Enjeux et opportunités du secteur des TIC dans les pays de l ASEAN-O. Focus : Australie, Indonésie, Singapour et Vietnam

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enjeux et opportunités du secteur des TIC dans les pays de l ASEAN-O. Focus : Australie, Indonésie, Singapour et Vietnam"

Transcription

1 Enjeux et opportunités du secteur des TIC dans les pays de l ASEAN-O Focus : Australie, Indonésie, Singapour et Vietnam Mars 2014

2 Sommaire 1/ Introduction générale sur l ASEAN-O 2/ Cadrage macro sur les 4 pays focus 3/ Poids des TIC et présence française dans les 4 pays focus 4/ Analyse des opportunités par segments de marché TIC Télécoms & Internet Logiciels et services informatiques Audiovisuel 5/ Environnement des affaires et clés du succès 6/ Programmation TIC 2014 des Bureaux UBIFRANCE en ASEAN-O

3 Introduction générale sur l ASEAN-O

4 Le marché des TIC en ASEAN- Océanie ASEAN+Océanie = 600 millions de consommateurs Taux de croissance en 2013 : 5,53% Une population jeune, dynamique, flexible et qualifiée Moyenne d âge : 27 ans Forte demande dans les applications mobiles grâce au développement des Smartphones Des marchés à forts potentiels tournés vers les TIC Soutien politique dans ces secteurs (fonds publics massifs, création de technopoles, crédit d impôt recherche) La croissance du numérique est 2 fois plus élevée que la croissance du PIB global en ASEAN Une région hétérogène Maturités économiques différentes (le chiffre d'affaires du secteur en 2013 selon les pays oscille entre 922 M USD (Thaïlande) et 8,9 Mds USD (Australie)) Mais intégrée : Initiatives communes pour rendre l ASEAN attractive et compétitive (projet à horizon 2015). Marchés prometteurs suivant la trace des marchés matures dans les TIC (Vietnam)

5 Le marché des TIC en ASEAN- Océanie Quatre marchés porteurs: Les logiciels et services informatiques Solutions de gestion (ERP, CRM ), pour PME, solutions sectorielles spécifiques Cloud Computing E-services (e-government, e-health, e-payment, e-learning ) Solutions de sécurité des SI Systèmes intelligents (gestion urbaine, transport, sécurité ) Les télécoms VAS, Social médias, e-commerce Équipements : Réseaux, Sécurité/Paiement, Vidéo/compression Solutions d amélioration des réseaux, gestion de flux de données L audiovisuel et le Multimédia Nouveaux médias (TNT, IPTV, WebTV, Catch-Up TV ) Jeux et contenus de divertissements Production / Post-production Vidéo et animation L électronique à haute valeur ajoutée

6 Le marché des TIC en ASEAN- Océanie Pour 2013 : Pop. PIB/hab. (USD) Croissance PIB (%) Note environnement des affaires Australie 23,3 M ,3% A1 Birmanie 60 M 900 6,80% D Indonésie 250 M ,40% C Malaisie 29,5 M ,6% A3 Philippines 97,5 M ,8% B Singapour 5,4M ,7 % A1 Thaïlande 69,8 M ,90% A3 Vietnam 90 M ,4% C Brunei 0,4 M ,2% N/A Cambodge 15,56 M 1108,4 7,2 % D Laos 6,2 M ,30% D Nouvelle-Zélande 4,5 M ,5 % A1

7 Le marché des TIC en ASEAN- Océanie Des opportunités nombreuses dans une région compétitive Finance-Banque Développement des technologies NFC (Near Field Communication) et RFID (Radio Frequency Identification), Uniformisation des systèmes numériques (identification, paiement, transaction) Cyber Sécurité Interpol à Singapour (protection des données des devices mobiles (dans le cadre d enquête), contrôle du deepweb (internet invisible), technologies de cryptage et décryptage). Smart Cities E-Government, Connected Solutions, Mobilité Santé Silver Economy Outsourcing Main d œuvre qualifiée, peu coûteuse et flexible. Centre de développement au Vietnam, Indonésie, Philippines, Malaisie.

8 Success stories en ASEAN-Océanie

9 ASEAN et Océanie Clés de succès dans les TIC Le recours à un distributeur / intégrateur (Télécoms, logiciels, Broadcast); Une présence pérenne ou un partenariat (services informatiques); De l importance d une implantation physique dans la zone; Les solutions éprouvées («marque» et références) sont privilégiées par les GE et grosses PME; Facteur prix; Une localisation des produits s impose généralement : Adaptation aux réglementations locales voire au standard comptable; Traduction en langue locale dans certains secteurs d activités ; «Tropicalisation», etc.

10 ASEAN et Océanie Les pièges et erreurs à éviter Aller uniquement à Singapour; Imaginer une équipe 100% française; Compter sur la rupture technologique, sans évaluer le ROI; (marketing ciblé à 3 ans); Signer trop vite un document d'exclusivité. Comment s organiser pour réussir? Avoir d'emblée une approche ASEAN-O : circuits distribution/intégration (télécoms, logiciels, broadcast) Présence pérenne ou partenariat (services informatiques) Coach pour saisir les pratiques d'affaires asiatique Prendre en compte les spécificités pays (localisation des produits) Programmer 3 voyages dans l'année (Coface-BPIFrance) Réseau France contre l éloignement

11 Sociétés françaises exportatrices en ASEAN-Océanie 11

12 Une couverture régionale complète d Ubifrance en ASEAN-Océanie

13 Stratégie TIC d Ubifrance en ASEAN- Océanie Rencontres Acheteurs lors des FSID 2014 : Competitive IT Management solution Rencontres Acheteurs «IT HEALTHCARE & Silver Economy» (Australie/Singapour) Rencontres Acheteurs «Solutions TIC pour la banque et la finance» (Singapour) Rencontres Acheteurs à l occasion de CommunicAsia / BroadcastAsia (Singapour + ASEANO élargie) 11ième Forum multisectoriel ASEANO (Thaïlande) Colloque Equipements pour la météorologie (Vietnam + ASEAN) Colloque Sécurité Civile au Vietnam pour équiper un centre de pilotage de lutte contre les incendies et les inondations. (Vietnam) Pour plus d informations, consultez le site internet d Ubifrance

14 Equipe NTIS en ASEAN-Océanie L équipe NTIS Singapour : Thomas Vial Conseiller Export Référent TIC ASEANO Alban Vantal, Vivien Yen Hugo Domenech Chargés de développement L équipe NTIS Vietnam : Christelle Peyran Conseillère Export Danh Bui Chargé de développement Bureau NTIS Philippines : Pamela Salazar Conseillère Export L équipe NTIS Malaisie : Thomas SALZGEBER Chargé de développement Yuki CHONG Chargée de développement L équipe NTIS Indonésie : Sébastien Vicente Conseiller Export Rachid Boulaouine Chargé de développement L équipe NTIS Thaïlande : Viparda Sombatwachara Chargée de développement Clémentine Ribaut Chargée de développement L équipe NTIS Australie : Bertrand Raoult Conseiller Export Ali Houssein Chargé de développement

15 Cadrage macro Focus : Australie, Indonésie, Singapour et Vietnam

16 L AUSTRALIE, A la conquête du pays-continent

17 Une terre de contrastes

18 Une terre de contrastes

19 Le stéréotype 19

20 Une réelle puissance mondiale

21 Crises? Quelles crises?

22 Trop souvent entendu L Australie? Pour une PME, c est un pays lointain, compliqué, qui ne s intéresse pas à la France, où l on a mauvaise presse et il est très dur d y prospecter et faire des affaires. Et surtout c est un petit marché 22

23 Un cadre des affaires attractif 11e Facilité de faire du business 4e Création d entreprise

24 Et avec la France? Destination privilégiée des investissements étrangers dans la région 11e source d IDE 6e excédant commercial Plus de 400 implantations FR 37 entreprises du CAC40 4 e rang flux promesse COFACE 24

25 INDONESIE

26 Un pays à l échelle d un continent South China Sea Brunei Pacific Ocean Time Zone W N E Sumatera Kalimantan S Sulawesi West Indonesia Central Indonesia East Indonesia Irian Equator Jakarta Java Indian Ocean Bali Source Statistic Bureau and CIA World Factbook

27 L Indonésie aujourd hui et dans 30 ans 16 ème plus grande économie dans le monde (membre du G20) 45 millions 55 millions de travailleurs qualifiées sur le marché indonésien de personnes font partie de la classe moyenne 7 ème plus grande économie dans le monde 113 millions de travailleurs qualifiées sur le marché indonésien 135 millions de personnes feront partie de la classe moyenne 53% de la population en ville génère 74% du PIB 71% de la population en ville génèrera 86% du PIB Source : McKinsey Global Institue

28 Une superpuissance émergente : de nombreux défis à relever L Indonésie a l ambition de devenir la plus grande puissance économique du Sud-Est Asiatique Les défis du gouvernement Indonésien : - Un manque d infrastructure (route, autoroute, transports en communs, hôpitaux, écoles) - Embouteillages et pollution - Catastrophes naturelles (inondations, tremblement de terre, tsunami, éruption volcanique) - Capitale surpeuplée (carence en logement, traitements des déchets insuffisant) Jakarta, capitale de l Indonésie : - Situé sur l île de Java - Une mégalopole de + 10 M d habitants - Superficie de la ville : 740,3 km² - Densité : hab./km²

29 Le commerce extérieur de l Indonésie Les principaux partenaires commerciaux de l Indonésie (en Mds USD) Exportations 11/12 Importations 11/ ASEAN dont 32,2 31,3-2,9% 29,8 31,7 6,5% Singapour 11,1 10,6-5,0% 10,5 10,6 0,9% Malaise 9,2 8,5-7,9% 5,7 6,3 10,0% Thaïlande 5,2 5,5 4,7% 10,2 11,3 10,2% Autre ASEAN 6,7 6,7 1,4% 3,3 3,5 6,3% Union Européenne 20,4 18,0-12,2% 12,4 14,1 13,2% Allemagne 3,3 3,1-6,9% 3,4 4,2 23,6% France 1,3 1,1-11,9% 2,0 1,9-3,8% Angleterre 1,7 1,7-1,3% 1,2 1,4 16,4% Autre UE 14,1 12,0-14,8% 5,9 6,6 12,4% Autre pays principaux 83,7 79,3-5,3% 75,9 84,7 11,6% Chine 21,6 20,9-3,4% 25,5 29,0 13,8% Japon 18,3 17,2-6,0% 19,3 22,7 17,4% Etats-Unis 15,7 14,6-7,0% 10,7 11,5 7,2% Inde 13,3 12,4-6,3% 4,0 4,0 0,9% Australie 3,1 3,4 9,4% 5,2 5,1-1,8% Corée du Sud 7,6 6,7-11,6% 7,4 8,3 11,6% Taiwan 4,2 4,1-2,6% 3,9 4,2 9,1% Autres 46,4 43,4-6,6% 27,7 28,7 3,4% Total des 13 pays 115,6 109,7-5,1% 136,7 149,1 9,0% Total (hors hydrocarbures) 162,0 153,1-5,5% 109,0 120,4 10,5%

30 Les relations franco-indonésiennes Constat L Indonésie est notre 55 ème client sur l ensemble des transactions 2013, et reste notre 43 ème fournisseur; Flux d'investissements français 117 M (0,85%) 478 M (2,79%) 48 M 452 MUSD* (2,5%) Nombre d'implantations françaises Sources : Douanes françaises (DF) ; Banque centrale indonésienne (BI) ; Service économique (SE) *Estimation: Bank Indonesia enregistre 452 M USD d IDE nets entrants français en Indonésie en 2013, c est-à-dire x 10 plus que l année dernière: 48 M USD en Perspectives L Indonésie devient un nouveau centre de décision de la zone ASEAN (ex. Air Asia); L'Indonésie est un marché émergent, un des champions de la prochaine décennie; D'ici à 15 ans, la classe moyenne, actuellement de trente millions de personnes, aura été multipliée par quatre;

31 Analyse SWOT Points forts Pistes d amélioration Renforcement du secteur bancaire Diversité des ressources naturelles (agricoles, énergétiques, minières) Compétitivité élevée grâce à un faible coût du travail Consolidation de la stabilité politique Tourisme dynamique Une demande intérieure dynamique et robuste, avec développement de la classe moyenne Taux d investissement étranger faible Amélioration du fonctionnement des institutions indonésiennes Elargissement de l accès à l éducation Carences en infrastructures Lutte contre la corruption Création d emplois de qualité Réduction de la pauvreté Augmentation des salaires

32 Singapour Cadrage macro

33 Présentation générale Depuis 1965, république parlementaire mais pas trop! Petit Etat mais grande ville (Paris ), sur l équateur, Population : 5,4 M dont 2/3 de citoyens et 13 M de visiteurs! Chinois (75%), Malais (15%), Indiens (7%) et Caucasiens, 3ème PIB/hab* après Qatar et Luxembourg (France 24ème), 17% de millionnaires! Et un excédent commercial de la France! * : données FMI 2013 en USD et en PPA

34 Carte d identité Taux de croissance : 3,7 % en er pays pour la facilité à faire des affaires (source : classement «Doing business» de la Banque Mondiale) 2 ème économie la plus libérale (source : The Heritage Foundation et le Wall Street Journal) 3 ème pays pour la qualité de vie, 1 er pour les expatriés (sources : Mercer et HSBC Expat explorer survey) 2 ème pays pour la compétitivité (source : World Economic Forum) 4 ème pour la protection de la PI (source : International Property Rights Index 2012) 2 ème pays pour la qualité de l environnement réglementaire (source : Banque Mondiale) 6 ème système de santé selon OMS, 3 ème pour les infrastructures, Une économie ouverte sur l extérieur : 18 accords de libre échange signés UE : signature en décembre 2012 d un accord de libre échange (service, PI ) 2 ème pays pour l efficacité des Douanes (source : BNPP et Reuters EcoWin Pro) Changi 2 ème meilleur aéroport du monde et SIA parmi les 3 meilleures compagnies 34

35 Les marchés prioritaires 35

36 Analyse SWOT Forces - Un état géré comme une entreprise - Une connectivité hors pair - Une efficacité redoutable - Un cadre réglementaire et des paiements sûrs - Une main d œuvre bien formée, anglophone - Des expatriés heureux, - Une criminalité quasiment inexistante Opportunités - Une vitrine régionale, voire mondiale - Une mutation de l économie et de la société vers la VA et la R&D - Des clients internationaux dans tous les domaines - Un Etat avec lequel on négocie - Une fiscalité attractives (IS /17%) Faiblesses - Un petit marché - Très concurrentiel, cher en approche - Une main d œuvre plus rare - Et encore peu créative - Avec quelques tensions sociales - Des expatriés coûteux Menaces - Ouverture de l économie (150%) - Création d une bulle? - Risque terroriste à CT - ou politique à LT lié à des facteurs externes, mais très bien géré par les autorités! - Vieillissement de la population et natalité faible (10% de +65a /1,15e) 36

37 Relations franco-singapouriennes Un réseau de 600 filiales et 159 entrepreneurs - (100 dans l IT) - 50% de Pdm sur les Vins et Spiritueux; - Position dominante dans le luxe; - Positions croissantes dans les produits gourmets et biens de consommation; - Ventes d Airbus; - Grands contrats dans les transports, l environnement et la construction-btp. Entreprises Nbre d employés ST Microelectronics Groupe BNP Paribas Gemalto Bouygues-Dragages 860 Groupe Veolia 728 Total 720 Société Générale 700 Groupe Air Liquide 627 Groupe Axa Forte présence dans l électronique, les TIC et les contenus / appli; - Présence des banques françaises; - Forte coopération dans la Défense et la sécurité; - Croissante en matière scientifique. 9 ème excédent commercial de la France : 1,9 Md - France 2 ème européen avec 2,3 % de Pdm

38 Le VIETNAM, un futur Dragon!

39 Un peuple fier et optimiste 90 millions d habitants 14 ème population mondiale 60% population a moins de 30 ans 33% population urbaine 94% d alphabétisation 4,4 M établis à l étranger 6 M de personnes appartenant à la classe moyenne Solidarité familiale et culte des ancêtres

40 Un pays jeune à l ascension fulgurante Doi Moi 1986 Levée de l embargo américain 1994 Accession à l OMC Membre FMI, BM et BAD 1995 Membre de l ASEAN 2013 Partenariat stratégique France- Vietnam Accord de libre-échange UE - Vietnam en cours de négociation

41 Fiche d identité Capitale Superficie Population Régime Dernières élections Président de la République Hanoi km² 90,4 millions d habitants La République socialiste du Vietnam est une démocratie populaire fondée sur la primauté du parti communiste vietnamien. Secrétaire général du PCV : M. Nguyen Phu Trong, depuis juillet Juillet 2011 (5 ans renouvelables) M. TrươngTấn Sang 1 er Ministre M. Nguyen Tan Dung, depuis juin 2006 (réélu en juillet 2011). Monnaie PIB (2013) PIB/habitant (2013) Répartition du PIB Vietnam Dong (VND) 170,4 Mds USD USD - agriculture (18,4%) - industrie et construction (38,3%) - services (43,3%) Exportations FR VN MUSD (+21,9%) Importations VN FR MUSD (+4,3%) Poids de la France dans les 1,04 % des importations (19 e rang) importations du pays : Taux de chômage 4,5 % Taux de croissance 5,42% Taux d inflation 6,6 % 41

42 Vietnam : Analyse SWOT Forces Position géostratégique, internationalisation du pays Stabilité politique et sociale Endettement extérieur limité Réformes administratives et économiques continues Coûts de production compétitifs Développement industriel en cours Ressources naturelles et agricoles importantes Position géostratégique, internationalisation du pays Transferts de capitaux des Vietnamiens de l étranger Engagement des bailleurs multilatéraux et bilatéraux Plein emploi Opportunités - Hausse du pouvoir d achat; aspiration à consommer des classes les plus jeunes - Ouverture et croissance des importations - Relative faible exposition à la conjoncture mondiale - Industrialisation et développement des secteurs à valeur ajoutée (électronique, informatique, télécommunications, etc.) - 1 des CIVETS ; des Next Eleven - Intégration ASEAN Faiblesses Goulet d étranglement des infrastructures Bureaucratie, pratiques de corruption et problèmes de gouvernance Formation de la main-d oeuvre insuffisante Manque de contrôle sur les équilibres macro-économiques Cadre juridique à perfectionner Système bancaire fragile Entreprises publiques endettées Pratique des langues Menaces - Accès au marché, difficulté à faire des affaires (98ème rang mondial au classement Doing Business) - Inflation incontrôlée - Concurrence des pays voisins à bas coût (Birmanie, Cambodge, Indonésie) - Carence en employés qualifiés - Impact du développement sur l environnement 42

43 La France au Vietnam c est 2200 PME françaises exportatrices 300 implantations françaises France-Vietnam : partenariat stratégique 2014 : objectif de signature d un accord de libre-échange UE-Vietnam 2ème bailleur de fonds bilatéral 1er investisseur européen 62 VIE en poste

44 Poids des TIC et présence française Focus : Australie, Indonésie, Singapour et Vietnam

45 Australie Poids des TIC et présence des acteurs français

46 INVESTISSEMENTS INNOVATIONS MARCHE Un contexte favorable aux TIC Un marché ICT de 65 Mds EUR, 5 e en Asie-Pacifique et 14 e mondial Représente 28 Mds EUR de revenus soit 27,1% du secteur Infrastructures Croissance des dépenses ICT à long-terme, 50 Mds en 2016 (43 Mds en 2013) En 10 ans : 3x investissement R&D soit 2x moyenne de l OCDE Les grands groupes y installent sans hésiter: R&D, Support, Opérations 45% de CIR pour les startups et SMEs très avantageux Le couvrira l ensemble de l Australie en fibre-optique d ici 2021 pour 43 Mds

47 Présence française dans les TIC + nombreuses autres sociétés représentées, distribuées, plusieurs actions de coopération,...

48 Indonésie Poids des TIC et présence des acteurs français

49 Les TIC en Indonésie. Les dépenses d investissements du secteur ont atteint 12,9 Mds USD en 2013 et 19,7 Mds en 2015, soutenus principalement par le gouvernement et les IDE. De nombreux projets et investissements (secteur public) Le Masterplan prévoit d allouer 27 Mds USD soit 13.5% du budget dans le secteur des infrastructures TIC. Des dépenses réparties ainsi: (secteur privé) Systèmes clients 31,8 % Services TIC 25,1% Logiciels 10,6% Stockage 7,5% Périphériques et applications 7% Serveurs 8,8% Equipements Telecom 3,4% Marché 15 Mds USD 4,5 % PIB Un secteur ouvert aux étrangers Service telecom : 100 % pour les ETI et PME étrangères; Fournisseurs de service Telecom à valeur ajoutée: Obligation d avoir un partenaire indonésien; Fournisseurs de réseau Telecom: capital étranger accepté à hauteur de 49 % maximum; Fournisseurs de services Multimédia & Internet: capital étranger accepté allant de 49 % à 95 % maximum où nos entreprises exportent principalement Des équipements de communication Des ordinateurs et des équipements périphériques Des logiciels Des instruments et appareils de mesure, d essai et de navigation Des fils et câbles électroniques ou électriques

50 Présence française dans les TIC

51 Singapour Poids des TIC et présence des acteurs français

52 Les TIC à Singapour L Etat singapourien est très actif dans les TICs Plus de 685 millions d euros (1,2 milliards S$) ont été investis par le gouvernement en 2013 dans l infocomm E-Government (Agile Expertise, User Experience design, Cloud, Infrastructure as a Service, SaaS, Data & Analytics et cyber-sécurité) SaaS : Création d un programme pour soutenir ce service ( pour les éditeurs) Masterplan in 2015 IDA : Infocomm Develoment Authority Acteur public central pour lancer les nouvelles vagues d investissements. Cloud computing, Développement des solutions Open Source et Big Data via BATC (Business Analytics Transnational Centre) et A*STAR (Agency for Science Technology and Research) SITF : Singapore Infocomm Technology Federation Accélérer l adoption des technologies de l Infocomm (Digital Media, Cloud Computing, Green IT, Wireless, Security and Governance).Sociétés représentées (Microsoft, Google, Samsung, IBM, Dell, Accenture ) 52

53 Présence française dans les TIC

54 Vietnam Poids des TIC et présence des acteurs français

55 Les TIC : un secteur stratégique +20% de croissance annuelle moyenne des revenus issus du secteur IT depuis le début des années 2000 Investissements publics et privés importants : Masterplan «Faire du Vietnam un poids lourd des TIC» (contribution de 8-10% au PIB en 2020) Projet FIRST Vietnam Silicon Valley Une demande qui explose : 37 millions d'internautes et 134 millions d'abonnés à la téléphonie mobile fin 2013 Un vivier croissant de professionnel de l informatique des infrastructures de télécommunications de plus en plus capacitaires et fiables ; création de zones High Tech 55

56 Sont déjà présents au Vietnam :

57 Analyse des opportunités Télécoms & Internet

58 Télécoms & Internet Contexte : un pays tech-savvy 84% 1 australien sur 3 possède une tablette Parts de marché OS mobiles Windows Phone 7% ios 35% Autres 2% BlackBerry 1% Android 55% Taux de pénétration de 133% 58

59 Télécoms & Internet Acteurs : l opérateur historique en tête ARPU telco 45 Revendeurs Parts de marché telco Parts de marché FAI Autres 26% Telstra 45% Vodaf one 10% Optus 19% 19 Mds 30.7 Mds EUR 9 Mds Autre s 23% Telstra 51% Optus 10% iinet TPG 9% 7% 700 M Satellite, TV et autres services 59

60 Télécoms & Internet Indicateurs : Un pays ultra-connecté Les FAI en Australie 98% de connexions haut-débit 419 FAI de toutes tailles Très larges ( et Larges ( à 100 Moyens (1001 à Petits ( ) Très petits ( ,3 M d abonnements Internet 50% fixed wireless 50% fixed broadband Haut-débit mobile : 25,94 M d abonnés 114% taux de pénétration 1er pays de l OCDE 60

61 Opportunités Télécoms & Internet

62 Télécoms & Internet Contexte et indicateurs des Telecom L Indonésie est devenu le 4 ième plus important marché mobile au monde en Le marché indonésien des télécommunications a généré 13 Mds EUR en Il existe 10 opérateurs de téléphonie mobiles opérationnels (GSM et CDMA) - 95 % prépayés. Les investissements des opérateurs indonésiens de téléphonie mobile, évalués à 10 Mds en 2013, ont été consacrés au déploiement des infrastructures de réseaux mobiles avancés tels que le Wimax, la fibre optique, les services 3G, 4G, à l amélioration du service haut débit, au développement des services mobiles et aux nouvelles applications (e-wallet, M-banking, musique numérique, services Mobile-TV et publicité sur mobile). Taux de pénétration mobile : 117.9%, nombre d abonnés mobile : 307 millions (mars 2013) 42 millions d utilisateurs se connectent via la 3G ; ARPU : 4 USD/utilisateurs Le taux de pénétration de la téléphonie fixe régresse : 4 lignes pour 100 personnes (9 M) Sur le marché des smartphones, le Blackberry reste le leader fin 2013 (+ 70%) mais Android devient de plus en plus populaire et devrait gagner des parts de marché en La présence de l Iphone est encore marginale.

63 Télécoms & Internet Les acteurs Opérateurs Part de marché Abonnés (en M) Dont abonnés 3G Telkomsel 44,8% ,75 Indosat 19,5% 50,9 3,9 XL Axiata 17,5% 45,85 13,45 Hutchison 8,4% 22 3,8 Axis 6,6% 17,36 2,5 Smartfren 3,1% 8 4,64

64 Télécoms & Internet Contexte et indicateurs de l Internet Les estimations du nombre d utilisateurs réguliers d Internet ont atteint les 74,6 millions de connectés soit une croissance de 22% par rapport à 2012 (61.1 millions). (145 M en 2015) 86.6% d abonnés en 2013 se connectent dorénavant depuis un téléphone portable 3G et dépensent entre 3 à 7 USD par mois pour leurs frais internet. 4ème utilisateur ARPU du Fixed broadband: 25 USD par mois / ARPU du Mobile Broaband : 4 USD par mois Nombre d abonnés au broadband : 2 M répartis ainsi ADSL : 1,8 M, câble: , Wimax: Nombre d utilisateur de Dial-up Internet : 30 M Mise en place de l offre triple play, quatri play, 4G LTE en ème utilisateur Fournisseurs d accès à Internet Opérateurs Wireline Nbr d abonnés Accès Telkom 22,8 M Wireline, WiLL Bakrie 14,6 M WiLL Indosat WiLL, Wireline Sampoerna WiLL, Wireline Opérateurs Broadband Part de marché Nbr d abonnés Accès Telkom 89 % 1,9 M Dsl, Satellite, Cable, Wimax First Media 4,7 % Cable, Wimax Indosat 0,8% Wimax Biznet NC NC LAN/FTTX Linknet NC NC ADSL, cable, satellite Power telecom NC NC Wimax, LAN/FTTx

65 Télécoms & Internet Opportunités et menaces / SWOT Opportunités Une croissance annuelle moyenne de 15 % est attendue jusqu en 2014; En 2013, les CAPEX ont atteint 10 Mds USD dont 60 % pour les infrastructures; Développement de la richesse locale; Déploiement en cours du réseau national de fibre optique; Rénovation du réseau et transformation (Broadband national); Offre triple & IPTV en 2014; 3 opérateurs déploieront la 4G LTE en 2014; Développer les offres post-paid (ARPU + élevé : 22 USD); Popularité des réseaux sociaux : 100 M d utilisateurs en Menaces Recours souvent impératif à des partenaires locaux (intégrateurs); Manque d infrastructures TIC criant; Concurrence accrue entre opérateurs (Différenciation et guerre des prix); Changement fréquent de la réglementation.

66 66 Télécoms & Internet Contexte et indicateurs Le secteur de l industrie de l infocomm a représenté 52 Mds en 2011, soit +18,5% par rapport à 2010 selon les sources de l IDA;m Les services télécommunications représentent quand à eux 10% de cette industrie soit 5,2 Mds en 2011 (-6,5% par rapport à 2010 après des taux de croissance à 2 chiffres en 2009 et 2010). PDM en 2013 des smartphones par systèmes d exploitations : Android : 52% IOS : 35% Windows : 8,5% BB OS : 4% Abonnés fixes: 2,017 millions ; Abonnés mobiles : 7,8 millions; Taux de pénétration : 150%

67 67 Télécoms & Internet Acteurs Infocomm Development Authority (IDA) est à la fois l organe de développement industriel et l autorité de régulation du marché des technologies de l information et de la communication (hors audiovisuel) à Singapour. Chiffre d affaires : S$4.53 milliards Bénéfices nets : S$945millions Le projet Next Generation Nationwide Broadband Network (NextGenNBN) doit permettre courant 2013 à l'ensemble des foyers et établissements non résidentiels de disposer de connexions à des vitesses dépassant 1Gbps. - Singtel : Opérateur mobile N 1 à Singapour avec 46,9% des PDM et un CA de 4,2Mds - StarHub :27,1% des PDM et un CA mobile de 763M (+ 2,8% par rapport à 2011) - Mobile One (M1) : 26% des PDM et un CA de 673M (+1,1% par rapport à 20011) 25 Pays A noter : accord Singtel avec Amdocs (israël) pour identifier technologies innovantes

68 Télécoms & Internet Opportunités Video / Compression Video / TV White Space Analytics (Big Data) Medical M-application (M-commerce, M-banking, M-marketing) Cloud Computing

69 69 Télécoms & Internet Contexte et indicateurs 7% du PIB 134 millions abonnés mobiles < 3 /mois 3G 8,6 Mds de CA 17 millions de téléphones mobiles dont 7 millions de Smartphones de tablettes vendues en 1 an +233% de croissance 9,36 millions d abonnés internet haut débit 5 USD ARPU 25% vietnamiens possèdent un ordinateur personnel

70 70 Acteurs Télécoms & Internet Autorités publiques : MIC, VNTA et ARFM, VNNIC Production locale tirée par les acteurs étrangers Encore dominé par les sociétés d Etat fournisseurs 3G mobile fournisseurs internet haut-débit

71 Opportunités Télécoms & Internet MasterPlan gouvernemental Total des investissements 3,2 Mds USD 5,3 Mds USD Contribution de l'industrie des TIC au PIB national 8-10% Couverture du réseau de l'internet haut débit à l'échelle nationale, et couverture des 5 plus grandes villes en fibre optique Taux de foyers vietnamiens disposant d'un ordinateur et d'un accès à Internet haut débit Construction intégrale d'infrastructures pour l'usage des TIC 85% 95% 20-30% 50-60% Zone urbaine Zone rurale Taux d'internautes 50% 70% cloud big data social mobility 71

72 Télécoms & Internet Chiffres clés de l ASEAN-O Pop. PIB/hab. Crois sance PIB (%) Note envt des affaires Pénétration mobile Abonnés mobile Abonnés 3G ARPU mobile Abonnés Haut Débit Singapour 5,3 M USD 1,3% A1 165% 8,4 M 7,9 M 37,9 USD 1,5 M Malaisie 29,3 M USD 5,6% A3 146% 43,5 M 17,4 M 15,3 USD 6,4 M Indonésie 250 M USD 6,2% C 118% 307 M 42 M 4 USD 74,6 M Philippines 97,7 M USD 6,6% B 95% 107,9 M 37 M 3,7 USD 4,5 M Thaïlande 64,4 M USD 6,4% A3 136% 95,5 M 25,6 M 5,9 USD 4,7 M Vietnam 89,3 M USD 5,0% C 149% 134,1 M 19,3 M 5,0 USD 9,36 M Birmanie 60 M USD 6,0% 9% 5,77 M NC NC 46,7 K Australie 22,7 M USD 3,3% A1 133% 30 M NC 55,7 USD 7,7 M Tendances régionales Des marchés concurrentiels (beaucoup d acteurs) et concentrés (rentabilité difficile). Développement / extension des infrastructures réseaux (3G, 4G, fibre optique, etc.). Besoins importants en VAS et contenus.

73 Analyse des opportunités Logiciels et services informatiques

74 Logiciels et services informatiques en Australie Contexte et indicateurs Marché du logiciel en 2013: 947 M EUR Croissance annuelle : 3.7% Marché des services IT : 11 Mds EUR 74

75 Logiciels et services informatiques en Australie Segmentation du marché logiciel : 947 M EUR Produits et services Autres 26% Educationnel 10% App mobiles 13% Jeux vidéos 20% Cloud 18% App comptables 13% Distribution du logiciel en Australie B2C 9% TPE/PME 12% Revendeurs 57% Grand groupes 22% 75

76 Logiciels et services informatiques en Australie Opportunités : Cloud & Co, Sécurité La «National Digital Economy Strategy» souhaite positionner l'australie comme un pays leader de l économie numérique pour

77 Logiciels et services informatiques en Indonésie Contexte et indicateurs Marché 1 Md USD + 16 % de croissance Les dépenses d investissements se sont élevées à 10,5 Mds USD en 2013, soit 10 % d augmentation par rapport à 2012: Matériel informatique: 9 Mds USD IT services: 1 Mds USD Logiciel: 500 M USD Le marché du logiciel représente environ 11 % du secteur des TIC; Les logiciels importés (notamment en provenance des Etats-Unis) représentent 80% du marché indonésien; Logiciel de gestion ERP : SAP, Oracle, IBM, Microsoft et autres. Les plateformes utilisées sont Microsoft, Unix, IBM et autres. Les systèmes d exploitation adoptés sont Windows, IBM AIX, Linux, Sun Solaris 500 développeurs locaux dont une dizaine d envergure régionale voire mondiale; ils représentent 20% du marché; 61% des ventes de logiciels proviennent de clients professionnels (banque, télécommunications, automobile, institutions publiques); Le marché du hardware a augmenté de 30 % en Taux de pénétration : 6 % - 6,5 M d unités

78 Logiciels et services informatiques en Indonésie Acteurs SSII / Éditeurs de logiciels : PT. Intersap PT. First Capital Indonesia PT. Samarkanda PT. Rubicz PT. Mitra Anda PT Sanobar Abadi PT. Solid Komputer PT. PT. Gartner PT. Java Consulting Indonesia PT. Wisesa Consulting Indonesia PT. Gemanusa Sentra Teknologi PT. Offistarindo Adhiprima PT. Teleakses Solusindo Distributeurs / Intégrateurs : PT. Multipolar PT. Metrodata PT. First Media PT. Titan PT. Astra Graphia Information Technology Ministères et Associations: ASPILUKI Principaux acteurs étrangers: Oracle, Microsoft, SAP, IBM, Accenture Contenus numériques Gameloft Agate Studio Logika Interaktif

79 Logiciels et services informatiques en Indonésie Opportunités et menaces / SWOT Opportunités Marché des logiciels professionnels prometteur : 61 millions de PME, des milliers d écoles; La demande indonésienne se concentre principalement sur les Systèmes Intelligents (BI): gestion urbaine, sécurité, transports et commerces, etc. Cette croissance est stimulée principalement par deux secteurs : la finance/banque et les télécommunications; Lancement du programme IGOS (Indonesia Goes Open Source) par le ministère indonésien des TIC; En 2013, + 25 % pour le SaaS & + 3% pour les licences de logiciels; Enjeux en matière de renforcement de la sécurité des SI; Les filiales françaises implantées en Indonésie sont en recherche permanente de nouveaux logiciels. Ces dernières regrettent que les intégrateurs SSII Indonésiens ne soient pas plus innovants. 50% des compagnies indonésiennes adopteront le cloud dans les 12 à 24 mois. Le marché s est élevé à 300 MUSD en Menaces 87% des logiciels sont piratés Valeur commerciale des logiciels illégaux : 1,32 milliards USD en 2013 L utilisation d un logiciel étranger représente certaines difficultés pour les Indonésiens : tout d'abord, il est coûteux et la langue anglaise est assez mal maîtrisée par les locaux; Logique d anticipation et de la planification à long terme encore peu répandue en Indonésie.

80 Logiciels et services informatiques Contexte et indicateurs L in2015 Masterplan établit le modèle à suivre pour la stratégie infocomm de Singapour avec la création de emplois et une augmentation de la valeur ajoutée de 16,25 milliards d euros. Selon Forester, les dépenses en IT devrait croître de 6 milliards d euros en 2013 à Singapour. Selon BMI, les ventes de services IT devrait atteindre 1.9 milliards en 2013 et 0,73 milliards pour la vente de logiciel soit une croissance de 10% par rapport à 2012 pour ces 2 secteurs. Selon la Busines Software alliance, Singapour s est classé en 3ième position en 2011 (soit un gain de 6 places par rapport à 2009) sur son index: IT Industry Compitiveness Index. Notamment grâce à la R&D, le capital humain et la protection de la propriété intellectuelle,

81 Logiciels et services informatiques Acteurs 80 des 100 premières sociétés de logiciels et de services ont établi leur siège régional à Singapour. Beaucoup d entre elles, dont le top 15 ont un siège régional ou Asie Pacifique à Singapour. On compte notamment : Alcatel, Cisco, Crimson Logic, Dell, HP, IBM, Mahindra Satyam, Microsoft, NCS, Oracle, Tata Consulting. SAP a notamment ouvert un centre de recherche régional fin Quatre clusters à Singapour : Mediapolis (digital media), Fusionopolis (sciences physiques et ingénierie), Biopolis (recherche biomédicale et sciences de la vie), Nepal Hill (centre d excellence pour le leadership et le développement des talents).

82 Logiciels et services informatiques Opportunités e-govermment focus en 2012 : cloud computing, social media, big data; Business continuity planning/disaster recovery planning; Cyber security; Mobile government; ICT applications for an ageing society; TIC pour la finance; Programme en mode SaaS.

83 Logiciels et services informatiques au Vietnam Contexte et indicateurs Forte dynamique de croissance : le secteur IT enregistre un CA de 2,97 Mds USD (+17,6%) en 2013 Progression des dépenses informatiques : Services informatiques : 569 MUSD en 2013 (+19%), estimation à 881 MUSD en 2016 Logiciels : 264 MUSD en 2013 (+18,6%) et une estimation à 380 MUSD en 2016 Sécurité et Censure sur le web : le Vietnam est le 2e pays au monde en nombre de VPN, après l Inde. IDC Vietnam ICT 2014 Top 10 Predictions : Transition vers une 3e plateforme Mobilité, Cloud, Big Data et Social Business Vers la première place du podium en dépenses IT en ASEAN Le modèle de Danang, ville intelligente

84 Logiciels et services informatiques au Vietnam Acteurs du marché Décideurs : MIC (ministère de l Information et de Communication) VNCERT (Vietnam Computer Emergency Response Teams) VNNIC (Vietnam Internet Network Information Center) NISCI (National Institute of Software and Digital Content) 5 grands groupes vietnamiens : 200 entreprises emploient > 200 personnes Acteurs étrangers : IBM, Microsoft, Oracle, Intel, CSC, SAP, HP, Capgemini 84

85 Marchés porteurs Logiciels et services informatiques au Vietnam E-gouvernement CRM ERP E-learning E-banking Cloud computing Open Source E-commerce E-santé Cybersécurité 85

86 Le marché de l édition de logiciels et des services informatiques Zone ASEAN - Océanie TENDANCES Forte demande dans le domaine des applications mobiles grâce au développement du marché des Smartphones. En 2014, les dépense en IT vont augmenter en moyenne de 7% dans la zone. Terres fertiles pour l outsourcing, disposant d une main d œuvre qualifiée, peu coûteuse et flexible. Centre de développement au Vietnam, Indonésie, Philippines, Malaisie. Domination des solutions américaines avec la présence de grands groupes dans la zone tels que Microsoft, SAP, Oracle et IBM. Les japonais, coréens, indiens et chinois sont également très actifs dans les pays de l ASEANO. COUPLES SECTEURS / PAYS EN DÉVELOPPEMENT Services de cloud computing /Saas/Paas (Philippines, Vietnam, Singapour, Australie, Malaisie, Indonésie) Solutions BI (Indonésie, Singapour) ERP/CRM (Australie, Singapour, Vietnam, Indonésie, Malaisie) Open-source (Indonésie, Vietnam, Malaisie, Philippines) E-gouvernement (Singapour, Australie, Vietnam, Malaisie) Smart cities /connected solutions (Singapour, Australie, Vietnam, Malaisie) Cyber sécurité ( Indonésie, Vietnam) E-solutions /E-payment /E-Banking (Philippines, Vietnam, Singapour, Australie, Malaisie, Indonésie) Solutions de mobilité (Philippines, Malaisie, Vietnam, Indonésie, Singapour) STRATÉGIE D UBIFRANCE SUR LA ZONE Rencontres acheteurs lors des FSID 2014 : Competitive IT Management solution Rencontres acheteurs «IT HEALTHCARE & Silver Economy» (Australie/Singapour) Rencontres acheteurs «solutions TIC pour la banque et la finance» (Singapour) Rencontres Acheteurs à l occasion de CommunicAsia (Singapour + ASEANO élargie) 11 ième Forum multisectoriel ASEANO (Thaïlande) Colloque Equipement pour la météorologie (Vietnam + ASEAN) Colloque Sécurité Civile au Vietnam pour équiper un centre de pilotage de lutte contre les incendies et les inondations. (Vietnam) BON À SAVOIR Politiques volontaristes des gouvernements pour augmenter la part des TIC dans le PIB par injection de fonds publics massifs, création de technopoles, défiscalisation de certains secteurs TIC afin de rendre la zone ASEAN plus compétitive à moyen terme (horizon 2015) Singapour, IT Hub où se concentrent les centres de décision régionaux (zone ASEAN) multinationales

87 Analyse des opportunités Audiovisuel

88 Audiovisuel en Australie Contexte, indicateurs et tendances 9 millions de foyers (plus de 23 millions d habitants). Revenus de l industrie en 2013 :» Free-to-air : 4.4 Mds EUR» Pay-TV : 2.2 Mds EUR (ARPU très élevé 80 ) Réseau hertzien éteint Télévision interactive : HBB-TV dès le 1 er semestre 2014 L ombre de Netflix pèse sur Foxtel Foyers recevant la TNT Env. 100% (déploiement complété) Foyers Abonnés Câble/Satellite 30% Foyers Abonnés IPTV 9% 88

89 Pay-TV : 3 acteurs Autres Audiovisuel en Australie Acteurs Free-to-air : 7 réseaux dont 2 publics et 2 affiliés - Câble - Satellite (Austar) - IPTV - IPTV - Partenariat opérateurs Infrastructure - SVOD TNT 89

90 Opportunités Audiovisuel en Australie Des usages modernes : multi-screen, VOD, catch-up TV Croissance attendue de l IPTV : +300% en 5ans Partenariats innovant : Telstra avec Google Chromecast Télévision mobile : Fin 2013, Telstra couvrait 85% de la population en 4G Tournage de blockbusters en cours : Unbroken (Angelina Jolie) et Mad Max (Russell Crowe). 90

91 Contexte L Audiovisuel en Indonésie Concept de grands conglomérats asiatiques et tendance à fusionner les nombreux acteurs du marché. Une chaîne d état, 11 chaînes privées nationales, 5 payantes, 300 chaînes de télévision locales et 1800 stations de radios; L Indonésie fonctionne encore à près de 100 % avec la TV analogique. Passage en 2014 au numérique; Le secteur de la TV en Indonésie est principalement basé sur le marché du data ; Normes DVB-T2 et DVB-H; Multiplication des offres & marques pour toucher l ensemble de la population (fracture sociale importante). Ouverture du marché de l audiovisuel aux étrangers (ETI-PME uniquement) Indicateurs Taux de pénétration de la télévision 58,1% ; Nombre de foyers Indonésiens ayant une TV: 36,28 millions; Pay TV ARPU : 12 USD; Les chaînes de TV diffusent en moyenne 90% de programmes locaux; Les revenus de la publicité sont estimés à 2,5 Mds USD.

92 L Audiovisuel en Indonésie Acteurs Pay TV: abonnés ( taux de pénétration : 8,7% en 2013 ) = 11 acteurs Cables: Telkomvision (No 2), First Media (No 3), IM2 (Indosat) Satellite: Indovision (No 1), Telkomvision (No 2), OrangeTV, Aora TV, Centrin TV Terrestre: Nexmedia IPTV: licence attribuée à Groovia TV (Telkom) et Indosat (IM2) et en 2013 First Media est entré sur ce marché Free to air & Terrestrial Privé National: Antv, Global TV, Metro TV, MNC TV, RCTI, SCTV, Trans TV, TV one Network: Spacetoon, TempoTV, Kompas TV, b-chanel Local: JakTV, Depok TV, Elshinta TV. Free to air & Terrestrial Public TVRI Producteurs / Distributeurs de contenus audiovisuels: PT Amero - PT Camila - Jive Collection - Pt Partik Regulation & Association Régulation de l audiovisuel (KPI) à Jakarta et en région (décentralisation). The Cable & Satellite Broadcasting Association of Asia (CASBAA)

93 L Audiovisuel en Indonésie Opportunités et menaces / SWOT Opportunités Mesure de l audimat (1 acteur américain actuellement sur le marché: Nielsen); L Indonésie prévoit d'opérer la transition vers la Télévision Numérique Terrestre de 2014 à 2018; Marché de la télévision payante en pleine croissance + 25 % chaque année; Multiplication des offres & marques de packages pour toucher l ensemble de la population ; Fort besoin en contenu multimédia numérique pour tous les supports existants et en développement: TNT, TV Satellite, IPTV. Initiatives de convergence à suivre de près; Triple-play et quadruple-play : projets à moyen terme; Le Depkominfo étudie également un projet de loi dit «multimédia» afin de favoriser la convergence des médias et le développement de nouveaux services interactifs pour la télévision : VOD, jeux, transactions bancaires, paiement d impôts («T-government»); Intérêt pour les techniques de digitalisation de la source jusqu'au set box des télévisions dans les foyers, qu il faudrait simplifier, bon marché et polyvalents (alerte au tsunami, etc.). Le Conseil Supérieur de l Audiovisuel indonésien souhaite nouer des relations avec son homologue français. Menaces Quota au niveau des programmes télévisuels favorisant les contenus locaux en bahasa indonesia; Censure contrôlée par le Régulateur (CSA Indonésien); Le ministère impose la séparation des activités de diffuseur de celles de fournisseur de contenus

94 L Audiovisuel en Indonésie Stratégie des opérateurs

95 Audiovisuel Contexte et indicateurs Le secteur des médias de Singapour affiche de solides performances, avec un taux de croissance annuel de 6,8% entre 1997 et Il a représenté un chiffre d'affaires de plus de 18,2 milliards SGD (11 MDS d euros). En 2005, l'industrie employait plus de personnes et a créé 4,9 Mds (3 Mds Euros) de valeur ajoutée. Plus d un milliard de dollars singapourien (0,6 Mds d euros) de fonds étrangers sont venus alimenter des projets dans la cité- Etat.

96 Audiovisuel Acteurs Media Development Authority (MDA), l autorité en charge de la régulation et du développement industriel du secteur; Mediacorp, la principale chaîne de TV et de radio de Singapour, qui souhaite développer de nouvelles de télévision numérique; Les telco : StarHub, le première câblo-opérateur qui offre des services de télévision, mais également des services de téléphonie mobile. Singtel, qui de la TV numérique avec son offre Moi TV (plate-forme Internet). Nouveau Player : Google-You Tube ; CISCO Systems

97 Audiovisuel Opportunités HD, la télévision mobile, la consommation mobile; TV et vidéo OTT; Les jeux video, l interactivité. Avec nouveaux emplois et 6 Mds d de création de valeur ajoutée d ici 2018, l Economic Development Board (EDB) positionne Singapour comme un «hub» majeur en Asie du Sud-Est pour les marché des médias digitaux et de l Entertainment. Une aide de 40 % à la co-production est ouverte par la MDA dont a su profiter Lucas film, Ubisoft

98 Audiovisuel et jeux vidéo Contexte et indicateurs Taille du marché et chiffres clés Le revenu global du secteur télévisuel au Vietnam est estimé à 2,5 Mds USD en 2012 Foyers recevant la TNT Foyers Abonnés Satellite Foyers Abonnés Câble Foyers Abonnés IPTV Fort potentiel de la Pay-TV ( en 3 ans) marché estimé à 10 M d abonnés en 2012 (satellite, câble, TNT et IPTV) soit un CA de 200 MUSD avec une croissance annuelle estimée entre 20% et 25%, grâce à la qualité des programmes et des images. Faible taux de couverture : seulement 20% des foyers en province sont couverts Domination de la TV d Etat gratuite : 22 M d usagers fin 2012 Prix de la VOD/IPTV attractif : VND soit 3,20 USD/mois

99 Audiovisuel et jeux vidéo Contexte et indicateurs En 2012, le marché domestique des contenus numériques a engendré 1,3 Md USD dont 250 MUSD pour le seul secteur des jeux vidéo. Les jeux mobile représentent 70% des téléchargements Concentration dans le online gaming en croissance de +20%/an. En 2012, le CA engendré par les applications mobiles dépassait les 480 MEUR. Les jeux mobile représentent 48% et continuent de se développer très rapidement (+68%/an). 38% des revenus des entreprises de services mobiles proviennent des jeux de hasard et des paris sportifs (football) encore interdits au Vietnam, 32% des jeux mobiles et 11% des sonneries personnalisées pour téléphones portables. Un vietnamien passe en moyenne 29,1 heures/semaine sur les plates-formes en ligne, les réseaux sociaux, les sites de jeux en ligne, de presse, de vidéo, etc., loin devant ses voisins de l ASEAN.

100 Audiovisuel et jeux vidéo Acteurs Décideurs MIC (ministère de l Information et de Communication) ABEI (Authority of Broadcasting and Electronic Information) 26 diffuseurs de contenu (ayant la licence) + 19 en attente TV câblée TV satellite Développeurs et éditeurs de jeux vidéo Success story : Flappy Bird

101 Opportunités Audiovisuel et jeux vidéo Plan gouvernemental pour migrer vers la TNT (norme DVB-T2). Développement de co-entreprises : AVG (privé)/conax, VTC/Sigma Designs. Objectif de couverture : 80% en 2015 puis 100% du territoire en Localisation des contenus : La loi vietnamienne exige que tous les documentaires et films étrangers soient diffusés avec sous-titrages ou traduction simultanée en vietnamien. 75 chaînes étrangères diffusées au Vietnam sont concernées. Enormes besoins en applications, services et contenu mobiles ou en ligne en particulier dans l entertainment et les media. SMART TV (3D/Tactile) est un marché de niche, avec seulement 3% du marché en 2013.

102 Chiffres clés Audiovisuel en ASEAN-O Pop. PIB/hab. Croissanc e PIB (%) Note envt des affaires Nbr de Foyers En million Abonnés Pay TV En million Abonnés à IPTV Singapour 5,3 M USD 3,7% A1 nc 1, Malaisie 29,3 M USD 5,3% A3 6,7 3, Indonésie 250 M USD 5,7% C 71 3, Philippines 97,7 M USD 6,6% B 14 1,2 nc Thaïlande 64,4 M USD 2,9% A3 22 nc nc Vietnam 89,3 M USD 5,4% C 22 4, Birmanie 60 M USD 6,0% NR Australie 22,7 M USD 2,3% A1 9 2, TENDANCES Foyers bien équipés (avec fortes ventes de TV LCD et plasma). TNT à développer en norme DVB-T sur l ensemble de l ASEAN-O. Montée en puissance de l IPTV. Matériel/Logiciel : PVR, QoS, HbbTV, second screen, multi-screen, mobile video Contenu : besoin de nouveautés/exclusivités pour les canaux de distribution et partenariats de co-production Satellite très développé en Malaisie, Thaïlande et en Indonésie. Programme spécifique (production) à Singapour (+ arrivée Eutelsat).

103 Environnement des affaires et clés du succès Focus : Australie, Indonésie, Singapour et Vietnam

104 Faire des affaires en Australie Vous serez testés sur votre capacité à rester réactif malgré la distance!! Une culture du «mateship» (camaraderie) dans l entreprise et à l extérieur. Tenue professionnelle requise, dans le doute, mettez la cravate Attention à l accent australien, différent de l accent américain et anglais. Système du "Common Law" Importance accordée à la jurisprudence. Etablir le bon contrat afin de se protéger contre l incertitude créée par l absence de codification de certaines règles. Il est mal vu d étendre les réunions au-delà du temps imparti. Attention à l accent! 104

105 Faire des affaires en Indonésie Les Indonésiens n ont pas de nom de famille Importance des titres (Pak, Ibu, Sri etc.) Ne pas fixer vos interlocuteurs dans les yeux Les Indonésiens fonctionnent beaucoup à l affectif (sourire) Confirmer ses rdv d affaires le jour même La ponctualité n étant pas une règle d or en Indonésie, il est inutile de s impatienter Utilisation de la main droite UNIQUEMENT Garder son calme en toute occasion et veiller aux risques de «perte de face» S appuyer sur un partenaire de confiance, sans toutefois s abstenir d autres conseils Le Networking est indispensable. Implantation indispensable pour approcher le secteur public.

106 Faire des affaires à Singapour L origine des clients singapouriens? In fine, très certainement le gouvernement à travers une des composantes de «Singapore Inc.» Mais aussi peut-être le siège asiatique d une MNC? (37000 sociétés étrangères dont 7000 sièges régionaux de MNCs) Des clients qui paient cash Des clients qui respectent les règles de concurrence (même les consortiums comportant des entités publiques) Des clients exigeants techniquement Des clients qui connaissent aussi TOUS vos concurrents Et in fine des marges parfois fines mais un effet de vitrine

107 Faire des affaires au Vietnam Quelques règles d or à suivre : 4P : Présence, Prudence, Patience et Persévérance Soyez court, précis et méthodique. Le temps de discussion est doublé par le recours à l interprète Poser le maximum de questions afin de bien saisir les attentes de vos interlocuteurs. Faites attention aux réactions de vos interlocuteurs! Privilégiez une tenue vestimentaire business (cravate pour les hommes). Adoptez une attitude d écoute active. Montrer de l intérêt pour le pays, la culture, voire la famille de votre interlocuteur. Prévoyez un grand nombre de cartes de visite (en anglais)! Ecueil à éviter : Ne jamais faire perdre la face à votre interlocuteur. Ne pas couper la parole. Evoquer la politique ou l histoire du Vietnam. La guerre et la colonisation sont des événements que tout le monde connaît évidemment, mais n oubliez pas que l histoire du Vietnam contemporain commence en Montrer du doigt, privilégiez une main à plat pour désigner des objets ou des directions. Les gestes exubérants, parler trop vite et très fort ou s emporter sont malvenus. La distance, la discrétion et la courtoisie sont indispensables.

108 Programmation TIC 2014 des Bureaux UBIFRANCE en ASEAN et Océanie

109 «Mieux communiquer» en ASEAN-O

110 Autres événements NTIS en ASEAN-O

Club Idaho Consulting # 1

Club Idaho Consulting # 1 Club Idaho Consulting # 1 Jeudi 27 octobre 2011 à 19h 20h30 Eclairages et discussion autour de la TV connectée réalité, perspectives et impacts Ordre du jour - Tour de table - Présentation de la synthèse

Plus en détail

Opportunités du secteur de l IT et des Télécommunications- Internet en Inde (et en Asie du Sud)

Opportunités du secteur de l IT et des Télécommunications- Internet en Inde (et en Asie du Sud) Opportunités du secteur de l IT et des Télécommunications- Internet en Inde (et en Asie du Sud) Sylvain BIARD Chef de Pôle NTIS (Nouvelles Technologies, Innovation et Services) UBIFRANCE Inde Bombay, le

Plus en détail

DONNÉES DE VIETTEL. Au Vietnam : Nom de l'enseigne : Viettel

DONNÉES DE VIETTEL. Au Vietnam : Nom de l'enseigne : Viettel PROFIL VIETTEL Viettel est le premier groupe vietnamien dans le secteur des télécommunications et de l'informatique, le pionnier dans la généralisation des services de télécommunications dans les zones

Plus en détail

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012 Résumé L investissement direct étranger à Taïwan en 212 L Union Européenne est le premier investisseur étranger à Taïwan (31,9 Mds USD en 212). Dans l autre sens, Taïwan est à l origine d environ 226 Mds

Plus en détail

Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso,

Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso, Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso, Président de la Commission européenne, au Conseil européen des 24 et 25 octobre 213 Indice de compétitivité

Plus en détail

Chapitre 1 : Le marché de l internet chinois

Chapitre 1 : Le marché de l internet chinois Chapitre 1 : Le marché de l internet chinois I. Les chiffres clés du marché chinois... 13 Quelques repères sur le marché de l Internet chinois... 13 Une connexion de plus en plus rapide, le développement

Plus en détail

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos annonce le projet d acquisition de l activité d externalisation informatique de Xerox Atos et Xerox vont établir une coopération

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME

LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME LES CHIFFRES CLÉS DU NUMÉRIQUE ET LES BONNES PRATIQUES DE NUMÉRISATION DES TPE /PME EN FRANCE, L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE EST CRÉATRICE D EMPLOIS ET DE CROISSANCE MAIS POURRAIT REPRÉSENTER ENCORE PLUS AU REGARD

Plus en détail

Perspectives de l économie Internet de l OCDE 2012 Principales conclusions

Perspectives de l économie Internet de l OCDE 2012 Principales conclusions Perspectives de l économie Internet de l OCDE 212 Principales conclusions Conçu à l origine comme un moyen de relier différents ordinateurs par le réseau téléphonique, l Internet connecte aujourd hui des

Plus en détail

Agenda. EBU - New Media Forum 2006. Neuf cegetel en bref. Image du marché français du haut débit et de la télévision payante.

Agenda. EBU - New Media Forum 2006. Neuf cegetel en bref. Image du marché français du haut débit et de la télévision payante. EBU - New Media Forum 2006 22 Juin 2006 Agenda Neuf cegetel en bref Image du marché français du haut débit et de la télévision payante L offre neuf TV Applications & évolutions 2 1 Qui sommes-nous? Un

Plus en détail

1 INTRODUCTION... 9 2 LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION EN ITALIE... 15 3 CONCLUSIONS... 37 4 REFERENCES... 41 5 REPERTOIRE DES ENTREPRISES...

1 INTRODUCTION... 9 2 LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION EN ITALIE... 15 3 CONCLUSIONS... 37 4 REFERENCES... 41 5 REPERTOIRE DES ENTREPRISES... Page 7 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 9 1.1 LE CONTEXTE SOCIO-ECONOMIQUE ITALIEN...9 1.2 LE MARCHÉ ITALIEN DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION...11 2 LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION

Plus en détail

Pierre De Dobbeleer. Spécialiste Project Management, Electronique, Réseaux et télécommunications

Pierre De Dobbeleer. Spécialiste Project Management, Electronique, Réseaux et télécommunications Pierre De Dobbeleer Contact: 11 rue Rogier, 5000 Namur 3éme étage Tel: +32 471 37 64 82 Age: 46 ans Divorcé, 2 enfants Spécialiste Project Management, Electronique, Réseaux et télécommunications Domaines

Plus en détail

Les industries de la communication et les industries de la culture au Japon dans un contexte de fort développement des. 29 avril 2011-INSTITUT GALILEE

Les industries de la communication et les industries de la culture au Japon dans un contexte de fort développement des. 29 avril 2011-INSTITUT GALILEE Les industries de la communication et les industries de la culture au Japon dans un contexte de fort développement des réseaux à très haut débit 29 avril 2011-INSTITUT GALILEE Valéria Young, Doctorant

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Étude de marché : les applications mobiles

Étude de marché : les applications mobiles Étude de marché : les applications mobiles Étude de marché : les applications mobiles Tep Chann Nimmith Tek Blandine Andrieu Master 2 Création et Editions Numériques PLAN Introduction 1. Petit historique

Plus en détail

ATELIERS OCOVA ALPMEDNET

ATELIERS OCOVA ALPMEDNET ATELIERS OCOVA ALPMEDNET OCOVA AlpMedNet un projet ALCOTRA pour le développement des entreprises & la valorisation des territoires porté par la Régie Micropolis, financé par l Europe, l Etat français &

Plus en détail

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise TIC (Technologies de l'information et de la communication) Panorama L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise La taille du marché (en PIB réel) des technologies

Plus en détail

Session 9: Suivi de la mise en œuvre de plans nationaux large bande

Session 9: Suivi de la mise en œuvre de plans nationaux large bande Forum Régional de l UIT/BDT sur les aspects économiques et financiers des Télécommunications/TIC pour l'afrique Brazzaville, Republic of Congo 18-19 February 2014 Session 9: Suivi de la mise en œuvre de

Plus en détail

Le marché des Technologies de

Le marché des Technologies de Chambre de Commerce Française de Grande-Bretagne Lincoln House, 300 High Holborn, London WC1V 7JH Par Anne-Laure Albergel, Chef de Projet Le marché des Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012

Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012 Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012 Juin 2012 Sextant Expertise 27, Boulevard des Italiens 75002 Paris Tél. : 01 40 26 47 38 www.sextant-expertise.fr Société inscrite à l ordre des

Plus en détail

Vietnam FICHE PAYS. Données générales. Données politiques

Vietnam FICHE PAYS. Données générales. Données politiques Source : «GEOATLAS.com 2009 Graphi-Ogre» Données générales Superficie : 331 698 km² Capitale : Hanoi Monnaie : dong (VND) Langue : vietnamien ou khin Population : 90,5 millions d habitants (mai 2012) ;

Plus en détail

Conférence Toulouse Décembre 2007

Conférence Toulouse Décembre 2007 Conférence Toulouse Décembre 2007 _1 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations qui expriment des objectifs établis sur la base des appréciations

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2011

RESULTATS ANNUELS 2011 RESULTATS ANNUELS 2011 22 Mars 2012 Une vision claire et constante depuis 2003 : les contenus digitaux ne peuvent pas être 100% gratuits I LE POSITIONNEMENT Aider les media et les services en ligne à bâtir

Plus en détail

Country factsheet - Juin 2014 Singapour

Country factsheet - Juin 2014 Singapour Country factsheet - Juin 2014 Singapour Sa superficie s étend sur quelques 700 km² et sa population ne dépasse que de peu les 5 millions d habitants, mais du point de vue de la compétitivité et de la modernité,

Plus en détail

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique OBservatOire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Atelier sur les systèmes d information et de communication dans le secteur public: Etat des lieux, défis et orientations

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

Digital Lëtzebuerg Conférence de presse du 20 octobre 2014

Digital Lëtzebuerg Conférence de presse du 20 octobre 2014 Digital Lëtzebuerg Conférence de presse du 20 octobre 2014 Initiative «Digital Lëtzebuerg» Pour la définition, l élaboration et la mise en œuvre d une stratégie numérique globale pour le Luxembourg 1.

Plus en détail

Etude de marché de la Vidéo à la Demande en France

Etude de marché de la Vidéo à la Demande en France Etude de marché de la Vidéo à la Demande en France Présenté par : Damien Guiavarch Sommaire 1. Introduction... 3 2. Présentation de la VàD... 4 2.1 Technologie de la VàD... 4 2.2 La VàD dans le monde...

Plus en détail

Rapport d activité du 1 er semestre 2013. Octobre 2013

Rapport d activité du 1 er semestre 2013. Octobre 2013 Rapport d activité du 1 er semestre 2013 Octobre 2013 Astellia PROFIL 2 Depuis plus de 13 ans Un pure player du monitoring et de l optimisation des réseaux 2G, 3G, 4G Un pionnier dans la gestion de l expérience

Plus en détail

Sécurité. Le 27 mars 2013. Mathieu Poujol Consultant Principal, m.poujol@pac-online.com

Sécurité. Le 27 mars 2013. Mathieu Poujol Consultant Principal, m.poujol@pac-online.com Sécurité Le 27 mars 2013 Mathieu Poujol Consultant Principal, m.poujol@pac-online.com PAC 2013 Pierre Audoin Consultants (PAC) Pierre Audoin Consultants (PAC) est une société privée d étude et de conseil,

Plus en détail

Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication: Des Réalisations Importantes et des Perspectives Prometteuses

Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication: Des Réalisations Importantes et des Perspectives Prometteuses REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère des Technologies de la Communication Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication: Des Réalisations Importantes et des Perspectives Prometteuses Grâce

Plus en détail

SALON INTERNATIONAL DU MULTIMEDIA ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SIMEN)

SALON INTERNATIONAL DU MULTIMEDIA ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SIMEN) SALON INTERNATIONAL DU MULTIMEDIA ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SIMEN) Cité de la démocratie,libreville du 01 au 04 Décembre 2006 28/04/2006 eme II EDITION «Une rencontre pour la promotion des partenariats

Plus en détail

Marché des télécoms B2B : Boostez les ventes de vos revendeurs grâce au marketing digital!

Marché des télécoms B2B : Boostez les ventes de vos revendeurs grâce au marketing digital! Marché des télécoms B2B : Boostez les ventes de vos revendeurs grâce au marketing digital! 20 Juin 2013 Roy LUCKE - Virak TEP A qui s adresse ce webinar? A qui s adresse ce webinar? - Responsables Channel

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

Orange Business Services

Orange Business Services Orange Business Services agenda 1 2 3 le Groupe France Telecom Orange Orange Business Services stratégie 4 références 2 1 le Groupe France Telecom Orange 3 un des principaux opérateurs de télécommunications

Plus en détail

Votre cloud est-il net?

Votre cloud est-il net? Votre cloud est-il net? Avril 2012 greenpeace.fr Mettre en marche une révolution énergétique 03 2 Votre cloud est-il net? Frank van Biemen / EvoSwitch / Greenpeace Greenpeace Votre cloud est-il net? Résumé

Plus en détail

IGEL : Le «cloud sourcing», un nouveau marché pour les clients légers

IGEL : Le «cloud sourcing», un nouveau marché pour les clients légers Communiqué de presse IGEL : Le «cloud sourcing», un nouveau marché pour les clients légers IGEL considère que le cloud computing est l élément central d une nouvelle vague d externalisation dont les petites

Plus en détail

Maria Mercanti- Guérin Maître de conférences CNAM PARIS. Nouvelles tendances du e-marketing et nouveaux métiers du Web

Maria Mercanti- Guérin Maître de conférences CNAM PARIS. Nouvelles tendances du e-marketing et nouveaux métiers du Web Maria Mercanti- Guérin Maître de conférences CNAM PARIS Nouvelles tendances du e-marketing et nouveaux métiers du Web L actualité d Internet ou plutôt quelques faits marquants LE E-G8 LA GUERRE TOTALE

Plus en détail

Dossier de presse French Tech Tour Canada

Dossier de presse French Tech Tour Canada 2015 Dossier de presse French Tech Tour Canada Business France Amérique du Nord Bureaux de Toronto et Montréal Mars 2015 Organisé par Business France Amérique du Nord, le French Tech Tour Canada a été

Plus en détail

Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne. Résumé

Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne. Résumé Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne Résumé 1 Rapport 2012 de l Observatoire de la téléphonie mobile en Afrique subsaharienne Au cours de la dernière décennie,

Plus en détail

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique observatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

STRATEGIES INTERNET INTRODUCTION AUX. Vers une approche globale de la présence sur Internet

STRATEGIES INTERNET INTRODUCTION AUX. Vers une approche globale de la présence sur Internet INTRODUCTION AUX STRATEGIES INTERNET Vers une approche globale de la présence sur Internet 2008 Philippe FLOC H Strategic Consulting Tous droits réservés Introduction aux Strategies Internet 22/02/2008

Plus en détail

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME La PME Marocaine Levier de développement économique et d innovation Saad Hamoumi Président de la commission PME Rencontre des PME Ibéro Américaines et d Afrique du Nord Madrid 22 octobre 2012 I: L économie

Plus en détail

CONVERGENCE IP EN AFRIQUE : IMPACT SUR LES SERVICES VOIX ET SMS

CONVERGENCE IP EN AFRIQUE : IMPACT SUR LES SERVICES VOIX ET SMS CONVERGENCE IP EN AFRIQUE : IMPACT SUR LES SERVICES VOIX ET SMS SESSION 1 : L IMPACT DU DÉVELOPPEMENT DE L INTERNET ET DES OTT SUR LA VOIX (DÉCLIN DE LA VOIX? NOUVEAUX SERVICES?) PRÉSENTÉ PAR GLOBAL VOICE

Plus en détail

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Exportation et développement Canada Juin 2012 Quelques mots sur EDC Organisme de crédit à l exportation du Canada créé

Plus en détail

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21%

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 mai 2015 Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Leader sur le marché de

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets L économie numérique entame une nouvelle phase de son évolution notamment avec le développement de l Internet des objets et la future 5G. Ces avancées ouvrent la voie à l avènement

Plus en détail

Future TV Stratégies 2020

Future TV Stratégies 2020 Future TV Stratégies 2020 M10212 - Juillet 2010 Market & Data Report www.idate-research.com Gilles Fontaine Directeur Général Adjoint g.fontaine@idate.org Florence Le Borgne Directrice de la Business Unit

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE RÉSULTATS ANNUELS 2014 Revenus, résultat opérationnel et bénéfice net pour les activités poursuivies en augmentation Renforcement du leadership du Groupe sur le marché de la télévision

Plus en détail

L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse

L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse IoT Capteurs Connectés Yverdon Nov 2014 L Internet des Objets : Une opportunité à saisir pour la Suisse Jean-Paul Bardyn, Vice-President, CTO Le Marché de l Internet des Choses Le Marché des Objets Connectés

Plus en détail

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Extraits d analyses publiées par MARKESS International Emmanuelle Olivié-Paul epaul@markess.com

Plus en détail

Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Octobre 2014. 9 e ÉDITION RGP. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Octobre 2014. 9 e ÉDITION RGP. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION RGP SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET RGP 2. Date de création Société indépendante

Plus en détail

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011»

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» (Étude préparée par Raymond Chabot Grant Thornton) Faits: Le PIB généré par le

Plus en détail

LEADER EUROPÉEN DES SOLUTIONS DE GESTION ET DE DIFFUSION DE CONTENUS SÉCURISÉS SUR LE WEB, LA TV, ET LE MOBILE

LEADER EUROPÉEN DES SOLUTIONS DE GESTION ET DE DIFFUSION DE CONTENUS SÉCURISÉS SUR LE WEB, LA TV, ET LE MOBILE LEADER EUROPÉEN DES SOLUTIONS DE GESTION ET DE DIFFUSION DE CONTENUS SÉCURISÉS SUR LE WEB, LA TV, ET LE MOBILE ipercast international -- http://www.ipercast.com -- info@ipercast.net -- Tel. +33 (0)1 72

Plus en détail

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE Leading Digital Together 2 3 Capgemini Consulting, le leader français de la transformation digitale Une force de frappe de 900 consultants en France et de

Plus en détail

DEPLOIEMENT DES INFRASTRUCTURES A FIBRES UNE REPONSE DE L INDUSTRIE AUX ENJEUX OPTIQUES ET DES SERVICES TRES HAUT DEBIT

DEPLOIEMENT DES INFRASTRUCTURES A FIBRES UNE REPONSE DE L INDUSTRIE AUX ENJEUX OPTIQUES ET DES SERVICES TRES HAUT DEBIT Développement du numérique DEPLOIEMENT DES INFRASTRUCTURES A FIBRES OPTIQUES ET DES SERVICES TRES HAUT DEBIT UNE REPONSE DE L INDUSTRIE AUX ENJEUX SOCIETAUX, DE CROISSANCE ET D EMPLOI SUR LE TERRITOIRE

Plus en détail

Cloud Computing dans le secteur de l Assurance

Cloud Computing dans le secteur de l Assurance Cloud Computing dans le secteur de l Assurance AG FANAF Ouagadougou Février 2014 Agenda Le Cloud Computing C'est quoi? Adoption du Cloud Computing en assurance Exemples d initiatives «Cloud Computing»

Plus en détail

Cours 3. Japon-Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales. I. Les deux pôles principaux de l Asie orientale

Cours 3. Japon-Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales. I. Les deux pôles principaux de l Asie orientale Thème 3 Dynamiques des grandes aires continentales Question 3 - L Asie du Sud et de l Est : les enjeux de la croissance Cours 3. Japon-Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales Quel pays assurera,

Plus en détail

APPROCHE AU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL À L INTERNATIONAL

APPROCHE AU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL À L INTERNATIONAL international business experts APPROCHE AU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL À L INTERNATIONAL OUTILS ET CLÉS DE SUCCÈS Par Jalal Benbrahim, MD - Wink Consulting OBJECTIF DU SÉMINAIRE Partager les éléments à prendre

Plus en détail

Orange donne une nouvelle dimension à sa stratégie entreprise

Orange donne une nouvelle dimension à sa stratégie entreprise Orange donne une nouvelle dimension à sa stratégie entreprise Trente mois après le lancement d Orange Business Services, qui a renforcé sa position dominante sur le segment B2B et affiche une croissance

Plus en détail

Trois modèles de croissance

Trois modèles de croissance Trois modèles de croissance Par Jean Berg Senior Vice President, Estin & Co Il existe trois modèles de croissance : la croissance organique, la croissance par acquisition organique, la croissance par acquisition

Plus en détail

«Le Web participatif et les contenus créés par les utilisateurs : Web 2.0, wikis et réseaux sociaux»

«Le Web participatif et les contenus créés par les utilisateurs : Web 2.0, wikis et réseaux sociaux» «Le Web participatif et les contenus créés par les utilisateurs : Web 2.0, wikis et réseaux sociaux» Le partage des contenus sur Internet : mythes et réalités L Association des services internet communautaires

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

INVESTIR EN FRANCE : Réalisation

INVESTIR EN FRANCE : Réalisation INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT En 2014, 1 014 décisions d investissement en France ont créé ou maintenu 26 535 emplois. 1 er pays en Europe

Plus en détail

Pourquoi et comment pour les éditeurs de logiciels français faire évoluer leur business model traditionnel grâce au cloud computing?

Pourquoi et comment pour les éditeurs de logiciels français faire évoluer leur business model traditionnel grâce au cloud computing? Soutenance MUST 2014 28/04/2014 Pourquoi et comment pour les éditeurs de logiciels français faire évoluer leur business model traditionnel grâce au cloud computing? Participant : Gilles d Arpa Tuteur:

Plus en détail

Développement du numérique PROJET DE «FEUILLE DE ROUTE POUR UNE STRATEGIE NATIONALE DE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT» OBSERVATIONS DE LA FIEEC

Développement du numérique PROJET DE «FEUILLE DE ROUTE POUR UNE STRATEGIE NATIONALE DE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT» OBSERVATIONS DE LA FIEEC Développement du numérique PROJET DE «FEUILLE DE ROUTE POUR UNE STRATEGIE NATIONALE DE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT» OBSERVATIONS DE LA FIEEC Février 2013 Les infrastructures de réseaux très haut débit

Plus en détail

PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL

PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL La solution simple et efficace aux 3 défis majeurs de la direction informatique. Des bénéfices concrets,

Plus en détail

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique USAGES DES TIC - ENTREPRISES ÉQUIPEMENT NUMÉRIQUE Utilisation des TIC en 2013 des entreprises France

Plus en détail

SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE

SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE Introduction Depuis plus de 30 ans, Syntec Numérique, première chambre syndicale des métiers du numérique, représente les entreprises de son secteur pour défendre

Plus en détail

Résultats de l exercice 2014 Paris, 20 mars 2015

Résultats de l exercice 2014 Paris, 20 mars 2015 Résultats de l exercice 2014 Paris, 20 mars 2015 NOTRE PROFIL Solutions logicielles pour l optimisation des flux vidéo multi-écrans INNOVATION Création en 2003 Des logiciels aux avantages compétitifs décisifs

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

L événement des solutions et applications mobiles

L événement des solutions et applications mobiles L événement des solutions et applications mobiles Mobility for business 11 & 12 octobre 2011 Edito Pour Vous, nous avons crée un événement entièrement dédié aux solutions et applications mobiles : Mobility

Plus en détail

Présentation. Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance

Présentation. Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance Présentation Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance 1 Prodware en bref Editeur de briques logicielles sectorielles et métiers Intégrateur hébergeur des grands

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

GROUPE NUMERICABLE-SFR. Le Projet

GROUPE NUMERICABLE-SFR. Le Projet GROUPE NUMERICABLE-SFR Le Projet 2015 SOMMAIRE ÉDITO Les chiffres clés 2014 5 Le réseau 7 Les activités 9 Les ambitions 13 La stratégie 21 Le savoir-faire 22 La gouvernance 23 Le groupe Numericable-SFR

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA VOIP AU MEXIQUE : PRESENTATION DU SECTEUR DES TIC... 9 1.1 SITUATION DU SECTEUR DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA

SOMMAIRE 1 LA VOIP AU MEXIQUE : PRESENTATION DU SECTEUR DES TIC... 9 1.1 SITUATION DU SECTEUR DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA Page 7 SOMMAIRE 1 LA VOIP AU MEXIQUE : PRESENTATION DU SECTEUR DES TIC... 9 1.1 SITUATION DU SECTEUR DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION... 9 1.1.1 Présentation générale... 9 1.1.2

Plus en détail

Innovation & Internationalisation (I²)

Innovation & Internationalisation (I²) Partenariats d intérêt mutuel bien compris, tout azimut Les inter-pme panafricaines et internationales réalisées massivement Innovation & Internationalisation (I²) L Afrique se tire elle-même du marécage

Plus en détail

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 01. Bpifrance en bref 02. L offre pour les entreprises innovantes L investissement

Plus en détail

transformer en avantage compétitif en temps réel vos données Your business technologists. Powering progress

transformer en avantage compétitif en temps réel vos données Your business technologists. Powering progress transformer en temps réel vos données en avantage compétitif Your business technologists. Powering progress Transformer les données en savoir Les données sont au cœur de toute activité, mais seules elles

Plus en détail

Playbook du programme pour fournisseurs de services 2e semestre 2014

Playbook du programme pour fournisseurs de services 2e semestre 2014 Playbook du programme pour fournisseurs de services 2e semestre 2014 Sommaire 3 Bienvenue dans le programme VSPP (VMware Service Provider Program) 4 Présentation de VMware vcloud Air Network 5 VMware vcloud

Plus en détail

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU UNE NOUVELLE VISION POUR DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU Tendances du e-commerce dans le Monde E-Commerce en Tunisie Nouvelle Stratégie de Développement du E- commerce en Tunisie

Plus en détail

Conférence du 14 juin 2012

Conférence du 14 juin 2012 Soutenu par : Conférence du 14 juin 2012 «Mobile banking : les premiers succès et les défis du futur» Présentation Le mobile banking est un formidable vecteur d inclusion financière. Des offres de mobile

Plus en détail

Comment choisir son smartphone?

Comment choisir son smartphone? + Comment choisir son smartphone? Sommaire Ø Critère n 1 : l ergonomie Ø Critère n 2 : le système d exploitation Ø Critère n 3 : les capacités techniques Ø Critère n 4 : la connectivité Ø Critère n 5 :

Plus en détail

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE?

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Quel impact de l expansion chinoise sur l économie mondiale? Rencontres économiques, 18 septembre

Plus en détail

Le marché des logiciels en France Perspectives d évolution pour le channel

Le marché des logiciels en France Perspectives d évolution pour le channel Le marché des logiciels en France Perspectives d évolution pour le channel Le nouveau paradigme de l IT IDC Visit us at IDC.com and follow us on Twitter: @IDC 2 L arrivée de nouvelles technologies insuffle

Plus en détail

Environnement Zebra Link-OS version 2.0

Environnement Zebra Link-OS version 2.0 Environnement Zebra Link-OS version 2.0 Pour répondre aux nouvelles attentes et à une hausse de la demande en appareils à la fois mobiles, intelligents et connectés au Cloud, Zebra Technologies a créé

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? - Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale...

Plus en détail

Résultats annuels 2012

Résultats annuels 2012 www.gfi.fr Résultats annuels 2012 1 Disclaimer Disclaimer Cette présentation peut contenir des informations de nature prospective relatives à la situation financière, aux résultats, aux métiers, à la stratégie

Plus en détail

Les données massives de Copernicus : vers un nouveau paradigme. Hervé Jeanjean Cnes

Les données massives de Copernicus : vers un nouveau paradigme. Hervé Jeanjean Cnes Les données massives de Copernicus : vers un nouveau paradigme Hervé Jeanjean Cnes 1 Règlement Copernicus du 03/04/2014 : cadre politique, organisationnel et financier Règlement délégué du 12/07/2013 sur

Plus en détail

L économie de la télévision de rattrapage

L économie de la télévision de rattrapage L économie de la télévision de rattrapage Medianalyses Scholè Marketing Sommaire I. SYNTHESE... 4 A. Le succès d audience de la télévision de rattrapage... 5 1. Environ un tiers de la population concernée...

Plus en détail

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile BAROMOBILE EDITION 2011 Le baromètre de l internet mobile «Le monde change» Alors que les smartphones poursuivent leur envolée, le trafic de données sur le téléphone mobile explose. Il devrait être multiplié

Plus en détail

REUNION D INFORMATION

REUNION D INFORMATION REUNION D INFORMATION 23 juillet 2015 M É T I E R S F A I T S M A R Q U A N T S R É S U L T A T S O B J E C T I F S & P L A N D A C T I O N S SERVICES CLOUD ET LOGICIELS DE GESTION MÉTIER EXPERTISES MÉTIER

Plus en détail

10 th World Telecommunication/ICT Indicators Meeting (WTIM-12) Bangkok, Thailand, 25-27 September 2012

10 th World Telecommunication/ICT Indicators Meeting (WTIM-12) Bangkok, Thailand, 25-27 September 2012 10 th World Telecommunication/ICT Indicators Meeting (WTIM-12) Bangkok, Thailand, 25-27 September 2012 Information document Document INF/3-F 31 August 2012 French SOURCE: TITLE: Autorité Transitoire de

Plus en détail

Source de rentabilité et de croissance pour les intégrateurs IT

Source de rentabilité et de croissance pour les intégrateurs IT Source de rentabilité et de croissance pour les intégrateurs IT Présentation 2012 Présentation complète de CLS Page 1 Nous aidons nos clients intégrateurs à surfer sur les nouvelles vagues technologiques,

Plus en détail

L externalisation un vecteur de développement du cabinet BPO Services France. Atelier Solution

L externalisation un vecteur de développement du cabinet BPO Services France. Atelier Solution L externalisation un vecteur de développement du cabinet BPO Services France Intervenants : Régis BIZIEN, EC et CAC Cabinet MBV, Paris Christophe BERNARD, Consultant NSG Phase 2 Brice BLAZY, Directeur

Plus en détail

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE

POURQUOI INVESTIR EN FRANCE POURQUOI INVESTIR EN FRANCE UN PAYS SITUÉ AU CŒUR DU MARCHÉ EUROPÉEN AVEC UNE PORTE D ACCÈS À LA ZONE EMEA 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 UNE PUISSANCE ÉCONOMIQUE DE RANG MONDIAL La France est la 2 e puissance

Plus en détail

République Tunisienne Ministère de l Industrie l Technologie à la Technologie

République Tunisienne Ministère de l Industrie l Technologie à la Technologie République Tunisienne Ministère de l Industrie l et de la Technologie Secrétariat d état d à la Technologie 26 mai 2011 26 mai 2011 El -GhazalaTechnopark: Atelier sur les systèmes d information et de communication

Plus en détail