- copyright SACEM Allant q = 63 SOPRANO ALTO TENOR BARYTON BASSE Bar. Que tout le long mes pas me por - tent

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "huguesleclair@yahoo.ca - copyright SACEM Allant q = 63 SOPRANO ALTO TENOR BARYTON BASSE Bar. Que tout le long mes pas me por - tent"

Transcription

1 Poè Navajo SOPRANO ALTO TENOR BARYTON BASSE Alnt q = 6 à mémoire de JeanPaul Rioelle s as or s as or tout le long s as or Hugues Lecir 4 s as or t(ent)à cha re tour des sai sons Pour Pour re re 7 vien ne s as or t(ent)à cha re tour des sai vien ne s as or tout le long s as or s as or tout le long coyright SACEM s as or t(ent)à cha re tour des sai

2 2 10 sons s as or s as or t(ent)à cha re tour des saisons s as or tout le long s as or s as or sons s as or tout le 1 s as or tout le long s as or s as or t(ent)à cha re tour des sai sons t(ent)à cha re tour des sai sons s as or long s as or

3 16 Susen, très libre re vien (n) Beau joy eu se des oi erdendosi re vien ne Beau des oi seaux re vien (ne) erdendosi re vien (ne) erdendosi re vien (ne) erdendosi Légèrent lus alnt q = erdendosi seaux s as or sur le che s as or dan se des sau terelles s as or s as or sur le chemin gor gé de ol len s as or s as or ro sée raîche

4 4 2 min s as or s as or ro sée s as or s as or dan se des sau terelles s as or s as or sur le che min 26 s as or s as or s as or s as or s as s as or or,

5 29 s as or s as Légèrent retenu or,, sere soit a vec s soit a 5, sere s or, s 2 Teo rimo q = 6 moi as, vec s as or moi s as or vers vers qui qui erdendosi ré suc cè de cè de s as or vers as, as, s s as as or or 7 ciel s as or vers ciel qui m'en tou

6 6 41 Un eu lus lent q = 58 vi vi vi vi ié ié (l) sur de re sur de s as or vers vieil les se s as or vers 45 Susen, très libre sur de sur de je marche vers u ne vie nouvel le vers u ne vie nouvel le vieil les se

7 48 Teo rimo q = 6 rai s as cresc. oco a oco s as or cresc. oco a oco, je mar che rai or s as or s as or,, s as or s as or, 7 51 je mar che rai cresc. oco a oco () cresc. oco a oco s as or s as () cresc. oco a oco s as or or s as or, s as or, s as or, 54 Vaudreuil, juin 07 dim. oco a oco al ine, s as or dim. oco a oco al ine De lus en lus retenu jusqu'à in s as or je mar che rai... dim. oco a oco al ine s as or, sas or dim. oco a oco al ine s as or s as or s as or

Noël des enfants qui n'ont plus de maisons

Noël des enfants qui n'ont plus de maisons Chur SS Piano CLAUDE DEBUSSY Noël des enants qui n'ont lus de maisons (1915) Charton Mathias 2014 Publication Usage Pédagogique maitrisedeseinemaritimecom Yvetot France 2 Note de rogramme : Le Noël des

Plus en détail

L'important C'est la rose

L'important C'est la rose L'important 'est la rose Gilbert ecaud rr: M. de Leon opista: Felix Vela 200 Xiulit c / m F m m 7 9. /. m...... J 1 F m.... m7 ro - se. rois - ro - se. rois - ro - se. rois - ro - se. rois - oi qui oi

Plus en détail

Initiative H «DEUS EX MACHINA»

Initiative H «DEUS EX MACHINA» CONTRAT TECHNIQUE Ce contrat technique fait partie intégrante de l accord contractuel général. Il doit être scrupuleusement respecté pour le bon déroulement du spectacle. En cas de problème important veuillez

Plus en détail

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie VARIABLES ALÉATOIRES déo oco de réro vrble léore dscrèe moyee - vrce - écr ye esérce mhémque vrble léore coue oco d ue vrble léore : rsormo combso lére de vrbles léores Déo E : eérece léore S : esce échllol

Plus en détail

Moteurs de recommandations & pertinence de la conversation. Hervé Mignot herve.mignot@equancy.com 24 Mai 2011

Moteurs de recommandations & pertinence de la conversation. Hervé Mignot herve.mignot@equancy.com 24 Mai 2011 Moteurs de recommandations & pertinence de la conversation Hervé Mignot herve.mignot@equancy.com 24 Mai 2011 Equancy en quelques mots Un cabinet de conseil spécialisé en marketing et communication. Une

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

supports métalliques basse fréquence gamme "Polycal-Ressort" standard définition R P 3 5-4 1

supports métalliques basse fréquence gamme Polycal-Ressort standard définition R P 3 5-4 1 supports métalliques basse fréquence définition E V K J L D e Ød (x2) U G R M Ho série RP3 Isolateurs de vibrations basses fréquences à chargement vertical entièrement métallique. Endurance et fiabilité

Plus en détail

FORMATION ET FONCTIONNEMENT D'UNE ETOILE

FORMATION ET FONCTIONNEMENT D'UNE ETOILE Comment une étoile évolue-t-elle? Comment observe-t-on l'évolution des étoiles? Quelques chiffres (âges approximatifs) : Soleil : 5 milliards d'années Les Pléiades : environ 100 millions d'années FORMATION

Plus en détail

logo QUI SUIS-JE? WEB DESIGN PARIS ET PARTOUT EN FRANCE!

logo QUI SUIS-JE? WEB DESIGN PARIS ET PARTOUT EN FRANCE! logo QUI SUIS-JE? PARIS ET PARTOUT EN FRANCE! WEB DESIGN Découvrez tous mes travaux sur mon site internet et pour plus d informations sur mes prestations contactez-moi. IDENTITÉ QUI SUIS-JE? ÉDITION ILLUSTRATION

Plus en détail

Ordonnance concernant la mise en vigueur de taux du droit de douane du tarif général convenus dans le cadre de l accord OMC

Ordonnance concernant la mise en vigueur de taux du droit de douane du tarif général convenus dans le cadre de l accord OMC Ordonnance concernant la mise en vigueur de taux du droit de douane du tarif général convenus dans le cadre de l accord OMC 632.104 du 7 décembre 1998 (Etat le 9 octobre 2001) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

Systèmes sylvopastoraux. Pour un environnement, une agriculture et une économie durables

Systèmes sylvopastoraux. Pour un environnement, une agriculture et une économie durables Caractérisation morphobiologique écologique d'une espèce pastorale de Tunisie présaharienne (Periploca angustifolia Labill.). Implications pour l'amélioration pastorale Ferchichi A. Systèmes sylvopastoraux.

Plus en détail

Centre de Récupération de SoftThinks

Centre de Récupération de SoftThinks Centre de Récupération de SoftThinks Table des matières Révisions... 1 Table des matières... 2 Introduction... 3 Quel est l objectif du Centre de Récupération de SoftThinks?... 3 Que pourrez-vous trouver

Plus en détail

LE CLUB AVANTAGES GREEN FEES 2014 www.leclub-golf.com

LE CLUB AVANTAGES GREEN FEES 2014 www.leclub-golf.com TARIFS 2014 LE CLUB AVANTAGES GREEN FEES 2014 www.leclub-golf.com Carte Le Club Classic 29.90 offerte -20% voir conditions dans le guide Le Club 2014 pour les abonnements 1ère année toute l année Carte

Plus en détail

Directives sur les relations avec les gouvernements de fait

Directives sur les relations avec les gouvernements de fait Directives sur les relations avec les gouvernements de fait Lors de sa 100ième session (septembre 2010), le Conseil d'administration, conformément à l'article 52 des Principes et critères en matière de

Plus en détail

POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES

POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES LE RÔLE DU MARKETING STRATÉGIQUE SIX ÉTAPES POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES POUR QU UNE ENTREPRISE ATTEIGNE SES OBJECTIFS D AFFAIRES, ELLE DOIT ÉQUILIBRER SA STRATÉGIE MARKETING. Une saveur unique

Plus en détail

Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille.

Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille. Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille. Symposium sur les Créneaux d'excellence québécois et les Pôles de compétitivité français Québec Mercredi

Plus en détail

Le Jeudi. 25 Centimes Abonnements : France : 12 fr. Etr. : 20 fr.

Le Jeudi. 25 Centimes Abonnements : France : 12 fr. Etr. : 20 fr. ; 2 e Année. N 65. 5 Octobre 1916 (.L'ÉDITION FRAhÇAISF. ILLUSTRÉE") Le Jeudi. 25 Centimes Abonnements : France : 12 fr. Etr. : 20 fr. (30 rue Jn-PnmnX PARIS Ttl. Pergln M-M.) DESSINS DE MAURICE NEUMONT,

Plus en détail

Chapitre 6 : les groupements d'étoiles et l'espace interstellaire

Chapitre 6 : les groupements d'étoiles et l'espace interstellaire Chapitre 6 : les groupements d'étoiles et l'espace interstellaire - Notre Galaxie - Amas stellaires - Milieu interstellaire - Où sommes-nous? - Types de galaxies - Interactions entre galaxies Notre Galaxie

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES THE ARTIST CINE-CONCERT LIVE

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES THE ARTIST CINE-CONCERT LIVE Voici les conditions standards pour les projections du film The Artist avec orchestre live (complet). Cette liste n est pas limitée ni exclusive et peut être sujette à des modifications en fonction de

Plus en détail

MODE D EMPLOI. Station météo avec senseur extérieur sans fil WS-1100

MODE D EMPLOI. Station météo avec senseur extérieur sans fil WS-1100 MODE D EMPLOI Station météo avec senseur extérieur sans fil WS-1100 FR SOMMAIRE 1 2 11 3 4 5 10 9 6 8 1. affi chage de l horloge DCF 2. les précisions météorologiques avec des symboles 3. pression de l

Plus en détail

Sortie de Résidence Compagnie Satellite Vendredi 23 mai 2014

Sortie de Résidence Compagnie Satellite Vendredi 23 mai 2014 Sortie de Résidence Compagnie Satellite Vendredi 23 mai 2014 Béziers Villa Antonine - Y a trois filles qui font des trucs bizarres devant les Arènes. Et sur les Allées. A la Villa Antonine aussi C est

Plus en détail

Troubles de la vigilance au travail. Tests d aide à la décision d aptitude et structures de dépistage du syndrome d apnées du sommeil à Grenoble

Troubles de la vigilance au travail. Tests d aide à la décision d aptitude et structures de dépistage du syndrome d apnées du sommeil à Grenoble Troubles de la vigilance au travail Tests d aide à la décision d aptitude et structures de dépistage du syndrome d apnées du sommeil à Grenoble Sandrine Launois-Rollinat Patrick Lévy, Jean-Louis Pépin,

Plus en détail

INSTALLEZ VOTRE DISQUE DUR CANAL

INSTALLEZ VOTRE DISQUE DUR CANAL INSTALLEZ VOTRE DISQUE DUR CANAL Grâce à votre Disque Dur, bénéficiez : de l enregistrement HD de vos programmes de l enregistrement à distance de vos programmes du contrôle du direct Pour en profiter,

Plus en détail

GRAND-MESSE B.FECTEAU / G. VIGNEAULT ACQ511

GRAND-MESSE B.FECTEAU / G. VIGNEAULT ACQ511 ACQ511 GRANDMESSE FECTEAU / G. VIGNEAULT Copyright 2011 Alliance des Chorales du Québec 4545, avenue PierredeCoubertin, C.P.1000, succ. M, Montréal, PQ, H1V 3R2 Tous droits réservés. Toute photocopie ou

Plus en détail

Offre de Bienvenue CRÉDIGO. un Filleul. vous, lui, elle... 20 euros pour vous. Chèque cadeau. Déc vo v nta e. un Parrain. ro, c è

Offre de Bienvenue CRÉDIGO. un Filleul. vous, lui, elle... 20 euros pour vous. Chèque cadeau. Déc vo v nta e. un Parrain. ro, c è CRÉDIGO Mieux vivre demain un Parrain Offre de Bienvenue un Filleul ro, c è vous, lui, elle... Chèque cadeau Déc vo v nta e 20 euros pour vous Opération sans obligation d achat. T u c n Re r n é it Le

Plus en détail

FRANCE 2009-2010. www.legea.fr. Tarifs et disponibilités

FRANCE 2009-2010. www.legea.fr. Tarifs et disponibilités FANCE 2009-2010 www.legea.fr Tarifs et disponibilités SOMMAIE ENSEMBLES DE JEU 2 3 4 5 6 7 8 Kit SCUDO Kit LONDA Kits ITACA et SPATA Kits COINTO et ATENE Kits de gardien ASENAL et WEMBLEY Kit de gardien

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Den Alter liewen. Centre Bei der Sauer Diekirch

Den Alter liewen. Centre Bei der Sauer Diekirch FR Den Alter liewen Centre Bei der Sauer Diekirch Bienvenue au centre «Bei der Sauer» à Diekirch Vous-même ou l'un de vos proches êtes peut-être à la recherche d un logement qui combine sécurité, prestations

Plus en détail

L EXPORTATION d un PROJET.MVP

L EXPORTATION d un PROJET.MVP L EXPORTATION d un PROJET.MVP Présentation du problème : Le Projet de Montage Magix 17.MVP n est que l apparence du Film ou du Diaporama Vidéo (une maquette, une liste d instructions pour le logiciel).

Plus en détail

Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire

Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire Quelques définitions des termes utilisés Nommer : Désigner par un nom. Identifier : Déterminer la nature de

Plus en détail

accompagner le développement des entreprises, parmi lesquels Evaluation 360 qui est spécifiquement élaboré

accompagner le développement des entreprises, parmi lesquels Evaluation 360 qui est spécifiquement élaboré Si ce bulletin ne s'affiche pas correctement, veuillez cliquer ici. N e w sles t t e r N 6 - Ma rs 2015 Edito C'est le Prin tem p s s,, faites germer vo s ta len ts! Personne ne réfutera le fait qu'une

Plus en détail

ACTIVITÉ. Configuration de la pression en surface. Matériel. Pointage et analyse de la pression aux stations sur cartes météorologiques.

ACTIVITÉ. Configuration de la pression en surface. Matériel. Pointage et analyse de la pression aux stations sur cartes météorologiques. ACTIVITÉ Configuration de la pression en surface Lorsque vous aurez complété cette activité, vous devriez être en mesure de : Dessiner des lignes d'égale pression (isobares) pour présenter la configuration

Plus en détail

Un Partenaire à Vos Mesures METROLOGIE

Un Partenaire à Vos Mesures METROLOGIE 41 rue Dulong F-75017 Paris (France) Tél. : + 33 142 27 79 08 Fax : + 33 142 27 49 95 business@eurobusiness-fr.com www.eurobusiness-fr.com Un Partenaire à Vos Mesures METROLOGIE 2010 EuroBusiness-Partners

Plus en détail

Paysage de nuages. Objectif. Matériel. Vue d ensemble. Résultats didactiques. Durée. Niveau

Paysage de nuages. Objectif. Matériel. Vue d ensemble. Résultats didactiques. Durée. Niveau Objectif Aider les élèves à identifier certaines caractéristiques des nuages. Permettre aux élèves d observer les nuages, de les décrire avec un vocabulaire simple et de comparer leurs descriptions avec

Plus en détail

MESURES de BRUIT. Chantier A63 Rechargement

MESURES de BRUIT. Chantier A63 Rechargement 1/21 MESURES de BRUIT Installations d enrobage Plate-forme LABENNE (40) RAPPORT DE MESURAGE Bruit ambiant et émergences RAPPORT DE MESURAGE Mesures réalisées le 17/10/2013 2/21 SOMMAIRE Page Conclusions

Plus en détail

Créer et modifier un fichier d'importation SAU avec Excel

Créer et modifier un fichier d'importation SAU avec Excel Créer et modifier un fichier d'importation SAU avec Excel Manuel d'utilisation Date : 26.03.2015 Version: 1.0 Collaborateur /-trice : Urs Matti Statut : en cours d élaboration validé Classification : public

Plus en détail

Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN

Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN SOMMAIRE 01. NATURE et découvertes en quelques chiffres 02. Construire un plan green 03. Mesurer l empreinte écologique 04. Conclusion - 2 01. NATURE

Plus en détail

Hubert & Bruno Lundi 12 octobre 2009 SAINT-QUENTIN (02)

Hubert & Bruno Lundi 12 octobre 2009 SAINT-QUENTIN (02) Hubert & Bruno Lundi 12 octobre 2009 SAINT-QUENTIN (02) Ne rien livrer au hasard, c est économiser du travail Pont Sainte Maxence(O C est quoi USB? Comment ça marche? Les standards? La technique en détail

Plus en détail

LES CRÉDITS CARBONE, MEILLEURS AVANT JANVIER 2015 COHABITATION DU MARCHÉ VOLONTAIRE ET DU MARCHÉ RÉGLEMENTÉ DU CARBONE

LES CRÉDITS CARBONE, MEILLEURS AVANT JANVIER 2015 COHABITATION DU MARCHÉ VOLONTAIRE ET DU MARCHÉ RÉGLEMENTÉ DU CARBONE LES CRÉDITS CARBONE, MEILLEURS AVANT JANVIER 2015 COHABITATION DU MARCHÉ VOLONTAIRE ET DU MARCHÉ RÉGLEMENTÉ DU CARBONE Gontran Bage Directeur- Développement durable et gestion des GES GES dans le secteur

Plus en détail

Un système bonus-malus à valeur cible pour mieux protéger le climat

Un système bonus-malus à valeur cible pour mieux protéger le climat Étude sur un système de crédits d'émissions négociables pour les voitures neuves Un système bonus-malus à valeur cible pour mieux protéger le climat Les émissions de CO 2 des voitures neuves se maintiennent

Plus en détail

Tarifs publicitaires 2014-2015 A LA RENCONTRE DES MELOMANES PASSIONNES!

Tarifs publicitaires 2014-2015 A LA RENCONTRE DES MELOMANES PASSIONNES! Tarifs publicitaires 2014-2015 A LA RENCONTRE DES MELOMANES PASSIONNES! Le Magazine Music, Opera & Dance Le Site Internet www.music-opera.com Vos contacts : Cécile Temime - Hugues Rameau Cecile.temime@music-opera.com

Plus en détail

Ain Star 3x3 Inscription joueur n 1

Ain Star 3x3 Inscription joueur n 1 Inscription joueur n Droit de rectification : loi informatique et liberté (N 787 du 06/0/78) : le licencié peut demander communication et rectification de toute information le Je déclare être titulaire

Plus en détail

Les néo ruraux et leurs rapports àla gouvernance : quels enjeux? quelles actions?

Les néo ruraux et leurs rapports àla gouvernance : quels enjeux? quelles actions? Les néo ruraux et leurs rapports àla gouvernance : quels enjeux? quelles actions? Myriam Simard, professeure INRS UCS Julie Vézina, assistante de recherche INRS UCS Séminaire, 30 mai 2012 «Contrastes au

Plus en détail

RESPONSIVE WEBDESIGN

RESPONSIVE WEBDESIGN RESPONSIVE WEBDESIGN PRÉAMBULE Pour répondre à la consultation concernant la mise en place du responsive webdesign sur carredeshalles.fr, nous avons effectué un benchmark de votre site web afin de déterminer

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

L information sera transmise selon des signaux de nature et de fréquences différentes (sons, ultrasons, électromagnétiques, électriques).

L information sera transmise selon des signaux de nature et de fréquences différentes (sons, ultrasons, électromagnétiques, électriques). CHAINE DE TRANSMISSION Nous avons une information que nous voulons transmettre (signal, images, sons ). Nous avons besoin d une chaîne de transmission comosée de trois éléments rinciaux : 1. L émetteur

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Descriptif de la Villa Deep Sea

Descriptif de la Villa Deep Sea Villa en front de mer sur la baie de Miami Beach Séjour 3 chambres 2 salles de bain piscine dock pour bateau A proximité de la plage et des centres commerciaux Aventura & Bal Harbour A 15 minutes de South

Plus en détail

BULLETIN MUNICIPAL OFFICIEL marchés passés selon une procédure adaptée - Novembre 2013

BULLETIN MUNICIPAL OFFICIEL marchés passés selon une procédure adaptée - Novembre 2013 DATE 4727 Réhabilitation des locaux de la maison des services publics Saint Jean - lot 08 : Façades bardages / Menuiseries extérieure / serrurerie FOLGHERA BELAY 72 590,85 15/11/13 4765 Achat d'un polybenne

Plus en détail

Examen pour la ceinture. Remettre l'original du formulaire un mois avant la date de l'examen.

Examen pour la ceinture. Remettre l'original du formulaire un mois avant la date de l'examen. 1436, rue Champlain L Ancienne-Lorette (Québec) G2E 1C5 Tél.: (418) 871-7334 Directeur technique : Jacques Labrecque, 7 e dan Adresse Internet: www.karatekyoshindo.com Karaté KYOSHINDO Examen pour la ceinture

Plus en détail

Sciences Industrielles Précision des systèmes asservis Papanicola Robert Lycée Jacques Amyot

Sciences Industrielles Précision des systèmes asservis Papanicola Robert Lycée Jacques Amyot Scence Indutrelle Précon de ytème erv Pncol Robert Lycée Jcque Amyot I - PRECISION DES SYSTEMES ASSERVIS A. Poton du roblème 1. Préentton On vu que le rôle d un ytème erv et de fre uvre à l orte (t) une

Plus en détail

armoires de fermentation

armoires de fermentation armoires de fermentation contrôlée Le froid qui préserve vos pâtes 5 7 7, r u e C é l e s t i n H e n n i o n - 5 9 1 4 4 G O M M E G N I E S t é l. + 3 3. ( 0 ) 3. 2 7. 2 8. 1 8. 1 8 - f a x. + 3 3. (

Plus en détail

COMPTE RENDU ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ASPTT SECTION GOLF SAISON 2013

COMPTE RENDU ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ASPTT SECTION GOLF SAISON 2013 COMPTE RENDU ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ASPTT SECTION GOLF SAISON 2013 Personnes Présentes: PERRON Frédéric GOFFIN Valérie GOURNET Sylvia GOURNET Patrick MAZOYER Anne MAZOYER Jean Luc TISON Margareth TISON Jean

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

Guide «pas à pas» de la saisie de votre dossier social étudiant (Bourses de l enseignement supérieur)

Guide «pas à pas» de la saisie de votre dossier social étudiant (Bourses de l enseignement supérieur) Guide «pas à pas» de la saisie de votre dossier social étudiant (Bourses de l enseignement supérieur) Afin de réaliser cette saisie vous devez être en possession de : votre numéro INE (sur vos bulletins)

Plus en détail

Article 133 du code des marchés publics : Liste des marchés conclus en 2012 en application de l'arrêté du 21/07/2011 N : EFIM1119976A

Article 133 du code des marchés publics : Liste des marchés conclus en 2012 en application de l'arrêté du 21/07/2011 N : EFIM1119976A Article 133 du code des s publics : Liste des s conclus en 2012 en application de l'arrêté du 21/07/2011 N : EFIM1119976A Marchés de Fournitures MARCHES DE 20 000 à 89 999,99 EUROS HT Code postal et ville

Plus en détail

Lexique des abrévations des manifestations du calendrier national

Lexique des abrévations des manifestations du calendrier national Lexique des abrévations des manifestations du calendrier national bréviations communes DF 3 (X4) hampionnat de France 3ème compétition type de la saison 4 compétitions sur des lieux différents 1 SL : Slalom

Plus en détail

Mon Odyssée Lean Startup

Mon Odyssée Lean Startup Mon Odyssée Lean Startup Qui n a jamais rêvé de lancer sa petite entreprise sans risques? Voici mon expérience grâce au Lean Startup. Nicolas Deverge This book is for sale at http://leanpub.com/myleanstartupjourney-fr

Plus en détail

Plates-formes de travail PIRL

Plates-formes de travail PIRL Plates-formes de travail PIRL La conformité PIRL Le confort en + 2 tablettes de séries Léger et compact Nouvelle tablette porte-outils outils grande contenance avec crochet porte seau Dégagement arrière

Plus en détail

USO DEL PASSATO PROSSIMO

USO DEL PASSATO PROSSIMO USO DEL PASSATO PROSSIMO Il passato prossimo generalmente viene utilizzato nella seguenti circostanze: per esprimere un azione che è avvenuta in un passato recente; Esempio: Cet été nous avons fait un

Plus en détail

BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 KH-57-03-297-FR-C

BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 KH-57-03-297-FR-C BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 14 16 KH-57-03-297-FR-C BENF_FR.qxd 8/07/04 16:24 Page cov1 Si belles hirondelles! Commission européenne BENF_FR.qxd 8/07/04 16:24 Page cov2 Cette publication a été

Plus en détail

ANNEXE (article 10) ANNEXE (articles 38 a41) FORMULE 1 CERTIFICATION CONCERNANT UN RETRAIT FONDE SUR DES DIFFICULTES FINANCIERES

ANNEXE (article 10) ANNEXE (articles 38 a41) FORMULE 1 CERTIFICATION CONCERNANT UN RETRAIT FONDE SUR DES DIFFICULTES FINANCIERES ANNEXE (article 10) ANNEXE (articles 38 a41) FORMULE 1 CERTIFICATION CONCERNANT UN RETRAIT FONDE SUR DES DIFFICULTES FINANCIERES 1. Institution financiere concernee : (inscrire Ie nom de I 'institution

Plus en détail

CATALOGUE GRAND PUBLIC AMATEURS 2013

CATALOGUE GRAND PUBLIC AMATEURS 2013 Devenez Astronome High Tech CATALOGUE GRAND PUBLIC AMATEURS 2013 001 l Observatoire des Baronnies Provençales Ouvert à tous les publics depuis 2012 Sur site ou a distance depuis Internet Toute l année

Plus en détail

Projets et défis du développement économique en Brabant wallon. Baudouin le Hardÿ de Beaulieu Directeur général 19/09/2012

Projets et défis du développement économique en Brabant wallon. Baudouin le Hardÿ de Beaulieu Directeur général 19/09/2012 Projets et défis du développement économique en Brabant wallon Baudouin le Hardÿ de Beaulieu Directeur général 19/09/2012 Missions de l IBW (en matière de développement économique) création, aménagement

Plus en détail

Guide de l éclairage 1to1 energy Efficacité énergétique, confort et esthétique

Guide de l éclairage 1to1 energy Efficacité énergétique, confort et esthétique Guide de l éclairage to energy Efficacité énergétique, confort et esthétique Sommaire Pour y voir plus clair 3 L essentiel en bref 4 Comparatif anciennes/nouvelles ampoules 6 Ampoules basse consommation

Plus en détail

FINANCES. 22/28 NOV 12 Parution irrégulière. Surface approx. (cm²) : 1278. Page 1/5 11 RUE DE L'ARBRE SEC 69001 LYON - 04 72 69 15 15

FINANCES. 22/28 NOV 12 Parution irrégulière. Surface approx. (cm²) : 1278. Page 1/5 11 RUE DE L'ARBRE SEC 69001 LYON - 04 72 69 15 15 Page 1/5 FINANCES QUELQUES RECOMMANDATIONS... Voilà, vous êtes enfin à la retraite. Fini le dimanche soir tristounet, les bouchons à huit heures du matin, ['attente - vaine - de ['augmentation... A vous

Plus en détail

Evaluation et analyse de la fréquentation d un site

Evaluation et analyse de la fréquentation d un site cterrier.com 15/06/09 1 / 5 Cours Informatique commerciale Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre

Plus en détail

CONCEPTION D UN ENSEMBLE IMMOBILIER 3 18,20 rue des Pyrénées, 75020 - Opération Paris Pyrénées Maître d ouvrage: ICADE TERTIAL / RATP

CONCEPTION D UN ENSEMBLE IMMOBILIER 3 18,20 rue des Pyrénées, 75020 - Opération Paris Pyrénées Maître d ouvrage: ICADE TERTIAL / RATP SOMMAIRE CONCEPTION D UN ENSEMBLE IMMOBILIER 3 18,20 rue des Pyrénées, 75020 - Opération Paris Pyrénées Maître d ouvrage: ICADE TERTIAL / RATP CONSTRUCTION DE BUREAUX ET COMMERCES 5 avenue de la Porte

Plus en détail

Le projet de L Arche à Nancy, c est

Le projet de L Arche à Nancy, c est Vivre Avec des personnes ayant un handicap mental... Le projet de L Arche à Nancy Au plus près de la vie ordinaire Dans le partage des gestes quotidiens Le projet de L Arche à Nancy, c est de créer trois

Plus en détail

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME LAMES ORIENTABLES MARS 2012 *selon conditions de garanties commerciales en vigueur sur le site internet www.bubendorff.com, hors marque Nelto. * Confort et bien-être, ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES

Plus en détail

Accélération du vent solaire: revue des modèles exosphériques

Accélération du vent solaire: revue des modèles exosphériques Accélération du vent solaire: revue des modèles exosphériques Yannis Zouganelis 1 & M. Maksimovic 1, N. Meyer-Vernet 1, S. Landi 2, F. Pantellini 1, K. Issautier 1, H. Lamy 3 (1) LESIA - Observatoire de

Plus en détail

Histoire de Manuel Arenas

Histoire de Manuel Arenas Histoire de Manuel Arenas Dieu est le seul Dieu vivant nous pouvons Lui faire entièrement confiance! Source : Hugh Steven, «Manuel» ( 1970 Wycliffe Bible Translators) En français : «Manuel le Totonac»

Plus en détail

Étude et modélisation des étoiles

Étude et modélisation des étoiles Étude et modélisation des étoiles Étoile Pistol Betelgeuse Sirius A & B Pourquoi s intéresser aux étoiles? Conditions physiques très exotiques! très différentes de celles rencontrées naturellement sur

Plus en détail

Connexion au site GeantCasino.fr 23/10/2009

Connexion au site GeantCasino.fr 23/10/2009 Vous trouverez ci-dessous un mode d emploi en fonction de la situation que vous rencontrez : JE SUIS DANS UN DES CAS SUIVANTS : 2 I- J AI UNE CARTE DE FIDELITE GEANT CASINO ET JE VIENS POUR LA PREMIERE

Plus en détail

HELLÒ GALASSIA RETE GALASSIA SISTEMA GALASSIA START ATHENA FAST VESTA BABEL FREE

HELLÒ GALASSIA RETE GALASSIA SISTEMA GALASSIA START ATHENA FAST VESTA BABEL FREE 02 OPERATIVE/DATTILO/SEDIE OPERATORS/T T ASK CHAIR/CHAIRS OPERATEUR/DACTYLO/SIEGES HELLÒ GALASSIA RETE GALASSIA SISTEMA GALASSIA START ATHENA FAST VESTA BABEL FREE 71 OPERATIVA Agile e snella, nelle linee

Plus en détail

ESTELLE SPA FILTER CLEANING SYSTEM 1/6. Instructions d'installation Mode d'emploi FAQ

ESTELLE SPA FILTER CLEANING SYSTEM 1/6. Instructions d'installation Mode d'emploi FAQ ESTELLE SPA FILTER CLEANING SYSTEM 1/6 Instructions d'installation Mode d'emploi FAQ Instructions d'installation 2/6 CONTENU BOÎTE Estelle Disposables Cleaning System - Base - Couvercle transparent Trousse

Plus en détail

SI 410 F. Notice d'installation. 8AA12710 - B0-01/04/2003 - F - vers. F SBT 5585490001. 8AA12710 - B0-01/04/2003 - F - vers. F

SI 410 F. Notice d'installation. 8AA12710 - B0-01/04/2003 - F - vers. F SBT 5585490001. 8AA12710 - B0-01/04/2003 - F - vers. F s SI 410 F Notice d'installation SBT 5585490001 1 d'usine Code utilisateur 1 4 7 2 5 8 Code installateur 2 5 8 3 6 9 2 Sommaire Description du produit...4 Configuration du système...4-6 Matériels...7 Installation...7-8

Plus en détail

SÉCURITÉ INCENDIE. Détecteurs de fumée : bientôt obligatoires I L S C O N S E P R É V E N I O N. www.groupama.fr

SÉCURITÉ INCENDIE. Détecteurs de fumée : bientôt obligatoires I L S C O N S E P R É V E N I O N. www.groupama.fr SÉCURITÉ INCENDIE C O N S E I L S P R É V E N T I O N Détecteurs de fumée : bientôt obligatoires www.groupama.fr SÉCURITÉ INCENDIE Pourquoi équiper son logem Une mesure obligatoire et préventive Devant

Plus en détail

Contrat d'association avec mise en commun des honoraires

Contrat d'association avec mise en commun des honoraires Les soussignés : Contrat d'association avec mise en commun des honoraires 1) nom, prénom, qualification professionnelle, adresse privée, matricule national, code médecin personnel 2) etc. ont convenu d'établir

Plus en détail

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Service d animation spirituelle et d engagement communautaire au primaire «Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Séquence de 5 rencontres en classe Estime de soi au préscolaire 1

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET «JEU BONS PLANS ETUDIANTS EN PARTENARIAT AVEC NRJ Mobile»

REGLEMENT COMPLET «JEU BONS PLANS ETUDIANTS EN PARTENARIAT AVEC NRJ Mobile» REGLEMENT COMPLET «JEU BONS PLANS ETUDIANTS EN PARTENARIAT AVEC NRJ Mobile» ARTICLE 1 : SOCIÉTÉ ORGANISATRICE La société France QUICK SAS, société par actions simplifiée, au capital de 92 225 000, immatriculée

Plus en détail

Signalement et gestion des infections respiratoires aiguës (IRA) et des gastroentérites aiguës (GEA) 19 juin 2014

Signalement et gestion des infections respiratoires aiguës (IRA) et des gastroentérites aiguës (GEA) 19 juin 2014 Signalement et gestion des infections respiratoires aiguës (IRA) et des gastroentérites aiguës (GEA) 19 juin 2014 Nadège Caillere, Cire Océan Indien Dr Joao Simoes, Cellule de veille, d alerte et de gestion

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Filière Maraichage Mais doux Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer La petite poule qui voulait voir la mer Ecris les mots suivants au bon endroit : le titre l auteur - l illustration - l illustrateur - l éditeur Exercices couverture Décris la première de couverture. Que

Plus en détail

UNE MEILLEURE CONNAISSANCE

UNE MEILLEURE CONNAISSANCE CONCEVOIR ET GÉRER DES AMAS DE FUMIER SOLIDE AU CHAMP UNE MEILLEURE CONNAISSANCE pour un meilleur environnement En 2002, le Règlement sur les exploitations agricoles (REA) prévoyait l échéance des dispositions

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

1 - Connexion au service de gestion des demandes informatiques du lycée

1 - Connexion au service de gestion des demandes informatiques du lycée 1 - Connexion au service de gestion des demandes informatiques du lycée http://support.e-lycee-paca.fr Adresse du service en ligne à partir de tout point d accès internet, 24h/24. 1 Les identifiants sont

Plus en détail

Un nouveau mode de rémunération pour les assistantes maternelles

Un nouveau mode de rémunération pour les assistantes maternelles LE U MD PRÉFINANCÉ Un nouveau mode de rémunération pour les assistantes maternelles MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE DE L'INDUSTRIE ET DE L'EMPLOI MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET

Plus en détail

Les étapes traditionnelles de la réalisation d un opéra

Les étapes traditionnelles de la réalisation d un opéra Les étapes traditionnelles de la réalisation d un opéra Dossier pédagogique Département jeune public En deux mots Combien de temps faut-il pour monter un opéra? Quels types de métiers interviennent lors

Plus en détail

Voitures de société : un phénomène de Société?

Voitures de société : un phénomène de Société? Voitures de société : un phénomène de Société? Les Anglais ont l habitude d appeler l Atlantique «the pond» - l étang tant ils s estiment plus proches des Etats-Unis que de l Europe! Et pourtant le phénomène

Plus en détail

Les temps forts de l année 2000. Les grandes masses budgétaires 1995-2000. Les résultats de la politique financière. La dette régionale et le bilan

Les temps forts de l année 2000. Les grandes masses budgétaires 1995-2000. Les résultats de la politique financière. La dette régionale et le bilan S O M M A I R E Les temps forts de l année 2000 Les grandes masses budgétaires 1995-2000 L équilibre financier 2000 et les dépenses par secteurs d intervention Les résultats de la politique financière

Plus en détail

autres prestations page 5

autres prestations page 5 Nos prestations e-mailing page 2 La plus économique de toutes les solutions du marketing direct Particulièrement adapté aux mailings de masse pour démarcher une large clientèle. fax-mailing page 3 Un taux

Plus en détail

La reine des gourmandes et Natsu

La reine des gourmandes et Natsu La reine des gourmandes et Natsu Au loin, brillaient une multitude de petites lumières jaunes et violettes, la mégapole multicolore se découpait dans le paysage. Une atmosphère magique s en dégageait,

Plus en détail

CRISE DES HYDROCARBURES

CRISE DES HYDROCARBURES CRISE DES HYDROCARBURES -RETEX- DIRECCTE de Zone de Défense Ouest MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTE -11/10 au 15/10 DIRECCTE de Zone

Plus en détail

Insurance of agricultural Risks. Jeudi 30 Janvier 2014

Insurance of agricultural Risks. Jeudi 30 Janvier 2014 Insurance of agricultural Risks Jeudi 30 Janvier 2014 1 Sommaire 1. Brève introduction d Al Amana Microfinance et de son historique dans le rural 2. Mécanisme d Assurance interne et comportement 3. Analyse

Plus en détail

*EP001039352A1* EP 1 039 352 A1 (19) (11) EP 1 039 352 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 27.09.2000 Bulletin 2000/39

*EP001039352A1* EP 1 039 352 A1 (19) (11) EP 1 039 352 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 27.09.2000 Bulletin 2000/39 (19) Europäisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets *EP001039352A1* (11) EP 1 039 352 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 27.09.2000 Bulletin 2000/39

Plus en détail

F R A G L I S Ç A I S

F R A G L I S Ç A I S E G L H ous vous re m e rcions d'avoir choisi le système d'alarme Domonial de Honeywell. Pour profiter au mieux de toutes les fonctionnalités de votre système, nous vous recommandons de lire attentivement

Plus en détail

IFO. Soleil. Antoine COUSYN 29/07/2012 08/02/2015. Vidéo. Manipur, Inde. Saturation du capteur CMOS. 19 Juin 2011. 15h11 heure locale.

IFO. Soleil. Antoine COUSYN 29/07/2012 08/02/2015. Vidéo. Manipur, Inde. Saturation du capteur CMOS. 19 Juin 2011. 15h11 heure locale. Rapport d expertise IPACO Nom de l expert Antoine COUSYN Date du rapport 29/07/2012 Dernière mise à jour 08/02/2015 Type IFO Classe A Explication Saturation du capteur CMOS Complément Soleil Document Lieu

Plus en détail