L importance du jeu dans le processus d apprentissage. Circonscription de La Tour du Pin Novembre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L importance du jeu dans le processus d apprentissage. Circonscription de La Tour du Pin Novembre 2013"

Transcription

1 L importance du jeu dans le processus d apprentissage Circonscription de La Tour du Pin Novembre 2013

2 Objectifs : Compléter, actualiser ses connaissances Réfléchir sur sa pratique Participer à la construction de parcours d élèves Le parcours de formation :

3 Le jeu pour vous? Le jeu à l école : est-ce bien raisonnable??? définitions et enjeux rôle du maître Des projets

4 Pourquoi cette formation? - 1/ Le nouveau référentiel de compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation Arrêté 1er juillet 2013 Construire, mettre en œuvre et animer des situations d enseignement et d apprentissage d prenant en compte la diversité des élèves : En particulier, à l école : tirer parti de l importance l du jeu dans le processus d apprentissage. d

5 Pourquoi cette formation? - 2 / Constats dans les classes : Jeux présents surtout : En math, en français En APC Questionnaires : 80% des réponses vont dans ce sens. La pratique du jeu va en s estompant au cours de la scolarité de l élève.

6 Cycle 1 Cycle 2 Cycle 3 Jamais Un peu régulièrement

7 Constats et difficultés exprimées lors des inspections, visites de classe Modalités organisationnelles qui contraignent les approches didactiques. Langue et langage : faiblesse du travail sur/de l oral. Peu de situations d apprentissage et d interactions personnalisées. Une part faible de différenciation : des activités et des exigences souvent identiques

8 A votre avis. Le jeu d échecs a-t-il sa place à l école?

9 Pourquoi le jeu d échecs? - Circulaire n 2012n du 12 janvier 2012 (plan pour les sciences et les technologies à l école du 31/01/2011) - En lien avec le socle commun des compétences

10 - En lien avec le socle commun des compétences

11

12

13 Jeux d échecs - vidéos

14

15 Ce qui me paraît facile...

16 Ce qui me paraît difficile

17 Le jeu de dames vidéo

18

19 2 / Vers une définition d du jeu

20

21

22

23 Le travail et le jeu

24 Le travail et le jeu

25 Le travail et le jeu Pour apprendre Pour ressentir : satisfaction, reconnaissance, plaisir

26 Le travail et le jeu : quelles différences??? Le travail Le jeu

27 3 / Fonctions du jeu

28

29

30 Fonctions du jeu Jeu ludique Jeu symbolique Jeu à règles

31 Jeu ludique - Tester, mettre à l épreuve son corps et ses sens pour éprouver le plaisir du ressenti et de la conscience du corps - Tester, mettre à l épreuve son environnement pour éprouver du plaisir à faire naître des réactions

32 Jeu symbolique - Jouer et réinterpréter des scènes de son vécu pour assimiler la réalité à son rythme - Jouer et réinterpréter des scènes imaginaires pour s adapter au mode physique et social pour imaginer un monde qu il maîtrise pour rétablir un équilibre intérieur

33 Jeu à règles - Se conformer à des conventions communes pour établir des échanges sociaux pour raisonner et développer des stratégies - Coopérer, collaborer, s opposer, se situer pour exprimer, argumenter, structurer sa pensée pour s enrichir des différences

34 Avoir confiance en soi pour oser POUR APPRENDRE Prendre confiance en soi Faire l expl expérience de la réussiter Prendre plaisir à s engager Passer par le jeu à l écart du monde réelr là où rien n est n vraiment grave Mettre à profit cette confiance acquise pendant le jeu pour l exercer l dans le monde réel

35 Agir sur le milieu pour compenser des disparités

36 Agir sur le milieu pour compenser des disparités

37 En conclusion :

38 4 / Typologie du jeu

39 1 ère classification : simplifiée, chronologique

40 Classification fonctionnelle : par familles

41 Ou Jeux d exercice E

42 Jeux symboliques S

43 Jeux d assemblagesd A

44 R

45

46 5 / Rôle du maître / Situations de jeu

47

48 Choisir une situation de jeu 3 situations de jeu : Travail sur le savoir Travail sur l individu Situation de jeu pédagogique Jouer pour apprendre à Connaissances scientifiques Développement des compétences «scientifiques» Situation de jeu contraint Apprendre à jouer à Connaissance des jeux Développement de connaissances et de compétences dans et sur le jeu Situation de jeu libre Jouer à Connaissance de soi Développement de connaissances et de compétences sociales

49 Ce diaporama a été réalisé à l aide de : - «Place du jeu à l école maternelle» - Groupe maternelle / «Jouer? Est-ce bien raisonnable?» - Inspection académique de Sarthe - «Du jeu déjà là au jeu outil pédagogique» Catherine Valiant IUFM Paris

GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT

GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT 3- GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT Par un formateur/maf Grille de visite en référence aux compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation. Arrêté du 18 Juillet 2013.

Plus en détail

Styliste. Document pour les professeurs/es

Styliste. Document pour les professeurs/es Styliste Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Compétences du parcours Avenir

Plus en détail

Niveau enseignement maternelle/primaire Professeur des Ecoles

Niveau enseignement maternelle/primaire Professeur des Ecoles Niveau enseignement maternelle/primaire Professeur des coles Vous pouvez choisir des Unités d nseignement dans la liste de cours ci-dessous en aster et aster : Premier semestre emestre 7 (7) econd semestre

Plus en détail

Bulletin officiel n 13 du 26 mars 2015. Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation

Bulletin officiel n 13 du 26 mars 2015. Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation Fiche n 11 - Grille d évaluation des professeurs stagiaires Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation La grille d évaluation ci-après, fondée sur le référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

Problèmes ouverts ou pour chercher. De la maternelle à

Problèmes ouverts ou pour chercher. De la maternelle à Problèmes ouverts ou pour chercher De la maternelle à Problèmes ouverts ou pour chercher Historique et expériences en cours Plusieurs types de problèmes Quels objectifs pour les problèmes ouverts? Au cycle

Plus en détail

L École en chantier :

L École en chantier : L École en chantier : Un lieu de formation à l approche orientante 4e Colloque sur l approche orientante mars 2005 Québec Marcelle Gingras, professeure Jacqueline Labrie, chargée de cours Sophie Barrette,

Plus en détail

Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation

Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation La grille d évaluation ci-après, fondée sur le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation,

Plus en détail

Rôle et missions du maître option D. Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009

Rôle et missions du maître option D. Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009 Rôle et missions du maître option D Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009 Rôle et missions du maître option D PLAN 1. Un enseignant ordinaire 2. Un enseignant spécialisé 3. Organisation de la prise en

Plus en détail

Annexe 1. Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1

Annexe 1. Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1 Annexe 1 Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1 1 D après COMITÉ D ORIENTATION DE LA FORMATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT (COFPE). Pour une nouvelle culture de la formation continue

Plus en détail

JÀNGANDOO, BAROMETRE DE LA QUALITE DES APPRENTISSAGES DES ENFANTS AU SENEGAL JÀNGANDOO. Juillet 2014

JÀNGANDOO, BAROMETRE DE LA QUALITE DES APPRENTISSAGES DES ENFANTS AU SENEGAL JÀNGANDOO. Juillet 2014 JÀNGANDOO, BAROMETRE DE LA QUALITE DES APPRENTISSAGES DES ENFANTS AU SENEGAL JÀNGANDOO Juillet 2014 PLAN DE LA PRESENTATION La méthode Jàngandoo L atteinte des objectifs Questions pédagogiques Jàngandoo,

Plus en détail

Concevoir une séquence d apprentissage permettant de construire des connaissances, des capacités et des attitudes.

Concevoir une séquence d apprentissage permettant de construire des connaissances, des capacités et des attitudes. Concevoir une séquence d apprentissage permettant de construire des connaissances, des capacités et des attitudes. Christine Boidron-Jamet (CPC Tours Sud) Claire BEY (CPC Tours Nord) Mission Socle Commun

Plus en détail

Suivre les progrès, apprécier des évolutions, évaluer les acquis, valider des compétences? Que faire à l école maternelle?

Suivre les progrès, apprécier des évolutions, évaluer les acquis, valider des compétences? Que faire à l école maternelle? Suivre les progrès, apprécier des évolutions, évaluer les acquis, valider des compétences? Que faire à l école maternelle? A HOUCHOT Inspection générale de l Education nationale 2011 2012 1881: de la charité

Plus en détail

En quoi les éléments constituants des composantes des compétences du programme sont-ils des outils de la pensée?

En quoi les éléments constituants des composantes des compétences du programme sont-ils des outils de la pensée? Vitrine du français Séquence 1 1 - Introduction - Pistes d exploitation Madame Barth situe le cadre de son approche pédagogique; elle précise en quoi cet outil, sur lequel l enseignant s appuie pour intervenir

Plus en détail

Sensibilisation à la pollution de l air

Sensibilisation à la pollution de l air Sensibilisation à la pollution de l air L air et Moi en Midi-Pyrénées La pollution de l air est un enjeu majeur de santé publique. L impact de la pollution sur notre santé est aujourd hui reconnu de tous

Plus en détail

TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN

TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN Quelles articulations construire entre nos démarches pédagogiques, nos programmes et le socle commun? Aménagement des salles en îlots : TECHNOLOGIE ET SOCLE COMMUN LE LIEN AVEC L EVALUATION DU SOCLE COMMUN

Plus en détail

Mieux se connaître, se valoriser, s orienter

Mieux se connaître, se valoriser, s orienter Mieux se connaître, se valoriser, s orienter Durant sa scolarité au collège l élève prend conscience de ses aptitudes et développe des compétences nouvelles ; il apprend à s évaluer et trouve des occasions

Plus en détail

Formation aux métiers de l enseignement : quel parcours si vous êtes déjà titulaire d un master?

Formation aux métiers de l enseignement : quel parcours si vous êtes déjà titulaire d un master? Formation aux métiers de l enseignement : quel parcours si vous êtes déjà titulaire d un master? Pour l année scolaire 2015-2016, les lauréats des concours de recrutement déjà titulaires d un master ou

Plus en détail

Liaison GS CP. Mercredi 16 janvier 2013. Ien Saint-Gervais Pays du Mont-Blanc

Liaison GS CP. Mercredi 16 janvier 2013. Ien Saint-Gervais Pays du Mont-Blanc Liaison GS CP Mercredi 16 janvier 2013 Ien Saint-Gervais Pays du Mont-Blanc Objectif de l animation Plan de l animation 1. Ce que disent les textes. 2. Etat des lieux. 3. Vos propositions. Par groupes

Plus en détail

Carnet de Suivi des Apprentissages

Carnet de Suivi des Apprentissages Ecole de Adresse Téléphone Carnet de Suivi des Apprentissages NOM ELEVE PRENOM ELEVE Date de naissance CARNET SUIVI DES APPRENTISSAGES - Circonscription d YVETOT 1 Parcours scolaire Année PS : 20.. / 20..

Plus en détail

ECRIRE AU CM2 ET EN SIXIEME. Stage Liaison Ecole Collège - ST Galmier 2007 C. OLLE V. GUILLERM

ECRIRE AU CM2 ET EN SIXIEME. Stage Liaison Ecole Collège - ST Galmier 2007 C. OLLE V. GUILLERM ECRIRE AU CM2 ET EN SIXIEME Stage Liaison Ecole Collège - ST Galmier 2007 C. OLLE V. GUILLERM Les attendus des programmes Programmes cycle 3 : L univers de cette littérature se découvre aussi, dès l école

Plus en détail

Animation pédagogique 2 Circonscription de Sarlat 2013/2014. Programme

Animation pédagogique 2 Circonscription de Sarlat 2013/2014. Programme Animation pédagogique 2 Circonscription de Sarlat 2013/2014 Programme 1. Retour conférence audio Viviane BOUYSSE 2. Présentation des travaux des divers groupes 3. Progresser vers la maîtrise de la langue

Plus en détail

ÉCOLE PRIMAIRE D ÉDUCATION INTERNATIONALE

ÉCOLE PRIMAIRE D ÉDUCATION INTERNATIONALE ÉCOLE PRIMAIRE D ÉDUCATION INTERNATIONALE POUR UNE ÉDUCATION AXÉE SUR LA RECHERCHE STRUCTURÉE ET RÉFLÉCHIE BUT DE L ÉDUCATION INTERNATIONALE Développer chez les jeunes la curiosité intellectuelle, les

Plus en détail

Présentation d exemples de déroulement du M11

Présentation d exemples de déroulement du M11 Présentation d exemples de déroulement du M11 Etablissement N 1 : déroulement à raison de 4 jours bloqués en septembre puis de 2H00 tous les 15 jours sur les 2 ans Période Activités proposés Objectifs

Plus en détail

APPRENDRE à PARLER. Animation pédagogique 12 octobre 2011. ressource DVD. Circonscription Bergerac-OUEST

APPRENDRE à PARLER. Animation pédagogique 12 octobre 2011. ressource DVD. Circonscription Bergerac-OUEST APPRENDRE à PARLER ressource DVD Circonscription Bergerac-OUEST Animation pédagogique 12 octobre 2011 1 9h -9h20 Plénière Rappels salutaires sur le rôle de l école maternelle en matière de langage Sur

Plus en détail

Fiche informative sur l action 2015-2016 pasi@ac-nancy-metz.fr

Fiche informative sur l action 2015-2016 pasi@ac-nancy-metz.fr Fiche informative sur l action 2015-2016 pasi@ac-nancy-metz.fr Titre de l action : Participer à l'oral en classe : pour une «stigmatisation bienveillante» Nom, adresse postale, mél et numéro de téléphone

Plus en détail

LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS

LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS LES 12 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA FORMATION DES ENSEIGNANTS L APPRENTISSAGE Développement et apprentissage de l élève C1 : Le futur enseignant comprend la façon dont l élève se développe et la

Plus en détail

LES PARCOURS DE MOTRICITE A LA MATERNELLE

LES PARCOURS DE MOTRICITE A LA MATERNELLE LES PARCOURS DE MOTRICITE A LA MATERNELLE Outils et contenus pour construire une unité d apprentissage cohérente 1. Définition LES PARCOURS DE MOTRICITE EN MATERNELLE - Un parcours est un ensemble structuré

Plus en détail

Bilan Formatif. Stage de formation à la gestion participative de la classe

Bilan Formatif. Stage de formation à la gestion participative de la classe Nom du stagiaire : Nom de l enseignant associé: Nom du superviseur de stage : Nom de la direction de l école : Bilan Formatif tage de formation à la gestion participative de la classe Baccalauréat en éducation

Plus en détail

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant en 6 e et sur le reste de sa scolarité au collège?

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant en 6 e et sur le reste de sa scolarité au collège? PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE Quels seront les changements pour mon enfant en 6 e et sur le reste de sa scolarité au collège? Pourquoi réformer le collège? La réforme répond à un constat : le collège

Plus en détail

PROJET D ECOLE Janvier 2015 Juin 2018

PROJET D ECOLE Janvier 2015 Juin 2018 PROJET D ECOLE Janvier 2015 Juin 2018 Nom de l école : Ecole Félix Leclerc Nom du directeur : Adresse de l école : 22 rue Jean-Louis Maillard 44130 Bouvron Circonscription : Blain La Chapelle Thierry Paitel,

Plus en détail

AVENANT CAHIER DES CHARGES CADRE DU PLAN ACADEMIQUE DE FORMATION 2014-2017. des premier et second degrés. Rectorat

AVENANT CAHIER DES CHARGES CADRE DU PLAN ACADEMIQUE DE FORMATION 2014-2017. des premier et second degrés. Rectorat AVENANT Rectorat Délégation académique à la formation des personnels DAFOP Téléphone 04 72 80 66 70 Télécopie 04 72 80 66 79 Courriel dafop@ac-lyon.fr 92 rue de Marseille BP 7227 69354 Lyon CEDEX 07 www.ac-lyon.fr

Plus en détail

NOTE DE SERVICE N 1. Aix les Bains, le 3 septembre 2015. L inspecteur de l éducation nationale chargé de la circonscription d Aix les Bains

NOTE DE SERVICE N 1. Aix les Bains, le 3 septembre 2015. L inspecteur de l éducation nationale chargé de la circonscription d Aix les Bains Inspection de l Education Nationale Aix-Les-Bains Téléphone 04 79 88 24 17 Télécopie 04 79 88 41 93 Mail. Ce.ia73-ien-aix@ac-grenoble.fr Adresse postale Inspection de l Education Nationale Circonscription

Plus en détail

Les enjeux du collège :

Les enjeux du collège : Les enjeux du collège : Nouvelles attentes, nouvelle organisation : l arrivée au collège est souvent vécue comme une rupture importante par les élèves de sixième et, de ce fait, l entrée de vos enfants

Plus en détail

Référentiel fonction / activités Educateur Technique Spécialisé

Référentiel fonction / activités Educateur Technique Spécialisé Référentiel fonction / activités Accompagnement éducatif de la personne ou du groupe Contribue à la mission institutionnelle par la mise en œuvre d activités techniques et professionnelles. Développe une

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires. Réunion d information et d échange du 13 décembre 2013

Réforme des rythmes scolaires. Réunion d information et d échange du 13 décembre 2013 Réforme des rythmes scolaires Réunion d information et d échange du 13 décembre 2013 Réforme des rythmes scolaires Les textes Pourquoi une réforme des rythmes scolaires? Les objectifs de la réforme Les

Plus en détail

CECRL - nouveau programme CAP-Bac Pro

CECRL - nouveau programme CAP-Bac Pro CECRL - nouveau programme CAP-Bac Pro La réflexion sur le CECRL, le nouveau programme et les nouveaux systèmes d évaluation porte tout autant sur les résultats à atteindre (objectif concret, tâche finale,

Plus en détail

Présentation. Historique. Ce qu il est :

Présentation. Historique. Ce qu il est : Présentation Historique Le cahier de vie est issu d une pratique pédagogique active, pédagogie Freinet, s appuyant sur les expériences de vie. L appellation «Cahier de vie» réapparaît à la fin des années

Plus en détail

QUESTIONNER LE MONDE

QUESTIONNER LE MONDE Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 3 4 QUESTIONNER LE MONDE Se situer dans le temps Le temps au cycle Introduction «Qu est-ce donc que le temps? Si personne ne me le demande,

Plus en détail

Bulletin officiel n 32 du 5 septembre 2013

Bulletin officiel n 32 du 5 septembre 2013 Unité d Enseignement N 6.1 : Stage Découverte 1 : Stage en milieu scolaire Semestre : 2 Nombre d heures : 120 ou 30 demi-journées Compétences : N 8-10 TD : 0 TPE : 20 Nombre ECTS : 3 UE 1.2.1 Psychologie

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience V.A.E. Métiers de la sécurité

Validation des Acquis de l Expérience V.A.E. Métiers de la sécurité Validation des Acquis de l Expérience V.A.E Métiers de la sécurité Le code du travail et le code de l éducation ouvrent le droit pour tout individu de faire reconnaître son expérience en vue de l acquisition

Plus en détail

JOURNEE D'ANIMATION SUR LA LIAISON BAC PRO/BTS DANS LE SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL

JOURNEE D'ANIMATION SUR LA LIAISON BAC PRO/BTS DANS LE SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL JOURNEE D'ANIMATION SUR LA LIAISON BAC PRO/BTS DANS LE SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL Faciliter l intégration des élèves de Baccalauréat Professionnel accompagnement, soins, services à la personne en Section

Plus en détail

Frédéric Delay-Goyet CPC EPS Meyzieu 12 janvier 2015 2 février 2015. Construire et faire évoluer un jeu collectif en Maternelle

Frédéric Delay-Goyet CPC EPS Meyzieu 12 janvier 2015 2 février 2015. Construire et faire évoluer un jeu collectif en Maternelle Frédéric Delay-Goyet CPC EPS Meyzieu 12 janvier 2015 2 février 2015 Construire et faire évoluer un jeu collectif en Maternelle Vos pratiques Jeux utilisés : Déménageurs, balles brûlantes, rivière aux crocodiles,

Plus en détail

LE BLOG: NOUVEL OUTIL PEDAGOGIQUE. Ou comment rendre les langues encore plus vivantes

LE BLOG: NOUVEL OUTIL PEDAGOGIQUE. Ou comment rendre les langues encore plus vivantes LE BLOG: NOUVEL OUTIL PEDAGOGIQUE Ou comment rendre les langues encore plus vivantes SOMMAIRE 1. TICE, didactique des langues et blog 2.1. Le blog ou comment remédier à l hétérogénéité : individualisation

Plus en détail

L importance du jeu dans le processus d apprentissage. 2 - Maternelle. Présentiel. Circonscription de La Tour du Pin Janvier 2014

L importance du jeu dans le processus d apprentissage. 2 - Maternelle. Présentiel. Circonscription de La Tour du Pin Janvier 2014 L importance du jeu dans le processus d apprentissage Présentiel 2 - Maternelle Circonscription de La Tour du Pin Janvier 2014 Objectifs : Compléter, actualiser ses connaissances Réfléchir sur sa pratique

Plus en détail

Apprendre à porter secours à l école

Apprendre à porter secours à l école 18 / 11 / 2009 Apprendre à porter secours à l école Christelle Dinarque, CPC Meudon / Chaville et Sylvie Lemoine, CPC Bagneux Loi de modernisation de la sécurité civile 811-2004, 13/08/04 «Toute personne

Plus en détail

LE PROJET BILINGUE ANGLOPHONE DU LYCEE FRANÇAIS BLAISE PASCAL ABIDJAN COTE D IVOIRE

LE PROJET BILINGUE ANGLOPHONE DU LYCEE FRANÇAIS BLAISE PASCAL ABIDJAN COTE D IVOIRE LE PROJET BILINGUE ANGLOPHONE DU LYCEE FRANÇAIS BLAISE PASCAL ABIDJAN COTE D IVOIRE PROJET BILINGUE ANGLOPHONE 3 SOMMAIRE PRÉSENTATION 04 06 A L ECOLE PRIMAIRE 07 LES OFFRES COMPLEMENTAIRES 4 PROJET BILINGUE

Plus en détail

Le système éducatif français. l enseignement des sciences

Le système éducatif français. l enseignement des sciences Le système éducatif français et l enseignement des sciences Séminaire international sur l enseignement des sciences à l école Mardi 18 mai 2010 1 L enseignement scolaire en France Organisation de la scolarité

Plus en détail

EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES

EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES Domaine de compétences 1 Accompagnement social et éducatif spécialisé Instaurer une relation Favoriser la construction de l'identité et le développement des capacités sociales et professionnelles Assurer

Plus en détail

Situation-problème C2i 2e - Domaine B Année 2011/2012 DOMAINE B1 Domaine B1 : travail en réseau avec l utilisation des outils de travail collaboratif

Situation-problème C2i 2e - Domaine B Année 2011/2012 DOMAINE B1 Domaine B1 : travail en réseau avec l utilisation des outils de travail collaboratif Certification C2I2E Titre du document : Situation problème B Auteur : SEFIAP Coordination C2i2e Date : 23/03/2012 Version : V1 Nb de pages : 10 Situation-problème C2i 2e - Domaine B Année 2011/2012 DOMAINE

Plus en détail

Conduire un bilan d année avec son équipe

Conduire un bilan d année avec son équipe Conduire un bilan d année avec son équipe REPÈRES CHEFS D ÉTABLISSEMENT DU 1 ER DEGRÉ DIRECTION DIOCÉSAINE 26 juin 2012 Sommaire Calendrier Échéancier : conduire un bilan Posture du chef d établissement

Plus en détail

FICHES OPERATIONNELLES DU TUTEUR : FORMATEUR ACCOMPAGNATEUR DU TERRAIN

FICHES OPERATIONNELLES DU TUTEUR : FORMATEUR ACCOMPAGNATEUR DU TERRAIN FICHES OPERATIONNELLES DU TUTEUR : FORMATEUR ACCOMPAGNATEUR DU TERRAIN FICHE 1 : PREPARER MA MISSION TUTORALE Etablir la liste de tous les éléments à prendre en compte pour préparer ma mission Accueillir

Plus en détail

Animation Pédagogique EPS. Le cahier du nageur. Piscine de Belley. F.ROUSSEAU - CPC EPS Circonscription de Belley

Animation Pédagogique EPS. Le cahier du nageur. Piscine de Belley. F.ROUSSEAU - CPC EPS Circonscription de Belley Animation Pédagogique EPS Piscine de Belley Le cahier du nageur F.ROUSSEAU - CPC EPS Circonscription de Belley Objectif principal: Compléter le projet de bassin en mettant en place un cahier du nageur

Plus en détail

1_ Ce que j aurai pu vous dire :

1_ Ce que j aurai pu vous dire : ANIMATION Jeux de cour au cycle 2 Gymnase Eric Tabarly Accueil Présentation de la matinée Jeux simples ne nécessitant aucun ou très peu de matériel (et autrefois pratiqués pendant les récréations). Partie

Plus en détail

Le recrutement et la gestion des volontaires/ maîtres contractuels au niveau départementald

Le recrutement et la gestion des volontaires/ maîtres contractuels au niveau départementald Le recrutement et la gestion des volontaires/ maîtres contractuels au niveau départementald 1 PLAN 1. mutations du projet des volontaires 2. Analyse des résultats du projet des VE 3. Analyse des perceptions

Plus en détail

Organisation et gestion de données - Situations problèmes

Organisation et gestion de données - Situations problèmes Organisation et gestion de données - Situations problèmes Remarques préalables afin d aborder les situations problèmes (organisation et gestion de données) Avec une classe de cycle 2, il est essentiel

Plus en détail

Louise Ménard Professeure UQAM. Charlotte Semblat Étudiante au doctorat UQAM

Louise Ménard Professeure UQAM. Charlotte Semblat Étudiante au doctorat UQAM Motivation et persévérance scolaires des élèves de formation professionnelle qui poursuivent leurs études en formation technique dans un programme harmonisé Louise Ménard Professeure UQAM Charlotte Semblat

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique LES OUTILS INFORMATIQUES AU SERVICE DU B2I : découverte et utilisation d'une tablette Circonscription de Saint-Max Ecole élémentaire d'application du Centre Expérimentation

Plus en détail

Ateliers pédagogiques

Ateliers pédagogiques Ateliers pédagogiques L apprentissage de la lecture au cycle 3 outils, activités, organisation pédagogique, emploi du temps. Les composantes de la lecture Des outils pour travailler la compréhension Une

Plus en détail

La Troisième Préparatoire aux formations professionnelles. (BO n 31 du 01/09/2011)

La Troisième Préparatoire aux formations professionnelles. (BO n 31 du 01/09/2011) La Troisième Préparatoire aux formations professionnelles (BO n 31 du 01/09/2011) 1 Présentation générale Objectifs généraux : Permettre aux élèves de se remobiliser autour d un projet de formation Viser

Plus en détail

CELESTIN FREINET (1896 / 1966)

CELESTIN FREINET (1896 / 1966) CELESTIN FREINET (1896 / 1966) Instituteur, ses réflexions sur le rôle de l école vont l amener à s intéresser au mouvement d éducation nouvelle qui existe dans de nombreux pays. En 1924, il met en place

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Projet d établissement Aider les élèves à grandir et favoriser leur épanouissement en tenant compte de toutes les dimensions de leur personne : dimensions corporelle, intellectuelle, affective et En Veillant

Plus en détail

Les scénarii pédagogiques. Bac Professionnel Gestion-administration

Les scénarii pédagogiques. Bac Professionnel Gestion-administration Les scénarii pédagogiques Bac Professionnel Gestion-administration Sommaire L approche par le scénario pédagogique Différence entre séquence pédagogique traditionnelle et scénario pédagogique Pourquoi

Plus en détail

ANNEXE 2. Projet d'établissement

ANNEXE 2. Projet d'établissement ANNEXE 2 Projet d'établissement Le projet d établissement est de l'ordre de la «stratégie». En s inspirant du projet éducatif de l établissement, le projet d établissement va permettre d assurer la cohérence

Plus en détail

Ecrire. Dire. 5ème Français Histoire/Géographie CDI. 5ème Français SVT Sciences Physiques. 3ème Français LV Arts Plastiques.

Ecrire. Dire. 5ème Français Histoire/Géographie CDI. 5ème Français SVT Sciences Physiques. 3ème Français LV Arts Plastiques. Socle commun de connaissances et de compétences Compétence 1 : La maîtrise de la Langue française Lire Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l objectif poursuivi Repérer les informations

Plus en détail

Gestion des ressources humaines - G. Schmidt & E. Mercier - Dareios et Pearson Education

Gestion des ressources humaines - G. Schmidt & E. Mercier - Dareios et Pearson Education SOMMAIRE PARTIE 1 : LE CAS RATP 1 Présentation générale de l entreprise 11 La RATP en Île-de-France 11 Le groupe RATP 12 Organisation et métiers de la RATP 14 Organisation générale 14 Métiers de la RATP

Plus en détail

EVALUATION ET PARCOURS DE L ELEVE. Quels objectifs pour l école maternelle?

EVALUATION ET PARCOURS DE L ELEVE. Quels objectifs pour l école maternelle? EVALUATION ET PARCOURS DE L ELEVE Quels objectifs pour l école maternelle? Evaluation et parcours de l élève Première approche Apports théoriques Quelles pratiques? Vidéo : une proposition intéressante

Plus en détail

Classe découverte maternelle. Auvillar centre de Gâches du 10 au 12 juin 2013

Classe découverte maternelle. Auvillar centre de Gâches du 10 au 12 juin 2013 Classe découverte maternelle Auvillar centre de Gâches du 10 au 12 juin 2013 Sommaire Pourquoi une classe découverte? Le choix du centre Le côté administratif Le projet de classe Les activités pendant

Plus en détail

Etre capable, en fin de formation, de réaliser des tâches communicatives basées sur les activités langagières.

Etre capable, en fin de formation, de réaliser des tâches communicatives basées sur les activités langagières. : S-22 : Enseignants et coordonnateurs de français aux cycles 2 et 3 Titre : Et si on passait au français en action? Etre capable, en fin de formation, de réaliser des tâches communicatives basées sur

Plus en détail

Vers des gestes professionnels plus ajustés. D. Bucheton LIRDEF Montpellier 2, IUFM Lyon 20 nov 2007

Vers des gestes professionnels plus ajustés. D. Bucheton LIRDEF Montpellier 2, IUFM Lyon 20 nov 2007 Vers des gestes professionnels plus ajustés D. Bucheton LIRDEF Montpellier 2, IUFM Lyon 20 nov 2007 Face aux transformations profondes : une autre professionnalité est nécessaire Des transformations profondes

Plus en détail

Faire l état des lieux:

Faire l état des lieux: Faire l état des lieux: Prendre en compte la réalité de la classe Ordinaires Difficultés passagères Difficultés durables Situation de handicap ENAF Enfants du Voyage Elèves à Fort Potentiel Elèves de CLIS

Plus en détail

SPECIFICITE DE LA PEDAGOGIE DE L ECOLE MATERNELLE

SPECIFICITE DE LA PEDAGOGIE DE L ECOLE MATERNELLE SPECIFICITE DE LA PEDAGOGIE DE L ECOLE MATERNELLE On peut lire dans le BO du 19 juin 2008 : «La mise en œuvre du programme doit prendre en compte les étapes et le rythme du développement de l enfant. il

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE Décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 1 POURQUOI UNE REFORME DES RYTHMES? Une réussite insuffisante des élèves 12 % des élèves n ont pas une maîtrise suffisante

Plus en détail

Périodes de Formation en Milieu Professionnel

Périodes de Formation en Milieu Professionnel PRÉAMBULE Les périodes de formation en milieu professionnel doivent participer activement à l acquisition des compétences du référentiel. Elles font l objet d une évaluation certificative. Les 22 semaines

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire

Assises de l éducation prioritaire Assises de l éducation prioritaire Demijournée de concertation (partie 1 : constats du diagnostic) Recueil des commentaires et compléments des équipes des réseaux Pour faciliter une synthèse académique,

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDPOFE/N2009-2110 Date: 04 novembre 2009

NOTE DE SERVICE DGER/SDPOFE/N2009-2110 Date: 04 novembre 2009 MINISTERE DE L ALIMENTATION DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Service de l'enseignement technique Sous-Direction des Politiques de Formation et d Education

Plus en détail

Enseigner aux enfants et aux adolescents

Enseigner aux enfants et aux adolescents UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Enseigner aux enfants et aux adolescents Maitriser les approches et développer des contenus adaptés aux jeunes publics

Plus en détail

Les enjeux de l école maternelle. Une école pour apprendre. «Au possible nous sommes tenus» M. Hirsch.

Les enjeux de l école maternelle. Une école pour apprendre. «Au possible nous sommes tenus» M. Hirsch. Les enjeux de l école maternelle Une école pour apprendre. «Au possible nous sommes tenus» M. Hirsch. Spécificité et enjeux de l école maternelle : Une école pour les élèves entre 3 et 6 ans. Enjeux aider

Plus en détail

PROJET : l arbre dans la ville l environnement (avec classe de CE1-CE2 et CP)

PROJET : l arbre dans la ville l environnement (avec classe de CE1-CE2 et CP) PROJET : l arbre dans la ville l environnement (avec classe de CE1-CE2 et CP) Compétences du Socle Commun Palier 1 Compétence 1 : La maîtrise de la langue française - s exprimer clairement à l oral en

Plus en détail

LE LEXIQUE A L' ECOLE MATERNELLE

LE LEXIQUE A L' ECOLE MATERNELLE LE LEXIQUE A L' ECOLE MATERNELLE LES PROGRAMMES L' objectif essentiel de l' école maternelle est l' acquisition d' un langage riche, organisé et compréhensible par l' autre. IO p 12 TRAVAILLER LE LANGAGE

Plus en détail

Enseignants du premier degré exerçant en classes et écoles maternelles

Enseignants du premier degré exerçant en classes et écoles maternelles Enseignements élémentaire et secondaire Instructions pédagogiques Enseignants du premier degré exerçant en classes et écoles maternelles NOR : MENE0900711C RLR : 513-2 circulaire n 2009-098 du 17-8-2009

Plus en détail

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques Document d accompagnement du référentiel de formation Inspection de l'enseignement Agricole Diplôme : DNB Classes de quatrième et troisième de l enseignement agricole Enseignement pratique interprofessionnel

Plus en détail

RENTREE 2016 LA REFORME DU COLLEGE. De la liaison CM2-6ème au nouveau cycle de consolidation LFIGP 21 AVRIL 2016

RENTREE 2016 LA REFORME DU COLLEGE. De la liaison CM2-6ème au nouveau cycle de consolidation LFIGP 21 AVRIL 2016 RENTREE 2016 LA REFORME DU COLLEGE De la liaison CM2-6ème au nouveau cycle de consolidation LFIGP 21 AVRIL 2016 La réforme du collège définit une nouvelle organisation structurelle dans le but d'améliorer

Plus en détail

Résoudre des problèmes en mathématiques aux cycles 2 et 3 1/3

Résoudre des problèmes en mathématiques aux cycles 2 et 3 1/3 Résoudre des problèmes en mathématiques aux cycles 2 et 3 1/3 Stage du 12 au 14 décembre 2012 Collège International (IC) Beyrouth Philippe CORBET - CPAIEN 1 Le rôle de l oral attitudes Attentes des programmes

Plus en détail

http://www.mels.gouv.qc.ca/dftps/interieur/pdf/form

http://www.mels.gouv.qc.ca/dftps/interieur/pdf/form INITIATION AU RÉFÉRENTIEL DES DOUZE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES EN ENSEIGNEMENT LE RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA PROFESSION ENSEIGNANTE La Direction de la formation et de la titularisation

Plus en détail

Réunion de restitution des concertations de quartiers sur le Projet éducatif de Bordeaux. bordeaux.fr

Réunion de restitution des concertations de quartiers sur le Projet éducatif de Bordeaux. bordeaux.fr Réunion de restitution des concertations de quartiers sur le Projet éducatif de Bordeaux bordeaux.fr Déroulé de la réunion Introduction Présentation du cadre du Projet Educatif De Territoire (PEDT) et

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Source : Arrêté du 18 mai 2009 relatif au diplôme d Etat d éducateur technique spécialisé (Journal Officiel n 120 du 26 mai 2009) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 Définition de la profession et du

Plus en détail

On ne naît pas professeur, on le devient

On ne naît pas professeur, on le devient 1- Enseigner ne s improvise pas 2- Enseigner ne s improvise pas 3- Prendre en compte la différence ne s improvise pas 5- Former des enseignants ne s improvise pas 4- Prendre en compte la différence ne

Plus en détail

Banque de commentaires au bulletin PRÉSCOLAIRE

Banque de commentaires au bulletin PRÉSCOLAIRE Exécution de diverses actions de motricité globale Banque de commentaires au bulletin PRÉSCOLAIRE 01 Coordonner les parties de son corps. 02 Exécuter des actions motrices (ramper, courir, sauter, etc.).

Plus en détail

MEMO LES INSTRUCTIONS OFFICIELLES PROJET PEDAGOGIQUE L ENCADREMENT DE L ACTIVITE LES REGLES LES COMMUNES REGLES DE CIRCULATION SECURITE LE MATERIEL

MEMO LES INSTRUCTIONS OFFICIELLES PROJET PEDAGOGIQUE L ENCADREMENT DE L ACTIVITE LES REGLES LES COMMUNES REGLES DE CIRCULATION SECURITE LE MATERIEL MEMO LE PROJET INSTRUCTIONS OFFICIEL PEDAGOGIQUE L ENCADREMENT DE L ACTIVITE REG COMMUNES DE CIRCULATION REG DE SECURITE LE MATERIEL L EQUIPEMENT Cyclisme sur route Mémo 1/4 MEMO CYCLISME SUR ROUTE 1)

Plus en détail

GESTION QUALITE. Barbara DUBOIS Stratégie et Management de territoires LA GESTION QUALITE. Une démarche de clarification et de lisibilité

GESTION QUALITE. Barbara DUBOIS Stratégie et Management de territoires LA GESTION QUALITE. Une démarche de clarification et de lisibilité Barbara DUBOIS Stratégie et Management de territoires LA GESTION QUALITE Une démarche de clarification et de lisibilité Pourquoi une démarche qualité? Définition : quelle est notre définition? Les Cités

Plus en détail

AdresseAdresseCode Postal L Inspecteur de l Education Nationale

AdresseAdresseCode Postal L Inspecteur de l Education Nationale AdresseAdresseCode Postal L Inspecteur de l Education Nationale Aux enseignants de la circonscription Grande-Synthe, 04 septembre 2012 Objet : Indications pour l inspection des instituteurs et professeurs

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPECIALITE : CONDUCTEUR TRANSPORT ROUTIER MARCHANDISES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPECIALITE : CONDUCTEUR TRANSPORT ROUTIER MARCHANDISES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPECIALITE : CONDUCTEUR TRANSPORT ROUTIER MARCHANDISES PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEXE III ORGANISATION DE LA FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL La durée

Plus en détail

Utilisation d images dans une démarche d apprentissage dans le domaine «découverte du monde» au cycle I

Utilisation d images dans une démarche d apprentissage dans le domaine «découverte du monde» au cycle I Utilisation d images dans une démarche d apprentissage dans le domaine «découverte du monde» au cycle I Objectif principal : déterminer les caractéristiques physiques de l abeille Pourquoi utiliser des

Plus en détail

Un projet éducatif. La portée éducative du parcours spectacle

Un projet éducatif. La portée éducative du parcours spectacle Un projet éducatif Cette expérience participative est conçue pour les élèves du CM1-CM2, du collège et du lycée La portée éducative du parcours spectacle Ce parcours immersif, à travers une méthode de

Plus en détail

Dates des cours d été 2015

Dates des cours d été 2015 Chers parents, La Commission scolaire du Chemin-du-Roy offrira à nouveau cette année des cours d été à l intention des élèves éprouvant des difficultés académiques. Le dépliant contenant les informations

Plus en détail

Qu est-ce que le cahier de littérature?

Qu est-ce que le cahier de littérature? METTRE EN ŒUVRE L AIDE PERSONNALISEE Activité 9 LE CAHIER DE LITTERATURE EN MATERNELLE Ce qu en dit le document d accompagnement des programmes Le langage à l école maternelle, CNDP 2006, p 91 : L équipe

Plus en détail

Projet pédagogique. Le mieux vivre à l école, au collège/lycée. Répondre à un impératif humain, civique et préventif

Projet pédagogique. Le mieux vivre à l école, au collège/lycée. Répondre à un impératif humain, civique et préventif Projet pédagogique Le mieux vivre à l école, au collège/lycée Répondre à un impératif humain, civique et préventif À tous les êtres en quête de mieux vivre en soi et ensemble. Je m'adresse à vous, à nous,

Plus en détail

STAGE «PLACER L ORAL AU CŒUR DES APPRENTISSAGES DE LA MATERNELLE»

STAGE «PLACER L ORAL AU CŒUR DES APPRENTISSAGES DE LA MATERNELLE» Paul est en moyenne section. Il a des difficultés langagières. Son lexique est pauvre. La construction des phrases n est pas toujours présente. Il lui arrive encore de dire des phrases sans verbe. Il est

Plus en détail

(Conduite de Voiture de Tourisme avec Chauffeur- N4102)

(Conduite de Voiture de Tourisme avec Chauffeur- N4102) Formation professionnelle Conducteur de Véhicules de Transport avec Chauffeur (Conduite de Voiture de Tourisme avec Chauffeur- N4102) Décret 2009-1652 du 23 décembre 2009 portant application de la loi

Plus en détail

GRILLE DESCRIPTIVE DE SCENARIO PEDAGOGIQUE

GRILLE DESCRIPTIVE DE SCENARIO PEDAGOGIQUE GRILLE DESCRIPTIVE DE SCENARIO PEDAGOGIQUE Intitulé de la séquence/séance : Les CM2 chassent les trésors du CDI Auteurs du scénario et établissement : Caroline SOUBIC, Laure HIN, Corinne GRANGER, Marie

Plus en détail