densités de population et d'emploi, particulièrement dans les principaux pôles d'activité; La transformation des centres commerciaux en centres de collectivité entièrement aménagés et offrant une diversité d usages; Des pôles d'activité décentralisés qui contribuent à réduire les distances domicile-travail. Indicateur 2 : Accessibilité au transport en commun Cibles de population, d'emploi et d'accessibilité au transport en commun : Principales régions métropolitaines : D'ici 2040, tous les habitants et les emplois seront situés dans un rayon de 400 mètres autour d'un arrêt ou d'une station de transport en commun fréquemment desservis (un minimum de 8 départs par heure aux heures de pointe) Grandes villes : D'ici 2040, tous les habitants et les emplois seront situés dans un rayon de 400 mètres autour d'un arrêt ou d'une station de transport en commun fréquemment desservis (un minimum de 8 départs par heure aux heures de pointe) Villes moyennes : D'ici 2040, tous les habitants et les emplois seront situés dans un rayon de 400 mètres autour d'un arrêt ou d'une station de transport en commun fréquemment desservis (un minimum de 6 départs par heure aux heures de pointe) Petites villes : D'ici 2040, tous les habitants et les emplois seront situés dans un rayon de 400 mètres autour d'un arrêt ou d'une station de transport en commun fréquemment desservis (un minimum de 4 départs par heure aux heures de pointe) Collectivités rurales et de petite taille : D'ici 2040, tous les habitants et les emplois seront situés dans un rayon de 400 mètres autour d'un arrêt ou d'une station de transport en commun fréquemment desservis (un minimum de 2 départs par heure aux heures de pointe) 3

4 INITIATIVES ET BONNES PRATIQUES La densification des banlieues peut contribuer à aboutir à un aménagement du territoire plus favorable au transport collectif. Les banlieues sont généralement caractérisées par une faible densité et la prédominance des maisons unifamiliales. Il est possible de réaménager ou de densifier les pôles principaux, tels que les centres commerciaux de banlieue existants, pour créer des pôles compacts, autosuffisants et mettant en valeur le transport collectif. Les grands parcs de stationnement existants offrent en particulier des possibilités pour créer des modèles d aménagement durables. Vancouver, Colombie-Britannique Oakridge Centre est un centre commercial axé sur la voiture, construit à Vancouver en Au cours des dernières années, la transformation du centre a suscité un intérêt considérable et a abouti à un centre à usages mixtes, axé sur les piétons et le transport collectif. L orientation énoncée en 2007 concernant Oakridge Centre présente un cadre pour le changement de zonage et le réaménagement. Les principes clés de planification inclus dans l orientation sont notamment : Illustration du centre Oakridge tirée de l orientation de 2007 concernant Oakridge Centre. Créer un centre de services pour le quartier et la municipalité Créer un pôle de transport collectif Créer un pôle de mixité des usages Créer un domaine public bien équipé Optimiser les parcs et les espaces publics Améliorer le tissu bâti Les plans originaux de réaménagement du centre Oakridge, d une superficie de onze hectares, comprenant des gratte-ciel résidentiels sur le site, ont été approuvés par la Ville en Cependant, la Canada Line du SkyTrain et la station Oakridge-41st Avenue (située sur le site) ont été construites entre temps, ce qui rend les aménagements axés sur le transport en commun encore plus souhaitables. Par conséquent, un nouveau plan de réaménagement plus ambitieux a été proposé pour tirer profit du nouveau pôle de trans- Projet de plan de réaménagement en port collectif. Ce nouveau plan vise à transformer le centre commercial en une petite communauté en soi, présentant une combinaison de divers types d'habitation, de magasins, de bureaux, de bibliothèques, de parcs, de sentiers piétonniers et de pistes cyclables. Le plan utilise les grands parcs de stationnement existants pour ces nouveaux aménagements, tout en proposant de nouvelles places de stationnement souterraines. Afin de promouvoir davantage l'utilisation des modes de transport actif et collectif, une réduction considérable des exigences concernant l offre de stationnement est également proposée. Le financement du transport en commun dans les nouvelles collectivités est une question primordiale si l on veut s'assurer que les banlieues soient desservies convenablement par le transport en commun. Lorsque les zones suburbaines se développent, un retard est souvent constaté en ce qui concerne la mise en place du transport en commun. Plusieurs municipalités canadiennes, dont Edmonton et Ottawa, ont mis sur pied des programmes prévoyant qu'une portion du service de transport en commun dans les nouveaux lotissements est financée par les promoteurs jusqu'à ce que le marché du transport en commun ait évolué suffisamment. Cela réduit le haut niveau de dépendance à la voiture généralement observé dans ces nouveaux secteurs aménagés, tout en permettant d'obtenir le soutien des habitants quant à l'existence d'un service de transport en commun de grande qualité au cours des années à venir. Ottawa, Ontario OC Transpo, à Ottawa, a mis au point un processus qui permet au transport en commun de desservir les nouveaux lotissements plus rapidement que ce qui avait été annoncé. Ce processus se fonde sur une subvention d'exploitation fournie par le promoteur. Essentiellement, la subvention est calculée pour que le rapport coûtrevenu du service corresponde à la valeur moyenne du système de transport en commun; elle n'est plus versée dès que le projet a atteint sa maturité. Cela permet d'offrir des services de transport en commun aussitôt que les résidents commencent à s'installer dans le lotissement. 4

5 INITIATIVES ET BONNES PRATIQUES L'amélioration de l'accès aux installations de transport en commun est cruciale dans les zones suburbaines. L'un des principaux obstacles à l'utilisation du transport en commun dans ces collectivités réside dans la difficulté à accéder au transport en commun rapide ou au service de train de banlieue. Les stationnements incitatifs peuvent accaparer de grandes surfaces de terrain de valeur et encourager les gens à posséder une voiture. Des options sont nécessaires lorsque des lotissements de faible densité ne sont pas en mesure de soutenir un service de transport en commun traditionnel. Des options pratiques et économiques telles que le covoiturage et le service de transport en commun adapté à la demande sont choisies par de nombreuses communautés suburbaines au Canada. Comox Valley, Colombie-Britannique Le service d'autobus communautaires emploie des véhicules plus petits que le transport en commun traditionnel, circulant sur des lignes à faible volume, et offrent un service économiquement avantageux aux personnes qui habitent en dehors du parcours desservi par le transport en commun traditionnel. Ces services sont particulièrement utiles pour les personnes âgées ou handicapées, mais ils sont à la disposition de tous les membres de la collectivité visée. Le service d'autobus communautaires est offert dans de nombreuses collectivités à l'échelle du Canada, y compris deux quartiers résidentiels de faible densité à Comox Valley. Les habitants des quartiers de Cape Lazo/Point Holmes et Huband Road/Seal Bay ont accès aux autobus communautaires qui circulent trois fois par jour, la semaine, entre divers points d'intérêt. Tous les résidents de ces secteurs peuvent réserver leurs déplacements en téléphonant 24 heures avant le créneau de trois heures réservé aux trajets quotidiens. L'autobus cherche et ramène les clients à leur domicile; en outre, les clients handicapés ont la possibilité de demander un service complet de porte à porte. Les autres passagers peuvent prendre une correspondance pour utiliser le service de transport en commun traditionnel de Comox Valley. Les zones de service de l'autobus communautaire Cape Lazo/Point Holmes et Huband Road/Seal Bay. D'autres services d'autobus communautaires au Canada, par exemple celui de Milton en Ontario, ont instauré des horaires plus réguliers ainsi que des arrêts précis dans la zone de service. Calgary, Alberta Le programme de navette communautaire de Calgary a débuté en 1984 en tant que projet pilote pour aider à desservir les communautés dont le niveau d'achalandage n'était pas suffisant pour un service d'autobus ordinaire. Les conducteurs des navettes communautaires travaillent à temps partiel et gagnent un salaire correspondant à 60 % environ de celui des conducteurs d'autobus ordinaires. Ce travail à temps partiel attire beaucoup, notamment des étudiants et des retraités, ainsi que des personnes recherchant un poste de débutant avant de devenir conducteurs d'autobus ordinaires. Les navettes communautaires ont une longueur maximale de 10 mètres (30 pieds) et une capacité de 24 places assises. Depuis son lancement, le service a pris de l'expansion et les navettes communautaires représentent maintenant 10 % du parc de véhicules de Calgary Transit. Le service est désormais utilisé également pour remplacer les lignes normales en dehors des heures de pointe lorsque l achalandage est peu élevé et pour fournir un service aux nouvelles collectivités avant qu un service ordinaire puisse y être offert. À mesure que les niveaux d'achalandage augmentent, le service de navettes communautaires est remplacé par un service standard. L approche proactive consistant à mettre en place un service rapide et efficace dans les banlieues peut encourager la collectivité à soutenir le transport en commun, ainsi que des modèles d aménagement du territoire qui soient plus propices au transport en commun à l'avenir. Des mesures radicales et tournées vers l'avenir peuvent s'avérer nécessaires pour relever efficacement les défis du transport en commun en banlieue des villes. Région du Grand Toronto, Ontario Les collectivités de la région de York et de Brampton ont récemment pris des mesures radicales pour réduire la dépendance à la voiture en offrant un service rapide et efficace de transport en commun par le biais de voies réservées aux autobus et d'autres mesures préférentielles pour le transport en commun. Les services d'autobus rapide, Viva, dans la région de York, et Züm à Brampton, répondent au problème des longues distances entre le point de départ et la destination. Alors que les préoccupations liées aux faibles niveaux d'achalandage freinent les améliorations du service de transport en commun dans plusieurs collectivités suburbaines qui dépendent de la voiture, les mesures proactives prises par la région de York et par Brampton visent en priorité à offrir un choix de modes de transport et à encourager le transport collectif en général ainsi que les aménagements axés sur le transport en commun. 5

6 LISTE DE VÉRIFICATION DU TRANSPORT SUBURBAIN Est-ce que les lotissements axés sur l'automobile sont transformés de façon à encourager la mobilité des piétons et l'utilisation du transport collectif, avec un aménagement compact et des usages favorisant le transport collectif, par exemple divers types d'habitation, des magasins, des installations communautaires et des bureaux? Est-ce qu'une stratégie de financement a été mise au point pour permettre à la collectivité d'offrir un service de transport en commun fréquent, efficace, fiable et accessible à tous les membres de la collectivité? Est-ce que tous les membres de la collectivité ont accès à un service de transport en commun rapide qui soit pratique et abordable, un service de train de banlieue ou d'autres types de transport fréquent en dehors des véhicules privés? Ce guide fait partie d'une série de documents conçus pour aider les membres de l'actu à mettre sur pied les axes stratégiques de la Vision 2040 pour laquelle ils exercent un rôle de leadership. Il intègre les indicateurs de performance utilisés dans les rapports annuels au niveau national pour faire le suivi des progrès à l'égard des cibles de Bien que l'actu prenne en charge dix de ces 27 axes stratégiques, les 17 autres relèvent de la responsabilité d'autres intervenants; ces documents ont été élaborés pour fournir un appui aux membres de l'actu et encourager les progrès à l'égard de la Vision. Les guides résument les buts et objectifs de chaque axe stratégique, proposent des indicateurs de performance et des cibles, illustrent des bonnes pratiques issues de réseaux de transport en commun dans l'ensemble du pays et contiennent une liste de contrôle pour aider les membres à suivre les progrès accomplis. 6

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION ACTION

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION ACTION VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION ACTION La VISION 2040 définit un avenir où le transport collectif apporte une contribution maximale à la qualité de vie ainsi que des avantages favorables à une société

Plus en détail

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION La VISION 2040 définit un avenir où le transport collectif apporte une contribution maximale à la qualité de vie ainsi que des avantages favorables à une société animée

Plus en détail

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION La VISION 2040 définit un avenir où le transport collectif apporte une contribution maximale à la qualité de vie ainsi que des avantages favorables à une société animée

Plus en détail

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION ACTION

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION ACTION VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION ACTION La VISION 2040 définit un avenir où le transport collectif apporte une contribution maximale à la qualité de vie ainsi que des avantages favorables à une société

Plus en détail

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION La VISION 2040 définit un avenir où le transport collectif apporte une contribution maximale à la qualité de vie ainsi que des avantages favorables à une société animée

Plus en détail

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION ACTION

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION ACTION VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION ACTION La VISION 2040 définit un avenir où le transport collectif apporte une contribution maximale à la qualité de vie ainsi que des avantages favorables à une société

Plus en détail

Plan directeur des systèmes de transport intelligents (STI) de la Ville de Montréal

Plan directeur des systèmes de transport intelligents (STI) de la Ville de Montréal Plan directeur des systèmes de transport intelligents (STI) de la Ville de Montréal Les systèmes de transport intelligents au service du Plan de transport de la Ville de Montréal Marc Blanchet, Ville de

Plus en détail

PLAN DE DÉPLACEMENTS URBAINS À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN?

PLAN DE DÉPLACEMENTS URBAINS À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN? À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN? pour quoi faire? Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) se définit par la diminution du trafic automobile, le développement des transports

Plus en détail

Des environnements facilitants pour une société universelle. Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby

Des environnements facilitants pour une société universelle. Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby Des environnements facilitants pour une société universelle Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby par Patrice Faucher Mise en contexte de l adoption de la politique

Plus en détail

Le Plan de déplacements urbains d Île-de-France

Le Plan de déplacements urbains d Île-de-France Le Plan de déplacements urbains d Île-de-France Le PDUIF doit assurer un équilibre durable Répondre aux BESOINS de MOBILITÉ Préserver l ENVIRONNEMENT, la SANTÉ et la QUALITÉ DE VIE Tenir compte de la CONTRAINTE

Plus en détail

L élaboration d un PLU unique pour toutes les

L élaboration d un PLU unique pour toutes les Août 2015 Plan Local d Urbanisme Métropolitain : #prise de position placer l économie au cœur des politiques d urbanisme L élaboration du PLUM de Nantes Métropole, un enjeu stratégique pour l économie

Plus en détail

La mobilité en Région wallonne

La mobilité en Région wallonne La mobilité en Région wallonne Quelques initiatives Michel Lebrun député Wallon et de la Fédération-Wallonie Bruxelles Quels sont les initiatives favorisant une meilleur mobilité? Plusieurs plans existent

Plus en détail

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION La VISION 2040 définit un avenir où le transport collectif apporte une contribution maximale à la qualité de vie ainsi que des avantages favorables à une société animée

Plus en détail

Marie-Michèle Dion, Pierre Lalanne Direction du transport terrestre des personnes. Le transport collectif régional

Marie-Michèle Dion, Pierre Lalanne Direction du transport terrestre des personnes. Le transport collectif régional Marie-Michèle Dion, Pierre Lalanne Direction du transport terrestre des personnes Le transport collectif régional 8-9Juin 2010 1 Table des matières Politique québécoise du transport collectif Programme

Plus en détail

Aperçu du système de transport public au Nouveau-Brunswick

Aperçu du système de transport public au Nouveau-Brunswick Aperçu du système de transport public au Nouveau-Brunswick MTI NB Direction des politiques des transports Ahmed Dassouki Le 12 juin 2012 Aperçu Services de transport public au Nouveau-Brunswick Données

Plus en détail

Dossier de presse. Lundi 8 avril 2013. Contact presse Florence WILLM Directrice de la communication f.willm@oppidea.fr tél : 06 87 25 81 98

Dossier de presse. Lundi 8 avril 2013. Contact presse Florence WILLM Directrice de la communication f.willm@oppidea.fr tél : 06 87 25 81 98 Dossier de presse Oppidea, la SEM d aménagement de Toulouse Métropole, lance un appel à idées sur le thème de l habitat intermédiaire, un nouveau modèle de logement pour la métropole toulousaine. Lundi

Plus en détail

Jeudi 29 octobre RÉUNION PUBLIQUE

Jeudi 29 octobre RÉUNION PUBLIQUE Commune de Soultzbach-les-Bains Plan Local d Urbanisme Jeudi 29 octobre RÉUNION PUBLIQUE Les Orienta+ons du Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD) STRATéGIE COMMUNICATION FORMATION Plan

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC Rencontre thématique Contribution de la Fédération des cégeps Le 30 novembre 2012 LES CÉGEPS PARTICIPENT À LA CONSTRUCTION DE LA SOCIÉTÉ DU SAVOIR Au Québec,

Plus en détail

LES AIRES TOD: DES HUBS DE MOBILITÉ

LES AIRES TOD: DES HUBS DE MOBILITÉ LES AIRES TOD: DES HUBS DE MOBILITÉ JOURNÉE DE RÉFLEXION LES CONDITIONS DE RÉUSSITE DES PROJETS TOD YVELINE ROC, ARCH., URB., MGP DIRECTRICE PRINCIPALE D ÉTUDES, PLANIFICATION INNOVATIONS, AMT 28 janvier

Plus en détail

Si vous avez une formation et de l expérience en. Les professions en technologie des sciences appliquées et du génie au Canada INSTRUMENTATION

Si vous avez une formation et de l expérience en. Les professions en technologie des sciences appliquées et du génie au Canada INSTRUMENTATION MC Les professions en technologie des sciences appliquées et du génie au Canada Si vous avez une formation et de l expérience en sciences appliquées ou en génie, une carrière à titre de technicien ou de

Plus en détail

AGENDA 21 Agglo de Brive

AGENDA 21 Agglo de Brive AGENDA 21 Agglo de Brive Axe 1 : Promouvoir un développement économique respectueux des équilibres sociaux, environnementaux et territoriaux Objectif 1 : Développer les activités économiques qui participent

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL (SHM) SUR LE PROJET GRIFFINTOWN SOUMIS À LA CONSULTATION PUBLIQUE

MÉMOIRE DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL (SHM) SUR LE PROJET GRIFFINTOWN SOUMIS À LA CONSULTATION PUBLIQUE MÉMOIRE DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL (SHM) SUR LE PROJET GRIFFINTOWN SOUMIS À LA CONSULTATION PUBLIQUE LE 11 MARS 2008 1. L INTÉRÊT DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL POUR LE PROJET «GRIFFINTOWN»

Plus en détail

La gestion du stationnement dans les communes Politique de stationnement: outils et mise en oeuvre Patrick Carles - Mars 2003

La gestion du stationnement dans les communes Politique de stationnement: outils et mise en oeuvre Patrick Carles - Mars 2003 La gestion du stationnement dans les communes Politique de stationnement: outils et mise en oeuvre Patrick Carles - Mars 2003 Avant de traiter de la mise en œuvre d une politique de stationnement, il s

Plus en détail

Thème 4,2 : L utilisation du territoire urbain 1. Residentiel 2. Transport

Thème 4,2 : L utilisation du territoire urbain 1. Residentiel 2. Transport Thème 4,2 : L utilisation du territoire urbain 1. Residentiel 2. Transport 1 3. Commerces 4. Industries 5. Établissements publics 6. Activités récréatives et espaces verts 2 Au Canada, il y a six usages

Plus en détail

En 2008, les 3 450 000 habitants

En 2008, les 3 450 000 habitants Des habitants des plutôt mobiles... pour des motifs essentiellement personnels Jacques MAURIT (DREAL), Sébastien SEGUIN (Insee) Les habitants des se déplacent davantage à longue distance que la moyenne

Plus en détail

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE MOBILITES ET DEPLACEMENTS

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE MOBILITES ET DEPLACEMENTS DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE Faire de l agriculture une filière économique majeure du territoire Faire rentrer l agriculture dans un nouveau modèle de développement raisonné La filière agricole est un élément

Plus en détail

Notes d allocution. Je vais maintenant vous présenter un survol de ce que nous avons accompli. Modernisation

Notes d allocution. Je vais maintenant vous présenter un survol de ce que nous avons accompli. Modernisation Notes d allocution Montréal, le 28 mai 2013 MARC LALIBERTÉ, PRÉSIDENT ET CHEF DE LA DIRECTION, VIA RAIL CANADA ALLOCUTION PRONONCÉE À L ASSEMBLÉE PUBLIQUE ANNUELLE, TENUE À MONTRÉAL SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

Plus en détail

conception et la mise en œuvre de services de transport en commun : Lignes directrices à l intention des petites collectivités

conception et la mise en œuvre de services de transport en commun : Lignes directrices à l intention des petites collectivités Notions élémentaires sur la conception et la mise en œuvre de services de transport en commun : Lignes directrices à l intention des petites collectivités En tenant compte des répercussions du nombre limité

Plus en détail

POLLUTION ET DÉVELOPPEMENT URBAIN DANS LA RCN: LE DÉFI DU CITOYEN

POLLUTION ET DÉVELOPPEMENT URBAIN DANS LA RCN: LE DÉFI DU CITOYEN Sondage EKOS / Radio-Canada POLLUTION ET DÉVELOPPEMENT URBAIN DANS LA RCN: LE DÉFI DU CITOYEN Le 30 septembre 2002 www.ekos.com Aperçu A. Méthodologie B. Pollution et environnement C. Attraits et beauté

Plus en détail

Le titulaire fournit des services administratifs et de soutien au Comité consultatif sur les services en français.

Le titulaire fournit des services administratifs et de soutien au Comité consultatif sur les services en français. Poste: Gestionnaire, Services en français Concours no: 2015-EX-FR-51211682-01 Date d'affichage du concours: 2015.03.31, Date de clôture: 2015.04.15 BDM, Serv Prog munic & Services opérationnels, Direction

Plus en détail

Présentation au Comité Consultatif. 22 juin Consortium

Présentation au Comité Consultatif. 22 juin Consortium Étude des besoins et étude des solutions pour un système de transport collectif rapide dans la partie ouest de la ville de Gatineau Volet 1 Étude des besoins Présentation au Comité Consultatif 22 juin

Plus en détail

Politique de l arbre DE LA VILLE DE SAINT-LAMBERT

Politique de l arbre DE LA VILLE DE SAINT-LAMBERT Politique de l arbre DE LA VILLE DE SAINT-LAMBERT TABLE DES MATIÈRES Message du maire 1 Les arbres de Saint-Lambert Page d histoire l urbanisation et la foresterie urbaine 2 L arbre urbain, une richesse

Plus en détail

N.B. Dialogue - transports alternatifs

N.B. Dialogue - transports alternatifs Transport de Clare le transport communautaire Depuis 1996 N.B. Dialogue - transports alternatifs Présenté par: Claredon Robichaud, président-fondateur Le 13 juin 2012 Fredericton 1 Services de transport

Plus en détail

Dossier de presse du 06 juillet

Dossier de presse du 06 juillet Dossier de presse du 06 juillet 2011 1 6 juillet 2011 Communiqué de synthèse A partir du 1 er août 2011, LE TER ACCESSIBLE AU PRIX DE L ABONNEMENT TRANSPOLE RYTHMO DANS TOUTE LA METROPOLE LILLOISE A partir

Plus en détail

QUARTIER D AFFAIRES DURABLE

QUARTIER D AFFAIRES DURABLE 1 2 innoparcalbatros.com Coordination : Service des communications et Développement économique Graphisme : Must Communications Impression : XXXXXX Achevé d imprimer : XXXXXX 2014 English version available

Plus en détail

Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion des services de soutien

Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion des services de soutien COLLECTION Implantation des centres de santé et de services sociaux Guide d implantation des centres de santé et de services sociaux Volume 2 Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion

Plus en détail

TRANSPORT POUR LES JEUX OLYMPIQUES

TRANSPORT POUR LES JEUX OLYMPIQUES ATHENES LA RESTRUCTURATION DU RESEAU DE TRANSPORT POUR LES JEUX OLYMPIQUES Mots clés : Intégration des systèmes de transport ; Planification ; Politique environnementale ; Projets de transports publics

Plus en détail

Vieillir et vivre ensemble. Chez soi, dans sa communauté, au Québec

Vieillir et vivre ensemble. Chez soi, dans sa communauté, au Québec Vieillir et vivre ensemble Chez soi, dans sa communauté, au Québec Vieillir et vivre ensemble une vision d avenir La société québécoise vit des changements démographiques importants. Le rythme accéléré

Plus en détail

4.0 Plan conceptuel. 4.1 Principes directeurs. 4.2 Hypothèses sous-jacentes aux plans conceptuels

4.0 Plan conceptuel. 4.1 Principes directeurs. 4.2 Hypothèses sous-jacentes aux plans conceptuels 4.0 Plan conceptuel La section qui suit constitue un résumé du volet de planification conceptuelle associé au Plan de conception communautaire. Y sont présentés les principes directeurs, les hypothèses

Plus en détail

PANORAMA DE LA MOBILITÉ EN SAÔNE-ET-LOIRE. A partir des trois enquêtes déplacements villes moyennes du territoire et du recensement de la population.

PANORAMA DE LA MOBILITÉ EN SAÔNE-ET-LOIRE. A partir des trois enquêtes déplacements villes moyennes du territoire et du recensement de la population. PANORAMA DE LA MOBILITÉ EN SAÔNE-ET-LOIRE A partir des trois enquêtes déplacements villes moyennes du territoire et du recensement de la population. 2 Agence d urbanisme Sud Bourgogne Les pôles et leur

Plus en détail

L Administration de l aéroport international d Ottawa. Établir des liens avec le monde

L Administration de l aéroport international d Ottawa. Établir des liens avec le monde L Administration de l aéroport international d Ottawa Établir des liens avec le monde Novembre 2008 Y YOW L aéroport de la capitale du Canada L Aéroport international (Macdonald-Cartier) d Ottawa (AIO),

Plus en détail

Reddition de comptes annuelle CIBC 2005 Pour ce qui compte dans votre vie

Reddition de comptes annuelle CIBC 2005 Pour ce qui compte dans votre vie 22 La CIBC et la société > Notre personnel Reddition de comptes annuelle CIBC 20 Notre personnel La CIBC et la société Stratégie En vue d être reconnue comme chef de file des relations avec la clientèle,

Plus en détail

Consultation publique sur le financement du transport en commun de la Communauté métropolitaine de Montréal Le commentaire de Vélo Québec

Consultation publique sur le financement du transport en commun de la Communauté métropolitaine de Montréal Le commentaire de Vélo Québec Consultation publique sur le financement du transport en commun de la Communauté métropolitaine de Montréal Le commentaire de Vélo Québec Présenté à la Communauté métropolitaine de Montréal Avril 2012

Plus en détail

La santé dans le programme de développement pour l après-2015

La santé dans le programme de développement pour l après-2015 SOIXANTE-SIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A66/47 Point 14.1 de l ordre du jour provisoire 1 er mai 2013 La santé dans le programme de développement pour l après-2015 Rapport du Secrétariat 1. Les

Plus en détail

PROJETS COMMUNAUTAIRES STRATÉGIQUES POUR L ENTREPRENEURIAT (PCSE) 23 octobre 2013

PROJETS COMMUNAUTAIRES STRATÉGIQUES POUR L ENTREPRENEURIAT (PCSE) 23 octobre 2013 PROJETS COMMUNAUTAIRES STRATÉGIQUES POUR L ENTREPRENEURIAT (PCSE) 23 octobre 2013 l entrepreneuriat Fonctionnement du programme Le programme PCSE financera les projets qui : aident les jeunes confrontés

Plus en détail

Programme de gestion de la demande en transport de ebay

Programme de gestion de la demande en transport de ebay Études de cas sur Études le transport de cas durable en transport durable Burnaby, Colombie-Britannique Étude de cas 55 Programme de gestion de la demande en transport de ebay Organisation ebay Canada,

Plus en détail

FINANCEMENT DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS LOCATIFS

FINANCEMENT DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS LOCATIFS FINANCEMENT DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS LOCATIFS Un ensemble expressément destiné à la location ou un ensemble à usage mixte résidentiel et non résidentiel locatif offrant des logements résidentiels

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

Propositions stratégiques pour l économie sociale au Canada 24 septembre 2014

Propositions stratégiques pour l économie sociale au Canada 24 septembre 2014 Préambule Propositions stratégiques pour l économie sociale au Canada 24 septembre 2014 La situation économique, sociale et environnementale actuelle du Canada présente à la fois des défis et des opportunités.

Plus en détail

Fiche 19 Valoriser les modes de transport doux

Fiche 19 Valoriser les modes de transport doux Fiche 19 Valoriser les modes de transport doux Quels sont les freins et les leviers des différents modes de transport? Comment modifier l image des transports en commun souvent vécus pour des personnes

Plus en détail

Politique d habitation : Plan d action 2015

Politique d habitation : Plan d action 2015 Habiter ma ville Politique d habitation : Plan d action 2015 (recommandé par la Commission permanente sur l habitation, le 4 février 2015 et à adopterpar le conseil municipal, le 17 mars 2015) Politique

Plus en détail

PREMIERS PAS : GUIDE DE LA RELATION DE MENTORAT EN ÉVALUATION PROJET PILOTE DE MENTORAT EN ÉVALUATION CANADA

PREMIERS PAS : GUIDE DE LA RELATION DE MENTORAT EN ÉVALUATION PROJET PILOTE DE MENTORAT EN ÉVALUATION CANADA PREMIERS PAS : GUIDE DE LA RELATION DE MENTORAT EN ÉVALUATION PROJET PILOTE DE MENTORAT EN ÉVALUATION CANADA Félicitations! Vous avez amorcé une relation de mentorat, sois en tant que mentor ou personne

Plus en détail

Sommaire: Stratégies de recrutement et de maintien de l effectif

Sommaire: Stratégies de recrutement et de maintien de l effectif Cadre de référence concernant la main d œuvre Sommaire: Stratégies de recrutement et de maintien de l effectif La mise en page du présent document est en cours. Le sommaire final sera disponible sous peu.

Plus en détail

Évolution récente du transport en commun dans les villes canadiennes, 2010

Évolution récente du transport en commun dans les villes canadiennes, 2010 Évolution récente du transport en commun dans les villes canadiennes, 2010 RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES TRANSPORTS URBAINS AUX MINISTRES DES TRANSPORTS Données fournies par l Association canadienne

Plus en détail

Outils. Rationaliser l usage de la voiture : Organiser et limiter le stationnement sur le site. fiche1a. Mémento de la mobilité

Outils. Rationaliser l usage de la voiture : Organiser et limiter le stationnement sur le site. fiche1a. Mémento de la mobilité Mémento de la mobilité Rationaliser l usage de la voiture : Organiser et limiter le stationnement sur le site fiche1a Outils Soutenu par : Pourquoi? C est un ensemble de mesures que l entreprise peut prendre,

Plus en détail

Vincent Ermatinger. VR - SRB SLR : Mythes et réalités

Vincent Ermatinger. VR - SRB SLR : Mythes et réalités Vincent Ermatinger VR - SRB SLR : Mythes et réalités TABLE DES MATIÈRES 2 DÉFINITIONS COMPOSANTES DU SYSTÈME DE TRANSPORT TRAMWAY / SRB / VOIES RÉSERVÉES: LES ENJEUX ET QUELQUES EXEMPLES QUELLES APPLICATIONS

Plus en détail

Conférence de presse semestrielle de Swissmem du 20 août 2014 à Berne

Conférence de presse semestrielle de Swissmem du 20 août 2014 à Berne Embargo :, 11 heures Le texte prononcé fait foi Conférence de presse semestrielle de Swissmem du 20 août 2014 à Berne «Les trois champs d'action de Swissmem en faveur de la stratégie de la main-d'œuvre

Plus en détail

Plan d action - Politique familiale, 2013 Ville de Lévis. Plan d action - Politique familiale

Plan d action - Politique familiale, 2013 Ville de Lévis. Plan d action - Politique familiale Plan d action - Politique familiale, 2013 Ville de Lévis Plan d action - Politique familiale TABLE DES MATIÈRES Comité de travail...ii Message de la mairesse... III Introduction... 1 Domaines d intervention...

Plus en détail

Recherches en faveur d une mobilité plus durable

Recherches en faveur d une mobilité plus durable La classe jaune. Recherches en faveur d une mobilité plus durable Résultats d une enquête clientèle effectuée par l EPFL 1. CarPostal se responsabilise face à l avenir CarPostal Suisse SA se projette dans

Plus en détail

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020»

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Introduction L Europe est au carrefour de ses propres ambitions. Le choix des voies

Plus en détail

Plan d action 2015-2019

Plan d action 2015-2019 Plan d action 2015-2019 La réalisation du plan d action de la Politique familiale de Nicolet a été rendue possible par le comité de travail : Geneviève Dubois, responsable des questions familiales et conseillère

Plus en détail

SAISIR LE MOMENT. PLAN QUINQUENNAL DE L INSTITUT PÉRIMÈTRE 2013-2018 Résumé

SAISIR LE MOMENT. PLAN QUINQUENNAL DE L INSTITUT PÉRIMÈTRE 2013-2018 Résumé SAISIR LE MOMENT PLAN QUINQUENNAL DE L INSTITUT PÉRIMÈTRE 2013-2018 Résumé Ébauche, mai 2013 VISION Créer le principal centre mondial de physique théorique fondamentale, en conjuguant les initiatives de

Plus en détail

Livre blanc de l'étalement urbain en Saône-et-Loire

Livre blanc de l'étalement urbain en Saône-et-Loire Direction départementale des territoires de Saôneet-Loire Livre blanc de l'étalement urbain en Saône-et-Loire «Le territoire français est le patrimoine commun de la nation. Chaque collectivité publique

Plus en détail

Rapport final (Sommaire)

Rapport final (Sommaire) Évaluation de la Base de données en alphabétisation des adultes (BDAA) Rapport final (Sommaire) Préparé pour : Le Conseil d'administration de la BDAA Préparé par : Goss Gilroy Inc. Conseillers en gestion

Plus en détail

Journée de veille sur l électrification des transports. Bilan. Montréal, le 31mai 2012

Journée de veille sur l électrification des transports. Bilan. Montréal, le 31mai 2012 Journée de veille sur l électrification des transports Bilan Montréal, le 31mai 2012 Contexte Du Bureau des économies d énergie jusqu au Bureau de l efficacité et de l innovation énergétiques (BEIE) 1977

Plus en détail

FISEA FONDS D INVESTISSEMENT ET DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES EN AFRIQUE

FISEA FONDS D INVESTISSEMENT ET DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES EN AFRIQUE FISEA FONDS D INVESTISSEMENT ET DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES EN AFRIQUE PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L EMPLOI EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE Créé en 2009, le Fonds d investissement et de soutien aux entreprises

Plus en détail

SUR MESURE : Un guide des publications aéronautiques de NAV CANADA

SUR MESURE : Un guide des publications aéronautiques de NAV CANADA SUR MESURE : Un guide des publications aéronautiques de NAV CANADA UN GUIDE DES PUBLICATIONS AÉRONAUTIQUES DE NAV CANADA Table des matières Section A Renseignements de nature générale... 2 Section B Renseignements

Plus en détail

Un financement durable pour les villes canadiennes

Un financement durable pour les villes canadiennes Un financement durable pour les villes canadiennes 34e Congrès de l ASDEQ Les grandes villes: locomotives du développement économique Atelier de Formation Mercredi 6 mai 2009 Mario Lefebvre Directeur,

Plus en détail

Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise

Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise PLAN D ACTION Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise 2010 2015 ENSEMBLE POUR UNE MÉTROPOLE DURABLE Le Plan de développement durable de la collectivité montréalaise 2010-2015 mobilise

Plus en détail

Dossier de presse. Favoriser l aménagement numérique du territoire

Dossier de presse. Favoriser l aménagement numérique du territoire Dossier de presse Marianne Fresnais Attachée de presse du conseil général du Calvados 02 31 57 11 20-06 98 96 05 45 - presse@calvados.fr 1 Sommaire Avant-propos p. 3 Les choix stratégiques du Calvados

Plus en détail

DEPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES

DEPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES DEPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES ENQUETE PUBLIQUE PREALABLE A LA DECLARATION D UTILITE PUBLIQUE ET PARCELLAIRE CONJOINTE RELATIVE AU PROJET DE CREATION D UN EQUIPEMENT POUR LA PETITE ENFANCE, sis 1 avenue

Plus en détail

IR LA TÊTE À L EMP O LO AV I 32E CONGRÈS-JEUNES THÉMATIQUE NATIONALE

IR LA TÊTE À L EMP O LO AV I 32E CONGRÈS-JEUNES THÉMATIQUE NATIONALE AVOIR LA TÊTE À L EMPLOI 32 E CONGRÈS-JEUNES THÉMATIQUE NATIONALE RÉSOLUTIONS - THÉMATIQUE NATIONALE 2014 La tête à l emploi pour un système d éducation plus performant Gouvernement du Québec s emploie

Plus en détail

FAB MEL «Se déplacer en métropole» Lundi 12 septembre Métropole Européenne de Lille

FAB MEL «Se déplacer en métropole» Lundi 12 septembre Métropole Européenne de Lille FAB MEL «Se déplacer en métropole» Lundi 12 septembre Métropole Européenne de Lille l RÉGIS CAUCHE Conseiller métropolitain délégué à l accessibilité de la métropole, au transport de marchandises 3 BERNARD

Plus en détail

Plan de Déplacements de Paris. les réponses. À quel prix? Comment? Préserver notre santé

Plan de Déplacements de Paris. les réponses. À quel prix? Comment? Préserver notre santé Plan de Déplacements de Paris les réponses À quel prix? Comment? Préserver notre santé En novembre dernier, la Ville lançait une consultation auprès des Parisiennes et des Parisiens sur le Plan de Déplacement

Plus en détail

VILLEMOLAQUE PLAN LOCAL ORIENTATION D AMÉNAGEMENT D URBANISME. PLU ARRÊTÉ par DCM du PLU APPROUVÉ par DCM du

VILLEMOLAQUE PLAN LOCAL ORIENTATION D AMÉNAGEMENT D URBANISME. PLU ARRÊTÉ par DCM du PLU APPROUVÉ par DCM du VILLEMOLAQUE PLAN LOCAL D URBANISME ORIENTATION D AMÉNAGEMENT PLU ARRÊTÉ par DCM du PLU APPROUVÉ par DCM du TRAVERSES Urbanisme - Habitat - Aménagement JUIN 2012 LOCALISATION de la zone UD Zone UD - La

Plus en détail

Programme services-conseils (PSC)

Programme services-conseils (PSC) Programme services-conseils (PSC) Dans le présent document, l emploi du masculin pour désigner des personnes n a d autres fins que celle d alléger le texte. Des mesures d aide décrites dans ce programme

Plus en détail

LA PRÉCARITÉ DE L EMPLOI POUR LA GÉNÉRATION DES MILLÉNIAUX RAPPORT RÉGIONAL TORONTO. LE 7 SEPTEMBRE 2016 United Steelworkers Hall

LA PRÉCARITÉ DE L EMPLOI POUR LA GÉNÉRATION DES MILLÉNIAUX RAPPORT RÉGIONAL TORONTO. LE 7 SEPTEMBRE 2016 United Steelworkers Hall LA PRÉCARITÉ DE L EMPLOI POUR LA GÉNÉRATION DES MILLÉNIAUX RAPPORT RÉGIONAL TORONTO LE 7 SEPTEMBRE 2016 United Steelworkers Hall À propos des stages non rémunérés De nombreux étudiants doivent accumuler

Plus en détail

info@vivreenville.org www.vivreenville.org twitter.com/vivreenville facebook.com/vivreenville MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

info@vivreenville.org www.vivreenville.org twitter.com/vivreenville facebook.com/vivreenville MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Montréal, 7 mars 2016 Monsieur Michel Bissonnet, président Commission sur le transport et les travaux publics 275, rue Notre-Dame Est Montréal (Québec) H2Y 1C6 OBJET : Avis sur le projet de Politique de

Plus en détail

Réseau de transport urbain et analyse des équipements pour une meilleure offre Ludovic Wassermann - MOBIGIS

Réseau de transport urbain et analyse des équipements pour une meilleure offre Ludovic Wassermann - MOBIGIS Réseau de transport urbain et analyse des équipements pour une meilleure offre Ludovic Wassermann - MOBIGIS Présentation de la société MOBIGIS MOBIGIS est une société française, éditrice de solutions informatiques

Plus en détail

Vers des communautés durables et en santé : grille d analyse de projet

Vers des communautés durables et en santé : grille d analyse de projet Vers des communautés durables et en santé : grille d analyse de projet SOCIAL HUMAIN SANTÉ ÉCOLOGIQUE ÉCONOMIQUE Siège social à Québec 945, avenue Wolfe, 5 ième étage, Sainte-Foy (Québec), G1V 5B3 Téléphone

Plus en détail

Alain Jund, adjoint au maire chargé de l urbanisme conseiller communautaire en charge des déplacements cyclables 16 février Paris

Alain Jund, adjoint au maire chargé de l urbanisme conseiller communautaire en charge des déplacements cyclables 16 février Paris La problématique déplacement à partir des quartiers durables à Strasbourg Ecoquartier Danube à Strasbourg Alain Jund, adjoint au maire chargé de l urbanisme conseiller communautaire en charge des déplacements

Plus en détail

SPORT ET ENTREPRISE GESTION DU STRESS BIEN-ÊTRE COHESION PHOTO A INCLURE ICI ROTATION 3

SPORT ET ENTREPRISE GESTION DU STRESS BIEN-ÊTRE COHESION PHOTO A INCLURE ICI ROTATION 3 SPORT ET ENTREPRISE GESTION DU STRESS PHOTO A INCLURE ICI ROTATION 3 COHESION BIEN-ÊTRE Définitions, constat DEFINITIONS L activité physique au sens large inclut tous les mouvements effectués dans la vie

Plus en détail

Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse

Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse 1. Présentation du projet d atelier solidaire 1.1. Contexte : La Communauté Urbaine et la Ville

Plus en détail

AVIATION PRIVEE FICHE TECHNIQUE. L affrètement d avions d affaires, c est l avantage des voyages sans inconvénient.

AVIATION PRIVEE FICHE TECHNIQUE. L affrètement d avions d affaires, c est l avantage des voyages sans inconvénient. AVIATION PRIVEE FICHE TECHNIQUE L affrètement d avions d affaires, c est l avantage des voyages sans inconvénient. Un partenariat stratégique. Fondée en 1990, cette société experte s est développée régulièrement

Plus en détail

CRÉATION D ENVIRONNEMENTS FAVORABLES À LA PRATIQUE D ACTIVITÉS DE PLEIN AIR CHEZ LES ADOLESCENTS

CRÉATION D ENVIRONNEMENTS FAVORABLES À LA PRATIQUE D ACTIVITÉS DE PLEIN AIR CHEZ LES ADOLESCENTS Ados plein air CRÉATION D ENVIRONNEMENTS FAVORABLES À LA PRATIQUE D ACTIVITÉS DE PLEIN AIR CHEZ LES ADOLESCENTS Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Conseil québécois du loisir et leurs partenaires

Plus en détail

Mettre ensemble tous les acteurs

Mettre ensemble tous les acteurs Mettre ensemble tous les acteurs Réponse à l Examen du soutien fédéral de la recherche-développement Ingénieurs Canada* Février 2011 *Ingénieurs Canada est le nom commercial utilisé par le Conseil canadien

Plus en détail

BUDGET 2013 ACTIVITÉS DE FONCTIONNEMENT... 7 ANALYSE DES REVENUS... 9 ANALYSE DES CHARGES, DU FINANCEMENT ET DES AFFECTATIONS...

BUDGET 2013 ACTIVITÉS DE FONCTIONNEMENT... 7 ANALYSE DES REVENUS... 9 ANALYSE DES CHARGES, DU FINANCEMENT ET DES AFFECTATIONS... TABLE DES MATIÈRES LA STL COMPTE SE POSITIONNER COMME LEADER DANS LE DOMAINE DE LA MOBILITÉ DURABLE... 3 Budget 2013 BUDGET 2013 ACTIVITÉS DE FONCTIONNEMENT... 7 ANALYSE DES REVENUS... 9 ANALYSE DES CHARGES,

Plus en détail

Les Ateliers du Territoire et le Cadastre Belge. The Land Management Workshops and the Belgian Cadastre

Les Ateliers du Territoire et le Cadastre Belge. The Land Management Workshops and the Belgian Cadastre 1 Les Ateliers du Territoire et le Cadastre Belge The Land Management Workshops and the Belgian Cadastre FINANCE 1 2 LA STRUCTURE ADMINISTRATIVE DE LA BELGIQUE L Organisation de l Etat Le Rôle politique

Plus en détail

transports publics et alternatifs : Pays d Aubagne et de l Étoile Laissez-vous transporter... Embarquement immédiat...

transports publics et alternatifs : Pays d Aubagne et de l Étoile Laissez-vous transporter... Embarquement immédiat... transports publics et alternatifs : Pays d Aubagne et de l Étoile Laissez-vous transporter... L Agglo organise et développe son réseau de transports publics pour mieux répondre aux défis de son époque

Plus en détail

Mrd EUR20,6 pour les infrastructures

Mrd EUR20,6 pour les infrastructures Investir dans les infrastructures pour promouvoir la croissance économique Mrd EUR20,6 pour les infrastructures La BEI est un partenaire majeur pour les investissements liés aux infrastructures dans les

Plus en détail

Synthèse de l évaluation périodique de la Maîtrise en travail social (3763 et 3563)

Synthèse de l évaluation périodique de la Maîtrise en travail social (3763 et 3563) Synthèse de l évaluation périodique de la Maîtrise en travail social (3763 et 3563) Mai 2011 1 SYNTHÈSE DE L ÉVALUATION PÉRIODIQUE DE LA MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (3763 ET 3563) L évaluation du programme

Plus en détail

Diversification de l économie de l Ouest Canada. Atelier sur le Partenariat de parcours économiques Été 2017

Diversification de l économie de l Ouest Canada. Atelier sur le Partenariat de parcours économiques Été 2017 Diversification de l économie de l Ouest Canada Atelier sur le Partenariat de parcours économiques Été 2017 Plan Développement économique régional Aperçu du Ministère Priorités de DEO Travailler avec DEO

Plus en détail

Programme pancanadien d évaluation PPCE 2013

Programme pancanadien d évaluation PPCE 2013 Programme pancanadien d évaluation PPCE 2013 Rapport de l évaluation pancanadienne en sciences, en lecture et en mathématiques Programme pancanadien d évaluation PPCE de 2013 Rapport de l évaluation pancanadienne

Plus en détail

CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS

CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS DESCRIPTION Le Fonds collège-industrie pour l innovation (FCII)

Plus en détail

b) Le XIX siècle : industrialisation et urbanisation.

b) Le XIX siècle : industrialisation et urbanisation. I. Les origines historiques de la métropole nord-américaine. Si chaque ville, chaque métropole, a son histoire unique, cela n empêche pas d observer une organisation générale commune. Bien sûr, il y aura

Plus en détail

Les TIC pour les Femmes Rurales en Afrique. Présentation pour la Relance du Projet Dimitra Phase 2 Bruxelles, 20-24 octobre 2002

Les TIC pour les Femmes Rurales en Afrique. Présentation pour la Relance du Projet Dimitra Phase 2 Bruxelles, 20-24 octobre 2002 Les TIC pour les Femmes Rurales en Afrique Présentation pour la Relance du Projet Dimitra Phase 2 Bruxelles, 20-24 octobre 2002 Natasha Primo Women snet Schéma de la Présentation Les TIC, c est quoi? Pourquoi

Plus en détail

VERS UN CONSENSUS Examen des limites de quartiers d Ottawa

VERS UN CONSENSUS Examen des limites de quartiers d Ottawa VERS UN CONSENSUS Examen des limites de quartiers d Ottawa Cahier de consultation publique Les quartiers sont à la base de notre système d administration locale. Dans chaque quartier, les contribuables

Plus en détail

Commune de Weiswampach

Commune de Weiswampach Commune de Weiswampach Administration communale de Weiswampach Om Lehmpudel L-9991 Weiswampach Tél.: 97 80 75-1 MODIFICATION PONCTUELLE DU PLAN D AMENAGEMENT GENERAL DE LA COMMUNE DE WEISWAMPACH Localité

Plus en détail

PLANIFIER LA RELÈVE DU LEADERSHIP INFIRMIER

PLANIFIER LA RELÈVE DU LEADERSHIP INFIRMIER PLANIFIER LA RELÈVE DU LEADERSHIP INFIRMIER Besoins Les infirmières d aujourd hui doivent planifier longtemps à l avance la nouvelle génération de chefs de file de la profession. C est d autant plus important

Plus en détail

Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Libérer le potentiel du Nord pour aider à créer un meilleur Canada Page 1 sur 10 Le gouvernement du Yukon est heureux

Plus en détail