Portrait de l entreprise. Individualité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Portrait de l entreprise. Individualité"

Transcription

1 2013 Portrait de l entreprise Individualité

2 Portrait de Helaba Avec près de collaborateurs et un volume d affaires de 200 milliards d euros, le groupe Helaba compte parmi les principales banques de la place financière de Francfort. Le secteur Grands comptes propose une gamme complète de services financiers aux entreprises, aux banques et aux investisseurs institutionnels. Au travers de son secteur Activités fédérées, Clientèle privée et PME, la banque fédérative offre des produits et des services financiers innovants de qualité aux caisses d épargne qui sont fédérées en son sein. Helaba fait office de banque centrale pour les caisses d épargne de Hesse, de Thuringe, de Rhénanie-du-Nord-Westphalie et du Brandebourg. À ce titre, elle constitue un partenaire de choix pour 40 % des caisses d'épargne allemandes. Helaba, leader sur le plan régional dans le secteur des banques de détail par le biais de sa filiale Frankfurter Sparkasse, est également présent sur le segment des banques directes avec son offre 1822direkt. La Landesbausparkasse Hessen-Thüringen, entité du groupe Helaba qui opère de manière indépendante, utilise le réseau des caisses d épargne pour commercialiser son offre dans le domaine de l épargne logement et est leader de ce segment de marché en Hesse et en Thuringe. En matière de financement de projets de développement de l activité économique et des infrastructures dans le secteur public, la WIBank, entité du groupe Helaba, soutient les programmes de développement de la Hesse. Au-delà de ses activités financières, Helaba s engage dans divers domaines de la vie publique et soutient de nombreux projets emblématiques dans les domaines de la culture, de l éducation, de l environnement, du sport et de la vie sociale.

3 «Nous sommes un partenaire solide et fiable auprès de nos clients. Nous comprenons leurs besoins et y répondons par des solutions financières de qualité inscrites dans la durée. Les visions et les objectifs de chacun sont pour nous à la fois une source de motivation et une référence, même en des temps difficiles. Aujourd hui comme demain, cet engagement continuera de fonder la réussite de notre entreprise.» Hans-Dieter Brenner, Président du Directoire

4 30 Art et affaires une alliance fructueuse Pleine de talents

5 Sommaire Directoire Secteurs d activité Informations complémentaires 14 Avant-propos 16 Directoire Portrait de l entreprise 18 Individualités en chiffres 22 Pleine de talents 30 Art et affaires une alliance fructueuse 34 Temps forts Modèle de développement économique 42 Grands comptes 42 Immobilier 52 Corporate Finance 57 Financial Institutions and Public Finance 62 Global Markets 72 Asset Management 75 Transactions 78 Gestion de la relation client (GRC) 81 Activités fédérées, clientèle privée et PME 81 Banque fédérative 88 Landesbausparkasse Hessen-Thüringen 89 Frankfurter Sparkasse 92 Frankfurter Bankgesellschaft 110 Glossaire 112 Crédits et mentions légales Renvoi au glossaire 98 Développement et infrastructures pour le secteur public 100 Agir de manière responsable 102 Ressources humaines 104 Développement durable

6

7 Notre société est diverse.

8 Et chaque personne est unique.

9

10

11 C est pourquoi chaque client a des besoins qui lui sont propres.

12 Nous comprenons vos attentes spécifiques et anticipons les évolutions pour prendre les bonnes décisions.

13

14

15 Jour après jour, nous mettons en œuvre les projets les plus variés dans l intérêt durable de nos clients.

16 14 Madame, Monsieur, Helaba peut se prévaloir d une formidable réussite au titre de l exercice Nous avons renforcé nos activités auprès de nos clients et amélioré notre rentabilité. Avec un résultat consolidé avant impôts de 510 millions d euros, nous avons renouvelé l excellente performance affichée l exercice précédent. Le résultat après impôts s inscrit à la hausse, à 354 millions d euros. Depuis 2011, notre bénéfice avoisine les 500 millions d euros. Au-delà des résultats, je suis également très satisfait quant à la réussite de l intégration de la banque fédérative de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (NRW-Verbundbank). Cette intégration a permis d étendre nos régions d activité clés et a eu une incidence positive sur notre résultat. L un des facteurs déterminants de notre réussite a cependant à nouveau été la progression de nos activités opérationnelles auprès des clients : elles ont fourni une contribution décisive à l augmentation des revenus nets d intérêts et des produits nets sur commissions. Le résultat net du portefeuille de transaction est lui aussi marqué par la progression de l activité auprès des clients. Nous avons réussi à stabiliser le niveau déjà très élevé de notre résultat malgré une hausse substantielle des charges. La dotation des provisions pour risques est en légère hausse en glissement annuel. Les charges de gestion administrative ont augmenté en raison des incidences exceptionnelles liées à la reprise de la NRW-Verbundbank. La mise en œuvre des exigences réglementaires a également engendré des coûts élevés. Ces charges diverses s inscrivent dans la perspective de notre développement à long terme et correspondent à des évolutions durables pour les prochaines années. Nous sommes en mesure de couvrir le service de la dette subordonnée, d honorer les droits de participation et les apports tacites, et entendons par ailleurs proposer une distribution de 11,6 % à nos investisseurs. Nous pouvons le faire sans compromettre les efforts déployés pour renforcer les fondations de la banque. Au contraire, les bons résultats enregistrés au cours de l exercice ont considérablement consolidé les fonds propres de base. Helaba satisfait à l ensemble des futures exigences CRD IV/CRR. L activité avec les caisses d épargne a connu une évolution positive. En reprenant la fonction de banque centrale en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Helaba a fait passer ses activités de banque fédérative à un niveau supérieur. Nous sommes la première banque fédérative au sein de l organisation des caisses d épargne allemandes, ce qui nous permet de profiter de conditions favorables en termes de volumes et de coûts. Nous observons un dynamisme important en ce qui concerne les opérations en lien avec les caisses d épargne. Dans l ensemble des domaines d activité, les chiffres sont en progression constante depuis le début de Notre nouveau site de Düsseldorf compte 420 salariés. Nos équipes locales spécialisées dans la vente de services et de produits bancaires apportent leur solide savoir-faire non seulement aux caisses d épargne, mais aussi aux grandes entreprises, aux clients institutionnels et au secteur public. L exercice 2014 est placé sous le signe de la consolidation et du renforcement de notre position sur le marché. Étant donné l évolution des indicateurs économiques au sein de la zone euro, nous tablons sur un maintien du niveau des bénéfices d exploitation, malgré la pression persistante dans le secteur bancaire liée à la faiblesse des taux d intérêt. Sur les marchés des capitaux, l exercice

17 Directoire Portrait de l entreprise Secteurs d activité Informations complémentaires Avant-propos 15 en cours ne devrait pas bénéficier d incidences positives liées au resserrement du spread de crédit. L application des nombreuses mesures réglementaires continuera de générer des coûts supplémentaires. Helaba a commencé l exercice 2014 par un bon premier trimestre. Sur l ensemble de l exercice, nous anticipons un recul du résultat consolidé en glissement annuel. Cette année encore, la réussite de notre banque a été le fruit d un travail d équipe fondé à égale mesure sur la confiance et la fidélité de nos clients, le soutien de nos garants et de nos investisseurs, ainsi que sur l engagement et le professionnalisme de nos collaborateurs. Je tiens à leur faire part de mes remerciements et de ma reconnaissance. Sincèrement, Hans-Dieter Brenner Président du Directoire

18 16 Directoire (situation au 8 avril 2014) Klaus-Jörg Mulfinger Mandataire général et membre élu du Directoire Activités fédérées Norbert Schraad, Dr. Corporate Finance, Grands comptes Jürgen Fenk Immobilier, Financial Institutions and Public Finance

19 Directoire Portrait de l entreprise Secteurs d activité Informations complémentaires Directoire 17 Detlef Hosemann, Dr. Finances, Organisation et informatique, Compliance Hans-Dieter Brenner Président du Directoire, Corporate Center, Développement et infrastructures pour le secteur public Rainer Krick Capital Markets, Treasury, Asset Management Thomas Groß Gestion des risques, Cash Management

20 18 INDIVIDUALITÉS EN CHIFFRES Brandebourg Rhénanie-du- Nord-Westphalie Thuringe Hesse

21 Directoire Portrait de l entreprise Secteurs d activité Informations complémentaires Individualités en chiffres caisses d épargne 4 Länder 40 % des caisses d épargne allemandes font confiance à Helaba pour assurer les fonctions de banque centrale et les accompagner dans un partenariat solide

22 20 14 Francfort-sur-le-Main Erfurt Düsseldorf Cassel Londres New York Paris Zurich Berlin Munich Stuttgart Madrid Moscou Shanghai sites en Allemagne et hors Allemagne pour une étroite proximité avec nos clients

23 Directoire Portrait de l entreprise Secteurs d activité Informations complémentaires Individualités en chiffres collaborateurs à travers le monde le volume des nouvelles opérations à moyen et court termes, en milliards d euros

24 22

25 Directoire Portrait de l entreprise Secteurs d activité Informations complémentaires Pleine de talents 23 PLEINE DE TALENTS Britta Heidemann compte parmi les meilleures épéistes au monde. Mais elle est aussi grande connaisseuse de la culture chinoise, écrit des livres, donne des séminaires à l intention de managers, remporte des distinctions telles que le prix de la personnalité sportive de l année décerné par la Fédération des caisses d épargne (DSGV) et apparaît comme reporter devant les caméras de télévision. Son secret pour tout faire? Rester elle-même.

26 24 Le corps tendu comme un arc. La puissance et l élégance. La vivacité des petits pas tandis qu elle guette une ouverture. La concentration à l état pur, et soudain l explosivité de l attaque : voilà ce que les spectateurs voient de Britta Heidemann sur la piste d escrime. L une des meilleures épéistes mondiales. En-dehors des compétitions et du sport de haut niveau, la jeune femme de 31 ans aborde certes la vie avec un peu moins d intensité... Mais pas question pour autant de rester les bras croisés. Britta Heidemann adore se lancer dans de nouveaux projets avec tout le courage, l engagement et la persévérance qui font son caractère. Ainsi, elle est apparue dernièrement en tant que reporter dans une émission produite par la télévision publique chinoise sur les coulisses des clubs de football allemands. En visite à Schalke 04, au Borussia Dortmund et au Bayern Munich, Britta Heidemann se tient micro en main face à la caméra, discutant avec des joueurs internationaux tels que Klaas-Jan Huntelaar, Marco Reus et Philipp Lahm. Cette athlète d exception a suivi des études de civilisation chinoise, et parle mandarin couramment. Elle a récemment accompagné un orchestre lors d une grande tournée en Asie, en tant que présentatrice. Parcourir le monde les yeux et les oreilles grands ouverts, nouer des relations, essayer de nouvelles choses : voilà sa philosophie. «Lorsque des portes s ouvrent devant vous, c est souvent le fruit de votre propre attitude», explique-t-elle. «En plus, j aime les défis.» Et elle n a pas peur de varier les expériences. Si Britta Heidemann n a pas de plan tout tracé pour son avenir, elle ne l abandonne pas pour autant au hasard. Elle se fixe des objectifs réalistes et se montre avide d apprendre. C est sa manière à elle de chercher et de trouver la voie qui lui correspond. Indépendante et curieuse Avant de devenir épéiste, Britta Heidemann est passée par l athlétisme, la natation et le pentathlon moderne. Elle est championne olympique, championne du monde, d Europe et d Allemagne de sa discipline. Elle a écrit un livre à propos du lien entre réussite et démarche intérieure, et travaille actuellement à un nouvel ouvrage sur la Chine. Pendant la Coupe du monde de football au Brésil, elle sera sur place en tant que reporter pour l émission matinale de la chaîne allemande ARD. Sympathique, séduisante et intelligente, Britta Heidemann donne des séminaires sur les similitudes entre l escrime et la vie professionnelle et organise des ateliers de cohésion d équipe autour de l escrime. Elle s engage auprès de la fondation «Stiftung Lesen», qui œuvre pour la promotion de la lecture ; dans la campagne allemande «Bewegung gegen Krebs» visant à promouvoir l activité physique dans la lutte contre le cancer ; ainsi que dans l initiative européenne «Youth on the move». En raison de sa bonne connaissance de la Chine, elle est en outre régulièrement sollicitée par différents organismes dans les domaines de l industrie et des affaires. Comment réussit-elle à entretenir autant de centres d intérêt sans négliger sa carrière sportive? Tout en gardant les pieds sur terre, en maintenant ses compétences et sa crédibilité, et en répondant sans cesse aux attentes les plus diverses? Britta Heidemann connaît bien ces questions, et elle a plusieurs réponses à offrir. L une d elles est très simple : elle se fait plaisir. Pour la jeune femme native de Cologne, où elle réside encore aujourd hui, les rendez-vous et les événements sont rarement des obligations, pratiquement jamais un fardeau. Elle aime poser des questions, trouver de nouvelles dynamiques, apprendre

27 Directoire Portrait de l entreprise Secteurs d activité Informations complémentaires Pleine de talents 25

28 26

29 Directoire Portrait de l entreprise Secteurs d activité Informations complémentaires Pleine de talents 27 «DANS LA VIE, IL FAUT RESTER SOI-MÊME.» d autres personnes. «Ces choses-là sont la base même de ce que je fais», dit-elle. C est d ailleurs de cette manière qu elle et son frère ont été éduqués : intéressez-vous, allez vers les autres, donnez de vous-même et vous recevrez quelque chose en retour. Lorsque Britta Heidemann rend visite à ses parents, elle aide toujours à descendre les poubelles et faire la vaisselle. «C est parfaitement normal», dit-elle sur un ton tranquille. Son père est enseignant, sa mère médecin. Son frère et elle ont été à la fois encouragés et mis à l épreuve. Elle s en souvient aujourd hui : leurs parents leur ont transmis que c était un véritable plaisir d aller à l école et de pouvoir apprendre beaucoup de choses. Selon le credo de la famille, assiduité et performance sont des valeurs positives, associées à un certain plaisir. «Quand mon frère et moi ramenions d excellentes notes, nos parents étaient vraiment ravis. Lorsque les notes étaient un peu moins bonnes, il fallait essayer de faire mieux pour la prochaine fois.» Garder le sens des réalités a toujours été une priorité. C est l exemple qu on lui a donné à la maison : hors de question de se faire mousser, de s approprier le travail d un autre, d étaler des signes de richesse. Sa famille, qu elle voit souvent et régulièrement, lui ferait vite remarquer une attitude trop superficielle ou un manque de sérieux. Travail et concentration Aujourd hui, lorsqu elle intervient dans un séminaire ou qu elle est interviewée à la télévision, Britta Heidemann privilégie une «approche à la chinoise», c est-à-dire qu elle aborde la situation de manière à la fois concentrée, efficace et pragmatique. Deux à trois semaines avant une échéance professionnelle, elle fait des recherches sur le contexte, reçoit les informations données par son agence, et organise tout ce dont elle aura besoin. Puis, juste avant la date convenue, elle se plonge intensément dans le sujet. «Un travail de dégrossissage à moyen terme, sur la durée puis une préparation intense et pointue peu de temps avant l échéance», résume Britta Heidemann. Sans oublier : de l entraînement, encore et toujours de l entraînement. «J essaie de me confronter à une situation de manière répétée. C est la seule façon pour moi de m améliorer. Et cela permet aussi de s habituer à changer de sujet et à se concentrer sur quelque chose de nouveau. On finit par avoir des automatismes, comme dans le sport.» Rester soi-même Cette attitude a parfaitement réussi à Britta Heide mann pendant les quelque 15 années de sa carrière sportive à haut niveau. Dans l intervalle, elle aura également appris à gérer son image publique et à s occuper des sponsors et des médias. «Je dois toujours m appuyer un peu sur le rôle que mes interlocuteurs ont prévu pour moi. Et je dois connaître mes limites», explique Britta Heidemann. Elle n a jamais ressenti sa présence à un événement comme déplacée, et si elle se rend compte qu elle n a rien de particulier à apporter à la discussion, elle l avoue volontiers ou s abstient de commenter. «Bien entendu, j ai aussi parfois de mauvais jours, où je n arrive pas à faire ce que j aurais voulu. Je ne

30 28 suis pas une machine», dit-elle. Mais elle s efforce toujours de conserver sa crédibilité. «J estime que dans la vie, il est important de rester soi-même, que ce soit dans la sphère privée ou professionnelle. On ne peut pas être heureux quand on doit jouer un rôle.» Cela veut aussi dire qu il ne faut pas se voiler la face devant les revers ou les obstacles. Dans son «métier n 1», l escrime, les premiers mois de 2014 n ont pas été aussi bons que les douze années précédentes, et ce notamment en raison de blessures. Même si cela la contrarie, Britta accepte la situation. «Bien entendu, je ne suis pas satisfaite quand je sais que j aurais pu ou que j aurais dû faire mieux. Mais je sais aussi que je ne peux pas me donner en permanence à 120 %, c est tout simplement impossible. Et je ne veux pas non plus m imposer un entraînement d ascète ni réduire ma vie à la compétition.» Elle voit donc 2014 comme une sorte d année de transition, pendant laquelle elle souhaite se remettre de ses blessures et participer uniquement à certaines compétitions. À partir de 2015, elle se concentrera sur son objectif principal, c est-à-dire les Jeux olympiques de Rio dans deux ans. Après Athènes, Beijing et Londres, où elle a remporté chaque fois une médaille, ce seraient ses quatrièmes Olympiades. Avec encore une breloque à la clé? «Ce serait bien, mais on ne peut être sûr de rien.» Britta Heidemann sourit : «En tout cas, je vais tout donner!» Britta Heidemann est née le 22 décembre 1982 à Cologne. Elle tire au fleuret pour la première fois à l âge de 14 ans, avant de se tourner vers l épée deux ans plus tard. Elle est alors déjà championne scolaire de natation région ouest de l Allemagne, mais une allergie l empêche de continuer à pratiquer cette discipline. Elle participe à des compétitions de pentathlon moderne jusqu en 2000, puis choisit de se consacrer uniquement à l épée. Elle est licenciée au TSV Bayer 04 Leverkusen. Athlète modèle 69 kg pour 1 m 80 elle décroche en 2004 la médaille d argent par équipe lors des Jeux d Athènes. En 2007, elle devient championne du monde en individuel à Saint-Pétersbourg. Aux Jeux de Beijing de 2008, elle remporte la médaille d or en individuel. L année suivante, elle est sacrée championne d Europe et devient ainsi la première épéiste à détenir simultanément les trois titres majeurs. Aux Jeux de Londres, Britta atteint la finale du concours olympique mais s incline à l issue de la prolongation. En individuel et par équipe, elle compte à son palmarès un total de 14 victoires en Coupe du Monde. Depuis le milieu des années 90, Britta Heidemann s intéresse activement à la Chine, où ses apparitions à la télévision l ont fait connaître auprès d un large public. Elle visite fréquemment le pays, par exemple en 2012 en tant qu «ambassadrice d exception» aux côtés du ministre allemand des Affaires étrangères, en 2009 avec l équipe nationale allemande de football, ou encore en tant qu accompagnatrice de délégations économiques. Britta Heidemann réside principalement à Cologne, mais parle de Beijing comme «son deuxième chez soi».

31 Directoire Portrait de l entreprise Secteurs d activité Informations complémentaires Pleine de talents 29 «JE PRIVILÉGIE UNE APPROCHE À LA CHINOISE, QUI ALLIE CONCENTRATION, EFFICACITÉ ET PRAGMATISME.»

32 30

33 Directoire Portrait de l entreprise Secteurs d activité Informations complémentaires Art et affaires une alliance fructueuse 31 ART ET AFFAIRES UNE ALLIANCE FRUCTUEUSE Helaba a toujours été un grand collectionneur d art et un mécène pour les jeunes créateurs. Chez les dirigeants de la banque, l art est davantage perçu comme une source de dynamisme que comme un coût. Le président du Directoire, Hans-Dieter Brenner, présente son point de vue sur les relations complexes entre l art et le monde des affaires.

34 32 «COMMENT TROUVER DES SOLUTIONS INNOVANTES VOILÀ UN SUJET SUR LE- QUEL L ENTREPRISE PEUT S INSPIRER DE L ART.» Le monde de l art et celui des affaires sont fondamentalement différents. Peuvent-ils malgré tout s accorder? Oui, parfaitement. Ils s enrichissent mutuellement. Le monde des affaires peut donner à l art un espace de liberté. Que ce soit par un soutien financier concret, des achats, un partenariat ou des commandes, une entreprise peut soulager les artistes de la pression à laquelle ils sont soumis et contribuer à leur épanouissement. Quelqu un qui se demande en permanence comment joindre les deux bouts n a pas l esprit disponible pour un travail créatif. De son côté, l entreprise reçoit plus que de simples objets de décoration : l art est une source d inspiration, une fenêtre ouverte vers de nouvelles perspectives. Qu est-ce que les deux domaines peuvent apprendre l un de l autre? Quel que soit le type d activité, il est toujours bon d avoir des connaissances de base en gestion, en comptabilité et en marketing. Le monde de l art ne fait pas exception. Comment gérer l argent? C est une question qui se pose aussi à tous les créatifs et le monde de l économie connaît les réponses. Mais tout n est pas pour autant affaire d argent. Les artistes sont des créateurs, ils posent sur le monde un regard unique. Changer de point de vue, sortir de son schéma de pensée habituel pour trouver des solutions innovantes : voilà des sujets sur lesquels l entreprise peut s inspirer de l art. D un point de vue financier, soutenir l art et la culture est rarement rentable «Rentable» n est pas le bon mot. Je dirais plutôt que ce type de soutien en vaut la peine. Les œuvres de notre collection sont présentées sur nos différents sites selon une stratégie très claire. Au sein de notre siège, à la MAIN TOWER, notre démarche est particulièrement visible : à chaque étage, nous exposons deux points de vue artistiques qui se complètent et s éclairent réciproquement sous un jour nouveau. Cela interpelle les gens et les encourage à discuter de leur mode de vie. En résumé, l art vient élargir nos horizons. Cela ne vaut pas seulement pour nos salariés, mais aussi pour les visiteurs, car nous organisons des visites guidées particulièrement appréciées des amateurs d art. Helaba est plus qu une banque. C est un lieu de rencontres et un catalyseur. Nous nous engageons avec force dans de nombreux domaines, et c est également cette image que nous souhaitons offrir.

35 Directoire Portrait de l entreprise Secteurs d activité Informations complémentaires Art et affaires une alliance fructueuse 33 Soutenir la culture, est-ce une obligation pour les entreprises? Voilà notre philosophie : en tant que banque régionale, nous sommes conscients de notre mission d intérêt commun. Le soutien à la culture, mais aussi à l éducation, au système social, au sport, à l environnement et aux sciences fait partie de notre vision d entreprise. Cela se reflète également dans notre collection d œuvres d art : on y trouve des travaux de grands noms tels que Gerhard Richter et Emil Nolde, mais aussi bon nombre de petites pièces signées par de jeunes contemporains. Notre démarche n est pas celle d un investisseur. Nous ne spéculons pas sur l art, nous agissons par conviction. C est la raison pour laquelle le soutien aux jeunes créateurs revêt autant d importance à nos yeux. Nous apportons par ailleurs notre soutien à des expositions présentées au Musée d art moderne (MMK) et au musée Städel de Francfort. Dans le cadre de la fédération Sparkassen-Finanz gruppe, Helaba a en outre été en 2012 l un des principaux sponsors de documenta, l exposition d art moderne et contemporain organisée à Cassel (Hesse). Vous le voyez : loin d être une obligation, notre intérêt pour l art traduit un engagement volontaire. C est quelque chose qui nous procure énormément de plaisir et qui nourrit notre dynamisme. Comment définiriez-vous un partenariat réussi entre une entreprise et un artiste? Un partenariat réussi, c est une symbiose dont profite chacune des parties. Parfois, il s agit même d élaborer ensemble des projets communs. Dans notre cas, cela se fait généralement sous la forme de commandes. Nous avons invité à plusieurs reprises des artistes à venir travailler à la MAIN TOWER. Les œuvres qui sont nées de ces collaborations sont directement liées à l architecture du bâtiment. Kalin Lindena, par exemple, a créé un impressionnant collage en papier de soie qui s étend sur la moitié d un étage, soit sur presque 40 mètres. Pour qu un partenariat fonctionne à la perfection, les deux parties doivent aller dans le même sens et suivre les mêmes principes. La notion de partenariat est au cœur de la philosophie de Helaba, que ce soit dans le domaine de la finance ou de l engagement sociétal.

36 34 TEMPS FORTS 2013 JANVIER 02 Helaba fait un don de euros à des organisations caritatives Helaba soutient des organisations caritatives dans ses régions phares par des dons à hauteur de euros. Ces dons vont pour moitié à la Johanniter Unfall hilfe et à l Ordre de Malte en Thuringe. L autre moitié est versée à la fondation Dr. Christ sche Stiftung du Clementine Kinderhospital de Francfort et à la fédération de Hesse de la Société allemande contre la sclérose en plaques (DMSG). Helaba finance une centrale solaire en France Intervenant comme chefs de file, Helaba et une autre banque ont financé en France la construction d une centrale solaire photovoltaïque pour le compte de la société Aquila Capital, basée à Hambourg. Les deux banques sont chargées d élaborer et de structurer le financement du projet pour un volume total de près de 80 millions d euros. D une puissance de 24 mégawatts, cette centrale solaire comprendra deux parcs installés à proximité de Paris, en région Centre. La production annuelle devrait atteindre environ 27 millions de kilowattheures. Des investisseurs peuvent prendre des participations dans le financement de cette centrale par le biais d un fonds fermé. FÉVRIER Crédit semi-obligataire pour la ville de Dortmund À titre d arrangeur principal, le groupe Helaba accompagne la ville de Dortmund pour son entrée sur le marché des capitaux avec un crédit semi-obligataire d un montant initial de 100 millions d euros. Étant donné la très forte demande, l émission a rapidement été doublée et la période de placement s est achevée plus tôt que prévu. La ville de Dortmund a élevé le volume d émissions à 120 millions d euros. Tant par son importance que par le large panel d investisseurs, cette émission constitue une nouvelle forme de financement pour une collectivité locale. 01

37 Directoire Portrait de l entreprise Secteurs d activité Informations complémentaires Temps Forts AVRIL 06 Conférence de presse sur les résultats : chiffres record pour 2012 Comme expliqué par Hans-Dieter Brenner lors de la conférence de presse sur les résultats, 2012 a été synonyme de grande réussite pour le groupe Helaba, sur le plan stratégique et opérationnel. Avec un résultat avant impôts de 512 millions d euros, le groupe a même dépassé le résultat déjà exceptionnel de l année précédente (492 millions d euros). Les activités opérationnelles, qui se traduisent notamment par les revenus nets d intérêts et les produits nets sur commissions, ont montré une tendance à la hausse. Le résultat net du portefeuille de transaction a fortement augmenté en glissement annuel. MAI Palais an der Oper de Munich En tant que leader de consortium, Helaba finance en collaboration avec une autre banque le Palais an der Oper de Munich à hauteur de 120 millions d euros. Ce complexe résidentiel et commercial haut de gamme est situé en plein cœur de la ville sur la Maximilianstrasse, face au Théâtre national. Bâtiment classé, il offre au total près de m 2 de surface locative et 98 places de stationnement en sous-sol. Le rez-de-chaussée et le premier étage accueillent principalement la boutique emblématique de Louis Vuitton en Allemagne. 05 JUIN Prix Point Alpha 2013 décerné à Lech Walesa L ancien leader syndical et président de la Pologne Lech Walesa a reçu le prix Point Alpha C est sur l ancienne base américaine de Point Alpha, à la frontière entre la Hesse et la Thuringe, que Norbert Lammert, Dr., président du Bundestag, a récom pensé le lauréat, louant son action en faveur de la liberté et de la démocratie ainsi que sa contribution essentielle au maintien de la paix en Europe. Depuis 2011, Helaba est le principal sponsor du prix Point Alpha, doté de euros. JUILLET Conférence managériale de la Frankfurter Bankgesellschaft Lors de la 2 e conférence managériale de la Frankfurter Bank gesellschaft, les administrateurs des caisses d épargne se sont réunis pour aborder les questions du segment de marché et de la gamme de prestations de la banque privée. Invité à titre de conférencier, Georg Fahrenschon, président de la Fédération allemande des caisses d épargne (DSGV) a souligné qu un partenariat avec un membre de la fédération actif dans le secteur de la banque privée viendrait améliorer les résultats des caisses d épargne et renforcer leur modèle de développement économique.

38 36 08 AOÛT Changements au sein du Directoire de Helaba Klaus-Jörg Mulfinger prend ses fonctions de mandataire général et de membre élu du Directoire, responsable de la banque fédérative, du GCC Secteur public et de la LBS Hessen-Thüringen. Mulfinger sera nommé membre titulaire du Directoire dès que les conditions prudentielles seront réunies. SEPTEMBRE SIBOS 2013 : Helaba représenté à l échelle internationale AOÛT Nouveaux bureaux de Helaba à Düsseldorf Le site de Düsseldorf dispose de nouveaux locaux sur la Ürdinger Strasse. Cette nouvelle implantation témoigne de l importance que revêt la capitale de Rhénanie-du-Nord-Westphalie pour Helaba en tant que place bancaire et centre économique. Sur son nouveau site, la banque pourra mettre à profit son savoir-faire et intensifier son action auprès de la clientèle locale. Avec quelque 415 collaborateurs, Düsseldorf est le deuxième plus grand site de Helaba après Francfort. Helaba s est rendu au SIBOS, premier salon au monde pour les services financiers, qui s est tenu à Dubaï, afin de rencontrer un public spécialisé dans les secteurs des opérations de paiement et des opérations sur titres. Le groupe disposait de son propre stand pour la deuxième fois, avec un emplacement central et stratégique. En tant que deuxième organisme de compensation d Allemagne, Helaba a ainsi pu présenter aux visiteurs sa nouvelle stratégie opérationnelle. NOVEMBRE Microcrédits pour les créateurs d entreprises de la Hesse La WIBank et le ministère régional de l Économie, des Transports et du Développement de la Hesse ont élaboré le programme de microcrédits «Hessen- Mikrodarlehen». Ces microcrédits sont proposés aux entreprises individuelles pendant les trois premières années de leur activité, pour une somme variant entre et euros. Le remboursement s effectue sur cinq ans, les premiers six mois étant affranchis. Le taux d intérêt est actuellement de 6,5 %, indifféremment de la solvabilité.

Rapport annuel. Partenariat

Rapport annuel. Partenariat 2012 Rapport annuel Partenariat Tour d horizon Notations de Helaba (Au 31.3.2013) Fitch Ratings Moody s Investors Service Standard & Poor s Dettes à long terme A+* A2 A* Dettes à court terme F1+* P 1 A

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

EUROVALYS. Société Civile de Placement Immobilier à capital variable SCPI de murs d entreprises et de commerces principalement investie en Allemagne

EUROVALYS. Société Civile de Placement Immobilier à capital variable SCPI de murs d entreprises et de commerces principalement investie en Allemagne EUROVALYS Société Civile de Placement Immobilier à capital variable SCPI de murs d entreprises et de commerces principalement investie en Allemagne Diversifiez votre patrimoine en investissant indirectement

Plus en détail

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 13 JANVIER 2015 UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM UFF Oblicontext 2021 est un

Plus en détail

LE PARTENARIAT SOCIETE GENERALE SECURITIES SERVICES CREDIT SUISSE ASSET MANAGEMENT : UNE ETUDE DE CAS

LE PARTENARIAT SOCIETE GENERALE SECURITIES SERVICES CREDIT SUISSE ASSET MANAGEMENT : UNE ETUDE DE CAS SECURITIES SERVICES LE PARTENARIAT SOCIETE GENERALE SECURITIES SERVICES CREDIT SUISSE ASSET MANAGEMENT : UNE ETUDE DE CAS Compte tenu des contraintes réglementaires grandissantes, de la complexité accrue

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Avant-propos Pour l agglomération du grand Zurich, la place bancaire revêt une importance économique et sociale tout à fait centrale. En particulier parce

Plus en détail

Valiant régularise le passé et se met en condition pour l avenir

Valiant régularise le passé et se met en condition pour l avenir Traduction française en cas de divergence, la version allemande fait foi. Communiqué de presse Berne, le 5 mars 2014 Valiant régularise le passé et se met en condition pour l avenir Bénéfice brut en hausse

Plus en détail

Communiqué de presse Evolution stable du résultat de la SaarLB au premier semestre 2015

Communiqué de presse Evolution stable du résultat de la SaarLB au premier semestre 2015 Communiqué de presse Evolution stable du résultat de la SaarLB au premier semestre 2015 Sarrebruck, le 27/08/2015. Au cours du premier semestre 2015, la SaarLB atteint un résultat IFRS de 26,4 millions

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 abc Le 13 mai 2010 BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 Le bénéfice net présenté attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 84 millions de $CA pour le trimestre terminé

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 13 mars 2012 RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE Bonne résistance du PNB et du RBE en 2011, solidité financière confirmée, poursuite de la dynamique de développement

Plus en détail

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 9 septembre 2010 Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité Au 30 juin 2010 : PNB consolidé : 2 640 millions

Plus en détail

Communiqué de presse. www.axa-realestate.com. Paris, 10 mars 2014

Communiqué de presse. www.axa-realestate.com. Paris, 10 mars 2014 Paris, 10 mars 2014 En 2013, AXA Real Estate enregistre un volume de transactions de 9,2 milliards d euros, lève 6,5 milliards d euros de capitaux et étend son programme de dette à 7,9 milliards d euros

Plus en détail

LETTRE AUX ACTIONNAIRES

LETTRE AUX ACTIONNAIRES LETTRE AUX ACTIONNAIRES Commentaire sur l évolution des affaires du Groupe VZ au 1 er semestre 2014 VZ Holding SA Beethovenstrasse 24 8002 Zurich GROUPE VZ : PREMIER SEMESTRE 2014 Madame, Monsieur, chers

Plus en détail

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché 11 septembre 2014 Communiqué de presse La Française lance LFP Europimmo, La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché La Française REM lance LFP Europimmo, la première SCPI d entreprise dont

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Luxembourg, le 30 août 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Progression des revenus commerciaux La Banque

Plus en détail

SOMMAIRE. Un acteur de référence en produits d épargne immobilière 3. Une équipe de professionnels de l immobilier 4.

SOMMAIRE. Un acteur de référence en produits d épargne immobilière 3. Une équipe de professionnels de l immobilier 4. SCPI OPCI CILOGER SOMMAIRE Un acteur de référence en produits d épargne immobilière 3 Une équipe de professionnels de l immobilier 4 Philosophie 5 Stratégie d investissement 6 Une gamme complète de produits

Plus en détail

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Paris, le 17 mai 2006 Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Résultat brut d exploitation : 1 502 millions d euros (+ 46,7 %) Résultat net part du groupe : 1 385 millions d euros (+ 53,0 %) Coefficient

Plus en détail

Une année 2013 très positive pour le groupe BRED

Une année 2013 très positive pour le groupe BRED Communiqué de Presse Paris, le 31 mars 2014 Une année 2013 très positive pour le groupe BRED Produit net bancaire 955 M (+5,9%) Résultat courant 282 M (+9,5%) Une solidité financière confirmée Coefficient

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie 52 5 L immobilier d entreprise allemand et les investisseurs Par Marcus Cieleback, directeur de recherche, PATRIZIA Immobilien AG. 5.1/ SITUATION GÉNÉRALE Cinq ans après le début de la crise financière,

Plus en détail

AUGMENTEZ VOS VENTES À L ÉTRANGER

AUGMENTEZ VOS VENTES À L ÉTRANGER AUGMENTEZ VOS VENTES À L ÉTRANGER Réaliser des ventes à l étranger c est bien, mais en réaliser davantage c est mieux. Et grâce aux solutions d EDC, le fait de décrocher ces ventes fera non seulement augmenter

Plus en détail

Communiqué de Presse. SG Asset Management innove en lançant le premier FCPR immobilier. Paris, le 25 septembre 2003

Communiqué de Presse. SG Asset Management innove en lançant le premier FCPR immobilier. Paris, le 25 septembre 2003 Communiqué de Presse Paris, le 25 septembre 2003 SG Asset Management innove en lançant le premier FCPR immobilier L immobilier constitue un actif privilégié, décorrelé des marchés financiers traditionnels,

Plus en détail

Foire aux questions Troisième trimestre de 2005

Foire aux questions Troisième trimestre de 2005 Foire aux questions Troisième trimestre de 2005 1. Quelles sont les répercussions des règlements en faveur de Enron sur vos résultats et vos ratios de capital? Le 2 août 2005, nous avons annoncé que nous

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

LITHOS Fondation de placement immobilier

LITHOS Fondation de placement immobilier LITHOS Fondation de placement immobilier La Fondation LITHOS est une fondation de placement immobilier suisse, au sens des articles 80 et suivants du Code Civil Suisse, répondant aux exigences de l Office

Plus en détail

Commission de Surveillance du Secteur Financier

Commission de Surveillance du Secteur Financier COMMUNIQUE DE PRESSE 13/20 PUBLICATION DU RAPPORT D ACTIVITES 2012 DE LA COMMISSION DE SURVEILLANCE DU SECTEUR FINANCIER (CSSF) Même si cela peut paraître surprenant par des temps aussi mouvementés, l

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats financiers au 31 décembre 2012 de BGL BNP Paribas

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats financiers au 31 décembre 2012 de BGL BNP Paribas u Luxembourg, le 4 avril 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats financiers au 31 décembre 2012 de BGL BNP Paribas Des résultats opérationnels solides hors éléments exceptionnels Des résultats commerciaux

Plus en détail

AVRIL 2014. Présentation institutionnelle du Groupe BPCE

AVRIL 2014. Présentation institutionnelle du Groupe BPCE AVRIL 2014 Présentation institutionnelle du Groupe BPCE Sommaire 1. Un grand groupe bancaire et d assurance coopératif 2. Le Groupe BPCE, un modèle d organisation unique 3. Une ambition pour 2017 : "Grandir

Plus en détail

Partenaires bancaires

Partenaires bancaires Generali Patrimoine Partenaires bancaires Un partenariat à votre mesure Generali, un acteur de référence dans le monde Créé à Trieste en 1831, le Groupe s est développé dans toutes les branches de l assurance

Plus en détail

SOCIETE GENERALE BANK & TRUST À VOS CÔTÉS POUR DONNER DE L ÉLAN À VOS PROJETS

SOCIETE GENERALE BANK & TRUST À VOS CÔTÉS POUR DONNER DE L ÉLAN À VOS PROJETS SOCIETE GENERALE BANK & TRUST À VOS CÔTÉS POUR DONNER DE L ÉLAN À VOS PROJETS VOUS ÊTES UN PARTICULIER FORTUNÉ ÉVOLUANT DANS UN ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL NOUS CONSTRUISONS POUR VOUS DES SOLUTIONS HAUT

Plus en détail

Wealth & Tax Planning Private Fund

Wealth & Tax Planning Private Fund Wealth & Tax Planning Private Fund Parties dans un Private Fund Structure simplifiée Structure le Private Fund Mandant = Sponsor Définit le cadre opératif Administrateur Chargé de l évaluation des actifs,

Plus en détail

UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI. CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS

UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI. CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS Par : Gilles Benoist CEO du Groupe CNP Assurances de 1998 à 2012

Plus en détail

Europcar annonce ses résultats pour le 4 ème trimestre et l année 2009. Bonne tenue du chiffre d affaires à 1,9 milliard d euros pour l année,

Europcar annonce ses résultats pour le 4 ème trimestre et l année 2009. Bonne tenue du chiffre d affaires à 1,9 milliard d euros pour l année, Saint Quentin en Yvelines, 31 mars 2010 Europcar annonce ses résultats pour le 4 ème trimestre et l année 2009 Bonne tenue du chiffre d affaires à 1,9 milliard d euros pour l année, dont 422 millions d

Plus en détail

Le prix de la nuitée d hôtel en nette augmentation partout dans le monde... sauf en France!

Le prix de la nuitée d hôtel en nette augmentation partout dans le monde... sauf en France! Communiqué de presse Paris, le 23 août 2012 Le prix de la nuitée d hôtel en nette augmentation partout dans le monde... sauf en France! Découvrez les résultats de l indicateur Hotel Price Radar pour le

Plus en détail

Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière

Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 février 2014 Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière Résultats au 31 décembre 2013 Produit net bancaire 4

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE DE LA BANQUE POSTALE 1 ER SEMESTRE 2015

RESULTATS ET ACTIVITE DE LA BANQUE POSTALE 1 ER SEMESTRE 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 30 juillet 2015 RESULTATS ET ACTIVITE DE LA BANQUE POSTALE 1 ER SEMESTRE 2015 Croissance des résultats opérationnels Produit Net Bancaire : 2 929 millions d euros (+ 2.9

Plus en détail

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr Avertissement - Facteurs de risques Lorsque vous investissez dans une SCPI de type «Scellier

Plus en détail

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous.

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie Assemblée annuelle Le 5 mai 2011 Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Je suis heureux de pouvoir m adresser à vous à l occasion de cette assemblée

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013. Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2013 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle Allianz Suisse Vie Compte d exploitation 1 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016 La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Edition 2015/2016 Avant-propos Pour la région zurichoise, la place bancaire de Zurich revêt une importance décisive. Elle apporte une contribution significative

Plus en détail

www.economie.gouv.fr Paris, le 26 août 2013

www.economie.gouv.fr Paris, le 26 août 2013 PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES www.economie.gouv.fr Paris, le 26 août 2013 Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances *** Déplacement à Lannion - Conférence

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

SOCIETE GENERALE PRIVATE BANKING (MONACO) Monaco Développement

SOCIETE GENERALE PRIVATE BANKING (MONACO) Monaco Développement SOCIETE GENERALE PRIVATE BANKING (MONACO) Monaco Développement SOMMAIRE 01 Approche globale 02 Société Générale Private Banking (Monaco) 03 Solutions d ingénierie patrimoniale 04 Financement immobilier

Plus en détail

Lettre aux actionnaires

Lettre aux actionnaires Lettre aux actionnaires Exercice 24 2 Message des dirigeants du groupe Madame, Monsieur, Rolf Dörig et Patrick Frost 24 aura été un exercice très fructueux pour Swiss Life. Cette année encore, nos résultats

Plus en détail

Mesdames et Messieurs,

Mesdames et Messieurs, Mesdames et Messieurs, J ai accepté avec plaisir d intervenir ici, pour les 10 ans de Planète PME, devant les entreprises et leurs principaux partenaires publics de financement. Nous partageons tous je

Plus en détail

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Pologne Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

demandez plus à votre Banque Privée

demandez plus à votre Banque Privée demandez plus à votre Banque Privée 2009125E LCL_COUV_brochure.qxd 21/09/09 10:35 Page 2 Nos implantations Lcl Banque Privée Vous êtes unique demandez plus à votre Banque Privée Chez LCL Banque Privée,

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse

HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse Avertissement Cette présentation et les commentaires qui l accompagnent peuvent contenir des déclarations prospectives relatives à la situation financière,

Plus en détail

Programme de partenariat Uniserv

Programme de partenariat Uniserv Programme de partenariat Uniserv La qualité des données par le leader du marché européen. Uniserv est le plus grand fournisseur européen de solutions de qualité des données. Le Data Management combinaison

Plus en détail

premium banking Banque Migros SA www.banquemigros.ch Service Line 0848 845 400 MBW 2031/2013-04

premium banking Banque Migros SA www.banquemigros.ch Service Line 0848 845 400 MBW 2031/2013-04 premium banking Conseil Anlageberatung, financier global Vermögensverwaltung, Finanzierung Banque Migros SA www.banquemigros.ch Service Line 0848 845 400 MBW 2031/2013-04 Se poser en partenaire solide

Plus en détail

UNE ÉQUIPE DIGNE DE CONFIANCE UNE APPROCHE AYANT FAIT SES PREUVES

UNE ÉQUIPE DIGNE DE CONFIANCE UNE APPROCHE AYANT FAIT SES PREUVES UNE ÉQUIPE DIGNE DE CONFIANCE UNE APPROCHE AYANT FAIT SES PREUVES CONVICTION ET RESPONSABILITÉ EN MATIÈRE DE GESTION D ACTIFS Avec 80 milliards EUR d actifs sous gestion, CANDRIAM est un gestionnaire d

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE EN ASSURANCES COLLECTIVES

VOTRE PARTENAIRE EN ASSURANCES COLLECTIVES VOTRE PARTENAIRE EN ASSURANCES COLLECTIVES QUATREM, votre partenaire en assurances collectives Entamer une collaboration avec QUATREM, c'est d'abord choisir l'expertise en assurances collectives. Dans

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

Ageas France. Votre partenaire en assurance

Ageas France. Votre partenaire en assurance Ageas France Votre partenaire en assurance Edito Ageas France est une société d assurance française, filiale du Groupe Ageas. Ageas est un groupe d assurance international riche de plus de 180 années d

Plus en détail

Créateur de performance durable

Créateur de performance durable Créateur de performance durable Promotion immobilière, Gestion de fonds immobiliers, Gestion d immeubles Depuis 50 ans, PERIAL est un acteur majeur du monde des produits d épargne immobilière et perpétue

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

SOMMAIRE LE GROUPE ÉLÉMENTS FINANCIERS. Chiffres-clés Actionnariat (FCDE)

SOMMAIRE LE GROUPE ÉLÉMENTS FINANCIERS. Chiffres-clés Actionnariat (FCDE) SOMMAIRE LE GROUPE Introduction Présentation Historique et chronologie de développement Stratégie et évolution Les grands axes stratégiques Objectifs Nouveautés ÉLÉMENTS FINANCIERS Chiffres-clés Actionnariat

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen Session 2013 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers CORRIGÉ CORNILLEAU 1. Identifiez, parmi les sources documentaires

Plus en détail

Financer la croissance des PME

Financer la croissance des PME Financer la croissance des PME Allocution de Marion G. Wrobel Vice-président, Politiques et opérations Association des banquiers canadiens (ABC) Prononcée devant le Comité sénatorial permanent des banques

Plus en détail

Crédit Agricole Asset Management Nextra: un ambitieux projet européen dans le secteur de la gestion d actifs

Crédit Agricole Asset Management Nextra: un ambitieux projet européen dans le secteur de la gestion d actifs Crédit Agricole Asset Management Nextra: un ambitieux projet européen dans le secteur de la gestion d actifs Conférence de presse, Milan, 10 Janvier 2006 Page 1 Sommaire Logique de l opération Description

Plus en détail

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage 2014/2015 : Rétrospective et perspectives Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage Rétrospective 2014 L annonce, l année dernière, par la Réserve fédérale américaine (Fed) de réduire

Plus en détail

Observatoire des Investissements Internationaux dans les

Observatoire des Investissements Internationaux dans les Observatoire des Investissements Internationaux dans les 2014 Principales Métropoles M Mondiales 2011 Présentation à la Presse 14 avril L édition 2014 de l Observatoire L Edition 2014 est la 5ème édition

Plus en détail

Accor : une nouvelle dynamique

Accor : une nouvelle dynamique Communiqué de presse Paris, le 19 mai 2010 Accor : une nouvelle dynamique Accor devient un «pure player» hôtelier concentré sur : Son portefeuille de marques et ses clients Son métier d opérateur et de

Plus en détail

Tarifs hôteliers bilan 2013

Tarifs hôteliers bilan 2013 Tarifs hôteliers bilan 2013 Reprise de l industrie hôtelière en zone Europe et forte poussée tarifaire dans la zone ALÉNA (USA-Mexique-Canada) Une année en demi-teinte pour l hôtellerie française +++ Regain

Plus en détail

Examen par les pairs: l économie sociale préparer le terrain pour des réponses innovantes face aux défis actuels

Examen par les pairs: l économie sociale préparer le terrain pour des réponses innovantes face aux défis actuels Add title 2 préparer le terrain pour des réponses innovantes face aux défis actuels L examen par les pairs tenu à Paris (France) les 10 et 11 décembre 2012 était organisé par la Direction générale française

Plus en détail

CUSTOM SOLUTIONS SA RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LA GESTION DU GROUPE. Sociétés Forme Pays d immatriculation

CUSTOM SOLUTIONS SA RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LA GESTION DU GROUPE. Sociétés Forme Pays d immatriculation CUSTOM SOLUTIONS SA Société anonyme au capital de 4.863.050 Siège Social : 135, avenue Victoire Z.I. de Rousset-Peynier 13790 ROUSSET RCS AIX EN PROVENCE B 500 517 776 RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO

LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO 1 LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO Le 16 février 2012, RCI Banque a lancé en France le livret d épargne

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

Petit trésor deviendra grand.

Petit trésor deviendra grand. Petit trésor deviendra grand. Banque et Caisse d Epargne de l Etat, Luxembourg Etablissement Public Autonome Siège Central : 1, Place de Metz L-2954 Luxembourg BIC : BCEELULL R.C.S. Luxembourg B 30775

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels.

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA à l écoute des investisseurs. Zurich Invest SA, filiale

Plus en détail

Votre Énoncé de politique de placement. exemple. Date : 21/03/10. Téléphone : (123) 456-7890. Téléphone : (123) 456-7890

Votre Énoncé de politique de placement. exemple. Date : 21/03/10. Téléphone : (123) 456-7890. Téléphone : (123) 456-7890 Votre Énoncé de politique de placement Date : 21/03/10 Préparé pour : Adresse : Province : Code postal : Jean Untel 123, rue Untel Ontario A1B 2C3 Téléphone : (123) 456-7890 Préparé par : Adresse : Province

Plus en détail

Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence. Legal & General. (France)

Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence. Legal & General. (France) es plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence (France) Un des plus grands groupes financiers européens en France Au service des Particuliers et des Entreprises 1836-2012 : plus de 175 ans d expertise

Plus en détail

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN 7 OCTOBRE 2013 RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN CHAPITRE 1 UN MODÈLE DE BANQUE UNIVERSELLE ORIENTÉ CLIENT RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY UN ACTEUR BANCAIRE DE PREMIER PLAN 32 millions

Plus en détail

La Mobilière. L assurance suisse qui privilégie la relation personnelle.

La Mobilière. L assurance suisse qui privilégie la relation personnelle. La Mobilière. L assurance suisse qui privilégie la relation personnelle. Assumer les risques ensemble La Mobilière a une longue tradition de coopérative. A ses yeux, c est d ailleurs la forme juridique

Plus en détail

DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS

DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS GARDER LE RYTHME DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS 5 500 CLIENTS PROFESSIONNELS 1 400 ENTREPRISES

Plus en détail

Notice prévue à l article 422-8 du règlement général de l Autorité des marchés financiers publiée au BALO n 101 le 22 août 2012.

Notice prévue à l article 422-8 du règlement général de l Autorité des marchés financiers publiée au BALO n 101 le 22 août 2012. SCPI Fructirégions Investissez indirectement dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine EN BREF FRUCTIREGIONS est une SCPI régionale détenant des actifs immobiliers représentant une

Plus en détail

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Paris, le 13 novembre 2013 Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Pour toute information complémentaire, consultez la présentation complète disponible sur le site internet du Groupe BPCE : www.bpce.fr

Plus en détail

Résultats du 1 er Trimestre 2010 Record d ouvertures de comptes (+34 300) Nouvelle campagne de communication : «La banque en ligne avec son époque»

Résultats du 1 er Trimestre 2010 Record d ouvertures de comptes (+34 300) Nouvelle campagne de communication : «La banque en ligne avec son époque» Résultats du 1 er Trimestre 2010 Record d ouvertures de comptes (+34 300) Nouvelle campagne de communication : «La banque en ligne avec son époque» Des résultats qui confirment la pertinence du modèle

Plus en détail

Avis Europe. Résilience. 20 RAPPORT ANNUEL 2008 AVIS EUROPE PLC

Avis Europe. Résilience. 20 RAPPORT ANNUEL 2008 AVIS EUROPE PLC Avis Europe. Résilience. 20 RAPPORT ANNUEL 2008 AVIS EUROPE PLC RAPPORT ANNUEL 2008 AVIS EUROPE PLC 21 Avis Europe a très bien résisté en 2008, malgré la détérioration de l'écono mie et la faiblesse du

Plus en détail

Le Conseil d administration de Dexia qui s est tenu le jeudi 5 février 2004 a pris connaissance du rapport d activité.

Le Conseil d administration de Dexia qui s est tenu le jeudi 5 février 2004 a pris connaissance du rapport d activité. Le 5 février 2004 COMMUNIQUE DE PRESSE Activité du groupe Dexia en 2003! Année record dans les services financiers au secteur public local! Reprise dans les services financiers de proximité! Encours de

Plus en détail

gestion de patrimoine Active, professionnelle et responsable

gestion de patrimoine Active, professionnelle et responsable gestion de patrimoine Active, professionnelle et responsable nos origines La Banque Migros a été fondée en toute modestie en 1958, au 3 e étage de l immeuble Migros de la Limmatplatz à Zurich. Aujourd

Plus en détail

Objectifs stratégiques 2016 2020 du Conseil fédéral pour la fondation Pro Helvetia

Objectifs stratégiques 2016 2020 du Conseil fédéral pour la fondation Pro Helvetia Objectifs stratégiques 2016 2020 du Conseil fédéral pour la fondation Pro Helvetia 1 Contexte 1.1 Bases La fondation Pro Helvetia est une fondation de droit public dotée d une personnalité juridique et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive!

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive! Allianz Suisse Case postale 8010 Zurich www.allianz-suisse.ch Info Finance 01 YDPPR267F et Prévoyance Édition 01, mars 2013 EXCÉDENTS LPP En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale

Plus en détail

GROUPAMA Résultats annuels 2012. Présentation presse & analystes 21 février 2013

GROUPAMA Résultats annuels 2012. Présentation presse & analystes 21 février 2013 GROUPAMA Résultats annuels 2012 Présentation presse & analystes 21 février 2013 Introduction 2 «Je serai attentif à faire vivre un mutualisme moderne : qui s appuie sur un modèle d engagement et de responsabilité

Plus en détail

soyez informés soyez engagés soyez inspirés soyez motivés soyez prêts soyez investis

soyez informés soyez engagés soyez inspirés soyez motivés soyez prêts soyez investis soyez engagés soyez informés soyez inspirés soyez prêts soyez motivés soyez investis soyez investis S investir Mettre toute son énergie psychique dans (une activité, un objet). Aussi, s investir dans (une

Plus en détail

Plan. stratégique 2015-2020

Plan. stratégique 2015-2020 Plan stratégique 2015-2020 Table des matières 1 2 3 5 Mot du recteur par intérim Mission Vision Valeurs Enjeu 1 Leadership et positionnement Enjeu 2 Études et formations distinctives 7 9 11 13 Enjeu 3

Plus en détail

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 24 mars 2008 RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE En 2008, La Banque Postale a confirmé sa place unique et singulière sur le marché de la banque de détail

Plus en détail

Un football professionnel toujours bénéficiaire 5

Un football professionnel toujours bénéficiaire 5 76 I LFP Un football professionnel toujours bénéficiaire 5 5.1 LA TRANSPARENCE FINANCIÈRE DU FOOTBALL FRANÇAIS 5.2 UN FOOTBALL PROFESSIONNEL BÉNÉFICIAIRE QUI INVESTIT DES RÉSULTATS FINANCIERS TOUJOURS

Plus en détail

Troisième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 28 juillet 2009 Rabat

Troisième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 28 juillet 2009 Rabat Troisième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 28 juillet 2009 Rabat Allocution de Monsieur Abdellatif JOUAHRI Gouverneur de Bank Al-Maghrib Monsieur le Ministre, Messieurs les Secrétaires

Plus en détail

Votre partenaire en gestion privée

Votre partenaire en gestion privée Votre partenaire en gestion privée Société Générale Private Banking 2 800 collaborateurs Une présence dans 22 pays 75,4 milliards d euros d actifs sous gestion, au 31 décembre 2009 Nos récompenses 2010

Plus en détail

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE La Banque Centrale du Congo, Vu la loi n 005/2002 du 07 mai 2002

Plus en détail

Créateur d opportunités

Créateur d opportunités Créateur d opportunités Climat, énergie & ressources naturelles Agriculture & développement rural Marchés de l emploi & développement du secteur privé Systèmes financiers Commerce & intégration régionale

Plus en détail

AXA Réunion d information

AXA Réunion d information AXA Réunion d information Marseille 7 décembre 2009 Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris 1 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent

Plus en détail

Le Mouvement Desjardins:

Le Mouvement Desjardins: Le Mouvement : Coopérer pour créer l avenir Présentation à l occasion du Rendez-vous de l habitation Le 1 er octobre 2012, Laval , de 1900 à aujourd hui 1900-1920 Fondation des premières caisses par Alphonse

Plus en détail

Klépierre. Nos engagements pour un Développement Durable

Klépierre. Nos engagements pour un Développement Durable Klépierre Nos engagements pour un Développement Durable Notre vision Notre métier Nos valeurs Nos 10 engagements Editorial Notre Groupe est porté par une puissante dynamique. Si aujourd hui de solides

Plus en détail