«à l école, cé dysfficile...»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«à l école, cé dysfficile...»"

Transcription

1 Rennes : Colloque du 21 mars «à l école, cé dysfficile...» Dominique Vannier Enseignant spécialisé Clis 2 Laval

2 Présentation de la Clis :. Effectif : 13 élèves (6 à 11ans) - 3 déficients auditifs (dont 1 implant) - 1 déficient auditif avec dysphasie sévère - 6 troubles spécifiques versant langage oral - 3 troubles spécifiques versant langage écrit. Niveau de scolarisation : - 4 élèves suivent les compétences de cycle 2-9 élèves suivent les compétences de cycle 3 Tous les élèves ont un projet de scolarisation annuel avec des objectifs prioritaires définis. Ce projet est révisable semestriellement. 12 élèves sont pris en charge par l équipe pluridisciplinaire du SSEFIS-APAJH élève est suivi en libéral.

3 Intégration partielle : 2 élèves sont intégrés partiellement au CE1 (découverte du monde) 1 élève est intégrée au CE2 (observation réfléchie de la langue, poésie ) 5 élèves intégrés au CM1 (observation réfléchie de la langue, numération, techniques opératoires, histoire, géo, sciences) 4 élèves arrivés en septembre 2008 n ont pas d intégration partielle, mais la situation sera révisée pour le troisième trimestre. 1 élève manquant d autonomie, d organisation et de méthodologie n est pas intégré pour l instant.

4 Les difficultés de langage oral des enfants dysphasiques entraînent des difficultés majeures à l apprentissage du langage écrit. Les enfants dysphasiques présentent souvent des troubles du langage écrit. Il nous a semblé intéressant de citer certains obstacles que rencontrent les enfants lors des apprentissages. Les obstacles : la phonologie l agrammatisme la mémoire visuelle l assemblage l accès au sens Etant donné que chaque enfant a une dysphasie différente et des processus cognitifs différents, il nous semble difficile de faire des propositions générales applicables à tous les enfants dysphasiques. Les stratégies qui semblent efficaces pour les uns, ne le sont pas toujours pour les autres.

5 Introduction d un code pictographique et gestuel pour apprendre à lire et à écrire. Nous proposons aux élèves d entrer dans la lecture par un code, introduit via les canaux les plus efficaces chez l enfant dysphasique : le canal visuel et le canal gestuel. Dans la classe, nous associons des pictogrammes pour l apprentissage de la lecture. Exemples de travail en début d année.

6 Pictogramme + mime Geste Borel [ L ] Association mot / dessin

7 Parler de ce qui se trouve dans l entourage immédiat de l enfant

8 Systématisation d une formule syntaxique Présenter des phrases qui contiennent un lexique simple et connu de l enfant

9 Construire dans un premier temps un lexique par champ sémantique

10 Associer les trois écritures

11 Complexifier et allonger progressivement les modèles

12

13 Le code pictographique est un composé d écritures. Certains pictos sont la représentation des gestes Borel-Maisonny ou la représentation des gestes LSF ou la représentation d un «mime» (jeu de doigts). Cette recherche du signe le plus arbitraire et parfois le plus abstrait possible semble nécessaire pour une plus grande utilisation et pour une compréhension conceptuelle du code.

14

15 Introduction d un code gestuel (Borel Maisonny) et pictogrammes pour apprendre à lire et à écrire. Aménagement de la méthode de lecture «Au fil des mots» avec les pictos.

16

17 Apprentissage et mémorisation de poésies

18 Travail sur la mémorisation orthographique des mots en complétant le «texte à trous»

19

20 Dans la vie de la classe, les phrases les plus courantes sont affichées pour aider l élève à parler : ne pas contrarier le langage de l élève lorsqu il est outil de communication mais l aider par des structures syntaxiques «modèles».

21 Exemple de séquence de travail dans l apprentissage de la lecture : Autour du son [u]

22 Travail sur les syllabes avec code gestuel pour améliorer la prononciation :

23 Construction du lexique phonologique :

24 Discrimination auditivo-verbale :

25 Associer le mot avec l image :

26 Transcription syllabique et compréhension dans un contexte :

27 Association phrase et dessin :

28 A partir d un mot, l élève écrit une phrase sur l ordinateur :

29

30 Introduction d un code grammatical :

31 Travail sur la segmentation des mots dans les phrases Compréhension de l énoncé :

32

33 Le travail présenté aujourd hui n est pas un modèle. C est le résultat de propos échangés avec M.H. Marchand, neuropsychologue, au début de la prise en charge des TSSL, mais surtout de discussions quotidiennes avec l équipe du SSEFIS APAJH 53. C est un travail évolutif qui se construit jour après jour avec et pour les élèves dysphasiques. Merci à Edina et à Christelle pour leur collaboration. Colloque «à l école, cé dysfficile», Rennes 21/03/09

Adapter la scolarité des élèves en situation de handicap : Généralités

Adapter la scolarité des élèves en situation de handicap : Généralités Adapter la scolarité des élèves en situation de handicap : Généralités Claire Goulet CPC ASH - 2010 Claire Goulet - CPC ASH 67-2010 1 La situation de handicap : Elle est différente de la difficulté scolaire

Plus en détail

Qu est-ce que lire? Lire consiste à mettre en interaction, quasi simultanément et de façon automatisée, l identification de mots et la compréhension

Qu est-ce que lire? Lire consiste à mettre en interaction, quasi simultanément et de façon automatisée, l identification de mots et la compréhension Le travail sur le code alphabétique = travail (systématique en début de CP) sur le phonème, le graphème, la syllabe, le mot, la phrase. D abord apprentissage du déchiffrage du mot selon la voie indirecte,

Plus en détail

Le niveau préscolaire met l accent sur les procédures et performances suivantes : Discrimination auditive et visuelle de l alphabet arabe.

Le niveau préscolaire met l accent sur les procédures et performances suivantes : Discrimination auditive et visuelle de l alphabet arabe. Niveaux scolaire Dès l année scolaire 2013/2014 et selon la demande, l'école dispose de 07 niveaux, allant du préscolaire à la cinquième année ainsi qu un niveau spécial pour jeunes (à partir de 13 ans).

Plus en détail

DÉCOUVRIR L ÉCRIT de la petite à la grande section

DÉCOUVRIR L ÉCRIT de la petite à la grande section DÉCOUVRIR L ÉCRIT de la petite à la grande section DÉCOUVRIR L ÉCRIT dans les programmes Deux dimensions : -Se familiariser avec l écrit : acculturation, compréhension et productions de textes dans le

Plus en détail

Lire, écrire, apprendre la langue dans toutes les disciplines

Lire, écrire, apprendre la langue dans toutes les disciplines MASTER MEF - M1 Séminaire d initiation à la recherche Lire, écrire, apprendre la langue dans toutes les disciplines Responsable : Annie Camenisch IUFM d Alsace - Université de Strasbourg 1 A l école primaire

Plus en détail

Makaton. Conversation. Reportage photo

Makaton. Conversation. Reportage photo Le programme Makaton s adresse à des enfants souffrant de troubles sévères du langage et/ou de la communication. Il propose des outils pour une communication fonctionnelle, qui associent la parole, les

Plus en détail

Bilan psychologique et neuropsychologique des troubles associés dans la dysphasie

Bilan psychologique et neuropsychologique des troubles associés dans la dysphasie Bilan psychologique et neuropsychologique des troubles associés dans la dysphasie Florence BOSSUS neuropsychologue Membre du CRTLA, Sous la direction du dr TESTARD LES TROUBLES ASSOCIES La dysphasie est

Plus en détail

Annexe 1. Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1

Annexe 1. Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1 Annexe 1 Les douze (12) compétences professionnelles de l enseignant 1 1 D après COMITÉ D ORIENTATION DE LA FORMATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT (COFPE). Pour une nouvelle culture de la formation continue

Plus en détail

Les enjeux de l école maternelle. Une école pour apprendre. «Au possible nous sommes tenus» M. Hirsch.

Les enjeux de l école maternelle. Une école pour apprendre. «Au possible nous sommes tenus» M. Hirsch. Les enjeux de l école maternelle Une école pour apprendre. «Au possible nous sommes tenus» M. Hirsch. Spécificité et enjeux de l école maternelle : Une école pour les élèves entre 3 et 6 ans. Enjeux aider

Plus en détail

Projet élève maternelle : Projet individuel. Nom : Prénom : Age : Date d arrivée en France : Date d inscription à l école :

Projet élève maternelle : Projet individuel. Nom : Prénom : Age : Date d arrivée en France : Date d inscription à l école : Projet élève maternelle : Il concerne un élève de 4 ans, né en France mais dont la langue parlée dans la famille est le turc. Au cours de sa première année de scolarisation en section de petits, cet enfant

Plus en détail

Carnet de suivi des apprentissages. à l école maternelle

Carnet de suivi des apprentissages. à l école maternelle Carnet de suivi des apprentissages d Enzo à l école maternelle 2014-2015 École maternelle : section TPS 2015-2016 École maternelle : section PS 2016-2017 École maternelle : 2017-2018 École maternelle :

Plus en détail

SÉQUENCE 4. PRODUIRE UN TEXTE : COMPOSER UN RÉCIT, FORMULER OU REFORMULER UN ÉNONCÉ La boutique mystérieuse

SÉQUENCE 4. PRODUIRE UN TEXTE : COMPOSER UN RÉCIT, FORMULER OU REFORMULER UN ÉNONCÉ La boutique mystérieuse EXERCICE 21 SÉQUENCE 4 PRODUIRE UN TEXTE : COMPOSER UN RÉCIT, FORMULER OU REFORMULER UN ÉNONCÉ La boutique mystérieuse Activité demandée à l élève Composer un récit, c est-à-dire : - respecter le libellé

Plus en détail

Etre capable, en fin de formation, de réaliser des tâches communicatives basées sur les activités langagières.

Etre capable, en fin de formation, de réaliser des tâches communicatives basées sur les activités langagières. : S-22 : Enseignants et coordonnateurs de français aux cycles 2 et 3 Titre : Et si on passait au français en action? Etre capable, en fin de formation, de réaliser des tâches communicatives basées sur

Plus en détail

La liaison GS / CP. Une continuité indispensable. Fabienne Schlund,, IEN

La liaison GS / CP. Une continuité indispensable. Fabienne Schlund,, IEN La liaison GS / CP Une continuité indispensable Fabienne Schlund,, IEN Plan de l animation Objectif: se donner le temps de se concerter Analyse de pratiques et mise en commun Outils institutionnels: les

Plus en détail

Rôle et missions du maître option D. Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009

Rôle et missions du maître option D. Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009 Rôle et missions du maître option D Dominique MAIRE, IEN ASH-H Octobre 2009 Rôle et missions du maître option D PLAN 1. Un enseignant ordinaire 2. Un enseignant spécialisé 3. Organisation de la prise en

Plus en détail

Séquence : Manipuler pour comprendre la situation problème Catégoriser les problèmes CM2

Séquence : Manipuler pour comprendre la situation problème Catégoriser les problèmes CM2 Séquence : Manipuler pour comprendre la situation problème Catégoriser les problèmes CM2 Informations générales Objectif Faire acquérir une méthodologie en 4 étapes, favorisant la résolution des problèmes

Plus en détail

Lire et Ecrire au cycle 2 Ecrire au cycle 2 Condé sur Vire le 04/11/2014

Lire et Ecrire au cycle 2 Ecrire au cycle 2 Condé sur Vire le 04/11/2014 Lire et Ecrire au cycle 2 Ecrire au cycle 2 Condé sur Vire le 04/11/2014 Compétences attendues à la fin du CE1 : Compétence 1 : maîtrise de la langue L élève est capable de : Lire seul et écouter lire

Plus en détail

Document à conserver

Document à conserver Information aux parents BULLETIN SCOLAIRE Année 2014-2015 Anglais intensif Aux parents des élèves de l, Voici les informations concernant la nature et la période des principales évaluations des de votre

Plus en détail

GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT

GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT 3- GRILLE DE VISITE D UN ENSEIGNANT SUPPLEANT Par un formateur/maf Grille de visite en référence aux compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation. Arrêté du 18 Juillet 2013.

Plus en détail

1 Les programmes. Les nombres décimaux

1 Les programmes. Les nombres décimaux 1 Les programmes Les nombres décimaux 2 Les difficultés Rupture avec la conception du nombre construite auparavant - Règles de comparaison : le nombre de chiffres n est plus un indicateur valable - Succession

Plus en détail

Français - Cycle 3. Écouter pour comprendre des messages oraux ou des textes lus par un adulte CM1 CM2 6ème

Français - Cycle 3. Écouter pour comprendre des messages oraux ou des textes lus par un adulte CM1 CM2 6ème Français - Cycle 3 Langue orale Écouter un récit et manifester sa compréhension en répondant à des questions sans se reporter au texte. Dire de mémoire un texte à haute voix. Réaliser une courte présentation

Plus en détail

!! Livret scolaire!!!!!!!!!!! CP

!! Livret scolaire!!!!!!!!!!! CP !! Livret scolaire!!!!!!!!!!! CP!!!! Élève... né(e) le... Année scolaire 2012-2013 Code d évaluation a ar eca na Compétence acquise Compétence à renforcer Compétence en cours dʼacquisition Compétence non

Plus en détail

Le nombre au cycle 2. Le calcul mental. Novembre 2011

Le nombre au cycle 2. Le calcul mental. Novembre 2011 Le nombre au cycle 2 Le calcul mental Novembre 2011 Calcul mental Calcul pensé Calcul automatisé Calcul rapide Calcul posé Calcul écrit Calcul instrumenté Calcul approché A quoi sert le calcul mental?

Plus en détail

Dysphasies : aspects orthophoniques et rééducatifs. Rééducation des Dysphasies. Principes de la rééducation des dysphasies

Dysphasies : aspects orthophoniques et rééducatifs. Rééducation des Dysphasies. Principes de la rééducation des dysphasies Dysphasies : aspects orthophoniques et rééducatifs des Dysphasies Catherine Pech - Georgel : Phoniatre Florence George : Orthophoniste Service de neuropédiatrie Pr. J.Mancini CHU Timone - Marseille Précoce

Plus en détail

Organisation et gestion de données - Situations problèmes

Organisation et gestion de données - Situations problèmes Organisation et gestion de données - Situations problèmes Remarques préalables afin d aborder les situations problèmes (organisation et gestion de données) Avec une classe de cycle 2, il est essentiel

Plus en détail

FICHE ACTION N 1. (projet d école 2011-2014) Répartition des moyens :

FICHE ACTION N 1. (projet d école 2011-2014) Répartition des moyens : FICHE ACTION N 1 Objectif A1 Fiche action n 1 Prévention des difficultés Mettre en projet les élèves face aux apprentissages 1,2 Devenir élève - Améliorer l accès à l autonomie, - Améliorer la confiance

Plus en détail

JÀNGANDOO, BAROMETRE DE LA QUALITE DES APPRENTISSAGES DES ENFANTS AU SENEGAL JÀNGANDOO. Juillet 2014

JÀNGANDOO, BAROMETRE DE LA QUALITE DES APPRENTISSAGES DES ENFANTS AU SENEGAL JÀNGANDOO. Juillet 2014 JÀNGANDOO, BAROMETRE DE LA QUALITE DES APPRENTISSAGES DES ENFANTS AU SENEGAL JÀNGANDOO Juillet 2014 PLAN DE LA PRESENTATION La méthode Jàngandoo L atteinte des objectifs Questions pédagogiques Jàngandoo,

Plus en détail

Résoudre des problèmes mathématiques. F. Duquesne-Belfais

Résoudre des problèmes mathématiques. F. Duquesne-Belfais Résoudre des problèmes mathématiques Objectifs de la résolution de problème Créer des conditions d une activité intellectuelle de véritable recherche: Faire des hypothèses et les tester Faire des essais

Plus en détail

Séance 2 : Ecriture et lecture de la lettre

Séance 2 : Ecriture et lecture de la lettre Etude du code période 1 Lecture Compétences des programmes 2008 : Lecture 2 : Distinguer entre la lettre et le son qu elle transcrit ; connaître les correspondances entre les lettres et les sons dans les

Plus en détail

Ecole maternelle Ville Haute - Provins

Ecole maternelle Ville Haute - Provins Livret de suivi des apprentissages et des progrès à l école maternelle : découverte et apprentissage de la lecture Le (la) maître(sse) demande à l enfant de montrer l étiquette où il y a marqué seulement

Plus en détail

Enseignement ordinaire et enseignement spécialisé. Les troubles en un coup d œil. La dysphasie

Enseignement ordinaire et enseignement spécialisé. Les troubles en un coup d œil. La dysphasie Fiche 9/a La dysphasie, c est «Un déficit spécifique du langage caractérisé par des problèmes graves de la compréhension et/ou de l expression du langage parlé, en l absence de perte auditive, de déficience

Plus en détail

REPERES AFFICHAGES DE CLASSE

REPERES AFFICHAGES DE CLASSE REPERES AFFICHAGES DE CLASSE Affichages administratifs didactiques esthétiques Affichages pour les cycles 1, 2 et 3 Circonscription de Tours-centre / Septembre 2014 Règle absolue Tout affichage ayant,

Plus en détail

LA COPIE AU CYCLE 2 1- DES MODALITÉS VARIÉES. 2- UNE DÉMARCHE. 3- DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES À DÉVELOPPER AU CYCLE 2 ET AU CYCLE 3.

LA COPIE AU CYCLE 2 1- DES MODALITÉS VARIÉES. 2- UNE DÉMARCHE. 3- DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES À DÉVELOPPER AU CYCLE 2 ET AU CYCLE 3. LA COPIE AU CYCLE 2 1- DES MODALITÉS VARIÉES. 2- UNE DÉMARCHE. 3- DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES À DÉVELOPPER AU CYCLE 2 ET AU CYCLE 3. F.MAGER-MAURY CPC DREUX 2 A.M GLACET CPC CHARTRES 2 MAI 2010 DES MODALITÉS

Plus en détail

Les dysphasies. Accompagnements pédagogiques. 19/04/2010 Sylvie Castaing

Les dysphasies. Accompagnements pédagogiques. 19/04/2010 Sylvie Castaing Les dysphasies Accompagnements pédagogiques 1 Introduction 2 3 La dysphasie a plusieurs visages Précautions Chaque enfant a une dysphasie différente, des réflexes linguistiques et des processus cognitifs

Plus en détail

Projet lecture. «La grenouille à grande bouche»

Projet lecture. «La grenouille à grande bouche» Projet lecture «La grenouille à grande bouche» Présentation du projet : Ce projet de lecture s'articulera autour d'un album de jeunesse intitulé : «La grenouille à grande bouche». Il aura pour but de faire

Plus en détail

Progression mathématiques CP 2012/2013

Progression mathématiques CP 2012/2013 Progression mathématiques CP 2012/2013 NOMBRES ET CALCUL Connaître (savoir écrire et nommer) les nombres entiers naturels inférieurs à 100. N1 Dénombrer et réaliser des Quantités N2 Associer des désignations

Plus en détail

AMENAGEMENTS PEDAGOGIQUES ET STRATEGIES CONSEILLES POUR OPTIMISER LES APPRENTISSAGES

AMENAGEMENTS PEDAGOGIQUES ET STRATEGIES CONSEILLES POUR OPTIMISER LES APPRENTISSAGES AMENAGEMENTS PEDAGOGIQUES ET STRATEGIES CONSEILLES POUR OPTIMISER LES APPRENTISSAGES 1) Concernant le langage oral - Favoriser les temps de parole courts à l oral. - Formuler les consignes en phrases simples,

Plus en détail

MAKATON Association Avenir Dysphasie. UN PROGRAMME de communication d éducation au langage Parole Signe Pictogramme

MAKATON Association Avenir Dysphasie. UN PROGRAMME de communication d éducation au langage Parole Signe Pictogramme MAKATON Association Avenir Dysphasie UN PROGRAMME de communication d éducation au langage Parole Signe Pictogramme Makaton- AAD Les systèmes de communication Il existe différents systèmes de communication:

Plus en détail

Linguistique Générale

Linguistique Générale Linguistique Générale Alexis Nasr alexis.nasr@lif.univ-mrs.fr Département d informatique Laboratoire d informatique fondamentale Traitement Automatique des Langues Introduction à la linguistique p.1/60

Plus en détail

Analyse de deux séquences d apprentissage 1

Analyse de deux séquences d apprentissage 1 hs.c om Ce fichier aborde le vaste domaine du traitement de l information, de la gestion de données et des représentations couramment utilisées. Nous vous proposons deux séquences d apprentissage sur ce

Plus en détail

Choisir son manuel de lecture au cycle 2 (CP/CE1/CE2) Karine Paccard Circonscription d Aix les Bains 12 mai 2015

Choisir son manuel de lecture au cycle 2 (CP/CE1/CE2) Karine Paccard Circonscription d Aix les Bains 12 mai 2015 Choisir son manuel de lecture au cycle 2 (CP/CE1/CE2) Karine Paccard Circonscription d Aix les Bains 12 mai 2015 1) Quelles difficultés des élèves? 35 min 2) A votre avis, quels critères pour un «bon»

Plus en détail

UNE EXPÉRIENCE DE PRISE EN CHARGE D'ENFANTS DYSPHASIQUES

UNE EXPÉRIENCE DE PRISE EN CHARGE D'ENFANTS DYSPHASIQUES La clis/sessad de l'école Pasteur de Longuenesse (62-Pas de Calais) UNE EXPÉRIENCE DE PRISE EN CHARGE D'ENFANTS DYSPHASIQUES Eric Hurtrez Enseignant spécialisé Présentation générale de la classe Créée

Plus en détail

Enseigner aux enfants et aux adolescents

Enseigner aux enfants et aux adolescents UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Enseigner aux enfants et aux adolescents Maitriser les approches et développer des contenus adaptés aux jeunes publics

Plus en détail

COLLOQUE APPRENDRE À LIRE UNE LANGUE QU ON NE PARLE PAS

COLLOQUE APPRENDRE À LIRE UNE LANGUE QU ON NE PARLE PAS * Auditorium de la Cité des sciences et de l industrie / 30 av. Corentin Cariou, Paris 19è COLLOQUE APPRENDRE À LIRE UNE LANGUE QU ON NE PARLE PAS 14 & 15 nov. 2013 Cité des sciences et de l industrie*

Plus en détail

Évaluation des acquis des élèves. en français et en mathématiques. CE1 et CM2

Évaluation des acquis des élèves. en français et en mathématiques. CE1 et CM2 Évaluation des acquis des élèves en français et en mathématiques CE1 et CM2 Objectifs et finalités Mesurer les acquis des élèves français à des moments clefs de leur scolarité. Donner aux parents toutes

Plus en détail

Temps forts départementaux. Le calcul au cycle 2

Temps forts départementaux. Le calcul au cycle 2 Temps forts départementaux Le calcul au cycle 2 Plan 1. s entendre sur le vocabulaire 2. calcul automatisé calcul réfléchi 3. l automatisation en calcul 4. procédures et stratégies mental pensé automatisé

Plus en détail

L ORTHOPHONIE EN MILIEU COLLÉGIAL PLAN DE LA PRÉSENTATION

L ORTHOPHONIE EN MILIEU COLLÉGIAL PLAN DE LA PRÉSENTATION L ORTHOPHONIE EN MILIEU COLLÉGIAL Jade Payeur Poirier, orthophoniste Collège Ahuntsic Sylvie Thivierge, orthophoniste Clinique privée PLAN DE LA PRÉSENTATION 1. Mise en place des services et présentation

Plus en détail

Dictée: de nombreuses propositions

Dictée: de nombreuses propositions Dictée: de nombreuses propositions Faisons le point! Sophie Roch PEMF La dictée traditionnelle Lecture préalable et échanges pour compréhension. Le texte est dicté par l enseignant. Il n est pas préparé

Plus en détail

LA LECTURE SUIVIE AU CYCLE II

LA LECTURE SUIVIE AU CYCLE II LA LECTURE SUIVIE AU CYCLE II Animations du 11 et du 19 mars 2015 PLAN DE L ANIMATION Le choix des œuvres supports La démarche Les activités Ch.Jauneau CPAIEN 68 Définition de la lecture suivie C est une

Plus en détail

Les ceintures de Calcul posé

Les ceintures de Calcul posé Les ceintures de Calcul posé ce1 ᴑ Savoir faire une addition posée sans retenue. ᴑ Savoir faire une soustraction posée sans retenue. ᴑ Savoir poser et calculer une addition sans retenue. Ceinture orange

Plus en détail

Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions :

Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions : Codage des compétences attendues fin de cycle 1 Programme de l école maternelle - 2015 Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions : L1 : communiquer avec les autres adultes et avec les autres enfants

Plus en détail

LIVRET SCOLAIRE CP ANNÉE SCOLAIRE -.. Ecole élémentaire.. Adresse. Enseignant(e) :.. AUTONOMIE - DEVELOPPEMENT

LIVRET SCOLAIRE CP ANNÉE SCOLAIRE -.. Ecole élémentaire.. Adresse. Enseignant(e) :.. AUTONOMIE - DEVELOPPEMENT LIVRET SCOLAIRE CP ANNÉE SCOLAIRE -.. ÉLÈVE Nom : Prénom :. ÉCOLE Ecole élémentaire.. Adresse. Enseignant(e) :.. AUTONOMIE - DEVELOPPEMENT Désirer apprendre et manifester de la curiosité. Ecouter attention

Plus en détail

Le(s) programme(s) de 2015

Le(s) programme(s) de 2015 Le(s) programme(s) de 2015 La grammaire dans l enseignement du français En cycle 2 (CP-CE1-CE2) Français Au cycle 2, la langue française constitue l objet d apprentissage majeur. Langage oral Lecture et

Plus en détail

Enjeux de l acquisition du lexique

Enjeux de l acquisition du lexique Enjeux de l acquisition du lexique L apprentissage du lexique est une activité qui se construit tout au long de la vie. En enrichissant son vocabulaire l élève accroit sa capacité à se repérer dans le

Plus en détail

Les troubles du langage oral les dysphasies

Les troubles du langage oral les dysphasies Les troubles du langage oral les dysphasies DES Pédiatrie 21 juin 2008 G. BUSSY, neuropsychologue, service de Neuropédiatrie Étude de Cas : Anyel Anyel consulte la première fois à 5 ans 11 mois adressé

Plus en détail

Période 1 Séance 1 Les étapes de la résolution d un problème (1) Travaille sur les 6 types avec modélisation de la procédure : - lire l énoncé -

Période 1 Séance 1 Les étapes de la résolution d un problème (1) Travaille sur les 6 types avec modélisation de la procédure : - lire l énoncé - Période 1 Séance 1 Les étapes de la résolution d un problème (1) Travaille sur les 6 types avec modélisation de la procédure : - lire l énoncé - apprendre par cœur la question - utiliser les jetons pour

Plus en détail

LE LEXIQUE A L' ECOLE MATERNELLE

LE LEXIQUE A L' ECOLE MATERNELLE LE LEXIQUE A L' ECOLE MATERNELLE LES PROGRAMMES L' objectif essentiel de l' école maternelle est l' acquisition d' un langage riche, organisé et compréhensible par l' autre. IO p 12 TRAVAILLER LE LANGAGE

Plus en détail

Enseigner le calcul mental au cycle 2. I. Delhom CPC

Enseigner le calcul mental au cycle 2. I. Delhom CPC Enseigner le calcul mental au cycle 2. Activités s et démarched I. Delhom CPC Les Textes : BO n 3 du 19 juin 2008 :Seul texte actuel Les enjeux du calcul mental : L apprentissage des mathématiques développe

Plus en détail

ATELIER DE SITUATION DE LECTURE/ECRITURE EN GEOGRAPHIE CYCLE 3

ATELIER DE SITUATION DE LECTURE/ECRITURE EN GEOGRAPHIE CYCLE 3 ATELIER DE SITUATION DE LECTURE/ECRITURE EN GEOGRAPHIE CYCLE 3 ANIMATION AIDE PERSONNALISEE Circonscription Caen rive droite, Septembre 2011 En prévision et pendant le déroulement d une séquence sur les

Plus en détail

Résultats d apprentissage généraux

Résultats d apprentissage généraux Titre : Dictionnaire géant de personnages imaginaires Matières : Français, sciences et arts visuels Niveaux scolaires : 2 e et 5 e années Temps prévu : 10 périodes de 45 minutes **Seulement les RAG et

Plus en détail

Le système éducatif français. l enseignement des sciences

Le système éducatif français. l enseignement des sciences Le système éducatif français et l enseignement des sciences Séminaire international sur l enseignement des sciences à l école Mardi 18 mai 2010 1 L enseignement scolaire en France Organisation de la scolarité

Plus en détail

PPRE. Lecture de consignes. Groupe de travail «PPRE & Compétences» Octobre 2006 Page : 1

PPRE. Lecture de consignes. Groupe de travail «PPRE & Compétences» Octobre 2006 Page : 1 PPRE Lecture de consignes Groupe de travail «PPRE & Compétences» Octobre 2006 Page : 1 PPRE : Lecture de consignes Introduction Entretien préalable avec l élève Repérage des difficultés Activités communes

Plus en détail

Document à destination. des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap.

Document à destination. des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap. Document à destination des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap. LE HANDICAP MOTEUR 1 Fiche pratique «Handicap» Selon la loi

Plus en détail

CALCUL MENTAL CYCLE 2

CALCUL MENTAL CYCLE 2 CALCUL MENTAL CYCLE 2 «L entraînement quotidien au calcul mental permet une connaissance plus approfondie des nombres et une familiarisation avec leurs propriétés.» Programmes de l école primaire Ce diaporama

Plus en détail

Styliste. Document pour les professeurs/es

Styliste. Document pour les professeurs/es Styliste Document pour les professeurs/es Objectif général Faire découvrir un métier en utilisant le site de l Onisep et des mises en situation validées par un professionnel. Compétences du parcours Avenir

Plus en détail

Document à conserver

Document à conserver Information aux parents BULLETIN SCOLAIRE Année 2015-2016 Aux parents des élèves de l, Voici les informations concernant la nature et la période des principales évaluations des de votre enfant présente

Plus en détail

ADAPTATIONS SPECIFIQUES

ADAPTATIONS SPECIFIQUES ADAPTATIONS SPECIFIQUES Béatrice Domoison CP ASH 2 conférence Aubagne Dyslexie : rappel! La dyslexie-dysorthographie # perturbe l apprentissage des mécanismes de l écrit # atteinte spécifique en reconnaissance

Plus en détail

Début de CP : Pistes de travail pour prévenir les difficultés après les évaluations Exercices Commentaires sur les erreurs Documents de référence

Début de CP : Pistes de travail pour prévenir les difficultés après les évaluations Exercices Commentaires sur les erreurs Documents de référence Exercice: EGCADB01 Comprendre un récit fictif Exercices Commentaires sur les erreurs Documents de référence Identifier et sélectionner les images de l'histoire entendues Mettre en ordre chronologique les

Plus en détail

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant en 6 e et sur le reste de sa scolarité au collège?

PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE. Quels seront les changements pour mon enfant en 6 e et sur le reste de sa scolarité au collège? PRÉPARATION DE LA RÉFORME DU COLLÈGE Quels seront les changements pour mon enfant en 6 e et sur le reste de sa scolarité au collège? Pourquoi réformer le collège? La réforme répond à un constat : le collège

Plus en détail

CONTENUS DES CURSUS DE LICENCE EN LANGUES ETRANGERES ( SYSTEME L.M.D.) PREMIER SEMESTRE

CONTENUS DES CURSUS DE LICENCE EN LANGUES ETRANGERES ( SYSTEME L.M.D.) PREMIER SEMESTRE CONTENUS DES CURSUS DE LICENCE EN LANGS ETRANGERES ( SYSTEME L.M.D.) PREMIER SEMESTRE Unités 1.1 Méthodologie de la Langue Etrangère 1 Ecrit : Techniques de l Expression Ecrite Accent mis sur les textes

Plus en détail

Autour de La Diablesse et son enfant de Marie Ndiaye

Autour de La Diablesse et son enfant de Marie Ndiaye CYCLE 2 : Compétences Vivre ensemble : Prendre part à un débat sur la vie de la classe. Exposer son point de vue et ses réactions dans un dialogue ou un débat en restant dans les propos de l échange. Faire

Plus en détail

Suggestions de lecture et de sites Web

Suggestions de lecture et de sites Web Suggestions de lecture et de sites Web Suggestions de lecture Préfontaine, Clémence. Écrire et enseigner à écrire, Québec, Les Éditions logiques, 1998, 381 p. Ce livre offre des pistes intéressantes pour

Plus en détail

Un «cahier de leçons» de math.

Un «cahier de leçons» de math. Un «cahier de leçons» de math. Pourquoi? Pour quoi? Comment? Un essai de réponse. Ce cahier s inscrit dans un projet de classe se donnant comme objectifs transversaux:! Association des élèves à la construction

Plus en détail

PETITE SECTION. Trim 1. Page sans ligne

PETITE SECTION. Trim 1. Page sans ligne PEE SECON rim rim Ecriture du prénom en capitales d imprimerie (avec modèle), individuellement, pour les enfants dont le geste est assuré en dessin et qui le désirent. Page sans ligne Poursuite de l apprentissage

Plus en détail

EXALANG 11/15. Marie-Pierre Thibault, Orthophoniste, DU de neuropsychologie, Dr en linguistique

EXALANG 11/15. Marie-Pierre Thibault, Orthophoniste, DU de neuropsychologie, Dr en linguistique EXALANG 11/15 Marie-Pierre Thibault, Orthophoniste, DU de neuropsychologie, Dr en linguistique Marie-Christel Helloin, Orthophoniste, chargée de cours Mickael Lenfant, Dr en linguistique 2009 Batterie

Plus en détail

Niveau enseignement maternelle/primaire Professeur des Ecoles

Niveau enseignement maternelle/primaire Professeur des Ecoles Niveau enseignement maternelle/primaire Professeur des coles Vous pouvez choisir des Unités d nseignement dans la liste de cours ci-dessous en aster et aster : Premier semestre emestre 7 (7) econd semestre

Plus en détail

Les différentes dictées et leurs objectifs

Les différentes dictées et leurs objectifs Les différentes dictées et leurs objectifs Préambule : La dictée est utile si on ne se centre pas exclusivement sur l évaluation, mais sur l apprentissage. Différentes formes de dictées permettent d exercer

Plus en détail

DEROULEMENT TYPE DES SEANCES DE LECTURE. Léo et Léa CP. Découverte du son et de l Alpha référent

DEROULEMENT TYPE DES SEANCES DE LECTURE. Léo et Léa CP. Découverte du son et de l Alpha référent DEROULEMENT TYPE DES SEANCES DE LECTURE A partir de la leçon 4 pages 18 et 19 Léo et Léa CP JOUR 1 : séance 1 Découverte du son et de l Alpha référent - Utilisation d une comptine pour dégager le son que

Plus en détail

Arrivée dans l Unité :

Arrivée dans l Unité : 1 Maxence dysphasique À 3 ans il ne parlait pas En GSM il est difficilement intelligible C est un enfant inquiet comme ses parents L équipe s est demandé si on le maintenait Il est suivi en CMP et en orthophonie

Plus en détail

LE CADRE EUROPÉEN COMMUN DE RÉFÉRENCE POUR LES LANGUES (CECRL)

LE CADRE EUROPÉEN COMMUN DE RÉFÉRENCE POUR LES LANGUES (CECRL) Source DGESCO 2005 1 LE CADRE EUROPÉEN COMMUN DE RÉFÉRENCE POUR LES LANGUES (CECRL) Présentation synthétique Source DGESCO 2005 2 Le CECRL : contexte et finalités Le Cadre européen commun de référence

Plus en détail

Organisation - progression La résolution de problème CE1

Organisation - progression La résolution de problème CE1 Organisation - progression La résolution de problème CE1 La résolution de problèmes fait l objet d un apprentissage progressif et contribue à construire le sens des opérations. - Nombres et calcul Les

Plus en détail

STAGE DÉPARTEMENTAL Enseigner la lecture au CP MERCREDI 3 OCTOBRE

STAGE DÉPARTEMENTAL Enseigner la lecture au CP MERCREDI 3 OCTOBRE Groupe départemental - Maitrise de la langue 2012-2013 STAGE DÉPARTEMENTAL Enseigner la lecture au CP MERCREDI 3 OCTOBRE Au programme de la matinée : 1. Principe alphabétique, phonologie et connaissance

Plus en détail

Séquence : Manipuler pour comprendre la situation problème CM1

Séquence : Manipuler pour comprendre la situation problème CM1 Séquence : Manipuler pour comprendre la situation problème CM1 Informations générales Objectif Faire acquérir une méthodologie en 4 étapes,favorisant la résolution des problèmes mathématiques : 1. lire

Plus en détail

LF Anglais Semestre 1. Volume horaire semestriel (14 semaines) Contrôle continu Stratégies de lecture et d écriture. Cours TD TP Autres 4 H 3 H 1 H

LF Anglais Semestre 1. Volume horaire semestriel (14 semaines) Contrôle continu Stratégies de lecture et d écriture. Cours TD TP Autres 4 H 3 H 1 H l' 1 Langue 1 F 2 Langue 1I F Elément constitutif d' () LF Anglais Semestre 1 Volume horaire semestriel (1 semaines) Stratégies lecture et d écriture H 5 Grammaire Traduction (Thème/version) Techniques

Plus en détail

APPRENDRE à PARLER. Animation pédagogique 12 octobre 2011. ressource DVD. Circonscription Bergerac-OUEST

APPRENDRE à PARLER. Animation pédagogique 12 octobre 2011. ressource DVD. Circonscription Bergerac-OUEST APPRENDRE à PARLER ressource DVD Circonscription Bergerac-OUEST Animation pédagogique 12 octobre 2011 1 9h -9h20 Plénière Rappels salutaires sur le rôle de l école maternelle en matière de langage Sur

Plus en détail

La scolarisation des enfants avec TED à l école maternelle

La scolarisation des enfants avec TED à l école maternelle La scolarisation des enfants avec TED à l école maternelle Armande Perrier Enseignante spécialisée 15 mai 2014 La loi du 11 février 2005 pour l égalité des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

C est la récréation. Dans la cours de l école, ça court, ça crie, ça rit. Parfois, ça pleure. Enzo, 6 ans, est seul dans son coin.

C est la récréation. Dans la cours de l école, ça court, ça crie, ça rit. Parfois, ça pleure. Enzo, 6 ans, est seul dans son coin. DYSPHASIE? 1 C est la récréation. Dans la cours de l école, ça court, ça crie, ça rit. Parfois, ça pleure. Enzo, 6 ans, est seul dans son coin. Il regarde les autres avec envie. Il aimerait bien jouer

Plus en détail

QUEL RADIS DIS DONC! Familiarisation avec la langue de l'écrit

QUEL RADIS DIS DONC! Familiarisation avec la langue de l'écrit QUEL RADIS DIS DONC! Familiarisation avec la langue de l'écrit DECOUVERTE DU PRINCIPE ALPHABETIQUE (1) LIRE DES MOTS Matériel: - les images des personnages et objets de l'histoire (papi, mamie, chat, souris,

Plus en détail

Calcul mental au cycle 3

Calcul mental au cycle 3 Calcul mental au cycle 3 Animation du 26 novembre 2011 Intervenante: Mlle PAYET Isabelle Quel calcul? Calcul mental Calcul posé Calcul instrumenté Calcul approché socle commun cycle 3 p. 139 (extraits

Plus en détail

Programme Personnalisé de Réussite Educative Niveau CE1

Programme Personnalisé de Réussite Educative Niveau CE1 Programme Personnalisé de Réussite Educative Niveau CE1 Date de la mise en œuvre : / /. Je m appelle : Mon portrait Ma classe : CE1 Mon enseignant : Mon école : Ma date de naissance : / /. lire des petits

Plus en détail

eduscol Ressources pour enseigner le vocabulaire à l'école maternelle Prévention de l'illettrisme à l'école

eduscol Ressources pour enseigner le vocabulaire à l'école maternelle Prévention de l'illettrisme à l'école eduscol Prévention de l'illettrisme à l'école Ressources pour enseigner le vocabulaire à l'école maternelle Principes pédagogiques Comment travailler le vocabulaire en maternelle? septembre 2010 MEN/DGESCO

Plus en détail

Mathématiques CE2. Fichier d activités. Auteur : Sylvie Estivals. Coordination : Expert : Alain Bonichon Sylvie Dhotel, chef de projet.

Mathématiques CE2. Fichier d activités. Auteur : Sylvie Estivals. Coordination : Expert : Alain Bonichon Sylvie Dhotel, chef de projet. Mathématiques CE2 Fichier d activités Auteur : Sylvie Estivals Coordination : Alain Bonichon Sylvie Dhotel, chef de proj Expert : Marie Mégard Ce cours est la propriété du Cned. Les images textes intégrés

Plus en détail

PLAN. Les programmes 2015. Le graphisme Stades chez le jeune enfant, évolution Exemples L écriture Postures, bonnes habitudes Exemples

PLAN. Les programmes 2015. Le graphisme Stades chez le jeune enfant, évolution Exemples L écriture Postures, bonnes habitudes Exemples PLAN Les programmes 2015 Le graphisme Stades chez le jeune enfant, évolution Exemples L écriture Postures, bonnes habitudes Exemples 4 Rapport IGEN 2001 La quantité et le type de traces écrites retenues

Plus en détail

Circonscription de Saint-Avertin Corinne Cinelli, CPAIEN

Circonscription de Saint-Avertin Corinne Cinelli, CPAIEN PPRE programme personnalisé de réussite éducative ANIMATION PEDAGOGIQUE Circonscription de Saint-Avertin Corinne Cinelli, CPAIEN 2011-2012 à partir des documents de l Inspection Académique QU EST-CE QUE

Plus en détail

Apprentissage de la lecture et processus cognitifs de base

Apprentissage de la lecture et processus cognitifs de base Apprentissage de la lecture et processus cognitifs de base Il y a accord général sur le fait que l objectif de l apprentissage de la lecture est de permettre de comprendre des textes. La question que se

Plus en détail

FORMATION GENERALE : EXPRESSION ORALE ET ECRITE EN FRANCAIS

FORMATION GENERALE : EXPRESSION ORALE ET ECRITE EN FRANCAIS MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE D'ENSEIGNEMENT FORMATION GENERALE

Plus en détail

- l enseignement des procédures?

- l enseignement des procédures? Titre du manuel : Classe maths CE Cycle Année de parution : 0 Éditeur : SED oui Remarques Il manque la technique Des séances de calcul réfléchi : manuel clair, aéré, coloré. La compétence est indiquée

Plus en détail

Participe passé ou infinitif?

Participe passé ou infinitif? CM2 Étude de la langue Orthographe Participe passé ou infinitif? Compétences : - Écrire sans erreur les infinitifs de verbes du premier groupe après préposition (il me dit d aller). s : Savoir distinguer

Plus en détail

Grille d observation en vue du signalement d un élève en difficulté

Grille d observation en vue du signalement d un élève en difficulté Langage, parole, expression orale Nom et prénom : Classe : Période : Grille d observation en vue du signalement d un élève en difficulté Langage compréhensible Difficultés d articulation Problèmes de syntaxe

Plus en détail

Programme Cycle 3. Maîtrise du langage et de la langue française

Programme Cycle 3. Maîtrise du langage et de la langue française 1 Programme Cycle 3 Maîtrise du langage et de la langue française La maîtrise du langage et de la langue française est la base de l accès à toutes les connaissances, elle permet d ouvrir de multiples horizons

Plus en détail