Système de gestion de la sécurité Ferroviaire:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Système de gestion de la sécurité Ferroviaire:"

Transcription

1 Système de gestion de la sécurité Ferroviaire: Harmonisation et développement El Miloudi EL KOURSI INRETS-ESTAS

2 Plan Interopérabilité et sécurité Système de Management de la Sécurité Certificat et agrément de sécurité Guide pour le SMS Conclusion

3 Interopérabilité / Sécurité Interopérabilité Sécurité Reconnaissance mutuelle

4 Interopérabilité / Sécurité 96/48 01/16 INTEROPERABILITE 1 GI RECOIT PLUSIEURS EF 1 EF TRAVERSE PLUSIEURS INFRASTRUCTURES (GI) RFF : SNCF THALYS EUROSTAR CONNEX SNCB EWSI ETC EUROSTAR : RFF EUROTUNNEL CTRL NETWORKRAIL SNCB (INFRABEL) ETC

5 Interopérabilité/Sécurité 96/48 01/16 INTEROPERABILITE (STI) Nécessité de règles communes pour la sécurité 2004/49 SECURITE OSC, MSC, ISC, Certificat, Agrément, SMS

6 Système de Management de la Sécurité? Le SMS explicite les démarches, méthodes, procédures, processus et règles de sécurité que l entité concernée s'engage à élaborer et mettre en œuvre pour atteindre et satisfaire durablement les objectifs de sécurité dans l'exercice de ses activités.

7 Système de Management de la Sécurité «Agrément de sécurité» Le Gestionnaire d Infrastructure (GI) doit obtenir un agrément de sécurité afin d être autorisé à gérer et exploiter l infrastructure ferroviaire. L agrément de sécurité comprend: Acceptation du SMS: Système de Management de la Sécurité Acceptation de la conformité aux exigences spécifiques concernant l utilisation de l infrastructure

8 Système de Management de la Sécurité «Agrément de sécurité» Agrément accordé Gestionnaire Infrastructure Agrément initial 1. Fourniture du SMS 2. Preuve de conformité aux exigences spécifiques nationales Autorité Nationale de Sécurité Notification à l Agence Ferroviaire Européenne Agence Ferroviaire Européenne Notification des changements Publication du registre des agréments accordés

9 Système de Management de la Sécurité «Certificat de sécurité» Pour pouvoir accéder à l'infrastructure ferroviaire, une Entreprise Ferroviaire (EF) doit être en possession d'un certificat de sécurité. Le certificat de sécurité comprend: a) Un certificat confirmant l'acceptation du Système de Management de la Sécurité de l'entreprise ferroviaire, b) Un certificat confirmant l'acceptation des dispositions prises par l'entreprise ferroviaire en vue de satisfaire aux exigences spécifiques nécessaires pour une exploitation sûre du réseau concerné,

10 Accord de Certificat Système de Management de la Sécurité «Certificat de sécurité» Entreprise Ferroviaire Accord de Certificat Réseau national Demande de certificat initial Autorité de Sécurité Notification des changements Révocation notifiée aux autres autorités Autres réseaux Notification 1. Certificat Initial des changements 2. Conformité aux exigences spécifiques Autres autorités de sécurité Fourniture des certificats accordés aux EFs Agence Ferroviaire Européenne Publication du registre des certificats

11 Système de Management de la Sécurité «Développement d un guide pour le SMS»

12 SAMNET: Un réseau thématique du 5 PCRD Coordination: INRETS-ESTAS 34 membres : GIs, EFs, Notifiés, Recherches, Universités, Industriels et associations (UNIFE et UIC) 3 ans ( ) Application de la Directive Sécurité ferroviaire Consultation des différents acteurs et experts sécurité pour dégager un consensus Développement «Guide pour le système de management de la sécurité» Propositions pour MSC, OSC, ISC, Reconnaissance mutuelle Dissémination et exploitation des résultats: étude de cas et workshops.

13 SAMNET: Un réseau thématique du 5 PCRD Contractors Members Type Contractors Members Type (1) INRETS 1 DTF (DK) Research (2) UIC 16 DB (D) institutes 2 TUBS (D)- 17 RATP (F) And 3 TU Dresden(D) Universities 18 Prorail(NL) 4 TU Delft(Nl) 19 RENFE(SP) 5 ALSTOM (F) Industrials 20 SNCF (F) 6 BOMBARDIER(B) 21 RFI (I) 7 SECTOR (F) 22 UNIFE(B) Railway 8 SIEMENS (D) + Associ 9 ANSALDO (I) 10 ATKINS(UK) 11 TÜV-TIT (D) Assessors and 12 TÜV-TAT(D) Notified bodies 13 CERTIFER (F) 14 EBC(D) 15 IVW(NL) NSR RSSB EUROTUNNEL Portuguese Railway RFF DLR CNTK MAV AFFER Operators / Infra- Managers

14 SAMNET: Développement du SMS «Guide pour le SMS» Revue «Nucléaire, Maritime, chimique, Aviation et Ferroviaire» Consultation des groupes et des experts : Plateforme sécurité (UIC), ILGGRI (AS), EFs et GIs, DG-TREN, AEIF, UNIFE Plus de 300 commentaires/suggestions reçus Présentation et discussion dans différents workshops Politique sécurité Maîtrise Retour d expériences Des risques

15 SAMNET: Développement du SMS «Guide pour le SMS» 1) Nature de l activité 2) Politique sécurité 3) Structure organisationnelle et responsabilités 4) Compétence, formation et aptitude 5) Management des risques 6) Certification et homologation de produits 7) Gestion des situation d urgence 8) Communication sécurité et intégrité de l information 9) Management des normes et des règles 10) Rapport sur les incident et accidents (REX) 11) Contrôles, audits, mesures correctives et rapport annuel

16 Conclusion Le SMS permet de clarifier les responsabilités en tenant compte de la gestion des interfaces Développer des outils communs pour l évaluation du niveau de sécurité et des performances de chaque acteur au niveau s communautaire et dans les états membres Indicareur Objectifs Méthodes Définition commune Système ferroviaire (Architecture fonctionnelle - AEIF) Méthodes, Indicateurs et Objectifs de sécurité Base de données incidents/accidents

17 website:

18 Merci

Méthodes et Objectifs de sécurité

Méthodes et Objectifs de sécurité Interopérabilité de la sécurité ferroviaire Méthodes et Objectifs de sécurité Joffrey CLARHAUT Workshop 3SGS 2010, Reims, 30 Septembre 2010 1 Plan 1. Avant propos : vers un réseau ferroviaire unique 2.

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Décembre 2013 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 PROGRAMME 2014 page 5 RESSOURCES page 6 PERSPECTIVES 2015/2016

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 La sécurité ferroviaire demande de réinterroger périodiquement

Plus en détail

Guide d élaboration et de mise en œuvre d un système de gestion de la sécurité Guide à l usage des exploitants ferroviaires

Guide d élaboration et de mise en œuvre d un système de gestion de la sécurité Guide à l usage des exploitants ferroviaires Guide d élaboration et de mise en œuvre d un système de gestion de la sécurité Guide à l usage des exploitants ferroviaires Référence : Guide009 Version : 1 Applicable le : 12 janvier 2015 Sommaire Sommaire...

Plus en détail

E 7567 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2011-2012. Le 2 août 2012 Le 2 août 2012

E 7567 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2011-2012. Le 2 août 2012 Le 2 août 2012 E 7567 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2011-2012 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat Le 2 août 2012 Le 2 août

Plus en détail

SERVICE DE LA TECHNIQUE STRATEGIE ET PROGRAMME DE TRAVAIL

SERVICE DE LA TECHNIQUE STRATEGIE ET PROGRAMME DE TRAVAIL ORGANISATION INTERGOUVERNEMENTALE POUR LES TRANSPORTS INTERNATIONAUX FERROVIAIRES ZWISCHENSTAATLICHE ORGANISATION FÜR DEN INTERNATIONALEN EISENBAHNVERKEHR INTERGOVERNMENTAL ORGANISATION FOR INTERNATIONAL

Plus en détail

Intervention d organisme notifié dans le domaine ferroviaire

Intervention d organisme notifié dans le domaine ferroviaire Journée d étude du 27 novembre 2008 Chemins de fer libéralisé, chemin de fer sûrs? Les rôles et tâches de l organisme désigné et de l organisme notifié 1 1. Contexte général 2. Constitution de Belgorail

Plus en détail

DOCUMENT DE REFERENCE DU RESEAU

DOCUMENT DE REFERENCE DU RESEAU DOCUMENT DE REFERENCE DU RESEAU Annexe A.1 Glossaire 1. Définitions Accord-cadre Area Direction Asset Management-Infrabel Area Direction Traffic Management & Services-Infrabel Bureau Organisation du Trafic-Infrabel

Plus en détail

Chapitre I Champ d application et définitions. Article 1 er

Chapitre I Champ d application et définitions. Article 1 er Projet de loi ayant pour objet A) la transposition en droit national de la directive 2008/110/CE du Parlement européen et du Conseil du 16 décembre 2008 modifiant la directive 2004/49/CE concernant la

Plus en détail

Système de gestion de sécurité dans le transport ferroviaire

Système de gestion de sécurité dans le transport ferroviaire Système de gestion de sécurité dans le transport ferroviaire Dr CHEN Daoxing, ingénieur expert au Bureau de la sécurité des transports du Canada Présentation générale du système de sécurité Définition

Plus en détail

Processus et Organisation Approche processus

Processus et Organisation Approche processus Processus et Organisation Approche processus Michel Viala MV Consulting Définition Contrôle du processus Propriétaire Objectifs Un processus est un ensemble plus ou moins vaste d'actions qui créent de

Plus en détail

Reconnaissance des résultats d essais

Reconnaissance des résultats d essais Référentiels Matériel Recommandation Recommandation Matériel Moyen acceptable de conformité SAM 009 Applicable sur : RFN Edition du 04/07/2012 Version n 2 du 13/12/2013 Applicable à partir du : 13/12/2013

Plus en détail

Améliorer l interoperabilité des chemins de fer en Europe

Améliorer l interoperabilité des chemins de fer en Europe Améliorer l interoperabilité des chemins de fer en Europe Rôle de l Agence Ferroviaire Européenne Valenciennes, 13 Septembre 2006 n 1 Airy Magnien Unité «évaluation économique» Sécurité & interopérabilité,

Plus en détail

(Actes non législatifs) DÉCISIONS

(Actes non législatifs) DÉCISIONS 15.12.2012 Journal officiel de l Union européenne L 345/1 II (Actes non législatifs) DÉCISIONS DÉCISION DE LA COMMISSION du 14 novembre 2012 concernant la spécification technique d interopérabilité relative

Plus en détail

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Journées Qualité et Chimie A. Rivet ANF Autrans, 2011 Normes et Qualité Introduction : les enjeux de la démarche qualité La qualité : notions La norme ISO 9001 :

Plus en détail

2014 : un nouveau référentiel (ISO/NF) pour les Plateformes Technologiques de Recherche. Marie-Pierre DUBRULLE GIS IBiSA

2014 : un nouveau référentiel (ISO/NF) pour les Plateformes Technologiques de Recherche. Marie-Pierre DUBRULLE GIS IBiSA 2014 : un nouveau référentiel (ISO/NF) pour les Plateformes Technologiques de Recherche Marie-Pierre DUBRULLE GIS IBiSA Encore un nouveau référentiel!! Quand il y a déjà : 19 500 normes ISO plus de 30

Plus en détail

EuroSpecs Une nouvelle approche pour la spécification des matériels roulants

EuroSpecs Une nouvelle approche pour la spécification des matériels roulants EuroSpecs Une nouvelle approche pour la spécification des matériels roulants Laurent Lasnier (SNCF) SIFER Lille mars 2015 Situation en Europe au démarrage d EuroSpecs Marché: Les assembliers s orientent

Plus en détail

BILLET Benoit COGNE Martin JUIGNE Aurélien TAOUS Amin

BILLET Benoit COGNE Martin JUIGNE Aurélien TAOUS Amin BILLET Benoit COGNE Martin JUIGNE Aurélien TAOUS Amin Audit Un audit est une vérification faite par un tiers dans le but de vérifier si les exigences d une norme sont bien appliquées dans une organisme.

Plus en détail

IRIS International Railway Industry Standard

IRIS International Railway Industry Standard Français Addendum 19 Juin 2008 IRIS International Railway Industry Standard Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text

Plus en détail

Sommaire. Boulanger Jean-Louis CERTIFER. Création de CERTIFER CERTIFER. CERTIFER: Organisme de Certification. Principales références

Sommaire. Boulanger Jean-Louis CERTIFER. Création de CERTIFER CERTIFER. CERTIFER: Organisme de Certification. Principales références Sommaire Certification d Application Ferroviaire développée formellement ou non Boulanger Jean-Louis CERTIFER CERTIFER; Historique du ferroviaire; Contexte Normatif; Certification ferroviaire; Impact des

Plus en détail

Les nouveaux concepts de contrôle commande : le projet MODURBAN

Les nouveaux concepts de contrôle commande : le projet MODURBAN Les nouveaux concepts de contrôle commande : le projet MODURBAN Jean Paul RICHARD RATP Jean Paul RICHARD 1 Le contexte Durant les trente années passées, de nombreux réseaux ferroviaires urbains ont été

Plus en détail

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001 Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, Alors on saura que l argent ne se mange pas. Géronimo, chef apache SYSTEMES

Plus en détail

ralisés = chemins de fer sûrs?

ralisés = chemins de fer sûrs? Chemins de fer libéralis ralisés = chemins de fer sûrs? Certification de systèmes et produits Interactions entre les domaines réglementaire et volontaire BRUXELLES 27 Novembre 2008 Guy JACQUES Les thèmes

Plus en détail

Organisation de l aviation civile internationale RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI)

Organisation de l aviation civile internationale RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI) Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL SP AFI/08-WP/45 17/10/08 RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI) Durban (Afrique du Sud), 24

Plus en détail

Processus d étude de sécurité pour la certification du système protection HGV de signalisation ferroviaire

Processus d étude de sécurité pour la certification du système protection HGV de signalisation ferroviaire Processus d étude de sécurité pour la certification du système protection HGV de signalisation ferroviaire Client : EUROTUNNEL RIS Atelier thématique n 5 Justification de sûreté de fonctionnement (safety

Plus en détail

LA VALEUR AJOUTEÉ DE LA TIERCE PARTIE EN INSPECTION ET CERTIFICATION

LA VALEUR AJOUTEÉ DE LA TIERCE PARTIE EN INSPECTION ET CERTIFICATION INTERNATIONAL CONFEDERATION OF INSPECTION AND CERTIFICATION ORGANISATIONS LA VALEUR AJOUTEÉ DE LA TIERCE PARTIE EN INSPECTION ET CERTIFICATION QUI SOMMES NOUS ET QUE FAISONS NOUS? CEOC international est

Plus en détail

AGREMENTS, HABILITATIONS & CERTIFICATIONS

AGREMENTS, HABILITATIONS & CERTIFICATIONS AGREMENTS, HABILITATIONS & CERTIFICATIONS Présentation du groupe Fouré Lagadec Agréments, habilitation & certifications: de quoi parle-t-on? Pourquoi et comment? Quelques exemples d habilitations individuelles

Plus en détail

FORMATION ASSURANCE QUALITÉ & CONTRÔLE DES MÉDICAMENTS

FORMATION ASSURANCE QUALITÉ & CONTRÔLE DES MÉDICAMENTS FORMATION ASSURANCE QUALITÉ & CONTRÔLE DES MÉDICAMENTS 26-29/11/2007 - Rabat, Maroc Dr Pierre Leveau Responsable de l Unité Qualité et Environnement pierre.leveau@edqm.eu MODULE: Revue des demandes, appels

Plus en détail

Norme ISO 9001 version 2000

Norme ISO 9001 version 2000 Norme ISO 9001 version 2000 Page 1 Plan Introduction : QQOQCP «comprendre les enjeux pour l organisme» 1.Les 8 principes du Management de la Qualité 2.ISO 9001 : 2000 et cycle PDCA 3.Le système documentaire

Plus en détail

NOR: DEVT1428323A. Version consolidée au 13 septembre 2015

NOR: DEVT1428323A. Version consolidée au 13 septembre 2015 Arrêté du 7 mai 2015 relatif aux tâches essentielles pour la sécurité ferroviaire autres que la conduite de trains, pris en application des articles 6 et 26 du décret n 2006-1279 du 19 octobre 2006 modifié

Plus en détail

Charte de l audit interne

Charte de l audit interne Charte de l audit interne Adoptée par le Comité d audit le 24 mai 2012 Mise à jour : 19 mai 2016 CORPORATION DE L ÉCOLE DES HAUTES ÉTUDES COMMERCIALES DE MONTRÉAL CHARTE DE L AUDIT INTERNE 1. ÉNONCÉ DE

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 L ASSURANCE QUALITE Normes ISO 9000 2 Une entreprise doit fournir à son client une prestation conforme : à ce qu'il veut quand il le veut au prix convenu. Pour parvenir à ce résultat, des NORMES de CONCEPTION,

Plus en détail

I/ PRESENTATION GENERALE DE LA QUALITE : LES CONCEPTS QUALITE EN DIAGNOSTIC

I/ PRESENTATION GENERALE DE LA QUALITE : LES CONCEPTS QUALITE EN DIAGNOSTIC Généralités 3 I/ PRESENTATION GENERALE DE LA QUALITE : LES CONCEPTS QUALITE EN DIAGNOSTIC La multiplicité des acceptations de la notion de Qualité est source de bien de malentendus et de réticences associées

Plus en détail

Le Futur Réseau Européen EUROCAREX de Fret Ferroviaire à. aux Pôles Aéroportuaires

Le Futur Réseau Européen EUROCAREX de Fret Ferroviaire à. aux Pôles Aéroportuaires Le Futur Réseau Européen EUROCAREX de Fret Ferroviaire à Grande Vitesse connecté aux Pôles Aéroportuaires LOGISMED 12-14 AVRIL 2012 CASABLANCA CHAMBRE DE COMMERCE BELGO-LUXEMBOURGEOISE AU MAROC Jean-Christophe

Plus en détail

DU MANAGEMENT DE LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL A LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES. PREVENTICA Lille - 24 janvier 2008

DU MANAGEMENT DE LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL A LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES. PREVENTICA Lille - 24 janvier 2008 DU MANAGEMENT DE LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL A LA RESPONSABILITE SOCIETALE DES ENTREPRISES PREVENTICA Lille - 24 janvier 2008 1 PROGRAMME Valérie RAVEZ AFNOR - Action régionale Comment intégrer

Plus en détail

Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC

Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC Sommaire Description du modèle de surveillance Définitions Objectifs de la surveillance des PSDC Présentation

Plus en détail

Quelles exigences pour la qualité de la formation à distance?

Quelles exigences pour la qualité de la formation à distance? Conférence Pédagogique INNOVATION PEDAGOGIQUE ET ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Quelles exigences pour la qualité de la formation à distance? Bernard Dumont http://bdumont.consultant.free.fr Ouagadougou, 16 mai

Plus en détail

Plan Qualité. Jean-Martin Croteau, ing. Directeur technique ColasCanada Inc. Sylvain Côté, ing. Coordonnateur Qualité Sintra Inc.

Plan Qualité. Jean-Martin Croteau, ing. Directeur technique ColasCanada Inc. Sylvain Côté, ing. Coordonnateur Qualité Sintra Inc. Plan Qualité Jean-Martin Croteau, ing. Directeur technique ColasCanada Inc. Sylvain Côté, ing. Coordonnateur Qualité Sintra Inc. Gestion de la qualité en chaussées souples Les 30 novembre et 1 er décembre

Plus en détail

La démarche qualité en animalerie Virginie Boulanger, Sonia Brémard, Sylvie Descombes STAL Volume37/4 eme trimestre 2011

La démarche qualité en animalerie Virginie Boulanger, Sonia Brémard, Sylvie Descombes STAL Volume37/4 eme trimestre 2011 La démarche qualité en animalerie Virginie Boulanger, Sonia Brémard, Sylvie Descombes STAL Volume37/4 eme trimestre 2011 Anne Marie Mura Eva Giesen Sommaire Démarche Qualité et Animalerie Les exigences

Plus en détail

Présentation d une problématique industrielle dans le domaine du nucléaire

Présentation d une problématique industrielle dans le domaine du nucléaire GDR Psycho-Ergo Présentation d une problématique industrielle dans le domaine du nucléaire EDF R&D Département Management des Risques Industriels Groupe Facteurs Humains Présentation du Groupe FH Groupe

Plus en détail

L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR?

L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR? 1 FORMATION DES INSPECTEURS HYGIENE SECURITE OCTOBRE 2008 L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR? Dominique VACHER 2 Enjeux du domaine Santé Sécurité Social et Environnemental : pas de Développement

Plus en détail

HEG Gestion de la Qualité L.Cornaglia. Les référentiels SMI, normes, processus de certification

HEG Gestion de la Qualité L.Cornaglia. Les référentiels SMI, normes, processus de certification Les référentiels SMI, normes, processus de certification 1 Définitions selon le Guide ISO/IEC 2:2004 Norme Document, établi par consensus et approuve par un organisme reconnu, qui fournit, pour des usages

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE ISO 9001:2000 PARTIE 2-3 CHAPITRE par CHAPITRE 9001:2000, domaine Satisfaction du client par la prévention des N.C. (ISO 9001:1994) Appliquer efficacement le système pour répondre aux besoins du client

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES Philippe Bourdalé AFAQ AFNOR Certification A2C dans le Groupe AFNOR Les métiers du groupe AFNOR Besoins Clients Normalisation Information

Plus en détail

Document normatif 5 octobre 2007 Annexe Procédures de certification et d accréditation 1. OBJECTIFS 1 3. ORGANISMES DE CERTIFICATION 2

Document normatif 5 octobre 2007 Annexe Procédures de certification et d accréditation 1. OBJECTIFS 1 3. ORGANISMES DE CERTIFICATION 2 Document normatif Procédures de certification et d accréditation 5 octobre 2007 Annexe Procédures de certification et d accréditation TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS 1 2. PORTÉE DU DOCUMENT 1 3. ORGANISMES

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION. Circulations exceptionnelles sur le réseau ferré national. Usage externe. Référence : GUI004. Version : V1

GUIDE D APPLICATION. Circulations exceptionnelles sur le réseau ferré national. Usage externe. Référence : GUI004. Version : V1 Référence : GUI004 Version : V1 Applicable au : 21/12/2007 GUIDE D APPLICATION Circulations exceptionnelles sur le réseau ferré national Usage externe GUI-004-V1 du 21/12/2007 Sommaire 1. Objet... 3 2.

Plus en détail

5 à 7 Processus Externalisés

5 à 7 Processus Externalisés 5 à 7 Processus Externalisés 1 Achats - Fournisseurs 2 Document : ISO 9001 v2008 Exigences générales d un SMQ. Note 2 : Un processus externalisé est un processus dont l organisme : a besoin pour son système

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management.

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management. Ce cours apporte les connaissances nécessaires et les principes de gestion permettant la formulation d une Stratégie de Services IT ainsi que les Capacités organisationnelles à prévoir dans le cadre d

Plus en détail

Entreprises Citoyennes: Sécurité et Risques Industriels. Journées Annuelles du Pétrole. Christiane Muller, Air Liquide. Les Hydrocarbures de l extrême

Entreprises Citoyennes: Sécurité et Risques Industriels. Journées Annuelles du Pétrole. Christiane Muller, Air Liquide. Les Hydrocarbures de l extrême Journées Annuelles du Pétrole Entreprises Citoyennes: Sécurité et Risques Industriels Christiane Muller, Air Liquide Air Liquide en bref Fournisseur de gaz industriels & médicaux et de services associés

Plus en détail

CAC/GL 53-2003 SECTION 1 PRÉAMBULE

CAC/GL 53-2003 SECTION 1 PRÉAMBULE DIRECTIVES SUR L APPRÉCIATION DE L ÉQUIVALENCE DE MESURES SANITAIRES ASSOCIÉES À DES SYSTÈMES D INSPECTION ET DE CERTIFICATION DES DENRÉES ALIMENTAIRES 1 SECTION 1 PRÉAMBULE CAC/GL 53-2003 1. Il n est

Plus en détail

«MÉMORANDUM DE CRACOVIE» d EUROSHNET La normalisation au service de produits sûrs

«MÉMORANDUM DE CRACOVIE» d EUROSHNET La normalisation au service de produits sûrs 3e Conférence européenne sur la normalisation, les essais et la certification Des produits plus sûrs pour des lieux de travail compétitifs Cracovie, Pologne, 11 12 septembre 2008 «MÉMORANDUM DE CRACOVIE»

Plus en détail

Démarche qualité. Responsabilité individuelle

Démarche qualité. Responsabilité individuelle Démarche qualité Réussite collective Basée sur la Responsabilité individuelle Les prophètes Taylor (1919) L inspection doit garantir la conformité 2 Les prophètes W. A. Shewhart (1931) Le contrôle statistique

Plus en détail

SENSIBILISATION REFERENTIELS SECURITE

SENSIBILISATION REFERENTIELS SECURITE Centre de Ressources des Techniques Avancées Organisme de Formation et de Conseil Labellisé Pôle Innovation 7 avenue de l étang ZI Fontcouverte 84000 Avignon / E-mail : jp.graff@crta.fr http://crta.fr

Plus en détail

Référentiel Gestion Finances Procédure

Référentiel Gestion Finances Procédure Référentiel Gestion Finances Procédure Qualification et suivi des entreprises assurant des prestations liées à la sécurité des travaux d'infrastructure Édition du 04-12-2014 Version 02 du 09-07-2015 Applicable

Plus en détail

CERTIFICATION MAÎTRISE DE LA QUALITÉ

CERTIFICATION MAÎTRISE DE LA QUALITÉ CERTIFICATION MAÎTRISE DE LA QUALITÉ RÈGLEMENT PARTICULIER RÉFÉRENTIEL : EXIGENCES PARTICULIÈRES Date d application : 1 er janvier 2009 QUALIBAT 55 avenue Kléber 75784 Paris Cedex 16 Tél. 01 47 04 26 01

Plus en détail

008322/EU XXIII.GP Eingelangt am 22/02/07

008322/EU XXIII.GP Eingelangt am 22/02/07 COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES 008322/EU XXIII.GP Eingelangt am 22/02/07 Bruxelles, le 22.2.2007 COM(2007)80 final 2004/0048 (COD) AVIS DE LA COMMISSION conformément à l'article 251, paragraphe

Plus en détail

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017»

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017» «Approuvé» Par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN «Astana EXPO-2017» du 29 août 2013 Protocole N 6 avec des amendements introduits par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

Journée nationale de sensibilisation à la prévention des risques

Journée nationale de sensibilisation à la prévention des risques Journée nationale de sensibilisation à la prévention des risques Présentation: Expérience de la CJO en matière de gestion des risques 17 mars 2015 Présentée par Autor : Noureddine / Author Data / Date

Plus en détail

Obtention d un certificat de sécurité pour un ensemble de services sur le RFN

Obtention d un certificat de sécurité pour un ensemble de services sur le RFN Obtention d un certificat de sécurité pour un ensemble de services sur le RFN Guide à l usage des entreprises ferroviaires Référence : Guide012 Version : 3 Applicable le : 27 mai 2015 Objet... 4 Textes

Plus en détail

Ludovic JAMART Consultant Sécurité. Club 27001 Jeudi 17 janvier 2008. ISO 27001:2005 Lead Auditor

Ludovic JAMART Consultant Sécurité. Club 27001 Jeudi 17 janvier 2008. ISO 27001:2005 Lead Auditor La boîte à outils ISO 27001 : retour d expérience sur l utilisation de l ISO27001 pour la prise en compte de la sécurité dans l externalisation de prestations informatiques. Ludovic JAMART Consultant Sécurité

Plus en détail

Obtenez votre certification ITIL avec Learning Tree

Obtenez votre certification ITIL avec Learning Tree Obtenez votre certification ITIL avec Learning Tree Ce document apporte des réponses aux questions les plus fréquemment posées sur les formations ITIL de Learning Tree. À propos d ITIL et des certifications

Plus en détail

Module 4 Le management des risques

Module 4 Le management des risques DVM-09-102809-06529A Module 4 Le management des risques GTZ INERIS Du 7 au 9 juin 2010 - ORAN Ce document est la propriété de l INERIS. Il ne peut pas être reproduit ou exploité sans son accord Systèmes

Plus en détail

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Brevet fédéral d informaticienne en technique des systèmes et réseaux TIC Brevet fédéral d informaticienne de gestion 1. :

Plus en détail

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions 2012D0757 FR 01.07.2015 001.001 1 Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions B DÉCISION DE LA COMMISSION du 14 novembre 2012 concernant la spécification

Plus en détail

Certifier ISO 14001 les petites centrales hydroélectriques : une approche novatrice

Certifier ISO 14001 les petites centrales hydroélectriques : une approche novatrice Certifier ISO 14001 les petites centrales hydroélectriques : une approche novatrice La Norme ISO 14001 : le principe d amélioration continue 6 La Revue de Direction 5 Le contrôle et l action corrective

Plus en détail

Formation automobile Normes Qualité EVOLUTION DES NORMES QUALITES

Formation automobile Normes Qualité EVOLUTION DES NORMES QUALITES EVOLUTION DES NORMES QUALITES Evolution des normes qualité Première version avant 1987 Deuxième version 1994 Troisième version 2000 Quatrième version novembre 2008 ISO 9000 : Origine et enjeux 1979 Création

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

Les standards et la prise en compte des COTS : comment se concilient l utilisation des COTS et les normes actuelles?

Les standards et la prise en compte des COTS : comment se concilient l utilisation des COTS et les normes actuelles? Les standards et la prise en compte des COTS : comment se concilient l utilisation des COTS et les normes actuelles? L I S EDF Electricité de France technicatome THOMSON-CSF Marie-Hélène Durand Aerospatiable

Plus en détail

Le Management de l Environnement selon l ISO 14001. Superviseur HSE

Le Management de l Environnement selon l ISO 14001. Superviseur HSE Le Management de l Environnement selon l ISO 14001 Superviseur HSE La Norme Internationale - ISO 14001 Famille ISO 14 000 : ISO 14050 : 2002 : Management Environnemental «Vocabulaire»; ISO14004 : 2004

Plus en détail

Sécurité Équité - Qualité. Votre Expert en Contrôle-Commande et Signalisation ferroviaire. Ingénierie & Ingénierie-Conseil.

Sécurité Équité - Qualité. Votre Expert en Contrôle-Commande et Signalisation ferroviaire. Ingénierie & Ingénierie-Conseil. Votre Expert en Contrôle-Commande et Signalisation ferroviaire Ingénierie & Ingénierie-Conseil Lignes à Grande Vitesse Lignes classiques Métro Tramway Réseau ferré portuaire Installations Terminales Embranchées

Plus en détail

Guide à l usage des demandeurs à l obtention d une d'autorisation de mise en exploitation commerciale d un véhicule sur le RFN

Guide à l usage des demandeurs à l obtention d une d'autorisation de mise en exploitation commerciale d un véhicule sur le RFN Guide à l usage des demandeurs à l obtention d une d'autorisation de mise en exploitation commerciale d un véhicule sur le RFN Référence : A-GUI002 Version : 1 Applicable au : 30 septembre 2013 Avant-propos

Plus en détail

Politique Achats. Fournisseurs Clients Internes Conditions Achats Prix Acteurs du processus Achats. p. 1/8

Politique Achats. Fournisseurs Clients Internes Conditions Achats Prix Acteurs du processus Achats. p. 1/8 Politique Achats Fournisseurs Clients Internes Conditions Achats Prix Acteurs du processus Achats p. 1/8 Fournisseurs Objectifs Principes / Moyens Indicateurs / Preuves Améliorer le niveau de qualité fourni.

Plus en détail

Qualité, Sécurité, Environnement

Qualité, Sécurité, Environnement Qualité, Sécurité, Environnement Santé, Sécurité, Hygiène au travail Déployer un Système de Management SST efficient (OHSAS 18001) Mettre un place une démarche «M.A.S.E.» Mettre en œuvre et optimiser l

Plus en détail

Audits internes. OMS/EDQM - Rabat, 27-28 Novembre 2007. Olivier Detongre IPH - Belgium

Audits internes. OMS/EDQM - Rabat, 27-28 Novembre 2007. Olivier Detongre IPH - Belgium 1 Audits internes Olivier Detongre IPH - Belgium OMS/EDQM - Rabat, 27-28 Novembre 2007 FEDERAL PUBLIC SERVICE (FPS) HEALH, FOOD CHAIN SECURITY AND ENVIRONMENT 2 1. Exigences des Normes Norme ISO 17025

Plus en détail

Certification des aérodromes au sens de l OACI et santé publique. Nika Meheza MANZI, Regional Officer AGA ICAO, WACAF Office

Certification des aérodromes au sens de l OACI et santé publique. Nika Meheza MANZI, Regional Officer AGA ICAO, WACAF Office Certification des aérodromes au sens de l OACI et santé publique Nika Meheza MANZI, Regional Officer AGA ICAO, WACAF Office Sommaire Généralités sur la certification des aérodromes Référentiels Exigences

Plus en détail

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001 SARL Capital de 24 000 Siret 350 521 316 00025 NAF 741G créée en 1989 1bis rue Marcel PAUL - 91742 MASSY Cedex Adresse postale : 6 rue SORET 91600 Savigny sur Orge Tél : 33 (0)1 69 44 20 33 Fax : 33 (0)826

Plus en détail

Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide

Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide 30050 Gilles FONTAINE Directeur Adjoint + 33 467 144 460 g.fontaine@idate.org 27 Février 2014 Agenda Contexte

Plus en détail

L exploration du champ des possibles

L exploration du champ des possibles L approche projet L exploration du champ des possibles Constat : Chaque jour, nous utilisons des produits ou des services dont les performances, fonctionnalités ou esthétiques dépassent nos attentes ou/et

Plus en détail

LES MATINÉES DE L ARVISE

LES MATINÉES DE L ARVISE LES MATINÉES DE L ARVISE «Management de la Prévention des Risques Professionnels» Jeudi 2 Septembre 2010 Françoise FONTAINE & Gwénola KERLOCH 2 PROGRAMME DE LA MATINÉE 8h30 Accueil Café 8h45 Introduction

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et

Plus en détail

Retour d expérience sur l implémentation et la certification ISO27001 de «EPPM»

Retour d expérience sur l implémentation et la certification ISO27001 de «EPPM» Retour d expérience sur l implémentation et la certification ISO27001 de «EPPM» -Imed Yazidi- LSTI certified ISO 27001 Lead Implementer 14/02/2013 ENGINEERING PROCUREMENT & PROJECT MANAGEMENT s.a Présentation

Plus en détail

LE DIPLOME D ETAT (D.E.)

LE DIPLOME D ETAT (D.E.) LE DIPLOME D ETAT (D.E.) Art. 1er. Il est créé une mention «pétanque» du diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport spécialité «perfectionnement sportif». Art. 2. La possession

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME INTÉGRÉ POUR LA GESTION DE LA SÉCURITÉ : CAS DE L ASECNA

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME INTÉGRÉ POUR LA GESTION DE LA SÉCURITÉ : CAS DE L ASECNA Organisation de l aviation civile internationale NOTE D INFORMATION HLSC/15-IP/27 26/1/15 Anglais et français seulement 1 DEUXIÈME CONFÉRENCE DE HAUT NIVEAU SUR LA SÉCURITÉ (HLSC 2015) PLANIFIER L AMÉLIORATION

Plus en détail

MCO : Maintien en Conditions Opérationnelles

MCO : Maintien en Conditions Opérationnelles Les différentes stratégies de pérennisation : étude menée par Edf avec ISO Ingénierie MCO : Maintien en Conditions Opérationnelles Par Matthieu Bresciani 10/06/2010 Journée Club Automation MCO des systèmes

Plus en détail

ITIL. optimal. pour un service informatique. 2 e édition C H R I S T I A N D U M O N T. Préface de Patrick Abad

ITIL. optimal. pour un service informatique. 2 e édition C H R I S T I A N D U M O N T. Préface de Patrick Abad C H R I S T I A N D U M O N T Préface de Patrick Abad ITIL pour un service informatique optimal 2 e édition Groupe Eyrolles, 2006, 2007, ISBN : 978-2-212-12102-5 Introduction..................................................

Plus en détail

EVALUATION 360 MODE D EMPLOI

EVALUATION 360 MODE D EMPLOI EVALUATION 60 MODE D EMPLOI NARRATIF EVALUATION 60 Définition L entretien annuel d appréciation est la méthode la plus répandue actuellement. Or, une autre pratique se développe, il s agit de l évaluation

Plus en détail

Management de la sécurité : premiers retours d expériences. Eric DRAIS - Sociologue Laboratoire Gestion de la Sécurité INRS Nancy

Management de la sécurité : premiers retours d expériences. Eric DRAIS - Sociologue Laboratoire Gestion de la Sécurité INRS Nancy Management de la sécurité : premiers retours d expériences Eric DRAIS - Sociologue Laboratoire Gestion de la Sécurité INRS Nancy Introduction : un développement des systèmes de management Une sorte d assurance

Plus en détail

Partager l expérience de l ASECNA dans la mise en œuvre du SMS et du SMQ :

Partager l expérience de l ASECNA dans la mise en œuvre du SMS et du SMQ : Objet de la présentation Partager l expérience de l ASECNA dans la mise en œuvre du SMS et du SMQ : Défis rencontrés Avantages acquis Contenu de la présentation Qu est ce que l ASECNA? Planification de

Plus en détail

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE SOMMAIRE Nos engagements Qualité 3 L ambition du Groupe Numericable-SFR 4 Notre gouvernance Qualité

Plus en détail

SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE

SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE CORPORATE COMMUNIQUÉ N XX PARIS, LE 14 OCTOBRE 2013 SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE EXCELLENCE 2020 SNCF a présenté ce jour devant son conseil d administration son nouveau projet stratégique

Plus en détail

1 ER BAROMÈTRE PROSPECTIF DES MÉTIERS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE ET DE LA PRÉVOYANCE

1 ER BAROMÈTRE PROSPECTIF DES MÉTIERS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE ET DE LA PRÉVOYANCE 1 ER BAROMÈTRE PROSPECTIF DES MÉTIERS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE ET DE LA PRÉVOYANCE QUELLES DYNAMIQUES D ÉVOLUTION DES MÉTIERS? FINALITÉS DU BAROMÈTRE PROSPECTIF Dresser un inventaire des tendances

Plus en détail

Édito. le journal. interne de l EPSF. n 6 - janvier / février 2008. > Jean-Paul Troadec, directeur général de l EPSF

Édito. le journal. interne de l EPSF. n 6 - janvier / février 2008. > Jean-Paul Troadec, directeur général de l EPSF n 6 - janvier / février 2008 le journal interne de l EPSF > Jean-Paul Troadec, directeur général de l EPSF La parution de ce premier numéro de l année 2008 du journal interne de l EPSF me donne l occasion,

Plus en détail

Réguler le virtuel : Expérience des jeux en ligne

Réguler le virtuel : Expérience des jeux en ligne Réguler le virtuel : Expérience des jeux en ligne Stéphane Vaugelade Les propos de cette présentation n engagent que leur auteur Forum 2011 1 Sommaire Rappel historique Exigences du régulateur Cahier des

Plus en détail

Preuve et règlement eidas

Preuve et règlement eidas Bruxelles 10 février 2015 Preuve et règlement eidas Hervé JACQUEMIN Avocat au barreau de Bruxelles Chargé d'enseignement à l UNamur Chargé de cours invité UCL et ICHEC herve.jacquemin@ulys.net 1 Ulys,

Plus en détail

Les Services Sage. Besoin d un accompagnement sur mesure et maîtrisé? Faites confiance à notre solution TMA * Tierce Maintenance Applicative

Les Services Sage. Besoin d un accompagnement sur mesure et maîtrisé? Faites confiance à notre solution TMA * Tierce Maintenance Applicative Les Services Sage Consulting Besoin d un accompagnement sur mesure et maîtrisé? Faites confiance à notre solution TMA * Tierce Maintenance Applicative * Pour les Moyennes et Grandes Entreprises La maintenance

Plus en détail

Journée Mondiale de la Normalisation

Journée Mondiale de la Normalisation Journée Mondiale de la Normalisation Recherche et innovation : usage des normes dans les s régulés Introduction: Confiance & Services IT «Systèmes de s» eco-systèmes d enterprises offrant des s combinés

Plus en détail