Se déplacer en s adaptant à des environnements variés et incertains

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Se déplacer en s adaptant à des environnements variés et incertains"

Transcription

1 Se déplacer en s adaptant à des environnements variés et incertains Escalade niveau 1 Nicolas Terré De la compétence attendue aux thèmes d étude La compétence attendue en escalade est globale : «Choisir et conduire un déplacement pour grimper, en moulinette, deux voies différentes à son meilleur niveau en privilégiant l action des membres inférieurs. Assurer un partenaire en toute sécurité.» Ce tout peut cependant se découper en thèmes d étude afin d identifier plus précisément des unités d apprentissage : T1 Choisir et conduire un déplacement. T2 Grimper deux voies différentes à son meilleur niveau. T3 Privilégier l action des membres inférieurs. T4 En moulinette, assurer un partenaire en toute sécurité. L ordre retenu, qui découle de l écriture de la compétence attendue, n est qu une méthode pour identifier des unités d apprentissage. Il ne correspond pas à une logique de progression vers la compétence attendue qui relève de la liberté pédagogique de chaque enseignant. De la compétence attendue à la situation d évaluation finale Dispositif Indicateurs Grimper deux fois une même voie, la première sans contrainte et la seconde en supprimant un maximum de grosses prises pour les mains (au minimum deux). Un capteur est placé sur la corde au niveau de la tête du grimpeur pour s assurer qu il grimpe par ses propres moyens. Au cours de la réalisation, l assureur, accompagné d un contre-assureur, est évalué sur la maîtrise des techniques d assurage. Le score des grimpeurs (sur 15) est calculé de la manière suivante : (HT + PS PC PP) x DIFF HT : La hauteur totale franchie (de 0 à 8) renseigne sur la capacité de l élève à choisir une difficulté surmontable et à progresser vers le haut. PS : Le nombre de prises supprimées renseigne sur la capacité de l élève à utiliser prioritairement ses jambes, prévoir et contrôler ses déplacements. PC : Les pénalités capteurs (de 0 à 2) renseignent sur la capacité du grimpeur à se déplacer et s équilibrer par ses propres moyens. PP : Les pénalités de projets renseignent sur la capacité à choisir une difficulté pertinente et à mémoriser un itinéraire. DIFF : La difficulté de la voie (de 3a à 4c) sert de coefficient (de 0,8 à 1,5) pour valoriser le niveau de maîtrise dans les critères qui précèdent. Le score des assureurs (sur 5) est lié à l observation de l enseignant sur chacune des actions : vérification (1), communication (1), placement (1), assurage de la montée (1), assurage de la descente (1). 75

2 76 EPS au collège : mode d emploi "#$%$&()**+, #-./0/ / :;42<253"#$%&%(")%*)+(#$,+)--)*.)$/0#)1.223%)+-)141#+(),,)$%+0)5$ )+"%0,3&5+-,657-#+.)1()(8%)1+23%)$%19:11$%)%$+"5%-)+5%))+-#$-)137$%-39 #A))$>""$)#" $??>?B&" ;#+1)%0)%1#+7#$,#%.)&%(")9 <%+7").)")+.$,)=)+751.)7>$-)*$+#8?)- %5""#%-5$"# %5&)9 :+-7")%,)1 7#+13B$)+7)1.)1)157-)19 ;CDE D6+2#%()%-#$-)+ ;#+-%F,)%,) ",57)()+-.) 1)1").19 <%+7").)%)"3%5&)=,)25-.)163,#&+)%.6$+ #8?)-#81)%03")%()-.63,5%&%,)7>5(".)01#+9 <%+7").65?$1-)()+-=,)%)&5%.")%()-.65?$1-)% ",$1"%3713()+-,)1.3",57)()+-11)&()+-5%)19 <%)+.%).$%)7$, "5%%5""#%-4 $+)1-$5-#+ "%)115+-)9 ;CDE?-C<26D83762E #-./0/ / :;42<253F C3(#%1)%$+)0#)= %)7>)%7>)%,6+2#%(5-#+$-,)9 <%+7").)(3(#%15-#+=,6.)+-275-#+ G)-,5%3"3--#+()+-5,)H.)"#+-1%)(5%B$58,)1 5$+0)5$.)17>5+&)()+-1.).%)7-#+")%()-.)257,-)%,5(3(#%15-#+9 <%+7").)"%#&%)110-3=,65$&()+-5-#+ "%#&%)110).),5.227$,-3)1-$+)7#+.-#+.65""%)+-115&)9 D),5+7)%$+.32= 7>#1%$+)0#) +-3%)115+-)9 ;CDI =G>)#>=" GHI%" <%+7").)")+.$,) G*=<,$1,)7#%"11).3"#%-)1$%$+7F-3*",$1,)%1B$).6J-%)85,5+73,#+.),65$-%)7F-3)+751.)7>$-))1-&%5+.9 <%+7").)%)"3%5&) GJ=<,$1,)13"5$,)11#+-375%-3)1.$($%*",$1,5"#118,-3.6#81)%0)%,)1"%1)1)1-&%5+.)9 <%+7").65?$1-)()+- GK=K)&5%.)%1#+").*1)"#1)%1$%,5"%1)?$1B$64#8-)+%$+8#+5""$9 <%+7").)(3(#%15-#+ <%+7").)"%#&%)110-3 GL=M-,1)%,57#-5-#+.)10#)1"#$%7>#1%$+).227$,-31$"3%)$%)47),,).3?4%3$11)#$.)(J()7#-5-#+(51+#$0),,)9N)10#)11#+-7#-3)1)+ 2#+7-#+.),5.)+1-3.)1"%1)1*.),)$%&%#11)$%)-,)$%1)+1*.),6+7,+51#+.$($%)-.),5"%31)+7).6#81-57,)1*.)17>5+&)()+-1.).%)7-#+9 %>)"$M# &D$B?G"$="$ ""#"$%&()$#*(%*& &/09.0/3/N O%(")%$+)0#).)1#+7>#/)+$-,15+-*-#$1,)1(P-%)1G)+-%).)$/ ",5B$)--)1H*5$(#+1.)$/"%1)1.)7#$,)$%1.223%)+-)150)7,)1").19 :$.3"5%-*,63,P0)5++#+7),6#%.%).5+1,)B$),,1#$>5-),)1$-,1)%9 N57#$,)$%.)1"%1)1)1-)+1$-)5++#+73),#%1.),5"#1).$").9 #.< J ;#$%1).6#%)+-5-#+= (3(#%1)%.)1"#+-1)- "#1-)1*7>#1%,)+0)5$.)185,1)1%)7>)%7>3)19 $ < :7%#1"#%-=5+-7")%,)17#+13B$)+7)1.6$+.313B$,8%)9 D"#%-17#,,)7-21=16375%-)%.),5&%5"")"#$%50#% $+)(),,)$%)01#+.$?)$9 >56/4;327106D8O;:7;3/.5 ;)--)1-$5-#+7#+-%5+-,)&%(")$%4"%30#%)-(3(#%1)%1)157-#+1 GKEH*-%#$0)%.)11#,$-#+1"#$%1).3",57)%-#$-)+"%)+5+-.),6+2#%(5-#+ GKQH)-522+)%,5"#1).)1)1").1GKIH)+1)2/5+-,$R(J(),5.227$,-3.),50#))+2#+7-#+.)1"%1)17>#1)15$.3"5%-GKSH9 "%1).5+1,6#%.%)"%30$9;)--)3-5"))1-5,#%105,.3)G#$+#+H15+1B$6, 1#-+37)115%).)7,511)%,)13,P0)1)+-%))$/1),#+.)105%58,)1.).227$,-3G7#-5-#+.),50#)H9T65,,)$%1*$+)",$1&%5+.)7#+7)+-%5-#+.)"%1)1*B$-%5.$->58-$),,)()+-$+).227$,-3",$1258,)*)+-%5U+)5$ 7#+-%5%)*"#$%7)->P()*$+)7#(",)/-3",$1&%5+.)9 =/:/ :24.<<75 =P=K)7>)%7>)%,6+2#%(5-#+$-,)9 "#$%$&()**+, #-./0/ / :;42<253"#$%&%(")%*)+(#$,+)--)*.)$/0#)1.223%)+-)141#+(),,)$%+0)5$ )+"%0,3&5+-,657-#+.)1()(8%)1+23%)$%19:11$%)%$+"5%-)+5%))+-#$-)137$%-39 #A))$>""$)#" $??>?B&" ;#+1)%0)%1#+7#$,#%.)&%(")9 <%+7").)")+.$,)=)+751.)7>$-)*$+#8?)- %5""#%-5$"# %5&)9 :+-7")%,)1 7#+13B$)+7)1.)1)157-)19 ;CDE D6+2#%()%-#$-)+ ;#+-%F,)%,) ",57)()+-.) 1)1").19 <%+7").)%)"3%5&)=,)25-.)163,#&+)%.6$+ #8?)-#81)%03")%()-.63,5%&%,)7>5(".)01#+9 <%+7").65?$1-)()+-=,)%)&5%.")%()-.65?$1-)% ",$1"%3713()+-,)1.3",57)()+-11)&()+-5%)19 <%)+.%).$%)7$, "5%%5""#%-4 $+)1-$5-#+ "%)115+-)9 ;CDE?-C<26D83762E #-./0/ / :;42<253F C3(#%1)%$+)0#)= %)7>)%7>)%,6+2#%(5-#+$-,)9 <%+7").)(3(#%15-#+=,6.)+-275-#+ G)-,5%3"3--#+()+-5,)H.)"#+-1%)(5%B$58,)1 5$+0)5$.)17>5+&)()+-1.).%)7-#+")%()-.)257,-)%,5(3(#%15-#+9 <%+7").)"%#&%)110-3=,65$&()+-5-#+ "%#&%)110).),5.227$,-3)1-$+)7#+.-#+.65""%)+-115&)9 D),5+7)%$+.32= 7>#1%$+)0#) +-3%)115+-)9 ;CDI =G>)#>=" GHI%" <%+7").)")+.$,) G*=<,$1,)7#%"11).3"#%-)1$%$+7F-3*",$1,)%1B$).6J-%)85,5+73,#+.),65$-%)7F-3)+751.)7>$-))1-&%5+.9 <%+7").)%)"3%5&) GJ=<,$1,)13"5$,)11#+-375%-3)1.$($%*",$1,5"#118,-3.6#81)%0)%,)1"%1)1)1-&%5+.)9 <%+7").65?$1-)()+- GK=K)&5%.)%1#+").*1)"#1)%1$%,5"%1)?$1B$64#8-)+%$+8#+5""$9 <%+7").)(3(#%15-#+ <%+7").)"%#&%)110-3 GL=M-,1)%,57#-5-#+.)10#)1"#$%7>#1%$+).227$,-31$"3%)$%)47),,).3?4%3$11)#$.)(J()7#-5-#+(51+#$0),,)9N)10#)11#+-7#-3)1)+ 2#+7-#+.),5.)+1-3.)1"%1)1*.),)$%&%#11)$%)-,)$%1)+1*.),6+7,+51#+.$($%)-.),5"%31)+7).6#81-57,)1*.)17>5+&)()+-1.).%)7-#+9 %>)"$M# &D$B?G"$="$ ""#"$%&()$#*(%*& &/09.0/3/N O%(")%$+)0#).)1#+7>#/)+$-,15+-*-#$1,)1(P-%)1G)+-%).)$/ ",5B$)--)1H*5$(#+1.)$/"%1)1.)7#$,)$%1.223%)+-)150)7,)1").19 :$.3"5%-*,63,P0)5++#+7),6#%.%).5+1,)B$),,1#$>5-),)1$-,1)%9 N57#$,)$%.)1"%1)1)1-)+1$-)5++#+73),#%1.),5"#1).$").9 #.< J ;#$%1).6#%)+-5-#+= (3(#%1)%.)1"#+-1)- "#1-)1*7>#1%,)+0)5$.)185,1)1%)7>)%7>3)19 $ < :7%#1"#%-=5+-7")%,)17#+13B$)+7)1.6$+.313B$,8%)9 D"#%-17#,,)7-21=16375%-)%.),5&%5"")"#$%50#% $+)(),,)$%)01#+.$?)$9 >56/4;327106D8O;:7;3/.5 ;)--)1-$5-#+7#+-%5+-,)&%(")$%4"%30#%)-(3(#%1)%1)157-#+1 GKEH*-%#$0)%.)11#,$-#+1"#$%1).3",57)%-#$-)+"%)+5+-.),6+2#%(5-#+ GKQH)-522+)%,5"#1).)1)1").1GKIH)+1)2/5+-,$R(J(),5.227$,-3.),50#))+2#+7-#+.)1"%1)17>#1)15$.3"5%-GKSH9 "%1).5+1,6#%.%)"%30$9;)--)3-5"))1-5,#%105,.3)G#$+#+H15+1B$6, 1#-+37)115%).)7,511)%,)13,P0)1)+-%))$/1),#+.)105%58,)1.).227$,-3G7#-5-#+.),50#)H9T65,,)$%1*$+)",$1&%5+.)7#+7)+-%5-#+.)"%1)1*B$-%5.$->58-$),,)()+-$+).227$,-3",$1258,)*)+-%5U+)5$ 7#+-%5%)*"#$%7)->P()*$+)7#(",)/-3",$1&%5+.)9 =/:/ :24.<<75 =P=K)7>)%7>)%,6+2#%(5-#+$-,)9

3 77 "#$%$&()*+,- "#$%$&()*#+,-$&(-+,./01*(2(+)./ (+2#-0$+())(365078/35963::;15<=59>9/<453??501 #$A$#BCD" #E))$B""$)#" $CCBCF&" ;6.*"1-88(&9 <&$+*$/(,(*#+)(=)-10$%1)$#+>0(81$),61%%#*$(& :4#$&0(&(%/(*),(%#$. B;C D&#-4(&,(%%#0-)$#+% /&#70F2(%,$88.&(+)% 21$%%$2$01$&(%9 <&$+*$/(,()&1+%/#%$)$#+>06$,(+)$8$*1)$#+,(%81*)(-&%,(&.-%%$)(,1+%-+(%$)-1)$#+ /(&2(),(&(*(+%(&%(%&(%%#-&*(%,$%/#+$70(% /#-&,(+#-4(00(%%$)-1)$#+%9 ;(/&(+,&((+ *"1&5( /(&%#++(00(2(+)3 (=/0#$)(& %(%81*-0).% $+)(00(*)-(00(%() B;G CGH456I;=065J K /35963::;15<=59 <&$+*$/(,(*$&*-01)$#+>,(%&F50(%*#22-+(%%-& 0(%(+%,(,./01*(2(+)()0(%#&,&(%,(/&$#&$). /(&2())(+),(*##&,#++(&0(%,./01*(2(+)%9 ;(/1&)15(& -+(%/1*(,6.4#0-)$#+9 B;H AMB)#BA" MNK%" <&$+*$/(,(*#+)(=)-10$%1)$#+ M*>;(,./01*(&0(%/$(,%1-%#0(+51&,1+)-+*#+)1*)14(*0(2-&/#-&.0(4(& M+>I+*"1J+(&,(%/&$%(%21$+%K()L#-/$(,%M/#-&2#7$0$%(&0(%1&)$*-01)$#+% K().)$&(&0(%2-%*0(%M14(*-+(12/0$)-,(21=$210(9 <&$+*$/(,()&1+%/#%$)$#+ <&$+*$/(,(*$&*-01)$#+ M-><#-&*"1+5(&,(4#$(3/1%%(&)#-O#-&%,(&&$F&(0(%1%%-&(-&%9 %B)"$P# &I$FCM"$A"$ "BCF$CBE)DC$A "#$%&&()#*+,#-%.$# &39./93=3: -)$0$%(&,(-=8#$%012N2(/&$%(9 #/4.;=5<Q5.1/ #QRS1?1S>%(8$=(&,(%&F50(%,(/&$#&$).,1+%0(%,./01*(2(+)%9 $0=159Q/4.;=5<Q59.1/.159 :*&#%/#&)>&.10$%(& 0(%,$88.&(+)(%.)1/(%,( 06.*"1-88(2(+),(81A#+ *#00(*)$4(#-,1+%-+(,.21&*"(,(*&.1)$#+9 #-&%(,(&(01$%>%(8$=(&,(%&F50(%,6-)$0$%1)$#+,(%*#-0#$&%9 &1//(0(&1-5&$2/(-&06$)$+.&1$&(*"#$%$9 KUCM9W018$+,(010(A#+30(%.0F4(%,#$4(+)&..*&$&(0(%,$88.&(+)(%%$)-1)$#+% A3?351609/Q?5Q/440< AR>:4#$&0(&(%/(*),(%#$9:4#$&014#0#+).,(%(/&(+,&((+*"1&5(/(&%#++(00(2(+)(),6(=/0#$)(&%(%81*-0).% "#$%$&()*+,- "#$%$&()*#+,-$&(-+,./01*(2(+)./ (+2#-0$+())(365078/35963::;15<=59>9/<453??501 #$A$#BCD" #E))$B""$)#" $CCBCF&" ;6.*"1-88(&9 <&$+*$/(,(*#+)(=)-10$%1)$#+>0(81$),61%%#*$(& :4#$&0(&(%/(*),(%#$. B;C D&#-4(&,(%%#0-)$#+% /&#70F2(%,$88.&(+)% 21$%%$2$01$&(%9 <&$+*$/(,()&1+%/#%$)$#+>06$,(+)$8$*1)$#+,(%81*)(-&%,(&.-%%$)(,1+%-+(%$)-1)$#+ /(&2(),(&(*(+%(&%(%&(%%#-&*(%,$%/#+$70(% /#-&,(+#-4(00(%%$)-1)$#+%9 ;(/&(+,&((+ *"1&5( /(&%#++(00(2(+)3 (=/0#$)(& %(%81*-0).% $+)(00(*)-(00(%() B;G CGH456I;=065J K /35963::;15<=59 <&$+*$/(,(*$&*-01)$#+>,(%&F50(%*#22-+(%%-& 0(%(+%,(,./01*(2(+)()0(%#&,&(%,(/&$#&$). /(&2())(+),(*##&,#++(&0(%,./01*(2(+)%9 ;(/1&)15(& -+(%/1*(,6.4#0-)$#+9 B;H AMB)#BA" MNK%" <&$+*$/(,(*#+)(=)-10$%1)$#+ M*>;(,./01*(&0(%/$(,%1-%#0(+51&,1+)-+*#+)1*)14(*0(2-&/#-&.0(4(& M+>I+*"1J+(&,(%/&$%(%21$+%K()L#-/$(,%M/#-&2#7$0$%(&0(%1&)$*-01)$#+% K().)$&(&0(%2-%*0(%M14(*-+(12/0$)-,(21=$210(9 <&$+*$/(,()&1+%/#%$)$#+ <&$+*$/(,(*$&*-01)$#+ M-><#-&*"1+5(&,(4#$(3/1%%(&)#-O#-&%,(&&$F&(0(%1%%-&(-&%9 %B)"$P# &I$FCM"$A"$ "BCF$CBE)DC$A "#$%&&()#*+,#-%.$# &39./93=3: -)$0$%(&,(-=8#$%012N2(/&$%(9 #/4.;=5<Q5.1/ #QRS1?1S>%(8$=(&,(%&F50(%,(/&$#&$).,1+%0(%,./01*(2(+)%9 $0=159Q/4.;=5<Q59.1/.159 :*&#%/#&)>&.10$%(& 0(%,$88.&(+)(%.)1/(%,( 06.*"1-88(2(+),(81A#+ *#00(*)$4(#-,1+%-+(,.21&*"(,(*&.1)$#+9 #-&%(,(&(01$%>%(8$=(&,(%&F50(%,6-)$0$%1)$#+,(%*#-0#$&%9 &1//(0(&1-5&$2/(-&06$)$+.&1$&(*"#$%$9 KUCM9W018$+,(010(A#+30(%.0F4(%,#$4(+)&..*&$&(0(%,$88.&(+)(%%$)-1)$#+% A3?351609/Q?5Q/440< AR>:4#$&0(&(%/(*),(%#$9:4#$&014#0#+).,(%(/&(+,&((+*"1&5(/(&%#++(00(2(+)(),6(=/0#$)(&%(%81*-0).%

4 78 EPS au collège : mode d emploi "#$%$&()*+,- "#$%$&()*#+,-$&(-+,./01*(2(+)/#-&3&$2/(&4(+2#-0$+())(4,(-56#$(%,$77.&(+)(%8%#+2($00(-&+$6(1-./ #$C$#DEF" #G))$D""$)#" $EEDEH&" ;<.=-$0$>&(&,1+%%(%,./01*(2(+)%?*&.(& %-%)(+)1)$#+.)1>0$/1&0(%1//-$%42($00(-&(%) 0<.=-$0$>&(: C5/0#$)(&017#&2(? -)$0$%(&0(%,$77.&(+)(% -+(/&(%%$#+215$210(%-&01/&$%()#-)(+.)1+) #&$(+).,1+%01,$&(*)$#+(+6$%13.(: 0(,./01*(2(+),-*(+)&(,(3&16$).(%)71*$0$). 0#&%=-<$0%(%$)-(1-D,(%%-%,-/#$+),(/#-%%.(: EIJ>.<958A<.K E/)$2$%(& 01*#+)&1*)$#+ 2-%*-01$&(: F$2$)(&0171)$3-( /#%$)$#++1)-&(00(,(&(/#%J%(2$D70.*"$(K: 9**(/)(&,(/(&,&( 2#2(+)1+.2(+),(0<(77$*1*$). (+%<1A#-)1+),(%*#+)&1$+)(%? &(*"(&*"(&,(%#**1%$#+%,<1//&(+,&(: L;M @&$+*$/(,<1*)$#+D&.1*)$#+ L+?N$&(&%-&01/1&)$(,(01/&$%(=-$%<#//#%(1-,./01*(2(+)#-%(,./01*(& L-?O./01*(&0(>1%%$+A-%=-<8*(=-<$0%#$)1-D,(%%-%,-/$(,=-$/#-%%(/#-& 2-%*-01$&(G 2-%*-01$&(I LQ?"(&*"(&,(%/&$%(%,(/$(,%%$)-.(%1-+$6(1-,(%3(+#-5: %D)"$R# &9$HEL"$C"$ "DEH$EDG)FE$C "#$%&()* P.10$%(&-+(6#$(? Q(+1001+)*"(&*"(&0(%*0.%,(01/&$%#+J)&#$%,.31$+(%%$)-.(%,(/1&)(),<1-)&(%,(016#$(KR Q16(*0(%2(+#))(%J/#$3+()%&(0$.%/1&-+(%1+30(/1%%1+)/1&0(/#+)()K/#-& 0$2$)(&0(%/&$%(%,(21$+%1-D,(%%-%,(01)S)(: #;>058./:.01;01.O 1+#TDU1H1U?-)$0$%(& 0(%2-%*0(%,-)&#+* /#-&/131H(&: $A81.=:;>058./:.= 01;01.= ;/&$+)?&.30(&%(% %)1&)$+3D>0#*U%: 9*&#%/#&)?-)$0$%(& %(%A12>(%/#-& %#-0(6(&-+6#0)$3(-&: D/<2:78.A1=<95374A782;/* F1/&(2$B&(.)1/(#>0$3(0<.0B6(861&$(&0(%(+%,(%(%,./01*(2(+)% /1&0<-)$0$%1)$#+,(%,$77.&(+)(%/1&)$(%,-/$(,JPIK()0(*"#$5,(/&$%(%=-$ 71*$0$)(+)0(,./01*(2(+)01).&10JPMK)#-)(+/&#3&(%%1+)6(&%0("1-)JPVK: O1+%01,(-5$B2(.)1/(4010$2$)1)$#+,(0<1*)$#+,(%>&1%2()/&$+*$/10(2(+) 0<1**(+)%-&0(%*1/1*$).%,(0<.0B6(8%<.=-$0$>&(&JPGK()%(,./01*(&/1& 0<-)$0$%1)$#+,(%A12>(%JPW()PXK: C242.1<A=;:4.:;>>A/ CS?P(*"(&*"(&,(%#**1%$#+%,<1//&(+,&(: "#$%$&()*+,- "#$%$&()*#+,-$&(-+,./01*(2(+)/#-&3&$2/(&4(+2#-0$+())(4,(-56#$(%,$77.&(+)(%8%#+2($00(-&+$6(1-./ #$C$#DEF" #G))$D""$)#" $EEDEH&" ;<.=-$0$>&(&,1+%%(%,./01*(2(+)%?*&.(& %-%)(+)1)$#+.)1>0$/1&0(%1//-$%42($00(-&(%) 0<.=-$0$>&(: C5/0#$)(&017#&2(? -)$0$%(&0(%,$77.&(+)(% -+(/&(%%$#+215$210(%-&01/&$%()#-)(+.)1+) #&$(+).,1+%01,$&(*)$#+(+6$%13.(: 0(,./01*(2(+),-*(+)&(,(3&16$).(%)71*$0$). 0#&%=-<$0%(%$)-(1-D,(%%-%,-/#$+),(/#-%%.(: EIJ>.<958A<.K E/)$2$%(& 01*#+)&1*)$#+ 2-%*-01$&(: F$2$)(&0171)$3-( /#%$)$#++1)-&(00(,(&(/#%J%(2$D70.*"$(K: 9**(/)(&,(/(&,&( 2#2(+)1+.2(+),(0<(77$*1*$). (+%<1A#-)1+),(%*#+)&1$+)(%? &(*"(&*"(&,(%#**1%$#+%,<1//&(+,&(: L;M @&$+*$/(,<1*)$#+D&.1*)$#+ L+?N$&(&%-&01/1&)$(,(01/&$%(=-$%<#//#%(1-,./01*(2(+)#-%(,./01*(& L-?O./01*(&0(>1%%$+A-%=-<8*(=-<$0%#$)1-D,(%%-%,-/$(,=-$/#-%%(/#-& 2-%*-01$&(G 2-%*-01$&(I LQ?"(&*"(&,(%/&$%(%,(/$(,%%$)-.(%1-+$6(1-,(%3(+#-5: %D)"$R# &9$HEL"$C"$ "DEH$EDG)FE$C "#$%&()* P.10$%(&-+(6#$(? Q(+1001+)*"(&*"(&0(%*0.%,(01/&$%#+J)&#$%,.31$+(%%$)-.(%,(/1&)(),<1-)&(%,(016#$(KR Q16(*0(%2(+#))(%J/#$3+()%&(0$.%/1&-+(%1+30(/1%%1+)/1&0(/#+)()K/#-& 0$2$)(&0(%/&$%(%,(21$+%1-D,(%%-%,(01)S)(: #;>058./:.01;01.O 1+#TDU1H1U?-)$0$%(& 0(%2-%*0(%,-)&#+* /#-&/131H(&: $A81.=:;>058./:.= 01;01.= ;/&$+)?&.30(&%(% %)1&)$+3D>0#*U%: 9*&#%/#&)?-)$0$%(& %(%A12>(%/#-& %#-0(6(&-+6#0)$3(-&: D/<2:78.A1=<95374A782;/* F1/&(2$B&(.)1/(#>0$3(0<.0B6(861&$(&0(%(+%,(%(%,./01*(2(+)% /1&0<-)$0$%1)$#+,(%,$77.&(+)(%/1&)$(%,-/$(,JPIK()0(*"#$5,(/&$%(%=-$ 71*$0$)(+)0(,./01*(2(+)01).&10JPMK)#-)(+/&#3&(%%1+)6(&%0("1-)JPVK: O1+%01,(-5$B2(.)1/(4010$2$)1)$#+,(0<1*)$#+,(%>&1%2()/&$+*$/10(2(+) 0<1**(+)%-&0(%*1/1*$).%,(0<.0B6(8%<.=-$0$>&(&JPGK()%(,./01*(&/1& 0<-)$0$%1)$#+,(%A12>(%JPW()PXK: C242.1<A=;:4.:;>>A/ CS?P(*"(&*"(&,(%#**1%$#+%,<1//&(+,&(:

5 79 "#$%$&()*+,+ "#$%$&()*#+,-$&(-+,./01*(2(+)/#-&3&$2/(&4-./ ,(-56#$(%,$77.&(+)(%8%#+2($00(-&+$6(1- (+/&$6$0.3$1+)091*)$#+,(%2(2:&(%$+7.&$(-&%;$ :16349; #$<$#=>?" $>>=>A&" #22-+$<-(&(+ %$)-1)$#+,9-&3(+*(; =9.<-$/(&; >&.6#$&-+( %-&6($001+*(; >&$+*$/(,(*#22-+$*1)$#+?-+*#,(-+$6#<-( /(&2(),(,#++(&()&(*(6#$&-+2(%%13( &1/$,(2(+); )(*"+$<-(%/(&2())(+),(+(/1%#-:0$(&-+(.)1/($2/#&)1+)(; >&$+*$/(,(%.*-&$).B?0(,#-:013(,( 016.&$7$*1)$#+0$2$)(0(%&$%<-(%,9(&&(-&%; =-&2#+)(& %(%1//&."(+%$#+%? +(-)&10$%(&0(% &$%<-(%#:C(*)$7%; D=E >1&(&-+3&$2/(-&; =(&.*(/)$#++(&; >&$+*$/(,912#&)$%%(2(+)?0(21$+)$(+,(%1&)$*-01)$#+%(+/#%$)$#++#+:0#<-.(/(&2(),9.6$)(&0(%)&1-21)$%2(%(+*1%,(*"#*; F)&(&(%/#+%1:0( 71*(801%1+). D=E G%%-&(&(+*$+< )(2/%; >&$+*$/(,(%.*-&$).H?091%%-&(-&,#$))#-C#-&% 31&,(&-+*#+)1*)16(*091%%-&.; I1$&(/&(-6(,( &$3-(-&(),( /&.*$%$#+ D=J >BC/-DE941D-F./ G :16349; G+)$*$/(&0(%1*)$#+%,-3&$2/(-&; >&$+*$/(,91+)$*$/1)$#+?01/&$%((+*#2/)(,(%*#2/#&)(2(+)%%$3+$7$*1)$7%,K1-)&-$4 %#$)%(0#+-+(*#+)$+-$).0#3$<-(L21$+)$(+,K-+*#2/#&)(2(+)M4%#$)%(0#+-+(,$%*#+)$+-$). L*"1+3(2(+),-*#2/#&)(2(+)M4/(&2(),91+)$*$/(&%(%1*)$#+%; =(2())&(1-%(&6$*(,(%(%/1&)(+1$&(%; D=H <H=)#=<" HIJ%" >&$+*$/(,(*#22-+$*1)$#+ H*?I1$&(0(0$(+(+)&(0(%2#)%L/&N)4%(*42#-4&(+,-4,(%*(+)(M()0(%1*)$#+% 8&.10$%(&; >&$+*$/(,(2.2#&$%1)$#+ HK?D.)"#,(OPID?161+),(2#+)(&(),(01$%%(&2#+)(&46.&$7$(&:1-,&$(&4 (+*#&,(2(+)47&($+()2#-%<-()#+; >&$+*$/(,(%.*-&$).B 091%%-&(-&LR>&N)STR>&N)UTM; >&$+*$/(,912#&)$%%(2(+) H+?P+*1%,(*"-)(431&,(&0(%C12:(%%(2$A70.*"$(%/#-&12#&)$&0(*"#*(+ 1**#2/13+1+)0(2#-6(2(+); >&$+*$/(,(%.*-&$).H HM?G610(&LGM4:0#<-(&LOM4*"1+3(&LM(+*$+<)(2/%%1+%C121$%%91&&N)(& (+)&(G()O+$0V*"(&0(:&$+%#&)1+); >&$+*$/(,91+)$*$/1)$#+ HN?W-1+,0(3&$2/(-&161+*(41610(&(+7#+*)$#+,(%16$)(%%(;W-1+, 0(3&$2/(-&%(,.%.<-$0$:&(41610(&&1/$,(2(+)():0#<-(&01*#&,((+/#%$)$#+J; %=)"$O# &E$A>H"$<"$ "#$%&(%) & P 16(*0(3&$2/(-&%-&0(/Z0(,(01%.*-&$).;Y(*#+)&(A1%%-&(-&/(-)1$,(& 0(3&$2/(-&,1+%%(%,./01*(2(+)%; #0/794-.: K #-&%(,9#&$(+)1)$#+? /#%%.,(&,(%#-)$0%,( *#22-+$*1)$#+/#-& $+)(&6(+$&(+*1%,(,1+3(&; $146-5:0/794-.: G*&#%/#&)?.)1:0$&-+*#,( /#-&0(2#+)13(() 0(,.2#+)13(,(%7$3-&(%; #2:1)?*"-)(&(+ /&.%(&61+)%(%1&)$*-01)$#+%; =.D3:84-165DE9Q ) Y16-(.)1+)+(-)&10$%.(,1+%*())(%$)-1)$#+409-)$0$%1)$#+,(%$+7#&21)$#+% 1-,$)$6(%LXB4XJM()0(%/&#*.,-&(%,(*#+)&Z0(LXHM,#$6(+)N)&(/&.*$%(% ()/(&)$+(+)(%;Y(%,.%.<-$0$:&(%.)1+)/0-%%#-,1$+%4,-71$),(091:%(+*(,91+)$*$/1)$#+6$%-(00(,-3&$2/(-&40(%&.70(5(%%.*-&$)1$&(%LXE4X[M%#+),161+)13(2$%809./&(-6(; Q1+%*())(%$)-1)$#+4091%%-&(-&1,.C8610$,.-+/(&2$%,91%%-&(&/1& %1*1/1*$).82#+)(&-+%1*0(%).%1+%<-981-*-+2#2(+)*(0-$A*$+( &(,(%*(+,(LX\M; <323-6D150:2-:0//1. <L?F)&(&(%/#+%1:0(71*(801%1+).;I1$&(/&(-6(,(&$3-(-&(),(/&.*$%$#+; "#$%$&()*+,+ "#$%$&()*#+,-$&(-+,./01*(2(+)/#-&3&$2/(&4-./ ,(-56#$(%,$77.&(+)(%8%#+2($00(-&+$6(1- (+/&$6$0.3$1+)091*)$#+,(%2(2:&(%$+7.&$(-&%;$ :16349; #$<$#=>?" $>>=>A&" #22-+$<-(&(+ %$)-1)$#+,9-&3(+*(; =9.<-$/(&; >&.6#$&-+( %-&6($001+*(; >&$+*$/(,(*#22-+$*1)$#+?-+*#,(-+$6#<-( /(&2(),(,#++(&()&(*(6#$&-+2(%%13( &1/$,(2(+); )(*"+$<-(%/(&2())(+),(+(/1%#-:0$(&-+(.)1/($2/#&)1+)(; >&$+*$/(,(%.*-&$).B?0(,#-:013(,( 016.&$7$*1)$#+0$2$)(0(%&$%<-(%,9(&&(-&%; =-&2#+)(& %(%1//&."(+%$#+%? +(-)&10$%(&0(% &$%<-(%#:C(*)$7%; D=E >1&(&-+3&$2/(-&; =(&.*(/)$#++(&; >&$+*$/(,912#&)$%%(2(+)?0(21$+)$(+,(%1&)$*-01)$#+%(+/#%$)$#++#+:0#<-.(/(&2(),9.6$)(&0(%)&1-21)$%2(%(+*1%,(*"#*; F)&(&(%/#+%1:0( 71*(801%1+). D=E G%%-&(&(+*$+< )(2/%; >&$+*$/(,(%.*-&$).H?091%%-&(-&,#$))#-C#-&% 31&,(&-+*#+)1*)16(*091%%-&.; I1$&(/&(-6(,( &$3-(-&(),( /&.*$%$#+ D=J >BC/-DE941D-F./ G :16349; G+)$*$/(&0(%1*)$#+%,-3&$2/(-&; >&$+*$/(,91+)$*$/1)$#+?01/&$%((+*#2/)(,(%*#2/#&)(2(+)%%$3+$7$*1)$7%,K1-)&-$4 %#$)%(0#+-+(*#+)$+-$).0#3$<-(L21$+)$(+,K-+*#2/#&)(2(+)M4%#$)%(0#+-+(,$%*#+)$+-$). L*"1+3(2(+),-*#2/#&)(2(+)M4/(&2(),91+)$*$/(&%(%1*)$#+%; =(2())&(1-%(&6$*(,(%(%/1&)(+1$&(%; D=H <H=)#=<" HIJ%" >&$+*$/(,(*#22-+$*1)$#+ H*?I1$&(0(0$(+(+)&(0(%2#)%L/&N)4%(*42#-4&(+,-4,(%*(+)(M()0(%1*)$#+% 8&.10$%(&; >&$+*$/(,(2.2#&$%1)$#+ HK?D.)"#,(OPID?161+),(2#+)(&(),(01$%%(&2#+)(&46.&$7$(&:1-,&$(&4 (+*#&,(2(+)47&($+()2#-%<-()#+; >&$+*$/(,(%.*-&$).B 091%%-&(-&LR>&N)STR>&N)UTM; >&$+*$/(,912#&)$%%(2(+) H+?P+*1%,(*"-)(431&,(&0(%C12:(%%(2$A70.*"$(%/#-&12#&)$&0(*"#*(+ 1**#2/13+1+)0(2#-6(2(+); >&$+*$/(,(%.*-&$).H HM?G610(&LGM4:0#<-(&LOM4*"1+3(&LM(+*$+<)(2/%%1+%C121$%%91&&N)(& (+)&(G()O+$0V*"(&0(:&$+%#&)1+); >&$+*$/(,91+)$*$/1)$#+ HN?W-1+,0(3&$2/(-&161+*(41610(&(+7#+*)$#+,(%16$)(%%(;W-1+, 0(3&$2/(-&%(,.%.<-$0$:&(41610(&&1/$,(2(+)():0#<-(&01*#&,((+/#%$)$#+J; %=)"$O# &E$A>H"$<"$ "#$%&(%) & P 16(*0(3&$2/(-&%-&0(/Z0(,(01%.*-&$).;Y(*#+)&(A1%%-&(-&/(-)1$,(& 0(3&$2/(-&,1+%%(%,./01*(2(+)%; #0/794-.: K #-&%(,9#&$(+)1)$#+? /#%%.,(&,(%#-)$0%,( *#22-+$*1)$#+/#-& $+)(&6(+$&(+*1%,(,1+3(&; $146-5:0/794-.: G*&#%/#&)?.)1:0$&-+*#,( /#-&0(2#+)13(() 0(,.2#+)13(,(%7$3-&(%; #2:1)?*"-)(&(+ /&.%(&61+)%(%1&)$*-01)$#+%; =.D3:84-165DE9Q ) Y16-(.)1+)+(-)&10$%.(,1+%*())(%$)-1)$#+409-)$0$%1)$#+,(%$+7#&21)$#+% 1-,$)$6(%LXB4XJM()0(%/&#*.,-&(%,(*#+)&Z0(LXHM,#$6(+)N)&(/&.*$%(% ()/(&)$+(+)(%;Y(%,.%.<-$0$:&(%.)1+)/0-%%#-,1$+%4,-71$),(091:%(+*(,91+)$*$/1)$#+6$%-(00(,-3&$2/(-&40(%&.70(5(%%.*-&$)1$&(%LXE4X[M%#+),161+)13(2$%809./&(-6(; Q1+%*())(%$)-1)$#+4091%%-&(-&1,.C8610$,.-+/(&2$%,91%%-&(&/1& %1*1/1*$).82#+)(&-+%1*0(%).%1+%<-981-*-+2#2(+)*(0-$A*$+( &(,(%*(+,(LX\M; <323-6D150:2-:0//1. <L?F)&(&(%/#+%1:0(71*(801%1+).;I1$&(/&(-6(,(&$3-(-&(),(/&.*$%$#+;

Projet pédagogique Escalade Ecole Primaire

Projet pédagogique Escalade Ecole Primaire Projet pédagogique Escalade Ecole Primaire Analyse de l activité selon quatre poles : L activité Escalade : Logique interne C est une activité de déplacement quadrupédique dans un espace plus ou moins

Plus en détail

EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE LIVRET CANDIDAT

EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE LIVRET CANDIDAT EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE LIVRET CANDIDAT EXAMEN FACULTATIF PONCTUEL BACCALAUREATS GENERAUX ET TECHNOLOGIQUES. EPREUVE : ESCALADE Année scolaire 2012-2013 4 RUE G. ENESCO 94010 CRETEIL CEDEX Tél :

Plus en détail

II. L escalade sur SAE (Structure Artificielle d Escalade)

II. L escalade sur SAE (Structure Artificielle d Escalade) II. L escalade sur SAE (Structure Artificielle d Escalade) 1. L escalade en moulinette et l escalade en tête A) L escalade en moulinette Principe de fonctionnement Corde placée en haut du mur L assureur

Plus en détail

LIVRET ESCALADE Collège F. LEGER

LIVRET ESCALADE Collège F. LEGER TOPO d escalade LIVRET ESCALADE Collège F. LEGER Nom : Prénom : Classe : Année 2012-2013 Confectionné par Ch. CORNEILLE - EPS MATERIEL un des maillons essentiel de la chaîne d'assurage du grimpeur, l'intermédiaire

Plus en détail

Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire

Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire Escalade durant l'e.p.s. à l'école primaire Fabrice Paget B.E.E.S Escalade Tél : +336 88 31 14 72 fabrice.paget@orange.fr 1 Glossaire Effectifs Durée des séances Atelier escalade sans être encordée Traversées

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS EXERCICES 1) Recopiez le point A et le vecteur u sur le quadrillage de votre feuille : 4 e Chapitre III Vecteurs a) Construisez le point B tel que AB = u. b) Construisez le point

Plus en détail

EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE LIVRET CANDIDAT

EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE LIVRET CANDIDAT EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE LIVRET CANDIDAT EXAMEN FACULTATIF PONCTUEL BACCALAUREATS GENERAUX ET TECHNOLOGIQUES. EPREUVE : ESCALADE Année scolaire 2013-2014 4 RUE G. ENESCO 94010 CRETEIL CEDEX Tél :

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

FG² = EF² + EG² 7² = 2² + EG² 49 = 4 + EG² EF = 2, FG = 7, EG =? EG² = 49 4 = 45 EG = = 3 EG 6,7

FG² = EF² + EG² 7² = 2² + EG² 49 = 4 + EG² EF = 2, FG = 7, EG =? EG² = 49 4 = 45 EG = = 3 EG 6,7 EC 4A : ELEMENTS DE MATHEMATIQUES THEOREMES DE PYTHAGORE ET DE THALES EXERCICES CORRECTION EXERCICE N 1 : Figure 1 : ABC est rectangle en A, donc, BC² = AB² + AC² BC² = 5² + 7² BC² = 25 + 49 AB = 5, AC

Plus en détail

3 e Révisions Pythagore

3 e Révisions Pythagore 3 e Révisions Pythagore Pour prendre un bon départ. Compléter le tableau suivant en utilisant la figure Triangle Rectangle en Théorème de Pythagore ACI C AI² = AC² + CI² DEI CHI HIM JLM JLK JKM HJK GFH

Plus en détail

Ludique et exigeante, l escalade est un sport complet qui invite l enfant à se dépasser tout en gardant la maîtrise de ses actes.

Ludique et exigeante, l escalade est un sport complet qui invite l enfant à se dépasser tout en gardant la maîtrise de ses actes. PANEL D EXERCICES > de l activité Escalade Ludique et exigeante, l escalade est un sport complet qui invite l enfant à se dépasser tout en gardant la maîtrise de ses actes. L intérêt de l escalade dans

Plus en détail

A.S Collège Anceau de Garlande DOSSIER AS ESCALADE. Collège ANCEAU DE GARLANDE. E. ANTOINE / Collège ANCEAU de GARLANDE

A.S Collège Anceau de Garlande DOSSIER AS ESCALADE. Collège ANCEAU DE GARLANDE. E. ANTOINE / Collège ANCEAU de GARLANDE DOSSIER AS ESCALADE Collège ANCEAU DE GARLANDE Sommaire I/ Sécurité... 1 Le matériel...2 Ce que je dois vérifier avant d utiliser une voie...2 Apprendre à s encorder...2 Apprendre à assurer...3 Permis

Plus en détail

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès.

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès. Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles Enoncer le théorème de Thalès Les droites ( BA ) et ( ZI ) sont sécantes en R, et les droites ( AI ) et ( BZ

Plus en détail

L escalade. La course d orientation. Le canoë kayak

L escalade. La course d orientation. Le canoë kayak Notre section sportive est ouverte depuis 2005. Depuis notre création nous sommes passés par toutes les étapes : probatoire, locale et depuis 2008 régionale!!! Cette progression a été rendue possible grâce

Plus en détail

OPTION ESCALADE. Equipement de la Cordée - Grimper en tête - Assurer en tête Sommaire:

OPTION ESCALADE. Equipement de la Cordée - Grimper en tête - Assurer en tête Sommaire: OPTION ESCALADE Equipement de la Cordée - Grimper en tête - Assurer en tête Sommaire: A) Passer son beaudrier idem moulinette B) S'encorder: Noeud de huit C) Fermer la chaine d'assurance idem moulinette

Plus en détail

NOM Compétitions Catégorie Date Classement. Prénom Date de naissance. Année Catégorie. N de licence et Etablissement

NOM Compétitions Catégorie Date Classement. Prénom Date de naissance. Année Catégorie. N de licence et Etablissement NOM Compétitions Catégorie Date Classement Prénom Date de naissance Année Catégorie N de licence et Etablissement 2 3 Résultats (Niveau et Date) Meilleure performance Sorties (en milieu naturel) En moulinette

Plus en détail

A.R.E. LIVRET DE L ETUDIANT ESCALADE PHYSIQUE ET SPORT CALLEN LAURENT ELIAS FLORENCE

A.R.E. LIVRET DE L ETUDIANT ESCALADE PHYSIQUE ET SPORT CALLEN LAURENT ELIAS FLORENCE A.R.E. LIVRET DE L ETUDIANT ESCALADE PHYSIQUE ET SPORT ELIAS FLORENCE CALLEN LAURENT L atelier consiste à mener de front la pratique d une activité sportive et la compréhension des principes physiques

Plus en détail

La moulinette en sécurité. sur les parois scolaires

La moulinette en sécurité. sur les parois scolaires La moulinette en sécurité sur les parois scolaires climbingiscool.ch Un projet de l'asep Novembre 2015 La moulinette en sécurité sur les parois scolaires 1 Remarques préliminaires 1.1 Position de l ASEP

Plus en détail

2. Si x désigne le prix d un article, exprimer en fonction de x le prix de cet article après une baisse de 20%.

2. Si x désigne le prix d un article, exprimer en fonction de x le prix de cet article après une baisse de 20%. 3 ème REVISIONS BREVET EXERCICE 1 : Soit P = (x 2) (2x + 1) (2x + 1)² 1. Développer et réduire P. 2. Factoriser P. 3. Résoudre l équation (2x + 1) (x + 3) = 0 4. Pour x = 3, écrire P sous forme fractionnaire.

Plus en détail

UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE sur SITES NATURELS D ESCALADE (SNE) ou SITES SPORTIFS

UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE sur SITES NATURELS D ESCALADE (SNE) ou SITES SPORTIFS UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE sur SITES NATURELS D ESCALADE (SNE) ou SITES SPORTIFS Club : Nom : Prénom : Adresse : Téléphone fixe : Portable : Adresse email : N de licence : Personne à prévenir en

Plus en détail

LE TRIANGLE RECTANGLE ET LE THEOREME DE PYTHAGORE

LE TRIANGLE RECTANGLE ET LE THEOREME DE PYTHAGORE Corrigés 1/10 Corrigé 01 Théorème de Pythagore : Si un triangle est rectangle, alors le carré de l'hypoténuse est égal à la somme des carrés de l'angle droit. Réciproque du théorème de Pythagore : Si dans

Plus en détail

-Réussir un bloc cotée 4b après travail si nécessaire. - Parer un grimpeur sur

-Réussir un bloc cotée 4b après travail si nécessaire. - Parer un grimpeur sur Passeports/ Ateliers Vert Bleu (A) (B) (C) (D) Remontée sur corde - Réussir un 5b à vue sur 3 proposées. -Installation d une moulinette en haut de voie. Tirage au sort : - l universelle. - la rapide. -Réussir

Plus en détail

Compte rendu de la réunion de bureau du 03/09/13

Compte rendu de la réunion de bureau du 03/09/13 Compte rendu de la réunion de bureau du 03/09/13 Présents : Cédric Orseau, Jérome David, Sébastien Gras, Lionel Chartier, Rodolphe Sam, Eric Picard, Olivier BATY Objectif : préparation de la saison 2013

Plus en détail

CHARIOT ÉLÉVATEUR PROGRAMME PEDAGOGIQUE. Fiche détaillée du programme d un chariot élévateur à destination des plateformes multi-engins

CHARIOT ÉLÉVATEUR PROGRAMME PEDAGOGIQUE. Fiche détaillée du programme d un chariot élévateur à destination des plateformes multi-engins CHARIOT ÉLÉVATEUR PROGRAMME PEDAGOGIQUE Fiche détaillée du programme d un chariot élévateur à destination des plateformes multi-engins Document non contractuel LA SIMULATION ACREOS OBJECTIFS CHARIOT ÉLÉVATEUR

Plus en détail

Points importants lors d une «progression encordée» (escalade, alpinisme)

Points importants lors d une «progression encordée» (escalade, alpinisme) Points importants lors d une «progression encordée» (escalade, alpinisme) Il est utile de rappeler quelques points importants lors de la progression encordé en montagne. La réussite de celle-ci dépend

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET SOCLE COMMUN STAGES 2011-12

MATHÉMATIQUES ET SOCLE COMMUN STAGES 2011-12 MATHÉMATIQUES ET SOCLE COMMUN STAGES 2011-12 Atelier 2 Faire évoluer des activités «traditionnelles» Ce document comporte trois parties : 1. Activités de formation (6 pages) 2. A : généralités (1 page)

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE VAE BEES1 CYCLISME

GUIDE DE LECTURE VAE BEES1 CYCLISME GUIDE DE LECTURE VAE BEES1 CYCLISME CONSIGNES DE LECTURE Ce tableau comporte de gauche à droite 4 colonnes: Colonne activités: Colonne tâches: il s'agit des activités professionnelles de référence que

Plus en détail

Escalade NORME DE CLASSEMENT DES VOIES ET DES SITES NATURELS D ESCALADE

Escalade NORME DE CLASSEMENT DES VOIES ET DES SITES NATURELS D ESCALADE Escalade NORME DE CLASSEMENT DES VOIES ET DES SITES NATURELS D ESCALADE Adoptée en conseil d administration le 16 juin 2012 2/8 Sommaire 1. OBJET DE CETTE NORME... 3 2. REFERENCES REGLEMENTAIRES... 3 3.

Plus en détail

Théorème de Pythagore Exercice 1 : Le triangle DEF est rectangle en F, DF = 36 mm, DE = 85 mm, calculer EF.

Théorème de Pythagore Exercice 1 : Le triangle DEF est rectangle en F, DF = 36 mm, DE = 85 mm, calculer EF. Théorème de Pythagore Exercice 1 : Le triangle D est rectangle en F, = 36 mm, DE = 85 mm, calculer. Le triangle D est rectangle en F. D'après le théorème de Pythagore : ED 85 36 75-196 599 599 77 mm Exercice

Plus en détail

Sommaire. 1. Assurer un grimpeur en tête

Sommaire. 1. Assurer un grimpeur en tête Sommaire Assurer un grimpeur en tête... 1 Mousquetonner... 2 Manœuvre du maillon... 3 Le relais équipé... 4 Le relais non équipé... 5 Assurer au relais :... 7 La descente en rappel... 10 1 1. Assurer un

Plus en détail

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Direction des études Août 2009 Préambule Fondé en 1917, le Collège Bart est un établissement d enseignement collégial privé autorisé

Plus en détail

Initiateur SAE du 26/10/2006 au 01/11/2006. Jeux d escalade pour petits et grands.

Initiateur SAE du 26/10/2006 au 01/11/2006. Jeux d escalade pour petits et grands. Initiateur SAE du 26/10/2006 au 01/11/2006 Jeux d escalade pour petits et grands. François MONCORGE Mathias GENNESSAUX 1 Sommaire Page 3 : Le Dodge ball de Yann Page 4 : Le jeu des couleurs par Laure Page

Plus en détail

1S DS 4 Durée : 2h. ( 5,5 points ) Exercice 1

1S DS 4 Durée : 2h. ( 5,5 points ) Exercice 1 1S DS Durée : h Exercice 1 (, points ) Dans un repère orthonormé (annexe exercice 1), on donne la droite (d) d équation x 3y + 6 = 0, le point A(1; 7) et le vecteur v (; 3). 1. Pour tracer (d) on peut

Plus en détail

THEOREMES DES MILIEUX DROITES PARALLELES Exercices 1/7

THEOREMES DES MILIEUX DROITES PARALLELES Exercices 1/7 DROITES PARALLELES Exercices 1/7 01 Citer les deux théorèmes des milieux. 02 Soit un triangle ABC. Soit I le milieu de [ AB ] et J le milieu de [ ] est parallèle à la droite (BC). BC. Démontrer que la

Plus en détail

Etapes de progrès en escalade

Etapes de progrès en escalade Etapes de progrès en escalade Remarques introductives : 1- Les étapes qui suivent sont à relativiser en fonction des âges. 2- Elles sont plus ou moins longues à mettre en œuvre en fonction des âges, des

Plus en détail

D.S. n 9 : Vecteurs 2 nde 7

D.S. n 9 : Vecteurs 2 nde 7 D.S. n 9 : Vecteurs nde 7 Vendredi 6 avril 013, 55 min. Ce sujet est à rendre avec la copie. SUJET D Nom :.................... Prénom :................. Communication: + ± Technique : + ± Raisonnement

Plus en détail

Fiche technique ESCALADE

Fiche technique ESCALADE Mise à jour 01/01/2011 Construire pour le sport Infrasports Fiche technique ESCALADE Direction générale opérationnelle des Routes et des Bâtiments Infrasports Boulevard du Nord, 8 5000 NAMUR Tél. 081/77.33.70

Plus en détail

! " # # $%& '( ) "*+, # % '"-..+, $% #0+1'2 " +%%,+# ##5$+ '( $ * *,"+ 1, '( 60! 740,"-, '(.! % '"-..+, '(.! 89,( 8::;

!  # # $%& '( ) *+, # % '-..+, $% #0+1'2  +%%,+# ##5$+ '( $ * *,+ 1, '( 60! 740,-, '(.! % '-..+, '(.! 89,( 8::; ! " # # $%& '( ) "*+, # % '"-..+, / $% #0+1'2 " +%%,+#.! 34 0+-##5$+ '( $ *.! *,"+ 1, '( 60! 740,"-, '(.! % '"-..+, '(.! + $% #0+1'2 " +%%,+# 34 0+-##5$+ '( $ * 89,( 8::; 3 < % ( ( %& % =( % %> 3 %??

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS COURS 1) Exemple : force exercée par un aimant. p 2 2) Définitions et notations. p 3 3) Egalité de deux vecteurs... p 5 4) Multiplication d un vecteur par un nombre réel... p 6 5)

Plus en détail

UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE sur SAE

UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE sur SAE UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE sur SAE Club : Adresse : Adresse email : N de licence : Personne à prévenir en cas de nécessité Date d entrée en formation : Page 1 sur 5 UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième!

Le lycée d enseignement général et technologique. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième! Le lycée d enseignement général et La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième! 1 Enseignement supérieur Terminale générale Baccalauréat général ES-L-S Terminale Baccalauréat

Plus en détail

s engage Chaque citoyen peut agir sur son environnement. Vous aussi, jardinez sans pesticide!

s engage Chaque citoyen peut agir sur son environnement. Vous aussi, jardinez sans pesticide! 1 V gg L q x h g. E b à x. L g q g. V g h g b «Obj g» DRAAF Rhô-A* FRAPNA* FREDON* Rhô-A CROPPP*. V gg h bj à x ( è ). L FRAPNA FREDON x g h hg b gg. Chq y g. V j! Éb b è hg b *DRAAF : D Rg A Ag Fê FRAPNA

Plus en détail

STAGE DU 12 AU 18 AVRIL 2009. Les Calanques de Cassis

STAGE DU 12 AU 18 AVRIL 2009. Les Calanques de Cassis STAGE DU 12 AU 18 AVRIL 2009. Les Calanques de Cassis Semaine de stage des vacances de pâques aux Calanques de Cassis. La première semaine des vacances de pâques 2009, nous proposons aux grimpeurs autonomes

Plus en détail

Sommaire. L assurage 1/1. fic-somassurage01-c3m

Sommaire. L assurage 1/1. fic-somassurage01-c3m L assurage fic-somassurage01-c3m Sommaire Le matériel Tubes, bloqueurs, plaquettes... Auto-assurage à la montée à la descente du 1 er de cordée avec appareil à la taille/épaule du second de cordée avec

Plus en détail

SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE LA PAUVRETE AU BENIN

SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE LA PAUVRETE AU BENIN REPUBIQUE DU BENIN COMMISSION NATIONAE POUR E DEVEOPPEMENT ET A UTTE CONTRE A PAUVRETE (CNDP) SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE A PAUVRETE AU BENIN 2003 2005 Décembre 2002 TABE

Plus en détail

Compétence 6 du socle : Les compétences sociales et civiques. Croisement des compétences propres à l EPS et des contenus en lien avec le socle commun

Compétence 6 du socle : Les compétences sociales et civiques. Croisement des compétences propres à l EPS et des contenus en lien avec le socle commun l EPS des programmes: Réaliser une performance motrice maximale mesurable à une échéance donnée en lien avec les programmes Connaissances et capacités à valider pour l acquisition du socle commun Course

Plus en détail

EFFORT DE FORMATION DE SONELGAZ

EFFORT DE FORMATION DE SONELGAZ 1 ère CONFÉRENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES Alger, 12-14 Décembre 2004 EFFORT DE FORMATION DE SONELGAZ Rétrospective, Analyse et Perspectives Mme BERKANE Leila SONELGAZ Sommaire de

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4

Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4 Groupe seconde chance Feuille d exercices numéro 4 Exercice 1 Ecrire un programme de construction de la figure suivante. On utilisera seulement deux mesures : le rayon du cercle est 8 cm, la largeur d

Plus en détail

Des bénévoles référents assurent le bon fonctionnement et la sécurité des séances ; facilitez-leur

Des bénévoles référents assurent le bon fonctionnement et la sécurité des séances ; facilitez-leur Activité : SAE Saison 2015-2016 Code sortie : 15SAE17 www.clubalpin-idf.com Organisateurs : Alain Changenet, Louis-Marie Bessac. Contact : Voir rubrique «kifaikoi» sur le site web Mur d escalade Milliat

Plus en détail

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2 ACTIVITÉ CYCLE 2 Gymnastique Saison 1999-2000 Dossier préparation Cycle 2 U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97 FR/VP - 20/07/07- R CYCLE 2

Plus en détail

Fragments de géométrie du triangle

Fragments de géométrie du triangle Fragments de géométrie du triangle Pierre Jammes (version préliminaire du 2 août 2013) 1. Dénitions On donne ici les dénitions des principaux objets mis en jeu dans le début du texte. Dans le plan euclidien,

Plus en détail

Les parcours de motricité à l école maternelle

Les parcours de motricité à l école maternelle Les parcours de motricité à l école maternelle Pour commencer, quelques idées reçues : 1) «Le parcours de motricité, pratiqué tous les jours, suffit pour couvrir la programmation EPS» NON, car : Il manque

Plus en détail

Exercices résolus de mathématiques. GSP 13 EXGSP120 EXGSP129. Jacques Collot Benoit Baudelet Steve Tumson.

Exercices résolus de mathématiques. GSP 13 EXGSP120 EXGSP129.  Jacques Collot Benoit Baudelet Steve Tumson. Exercices résolus de mathématiques. GSP 3 EXGSP0 EXGSP9 http://www.matheux.be.tf Jacques Collot Benoit Baudelet Steve Tumson Décembre 08 www.matheux.c.la - GSP 3 - - EXGSP30 FACSA, ULG, Liège, Juillet

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

Encadrement de l activité escalade

Encadrement de l activité escalade Encadrement de l activité escalade Juillet 2012 Il est difficile aujourd hui de s y retrouver dans les multiples brevets et diplômes qui permettent d encadrer l activité escalade. Ce document dresse la

Plus en détail

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl.

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl. Renforcer les compétences psychosociales des enfants et adolescents. Repères pour démarrer un projet Pour tous renseignements concernant le programme MAGALI SEGRETAIN msegretain@irepspdl.org Pour les inscriptions

Plus en détail

4. Quelles précautions mettre en œuvre pour travailler l Inox?

4. Quelles précautions mettre en œuvre pour travailler l Inox? Q. Q L ydb d g f hq hq d d ê d è. L d èg d g f d g d. A. L hd d d L q è b ; d q d d, q g dff, g d d, d d (f. h 7). d d b î qq èg q g d. Fg 20 21 : D d d, d d dgçg L U b : d ê d z f df q q d d d. E ff,

Plus en détail

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global»

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global» Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être «Partage international en éducation pour un mieux être global» L éducation à la santé au Québec Programmes scolaires

Plus en détail

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF)

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) 1. Historique Apparition du CCF : - en 1990 dans le règlement

Plus en détail

Utilisation des prévisions saisonnières de pluie produites. par Météo France (modèle ARPEGE System4) pour la

Utilisation des prévisions saisonnières de pluie produites. par Météo France (modèle ARPEGE System4) pour la Utilisation des prévisions saisonnières de pluie produites par Météo France (modèle ARPEGE System4) pour la prévision du volume naturel de crue du fleuve Sénégal. Jean-Claude Bader Institut de Recherche

Plus en détail

Sports de montagne d été

Sports de montagne d été Kurt Winkler / Hans-Peter Brehm / Jürg Haltmeier Sports de montagne d été 2 ème édition Technique, Tactique, Sécurité dition du CAS Chef de projet CAS: Bruno Hasler Traduit de l allemand par Valérie Herzig

Plus en détail

Comment penser les liens inter et intra CP dans le projet de formation de l'élève?".

Comment penser les liens inter et intra CP dans le projet de formation de l'élève?. Comment penser les liens inter et intra CP dans le projet de formation de l'élève?". Un exemple de projet de formation de l'élève en EPS, Collège S.Veil (Châtillon d Azergues 69) Plan de la présentation

Plus en détail

Conseil Général du Loir-et-Cher (Blois France)

Conseil Général du Loir-et-Cher (Blois France) 14 Conseil Général du Loir-et-Cher (Blois France) DÉCORATION BALISAGE 15 16 Flexcreative /Décoration - Balisage FLEX LED PRO 3528 3 W/m 30 LED/m L. 5000 mm - l. 8 mm - H. 2 mm 33 mm Tous les 99 mm 3 12

Plus en détail

Théorème de Pythagore Corrigés d exercices / Version de novembre 2012

Théorème de Pythagore Corrigés d exercices / Version de novembre 2012 Corrigés d exercices / Version de novembre 01 Les exercices du livre corrigés dans ce document sont les suivants : Page 186 : N 8, 1 Page 187 : N 6 Page 188 : N 30, 41 Page 190 : N 53 Page 19 : N 63 N

Plus en détail

FICHES D ÉVALUATION FORMATIVE

FICHES D ÉVALUATION FORMATIVE COMPOSANTE ENFANTS VULNERABLES FICHES D ÉVALUATION FORMATIVE RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ENFANTS DANS LE DAARA Domaines «Langue et Communication» «Mathématiques» «Compétence de Vie courante» «Découverte du

Plus en détail

MON LIVRET ESCALADE. Cycle 3

MON LIVRET ESCALADE. Cycle 3 MON LIVRET ESCALADE Cycle 3 1 Bonjour Bonjour je suis Spider l araignée, championne d escalade. Je vais t expliquer comment pratiquer cette activité. C est facile, tu vas voir. Allez on commence? NOM :...

Plus en détail

2014 DJS 263 DFA Principe et caractéristiques principales du lancement du dispositif «Paris Escalade» - Tarification afférente. PROJET DE DELIBERATION

2014 DJS 263 DFA Principe et caractéristiques principales du lancement du dispositif «Paris Escalade» - Tarification afférente. PROJET DE DELIBERATION DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Sous-direction de l administration générale et de l équipement Service des Affaires Juridiques et Financières 2014 DJS 263 DFA Principe et caractéristiques principales

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Asie juin 00 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. Question : Le triangle GBI est : Réponse a : isocèle. Réponse b : équilatéral. Réponse c : rectangle. On a GB = + =

Plus en détail

1) Construire un parallélogramme et le point, symétrique du point par rapport au point. 2) Démontrer que est un parallélogramme.

1) Construire un parallélogramme et le point, symétrique du point par rapport au point. 2) Démontrer que est un parallélogramme. Seconde Exercices sur les vecteurs Page 1 Définition, égalité de vecteurs ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Exercice 1 : A vue d œil,

Plus en détail

CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES

CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES Filière médico-sociale CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES NOTE INDICATIVE DE CADRAGE Cette note contient des informations indicatives visant à aider le candidat

Plus en détail

On dit que M est l origine du vecteur et N son extrémité.

On dit que M est l origine du vecteur et N son extrémité. ❶ - Vecteurs I-- Définition d un vecteur Définition : Lorsqu on choisit deux points distincts M et N dans cet ordre, on définit : - une direction : celle des droites parallèles à (MN) ; - un sens : de

Plus en détail

Escalade. sur structure artificielle et site sportif. Règles de sécurité

Escalade. sur structure artificielle et site sportif. Règles de sécurité Escalade sur structure artificielle et site sportif Règles de sécurité Adopté en comité directeur le : 14 février 2004 Sommaire 1 GENERALITES...2 1.1 OBJET DE CES REGLES...2 1.2 REFERENCES REGLEMENTAIRES...2

Plus en détail

Iomart (Londres Royaume-Uni) Crédit Photo : Lumaglass

Iomart (Londres Royaume-Uni) Crédit Photo : Lumaglass 26 Iomart (Londres Royaume-Uni) Crédit Photo : Lumaglass ÉCLAIRAGE D APPOINT ÉCLAIRAGE ARCHITECTURAL 27 28 FLEX LED PRO 3528 8 W/m 1 LED/m L. 5000 mm - l. 8 mm - H. 2 mm 8 mm 8 12 675 80 1 Tous les 24

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 1 Exemple de sujet n 1 Page 1/7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES EXEMPLE DE SUJET n 1 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche

Plus en détail

Seconde Sujet 1 DST1 configurations du plan généralités sur les fonctions

Seconde Sujet 1 DST1 configurations du plan généralités sur les fonctions Seconde 2 2-24 Sujet Exercice : ( points) DBG est un triangle équilatéral. C est le demi-cercle de centre A et de diamètre [BD]. ) Montrer que (DP) et (BG) sont perpendiculaires. M est le point d intersection

Plus en détail

Sommaire. Les techniques d escalade. De fortune sur demi-cabestan Débrayable Suisse 1/1. fic-somescalade01-c3m

Sommaire. Les techniques d escalade. De fortune sur demi-cabestan Débrayable Suisse 1/1. fic-somescalade01-c3m Les techniques d escalade fic-somescalade01-c3m Sommaire La poulie (moulinette) L assurage Sécurité lors de la mise en place Manip FFME Le rappel Sécurité lors de la mise en place Amarrages en terrain

Plus en détail

ECE : le plein d énergie!

ECE : le plein d énergie! 1S Thème : Comprendre Lois et modèles ECE : le plein d énergie! DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Formes et principes de conservation de l énergie Compétences exigibles du B.O. Énergie d un point

Plus en détail

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE Animation pédagogique : Le plan de travail individualisé au cycle 3 Résumé des principaux points développés Un contexte professionnel à prendre en compte: Un constat commun (Institution et enseignants)

Plus en détail

PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES

PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES Exercice n. (correction) Répondre par VRAI (V) ou FAUX (F) : Question Soient A, B et C trois points distincts du plan. PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES a) A, B et C sont alignés si et seulement si :

Plus en détail

LES COMPETENCES EN NATATION A L ECOLE PRIMAIRE - «LE SAVOIR NAGER»

LES COMPETENCES EN NATATION A L ECOLE PRIMAIRE - «LE SAVOIR NAGER» LES COMPETENCES EN NATATION A L ECOLE PRIMAIRE - «LE SAVOIR NAGER» Préambule «Inscrite dans le socle commun, l acquisition du savoir-nager est une priorité nationale. Le savoir-nager correspond à une maîtrise

Plus en détail

Classe des 2 BAC HE Hygiène Environnement ESCALADE NIVEAU 3

Classe des 2 BAC HE Hygiène Environnement ESCALADE NIVEAU 3 Classe des 2 BAC HE Hygiène Environnement ESCALADE NIVEAU 3 LES CARACTÉRISTIQUES DES ÉLÈVES DE 2BAHE Une majorité de filles Rapport à l école: difficile= des retards scolaires, absentéisme et décrochage,

Plus en détail

ACROSPORT NIVEAU 1. Connaissances Attitudes Capacités. Performance - Cotation des figures selon un code de difficulté

ACROSPORT NIVEAU 1. Connaissances Attitudes Capacités. Performance - Cotation des figures selon un code de difficulté ACROSPORT NIVEAU 1 Compétences attendues : concevoir et présenter un enchainement de 4 figures acrobatiques, montées et démontées de façon sécurisée, choisies en référence à un code commun, reliées par

Plus en détail

Odax 2. Unités : 871.2 p.c. Superficie:

Odax 2. Unités : 871.2 p.c. Superficie: 101 871.2 p.c. 102 832.8 p.c. 103 667.7 p.c. 104 667.8 p.c. 105 626.4 p.c. 106 800.2 p.c. 107 1086.2 p.c. 108 1086.2 p.c. 201-301-401 871.2 p.c. 202-302-402 894.2 p.c. 203-303-403 667.7 p.c. 204-304-404

Plus en détail

Agir et s exprimer avec son corps

Agir et s exprimer avec son corps Agir et s exprimer avec son corps LES JEUX COLLECTIFS À L ÉCOLE MATERNELLE Mercredi 10 décembre 2014 ANDREU Sophie, CPC 9 ème BOTHUA Alexandre, CPC 10 ème BREYTON Maryline, CPC 9 ème Déroulé de la formation

Plus en détail

5 ème Chapitre 4 Triangles

5 ème Chapitre 4 Triangles 5 ème Chapitre 4 Triangles 1) Médiatrices Définition : la médiatrice d'un segment est l'ensemble des points équidistants des extrémités du segment (cours de 6 ème ). Si M appartient à la médiatrice du

Plus en détail

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil Circonscription de Menton I. Eléments de diagnostic en lien avec le contexte de l école - Les résultats des élèves

Plus en détail

Animation Pédagogique Activité Handball

Animation Pédagogique Activité Handball Mercredi 19 décembre 2007 Animation Pédagogique Activité Handball Echauffement (type 1): 1 ballon/enfant objectif : «Se décentrer du ballon», «réagir à un signal sonore» dribbler en occupant l'espace dribbler

Plus en détail

Il suffit de tracer deux médiatrices pour obtenir le centre du cercle circonscrit..

Il suffit de tracer deux médiatrices pour obtenir le centre du cercle circonscrit.. Correction-Exercices sur les droites remarquables 1. Construire un triangle ABC tel que AB = 5cm, BC = 6cm et AC= 8 cm et le cercle circonscrit à ce triangle Il suffit de tracer deux médiatrices pour obtenir

Plus en détail

Escalade dans le Briançonnais

Escalade dans le Briançonnais Escalade dans le Briançonnais Du vendredi 12 au dimanche 14 juin ENCADRANT(S) : Michel Clerget : 06 09 62 90 38 Email : voir rubrique «kifaikoi» sur le site web Anne Claire Cunin : 06 70 92 10 28 Email

Plus en détail

La santé, un facteur d insertion

La santé, un facteur d insertion La santé, un facteur d insertion Anne Danibert - Chef de projets prévention et promotion de la santé Mutuelle Atlantique Une orientation politique de la Mutuelle En 1996, la mutuelle inscrit comme orientation

Plus en détail

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire»

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Horaires et Programmes EPS à l école primaire BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Les programmes 2008 s appuient sur le Socle commun de connaissances

Plus en détail

OBESITE ET EPS. Cf www.sante.fr.(programme national, nutrition santé, courbe de corpulence)

OBESITE ET EPS. Cf www.sante.fr.(programme national, nutrition santé, courbe de corpulence) OBESITE ET EPS DEFINITION L obésité se définit comme un excès de poids pouvant retentir sur la santé. La mesure générale acceptée de l obésité est l Indice de Masse Corporelle (IMC : poids en kg / taille

Plus en détail

Compte Personnel de Formation. Le CPF, mode d emploi

Compte Personnel de Formation. Le CPF, mode d emploi Compte Personnel de Formation Le CPF, mode d emploi SOMMAIRE 1. Qu est-ce que le CPF? 2. Formations éligibles 3. Procédure de mobilisation du CPF pour les salariés 4. Financement des actions 5. Contacts

Plus en détail

6 ème cours : Introduction à la géométrie

6 ème cours : Introduction à la géométrie 1 Point, droite, segment et demi-droite. Par un point passe une infinité de droites. Placer un point A et tracer trois droites passant par le point A. Par deux points passe une seule droite. Placer deux

Plus en détail

Produit par : Dominic Fournier. Cours Initiation

Produit par : Dominic Fournier. Cours Initiation Cours Initiation Grigri L'assureur/descendeur autofreinant GRIGRI de PETZL, a révolutionné les techniques de descente et d'assurance en falaise. Il permet d'assurer et de faire descendre un grimpeur. En

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

ÉVALUATION NON-VERBALE EN MATHÉMATIQUES POUR ÉLÈVES ALLOPHONES

ÉVALUATION NON-VERBALE EN MATHÉMATIQUES POUR ÉLÈVES ALLOPHONES 5 Nouveaux programmes école et collège Évaluation diagnostique (5 tests de la Grande section à la Seconde). Présentation Il s agit d une évaluation non-verale, qui peut-être utilisée avec tout élève nouvellement

Plus en détail

Données statistiques et analyse des résultats au DNB. Session 2014. Académie de Rennes

Données statistiques et analyse des résultats au DNB. Session 2014. Académie de Rennes Données statistiques et analyse des résultats au DNB Session 2014 Académie de Rennes L analyse ci-dessous repose sur les résultats statistiques de la session 2014. Elle a pour but d apporter des éléments

Plus en détail