EVUE Véhicules électriques en ville

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EVUE Véhicules électriques en ville"

Transcription

1 EVUE Véhicules électriques en ville Comment les villes peuvent-elles répondre à leurs besoins en matière de transport en respectant les rigoureuses normes européennes et les normes environnementales nationales? Comme partie d'une réponse équilibrée, les véhicules électriques peuvent être un moyen pour les villes d'introduire une mobilité propre, économe en énergie et durable. Afin de réduire la dépendance à l'égard des importations de pétrole, les émissions de gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique et sonore locale, un Livre blanc de 2011 de la Direction générale de la Commission européenne pour la mobilité et les transports va jusqu'à encourager la suppression progressive des véhicules utilisant des carburants conventionnels. Mais l'électromobilité présente certains inconvénients. Par exemple, cela entraine des coûts initiaux élevés, et risque de détourner la population du transport actif ou collectif. Les villes doivent apprendre à exploiter les potentiels de l'e-mobilité et surmonter les difficultés. Elles doivent également clarifier leur rôle en encourageant son adoption. Ce sont là certains des défis du partenariat EVUE des villes européennes qui s'attaquent depuis trois ans à développer de saines e-stratégies de mobilité qui s'intègrent dans leur plus larges politiques de mobilité durable.

2 2 MESSAGES POLITIQUES DES VILLES UTILISANT DES VEHICULES ELECTRIQUES En fonction de leur travail dans quatre domaines clés, les partenaires de EVUE ont défini un ensemble de messages politiques pour les villes afin d'assurer la meilleure utilisation de la technologie des véhicules électriques, dans des conditions optimales. L'objectif est d'encourager et non de biaiser les opérations de transport et l'utilisation de l'espace dans la ville. Voici quelques points forts : 1 Achat de véhicules électriques Faciliter l'achat en masse et en groupe des véhicules électriques et des bornes de recharge (dans les secteurs public, privé et des coentreprises) pour l'attraction et l'efficacité du marché. Étant donné la pénurie actuelle de véhicules, les achats en groupe ont peu d'impact sur les prix, mais cela peut changer; utiliser les marchés publics de véhicules électriques pour rendre les flottes municipales plus propres; introduire des clauses relatives aux émissions de CO2 pour inciter les fournisseurs à utiliser des véhicules électriques dans leurs propres flottes. Note: Quand les leviers politiques corrects sont utilisés, les transporteurs peuvent économiser de l'argent en utilisant les véhicules électriques. Cela peut également améliorer considérablement la qualité de l'air et réduire les émissions de CO2 dans une ville. Cela améliore également la visibilité des véhicules électriques. 2 Infrastructure du véhicule électrique étalonner l'installation d'infrastructure de recharge avec le marché et leur adoption par les consommateurs. C'est plus difficile qu'il n'y paraît! Assurez-vous qu'il y a suffisamment de bornes de recharge de manière à ce que les conducteurs de véhicules électriques soient confiants qu'ils ne vont pas se retrouver sans jus, mais assurez-vous que cela ne conduise pas à trop de places vides pour le stationnement de véhicules électriques, ce qui peut frustrer d'autres conducteurs, et créer des réactions d'hostilité; Localiser les infrastructures de charge là où les gens stationnent régulièrement, en particulier la nuit près du domicile, les entrepôts et les lieux de travail. La recherche montre que les conducteurs de véhicules électriques privés rechargent principalement pendant la nuit, et la crainte de ne pas pouvoir recharger le véhicule ailleurs est beaucoup plus grande que la réalité. La plupart des conducteurs s'adaptent rapidement aux niveaux de recharge du véhicule, et planifient leur voyages en conséquence; Exploitez l'énergie renouvelable et utilisez l'électrification des transports pour développer les marchés des énergies renouvelables et les chaînes d'approvisionnement.. L'ensemble des avantages de l'e-mobilité sont maximisés lorsque les véhicules utilisent seulement l'énergie renouvelable. En attendant, l'utilisation des sources d'énergie existantes pour l'emobilité améliore considérablement la qualité de l'air; Développer un programme d infrastructures de recharge nécessaires à l usage de véhicules électriques qui est approprié aux conditions locales en termes d'utilisation de la technologie, de l'interopérabilité, de l'emplacement des bornes de recharge, de l'achat de matériel et d'énergie, de politiques tarifaires de stationnement; Travaillez avec les opérateurs de réseau pour la gestion de la capacité et le développement des réseaux intelligents de l'avenir. Les gestionnaires de réseau et les fournisseurs d'énergie ont besoin de planifier l'augmentation de la demande sur le réseau, et les solutions intelligentes telles que les solutions bidirectionnelles entre le véhicule et le réseau.

3 3 Il est utile pour les villes d'être partenaires dans ces initiatives car elles peuvent aider à atteindre les objectifs climatiques; Facilitez les partenariats public-privé dans l'infrastructure de recharge. Les investissements dans le secteur privé et l'expertise sont nécessaires, et les nouveaux modèles d'affaires rendent cela possible. 3 Augmenter la sensibilisation de l'e-mobilité Donnez l'exemple. Faites que le maire conduise un véhicule électrique; Renforcez la visibilité des véhicules électriques, par exemple, par la localisation de bornes de recharge dans les places centrales avec de nombreux piétons. Organiser des événements médiatiques autour de l'inauguration des bornes de recharge ou de nouvelles flottes de véhicules électriques; Utilisez le branding, une célébrité et des projets phares, tels que les taxis électriques ou les services de navette; Amener les gens à toucher, essayer, sentir, conduire et faire un tour en voiture dans des véhicules électriques pour ressentir comme ils sont extraordinaires. Les témoignages montrent que les conducteurs aiment vraiment les véhicules électriques et ils se feront les champions de cette technologie. 4 Les modèles d'activité différents modèles d'activité, partenariats et stratégies d'investissement sont nécessaires pour lancer le marché des véhicules électriques. Soyez ouvert à de nouveaux modèles d'activité et de nouvelles méthodes de travail; Soyez un partenaire fiable pour le secteur privé en créant un règlemenation stable à moyen et à long terme, et soyez prêt à entrer dans un dialogue pour établir des cadres de coopération d'intérêts communs, et de bonnes relations de travail, par exemple, le covoiturage, des réseaux intelligents et les plans des bornes de recharge. Inclure les véhicules électriques dans des mouvements vers des services de mobilité, des systèmes de partage de voiture et de vélo, et l'intégration dans des systèmes de transport public. Mesures urbanistiques visant à encourager l'adoption des véhicules électriques Les suggestions d'evue pour des mesures politiques sans coût ou à bas coûts comprennent : des zones d'émission zéro; l'utilisation des couloirs de bus pour les véhicules électriques; des mesures d'incitation au niveaux national et au niveau de la ville; le stationnement gratuit et la charge des véhicules électriques; les achats; les activités promotionnelles telles que les séances d'essais de véhicules; les promotions dans les médias; une règlementation sur la construction qui inclut des exigences pour les bornes de recharge et le stationnement des véhicules électriques dans de nouveaux développements ou redéveloppements. Ils doivent être soigneusement ciblés, contrôlés et communiqués. Une part de l'étape de transition dans la promotion de l'utilisation pour encourager l'adoption des véhicules électriques peut ne pas être soutenable à long terme. Les décideurs urbains devraient avoir une vue à long terme, et créer un cadre stable qui génère la confiance que les véhicules électriques sont là pour rester, et donne aux partenaires du secteur privé la garantie que leur investissements à long terme récolteront leurs fruits. Les véhicules électriques peuvent être une part des approches innovantes à la mobilité,, comme en encourageant le partage plutôt que d'être propriétaire de son transport. Cela exige une nouvelle réflexion, une intégration entre les services de la ville, et une coopération de multiples parties prenantes avec des gestionnaires de réseau, des entreprises du secteur de l'énergie, les autorités du transport public et les médias. Les villes devraient encourager le remplacement des véhicules à moteur à combustion par des modèles plus propres, et non pas éloigner les gens des transports publics, de la marche ou de la bicyclette. L'objectif est de réduire les voitures dans les villes. La planification de l'utilisation des sols dans les centres urbains doit tenir compte de l'emplacement et de l'espace accordé aux bornes électriques de chargement et aux places de stationnement. Les hiérarchies d'utilisation des routes devraient favoriser les modes actifs (tels que la marche et le cyclisme), puis les transports publics avant le transport motorisé.

4 4 Un véhicule électrique neuf devrait remplacer un grand nombre de véhicules à moteur à combustion. La mobilité électrique seule ne suffira pas à résoudre les problèmes de la mobilité urbaine, mais elle peut aider à réduire l'impact sur l'environnement, en particulier sur les opérations de fret ou les flottes municipales. Les grandes villes dans les régions les plus développées de l'europe sont plus susceptibles d'investir dans la mobilité électrique, à partir de maintenant. Parmi la grande variété de villes - et les expériences d e-mobilité - dans le partenariat EVUE, les petites villes ont appris des autres par l'observation et l'échange, de sorte que maintenant elles seront aussi prêtes à développer de saines stratégies d'e-mobilité, et d'éviter les erreurs. Perspectives S'inspirant de l'expérience acquise avec EVUE, un nouveau projet est né... FREVUE, qui regarde les véhicules de transport électriques et comment ils peuvent être optimisés dans l'environnement urbain. Rotterdam, Amsterdam et Milan, participeront ensemble avec la plupart partenaires EVUE et plusieurs nouveaux partenaires du secteur privé et des organisations de recherche. Financé à travers le FP7, le nouveau projet de 14,2 millions d'euros durera quatre ans et demi. Chaque ville a son groupe de soutien local, à l'instar du modèle URBACT utilisé dans EVUE. Pour ce qui concerne l'héritage d'evue dans chaque ville partenaire, en voici quelques exemples: - "Allianz Elektromobilität" de Francfort a été annoncé en février 2013 avec EUR du ministère des Transports pour l'infrastructure. Cela inclut une réservation intelligente et un système de partage pour une flotte de véhicules électriques avec 30 pedelecs, 18 voitures et 4 véhicules de transports; Le forum de la mobilité électrique à Madrid deviendra le cadre institutionnel et l'outil clé pour encourager l'innovation et la compétitivité des services d' e-mobilité et des technologies; Le conseil municipal de Lisbonne a signé un accord pour que au moins 20% de tous les nouveaux véhicules achetés soient électriques. La flotte de la municipalité incluait déjà 36 véhicules électriques en 2011; Le conseil municipal d'oslo a annoncé que son parc municipal serait totalement électrique en 2020 ; Finalement, Katowice et Suceava s'attendent à soumettre des demandes de financement de fonds structurels dans la prochaine période de programmation en fonction de leurs Plans d'action locaux. Matthew Midi, partenaire chef de file d'evue : " Le projet de financement EVUE d'urbact a non seulement aidé les villes participantes à apprendre de nouvelles façons de travailler et de mettre en œuvre l'e-mobilité, il a permis aux villes de sécuriser plus de 14 millions d'euros dans la mise en œuvre du financement. Cela ne se serait pas produit sans URBACT!" En savoir plus sur Evue : Sachez-en plus sur Evue et téléchargez la publication finale Evue et les plans d'action locaux des partenaires sur Point Focal France : CGET Mission des Affaires Européennes (Bureau cohésion territoriale et urbaine) 5, rue pleyel Saint-Denis Contact : Lapenne Valérie,

5 5 ZOOM SUR Katowice Pologne Défis locaux Katowice était à la recherche de nouvelles solutions en matière de transport lorsqu'elle a décidé de se joindre au projet EVUE à l'invitation du partenaire chef de file de la ville de Westminster, à Londres. Les principaux défis de la ville étaient environnementaux. Améliorer les transports publics et privés pouvait améliorer la qualité de l'air, réduire la dépendance du pétrole, et la mobilité durable. "Nous avons besoin de rendre l'air plus sain pour ceux qui vivent ici, ainsi que pour ceux qui travaillent ici, " explique Adam Lipinski, coordonnateur de projets de la mairie de Katowice. Katowice voulait encourager l'utilisation de véhicules électriques (VE) pour réduire la pollution du moteur traditionnel, mais les autorités se heurtèrent à un certain nombre d'obstacles. Ces facteurs comprenaient le coût relativement élevé des voitures électriques, la nécessité de bornes de chargement pour les véhicules, et le manque de standards communs et de soutien financier. La résistance du consommateur serait abordée en démontrant les avantages des VE. L'idée était qu'une augmentation de l'utilisation du transport électrique présenterait également des avantages concrets pour l'environnement. La ville de Katowice (environ habitants) est la capitale d'une vaste agglomération de 2,1 millions d'habitants dans le District industriel de Haute Silésie, l'un des plus grand centres industriels d'europe. Grâce en grande partie à l'existence de son essor industriel au 19e siècle, Katowice est aujourd'hui un important centre commercial et culturel, facilement accessible par air, rail et route. En fait, le trafic routier est intense; Katowice se trouve près de la jonction de deux autoroutes (nordsud et est-ouest), au centre de la région avec le réseau routier le plus développé en Pologne. La ville essaie de changer son image, en promouvant les grandes zones de forêts et d'autres sites naturels de Katowice et ses étapes pour réduire la pollution de l'air. Mais le fait demeure que la région a subi de considérables dégâts miniers; l'agglomération contient aujourd'hui 14 zones minières désaffectées. La plupart des gens en Pologne voit encore Katowice comme une ville sale et polluée, d'après de récentes analyses pour la création de la stratégie de promotion de Katowice Ville (publié par la Ville de Katowice, 2013). Valeur ajoutée des réseaux transnationaux Katowice a vu URBACT comme l'unique opportunité de travailler avec et d'apprendre des autres villes européennes confrontées à des défis similaires, afin d'intégrer l'e-mobilité dans ses transports urbains et dans sa politique environnementale. "Même en ces temps de rapide circulation mondiale de l'information, rien ne peut remplacer une conversation personnelle, de rencontrer quelqu'un, et de voir comment il travaille,", déclare Adam Lipinski. "Même les expériences négatives de nos partenaires de projet avaient quelques aspects positifs pour nous : nous pouvons éviter les erreurs qu'ils ont commises; c'est l'un des avantages de participer. L'une des raisons des projets comme EVUE est qu'après qu'ils aient officiellement cessé, les résultats peuvent perdurer." Les exemples de pratiques particulièrement utiles que Katowice a pris des villes partenaires incluent l'approche d'oslo pour fournir des places de stationnement gratuites pour les voitures

6 6 électriques, et les idées de Beja pour promouvoir l'électromobilité. Expérience du groupe de soutien local Urbact Katowice avait déjà expérimenté URBACT dans le précédent projet NODUS ( ). En rejoignant EVUE elle savait qui englober dans son Groupe de soutien local URBACT (GSL). "Le fournisseur régional d'énergie, le régulateur d'énergie, le plus grand opérateur de transport public de la région, les organismes de recherche, et l'autorité de gestion du Programme opérationnel régional de la voïvodie silésienne. Nous avons invité ces institutions à désigner quelqu'un pour travailler au GSL, et donc cela a commencé," rappelle Adam. Le groupe a grandi pour inclure des participants allant des utilisateurs potentiels de véhicules électriques à la Commission municipale des routes et des ponts. "Bien que certains députés étaient moins intéressés que d'autres, le groupe a fourni un bon soutien pendant le projet, et en créant un Plan d'action Local (PAL)," explique-t-il. "Deux membres GSL ont participé à l'université d'été URBACT à Cracovie (2011). Ce fut une extraordinaire opportunité de travailler avec des experts bien informés, d'apprendre à créer des PAL, et un très intéressant échange d'expériences entre les participants de différentes villes." "Un exemple de la participation active de notre autorité de gestion est le fait que son représentant a participé non seulement aux réunions du GSL, mais également à la réunion du projet EVUE à Francfort (2011) et à la conférence finale de Londres (2012)." Le groupe de soutien local de Katowice a produit une étude de cas sur ses expériences dans la politique de développement, une méthode novatrice pour Katowice, qu'elle envisage d'utiliser à nouveau dans d'autres domaines. Les points forts du Plan d'action Local Avec son Groupe de soutien local URBACT, Katowice a analysé la motivation des parties prenantes, et les problèmes potentiels et leurs solutions, en suivant la méthodologie URBACT. Cela a aidé à définir les trois secteurs clé de l'action du Plan Local, en contribuant à certaines priorités de la stratégie de développement de la ville "Katowice 2020" (publié en 2005). 1 Soutien aux opérateurs potentiels de l'infrastructure de recharge des véhicules L'infrastructure de recharge a été incluse dans la reconstruction d'un parc de stationnement à l'université de technologie de la Faculté de génie électrique de Silésie (2013). 2 Création d'un système d'incentives pour les véhicules électriques Ce plan est basé sur l'analyse par Katowice des mesures prises par d'autres villes EVUE, ainsi que les "Conditions de la mise en œuvre d'un système intégré d'e-mobilité en Pologne" par le ministère de l'économie (2012). Le nouveau système comprend l'exemption de frais de stationnement pour les véhicules électriques et les véhicules hybrides, en résultat d'un changement du règlement de la ville effectué en avril La promotion des véhicules électriques Une grande partie du PAL se concentre sur la promotion et les mesures de sensibilisation car pour que les véhicules électriques soient adoptés à grande échelle, le public a besoin d'être informé de leurs avantages. Environ 10 véhicules électriques sont actuellement enregistrés à Katowice, dont certains sont d'anciens véhicules. Selon Adam Lipinski, prendre de plus en plus la route exigera "beaucoup de travail, et de bonne volonté de la part des producteurs pour réduire les prix". Quelques actions de Katowice dans ce domaine sont mises en surbrillance ci-dessous. Un besoin promotionnel défini par le groupe de soutien local URBACT de Katowice a été pour la ville de donner un bon exemple en promouvant sa propre éco-responsabilité. Pour ce faire, ils ont acheté leur propre " véhicule électrique innovateur" - une Mitsubishi i-miev - à la fin 2012, ils l'ont marqué avec des couleurs facilement reconnaissables et le slogan " éco-responsabilité", et l'on envoyait en mission de sensibilisation. La voiture électrique sera également testée par différents services municipaux tels que la police, la Commission des zones vertes et le Conseil pour les routes et les ponts pour évaluer sa capacité et enquêter sur quels départements sont les plus adaptées pour utiliser les VE (2013). Les conclusions de cette étude informeront Katowice des futures décisions concernant l'achat de véhicules électriques.

7 7 Pour préparer les jeunes à considérer la possibilité d'utiliser des véhicules électriques lorsque le temps sera venu, la ville a mené une série d'entretiens dans les écoles locales sur l'efficacité énergétique et les avantages de l'électromobilité (2012). Les aspects les moins connus ont été présentés, comme les plus larges implications environnementales, et la façon dont les véhicules électriques peuvent "prêter leur pouvoir" à d'autres véhicules ou dispositifs, en cas de coupure de courant, par exemple. D'autres mesures incluent l'introduction d'un nouveau critère de procédures d'achat des véhicules de l'hôtel de Ville afin de réduire les émissions de CO2 et d'autres polluants (2012); et une étude conjointe avec l'université de technologie de Silésie, deuxième université technique de Pologne et membre du groupe de soutien local, pour améliorer le savoir sur les aspects économiques et écologiques de l'utilisation d'un véhicule électrique (2012). Les étudiants de la même université vérifieront aussi l'activité de la Mitsubishi i-miev de la mairie en envoyant continuellement des donnés sur sa localisation, les temps de charge et les distances parcourues - ainsi que des informations comme la vitesse moyenne et la consommation d'énergie - à une base de données accessible en ligne (prévue pour 2013). Ces actions ne nécessitent pas de financement supplémentaire Perspective «Je dois admettre que ce n'était pas facile, mais nous l'avons fait. Notre travail, cependant, n'a pas pris fin avec la fin du projet : nous restons en contact avec les villes partenaires, en nous consultant sur les questions concernant l'emobilité», déclare Adam Lipinski. le programme opérationnel régional pour la période de programmation , avec peut-être quelque soutien dans le cadre de projets complexes. Pour la ville de Katowice, la participation dans EVUE a conduit à davantage de coopération européenne, cette fois dans le cadre du programme INTERREG IVC projet de mobilité urbaine durable ( ). Les expériences à partir d'evue alimenteront des études et des échanges inter régionaux sur l'e-mobilité, les biocarburants et les systèmes de transport intelligents. Adam Lipinski, Coordinateur de projets pour la mairie de Katowice: «La participation de URBACT au projet EVUE a donné à Katowice un bon aperçu de la situation, de l'inspiration, de l'expérience technique, de l'information et des liens avec les villes les plus avancées dans la promotion de l'utilisation des véhicules électriques.» Katowice utilisera sa nouvelle compréhension de l'emobilité à partir d'evue pour améliorer son approche globale du transport vert, qui est un élément clé de la stratégie de développement de la ville "Katowice 2020". Ce vaste projet de transports urbains intégrés combine : la reconstruction du centre-ville comme un hub, des sentiers pédestres et des pistes cyclables, et une infrastructure d'électromobilité, ainsi que le remplacement de la flotte du transport public pour donner la priorité aux tramways, soutenus par des bus. Katowice prévoit de soumettre des demandes de Fonds Structurels au cours de la prochaine période de programmation, sur la base du Plan d'action Local. Construisant sur le travail d'evue, l'autorité de gestion prévoit de soutenir l'électromobilité dans

8 8 ZOOM SUR Suceava- Roumanie La ville roumaine de Suceava (population environ h) au nord-est de la Roumanie, l'un des plus anciens établissements de population en Roumanie, a été la capitale du comté de Suceava depuis Suceava se trouve à 450 km de la Bucarest, capitale de la Roumanie, sur une des principales autoroutes européennes. Le gouvernement fait des efforts pour améliorer le réseau de transport de la région dans le cadre d'une vaste régénération urbaine en utilisant des subventions de la politique de cohésion de l'ue. Figurant sur la Liste du patrimoine mondial de l'unesco, Suceava est le site de monastères orthodoxes et d'églises, et d'un château du 14ième siècle. L'industrie locale est basée sur les manufactures de verre et de bois, les textiles et les matériaux de construction. Défis locaux Suceava est confrontée aux défis conjugués de l'augmentation du trafic motorisé, et aux objectifs environnementaux et énergétiques rigoureux de l'ue. La municipalité, qui détient la société de transport public locale a déjà pris part à des initiatives visant à encourager la mobilité urbaine durable, y compris CIVITAS II ( ) Projet Smile, et MIDAS ( ), une partie de l'énergie intelligente pour l'europe du programme STEER. Lors de l'achat de nouveaux véhicules publics, leur consommation d'énergie et leur pollution sur le cycle de vie doivent maintenant être considérées. Entretemps, le nouveau système roumain de répartition des fonds pour l'environnement "Programme National de stimulation du renouvellement de la flotte" encourage la vente des véhicules hybrides et électriques (VE). Suceava a rejoint le projet EVUE URBACT pour chercher des façons de promouvoir le remplacement de véhicules peu performants et polluants par des alternatives électriques plus propres, assurer d'une infrastructure de charge, et pour encourager la réduction de la consommation d'énergie non renouvelable. Cela, espérait-elle, va réduire la pollution de l'air et sonore de la ville, augmenter l'efficacité énergétique, réduire les coûts d'exploitation des véhicules, stimuler l'économie locale, réduire les émissions de CO2 et préserver les sites historiques. Obstacles inclus: les frais de véhicules électriques; les ressources limitées du secteur public et du soutien politique; le manque d'infrastructure de charge, et d'une assistance après-vente; manque de soutien des consommateurs et du savoir; et une pauvre législation. Valeur ajoutée des réseaux transnationaux Les échanges de Suceava avec les villes partenaires EVUE étaient "une source d'inspiration". Les discussions transnationales ont aidé Suceava à prendre une approche stratégique à l'égard de son Plan d'action Local (PAL) pour l'e-mobilité, en améliorant la visibilité des véhicules électriques et en ciblant les premiers utilisateurs potentiels. Les actions planifiées de Suceava, telles que l'installation des bornes de recharge pour véhicules électriques dans les parcs de stationnement publics s'appuient aussi sur les exemples étudiés dans les villes partenaires. Les visites d'étude permettent aux membres du groupe de soutien local (GSL) URBACT de Suceava de tester la fonctionnalité et l'interopérabilité des véhicules électriques et des technologies de charge. Le maire de Suceava, Ion Lungu, se souvient, "Les visites ont contribué à renforcer la confiance du GSL de Suceava et à accroitre son imagination dans les réunions locales en termes de développement

9 9 d'idées pratiques applicables localement. Il s'agit d'une valeur ajoutée à la déjà incontestable valeur initiale des groupes de travail et des activités conjointes dans le projet." Avec des retards au niveau national sur l'adoption de la technologie des véhicules électriques, un autre avantage clé des réunions transnationales d'evue était leur implication au ministère national du développement régional et du tourisme, Autorité de gestion du programme opérationnel régional pour la Roumanie au titre du Fonds européen de développement régional FEDER pour Un représentant a assisté aux conversations sur l'emobilité organisées par Oslo et Stockholm. Un autre représentant a assisté à la conférence finale d'evue à Londres. Ceci a donné encore plus de poids au plan de Suceava pour moderniser sa mobilité urbaine en utilisant le transport électrique. Expérience du groupe de soutien local urbact Le maire a lancé le groupe de soutien local (GSL) URBACT de Suceava en 2010 afin de développer une stratégie d'e-mobilité. "Avec les représentants des autorités locales, l'industrie automobile, les producteurs d'électricité et les distributeurs et les détaillants ainsi que les établissements universitaires et les consultants privés, le GSL a fourni une approche ciblée en examinant de près les défis tout en incorporant l'expérience d'autres villes partenaires EVUE, en développant une approche qui peut être favorisée en Roumanie," note le Plan d'action Local. Les membres GSL "ont consciencieusement répondu à tous les appels locaux et aux réunions transnationales, tables rondes et séminaires organisés par la municipalité de Suceava". Le processus URBACT a amélioré la qualité des décisions en identifiant - et en approuvant- les problèmes controversés de Suceava au travers de consultations au cours de la phase de planification, en évitant les oppositions ultérieurement lors de la prise de décisions. Cela a contribué à éviter les retards et à réduire les coûts de la mise en œuvre, et à obtenir l'enthousiasme et la confiance dans les mesures prévues. Le GSL a pris des décisions plus démocratiques, en mettant le pouvoir d'influencer les décisions dans les mains des collectivités locales. "En conséquence," comme indiqué dans le Plan d'action Local, "ils deviennent responsables." Les points forts du Plan d'action Local Le Plan d'action Local (PAL) de Suceava pour l'électromobilité s'appuie sur les connaissances acquises au travers d'evue, à partir de visites d'étude transnationales et d'événements sur le renforcement des capacités locales du Groupe Local de Soutien à analyser le contexte local et à définir des objectifs. Décrit comme "une stratégie pour promouvoir et implanter les véhicules électriques et les infrastructures de charge dans la ville", le PAL sera adapté pour inclure les changements économiques et législatifs, les nouvelles opportunités, les propositions des citoyens, et l'expérience acquise grâce à de nouveaux projets. Tout changement "doit avoir le soutien du conseil décisionnel de la municipalité de Suceava - Le conseil municipal de Suceava." Dans l'ambition globale de la municipalité de Suceava d'établir son approche pour stimuler l'utilisation de VE- comme un modèle pour d'autres villes roumaines, le PAL spécifie huit objectifs réalisables d'ici 2020, décrits ci-dessous. Pour les trois premiers, en plus de fonds locaux et, éventuellement, du Fonds de cohésion , des préparatifs sont en cours pour recevoir des subventions du Programme de coopération suisseroumain. 1 Installer l'infrastructure de charge, avec des bornes de charge uniformes très visibles dans des espaces de stationnement proches du centre-ville, pour augmenter la sensibilisation du public et encourager les activités commerciales ( ) Plus tard, les partenariats public-privé ou les contrats de concession pourraient fournir l'installation, la maintenance et le fonctionnement des équipements technologiques sur d'autres places de stationnement assignées ultérieurement. Deux bornes de charge clairement marquées pour véhicules électriques seront incluses dans un parking souterrain développé dans le cadre d'efforts plus larges pour moderniser le centre-ville et le transformer progressivement en une zone piétonne (2014). 2 Prévoir un système opérationnel spécifique pour les véhicules électriques Grâce aux technologies intelligentes, reliez les véhicules électriques à d'autres services -

10 10 téléphones mobiles, internet, cartes à puce, GPS, caméras de surveillance, et cartes intelligentes indiquant l'emplacement et les bornes de recharge. Suivant les conseils d'un groupe de soutien local pour les véhicules électriques ( ), la conception du système d'exploitation sera soustraitée, pour une installation en Acheter deux véhicules électriques promotionnels pour la mairie de Suceava ( ) La municipalité de Suceava utilise ses 10 véhicules principalement pour de courts trajets. Les deux premiers véhicules électriques seront utilisés par le personnel du gouvernement local, et apparaissent dans des manifestations locales, aidant à populariser les véhicules électriques parmi les institutions publiques locales, les fabricants d'équipements locaux, les fournisseurs d'électricité et les consommateurs. 4 Moderniser le transport public local, de sorte que 85 % de sa capacité totale soit électrique, réduisant ainsi les coûts d'exploitation et les émissions de CO2 répondant aux exigences en matière de transport public vert, encourageant la réduction du trafic automobile ( ) Introduire 40 autobus électriques (financée par la municipalité et le Fonds de cohésion ). Cette proposition de projet complexe de 12 millions d'euros comprend une infrastructure de recharge et un système d'information en temps réel pour le passager dans les gares et les bus, un système de paiement par carte intelligente, une formation technique et une accessibilité améliorée. Elle comprend également l'installation de panneaux solaires et la fermeture de terrains contaminés. 5 Introduire les transports électriques dans 15% des taxis urbains autorisés (2014) Alors que les règlements actuels concernant les licences de taxi désavantagent les véhicules électriques, de nouveaux critères leur attribueront les meilleurs scores pour la capacité du moteur et la pollution, et le poids de l'ancienneté des transporteurs dans le score global sera réduit. Des places prioritaires seront attribuées aux taxis électriques dans les stations de taxi. 6 Promouvoir des mesures législatives et financières favorables à l'achat et à l'utilisation de véhicules électriques pour stimuler l'intérêt du secteur privé dans le transport électrique Introduire un système de tarification de stationnement (2014), stationnement libre pour les véhicules électriques parking, et des amendes (2018), pour aider à décourager les déplacements de véhicules dans les centres-villes, alors qu'aujourd'hui, seulement 5% des stationnements sont payants. Les prix de vente des véhicules électriques devraient inclure l'entretien tout au long de la vie du véhicule de façon à rassurer les acheteurs potentiels, et à créer un nouveau marché pour l'entretien des véhicules électriques et des services de gestion. La municipalité va examiner des subventions pour l'achat véhicules verts. D'autres projets incluent l'introduction de 10 véhicules électriques (sources privées et, éventuellement, des dons; ), et une nouvelle législation accordant des réductions d'impôt locaux ou des exemptions pour l'achat d'un véhicule électrique ( ). Le Conseil du comté et les officiers de l'environnement feront du lobbying auprès du gouvernement national pour préparer un cadre cohérent et favorable pour l'introduction du VE, y compris des réductions de taxe. 7 Soutenir les investissements publics et privés dans le secteur de l'énergie durable pour des installations publiques de charge destinées aux véhicules électriques qui utilisent l'énergie renouvelable En dépit du potentiel de la Roumanie pour la génération d'électricité alternative, son système national de distribution ne fait aucune distinction entre les sources d'énergie dans sa tarification. Suceava propose ces modifications : simplifier l'approbation pour la charge du véhicule électrique et l'accès pour le rechargement intermittent; imposer des tarifs préférentiels et le financement, des cartes XXX et des facilités de prépaiement dans les hypermarchés et les restaurants; utiliser l'énergie éolienne. Au moins 5% de l'énergie consommée par les véhicules électriques devrait provenir de sources d'énergie renouvelables; un système sera mis au point pour contrôler ce ratio à Suceava ( ). 8 Information publique sur l'environnent, les véhicules électriques et le transport actif Les projets d'e-mobilité avec les écoles et la faculté d'ingénierie électrique de l'université de Suceava (budget local et de parrainage; ), à la suite d'un essai réussi avec une équipe de jeunes de 15 ans. D'autres mesures comprennent une "Journée de l'énergie verte" promouvant l'e-mobilité

11 11 (fonds locaux et subventions; 2014), concours e- bike et projets de protection de l'environnement (avec des prix, notamment des visites de musées techniques dans les plus grandes villes européennes, scooters électriques et bicyclettes). Perspectives À travers le projet URBACT, Suceava a acquis une meilleure compréhension de comment l'électromobilité peut soutenir le transport durable. Sur cette base, le Plan d'action Local alimentera les plans plus amples de Suceava pour intégrer le transport urbain et la reconstruction du centre-ville. L'autorité de gestion prévoit de soutenir l'électromobilité dans le Programme opérationnel régional Les travaux commencés durant EVUE continueront avec les membres du Groupe de soutien, et au travers de projets européens, y compris le programme de coopération Suisse - Roumanie pour la mise en œuvre d'une stratégie énergétique durable. Dan Dura, chef de l'office de l'intégration européenne et du développement des stratégies de développement, hôtel de ville de Suceava: "à travers URBACT, diverses parties prenantes locales se sont réunies pour à bâtir une stratégie pour le transport électrique dans notre ville, en identifiant les sujets de préoccupation et en recherchant les moyens de les surmonter. Cela a renforcé la confiance - à la fois dans l'emobilité, et dans la prise de décision au niveau local»

12 URBACT est un programme européen d échanges et d apprentissage dont la vocation est de promouvoir un développement urbain durable. Il permet aux villes d'élaborer ensemble des solutions à mettre en œuvre face aux grands enjeux urbains, en réaffirmant leur rôle déterminant pour relever les défis de plus en plus complexes de nos sociétés. Il les aide à faire émerger des solutions concrètes, nouvelles et durables, qui intègrent les dimensions économiques, sociales et environnementales du développement urbain Il fait partager aux villes les bonnes pratiques et les enseignements tirés des échanges avec tous les professionnels impliqués dans la politique urbaine à travers l'europe. URBACT en chiffres : 300 villes, 29 pays et participants actifs.

13

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

Forum THNS 2011 Shanghai

Forum THNS 2011 Shanghai Forum THNS 2011 Shanghai Transport et émissions de gaz carbonique en Australie : réponses actuelles et dilemme Dr Matthew Burke, chercheur, université de Griffith (Australie) Le contexte australien L Australie

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

FONDS DE COMMERCE DES FEMMES DE LA CEDEAO

FONDS DE COMMERCE DES FEMMES DE LA CEDEAO NOTE CONCEPTUELLE FONDS DE COMMERCE DES FEMMES DE LA CEDEAO 1 INTRODUCTION Le Centre pour les Energies Renouvelables et l'efficacité Energétique de la CEDEAO (CEREEC) a lancé en 2013 un programme phare

Plus en détail

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015 ATTENTION : AVANT DE SIGNER LA LETTRE, MERCI DE BIEN VOULOIR LA LIRE JUSQU A LA FIN ET DE CLIQUER SUR LE LIEN ASSOCIE. FORUM D ACTION DES ENTREPRISES POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL

Plus en détail

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP La Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio +20) a

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014

DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014 DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014 comportement des personnes, des organisations et des institutions et politiques publiques, changements qui sont devenus indispensable pour faire face à la crise

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée

Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée Réseau Scientifique et Technique du MEEDDM Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée

Plus en détail

Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère

Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère Plan de Déplacement de la ville de Romans-sur-Isère Réseau ecomobilité 3ème rencontre Jeudi 20 février 2014 RAEE Les questions posée pour cet atelier - Définitions, contexte, points de départ - Action

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Rencontres nationales du Transport Public

Rencontres nationales du Transport Public Rencontres nationales du Transport Public Présentation des résultats du sondage 7 NOVEMBRE 2007 Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d Opinion Brice TEINTURIER / Guénaëlle GAULT / Sarah BASSET

Plus en détail

Politique environnementale et de développement durable Plan d'actions environnementales 2015 2020

Politique environnementale et de développement durable Plan d'actions environnementales 2015 2020 Politique environnementale et de développement durable Plan d'actions environnementales 2015 2020 La direction de l Hôpital général juif (HGJ) s'engage { respecter ses engagements en matière d environnement,

Plus en détail

Avis d Energie-Cités. Cette proposition est disponible sur : http://europa.eu.int/eur-lex/fr/com/dat/2001/fr_501pc0226.html

Avis d Energie-Cités. Cette proposition est disponible sur : http://europa.eu.int/eur-lex/fr/com/dat/2001/fr_501pc0226.html Avis d Energie-Cités Projet de Directive Performance énergétique des bâtiments Octobre 2001 Proposition de Directive du Parlement européen et du Conseil présentée par la Commission [COM(2001) 226 final

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015

RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015 RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015 Associer le financement et les poliaques pour medre en œuvre un programme de développement post- 2015 porteur de changement 22 juin 2015, Ministère des Affaires

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

République du Sénégal. Présentation PNEEB

République du Sénégal. Présentation PNEEB Programme National de réduction des émissions de gaz à effet de serre à travers l Efficacité Energétique dans le secteur du Bâtiment au Sénégal Novembre 2013 Plan Contexte et Justification du programme

Plus en détail

SECTION C: POLITIQUES DE SOUTIEN EN ENVIRONNEMENT PHYSIQUE FAVORISANT L ACTIVITÉ PHYSIQUE

SECTION C: POLITIQUES DE SOUTIEN EN ENVIRONNEMENT PHYSIQUE FAVORISANT L ACTIVITÉ PHYSIQUE SECTION C: POLITIQUES DE SOUTIEN EN ENVIRONNEMENT PHYSIQUE FAVORISANT L ACTIVITÉ PHYSIQUE Introduction Les stratégies d'activité selon la population incluent des initiatives pour créer des politiques et

Plus en détail

Plan d Action de Gaborone sur les Activités des Noms Géographiques en Afrique

Plan d Action de Gaborone sur les Activités des Noms Géographiques en Afrique Distr.: GÉNÉRALE NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE E/ECA/STATCOM/3/19 novembre 2011 FRANÇAIS Original : ANGLAIS Troisième réunion de la Commission africaine

Plus en détail

Plan d'action de la 2ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe

Plan d'action de la 2ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe Plan d'action de la ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe 1. Objectifs Sur le long terme, le projet vise à consolider une démarche

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

INITIATIVE DE LA CEDEAO SUR LES NORMES ET ETIQUETTES

INITIATIVE DE LA CEDEAO SUR LES NORMES ET ETIQUETTES INITIATIVE DE LA CEDEAO SUR LES NORMES ET ETIQUETTES TERMES DES REFERENCES Pour Le développement des Normes Minimales de Performance Energétique pour les Climatiseurs et Réfrigérateurs dans la Région CEDEAO

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE DE CONSERVATION DE L ÉNERGIE ET DE GESTION DE LA DEMANDE (PSCÉGD)

PLAN STRATÉGIQUE DE CONSERVATION DE L ÉNERGIE ET DE GESTION DE LA DEMANDE (PSCÉGD) PLAN STRATÉGIQUE DE CONSERVATION DE L ÉNERGIE ET DE GESTION DE LA DEMANDE (PSCÉGD) POUR LA PÉRIODE DE 2014 À 2019 HEARST 60, 9 e Rue / S.P. 580 Hearst (Ontario) P0L 1N0 Tél. : 705 372-1781 KAPUSKASING

Plus en détail

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009 ÎLOTS DE FRAÎCHEUR VERDISSEMENT EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE TRANSPORT ACTIF CHANGEMENTS CLIMATIQUES ÉNERGIE RENOUVELABLE APPAREILS ÉCOÉNERGÉTIQUES Le Plan de réduction des émissions de GES de la collectivité

Plus en détail

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats Section 9 Établissement de rapports et communication des résultats 135 Établissement de rapports et communication des résultats Distribuer rapidement les résultats aux parties prenantes. Choisir le moyen

Plus en détail

Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi

Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi Traduction juridique du concept de réserve de biosphère en droit national Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi Ce projet de modèle de loi a été

Plus en détail

L innovation au service du développement durable : les écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et de la Pointe-D Estimauville

L innovation au service du développement durable : les écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et de la Pointe-D Estimauville L innovation au service du développement durable : les écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et de la Pointe-D Estimauville Charles Marceau Coordonnateur aux grands projets économiques Des écoquartiers,

Plus en détail

PAQUET «UNION DE L'ÉNERGIE» ANNEXE FEUILLE DE ROUTE POUR L'UNION DE L'ÉNERGIE. accompagnant la

PAQUET «UNION DE L'ÉNERGIE» ANNEXE FEUILLE DE ROUTE POUR L'UNION DE L'ÉNERGIE. accompagnant la COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 25.2.2015 COM(2015) 80 final ANNEX 1 PAQUET «UNION DE L'ÉNERGIE» ANNEXE FEUILLE DE ROUTE POUR L'UNION DE L'ÉNERGIE accompagnant la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU

Plus en détail

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010

Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 Atelier de travail Lyon Confluence et Plan de Déplacement Entreprise 21 septembre 2010 On ne peut parler parking sans parler de Déplacement. Le besoin de places n est que la résultante du mode de transports

Plus en détail

Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan

Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan Avril 2014 7 défis majeurs sont à prendre en compte pour concevoir la mobilité de demain les émissions

Plus en détail

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP)

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) CDCPP (2012) 9 le 20 mars 2012 lère Session Plénière Strasbourg, 14-16 mai 2012 CONVENTION EUROPEENNE DU PAYSAGE 10e Réunion du Conseil

Plus en détail

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Document 04 RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE DU DIALOGUE INTERNATIONAL 4 Novembre 2015, Paris, France Nouvelle orientation du Dialogue international

Plus en détail

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 La politique énergétique et climatique européenne se trouve à la croisée des chemins. Les

Plus en détail

Budgétisation et gestion financière

Budgétisation et gestion financière Budgétisation et gestion financière PRATIQUE RECOMMANDÉE DE LA GFOA Planification financière à long terme (2009) (BUDGET) Contexte. La planification financière à long terme combine les prévisions financières

Plus en détail

Rencontres entre les jeunes et décideurs /experts du secteur Jeunesse

Rencontres entre les jeunes et décideurs /experts du secteur Jeunesse FICHE D AIDE A LA LECTURE DU GUIDE DU PROGRAMME ERASMUS+ 2015 Rencontres entre les jeunes et décideurs /experts du secteur Jeunesse #ERASMUSPLUS #DIALOGUESTRUCTURÉ des politiques Références Critères d

Plus en détail

1. Objectif Général du Projet.

1. Objectif Général du Projet. 1. Objectif Général du Projet. Conception, Elaboration et Développement d un Plan Intégral de dynamisation socio économique des secteurs du tourisme, des loisirs et du commerce du litorial de Souss- Massa-Drâa.

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

Commentaire de l article unique

Commentaire de l article unique Projet de loi portant exécution du règlement (UE) No 510/2011 du Parlement européen et du Conseil du 11 mai 2011 établissant des normes de performance en matière d'émissions pour les véhicules utilitaires

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt Pour le lancement d un service régional innovant en matière d auto-partage (partage de véhicules)

Appel à manifestation d intérêt Pour le lancement d un service régional innovant en matière d auto-partage (partage de véhicules) Appel à manifestation d intérêt Pour le lancement d un service régional innovant en matière d auto-partage (partage de véhicules) La date limite de remise des réponses est fixée au 27 février 2012. Toute

Plus en détail

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Des coûts réduits et un service de meilleure qualité grâce à l'intégration dynamique et multimode de la flotte privée et du transport sous traité

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247. Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45

AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247. Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45 AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247 Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45 Une méthodologie pour des audits énergétiques de qualité dans des secteurs spécifiques Une norme en 5 parties EN 16247-1

Plus en détail

Prise de position et réflexions. sur. le 6e programme d'action de l'ue pour. l'environnement

Prise de position et réflexions. sur. le 6e programme d'action de l'ue pour. l'environnement Prise de position et réflexions sur le 6e programme d'action de l'ue pour l'environnement 1. Importance générale de l'environnement dans les régions frontalières et transfrontalières 2. Nécessité d'un

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

La Taxe Kilométrique Poids Lourds en France. Vers une réelle prise en compte des coûts routiers du transport de marchandises.

La Taxe Kilométrique Poids Lourds en France. Vers une réelle prise en compte des coûts routiers du transport de marchandises. La Taxe Kilométrique Poids Lourds en France Vers une réelle prise en compte des coûts routiers du transport de marchandises. Présentation de FNE France Nature Environnement : une Fédération de plus de

Plus en détail

La culture : quatrième pilier du développement durable

La culture : quatrième pilier du développement durable La culture : quatrième pilier du développement durable S'appuyant sur le travail mené de longue date par la Commission de culture de CGLU, sur la Déclaration universelle de l'unesco sur la diversité culturelle

Plus en détail

WORKsmart -Eco. Protégez l'environnement et vos profits. Let s drive business. www.tomtom.com/business

WORKsmart -Eco. Protégez l'environnement et vos profits. Let s drive business. www.tomtom.com/business WORKsmart -Eco Protégez l'environnement et vos profits www.tomtom.com/business Let s drive business Sommaire 2 Votre activité est-elle écologique? 3 Optimisez l'utilisation de vos véhicules pour réduire

Plus en détail

Un nouveau programme nord-américain de gestion des produits chimiques

Un nouveau programme nord-américain de gestion des produits chimiques Distribution : Générale C/08-00/BACK/03 ORIGINAL : ANGLAIS Un nouveau programme nord-américain de gestion des produits chimiques Le Conseil de la Commission de coopération environnementale renouvelle aujourd

Plus en détail

Notre avenir énergétique. Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040

Notre avenir énergétique. Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040 Notre avenir énergétique Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040 Notre avenir énergétique Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040 Résumé Contexte La Nouvelle-Écosse

Plus en détail

Foire aux questions Carte de pointage de 2014 des distributeurs d'électricité de l'ontario

Foire aux questions Carte de pointage de 2014 des distributeurs d'électricité de l'ontario Foire aux questions Carte de pointage de 2014 des distributeurs d'électricité de l'ontario PARTIE I INFORMATION GÉNÉRALE En quoi consiste la carte de pointage des distributeurs d'électricité? La carte

Plus en détail

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014 Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Face à la réalité indéniable du réchauffement global, l Allemagne et la France

Plus en détail

Principaux domaines d'expertise

Principaux domaines d'expertise Principaux domaines d'expertise Élaborer des stratégies, programmes, plans et indicateurs de durabilité Politiques, procédures et plans environnementaux et/ou de durabilité de la société Les règlements

Plus en détail

Document de fond sur le contrôle de qualité et un projet de système de notation

Document de fond sur le contrôle de qualité et un projet de système de notation RÉUNION DE LA REVUE DE LA STRATÉGIE DE L ITIE, HENLEY, 11-12 AVRIL 2012 Document de fond sur le contrôle de qualité et un projet de système de notation Secrétariat international de l ITIE Oslo, 4 avril

Plus en détail

Joël Darius Eloge ZODJIHOUE

Joël Darius Eloge ZODJIHOUE La gestion axée sur la Performance et les Résultats appliquée à la gestion des Finances Publiques: Préparation et Mise en place du Budget axée sur la performance et les résultats Joël Darius Eloge ZODJIHOUE

Plus en détail

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1 ALLEMAGNE AM021f-Y 1 M. Levin Holle, Directeur de section, Chef de la délégation allemande Discours de la délégation allemande à l occasion de l Assemblée annuelle 2013 de la BERD Nous sommes heureux que

Plus en détail

ECE/AC.21/SC/2013/4 EUDCE1206040/1.9/SC11/4

ECE/AC.21/SC/2013/4 EUDCE1206040/1.9/SC11/4 Nations Unies Conseil économique et social ECE/AC.21/SC/2013/4 Distr. générale 18 novembre 2013 Français Original: anglais, français et russe Commission économique pour l Europe Réunion de haut niveau

Plus en détail

Région Bretagne Auto-mobilité et intelligence territoriale L équation gagnante pour la Banque (exemple)

Région Bretagne Auto-mobilité et intelligence territoriale L équation gagnante pour la Banque (exemple) Région Bretagne Auto-mobilité et intelligence territoriale L équation gagnante pour la Banque (exemple) 1 Notre dessein Caractériser la liaison entre stratégie d activités et stratégie de mobilités grâce

Plus en détail

DIALOGUE AVEC LES CONSTRUCTEURS DE VEHICULES

DIALOGUE AVEC LES CONSTRUCTEURS DE VEHICULES CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT 2 rue André Pascal, F-75775 PARIS CEDEX 16 TEL. 33 (0)1 45 24 97 10 / FAX: 33 (0)1 45 24 97 42 e-mail: ecmt.contact@oecd.org

Plus en détail

Le tableau d'affichage du marché unique

Le tableau d'affichage du marché unique Le tableau d'affichage du marché unique Performance par outil de gouvernance L'Europe est à vous (Période de référence: 01/2013-12/2013) À propos Le marché unique offre d'innombrables possibilités aux

Plus en détail

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION

VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION VISION 2040 DE LA VISION À L'ACTION La VISION 2040 définit un avenir où le transport collectif apporte une contribution maximale à la qualité de vie ainsi que des avantages favorables à une société animée

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

Marketing Mix: Prix 1

Marketing Mix: Prix 1 Marketing Mix: Prix 1 Les objectifs d apprentissage de ce module visent à: comprendre les étapes pour développer une stratégie de marketing définir le «Marketing mix» déterminer les principes directeurs

Plus en détail

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes vec l ouverture du Maroc sur l environnement international et sur les mécanismes et les enjeux planétaires du développement et de la coopération socioéconomique, ainsi qu avec le développement du mouvement

Plus en détail

N 25 juin 2015. Secrétariat de la CCMOSS 1/6

N 25 juin 2015. Secrétariat de la CCMOSS 1/6 N 25 juin 2015 Secrétariat de la CCMOSS 1/6 ACTUALITES 10 conseils pour simplifier l achat public...... 3 D E F I N I T I O N Qu est-ce que le PNAAPD?...3 R E G L E M E N T A T I O N Sur qui porte l obligation

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 LES INSTRUMENTS FINANCIERS DE LA POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 La Commission européenne a adopté des propositions législatives concernant la politique de cohésion 2014-2020

Plus en détail

Fonds FEDER-INTERREG. Julie MENARD. CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation

Fonds FEDER-INTERREG. Julie MENARD. CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation Fonds FEDER-INTERREG Julie MENARD CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation Fonds FEDER - INTERREG Politique de cohésion et fonds européens structurels et d investissement

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX

COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX PARLEMENTAIRE DE S COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX La Commission de l économie, du commerce, du travail et des blocs commerciaux examine les questions économiques

Plus en détail

Marketing Mix: Promotion

Marketing Mix: Promotion Marketing Mix: Promotion 1 Les objectifs d apprentissage de ce module visent à: comprendre les étapes pour développer une stratégie de marketing définir le marketing mix déterminer les principes directeurs

Plus en détail

Présentation Printemps de la Mobilité 2014

Présentation Printemps de la Mobilité 2014 Présentation Printemps de la Mobilité 2014 Mobile en ville! Le casse-tête des villes pourquoi, un casse-tête? accroissement de la distance domicile travail séparation géographique des activités : logement,

Plus en détail

Le Plan de déplacementsd. au Cœur de la des Entreprises. Démarche globale de mise en œuvre d un d P.D.E. ou comment donner du sens à vos déplacements

Le Plan de déplacementsd. au Cœur de la des Entreprises. Démarche globale de mise en œuvre d un d P.D.E. ou comment donner du sens à vos déplacements Le Plan de déplacementsd au Cœur de la Stratégie des Entreprises Démarche globale de mise en œuvre d un d P.D.E. 25 janvier 2006 Document 7ème SenS libre d utilisation sous réserve d en citer la source

Plus en détail

CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN : DÉFIS ET PROMESSES DE LA LIBÉRALISATION. Montréal, 24 29 mars 2003

CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN : DÉFIS ET PROMESSES DE LA LIBÉRALISATION. Montréal, 24 29 mars 2003 ATConf/5-WP/107 1 26/3/03 CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN : DÉFIS ET PROMESSES DE LA LIBÉRALISATION Montréal, 24 29 mars 2003 Point 2 : 2.5 : Examen des questions clés de réglementation dans le

Plus en détail

Un objectif majeur : la réduction des gaz à effet de serre. Cinq scénarios envisagés 1

Un objectif majeur : la réduction des gaz à effet de serre. Cinq scénarios envisagés 1 FEUILLE DE ROUTE CEE POUR L ENERGIE 2050 PRESENTATION Un objectif majeur : la réduction des gaz à effet de serre L'Union Européenne s'est fixé comme objectif d'ici à 2050 de réduire les émissions de gaz

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières DIRECTORATE FOR FINANCIAL AND ENTERPRISE AFFAIRS Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières RECOMMANDATION DU CONSEIL Ces Principes et Bonnes Pratiques

Plus en détail

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 La Belgique joue actuellement un rôle de premier plan dans le déploiement de nouvelles technologies pour l internet à très haut débit. Les

Plus en détail

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Cluj-Napoca / Transylvanie http://www.institutfrancais-roumanie.com Appel à contribution

Plus en détail

ECOWAS REGIONAL ELECTRICITY REGULATORY AUTHORITY

ECOWAS REGIONAL ELECTRICITY REGULATORY AUTHORITY ECOWAS REGIONAL ELECTRICITY REGULATORY AUTHORITY ENERGIES RENOUVELABLES ET MARCHÉ DE L'ÉLECTRICITÉ DE LA CEDEAO: PERSPECTIVES DU CADRE RÉGLEMENTAIRE RÉGIONAL Plan 1) Textes et Principes de Base 2) Activités

Plus en détail

Concours sur la protection du climat

Concours sur la protection du climat Concours sur la protection du climat Les maisons des Amis de la Nature tissent un réseau international pour protéger le climat 3 La protection du climat nous concerne tous! La protection du climat est

Plus en détail

9HUV XQH SODWHIRUPH LQGXVWULHOOH SRXU OHVQDQRWHFKQRORJLHV

9HUV XQH SODWHIRUPH LQGXVWULHOOH SRXU OHVQDQRWHFKQRORJLHV 63((&+ 3KLOLSSH%XVTXLQ Commissaire européen chargé de la Recherche 9HUV XQH SODWHIRUPH LQGXVWULHOOH SRXU OHVQDQRWHFKQRORJLHV Conférence "Production durable : le rôle des nanotechnologies" &RSHQKDJXHRFWREUH

Plus en détail

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario L Association canadienne du propane Février 2013 Association canadienne du propane Mémoire pour le

Plus en détail

BKW SA - Stratégie et recommandations. Assemblée générale de ener-j / 30 avril 2014 Renato Sturani

BKW SA - Stratégie et recommandations. Assemblée générale de ener-j / 30 avril 2014 Renato Sturani BKW SA - Stratégie et recommandations Assemblée générale de ener-j / 30 avril 2014 Renato Sturani Agenda Jura et Jura Bernois Suisse Stratégie énergétique 2050 Marché de l'électricité: situation temporaire

Plus en détail

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 JCDecaux France Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Novembre 2012 PRESENTATION DU CADRE DU REPORTING 1 Description de la

Plus en détail

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE 12 nov. 2014 COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE Elu référent : Luc Rémond Le 12 novembre 2014 Voreppe Hôtel de ville Sommaire de l intervention 1. Chiffres-clé sur les déplacements

Plus en détail

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 JCDecaux France Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Novembre 2015 PRESENTATION DU CADRE DU REPORTING 1 Description de la

Plus en détail

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable.

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Le RSE de BEDEL Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Notre démarche commerciale ne découle pas seulement d une maximisation des profits, mais exige

Plus en détail

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle EVALUATION FINALE CVE/071 Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle FICHE SYNTHÉTIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Cap-Vert Projet d appui

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2012-2015

Plan d action de développement durable 2012-2015 Plan d action de développement durable 2012-2015 1 contexte Avec l adoption de sa Politique de développement durable par le Conseil d administration le 15 mai 2008, l École de technologie supérieure (ÉTS)

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse Stratégie du CECODHAS sur l efficacité énergétique et la prévention de la précarité énergétique dans le

Plus en détail

***I PROJET DE RAPPORT

***I PROJET DE RAPPORT PARLEMENT EUROPÉEN 2009-2014 Commission des transports et du tourisme 20.6.2013 2011/0327(COD) ***I PROJET DE RAPPORT sur la proposition de directive du Parlement européen et du Conseil modifiant la directive

Plus en détail

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE Cette note technique a été publiée par le Secrétariat international de l ITIE en collaboration avec GIZ (Coopération internationale allemande). L'objectif de cette note est de prodiguer des conseils aux

Plus en détail

ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains

ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains Exemple 3 = Jura : Un exemple pratique qui montre l intérêt pour les communes Michel Hirtzlin, chef de service SID SOMMAIRE 1. Brève introduction 2. Le processus

Plus en détail

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement La République de Madagascar Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Thème : Les Nouvelles Approches

Plus en détail

Résultats du projet REPAIR

Résultats du projet REPAIR Résultats du projet REPAIR Reconquête des friches militaires en milieu urbain La fermeture des casernes militaires est généralement extrêmement rapide et a d importantes conséquences sur l économie et

Plus en détail

Demande d interprétation de crédit et Demande d innovation et de design Procédures à l intention des fournisseurs de LEED Canada pour les habitations

Demande d interprétation de crédit et Demande d innovation et de design Procédures à l intention des fournisseurs de LEED Canada pour les habitations Demande d interprétation de crédit et Demande d innovation et de design Procédures à l intention des fournisseurs de LEED Canada pour les habitations Ce document résume toutes les procédures de soumission

Plus en détail