Les antalgiques : actualités. 6 Journée franc-comtoise de la douleur 24 mai 2012 Besançon

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les antalgiques : actualités. 6 Journée franc-comtoise de la douleur 24 mai 2012 Besançon"

Transcription

1 Les antalgiques : actualités 6 Journée franc-comtoise de la douleur 24 mai 2012 Besançon

2 Les antalgiques : actualités Nouvelles classes médicamenteuses Nouvelles molécules Nouvelles cinétiques Nouvelles galéniques

3 Douleurs nociceptives : les antalgiques Paracétamol AINS Nefopam Lamaline Codéine Tramadol Morphine Fentanyl Oxycodone Hydromorphone non opioïdes opioïdes faibles opioïdes forts

4 Douleurs nociceptives : les antalgiques Lamaline Codéine Tramadol Morphine Fentanyl Oxycodone Hydromorphone opioïdes faibles opioïdes forts

5 Douleurs nociceptives : les antalgiques Morphine Fentanyl Oxycodone Hydromorphone opioïdes faibles opioïdes forts

6 Douleurs nociceptives : les antalgiques Fentanyl Transdermique : Durogésic Transmuqueux : Actiq opioïdes forts

7 Douleurs nociceptives : les antalgiques Fentanyl Transdermique : Durogésic Transmuqueux : Actiq Abstral Effentora Instanyl Pecfent opioïdes forts

8 Les antalgiques : actualités Nouvelles classes médicamenteuses Nouvelles molécules Nouvelles cinétiques Nouvelles galéniques du citrate de Fentanyl par voie transmuqueuse Fentanyl d Action Rapide FAR

9 Douleurs nociceptives cancéreuses SOR 2002 : dose et interdose

10 Douleurs nociceptives cancéreuses dose et interdose Skenan LP Oxycontin LP Durogésic Actiskenan Oxynorm Fentanyl AR Sophidone

11

12

13

14

15 Actiq Comprimé avec applicateur buccal. Abstral Comprimé sublingual à dissolution rapide Effentora Comprimé effervescent gingival ou sublingual Oravescent Instanyl Solution aqueuse pour pulvérisation nasale Pompe Valois Pharma Vp7 PecFent Solution pectinée pour pulvérisation nasale PecSys

16 Actiq Comprimé avec applicateur buccal. Abstral Comprimé sublingual à dissolution rapide Effentora Comprimé effervescent gingival ou sublingual Oravescent Instanyl Solution aqueuse pour pulvérisation nasale Pompe Valois Pharma Vp7 PecFent Solution pectinée pour pulvérisation nasale PecSys

17 Actiq Comprimé avec applicateur buccal. Abstral Comprimé sublingual à dissolution rapide Effentora Comprimé effervescent gingival ou sublingual Oravescent Instanyl Solution aqueuse pour pulvérisation nasale Pompe Valois Pharma Vp7 PecFent Solution pectinée pour pulvérisation nasale PecSys

18 Actiq Comprimé avec applicateur buccal. Abstral Comprimé sublingual à dissolution rapide Effentora Comprimé effervescent gingival ou sublingual Oravescent Instanyl Solution aqueuse pour pulvérisation nasale Pompe Valois Pharma Vp7 PecFent Solution pectinée pour pulvérisation nasale PecSys

19 Actiq Comprimé avec applicateur buccal. Abstral Comprimé sublingual à dissolution rapide Effentora Comprimé effervescent gingival ou sublingual Oravescent Instanyl Solution aqueuse pour pulvérisation nasale Pompe Valois Pharma Vp7 PecFent Solution pectinée pour pulvérisation nasale PecSys

20 Recommandations HAS mars 2010

21 Recommandations HAS mars 2010

22 Recommandations HAS mars 2010

23 Recommandations HAS mars 2010

24 Fentanyl AR pour les accès douloureux La voie transmuqueuse nasale a les mêmes indications que la voie transmuqueuse buccale et peut être préférée chez les sujets ayant des mucites et des lésions bucco-gingivales. La voie nasale est contre indiquée en cas d obstruction sévère des voies aériennes, d épistaxis chronique ou de radiothérapie de la face. Seuls Actiq et Effentora permettent une modulation de la dose absorbée, en arrêtant l application ou en retirant le comprimé avant la fin de la dissolution.

25 Fentanyl AR pour les accès douloureux Actiq, Abstral, Effentora, Instanyl, PecFent - AMM pour la douleur cancéreuse - chez un patient traité par morphinique - efficacité dans les douleurs neuropathiques cancéreuses - potentiel addictif - soins douloureux

26 Quelles galéniques/cinétiques pour quelles douleurs? Traitement de la douleur de fond Titration Equilibration du traitement de fond Accès douloureux paroxystiques Skenan Oxycontin Durogésic Sophidone Actiskenan Oxynorm Abstral Actiq Effentora Instanyl PecFent

27 Merci de votre attention

ACCÈS DOULOUREUX PAROXYSTIQUES (ADP)

ACCÈS DOULOUREUX PAROXYSTIQUES (ADP) ACCÈS DOULOUREUX PAROXYSTIQUES (ADP) Définition : Exacerbation transitoire d une douleur cancéreuse existante déjà contrôlée par un traitement de fond adapté. Réseau Régional Douleur en Basse-Normandie

Plus en détail

Dr Gabriel ABITBOL Equipe Mobile Douleur et Soins palliatifs GH Paris Centre Cochin Broca Hotel Dieu APHP

Dr Gabriel ABITBOL Equipe Mobile Douleur et Soins palliatifs GH Paris Centre Cochin Broca Hotel Dieu APHP Que faire quand la morphine est mal tolérée? Journée de la filière gériatrique nord 92 Février 2016 Dr Gabriel ABITBOL Equipe Mobile Douleur et Soins palliatifs GH Paris Centre Cochin Broca Hotel Dieu

Plus en détail

ONCOMEL Le 15 novembre Dr Neu Jean-Charles USP Polyclinique du Bois

ONCOMEL Le 15 novembre Dr Neu Jean-Charles USP Polyclinique du Bois ONCOMEL Le 15 novembre 2016 Dr Neu Jean-Charles USP Polyclinique du Bois Complexité du domicile Complexité par elle-même de la maladie cancéreuse! Contexte social et familial Disponibilité des soignants

Plus en détail

SURVEILLANCE ET UTILISATION DES OPIOIDES A DOMICILE

SURVEILLANCE ET UTILISATION DES OPIOIDES A DOMICILE SURVEILLANCE ET UTILISATION DES OPIOIDES A DOMICILE Marie-Dominique MOUILLEVOIS IDEL / IRD - Structure Douleur Chronique Hôpital Eugénie DU Douleur et Soins Palliatifs Master 2 Sciences cliniques en Soins

Plus en détail

Douleur du cancer. - Le 08 Octobre Jean-Michel PELLAT GROUPE HOSPITALIER MUTUALISTE DE GRENOBLE

Douleur du cancer. - Le 08 Octobre Jean-Michel PELLAT GROUPE HOSPITALIER MUTUALISTE DE GRENOBLE Douleur du cancer - Le 08 Octobre 2013 - Jean-Michel PELLAT Centre d Evaluation et de Traitement de la Douleur GROUPE HOSPITALIER MUTUALISTE DE GRENOBLE Clinique d Alembert, Clinique des Eaux Claires,

Plus en détail

Aide mémoire. Traitements médicamenteux de la douleur nociceptive. Equipes ressources du département :

Aide mémoire. Traitements médicamenteux de la douleur nociceptive. Equipes ressources du département : Equipes ressources du département : Consultations d évaluation et de traitement de la douleur : CH Chartres : 02 37 30 38 13 consult-douleur@ch-chartres.fr CH Dreux : 02 37 51 50 63 Douleur aiguë : douleuraigue@ch-dreux.fr

Plus en détail

Approche infirmière. Dr. Roseline DUCLOS Algologue Le Mans. Journée IRD Pays Loire / Bretagne - REDO - Vannes 29 Janvier 2010

Approche infirmière. Dr. Roseline DUCLOS Algologue Le Mans. Journée IRD Pays Loire / Bretagne - REDO - Vannes 29 Janvier 2010 Approche infirmière Dr. Roseline DUCLOS Algologue Le Mans Journée IRD Pays Loire / Bretagne - REDO - Vannes 29 Janvier 2010 Epidémiologie 320 000 nouveaux cas de cancer en France en 2005 700 000 patients

Plus en détail

Les traitements de la douleur. Docteur Anne Rohan, EMASP Docteur Sophie Saizy-Callaert, Pharmacie Docteur Stéphanie Poullain-Termeau, Pharmacie

Les traitements de la douleur. Docteur Anne Rohan, EMASP Docteur Sophie Saizy-Callaert, Pharmacie Docteur Stéphanie Poullain-Termeau, Pharmacie Les traitements de la douleur Docteur Anne Rohan, EMASP Docteur Sophie Saizy-Callaert, Pharmacie Docteur Stéphanie Poullain-Termeau, Pharmacie 18 1 Plan Les traitements non médicamenteux La douleur neurogène

Plus en détail

Aide mémoire. Traitements médicamenteux de la douleur nociceptive. Equipes ressources du département :

Aide mémoire. Traitements médicamenteux de la douleur nociceptive. Equipes ressources du département : Equipes ressources du département : Consultations d évaluation et de traitement de la douleur : CH Chartres : 02 37 30 38 13 consult-douleur@ch-chartres.fr CH Dreux : 02 37 51 50 63 Douleur aiguë : douleuraigue@ch-dreux.fr

Plus en détail

SPÉCIFICITÉS DE LA DOULEUR EN CANCÉROLOGIE. Dr Lamyaa FAHDI EMASP CHI Pontarlier

SPÉCIFICITÉS DE LA DOULEUR EN CANCÉROLOGIE. Dr Lamyaa FAHDI EMASP CHI Pontarlier SPÉCIFICITÉS DE LA DOULEUR EN CANCÉROLOGIE Dr Lamyaa FAHDI EMASP CHI Pontarlier DÉFINITION DE LA DOULEUR «une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable liée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle

Plus en détail

PRISE EN CHARGE D UNE DOULEUR CANCÉREUSE. Dr H PEYRIERE 2016

PRISE EN CHARGE D UNE DOULEUR CANCÉREUSE. Dr H PEYRIERE 2016 1 PRISE EN CHARGE D UNE DOULEUR CANCÉREUSE Dr H PEYRIERE 2016 Généralités 2 Evaluation de la douleur chez le patient cancéreux : Antécédents Histoire du cancer Histoire du syndrome douloureux Modalités

Plus en détail

Prise en charge de la douleur

Prise en charge de la douleur Prise en charge de la douleur 1 Rappel des obligations La prise en charge de la douleur est une obligation légale. Loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits du malade et à la qualité du système

Plus en détail

TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DE LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE CAPACITE DE GERIATRIE

TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DE LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE CAPACITE DE GERIATRIE TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DE LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE CAPACITE DE GERIATRIE Dr Françoise ESCOUROLLE-PELTIER Unité de Soins Palliatifs Gériatriques - Hôpital BRETONNEAU Hôpitaux Universitaires Paris

Plus en détail

Douleurs induites par les soins

Douleurs induites par les soins Douleurs induites par les soins Mademoiselle Lydie BRIANDET (infirmière) Madame Laurence GAULTIER (aide-soignante) Docteur Hervé MIGNOT Formation EHPAD CODESPA 36 Douleur : définition (IASP) «Expérience

Plus en détail

Mécanismes d action et action des Antalgiques et Anti-Inflammatoires Non stéroïdiens. F Puisset 20 dec 2012

Mécanismes d action et action des Antalgiques et Anti-Inflammatoires Non stéroïdiens. F Puisset 20 dec 2012 Mécanismes d action et action des Antalgiques et Anti-Inflammatoires Non stéroïdiens F Puisset 20 dec 2012 PLAN 1 Rappels sur la douleur 1.1Définition de la douleur 1.2 Voies de signalisation de la douleur

Plus en détail

Souffrance et douleur en fin de vie. Dr Sophie Pugliese Unité de Soins Palliatifs Consultation douleurs chroniques Hôpital J.

Souffrance et douleur en fin de vie. Dr Sophie Pugliese Unité de Soins Palliatifs Consultation douleurs chroniques Hôpital J. Souffrance et douleur en fin de vie Dr Sophie Pugliese Unité de Soins Palliatifs Consultation douleurs chroniques Hôpital J. Ducuing Toulouse Notion de souffrance totale Différentes douleurs Les traitements

Plus en détail

ANTALGIQUES DE PALIER III :

ANTALGIQUES DE PALIER III : ANTALGIQUES DE PALIER III : OXYCODONE, HYDROMORPHONE SPES / NEPALE Date : Protocole validé et réactualisé le 13/12/2013 Recommandations de l EAPC (European Association Paliative Care) : 1 «La Morphine

Plus en détail

Paliers Co-analgésie Effets indésirables

Paliers Co-analgésie Effets indésirables DU de Soins Palliatifs et d Accompagnement Séminaire Evaluation et traitement de la douleur LES ANTALGIQUES ET LEUR UTISATION Paliers Co-analgésie Effets indésirables Service d accompagnement et de soins

Plus en détail

Introduction (1) «Fausses croyances»: les patients «psy» ne souffrent pas, sont insensibles à la douleur, présenteraient une analgésie totale

Introduction (1) «Fausses croyances»: les patients «psy» ne souffrent pas, sont insensibles à la douleur, présenteraient une analgésie totale Introduction (1) La douleur chez les patients ayant une maladie psychiatrique a été pendant longtemps négligée voire ignorée «Fausses croyances»: les patients «psy» ne souffrent pas, sont insensibles à

Plus en détail

Prise en charge des métastases osseuses Approche médicamenteuse

Prise en charge des métastases osseuses Approche médicamenteuse Prise en charge des métastases osseuses Approche médicamenteuse S Lozano Hôpital Larrey 08 Octobre 2010 Les métastases osseuses Fréquentes 3 ème localisation (poumon, foie) 30 à 50% des patients 40% dans

Plus en détail

TRAITEMENT DE LA DOULEUR DU SUJET AGE

TRAITEMENT DE LA DOULEUR DU SUJET AGE TRAITEMENT DE LA DOULEUR DU SUJET AGE Dr Françoise ESCOUROLLE-PELTIER Unité de Soins Palliatifs - Hôpital BRETONNEAU 21.03.2012 CONSEQUENCES DE LA PRISE EN CHARGE INSUFFISANTE DE LA DOULEUR Pour le malade

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 3 septembre 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 3 septembre 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 3 septembre 2008 OXYCONTIN LP 15 mg B/ 28 (CIP : 384 584-4) OXYCONTIN LP 30 mg B/ 28 (CIP : 384 587-3) OXYCONTIN LP 60 mg B/ 28 (CIP : 384 598-5) OXYCONTIN LP 120 mg

Plus en détail

La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, en rapport avec une lésion tissulaire réelle ou potentielle ou décrite en

La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, en rapport avec une lésion tissulaire réelle ou potentielle ou décrite en LA DOULEUR DU CANCER Marie Claire BEPOIX et Dr Cédric BAUDET Pôle SOINS DE SUPPORT Équipe Mobile d Accompagnement et de Soins Palliatifs CH PONTARLIER 2007 Mise à jour 2013 DÉFINITIONS La douleur est une

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juillet 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juillet 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 juillet 2009 EFFENTORA 100 microgrammes, comprimé gingival B/4 (CIP : 392 207 1) B/28 (CIP : 392 208 8) EFFENTORA 200 microgrammes, comprimé gingival B/4 (CIP : 392

Plus en détail

ANTALGIQUES. M. Rochas

ANTALGIQUES. M. Rochas ANTALGIQUES M. Rochas Définition La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable liée à une lésion tissulaire existence ou potentiel. Caractère multifactoriel : dimension sensorielle

Plus en détail

TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DE LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE

TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DE LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DE LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE CAPACITE DE GERIATRIE Dr Françoise ESCOUROLLE-PELTIER Unité de Soins Palliatifs - Hôpital BRETONNEAU 20.03.2013 CONSEQUENCES DE LA PRISE EN CHARGE

Plus en détail

La Morphine et les opioïdes forts. DU Prise en Charge de la Douleur. Université de l Etat d Haïti. Janvier 2016

La Morphine et les opioïdes forts. DU Prise en Charge de la Douleur. Université de l Etat d Haïti. Janvier 2016 Pharmacologie des antalgiques du palier 3 La Morphine et les opioïdes forts DU Prise en Charge de la Douleur Université de l Etat d Haïti Janvier 2016 Dr Marie-Thérèse de Kergariou anesthésiste-réanimateur

Plus en détail

PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DE LA DOULEUR DU SUJET AGE

PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DE LA DOULEUR DU SUJET AGE PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DE LA DOULEUR DU SUJET AGE DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE d ONCO-GERIATRIE Dr Françoise ESCOUROLLE-PELTIER Unité de Soins Palliatifs - Hôpital BRETONNEAU 17.12.2010 CONSEQUENCES

Plus en détail

«Les opioïdes à action rapide : un plus dans le traitement des accès douloureux paroxystiques en cancérologie?»

«Les opioïdes à action rapide : un plus dans le traitement des accès douloureux paroxystiques en cancérologie?» Les opioïdes d action rapide (OAR) sont des traitements antalgiques apparus récemment (2001) pour les Accès douloureux paroxystiques (ADP) constatés voici environ 30 ans chez les patients atteints de cancer

Plus en détail

TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DE LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE

TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DE LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DE LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE CAPACITE DE GERIATRIE Dr Françoise ESCOUROLLE-PELTIER USP EMD-SP CLUD-SP - SLD Hôpitaux Universitaires Paris Nord Val de Seine - Hôpital BRETONNEAU

Plus en détail

dans la prise en charge globale des patients douloureux DU Prise en Charge de la Douleur Université de l Etat d Haïti février 2017

dans la prise en charge globale des patients douloureux DU Prise en Charge de la Douleur Université de l Etat d Haïti février 2017 du bon usage des antalgiques dans la prise en charge globale des patients douloureux DU Prise en Charge de la Douleur Université de l Etat d Haïti février 2017 Dr Marie-Thérèse de Kergariou anesthésiste-réanimateur

Plus en détail

Prise en charge de la douleur

Prise en charge de la douleur Les clés de la pratique clinique au CHU de Bordeaux Prise en charge de la douleur Dr M. Cadenne, Pr F. Sztark Unité Soutien Douleur ( 16950 Comité de Lutte contre la Douleur Une des sous-commissions de

Plus en détail

Principes thérapeutiques Familles Paliers Effets indésirables

Principes thérapeutiques Familles Paliers Effets indésirables DU de Soins Palliatifs et d Accompagnement Séminaire Evaluation et traitement de la douleur LES ANTALGIQUES ET LEUR UTISATION Principes thérapeutiques Familles Paliers Effets indésirables Service d accompagnement

Plus en détail

Pharmacologie des antalgiques de paliers 2 et 3 chez la personne âgée. Spécificités du sujet âgé. Valérie GRAS

Pharmacologie des antalgiques de paliers 2 et 3 chez la personne âgée. Spécificités du sujet âgé. Valérie GRAS CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE AMIENS Pharmacologie des antalgiques de paliers 2 et 3 chez la personne âgée Spécificités du sujet âgé Valérie GRAS Centre Régional de Pharmacovigilance d Amiens 08/04/2011

Plus en détail

Bon usage des antalgiques Education du patient douloureux

Bon usage des antalgiques Education du patient douloureux Bon usage des antalgiques Education du patient douloureux Dr Julien NIZARD Centre de Traitement de la Douleur et EA3826, CHU Nantes Définition de la Douleur International Association for the Study of Pain,

Plus en détail

Gestion du patient douloureux chronique en anesthésie

Gestion du patient douloureux chronique en anesthésie Gestion du patient douloureux chronique en anesthésie Docteur ADAM Frédéric Service d anesthésie Groupe Hospitalier Paris Saint-Joseph 185 rue Raymond Losserand- 75014 Paris Déclaration de lien d intérêt

Plus en détail

DOULEUR DES PLAIES CANCEREUSES. Oncovannes 21 avril 2011 UBS Dr Roullet Certain CHBA

DOULEUR DES PLAIES CANCEREUSES. Oncovannes 21 avril 2011 UBS Dr Roullet Certain CHBA DOULEUR DES PLAIES CANCEREUSES Oncovannes 21 avril 2011 UBS Dr Roullet Certain CHBA Plaie cancéreuse : problématiques Fréquence? 5 à 10 % des patients avec un cancer métastatique Cicatrisation? aléatoire

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR EN HAD

LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR EN HAD LA PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR EN HAD LES REGLES D OR 1. Demander au patient s il a mal et le croire 2. Ecouter sa réponse et respecter ses choix 3. Traiter si possible les causes de la douleur 4. Evaluer

Plus en détail

Cas Clinique. Douleurs cancéreuses

Cas Clinique. Douleurs cancéreuses Cas Clinique Douleurs cancéreuses Monsieur Bernard D., âgé de 45 ans, a été admis dans le Centre d évaluation et de traitement de la douleur courant juillet 2000 en raison de douleurs intenses, d origine

Plus en détail

La douleur due au Cancer. Dr Philippe Poulain Polyclinique de l Ormeau Tarbes ICR Toulouse

La douleur due au Cancer. Dr Philippe Poulain Polyclinique de l Ormeau Tarbes ICR Toulouse La douleur due au Cancer Dr Philippe Poulain Polyclinique de l Ormeau 65000 Tarbes ICR 31000 Toulouse Définition de la Douleur «Expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à un domage tissulaire

Plus en détail

SPÉCIFICITÉS ET PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR CANCÉREUSE CHEZ L ADULTE

SPÉCIFICITÉS ET PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR CANCÉREUSE CHEZ L ADULTE SPÉCIFICITÉS ET PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR CANCÉREUSE CHEZ L ADULTE Dr Cécile BESSET, MPaule Renoir Equipe Mobile de Soins Palliatifs CHRU Besançon 25/01/2017 DÉFINITION, GÉNÉRALITÉS «Expérience sensorielle

Plus en détail

SPECIFICITES DES ANTALGIQUES EN GERIATRIE

SPECIFICITES DES ANTALGIQUES EN GERIATRIE SPECIFICITES DES ANTALGIQUES EN GERIATRIE Assises Vendéennes de la Douleur La Roche sur Yon 4 février 2012 Docteur Bruno COMYN Aucun conflit d intérêt TERRAIN: spécificités du patient âgé MEDICAMENT(S):

Plus en détail

GUIDE DE PRESCRIPTION ET D UTILISATION DES ANTALGIQUES

GUIDE DE PRESCRIPTION ET D UTILISATION DES ANTALGIQUES GUIDE DE PRESCRIPTION ET D UTILISATION DES ANTALGIQUES PEC Douleur OPC011.00D1 Version 1 du 25.09.08 NOUVEAUTE DE LA VERSION 1 : Création OBJET : Ce guide est un document d information et d aide à : la

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ PHARMACIE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ PHARMACIE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Direction générale de la santé Sous-direction de la politique des pratiques et produits de santé Bureau du médicament SANTÉ PHARMACIE Circulaire DGS/PP2

Plus en détail

TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHEZ L ENFANT

TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHEZ L ENFANT Fixe : MGOP TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHEZ L ENFANT I/- La maladie. - Douleurs nociceptives : lésions traumatiques ou inflammatoires (les + fréquentes) - Douleurs neuropathiques : secondaires à un dysfonctionnement

Plus en détail

Tramadol Codéïne 2 +/- paracétamol

Tramadol Codéïne 2 +/- paracétamol Une nouvelle classification d'antalgiques pour une meilleure efficacité. Les paliers de l'oms (1986) Tramadol Codéïne 2 +/- paracétamol Morphine Oxycodone Hydromorphone Fentanyl 3 Paracétamol AINS 1 Co

Plus en détail

Nouveaux Antalgiques disponibles en 2010

Nouveaux Antalgiques disponibles en 2010 Nouveaux Antalgiques disponibles en 2010 Docteur Laurent FIGNON Soins de Support Service d Oncologie CHR Bon-Secours - 2010 Douleur et Cancer 320.000 nouveaux cas de Cancer par an (2005) 56% des patients

Plus en détail

La douleur cancéreuse et les accès douloureux paroxystiques

La douleur cancéreuse et les accès douloureux paroxystiques La douleur cancéreuse et les accès douloureux paroxystiques Dr Marie Zinger et Sylvie Thévenot, infirmière référente "douleur" Clinique Victor Hugo- Le Mans Vendredi 30 octobre 2015 La douleur cancéreuse

Plus en détail

Prise en charge de la douleur en fin de vie à domicile : mythe ou réalité? Réseau Oncovannes UBS 29 novembre 2011

Prise en charge de la douleur en fin de vie à domicile : mythe ou réalité? Réseau Oncovannes UBS 29 novembre 2011 Prise en charge de la douleur en fin de vie à domicile : mythe ou réalité? Réseau Oncovannes UBS 29 novembre 2011 Dr Roullet Certain Consultation douleur équipe mobile de soins palliatifs Centre Hospitalier

Plus en détail

MANIEMENT DES ANTALGIQUES dans la douleur chronique (cancéreuse)

MANIEMENT DES ANTALGIQUES dans la douleur chronique (cancéreuse) MANIEMENT DES ANTALGIQUES dans la douleur chronique (cancéreuse) Dr J. Guérin 1,2, Dr S. Rostaing 1 1- Centre d Evaluation et de Traitement de la Douleur Hôpital St Antoine 75012 Paris 2 - Réseau OMEGA

Plus en détail

Marie Claire BEPOIX et Michel DROUART. Pôle SOINS DE SUPPORT Équipe Mobile d Accompagnement d et de Soins Palliatifs CH PONTARLIER

Marie Claire BEPOIX et Michel DROUART. Pôle SOINS DE SUPPORT Équipe Mobile d Accompagnement d et de Soins Palliatifs CH PONTARLIER LA DOULEUR DU CANCER Marie Claire BEPOIX et Michel DROUART Pôle SOINS DE SUPPORT Équipe Mobile d Accompagnement d et de Soins Palliatifs CH PONTARLIER 2007 Mise à jour 2010 Définitions La douleur est une

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi et de la santé

Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère du travail, de l emploi et de la santé Direction générale de la santé Sous-direction de la politique des pratiques et produits de santé Bureau du médicament Personne chargée du dossier : Hélène

Plus en détail

Les antalgiques. I. Définitions. II. Antalgiques de palier Paracétamol. 2. Aspirine et dérivés salicylés

Les antalgiques. I. Définitions. II. Antalgiques de palier Paracétamol. 2. Aspirine et dérivés salicylés Les antalgiques I. Définitions Antalgique = diminue la perception des sensations douloureuses -> Antalgique périphérique : action symptomatique au niveau de la lésion -> Antalgique central : action sur

Plus en détail

La gestion des opioïdes chez les patients cancéreux

La gestion des opioïdes chez les patients cancéreux Douleurs chez un patient atteint de cancer et bon usage des opioïdes Opioids in cancer pain, state of art P. Poulain 1, C. Delorme 2, M. Filbet 3, P. Ginies 4, I. Krakowski 5, J.F. Morère 6, F. Scotté

Plus en détail

La morphine. Alternatives / associations

La morphine. Alternatives / associations Douleur et cancer La morphine Alternatives / associations Tous les droits d auteurs sont réservés à l Institut UPSA de la douleur. Toute modification est interdite. Toute reproduction ou utilisation est

Plus en détail

Aide mémoire. Traitements médicamenteux de la douleur nociceptive. Equipes ressources du département :

Aide mémoire. Traitements médicamenteux de la douleur nociceptive. Equipes ressources du département : Equipes ressources du département : Consultations d évaluation et de traitement de la douleur : CH Chartres : 02 37 30 38 13 consult-douleur@ch-chartres.fr CH Dreux : 02 37 51 50 63 Douleur aiguë : douleuraigue@ch-dreux.fr

Plus en détail

Le traitement médicamenteux de la douleur en soins palliatifs

Le traitement médicamenteux de la douleur en soins palliatifs Certificat interuniversitaire de soins palliatifs Université Catholique de Louvain Le traitement médicamenteux de la douleur en soins palliatifs Dr. Vincent Vandenhaute Cliniques de l Europe, Bruxelles

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 7 septembre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 7 septembre 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 7 septembre 2005 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 29 mars 2000 (J.O. du 07/04/2000) SKENAN L.P. 10 mg, microgranules

Plus en détail

LA DOULEUR : LOCALISATION, INTENSITÉ, ÉVALUATION ET TRAITEMENT. Dr Marie-Claude SCHNEIDER UMSP du CH de Lons le Saunier

LA DOULEUR : LOCALISATION, INTENSITÉ, ÉVALUATION ET TRAITEMENT. Dr Marie-Claude SCHNEIDER UMSP du CH de Lons le Saunier LA DOULEUR : LOCALISATION, INTENSITÉ, ÉVALUATION ET TRAITEMENT Dr Marie-Claude SCHNEIDER UMSP du CH de Lons le Saunier DEFINITION DE LA DOULEUR SELON L I.A.S.P. «La douleur est une expérience sensorielle

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX Dr REVNIC, Unité de Soins Palliatifs, Hopital Jean Jaurès, Paris 19

PRINCIPES GENERAUX Dr REVNIC, Unité de Soins Palliatifs, Hopital Jean Jaurès, Paris 19 PRINCIPES GENERAUX Chercher la cause de la douleur Soulager une douleur aiguë avant qu elle ne se chronicise Débuter le traitement par la voie d administration la plus simple Différencier les douleurs

Plus en détail

Complications loco-régionales et générales au cours du cancer du pancréas

Complications loco-régionales et générales au cours du cancer du pancréas Complications loco-régionales et générales au cours du cancer du pancréas Clémence Horaist (interne) 8/02/2013 STENOSES DOULEUR Cancer du pancréas DENUTRITION Situation du problème Pronostic sombre : -

Plus en détail

Outil d aide à la titration d ACTIQ Citrate de fentanyl

Outil d aide à la titration d ACTIQ Citrate de fentanyl Outil d aide à la titration d ACTIQ Citrate de fentanyl ACTIQ est indiqué pour le traitement des Accès Douloureux Paroxystiques (ADP)* chez les patients âgés de 16 ans ou plus, ayant un cancer et recevant

Plus en détail

La prise en charge de la douleur a fait l objet

La prise en charge de la douleur a fait l objet Les cancers en ORL Prise en charge de la douleur dans les cancers ORL Pain treatment of head and neck cancer M. Navez* J.M. Prades** * Centre d'évaluation et de traitement de la douleur (CETD), CHU de

Plus en détail

Prise en charge de la douleur aigue chez le patient sous Traitement de Substitution aux Opiacés Antalgiques et fonction rénale Antalgiques et

Prise en charge de la douleur aigue chez le patient sous Traitement de Substitution aux Opiacés Antalgiques et fonction rénale Antalgiques et Prise en charge de la douleur aigue chez le patient sous Traitement de Substitution aux Opiacés Antalgiques et fonction rénale Antalgiques et fonction hépatique Prise en charge de la douleur chez le malade

Plus en détail

Chapitre 11 Item 132 UE 5 Thérapeutiques antalgiques, médicamenteuses et non médicamenteuses

Chapitre 11 Item 132 UE 5 Thérapeutiques antalgiques, médicamenteuses et non médicamenteuses Chapitre 11 Item 132 UE 5 Thérapeutiques antalgiques, médicamenteuses et non médicamenteuses I. Antalgiques antinociceptifs II. Antalgiques mixtes III. Antalgiques antidépresseurs IV. Antalgiques antihyperalgésiques

Plus en détail

. Coulouma (Mise ligne 07/01/10 LIPCOM-RM) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

. Coulouma (Mise ligne 07/01/10 LIPCOM-RM) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes DOULUR T SOUFFRANC DOULUR T CANCR Dr Rémy COULOUMA CRLC Val d Aurelle - Montpellier La douleur n est qu une une partie de la souffrance Il faut analyser et essayer de comprendre tenants et aboutissants

Plus en détail

Article extrait de la Revue "ESCARRE N 67"- Septembre Douleur et escarre : les traitements médicamenteux

Article extrait de la Revue ESCARRE N 67- Septembre Douleur et escarre : les traitements médicamenteux Article extrait de la Revue "ESCARRE N 67"- Septembre 2015 Douleur et escarre : les traitements médicamenteux Dr I. DEFOUILLOY1, Dr J. MOYET1 1 Service de Médecine Gériatrique CHU d'amiens Soulager la

Plus en détail

Le plus difficile est de savoir penser ces douleurs

Le plus difficile est de savoir penser ces douleurs LES INTERDOSES LES DOULEURS PAROXYSTIQUES LES DOULEURS INCIDENTES L INSUFFISANCE DU TRAITEMENT DE BASE (CONTINU) LES DOULEURS QUI POURRAIENT SURVENIR LA VIGILANCE LE DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL AVEC DOULEURS

Plus en détail

chez la personne âgée.

chez la personne âgée. PROMOTION DE L AMÉLIORATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES dans le cadre du programme MobiQual Prévenir, évaluer, Prendre en charge La douleur chez la Personne âgée FIche pratique utilisation des opioïdes

Plus en détail

Délai Action. Durée action. Posologie maxi par 24h. Délai d action. Durée d action. Posologie Par 24 h. Oxynorm. Abstral, Effentora, Instanyl

Délai Action. Durée action. Posologie maxi par 24h. Délai d action. Durée d action. Posologie Par 24 h. Oxynorm. Abstral, Effentora, Instanyl Délai Action Durée action Posologie maxi par 24h DAFALGAN 30 à 60mn 4à6h 3 à 4g PERFALGAN 15 à 30mn 4 à 6h 3 à 4g CONTRAMAL LI 20 à 60mn 4à6h 400 mg CONTRAMAL LP 40 mn 12 h 2 prises CONTRAMAL IV 10 à 20mn

Plus en détail

DOULEUR EN CANCEROLOGIE

DOULEUR EN CANCEROLOGIE DOULEUR EN CANCEROLOGIE DEFINITION DE LA DOULEUR SELON L I.A.S.P. «La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à des lésions tissulaires réelles ou possibles ou décrites

Plus en détail

Modes d action des médicaments

Modes d action des médicaments Modes d action des médicaments Matthieu Roustit Pharmacologie clinique Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Joseph Fourier Centre d Investigation Clinique Inserm CIC3, CHU de Grenoble Institut

Plus en détail

TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE

TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE CAPACITE DE GERIATRIE 14.03.2007 Dr Françoise ESCOUROLLE-PELTIER Unité de Soins Palliatifs - Équipe Mobile Hôpital BRETONNEAU CONSEQUENCES DE LA PRISE EN CHARGE

Plus en détail

De la psychophysiolog ie au traitement de la douleur

De la psychophysiolog ie au traitement de la douleur AE Bilan de l appareil locomoteur DOULEUR. GENERALITES De la psychophysiolog ie au traitement de la douleur Dr V. TUZZOLINO CETD Hôpital de la Timone 1 Service de Neurochirurgie Fonctionnelle Hôpital de

Plus en détail

ACCES DOULOUREUX PAROXYSTIQUES EN CANCEROLOGIE

ACCES DOULOUREUX PAROXYSTIQUES EN CANCEROLOGIE ACCES DOULOUREUX PAROXYSTIQUES EN CANCEROLOGIE Dr Serge Robard CRLCC Nantes REDO Octobre 2008 Introduction 4 Difficultés de prise en charge des douleurs chez le cancéreux Gestion des effets secondaires

Plus en détail

3. UTILISATION DE LA MORPHINE

3. UTILISATION DE LA MORPHINE 3. UTILISATION DE LA MORPHINE EN RHUMATOLOGIE Pr. Richard Trèves, Dr Serge Perrot CARACTÉRISTIQUES DE LA DOULEUR AIGUË EN RHUMATOLOGIE Les malades atteints d affections ostéoarticulaires peuvent ressentir

Plus en détail

Douleur & Antalgiques / Analgésiques / AINS

Douleur & Antalgiques / Analgésiques / AINS Douleur & Antalgiques / Analgésiques / AINS 2015-2016 V1.6/PF 1 Priorité nationale Sous-estimation, fatalité Prise en compte Organisation Évaluation Thérapeutiques + de possibilités Modification des règles

Plus en détail

LES TRAITEMENTS DE LA DOULEUR. D.Blet. Unité de consultations de la douleur

LES TRAITEMENTS DE LA DOULEUR. D.Blet. Unité de consultations de la douleur LES TRAITEMENTS DE LA DOULEUR D.Blet. Unité de consultations de la douleur TRAITEMENTS ANTALGIQUES EVALUER LA DOULEUR CHOISIR UN TRAITEMENT* 2 EVALUER LA DOULEUR DOULEURS NOCICEPTIVES Par hyperstimulation

Plus en détail

Liste des médicaments

Liste des médicaments CIP7 cip13 nom_court code_eph classe_eph code_atc classe_atc TAUX antiinflammatoires 3898711 3400938987119 ACECLOFENAC EG 100MG CPR 30 M01A1 ANTIRHUMATISMAUX NON STEROIDIENS NON ASSOCIES M01AB16 ACECLOFENAC

Plus en détail

Douleur de la personne âgée: Evaluation prise en charge Journée IRD et psychologues des Pays de la Loire Bretagne vendredi 6 février 2015

Douleur de la personne âgée: Evaluation prise en charge Journée IRD et psychologues des Pays de la Loire Bretagne vendredi 6 février 2015 Douleur de la personne âgée: Evaluation prise en charge Journée IRD et psychologues des Pays de la Loire Bretagne vendredi 6 février 2015 Dr Drake del Castillo Adeline Algologue gériatre - CH de Saint-Nazaire

Plus en détail

Le malade cancéreux douloureux à son domicile. Traitements symptomatiques. Antalgiques et co analgésiques

Le malade cancéreux douloureux à son domicile. Traitements symptomatiques. Antalgiques et co analgésiques Le malade cancéreux douloureux à son domicile Traitements symptomatiques Antalgiques et co analgésiques Généralités Le cancer est le plus souvent douloureux Aux stades précoces : douleur modérée à sévère

Plus en détail

Opioïdes et Douleur du Cancer: Les recommandations en 2013

Opioïdes et Douleur du Cancer: Les recommandations en 2013 Opioïdes et Douleur du Cancer: Les recommandations en 2013 Dr Philippe Poulain USP Polyclinique de l Ormeau 65000 Tarbes phpoulain@wanadoo.fr Les Recommandations RèglesOMS 1986 et 1992 Recommandations

Plus en détail

DIU Soins Oncologiques de Support Novembre Antalgiques opioïdes. Dr Pauline LEROY Service d oncologie et soins de support

DIU Soins Oncologiques de Support Novembre Antalgiques opioïdes. Dr Pauline LEROY Service d oncologie et soins de support DIU Soins Oncologiques de Support Novembre 2015 Antalgiques opioïdes Dr Pauline LEROY Service d oncologie et soins de support PALIER 2: OPIOIDES FAIBLES Palier 2 : codéine Puissance 1/10 morphine Seule

Plus en détail

La démarche palliative

La démarche palliative MID Soins palliatifs Item 69 : Prise en charge des symptômes Les soins palliatifs : Prise en charge des symptômes Josyane Chevallier, Chantal Pascal Unité Mobile de Soutien et de soins Palliatifs (UMSP)

Plus en détail

Opiacés forts (niveau III) Opiacés faibles (niveau II) Médicaments de niveau I. (paracétamol, anti-inflammatoires non stéroïdiens

Opiacés forts (niveau III) Opiacés faibles (niveau II) Médicaments de niveau I. (paracétamol, anti-inflammatoires non stéroïdiens Dr BOUGOUIN-KUHN Opiacés forts (niveau III) Opiacés faibles (niveau II) Médicaments de niveau I (paracétamol, anti-inflammatoires non stéroïdiens AINS, AAS) Classification des Médicaments Analgésiques

Plus en détail

Médicaments antalgiques chez l'adulte

Médicaments antalgiques chez l'adulte Hôpitaux de Toulouse Comité de Lutte contre la Douleur Médicaments antalgiques chez l'adulte (médicaments référencés au CHU de Toulouse) CLUD 10 Version 6 Date d'application : 06/07/12 DCI Spécialités

Plus en détail

Douleur et métastases. N Cantagrel CETD Toulouse 2010

Douleur et métastases. N Cantagrel CETD Toulouse 2010 Douleur et métastases osseuses N Cantagrel CETD Toulouse 2010 Epidemiologie Tumeur Incidence 1 Incidence 2 Après un cancer primitif, 20% présentent une localisation secondaire osseuse Coleman 1997 (1)

Plus en détail

Règles de prescription des opioïdes. O. Bredeau, V. Guastella, L. Labreze, D. Lefebvre-Kuntz,

Règles de prescription des opioïdes. O. Bredeau, V. Guastella, L. Labreze, D. Lefebvre-Kuntz, Règles de prescription des opioïdes O. Bredeau, V. Guastella, L. Labreze, D. Lefebvre-Kuntz, 1 Règles de prescription des opioïdes O. Bredeau, V. Guastella, L. Labreze, D. Lefebvre-Kuntz MISES EN GARDE

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 10 novembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 10 novembre 2004 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de cinq ans par arrêté du 7 février 2000 (JO du 16 février

Plus en détail

Personne âgée et antalgiques Bonnes pratiques

Personne âgée et antalgiques Bonnes pratiques Personne âgée et antalgiques Bonnes pratiques Docteur Sophie PERRIN BESSON Service de Gériatrie Clinique des Cèdres Journée Isère Gérontologie. 18 mai 2017 Quelques définitions incontournables Douleur:

Plus en détail

Antalgiques. Evaluation de la douleur. Classification

Antalgiques. Evaluation de la douleur. Classification Réflexes Jamais 2 antalgiques du même palier OMS Jamais d association de 2 morphiniques Il est fréquent d associer un antalgique d action centrale à un antalgique d action périphérique Réévaluation régulière

Plus en détail

DEFINITION DE LA DOULEUR

DEFINITION DE LA DOULEUR DEFINITION DE LA DOULEUR Selon l IASP International Association for the Study of Pain «La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, liée à une lésion tissulaire présente ou potentielle

Plus en détail

L I. Livret douleur T R. Assistance Publique - Hôpitaux de Paris. Janvier 2011

L I. Livret douleur T R. Assistance Publique - Hôpitaux de Paris. Janvier 2011 Livret douleur Assistance Publique - Hôpitaux de Paris Janvier 2011 U D V R L E O L I E U T R COMITÉ DE RÉDACTION Coordinateur : Dr M. Binhas Membres : Dr G. Abitbol, Dr F. Aubrun, Dr C. Bardin, Dr A.

Plus en détail

Le fentanyl absorbé par voie transmuqueuse est. Utilisation du fentanyl transmuqueux chez le patient présentant des douleurs d origine cancéreuse

Le fentanyl absorbé par voie transmuqueuse est. Utilisation du fentanyl transmuqueux chez le patient présentant des douleurs d origine cancéreuse Utilisation du fentanyl transmuqueux chez le patient présentant des douleurs P. Poulain 1, N. Michenot 2, D. Ammar 3, C. Delorme 4, T. Delorme 5, B. Diquet 6, M. Filbet 7, P. Hubault 6, N. Jovenin 8, I.

Plus en détail

LA DOULEUR Pr. D. de BROUCKER

LA DOULEUR Pr. D. de BROUCKER DEFINITION : LA DOULEUR Pr. D. de BROUCKER Définition de l IASP :International Association for Study of Pain Douleur = expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à un dommage tissulaire

Plus en détail

Ordonnance n 1. Ordonnance n 2. Ordonnance n 3. Ordonnance n 4. Ordonnance n 5. Ordonnance n 6. Ordonnance n 7. Ordonnance n 8.

Ordonnance n 1. Ordonnance n 2. Ordonnance n 3. Ordonnance n 4. Ordonnance n 5. Ordonnance n 6. Ordonnance n 7. Ordonnance n 8. SOMMAIRE Ordonnance n 1 Remplacer un traitement antalgique de palier 2 par un antalgique de palier 3 Ordonnance n 2 Interdoses lors d un traitement par sulfate de morphine à Libération Prolongée (LP) Ordonnance

Plus en détail

M.PARRAD DU/Capacité 24 janvier 2013. Douleur : évaluation, prise en charge

M.PARRAD DU/Capacité 24 janvier 2013. Douleur : évaluation, prise en charge M.PARRAD DU/Capacité 24 janvier 2013 Douleur : évaluation, prise en charge Définition douleur «Expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, liée à une lésion tissulaire présente ou potentielle ou

Plus en détail

Les principes du traitement antalgique: L évaluation de la douleur chez l adulte Les effets secondaires du traitement médicamenteux et leur gestion

Les principes du traitement antalgique: L évaluation de la douleur chez l adulte Les effets secondaires du traitement médicamenteux et leur gestion Comment gérer le traitement antalgique Objectifs du cours 1: Connaître les bases Les principes du traitement antalgique: Les médicaments utilisés ainsi que les modalités de leur utilisation dans le cadre

Plus en détail

LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE. Dr FERGANE. Avril 2005

LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE. Dr FERGANE. Avril 2005 LA DOULEUR CHEZ LE SUJET AGE Dr FERGANE Avril 2005 LA DOULEUR EST LA RANCON DU TROISIEME AGE 70 % sont des douloureux Epidémiologie : céphalées, lombalgies (arthrose), douleurs chroniques Incidence et

Plus en détail

Les médicaments de la douleur. Nicolas MARIE Pharmacien IFSI CHGR UE «Pharmacologie et thérapeutiques» Année 2014-2015

Les médicaments de la douleur. Nicolas MARIE Pharmacien IFSI CHGR UE «Pharmacologie et thérapeutiques» Année 2014-2015 Les médicaments de la douleur Nicolas MARIE Pharmacien IFSI CHGR UE «Pharmacologie et thérapeutiques» Année 2014-2015 Plan 1. Définitions Rappels 2. Les médicaments du palier I 3. Les médicaments du palier

Plus en détail