EXTENSION DU POLE TOURISTIQUE DE LA SEINE-SAINT-DENIS A L AXE DU CANAL DE L OURCQ DIAGNOSTIC, ENJEUX ET AXES DE TRAVAIL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EXTENSION DU POLE TOURISTIQUE DE LA SEINE-SAINT-DENIS A L AXE DU CANAL DE L OURCQ DIAGNOSTIC, ENJEUX ET AXES DE TRAVAIL"

Transcription

1 EXTENSION DU POLE TOURISTIQUE DE LA SEINE-SAINT-DENIS A L AXE DU CANAL DE L OURCQ DIAGNOSTIC, ENJEUX ET AXES DE TRAVAIL Février 2009

2 EXTENSION DU POLE TOURISTIQUE DE LA SEINE-SAINT-DENIS A L AXE DU CANAL DE L OURCQ DIAGNOSTIC, ENJEUX ET AXES DE TRAVAIL Février 2009 Etude réalisée par le Comité Départemental du Tourisme de la Seine- Saint-Denis dans le cadre de sa mission d animation du pôle touristique régional. 2

3 SOMMAIRE Introduction p 6 Première partie : Diagnostic p 8 I. Les caractéristiques du territoire p 9 A. Une extension pertinente du pôle de la Seine-Saint- Denis p Des caractéristiques similaires entre le pôle initial et son extension p La révélation des potentialités liées à l eau p Des complémentarités avec le pôle initial sur lesquelles il convient de jouer p 13 B. De la ville dense aux territoires ruraux p 13 C. Un territoire en profonde mutation urbaine p Le canal et son territoire, objets d études particulières p L axe canal RN3, territoire de projets p Des projets de transports en commun p De grands équipements en projet p 25 II. L offre touristique p 27 A. Une offre tournée principalement sur les loisirs p L ouest du pôle : des équipements culturels d envergure autour du spectacle vivant p Des espaces de loisirs de plein air p Des circulations douces p Le canal, espace de loisirs de proximité p Des loisirs liés à l eau p Un patrimoine singulier p 37 B. Une activité affaires de différente nature et concentrée vers Paris p Sur terre p Sur l eau p 42 C. L hôtellerie et la restauration P L hôtellerie P La restauration P 44 3

4 D. Le réseau d accueil touristique P 45 E. Une offre touristique appelée à se développer p Un réel intérêt pour les activités nautiques et les projets en bordure du canal p De futurs espaces verts et de loisirs p Des liaisons douces en projet p De nouveaux équipements d envergure p Une activité affaires renforcée p 51 F. Des expériences d événements touristiques et de loisirs prometteuses p Une ré appropriation festive du canal et de l eau par les communes p L opération L été du canal L Ourcq en fêtes p 52 Deuxième partie : Enjeux et problématiques du développement touristique du territoire p 55 I. Les enjeux du développement touristique du territoire p 56 A. Un apport certain au pôle initial p 56 B. Un développement touristique selon deux grands axes géographiques tracés par le relief p 56 C. Valoriser la situation géographique charnière du pôle et développer des relations avec les espaces touristiques voisins p 57 D. Valoriser les potentialités liées au canal p Des paysages singuliers en cours de valorisation p La présence de l eau en pleine ville p Des bassins aux dimensions exceptionnelles p Le canal, vecteur potentiel de mouvement et de diffusion des visiteurs p58 5. Des ouvrages de franchissement insolites p 59 E. Faire de l axe canal RN3 la porte d entrée sur tout un territoire p 59 4

5 II. Axes de travail pour le développement touristique p 61 A. Une positionnement original qui contraste avec l offre traditionnelle p 61 B. Les publics cibles p La population locale p Les touristes d agrément p La clientèle affaires p 63 C. Principales lignes de force pour le développement touristique p L eau, le «tourisme fluvial» et les activités nautiques p Les liaisons douces p L événementiel lié à la voie d eau p Le développement des équipements culturels et de loisirs p La signalétique et les aménagements de voirie p La mise en réseau des sites p Les sites d activités et savoir-faire originaux p Le patrimoine p L hébergement p La restauration p 69 CONCLUSION p 70 5

6 Introduction Le schéma régional de développement du tourisme et des loisirs, approuvé en 2000 pour une période de 10 ans, ne considère pas uniquement le tourisme sous l angle des équipements prestigieux et de la compétitivité internationale mais également comme un facteur d aménagement du territoire régional, de développement local, de répartition des richesses et de création de lien et d identité. Il affirme la volonté régionale de mutualiser les atouts touristiques de Paris et du reste de la région en développant une offre complémentaire dans les départements franciliens. Dans ce cadre, il propose de «concentrer les moyens d intervention publics sur un nombre limité de pôles régionaux considérés comme prioritaires par les collectivités locales concernées. ( ) La stratégie de la Région en matière de soutien aux pôles touristiques se traduit par une aide au démarrage de projets de développement de pôles ou de filières touristiques en appuyant les initiatives locales et départementales portées par des structures professionnelles privées ou publiques. Cette aide porte sur les investissements immatériels (études préalables, mission d animation et de développement, qualification des acteurs ) et sur des interventions en «dur» ayant un effet direct sur le développement touristique (création ou développement de structures d accueil ou d hébergement touristique, parcours touristiques, signalétique ). Elle est dégressive et limitée dans le temps.» Dans ce cadre, l Etat, la Région et son CRT, le Département et son CDT, ont dessiné en 2001, un pôle autour du réseau des grands sites de tourisme d agrément et de tourisme d affaires implantés en Seine-Saint-Denis et sur le site de la Villette. En effet, si la Seine-Saint-Denis n a pas a priori une réputation touristique, il apparaît cependant que dans les trois grands champs qui intéressent le monde du tourisme et des loisirs, celui du tourisme d agrément 1, celui du tourisme d affaires 2 et celui des loisirs de proximité 3, elle peut faire valoir une offre consistante qui contribue à une activité touristique bien réelle (qu il s agisse de l activité hôtelière ou de l émergence de nouveaux éléments d attraction touristique, notamment événementiels et culturels). Ainsi, non seulement ce département n est pas à l écart, loin s en faut, des flux touristiques qui placent Paris et l Ile-de-France en tête des destinations touristiques du monde, mais il participe également, de par son offre singulière, à «moderniser» et «rajeunir» l image de la destination. Si le pôle, tel qu il avait été initialement défini en 2001, témoigne de la plus grande réalité touristique du département, d autres espaces en Seine-Saint-Denis ne sont pas dépourvus de potentiel. Ainsi, le territoire de Neuilly-sur-Marne, Noisy-le-Grand et Gournay-sur-Marne est associé au pôle des Boucles de la Marne animé par le CDT du Valde-Marne. Et, indépendamment des pôles touristiques reconnus en 2001, l axe canal de l Ourcq - RN 3 amorce une vocation forte dans le domaine des loisirs. Au-delà de l intérêt intrinsèque de la voie d eau et de ses berges, de nombreux espaces verts et forestiers 1 déplacement de plus de 24 heures dans un but de loisirs 2 déplacement de plus de 24 heures dans un but professionnel 3 pratique d activités de même nature que celles des touristes par les populations locales 6

7 (dont la future base régionale de loisirs de la Corniche des forts et le parc forestier de la Poudrerie) côtoient des équipements dédiés aux loisirs et à la culture (Parc de la Villette, Centre national de la danse ). En 2007, les partenaires du pôle, Région, CRT, Département et CDT, ont ainsi décidé d étendre le pôle touristique de la Seine-Saint-Denis à l axe canal de l Ourcq-RN3, depuis le bassin de la Villette jusqu aux limites départementales. Dans le cadre de sa mission d animation du pôle, le CDT a été chargé d établir un diagnostic général de ce nouveau territoire ainsi qu un plan d action. Tel est l objet du présent document qui a été élaboré au terme d une cinquantaine d entretiens avec des personnalités représentatives du monde professionnel du tourisme et des loisirs ainsi que des institutions et collectivités actrices du développement du territoire. Que tous soient ici remerciés pour leur contribution qui est à la source de ce rapport. Le territoire concerné par l extension du pôle constitue un territoire aux enjeux multiples et très actuels : enjeux d aménagement, enjeux économiques, enjeux d environnement. De nombreux acteurs ont engagé des réflexions sur son devenir. Compte-tenu des multiples études en cours sur le canal de l Ourcq, le présent document se concentre principalement sur la question du développement touristique et des enjeux d aménagement qui lui sont liés. Il présente en première partie, le diagnostic du territoire concerné par l extension du pôle (caractéristiques du territoire et offre touristique). La deuxième partie présente les enjeux et problématiques et dessine les axes de travail susceptibles de structurer le développement touristique du territoire. Enfin, le plan d action proprement dit fera ultérieurement l objet, après validation du diagnostic, d une troisième partie. 7

8 Première partie Diagnostic 8

9 Première partie : Diagnostic I. Les caractéristiques du territoire Le territoire concerné par l extension du pôle touristique de la Seine-Saint-Denis prend appui sur le bassin de la Villette à Paris et le Parc de la Villette - point d articulation avec le pôle initial- et il s étire vers l est du département, jusqu aux limites de la Seine-Saint- Denis, à la frontière de la Seine et Marne et du pôle touristique voisin Marne, Ourcq et Morins. Il est desservi par de grandes voies telles que l autoroute A3 (permettant la connexion avec l A1) et la A86 (connexion avec l A4 au sud et l A1 au nord) ouvrant vers le territoire français et européen et le boulevard périphérique. Les transports en commun (ligne 5 du métro, RER E, T1, T4) desservent relativement bien ce territoire dans sa partie proche de Paris mais de façon moins satisfaisante au fur et à mesure qu on s éloigne de la capitale vers l est. Par ailleurs, les voies routières (A86, RN3) et ferrées (train, RER, métro), tout comme le canal de l Ourcq constituent d importantes coupures. Les caractéristiques du territoire ouvre la possibilité d une approche touristique articulée autour de deux lignes de force parallèles et modelées par le relief : - l axe de développement lié au canal de l'ourcq et à la RN 3 qui le longe et qui est une importante voie d accès à la capitale 4. Le paysage est inscrit dans une plaine avec des secteurs qui ont longtemps eu une vocation industrielle et commerciale (centrales à béton le long de la grande section du canal, usines, grandes surfaces commerciales et magasins de meubles le long de la nationale). Cet axe présente des séquences paysagères différenciées, évoluant de paysages de villes denses à des territoires péri-urbains puis pavillonnaires et enfin, forestiers. A partir de Bondy, la RN 3 s éloigne du canal. - plus au sud, sur les hauteurs, une seconde ligne de force se dessine depuis les reliefs de la corniche des Forts jusqu à celui des coteaux de l Aulnoye, composé de vastes espaces verts (future base de loisirs ), forestiers (forêt de Bondy) et ruraux (coteau de l Aulnoye). Au total, une quinzaine de communes sont concernées par le territoire d extension du pôle, de part et d autre du canal et sur les coteaux, rassemblant aujourd hui quelque habitants et accueillant environ salariés. L ensemble de l axe central estouest de la Seine-Saint-Denis est ainsi intéressé par l extension du pôle touristique. A l échelle régionale, le territoire autour du canal est identifié comme l un des «secteurs de densification préférentielle» du projet de nouveau SDRIF et constitue un «élément fédérateur du projet spatial régional». 4 historiquement cette nationale reliait Paris à Meaux, la Lorraine et l Allemagne 9

10 Carte de la desserte en transports en commun (source : Daquin et Ferrière architecture et urbanisme / SODEDAT 93 / Samarcande Schéma directeur des implantations portuaires et des activités de loisirs du canal de l Ourcq) 10

11 Carte du relief (source : Daquin et Ferrière architecture et urbanisme / SODEDAT 93 / Samarcande Schéma directeur des implantations portuaires et des activités de loisirs du canal de l Ourcq) 11

12 A. Une extension pertinente du pôle de la Seine-Saint-Denis 1. Des caractéristiques similaires entre le territoire initial du pôle et son extension Avec des traits qui lui sont propres, le territoire concerné par l extension du pôle Seine- Saint-Denis présente plusieurs éléments de personnalité et des caractéristiques qui le rapprochent du territoire initial et permettent d appréhender le pôle comme un ensemble. Tous deux vivent la même proximité immédiate de Paris. Historiquement, cette partie nord-est de la banlieue s est construite en opposition au centre sans lequel elle n existe pourtant pas ; périphérie pour des activités non désirées elle rassemble des populations non désirables. A ce titre, malgré une personnalité qui leur est propre, les deux territoires du pôle souffrent d une image trop souvent dévalorisée. Simultanément, ces territoires de Seine-Saint-Denis ne peuvent être réduits au rôle de réceptacles de ce que Paris a rejeté. Ils accueillent des équipements d importance nationale, contribuent au développement économique de la région et sont partie prenante de la fonction capitale. A ce titre, ils contribuent au développement de la première destination touristique du monde et peuvent en tirer partie pour leur propre développement. Tous deux sont des territoires populaires. Si la figure de l ouvrier ne tient plus lieu de référence, la population d aujourd hui reste dans ces territoires majoritairement composée de couches sociales modestes. Et le mélange des origines et des cultures, le métissage, caractérise toujours cette population. Tous deux sont des territoires en mutation. Si l architecture industrielle marque encore les paysages et si la mémoire ouvrière reste très présente, ces territoires connaissent une rupture avec leur passé industriel. Ils sont aujourd hui tous deux en pleine transformation. Les transformations de la Plaine Saint-Denis, de la Plaine de France comme les multiples opérations d aménagement engagées et en gestation le long du canal de l Ourcq témoignent de leur renouveau. 2. La révélation des potentialités liées à l eau L un des atouts essentiels de l extension du pôle touristique est la présence du canal de l Ourcq. Ce canal intéresse tout l espace central du département alors que les autres voies d eau de Seine-Saint-Denis (la Seine et la Marne) concernent essentiellement les parties nord et sud du département. Quant au canal Saint-Denis, si sa présence représente l un des atouts du pôle initial, il n est pas au cœur de la stratégie de valorisation touristique qui s est appuyée avant tout sur la présence de grands sites (Stade de France, Puces de Saint-Ouen, Basilique de Saint-Denis, Musée de l Air et de l Espace, Parc de la Villette, Parcs d expositions de Paris Nord Villepinte et du Bourget). Aujourd hui, la valorisation des potentialités liées au canal de l Ourcq en matière de loisirs nautiques, d activités fluviales et «fluvestres», peut entraîner des actions sur l ensemble du pôle et impulser une dynamique nouvelle sur le canal Saint-Denis. Avec le canal de l Ourcq, l eau devient un élément fédérateur aux 12

13 Canal de l Ourcq au Parc de la Poudrerie Sevran Canal de l Ourcq à Pantin CDT 93 CDT 93 deux territoires du pôle qui s articulent sur le Parc de la Villette et s ouvrent sur un haut lieu du nouveau Paris, le Bassin de la Villette et le canal Saint-Martin. Des actions concernant les deux territoires du pôle peuvent ainsi se développer, dans une cohérence à l échelle globale du pôle. 3. Des complémentarités avec le territoire initial du pôle sur lesquelles il convient de jouer La stratégie touristique du pôle initial prenait appui sur la mise en réseau de grands sites. Si le territoire concerné par l extension du pôle dispose d équipements majeurs (la Villette, le centre national de la danse, la MC93 ), il comprend en revanche assez peu de grands sites déjà connus ou reconnus. En revanche, l une de ses particularités est d intégrer des territoires plus «verdoyants» et un relief contrasté de plaine et de corniches. La stratégie globale du pôle peut ainsi s appuyer sur les caractéristiques complémentaires de chaque partie du pôle (paysages de ville / paysages naturels, type et nature des équipements, relief, paysages ). Ces complémentarités permettent d impulser des actions diversifiées élargissant l offre touristique et de loisirs ainsi que les publics du pôle initial. De plus, des sujets communs peuvent être valorisés sur les deux parties du pôle permettant de développer des actions concernant le pôle dans son ensemble. Citons notamment la présence de l eau et des canaux, mais également les Cités-Jardins (Stains, Le Pré Saint Gervais, Les Lilas, Pantin), les artisans (notamment pôle Equal sur Plaine Commune et pôle artisanal de Pantin), les savoir-faire de pointe prenant le relais des anciennes activités industrielles, etc. B. De la ville dense aux territoires ruraux Le territoire concerné par l extension bénéficie d une position particulière, trait d union entre Paris, les communes denses de première couronne, celles où les pavillons prennent le pas sur les immeubles et les derniers espaces de campagne en Seine-Saint-Denis qui s ouvrent sur les territoires ruraux du pôle seine-et-marnais Marne, Ourcq et Morins. Le territoire joue ainsi un double rôle de porte d entrée : porte d entrée dans la ville lorsqu on vient depuis le nord de la Seine-et-Marne vers Paris et porte d entrée sur des territoires verts permettant de s évader depuis la capitale. 13

14 C. Un territoire en profonde mutation urbaine Le territoire est à une période charnière de son développement. Les villes ont longtemps tourné le dos au canal de l Ourcq voué principalement au transport de marchandises et soumis à des règles d urbanisme contraignantes. Aujourd hui, cette voie d eau, qui est un élément d identité des cités qu elle traverse, tend à devenir un facteur important d attractivité. Au cœur de multiples enjeux, le territoire d extension du pôle fait l objet de diverses études et de nombreux projets. Toutes les communes baignées par le canal aspirent à se réapproprier la voie d eau pour en faire un axe fort de leur développement et de leur cadre de vie. Tout le long du canal, elles développent des programmes d aménagement marqués par la mixité. Cette mutation est maintenant engagée bien que peu visible encore sur le territoire. Le Conseil Général s implique fortement sur cette dynamique d aménagement qui constitue un enjeu majeur pour le développement du cœur du département, comme en témoigne le schéma directeur d aménagement du canal de l Ourcq en cours d élaboration. Neuf communes (Bagnolet, Bobigny, Bondy, Noisy-le-Sec, Pantin, Les Lilas, Le Pré Saint- Gervais, Montreuil, Romainville) ont engagé une réflexion sur l hypothèse d une intercommunalité. Les contours que cette intercommunalité pourrait prendre influenceront l échelle et la conduite des projets. 1) Le canal et son territoire, objets d études particulières Au delà des études menées par chacune des communes dans le cadre de ses opérations d aménagement et au-delà des études plus générales conduites sur le territoire de la Seine-Saint-Denis, l axe canal de l Ourcq RN 3 suscite un intérêt particulier et fait l objet de nombreuses études d aménagement, paysagères, économiques, touristiques. lancées par les collectivités locales. Citons les études en cours simultanément à la présente étude : - Le schéma directeur des implantations portuaires et de loisirs du canal de l Ourcq : engagé fin 2006 à l initiative du Département et de la Ville de Paris. Cette étude s inscrit dans une démarche plus globale visant à terme à couvrir l ensemble des voies d eau de schémas directeurs ou de plans de référence. Elle est réalisée par un groupement de bureaux d études comprenant l atelier Daquin Ferrière, la Sodedat93 et Samarcande. L objectif est d aider à la reconnaissance des différents usages du canal et d aboutir à la définition, séquence par séquence, de la vocation et de l affectation des espaces permettant l accueil des diverses fonctions liées au canal (ports de fret, ports de plaisance / déplacements utilitaires / installations culturelles, activités de loisirs et de tourisme / activités économiques, accueil de logements / espaces paysagers, espaces de respiration pour l agglomération centrale). Le schéma directeur devrait se terminer en septembre Canal de l Ourcq, une assistance à la conférence métropolitaine des canaux : étude inscrite au programme de travail 2008 de l APUR. L objectif est d étudier la question du paysage le long de la grande section du canal de l ourcq. Non pas dans une analyse par séquence mais avec une vision sur le grand paysage. Il s agit d étudier les questions du recollement et de la coordination des projets (concilier notamment 14

15 les implantations portuaires et l amélioration du paysage) et d aborder les questions liées à la réglementation des constructions (droits à construire, question des ouvertures et vues sur les berges ) et aux contraintes de fonctionnement des canaux. - Paris Pantin : relations dans le cadre du tramway Est et Nord : étude inscrite au programme de travail 2008 de l APUR. L arrivée du tramway sur la limite communale séparant Paris et Pantin rapproche les deux villes et oblige à coordonner les projets urbains de part et d autre du périphérique. Autre enjeu lié à l arrivée du tramway : l aménagement du passage d une commune à l autre le long du canal, passage qui constituera à terme l une des entrées principales sur le site de la Villette. - Etude économique IAURIF : analyse stratégique des vocations économiques du canal. L étude comprendra un diagnostic portant sur les activités, le rôle territorial du site et son positionnement dans le contexte régional ainsi que la proposition d une stratégie de positionnement à court, moyen et long termes, à partir de l activité actuelle et des évolutions en cours. Il s agit également de nourrir un débat avec les acteurs du site. Les conclusions de l étude devraient être rendues pour début Etude de valorisation touristique et de loisirs du canal de l Ourcq : financée dans le cadre des deux pôles touristiques Seine-Saint-Denis et Marne, Ourcq et Morins par la Région, les Départements de Seine-Saint-Denis et Seine et Marne ainsi que par la Ville de Paris, cette étude, dont la maîtrise d ouvrage a été confiée au CDT93, est réalisée par le cabinet Rambøll. Les objectifs sont : de réaliser un diagnostic de la demande actuelle et potentielle ; de tirer les enseignements d expériences de valorisation de canaux dans des territoires aux problématiques similaires (Londres, Berlin et la Belgique) ; d établir des recommandations pour le développement du tourisme et des loisirs (sur et le long du canal de l Ourcq) adaptées aux spécificités des territoires concernés et enfin, d identifier les conditions de mise en œuvre de ces actions. - Etude TC par voie d eau : le Conseil Général de la Seine-Saint-Denis envisage d engager une étude sur les conditions de mise en place d une navette fluviale régulière sur le canal de l Ourcq, liaison dont le principe est inscrit au projet de SDRIF. L étude porterait sur l estimation des besoins quotidiens d une navette fluviale au regard de l offre de transport existante (ligne 5), l étude du matériel «flottant» à utiliser et l estimation des coûts. - Mission d étude pour la définition des techniques de franchissement routier, cyclable et piétonnier des canaux parisiens (Ourcq, Saint-Denis, Saint-Martin) : mission lancée par le Service des canaux de la Ville de Paris et dont l objectif est de préciser, pour chaque type de franchissement, les contraintes de construction et d exploitation, et d établir des préconisations techniques, architecturales et paysagères pour les futurs ouvrages. - Etude sur la gestion des investissements liés au canal : lancée par le service des Canaux de la Ville de Paris et confiée à la SETEC. L objectif de l étude est de proposer une nouvelle gouvernance concernant les travaux de confortement des berges et leur entretien. 15

16 2) L axe canal RN3, territoire de projets L axe ouest est constitué par le canal de l Ourcq et la RN 3 est le support à de nombreuses et ambitieuses opérations d aménagement. L ensemble de ces projets fait du territoire concerné par l extension du pôle touristique un territoire en restructuration complète. Les communes souhaitent redonner au canal une position centrale dans la ville. Des PLU ont été modifiés, comme à Pantin, afin de modifier la vocation des zones économiques et de leur permettre d accueillir du logement. Tout le long du linéaire, sont développés des programmes d aménagement marqués par la mixité et bénéficiant le plus souvent d une double façade urbaine sur la RN3 et sur le canal. Le tableau et les cartes ci-après détaillent les différentes opérations d aménagement, leur programmation et leur localisation. Ce sont à terme plus de m² de logements, de bureaux et d activités qui verront le jour, ainsi que de nombreux équipements. Le paysage du canal sera modifié et la voie d eau traversera de véritables quartiers urbains, transformant totalement son rôle et son intégration dans la ville ainsi que la perception que l on en a. L arrivée de très nombreux habitants et salariés 5 induira de nouveaux usages et de nouvelles attentes en matière de loisirs mais également de restauration voire d hôtellerie. C est pourquoi, la renaissance du canal se manifeste également par la redécouverte des loisirs liés à l eau, comme en témoigne en juillet 2008 l ouverture de la halte de plaisance dans le bassin de la Villette. Plusieurs collectivités s interrogent sur l opportunité d intégrer des infrastructures de loisirs nautiques dans leurs projets. Chantier des grands moulins à Pantin CDT93 5 Citons pour seul exemple, l arrivée prochaine de salariés sur le site des Grands moulins de Pantin dans les locaux du siège de la BNP Paribas 16

17 Les différents projets d aménagement dans les communes du pôle Commune Projet Programmation Calendrier Paris Parc de la Villette 4 ème travée Cité des Sciences Espace de m² dédié à la culture et aux loisirs avec un cinéma multiplexe (16 salles cinéma numériques), commerces. Réalisation groupe APSYS 2010 Paris Parc de la Villette Philharmonie de Paris Salle de concert de places, conservatoire supérieur de musique et de danse de Paris, commerces, espaces d exposition 2012 Paris Parc de la Villette Entrée canal Halle aux cuirs Réflexion en cours sur la liaison depuis le tramway vers le canal qui constituera la troisième grande entrée dans le parc de la Villette. Paris en limite de Pantin Pont Projet de pont dédié au tram et aux piétons Paris en limite de Pantin Port Serrurier Restructuration des activités existantes (centrales à béton) et intégration dans le paysage Pantin Rive nord ZAC Les grands moulins de Pantin m² bureaux (transformation bâtiments existants + constructions neuves). Installation du siège social de BNP Paribas. Arrivée de salariés. Livraison Sept Pantin Rive nord Blanchisserie Elis Déménagement de la blanchisserie sur le grand bassin. A l emplacement : extension de la ZAC de la Mairie avec construction de logements Déménagement 2010 Pantin Rive sud Réserve foncière Création d une salle de 600 places dédiée à la danse (équipement national), en complémentarité avec le CND Aucune échéance Pantin Rive sud Hermès Construction de m² pour des bureaux, show room, ateliers Livraison avril 2012 Pantin Rive sud Prog. Menier et Icade 250 logements logements + une école à construire (maternelle et primaire) Pantin Rive sud Zac du centreville 115 logements m² activités + requalification des espaces publics : une place pour le marché + un jardin + un parking public Pantin Rive nord Emprise SNCF Urbanisation des emprises SNCF (20 ha). Programmation non définie. Aucune échéance Pantin Rive nord Implantation d entreprises (Chanel ) Installation d entreprises notamment sur l emplacement de l ancien théâtre Au Fil de l Eau (dont le centre de recherche de Chanel) Pantin Rive sud ZAC du Port Bassin de Pantin Reconversion des deux bâtiments industriels de la CCIP, continuité de la promenade, 500 à 600 logements + des équipements publics (reconstruction de l école de musique et de danse, médiathèque, école), réflexion sur la création d une base nautique, liaison vers la RN3 Dossier de réalisation avril 2008 Pantin Rive nord Pantin Romainville Réinstallation de Elis Projet de passerelle ZAC de l horloge (entre BPAL et RN3) Au bord du canal, à côté du pont Delizy 2011 A étudier, en continuité du mail Charles de Gaulle permettant de relier le métro Eglise de Pantin au secteur nord. Locaux tertiaires logements + axe commercial sur le site des écuries ( m² commerces de sports, jardinerie ) + Hôtellerie restauration + pôle Sciences du Vivant «Biocitech» : installation de laboratoires de recherche sur le site du pôle de recherche de Sanofi Aventis + pôle écofilières : usine de méthanisation (transformation des ordures ménagères en méthane afin de produire de l énergie, avec un volet pédagogique notamment visites scolaires) reliée au port de Bobigny par un tunnel sous la RN3 +projet d une passerelle piétons et vélos

18 Commune Projet Programmation Calendrier Romainville Eco parc Etablissement de soins de suite + Péri parc (parc d activités artisanales dimension environnementale m²-) 2009 Romainville Base de loisirs Corniche des forts Itinéraires de promenade + divers équipements sportifs et de loisirs (centre équestre, piste skate, centre d escalade, piste luge ) et lieux d accueil du public ouverture de la traversée estouest mi-2009 et réalisation échelonnée sur les années ultérieures Bobigny Rive Sud Bobigny Rive Nord ZAC Eco cité / canal de l Ourcq Extension Parc de la Bergère Port urbain de fret pour le transport de marchandises en conteneurs par la voie d eau, d une capacité de tonnes / an (espace de manutention portuaire en lien avec le site du) comprenant : - un espace portuaire m² -quai et portique- - un hôtel d activités m² pour les entreprises utilisant le transport fluvial - un espace de transit pour transporter les déchets en conteneur issus du SYCTOM à Romainville (tunnel sous la RN3 pour relier les 2 sites) - des bureaux - un chemin de halage ouvert à la circulation piétonne le week-end logements + école + Ecoparc : m² d activités (dont m² dédiés aux éco-filières) + un nouveau franchissement bus et piétons Démolition programmée de la cité administrative et extension du parc sur 3,5 ha. Début des travaux : mi 2009 Mise en service du port urbain de fret : 2013 Bobigny Rive Nord Pôle multimodal de la Folie Gare de la Folie (métro, tangentielle) + Extension du parc de la Bergère logements 2017 : mise en service de la tangentielle sur Bobigny Noisy-le-Sec ZAC Territoire de l Ourcq Rive sud (site Engelhard + ports) et rive nord (site La Madeleine) : programme en cours de définition qui pourrait inclure un pôle loisirs nautiques (club d activités nautiques : canoë kayak ou aviron) Bondy Rive Nord ZAC du canal de l Ourcq ZAC 4 ha. Projet de recréer le port de Bondy : restructurer les activités existantes, les recentrer sur m² (obliger les 2 centrales à béton et l entreprise de valorisation des matériaux à utiliser le canal). Programmation mixte : m² activités, logements + collège + commerces + espace public 4 000m² dédié aux activités de loisirs et de restauration. Rénovation et extension de l hôpital Jean Verdier. Création automne 2008 Bondy PRU multisites Rénovation de la passerelle. Mise en relation de 5 quartiers de part et d autre du canal. Les Pavillonssous-Bois Rive Nord Les Pavillonssous-Bois Rive Sud Rive Sud Les Pavillonssous-Bois Aulnay-sous- Bois ZAC de la Poudrette Péniche Le chat qui pêche Requalification de l entrée de ville Réflexion sur la création d une projet ANRU = repositionner une école (16 classes) et des logements qui sont en zone polluée aujourd hui sur les bords du canal. + 2 ha pour le développement d activités économiques en lien avec la voie d eau logements + un équipement sportif + un espace public d environ 3 000m² + projet de maison des associations dans les locaux de Contraste (ancienne colonie de La Villette). Installation à quai d une péniche culturelle Le Chat qui Pêche 2009 Réaménagement carrefour de la Fourche sur la RN3 + valorisation des 2 pavillons de garde chasse en cours de réhabilitation + développement commercial + projet paysager En bord de canal, réflexion sur la création d une guinguette 18

19 Commune Projet Programmation Calendrier Bois création d une guinguette guinguette Sevran Rive Sud Projet Kodak Parc urbain avec activités sportives et de loisirs au bord du canal 14ha (7ha parc + 7ha pour les équipements) A l est du parc : un bassin intercommunal de rétention des eaux pluviales + un plan d eau (sans activité) + reconstruction du gymnase + création d un boulodrome de dimension régionale + un conservatoire végétal - serres municipales ouvertes au public (avec des ateliers et des animations autour du végétal), tête de réseau des jardins familiaux qui seront créés dans 3 opérations ANRU sur la ville- + une base de canoë kayak pour l Ourcq Can Ohé Club Sevranais, club existant + une petite activité de restauration (une pause, lieu de détente et services pour ceux qui viennent de Paris en vélo) Au centre du parc : des terrasses qui descendent vers le canal. Kiosques et salles de réunions pour les animations. A l ouest du parc : une zone d activités tertiaire HQE (10 000m² SHON) Réflexion sur l intégration du parc au canal : début travaux 2009 (en attente arrêté dépollution), 2010 : livraison du parc Après 2010 : équipements Villepinte Tremblay - Vaujours Réaménagmt Pôle gare Vert Galant Aménagement d une gare routière, réorganisation du stationnement, création d un passage sous les voies entre le parvis de la gare et le canal de l Ourcq 2009 Tremblay Rive Sud Reconversion d une annexe de collège en pôle équipements publics (MJC + maison des associations) Villepinte Tremblay Vaujours Villeparisis Réflexion sur la transformation d une ancienne voie ferrée appartenant à Placoplâtre en coulée verte, enjambant le canal Rive Sud Vaujours Coubron Rive Sud Acquisitions foncières L Agence des Espaces Verts se porte acquéreur des terrains, au fur et à mesure de la fin de leur exploitation par Placoplâtre. Source : entretiens CDT avec les différents services des villes 19

20 Carte des secteurs de projets (source : Daquin et Ferrière architecture et urbanisme / SODEDAT 93 / Samarcande Schéma directeur des implantations portuaires et des activités de loisirs du canal de l Ourcq) 20

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE Présentation du contexte et des enjeux du projet - Juin 2009-1 / 7 1 - CONTEXTE DU PROJET [Plan de situation des deux gares] Le site de Besançon Viotte

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ 1 OBJET DU SCHÉMA DIRECTEUR Une démarche partenariale du Département de la Seine-Saint-Denis, avec les collectivités

Plus en détail

DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS

DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS LE TERRITOIRE QUI DÉCOLLE à 7kms de Paris DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS UNE LOCALISATION STRATÉGIQUE PROXIMITÉ AVEC PARIS ET LES CENTRES D AFFAIRES ET DE DÉCISIONS

Plus en détail

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92)

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92) à Bois-Colombes (92) Opération certifiée phase 1 à 4 du SMO Marie Catherine BARIGAULT : Directrice des Services Techniques, Ville de Bois Colombes Skander MEZGAR : Responsable Technique, Montage & Aménagement

Plus en détail

Atelier Lion associés. Quartier de Maison Blanche : un parc habité

Atelier Lion associés. Quartier de Maison Blanche : un parc habité Atelier Lion associés Quartier de Maison Blanche : un parc habité Novembre 2014 2 Signé le 4 novembre 2014 entre la ville de Neuilly-sur-Marne et l AFTRP, le traité de concession DE la ZAC de Maison Blanche

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

Etude de définition pour la densification d un secteur urbain suite à l implantation d un équipement et d une ligne de tramway

Etude de définition pour la densification d un secteur urbain suite à l implantation d un équipement et d une ligne de tramway FREDERIC DRUOT ARCHITECTURE Etude de définition pour la densification d un secteur urbain suite à l implantation d un équipement et d une ligne de tramway Sur le site de la porte de la Villette, l arrivée

Plus en détail

PARIS NORD EST (18 et 19 ème arrondissements) CONTEXTE : CARACTERISTIQUES :

PARIS NORD EST (18 et 19 ème arrondissements) CONTEXTE : CARACTERISTIQUES : PARIS NORD EST (18 et 19 ème arrondissements) CONTEXTE : Le secteur d'aménagement de Paris Nord Est couvre un vaste territoire de près de 200 hectares, qui s étend d est en ouest, du canal de l Ourcq,

Plus en détail

NEWPORT / PANTIN ZAC DU PORT APPEL À CANDIDATURE POUR LES LOCAUX COMMERCIAUX ET D ARTISANAT

NEWPORT / PANTIN ZAC DU PORT APPEL À CANDIDATURE POUR LES LOCAUX COMMERCIAUX ET D ARTISANAT NEWPORT / PANTIN ZAC DU PORT APPEL À CANDIDATURE POUR LES LOCAUX COMMERCIAUX ET D ARTISANAT Sur les berges du canal de l Ourcq, entre port de plaisance, bureaux et logements, développez votre activité

Plus en détail

CONCERTATION PREALABLE

CONCERTATION PREALABLE CONCERTATION PREALABLE PROJET D AMENAGEMENT DU SITE MULTILOM À LOMME REUNION PUBLIQUE 29 SEPTEMBRE 2011 Pôle Aménagement et Habitat Direction Espace Naturel et Urbain Service Développement Urbain et Grands

Plus en détail

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE LYON GERLAND 2 30 000 UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE UN QUARTIER VIVANT ET MIXTE 2 350 emplois établissements 3 000 30 000 étudiants UN PÔLE DE CULTURE ET LOISIRS

Plus en détail

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur,

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur, STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9 2015-006/GD/GL/CL Créteil, le 8 janvier 2015 Département Projets de territoire et collectivités Affaire suivie par Catherine LAINE et Raphaël

Plus en détail

PROJET DE RÉHABILITATION DES ENTREPÔTS SEEGMULLER SITUES SUR LA PRESQU ÎLE MALRAUX STRASBOURG REZA MEHRABANI & CO

PROJET DE RÉHABILITATION DES ENTREPÔTS SEEGMULLER SITUES SUR LA PRESQU ÎLE MALRAUX STRASBOURG REZA MEHRABANI & CO PROJET DE RÉHABILITATION DES ENTREPÔTS SEEGMULLER SITUES SUR LA PRESQU ÎLE MALRAUX STRASBOURG REZA MEHRABANI & CO Un pôle multiculturel pour Strasbourg Projet de réaménagement du lot N 2 des entrepôts

Plus en détail

NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION

NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION LE CDT PARIS EST ENTRE MARNE ET BOIS, VITRINE DE LA VILLE DURABLE La loi n 2010-597 du 3 juin 2010 relative au Grand Paris, prévoit l élaboration par l Etat et les collectivités

Plus en détail

ZAC DES DEUX RIVES. Capitale européenne

ZAC DES DEUX RIVES. Capitale européenne Une zone d aménagement concerté Pour développer la ville Le projet urbain Deux-Rives s étend du Heyritz jusqu à Kehl. Il est composé de plusieurs opérations dont les principales sont en cours de réalisation

Plus en détail

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme 2 3 Situé dans la vallée de la Seine, à moins de trois kilomètres au sud de Paris, desservi aujourd hui par les RER C et D, l autoroute A 86 et demain par le réseau du Grand Paris Express, le territoire

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2.1 CONTEXTE, ENJEUX La recomposition urbaine du secteur délimité par les boulevards Périphérique, Victor Hugo et du Général Leclerc - dit «Triangle» - est un

Plus en détail

Position dans l ensemble régional et gouvernance du CDT

Position dans l ensemble régional et gouvernance du CDT Le contrat a été signé le 21 Février 2014 par Cécile Duflot (Ministre de l Egalité des Territoires et du Logement), le Préfet de la Région Ile-de-France, le Président de la CA Est Ensemble et les maires

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL 2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL Projet d Aménagement et de Développement Durable Dossier de PLU approuvé 13/26 Face à l augmentation du prix

Plus en détail

PARIS QUARTIER D AFFAIRES RÉSIDENCE DE TOURISME D AFFAIRES PARIS 17

PARIS QUARTIER D AFFAIRES RÉSIDENCE DE TOURISME D AFFAIRES PARIS 17 PARIS QUARTIER D AFFAIRES RÉSIDENCE DE TOURISME D AFFAIRES PARIS 17 PARIS CAPITALE MONDIALE DU TOURISME D AFFAIRES Si Paris demeure la métropole la plus visitée au monde, en accueillant chaque année près

Plus en détail

LE STADE DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY À THIAIS-ORLY

LE STADE DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY À THIAIS-ORLY LE STADE DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY À THIAIS-ORLY Le stade de la Fédération Française de Rugby à Thiais-Orly, Val-de-Marne 3 Une porte nationale et internationale pour le rugby Une qualité de

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Cheminement de l ATU «en marchant du 8/ 07

Cheminement de l ATU «en marchant du 8/ 07 Atelier de travail urbain du 8 juillet Atelier en marchant Visite de terrain sur la commune et en particulier le périmètre de la ZAC 20 participants Commentaires d André Lortie (architecte urbaniste),

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PLU D ESVRES-SUR-INDRE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION P 3 ORIENTATION 1 : UN CADRE DE VIE PRESERVE ET VALORISE P 4 Protéger les espaces naturels et les paysages p 4 Préserver le territoire agricole p 4 Prendre

Plus en détail

Travailler à Ville-Evrard

Travailler à Ville-Evrard Psychiatrie publique en Seine-Saint-Denis Secteurs adultes et adolescents. G01, G02, G03, G04, G05, G06, G09, G10, G11, G12, G13, G14, G15, G16, G18 Secteurs infanto-juvénile I02, I03, I05 Travailler à

Plus en détail

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas)

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) I. Le fonctionnement d un hub mondial 1. L un des sept premiers aéroports mondiaux Situé à 25 km

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme 2 ème Révision approuvée le 15 décembre 2005 1 ère Modification et Révision simplifiées approuvées le 21 décembre 2006 2 ème Modification approuvée le 20 mars 2009 3 ème MODIFICATION

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Sauveterre-de-Guyenne. Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire. PLU Phase 1 - diagnostic

Sauveterre-de-Guyenne. Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire. PLU Phase 1 - diagnostic SauveterredeGuyenne Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire PLU Phase 1 diagnostic Agglomération bordelaise Libourne CastillonlaBataille SteFoylaGrande Bergerac SauveterredeGuyenne

Plus en détail

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD)

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) LE PADD : projet d aménagement et de développement durable Il définit les orientations d urbanisme

Plus en détail

Directive Régionale d Aménagement

Directive Régionale d Aménagement Directive Régionale d Aménagement Développer les fonctions de centralité autour des quartiers de gare Cahier d intentions Septembre 2010 Mise en œuvre du Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

UNE OPÉRATION LOUÉE EN TOTALITÉ AU GROUPE FRANCE TÉLÉCOM ORANGE

UNE OPÉRATION LOUÉE EN TOTALITÉ AU GROUPE FRANCE TÉLÉCOM ORANGE UN CAMPUS DE NOUVELLE GÉNÉRATION Un ensemble immobilier tertiaire de 71 600 m 2, sur 3 hectares, à moins de 3 km de Paris Huit immeubles de bureaux avec services organisés en 3 groupes autour d un parc

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Olivier Finet VP déplacement - Pays Voironnais Jérôme Marcuccini Adjoint en charge des Déplacements, Stationnement, qualité de l air

Plus en détail

Valoriser le Fleuve en Île-de-France Usages et pratiques touristiques et de loisirs fluviaux

Valoriser le Fleuve en Île-de-France Usages et pratiques touristiques et de loisirs fluviaux Valoriser le Fleuve en Île-de-France Usages et pratiques touristiques et de loisirs fluviaux Table-ronde du 5 mai 2009 Emmanuel BLUM 1 M. HEBERT IAU-îdF Le Fleuve, support d activités touristiques et de

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Prenant la suite du Plan d Occupation des Sols (POS) actuel, le Plan Local d Urbanisme (PLU) formalise les intentions d aménagement de la ville de Villiers-sur-Marne pour les 10-15

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Dossier de presse - juin 2009 RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Les phases de travaux 2009/2013 Contact : Anthony Abihssira anthony.abihssira@euromediterranee.fr Tél.

Plus en détail

Accueil délégation Club FNAU «projet urbain» Jeudi 20 et vendredi 21 mars 2014. L urbanisme lyonnais à travers la réalisation de projets diversifiées

Accueil délégation Club FNAU «projet urbain» Jeudi 20 et vendredi 21 mars 2014. L urbanisme lyonnais à travers la réalisation de projets diversifiées Accueil délégation Club FNAU «projet urbain» Jeudi 20 et vendredi 21 mars 2014 L urbanisme lyonnais à travers la réalisation de projets diversifiées PROGRAMME Jeudi 20 mars 9h 9h30 10h45 12h15 13h30 14h30

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

Atelier de concertation - Equipements

Atelier de concertation - Equipements Atelier de concertation - Equipements 1 juillet 2013 Le groupe scolaire Henri Wallon Au sein d une vaste emprise, incluant l école maternelle Châteaubriant. 9 classes maternelles / 21 classes élémentaires

Plus en détail

1. Les objectifs de cette première réunion de concertation sur la ZAC Gare Ardoines. Introduction de Monsieur le Maire

1. Les objectifs de cette première réunion de concertation sur la ZAC Gare Ardoines. Introduction de Monsieur le Maire 1. Les objectifs de cette première réunion de concertation sur la ZAC Gare Ardoines. Introduction de Monsieur le Maire Le projet des Ardoines Des objectifs pour la ville : Créer des emplois sur le territoire

Plus en détail

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013 Communiqué de presse Vincennes, le 3 avril 2013 Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés En décembre dernier, Bouygues Immobilier, le groupe Brémond, Crédit Agricole

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Commune du Blanc-Mesnil Plan Local d Urbanisme Pièce n 3 : Orientations d Aménagement et de Programmation (OAP) Vu pour être annexé à la Délibération du Conseil Municipal du 16 juillet 2015 arrêtant le

Plus en détail

Eco-quartier de Louvres & Puiseux-en-France. Cultivez la ville

Eco-quartier de Louvres & Puiseux-en-France. Cultivez la ville Eco-quartier de Louvres & Puiseux-en-France Cultivez la ville «Un site prioritaire pour le logement en Île-de-France» Discours de Manuel Valls, Premier Ministre octobre 204 Un Eco-quartier exemplaire Un

Plus en détail

vers un nouveau quartier

vers un nouveau quartier Les Hauts de Joinville vers un nouveau quartier Ensemble, partageons le projet et concevons l espace public de demain réunion publique jeudi 2 juillet 2009 20h salle Pierre & Jacques Prévert Hôtel de Ville

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Plan détaillé du Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD) et du Document d Orientations Générales (DOG)

Plan détaillé du Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD) et du Document d Orientations Générales (DOG) SCoT des Coteaux et du Val de Seine Plan détaillé du Projet d Aménagement et de Développement Durable (PADD) et du Document d Orientations Générales (DOG) Dominique Gaudron dominique.gaudron@algoe.fr Nicolas

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Stratégie touristique et organisation de la promotion en Drôme des. Synthèse 5 septembre 2011

Stratégie touristique et organisation de la promotion en Drôme des. Synthèse 5 septembre 2011 Stratégie touristique et organisation de la promotion en Drôme des Collines Synthèse 5 septembre 2011 1 Synthèse et enjeux tourisme Un territoire qui propose, dans un espace réduit et avec une facilité

Plus en détail

Chessy. bâtiment simple en rez-de-chaussée, La mairie-école de 1883, au comprenant centre du village de. occupé > un dojo l'espace pour répondre

Chessy. bâtiment simple en rez-de-chaussée, La mairie-école de 1883, au comprenant centre du village de. occupé > un dojo l'espace pour répondre le gymanse Extension de de Magny l hôtel le de Hongre ville Rue Rue Charles de la Sourde Gaulle Pari architectural : jouer avec les époques pour continuer l'architecture du bourg et annoncer les architectures

Plus en détail

CLERMONT - FERRAND SAINT - JEAN. L entre - deux villes

CLERMONT - FERRAND SAINT - JEAN. L entre - deux villes CLERMONT - FERRAND SAINT - JEAN L entre - deux villes Clermont-Ferrand/Saint-Jean 20 L entre deux villes Site inscrit dans l ÉcoCité Clermont métropole Population : 143 000 hab. (ville) ; 290 000 hab.

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles I- LE PARC DES EXPOSITIONS AUJOURD HUI Bien positionné sur les classements internationaux, Paris est une destination phare du tourisme d affaires au niveau

Plus en détail

Strasbourg PLAN LOCAL D URBANISME. Commune d ECKBOLSHEIM. 2. Projet d aménagement et de développement durable. Département du Bas-Rhin

Strasbourg PLAN LOCAL D URBANISME. Commune d ECKBOLSHEIM. 2. Projet d aménagement et de développement durable. Département du Bas-Rhin Strasbourg Communauté Urbaine Communauté Urbaine de Strasbourg Commune d ECKBOLSHEIM Département du Bas-Rhin PLAN LOCAL D URBANISME 2. Projet d aménagement et de développement durable Décembre 2007 1

Plus en détail

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e

REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e REUNION D OUVERTURE 6 FEVRIER 2006 ESPACE REUILLY > PARIS 12 e Présentation générale du projet Le projet d extension en débat Pourquoi un projet de transports en commun en rocade

Plus en détail

un bâtiment ouvert sur la nature

un bâtiment ouvert sur la nature e n st un bâtiment ouvert sur la nature Un espace de travail ouvert sur la nature Le bâtiment est situé dans un parc paysagé. Le jardin entre à l intérieur du bâtiment, s ouvre sur les patios et doubles

Plus en détail

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Réunion publique du 14 Juin 2011 Équoquartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Les temps du projet de la Remise CONCERTATION pendant toute la phase d élaboration du projet Les temps

Plus en détail

VERS UN TERRITOIRE RÉSILIENT, INTÉGRANT RIVERAINS ET MÉTROPOLITAINS

VERS UN TERRITOIRE RÉSILIENT, INTÉGRANT RIVERAINS ET MÉTROPOLITAINS amur VERS UN TERRITOIRE RÉSILIENT, INTÉGRANT RIVERAINS ET MÉTROPOLITAINS Mobilisation des ressources locales dans le contexte de l arrivée de la gare du Bourget Aéroport ÉQUIPE PROJET Marion APAIRE Carlos

Plus en détail

En suivant la Seine des peintres et des bateliers à pied ou en vélo

En suivant la Seine des peintres et des bateliers à pied ou en vélo En suivant la Seine des peintres et des bateliers à pied ou en vélo 2 ème partie : de Gennevilliers au bassin de la Villette Présenté par : la fédération régionale Ile de France des Amis de la nature AUT

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

Document support au débat d orientations

Document support au débat d orientations Conseil Municipal du Document support au débat d orientations Un projet de territoire structuré autour des trois axes majeurs qui constituent le territoire vélizien : CONFORTER L IDENTITÉ ASSURER L ÉQUILIBRE

Plus en détail

ZAC Paris Rive Gauche 13 ème

ZAC Paris Rive Gauche 13 ème ZAC Paris Rive Gauche 13 ème Aménageur : SEMAPA Superficie : 136 ha Le site et son contexte Au milieu du XIXe siècle, des infrastructures vouées à l approvisionnement de la ville de Paris vont s établir

Plus en détail

MARQUETTE-LEZ-LILLE / SAINT ANDRÉ-LEZ-LILLE PROJET DE REQUALIFICATION DU GRAND RHODIA

MARQUETTE-LEZ-LILLE / SAINT ANDRÉ-LEZ-LILLE PROJET DE REQUALIFICATION DU GRAND RHODIA PÔLE AMÉNAGEMENT ET HABITAT DOSSIER DE PRESENTATION MARQUETTE-LEZ-LILLE / SAINT ANDRÉ-LEZ-LILLE PROJET DE REQUALIFICATION DU GRAND RHODIA Développement Urbain & Grands Projets Espace Naturel & Urbain Un

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets PROJET Lyon PROJET Lyon La Duchère La Duchère Entrepreneurs La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets Sur la 3 e colline de Lyon un site accessible, un quartier attractif Au nord-ouest de Lyon,

Plus en détail

Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers. Note de synthèse

Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers. Note de synthèse Etude sur le transport et la livraison de marchandises en ville Cas de l agglomération de Poitiers Note de synthèse I/ Objectif de l étude L ORT Poitou Charentes a pris l initiative d engager une réflexion

Plus en détail

Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce. 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil. laboutique@ville-blanc-mesnil.

Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce. 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil. laboutique@ville-blanc-mesnil. Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil 01 55 81 17 00 01 55 81 17 03 laboutique@ville-blanc-mesnil.fr Contact : Jacques SANDIT Responsable

Plus en détail

EXTENSION DU PIEX ET CREATION DE LA CITE DE L EXPOSITION MAITRE D OUVRAGE

EXTENSION DU PIEX ET CREATION DE LA CITE DE L EXPOSITION MAITRE D OUVRAGE Projet n 23 EXTENSION PIEX ET CREATION DE LA CITE DE L EXPOSITION Secteur opérationnel : Secteur sud Commune : Villepinte / Tremblay-en-France MAITRE D OUVRAGE SIPAC / CCIP Le Parc des Expositions constitue

Plus en détail

Quartier Universitaire International du Grand Paris

Quartier Universitaire International du Grand Paris Quartier Universitaire International du Grand Paris Présentation de l agglomération Plaine Commune LES MARQUEURS DU TERRITOIRE Avec ses 407 283 habitants (chiffres Insee 2010), Plaine Commune est l agglomération

Plus en détail

Projet de territoire du Pays d Ancenis

Projet de territoire du Pays d Ancenis Communauté de Communes du Pays Projet de territoire du Pays KPMG Secteur public Réalisé avec le soutien financier de la Région des Pays de la Loire une entité de droit suisse. Tous droits réservés. Imprimé

Plus en détail

LIN ville légère, pôles intenses Lieux d un nouveau regard sur la résilience

LIN ville légère, pôles intenses Lieux d un nouveau regard sur la résilience ville légère, pôles intenses Lieux d un nouveau regard sur la résilience Présentation équipe LIN, séminaire AIGP 07/05/2015 I Dense/léger Interdépendance II Arc Paysager support d une démarche résiliente

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères

Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères Débat public 6 novembre 2014 Réunion d Achères Ports de Paris : un acteur public du développement fluvial 2 Aménager dans la durée 200 salariés 4 agences territoriales Exploiter dans la proximité, l écoute

Plus en détail

Capitale européenne ZAC DES DEUX RIVES. concertation octobre/novembre 2013. simulation d aménagement Crédit image : Reichen et Robert & Associés

Capitale européenne ZAC DES DEUX RIVES. concertation octobre/novembre 2013. simulation d aménagement Crédit image : Reichen et Robert & Associés Capitale européenne ZAC DES DEUX RIVES concertation octobre/novembre 2013 simulation d aménagement Crédit image : Reichen et Robert & Associés 1 Une zone d aménagement concerté Pour développer la ville

Plus en détail

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne Concertation du 11 février au 30 mars 2013 Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne 1 Jacques MAHÉAS Maire de Neuilly-sur-Marne 2 Michel GAILLARD Garant de la concertation 3 Pourquoi une

Plus en détail

Projet d Aménagement et de Développement Durables (PADD) Réunion publique 10 novembre 2015

Projet d Aménagement et de Développement Durables (PADD) Réunion publique 10 novembre 2015 RÉVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME DE CHAMPIGNY-SUR-MARNE Projet d Aménagement et de Développement Durables (PADD) Réunion publique 10 novembre 2015 CHAMPIGNY-SUR-MARNE REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME

Plus en détail

3. Les orientations d aménagement par secteur. 07 juin 2010

3. Les orientations d aménagement par secteur. 07 juin 2010 3. Les orientations d aménagement par secteur 07 juin 200 Du 20 septembre 200 au 25 octobre 200 SOMMAIRE L OBJET DES ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT PAR SECTEUR 3 LA PORTÉE DES ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT PAR

Plus en détail

Lier la ville-centre et le territoire alentour

Lier la ville-centre et le territoire alentour Lier la ville-centre et le territoire alentour Le Baladobus : Une solution d accessibilité pour lier Paris, la région parisienne, au Parc Naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse Présentation lundi

Plus en détail

CHAPITRE 6 : ANALYSE DES EFFETS CUMULES DU PROJET AVEC D AUTRES PROJETS CONNUS

CHAPITRE 6 : ANALYSE DES EFFETS CUMULES DU PROJET AVEC D AUTRES PROJETS CONNUS CHAPITRE 6 : ANALYSE DES EFFETS CUMULES DU PROJET AVEC D AUTRES PROJETS CONNUS Page 365 Page 366 SOMMAIRE DU CHAPITRE 6 : 1. Introduction... 368 2. Projets connus dans l aire d étude... 368 2.1. Réaménagement

Plus en détail

Villeneuve-la-Garenne, à 4 km de Paris

Villeneuve-la-Garenne, à 4 km de Paris CAMPUS GALLIENI HAUTS-DE-SEINE Villeneuve-la-Garenne, à 4 km de Paris RÉSIDENCE POUR ÉTUDIANTS LOI SCELLIER PARIS - ILE DE FRANCE 1 ère région économique française Située au carrefour des échanges européens

Plus en détail

MAITRISER LES DEPLACEMENTS AUTOMOBILES

MAITRISER LES DEPLACEMENTS AUTOMOBILES Objectif 5 6 7 8 MAITRISER LES DEPLACEMENTS AUTOMOBILES La réduction du trafic automobile figure au premier rang des objectifs assignés aux PDU par l article 28.1 de la Loi d Orientation sur les Transports

Plus en détail

de Rosny-sous-Bois 3. ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP)

de Rosny-sous-Bois 3. ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP) 3 P LU p r e s c r i t l e 1 6 d é c e m b r e 2 0 1 0 P LU a r r ê t é l e 1 6 d é c e m b r e 2 0 1 4 PLU P l a n Ville L o c a l d U r b a n i s m e de Rosny-sous-Bois DÉPARTEMENT DE S E I N E - S A

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme (PLU) patrimonial. Séminaire des élus. Vendredi 6 Septembre 2013

Plan Local d Urbanisme (PLU) patrimonial. Séminaire des élus. Vendredi 6 Septembre 2013 Plan Local d Urbanisme (PLU) patrimonial Séminaire des élus Vendredi 6 Septembre 2013 La démarche L élaboration du PLU Mise en révision du Plan d Occupation des Sols (POS) approuvé en Février 2001 Nécessité

Plus en détail

GUIDE COMMERCE MARS 2013

GUIDE COMMERCE MARS 2013 MARS 2013 GUIDE COMMERCE GUIDE COMMERCE SOMMAIRE... 1 PREAMBULE : STATUT DU DOCUMENT... 3 OBJECTIF 1 : RAPPROCHER LES LIEUX DE CONSOMMATION DES LIEUX D HABITAT... 5 OBJECTIF 2 : REEQUILIBRER LA REPARTITION

Plus en détail

2.4. La gestion des eaux. 2.5. Les objectifs de développement du territoire concerné. 2.5.1. Bobigny - 35 -

2.4. La gestion des eaux. 2.5. Les objectifs de développement du territoire concerné. 2.5.1. Bobigny - 35 - 2.4. La gestion des eaux Le seul écoulement permanent sur la zone d étude est le canal de l Ourcq sur la Seine-saint- Denis. Les enjeux sur la qualité des cours d eaux sont donc relativement faibles. En

Plus en détail

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL 25 juin 2013 - Brest CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL Au cœur de Brest, sur le nouveau quartier emblématique des Capucins en cours de création, un équipement de 3700m² tourné vers l international

Plus en détail

Contribuer à l aménagement du territoire départemental

Contribuer à l aménagement du territoire départemental Contribuer à l aménagement du territoire départemental Point presse 16 octobre 2009 Aube Immobilier en quelques chiffres Au service des collectivités Aube Immobilier gère 9400 logements implantés sur quelque

Plus en détail

Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale.

Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale. Roissy, un hub performant au service d une métropole mondiale et du territoire nationale. Introduction : L aéroport de Roissy est un hub mondial c est-à-dire une plateforme aéroportuaire qui permet la

Plus en détail

DIRECTEUR HÔTELIER LE SCHÉMA 2015 / 2020 PROJET ARRÊTÉ PAR DÉLIBÉRATION DU CONSEIL DE TERRITOIRE DU 30/06/2015 LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE

DIRECTEUR HÔTELIER LE SCHÉMA 2015 / 2020 PROJET ARRÊTÉ PAR DÉLIBÉRATION DU CONSEIL DE TERRITOIRE DU 30/06/2015 LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE LE SCHÉMA DIRECTEUR HÔTELIER 2015 / 2020 PROJET ARRÊTÉ PAR DÉLIBÉRATION DU CONSEIL DE TERRITOIRE DU 30/06/2015 LE SCHÉMA DIRECTEUR HÔTELIER 2015 / 2020 # 1 / VERS UNE AMÉLIORATION

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales 1 COMMUNE D UCEL PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT : CANTON : COMMUNE : Ardèche Vals les Bains Ucel P.A.D.D ( Projet d A ménagement et de Développement D urable) Les orientations

Plus en détail

Sommaire. IVRY SUR SEINE (94) Le Flavia ROUEN (76) MAUREPAS (78) MONTPELLIER (34) Business Plaza LYON (69) Halle Borie 1 ACQUISITIONS 2015

Sommaire. IVRY SUR SEINE (94) Le Flavia ROUEN (76) MAUREPAS (78) MONTPELLIER (34) Business Plaza LYON (69) Halle Borie 1 ACQUISITIONS 2015 2015 Acquisitions Sommaire IVRY SUR SEINE (94) Le Flavia ROUEN (76) MAUREPAS (78) MONTPELLIER (34) Business Plaza LYON (69) Halle Borie 1 IVRY SUR SEINE (94) Le Flavia Date d acquisition : 27 janvier 2015

Plus en détail

Promenade de l Aqueduc de la

Promenade de l Aqueduc de la Promenade de l Aqueduc de la Dhuis Un ouvrage construit sous Napoléon III une promenade aménagée pour les piétons et les cyclistes Une liaison verte intégrée au réseau francilien de circulations douces

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES Préambule Dans notre quartier, le défi pour les prochaines décennies est de faire

Plus en détail