Marché de l immobilier de bureau de Cologne Février 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marché de l immobilier de bureau de Cologne Février 2013"

Transcription

1 Marché de l immobilier de bureau de Cologne

2 Chiffre d affaires de surfaces immobilières élevé en Optimisme croissant pour 2013 En dépit d une année marquée par la crise financière et la crise de l endettement, l activité locative affiche une nouvelle fois un très bon résultat en Le chiffre d'affaires de mètres carrés dépasse largement la moyenne sur dix ans. Avec la nette révision à la hausse des prévisions conjoncturelles pour l année en cours et l année prochaine, 2013 pourrait s avérer une très bonne année pour l activité locative. Marché de l immobilier de bureau de Cologne chiffres clés de l évolution et prévisions 2009 à 2013 Année Evolution 2013 Tendance Salariés assurés sociaux - en milliers de personnes* Taux de chômage * ,8 9,9 9,6 9,7 9,7 CA en milliers de m² Volume total en millions de m² Surfaces vacantes en milliers de m² Taux de Vacance en % 7,4 7,5 7,5 7,6 7, ,1 8,0 7,7 7,6 7,4 Loyer plafond en /m² 21,00 21,00 21,0 0 21,00 21,00 Loyer moyen en /m² 10,88 10,78 11,2 3 11,37 11,40 Nouvelles constructions en milliers de m² Greif & Contzen Research, Cologne, février 2013 ; rem. :* au 30 juin. 2

3 Chiffre d affaires performant dans les petites et moyennes surfaces Le chiffre d affaires élevé des surfaces immobilières réalisé en 2012 est principalement imputable à une activité locative très animée dans les petites et moyennes surfaces et aux projets de construction destinés à leurs propriétaires (Université de Cologne, Ecole supérieure du Sport de Cologne). La part des surfaces de 251 à 500 mètres carrés dans le chiffre d affaires est de l ordre de 14 % et celle de la catégorie de 501 à mètres carrés d environ 20 %. Le contrat de location du nouveau centre de services pour étudiants de l Université (d une superficie de m²), dont la première pierre a été posée en 2012 a été la seule transaction portant sur plus de mètres carrés enregistrée l année passée. Viennent s ajouter aux mètres carrés de nouvelles locations des contrats de renouvellement de bail importants comme celui du Groupe REWE ( m²) à Braunsfeld ou celui de Deutsche Bank ( m²) dans le quartier des banques. Chiffre d affaires de l immobilier de bureau (m²) Evolution et prévisions 2004 à Greif & Contzen Research, Cologne, février 2013 Après un début d année 2013 plutôt modéré, la demande affiche actuellement un net retour à la hausse. 3

4 Sélection de volumes conséquents traités en 2012 Utilisateur / Emplacement* Surfaces de bureaux (m²) Centre de services pour étudiants de l Université de Cologne / BLB NRW pour l Ecole supérieure du Sport de Cologne / Colo Pfeifer & Langen / Aachener Strasse Ouest PSA Peugeot-Citroën / Gremberghoven Techniker Krankenkasse / Cologne Sud Groupe REWE / Braunsfeld Media Broadcast / Cologne Est Bayer AG / Ossendorf SoCura GmbH / Deutz * cf. carte des emplacements de bureaux de Greif & Contzen Greif & Contzen Research, Cologne, février 2013 Poursuite de la stabilité des loyers Le loyer moyen a enregistré une augmentation d env. 1,3 % au cours de l année et se situe autour de 11,37 euros le mètre carré (11,23 euros en 2011). La moyenne pondérée avec la surface louée respective est de 10,77 euros le mètre carré. Cet indice s'élevait encore à 13,49 euros le mètre carré en 2011, en raison de contrats de location de grandes surfaces situées entre autres dans le complexe de catégorie Premium «max- Cologne». Il y a eu très peu de contrats de location portant sur des réalisations immobilières de premier ordre en 2012, suite à la faiblesse de l offre. Le loyer plafond se situe autour de 21,00 euros le mètre carré, comme l année précédente. L évolution du prix des loyers devrait rester globalement stable en 2013, compte tenu de la demande escomptée de bureaux modernes situés à proximité du centre ville. 4

5 Loyers plafonds et loyers moyens ( /m²) Evolution et prévisions 2004 à Greif & Contzen Research, Cologne, février 2013 Cologne présente un niveau de loyer modéré, tant en comparaison avec les 7 places fortes de l immobilier de bureau allemandes, que par rapport aux autres grandes villes situées dans un rayon de 250 kilomètres. Loyers plafonds des places fortes de l immobilier de bureau allemandes ( /m²) Francfort 35,60 Munich 31,50 Düsseldorf 25,20 Hambourg 24,00 Berlin 21,80 Cologne 21,00 Stuttgart 19, Source : gif e.v ; Greif & Contzen Research ; divers rapports de marché, février 2013 Grande métropole, Cologne offre à la fois des infrastructures, une vie culturelle et une qualité de vie qui attirent les salariés bien formés. Ces facteurs, combinés à l offre de surfaces de bureaux, assurent un bon rapport qualité-prix et contribuent au caractère attrayant de la ville, 5

6 comme le prouvent les récentes implantations : le groupe LANXESS AG, coté au DAX, quitte Leverkusen au printemps pour s installer avec plus de collaborateurs dans le complexe «maxcologne» à Deutz. Le groupe français PSA a lui aussi fait le choix de Cologne. Le nouveau siège allemand commun des marques Peugeot et Citroën est actuellement en construction dans le Airport Business Park à Gremberghoven. Le producteur chinois de panneaux photovoltaïques Clenergy a quant à lui transféré son siège européen de Francfort sur le Main à Westhoven. Loyers plafonds dans les grandes villes situées dans un rayon de 250 km autour de Cologne ( /m²) Luxembourg 40,00 Francfort 35,60 Amsterdam 28,10 Düsseldorf 25,20 Bruxelles 23,40 Cologne 21,00 Bonn 16,50 Rotterdam 17,10 Essen 13,50 Dortmund 13, Source : gif e.v ; Greif & Contzen Research ; divers rapports de marché, février

7 KÖLNTRIANGLE, maxcologne Poursuite de la baisse des surfaces vacantes Le montant des surfaces de bureaux vacantes est actuellement de l ordre de mètres carrés. Pour un volume de surfaces d'environ 7,6 millions de mètres carrés, cela équivaut à un taux de vacance de 7,6 %. Compte tenu de l offre réduite de surfaces dans des constructions neuves et de la constance de la demande escomptée, le taux de vacance pourrait être ramené à mètres carrés au cours des prochains mois. Le taux de vacance s élèverait alors à 7,4 % à Cologne. Taux de vacance des surfaces de bureaux Evolution et prévisions 2004 à ,0% 9,5% 9,0% 8,5% 8,0% 7,5% 7,0% 6,5% 6,0% 5,5% 5,0% 8,6% 8,3% 8,2% 8,1% 8,0% 8,0% 7,7% 7,6% 7,6% 7,4% Greif & Contzen Research, Cologne, février

8 Chiffre d affaires important dans les quartiers périphériques Plusieurs sites d implantation établis en périphérie affichent des chiffres d affaires locatifs exceptionnellement élevés en Les résultats locatifs des emplacements de bureaux situés sur la Aachener Strasse Ouest, à Ehrenfeld, Gremberghoven, Cologne Est et Ossendorf ont été nettement supérieurs aux chiffres des cinq dernières années. Sur les dix plus grands contrats de location conclus en 2012, sept concernaient des emplacements périphériques. Ossendorf a enregistré env mètres carrés de nouvelles locations de bureaux en La moyenne sur cinq ans était auparavant de l ordre de mètres carrés. Dix contrats conclus pour des emplacements de bureaux d Ossendorf concernent des surfaces de plus de mètres carrés (dont m² pour Bayer AG et m² pour Kellendonk Elektronik). Offre réduite d espaces de bureaux neufs L offre de surfaces de bureaux neuves et disponibles à court terme est particulièrement limitée. Le taux d achèvement, qui était d env mètres carrés de surfaces de bureaux en 2012 devrait certes atteindre mètres carrés en 2013, mais comme l année précédente, un taux important de ces nouvelles réalisations est destiné à être occupé par leurs propriétaires (RheinEnergie, Université de Cologne) ou est déjà loué («KölnCubus», siège de PSA Peugeot-Citroën) mètres carrés de surfaces de bureaux sont actuellement en construction, dont sont encore disponibles et seulement seront occupables dans l année courante. Il y a encore de très belles opportunités de rénovation dans les immeubles bien situés. 8

9 Constructions de bureaux achevées (m²) Evolution et prévisions 2004 à Greif & Contzen Research, Cologne, février 2013 Activités de construction majeures 2013 De nombreux projets de construction se situent au centre ville de Cologne, dans des quartiers particulièrement concernés par le masterplan d aménagement urbain. Les projets «Neue Direktion Köln» sur la Konrad-Adenauer-Ufer et «Coeur Cologne» contribueront à valoriser nettement la Breslauer Platz. La construction du «Campus West» permettra de combler l un des terrains non construits les plus en vue de Cologne, sur la Rheinuferstrasse. 9

10 Début de Réalisation / Emplacement la construction Surface locative maxcologne (Deutz) 2010 env m² Gerling Quartier (centre ville Nord) 2011 env m² Siège de RheinEnergie (Neuehrenfeld) 2010 env m² Neue Direktion (bords du Rhin Nord) 2013 env m² Campus West (bords du Rhin Sud) 2013* env m² Coeur Cologne (centre ville Nord) 2013* env m² KölnCubus (Cologne Est) 2012 env m² Torhaus (Deutz) 2013* env m² Gürzenich Quartier (centre ville Sud) 2013* env m² PSA Peugeot-Citroën (Gremberghoven) 2012 env m² Waidmarkt (centre ville Sud) 2011 env m² Siège central Direct4U (Cologne Est) 2013* env m² Ancien siège du BDI (bords du Rhin- 2013* env m² Sud) DOCK 6-10 (port Rheinauhafen) 2012 env m² * en projet Greif & Contzen Research, Cologne, février 2013 Entwicklungsgesellschaft Gürzenichquartier mbh Co.KG Coeur Cologne Allianz Real Estate Germany GmbH Un quartier de bureaux dynamique : Deutz On calcule la dynamique d un marché en prenant en compte le chiffre d affaires locatif, l offre de surfaces immobilières, le loyer moyen et les activités de vente et de développement. C est dans le quartier de bureaux de Deutz que cette dynamique reste la plus soutenue, de même 10

11 que dans les segments de marché du centre ville Nord, de MediaPark et du port Rheinauhafen. Les plus grands projets immobiliers se situent actuellement à Deutz, avec la «MesseCity» ( m²), et au centre ville Nord avec le «Gerling Quartier» ( m²). Le chiffre d affaires locatif moyen maximum réalisé dans l immobilier de bureau au cours des cinq dernières années l a été au centre ville Nord ( m²), suivi de Deutz ( m²), de Cologne Sud ( m²) et des boulevards périphériques ( m²). Les quartiers de bureaux qui enregistrent les plus hauts taux de vacance sont les boulevards périphériques ( m²), Cologne Sud ( m²), Cologne Ouest ( m²) et le centre ville Nord ( m²). Sont comptés comme surfaces vacantes les bureaux dont la construction est achevée et qui ne sont pas occupables sous trois mois. C est à Deutz, au centre ville Nord et sur les boulevards périphériques que l offre de surfaces immobilières (comprenant les surfaces vacantes, les surfaces en construction et une partie des surfaces réalisées dans le cadre de projets) est la plus grande. MesseCity HHVision (Strabag / ECE) 11

12 Vue d ensemble des segments de marché Bureaux Surfaces à louer (m²) ¹ Surfaces vacantes Ø CA annuel (m²) ² Prix moyen des locations Centre ville Quartier des banques MediaPark Port Rheinauhafen Boulevards périphéri Deutz Centre ville Nord Centre ville Sud Bords du Rhin Nord Bords du Rhin Sud Sous-total Rive gauche du Rhin Milieu Kanalstrasse Ehrenfeld Braunsfeld Ossendorf Aachener Strasse Cologne Nord Cologne Ouest Cologne Sud Sous-total Rive droite du Rhin Gremberghoven Mülheim Cologne Est Sous-total Total ¹ Le volume des surfaces comprend les surfaces vacantes, les surfaces en construction et une partie des surfaces réalisées dans le cadre de projets. ² Moyenne sur cinq ans ³ Dans certains cas, les loyers fixés peuvent être nettement plus bas ou plus élevés. 12

13 Combinaison équilibrée de secteurs d activité La combinaison équilibrée des secteurs d activité présents dans le tissu économique de Cologne se reflète une fois encore dans la demande de surfaces de bureaux en Elle se traduit par une évolution relativement peu volatile et donc fiable du chiffre d affaires locatif. Chiffre d affaires des surfaces de bureaux en 2012 par secteur d activité Administrations, fédérat. 5% Santé 7% Finances 3% Commerce 4% Immobilier 2% bâtiment 0,5% logistique 0% transport, logistique 0,5% education 17,5% Conseil 7% assurances 7% IT, Software 10,5% Médias 11% Industrie, production 11% Greif & Contzen Research, Cologne, février 2013 Attentes positives de l économie régionale La dernière enquête conjoncturelle de la CCI de Cologne révèle une hausse de 11 % de l indicateur du climat des affaires. Les entreprises de la région de Cologne estiment que la situation des affaires est légèrement meilleure que ce n était encore le cas à l automne dernier. Les attentes sont même nettement plus positives que lors de la dernière enquête. Tous secteurs confondus, les entreprises misent sur une hausse des exportations, et notamment sur un accroissement de la demande en provenance des pays émergents, de la Chine et de l Amérique du Nord, suite à l amélioration du climat économique mondial et à la stabilisation de la zone euro. La stabilité de la demande domestique et la confiance des consommateurs confortent ces perspectives positives. Les projets d investissement restent certes relativement modérés, mais 13

14 le nombre d entreprises voulant investir a augmenté. Les prévisions d embauche sont également plus positives que lors de l enquête réalisée en automne. Une entreprise sur cinq du secteur de la CCI de Cologne prévoit de recruter du personnel. Progression significative de l emploi Le nombre de salariés assurés sociaux a enregistré une nouvelle hausse importante, de l ordre de personnes. Selon l agence pour l emploi, le marché du travail de Cologne restera solide en Le taux de chômage de la ville de Cologne en janvier, de 9,6 %, était certes légèrement supérieur aux chiffres de l année précédente (9,3 %), mais ceci est du principalement à la réduction des mesures de soutien mises en place sur le marché du travail. Employés assurés sociaux à Cologne Evolution et prévisions 2004 à Source : base de données du Land NRW, Agence pour l emploi, données au 30/06. Renforcement possible de la croissance L économie allemande a enregistré une croissance de 0,7 % en La conjoncture a été affectée par la crise de l euro et par les incertitudes et réticences à investir dont elle s est accompagnée. Les prévisions des grands instituts de recherches économiques pour 2013 continuent de varier de 0,3 et 0,9 %. Le baromètre principal de la conjoncture allemande, l indice du climat des affaires ifo, est en hausse pour la troisième 14

15 fois consécutive en janvier. La situation actuelle des affaires et les perspectives de l évolution prochaine affichent une nouvelle amélioration. Trois hausses consécutives de l indice ifo passent pour être le signe d un retournement de tendance de la conjoncture. La levée de l incertitude économique, la hausse des salaires et de l'emploi et la reprise de la conjoncture mondiale pourraient se traduire par une croissance significative de plus de 2 % en Les perspectives semblent donc s éclaircir progressivement à moyen terme pour le marché de l immobilier de bureau. Port Rheinauhafen 15

16 Pour toute question, veuillez vous adresser à : Florian Schmidt Responsable du département Location d espaces de bureaux GREIF & CONTZEN Immobilienmakler GmbH Pferdmengesstrasse 42, Köln Téléphone : (0221) Télécopie : (0221) Frank Pönisch Gérant GREIF & CONTZEN Beratungsgesellschaft mbh Pferdmengesstrasse 42, Köln Téléphone : (0221) Télécopie : (0221) Greif & Contzen Beratungsgesellschaft mbh, Tous droits réservés. Ce document est notre propriété intellectuelle et fait l objet d un copyright. Il est réservé à ses destinataires. Toute reproduction, modification ou transmission à des tiers, ne serait-ce que partielle, requiert notre consentement préalable explicite et écrit. Dès lors qu il n y a pas de copyright de notre part parce que celui-ci revient à des tiers, nous renvoyons au copyright de ces derniers. 16

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2007/2008

Fondation de placements immobiliers. Rapport semestriel 2007/2008 FREIHALTE-ZONE Fondation de placements immobiliers 2007/2008 2 FREIHALTE-ZONE Sommaire Introduction 4 Environnement général, immeubles d habitation et immeubles commerciaux 5 Généralités concernant le

Plus en détail

Le marché suisse de l immobilier

Le marché suisse de l immobilier Outlook 2H15 Le marché suisse de l immobilier L immigration s essouffle. La baisse des investissements dans le domaine du bâtiment limite cependant le risque d offre excédentaire dans le secteur résidentiel.

Plus en détail

Plus que jamais moteur de

Plus que jamais moteur de PATRIMOINE L Allemagne est redevenue l économie la plus stable de la zone euro. Y placer son argent, que ce soit dans l immobilier résidentiel, tertiaire ou dans les marchés boursiers, séduit de plus en

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 214 Accelerating success. perspectives Entre prudence et opportunisme > Après un premier semestre actif, la demande placée de bureaux a

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008

ÉCONOMIE Population 1 836 000 habitants (3,0 % de la population française) 2008 42142 CHAPITRE Alsace I. Immobilier d entreprise... 172 A. Construction... 172 B. Zoom sur la ville de Strasbourg... 173 II. Immobilier résidentiel... 176 A. Construction... 176 B. Zoom sur la ville de

Plus en détail

OFFRE A LA UNE. Disponibilité Immédiate NEWSLETTER AGENCE. Edito IMMOBILIER D ENTREPRISE

OFFRE A LA UNE. Disponibilité Immédiate NEWSLETTER AGENCE. Edito IMMOBILIER D ENTREPRISE SLETTER AGENCE Luxembourg - IMMOBILIER D ENTREPRISE OFFRE A LA UNE Edito Nous entamons à présent la dernière ligne droite de cette année 2010. Une année encore délicate aux vues du contexte économique

Plus en détail

Déclaration intermédiaire du Conseil d administration portant sur la période du 1 er janvier 2014 au 31 mars 2014

Déclaration intermédiaire du Conseil d administration portant sur la période du 1 er janvier 2014 au 31 mars 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE INFORMATION RÉGLEMENTÉE EMBARGO 15 mai 2014 17h40 CREATING VALUE IN REAL ESTATE Déclaration intermédiaire du Conseil d administration portant sur la période du 1 er janvier 2014 au

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 LES TENDANCES DU MARCHÉ DONNÉES DE MARCHÉ Evolution du PIB depuis 2007 6 Transaction annuelles en Ile de France Global 7 Transactions en Ile-de-France T3 8 Offre disponible à un

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 68 avenue des Guilleraies 92000 NANTERRE Téléphone : 01 55 17 00 00 Fax : 09 81 70 68 48 Mail : contact@street-office.fr DECEMBRE 2013

Plus en détail

Marché de l investissement de Cologne Rapports sur les segments de marché inclus Avril 2012

Marché de l investissement de Cologne Rapports sur les segments de marché inclus Avril 2012 Marché de l investissement Rapports sur les segments de marché inclus KölnTurm et NH Hotel, Im MediaPark 8 et 8b Madame, Monsieur, Le développement marqué et continu du marché de l immobilier de Cologne

Plus en détail

L E PORTEFEUILLE IMMOBILIER

L E PORTEFEUILLE IMMOBILIER TRADING UPDATE INFORMATION REGLEMENTEE EMBARGO 17 FÉVRIER 2009 17H40 DECLARATION INTERMEDIAIRE DU GERANT COUVRANT LA PERIODE DU 01.10.2008 AU 31.12.2008 Baisse limitée de la valeur du portefeuille ( 2,41%)

Plus en détail

Province, régions et tendances d avenir

Province, régions et tendances d avenir Province, régions et tendances d avenir Kevin Hughes Économiste régional Marché de l habitation : notre savoir à votre service PLAN Marché de l habitation : notre savoir à votre service I Facteurs qui

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

Rapport trimestriel 30 septembre 2001

Rapport trimestriel 30 septembre 2001 F O N D S D E P L A C E M E N T I M M O B I L I E R C O M I N A R Rapport trimestriel 30 septembre 2001 Message aux porteurs de parts Au nom des fiduciaires, des dirigeants et du personnel du Fonds de

Plus en détail

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé 48 4 MANAGEMENT IMMOBILIER : COMMENT LES ENTREPRISES GÈRENT LEUR SIÈGE SOCIAl Par Ingrid Nappi-Choulet, professeur à l ESSEC, fondatrice et responsable de l Observatoire du management immobilier. 4.1 /

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

Restructuration continue

Restructuration continue DTZ Research PROPERTY TIMES Restructuration continue Genève Bureaux 215 15 Avril 215 Sommaire Demande placée & Loyer prime 2 Offre immédiate 4 Taux de vacance 5 Projets de développement 5 Définitions 6

Plus en détail

Espagne: Une Reprise Fragile

Espagne: Une Reprise Fragile Focus OFP 28 Aout 2015 Frédéric Mackel (33) 1 85 08 13 73 f.mackel@oaksfieldpartners.com Timothée Sohm-Quéron t.sohm@oaksfieldpartners.com Chloe-Elizabeth Challier chloeelizabeth.challier@esade.edu Introduction

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare.

IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare. Bruxelles, le 27 août 2010 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2010 IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare.

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE Bilan. Conjoncture & environnement financier 2013/2014 AGGLOMÉRATION LYONNAISE 30 janvier 2013 FNAIM Entreprises : 15 cabinets à votre service 1 MARCHÉ DES LOCAUX D ACTIVITÉ Présenté par : Jean-Pascal

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

Baromètre Manpower des perspectives d emploi *

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * Sous embargo jusqu au 12 mars 00h01 Communiqué de presse Nanterre, le 12 mars 2013 Baromètre Manpower des perspectives d emploi * LES EMPLOYEURS FRANÇAIS S ATTENDENT À DES PERSPECTIVES D EMPLOI STABLES

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Avril 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En mars, le climat des affaires s accroît légèrement après sept mois consécutifs de baisse : l indicateur correspondant augmente de 3 points mais

Plus en détail

IMMOBILIER À MONTRÉAL

IMMOBILIER À MONTRÉAL IMMOBILIER À MONTRÉAL PERSPECTIVES ET TENDANCES DU MARCHÉ DE L IMMOBILIER Automne Une publication de Montréal en statistiques Direction de l urbanisme Service de la mise en valeur du territoire FAITS SAILLANTS

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté Juillet 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 371 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général Le contexte économique général Les signaux positifs relevés au cours du 2 nd semestre 2013 se sont confirmés mais la reprise s avère timide. En France, au 1 er semestre 2014, le contexte économique est

Plus en détail

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE PIB Consommation des ménages 102 début 2008 = 100 104 101 102 100 100 99 99 08 09 10 11 12 13 14 98 105 Investissements des entreprises

Plus en détail

Un bon début d année. 6 mai 2014. Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité. Solides performances opérationnelles

Un bon début d année. 6 mai 2014. Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité. Solides performances opérationnelles Chiffre d affaires 3M 2014 Le Patio, Le Patio, Lyon Lyon - - Villeurbanne CB 21, La Défense Un bon début d année 6 mai 2014 Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité 7 000 m² loués à La Défense

Plus en détail

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 COMMUNIQUÉ N o : 2 Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 31 janvier 2013 (Genève) L Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques de trafic

Plus en détail

>> Baisse continue de l activité

>> Baisse continue de l activité 4 ème trimestre 20 Janvier 2013 - N 15 >> continue de l activité Dans les services comme dans l industrie, le climat des affaires reste dégradé au quatrième trimestre 20 et il s établit nettement en dessous

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

France-Allemagne : 20 ans d histoire économique comparée

France-Allemagne : 20 ans d histoire économique comparée GLOBAL MACRO & THEMATIC INDEPENDENT RESEARCH IN CHARTS France-Allemagne : 20 ans d histoire économique comparée Comme toutes les crises, celle que nous traversons est propice aux dogmes, jugements à l

Plus en détail

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie 52 5 L immobilier d entreprise allemand et les investisseurs Par Marcus Cieleback, directeur de recherche, PATRIZIA Immobilien AG. 5.1/ SITUATION GÉNÉRALE Cinq ans après le début de la crise financière,

Plus en détail

Activités opérationnelles

Activités opérationnelles Déclaration intermédiaire du Gérant Statutaire 30 septembre 2014 Revenus locatifs de 28,3 mln en augmentation (2013: 26,8 mln) Valeur du portefeuille immobilier, projets de développement inclus : 649,4

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 La rentabilité des établissements de crédit français a continué de progresser en 2000 et, malgré un infléchissement, s est

Plus en détail

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises 27 mars 2008 Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises Résultat net part du groupe : 2 730 M Produit net bancaire : 10 568 M Coefficient

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Traduction d un original rédigé en néerlandais Rapport d expertise IMMO-NORTH PLAZA Bâtiment A North Plaza Boulevard du Roi Albert II, 9 1210 Bruxelles Date d évaluation de référence 01/11/2007 Exécuté

Plus en détail

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont N 4

Baromètre local de conjoncture des arrondissements de Bar-sur-Aube et Chaumont  N 4 N 4 Chiffres clés de l arrondissement de Source INSEE RGP 1999 Estimation CCI de Troyes et de l Aube Bar sur Aube Population 2007 : 29 427 hab. 9,8 % de la population auboise Superficie : 1 193 km2 Densité

Plus en détail

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013.

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions 7 Janvier 2014 Données Ile-de-France T4 2013 : Demande placée : 1 844 500 m² Loyer moyen de première main : 443 Loyer moyen de seconde

Plus en détail

Société en Commandite par Actions. Stabilité de la valeur intrinsèque à 60,40 par action. EPRA earnings en ligne avec les prévisions

Société en Commandite par Actions. Stabilité de la valeur intrinsèque à 60,40 par action. EPRA earnings en ligne avec les prévisions TRADING UPDATE INFORMATION REGLEMENTEE EMBARGO 23 août 2011 17h40 Société en Commandite par Actions CREATING VALUE IN REAL ESTATE DECLARATION INTERMEDIAIRE DU GERANT PORTANT SUR LA PERIODE DU 01.04.2011

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 58 Juillet Conjoncture de l immobilier Résultats au premier trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière au premier

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL La Ministre Conseillère pour les Affaires Economiques Berlin, le 31 octobre 2014 Dossier suivi par Lucie Petit Relu par Nicolas Studer NOTE

Plus en détail

Investissement au Maroc

Investissement au Maroc Investissement au Maroc Pourquoi le Maroc La compétitivité des coûts A seulement 14 km de l Europe, le Maroc se positionne comme une plateforme compétitive à l export: o Des charges salariales réduites

Plus en détail

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE Encadré PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA Sur la base des informations disponibles au 23 août 2013, les services de la ont réalisé des projections concernant

Plus en détail

EDITION DE DECEMBRE 2015

EDITION DE DECEMBRE 2015 REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité Justice Travail @@@@@ MINISTERE DE L'ECONOMIE, DES FINANCES ET DES PROGRAMMES DE DENATIONALISATION @@@@@ DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES ECONOMIQUES @@@@@ DIRECTION DE LA

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles I- LE PARC DES EXPOSITIONS AUJOURD HUI Bien positionné sur les classements internationaux, Paris est une destination phare du tourisme d affaires au niveau

Plus en détail

1 La situation économique et financière 10

1 La situation économique et financière 10 Sommaire 1 La situation économique et financière 10 1.1 La situation économique dans la zone euro 12 1.1.1 Les taux d intérêt à court terme 12 1.1.2 Les rendements des titres publics à long terme 13 1.1.3

Plus en détail

Par le biais de cette rubrique «Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise», la Chambre de Commerce

Par le biais de cette rubrique «Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise», la Chambre de Commerce Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise Par le biais de cette rubrique «Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise», la Chambre de Commerce souhaite familiariser les lecteurs du Merkur à l évolution

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

Avec près de 8,3 milliards d investis, le marché de l investissement dépasse les anticipations!

Avec près de 8,3 milliards d investis, le marché de l investissement dépasse les anticipations! L investissement immobilier en Ile-de-France 4 ème trimestre 2010 Avec près de 8,3 milliards d investis, le marché de l investissement dépasse les anticipations! L essentiel Les volumes d investissement

Plus en détail

REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL

REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL SUJETS COUVERTS» L investissement immobilier en 2013» Diagnostic par classes d actifs» Perspectives à moyen terme» Enjeux 2001-12-01

Plus en détail

Une stratégie payante

Une stratégie payante Chiffre d affaires 9M 2013 Silex, Lyon Le Patio, Lyon - Villeurbanne Une stratégie payante 7 novembre 2013 Une stratégie partenariale - Des revenus locatifs pérennes Loyers part du groupe solides : + 5,4%

Plus en détail

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012

La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 DREAL Champagne- Ardenne Juin 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES Le logement en chiffres La construction de maisons individuelles en Champagne-Ardenne en 2012 En 2012, 2 191 permis ont été délivrés en Champagne-Ardenne

Plus en détail

Corrigé - Les Laboratoires Cattier

Corrigé - Les Laboratoires Cattier CIE4DME Session 2009 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers Corrigé - Les Laboratoires Cattier PARTIE I : L ÉTUDE

Plus en détail

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février 25-2-24 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - février 25 Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février Le baromètre

Plus en détail

*** Confirmation de l objectif 2009 de résultat avant impôt entre 400 et 450 millions d euros

*** Confirmation de l objectif 2009 de résultat avant impôt entre 400 et 450 millions d euros Communiqué de presse Paris, le 19 janvier 2010 Chiffre d affaires 2009 : -7,9% en données comparables Dans un environnement économique encore sévèrement touché par la crise, Chiffre d affaires des Services

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

Les rendez-vous économiques et financiers

Les rendez-vous économiques et financiers Les rendez-vous économiques et financiers Les banques centrales au pilotage de l économie?... ou l Art du «Policy-mix» Novembre 2014 Prévisions 2014 & 2015 d Amundi 2014 2015 0,8% 1,3% 7,4% 7,1% Une Croissance

Plus en détail

LE FPI PRO DÉCLARE DE SOLIDES GAINS FINANCIERS ET D EXPLOITATION POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE DE 2015

LE FPI PRO DÉCLARE DE SOLIDES GAINS FINANCIERS ET D EXPLOITATION POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE DE 2015 LE FPI PRO DÉCLARE DE SOLIDES GAINS FINANCIERS ET D EXPLOITATION POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE DE DIFFUSION INTERDITE AUX ÉTATS-UNIS OU PAR L ENTREMISE DE SERVICES DE NOUVELLES DES ÉTATS-UNIS. Le 25 novembre

Plus en détail

Cahiers Conjoncturels Aubois

Cahiers Conjoncturels Aubois Cahiers Conjoncturels Aubois Tendances 1 er Prévisions 2 nd 29 ème édition Septembre 1 Synthèse Constats SECTEURS D ACTIVITE Prévisions Evolution CA Note d activité Note de confiance Perspectives d évolution

Plus en détail

Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 2012. Accelerating success.

Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 2012. Accelerating success. Tableau de Bord Agglomération Strasbourgeoise BILAN 212 Accelerating success. 212 TABLEAU DE BORD STRASBOURG SOMMAIRE CHIFFRES-CLÉS Chiffres-clés et Tendances p. 2 Parc de Bureaux 3 millions de m² Demande

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 Communiqué de presse Résultats du 3 ème trimestre 2015 En ligne avec les objectifs d EBITA et de cash conversion annuels Cergy, le 30 octobre 2015 Chiffres clés Millions d'euros (non audité) T3 2015

Plus en détail

La croissance chinoise

La croissance chinoise Lacroissancechinoise Aprèspresque30ansd économiemaoïste,lachines estengagéedepuis1978,sousl impulsionde Deng Xiaoping, sur la voie de la modernisation économique. Les «Quatre Modernisations» industrie,agriculture,rechercheetdéfense

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Paris, 5 mai 2015 Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Croissance du chiffre d affaires : +5,3% à périmètre et change courants (+2,3%

Plus en détail

Partie I L Allemagne

Partie I L Allemagne Partie I L Allemagne Avant-propos L Allemagne est le premier partenaire économique de la France, le plus grand marché de consommateurs en Europe et, selon la banque mondiale, c est le pays qui est actuellement

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u é d e p r e s s e Mobimo enregistre un résultat semestriel réjouissant Bénéfice d exploitation semestriel (EBIT) pour la première fois supérieur à 60 millions de CHF Bénéfice net en augmentation

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Ivry, le 27 février 2015 La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Accélération de la dynamique des ventes en 2014 Chiffre d affaires consolidé en croissance de +0,9% au

Plus en détail

Retards de paiement en Chine : 80 % des entreprises concernées en 2014

Retards de paiement en Chine : 80 % des entreprises concernées en 2014 Hong Kong / Bruxelles, 9 mars 2015 Retards de paiement en Chine : 80 % des entreprises concernées en 2014 Une croissance plus faible et une augmentation des prêts non performants attendues en 2015 Une

Plus en détail

PARTS DE MARCHÉ DES MARQUES DISTRIBUÉES (immatriculations de

PARTS DE MARCHÉ DES MARQUES DISTRIBUÉES (immatriculations de bonnes performances commerciales au second semestre grâce à l introduction en cours d année de nouveaux modèles et à la pénétration de nouveaux segments ventes quasi stables, la croissance du second semestre

Plus en détail

Le financement du logement social :

Le financement du logement social : le financement du logement social : generalites Problématique générale L emprunt constitue le mode de financement principal des investissements locatifs sociaux ; la charge financière doit être couverte,

Plus en détail

Les entreprises du CAC 40 ont renforcé leur bilan malgré la crise

Les entreprises du CAC 40 ont renforcé leur bilan malgré la crise Communiqué de presse 28 juin 21 PRESENTATION DU 4 ème «PROFIL FINANCIER DU CAC 4» Les entreprises du CAC 4 ont renforcé leur bilan malgré la crise Paris, le 28 juin 21 Ricol Lasteyrie publie pour la quatrième

Plus en détail

Observatoire départemental de l habitat du Doubs

Observatoire départemental de l habitat du Doubs Habitat Note de conjoncture - N 13 - Mai 2015 Observatoire départemental de l habitat du Doubs La vacance dans le parc locatif du Doubs en 2014 Contexte et objectifs La vacance locative, dans une situation

Plus en détail

Rapport sur le marché de l investissement de Cologne Rapports sur les segments de marché inclus 2014

Rapport sur le marché de l investissement de Cologne Rapports sur les segments de marché inclus 2014 Rapport sur le marché de l investissement Rapports sur les segments de marché inclus Neumarkt-Galerie, «Dropped Cone» de Claes Oldenburg, représentant du Pop Art Greif & Contzen Madame, Monsieur, A l occasion

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 7 2ème semestre Juillet-Décembre Le contexte économique général Après un début d année plus austère, s est doucement redressé au cours du second semestre avec des indicateurs de plus en plus favorables

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2016. asdf

Situation et perspectives de l économie mondiale 2016. asdf Situation et perspectives de l économie mondiale 2016 asdf Nations Unies New York, 2016 Résumé Perspectives du développement macroéconomique au niveau mondial L économie mondiale a connu des revers en

Plus en détail

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014 PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES Québec, 16 janvier 214 La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 214 Hélène Bégin Économiste principale 11 18 16 14 12 Québec La province

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION L activité économique marque un véritable coup d arrêt sur ce 1 er trimestre pour l ensemble

Plus en détail

2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Service du développement des affaires et des

2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Service du développement des affaires et des 2010 Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Analyse conjoncturelle de l économie et de l industrie de la construction résidentielle Prévisions économiques

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ALLEMANDE EN LANGUEDOC- ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME DONNEES GENERALES Données économiques et touristiques Population globale : 82,1 millions d habitants Densité de population

Plus en détail

Retour de la croissance pour les paquebots fluviaux et les péniches-hôtels en 2010!

Retour de la croissance pour les paquebots fluviaux et les péniches-hôtels en 2010! Octobre 2011 Observatoire 2010 du Tourisme Fluvial en France Retour de la croissance pour les paquebots fluviaux et les péniches-hôtels en 2010! Après le ralentissement de l activité du tourisme fluvial

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail