AIDE AU PILOTAGE. BO Web intelligence Session 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AIDE AU PILOTAGE. BO Web intelligence Session 1"

Transcription

1 AIDE AU PILOTAGE BO Web intelligence

2 Sommaire 1. Présentation Générale A quoi sert Business Objects? De quoi est composé Business Objects? Quelle utilité? Qu est-ce que SIR-OBJET? Qu existe t-il aujourd hui? Que puis-je faire avec? Utilisation de SIR-OBJET dans l établissement Le module de conception (DESIGNER) Le module CMC (Centrale Management Console) Le Module Web Intelligence Infoview Méthodologie de création de rapports Univers Document BO L éditeur de requête L interface business objects Utiliser un document existant But Principes Exercice Utilisation des filtres Définition d'un filtre Filtres prédéfinis Filtres personnalisés Création d'un nouveau document But Principes Exercice : Création d'une liste de mandats Création d'un tableau croisé But Principes Exercice: Création d'une situation budgétaire Ajout d'une requête supplémentaire sur le document: But Principes Exercice: Ajout de données fournisseurs sur le tableau précédent /59

3 7. Exploration de l'univers Exécution Utilisation de la décomposition des dates en mois/trimestre But Principes Exercice: Réalisation d'une Situation budgétaire à partir des pièces SIREPA Formatage d'un document But Principes Exercice Filtres express / Volet Filtres But Principes Exercice Classement de données But Principes Exercice Création d'un Journal comptable But Principes Exercice /59

4 1. Présentation Générale 1.1 A quoi sert Business Objects? Constituer, produire et partager tout rapport ou graphe dont les données sont stockées sur des supports informatiques (même hétérogènes) Trois concepts essentiels permettent à l utilisateur d obtenir une représentation compréhensible de son système d information l univers la classe l objet (représentation graphique partielle ou totale d une ou plusieurs bases de données) (regroupement logique d objets de même thème) (élément le plus fin de l univers, il correspond à une information brute ou calculée) 4/59

5 1.2 De quoi est composé Business Objects? Modules d administration et de conception CMC : Déploiement et administration de BO DESIGNER : Conception et mise à disposition des univers Modules d utilisation WEB INTELLIGENCE: Outil d interrogation, d analyse des données et de création de documents. CMC : Centrale Management Console Desktop Intelligence : Client lourd installé sur le poste Web Intelligence : Web Intelligence est une technologie permettant d utiliser BusinessObjects via un simple navigateur Web. Cela minimise considérablement les problèmes de déploiement usuels. La phase principale de déploiement se fait lors de l installation du serveur BusinessObjects et de la première utilisation de l outil. 5/59

6 1.3 Quelle utilité? Business Objects est une solution intégrée d aide à la décision Toutes les sources d informations de l établissement peuvent être agrégées. Il offre une puissance d analyse multidimensionnelle souvent inexistante dans les progiciels. Il est un outil complémentaire d aide à la décision indispensable. La réponse aux attentes spécifiques de chaque site. 6/59

7 1.4 Qu est-ce que SIR-OBJET? GFI a développé SIR-OBJET (Système d Information Relationnel - OBJET) Objectif : Masquer la complexité technique en offrant aux utilisateurs une vision METIER par le biais d une interface graphique simple. SIREPA ORACLE 10G SIR-OBET 7/59

8 1.5 Qu existe t-il aujourd hui? SirepaCG SirepaCV SirepaBU SirepaEX SirepaMA SirepaAN SirepaAP SirepaGE SirepaMC SIR-OBJET, c est aussi un catalogue de documents «prêts à l emploi» SirepaEX : L univers représentant le noyau de base de l offre SIR-OBJET. Il offre le potentiel d accès à l information budgétaire et comptable. maximum SirepaBU : L univers spécialisé d analyse des éléments budgétaires. SirepaCG : L univers de comptabilité générale et auxiliaire. SirepaCV : L univers dédié aux gestionnaires de conventions simple et de ressources affectées. SirepaMA : L univers d analyse des marchés et contrats. SirepaAP : L univers d analyse des programmes pluriannuels. SirepaAN : L univers de l analyse analytique approfondie. SirepaGE : Univers indépendant multi-domaines de données agrégées (très simple d utilisation) SirepaMC : L univers d analyse du «paramétrage» de sirepa Il existe également un univers dédié au module GFD (Gestion des frais de déplacements) et un univers dédié au module Immos. 8/59

9 1.6 Que puis-je faire avec? «Ce que vos besoins vous imposent et votre créativité vous suggère» Suivi de gestion, Analyse financière Tableaux de bords,... 9/59

10 1.7 Utilisation de SIR-OBJET dans l établissement Les modules: Module DESIGNER Le module de conception : création des univers Module Central Management Console (CMC) Le module d administration : gestion des Utilisateurs, des droits et des accès Module «Infoview» Le module d utilisation (Business Objects) 10/59

11 1.8 Le module de conception (DESIGNER) En tant que Designer, c est GFI qui modifie les univers : lors de l évolution de Sirepa (nouvelle version, nouveau module ) ou à la demande des établissements éventuellement «Modélisation» Représentation METIER Connaissance du métier et de SIREPA Autres utilisations BO est utilisable pour les bases de données des autres applications de l établissement. 11/59

12 1.9 Le module CMC (Centrale Management Console) Le module CMC permet de gérer le référentiel, les utilisateurs, les groupes utilisateurs ainsi que divers paramétrages impactant Web Intelligence 12/59

13 1.10 Le Module Web Intelligence Le module Web Intelligence permet d'accéder aux informations des systèmes d'information (base de données Sirepa pour ce qui nous intéresse ici) puis d'exécuter des requêtes et enfin de présenter les résultats de la façon que nous le souhaitons. C'est le module utilisé pour cette formation. 13/59

14 1.11 Infoview Infoview est un portail Web permettant l'accès aux différents éléments de BO. Par ce portail, nous accédons entre autre aux documents Web Intelligence («Webi») Infoview facilite l'organisation des éléments de BO 14/59

15 1.12 Méthodologie de création de rapports Une démarche «raisonnable» de construction de vos rapports SIR-OBJET: Déterminer ses besoins précis : maquette, formatage Adéquation fonctionnelle : vérifier que les objets nécessaires sont disponibles dans le(s) univers. Règles de gestion : Les conditions à mettre en œuvre pour obtenir le résultat voulu. Volumétrie et test : Savoir estimer et vérifier le résultat obtenu. Distribution et partage : import/export (référentiel ) 15/59

16 1.13 Univers Un univers est une représentation «métier» d éléments contenus dans une base de données. L objectif est de masquer la complexité technique et d offrir un ensemble de possibilités d interrogation. Objet Un univers est composé de plusieurs objets qui correspondent aux différentes informations de la base de données que les utilisateurs vont pouvoir manipuler. Ces objets sont nommés en utilisant le vocabulaire SIREPA et non un quelconque jargon technique. Exemples : dans SIREPA, sont regroupés des objets tels Numéro engagement, objet engagement,montant HTR engagement etc. Un indicateur est un objet qui retourne une information qui peut être analysée. Cette information est très souvent numérique et résulte d un calcul de type cumul, comptage, maximum, minimum, moyenne. Exemples : Montant engagé HTR, Crédits actuels dépenses, etc. Une dimension est un objet qui retourne une information qui servira d axe d exploration ou de synchronisation. Cette information est très souvent de type alphanumérique ou de type date. Exemples : Numéro d'engagement, Objet engagement, etc. Une information est un objet qui est rattaché à une dimension et qui donne une information supplémentaire (de détail) sur la dimension. Ces objets n ont pas vocation à servir d axe d exploration ou de synchronisation. Exemples : la dimension Libellé Etablissement, associée au code de ce même établissement.. Par construction, les indicateurs sont "sémantiquement dynamiques" : les valeurs retournées dépendent des dimensions utilisées dans la requête. C est l association d un indicateur et d une dimension (ou de plusieurs) qui donne un sens précis à l indicateur dans une requête. Ainsi par exemple, avec l indicateur Montant engagé HTR et les dimensions Code fournisseur et SG1 : Indicateur Montant engagé HTR = Montant engagé HTR pour tous les fournisseurs sur tous les SG1. Indicateur Montant engagé HTR + dimension SG1 = Montant engagé HTR pour tous les fournisseurs par SG1. Indicateur Montant engagé HTR + dimension SG1 + dimension code fournisseur = Montant engagé HTR par fournisseurs et par SG1. etc. Les possibilités d interrogation sont quasiment illimitées... 16/59

17 Classes et sous-classes Un univers peut contenir plusieurs centaines d objets. Pour faciliter la recherche d un objet dans l univers, ceux-ci sont regroupés par thème dans des classes et des sous-classes. Le principe est similaire à l organisation en dossiers et sous-dossiers des documents stockés dans un ordinateur. Par exemple, dans l univers SIREPA EXECUTION, nous pourrons trouver une classe Exécution contenant la sous classe Dépenses contenant la sous classe engagement regroupant les différents objets relatifs à l'engagement : Code engagement, objet engagement, Montant HTR engagement, etc. Dans Web Intelligence, les classes et les sous-classes sont représentées graphiquement par une icône de dossier. Liste de valeurs Une liste de valeurs est une liste associée à un objet, la plupart du temps de type dimension, et donne les valeurs possibles de l objet. Exemples : liste de valeurs de l objet SG1 :Les différents SG1 de votre établissement liste de valeurs de l objet Exercice : 2010,2011,2012,... Une liste de valeurs n est pas forcément figée ; en effet, son contenu peut évoluer au cours du temps, selon les valeurs saisies dans SIREPA Document BO Définition Un document est un fichier créé avec l application Web Intelligence. Ce document peut contenir plusieurs fournisseurs de données et comporter plusieurs rapports, eux-mêmes composés de plusieurs blocs. Rapport Le rapport est l espace de travail central dans Web Intelligence, dans lequel vous allez afficher, analyser et mettre en forme les données. Un document Web Intelligence peut contenir plusieurs rapports, et chaque rapport peut comporter plusieurs pages. Le rapport dans un document Web Intelligence est similaire à la notion de feuille dans un classeur Excel. Par exemple, le premier rapport du document peut contenir une balance budgétaire et les deux autres rapports présenter des analyses plus détaillées (Liste des mandats, des ORV etc.). Comme dans Excel, les différents rapports d un document seront accessibles par des onglets : Un rapport peut contenir plusieurs blocs et cellules en provenance d un ou plusieurs fournisseurs de données. 17/59

18 Bloc Il existe trois types de blocs : Les tableaux (simples, par opposition aux tableaux croisés). Les tableaux croisés. Les graphes. Cellule La cellule est destinée à contenir une information individuelle, par exemple un titre. Fournisseur de données Un fournisseur de données est un mécanisme qui permet d aller chercher des données de l établissement ou des données personnelles pour les inclure dans un document. Un document peut utiliser plusieurs fournisseurs de données pour constituer les différents blocs. Requête Une requête est un fournisseur de données particulier qui utilise les objets d un univers. C est le seul fournisseur de données utilisé dans les documents Webi. Pour l application Web Intelligence Rich Client (non étudiée ici), il existe d autres types de fournisseurs de données, les plus fréquemment utilisés étant les fichiers de données personnels (Excel, access, openoffice...). Lorsqu un fournisseur de données est exécuté, les données correspondantes sont chargées et stockées dans le document Web Intelligence, dans une structure interne appelée microcube. Référentiel L'administrateur BusinessObjects met en place un référentiel dans lequel il pourra définir des utilisateurs, leur attribuer des droits, et mettre en place des structures pour la diffusion des univers et le partage des documents. Ceci se fait avec le CMS (non étudié ici). 18/59

19 1.15 L éditeur de requête Il nous permettra, en utilisant un langage métier (la comptabilité), de générer des requêtes SQL Les différentes parties de la fenêtre: La partie de gauche liste les objets de l'univers La partie en haut à droite nous permet de préciser les données que l'on souhaite utiliser. La partie en bas à droite: sous quelles conditions (exemple : exercice = 2010) 19/59

20 1.16 L interface business objects 20/59

21 2. Utiliser un document existant 2.1 But Découvrir l'environnement BO WEB Intelligence Se connecter à Business Object Ouvrir un document existant Le rafraichir Faire un aperçu avant impression L'enregistrer sous différents formats 2.2 Principes Se connecter à Business Object: Pour se connecter à BusinessObjects 1. Lancez votre navigateur Internet. 2. Faites-le pointer vers InfoView en utilisant le signet ou l'url fourni par votre administrateur système. 21/59

22 Ouvrir un document Pour ouvrir un document existant Cliquer sur liste de documents. Naviguer dans l'arborescence à gauche Double cliquer sur le document en question 22/59

23 Actualiser les donnée : En cliquant sur ce bouton, et si les requêtes le prévoient, on accèdera à un formulaire qu'il faudra renseigner (par exemple : quel exercice? Quel établissement?) Puis on cliquera sur exécuter. Enregistrer un document Enregistrer le document : «Enregistrer sous» Permet de l'enregistrer dans un dossier ou une catégorie «Enregistrer sur mon ordinateur comme» Permet de l'avoir à disposition en local sur son ordinateur et dans un format à choisir entre Excel, Acrobat Reader, CSV, CSV avec options. 23/59

24 2.3 Exercice Se connecter à Business Object Ouvrir le document BUDGET_REALISE Le rafraichir Faire un aperçu avant impression L'enregistrer au format Webi, PDF, XLS 24/59

25 3. Utilisation des filtres 3.1 Définition d'un filtre Un filtre permet de limiter les données renvoyées par une requête. (par exemple on mettra comme filtre «code établissement= -votre etablissement-») Code sur 3 caractèreres et non le libellé de l'etablissement Filtres de requêtes et filtres de rapports Dans un document Web Intelligence un filtre peut être positionné à deux niveaux : Au niveau des requêtes Dans ce cas, on ne ramène en local que les informations nécessaires Au niveau des rapports On ramène toutes les données qui seront filtrées dans les différents blocs. Les différentes Catégories de filtres Plusieurs types de filtres peuvent être définis. Filtres prédéfinis : filtres élaborés par le designer (GFI dans notre cas) et disponibles dans l univers. Filtres personnalisés : filtres construits par l utilisateur Invites : filtres interactifs qui sont activés au moment de l exécution de la requête en demandant à l utilisateur de fournir certaines valeurs utilisées par le filtre. 25/59

26 3.2 Filtres prédéfinis Les filtres prédéfinis sont créés dans l univers par le designer de l univers et utilisables directement dans la construction d une requête Web Intelligence. Dans Infoview ils sont repérables par une icône particulière : (un entonnoir ) Les filtres pré définis les plus utilisés : choix exercice choix établissement 26/59

27 3.3 Filtres personnalisés Ils sont créés lors de l élaboration de la requête. Un filtre personnalisé permet de sélectionner des données répondant à un critère précis. Par exemple, l utilisateur souhaite connaître la liste des mandats de tel SG2 ou encore ceux dont le montant dépasse un seuil donné. Dans Infoview un filtre personnalisé peut être créé de deux manières différentes : en utilisant un filtre express ; en passant par l éditeur de filtres. Filtre élaboré avec l éditeur de filtres Faites glisser dans la zone Filtres de la requête l objet à filtrer depuis la zone Données. Vous pouvez faire un glisser-coller depuis la zone Objets du résultat si l élément y figure déjà. Un filtre simple se présente sous la forme d un triptyque Objet/Opérateur/Opérande. Dans Webi un filtre simple ou filtre unitaire utilise trois types d éléments : un objet à filtrer ; un opérateur ; un opérande (valeur). Par exemple Objet à filtrer Opérande Opérateur 27/59

28 Liste des opérateurs Egal à L objet de la condition est égal à l opérande. Pas Egal à L objet de la condition est différent de l opérande. Supérieur à L objet de la condition est strictement supérieur à l opérande. Supérieur ou égal à L objet de la condition est supérieur ou égal à l opérande. Inférieur à L objet de la condition est strictement inférieur à l opérande. Inférieur ou égal à L objet de la condition est inférieur ou égal à l opérande. Entre L objet de la condition est compris entre deux opérandes (bornes incluses). Pas entre L objet de la condition n est pas compris entre deux opérandes (bornes exclues). Dans liste L objet de la condition est égal à une ou plusieurs des valeurs de l opérande (qui est une liste de valeurs). Pas dans liste L objet de la condition est égal à aucune des valeurs de l opérande (qui est une liste de valeurs). Non renseigné L objet de la condition est vide (aucune valeur). N est pas nul L objet de la condition n est pas vide (n importe quelle valeur). Correspond au modèle L objet de la condition correspond à un modèle défini par l opérande. Le modèle peut être construit en utilisant deux caractères spéciaux : le caractère souligné (_) marque la présence d exactement un caractère. Le caractère pourcent (%) marque la présence d au moins un caractère. Cet opérateur est particulièrement utile pour poser des conditions du type "commence par" ou "contient". Par exemple, "commence par DUP" s écrit "correspond au modèle "DUP%" et "contient PON" s écrit "correspond au modèle %PON% ". Différent du modèle L objet de la condition ne correspond pas au modèle défini par l opérande. A la fois Cet opérateur est un cas particulier de combinaison de requêtes Sauf Cet opérateur est un cas particulier de combinaison de requêtes. 28/59

29 Choix d un opérande Liste des opérandes : Constante Permet de saisir une constante comme opérande dans la condition. Liste des valeurs Permet d afficher la liste de valeurs associée à l objet pour sélectionner une ou plusieurs valeurs comme opérande dans la condition. Ces valeurs sont extraites de la base de données par Webi. Sélectionner plusieurs valeurs dans la liste n est possible que lorsque l opérateur utilisé est Dans liste ou Pas dans liste. Invite L utilisation d une invite permet de construire un filtre dynamique qui permettra à l utilisateur de choisir une valeur au moment de l exécution de la requête. Cela permet notamment à un utilisateur d avoir un filtre dynamique qu il n a pas besoin de modifier dans l éditeur de requête après sa création. Supposons que, en tant qu'ordonnateur, nous désirions connaître, la liste des mandats pour tel SG2. 29/59

30 L objet utilisé dans un filtre peut être inclus ou non dans le résultat de la requête. Pour supprimer un filtre cliquez sur le filtre dans la zone Filtres de la requête puis appuyez sur la touche [Suppr] ou encore faites un clic droit sur le filtre et sélectionnez l option Supprimer qui apparaît dans le menu. Pour modifier un filtre dans la zone Filtres de la requête, cela consiste à modifier soit l opérande soit l opérateur. Il n est pas possible de modifier l objet à filtrer. Si vous tenez à modifier l objet à filtrer, il faut supprimer tout le filtre puis en créer un nouveau. Combiner les filtres Web Intelligence permet de combiner plusieurs filtres. 30/59

31 4. Création d'un nouveau document 4.1 But Créer notre premier document Webi 4.2 Principes Création d'un document web intelligence Liste des univers disponibles 31/59

32 Nous sommes alors dans l'éditeur de requête. Avant toutes choses, Si ce n'est déjà fait, nous allons afficher les barres de menu: Pour cela il faut nous positionner sur le rapport. Lors de la création du document, nous sommes dans l'éditeur de requête On peut modifier le rapport en cliquant sur ce bouton 32/59

33 Ici les barres d'outils sont affichées: Si ce n'est pas le cas : Nous pouvons cliquer maintenant sur le bouton «Modifier la requête» 33/59

34 4.3 Exercice : Création d'une liste de mandats BUT: Réaliser notre première requête et notre premier tableau 1ÈRE PARTIE: Créer un rapport listant : date de liquidation, numéro de mandats, objet, statut et montant HTR pour votre établissement et l'exercice courant. 2 ÈME PARTIE: Ajouter les conditions suivantes : Il est demandé de ne rapatrier que les mandats dont le statut est payé ou pris en charge. 3ÈME PARTIE: Formatage du document: Modifier le titre Totaliser la colonne Montant 34/59

35 ELÉMENTS DE RÉPONSE : la requête de la 1ère partie: Le tableau attendu: 35/59

36 5. Création d'un tableau croisé 5.1 But Suite de l'exploration de l'univers Exécution et création d'un tableau croisé: présentation de données en lignes et en colonne. 5.2 Principes Lors de la création du tableau à partir de la requête: On clique avec le bouton droit et on accède ainsi au menu nous permettant de choisir «Transformer en» Puis on choisira: 36/59

37 Si on souhaite créer un nouveau tableau croisé (sans modifier les tableaux précédents) On utilisera, sur le panneau latéral, l'onglet «modèle» qui nous permettra de sélectionner le modèle de tableau croisé. 37/59

38 5.3 Exercice: Création d'une situation budgétaire Sur un nouveau document, créer un tableau croisé qui affiche les «Crédits actuels recettes», le «cumul des titres», le «cumul des réductions», le «cumul des réimputations» par «SG2» et «compte budgétaire» Ajouter un critère: pour la section de fonctionnement uniquement Modifier la requête afin de pouvoir : saisir plusieurs SG1 à la fois changer de SG1 à chaque exécution Enregistrer le document au format webi au format PDF au format excel 38/59

39 ELÉMENTS DE RÉPONSE: Tableau attendu: Enregistrement au format excel: 39/59

40 Enregistrement au format PDF 40/59

41 6. Ajout d'une requête supplémentaire sur le document: 6.1 But Appréhender un document multi-requêtes 6.2 Principes En cliquant sur «Modifier la requête» Puis sur «Ajouter une nouvelle requête» nous pourrons créer une nouvelle requête basée sur l'univers «exécution» ou bien tout autre univers disponible. 41/59

42 6.3 Exercice: Ajout de données fournisseurs sur le tableau précédent PARTIE 1 Sur un autre rapport du même document, afficher le code, le nom du fournisseur, le code SIRET et le montant engagé HTR pour ceux dont ce montant est compris entre deux valeurs à saisir pour un exercice et un établissement à choisir. PARTIE 2 Sur un autre tableau, à coté du précédent, afficher la liste des fournisseurs, références factures, montant TTC des factures qui ont été liquidées le jour de leur réception PARTIE 3 Renommer les requêtes Renommer les rapports 42/59

43 ELÉMENTS DE RÉPONSE: PARTIE 1: On combinera les classes «fournisseurs» et «exécution budgétaire dépenses engagements» On utilisera l'opérateur «entre» dans les conditions PARTIE 2: Prendre comme condition date liquidation égal a objet et choisir la date de réception 43/59

44 7. Exploration de l'univers Exécution Utilisation de la décomposition des dates en mois/trimestre 7.1 But Continuer l'exploration de l'univers exécution. Utiliser les données concernant les pièces* de SIREPA, savoir élaborer des conditions plus complexes Utiliser la décomposition des dates en mois et trimestre pour établir des listes selon ces critères. 7.2 Principes Au cours de création d'une requête, nous pouvons balayer les différents objets disponibles. Nous nous attacherons aux mandats et/ou aux titres. Les dates, dans les univers Sirepa, sont systématiquement décomposées en année trimestre mois Par exemple la date de mandatement se présentera ainsi, après avoir cliqué sur + dessus: Nous pourrons ainsi nous servir de ces données dans nos requêtes. 44/59

45 7.3 Exercice: Réalisation d'une Situation budgétaire à partir des pièces SIREPA PARTIE 1: Sur un nouveau document, afficher la liste des clients** et le montant HT des titres pour le premier trimestre de plusieurs exercices.. PARTIE 2: Modifier la requête afin de pouvoir : Choisir le trimestre à chaque exécution Saisir un trimestre différent pour chaque exercice d analyse * Pièces: Mandat, ORV, Réimputation de dépense, Titre, Réduction de titre, Réimputation de recette ** On pourra remplacer les clients / titres par les fournisseurs / mandats 45/59

46 ELÉMENTS DE RÉPONSE: PARTIE 1: REQUETE: PARTIE 2: REQUETE: 46/59

47 8. Formatage d'un document 8.1 But Savoir mettre en forme un document 8.2 Principes Propriétés: En utilisant les propriétés du tableau ou de la cellule, nous pourrons formater le texte dans la police, la couleur de nos choix. Placer une Rupture Pour cela, se positionner dans la colonne à traiter et cliquer sur le bouton: Résultat sur le SG2: 47/59

48 Créer une section Pour cela, se positionner dans la colonne à traiter et cliquer sur le bouton droit: Puis choisir : Résultat sur le SG2: (Il est sorti du tableau) 48/59

49 8.3 Exercice PARTIE 1: Créer un rapport listant les SG1, les SG2 le compte budgétaire, les crédits actuels (dépenses) et le disponible à engager pour un exercice et un établissement à choisir. PARTIE 2: Appliquer une rupture sur les SG1 PARTIE 3: Supprimer la rupture Créer une section, une somme Ajouter un logo éventuellement. Faire des sous-totaux 49/59

50 ELÉMENTS DE RÉPONSE La requete: Utiliser les propriétés des cellules : Par exemple : propriétés des cellules d'en-tête (retour à la ligne, centré) 50/59

51 Une présentation possible: 51/59

52 9. Filtres express / Volet Filtres 9.1 But Mettre des filtres dans des tableaux. 9.2 Principes Nous avons vu comment filtrer les données via l'éditeur de requête. Il s'agit maintenant de filtrer les données d'un tableau. 2 possibilités: Filtre express Après s'être positionné sur une colonne, Cliquer sur: Puis choisissez 52/59

53 Volet Filtre Cliquer sur: La zone suivante s'affiche: Faire glisser le champ à filtrer de la partie données vers cette zone. Le masque suivant apparaît: On choisira ensuite un opérateur et une valeur 53/59

54 9.3 Exercice Faire une liste de Commandes* SG2, Numéro de la commande, objet, Date de saisie, date de visa ordonnateur, Montant commandé Mettre un filtre express sur le SG2 Le supprimer Utiliser le volet Filtres: - Mettre un filtre sur des SG2 - Mettre comme filtre une fourchette de dates *A adapter au besoin. (si l'établissement n'utilise pas le module Commande) 54/59

55 10. Classement de données 10.1 But Trier les données d'un tableau sur un critère. Extraire les n premiers ou les n derniers éléments selon ce critère Par exemple : Quelles sont les 10 factures les plus élevées de l'exercice? 10.2 Principes Cliquer sur le bouton: On obtient la fenêtre: 55/59

56 10.3 Exercice Sur un nouveau document, afficher un tableau présentant le détail des 10 plus importantes factures fournisseurs d un établissement et exercice donnés (SG1, SGn, nom du fournisseur, réf., numéro, objet, montant TTC ) Créer un maître sur SG1 et SGn Totaliser les zones montant 56/59

57 11. Création d'un Journal comptable 11.1 But (Facultatif. Cet exercice nécessite la connaissance de la Comptabilité Générale Sirepa) Découverte et Utilisation de l'univers Comptabilité Générale 11.2 Principes Nous créons un nouveau document en choisissant au départ l'univers «Comptabilité Générale» Les classes principales de cet univers: 57/59

58 11.3 Exercice Réalisation d'un Journal Général de SIREPA Variante: Réalisation d'une liste de pièces. 58/59

59 RÉSULTAT ATTENDU: Remarque: Nous n'avons pas fait de sélection sur le fait que les écritures étaient validées ou non au journal général. Ce qui fait que la date n'est pas renseignée pour les pré-écritures. Il aurait été évidemment possible de mettre un critère: «écritures validées» 59/59

Introduction à Business Objects. J. Akoka I. Wattiau

Introduction à Business Objects. J. Akoka I. Wattiau Introduction à Business Objects J. Akoka I. Wattiau Introduction Un outil d'aide à la décision accès aux informations stockées dans les bases de données et les progiciels interrogation génération d'états

Plus en détail

Introduction : présentation de la Business Intelligence

Introduction : présentation de la Business Intelligence Les exemples cités tout au long de cet ouvrage sont téléchargeables à l'adresse suivante : http://www.editions-eni.fr Saisissez la référence ENI de l'ouvrage RI3WXIBUSO dans la zone de recherche et validez.

Plus en détail

SAP BusinessObjects Web Intelligence (WebI) BI 4

SAP BusinessObjects Web Intelligence (WebI) BI 4 Présentation de la Business Intelligence 1. Outils de Business Intelligence 15 2. Historique des logiciels décisionnels 16 3. La suite de logiciels SAP BusinessObjects Business Intelligence Platform 18

Plus en détail

Applications XIR2/26

Applications XIR2/26 Desktop Intelligence XI Niveau Support d applications Desktop Intelligence XI Niveau Applications XIR/6 v Ce document ne peut en aucun cas, en partie ou en totalité, être copié, photocopié, reproduit,

Plus en détail

Formation SAP BI Webi R4

Formation SAP BI Webi R4 Formation SAP BI Webi R4 08/10/2014 Integrated Business intelligence 1 Programme Introduction au Web Intelligence Démarrage de Web Intelligence (webi) Requêtes Exercice Rapport Exercice Barre d'outils

Plus en détail

Cours BOXI R3 Infoview

Cours BOXI R3 Infoview DIRECTION DE LA FORMATION ORGANISATION ET GESTION INFORMATIQUE DE LA FORMATION EPFL-VPAA-DAF-OGIF Bâtiment BP Station 16 CH 1015 Lausanne Tél. : E-mail : Site web: +4121 693.48.08 statistiques.formation@epfl.ch

Plus en détail

BUSINESS OBJECTS V5 / V6

BUSINESS OBJECTS V5 / V6 BUSINESS OBJECTS V5 / V6 Durée Objectif 2 jours L objectif de ce cours est de savoir utiliser le logiciel BUSINESS OBJECTS pour faire des interrogations multi - dimensionnelles sur les univers BO et de

Plus en détail

Business Objects Note d utilisation simplifiée depuis passage à BI4

Business Objects Note d utilisation simplifiée depuis passage à BI4 Business Objects Note d utilisation simplifiée depuis passage à BI4 I. Se connecter à Business Objects L accès à Business Objects se déroule, comme pour la version précédente, en saisissant vos identifiants

Plus en détail

InfoDalo. Fiches utilisateurs

InfoDalo. Fiches utilisateurs InfoDalo Fiches utilisateurs 1 Version du document 1 Date Février-Mars 2012 Editeur MEDDTL / CPII / DOE / GAD / Si Logement Rédacteurs T. DEFLORAINE 2 Sommaire Sommaire Introduction...5 I Installation...6

Plus en détail

BO XI 3 Nouvelles Fonctionnalités

BO XI 3 Nouvelles Fonctionnalités BO XI 3 Nouvelles Fonctionnalités PNE Décisionnel CPII / DO Est Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Le parcours pédagogique Sage Business Intelligence. Utilisateur Niv I BO XI 3.0 WebI pour Sage 1000 2 jours

Le parcours pédagogique Sage Business Intelligence. Utilisateur Niv I BO XI 3.0 WebI pour Sage 1000 2 jours Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d Information, Directeur Administratif et Financier, Optez pour les «formations Produits» Nous vous proposons des formations vous permettant

Plus en détail

Manuel Utilisateur Parcours 3. Analyse. Version Octobre 2008 Parcours3 2.0

Manuel Utilisateur Parcours 3. Analyse. Version Octobre 2008 Parcours3 2.0 Manuel Utilisateur Parcours 3 Analyse Version Octobre 2008 Parcours3 2.0 PARCOURS3 Réf : Parcours3 2.0 Analyses 2008.doc Octobre 2008 Page 1/55 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 4 2. PRESENTATION GENERALE...

Plus en détail

Système d information pour le suivi des aides au logement

Système d information pour le suivi des aides au logement CETE de l'est département Aménagement et Développement Durables Fiches Utilisateur Réseau Scientifique et Technique SISAL Système d information pour le suivi des aides au logement CETE Est Centre d'études

Plus en détail

Exercice 4.1 Gestion des rapports

Exercice 4.1 Gestion des rapports Exercice 4.1 Gestion des rapports Déplacer un document vers un autre dossier Copier un document vers un autre dossier Renommer un document Supprimer un document Dupliquer un rapport Renommer un rapport

Plus en détail

OSIRIS/ Valorisation des données PORTAIL BO MANUEL UTILISATEUR

OSIRIS/ Valorisation des données PORTAIL BO MANUEL UTILISATEUR OSIRIS/ Valorisation des données PORTAIL BO MANUEL UTILISATEUR HISTORIQUE DES VERSIONS Vers. Date Rédacteur Objet de la modification 1.00 Juillet 2007 GTBO_AGRI Création du document 1.01 Février 2009 SAMOA

Plus en détail

Business Intelligence

Business Intelligence avec Excel, Power BI et Office 365 Téléchargement www.editions-eni.fr.fr Jean-Pierre GIRARDOT Table des matières 1 Avant-propos A. À qui s adresse ce livre?..................................................

Plus en détail

EXERCICE N 5. Notions abordées : Créer une rupture personnalisée. Créer un titre à l aide du maître/section et d une formule

EXERCICE N 5. Notions abordées : Créer une rupture personnalisée. Créer un titre à l aide du maître/section et d une formule EXERCICE N 5 Notions abordées : Créer une rupture personnalisée Créer un titre à l aide du maître/section et d une formule Trier puis masquer un objet Astuce Viviane Demay/DEPP-CISAD Octobre 2014 N.B.

Plus en détail

Important : le nom des variables doit être sur la première ligne et aucune colonne ne doit être laissée sans nom. Ne pas laisser de lignes vides.

Important : le nom des variables doit être sur la première ligne et aucune colonne ne doit être laissée sans nom. Ne pas laisser de lignes vides. EXCEL 2007 Créer un tableau croisé dynamique avec Excel 2007 Un tableau croisé dynamique est un outil qui permet de ressortir rapidement une synthèse à partir d une masse de données. La partie la plus

Plus en détail

EXCEL 2007. Les bases de données

EXCEL 2007. Les bases de données EXCEL 2007 Les bases de données 1 LES BASES DE DONNEES a) Règles de bases... 3 b) Créer une base de données... 3 c) Le tri simple (1 seule clé)... 6 d) Le tri multiple (plusieurs clés)... 6 e) Les filtres...

Plus en détail

4. Créer des compteurs, des curseurs ou des bandes déroulantes : a) Création des objets. b) Affectation à une cellule et réglage du pas.

4. Créer des compteurs, des curseurs ou des bandes déroulantes : a) Création des objets. b) Affectation à une cellule et réglage du pas. Logiciel Excel version Office 2007. Voici une liste non exhaustive de fonctions de ce logiciel en relation avec le stage. Au sommaire : 1. Créer des boutons de raccourci dans une barre d outils: a) Sélection

Plus en détail

Requêtes en Web Intelligence Rich Client

Requêtes en Web Intelligence Rich Client 81 Chapitre 3 Requêtes en Web Intelligence Rich Client 1. Vue d'ensemble Requêtes en Web Intelligence Rich Client Comme nous l'avons évoqué dans un chapitre précédent, la requête sur un univers est le

Plus en détail

Formation BusinessObjects v.6.5. Contenu des Formations

Formation BusinessObjects v.6.5. Contenu des Formations Formation BusinessObjects v.6.5 des Formations TABLE DES MATIERES I. UTILISATEUR BO V.6.5 NIVEAU 1 & 2... 3 DESCRIPTION... 3 PREALABLE... 3 CONTENU... 3 II. INFOVIEW & WEBINTELLIGENCE V.6.5... 4 DESCRIPTION...

Plus en détail

Décisionnel. SI Virtualisé. Performant. Cloud. SAP BusinessObjects. Dashboards. Expertise. Succès. Service Reporting. Finance. SaaS. Web 2.0.

Décisionnel. SI Virtualisé. Performant. Cloud. SAP BusinessObjects. Dashboards. Expertise. Succès. Service Reporting. Finance. SaaS. Web 2.0. Performant Expertise SAP BusinessObjects BI Finance SaaS Formation Cloud Dashboards Web 2.0 Service Reporting Audit Diffusion Internet SI Virtualisé CATALOGUE FORMATION Succès Optimisation Ad-hoc Conseil

Plus en détail

les Formulaires / Sous-Formulaires Présentation...2 1. Créer un formulaire à partir d une table...3

les Formulaires / Sous-Formulaires Présentation...2 1. Créer un formulaire à partir d une table...3 Présentation...2 1. Créer un formulaire à partir d une table...3 2. Les contrôles :...10 2.1 Le contrôle "Intitulé"...11 2.2 Le contrôle "Zone de Texte"...12 2.3 Le contrôle «Groupe d options»...14 2.4

Plus en détail

Manuel d'utilisation

Manuel d'utilisation OUTILS FINANCIERS ET COMPTABLES MicroComptaEng 1.5 Logiciel libre - Licence GNU-GPL Comptabilité en partie double sur Excel Manuel d'utilisation Décembre 2013 Manuel d'utilisation de MicroComptaEng - http://previtab.frloup.com

Plus en détail

A. Vue d'ensemble. Interroger : la gestion des requêtes sous InfoView

A. Vue d'ensemble. Interroger : la gestion des requêtes sous InfoView A. Vue d'ensemble Interroger : la gestion des requêtes sous InfoView Comme nous l'avons évoqué dans un chapitre précédent, la requête sur un univers est le fournisseur de données le plus souvent utilisé

Plus en détail

Sage Customer View (ios) Guide d installation et d utilisation 21.01.2015

Sage Customer View (ios) Guide d installation et d utilisation 21.01.2015 Sage Customer View (ios) Guide d installation et d utilisation 21.01.2015 Tables des matières Sage Customer View (ios) - Guide d installation et d utilisation Tables des matières 2 1.0 Avant-propos 3 2.0

Plus en détail

LES MODULES BUREAUTIQUE

LES MODULES BUREAUTIQUE PRISE EN MAIN D UN MICRO-ORDINATEUR ET DES OUTILS BUREAUTIQUE LES PLUS FREQUEMMENT UTILISES Environnement WIINDOWS Navigateur INTERNET EXPLORER / FIIREFOX Messagerie OUTLOOK & THUNDERBIIRD Traitement de

Plus en détail

SUGARCRM MODULE RAPPORTS

SUGARCRM MODULE RAPPORTS SUGARCRM MODULE RAPPORTS Référence document : SYNOLIA_Support_SugarCRM_Module_Rapports_v1.0.docx Version document : 1.0 Date version : 2 octobre 2012 Etat du document : En cours de rédaction Emetteur/Rédacteur

Plus en détail

LA GESTION BUDGETAIRE

LA GESTION BUDGETAIRE LA GESTION BUDGETAIRE Table des matières Généralités...3 Définition...3 L élaboration d un budget...3 La gestion budgétaire avec BOB Software...4 Mode de fonctionnement...5 Paramétrage...5 Création de

Plus en détail

Recueil des Fiches Concepteurs : Mise en œuvre d un site SharePoint 2013 Juin 2015

Recueil des Fiches Concepteurs : Mise en œuvre d un site SharePoint 2013 Juin 2015 Recueil des s s : Mise en œuvre d un site SharePoint 2013 Juin 2015 Ce document décrit le paramétrage pour la mise en œuvre des fonctionnalités standard de Microsoft SharePoint 2013. NADAP et SharePoint

Plus en détail

PRISE EN MAIN RAPIDE

PRISE EN MAIN RAPIDE PRISE EN MAIN RAPIDE sommaire DÉCOUVREZ VOTRE UNIVERS ELnetdirectionjuridique.fr PAGE CONNECTEZVOUS ET CRÉEZ VOTRE COMPTE PERSONNEL PAGE PERSONNALISEZ VOTRE PAGE D ACCUEIL PAGE 5 5 NAVIGUEZ FACILEMENT

Plus en détail

Une ergonomie intuitive

Une ergonomie intuitive Une ergonomie intuitive Les solutions de la ligne PME offrent une interface de travail proche des usages quotidiens en informatique. Leur ergonomie intuitive facilite la prise en main du logiciel. Une

Plus en détail

Version 3.26. Vecteur Plus. Septembre 2013

Version 3.26. Vecteur Plus. Septembre 2013 MANUEL UTILISATEUR Version 3.26 Vecteur Plus Septembre 2013 20/09/2013 Contact : service.client@vecteurplus.com Page 1 sur 35 SOMMAIRE I. GENERALITES... 3 A. Authentification... 3 B. Organisation des Ecrans...

Plus en détail

La Gestion Electronique de Documents (GED)

La Gestion Electronique de Documents (GED) La Gestion Electronique de Documents (GED) by LegalBox Comment utiliser la fonction de la Gestion Electronique de Documents? Le HUB LegalBox contient une fonction GED (Gestion Electronique de Documents).

Plus en détail

Database Manager Guide de l utilisateur DMAN-FR-01/01/12

Database Manager Guide de l utilisateur DMAN-FR-01/01/12 Database Manager Guide de l utilisateur DMAN-FR-01/01/12 Les informations contenues dans le présent manuel de documentation ne sont pas contractuelles et peuvent faire l objet de modifications sans préavis.

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DE L ESPACE COLLABORATIF (POUR LES COLLABORATEURS)

NOTICE D UTILISATION DE L ESPACE COLLABORATIF (POUR LES COLLABORATEURS) NOTICE D UTILISATION DE L ESPACE COLLABORATIF (POUR LES COLLABORATEURS) Qu est-ce que l espace collaboratif? L espace collaboratif est un service vous permettant à vous, vos associés et collaborateurs

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE Administration Générale de l'enseignement et de la Recherche Scientifique Service général des Affaires pédagogiques, de la Recherche

Plus en détail

Création d un catalogue en ligne

Création d un catalogue en ligne 5 Création d un catalogue en ligne Au sommaire de ce chapitre Fonctionnement théorique Définition de jeux d enregistrements Insertion de contenu dynamique Aperçu des données Finalisation de la page de

Plus en détail

PLAN FORMATION EXCEL 1 er niveau

PLAN FORMATION EXCEL 1 er niveau PLAN FORMATION EXCEL 1 er niveau 1ere partie : présentation générale d'excel Lancement d'excel, Notion de classeur, Création d'un nouveau classeur et enregistrement, Ouverture d'un classeur existant, Description

Plus en détail

EXERCICE N 4. Base Centrale de pilotage. Notions abordées : 0Grouper des valeurs. 1Transformer une formule en variable. 2Transformer en tableau croisé

EXERCICE N 4. Base Centrale de pilotage. Notions abordées : 0Grouper des valeurs. 1Transformer une formule en variable. 2Transformer en tableau croisé Base Centrale de pilotage EXERCICE N 4 Notions abordées : 0Grouper des valeurs 1Transformer une formule en variable 2Transformer en tableau croisé 3Format de nombre 4Poser un tri personnalisé sur une variable

Plus en détail

Tutoriaux : Faites vos premiers pas avec Microsoft Visio 2010

Tutoriaux : Faites vos premiers pas avec Microsoft Visio 2010 Tutoriaux : Faites vos premiers pas avec Microsoft Visio 2010 Les tutoriaux suivants vous guident dans l utilisation de Visio 2010. Certaines vidéos sont disponibles sur le site. Tutoriaux : Faites vos

Plus en détail

BIRT (Business Intelligence and Reporting Tools)

BIRT (Business Intelligence and Reporting Tools) BIRT (Business Intelligence and Reporting Tools) Introduction Cette publication a pour objectif de présenter l outil de reporting BIRT, dans le cadre de l unité de valeur «Data Warehouse et Outils Décisionnels»

Plus en détail

Comptabilité. Guide de prise en main

Comptabilité. Guide de prise en main Comptabilité Guide de prise en main Yourcegid Solos Comptabilité Guide de Prise en main Page 1 Ce guide a pour but de vous faire découvrir rapidement les principales fonctions de l'application Yourcegid

Plus en détail

Comptabilité Auxiliaire

Comptabilité Auxiliaire Comptabilité Auxiliaire Introduction Fonctions principales Paramétrages pré requis Fiche cabinet Création des journaux Création des comptes comptables Module de remise en banque Création d'un bordereau

Plus en détail

Access 2007 THE MISSING MANUAL. Matthew MacDonald. Le manuel qui aurait dû être fourni avec votre logiciel

Access 2007 THE MISSING MANUAL. Matthew MacDonald. Le manuel qui aurait dû être fourni avec votre logiciel Access 2007 Matthew MacDonald THE MISSING MANUAL Le manuel qui aurait dû être fourni avec votre logiciel Table des matières Avant-propos... À propos de l auteur... À propos de l équipe... Remerciements...

Plus en détail

PRISE EN MAIN RAPIDE

PRISE EN MAIN RAPIDE PRISE EN MAIN RAPIDE SOMMAIRE DÉCOUVREZ VOTRE UNIVERS ELnetHSE.fr PAGE CONNECTEZVOUS ET CRÉEZ VOTRE COMPTE PERSONNEL PAGE PERSONNALISEZ VOTRE PAGE D ACCUEIL PAGE 5 5 LANCEZ UNE RECHERCHE PAGE 7 NAVIGUEZ

Plus en détail

LES CHAMPS SPECIFIQUES

LES CHAMPS SPECIFIQUES LES CHAMPS SPECIFIQUES On appelle Champs Spécifiques dans GesCOF la possibilité d ajouter de nouveaux champs de saisie sur les écrans principaux de GesCOF. Vous pouvez ainsi personnaliser vos écrans principaux

Plus en détail

Aide Webmail. L environnement de RoundCube est très intuitif et fonctionne comme la plupart des logiciels de messagerie traditionnels.

Aide Webmail. L environnement de RoundCube est très intuitif et fonctionne comme la plupart des logiciels de messagerie traditionnels. Aide Webmail 1. Découverte de l environnement : L environnement de RoundCube est très intuitif et fonctionne comme la plupart des logiciels de messagerie traditionnels. 1. La barre d application (1) Les

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Excel XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Excel XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Excel XP Aide-mémoire Septembre 2005 Table des matières Qu est-ce que le logiciel Microsoft Excel?... 3 Classeur... 4 Cellule... 5 Barre d outil dans Excel...6 Fonctions habituelles

Plus en détail

Modes Opératoires WinTrans Mai 13 ~ 1 ~

Modes Opératoires WinTrans Mai 13 ~ 1 ~ Modes Opératoires WinTrans Mai 13 ~ 1 ~ Table des matières Facturation... 2 Tri Filtre... 2 Procédures facturation... 3 Transfert Compta... 8 Création d un profil utilisateur... Erreur! Signet non défini.

Plus en détail

XL TAB : nouveautés de la V4 (juillet 2011)

XL TAB : nouveautés de la V4 (juillet 2011) XL : nouveautés de la V4 (juillet 2011) 1/ Intégration d extract et XL dans le ruban d Excel extract et XL sont désormais parfaitement intégrés dans Microsoft Excel (mais la palette du menu de navigation

Plus en détail

Mise en œuvre d un Site Sharepoint-V1

Mise en œuvre d un Site Sharepoint-V1 Mise en œuvre d un Site Sharepoint- MAJ 20/01/2015 Ce document décrit le paramétrage pour la mise en œuvre des fonctionnalités standard de Microsoft SharePoint 2013 NADAP et SharePoint NADAP ( Nouvelle

Plus en détail

TD 5- PRISE EN MAIN DE L OUTIL ACCESS 2007

TD 5- PRISE EN MAIN DE L OUTIL ACCESS 2007 TD 5- PRISE EN MAIN DE L OUTIL ACCESS 2007 Rappels SGBDR : Un SGBDR est un Système de Gestion de Bases de Données Relationnel'. Access est un Système de Gestion'. C'est un logiciel, et en aucun cas, il

Plus en détail

Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique

Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique Taper l adresse du site dans Internet Explorer : http://sig.siceco.fr En cas de problèmes sur l identifiant et/ou Mot de passe contacter : M.

Plus en détail

PRISE EN MAIN RAPIDE Expert-Comptable

PRISE EN MAIN RAPIDE Expert-Comptable PRISE EN MAIN RAPIDE ExpertComptable Toutes les solutions des Éditions Législatives pour votre cabinet SOMMAIRE DÉCOUVREZ VOTRE UNIVERS ELnetexpertcomptable.fr PAGE CONNECTEZVOUS ET CRÉEZ VOTRE COMPTE

Plus en détail

FORMATION GRC EOLE.COM

FORMATION GRC EOLE.COM FORMATION GRC EOLE.COM Support Technique. 04 75 45 37 96 tech@grc-eole.com -- SOMMAIRE FORMATION Eole.com -- Présentation de l Environnement 1. Portefeuille Fiche Historique Intervention Renseignements

Plus en détail

Edition Pilotée XL. Administration et prise en main. 2012 Sage

Edition Pilotée XL. Administration et prise en main. 2012 Sage Edition Pilotée XL Administration et prise en main 2012 Sage Sommaire Avant propos page 3 Administration page 4 Création de Bases de données XL page 5 Droits d accès page 7 Utilisation page 8 Les outils

Plus en détail

Mode opératoire CEGID Business Suite

Mode opératoire CEGID Business Suite Mode opératoire CEGID Business Suite L application «GESTION COMMERCIALE» «Démarrer» «Tous les programmes» «CEGID» «Gestion commerciale» : L application «Gestion commerciale» est composée de plusieurs modules

Plus en détail

1.7.6 Tableaux. 1.7.6.1 Création de tableau

1.7.6 Tableaux. 1.7.6.1 Création de tableau 1.7.6 Tableaux AutoCAD, depuis la version 2005, propose un générateur de tableau qui permet à l utilisateur de créer des tableaux composés de lignes et de colonnes et de saisir des données à l intérieur

Plus en détail

Interroger une base de données

Interroger une base de données Interroger une base de données http://vanconingsloo.be/les-cours/bureautique/access/interroger-une-base-de-donnees Pour interroger une base de données, on utilisera les requêtes. Une requête permet de

Plus en détail

PRISE EN MAIN RAPIDE. Toutes les solutions des Éditions Législatives pour les représentants du personnel

PRISE EN MAIN RAPIDE. Toutes les solutions des Éditions Législatives pour les représentants du personnel PRISE EN MAIN RAPIDE CE Toutes les solutions des Éditions Législatives pour les représentants du personnel SOMMAIRE découvrez votre univers ELnetCE.fr page CONNECTEZVOUS ET CRÉEZ VOTRE COMPTE PERSONNEL

Plus en détail

Communiqué de Lancement

Communiqué de Lancement Communiqué de Lancement Sage 1000 Comptabilité/ Sage 1000 Suite Financière Direction MAPS INTRODUCTION Ce Communiqué de Lancement fait partie d une publication qui a pour vocation de vous présenter les

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION XL Report

NOTICE D UTILISATION XL Report NOTICE D UTILISATION XL Report XL Soft - 16 Bd Charles de Gaulle Parc d'affaires les Moulinets- Bât C 44800 SAINT HERBLAIN Tel.: 02 51 80 77 88 Fax: 02 51 80 77 87 www.xlsoft.fr SOMMAIRE 1) FINALITE D

Plus en détail

Excel. Formules avec opérateur simple

Excel. Formules avec opérateur simple Formules avec opérateur simple Dans l'exemple ci-contre la cellule C8 contient le résultat de l'addition des cellules C5 et C6 moins le contenu de la cellule C7. Saisir une formule Cliquer sur la cellule

Plus en détail

FORMATION ACCESS 2007

FORMATION ACCESS 2007 FORMATION ACCESS 2007 Livret 1 Généralité sur les bases de données Niveau 1 Thierry TILLIER Retrouvez tous nos cours bureautiques sur http://www.e-presse.ca/ au Canada Sommaire Chapitre 1 INTRODUCTION...

Plus en détail

Documentation utilisateur MyGed. Documentation MyGed / Utilisation de MyGed Entreprise

Documentation utilisateur MyGed. Documentation MyGed / Utilisation de MyGed Entreprise Documentation MyGed / Utilisation de MyGed Entreprise 1 SOMMAIRE 1 Le classement...4 1.1 Le classement depuis une panière...4 1.2 Le traitement par lot...6 1.3 Classement depuis l explorateur Windows...7

Plus en détail

TotEM. Guide d utilisation de l application. Janvier 2012 R001

TotEM. Guide d utilisation de l application. Janvier 2012 R001 TotEM Guide d utilisation de l application Janvier 2012 R001 TotEM Guide d utilisation de l application 1. Introduction 3 2. Les écrans de TotEM 7 3. Charger et visualiser un document 16 4. Le sommaire

Plus en détail

Aide sur le Logiciel «AchatsCFA»

Aide sur le Logiciel «AchatsCFA» Aide sur le Logiciel «AchatsCFA» Utilisation en tant que formateur Utilisation en tant que Superviseur aux pages 14 à 30 En date du 29/10/2008 Introduction Le logiciel de gestion des achats a été conçu

Plus en détail

KIELA CONSULTING. Microsoft Office Open Office Windows - Internet. Formation sur mesure

KIELA CONSULTING. Microsoft Office Open Office Windows - Internet. Formation sur mesure KIELA CONSULTING Microsoft Office Open Office Windows - Internet Formation sur mesure Bureautique L outil informatique et la bureautique sont devenus quasiment incontournables quelque soit votre métier

Plus en détail

Sage 100 CRM Guide de l Analyseur de Logs Intégration de Sage 100 CRM Version 8

Sage 100 CRM Guide de l Analyseur de Logs Intégration de Sage 100 CRM Version 8 Sage 100 CRM Guide de l Analyseur de Logs Intégration de Sage 100 CRM Version 8 Mise à jour : 2015 version 8 Composition du progiciel Votre progiciel est composé d un boîtier de rangement comprenant :

Plus en détail

NVU, Notepad++ (ou le bloc-note), MySQL, PhpMyAdmin. HTML, PHP, cas d utilisation, maquettage, programmation connaissances en HTML, PHP et SQL

NVU, Notepad++ (ou le bloc-note), MySQL, PhpMyAdmin. HTML, PHP, cas d utilisation, maquettage, programmation connaissances en HTML, PHP et SQL Prise en main de NVU et Notepad++ (conception d application web avec PHP et MySql) Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Description Conception de pages web dynamiques à l aide

Plus en détail

Guide de formation avec cas pratiques. Excel 2013. avancé. Philippe Moreau. TSoft et Groupe Eyrolles, 2013, ISBN : 978-2-212-13812-2

Guide de formation avec cas pratiques. Excel 2013. avancé. Philippe Moreau. TSoft et Groupe Eyrolles, 2013, ISBN : 978-2-212-13812-2 Guide de formation avec cas pratiques Excel 2013 avancé Philippe Moreau TSoft et Groupe Eyrolles, 2013, ISBN : 978-2-212-13812-2 Ventes par client et par mois Ventes par ville, commissions par ville Nombre

Plus en détail

Excel avancé. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr

Excel avancé. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr Excel avancé Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr LACL, bâtiment P2 du CMC, bureau 221 Université de Paris XII Val-de-Marne 61 avenue du Général de Gaulle 94010 Créteil cedex Rappels et compléments

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Access XP Aide-mémoire Septembre 2003 Définitions de termes Base de données : Se compare à un énorme classeur ayant plusieurs tiroirs où chacun d eux contient des informations

Plus en détail

SchoolPoint Manuel utilisateur

SchoolPoint Manuel utilisateur SchoolPoint Manuel utilisateur SchoolPoint - manuel d utilisation 1 Table des matières Présentation de SchoolPoint... 3 Accès au serveur...3 Interface de travail...4 Profil... 4 Echange de news... 4 SkyDrive...

Plus en détail

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles Access est un logiciel permettant de gérer des données en masse : une liste de clients ou de fournisseurs, un stock de produits, des commandes, des salariés, un club de tennis, une cave à vin, une bibliothèque,

Plus en détail

Business Intelligence simple et efficace

Business Intelligence simple et efficace Business Intelligence simple et efficace avec Excel et PowerPivot Jean-Philippe GOUIGOUX Table des matières 1 Chapitre 1 Présentation de PowerPivot A. L analyse de données.....................................................

Plus en détail

Administration du site

Administration du site Administration du site 1 TABLE DES MATIÈRES Administration du site... 1 Accéder à la console d administration... 3 Console d administration... 4 Apparence... 4 Paramètres... 5 Allez sur le site... 5 Edition

Plus en détail

Guide d utilisation. www.mssig.com

Guide d utilisation. www.mssig.com Guide d utilisation www.mssig.com TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉSENTATION DE SIG BI... 3 1.1. OBJECTIFS... 3 1.2. PRINCIPE... 3 2. PARAMÈTRES INITIAUX... 4 2.1. CONFIGURATION REQUISE... 4 2.2. UTILISATION...

Plus en détail

Prise en main rapide de la version d essai

Prise en main rapide de la version d essai Prise en main rapide de la version d essai Structure de RevisAudit Premium RevisAudit Premium est constitué par 5 modules: 2 modules pluriannuels (Dossier Permanent et Dossier Contrôle Interne). 3 modules

Plus en détail

Comment utiliser RoundCube?

Comment utiliser RoundCube? Comment utiliser RoundCube? La messagerie RoundCube est très intuitive et fonctionne comme la plupart des logiciels de messagerie traditionnels. A. Découverte de l'environnement 1/ La barre d application

Plus en détail

Tutoriel D utilisation. Du PGI Open line d EBP

Tutoriel D utilisation. Du PGI Open line d EBP Tutoriel D utilisation Du PGI Open line d EBP Tutoriel d utilisation du PGI EBP Open line - christophe.cessac@ac-orleans-tours.fr LP Les charmilles / Mission TICE Page 1/64 Table des matières Première

Plus en détail

Guide de démarrage de Business Objects Crystal Decisions

Guide de démarrage de Business Objects Crystal Decisions Guide de démarrage de Business Objects Crystal Decisions Business Objects Crystal Decisions Brevets Marques Copyright Tiers contributeurs Business Objects est propriétaire des brevets américains suivants,

Plus en détail

Technologie SAFE* X3 - Outils et Développement. Développement, Fonction de base 2 e partie 3 jours. Web Services. 2 jours

Technologie SAFE* X3 - Outils et Développement. Développement, Fonction de base 2 e partie 3 jours. Web Services. 2 jours - Vous êtes consultant, chef de projets, acteur clé au sein de votre entreprise et vous intervenez en phase de déploiement ou de paramétrage d un logiciel Sage, Optez pour les formations «Produits» : Nous

Plus en détail

MyReport. Introduction I- PRESENTATION DE MYREPORT

MyReport. Introduction I- PRESENTATION DE MYREPORT MyReport Introduction MyReport (ReportOne) apporte des solutions pour que l intégralité des informations contenues dans Pégase 3 soit exploitable pour la création d états directement à partir de Microsoft

Plus en détail

Guide d utilisation du navigateur web OECD.Stat

Guide d utilisation du navigateur web OECD.Stat OECD.Stat 2008 2 / 39 Table des matières : Introduction... 4 Concepts liés à OECD.Stat... 4 Organisation des données... 4 Séries de référence... 5 Recherche... 5 Le navigateur web OECD.Stat... 5 Guide

Plus en détail

COMPTABILITE SAGE LIGNE 30

COMPTABILITE SAGE LIGNE 30 COMPTABILITE SAGE LIGNE 30 Date : 25/09/2006 Auteur : Pascal VIGUIER Réf. : SAGE092006 SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 1. MENU FICHIER... 3 1.1 1.2 AUTORISATION D ACCES... 3 A PROPOS DE VOTRE SOCIETE... 4 1.2.1

Plus en détail

Maîtriser le backend

Maîtriser le backend 4 Maîtriser le backend Les nouveaux utilisateurs de Magento sont souvent impressionnés par la qualité de son interface d administration, mais ils en redoutent aussi la richesse fonctionnelle. Connaître

Plus en détail

CIEL GESTION COMMERCIALE

CIEL GESTION COMMERCIALE CIEL GESTION COMMERCIALE Les fonctions applicables aux listes de données (telles que les listes de factures et autres pièces commerciales, de clients, de fournisseurs, d articles, etc.) Ajout et suppression

Plus en détail

F0RMAT I0N BUREAUTIQUE

F0RMAT I0N BUREAUTIQUE F0RMAT I0N BUREAUTIQUE Initiation & Perfectionnement wwwmegarunfr - info@megarunfr INIT IAT I0N INF0RMAT IQUE Pré requis : Aucun Objectif : Découvrir l'outil informatique Durée : 4 jours Présentation de

Plus en détail

Initiation Access 2003

Initiation Access 2003 Initiation Access 2003 Sommaire Introduction...3 1. Création d une base...3 1.1. Modélisation...3 1.2. Création de la base...4 2. Les tables...5 2.1. Création d'une table en mode Création...5 2.2. Les

Plus en détail

BASE INTRANET adhérents

BASE INTRANET adhérents BASE INTRANET adhérents Mars 2013 1 2 Utilisation de la base adhérents Exports de données Exploitation des données Avec Open Office 3 Connexion à la base Par Aladin - ODOD Avec un ordinateur personnel

Plus en détail

OUTIL DE GESTION DE CAISSE Guide de prise en main rapide

OUTIL DE GESTION DE CAISSE Guide de prise en main rapide OUTIL DE GESTION DE CAISSE Guide de prise en main rapide Version 1.7 11/02/2013 Ce document et son contenu sont strictement confidentiels et la propriété de Natixis Paiements. Il n est pas contractuel.

Plus en détail

Business Intelligence avec SQL Server 2012

Business Intelligence avec SQL Server 2012 Editions ENI Business Intelligence avec SQL Server 2012 Maîtrisez les concepts et réalisez un système décisionnel Collection Solutions Informatiques Extrait Alimenter l'entrepôt de données avec SSIS Business

Plus en détail

Windows 7 - Dossiers et fichiers

Windows 7 - Dossiers et fichiers Windows 7 - Dossiers et fichiers Explorez votre PC : dossiers et fichiers Tous les fichiers nécessaires au fonctionnement de votre ordinateur, qu il s agisse de ceux de Windows, des logiciels installés

Plus en détail

CREATION D UN QUESTIONNAIRE AVEC QUESTION-REPONSE

CREATION D UN QUESTIONNAIRE AVEC QUESTION-REPONSE CREATION D UN QUESTIONNAIRE AVEC QUESTION-REPONSE ETAPE 1 : CREATION DU QUESTIONNAIRE SIMPLE Nous allons concevoir un questionnaire sur les moyens de communications. Pour créer un formulaire, cliquez sur

Plus en détail

Chapitre 7. Approfondir les connaissances

Chapitre 7. Approfondir les connaissances Chapitre 7 Approfondir les connaissances Déroulement du cours 1 : Le rôle du Designer d Univers 2 : Créer un Univers avec l Assistant 3 : Créer un Univers étape par étape 4 : Enrichir un Univers 5 : Création

Plus en détail

Analyse avec MS-Excel

Analyse avec MS-Excel Analyse avec MS-Excel Gesrisk version 4.03 Exploiter le résultat d une requête dans MS Excel Le logiciel États/requêtes permet de créer une requête personnalisée dont le résultat est renvoyé sous forme

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X 3 Création de pages dynamiques courantes Dans le chapitre précédent, nous avons installé et configuré tous les éléments indispensables à la mise en œuvre d une

Plus en détail