PRESENTATION DU PROGRAMME ET DU CAHIER DE CHARGES DE L AGRO INVESTISSEUR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRESENTATION DU PROGRAMME ET DU CAHIER DE CHARGES DE L AGRO INVESTISSEUR"

Transcription

1 CRÉDIT IDA N 4151-SE - DON ACDI N TF Mise en valeur de 2500 ha dans la zone du Delta du Fleuve Sénégal PRESENTATION DU PROGRAMME ET DU CAHIER DE CHARGES DE L AGRO INVESTISSEUR Ce programme est réalisé en partenariat avec la Société Nationale d Aménagement et d Exploitation des Terres du Delta du Fleuve Sénégal et des Vallées du Fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED) JUIN 2009

2 LE PDMAS Le Programme de Développement des Marchés Agricoles du Sénégal (PDMAS) est un projet mis en place par l Etat du Sénégal sous la tutelle du Ministère de l Agriculture et soutenu par la Banque Mondiale, l ACDI et d autres partenaires financiers. Démarré en 2007, la première phase du PDMAS s étale sur une période de 5 ans. Le PDMAS a pour mission de favoriser le développement de l agriculture commerciale au Sénégal par la diversification des produits et des marchés, le renforcement de la compétitivité des filières agricoles et d élevage et par la création de la valeur ajoutée Le PDMAS intervient au niveau de différentes zones agro-climatiques du territoire national parmi lesquelles les Niayes, le Bassin Arachidier élargi à la région de Tambacounda, la Vallée du Fleuve Sénégal, la région naturelle de la Casamance Au niveau du Fleuve Sénégal, le PDMAS réalise en tant que Maître d Ouvrage des investissements prioritaires pour la sécurisation de l irrigation privée dans le Delta du fleuve Sénégal et plus spécifiquement elles concernent 2500 ha dans la zone de la communauté rurale de Maka Diama (anciennement CR de Ross-Béthio). La SAED en tant que l Agence d Exécution du PDMAS assure le rôle de Maître d Ouvrage Délégué du programme. Les travaux sont financés par le Crédit IDA N 4151 SE, le PGIRE (Crédit IDA N 4184 SE) et le PACR (Subvention AFD N CSN E). CONTENU 1. Résumé des objectifs à atteindre et planning des travaux Cartes de SITUATION des ouvrages et des périmètres Situation géographique et caractéristiques de base de la zone 2.2 Plan de localisation générale et Plans de masse de 5 zones aménagées Zone de NDIALIR GUEYE (NGE 1) Zone de GANDIAYE (GYE 1) Zone de DIAGAMBAL (DGB 1) Zone de MASSARA GABOU (MGB 1) Zone de POLO (POL 1) 3. Conditions d accès et Cahier des charges de l agro investisseur La répartition de terres par type d exploitation 3.2 L accès aux sites de production et aux Fonds à frais partagés 3.3 Le cahier de charges de l agro investisseur privé 4. Informations pratiques matériel de référence et contacts

3 1. OBJECTIFS ET PLANNING DES TRAVAUX Les objectifs à atteindre Le programme cherche à améliorer l accès à l eau dans la région du Delta du Fleuve Sénégal par la réalisation d infrastructures structurantes publiques en vue de la viabilisation d un espace de diversification agricole. Les investissements concernent les infrastructures suivantes Recalibrage du Gorom aval sur 8 km (travaux de faucardage, de reprofilage et d endiguement) entre l ouvrage G et la prise du canal de Krankaye avec réhabilitation de l ouvrage G (en mesure de véhiculer un débit de 20 m 3 /s) ; Recalibrage du Lampsar moyen sur 24 km (travaux de faucardage, de reprofilage et d endiguement) entre l ouvrage régulateur de Ross-Béthio et l ouvrage de Ndiol. Ces deux ouvrages seront réhabilités (en mesure de véhiculer un débit de 40 m 3 /s à partir de la station de pompage de Ronkh) ; Construction du Canal du Krankaye sur 8 km environ entre le Gorom Aval et le Lampsar, avec ouvrages de prise, de fermeture et de franchissement (piste) pour un débit de 12m 3 /s ; Réalisation des chenaux d alimentation des zones de production sur 32 km et réhabilitation des chenaux existants de Socas (17 km) et de Thilène (2,6 km) ; Construction de pistes d accès aux zones de production sur 59 km environ ; Définition de 5 périmètres nouveaux sur les sites de Ndialir Guèye, Diagambal, Gandiaye, Massara Gabou et Polo totalisant environ 1839 ha. Les nouveaux chenaux alimenteront les zones de production d une superficie totale d environ 2477 ha dont 1839 ha d extension et 638 ha de consolidation. Les zones d extension concernent Ndialir Guèye (139 ha ) Gandiaye (608 ha) Diagambal (620 ha) Polo (211 ha) Massara Gabou (281 ha) Les périmètres existants se trouvent le long des chenaux réhabilités de Thilène (184 ha) SOCAS (454 ha) Le planning des travaux Désignation (LOT) TERRASSEMENT ET GENIE CIVIL DES OUVRAGES SUR L ADDUCTEUR PRINCIPAL LE LAMPSAR (LOT 1) TERRASSEMENT ET GENIE CIVIL DES OUVRAGES SUR LE GOROM AVAL ET LE CANAL DE KRANKAYE (LOT 2) TERRASSEMENT, GENIE CIVIL DES OUVRAGES, FOURNITURE ET POSE DE CONDUITES ET ACCESSOIRES DES PERIMETRES DE 2500 HA D IRRIGATION PRIVEE (LOT3) Date prévue de réception JUILLET 2009 OCTOBRE 2009 SEPTEMBRE 2009 DEBUT 2010 Programme d aménagement de 2500 ha dans le Delta page 3

4 2. CARTES DE SITUATION 2.1 Situation géographique et caractéristiques de base de la zone La zone se situe sur la Rive Gauche du Fleuve Sénégal, entre Ross-Béthio et Ndiol à 30 Km de Saint Louis et 300 Km de Dakar. La zone bénéficie d'une longue saison sèche (octobre à juin) caractérisée par une fréquence élevée des alizés maritimes (vents du Nord) et des alizés continentaux (vents d'est). Les zones aménagées ont mis en valeur des terres sablonneuses (Diéri), au relief légèrement accidenté, propices à l'horticulture. Les terres sont faciles à travailler mais appauvries et nécessitant des importants apports de matière organique. La protection par haies de brise-vent est également essentielle. Les cultures sont possibles toute l'année, jusqu'à 3 cycles par an. L accès logistique à la zone est excellent et les services connexes pour l agriculture sont de plus en plus disponibles dans la région. Sous réserve d application des calendriers agricoles et des itinéraires techniques adéquats, le potentiel de production de la zone est très élevé bien que nécessitant un niveau technique minimum vu l'obligation d'utiliser des systèmes d'irrigation de précision (goutte à goutte essentiellement). 4

5 2.2 Plan de localisation générale de la zone d intervention du PDMAS et Plans de masse de 5 périmètres aménagés Présentation du programme de 2500 ha page 5

6 Plan de masse du périmètre NDIALIR GUEYE (NGE 1) CARACTERISTIQUES Superficie globale 139 ha Nombre de blocks 16 Taille maximale d un block 14 ha du chenal 5,5 Km de la piste 5 Km 6

7 Plan de masse du périmètre GANDIAYE (GYE 1) CARACTERISTIQUES Superficie globale Nombre de blocks Présentation du programme de 2500 ha 608 ha 32 Taille maximale d un block 28 ha du chenal 10,5 Km de la piste 8,5 Km page 7

8 Plan de masse du périmètre DIAGAMBAL (DGB 1) CARACTERISTIQUES Superficie globale Nombre de blocks ha 37 Taille maximale d un block 28 ha du chenal 11 Km de la piste 9,1 Km

9 Plan de masse du périmètre MASSARA GABOU (MGB 1) CARACTERISTIQUES Superficie globale Nombre de blocks Présentation du programme de 2500 ha 281 ha 17 Taille maximale d un block 20 ha du chenal 2 Km de la piste 4 Km page 9

10 Plan de masse du périmètre POLO (POL 1) CARACTERISTIQUES Superficie globale Nombre de blocks ha 18 Taille maximale d un block 22 ha du chenal 4,2 Km de la piste 4 Km

11 3. CONDITIONS D ACCES ET CAHIER DES CHARGES 3.1 La répartition de terres prévue par type d exploitation Les zones concernées par le développement des 2500 ha sont destinées à la production horticole pour les marchés nationaux et pour l exportation. Les types de candidats éligibles seront distingués par la taille de l exploitation demandée et la répartition des affectations dans la zone de 2500 ha sera plafonnée par type de candidat Les Exploitations Familiales (1400 ha réservés) superficies individuelles inférieures ou égales à 2 ha, regroupées en GIE/OP. La taille minimale d un bloc pour le regroupement sera de 4 ha, avec un maximum de 28 ha, afin de garantir le fonctionnement optimal des GMP à installer. Cependant des adaptations sur le regroupement pourront être ponctuellement effectuées suivant les réalités constatées sur le terrain - Agriculteurs privés, exploitant actuellement dans la zone ou hors de la zone en tant que privé. - Agriculteurs privés exploitant actuellement sur la zone ou hors zone en tant que membre d un GIE. Les PME (600 ha réservés) entreprises privées de type PME avec attribution individuelle de 10 à 20 ha (productions pour le marché domestique et d exportation). Les Agro-industriels (500 ha réservés) investisseurs nationaux et internationaux (superficies individuelles allant de 20 à 100 ha essentiellement pour des productions d exportation). 3.2 L accès aux sites de production et aux Fonds à frais partagés Les critères et procédures d accès aux sites de production seront conformes au cadre législatif et réglementaire actuellement en vigueur, en particulier avec la Charte du Domaine Irrigué et seront adaptés en fonction des nouvelles lois et réglementations qui pourront être promulguées pendant la durée du projet (nouvelle loi foncière prévue par la LOASP) ou des opérations menées notamment dans le cadre du PACR. Les demandeurs des superficies sur les 2500 ha et des fonds de financement à frais partagés du PDMAS doivent franchir les étapes suivantes (pour les détails consulter aussi la plaquette intitulée FONDS DE PROMOTION DE L IRRIGATION PRIVÉE disponible au PDMAS, à la SAED et à l ANCAR) 1. Etablir demande de sous projet (Formulaire F1-SP) et déposer à la SAED (1) 2. Obtenir la notification d'éligibilité après évaluation de la demande par le CRS (2) 3. Réaliser une étude technique d'aménagement Avant Projet Détaillé (F2-APD-SP) (3) 4. Réaliser une Etude Prévisionnelle d'investissement (F2-EPI-SP) (3) 5. Obtenir l approbation du CRS et signer l accord de financement avec les PDMAS 6. Faire la demande d attribution de terrain auprès de la Communauté Rurale (CR) 7. Mobiliser la contrepartie (contribution financière et autre) prévue dans l EPI 8. Obtenir l attribution du terrain de la CR et procéder à la mise en œuvre (1) Les demandes doivent concerner des blocs entiers, ainsi les exploitants familiaux doivent s organiser au préalable en GIE et faire une demande groupée pour un bloc allant de 2 à 20 ha (2) CRS est le Comité Régional de Sélection de la Vallée, responsable de l évaluation et de l approbation des demandes de sous projets (3) Les études APD et EPI doivent être réalisées par tous les demandeurs des terrains. Pour les Exploitants Familiaux et les PME, les études seront réalisées sur financement du PDMAS Présentation du programme de 2500 ha page 11

12 En ce qui concerne l éligibilité pour le financement (subvention) des sous projets dans le cadre du programme des fonds à frais partagés (sous projets), volet FONDS POUR LA PROMOTION DE L IRRIGATION PRIVÉE, la répartition suivante sera appliquée Exploitations Familiales 50% du montant plafond de 2 millions FCFA / ha soit FCFA par hectare PME 20% du montant plafond de 2 millions FCFA / ha soit FCFA par hectare Agro-industriels pas de subvention financière du PDMAS La subvention d un million de FCFA par hectare accordée aux groupements des Exploitants Familiaux est destinée essentiellement au financement des achats de l équipement et du matériel d irrigation qui permettra l alimentation en eau du bloc. Il s agit notamment de la station de pompage et du réseau primaire d alimentation en eau, en d autres termes de l équipement qui devra être utilisé et géré collectivement par l ensemble des exploitants travaillant sur un seul bloc de production. Les équipements d irrigation et les aménagements au niveau des parcelles devront être réalisés sous financement propre des Exploitants. 3.3 Cahier des charges de l agro investisseur Le Cahier des Charges de l Agro Investisseur répond au cadre de référence fixé par le PDRG et la Charte du Domaine Irrigué et constituera un contrat d engagement préalable définissant les engagements réciproques de l Exploitant, de la SAED, du PDMAS et de la CR. Le projet d installation de l Exploitant privé (Exploitant Familial, PME, Agro-industrie), s inscrit dans le cadre d infrastructures collectives réalisées et financées sur le budget de l Etat et qui remplissent les fonctions suivantes accès à l eau d irrigation à travers l axe Gorom Lampsar, le canal de Krankaye, un réseau d adducteurs et d ouvrages de contrôle ; accès physique par un réseau de pistes permanentes et d ouvrages de franchissement. Les obligations de l Etat (par l entremise du PDMAS et de la SAED) concerneront i. la réalisation des aménagements structurants ; ii. les aides aux autres aménagements ; iii. la garantie du niveau de service de l eau ; iv. le suivi régulier de la qualité des sols et des eaux ; v. prise des mesures de sauvegarde nécessaires au cas où des périls se signalent. Les obligations de la Communauté Rurale (CR) concerneront i. la délivrance de l attribution foncière à l Exploitant privé sur la base des critères établis dans le cadre du PDMAS (voir les étapes présentés dans la section 3.2 du présent document et les critères d accès au FONDS POUR LA PROMOTION DE L IRRIGATION PRIVÉE) ; ii. la gestion du patrimoine foncier et garanti de la pérennité du permis d occuper octroyé aussi longtemps que l Exploitant respecte ses engagements et la réglementation en vigueur ; iii. le maintien en bon état la voie d accès depuis la limite de la zone du projet jusqu au réseau routier national pour le réseau de pistes dépendant de la CR, en coordination avec la SAED pour le réseau de pistes dépendant du FoMIIG ; iv. la tenu, conformément à la loi, d un registre des attributions et validation de ces affectations par les autorités administratives compétentes (SOUS-PRÉFET). 12

13 Les obligations des Exploitants concerneront i. le respect de normes minimales d aménagement ; ii. le respect des normes et procédures d entretien et de maintenance ; iii. les modalités de mise en valeur des parcelles ; iv. les modalités de financement de l aménagement terminal et de l équipement. Plus spécifiquement (I) Tout exploitant doit respecter les règles d'usage s'appliquant à tous les irrigants de la Vallée du Fleuve Sénégal et les règles propres aux usagers des adducteurs, notamment Respect des clauses de la CDI (Charte du Domaine Irrigué) Payer FOMAED Payer et adhérer au comité d'usager qui joue le rôle d'interlocuteur vis à vis de la SAED Payer SOGED (OMVS) Tenir compte de la capacité de l'adducteur Réaliser conformément aux normes les ouvrages aux interfaces du domaine public/privé (accès à la source d'eau, quai de pompage, station, passage de piste) et accepter le contrôle de la SAED à la fin des travaux Respecter les normes environnementales de gestion des exploitations agricoles en vigueur au SENEGAL Gérer les ressources naturelles de façon rationnelle Respect des clauses de la LOASP (Loi d'orientation Agro-Sylvo-Pastorale), en particulier Maintenir une densité de 20 arbres par ha Empêcher les feux de brousse Respect du POAS (Plan d'occupation et d'affectation des sols), en particulier Respecter les pistes et les couloirs de passages du bétail (II) Tout exploitant doit également respecter les clauses spécifiques aux 2500 ha Avoir obtenu le permis d'occuper de la CR Mettre en valeur la totalité de la surface dans un délai de 3 ans (CDI 5 ans) Assurer une intensification compatible avec le programme décrit dans l EPI et dans l'apd technique et autoriser la SAED ou la CR à réaliser des contrôles de conformité de l'activité Pour les GIE et PME, adhérer au CGER (Centre de Gestion et d Economie Rurale) et présenter les bilans et comptes de résultats annuels Utiliser uniquement des systèmes d'irrigation de précision goutte à goutte, aspersion, mini aspersion ou micro aspersion Respecter le principe des bonnes pratiques agricoles incluant o l'adéquation des itinéraires techniques et des calendriers culturaux, o la protection contre l'érosion éolienne par plantation de brise-vent, o l'apport raisonné d'engrais et régulier de matière organique, o l'usage raisonné des pesticides, o la protection des travailleurs, o l'existence d'un système de gestion documentaire (au minimum, les formulaires d'enregistrements des opérations culturales et des applications proposés par le PDMAS), o disposer au minimum de dispositifs spécifiques pour le stockage des intrants et la gestion de leurs emballages (engrais et pesticides) - le minimum étant un endroit sécurisé de rangement et un fût incinérateur. Le Non respect du Cahier des Charges, par le projet d exploitation qui a motivé l attribution foncière, est susceptible de remettre en cause ces engagements avec la CR, la SAED et les banques, qui pourraient s estimer lésées ou trompées par les agissements ou la faute de l Exploitant. Ce non-respect devra être constaté par la CR suivant les termes, voies et moyens prévus par la législation en vigueur et les procédures prévues par la CDI et expose le contrevenant en ultime recours à la désaffectation des terres ayant fait l objet du permis d occuper. Programme d aménagement de 2500 ha dans le Delta page 13

14 4. MATERIEL DE REFERENCE ET CONTACTS Une série de documents de référence et des guides pratiques ont été conçus pour aider les demandeurs à monter leurs dossiers. Ces documents sont disponibles au niveau de l UCP du PDMAS et au Plaquettes (3) de présentation des Fonds à frais partagés Formulaire de demande de financement de sous projet (F1-SP), incluant un guide d élaboration de la demande Guides et modèles études détaillées - Etude Prévisionnelle d Investissement (F2-EPI-SP) - Avant Projet Détaillé de sous projet (F2-APD-SP) Guides de bonnes pratiques d irrigation de précision Station et Réseau, Equipement des Parcelles, Culture et Irrigation 14

15 Où s adresser Le Formulaire de Demande de Financement de Sous Projet (Formulaire F1 SP) ainsi que l ensemble des documents et guides de référence pour la préparation et la mise en œuvre des sous projets à frais partagés peuvent être retirés gratuitement aux endroits suivants UCP PDMAS Almadies Route du Méridien Président (Face Hôtel Fana) Parcelle N 2 Zone 11 - BP Dakar- Ponty Tel Fax E- mail Site Web SAED Avenue Insa Coulibaly BP 74. Saint Louis Tel / Fax E- Mail Site Web DELEGATION DE DAGANA (SAED) Ross Béthio Tel Fax Les Formulaires de Demande de Financement de Sous Projet (Formulaire F1 SP) dûment remplis doivent être déposés en trois (03) exemplaires au bureau de la SAED à Saint Louis avec la référence «PDMAS- CANDIDATURES FFP» Programme d aménagement de 2500 ha dans le Delta page 15

16 16

FORMULAIRE DE DEMANDE DE FINANCEMENT DE SOUS-PROJET Formulaire F1-SP (dernière mise à jour - avril 2009)

FORMULAIRE DE DEMANDE DE FINANCEMENT DE SOUS-PROJET Formulaire F1-SP (dernière mise à jour - avril 2009) FONDS À FRAIS PARTAGÉS FORMULAIRE DE DEMANDE DE FINANCEMENT DE SOUS-PROJET Formulaire F1-SP (dernière mise à jour - avril 2009) Date de réception AGEX N Ordre AGEX Date d évaluation SP non éligible : SP

Plus en détail

ATELIER SUR L AGRICULTURE ET LA PROTECTION SOCIALE EXPERIENCE DU SENEGAL

ATELIER SUR L AGRICULTURE ET LA PROTECTION SOCIALE EXPERIENCE DU SENEGAL ATELIER SUR L AGRICULTURE ET LA PROTECTION SOCIALE EXPERIENCE DU SENEGAL Présenté par Mouhamadou Moustapha FALL Ingénieur agroéconomiste spécialiste assurance agricole Directeur Général Adjoint de la Compagnie

Plus en détail

CAHIER D ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

CAHIER D ORIENTATIONS STRATÉGIQUES GRANDE OFFENSIVE AGRICOLE POUR LA NOURRITURE ET L ABONDANCE CAHIER D ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Matrice d opportunités d investissements Révision : 6/07/08 Impression : 7/07/08 MINISTERE DE L AGRICULTURE

Plus en détail

Requête Présentée par

Requête Présentée par République du Sénégal ------------ Ministère de l Environnement, de la Protection de la Nature, des Bassins de rétention et des Lacs Artificiels Direction de l Environnement et des Etablissement classés

Plus en détail

Ministère de l Industrie

Ministère de l Industrie Ministère de l Industrie ZONES INDUSTRIELLES BILAN ET PERSPECTIVES Présentée par M. ABIDI Benaissa PDG AFI Site Web: http ://www.afi.nat.tn Juin 2013 1 Sommaire : I- Présentation de L AFI II- Réalisations

Plus en détail

Royaume du Maroc. Ahmed EL BOUARI Chef de la Division des Aménagements MAPM/DIAEA SOMMAIRE

Royaume du Maroc. Ahmed EL BOUARI Chef de la Division des Aménagements MAPM/DIAEA SOMMAIRE Royaume du Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Royaume du Maroc DIRECTION DE L IRRIGATION ET DE L AMENAGEMENT DE L ESPACE AGRICOLE PLACE DE LA TOPOGRAPHIE DANS L AMENAGEMENT DE L ESPACE

Plus en détail

Tourisme. 1 Chambre d hôtes à Flagey 2 Station de Métabief 3 Accrobranche 4 Complexe du Gounefay

Tourisme. 1 Chambre d hôtes à Flagey 2 Station de Métabief 3 Accrobranche 4 Complexe du Gounefay Tourisme 1 2 3 4 1 Chambre d hôtes à Flagey 2 Station de Métabief 3 Accrobranche 4 Complexe du Gounefay 167 1 Meublés de tourisme classés et labellisés NATURE DE L OPÉRATION : Aide à la création, modernisation

Plus en détail

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural ETAT MEMBRE : REGION : FRANCE Provence-Alpes-Côte d Azur Département des Bouches-du-Rhône INTITULE DU REGIME D AIDE : Fonds Départemental de Gestion de

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER MAYOTTE 2014-2020. APPEL A PROJETS n 1/OS.3.3/ agroalimentaire et services de restauration collective

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER MAYOTTE 2014-2020. APPEL A PROJETS n 1/OS.3.3/ agroalimentaire et services de restauration collective PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER MAYOTTE 2014-2020 AXE 3 : DÉVELOPPER L ENGAGEMENT DE MAYOTTE EN FAVEUR DE LA RECHERCHE, L INNOVATION, L ÉDUCATION À L ENTREPRENEURIAT ET LA COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES OBJECTIF

Plus en détail

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue

Plus en détail

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014.

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Appel à candidatures 2009-2010 N 2. Région BASSE-NORMANDIE. Date limite de réception des dossiers complets* en 3 exemplaires:

Appel à candidatures 2009-2010 N 2. Région BASSE-NORMANDIE. Date limite de réception des dossiers complets* en 3 exemplaires: Investissements dans les industries agro-alimentaires Appel à candidatures 2009-2010 N 2 Région BASSE-NORMANDIE Date limite de réception des dossiers complets* en 3 exemplaires: 30 avril 2010 (le cachet

Plus en détail

CAHIER DE REPÈRES TECHNIQUES

CAHIER DE REPÈRES TECHNIQUES GRANDE OFFENSIVE AGRICOLE POUR LA NOURRITURE ET L ABONDANCE CAHIER DE REPÈRES TECHNIQUES Objectifs et potentiel de production Révision : 16/07/08 Impression : 16/07/08 MINISTERE DE L AGRICULTURE Avenue

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER MAYOTTE 2014-2020. AAP n 1/OS3.3/Bâtiment et travaux publics

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER MAYOTTE 2014-2020. AAP n 1/OS3.3/Bâtiment et travaux publics PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER MAYOTTE 2014-2020 AXE 3 : DÉVELOPPER L ENGAGEMENT DE MAYOTTE EN FAVEUR DE LA RECHERCHE, L INNOVATION, L ÉDUCATION À L ENTREPRENEURIAT ET LA COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES OBJECTIF

Plus en détail

ETUDE DU SCHÉMA DIRECTEUR D'AMÉNAGEMENT AGRICOLE DE LA ZONE DU LAC DE GUIERS

ETUDE DU SCHÉMA DIRECTEUR D'AMÉNAGEMENT AGRICOLE DE LA ZONE DU LAC DE GUIERS Etude du Schéma Directeur d'aménagement Agricole de la zone du Lac de Guiers Rapport définitif REPUBLIQUE DU SENEGAL MINISTERE DE L'AGRICULTURE Programme de Développement des Marchés Agricoles et Agroalimentaires

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN ŒUVRE DES PROJETS PILIER II DU PLAN MAROC VERT

PROCEDURE DE MISE EN ŒUVRE DES PROJETS PILIER II DU PLAN MAROC VERT aajou ROYAUME DU MAROC Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime AGENCE POUR LE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE ²²²²²²²²²²²² PROCEDURE DE MISE EN ŒUVRE DES PROJETS PILIER II DU PLAN MAROC VERT Janvier

Plus en détail

S adapter aux conséquences du Changement Climatique dans les bassins : des outils pour agir Le monitoring et les réseaux de surveillance et d alerte

S adapter aux conséquences du Changement Climatique dans les bassins : des outils pour agir Le monitoring et les réseaux de surveillance et d alerte Assemblée Générale Mondiale du RIOB DAKAR 20 au 23 Janvier 2010 S adapter aux conséquences du Changement Climatique dans les bassins : des outils pour agir Le monitoring et les réseaux de surveillance

Plus en détail

Exemple de gestion concertée et solidaire d un bassin fluvial Partagé (Guinée, Mali, Mauritanie, Sénégal) M. Fawzi OULD BEDREDINE Ing.

Exemple de gestion concertée et solidaire d un bassin fluvial Partagé (Guinée, Mali, Mauritanie, Sénégal) M. Fawzi OULD BEDREDINE Ing. Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS) : Exemple de gestion concertée et solidaire d un bassin fluvial Partagé (Guinée, Mali, Mauritanie, Sénégal) M. Fawzi OULD BEDREDINE Ing. Du

Plus en détail

ANNEXE 1-A UNOPS BUREAU DES SERVICES D APPUI AUX PROJETS DES NATIONS UNIES INDICATEURS DES PERFORMANCES DU PROJET

ANNEXE 1-A UNOPS BUREAU DES SERVICES D APPUI AUX PROJETS DES NATIONS UNIES INDICATEURS DES PERFORMANCES DU PROJET ANNEXE 1-A UNOPS A. ETAT D EXECUTION DES RECOMMANDATIONS DE LA MISSION DE SUPERVISION DU MOIS DE SECTION II : RECOMMA NDATIONS DE LA MISSION N. ET ACTIONS ENTREPRISES PAR LE PROJET RECOMMANDATIONS SITUATION

Plus en détail

AIDE A LA CREATION DE STANDS DE VENTE DIRECTE

AIDE A LA CREATION DE STANDS DE VENTE DIRECTE Annexe 3 à la délibération n 7 du 14 juin 2010 Conseil Général des Pyrénées-Orientales Direction Environnement Eau Agriculture Ruralité Pôle Agriculture-Forêt-Espace Rural Ancien Hôpital Militaire 32 avenue

Plus en détail

La ferme expérimentale de l ADRAO

La ferme expérimentale de l ADRAO La ferme expérimentale de l ADRAO ADRAO/WARDA 01 B.P. 2551 Bouaké 01 Côte d Ivoire Téléphone : (225) 31 63 45 14 Télécopie : (225) 31 63 47 14 Page web: http://www.warda.cgiar.org/ Création et localisation

Plus en détail

Les aides régionales pour les ENTREPRISES

Les aides régionales pour les ENTREPRISES Les aides régionales pour les ENTREPRISES Regroupement Développement Financement Immobilier Embauche Conseil Difficulté Export Reprise Cession Création Accompagner l entreprise dans les différentes phases

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER MAYOTTE 2014-2020. APPEL A PROJETS n 1/OS.3.3/ tourisme

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER MAYOTTE 2014-2020. APPEL A PROJETS n 1/OS.3.3/ tourisme PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER MAYOTTE 2014-2020 AXE 3 : DÉVELOPPER L ENGAGEMENT DE MAYOTTE EN FAVEUR DE LA RECHERCHE, L INNOVATION, L ÉDUCATION À L ENTREPRENEURIAT ET LA COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES OBJECTIF

Plus en détail

Programme départemental agriculture biologique, vente directe, circuits courts. ORIENTATIONS

Programme départemental agriculture biologique, vente directe, circuits courts. ORIENTATIONS Programme départemental agriculture biologique, vente directe, circuits courts. ORIENTATIONS Territorialiser l action agricole du Conseil général pour structurer la filière. Fort de son expérience dans

Plus en détail

REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS Agriculture périurbaine Pratiques agricoles innovantes et respectueuses de l environnement

REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS Agriculture périurbaine Pratiques agricoles innovantes et respectueuses de l environnement CONSEIL GENERAL DE L ESSONNE Direction de l innovation et développement des territoires REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS Agriculture périurbaine Pratiques agricoles innovantes et respectueuses de l environnement

Plus en détail

O.M.V.S EXEMPLE DE GESTION CONCERTEE D UN BASSIN VERSANT PAR TROIS ETATS RIVERAINS. ( Mali - Mauritanie - Sénégal )

O.M.V.S EXEMPLE DE GESTION CONCERTEE D UN BASSIN VERSANT PAR TROIS ETATS RIVERAINS. ( Mali - Mauritanie - Sénégal ) O.M.V.S EXEMPLE DE GESTION CONCERTEE D UN BASSIN VERSANT PAR TROIS ETATS RIVERAINS ( Mali - Mauritanie - Sénégal ) 1 SOMMAIRE 1. Localisation et cadre physique 2. Rappel historique 3. Cadre législatif

Plus en détail

LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS

LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS LE NOUVEAU CODE DES INVESTISSSEMENTS I) CONTEXTE II) LES GRANDS CHANGEMENTS III) DISPOSITIF DE GESTION DU CODE REGIMES: BENEFICE DES AVANTAGES PLUS FAVORABLES MECANISME DE CONTRÔLE ET DE SUIVI EVALUATI

Plus en détail

Alimentation en eau potable et assainissement

Alimentation en eau potable et assainissement Qualité et cadre de vie Environnement Alimentation en eau potable et assainissement Alimentation en eau potable : Cf : tableau page suivante Assainissement Cf : tableau page suivante Contact Les dossiers

Plus en détail

Présentation de MCA Sénégal:

Présentation de MCA Sénégal: République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi ---------------- Primature ---------------- TDRs CONSULTANT FACILITATEUR ATELIER DE DEVELOPPEMENT DE L ESPRIT D EQUIPE AU SEIN DU PERSONNEL DE MCA SENEGAL

Plus en détail

l Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS)

l Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) l Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) PLAN 1. Historique 2. Le dispositif institutionnel et opérationnel 3. Les programmes complémentaires 1. Historique : Le fleuve Sénégal s écoule

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS 574, rue Paul Claudel 38510 - MORESTEL REGLEMENT DE CONSULTATION MAITRISE D OEUVRE pour REALISATION D UNE PLATEFORME DESTINEE A UN BATIMENT INDUSTRIEL ZONE INDUSTRIELLE

Plus en détail

Cet appel à projets permanent prendra en considération les dossiers reçus entre le 1 er avril 2014 et le 31 décembre 2016.

Cet appel à projets permanent prendra en considération les dossiers reçus entre le 1 er avril 2014 et le 31 décembre 2016. COMPETITIVITE IAA - FEADER Appel à Projets Permanent 2015-2016 en faveur des entreprises agroalimentaires bretonnes qui transforment des matières premières agricoles Cet Appel à Projets définit les règles

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS)

ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL (OMVS) PROJET DE GESTION DES RESSOURCES EN EAU ET DE L ENVIRONNEMENT DU BASSIN DU FLEUVE SENEGAL (GEF/BFS) ATELIER DE CONCERTATION SUR LA GESTION DES

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE

PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE DIRECTION REGIONALE DE L ALIMENTATION DE L AGRICULTURE & DE LA FORET Service Régional de la Forêt & du Bois Arrêté du 13 août 2009 conditions de financement par des aides

Plus en détail

Par Dr. Ing. Justin BOMDA Secrétaire Exécutif d ADAF

Par Dr. Ing. Justin BOMDA Secrétaire Exécutif d ADAF ATELIER DE FORMATION EN AFRIQUE CEMTRALE Assemblée Nationale du Cameroun 11 13 Mars 2015 ---------------------------------- Promouvoir des Investissements Agricoles Durables: Les Options Juridiques et

Plus en détail

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Novembre 2008 Introduction : CONTEXTE ET CONJONCTURE national et international l augmentation des cours des matières premières

Plus en détail

LA REDEVANCE POUR PRELEVEMENT D EAU DU FLEUVE SÉNÉGAL

LA REDEVANCE POUR PRELEVEMENT D EAU DU FLEUVE SÉNÉGAL ORGANISATION POUR LA MISE EN VALEUR DU FLEUVE SENEGAL SOCIETE DE GESTION ET D EXPLOITATION DE DIAMA LA REDEVANCE POUR PRELEVEMENT D EAU DU FLEUVE SÉNÉGAL JOURNEE THEMATIQUE DU COSTEA SUR LES COMPOSANTES

Plus en détail

PROGRAMME D ACTION 2013-2018

PROGRAMME D ACTION 2013-2018 PROGRAMME D ACTION 2013-2018 PROGRAMME D ACTION 2013-2018 > L eau, cette ressource vitale que l on pensait renouvelable à l infini, n est pas inépuisable. 40 % des territoires sur lesquels intervient l

Plus en détail

TYPES D ESPACES ET STATUTS FONCIERS DES ENSEMBLES DOMANIAUX

TYPES D ESPACES ET STATUTS FONCIERS DES ENSEMBLES DOMANIAUX Règles foncières liées à la GDT Contexte 60% de la population dépend de la terre pour vivre Une mise en culture de plus de 65% des terres arables Un déplacement du front arachidier vers les zones d élevages

Plus en détail

La Région Réunion soutient le développement équilibré des communes

La Région Réunion soutient le développement équilibré des communes La Région participe à la relance de la commande publique La Région Réunion soutient le développement équilibré des communes Avec le Plan régional d Aides aux Communes, le Plan Régional de Relance Des équipements

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Appel d offres N 11/2013. Règlement de l appel d offres

Appel d offres N 11/2013. Règlement de l appel d offres Partenariat public privé autour des terres agricoles du domaine privé de l Etat Appel d offres N 11/2013 Règlement de l appel d offres 1/11 Article 1 : Objet de l appel d offres Dans le cadre de la circulaire

Plus en détail

PRESENTATION DU MALI FORUM SUR L INITIATIVE SOLAIRE DE LA CEDEAO (IESC)

PRESENTATION DU MALI FORUM SUR L INITIATIVE SOLAIRE DE LA CEDEAO (IESC) FORUM SUR L INITIATIVE SOLAIRE DE LA CEDEAO (IESC) ------------------------------------------------------------------------------------- PRESENTATION DU MALI M. Cheick Ahmed SANOGO Directeur National Adjoint

Plus en détail

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL A. PRÉSENTATION : BEST ENTREPRISE SARL est une société de droit sénégalais qui intervient dans les Bâtiments/Travaux Publics, le

Plus en détail

Energies Renouvelables Au Sénégal. Evaluation et Résultats politiques

Energies Renouvelables Au Sénégal. Evaluation et Résultats politiques Energies Renouvelables Au Sénégal Evaluation et Résultats politiques Monsieur Louis Seck, Sénégal Ancien ministre des Energies Renouvelables Lseck2@yahoo.fr FICHE D IDENTITE DU SENEGAL PLAN DE L EXPOSE

Plus en détail

AGRICULTURE. Note technique thématique

AGRICULTURE. Note technique thématique AGRICULTURE Note technique thématique CONTEXTE DE L AGRICULTURE SENEGALAISE La pauvreté rurale, la sécurité alimentaire et l'agriculture durable constituent des défis pressants au Sénégal. Les trois problèmes

Plus en détail

Le développement économique local en faveur des PME

Le développement économique local en faveur des PME LE MAIRE, LE COMMERCE ET L'ARTISANAT Le développement économique local en faveur des PME Un territoire, des besoins : une réponse adaptée Le commerce joue un rôle fondamental dans l aménagement du territoire

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Page 1 Axe Référence Domaine Service instructeur Dates agréments CLS 2 La compétitivité de l économie : développer l économie réunionnaise dans l environnement international REGION Direction des Affaires

Plus en détail

Private irrigation in the Senegal River Delta: Evolution and prospects

Private irrigation in the Senegal River Delta: Evolution and prospects Private Irrigation in sub-saharan Africa L irrigation privée dans le Delta du Fleuve Sénégal: Evolution et perspectives Private irrigation in the Senegal River Delta: Evolution and prospects Résumé Ibrahima

Plus en détail

Économie. 1 Wysiwig à Besançon 2 CG Tec à Frasne 3 Charm ossature à Etalans 161

Économie. 1 Wysiwig à Besançon 2 CG Tec à Frasne 3 Charm ossature à Etalans 161 Économie 1 2 3 1 Wysiwig à Besançon 2 CG Tec à Frasne 3 Charm ossature à Etalans 161 1 6Aménagement de terrains à vocation industrielle (FDAVE)* Aide à l aménagement de terrains destinés à l accueil d

Plus en détail

APPEL A PROJETS E-SANTE 2015-2016

APPEL A PROJETS E-SANTE 2015-2016 APPEL A PROJETS E-SANTE 2015-2016 A. INTRODUCTON CONTEXTE Face au fort vieillissement de la population (indice de vieillissement régional de 78,5 contre 69,4 pour la France métropolitaine) et au déficit

Plus en détail

CONSEIL GÉNÉRAL DU VAR Direction du Développement Économique, de l Enseignement Supérieur et du Tourisme

CONSEIL GÉNÉRAL DU VAR Direction du Développement Économique, de l Enseignement Supérieur et du Tourisme Dynamisation du commerce de proximité Article 1 : CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L APPEL À PROJETS Article 2 : PÉRIMÈTRE D INTERVENTION Article 3 : CANDIDATS À L APPEL A PROJETS Article 4 : CONDITIONS DE RECEVABILITÉ

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FEDER) Axe 2 La compétitivité de l économie : développer l économie réunionnaise dans l environnement international Service instructeur Conseil Régional Direction des Affaires Economiques Dates agréments CLS

Plus en détail

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Accès facilité aux dispositifs et renforcement de la communication, Valorisation et reconnaissance des pratiques des entreprises régionales

Plus en détail

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France)

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) La Commission européenne a formellement adopté le Programme de développement rural (PDR) de Mayotte le 13 février 2015 qui

Plus en détail

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Date de limite de dépôts des projets : 1er septembre 2011 Objectif L exécutif régional a défini en 2010 quatre axes

Plus en détail

Opération 10 000 arbres pour créer ou rénover les haies de la Manche

Opération 10 000 arbres pour créer ou rénover les haies de la Manche Fédération des Associations de Boisement de le Manche DOSSIER DE PRESSE Opération 10 000 arbres pour créer ou rénover les haies de la Manche Le 26 mars 2015 11H00 MARIGNY Contacts: Pascal LECAUDEY, Président

Plus en détail

1.2 Situation actuelle dans le secteur concerné

1.2 Situation actuelle dans le secteur concerné TERMES DE REFERENCE POUR LA REALISATION DES ETUDES TECHNIQUES POUR LA CONSTRUCTION DU MARCHE DE BUTERERE DANS LA MUNICIPALITE DE BUJUMBURA, DU MARCHE DE KARUSI ET L AMENAGEMENT DES DIFFERENTS MARCHES PERIPHERIQUES.

Plus en détail

Règlement de consultation RC. Marché de service lié à la mise en place de l Organisme Unique Garonne Aval et Dropt

Règlement de consultation RC. Marché de service lié à la mise en place de l Organisme Unique Garonne Aval et Dropt Organisme Unique Garonne Aval et Dropt Maison de l'agriculture 271 rue de Péchabout 47008 Agen CEDEX Règlement de consultation RC Marché de service lié à la mise en place de l Organisme Unique Garonne

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX»

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» A retourner au Conseil régional de Bourgogne : Conseil Régional de Bourgogne, Direction de l Agriculture et du Développement rural, 17 boulevard

Plus en détail

Accompagner l'investissement productif dans les propriétés forestières 2015-2020

Accompagner l'investissement productif dans les propriétés forestières 2015-2020 Mesure 4.31 du programme de développement rural de la région Centre Val de Loire Accompagner l'investissement productif dans les propriétés forestières 2015-2020 2 ème appel à projets campagne 2015 Cahier

Plus en détail

SYNDICAT MIXTE LYS AUDOMAROIS CAHIER DES CHARGES TRANSPORT ET CHARGEMENT DES PNEUS USAGES DE SILOS AGRICOLES SUR LE TERRITOIRE DU PAYS DE SAINT-OMER

SYNDICAT MIXTE LYS AUDOMAROIS CAHIER DES CHARGES TRANSPORT ET CHARGEMENT DES PNEUS USAGES DE SILOS AGRICOLES SUR LE TERRITOIRE DU PAYS DE SAINT-OMER SYNDICAT MIXTE LYS AUDOMAROIS CAHIER DES CHARGES TRANSPORT ET CHARGEMENT DES PNEUS USAGES DE SILOS AGRICOLES SUR LE TERRITOIRE DU PAYS DE SAINT-OMER Date de lancement de la consultation : Le Vendredi 16

Plus en détail

Les aides en agriculture biologique

Les aides en agriculture biologique Cette fiche présente quelques informations essentielles pour les exploitations en agriculture biologique : la notification et les différentes aides disponibles. Note : les informations présentées ici datent

Plus en détail

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES NATURE DES OPERATIONS - Infrastructures liées à la protection de la ressource, au traitement et à la distribution de l eau potable. BENEFICIAIRES Communes

Plus en détail

Convention de délégation de service public

Convention de délégation de service public Convention de délégation de service public SECTION I : AUTORITÉ DÉLÉGANTE ET ADRESSE I.1) Nom et adresse Ville du Touquet-Paris-Plage, Hôtel de Ville, Boulevard Daloz, 62520 Le Touquet-Paris- Plage. (à

Plus en détail

et la Région Réunion, représentée par son Président, dénommée dans le présent document «le concessionnaire», d'autre part,

et la Région Réunion, représentée par son Président, dénommée dans le présent document «le concessionnaire», d'autre part, CONVENTION DE LA CONCESSION D'UTILISATION DU DOMAINE PUBLIC MARITIME EN DEHORS DES PORTS POUR LA REALISATION DES TRAVAUX DES VIADUCS DE LA NOUVELLE ROUTE DU LITTORAL Entre l État, représenté par le Préfet

Plus en détail

Etude d un système hydraulique en cours de transformation: le canal El Resqa, delta du Nil Directeur de recherche: Thierry RUF

Etude d un système hydraulique en cours de transformation: le canal El Resqa, delta du Nil Directeur de recherche: Thierry RUF Université d Agriculture du Caire au sein du «Center for Rural Development Research and Studies» Etude d un système hydraulique en cours de transformation: le canal El Resqa, delta du Nil Directeur de

Plus en détail

Résultats et impacts

Résultats et impacts Résultats et impacts «Creusement d un puits pour une utilisation maraîchère à Fandène, Sénégal» Village de Diayane Localisation: Village de Diayane dans la commune de Fandene, département de Thiès, à 77

Plus en détail

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES 1 Marrakech -29, 30 et 31janvier 2014 Session 2 Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole L expérience de la Compagnie

Plus en détail

RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DES PRESTATIONS DEVANT ETRE ASSUREES PAR LE DELEGATAIRE. Page : 1

RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DES PRESTATIONS DEVANT ETRE ASSUREES PAR LE DELEGATAIRE. Page : 1 DELEGATION DE SERVICE PUBLIC POUR LA CONCEPTION, L EXTENSION, L EXPLOITATION TECHNIQUE ET COMMERCIALE DU RESEAU DE COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES A TRES HAUT DEBIT DE NANTES METROPOLE RAPPORT DE PRESENTATION

Plus en détail

Société Aéroport Toulouse-Blagnac Service environnement / Aide à l insonorisation CS 90103 31703 Blagnac Cedex

Société Aéroport Toulouse-Blagnac Service environnement / Aide à l insonorisation CS 90103 31703 Blagnac Cedex FICHE D INFORMATION CONCERNANT L AIDE A L INSONORISATION DES RIVERAINS DE L AEROPORT TOULOUSE-BLAGNAC Logements collectifs Locaux à caractère sanitaire et social Etablissements d enseignements Société

Plus en détail

Plan de Suivi et d Evaluation

Plan de Suivi et d Evaluation MILLENIUM CHALLENGE ACCOUNT SÉNÉGAL (MCA-SENEGAL) Plan de Suivi et d Evaluation Annexes Avec l appui du : N VERSION : N 1 DATE : 10 DECEMBRE 2010 DATE D APPROBATION PAR LE CONSEIL DE SURVEILLANCE 23 DECEMBRE

Plus en détail

ANNEXE 6 CADRE D ASSISTANCE DES NATIONS UNIES AU DEVELOPPEMENT D HAÏTI (UNDAF) ET AGENDAS DES PARTENAIRES EN HAITI 1

ANNEXE 6 CADRE D ASSISTANCE DES NATIONS UNIES AU DEVELOPPEMENT D HAÏTI (UNDAF) ET AGENDAS DES PARTENAIRES EN HAITI 1 ANNEXE 6 CADRE D ASSISTANCE DES NATIONS UNIES AU DEVELOPPEMENT D HAÏTI (UNDAF) ET AGENDAS DES PARTENAIRES EN HAITI 1 Cadre Stratégique Intégré des Nations Unies en Haïti (ISF) Le Cadre Stratégique Intégré

Plus en détail

Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique. Appel à projets. France Très Haut Débit Ecoles connectées

Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique. Appel à projets. France Très Haut Débit Ecoles connectées Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à projets France Très Haut Débit Ecoles connectées 2014 Modalités pratiques Projets à déposer par les opérateurs de communications électroniques

Plus en détail

Centre de Gestion et d Économie Rurale de la Vallée

Centre de Gestion et d Économie Rurale de la Vallée 1 C GERV Centre de Gestion et d Économie Rurale de la Vallée LE CONSEIL DE GESTION À L EXPLOITATION FAMILIALE, 3 ANNÉES D EXPÉRIENCE DU CGER DANS LA VALLEE DU FLEUVE SENEGAL Editorial Avec l année internationale

Plus en détail

Schéma Départemental de l Eau

Schéma Départemental de l Eau 2014 2018 Schéma Départemental de l Eau Règlement des aides Direction de l Environnement Service de l Eau et de l Assainissement 2014 2 Direction de l Environnement Annexe 2 à la délibération du 18 octobre

Plus en détail

Séminaire International : Le financement de 17agriculture familiale dans un contexte de libéralisation : quelle contribution de la microfinance?

Séminaire International : Le financement de 17agriculture familiale dans un contexte de libéralisation : quelle contribution de la microfinance? ,- 1 Séminaire International : Le financement de 17agriculture familiale dans un contexte de libéralisation : quelle contribution de la microfinance? EXPERIENCE DU REFINANCEMENT DES CVECA DE NIONO Au MALI

Plus en détail

~ ~ ~ ~ Dossier de candidature de la Chambre d agriculture du Loiret. Périmètre du Montargois

~ ~ ~ ~ Dossier de candidature de la Chambre d agriculture du Loiret. Périmètre du Montargois Organisme Unique de gestion collective des prélèvements pour l irrigation ~ ~ ~ ~ Dossier de candidature de la Chambre d agriculture du Loiret Périmètre du Montargois Septembre 2011 SOMMAIRE 1) Raison

Plus en détail

MISE EN APPLICATION : IMMEDIATE

MISE EN APPLICATION : IMMEDIATE DECISION DU DIRECTEUR GENERAL DE FRANCEAGRIMER Direction International Service des Affaires Internationales 12 RUE HENRI ROL-TANGUY TSA 20002 93555 MONTREUIL-SOUS-BOIS CEDEX Dossier suivi par : yanco BOUTON

Plus en détail

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial Composition du dossier de demande d'autorisation d'exploitation commerciale dans le cadre du permis de construire valant autorisation d'exploitation commerciale (Article R752-6 du Code de Commerce) 1 -

Plus en détail

Opportunités pour les entreprises françaises

Opportunités pour les entreprises françaises Réalisé avec le soutien exceptionnel de StrateGEst Europe Consulting, Lyon, France www.strategest.fr / (+33) 04 78 08 97 06 La Roumanie Projets et financements dans l environnement Opportunités pour les

Plus en détail

Demande de permis d urbanisation Article 311 du CWATUPE 1

Demande de permis d urbanisation Article 311 du CWATUPE 1 COMPOSITIONS DE DOSSIER Demande de permis d urbanisation Article 311 du CWATUPE 1 I. Actes et travaux concernés Procéder à l urbanisation d un bien, en ce compris la promotion ou la publicité y afférente.

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE Décret n o 2015-1317 du 20 octobre 2015 pris en application des articles L. 33-6 et L. 45 du code des

Plus en détail

SOLIDARITÉS PROFESSIONS SOCIALES

SOLIDARITÉS PROFESSIONS SOCIALES MINISTÈRE DU TRAVAIL DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ Direction générale de l action sociale Sous-direction de l animation territoriale et du travail social Bureau des professions sociales et

Plus en détail

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon Appel à projets Oenotourisme co-financé par le FEADER Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon 5 mars au 11 mai 2012 Sommaire Sommaire.... 2 1- Le contexte et les objectifs de l

Plus en détail

Coopération au développement

Coopération au développement Coopération au développement Appel à projets 2015 Objectifs Les valeurs d humanisme et d entraide et le développement durable et solidaire répondent à une préoccupation forte du conseil régional de Lorraine,

Plus en détail

Appel à Projets 2013

Appel à Projets 2013 Appel à Projets 2013 POLE DES ENTREPRISES Secteur Développement et Accompagnement des Entreprises REPRISE D ENTREPRISES ARTISANALES ET INDUSTRIELLES NATURE DU DISPOSITIF DIR AAP OBJECTIFS - Financer la

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION I. OBJECTIFS ET RÉSULTATS 1. Descriptif de l'objectif de l'action Cette mesure s articule en deux volets : GPEC : volet A ressources humaines Il s agit de renforcer l accompagnement des politiques dans

Plus en détail

Accord de libre échanges Maroc-USA Maroc/USA

Accord de libre échanges Maroc-USA Maroc/USA Conseil National du Commerce Extérieur Accord de libre échanges Maroc-USA Maroc/USA Anticiper Partager Agir 2006 www.cnce.org.ma SOMMAIRE A. Vers une importante ouverture du marché marocain des produits

Plus en détail

REGLEMENT CORDEE TPE du territoire du Pays de Gâtine des Petites Entreprises Artisanat Commerce et Services

REGLEMENT CORDEE TPE du territoire du Pays de Gâtine des Petites Entreprises Artisanat Commerce et Services Objectifs REGLEMENT CORDEE TPE du territoire du Pays de Gâtine des Petites Entreprises Artisanat Commerce et Services Soutenir un projet territorial collectif sur un territoire ou un bassin favorisant

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (CCP) : CONSULTATION POUR L ELABORATION D UN PLAN DE DEPLACEMENT D ADMINISTRATION

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (CCP) : CONSULTATION POUR L ELABORATION D UN PLAN DE DEPLACEMENT D ADMINISTRATION Marché à Procédure adaptée en application de l article 28 du code des marchés publics CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (CCP) : CONSULTATION POUR L ELABORATION D UN PLAN DE DEPLACEMENT D ADMINISTRATION

Plus en détail

PAC 2014/2020 : Application des orientations annoncées le 2 octobre à Cournon. Relevé de décisions suite au CSO du 17 décembre 2013

PAC 2014/2020 : Application des orientations annoncées le 2 octobre à Cournon. Relevé de décisions suite au CSO du 17 décembre 2013 PAC 2014/2020 : Application des orientations annoncées le 2 octobre à Cournon Relevé de décisions suite au CSO du 17 décembre 2013 Le Président de la République a annoncé le 2 octobre à Cournon le cadre

Plus en détail

Page 1/24 DECISION DU DIRECTEUR GENERAL DE FRANCEAGRIMER MISE EN APPLICATION : IMMEDIATE

Page 1/24 DECISION DU DIRECTEUR GENERAL DE FRANCEAGRIMER MISE EN APPLICATION : IMMEDIATE DECISION DU DIRECTEUR GENERAL DE FRANCEAGRIMER DIRECTION DES INTERVENTIONS SERVICE AIDES NATIONALES, APPUI AUX ENTREPRISES ET A L INNOVATION 12, RUE ROL-TANGUY TSA 20002 93555 MONTREUIL CEDEX INTV-SANAEI-2015-12

Plus en détail

MODELE DE FINANCEMENT DES PME RURALES AU MALI : CAS DE LA BNDA. COMMUNICATION DE LA BNDA MALI Lassine COULIBALY

MODELE DE FINANCEMENT DES PME RURALES AU MALI : CAS DE LA BNDA. COMMUNICATION DE LA BNDA MALI Lassine COULIBALY MODELE DE FINANCEMENT DES PME RURALES AU MALI : CAS DE LA BNDA COMMUNICATION DE LA BNDA MALI Lassine COULIBALY Présentation sommaire BNDA La BNDA a été créée par la loi N 81-08 AN/RM du 11 février 1981.

Plus en détail

PARTIE ECRITE PLAN D AMENAGEMENT GENERAL COMMUNE DE BERDORF

PARTIE ECRITE PLAN D AMENAGEMENT GENERAL COMMUNE DE BERDORF PARTIE ECRITE DU PLAN D AMENAGEMENT GENERAL DE LA COMMUNE DE BERDORF Vu et approuvé définitivement Berdorf, le 18 juin 2009 Le conseil communal Page 1/43 TABLE DES MATIERES PARTIE ECRITE DU PLAN D AMENAGEMENT

Plus en détail

Le partenariat public privé dans une stratégie de développement de l électrification rurale. Dr Amadou SOW, ADG/ASER

Le partenariat public privé dans une stratégie de développement de l électrification rurale. Dr Amadou SOW, ADG/ASER Cder IEPF Le partenariat public privé dans une stratégie de développement de l électrification rurale Dr Amadou SOW, ADG/ASER Définition Un PPP consiste en l association entre une autorité publique et

Plus en détail

CONVENTION D'AIDE FINANCIERE A LA REALISATION D ETUDE DANS LE CADRE DU PLAN DEPARTEMENTAL DES ITINERAIRES DE PROMENADE ET DE RANDONNEE (PDIPR)

CONVENTION D'AIDE FINANCIERE A LA REALISATION D ETUDE DANS LE CADRE DU PLAN DEPARTEMENTAL DES ITINERAIRES DE PROMENADE ET DE RANDONNEE (PDIPR) CONVENTION D'AIDE FINANCIERE A LA REALISATION D ETUDE DANS LE CADRE DU PLAN DEPARTEMENTAL DES ITINERAIRES DE PROMENADE ET DE RANDONNEE (PDIPR) Convention pour la réalisation d une étude de. sur la commune

Plus en détail

Valeur ajoutée de la modélisation en agriculture dans la chaine de transformation céréalière

Valeur ajoutée de la modélisation en agriculture dans la chaine de transformation céréalière Valeur ajoutée de la modélisation en agriculture dans la chaine de transformation céréalière Philippe Lehrmann, PhD Axéréal Axéréal: structuration en Business Units Groupe coopératif agro-industriel, leader

Plus en détail