Se déplacer en s adaptant à des environnements variés et incertains

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Se déplacer en s adaptant à des environnements variés et incertains"

Transcription

1 Se déplacer en s adaptant à des environnements variés et incertains Escalade niveau 1 Nicolas Terré De la compétence attendue aux thèmes d étude La compétence attendue en escalade est globale : «Choisir et conduire un déplacement pour grimper, en moulinette, deux voies différentes à son meilleur niveau en privilégiant l action des membres inférieurs. Assurer un partenaire en toute sécurité.» Ce tout peut cependant se découper en thèmes d étude afin d identifier plus précisément des unités d apprentissage : T1 Choisir et conduire un déplacement. T2 Grimper deux voies différentes à son meilleur niveau. T3 Privilégier l action des membres inférieurs. T4 En moulinette, assurer un partenaire en toute sécurité. L ordre retenu, qui découle de l écriture de la compétence attendue, n est qu une méthode pour identifier des unités d apprentissage. Il ne correspond pas à une logique de progression vers la compétence attendue qui relève de la liberté pédagogique de chaque enseignant. De la compétence attendue à la situation d évaluation finale Dispositif Indicateurs Grimper deux fois une même voie, la première sans contrainte et la seconde en supprimant un maximum de grosses prises pour les mains (au minimum deux). Un capteur est placé sur la corde au niveau de la tête du grimpeur pour s assurer qu il grimpe par ses propres moyens. Au cours de la réalisation, l assureur, accompagné d un contre-assureur, est évalué sur la maîtrise des techniques d assurage. Le score des grimpeurs (sur 15) est calculé de la manière suivante : (HT + PS PC PP) x DIFF HT : La hauteur totale franchie (de 0 à 8) renseigne sur la capacité de l élève à choisir une difficulté surmontable et à progresser vers le haut. PS : Le nombre de prises supprimées renseigne sur la capacité de l élève à utiliser prioritairement ses jambes, prévoir et contrôler ses déplacements. PC : Les pénalités capteurs (de 0 à 2) renseignent sur la capacité du grimpeur à se déplacer et s équilibrer par ses propres moyens. PP : Les pénalités de projets renseignent sur la capacité à choisir une difficulté pertinente et à mémoriser un itinéraire. DIFF : La difficulté de la voie (de 3a à 4c) sert de coefficient (de 0,8 à 1,5) pour valoriser le niveau de maîtrise dans les critères qui précèdent. Le score des assureurs (sur 5) est lié à l observation de l enseignant sur chacune des actions : vérification (1), communication (1), placement (1), assurage de la montée (1), assurage de la descente (1). 75

2 76 EPS au collège : mode d emploi "#$%$&()**+, #-./0/ / :;42<253"#$%&%(")%*)+(#$,+)--)*.)$/0#)1.223%)+-)141#+(),,)$%+0)5$ )+"%0,3&5+-,657-#+.)1()(8%)1+23%)$%19:11$%)%$+"5%-)+5%))+-#$-)137$%-39 #A))$>""$)#" $??>?B&" ;#+1)%0)%1#+7#$,#%.)&%(")9 <%+7").)")+.$,)=)+751.)7>$-)*$+#8?)- %5""#%-5$"# %5&)9 :+-7")%,)1 7#+13B$)+7)1.)1)157-)19 ;CDE D6+2#%()%-#$-)+ ;#+-%F,)%,) ",57)()+-.) 1)1").19 <%+7").)%)"3%5&)=,)25-.)163,#&+)%.6$+ #8?)-#81)%03")%()-.63,5%&%,)7>5(".)01#+9 <%+7").65?$1-)()+-=,)%)&5%.")%()-.65?$1-)% ",$1"%3713()+-,)1.3",57)()+-11)&()+-5%)19 <%)+.%).$%)7$, "5%%5""#%-4 $+)1-$5-#+ "%)115+-)9 ;CDE?-C<26D83762E #-./0/ / :;42<253F C3(#%1)%$+)0#)= %)7>)%7>)%,6+2#%(5-#+$-,)9 <%+7").)(3(#%15-#+=,6.)+-275-#+ G)-,5%3"3--#+()+-5,)H.)"#+-1%)(5%B$58,)1 5$+0)5$.)17>5+&)()+-1.).%)7-#+")%()-.)257,-)%,5(3(#%15-#+9 <%+7").)"%#&%)110-3=,65$&()+-5-#+ "%#&%)110).),5.227$,-3)1-$+)7#+.-#+.65""%)+-115&)9 D),5+7)%$+.32= 7>#1%$+)0#) +-3%)115+-)9 ;CDI =G>)#>=" GHI%" <%+7").)")+.$,) G*=<,$1,)7#%"11).3"#%-)1$%$+7F-3*",$1,)%1B$).6J-%)85,5+73,#+.),65$-%)7F-3)+751.)7>$-))1-&%5+.9 <%+7").)%)"3%5&) GJ=<,$1,)13"5$,)11#+-375%-3)1.$($%*",$1,5"#118,-3.6#81)%0)%,)1"%1)1)1-&%5+.)9 <%+7").65?$1-)()+- GK=K)&5%.)%1#+").*1)"#1)%1$%,5"%1)?$1B$64#8-)+%$+8#+5""$9 <%+7").)(3(#%15-#+ <%+7").)"%#&%)110-3 GL=M-,1)%,57#-5-#+.)10#)1"#$%7>#1%$+).227$,-31$"3%)$%)47),,).3?4%3$11)#$.)(J()7#-5-#+(51+#$0),,)9N)10#)11#+-7#-3)1)+ 2#+7-#+.),5.)+1-3.)1"%1)1*.),)$%&%#11)$%)-,)$%1)+1*.),6+7,+51#+.$($%)-.),5"%31)+7).6#81-57,)1*.)17>5+&)()+-1.).%)7-#+9 %>)"$M# &D$B?G"$="$ ""#"$%&()$#*(%*& &/09.0/3/N O%(")%$+)0#).)1#+7>#/)+$-,15+-*-#$1,)1(P-%)1G)+-%).)$/ ",5B$)--)1H*5$(#+1.)$/"%1)1.)7#$,)$%1.223%)+-)150)7,)1").19 :$.3"5%-*,63,P0)5++#+7),6#%.%).5+1,)B$),,1#$>5-),)1$-,1)%9 N57#$,)$%.)1"%1)1)1-)+1$-)5++#+73),#%1.),5"#1).$").9 #.< J ;#$%1).6#%)+-5-#+= (3(#%1)%.)1"#+-1)- "#1-)1*7>#1%,)+0)5$.)185,1)1%)7>)%7>3)19 $ < :7%#1"#%-=5+-7")%,)17#+13B$)+7)1.6$+.313B$,8%)9 D"#%-17#,,)7-21=16375%-)%.),5&%5"")"#$%50#% $+)(),,)$%)01#+.$?)$9 >56/4;327106D8O;:7;3/.5 ;)--)1-$5-#+7#+-%5+-,)&%(")$%4"%30#%)-(3(#%1)%1)157-#+1 GKEH*-%#$0)%.)11#,$-#+1"#$%1).3",57)%-#$-)+"%)+5+-.),6+2#%(5-#+ GKQH)-522+)%,5"#1).)1)1").1GKIH)+1)2/5+-,$R(J(),5.227$,-3.),50#))+2#+7-#+.)1"%1)17>#1)15$.3"5%-GKSH9 "%1).5+1,6#%.%)"%30$9;)--)3-5"))1-5,#%105,.3)G#$+#+H15+1B$6, 1#-+37)115%).)7,511)%,)13,P0)1)+-%))$/1),#+.)105%58,)1.).227$,-3G7#-5-#+.),50#)H9T65,,)$%1*$+)",$1&%5+.)7#+7)+-%5-#+.)"%1)1*B$-%5.$->58-$),,)()+-$+).227$,-3",$1258,)*)+-%5U+)5$ 7#+-%5%)*"#$%7)->P()*$+)7#(",)/-3",$1&%5+.)9 =/:/ :24.<<75 =P=K)7>)%7>)%,6+2#%(5-#+$-,)9 "#$%$&()**+, #-./0/ / :;42<253"#$%&%(")%*)+(#$,+)--)*.)$/0#)1.223%)+-)141#+(),,)$%+0)5$ )+"%0,3&5+-,657-#+.)1()(8%)1+23%)$%19:11$%)%$+"5%-)+5%))+-#$-)137$%-39 #A))$>""$)#" $??>?B&" ;#+1)%0)%1#+7#$,#%.)&%(")9 <%+7").)")+.$,)=)+751.)7>$-)*$+#8?)- %5""#%-5$"# %5&)9 :+-7")%,)1 7#+13B$)+7)1.)1)157-)19 ;CDE D6+2#%()%-#$-)+ ;#+-%F,)%,) ",57)()+-.) 1)1").19 <%+7").)%)"3%5&)=,)25-.)163,#&+)%.6$+ #8?)-#81)%03")%()-.63,5%&%,)7>5(".)01#+9 <%+7").65?$1-)()+-=,)%)&5%.")%()-.65?$1-)% ",$1"%3713()+-,)1.3",57)()+-11)&()+-5%)19 <%)+.%).$%)7$, "5%%5""#%-4 $+)1-$5-#+ "%)115+-)9 ;CDE?-C<26D83762E #-./0/ / :;42<253F C3(#%1)%$+)0#)= %)7>)%7>)%,6+2#%(5-#+$-,)9 <%+7").)(3(#%15-#+=,6.)+-275-#+ G)-,5%3"3--#+()+-5,)H.)"#+-1%)(5%B$58,)1 5$+0)5$.)17>5+&)()+-1.).%)7-#+")%()-.)257,-)%,5(3(#%15-#+9 <%+7").)"%#&%)110-3=,65$&()+-5-#+ "%#&%)110).),5.227$,-3)1-$+)7#+.-#+.65""%)+-115&)9 D),5+7)%$+.32= 7>#1%$+)0#) +-3%)115+-)9 ;CDI =G>)#>=" GHI%" <%+7").)")+.$,) G*=<,$1,)7#%"11).3"#%-)1$%$+7F-3*",$1,)%1B$).6J-%)85,5+73,#+.),65$-%)7F-3)+751.)7>$-))1-&%5+.9 <%+7").)%)"3%5&) GJ=<,$1,)13"5$,)11#+-375%-3)1.$($%*",$1,5"#118,-3.6#81)%0)%,)1"%1)1)1-&%5+.)9 <%+7").65?$1-)()+- GK=K)&5%.)%1#+").*1)"#1)%1$%,5"%1)?$1B$64#8-)+%$+8#+5""$9 <%+7").)(3(#%15-#+ <%+7").)"%#&%)110-3 GL=M-,1)%,57#-5-#+.)10#)1"#$%7>#1%$+).227$,-31$"3%)$%)47),,).3?4%3$11)#$.)(J()7#-5-#+(51+#$0),,)9N)10#)11#+-7#-3)1)+ 2#+7-#+.),5.)+1-3.)1"%1)1*.),)$%&%#11)$%)-,)$%1)+1*.),6+7,+51#+.$($%)-.),5"%31)+7).6#81-57,)1*.)17>5+&)()+-1.).%)7-#+9 %>)"$M# &D$B?G"$="$ ""#"$%&()$#*(%*& &/09.0/3/N O%(")%$+)0#).)1#+7>#/)+$-,15+-*-#$1,)1(P-%)1G)+-%).)$/ ",5B$)--)1H*5$(#+1.)$/"%1)1.)7#$,)$%1.223%)+-)150)7,)1").19 :$.3"5%-*,63,P0)5++#+7),6#%.%).5+1,)B$),,1#$>5-),)1$-,1)%9 N57#$,)$%.)1"%1)1)1-)+1$-)5++#+73),#%1.),5"#1).$").9 #.< J ;#$%1).6#%)+-5-#+= (3(#%1)%.)1"#+-1)- "#1-)1*7>#1%,)+0)5$.)185,1)1%)7>)%7>3)19 $ < :7%#1"#%-=5+-7")%,)17#+13B$)+7)1.6$+.313B$,8%)9 D"#%-17#,,)7-21=16375%-)%.),5&%5"")"#$%50#% $+)(),,)$%)01#+.$?)$9 >56/4;327106D8O;:7;3/.5 ;)--)1-$5-#+7#+-%5+-,)&%(")$%4"%30#%)-(3(#%1)%1)157-#+1 GKEH*-%#$0)%.)11#,$-#+1"#$%1).3",57)%-#$-)+"%)+5+-.),6+2#%(5-#+ GKQH)-522+)%,5"#1).)1)1").1GKIH)+1)2/5+-,$R(J(),5.227$,-3.),50#))+2#+7-#+.)1"%1)17>#1)15$.3"5%-GKSH9 "%1).5+1,6#%.%)"%30$9;)--)3-5"))1-5,#%105,.3)G#$+#+H15+1B$6, 1#-+37)115%).)7,511)%,)13,P0)1)+-%))$/1),#+.)105%58,)1.).227$,-3G7#-5-#+.),50#)H9T65,,)$%1*$+)",$1&%5+.)7#+7)+-%5-#+.)"%1)1*B$-%5.$->58-$),,)()+-$+).227$,-3",$1258,)*)+-%5U+)5$ 7#+-%5%)*"#$%7)->P()*$+)7#(",)/-3",$1&%5+.)9 =/:/ :24.<<75 =P=K)7>)%7>)%,6+2#%(5-#+$-,)9

3 77 "#$%$&()*+,- "#$%$&()*#+,-$&(-+,./01*(2(+)./ (+2#-0$+())(365078/35963::;15<=59>9/<453??501 #$A$#BCD" #E))$B""$)#" $CCBCF&" ;6.*"1-88(&9 <&$+*$/(,(*#+)(=)-10$%1)$#+>0(81$),61%%#*$(& :4#$&0(&(%/(*),(%#$. B;C D&#-4(&,(%%#0-)$#+% /&#70F2(%,$88.&(+)% 21$%%$2$01$&(%9 <&$+*$/(,()&1+%/#%$)$#+>06$,(+)$8$*1)$#+,(%81*)(-&%,(&.-%%$)(,1+%-+(%$)-1)$#+ /(&2(),(&(*(+%(&%(%&(%%#-&*(%,$%/#+$70(% /#-&,(+#-4(00(%%$)-1)$#+%9 ;(/&(+,&((+ *"1&5( /(&%#++(00(2(+)3 (=/0#$)(& %(%81*-0).% $+)(00(*)-(00(%() B;G CGH456I;=065J K /35963::;15<=59 <&$+*$/(,(*$&*-01)$#+>,(%&F50(%*#22-+(%%-& 0(%(+%,(,./01*(2(+)()0(%#&,&(%,(/&$#&$). /(&2())(+),(*##&,#++(&0(%,./01*(2(+)%9 ;(/1&)15(& -+(%/1*(,6.4#0-)$#+9 B;H AMB)#BA" MNK%" <&$+*$/(,(*#+)(=)-10$%1)$#+ M*>;(,./01*(&0(%/$(,%1-%#0(+51&,1+)-+*#+)1*)14(*0(2-&/#-&.0(4(& M+>I+*"1J+(&,(%/&$%(%21$+%K()L#-/$(,%M/#-&2#7$0$%(&0(%1&)$*-01)$#+% K().)$&(&0(%2-%*0(%M14(*-+(12/0$)-,(21=$210(9 <&$+*$/(,()&1+%/#%$)$#+ <&$+*$/(,(*$&*-01)$#+ M-><#-&*"1+5(&,(4#$(3/1%%(&)#-O#-&%,(&&$F&(0(%1%%-&(-&%9 %B)"$P# &I$FCM"$A"$ "BCF$CBE)DC$A "#$%&&()#*+,#-%.$# &39./93=3: -)$0$%(&,(-=8#$%012N2(/&$%(9 #/4.;=5<Q5.1/ #QRS1?1S>%(8$=(&,(%&F50(%,(/&$#&$).,1+%0(%,./01*(2(+)%9 $0=159Q/4.;=5<Q59.1/.159 :*&#%/#&)>&.10$%(& 0(%,$88.&(+)(%.)1/(%,( 06.*"1-88(2(+),(81A#+ *#00(*)$4(#-,1+%-+(,.21&*"(,(*&.1)$#+9 #-&%(,(&(01$%>%(8$=(&,(%&F50(%,6-)$0$%1)$#+,(%*#-0#$&%9 &1//(0(&1-5&$2/(-&06$)$+.&1$&(*"#$%$9 KUCM9W018$+,(010(A#+30(%.0F4(%,#$4(+)&..*&$&(0(%,$88.&(+)(%%$)-1)$#+% A3?351609/Q?5Q/440< AR>:4#$&0(&(%/(*),(%#$9:4#$&014#0#+).,(%(/&(+,&((+*"1&5(/(&%#++(00(2(+)(),6(=/0#$)(&%(%81*-0).% "#$%$&()*+,- "#$%$&()*#+,-$&(-+,./01*(2(+)./ (+2#-0$+())(365078/35963::;15<=59>9/<453??501 #$A$#BCD" #E))$B""$)#" $CCBCF&" ;6.*"1-88(&9 <&$+*$/(,(*#+)(=)-10$%1)$#+>0(81$),61%%#*$(& :4#$&0(&(%/(*),(%#$. B;C D&#-4(&,(%%#0-)$#+% /&#70F2(%,$88.&(+)% 21$%%$2$01$&(%9 <&$+*$/(,()&1+%/#%$)$#+>06$,(+)$8$*1)$#+,(%81*)(-&%,(&.-%%$)(,1+%-+(%$)-1)$#+ /(&2(),(&(*(+%(&%(%&(%%#-&*(%,$%/#+$70(% /#-&,(+#-4(00(%%$)-1)$#+%9 ;(/&(+,&((+ *"1&5( /(&%#++(00(2(+)3 (=/0#$)(& %(%81*-0).% $+)(00(*)-(00(%() B;G CGH456I;=065J K /35963::;15<=59 <&$+*$/(,(*$&*-01)$#+>,(%&F50(%*#22-+(%%-& 0(%(+%,(,./01*(2(+)()0(%#&,&(%,(/&$#&$). /(&2())(+),(*##&,#++(&0(%,./01*(2(+)%9 ;(/1&)15(& -+(%/1*(,6.4#0-)$#+9 B;H AMB)#BA" MNK%" <&$+*$/(,(*#+)(=)-10$%1)$#+ M*>;(,./01*(&0(%/$(,%1-%#0(+51&,1+)-+*#+)1*)14(*0(2-&/#-&.0(4(& M+>I+*"1J+(&,(%/&$%(%21$+%K()L#-/$(,%M/#-&2#7$0$%(&0(%1&)$*-01)$#+% K().)$&(&0(%2-%*0(%M14(*-+(12/0$)-,(21=$210(9 <&$+*$/(,()&1+%/#%$)$#+ <&$+*$/(,(*$&*-01)$#+ M-><#-&*"1+5(&,(4#$(3/1%%(&)#-O#-&%,(&&$F&(0(%1%%-&(-&%9 %B)"$P# &I$FCM"$A"$ "BCF$CBE)DC$A "#$%&&()#*+,#-%.$# &39./93=3: -)$0$%(&,(-=8#$%012N2(/&$%(9 #/4.;=5<Q5.1/ #QRS1?1S>%(8$=(&,(%&F50(%,(/&$#&$).,1+%0(%,./01*(2(+)%9 $0=159Q/4.;=5<Q59.1/.159 :*&#%/#&)>&.10$%(& 0(%,$88.&(+)(%.)1/(%,( 06.*"1-88(2(+),(81A#+ *#00(*)$4(#-,1+%-+(,.21&*"(,(*&.1)$#+9 #-&%(,(&(01$%>%(8$=(&,(%&F50(%,6-)$0$%1)$#+,(%*#-0#$&%9 &1//(0(&1-5&$2/(-&06$)$+.&1$&(*"#$%$9 KUCM9W018$+,(010(A#+30(%.0F4(%,#$4(+)&..*&$&(0(%,$88.&(+)(%%$)-1)$#+% A3?351609/Q?5Q/440< AR>:4#$&0(&(%/(*),(%#$9:4#$&014#0#+).,(%(/&(+,&((+*"1&5(/(&%#++(00(2(+)(),6(=/0#$)(&%(%81*-0).%

4 78 EPS au collège : mode d emploi "#$%$&()*+,- "#$%$&()*#+,-$&(-+,./01*(2(+)/#-&3&$2/(&4(+2#-0$+())(4,(-56#$(%,$77.&(+)(%8%#+2($00(-&+$6(1-./ #$C$#DEF" #G))$D""$)#" $EEDEH&" ;<.=-$0$>&(&,1+%%(%,./01*(2(+)%?*&.(& %-%)(+)1)$#+.)1>0$/1&0(%1//-$%42($00(-&(%) 0<.=-$0$>&(: C5/0#$)(&017#&2(? -)$0$%(&0(%,$77.&(+)(% -+(/&(%%$#+215$210(%-&01/&$%()#-)(+.)1+) #&$(+).,1+%01,$&(*)$#+(+6$%13.(: 0(,./01*(2(+),-*(+)&(,(3&16$).(%)71*$0$). 0#&%=-<$0%(%$)-(1-D,(%%-%,-/#$+),(/#-%%.(: EIJ>.<958A<.K E/)$2$%(& 01*#+)&1*)$#+ 2-%*-01$&(: F$2$)(&0171)$3-( /#%$)$#++1)-&(00(,(&(/#%J%(2$D70.*"$(K: 9**(/)(&,(/(&,&( 2#2(+)1+.2(+),(0<(77$*1*$). (+%<1A#-)1+),(%*#+)&1$+)(%? &(*"(&*"(&,(%#**1%$#+%,<1//&(+,&(: L;M @&$+*$/(,<1*)$#+D&.1*)$#+ L+?N$&(&%-&01/1&)$(,(01/&$%(=-$%<#//#%(1-,./01*(2(+)#-%(,./01*(& L-?O./01*(&0(>1%%$+A-%=-<8*(=-<$0%#$)1-D,(%%-%,-/$(,=-$/#-%%(/#-& 2-%*-01$&(G 2-%*-01$&(I LQ?"(&*"(&,(%/&$%(%,(/$(,%%$)-.(%1-+$6(1-,(%3(+#-5: %D)"$R# &9$HEL"$C"$ "DEH$EDG)FE$C "#$%&()* P.10$%(&-+(6#$(? Q(+1001+)*"(&*"(&0(%*0.%,(01/&$%#+J)&#$%,.31$+(%%$)-.(%,(/1&)(),<1-)&(%,(016#$(KR Q16(*0(%2(+#))(%J/#$3+()%&(0$.%/1&-+(%1+30(/1%%1+)/1&0(/#+)()K/#-& 0$2$)(&0(%/&$%(%,(21$+%1-D,(%%-%,(01)S)(: #;>058./:.01;01.O 1+#TDU1H1U?-)$0$%(& 0(%2-%*0(%,-)&#+* /#-&/131H(&: $A81.=:;>058./:.= 01;01.= ;/&$+)?&.30(&%(% %)1&)$+3D>0#*U%: 9*&#%/#&)?-)$0$%(& %(%A12>(%/#-& %#-0(6(&-+6#0)$3(-&: D/<2:78.A1=<95374A782;/* F1/&(2$B&(.)1/(#>0$3(0<.0B6(861&$(&0(%(+%,(%(%,./01*(2(+)% /1&0<-)$0$%1)$#+,(%,$77.&(+)(%/1&)$(%,-/$(,JPIK()0(*"#$5,(/&$%(%=-$ 71*$0$)(+)0(,./01*(2(+)01).&10JPMK)#-)(+/&#3&(%%1+)6(&%0("1-)JPVK: O1+%01,(-5$B2(.)1/(4010$2$)1)$#+,(0<1*)$#+,(%>&1%2()/&$+*$/10(2(+) 0<1**(+)%-&0(%*1/1*$).%,(0<.0B6(8%<.=-$0$>&(&JPGK()%(,./01*(&/1& 0<-)$0$%1)$#+,(%A12>(%JPW()PXK: C242.1<A=;:4.:;>>A/ CS?P(*"(&*"(&,(%#**1%$#+%,<1//&(+,&(: "#$%$&()*+,- "#$%$&()*#+,-$&(-+,./01*(2(+)/#-&3&$2/(&4(+2#-0$+())(4,(-56#$(%,$77.&(+)(%8%#+2($00(-&+$6(1-./ #$C$#DEF" #G))$D""$)#" $EEDEH&" ;<.=-$0$>&(&,1+%%(%,./01*(2(+)%?*&.(& %-%)(+)1)$#+.)1>0$/1&0(%1//-$%42($00(-&(%) 0<.=-$0$>&(: C5/0#$)(&017#&2(? -)$0$%(&0(%,$77.&(+)(% -+(/&(%%$#+215$210(%-&01/&$%()#-)(+.)1+) #&$(+).,1+%01,$&(*)$#+(+6$%13.(: 0(,./01*(2(+),-*(+)&(,(3&16$).(%)71*$0$). 0#&%=-<$0%(%$)-(1-D,(%%-%,-/#$+),(/#-%%.(: EIJ>.<958A<.K E/)$2$%(& 01*#+)&1*)$#+ 2-%*-01$&(: F$2$)(&0171)$3-( /#%$)$#++1)-&(00(,(&(/#%J%(2$D70.*"$(K: 9**(/)(&,(/(&,&( 2#2(+)1+.2(+),(0<(77$*1*$). (+%<1A#-)1+),(%*#+)&1$+)(%? &(*"(&*"(&,(%#**1%$#+%,<1//&(+,&(: L;M @&$+*$/(,<1*)$#+D&.1*)$#+ L+?N$&(&%-&01/1&)$(,(01/&$%(=-$%<#//#%(1-,./01*(2(+)#-%(,./01*(& L-?O./01*(&0(>1%%$+A-%=-<8*(=-<$0%#$)1-D,(%%-%,-/$(,=-$/#-%%(/#-& 2-%*-01$&(G 2-%*-01$&(I LQ?"(&*"(&,(%/&$%(%,(/$(,%%$)-.(%1-+$6(1-,(%3(+#-5: %D)"$R# &9$HEL"$C"$ "DEH$EDG)FE$C "#$%&()* P.10$%(&-+(6#$(? Q(+1001+)*"(&*"(&0(%*0.%,(01/&$%#+J)&#$%,.31$+(%%$)-.(%,(/1&)(),<1-)&(%,(016#$(KR Q16(*0(%2(+#))(%J/#$3+()%&(0$.%/1&-+(%1+30(/1%%1+)/1&0(/#+)()K/#-& 0$2$)(&0(%/&$%(%,(21$+%1-D,(%%-%,(01)S)(: #;>058./:.01;01.O 1+#TDU1H1U?-)$0$%(& 0(%2-%*0(%,-)&#+* /#-&/131H(&: $A81.=:;>058./:.= 01;01.= ;/&$+)?&.30(&%(% %)1&)$+3D>0#*U%: 9*&#%/#&)?-)$0$%(& %(%A12>(%/#-& %#-0(6(&-+6#0)$3(-&: D/<2:78.A1=<95374A782;/* F1/&(2$B&(.)1/(#>0$3(0<.0B6(861&$(&0(%(+%,(%(%,./01*(2(+)% /1&0<-)$0$%1)$#+,(%,$77.&(+)(%/1&)$(%,-/$(,JPIK()0(*"#$5,(/&$%(%=-$ 71*$0$)(+)0(,./01*(2(+)01).&10JPMK)#-)(+/&#3&(%%1+)6(&%0("1-)JPVK: O1+%01,(-5$B2(.)1/(4010$2$)1)$#+,(0<1*)$#+,(%>&1%2()/&$+*$/10(2(+) 0<1**(+)%-&0(%*1/1*$).%,(0<.0B6(8%<.=-$0$>&(&JPGK()%(,./01*(&/1& 0<-)$0$%1)$#+,(%A12>(%JPW()PXK: C242.1<A=;:4.:;>>A/ CS?P(*"(&*"(&,(%#**1%$#+%,<1//&(+,&(:

5 79 "#$%$&()*+,+ "#$%$&()*#+,-$&(-+,./01*(2(+)/#-&3&$2/(&4-./ ,(-56#$(%,$77.&(+)(%8%#+2($00(-&+$6(1- (+/&$6$0.3$1+)091*)$#+,(%2(2:&(%$+7.&$(-&%;$ :16349; #$<$#=>?" $>>=>A&" #22-+$<-(&(+ %$)-1)$#+,9-&3(+*(; =9.<-$/(&; >&.6#$&-+( %-&6($001+*(; >&$+*$/(,(*#22-+$*1)$#+?-+*#,(-+$6#<-( /(&2(),(,#++(&()&(*(6#$&-+2(%%13( &1/$,(2(+); )(*"+$<-(%/(&2())(+),(+(/1%#-:0$(&-+(.)1/($2/#&)1+)(; >&$+*$/(,(%.*-&$).B?0(,#-:013(,( 016.&$7$*1)$#+0$2$)(0(%&$%<-(%,9(&&(-&%; =-&2#+)(& %(%1//&."(+%$#+%? +(-)&10$%(&0(% &$%<-(%#:C(*)$7%; D=E >1&(&-+3&$2/(-&; =(&.*(/)$#++(&; >&$+*$/(,912#&)$%%(2(+)?0(21$+)$(+,(%1&)$*-01)$#+%(+/#%$)$#++#+:0#<-.(/(&2(),9.6$)(&0(%)&1-21)$%2(%(+*1%,(*"#*; F)&(&(%/#+%1:0( 71*(801%1+). D=E G%%-&(&(+*$+< )(2/%; >&$+*$/(,(%.*-&$).H?091%%-&(-&,#$))#-C#-&% 31&,(&-+*#+)1*)16(*091%%-&.; I1$&(/&(-6(,( &$3-(-&(),( /&.*$%$#+ D=J >BC/-DE941D-F./ G :16349; G+)$*$/(&0(%1*)$#+%,-3&$2/(-&; >&$+*$/(,91+)$*$/1)$#+?01/&$%((+*#2/)(,(%*#2/#&)(2(+)%%$3+$7$*1)$7%,K1-)&-$4 %#$)%(0#+-+(*#+)$+-$).0#3$<-(L21$+)$(+,K-+*#2/#&)(2(+)M4%#$)%(0#+-+(,$%*#+)$+-$). L*"1+3(2(+),-*#2/#&)(2(+)M4/(&2(),91+)$*$/(&%(%1*)$#+%; =(2())&(1-%(&6$*(,(%(%/1&)(+1$&(%; D=H <H=)#=<" HIJ%" >&$+*$/(,(*#22-+$*1)$#+ H*?I1$&(0(0$(+(+)&(0(%2#)%L/&N)4%(*42#-4&(+,-4,(%*(+)(M()0(%1*)$#+% 8&.10$%(&; >&$+*$/(,(2.2#&$%1)$#+ HK?D.)"#,(OPID?161+),(2#+)(&(),(01$%%(&2#+)(&46.&$7$(&:1-,&$(&4 (+*#&,(2(+)47&($+()2#-%<-()#+; >&$+*$/(,(%.*-&$).B 091%%-&(-&LR>&N)STR>&N)UTM; >&$+*$/(,912#&)$%%(2(+) H+?P+*1%,(*"-)(431&,(&0(%C12:(%%(2$A70.*"$(%/#-&12#&)$&0(*"#*(+ 1**#2/13+1+)0(2#-6(2(+); >&$+*$/(,(%.*-&$).H HM?G610(&LGM4:0#<-(&LOM4*"1+3(&LM(+*$+<)(2/%%1+%C121$%%91&&N)(& (+)&(G()O+$0V*"(&0(:&$+%#&)1+); >&$+*$/(,91+)$*$/1)$#+ HN?W-1+,0(3&$2/(-&161+*(41610(&(+7#+*)$#+,(%16$)(%%(;W-1+, 0(3&$2/(-&%(,.%.<-$0$:&(41610(&&1/$,(2(+)():0#<-(&01*#&,((+/#%$)$#+J; %=)"$O# &E$A>H"$<"$ "#$%&(%) & P 16(*0(3&$2/(-&%-&0(/Z0(,(01%.*-&$).;Y(*#+)&(A1%%-&(-&/(-)1$,(& 0(3&$2/(-&,1+%%(%,./01*(2(+)%; #0/794-.: K #-&%(,9#&$(+)1)$#+? /#%%.,(&,(%#-)$0%,( *#22-+$*1)$#+/#-& $+)(&6(+$&(+*1%,(,1+3(&; $146-5:0/794-.: G*&#%/#&)?.)1:0$&-+*#,( /#-&0(2#+)13(() 0(,.2#+)13(,(%7$3-&(%; #2:1)?*"-)(&(+ /&.%(&61+)%(%1&)$*-01)$#+%; =.D3:84-165DE9Q ) Y16-(.)1+)+(-)&10$%.(,1+%*())(%$)-1)$#+409-)$0$%1)$#+,(%$+7#&21)$#+% 1-,$)$6(%LXB4XJM()0(%/&#*.,-&(%,(*#+)&Z0(LXHM,#$6(+)N)&(/&.*$%(% ()/(&)$+(+)(%;Y(%,.%.<-$0$:&(%.)1+)/0-%%#-,1$+%4,-71$),(091:%(+*(,91+)$*$/1)$#+6$%-(00(,-3&$2/(-&40(%&.70(5(%%.*-&$)1$&(%LXE4X[M%#+),161+)13(2$%809./&(-6(; Q1+%*())(%$)-1)$#+4091%%-&(-&1,.C8610$,.-+/(&2$%,91%%-&(&/1& %1*1/1*$).82#+)(&-+%1*0(%).%1+%<-981-*-+2#2(+)*(0-$A*$+( &(,(%*(+,(LX\M; <323-6D150:2-:0//1. <L?F)&(&(%/#+%1:0(71*(801%1+).;I1$&(/&(-6(,(&$3-(-&(),(/&.*$%$#+; "#$%$&()*+,+ "#$%$&()*#+,-$&(-+,./01*(2(+)/#-&3&$2/(&4-./ ,(-56#$(%,$77.&(+)(%8%#+2($00(-&+$6(1- (+/&$6$0.3$1+)091*)$#+,(%2(2:&(%$+7.&$(-&%;$ :16349; #$<$#=>?" $>>=>A&" #22-+$<-(&(+ %$)-1)$#+,9-&3(+*(; =9.<-$/(&; >&.6#$&-+( %-&6($001+*(; >&$+*$/(,(*#22-+$*1)$#+?-+*#,(-+$6#<-( /(&2(),(,#++(&()&(*(6#$&-+2(%%13( &1/$,(2(+); )(*"+$<-(%/(&2())(+),(+(/1%#-:0$(&-+(.)1/($2/#&)1+)(; >&$+*$/(,(%.*-&$).B?0(,#-:013(,( 016.&$7$*1)$#+0$2$)(0(%&$%<-(%,9(&&(-&%; =-&2#+)(& %(%1//&."(+%$#+%? +(-)&10$%(&0(% &$%<-(%#:C(*)$7%; D=E >1&(&-+3&$2/(-&; =(&.*(/)$#++(&; >&$+*$/(,912#&)$%%(2(+)?0(21$+)$(+,(%1&)$*-01)$#+%(+/#%$)$#++#+:0#<-.(/(&2(),9.6$)(&0(%)&1-21)$%2(%(+*1%,(*"#*; F)&(&(%/#+%1:0( 71*(801%1+). D=E G%%-&(&(+*$+< )(2/%; >&$+*$/(,(%.*-&$).H?091%%-&(-&,#$))#-C#-&% 31&,(&-+*#+)1*)16(*091%%-&.; I1$&(/&(-6(,( &$3-(-&(),( /&.*$%$#+ D=J >BC/-DE941D-F./ G :16349; G+)$*$/(&0(%1*)$#+%,-3&$2/(-&; >&$+*$/(,91+)$*$/1)$#+?01/&$%((+*#2/)(,(%*#2/#&)(2(+)%%$3+$7$*1)$7%,K1-)&-$4 %#$)%(0#+-+(*#+)$+-$).0#3$<-(L21$+)$(+,K-+*#2/#&)(2(+)M4%#$)%(0#+-+(,$%*#+)$+-$). L*"1+3(2(+),-*#2/#&)(2(+)M4/(&2(),91+)$*$/(&%(%1*)$#+%; =(2())&(1-%(&6$*(,(%(%/1&)(+1$&(%; D=H <H=)#=<" HIJ%" >&$+*$/(,(*#22-+$*1)$#+ H*?I1$&(0(0$(+(+)&(0(%2#)%L/&N)4%(*42#-4&(+,-4,(%*(+)(M()0(%1*)$#+% 8&.10$%(&; >&$+*$/(,(2.2#&$%1)$#+ HK?D.)"#,(OPID?161+),(2#+)(&(),(01$%%(&2#+)(&46.&$7$(&:1-,&$(&4 (+*#&,(2(+)47&($+()2#-%<-()#+; >&$+*$/(,(%.*-&$).B 091%%-&(-&LR>&N)STR>&N)UTM; >&$+*$/(,912#&)$%%(2(+) H+?P+*1%,(*"-)(431&,(&0(%C12:(%%(2$A70.*"$(%/#-&12#&)$&0(*"#*(+ 1**#2/13+1+)0(2#-6(2(+); >&$+*$/(,(%.*-&$).H HM?G610(&LGM4:0#<-(&LOM4*"1+3(&LM(+*$+<)(2/%%1+%C121$%%91&&N)(& (+)&(G()O+$0V*"(&0(:&$+%#&)1+); >&$+*$/(,91+)$*$/1)$#+ HN?W-1+,0(3&$2/(-&161+*(41610(&(+7#+*)$#+,(%16$)(%%(;W-1+, 0(3&$2/(-&%(,.%.<-$0$:&(41610(&&1/$,(2(+)():0#<-(&01*#&,((+/#%$)$#+J; %=)"$O# &E$A>H"$<"$ "#$%&(%) & P 16(*0(3&$2/(-&%-&0(/Z0(,(01%.*-&$).;Y(*#+)&(A1%%-&(-&/(-)1$,(& 0(3&$2/(-&,1+%%(%,./01*(2(+)%; #0/794-.: K #-&%(,9#&$(+)1)$#+? /#%%.,(&,(%#-)$0%,( *#22-+$*1)$#+/#-& $+)(&6(+$&(+*1%,(,1+3(&; $146-5:0/794-.: G*&#%/#&)?.)1:0$&-+*#,( /#-&0(2#+)13(() 0(,.2#+)13(,(%7$3-&(%; #2:1)?*"-)(&(+ /&.%(&61+)%(%1&)$*-01)$#+%; =.D3:84-165DE9Q ) Y16-(.)1+)+(-)&10$%.(,1+%*())(%$)-1)$#+409-)$0$%1)$#+,(%$+7#&21)$#+% 1-,$)$6(%LXB4XJM()0(%/&#*.,-&(%,(*#+)&Z0(LXHM,#$6(+)N)&(/&.*$%(% ()/(&)$+(+)(%;Y(%,.%.<-$0$:&(%.)1+)/0-%%#-,1$+%4,-71$),(091:%(+*(,91+)$*$/1)$#+6$%-(00(,-3&$2/(-&40(%&.70(5(%%.*-&$)1$&(%LXE4X[M%#+),161+)13(2$%809./&(-6(; Q1+%*())(%$)-1)$#+4091%%-&(-&1,.C8610$,.-+/(&2$%,91%%-&(&/1& %1*1/1*$).82#+)(&-+%1*0(%).%1+%<-981-*-+2#2(+)*(0-$A*$+( &(,(%*(+,(LX\M; <323-6D150:2-:0//1. <L?F)&(&(%/#+%1:0(71*(801%1+).;I1$&(/&(-6(,(&$3-(-&(),(/&.*$%$#+;

Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire

Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire Fabrice Paget B.E.E.S Escalade Tél : +336 88 31 14 72 fabrice.paget@orange.fr 1 Glossaire Effectifs Durée des séances Atelier escalade sans être encordée Traversées

Plus en détail

Sommaire. L assurage 1/1. fic-somassurage01-c3m

Sommaire. L assurage 1/1. fic-somassurage01-c3m L assurage fic-somassurage01-c3m Sommaire Le matériel Tubes, bloqueurs, plaquettes... Auto-assurage à la montée à la descente du 1 er de cordée avec appareil à la taille/épaule du second de cordée avec

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière Travailler plus longtemps!? L aménagement des fins de carrière en Belgique et au Québec Note de recherche no 2009-1 De l ARUC (Alliances de recherche universités-communautés) Sur la gestion des âges et

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Asie juin 00 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. Question : Le triangle GBI est : Réponse a : isocèle. Réponse b : équilatéral. Réponse c : rectangle. On a GB = + =

Plus en détail

Exercices de géométrie

Exercices de géométrie Exercices de géométrie Stage olympique de Bois-le-Roi, avril 2006 Igor Kortchemski Exercices vus en cours Exercice 1. (IMO 2000) Soient Ω 1 et Ω 2 deux cercles qui se coupent en M et en N. Soit la tangente

Plus en détail

FICHE ACTIVITÉ: DANSE Programme EPS collège NIVEAU : 1

FICHE ACTIVITÉ: DANSE Programme EPS collège NIVEAU : 1 FICHE ACTIVITÉ: DANSE Programme EPS collège NIVEAU : 1 Compétence attendue : Composer et présenter une chorégraphie collective structurée en jouant sur les composantes du mouvement, l espace, le temps

Plus en détail

A.R.E. LIVRET DE L ETUDIANT ESCALADE PHYSIQUE ET SPORT CALLEN LAURENT ELIAS FLORENCE

A.R.E. LIVRET DE L ETUDIANT ESCALADE PHYSIQUE ET SPORT CALLEN LAURENT ELIAS FLORENCE A.R.E. LIVRET DE L ETUDIANT ESCALADE PHYSIQUE ET SPORT ELIAS FLORENCE CALLEN LAURENT L atelier consiste à mener de front la pratique d une activité sportive et la compréhension des principes physiques

Plus en détail

Sommaire. Les techniques d escalade. De fortune sur demi-cabestan Débrayable Suisse 1/1. fic-somescalade01-c3m

Sommaire. Les techniques d escalade. De fortune sur demi-cabestan Débrayable Suisse 1/1. fic-somescalade01-c3m Les techniques d escalade fic-somescalade01-c3m Sommaire La poulie (moulinette) L assurage Sécurité lors de la mise en place Manip FFME Le rappel Sécurité lors de la mise en place Amarrages en terrain

Plus en détail

Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites

Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites I Droites perpendiculaires Lorsque deux droites se coupent, on dit qu elles sont sécantes Les droites (d 1 ) et (d 2 ) sont sécantes en A Le point A est le point d intersection des 2 droites Lorsque deux

Plus en détail

Exercice numéro 1 - L'escalier

Exercice numéro 1 - L'escalier Exercice numéro 1 - L'escalier On peut monter un escalier une ou deux marches à la fois. La figure de droite montre un exemple. 1. De combien de façons différentes peut-on monter un escalier de une marche?

Plus en détail

Fiche technique ESCALADE

Fiche technique ESCALADE Mise à jour 01/01/2011 Construire pour le sport Infrasports Fiche technique ESCALADE Direction générale opérationnelle des Routes et des Bâtiments Infrasports Boulevard du Nord, 8 5000 NAMUR Tél. 081/77.33.70

Plus en détail

Des compétences méthodologiques et sociales aux contenus d enseignement en EPS

Des compétences méthodologiques et sociales aux contenus d enseignement en EPS Des compétences méthodologiques et sociales aux contenus d enseignement en EPS Groupe ressources 2009-2010 Sommaire 1. Texte introductif 2. Démarche d enseignement 3. Articulation CMS1-CP et illustrations

Plus en détail

Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI

Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI Les intermédiaires privés dans les finances royales espagnoles sous Philippe V et Ferdinand VI Jean-Pierre Dedieu To cite this version: Jean-Pierre Dedieu. Les intermédiaires privés dans les finances royales

Plus en détail

Audit 360. Votre Data Center peut-il vraiment répondre à vos objectifs? À quelles conditions? Avec quelles priorités? Pour quels budgets?

Audit 360. Votre Data Center peut-il vraiment répondre à vos objectifs? À quelles conditions? Avec quelles priorités? Pour quels budgets? Votre Data Center peut-il vraiment répondre à vos objectifs? À quelles conditions? Avec quelles priorités? Pour quels budgets? Permet de s affranchir d éventuels problèmes liés aux infrastructures techniques,

Plus en détail

L ESCALADE à L ECOLE

L ESCALADE à L ECOLE L ESCALADE à L ECOLE CPC LYON : R.Reynaud EDUCATEURS LYON : D.Kirsh - O.Teulade ANNEXES : ENCADREMENT et SECURITE circulaires ministérielles et académiques PRESENTATION R.Reynaud - déc 96 CPC - LYON 1

Plus en détail

Le seul ami de Batman

Le seul ami de Batman Le seul ami de Batman Avant de devenir un héros de cinéma en 1989, Batman est depuis plus de 50 ans un fameux personnage de bandes dessinées aux États-Unis. Il fut créé en mai 1939 dans les pages de Détective

Plus en détail

Du Premier au Second Degré

Du Premier au Second Degré Du Premier au Second Degré Première Bac Pro 3 ans November 26, 2011 Première Bac Pro 3 ans Du Premier au Second Degré Sommaire 1 Fonction Polynôme du second degré 2 Fonction Polynôme du Second Degré: Synthèse

Plus en détail

#"$&'$+*" (" ),'-"."'($ %($

#$&'$+* ( ),'-.'($ %($ "#$%&' #(%)*"" (#%*!"!#$"! -!"!#$"!! -!"!#$"!./% -!"!#$"! #"$&'$+*" (" ),'-"."'($ %($ % & % '!#(! "! $#) #!* +,!(")"",#./ & 0!,$#!1!"!#1 $#!* ** +" + 1! 0! $!,#!,! $,! 2! $3! 1! $ 1+4!"$"#)1,##" 56./78#!

Plus en détail

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10.

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. A1 Trouvez l entier positif n qui satisfait l équation suivante: Solution 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. En additionnant les termes du côté gauche de l équation en les mettant sur le même dénominateur

Plus en détail

La réforme du collège puis celle du lycée professionnel et maintenant celle du lycée

La réforme du collège puis celle du lycée professionnel et maintenant celle du lycée 1 La réforme du collège puis celle du lycée professionnel et maintenant celle du lycée générale et technologique a entraîné une réécriture des programmes, et notamment ceux de l éducation physique et sportive.

Plus en détail

CONJUGUÉ D'UN POINT PAR RAPPORT À UN TRIANGLE

CONJUGUÉ D'UN POINT PAR RAPPORT À UN TRIANGLE CONJUGUÉ D'UN POINT PAR RAPPORT À UN TRIANGLE Jean Luc Bovet, Auvernier L'article de Monsieur Jean Piquerez (Bulletin de la SSPMP No 86), consacré aux symédianes me paraît appeler une généralisation. En

Plus en détail

OBESITE ET EPS. Cf www.sante.fr.(programme national, nutrition santé, courbe de corpulence)

OBESITE ET EPS. Cf www.sante.fr.(programme national, nutrition santé, courbe de corpulence) OBESITE ET EPS DEFINITION L obésité se définit comme un excès de poids pouvant retentir sur la santé. La mesure générale acceptée de l obésité est l Indice de Masse Corporelle (IMC : poids en kg / taille

Plus en détail

e-novatic PRATIQUES, PLANIFICATION SUITE

e-novatic PRATIQUES, PLANIFICATION SUITE Communauté officielle MICROSOFT Contact : Cédric GEORGEOT Téléphone : 06 58 47 43 38 Télécopie : 09 72 11 52 44 e-novatic 40a rue de l ancienne église F-67760 GAMBSHEIM www.e-novatic.fr DOSSIER DE PRESSEE

Plus en détail

Représentation géométrique d un nombre complexe

Représentation géométrique d un nombre complexe CHAPITRE 1 NOMBRES COMPLEXES 1 Représentation géométrique d un nombre complexe 1. Ensemble des nombres complexes Soit i le nombre tel que i = 1 L ensemble des nombres complexes est l ensemble des nombres

Plus en détail

LE PROCESSUS ( la machine) la fonction f. ( On lit : «fonction f qui à x associe f (x)» )

LE PROCESSUS ( la machine) la fonction f. ( On lit : «fonction f qui à x associe f (x)» ) SYNTHESE ( THEME ) FONCTIONS () : NOTIONS de FONCTIONS FONCTION LINEAIRE () : REPRESENTATIONS GRAPHIQUES * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Plus en détail

Chapitre 2. Matrices

Chapitre 2. Matrices Département de mathématiques et informatique L1S1, module A ou B Chapitre 2 Matrices Emmanuel Royer emmanuelroyer@mathuniv-bpclermontfr Ce texte mis gratuitement à votre disposition a été rédigé grâce

Plus en détail

1S Modèles de rédaction Enoncés

1S Modèles de rédaction Enoncés Par l équipe des professeurs de 1S du lycée Parc de Vilgénis 1S Modèles de rédaction Enoncés Produit scalaire & Corrigés Exercice 1 : définition du produit scalaire Soit ABC un triangle tel que AB, AC

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

JE SUIS JEUNE OFFICIEL EN ESCALADE. Programme 2012 / 2016

JE SUIS JEUNE OFFICIEL EN ESCALADE. Programme 2012 / 2016 JE SUIS JEUNE OFFICIEL EN ESCALADE Programme 2012 / 2016 Modifié le 11 janvier 2013 12 Décembre 2012-1/26 PRÉAMBULE Ce mémento permet à l élève du collège ou du lycée d officier au sein des rencontres

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Stéphanie Demonchaux To cite this version: Stéphanie Demonchaux. Étude des formes de pratiques de la gymnastique

Plus en détail

EPS 2.0. Délégation Académique au Numérique Éducatif

EPS 2.0. Délégation Académique au Numérique Éducatif EPS 2.0 Expérimentation académique de tablettes numériques tactiles Luc di Pol Interlocuteur académique pour le numérique en EPS Académie de Nancy-Metz La genèse du projet une initiative de la DANE dans

Plus en détail

Probabilités sur un univers fini

Probabilités sur un univers fini [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 7 août 204 Enoncés Probabilités sur un univers fini Evènements et langage ensembliste A quelle condition sur (a, b, c, d) ]0, [ 4 existe-t-il une probabilité P sur

Plus en détail

L HABILITATION EN ÉLECTRICITÉ Démarche en vue de l habilitation du personnel

L HABILITATION EN ÉLECTRICITÉ Démarche en vue de l habilitation du personnel Prévention et Gestion des Risques Professionnels Sécurité Sociale Caisse régionale d assurance maladie Alsace-Moselle L HABILITATION EN ÉLECTRICITÉ Démarche en vue de l habilitation du personnel Note Technique

Plus en détail

Activités numériques [13 Points]

Activités numériques [13 Points] N du candidat L emploi de la calculatrice est autorisé. Le soin, la qualité de la présentation entrent pour 2 points dans l appréciation des copies. Les résultats seront soulignés. La correction est disponible

Plus en détail

guide d inscription SESSION HIVER 2015

guide d inscription SESSION HIVER 2015 guide d inscription SESSION HIVER 2015 pour les nouveaux élèves du Cégep de Saint-Jérôme du Centre collégial de Mont-Laurier du Centre collégial de Mont-Tremblant Ce guide constitue l outil à utiliser

Plus en détail

DeltaCal BGI. Débitmètre étalon

DeltaCal BGI. Débitmètre étalon Débitmètre étalon DeltaCal BGI Mesure simultanée du débit volumique, débit normalisé, température et pression Fonctionnement manuel ou automatique, optimisé pour une utilisation sur le terrain Large gamme

Plus en détail

LE BUDGET DES VENTES

LE BUDGET DES VENTES LE BUDGET DES VENTES Objectif(s) : o Pré requis : o Modalités : o o o Elaboration du budget des ventes. Connaissances du processus "ventes". Principes, Synthèse, Application. TABLE DES MATIERES Chapitre

Plus en détail

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S )

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 4 Janvier 007 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble ( Année 006-007 ) 1 Table des matières 1 Grille d autoévaluation

Plus en détail

Architecture de la Gestion du Technique du Bâtiment.

Architecture de la Gestion du Technique du Bâtiment. Architecture de la Gestion du Technique du Bâtiment. Bus de communication EIB KNX 1 A. Synoptique générale de la GTB EIB KNX 2 3 B. Configuration matériel KNX de la G.T.B. Pack n 1 - Armoire GTB KNX équipée

Plus en détail

EXPLOITATIONS PEDAGOGIQUES DU TABLEUR EN STG

EXPLOITATIONS PEDAGOGIQUES DU TABLEUR EN STG Exploitations pédagogiques du tableur en STG Académie de Créteil 2006 1 EXPLOITATIONS PEDAGOGIQUES DU TABLEUR EN STG Commission inter-irem lycées techniques contact : dutarte@club-internet.fr La maquette

Plus en détail

IO 2002. La lecture des programmes permet de constater que :

IO 2002. La lecture des programmes permet de constater que : LE PROGRAMME en EDUCATION PHYSIQUE à L ECOLE PRIMAIRE IO 2002 Les instructions officielles de 2002 ne présentent pas de point de rupture avec celles de 1995 mais sont cependant plus détaillées et précises

Plus en détail

RÉFÉRENCES OFFICIELLES FINALITÉS DE L EPS

RÉFÉRENCES OFFICIELLES FINALITÉS DE L EPS - 6 e BO n 29 du 18 juillet 1996 - Cycle central BO n 5 du 30 janvier 1997 et BO hors série n 1 du 13 février 1997-3 e BO n 10 du 15 octobre 1998 RÉFÉRENCES OFFICIELLES - Arrêté du 8 juillet 2008 - J.O.

Plus en détail

EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 LES FORMES DE TRAVAIL ET D ORGANISATION EN EPS

EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 LES FORMES DE TRAVAIL ET D ORGANISATION EN EPS EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 LES FORMES DE TRAVAIL ET D ORGANISATION EN EPS BEN JOMAA Hejer M-A ISSEP K-S LES FORMES D ORGANISATION EN EPS Plan: 1. Pourquoi utiliser les formes d organisation en EPS? 2.

Plus en détail

Le théorème de Thalès et sa réciproque

Le théorème de Thalès et sa réciproque Le théorème de Thalès et sa réciproque I) Agrandissement et Réduction d une figure 1) Définition : Lorsque toutes les longueurs d une figure F sont multipliées par un même nombre k on obtient une autre

Plus en détail

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques Cette séquence permet l acquisition des compétences nécessaires à la construction des connaissances : - Connaître et enrichir le lexique de base de l action «se déplacer» : marcher, ramper, courir, grimper-escalader,

Plus en détail

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire»

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Horaires et Programmes EPS à l école primaire BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Les programmes 2008 s appuient sur le Socle commun de connaissances

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr Délégation à la sécurité et à la circulation routières Place des Degrés Tour Pascal B 92055 LA Défense Cedex Délégation à la sécurité

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Continuité (étude globale). Diverses fonctions Exercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr * très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile *****

Plus en détail

SPECIFICATION DES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISES (E.D.I.)

SPECIFICATION DES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISES (E.D.I.) SPECIFICATION DES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISES (E.D.I.) Dernière mise à jour : octobre 2013 Ce document a pour objectif de décrire ce que l OPCA (OPCA 3+) attend du fichier à transmettre par l adhérent.

Plus en détail

! " # $%& '( ) # %* +, -

!  # $%& '( ) # %* +, - ! " # $%& '( ) # %* +, - 1.! "# $ % &%%'( #)*+,)#-. "/%)0123* 4%5%&!$!% 6)"7 '%%% 48-0 9::!%%% % 79;< "# 8 Ploc la lettre du haïku n 40 page 1 Décembre 2010, Association pour la promotion du haïku =%%)>

Plus en détail

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x =

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x = LE NOMBRE D OR Présentation et calcul du nombre d or Euclide avait trouvé un moyen de partager en deu un segment selon en «etrême et moyenne raison» Soit un segment [AB]. Le partage d Euclide consiste

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 1 avril 7 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points 1 a Les vecteurs AB et AC ont pour coordonnées AB ; ; ) et AC 1 ; 4 ; 1) Ils ne sont manifestement pas colinéaires

Plus en détail

Emma La Clown & son Orchestre

Emma La Clown & son Orchestre Dossier technique Mis à jour le 1er juillet 2010 Durée du spectacle : 90 mn sans entracte. Contacts tournée Régie générale & lumières : Niko Lamatière : Gsm : +336 62 83 40 53 Fax : +331 45 57 12 82 Email

Plus en détail

OPTION SCIENCES BELLE-ISLE-EN-TERRE

OPTION SCIENCES BELLE-ISLE-EN-TERRE Serge Combet Professeur Mathématiques Collège de Belle-Isle-En-Terre OPTION SCIENCES BELLE-ISLE-EN-TERRE 2011-2012 Mathématiques & Informatique Sommaire I. Introduction... 5 II. Choix des logiciels...

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

Document réalisé par :

Document réalisé par : Ce document permet de situer le niveau des élèves en fin de module d apprentissage. Il peut être aussi utilisé pendant les séances d apprentissage pour aider à mesurer les acquisitions. Il donne des indications

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2 ACTIVITÉ CYCLE 2 Gymnastique Saison 1999-2000 Dossier préparation Cycle 2 U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97 FR/VP - 20/07/07- R CYCLE 2

Plus en détail

Marc Paulet-deodis pour APRIM 1

Marc Paulet-deodis pour APRIM 1 ! "!" # $% ##&# #%'()*+*,--. )/$ '0 1#02&#0 &00. $3040 $3 3 -, 3 # $ %&! $5% # 2& %- $ 678 $ #$ 9 # 1 $ #$& %'% (&"!$ : $ '3, - '&3 0, #&$) # $$23$ &&!#)!&!*&(!#)!&0&33# % #- $ 3 &!$ #$3 $$#33 $1# ; #33#!$

Plus en détail

+, -. / 0 1! " #! $ % % %! &' ( &))*

+, -. / 0 1!  #! $ % % %! &' ( &))* !"#!$%% +,-. /01 %!&'(&))* 23%#!! " # " " " "$! 4 5-6 4! 1! " # - 5! " # 6 3! " # 7! " # " 8! 9 : ; 5 7 4! 1! # 42 5! 5 < 44 3! # " 7! 41 5 8 '9 4! " $ = " > 4!4 *% 43 4!1? 48 4 4!5 $ 9 4!3 4@ 4!7 $ #

Plus en détail

Programmer l E.P.S. Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle?

Programmer l E.P.S. Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle? Programmer l E.P.S. Comment assurer la continuité des apprentissages sur le cycle 3, sur l ensemble de la scolarité primaire? Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle? Le plan d action

Plus en détail

Nous ne vous fournirons pas les Infos Courses (écomanif), elles seront affichées au Centre de course et en téléchargement sur le site

Nous ne vous fournirons pas les Infos Courses (écomanif), elles seront affichées au Centre de course et en téléchargement sur le site Infos course Nous ne vous fournirons pas les Infos Courses (écomanif), elles seront affichées au Centre de course et en téléchargement sur le site Accueil au centre de course : Base Nautique du Lac du

Plus en détail

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 5 points 1. Réponse d. : 1 e Le coefficient directeur de la tangente est négatif et n est manifestement pas 2e

Plus en détail

5 ème Chapitre 4 Triangles

5 ème Chapitre 4 Triangles 5 ème Chapitre 4 Triangles 1) Médiatrices Définition : la médiatrice d'un segment est l'ensemble des points équidistants des extrémités du segment (cours de 6 ème ). Si M appartient à la médiatrice du

Plus en détail

Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage des principaux médias sociaux B2C et B2B

Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage des principaux médias sociaux B2C et B2B Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage des principaux médias sociaux B2C et B2B Des formations personnalisées sur-mesure pour appréhender facilement les réseaux

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

Architecture des ordinateurs Introduction à l informatique

Architecture des ordinateurs Introduction à l informatique Architecture des ordinateurs Introduction à l informatique 17 septembre 2004 1 2 3 4 5 6 Les interrupteurs... 0V 5V Ce sont des composants électroniques qui laissent pser un courant principal lorsque la

Plus en détail

Rappels et compléments, première partie : Nombres complexes et applications à la géométrie

Rappels et compléments, première partie : Nombres complexes et applications à la géométrie Rappels et compléments, première partie : Nombres complexes et applications à la géométrie 1 Définition des nombres complexes On définit sur les couples de réels une loi d addition comme suit : (x; y)

Plus en détail

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé.

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. I- ACTIVITES NUMERIQUES (12 points) Exercice 1 (3 points) On considère

Plus en détail

Département de l Hérault

Département de l Hérault Du diagnostic à l opérationnel, quelles priorités? Le cas des collèges de l Hérault Jean-Pierre Quentin, directeur d exploitation du pôle éducation Patrimoine Conseil général de l Hérault mai 2009 AUDIT

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT CONSULTANT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE MISE EN PLACE DU LMS

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT CONSULTANT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE MISE EN PLACE DU LMS TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT CONSULTANT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA STRATEGIE DE MISE EN PLACE DU LMS (Learning Management System) DU CENTRE DE FORMATION POUR LE DEVELOPPEMENT CFD/MADAGASCAR

Plus en détail

Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D.

Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D. Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D. Document à joindre à la demande : Les non-résidents doivent joindre une attestation de droit de pratique de la BC

Plus en détail

DEROULEMENT DE LA COURSE. Les épreuves en «lecture de carte» : Toutes les spéciales en lecture de carte se dérouleront de la manière suivante :

DEROULEMENT DE LA COURSE. Les épreuves en «lecture de carte» : Toutes les spéciales en lecture de carte se dérouleront de la manière suivante : DEROULEMENT DE LA COURSE Les épreuves en «lecture de carte» : Toutes les spéciales en lecture de carte se dérouleront de la manière suivante : L organisation vous fournira à des endroits stratégiques (début

Plus en détail

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013.

Le centre de gestion a le plaisir de vous adresser les statistiques professionnelles élaborées à partir des dossiers de gestion 2013. Statistiques 2013 3, rue de Lyon B.P. 531 71010 MACON CEDEX Tél. 03.85.21.90.60 Télécopie 03.85.21.90.69 E-mail : contact@cgai-macon.fr Agrément de la Direction Régionale des Impôts n 1.02.710 du 6 mars

Plus en détail

La formation professionnelle continue en 2013

La formation professionnelle continue en 2013 La formation professionnelle continue en 2013 UNIFORMATION : OPCA de l économie sociale La contribution «Formation» Les dispositifs de la formation professionnelle continue : Financement du plan de formation

Plus en détail

M. Jean-Louis LAMBERBOURG

M. Jean-Louis LAMBERBOURG M. Jean-Louis LAMBERBOURG Responsable pédagogique - Formateur et coordonnateur pédagogique académique IUFM M. Claude BARAS... Technologie M. Michel CHRISTOFOL... EPS M. Bernard COURTEBRAS... Mathématiques

Plus en détail

LE PROCESSUS D OCTROI D UN CREDIT COMMERCIAL ET LES CRITERES DE DECISION

LE PROCESSUS D OCTROI D UN CREDIT COMMERCIAL ET LES CRITERES DE DECISION LE PROCESSUS D OCTROI D UN CREDIT COMMERCIAL ET LES CRITERES DE DECISION Marija Vukmanovic, Director, chef de secteur clientèle entreprises Office de Promotion Economique du Canton de Genève Petit-déjeuner

Plus en détail

Méthodes de quadrature. Polytech Paris-UPMC. - p. 1/48

Méthodes de quadrature. Polytech Paris-UPMC. - p. 1/48 Méthodes de Polytech Paris-UPMC - p. 1/48 Polynôme d interpolation de Preuve et polynôme de Calcul de l erreur d interpolation Étude de la formule d erreur Autres méthodes - p. 2/48 Polynôme d interpolation

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 5 e : introduction ou utilisation

Plus en détail

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) (

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) ( Correction de l épreuve CCP PSI Mths PREMIÈRE PARTIE I- Soit t u voisinge de, t Alors ϕt t s = ϕt ρt s ρs Pr hypothèse, l fonction ϕt ϕt est lorsque t, il en est donc de même de ρt s ρt s ρs cr ρ s est

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Commerce de Détail, Fruits, Légumes, Epicerie, Produits Laitiers (AFFLEC) CCN 3244 IDCC 1505 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2015

Commerce de Détail, Fruits, Légumes, Epicerie, Produits Laitiers (AFFLEC) CCN 3244 IDCC 1505 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2015 Commerce de Détail, Fruits, Légumes, Epicerie, Produits Laitiers (AFFLEC) CCN 3244 IDCC 1505 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2015 1 2 Contrat de professionnalisation 3 Période de professionnalisation

Plus en détail

De nombreux composés comportant le squelette aryléthanolamine (Ar-CHOH-CH2-NHR) interfèrent avec le

De nombreux composés comportant le squelette aryléthanolamine (Ar-CHOH-CH2-NHR) interfèrent avec le [E1-2007S] pp75 (40 points) Chimie Thérapeutique - Pharmacologie De nombreux composés comportant le squelette aryléthanolamine (Ar-CHOH-CH2-NHR) interfèrent avec le système adrénergique. Leur profil d

Plus en détail

Anticipation active un nouveau régulateur de vitesse assisté par GPS économise du carburant

Anticipation active un nouveau régulateur de vitesse assisté par GPS économise du carburant PRESS info P11Z01FR / Per-Erik Nordström 2 décembre 2011 Anticipation active un nouveau régulateur de vitesse assisté par GPS économise du carburant Scania innove avec un nouveau système avancé de régulation

Plus en détail

!!""# )*#"' %$"#!!#,-./" %#$!#!!! . #,-.,0,-./

!!# )*#' %$#!!#,-./ %#$!#!!! . #,-.,0,-./ !!""#!$%"&!'( )*#"' *+ %$"#!!#,-./" %#$!#!!!. #,-.,0,-./ Résumé : Faut-il prendre le risque de laisser un conducteur automobile âgé utiliser son véhicule lorsque l'on suspecte l'existence de troubles cognitifs

Plus en détail

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables Cours d Analyse Fonctions de plusieurs variables Licence 1ère année 2007/2008 Nicolas Prioux Université de Marne-la-Vallée Table des matières 1 Notions de géométrie dans l espace et fonctions à deux variables........

Plus en détail

Angles orientés et trigonométrie

Angles orientés et trigonométrie Chapitre Angles orientés et trigonométrie Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Trigonométrie Cercle trigonométrique. Radian. Mesure d un angle orienté, mesure principale.

Plus en détail

Revue de la jurisprudence récente du TAQ en matière d affaires sociales. M e Lucie Allard et M e Laurence Ferland 29/11/12

Revue de la jurisprudence récente du TAQ en matière d affaires sociales. M e Lucie Allard et M e Laurence Ferland 29/11/12 Revue de la jurisprudence récente du TAQ en matière d affaires sociales M e Lucie Allard et M e Laurence Ferland 29/11/12 TRIBUNAL ADMINISTRATIF DU QUÉBEC, SECTION DES AFFAIRES SOCIALES: Assurance automobile

Plus en détail

FORD FOCUS 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 17 19 20 21 9 3 1 1 6 4 2 5 7 8 10 23 25

Plus en détail

CORRECTION EXERCICES ALGORITHME 1

CORRECTION EXERCICES ALGORITHME 1 CORRECTION 1 Mr KHATORY (GIM 1 A) 1 Ecrire un algorithme permettant de résoudre une équation du second degré. Afficher les solutions! 2 2 b b 4ac ax bx c 0; solution: x 2a Solution: ALGORITHME seconddegré

Plus en détail

Les Provisions. Tout événement qui risque de diminuer la valeur du patrimoine de l'entreprise doit être pris en compte. Selon ce principe: ...

Les Provisions. Tout événement qui risque de diminuer la valeur du patrimoine de l'entreprise doit être pris en compte. Selon ce principe: ... Les Provisions I/Généralités : A/ Principe de prudence : Tout événement qui risque de diminuer la valeur du patrimoine de l'entreprise doit être pris en compte. Selon ce principe:... La constatation de

Plus en détail

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation PROFILS DES ELEVES Difficultés d ordre méthodologique et d organisation Les élèves commencent les exercices avant d avoir vu la leçon; ils ne savent pas utiliser efficacement les manuels. Ils ne se rendent

Plus en détail

Business Model. Lilian Dauzat - 9/4/15

Business Model. Lilian Dauzat - 9/4/15 Business Model Lilian Dauzat - 9/4/15 Plan Business model vs business plan > Attention à la confusion Business model > Qu est-ce que c est? > Comment le construire? > Exemples > Innover par le BM Passer

Plus en détail

Evolutions du Relevé de Compte 120 caractères pour les opérations de virements et de prélèvements SEPA

Evolutions du Relevé de Compte 120 caractères pour les opérations de virements et de prélèvements SEPA Evolutions du Relevé de Compte 120 caractères pour les opérations de virements et de prélèvements SEPA MARS 2010 Version Validée : 2.0 Objet : l objet de ce document est de présenter les évolutions nécessaires

Plus en détail

Dérivées d ordres supérieurs. Application à l étude d extrema.

Dérivées d ordres supérieurs. Application à l étude d extrema. Chapitre 5 Dérivées d ordres supérieurs. Application à l étude d extrema. On s intéresse dans ce chapitre aux dérivées d ordre ou plus d une fonction de plusieurs variables. Comme pour une fonction d une

Plus en détail

!!" # $ % & ' ( ) # * ( + # # $ (, $ - (. / -- 0 # # 1-2 - # $ 3 - ( 4 *4-5. & ) * 5

!! # $ % & ' ( ) # * ( + # # $ (, $ - (. / -- 0 # # 1-2 - # $ 3 - ( 4 *4-5. & ) * 5 "$ %&' ( )* ( +$ (,$- (./-- 0 1-2- $ 3- ( 4*4-5.&)* 5 Un cadre légal : Les écoles primaires, à la différence des collèges et des lycées, ne sont pas des établissements publics autonomes, et ne bénéficient

Plus en détail

Contextualisation 1. Contextualisation 2

Contextualisation 1. Contextualisation 2 Sujet : «Les compétences méthodologiques et sociales révèlent l acquisition de méthodes, d attitudes, de démarches réflexives. Elles constituent de véritables outils qui permettent à l élève de savoir

Plus en détail

ANALYSE DES DIFFERENTES FONCTIONNALITES DU FAUTEUIL

ANALYSE DES DIFFERENTES FONCTIONNALITES DU FAUTEUIL Dossier remis aux candidats: Un énoncé comportant 24 pages de texte en 5 parties : ANALYSE DES DIFFERENTES FONCTIONNALITES DU FAUTEUIL (Partie I page 4), ANALYSE DES FONCTIONS TECHNIQUES FT31 ET FT32 (Partie

Plus en détail