Marché de l immobilier de bureau de Cologne Février 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marché de l immobilier de bureau de Cologne Février 2013"

Transcription

1 Marché de l immobilier de bureau de Cologne

2 Chiffre d affaires de surfaces immobilières élevé en Optimisme croissant pour 2013 En dépit d une année marquée par la crise financière et la crise de l endettement, l activité locative affiche une nouvelle fois un très bon résultat en Le chiffre d'affaires de mètres carrés dépasse largement la moyenne sur dix ans. Avec la nette révision à la hausse des prévisions conjoncturelles pour l année en cours et l année prochaine, 2013 pourrait s avérer une très bonne année pour l activité locative. Marché de l immobilier de bureau de Cologne chiffres clés de l évolution et prévisions 2009 à 2013 Année Evolution 2013 Tendance Salariés assurés sociaux - en milliers de personnes* Taux de chômage * ,8 9,9 9,6 9,7 9,7 CA en milliers de m² Volume total en millions de m² Surfaces vacantes en milliers de m² Taux de Vacance en % 7,4 7,5 7,5 7,6 7, ,1 8,0 7,7 7,6 7,4 Loyer plafond en /m² 21,00 21,00 21,0 0 21,00 21,00 Loyer moyen en /m² 10,88 10,78 11,2 3 11,37 11,40 Nouvelles constructions en milliers de m² Greif & Contzen Research, Cologne, février 2013 ; rem. :* au 30 juin. 2

3 Chiffre d affaires performant dans les petites et moyennes surfaces Le chiffre d affaires élevé des surfaces immobilières réalisé en 2012 est principalement imputable à une activité locative très animée dans les petites et moyennes surfaces et aux projets de construction destinés à leurs propriétaires (Université de Cologne, Ecole supérieure du Sport de Cologne). La part des surfaces de 251 à 500 mètres carrés dans le chiffre d affaires est de l ordre de 14 % et celle de la catégorie de 501 à mètres carrés d environ 20 %. Le contrat de location du nouveau centre de services pour étudiants de l Université (d une superficie de m²), dont la première pierre a été posée en 2012 a été la seule transaction portant sur plus de mètres carrés enregistrée l année passée. Viennent s ajouter aux mètres carrés de nouvelles locations des contrats de renouvellement de bail importants comme celui du Groupe REWE ( m²) à Braunsfeld ou celui de Deutsche Bank ( m²) dans le quartier des banques. Chiffre d affaires de l immobilier de bureau (m²) Evolution et prévisions 2004 à Greif & Contzen Research, Cologne, février 2013 Après un début d année 2013 plutôt modéré, la demande affiche actuellement un net retour à la hausse. 3

4 Sélection de volumes conséquents traités en 2012 Utilisateur / Emplacement* Surfaces de bureaux (m²) Centre de services pour étudiants de l Université de Cologne / BLB NRW pour l Ecole supérieure du Sport de Cologne / Colo Pfeifer & Langen / Aachener Strasse Ouest PSA Peugeot-Citroën / Gremberghoven Techniker Krankenkasse / Cologne Sud Groupe REWE / Braunsfeld Media Broadcast / Cologne Est Bayer AG / Ossendorf SoCura GmbH / Deutz * cf. carte des emplacements de bureaux de Greif & Contzen Greif & Contzen Research, Cologne, février 2013 Poursuite de la stabilité des loyers Le loyer moyen a enregistré une augmentation d env. 1,3 % au cours de l année et se situe autour de 11,37 euros le mètre carré (11,23 euros en 2011). La moyenne pondérée avec la surface louée respective est de 10,77 euros le mètre carré. Cet indice s'élevait encore à 13,49 euros le mètre carré en 2011, en raison de contrats de location de grandes surfaces situées entre autres dans le complexe de catégorie Premium «max- Cologne». Il y a eu très peu de contrats de location portant sur des réalisations immobilières de premier ordre en 2012, suite à la faiblesse de l offre. Le loyer plafond se situe autour de 21,00 euros le mètre carré, comme l année précédente. L évolution du prix des loyers devrait rester globalement stable en 2013, compte tenu de la demande escomptée de bureaux modernes situés à proximité du centre ville. 4

5 Loyers plafonds et loyers moyens ( /m²) Evolution et prévisions 2004 à Greif & Contzen Research, Cologne, février 2013 Cologne présente un niveau de loyer modéré, tant en comparaison avec les 7 places fortes de l immobilier de bureau allemandes, que par rapport aux autres grandes villes situées dans un rayon de 250 kilomètres. Loyers plafonds des places fortes de l immobilier de bureau allemandes ( /m²) Francfort 35,60 Munich 31,50 Düsseldorf 25,20 Hambourg 24,00 Berlin 21,80 Cologne 21,00 Stuttgart 19, Source : gif e.v ; Greif & Contzen Research ; divers rapports de marché, février 2013 Grande métropole, Cologne offre à la fois des infrastructures, une vie culturelle et une qualité de vie qui attirent les salariés bien formés. Ces facteurs, combinés à l offre de surfaces de bureaux, assurent un bon rapport qualité-prix et contribuent au caractère attrayant de la ville, 5

6 comme le prouvent les récentes implantations : le groupe LANXESS AG, coté au DAX, quitte Leverkusen au printemps pour s installer avec plus de collaborateurs dans le complexe «maxcologne» à Deutz. Le groupe français PSA a lui aussi fait le choix de Cologne. Le nouveau siège allemand commun des marques Peugeot et Citroën est actuellement en construction dans le Airport Business Park à Gremberghoven. Le producteur chinois de panneaux photovoltaïques Clenergy a quant à lui transféré son siège européen de Francfort sur le Main à Westhoven. Loyers plafonds dans les grandes villes situées dans un rayon de 250 km autour de Cologne ( /m²) Luxembourg 40,00 Francfort 35,60 Amsterdam 28,10 Düsseldorf 25,20 Bruxelles 23,40 Cologne 21,00 Bonn 16,50 Rotterdam 17,10 Essen 13,50 Dortmund 13, Source : gif e.v ; Greif & Contzen Research ; divers rapports de marché, février

7 KÖLNTRIANGLE, maxcologne Poursuite de la baisse des surfaces vacantes Le montant des surfaces de bureaux vacantes est actuellement de l ordre de mètres carrés. Pour un volume de surfaces d'environ 7,6 millions de mètres carrés, cela équivaut à un taux de vacance de 7,6 %. Compte tenu de l offre réduite de surfaces dans des constructions neuves et de la constance de la demande escomptée, le taux de vacance pourrait être ramené à mètres carrés au cours des prochains mois. Le taux de vacance s élèverait alors à 7,4 % à Cologne. Taux de vacance des surfaces de bureaux Evolution et prévisions 2004 à ,0% 9,5% 9,0% 8,5% 8,0% 7,5% 7,0% 6,5% 6,0% 5,5% 5,0% 8,6% 8,3% 8,2% 8,1% 8,0% 8,0% 7,7% 7,6% 7,6% 7,4% Greif & Contzen Research, Cologne, février

8 Chiffre d affaires important dans les quartiers périphériques Plusieurs sites d implantation établis en périphérie affichent des chiffres d affaires locatifs exceptionnellement élevés en Les résultats locatifs des emplacements de bureaux situés sur la Aachener Strasse Ouest, à Ehrenfeld, Gremberghoven, Cologne Est et Ossendorf ont été nettement supérieurs aux chiffres des cinq dernières années. Sur les dix plus grands contrats de location conclus en 2012, sept concernaient des emplacements périphériques. Ossendorf a enregistré env mètres carrés de nouvelles locations de bureaux en La moyenne sur cinq ans était auparavant de l ordre de mètres carrés. Dix contrats conclus pour des emplacements de bureaux d Ossendorf concernent des surfaces de plus de mètres carrés (dont m² pour Bayer AG et m² pour Kellendonk Elektronik). Offre réduite d espaces de bureaux neufs L offre de surfaces de bureaux neuves et disponibles à court terme est particulièrement limitée. Le taux d achèvement, qui était d env mètres carrés de surfaces de bureaux en 2012 devrait certes atteindre mètres carrés en 2013, mais comme l année précédente, un taux important de ces nouvelles réalisations est destiné à être occupé par leurs propriétaires (RheinEnergie, Université de Cologne) ou est déjà loué («KölnCubus», siège de PSA Peugeot-Citroën) mètres carrés de surfaces de bureaux sont actuellement en construction, dont sont encore disponibles et seulement seront occupables dans l année courante. Il y a encore de très belles opportunités de rénovation dans les immeubles bien situés. 8

9 Constructions de bureaux achevées (m²) Evolution et prévisions 2004 à Greif & Contzen Research, Cologne, février 2013 Activités de construction majeures 2013 De nombreux projets de construction se situent au centre ville de Cologne, dans des quartiers particulièrement concernés par le masterplan d aménagement urbain. Les projets «Neue Direktion Köln» sur la Konrad-Adenauer-Ufer et «Coeur Cologne» contribueront à valoriser nettement la Breslauer Platz. La construction du «Campus West» permettra de combler l un des terrains non construits les plus en vue de Cologne, sur la Rheinuferstrasse. 9

10 Début de Réalisation / Emplacement la construction Surface locative maxcologne (Deutz) 2010 env m² Gerling Quartier (centre ville Nord) 2011 env m² Siège de RheinEnergie (Neuehrenfeld) 2010 env m² Neue Direktion (bords du Rhin Nord) 2013 env m² Campus West (bords du Rhin Sud) 2013* env m² Coeur Cologne (centre ville Nord) 2013* env m² KölnCubus (Cologne Est) 2012 env m² Torhaus (Deutz) 2013* env m² Gürzenich Quartier (centre ville Sud) 2013* env m² PSA Peugeot-Citroën (Gremberghoven) 2012 env m² Waidmarkt (centre ville Sud) 2011 env m² Siège central Direct4U (Cologne Est) 2013* env m² Ancien siège du BDI (bords du Rhin- 2013* env m² Sud) DOCK 6-10 (port Rheinauhafen) 2012 env m² * en projet Greif & Contzen Research, Cologne, février 2013 Entwicklungsgesellschaft Gürzenichquartier mbh Co.KG Coeur Cologne Allianz Real Estate Germany GmbH Un quartier de bureaux dynamique : Deutz On calcule la dynamique d un marché en prenant en compte le chiffre d affaires locatif, l offre de surfaces immobilières, le loyer moyen et les activités de vente et de développement. C est dans le quartier de bureaux de Deutz que cette dynamique reste la plus soutenue, de même 10

11 que dans les segments de marché du centre ville Nord, de MediaPark et du port Rheinauhafen. Les plus grands projets immobiliers se situent actuellement à Deutz, avec la «MesseCity» ( m²), et au centre ville Nord avec le «Gerling Quartier» ( m²). Le chiffre d affaires locatif moyen maximum réalisé dans l immobilier de bureau au cours des cinq dernières années l a été au centre ville Nord ( m²), suivi de Deutz ( m²), de Cologne Sud ( m²) et des boulevards périphériques ( m²). Les quartiers de bureaux qui enregistrent les plus hauts taux de vacance sont les boulevards périphériques ( m²), Cologne Sud ( m²), Cologne Ouest ( m²) et le centre ville Nord ( m²). Sont comptés comme surfaces vacantes les bureaux dont la construction est achevée et qui ne sont pas occupables sous trois mois. C est à Deutz, au centre ville Nord et sur les boulevards périphériques que l offre de surfaces immobilières (comprenant les surfaces vacantes, les surfaces en construction et une partie des surfaces réalisées dans le cadre de projets) est la plus grande. MesseCity HHVision (Strabag / ECE) 11

12 Vue d ensemble des segments de marché Bureaux Surfaces à louer (m²) ¹ Surfaces vacantes Ø CA annuel (m²) ² Prix moyen des locations Centre ville Quartier des banques MediaPark Port Rheinauhafen Boulevards périphéri Deutz Centre ville Nord Centre ville Sud Bords du Rhin Nord Bords du Rhin Sud Sous-total Rive gauche du Rhin Milieu Kanalstrasse Ehrenfeld Braunsfeld Ossendorf Aachener Strasse Cologne Nord Cologne Ouest Cologne Sud Sous-total Rive droite du Rhin Gremberghoven Mülheim Cologne Est Sous-total Total ¹ Le volume des surfaces comprend les surfaces vacantes, les surfaces en construction et une partie des surfaces réalisées dans le cadre de projets. ² Moyenne sur cinq ans ³ Dans certains cas, les loyers fixés peuvent être nettement plus bas ou plus élevés. 12

13 Combinaison équilibrée de secteurs d activité La combinaison équilibrée des secteurs d activité présents dans le tissu économique de Cologne se reflète une fois encore dans la demande de surfaces de bureaux en Elle se traduit par une évolution relativement peu volatile et donc fiable du chiffre d affaires locatif. Chiffre d affaires des surfaces de bureaux en 2012 par secteur d activité Administrations, fédérat. 5% Santé 7% Finances 3% Commerce 4% Immobilier 2% bâtiment 0,5% logistique 0% transport, logistique 0,5% education 17,5% Conseil 7% assurances 7% IT, Software 10,5% Médias 11% Industrie, production 11% Greif & Contzen Research, Cologne, février 2013 Attentes positives de l économie régionale La dernière enquête conjoncturelle de la CCI de Cologne révèle une hausse de 11 % de l indicateur du climat des affaires. Les entreprises de la région de Cologne estiment que la situation des affaires est légèrement meilleure que ce n était encore le cas à l automne dernier. Les attentes sont même nettement plus positives que lors de la dernière enquête. Tous secteurs confondus, les entreprises misent sur une hausse des exportations, et notamment sur un accroissement de la demande en provenance des pays émergents, de la Chine et de l Amérique du Nord, suite à l amélioration du climat économique mondial et à la stabilisation de la zone euro. La stabilité de la demande domestique et la confiance des consommateurs confortent ces perspectives positives. Les projets d investissement restent certes relativement modérés, mais 13

14 le nombre d entreprises voulant investir a augmenté. Les prévisions d embauche sont également plus positives que lors de l enquête réalisée en automne. Une entreprise sur cinq du secteur de la CCI de Cologne prévoit de recruter du personnel. Progression significative de l emploi Le nombre de salariés assurés sociaux a enregistré une nouvelle hausse importante, de l ordre de personnes. Selon l agence pour l emploi, le marché du travail de Cologne restera solide en Le taux de chômage de la ville de Cologne en janvier, de 9,6 %, était certes légèrement supérieur aux chiffres de l année précédente (9,3 %), mais ceci est du principalement à la réduction des mesures de soutien mises en place sur le marché du travail. Employés assurés sociaux à Cologne Evolution et prévisions 2004 à Source : base de données du Land NRW, Agence pour l emploi, données au 30/06. Renforcement possible de la croissance L économie allemande a enregistré une croissance de 0,7 % en La conjoncture a été affectée par la crise de l euro et par les incertitudes et réticences à investir dont elle s est accompagnée. Les prévisions des grands instituts de recherches économiques pour 2013 continuent de varier de 0,3 et 0,9 %. Le baromètre principal de la conjoncture allemande, l indice du climat des affaires ifo, est en hausse pour la troisième 14

15 fois consécutive en janvier. La situation actuelle des affaires et les perspectives de l évolution prochaine affichent une nouvelle amélioration. Trois hausses consécutives de l indice ifo passent pour être le signe d un retournement de tendance de la conjoncture. La levée de l incertitude économique, la hausse des salaires et de l'emploi et la reprise de la conjoncture mondiale pourraient se traduire par une croissance significative de plus de 2 % en Les perspectives semblent donc s éclaircir progressivement à moyen terme pour le marché de l immobilier de bureau. Port Rheinauhafen 15

16 Pour toute question, veuillez vous adresser à : Florian Schmidt Responsable du département Location d espaces de bureaux GREIF & CONTZEN Immobilienmakler GmbH Pferdmengesstrasse 42, Köln Téléphone : (0221) Télécopie : (0221) Frank Pönisch Gérant GREIF & CONTZEN Beratungsgesellschaft mbh Pferdmengesstrasse 42, Köln Téléphone : (0221) Télécopie : (0221) Greif & Contzen Beratungsgesellschaft mbh, Tous droits réservés. Ce document est notre propriété intellectuelle et fait l objet d un copyright. Il est réservé à ses destinataires. Toute reproduction, modification ou transmission à des tiers, ne serait-ce que partielle, requiert notre consentement préalable explicite et écrit. Dès lors qu il n y a pas de copyright de notre part parce que celui-ci revient à des tiers, nous renvoyons au copyright de ces derniers. 16

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie

Cinq ans après le début de la crise financière, l économie 52 5 L immobilier d entreprise allemand et les investisseurs Par Marcus Cieleback, directeur de recherche, PATRIZIA Immobilien AG. 5.1/ SITUATION GÉNÉRALE Cinq ans après le début de la crise financière,

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise ÉTUDE EN BREF Octobre 2011 L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise Pour les investisseurs, l Europe de l immobilier de bureaux n est pas celle qui est délimitée par les accords

Plus en détail

DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 2011

DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 2011 AT A GLANCE LES BUREAUX EN ÎLE-DE-FRANCE JANVIER 212 DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 211 Avec 2 442 m² placés en 211 contre 2 149 m² en 21, le marché des bureaux franciliens connaît

Plus en détail

Le marché suisse de l immobilier

Le marché suisse de l immobilier Asset Management Real estate research & strategy Pour investisseurs qualifiés Le marché suisse de l immobilier UBS Global Asset Management, Global Real Estate Research & Strategy - Switzerland Avril 2013

Plus en détail

Effet «La Marseillaise»

Effet «La Marseillaise» DTZ Research PROPERTY TIMES Effet «La Marseillaise» Marseille Bureaux T4 214 1 Février 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Le marché marseillais

Plus en détail

OFFRE A LA UNE. Disponibilité Immédiate NEWSLETTER AGENCE. Edito IMMOBILIER D ENTREPRISE

OFFRE A LA UNE. Disponibilité Immédiate NEWSLETTER AGENCE. Edito IMMOBILIER D ENTREPRISE SLETTER AGENCE Luxembourg - IMMOBILIER D ENTREPRISE OFFRE A LA UNE Edito Nous entamons à présent la dernière ligne droite de cette année 2010. Une année encore délicate aux vues du contexte économique

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE La transformation de bureaux en logements : un premier bilan PAR BRIGITTE JOUSSELLIN 1 Entre 1994 et 1998, plus de 500 000 m 2 de surfaces d activités ont été transformées en logements, permettant de résorber

Plus en détail

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013.

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions 7 Janvier 2014 Données Ile-de-France T4 2013 : Demande placée : 1 844 500 m² Loyer moyen de première main : 443 Loyer moyen de seconde

Plus en détail

Record battu! DTZ Research PROPERTY TIMES. La Défense T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Record battu! DTZ Research PROPERTY TIMES. La Défense T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Record battu! La Défense T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs locatives 3 Offre immédiate 4 Offre future 4 Définitions 5 Auteur Nora

Plus en détail

Moniteur des branches Industrie MEM

Moniteur des branches Industrie MEM Moniteur des branches Industrie MEM Octobre 2014 Editeur BAKBASEL Rédaction Florian Zainhofer Traduction Anne Fritsch, Verbanet GmbH, www.verbanet.ch Le texte allemand fait foi Adresse BAK Basel Economics

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013

IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 IMMOBILIER D ENTREPRISE CROISSANT OUEST POINT SECOND SEMESTRE 2013 68 avenue des Guilleraies 92000 NANTERRE Téléphone : 01 55 17 00 00 Fax : 09 81 70 68 48 Mail : contact@street-office.fr DECEMBRE 2013

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année en chiffres Nantes Métropole AURAN Édito 5 ans déjà! En 2009, le CINA décidait d organiser la collecte des transactions du marché

Plus en détail

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai 25-5-27 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - mai 25 La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai Le baromètre de

Plus en détail

8 Certifications Minergie

8 Certifications Minergie 8 Chapitre 8 Être Minergie, est-ce aussi être «autrement»? Pour de nombreux acteurs du marché immobilier, un label de durabilité devrait s accompagner d une appréciation de la valeur de leur immeuble,

Plus en détail

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre

Le marché des bureaux 3ème trimestre 2008 Octobre 2008. Nanterre Le marché des bureaux 3ème trimestre 28 Octobre 28 1 Nanterre Chiffres clés Le marché de Péri-Défense au 3ème trimestre 28 : Nanterre - Un niveau de demande placée boosté par une transaction clé en main

Plus en détail

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique

Amundi Immobilier. Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 2013. Tendances. Le contexte macroéconomique Trimestriel 27 Janvier 214 nº2 Le marché de l immobilier en France 4 e trimestre 213 Tendances > Progressif redémarrage de l activité attendue au 4 e trimestre 213, mais l évolution du PIB devrait rester

Plus en détail

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février 25-2-24 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - février 25 Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février Le baromètre

Plus en détail

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances Les marchés de l immobilier à l international Évolutions, structures et performances Séminaire d actualité 22 mai 2015 Montants investis en immobilier d entreprise milliards d euros 50 45 40 35 30 Données

Plus en détail

Sur-offre de seconde main

Sur-offre de seconde main DTZ Research PROPERTY TIMES Sur-offre de seconde main Bordeaux Bureaux T4 14 24 Février 15 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre immédiate et future 4 Définitions 5

Plus en détail

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Les faits marquants de l année 2013 Offre de bureaux disponibles : 1. Le choix de bureaux ne cesse de s accroître L offre a augmenté de 9% en

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour l année 2014 Janvier 2014 1/12 Situation financière de l Assurance chômage pour l année 2014 14 janvier 2014 Cette note présente la prévision de la situation

Plus en détail

Contexte économique :

Contexte économique : Analyse de Marché Mai 2013 Contexte économique : En ce début d année, l économie suisse est stimulée par des nouvelles favorables des marchés financiers internationaux et par le regain de dynamisme, qui

Plus en détail

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research #Club Pierre Marché des bureaux en Ile-de-France 9 Juillet 2015 DTZ Research Un 2 ème trimestre meilleur que le 1 er.. Demande placée de bureaux en Ile-de-France, en milliers de m² 3 000 2 500 2 000 1

Plus en détail

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance CONJONCT URE estre NOTE DE conjoncture TRIMESTRIELLE de L APEC N Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance Les recruteurs font toujours preuve de prudence dans leurs

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles I- LE PARC DES EXPOSITIONS AUJOURD HUI Bien positionné sur les classements internationaux, Paris est une destination phare du tourisme d affaires au niveau

Plus en détail

10 Cycle de vie des immeubles de bureaux

10 Cycle de vie des immeubles de bureaux 10 Cycle de vie des immeubles de bureaux Surfaces de bureaux et mutations structurelles Les immeubles de bureaux sont exposés à trois cycles distincts: premièrement, au cycle de vie de tout objet immobilier,

Plus en détail

LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON

LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON LE MARCHE LOCATIF DES BUREAUX FRANCILIENS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON Un vent d optimisme nouveau commence à souffler sur le marché francilien de la location de bureaux. Le volume des transactions s est

Plus en détail

8 COUTS DES ENTREPRISES. 8.1 Coût du capital. 8.2 L immobilier non résidentiel à Genève. 8.3 L immobilier non résidentiel en Europe

8 COUTS DES ENTREPRISES. 8.1 Coût du capital. 8.2 L immobilier non résidentiel à Genève. 8.3 L immobilier non résidentiel en Europe 8 COUTS DES ENTREPRISES 8.1 Coût du capital 8.2 L immobilier non résidentiel à Genève 8.3 L immobilier non résidentiel en Europe 8.4 Tarifs hôteliers COMPARAISONS INTERNATIONALES 13 ème EDITION 8.1 COUT

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

Un bon début d année. 6 mai 2014. Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité. Solides performances opérationnelles

Un bon début d année. 6 mai 2014. Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité. Solides performances opérationnelles Chiffre d affaires 3M 2014 Le Patio, Le Patio, Lyon Lyon - - Villeurbanne CB 21, La Défense Un bon début d année 6 mai 2014 Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité 7 000 m² loués à La Défense

Plus en détail

PROPERTY REPORT PRINCIPAUX MARCHÉS DE BUREAUX EN EUROPE DE L OUEST 2012 T3

PROPERTY REPORT PRINCIPAUX MARCHÉS DE BUREAUX EN EUROPE DE L OUEST 2012 T3 PROPERTY REPORT PRINCIPAUX MARCHÉS DE BUREAUX EN EUROPE DE L OUEST PROPERTY REPORT - PRINCIPAUX MARCHÉS DE BUREAUX EN EUROPE DE L OUEST - OCTOBRE 212 2 CONTACTS INTERNATIONAL INVESTMENT GROUP Peter Rösler

Plus en détail

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Pas si mal. DTZ Research PROPERTY TIMES. Ile-de-France T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Pas si mal Ile-de-France T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée 3 Valeurs locatives 4 Offre immédiate 5 Offre future 6 Définitions 7 Dans un climat

Plus en détail

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant

Property Times La Défense Bureaux T1 2012 Un début d année encourageant 21 24 212 Un début d année encourageant 11 Avril 212 Sommaire Executive summary 1 Contexte économique 2-3 Demande placée et valeurs locatives 4 Carte et principales transactions 5 Offre 6 Définitions 7

Plus en détail

B. PROGRAMME ET BUDGET PROPOSE POUR L EXERCICE 2002-2003

B. PROGRAMME ET BUDGET PROPOSE POUR L EXERCICE 2002-2003 page 16 B. PROGRAMME ET BUDGET PROPOSE POUR L EXERCICE 2002-2003 Résumé 28. Le budget proposé pour 2002-2003 s élève à 678 400 000 francs suisses, soit une augmentation de 112 542 000 francs suisses, ou

Plus en détail

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014 MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE Avril 2014 Éditeur BAKBASEL Rédaction Florian Zainhofer Esteban Lanter Max Künnemann Adresse BAK Basel Economics AG Güterstrasse 82 CH-4053 Basel T +41 61 279 97 00 F +41

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u é d e p r e s s e Un premier semestre réjouissant pour Mobimo À CHF 35,8 millions, le bénéfice net au premier semestre est nettement supérieur par rapport à la même période de l année

Plus en détail

Les dépenses et la dette des ménages

Les dépenses et la dette des ménages Les dépenses et la dette des ménages Les dépenses des ménages représentent près de 65 % 1 du total des dépenses au Canada et elles jouent donc un rôle moteur très important dans l économie. Les ménages

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX

MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX MARCHÉ IMMOBILIER DE BUREAUX PERSPECTIVES CONJONCTURE ÉCONOMIQUE LE MARCHÉ DES BUREAUX EN ILE-DE-FRANCE 1 er Semestre 212 PERSPECTIVES Un contexte de marché favorable aux utilisateurs La crise financière

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

1 ER BAROMÈTRE DES PRIX DE L IMMOBILIER DE PARKING

1 ER BAROMÈTRE DES PRIX DE L IMMOBILIER DE PARKING 1 ER BAROMÈTRE DES PRIX DE L IMMOBILIER DE PARKING Inédit en France, MonsieurParking.com, société spécialisée dans l achat, la vente et la location de places de parking, crée le 1 er baromètre de l immobilier

Plus en détail

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions

Les clés du marché Ile-de-France Bureaux T2 2012 Fort recul des grandes transactions Fort recul des grandes transactions 5 juillet 2012 Contents Executive summary 1 Carte de synthèse 2 Demande placée et taux de rotation 3 Offre immédiate et taux de vacance 4 Loyers moyens 5 Définitions

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

L immobilier au service de l épargne

L immobilier au service de l épargne Corporate au service de l épargne La performance durable au service de l épargne 14 15 Dans un marché de l immobilier d entreprise particulièrement concurrentiel, la construction d un patrimoine de qualité

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

Graphique 3 Le marché des copropriétés existantes est nettement excédentaire

Graphique 3 Le marché des copropriétés existantes est nettement excédentaire 9 janvier 1 Cycle de l immobilier résidentiel au Québec : bien différent de celui du Canada L an dernier, le marché de l habitation au pays a continué de défier à la hausse les pronostics tant au niveau

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

Offre publique d acquisition conditionnelle par Banimmo sur tous les certificats immobiliers Immo-North Plaza

Offre publique d acquisition conditionnelle par Banimmo sur tous les certificats immobiliers Immo-North Plaza Offre publique d acquisition conditionnelle par Banimmo sur tous les certificats immobiliers Immo-North Plaza 10 décembre 2007 Disclaimer Les investisseurs potentiels sont invités à se forger leur propre

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR COMMUNIQUE DE PRESSE - Mercredi 1 er octobre 2014 OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR Présidée depuis mars 2014 par Jean- Michel LAVEDRINE,

Plus en détail

125 700 m² LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE. Demande placée. Taille des transactions 2010 2011 2012 2013 3T2014 2010 2011 2012 2013 3T2014

125 700 m² LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE. Demande placée. Taille des transactions 2010 2011 2012 2013 3T2014 2010 2011 2012 2013 3T2014 LE MARCHÉ LOCATIF - 3T 2014 LA DÉFENSE Demande placée 125 700 m² +41% : confirme son retour en grâce sur le marché locatif, en dépit d un 3 ème trimestre 2014 beaucoup moins flamboyant que le précédent,

Plus en détail

LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES SAINSARD EXPERTS

LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES SAINSARD EXPERTS LES VALEURS LOCATIVES COMMERCIALES 14 NOVEMBRE 2012 1 ère PARTIE LES LOYERS DES COMMERCES 1 UN CONTEXTE ECONOMIQUE INCERTAIN Situation économique difficile depuis de 2eme semestre 2008. Stagnation de la

Plus en détail

U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers. Corrigé SOCONA

U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers. Corrigé SOCONA Session 2012 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers Corrigé SOCONA Première partie Élaboration d un diagnostic

Plus en détail

Quand le QCA va. DTZ Research PROPERTY TIMES. Paris QCA T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts

Quand le QCA va. DTZ Research PROPERTY TIMES. Paris QCA T4 2014. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Quand le QCA va Paris QCA T4 214 8 Janvier 215 Sommaire Contexte économique 2 Demande placée et valeurs locatives 3 Offre 4 Définitions 5 Auteur Pierre d Alençon Chargé d Etudes

Plus en détail

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive!

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive! Allianz Suisse Case postale 8010 Zurich www.allianz-suisse.ch Info Finance 01 YDPPR267F et Prévoyance Édition 01, mars 2013 EXCÉDENTS LPP En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale

Plus en détail

IMMObILIER // dossier. dossier surchauffe immobilière. arc lémanique: état de SuRChAuFFE IMMObILIèRE

IMMObILIER // dossier. dossier surchauffe immobilière. arc lémanique: état de SuRChAuFFE IMMObILIèRE IMMObILIER // dossier dossier arc lémanique: état de SuRChAuFFE IMMObILIèRE 66 // 67 market.ch - mai 2012 Aurélia Brégnac L attractivité de l Arc lémanique n est plus à démontrer. De Genève à Montreux,

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 33

Bulletin trimestriel de conjoncture n 33 M A R S 2 0 0 7 Bulletin trimestriel de conjoncture n 33 4 e trimestre 2006 Forte augmentation des prix et croissance limitée du volume de travaux d entretien-amélioration du logement Le chiffre d affaires

Plus en détail

Une stratégie payante

Une stratégie payante Chiffre d affaires 9M 2013 Silex, Lyon Le Patio, Lyon - Villeurbanne Une stratégie payante 7 novembre 2013 Une stratégie partenariale - Des revenus locatifs pérennes Loyers part du groupe solides : + 5,4%

Plus en détail

Heures Noires. IDF Croissant Ouest T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts

Heures Noires. IDF Croissant Ouest T1 2015. DTZ Research PROPERTY TIMES. Sommaire. Auteur. Contacts DTZ Research PROPERTY TIMES Heures Noires IDF Croissant Ouest T1 215 1 Avril 215 Sommaire Contexte économique 2 Croissant Ouest 3 Boucle Sud 5 Boucle Nord 7 Neuilly-Levallois 9 Péri Défense 11 Définitions

Plus en détail

French Lease Events Etude sur le comportement des locataires de bureaux en France

French Lease Events Etude sur le comportement des locataires de bureaux en France French Lease Events Etude sur le comportement des locataires de bureaux en France Immobilier Janvier 2011 Préambule Les échéances triennales et l expiration du bail commercial constituent des fenêtres

Plus en détail

Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre 2010

Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre 2010 Gemalto publie son chiffre d affaires du 1 er trimestre Chiffre d affaires en hausse à 390 millions d euros Croissance de la Téléphonie Mobile, portée par les logiciels et services Amélioration du mix

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité?

Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité? Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité? Introduction On se souvient que le dollar canadien avait dépassé le seuil de la parité en 2008 avant la crise financière sous l impulsion de

Plus en détail

Observatoire. de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2011

Observatoire. de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2011 Observatoire de l immobilier d entreprise de Maine-et-Loire EDITION 2011 LES FAITS MARQUANTS EDITORIAL UN MARCHÉ TERTIAIRE CONCENTRÉ L agglomération angevine dépasse le seuil des 30 000 m 2 de transactions

Plus en détail

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Étude réalisée en partenariat avec Immobilier tertiaire et performance environnementale Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Synthèse Décembre 2013 Ce document synthétise les principaux

Plus en détail

FONDS DE PLACEMENTS IMMOBILIERS SUISSES

FONDS DE PLACEMENTS IMMOBILIERS SUISSES FONDS DE PLACEMENTS IMMOBILIERS SUISSES Octobre 2011 Gabriela TURCATTI Jordi GUILLO SOMMAIRE IMMOBILIER SUISSE 3 CATÉGORIES L immobilier résidentiel 4 L immobilier commercial 5 L immobilier de bureau 5

Plus en détail

RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 F I C H E M A R C H É

RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 F I C H E M A R C H É L E M A R C H É B E L G E RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 33 F I C H E M A R C H É SOMMAIRE 1. DONNÉES DE CADRAGE 2. TENDANCES DE

Plus en détail

ACQSION 2% d honoraires 10, rue de SUEZ 13007 Marseille 04 86 12 51 12 RCS Marseille 503903270

ACQSION 2% d honoraires 10, rue de SUEZ 13007 Marseille 04 86 12 51 12 RCS Marseille 503903270 ACQSION 2% d honoraires 10, rue de SUEZ 13007 Marseille 04 86 12 51 12 RCS Marseille 503903270 Etude du bien appartenant à Sis à Aix en Provence Estimation par comparaison 2 Estimation par rentabilité

Plus en détail

LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS

LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS ATELIER PARISIEN D URBANISME - 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 0142712814 FAX : 0142762405 http://www.apur.org LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS Recensement général de la population

Plus en détail

Observatoire de la récupération, du recyclage et de la valorisation

Observatoire de la récupération, du recyclage et de la valorisation Avril-Mai-Juin 20 Note trimestrielle N 30 Observatoire de la récupération, du recyclage et de la valorisation RESUME DE L EVOLUTION DU TRIMESTRE (Avril-Mai-Juin 20) Sensible progression Dans la continuité

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ mai 2014 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 INTRODUCTION L heure semble au découplage entre les Etats-Unis et l Europe. Alors que de l autre côté de l Atlantique, certains plaident

Plus en détail

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS

EVOLUTION DU PARC DE LOGEMENTS . - SITUATION DU LOGEMENT COMARAISON AVEC LA CROISSANCE DÉMOGRAHIQUE EVOLUTION DU ARC DE LOGEMENTS L analyse du parc de logements et de son évolution permet de connaître la manière dont celui-ci répond

Plus en détail

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009.

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009. O bservatoire R H F égional abitat oncier Ré g i o n Ce n t r e Cher - Eure-et-Loir - Indre Indre-et-Loire - Loir-et-Cher - Loiret Le tableau de bord de l observatoire régional de l habitat et du foncier

Plus en détail

Newsletter Maroc LA REGLEMENTATION DES CHANGES AU REGARD DES DEPLACEMENTS DE SALARIES A L ETRANGER 3

Newsletter Maroc LA REGLEMENTATION DES CHANGES AU REGARD DES DEPLACEMENTS DE SALARIES A L ETRANGER 3 http://www.cms-bfl.com, f.elbar@cmsbfl.ma EDITO 2 LA REGLEMENTATION DES AU REGARD DES DEPLACEMENTS DE SALARIES A L ETRANGER 3 1. Moyens offerts aux exportateurs de biens et de services 3 2. Moyens offerts

Plus en détail

Le marché immobilier des surfaces de bureaux à Shanghai : état des lieux et tendances

Le marché immobilier des surfaces de bureaux à Shanghai : état des lieux et tendances Shanghai, le 12 octobre 2012 Le marché immobilier des surfaces de bureaux à Shanghai : état des lieux et tendances Rédacteur : L. Martin - Service économique de Shanghai Principaux quartiers d affaires

Plus en détail

OPCIMMO-P. L épargne immobilière indirecte réinventée. Diversification compte-titres et assurance vie

OPCIMMO-P. L épargne immobilière indirecte réinventée. Diversification compte-titres et assurance vie Diversification compte-titres et assurance vie OPCIMMO-P Munich - Atelier an der Medienbrüke Paris - Cap 14 (VEFA) L épargne immobilière indirecte réinventée Document dédié à la présentation de l action

Plus en détail

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions Stratégie Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions La recherche des primes de risque constitue une stratégie relativement courante sur les marchés obligataires

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

Note expresse N 62 Novembre 2009

Note expresse N 62 Novembre 2009 Note expresse N 62 Novembre 29 L habitat à Saint-Pierre-et-Miquelon L habitat prédominant de l archipel est constitué de maisons individuelles d une surface moyenne relativement élevée par rapport à la

Plus en détail

OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011. Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE

OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011. Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011 BERTRAND ROZE COMMUNITY MANAGER OSEO EXCELLENCE Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE Antoine COULOMBEAUX

Plus en détail

CUBUS. ÀHowald 9000m² de bureaux encore disponibles À partir de 200m² NEWSLETTER AGENCE. www.mycubus.lu

CUBUS. ÀHowald 9000m² de bureaux encore disponibles À partir de 200m² NEWSLETTER AGENCE. www.mycubus.lu SLETTER AGENCE Luxembourg Hiver 2010-2011 IMMOBILIER D ENTREPRISE Edito Si nous devions établir un bilan pour 2010 nous retiendrions que cette année encore, la conjoncture a continué de peser fortement

Plus en détail

DOSSIER. Fund Research. Pour une sélection de fonds de qualité

DOSSIER. Fund Research. Pour une sélection de fonds de qualité DOSSIER Fund Research Pour une sélection de fonds de qualité Même si «le meilleur» fonds * de placement n existe pas, il est possible d identifier les fonds générant un bon rendement grâce à une analyse

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Optez pour l immobilier dans votre contrat d assurance-vie

Optez pour l immobilier dans votre contrat d assurance-vie Publicité Optez pour l immobilier dans votre contrat d assurance-vie SwissLife Dynapierre Organisme de Placement Collectif Immobilier (OPCI géré par la Société de Gestion de Portefeuille Viveris Reim)

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Bruxelles, le 31 août 2012 8h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Résultat opérationnel consolidé

Plus en détail

Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement. 28 janvier 2010

Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement. 28 janvier 2010 Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement 28 janvier 2010 1 Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement UNE ANNEE CONTRASTEE

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Déclaration intermédiaire du conseil d administration

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Déclaration intermédiaire du conseil d administration INFORMATION REGLEMENTEE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Home Invest Belgium Housing life Déclaration intermédiaire du conseil d administration ACTUALISATION AU 31 MARS 2009 DE L ÉVALUATION DU PORTEFEUILLE Stabilisation

Plus en détail

Acquisition d un portefeuille d immeubles. CLIENT Norges Bank (NBIM) PROGRAMME 7 immeubles / 155 000m² de bureaux. POINTS FORTS

Acquisition d un portefeuille d immeubles. CLIENT Norges Bank (NBIM) PROGRAMME 7 immeubles / 155 000m² de bureaux. POINTS FORTS LOUIS, Paris, France Acquisition d un portefeuille d immeubles Norges Bank (NBIM) 7 immeubles / 155 000m² de bureaux. Audit Acquisition Norges Bank a chargé CBRE Building Consultancy de réaliser les audits

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

Chapitre 6. Le calcul du PIB, de l inflation et de la croissance économique. Objectifs d apprentissage. Objectifs d apprentissage (suite)

Chapitre 6. Le calcul du PIB, de l inflation et de la croissance économique. Objectifs d apprentissage. Objectifs d apprentissage (suite) Chapitre 6 Le calcul du PIB, de l inflation et de la croissance économique 1 Objectifs d apprentissage Faire la distinction entre le stock de capital et de la richesse et le flux de production, de revenu,

Plus en détail

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise

Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise Le marché locatif de bureaux en région lyonnaise 1 er trimestre 2015 Etude réalisée sur la base des chiffres CECIM, intégrant les transactions directes Sommaire Contexte économique L essentiel du marché

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 7 mars 2011. La première étude sur le Buzz en ligne dans l immobilier d entreprise français : Un regard nouveau

Communiqué de presse. Paris, le 7 mars 2011. La première étude sur le Buzz en ligne dans l immobilier d entreprise français : Un regard nouveau Paris, le 7 mars 2011 Communiqué de presse La première étude sur le Buzz en ligne dans l immobilier d entreprise français : Un regard nouveau Un pessimisme persistant Des utilisateurs absents A l occasion

Plus en détail

Honda se place en tête de la satisfaction des propriétaires français de nouveaux véhicules pour la troisième année consécutive

Honda se place en tête de la satisfaction des propriétaires français de nouveaux véhicules pour la troisième année consécutive Etude de J.D. Power and Associates en partenariat avec L Automobile Magazine : La satisfaction des propriétaires de véhicules en France diminue considérablement par rapport à 2010 Honda se place en tête

Plus en détail

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 L UCM a créé un indicateur de conjoncture pour les PME wallonnes et bruxelloises. Ce "baromètre" est réalisé chaque trimestre, sur base des réponses

Plus en détail

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation ATELIER PARISIEN D URBANISME Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation AVRIL 2015 Directrice de la publication : Dominique Alba Étude réalisée par : François Mohrt Sous la direction

Plus en détail

SCPI Laffitte Pierre. Investissez dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine

SCPI Laffitte Pierre. Investissez dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine SCPI Laffitte Pierre Investissez dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine CONJONCTURE Immobilier d entreprise* Avec près de 12 milliards d euros investis, le marché de l investissement

Plus en détail