Difficulté à entrer en relation avec les autres, influençable, à la disposition des autres, crédule, naïf dans la relation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Difficulté à entrer en relation avec les autres, influençable, à la disposition des autres, crédule, naïf dans la relation"

Transcription

1 Des aménagements pour permettre à l élève d accéder aux apprentissages et trouver du plaisir. Besoin de Rechercher le bon dosage d aide car : Si absence d aide : découragement de l élève Si trop d aide : l élève se sentira disqualifié Aide adaptée : pour le respect de l élève et de l enfant pour son épanouissement. Comment accompagner un élève face à la difficulté scolaire Un document de l ASH De l ordre de Difficultés repérées Comment aider? Faire exister l élève «différent» au sein du groupe. Temps d information et de sensibilisation au handicap au sein plus particulièrement de la classe et de l école en général. PSYCHO SOCIAL Besoin de rapport à l autre (communication) Besoin de cadre (la loi) Besoin d appartenance au groupe (socialisation) Difficulté à entrer en relation avec les autres, influençable, à la disposition des autres, crédule, naïf dans la relation Sensible à l environnement, aux changements, aux intervenants, attaché à un seul adulte référent. Recherche une relation fusionnelle avec l adulte. Peut se mettre en danger ou les autres en danger, hyper sensibilité (lumière, forme, mouvements), peut être effrayé (cris d angoisses, réactions imprévisibles) Inhibé, cherche à se faire oublier, hyperactivité, ne se met pas au travail, ne rentre pas dans les activités. Veiller à ce que la disponibilité ne soit pas détournée, exploitée, éveiller le regard des autres élèves, avertir les autres enfants, surveiller du coin de l œil ces victimes potentielles. Développer des situations de travail entre pairs Préparer les changements, expliquer, réconforter, s assurer que les conditions de sécurité sont bonnes (assis à la même place, accompagné, donner les consignes dans ce sens à l AVS) Ne pas multiplier les personnes référentes au départ. Placer l élève près de l enseignant mais trouver un juste équilibre relationnel. Etre attentif aux sensibilités de l élève, le placer près de l enseignant en classe, surveiller l élève pour éviter la crise et le passage à l acte, désamorcer la crise dès les premiers signes (faire appel à l AVS pour canaliser une crise dans son apparition) S autoriser à isoler l élève. Prévoir des rituels qui permettent de déposer les éléments qui l envahissent

2 PSYCHO AFFECTIF Besoin de sécurité et d assurance Besoin d affirmation et de confiance Besoin de grandir et d indépendance Aider l élève à adopter une posture d élève qui a envie d oser apprendre. Un élève souvent confronté à l échec ou du moins à la difficulté d apprendre et qui a peu de confiance en lui. Refus de reconnaître une erreur lors d une évaluation et d être confronté à l échec lors d une tâche. L organisation : Difficulté à organiser son cartable Difficulté à remplir l agenda (cahier de textes) Difficulté à gérer ses affaires sur son bureau Difficulté de rangement Dans toute séance, l élève doit avoir plus de réussites que d échecs. S appuyer sur les réussites, responsabiliser l élève sur une tâche où il sera en situation de réussite. Encourager et valoriser son travail et ses efforts. Multiplier les regards attentionnels. Utiliser des médiateurs pour la médiation (grille correcteur informatique, critères connus à l avance, critères construits avec l élève). Utiliser le tutorat Contrôler le cahier de textes quotidiennement, les outils de liaison, faire une liste Baliser (repères, code couleur ) Utiliser les couleurs ou symboles pour classifier ou ranger. «Scotcher» certains outils N accepter que le strict nécessaire sur le bureau, utiliser un «trieur» Vérifier le cartable. COGNITIF Réflexion et mémoire Traitement et compréhension de l information Evaluation et prise de décision Amener l élève à devenir un «apprenant», se construire des stratégies. Lenteur, fatigabilité Mémorisation difficile, Concentration fugitive. Absence d automatisme effort accru Est vite en surcharge cognitive Rendre l apprentissage accessible et favorable. Alléger l effort, écrire, lire à sa place. Accepter de raccourcir ou de sauter une étape. Baliser les leçons, voire les devoirs : images, dessins, logos Autoriser les tables et les règles, encourager la prise de notes personnelles Mettre à disposition des outils à fonction de mémoire. Recentrer l élève sur la tâche, «tenir le fil» de ce qu il est en train de faire, mettre ne place un processus d étayage pour mener à bien une tâche* Assurer la continuité de la réflexion de l élève malgré les ruptures de son attention Eviter les doubles tâches. Réaliser pour lui les tâches non directement liées à l objectif visé. Amorcer le travail. Prévoir des pauses et respecter strictement les temps de récréation (ne pas

3 surcharger l élève) Fournir des questionnaires intermédiaires et des repères visuels Difficulté à planifier et à faire ses devoirs Désordre dans les méthodologies à appliquer Etre vigilant sur la demande faite du travail personnel, aider à sa réalisation. Planifier avec lui. (commencer par ce qu il redoute) INSTRUMENTAL L espace et le temps La motricité Les apprentissages fondamentaux Compréhension difficile des consignes Il reste dans le faire. Ne fait pas de lien entre les apprentissages Il a des difficultés à comprendre en pensées ce qu il réussit en acte. L écrit Lenteur dans la production Expression écrite difficile voir impossible Graphisme Copie difficile Difficulté de graphisme, de tracés Maths Difficulté à effectuer des opérations. Difficultés à résoudre des problèmes. Oral- expression Manque de spontanéité Accentuer les mots importants, fractionner les consignes complexes, oraliser, reformuler, répéter, expliciter. Fournir du matériel supplémentaire, penser : visuel, auditif, tactile Schématiser, mettre en place des «silences actifs» (contrôler que l élève réfléchit ) Reprendre les outils avec l élève en situation, s assurer qu ils sont utiles, sinon les aménager. Favoriser la «métacognition»* Etre attentif à la «zone proximale de développement»* Multiplier les situations d oral, écrire pour lui (sous sa dictée). Photocopier et aménager les documents (mise en page, surligner, écarter, aérer ) textes à trous pour limiter l écrit, QCM. Contrôler la prise des écrits indispensables Schématiser, mettre en place des silences actifs Schématiser, outiller (feuilles à grands carreaux, autoriser gomme et crayon ), recours à la calculatrice. Fournir du matériel supplémentaire, penser : visuel, auditif, tactile Encourager la communication par le non-verbal, les gestes, les images, un questionnement pertinent. questions fermées, ou donner plusieurs solutions pour qu il en choisisse une, faire des hypothèses à leur place Décoder, rendre explicites les propos de l élève.

4 Mots déformés, stock lexical réduit Syntaxe déficiente, discours fragmenté Pauvreté lexicale, emploi de mots tiroirs. Répéter ou reformuler ou reformuler en apportant du vocabulaire supplémentaire (privilégier le sens à la forme) Eviter de lui demander toujours de répéter, lui proposer de dire à sa place, de trouver les bons mots à sa place, lui prêter le langage Utilisation de codes couleur. Utiliser des supports imagés. Privilégier la prise de sens. Recourir au contexte Elaborer des séances de vocabulaire sur les contraires, des jeux d opposition différences-ressemblances. Difficultés d expression orale (ex. : poésie) Lecture Compréhension verbale Compréhension de plusieurs consignes Réponses non adaptées à l énoncé Evaluer Utiliser un support visuel, éviter les poésies avec un lexique compliqué, réciter en binôme ou seul avec l enseignant, ou ne donner qu un passage. (poésie avec repères visuels, signes dessins pour aide à la mémorisation) S adapter à son rythme de communication Le faire lire près de soi, des phrases courtes subvocaliser Utiliser un cache (transparent) ou guider avec le doigt Aménager la mise en page des documents Reduire la longueur des textes Donner plus de temps, developper le tutorat Lui relire ce qu il a lu Préparer avec lui sa lecture avant Accentuer les mots importants, ralentir le débit Séquencer, fractionner les consignes complexes, donner une consigne à la fois Répéter la consigne. La reformuler Pour les évaluations : Aménager la tâche : lui permettre d oraliser plutôt que lire limiter le nombre d exercices, la longueur du contrôle, simplifier la consigne, lui redemander de la reformuler, noter en positif ou proposer Adapter les évaluations :si trop en difficultés revoir l évaluation dans le contenu en la centrant sur ce qu il a appris même si les acquisitions sont en dessous des autres) Notation : Noter les progrès, relativiser l échelle

5 Références : «définition des concepts de base» (google : taper «fonctions d étayage Brüner») *six fonctions d étayage : (J. Bruner) Réduction des degrés de liberté ; enrôlement ; maintien de l orientation ; signalisation des caractéristiques déterminantes ; contrôle de la frustration ; démonstrations. *Zone Proximale de Développement : (L. Vygodsky) Permettre à l élève de passer de la mise en œuvre collective de situations d apprentissages à l exercice individuel de la pensée. A travers des situations d échanges, le langage apparaît d abord comme un moyen de communication, puis, dans un deuxième temps, il se transforme en langage intérieur et devient un mode de pensée fondamental. * métacognition : Amener l apprenant vers l apprendre, favoriser la connaissance et le contrôle de ses propres processus cognitifs, analyser ses propres processus de pensée ou ceux de quelqu un d autre pour identifier les plus efficaces, s interroger sur ses aptitudes à traiter l information et à répondre à des situations problèmes.

AMENAGEMENTS PEDAGOGIQUES ET STRATEGIES CONSEILLES POUR OPTIMISER LES APPRENTISSAGES

AMENAGEMENTS PEDAGOGIQUES ET STRATEGIES CONSEILLES POUR OPTIMISER LES APPRENTISSAGES AMENAGEMENTS PEDAGOGIQUES ET STRATEGIES CONSEILLES POUR OPTIMISER LES APPRENTISSAGES 1) Concernant le langage oral - Favoriser les temps de parole courts à l oral. - Formuler les consignes en phrases simples,

Plus en détail

Accompagner un enfant présentant un Trouble Spécifique des Apprentissages

Accompagner un enfant présentant un Trouble Spécifique des Apprentissages Accompagner un enfant présentant un Trouble Spécifique des Apprentissages Voici quelques idées pour que l aide d une AVS soit plus efficace lorsqu elle doit s occuper d un enfant présentant un TSA Tout

Plus en détail

Banque de commentaires au bulletin PRÉSCOLAIRE

Banque de commentaires au bulletin PRÉSCOLAIRE Exécution de diverses actions de motricité globale Banque de commentaires au bulletin PRÉSCOLAIRE 01 Coordonner les parties de son corps. 02 Exécuter des actions motrices (ramper, courir, sauter, etc.).

Plus en détail

Adapter la scolarité des élèves en situation de handicap : Généralités

Adapter la scolarité des élèves en situation de handicap : Généralités Adapter la scolarité des élèves en situation de handicap : Généralités Claire Goulet CPC ASH - 2010 Claire Goulet - CPC ASH 67-2010 1 La situation de handicap : Elle est différente de la difficulté scolaire

Plus en détail

Annexe 1. Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1

Annexe 1. Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1 Annexe 1 Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1 1 D après COMITÉ D ORIENTATION DE LA FORMATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT (COFPE). Pour une nouvelle culture de la formation continue

Plus en détail

SÉQUENCE 4. PRODUIRE UN TEXTE : COMPOSER UN RÉCIT, FORMULER OU REFORMULER UN ÉNONCÉ La boutique mystérieuse

SÉQUENCE 4. PRODUIRE UN TEXTE : COMPOSER UN RÉCIT, FORMULER OU REFORMULER UN ÉNONCÉ La boutique mystérieuse EXERCICE 21 SÉQUENCE 4 PRODUIRE UN TEXTE : COMPOSER UN RÉCIT, FORMULER OU REFORMULER UN ÉNONCÉ La boutique mystérieuse Activité demandée à l élève Composer un récit, c est-à-dire : - respecter le libellé

Plus en détail

GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT

GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT 3- GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT Par un formateur/maf Grille de visite en référence aux compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation. Arrêté du 18 Juillet 2013.

Plus en détail

Livret d'accueil des élèves de 6 ème

Livret d'accueil des élèves de 6 ème Année 2009-2010 Livret d'accueil des élèves de 6 ème Nom : Prénom : Classe : Collège Yves Montand Les Barres 61260 Le Theil sur Huisne Tél : 02-37-49-61-07 Mèl : ce.0610959l@ac-caen.fr Adresse site : http://lcs.montand.clg61.ac-caen.fr/lcs/

Plus en détail

Propositions d unités d apprentissage progressives visant les compétences requises en fin d'école maternelle dans les domaines

Propositions d unités d apprentissage progressives visant les compétences requises en fin d'école maternelle dans les domaines Propositions d unités d apprentissage progressives visant les compétences requises en fin d'école maternelle dans les domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Découvrir le monde Devenir élève

Plus en détail

Grille d observation en vue du signalement d un élève en difficulté

Grille d observation en vue du signalement d un élève en difficulté Langage, parole, expression orale Nom et prénom : Classe : Période : Grille d observation en vue du signalement d un élève en difficulté Langage compréhensible Difficultés d articulation Problèmes de syntaxe

Plus en détail

FORMATION GENERALE : EXPRESSION ORALE ET ECRITE EN FRANCAIS

FORMATION GENERALE : EXPRESSION ORALE ET ECRITE EN FRANCAIS MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE D'ENSEIGNEMENT FORMATION GENERALE

Plus en détail

Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations

Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations Version 2 décembre 2014 Cachet MDPH Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d informations Pour l année scolaire 20... / 20... Date de réunion de l équipe

Plus en détail

Résoudre des problèmes mathématiques. F. Duquesne-Belfais

Résoudre des problèmes mathématiques. F. Duquesne-Belfais Résoudre des problèmes mathématiques Objectifs de la résolution de problème Créer des conditions d une activité intellectuelle de véritable recherche: Faire des hypothèses et les tester Faire des essais

Plus en détail

La scolarisation des enfants avec TED à l école maternelle

La scolarisation des enfants avec TED à l école maternelle La scolarisation des enfants avec TED à l école maternelle Armande Perrier Enseignante spécialisée 15 mai 2014 La loi du 11 février 2005 pour l égalité des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Carnet de suivi des apprentissages. à l école maternelle

Carnet de suivi des apprentissages. à l école maternelle Carnet de suivi des apprentissages d Enzo à l école maternelle 2014-2015 École maternelle : section TPS 2015-2016 École maternelle : section PS 2016-2017 École maternelle : 2017-2018 École maternelle :

Plus en détail

Livret de l accompagnateur

Livret de l accompagnateur 15/03/14 16:12 Livret de l accompagnateur INTRODUCTION Dans le cadre de son autoapprentissage en présentiel enrichi ou guidé (en dehors du contexte-classe), l apprenant doit pouvoir se tourner vers un

Plus en détail

Les enjeux du collège :

Les enjeux du collège : Les enjeux du collège : Nouvelles attentes, nouvelle organisation : l arrivée au collège est souvent vécue comme une rupture importante par les élèves de sixième et, de ce fait, l entrée de vos enfants

Plus en détail

PPRE. Lecture de consignes. Groupe de travail «PPRE & Compétences» Octobre 2006 Page : 1

PPRE. Lecture de consignes. Groupe de travail «PPRE & Compétences» Octobre 2006 Page : 1 PPRE Lecture de consignes Groupe de travail «PPRE & Compétences» Octobre 2006 Page : 1 PPRE : Lecture de consignes Introduction Entretien préalable avec l élève Repérage des difficultés Activités communes

Plus en détail

Petit guide pour un remplacement efficace! Circonscription de Châtillon-sur-Seine Sylvie Maupassant Anne Renaut Septembre 2015

Petit guide pour un remplacement efficace! Circonscription de Châtillon-sur-Seine Sylvie Maupassant Anne Renaut Septembre 2015 Petit guide pour un remplacement efficace! Circonscription de Châtillon-sur-Seine Sylvie Maupassant Anne Renaut Septembre 2015 II- A chaque remplacement : bien se renseigner sur les horaires de l'école

Plus en détail

Formation initiale complémentaire Joura, le 13 avril 2013 Laurence Comte EEMCP2

Formation initiale complémentaire Joura, le 13 avril 2013 Laurence Comte EEMCP2 1 SVT ET MAÎTRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE Formation initiale complémentaire Joura, le 13 avril 2013 Laurence Comte EEMCP2 Pourquoi se préoccuper de la maîtrise de la langue française quand on est prof de

Plus en détail

Les tables de multiplications (faits numériques)

Les tables de multiplications (faits numériques) Les tables de multiplications (faits numériques) Qu est-ce qu une stratégie de rappel? Les stratégies de rappel aident les élèves à apprendre les faits numériques de base en faisant appel à leur compréhension

Plus en détail

LA LIAISON GS /CP. Ce que disent les textes :

LA LIAISON GS /CP. Ce que disent les textes : LA LIAISON / Objectifs : Accompagner les ruptures qui placeraient les élèves en difficulté à l entrée au. Assurer des continuités dans les comportements et les apprentissages. Ce que disent les textes

Plus en détail

LA LECTURE SUIVIE AU CYCLE II

LA LECTURE SUIVIE AU CYCLE II LA LECTURE SUIVIE AU CYCLE II Animations du 11 et du 19 mars 2015 PLAN DE L ANIMATION Le choix des œuvres supports La démarche Les activités Ch.Jauneau CPAIEN 68 Définition de la lecture suivie C est une

Plus en détail

APPRENDRE à PARLER. Animation pédagogique 12 octobre 2011. ressource DVD. Circonscription Bergerac-OUEST

APPRENDRE à PARLER. Animation pédagogique 12 octobre 2011. ressource DVD. Circonscription Bergerac-OUEST APPRENDRE à PARLER ressource DVD Circonscription Bergerac-OUEST Animation pédagogique 12 octobre 2011 1 9h -9h20 Plénière Rappels salutaires sur le rôle de l école maternelle en matière de langage Sur

Plus en détail

ATELIER DE SITUATION DE LECTURE/ECRITURE EN GEOGRAPHIE CYCLE 3

ATELIER DE SITUATION DE LECTURE/ECRITURE EN GEOGRAPHIE CYCLE 3 ATELIER DE SITUATION DE LECTURE/ECRITURE EN GEOGRAPHIE CYCLE 3 ANIMATION AIDE PERSONNALISEE Circonscription Caen rive droite, Septembre 2011 En prévision et pendant le déroulement d une séquence sur les

Plus en détail

La liaison GS / CP. Une continuité indispensable. Fabienne Schlund,, IEN

La liaison GS / CP. Une continuité indispensable. Fabienne Schlund,, IEN La liaison GS / CP Une continuité indispensable Fabienne Schlund,, IEN Plan de l animation Objectif: se donner le temps de se concerter Analyse de pratiques et mise en commun Outils institutionnels: les

Plus en détail

Autour de La Diablesse et son enfant de Marie Ndiaye

Autour de La Diablesse et son enfant de Marie Ndiaye CYCLE 2 : Compétences Vivre ensemble : Prendre part à un débat sur la vie de la classe. Exposer son point de vue et ses réactions dans un dialogue ou un débat en restant dans les propos de l échange. Faire

Plus en détail

La pollution des plages

La pollution des plages 1 Fiche enseignant La pollution des plages Aida HARKA, Albanie Ilia ILIEV, Bulgarie 1. Présentation Thème La pollution des eaux et des plages Activités langagières Réception écrite Réception orale Production

Plus en détail

STAGE «PLACER L ORAL AU CŒUR DES APPRENTISSAGES DE LA MATERNELLE»

STAGE «PLACER L ORAL AU CŒUR DES APPRENTISSAGES DE LA MATERNELLE» Paul est en moyenne section. Il a des difficultés langagières. Son lexique est pauvre. La construction des phrases n est pas toujours présente. Il lui arrive encore de dire des phrases sans verbe. Il est

Plus en détail

APPRENDRE A L ECOLE. Sylvie Coustier CPAIEN Oullins 2014/2015

APPRENDRE A L ECOLE. Sylvie Coustier CPAIEN Oullins 2014/2015 APPRENDRE A L ECOLE Sylvie Coustier CPAIEN Oullins 2014/2015 149 Présents Fil rouge conférence 24,40% n ont pas rendu la feuille 54,04% 29, 64% ne sont pas convaincus par la suppression des devoirs 45,96%

Plus en détail

Technique opératoire de l addition posée en colonnes

Technique opératoire de l addition posée en colonnes (CP) Compétences : - Connaître et utiliser les techniques opératoires de l addition et commencer à utiliser celles de la soustraction (sur les nombres inférieurs à 00). - Résoudre des problèmes simples

Plus en détail

1 La Maîtrise de la langue française

1 La Maîtrise de la langue française Les Items du SOCLE COMMUN DE COMPETENCES Collège Soualiga Janvier 2011 1A1 FRANCAIS HIST-GEO ANGLAIS ESPAGNOL MATHS P-C SVT TECHNO DESSIN MUSIQUE EPS 1 La Maîtrise de la langue française 2 La Pratique

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : EXPRESSION ORALE ET ECRITE EN FRANCAIS

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : EXPRESSION ORALE ET ECRITE EN FRANCAIS MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION CERTIFICAT

Plus en détail

Le ticket de caisse Classe de Dominique BERNASCHI CM2 octobre 2007 Ecole Sextius AIX en PROVENCE

Le ticket de caisse Classe de Dominique BERNASCHI CM2 octobre 2007 Ecole Sextius AIX en PROVENCE Le ticket de caisse Classe de Dominique BERNASCHI CM2 octobre 2007 Ecole Sextius AIX en PROVENCE Le ticket de caisse Classe de Dominique BERNASCHI Ecole Sextius AIX en PROVENCE Cette activité est issue

Plus en détail

Comment aider les. élève a-t-il besoin pour être bien en classe? De quoi l él

Comment aider les. élève a-t-il besoin pour être bien en classe? De quoi l él Comment aider les élèves? De quoi l él a-t-il besoin pour être bien en classe? 1 Relation école/familles La relation école-familles doit permettre aux parents : d' avoir une meilleure compréhension du

Plus en détail

Scolariser l enfant autiste

Scolariser l enfant autiste Scolariser l enfant autiste Professeur des écoles spécialisé Mai 2010 Scolariser l enfant autiste Les difficultés des enfants autistes face aux apprentissages et pistes pédagogiques adaptées. Scolariser

Plus en détail

Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l objectif poursuivi

Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l objectif poursuivi L I R E COMPÉTENCE 1 LA MAÎTRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE D A T E Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l objectif poursuivi Repérer les informations dans un texte à partir des éléments

Plus en détail

La leçon de mathématiques : une nécessité. La leçon de mathématiques : une cécessité IEN Roanne Est Novembre 2012

La leçon de mathématiques : une nécessité. La leçon de mathématiques : une cécessité IEN Roanne Est Novembre 2012 La leçon de mathématiques : une nécessité 1 La leçon de mathématiques : Postulat choisi : une nécessité Un fichier n'est pas «bon»ou «mauvais»a priori. C'est l'exploitation que l'enseignant en fera, les

Plus en détail

CE1/CE2. Séquence : Les polygones. Séance Objectifs / Compétences Activités. 1 Définir ce qu est un polygone

CE1/CE2. Séquence : Les polygones. Séance Objectifs / Compétences Activités. 1 Définir ce qu est un polygone CE1/CE2 Séquence : Les polygones Compétence du socle commun : Reconnaitre, nommer et décrire les figures planes Pré-requis : Le repérage des angles droits. Séance Objectifs / Compétences Activités 1 Définir

Plus en détail

Réaliser des panneaux affiches pour informer et sensibiliser les élèves de l établissement aux problèmes liés à la préservation de l environnement.

Réaliser des panneaux affiches pour informer et sensibiliser les élèves de l établissement aux problèmes liés à la préservation de l environnement. Projet 1 : 4 ème A.M. Réaliser des panneaux affiches pour informer et sensibiliser les élèves de l établissement aux problèmes liés à la préservation de l environnement. Séquence 1 : Expliquer pour justifier

Plus en détail

LE LEXIQUE A L' ECOLE MATERNELLE

LE LEXIQUE A L' ECOLE MATERNELLE LE LEXIQUE A L' ECOLE MATERNELLE LES PROGRAMMES L' objectif essentiel de l' école maternelle est l' acquisition d' un langage riche, organisé et compréhensible par l' autre. IO p 12 TRAVAILLER LE LANGAGE

Plus en détail

TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN

TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN Quelles articulations construire entre nos démarches pédagogiques, nos programmes et le socle commun? Aménagement des salles en îlots : TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN LE LIEN AVEC L EVALUATION DU SOCLE COMMUN

Plus en détail

Nouveau regard sur l évaluation des compétences en mathématique

Nouveau regard sur l évaluation des compétences en mathématique Nouveau regard sur l évaluation des compétences en mathématique Michel Ruel, Responsable en mathématique, MEESR Mélanie Tremblay, UQAR-campus Lévis Martin Francoeur, DSFGAP de la Commission scolaire de

Plus en détail

Sensibiliser le personnel enseignant et la direction à la problématique.

Sensibiliser le personnel enseignant et la direction à la problématique. PISTES DE DIFFÉRENCIATION DES INTERVENTIONS AU PRIMAIRE POUR LES ÉLÈVES DYSLEXIQUES/DYSORTHOGRAPHIQUES ENSEIGNANTS ORTHOPÉDAGOGUE ORTHOPHONISTE PSYCHOLOGUE ÉLÈVE PARENTS DIRECTION Sensibiliser le personnel

Plus en détail

CAP MATHS CP Compétences de fin de l école Maternelle à valider comparer des quantités mémoriser la suite des nombres dénombrer une quantité

CAP MATHS CP Compétences de fin de l école Maternelle à valider comparer des quantités mémoriser la suite des nombres dénombrer une quantité 1 CAP MATHS CP Compétences de fin de l école Maternelle à valider comparer des quantités, résoudre des problèmes portant sur les quantités; mémoriser la suite des nombres au moins jusqu à 30; dénombrer

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ET EDUCATIF. «Travailler la motricité fine à partir des Arts Visuels»

PROJET PEDAGOGIQUE ET EDUCATIF. «Travailler la motricité fine à partir des Arts Visuels» PROJET PEDAGOGIQUE ET EDUCATIF «Travailler la motricité fine à partir des Arts Visuels» - é Les jeunes scolarisés à l IMP présentent tous une déficience légère à moyenne. Pour certains d entre eux s ajoutent

Plus en détail

Compétences du socle commun Palier 2 - SEGPA

Compétences du socle commun Palier 2 - SEGPA Compétences du socle commun Palier 2 - SEGPA Palier 2 Compétence 1 La maîtrise de la langue française Dire Date 1 Date 2 Date 3 Travaillée Evaluée Travaillée Evaluée Travaillée Evaluée S exprimer à l oral

Plus en détail

Référentiel fonction / activités Educateur Technique Spécialisé

Référentiel fonction / activités Educateur Technique Spécialisé Référentiel fonction / activités Accompagnement éducatif de la personne ou du groupe Contribue à la mission institutionnelle par la mise en œuvre d activités techniques et professionnelles. Développe une

Plus en détail

Travailler à partir d un album (Agathe) Fiche de préparation Reconnaissance de formes géométriques simples. Regr oupt. coll

Travailler à partir d un album (Agathe) Fiche de préparation Reconnaissance de formes géométriques simples. Regr oupt. coll Travailler à partir d un album (Agathe) Fiche de préparation Reconnaissance de formes géométriques simples. discipline : des instruments pour apprendre séance n : 1 classe : grande section durée : 30 min

Plus en détail

MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS. Oser entrer en communication. Echanger et réfléchir avec les autres. Comprendre et apprendre

MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS. Oser entrer en communication. Echanger et réfléchir avec les autres. Comprendre et apprendre MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS L ORAL Oser entrer en communication Je parle avec les autres enfants. Je parle avec les adultes de l école. Je prononce les mots correctement. Je sais me

Plus en détail

CECRL - nouveau programme CAP-Bac Pro

CECRL - nouveau programme CAP-Bac Pro CECRL - nouveau programme CAP-Bac Pro La réflexion sur le CECRL, le nouveau programme et les nouveaux systèmes d évaluation porte tout autant sur les résultats à atteindre (objectif concret, tâche finale,

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire

Assises de l éducation prioritaire Assises de l éducation prioritaire Demijournée de concertation (partie 1 : constats du diagnostic) Recueil des commentaires et compléments des équipes des réseaux Pour faciliter une synthèse académique,

Plus en détail

Séquence Arts visuels Jean-Joseph Sanfourche

Séquence Arts visuels Jean-Joseph Sanfourche Séquence Arts visuels Jean-Joseph Sanfourche Pilier: La culture humaniste Domaine: Art$ visuel$ Unité d apprentissage: A la manière de Sanfourche Capacités: Connaissances: Avoir de$ repère$ en histoire

Plus en détail

Séquence : Manipuler pour comprendre la situation problème Catégoriser les problèmes CM2

Séquence : Manipuler pour comprendre la situation problème Catégoriser les problèmes CM2 Séquence : Manipuler pour comprendre la situation problème Catégoriser les problèmes CM2 Informations générales Objectif Faire acquérir une méthodologie en 4 étapes, favorisant la résolution des problèmes

Plus en détail

MON CAHIER DE PROGRÈS GRANDE SECTION

MON CAHIER DE PROGRÈS GRANDE SECTION ÉCOLE. MON CAHIER DE PROGRÈS Je m appelle : NOM. GRANDE SECTION PARENTS Ce cahier vous permet de prendre connaissance des progrès que votre enfant réalise tout au long de l année. L enseignant le remplit

Plus en détail

Séquence : Manipuler pour comprendre la situation problème CM1

Séquence : Manipuler pour comprendre la situation problème CM1 Séquence : Manipuler pour comprendre la situation problème CM1 Informations générales Objectif Faire acquérir une méthodologie en 4 étapes,favorisant la résolution des problèmes mathématiques : 1. lire

Plus en détail

Qu est-ce que lire? Lire consiste à mettre en interaction, quasi simultanément et de façon automatisée, l identification de mots et la compréhension

Qu est-ce que lire? Lire consiste à mettre en interaction, quasi simultanément et de façon automatisée, l identification de mots et la compréhension Le travail sur le code alphabétique = travail (systématique en début de CP) sur le phonème, le graphème, la syllabe, le mot, la phrase. D abord apprentissage du déchiffrage du mot selon la voie indirecte,

Plus en détail

PROJET D ECOLE Janvier 2015 Juin 2018

PROJET D ECOLE Janvier 2015 Juin 2018 PROJET D ECOLE Janvier 2015 Juin 2018 Nom de l école : Ecole Félix Leclerc Nom du directeur : Adresse de l école : 22 rue Jean-Louis Maillard 44130 Bouvron Circonscription : Blain La Chapelle Thierry Paitel,

Plus en détail

Utilisation d images dans une démarche d apprentissage dans le domaine «découverte du monde» au cycle I

Utilisation d images dans une démarche d apprentissage dans le domaine «découverte du monde» au cycle I Utilisation d images dans une démarche d apprentissage dans le domaine «découverte du monde» au cycle I Objectif principal : déterminer les caractéristiques physiques de l abeille Pourquoi utiliser des

Plus en détail

EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES

EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES Domaine de compétences 1 Accompagnement social et éducatif spécialisé Instaurer une relation Favoriser la construction de l'identité et le développement des capacités sociales et professionnelles Assurer

Plus en détail

Séquence d apprentissage : Problèmes additifs Composition de 2 états avec recherche de l état final

Séquence d apprentissage : Problèmes additifs Composition de 2 états avec recherche de l état final Séquence d apprentissage : Problèmes additifs Composition de 2 états avec recherche de l état final Auteur : équipe enseignante de Puybrun Description de la séquence : Résoudre des problèmes additifs du

Plus en détail

PLAN DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL

PLAN DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL PLAN DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL Au départ d une formation, les participants n ont pas forcément le même niveau de compétences par rapport aux thèmes abordés. C est la raison pour laquelle nous les invitons

Plus en détail

sciences et technologie

sciences et technologie Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 4 sciences et technologie Inscrire son enseignement dans une logique de cycle Outil d aide à la réflexion des équipes pédagogiques pour

Plus en détail

!! Livret scolaire!!!!!!!!!!! CP

!! Livret scolaire!!!!!!!!!!! CP !! Livret scolaire!!!!!!!!!!! CP!!!! Élève... né(e) le... Année scolaire 2012-2013 Code d évaluation a ar eca na Compétence acquise Compétence à renforcer Compétence en cours dʼacquisition Compétence non

Plus en détail

DISPOSITIF TSA (Troubles Spécifiques des Apprentissages) DYSLEXIE - DYSORTHOGRAPHIE

DISPOSITIF TSA (Troubles Spécifiques des Apprentissages) DYSLEXIE - DYSORTHOGRAPHIE DISPOSITIF TSA (Troubles Spécifiques des Apprentissages) DYSLEXIE - DYSORTHOGRAPHIE Définition : La dyslexie est un trouble structurel de la mise en place des mécanismes d analyse et de reconnaissance

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier Nom et cachet de l établissement Palier Compétence validée le Maîtrise de la langue française Pratique d une langue vivante

Plus en détail

Comment enseigner les sciences expérimentales et la technologie à l école?

Comment enseigner les sciences expérimentales et la technologie à l école? Comment enseigner les sciences expérimentales et la technologie à l école? VIVRE UNE DÉMARCHE D INVESTIGATION AU CYCLE 3 M E R C R E D I 1 1 M A R S 2 0 1 5 J U L I E L A M Y - E R I C J U N C A B R U

Plus en détail

Makaton. Conversation. Reportage photo

Makaton. Conversation. Reportage photo Le programme Makaton s adresse à des enfants souffrant de troubles sévères du langage et/ou de la communication. Il propose des outils pour une communication fonctionnelle, qui associent la parole, les

Plus en détail

Petit mémo d apprentissage

Petit mémo d apprentissage Petit mémo d apprentissage Enseignante Mme wagner 2012-2013 Fiches d aide pour mémoriser les leçons, les mots nouveaux et les poésies en classe de CE1 Je veux apprendre ma poésie. Une poésie ne s'apprend

Plus en détail

http://www.mels.gouv.qc.ca/dftps/interieur/pdf/form

http://www.mels.gouv.qc.ca/dftps/interieur/pdf/form INITIATION AU RÉFÉRENTIEL DES DOUZE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES EN ENSEIGNEMENT LE RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA PROFESSION ENSEIGNANTE La Direction de la formation et de la titularisation

Plus en détail

«à l école, cé dysfficile...»

«à l école, cé dysfficile...» Rennes : Colloque du 21 mars 2009. «à l école, cé dysfficile...» Dominique Vannier Enseignant spécialisé Clis 2 Laval Présentation de la Clis :. Effectif : 13 élèves (6 à 11ans) - 3 déficients auditifs

Plus en détail

Chapitre 2. Comment préparer une leçon de science?

Chapitre 2. Comment préparer une leçon de science? Chapitre 2. Comment préparer une leçon de science? Pour vous aider à bien organiser le déroulement de la leçon voici un tableau-outil qui répertorie les problèmes à résoudre avant la séance et l activité

Plus en détail

Cahier de progrès. Je sais faire. Ecole Maternelle 2012-2013 PETITE SECTION. Classe de Joëlle

Cahier de progrès. Je sais faire. Ecole Maternelle 2012-2013 PETITE SECTION. Classe de Joëlle Cahier de progrès Je sais faire Ecole Maternelle 2012-2013 PETITE SECTION Classe de Joëlle Le jeu et la manipulation constituent l'essentiel des activités de votre enfant au sein de ma classe. Mais en

Plus en détail

Autour d'une programmation «Jardinage» : Élevage d'escargots. École maternelle Les Cougoussolles, Circonscription du Cannet.

Autour d'une programmation «Jardinage» : Élevage d'escargots. École maternelle Les Cougoussolles, Circonscription du Cannet. Autour d'une programmation «Jardinage» : Élevage d'escargots. École maternelle Les Cougoussolles, Circonscription du Cannet. Classe de petite section et de moyenne section. Objectifs visés: Reconnaître,

Plus en détail

Autour des types de textes en cycle 2

Autour des types de textes en cycle 2 Autour des types de textes en cycle 2 Descriptif CP CE1 Compétences de base de fin de cycle 2 Écrire de manière autonome un texte de quelques lignes après avoir préparé, avec l aide de l enseignant, la

Plus en détail

Dictée: de nombreuses propositions

Dictée: de nombreuses propositions Dictée: de nombreuses propositions Faisons le point! Sophie Roch PEMF La dictée traditionnelle Lecture préalable et échanges pour compréhension. Le texte est dicté par l enseignant. Il n est pas préparé

Plus en détail

Ministère de l'éducation Nationale - Direction de l'enseignement Scolaire

Ministère de l'éducation Nationale - Direction de l'enseignement Scolaire Dossier d évaluation Certificat d Aptitude professionnelle Réalisation en Chaudronnerie Industrielle MAI 2009 Fiches d évaluation. Fiches bilan savoir-être et comportement en entreprise. Attestations de

Plus en détail

ACCOMPAGNER UN ENFANT PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DES APPRENTISSAGES

ACCOMPAGNER UN ENFANT PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DES APPRENTISSAGES ACCOMPAGNER UN ENFANT PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DES APPRENTISSAGES Tout d abord, aider un enfant, ce n est pas tout faire à sa place et l accompagnement de l AVS ne dédouane pas l enseignant d aménagements

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION DOCUMENT D INFORMATION ÉPREUVES D APPOINT Enseignement secondaire, 2 e cycle MATHÉMATIQUE 4 e année du secondaire Sciences naturelles 065-420 Technico-sciences 064-420 Culture, société et technique 063-420

Plus en détail

L ECOLE MATERNELLE ET LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

L ECOLE MATERNELLE ET LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES L ECOLE MATERNELLE ET LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES Les modalités de mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires à l école maternelle ont fait l objet d interrogations de la part de la communauté

Plus en détail

Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions :

Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions : Codage des compétences attendues fin de cycle 1 Programme de l école maternelle - 2015 Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions : L1 : communiquer avec les autres adultes et avec les autres enfants

Plus en détail

Faciliter l accueil et accompagner l enfant handicapé moteur en milieu scolaire ordinaire

Faciliter l accueil et accompagner l enfant handicapé moteur en milieu scolaire ordinaire Faciliter l accueil et accompagner l enfant handicapé moteur en milieu scolaire ordinaire Georges Guilmois Cadre de santé en Ergothérapie I.R.R. Nancy (service de rééducation de l Hôpital d enfants Brabois

Plus en détail

LIVRET D EVALUATION de la Période de Formation en Milieu Professionnel BAC PRO MEI

LIVRET D EVALUATION de la Période de Formation en Milieu Professionnel BAC PRO MEI LIVRET D de la Période de Formation en Milieu Professionnel BAC PRO MEI sous épreuve E31 Coefficient : 2 Candidat... Prénoms :... Académie :... Etablissement :... Page 1/7 FICHE DE SUIVI DE SECONDE BAC

Plus en détail

AMENAGEMENTS PEDAGOGIQUES DYSLEXIE COLLEGE

AMENAGEMENTS PEDAGOGIQUES DYSLEXIE COLLEGE AMENAGEMENTS PEDAGOGIQUES DYSLEXIE COLLEGE Des conditions matérielles. La prise en compte de la dyslexie par l enseignant est grandement facilitée par des conditions purement matérielles comme : EXEMPLES

Plus en détail

ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE ÉCRITURE Maîtriser l écriture cursive Écriture ; Cursive

ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE ÉCRITURE Maîtriser l écriture cursive Écriture ; Cursive NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE ÉCRITURE Maîtriser l écriture cursive Écriture ; Cursive 1. PRÉSENTATION À l école maternelle, l enfant

Plus en détail

LA COMMUNICATION. Formation prise en charge du patient dément Service orthophonie Hôpital Broca

LA COMMUNICATION. Formation prise en charge du patient dément Service orthophonie Hôpital Broca LA COMMUNICATION DANS LA DEMENCE Caractéristiques du langage et de la communication chez le patient dément Le langage oral Caractérisé essentiellement par un manque du mot : Pauses dans le discours Paraphasies

Plus en détail

On fabrique un livre sur les homonymes Niveau CP/ CE1

On fabrique un livre sur les homonymes Niveau CP/ CE1 On fabrique un livre sur les homonymes Niveau CP/ CE1 Le projet est né suite à une animation pédagogique et le but est de faire faire aux enfants un livre sur les homonymes afin de l échanger avec les

Plus en détail

Arts et Mathématiques Mathématiques à l œuvre

Arts et Mathématiques Mathématiques à l œuvre L E S D O S S I E R S D E L É C O L E D E S L E T T R E S Arts et Mathématiques Mathématiques à l œuvre Un projet interdisciplinaire et transversal au musée du Louvre Présentation du projet Les objectifs

Plus en détail

La ville carrée. 1) Objectifs. 2) Énoncé de l exercice. Mathématiques : TICE. Consignes orales : Y.Monka. Classe(s) : 3 ème

La ville carrée. 1) Objectifs. 2) Énoncé de l exercice. Mathématiques : TICE. Consignes orales : Y.Monka. Classe(s) : 3 ème La ville carrée Classe(s) : 3 ème Problème de mise en équation. Utilisation d un logiciel de calcul formel pour esquiver des calculs algébriques sur une expression du second degré. 1) Objectifs Mathématiques

Plus en détail

Apprendre le nom des lettres de l alphabet : jeu de la marchande de lettres

Apprendre le nom des lettres de l alphabet : jeu de la marchande de lettres Théorie : Apprendre le nom des lettres de l alphabet : jeu de la marchande de lettres «Ne pas savoir dire le nom des lettres d un mot donné, c est se retrouver exclus de nombreux échanges de classe» Ouzoulias

Plus en détail

Apprendre et vivre ensemble : Comprendre la fonction de l école

Apprendre et vivre ensemble : Comprendre la fonction de l école Apprendre et vivre ensemble : Comprendre la fonction de l école AVE1 J adopte le rythme de la classe. AVE2 J apprends comment travailler Je me déplace avec les autres. J explique ce que je fais. Je participe

Plus en détail

Item E. Dire : «Maintenant, essayez d écrire votre prénom en cursive dans la case du bas, celle avec un.»

Item E. Dire : «Maintenant, essayez d écrire votre prénom en cursive dans la case du bas, celle avec un.» NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - GRANDE SECTION MAÎTRISE DU LANGAGE ÉCRITURE Reproduire des lettres en capitales d imprimerie écrire son prénom en capitales et en cursive

Plus en détail

Organisation et gestion de données - Situations problèmes

Organisation et gestion de données - Situations problèmes Organisation et gestion de données - Situations problèmes Remarques préalables afin d aborder les situations problèmes (organisation et gestion de données) Avec une classe de cycle 2, il est essentiel

Plus en détail

SAUTER : triple-bond et saut en longueur cycle 2

SAUTER : triple-bond et saut en longueur cycle 2 SAUTER : triple-bond et saut en longueur cycle 2 Sécurité : Zone de réception : sable ou tapis pour le saut en longueur sable, tapis ou herbe pour le triple bond Elan réduit sur herbe tant que la technique

Plus en détail

LES FONDANTS AU CHOCOLAT

LES FONDANTS AU CHOCOLAT LES FONDANTS AU CHOCOLAT Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 6 Narration de séance et productions d élèves... 7 1 Fiche professeur LES FONDANTS AU CHOCOLAT Niveaux et objectifs pédagogiques

Plus en détail

Ressources pour l'école primaire

Ressources pour l'école primaire éduscol Ressources pour l'école primaire Le langage oral dans les APC à l'école maternelle Fiches d'accompagnement n 5 Ressources pour l'école maternelle Michel Grandaty, enseignant-chercheur à l'université

Plus en détail

Styliste. Document pour les professeurs/es

Styliste. Document pour les professeurs/es Styliste Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Compétences du parcours Avenir

Plus en détail

Entrons dans le monde des ogres

Entrons dans le monde des ogres Entrons dans le monde des ogres Découvrir l écrit : Se familiariser avec l écrit Identifier les supports de l écrit Identifier les principales fonctions de l écrit Écouter et comprendre un texte lu par

Plus en détail

Numération Les nombres de 0 à 20

Numération Les nombres de 0 à 20 Séance 1 Organisation des séances Numération Les nombres de 0 à 20 Mathématiques 4 séances + PDT Programmes de 2008 Connaître : savoir écrire et nommer les nombres entiers naturels inférieurs à 100. Repérer

Plus en détail

Français - Cycle 3. Écouter pour comprendre des messages oraux ou des textes lus par un adulte CM1 CM2 6ème

Français - Cycle 3. Écouter pour comprendre des messages oraux ou des textes lus par un adulte CM1 CM2 6ème Français - Cycle 3 Langue orale Écouter un récit et manifester sa compréhension en répondant à des questions sans se reporter au texte. Dire de mémoire un texte à haute voix. Réaliser une courte présentation

Plus en détail