POLITIQUE CONTRE LA SUBORNATION ET LA CORRUPTION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POLITIQUE CONTRE LA SUBORNATION ET LA CORRUPTION"

Transcription

1 Titre : Politique contre la subornation et la corruption de UL Numéro du Document : 00-LE-P0030 Version 2.0 Page 1 de 6 POLITIQUE CONTRE LA SUBORNATION ET LA CORRUPTION

2 Titre : Politique contre la subornation et la corruption de UL Numéro du Document : 00-LE-P0030 Version 2.0 Page 2 de OBJECTIF ET PORTEE En tant que société internationale, UL doit respecter les lois et règlements contre la subornation et la corruption de chaque pays dans lequel UL exerce ses activités, notamment le Foreign Corrupt Practices Act des États-Unis (FCPA, ou Loi sur la corruption d agents publics étrangers) et le Bribery Act du Royaume-Uni (loi anticorruption). Ces normes représentent les normes minimales applicables à tous les employés, au conseil de surveillance de UL, au Président et PDG de UL, à tous les membres de l équipe de direction de UL et à tout tiers travaillant avec ou pour le compte de, ou associé à UL. 2.0 POLITIQUE CONTRE LA SUBORNATION ET LA CORRUPTION Cette politique a pour but d énoncer l approche de tolérance zéro de UL en matière de subornation et de fournir des directives destinées à favoriser la prévention de la subornation et de la corruption. Aucun directeur, employé, agent, fournisseur, cocontractant ou consultant ne peut payer, offrir, promettre, autoriser le paiement d argent, d équivalent en argent, de cadeaux ou de toute chose de valeur, quel qu en soit le montant, à une quelconque personne ou société, que celles-ci soient un officier public ou une personne ou sociétée privée, pour garantir l exécution inappropriée de tâches ou de fonctions, ou dans le cas d une charge publique, avec l intention de gagner de l influence pour obtenir un avantage irrégulier dans l exercice de fonctions officielles. Par officier public sont entendus les personnes élues ou nommées par des dirigeants, les candidats à un poste politique, les consultants de sociétés qui sont détenues ou contrôlées par le gouvernement, les dirigeants de partis politiques ou quiconque agissant pour le compte d organisations internationales publiques (les Nations Unies par exemple). Aucun directeur, employé, agent, fournisseur, cocontractant ou consultant de UL ne peut recevoir ni solliciter le paiement d argent, d équivalent en argent, de cadeaux ou de toute chose de valeur, quel qu en soit le montant à une quelconque personne ou société en relation avec la prestation de services effectuée pour le compte de UL, autre qu en accord avec les montants contractuellement établis pour les services rendus et les dépenses légitimes à rembourser associées à la prestation de ces services. Pour obtenir plus d assistance, veuillez consulter les normes de déontologie des affaires et les normes de déontologie des fournisseurs internationaux de UL. 2.1 Collaboration avec des personnes associées, des agents, des fournisseurs, des consultants, des cocontractants et d autres tiers intermédiaires UL peut être tenu responsable des actes de ses tiers qui agissent à titre d intermédiaires pour et au nom de UL dans la conduite de relations commerciales avec des organismes ou des fonctionnaires du secteur public ou privé. UL peut être tenu responsable de l acceptation ou de l offre de pots-de-vin de ces intermédiaires et de la non-adoption de mesures adéquates de la part de UL pour empêcher ces intermédiaires de participer à des actes de subornation. UL ne fait pas d affaires avec un tiers qui ne s est pas engagé à avoir des relations professionnelles sans subornation. Un tiers qui fait des affaires au nom de UL doit exercer ses activités avec le haut niveau d intégrité de UL et de manière loyale, honnête et ouverte. Un employé de UL cherchant à établir une relation commerciale pour UL avec un tiers doit, avant de retenir les services d un tiers, suivre le processus défini dans la présente politique, notamment : effectuer une analyse des risques telle que définie au paragraphe 2.2 ; faire preuve de diligence raisonnable en fonction du niveau déterminé par l analyse des risques ; préparer et tenir une documentation écrite appropriée de la diligence raisonnable exercée et de l évaluation des risques effectuée ; documenter la relation avec le tiers, y compris obtenir le contrat approprié signé et le document de certification contre la subornation ; surveiller régulièrement les versements effectués aux tiers. Consultez les étapes ci-dessous pour obtenir plus de détails sur la manière d effectuer cet examen approfondi. Le contrat signé avec le tiers et les rapports de diligence raisonnable rédigés doivent être envoyés à dans un souci de suivi.

3 Titre : Politique contre la subornation et la corruption de UL Numéro du Document : 00-LE-P0030 Version 2.0 Page 3 de Effectuer une évaluation des risques et déterminer le degré de diligence raisonnable pour les tiers Le degré de diligence raisonnable nécessaire dépend des risques que présente le tiers intermédiaire pour UL. En conséquence, avant d engager un tiers, le niveau de risque doit être déterminé. Les différents niveaux de risque sont Faible, Modéré et Élevé. De nombreux facteurs peuvent être utilisés pour déterminer le niveau approprié de risque, par exemple : l emplacement géographique du tiers ou des sites d exécution et les antécédents / la réputation de l emplacement en matière de corruption ; 1 l expérience du secteur et les antécédents / la réputation en matière de corruption ; la taille, l importance et la réputation du tiers en matière d intégrité ; l histoire/expérience antérieure de la relation de UL avec le tiers ; si UL ne connaît pas bien le tiers, des références ont-elles été fournies? ; l importance de la transaction ; si le tiers est un ancien officier public ou s il peut être considéré comme un officier public à l heure actuelle ; si une distribution de fonds gouvernementaux ou publics peut avoir lieu ; si le tiers est une personne morale établie et importante avec des clients existants ou une nouvelle entreprise ; si les identités des propriétaires sont cachées derrière des couches de structure organisationnelle peu communes ; si des relevés appropriés des frais et le détail des dépenses doivent être fournis ; si les frais proposés semblent proportionnés par rapport au type de service à exécuter ; si le tiers est compétent et reconnu comme étant qualifié pour les services en question ; si le mode de rémunération est fondé sur les frais, les commissions ou la réussite ; si un accord écrit doit être conclu et si cet accord est prévu pour une durée déterminée ou indéterminée ; si le tiers doit traiter avec des membres du gouvernement au nom de UL ; si les services que doit fournir le tiers présentent des occasions importantes d offrir / de solliciter des pots-de-vin dans le cadre de la transaction ; s il existe d autres facteurs pouvant laisser penser qu une transaction n entre peut-être pas dans le cadre normal des activités ; consultez également les «Signaux d alerte» présentés à l annexe 3. L évaluation des risques doit être effectuée par les membres de la direction générale indiqués ci-dessous ou leur être présentée. Agent de vente, personne participant aux activités de vente au nom de UL ou autre personne agissant en tant qu intermédiaire entre UL et les clients actuels ou prospects afin de décrocher des contrats : Directeur commercial ou son représentant. Inspecteur sur le terrain ou personne exécutant des fonctions de suivi périodique ou d autres formes d inspection, surveillant ou vérifiant les activités sur le terrain : Directeur des services de suivi ou son représentant. Laboratoire d essais ou personne réalisant des essais au nom de UL : Président du secteur d affaires ou son représentant. Toutes les autres relations avec des tiers : 1 L Indice annuel de perceptions de la corruption de Transparency International (www.transparency.org/cpi) classe les pays en fonction des perceptions de corruption dans le secteur public. Les pays sont notés de 10 (haut niveau d intégrité) à 0 (haut niveau de corruption).

4 Titre : Politique contre la subornation et la corruption de UL Numéro du Document : 00-LE-P0030 Version 2.0 Page 4 de 6 Les représentants ci-dessus collaborent avec le comité directeur de Conformité et d Éthique pour déterminer les niveaux de risque. Ces représentants sont également chargés d approuver définitivement les tiers Étapes pour les examinateurs, les fournisseurs et les autres tiers Une fois le niveau de risque déterminé, les étapes suivantes doivent être suivies pour garantir l exercice d une diligence raisonnable. Lors de l examen de diligence raisonnable à l égard des agents, des fournisseurs et des autres tiers, l employé de UL effectuant l examen de diligence raisonnable doit tenir une documentation/confirmation écrite des étapes réalisées. Cette documentation doit accompagner l accord proposé lorsque le tiers est présenté aux représentants indiqués à l alinéa pour approbation. Risque faible : Pour les tiers considérés comme présentant un risque faible, suivez la procédure ci-après : 1. familiarisez-vous avec les normes de déontologie des affaires de UL, les facteurs d évaluation des risques ci-dessus au paragraphe 2.2 et les signaux d alerte répertoriés à l Annexe 3 de la présente politique ; 2. envoyez les normes de déontologie des fournisseurs internationaux de UL (00-LE-P0027) au tiers ; 3. assurez-vous de l existence d un accord écrit signé entre le tiers et UL qui impose le respect des normes de déontologie des fournisseurs internationaux ; 4. demandez au tiers de remplir, de signer et de renvoyer le certificat de diligence raisonnable des tiers (Annexe 1) ; 5. vérifiez que le tiers et les employés répertoriés sur le certificat de diligence raisonnable des tiers ne figurent pas sur la liste des ressortissants spécialement désignés (http://www.treasury.gov/resource-center/sanctions/sdn-list/pages/default.aspx) ; 6. prenez des mesures périodiques et raisonnables relativement au niveau de risque évalué afin de surveiller les transactions entreprises par le tiers et les paiements effectués au tiers pour des produits ou des services au nom de UL. Risque modéré : Pour les tiers considérés comme présentant un risque modéré, suivez les étapes associées au risque faible et 1. évaluez et documentez les qualifications du tiers à l aide du questionnaire sur la diligence raisonnable des tiers (Annexe 2) ; 2. évaluez et documentez la logique commerciale justifiant le recours au tiers ; 3. réalisez et documentez une recherche dans les médias en ligne ; 4. contactez les références fournies par le tiers et documentez les résultats des communications ; 5. obtenez une copie du code de conformité du tiers. Risque élevé : Pour les tiers considérés comme présentant un risque élevé, suivez les étapes associées au risque faible et au risque modéré et 1. procurez-vous un rapport d enquête détaillé sur le tiers et (le cas échéant) le secteur concerné à l aide de ressources d enquête et de recherche internes (par exemple le service juridique) ou externes expérimentées ; 2. effectuez une recherche des documents publics concernant le tiers (par exemple les casiers judiciaires, les titres, l historique des emplois et les autres documents professionnels) ; 3. demandez la documentation financière pertinente du tiers ; 4. contactez l ambassade locale pour connaître les informations qu elle possède au sujet du tiers.

5 Titre : Politique contre la subornation et la corruption de UL Numéro du Document : 00-LE-P0030 Version 2.0 Page 5 de Paiements de facilitation Même s ils peuvent être considérés comme licites en vertu du droit américain, la politique de UL est de ne jamais faire de paiements de facilitation ou de «graissage de pattes». Des paiements de «facilitation» ou d «avancement», également connus sous le nom de «graissage de pattes», sont des paiements peu importants faits à des fonctionnaires du gouvernement de rang peu élevé, afin d accélérer ou de sécuriser des actions de routine du gouvernement sur lesquelles le fonctionnaire n a pas de pouvoir, comme les permis, licences, visas, ordres de travail, protection de la police, service postal et téléphonique, énergie, eau, affrètement de cargo ou inspection Exception relative aux risques personnels Dans les situations où la vie et l intégrité physique des employés de UL sont exposées à un risque, des paiements qui seraient autrement interdits par la présente politique peuvent être effectués. 2.5 Cadeaux, divertissements et remboursement des dépenses de voyage Tous les employés de UL doivent respecter la Politique relative aux cadeaux et aux divertissements des Normes de déontologie des affaires de UL. Tous les tiers intermédiaires doivent respecter les Normes de déontologie des fournisseurs internationaux de UL. 2.6 Dons de bienfaisance Les dons de bienfaisance à des œuvres installées à l étranger (à l exception des États-Unis) des œuvres peuvent être utilisées comme un moyen de violer les lois anti-corruption, anti-terrorisme et les autres lois pénales. UL doit avoir la certitude que les dons faits à des œuvres installées à l étranger ne sont pas en réalité des paiements illégaux déguisés versés à des dirigeants du gouvernement. Ils doivent également montrer que l œuvre de charité n est pas un moyen de financer des activités illégales en violation des lois américaines et internationales contre le blanchiment d argent. Veuillez contacter la Direction de l éthique et de la conformité de UL pour bénéficier d une assistance quant à la conformité de la donation poposée avec les directives et procédures relatives aux donations d entreprise. 2.7 Activités promotionnelles et de marketing Certaines dépenses relatives à des activités promotionnelles et de marketing auxquelles participent des officiers publics ou privés peuvent être autorisées sous réserve d obtention des approbations appropriées. Si des officiers publics interviennent dans la réception de cadeaux, de divertissements ou dans le remboursement de dépenses dans le cadre d une activité promotionnelle, vous devez obtenir les approbations appropriées auprès de la direction générale ou de la Direction de l éthique et de la conformité de UL. Les dépenses approuvées doivent être payées par UL directement au fournisseur dans la mesure du possible, être directement liées à la promotion de UL ou de ses services et être soigneusement documentées. Veuillez vous référer aux Normes de déontologie des affaires de UL pour plus d assistance. 3.0 POSER DES QUESTIONS ET RAPPORTER DES INCIDENTS OU DES DOUTES Nous encourageons tous les employés de UL à poser des questions concernant la présente politique. Tous les employés doivent immédiatement rapporter tout pot-de-vin ainsi que toute sollicitation ou offre d un paiement ou d un avantage irrégulier. Vous pouvez poser des questions ou faire un rapport à un responsable, à un superviseur ou à la Direction de l éthique et de la conformité de UL à l adresse Vous pouvez également recourir à la ligne d assistance d éthique mondiale de UL au (Amérique du Nord) ou consulter le site web de l éthique mondiale de UL pour plus d informations. Les appels vers la ligne d assistance d éthique mondiale de UL sont gratuits ; si vous le souhaitez, ces appels peuvent être passés de façon anonyme. 4.0 CONSÉQUENCES DU NON-RESPECT DE LA POLITIQUE UL prend la subornation et la corruption très au sérieux. Si un employé ne respecte pas la présente politique, il fera l objet d une action disciplinaire pouvant aller jusqu au licenciement. Le non-respect de la présente politique par un fournisseur peut entraîner la cessation de la relation commerciale avec UL, ainsi que l exercice des autres droits légaux et mesures correctives à disposition de UL. Pour plus d information, consultez les Normes de déontologie des fournisseurs internationaux (00-LE-P0027).

6 Titre : Politique contre la subornation et la corruption de UL Numéro du Document : 00-LE-P0030 Version 2.0 Page 6 de RESSOURCES SUPPLÉMENTAIRES Voici une liste de ressources supplémentaires concernant les lois anticorruption et les conventions internationales : Guide du FCPA pour les non-juristes Convention des Nations Unies contre la corruption Convention du Conseil de l Europe relative à la corruption Convention contre la corruption de l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) Fédération internationale des sociétés d inspection (IFIA) Loi anti-corruption du Royaume Uni

7 ANNEXE 1 ANTISUBORNATION ET CORRUPTION CERTIFICATION DE DILIGENCE RAISONNABLE DE TIERS INSTRUCTIONS : L AGENT OU LE REPRESENTANT DUMENT AUTORISE DU TIERS DOIT REMPLIR CETTE CERTIFICATION ET LA RENVOYER A LA DIRECTION DE L ETHIQUE ET DE LA CONFORMITE PAR COURRIEL, A L ADRESSE Politique de UL : UL s est engagé à exécuter ses activités de manière loyale, honnête et ouverte. Est considéré comme une violation de la politique contre la subornation et la corruption de Underwriters Laboratories Inc. le fait d offrir, payer, promettre ou autoriser le paiement de sommes d argent, la distribution de cadeaux ou tout bien de valeur, y compris mais sans s y limiter, les pots-de-vin, les loisirs, les commissions occultes, les dessous de table en liquide ou tout autre avantage destiné, directement ou indirectement, à toute personne ou entreprise, que ce soit un fonctionnaire ou bien une personne ou entreprise privée, dans le but de garantir ou conserver de façon inappropriée des affaires ou d obtenir ou garantir un avantage inapproprié dans la conduite d une affaire pour UL ; ou le fait qu un employé, cocontractant ou autre agent de UL sollicite ou accepte de tels paiements ou autres avantages en lien avec la réalisation d un quelconque service ou d une quelconque activité au nom de UL. Tous les tiers souhaitant établir une relation avec UL doivent au minimum remplir, signer et renvoyer à UL cette certification de diligence raisonnable. Le tiers est (cocher une possibilité) une personne une société une association Nom du tiers (ajouter la dénomination sociale et commerciale s il y a lieu) Adresse : Pays : Courriel : Téléphone : Télécopie : Propriété de l entreprise : (Veuillez noter les détails des personnes ou entités possédant plus de 10 % du tiers proposé) Description de l entreprise (veuillez fournir un bref historique de l entreprise, des compétences et des services fournis) : Nom et prénoms des dirigeants et employés principaux qui sont autorisés à agir pour et au nom du tiers :

8 CERTIFICATION Le soussigné, représentant dûment autorisé du tiers susnommé (le «Tiers»), certifie par la présente que 1. Le Tiers s engage à réaliser des affaires sans user de corruption. Le Tiers n offrira, ne paiera, ne promettra et n autorisera pas le paiement de sommes d argent, la distribution de cadeaux ou tout bien de valeur, directement ou indirectement, que ce soit en liquide ou en nature, au bénéfice de tout tiers dans le but de garantir ou conserver de façon inappropriée des affaires ou d obtenir, conserver ou garantir un avantage inapproprié dans la conduite d affaires pour UL. 2. À l exception des paiements conformes aux contrats écrits au cours de la réalisation d une affaire, le Tiers ne sollicitera ni n acceptera de l argent, des cadeaux ou tout autre bien de valeur, directement ou indirectement, que ce soit en liquide ou en nature, ou tout autre avantage, en lien avec la réalisation d un service ou d une activité quelconque pour ou au nom de UL, ni n autorisera aucun de ses employés ou personnes associées à agir de la sorte. 3. Le Tiers, y compris mais sans s y limiter, chaque dirigeant, directeur, employé, représentant ou agent du Tiers n a jamais été accusé de, poursuivi ou condamné pour avoir violé le Foreign Corrupt Practices Act des États-Unis (FCPA, ou Loi sur la corruption d agents publics étrangers) ou le Bribery Act du Royaume-Uni (loi anticorruption). ou toute autre loi ou réglementation liée à la corruption ou à la subornation. 4. Le Tiers accuse réception des normes de déontologie des fournisseurs internationaux de UL et de la politique contre la subornation et la corruption de UL. Par ailleurs, le Tiers a lu et compris les normes de conduite mondiales de fournisseur et la politique contre la subornation et la corruption de UL, et accepte de les respecter. 5. Aucune décision de justice n a jamais interdit au Tiers de répondre à un appel d offres concernant un contrat public. 6. Le Tiers est financièrement stable et tient ses livres et dossiers selon les normes de comptabilité internationalement admises. 7. Le Tiers n appartient pas, en totalité ou en partie, ou n est pas contrôlé, directement ou indirectement, par un gouvernement, un représentant de gouvernement ou un parti politique. 8. Si le Tiers prend connaissance de l une des activités interdites décrites ci-dessus, ou si une quelconque modification de propriété ou de contrôle du Tiers a lieu, UL devra être prévenu immédiatement. Nom du représentant autorisé : Société du représentant autorisé : Fonction du représentant autorisé : Signature du représentant autorisé Date

9 ANNEXE 2 QUESTIONNAIRE DE DILIGENCE RAISONNABLE DE TIERS INSTRUCTIONS : CE FORMULAIRE DOIT ÊTRE REMPLI PAR LA PERSONNE APPARTENANT À UL QUI ÉVALUE TOUS LES AGENTS OU TIERS FOURNISSANT DES SERVICES POUR OU AU NOM DE UL. LE QUESTIONNAIRE REMPLI DOIT ACCOMPAGNER LE CONTRAT FINAL CONCERNANT L AGENT OU LE TIERS. 1. Renseignements sur le Tiers Nom Ville et pays de l établissement principal Pays de nationalité (pour des personnes) ou pays d immatriculation (pour des sociétés), s il y a lieu 2. Relation contractuelle Un contrat est-il proposé/actuellement en cours avec le tiers? Si oui, veuillez le joindre. S il n y a aucun contrat écrit proposé, expliquez pourquoi et joignez tous les documents qui décrivent la relation proposée/actuelle. 3. Qualifications/compétences techniques Quelles sont les compétences du Tiers pour le projet ou le poste? Le Tiers a-t-il des qualifications techniques, telles que des certifications, des diplômes, des permis, etc.? Ces qualifications ont-elles été vérifiées? 4. Situation du Tiers Depuis combien de temps le Tiers est-il en activité? Qui sont les principaux clients et/ou usagers du Tiers?

10 Certains actionnaires, propriétaires ou employés principaux du Tiers ont-ils des proches à des postes clés o Chez UL? o Chez un client actuel ou potentiel de UL? 5. Vérifications des références Si le Tiers vous a été recommandé par quelqu un, qui est cette personne? Avez-vous vérifié les références du Tiers? Chaque référence a-t-elle parlé de manière positive de l intégrité et de la réputation du Tiers en ce qui concerne l éthique? Si certaines références n ont pas été vérifiées, veuillez expliquer pourquoi. Énumérez toutes les autres sources que vous avez examinées, comme les bases de données fiables sur Internet et les autres informations disponibles au public (par ex., des articles de journaux, des communiqués de presse), et indiquez si vous avez trouvé des informations indiquant que le Tiers est réputé pour ou possède des antécédents de conduite corrompue. 6. Services Quels services le Tiers fournira-t-il? Le Tiers fournit-il des ventes ou des services principalement liés à un client unique ou potentiel? Si oui, quelle est la nature des relations du Tiers avec ce client? Est-il possible qu il soit demandé au Tiers de réaliser des ventes, obtenir des licences, des permis ou des autorisations discrétionnaires des représentants du gouvernement ou d interagir autrement avec ceux-ci au nom de UL? Si oui, veuillez expliquer pourquoi et comment.

11 Énumérez les pays dans lesquels le Tiers fera des affaires pour UL. Le Tiers embauchera-t-il des tiers supplémentaires, tels que des sous-agents, des conseillers, ou des représentants commerciaux? 7. Rémunération Quelles sont les dispositions proposées/actuelles de rémunération pour le Tiers? Le Tiers recevra-t-il une commission spéciale ou des honoraires de réussite? La rémunération proposée/actuelle est-elle juste, raisonnable et adaptée pour le pays? La rémunération proposée/actuelle est-elle juste, raisonnable et adaptée pour les services proposés? Le Tiers reçoit/recevra-t-il également le remboursement de ses dépenses? Le Tiers acceptera-t-il de fournir la comptabilité et les reçus concernant toutes les dépenses significatives? Où le Tiers sera-t-il payé (inclure le pays et l emplacement de la banque, s ils sont connus)? 8. Liens avec des fonctionnaires, des représentants de parti politique ou des candidats à une fonction politique Est-ce que vous connaissez ou avez une raison de croire qu un fonctionnaire pourrait tirer un quelconque profit des relations de UL avec le Tiers? Savez-vous ou avez-vous une raison de croire que le Tiers : o Est, ou était au cours de l année dernière, un fonctionnaire? o A un membre de sa famille proche qui est, ou était au cours de l année dernière, un fonctionnaire?

12 o A des relations étroites avec un fonctionnaire? o Emploie quelqu un qui est, ou était au cours de l année dernière, un fonctionnaire? o A donné ou promis de donner quoi que ce soit de valeur (entre autres, des divertissements ou des cadeaux somptueux), directement ou indirectement, à un fonctionnaire afin de l influencer? o Est en partie la propriété de ou contrôlé, directement ou indirectement, par une personne qui est, ou était au cours de l année dernière, un fonctionnaire? 9. Conformité anticorruption Le Tiers a-t-il reçu un exemplaire des normes de déontologie des fournisseurs internationaux de UL Le tiers a-t-il rempli la Certification de diligence raisonnable de Tiers (Annexe 1)? Veuillez fournir les informations suivantes concernant l employé de UL qui a rempli ce formulaire : Nom : Fonction : Signature :

13 ANNEXE 3 SIGNAUX D ALERTE Lorsque vous travaillez avec des Tiers, soyez attentif à ces «Signaux d alerte». Les signaux d alerte sont des situations qui peuvent survenir et indiquer un problème potentiel selon les lois contre la subornation et la corruption américaines et internationales. La liste ci-dessous contient des exemples de signaux d alerte. Elle n est pas exhaustive. En cas de doute, contactez la Direction de l éthique et de la conformité du service juridique de UL. COMPÉTENCES ET RÉPUTATION Manque de compétences pour le projet ou la tâche. Grande dépendance envers des contacts politiques ou gouvernementaux, par opposition à du personnel qualifié. Refus de répondre à des questions concernant des relations avec des fonctionnaires ou des intérêts impliquant des fonctionnaires. Relation avec un fonctionnaire. Refus de garantir la conformité avec les lois contre la subornation et la corruption. Le pays, la région ou le secteur possède une réputation de corruption et de subornation. Refus de répondre ou réponses évasives concernant la structure de propriété de l entreprise, ainsi que les directeurs, les soustraitants, etc. PRATIQUES PROFESSIONNELLES Les documents cachent l identité réelle d un représentant ou d un agent dans le pays. Des dépenses peu communes ou excessivement généreuses sont allouées au divertissement, à la publicité ou aux activités administratives. Le taux de la commission est plus élevé que «le taux courant». Les descriptions de paiement ne correspondent pas au compte approprié. Des comptes ou des transactions ne sont pas enregistrés. Des descriptions vagues et imprécises de paiements sont marquées dans la comptabilité. Des demandes de paiements en «liquide», via des fonds intraçables, ou sur des comptes offshore dans le pays d un tiers ou à un tiers sont effectuées. Des rapports de note de frais faux ou inexacts sont établis.

Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères

Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères Crawford & Compagnie et toutes ses filiales à travers le monde sont soumises à certaines

Plus en détail

POLITIQUE DE DANAHER CORPORATION EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION

POLITIQUE DE DANAHER CORPORATION EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION POLITIQUE DE DANAHER CORPORATION EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION I. OBJET La corruption est interdite par le droit de presque tous les pays et territoires de la planète. Danaher Corporation («Danaher»)

Plus en détail

Service juridique (Bureau chargé des questions d éthique et de déontologie) Expert de domaine :

Service juridique (Bureau chargé des questions d éthique et de déontologie) Expert de domaine : Fonction/ Service : Service juridique (Bureau chargé des questions d éthique et de déontologie) Expert de domaine : Laurel Burke, Associées du dir. juridique. Conformité, laurel.burke@regalbeloit.com Première

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX LOIS ANTI CORRUPTION D ALCOA, INC.

POLITIQUE RELATIVE AUX LOIS ANTI CORRUPTION D ALCOA, INC. POLITIQUE RELATIVE AUX LOIS ANTI CORRUPTION D ALCOA, INC. CONTEXTE : Alcoa Inc. («Alcoa») et sa direction se sont engagés à mener toutes leurs activités dans le monde entier, avec éthique et en conformité

Plus en détail

Formation anti-corruption destinée aux partenaires Microsoft

Formation anti-corruption destinée aux partenaires Microsoft Formation anti-corruption destinée aux partenaires Microsoft 1 Version française Bienvenue Bienvenue Bienvenue dans la Formation anti-corruption destinée aux partenaires Microsoft. Ce cours est destiné

Plus en détail

ARROW ELECTRONICS, INC.

ARROW ELECTRONICS, INC. 7459 South Lima Street Englewood, Colorado 80112 Aout 2013 P 303 824 4000 F 303 824 3759 arrow.com CODE DE CONDUITE DES PARTENAIRES COMMERCIAUX ARROW ELECTRONICS, INC. Cher partenaire commercial, Le succès

Plus en détail

POLITIQUE DE LUTTE CONTRE LA

POLITIQUE DE LUTTE CONTRE LA POLITIQUE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION Politique de conformité mondiale Décembre 2012 Freeport-McMoRan Copper & Gold INTRODUCTION But Le but de cette politique de lutte contre la corruption (la «Politique»)

Plus en détail

HILLENBRAND, INC. ET FILIALES. Politique anti-coruption internationale et Guide de conformité

HILLENBRAND, INC. ET FILIALES. Politique anti-coruption internationale et Guide de conformité HILLENBRAND, INC. ET FILIALES Politique anti-coruption internationale et Guide de conformité Hillenbrand, Inc. et toutes ses filiales (appelées collectivement la "Société"), tient à jour une politique

Plus en détail

Conscient de ces enjeux vitaux pour l entreprise, Vae Solis Corporate met tout en œuvre pour agir en conformité avec les plus hautes normes éthiques.

Conscient de ces enjeux vitaux pour l entreprise, Vae Solis Corporate met tout en œuvre pour agir en conformité avec les plus hautes normes éthiques. Charte éthique et anti-corruption 1. Préface d Arnaud Dupui-Castérès, président et fondateur de Vae Solis Corporate «L'intégrité est une condition essentielle dans la conduite des affaires et soutient

Plus en détail

Présentation de la lutte contre la corruption. Un guide de formation pour les entreprises qui font affaire avec Abbott

Présentation de la lutte contre la corruption. Un guide de formation pour les entreprises qui font affaire avec Abbott Présentation de la lutte contre la corruption Un guide de formation pour les entreprises qui font affaire avec Objet s attache à mener ses activités de façon éthique et en conformité avec la Loi et la

Plus en détail

Pour toutes vos questions et préoccupations, veuillez contacter le Directeur Général ou la Directrice Financière.

Pour toutes vos questions et préoccupations, veuillez contacter le Directeur Général ou la Directrice Financière. General Logistics Systems France Siège social 14, rue Michel labrousse BP 93730-31037 Toulouse Cedex 1 Téléphone 0825 34 34 34 (0,15 TTC/Min) Fax +33 (0)5 34 619 620 Internet www.gls-group.eu Politique

Plus en détail

Proposition d Assurance acheteur unique ou d Assurance frustration de contrat Remplir le présent formulaire et le présenter à EDC

Proposition d Assurance acheteur unique ou d Assurance frustration de contrat Remplir le présent formulaire et le présenter à EDC RÉSERVÉ À EDC : CI # : Proposition d Assurance acheteur unique ou d Assurance frustration de contrat Remplir le présent formulaire et le présenter à EDC 1 RENSEIGNEMENTS SUR LE CLIENT Nom légal de l entreprise

Plus en détail

MANUEL DE CONFIRMITE ANTI-CORRUPTION (Amendé et reconduit en date du 10 avril 2012; Entrant en vigueur le 1 er mai 2012)

MANUEL DE CONFIRMITE ANTI-CORRUPTION (Amendé et reconduit en date du 10 avril 2012; Entrant en vigueur le 1 er mai 2012) MANUEL DE CONFORMITE ANTI-CORRUPTION MONDIALE D ANADARKO (Le Manuel de Conformité Anti-Corruption ) Anadarko Petroleum Corporation Avril 2012 MANUEL DE CONFIRMITE ANTI-CORRUPTION ( en date du 10 avril

Plus en détail

Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance. Adoptées le 11 décembre 2014

Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance. Adoptées le 11 décembre 2014 Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance Adoptées le 11 décembre 2014 Le conseil d administration (le «conseil») de Restaurant Brands International

Plus en détail

CODE DE DEONTOLOGIE INDICATION SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION

CODE DE DEONTOLOGIE INDICATION SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION CODE DE DEONTOLOGIE INDICATION SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION MAGNA INTERNATIONAL INC. INDICATIONS SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION Magna interdit la corruption et les paiements

Plus en détail

Contrat de courtier. Entre : (ci-après nommée «Empire Vie») (ci-après nommé «courtier») Adresse civique : Ville ou municipalité :

Contrat de courtier. Entre : (ci-après nommée «Empire Vie») (ci-après nommé «courtier») Adresse civique : Ville ou municipalité : Contrat de courtier Entre : L EMPIRE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE (ci-après nommée «Empire Vie») et (ci-après nommé «courtier») Adresse civique : Ville ou municipalité : Province : Code postal : Date d effet

Plus en détail

Octobre 2012. Enbridge Inc. et ses filiales. Énoncé révisé sur la conduite des affaires

Octobre 2012. Enbridge Inc. et ses filiales. Énoncé révisé sur la conduite des affaires Octobre 2012 Enbridge Inc. et ses filiales Énoncé révisé sur la conduite des affaires Le présent Énoncé sur la conduite des affaires s applique au groupe des sociétés Enbridge, à leurs administrateurs,

Plus en détail

ENTREPRISES MINIÈRES GLOBEX INC. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE ET DE DÉONTOLOGIE

ENTREPRISES MINIÈRES GLOBEX INC. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE ET DE DÉONTOLOGIE ENTREPRISES MINIÈRES GLOBEX INC. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE ET DE DÉONTOLOGIE INTRODUCTION Le succès d Entreprises minières Globex inc. («Globex») repose sur l intégrité personnelle et professionnelle

Plus en détail

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION POLITIQUE ANTI-CORRUPTION Tarkett attend de chacun de ses dirigeants et collaborateurs qu il reflète, par son comportement, l engagement du Groupe Tarkett à se conformer scrupuleusement aux règles de lutte

Plus en détail

Code de déontologie 1

Code de déontologie 1 Code de déontologie 1 TABLE DES MATIÈRES Lettre du PDG.......................................................... iii Code de déontologie de KBR... 1 Santé, sécurité, sûreté et environnement... 3 Égalité

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LA PROFESSION COMPTABLE

CHAPITRE 1 : LA PROFESSION COMPTABLE CHAPITRE 1 : LA PROFESSION COMPTABLE I. Organisation de la profession comptable Profession comptable Comptable s salariés Comptable s libéraux Comptable s publics A. Comptables salariés 1. La profession

Plus en détail

Politique d intégrité commerciale et Normes de performance. Norme et directive

Politique d intégrité commerciale et Normes de performance. Norme et directive Politique d intégrité commerciale et Normes de performance Norme et directive Introduction Intégrité et responsabilité sont des valeurs fondamentales chez Anglo American. Gagner et conserver la confiance

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE DE WENDEL

CHARTE ETHIQUE DE WENDEL CHARTE ETHIQUE DE WENDEL Mars 2015 1 Message du Directoire Wendel est l une des toutes premières sociétés d investissement en Europe. Grâce au soutien d un actionnariat familial stable, Wendel a su se

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme public Juin 2015 1 INTRODUCTION... 4 À QUI S ADRESSE

Plus en détail

Colgate-Palmolive Company. Code de conduite des fournisseurs

Colgate-Palmolive Company. Code de conduite des fournisseurs Colgate-Palmolive Company Code de conduite des fournisseurs Cher fournisseur de Colgate, Au cours des années, Colgate-Palmolive Company s est forgé la réputation d une organisation utilisant des pratiques

Plus en détail

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée Protégez l'environnement. N'imprimez ce document que si nécessaire Principes de Conduite ÉTHIQUE des affaires SPIE, l ambition partagée Les ENGAGEMENTS de SPIE LES 10 PRINCIPES DIRECTEURS COMPORTEMENT

Plus en détail

PARTENAIRE COMMERCIAL DE MSD CODE DE CONDUITE

PARTENAIRE COMMERCIAL DE MSD CODE DE CONDUITE PARTENAIRE COMMERCIAL DE MSD CODE DE CONDUITE «Nos valeurs et nos règles» pour nos partenaires commerciaux Code de conduite pour le partenaire commercial de MSD [Édition 1] MSD est engagée dans une démarche

Plus en détail

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue anglaise régira à tous égards vos droits et obligations. L

Plus en détail

MANITOWOC. Bulletin d'orientation de l'entreprise. Circulaire originale En remplacement de la circulaire 103 datée du 22 septembre 1999

MANITOWOC. Bulletin d'orientation de l'entreprise. Circulaire originale En remplacement de la circulaire 103 datée du 22 septembre 1999 Page 1 MANITOWOC Bulletin d'orientation de l'entreprise Objet : Éthique Circulaire originale En remplacement de la circulaire 103 datée du 22 septembre 1999 CIRCULAIRE 103 2 décembre 2002 EXPIRATION :

Plus en détail

BGC Partners, Inc. Code de Conduite et d Ethique Professionnelle

BGC Partners, Inc. Code de Conduite et d Ethique Professionnelle BGC Partners, Inc. Code de Conduite et d Ethique Professionnelle Introduction La réputation et l intégrité de BGC Partners, Inc. (le Groupe) sont des atouts précieux et vitaux pour le succès du Groupe.

Plus en détail

PARTIE 1 : RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Les questions suivantes visent toutes les couvertures demandées. SECTION A : RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

PARTIE 1 : RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Les questions suivantes visent toutes les couvertures demandées. SECTION A : RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX PROPOSIP ITION POUR LE RENOUVELLEMENT D UNE ASSURANCE TECHNOLOGIE REMARQUES IMPORTANTES : La présente proposition est soumise à La Compagnie d Assurance Travelers du Canada («CATC») et à La Compagnie d

Plus en détail

Demande d aide financière

Demande d aide financière Demande d aide financière Fonds d affectation spéciale des Nations Unies devant aider les États en développement, en particulier les pays les moins avancés et les petits insulaires en développement, à

Plus en détail

Les lois et règlements liés aux soins de santé qui pourraient toucher les activités de l entreprise incluent :

Les lois et règlements liés aux soins de santé qui pourraient toucher les activités de l entreprise incluent : Introduction Code de conduite et d éthique en entreprise Ce Code de conduite et d éthique en entreprise (le «Code») a été adopté par le conseil d administration d inventiv Health, Inc. et résume les normes

Plus en détail

RECRUTEMENT EXTERNE SANS CONCOURS. Plombier Génie Climatique 2 ème Classe BAP G

RECRUTEMENT EXTERNE SANS CONCOURS. Plombier Génie Climatique 2 ème Classe BAP G RECRUTEMENT EXTERNE SANS CONCOURS Plombier Génie Climatique 2 ème Classe BAP G Dossier de candidature session 2011 1 Recrutement sans concours Plombier Génie Climatique 2 ème classe Concernant votre état

Plus en détail

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Section A : Renseignements personnels et commerciaux Numéro de référence : AVIS SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE La

Plus en détail

Note de présentation-responsabilité Professionnelle Bureaux d Etudes Techniques (hors construction)

Note de présentation-responsabilité Professionnelle Bureaux d Etudes Techniques (hors construction) Code Apporteur : Note de présentation-responsabilité Professionnelle Bureaux d Etudes Techniques (hors construction) Nom du proposant ou Raison(s) sociale(s): de l ensemble des entités à assurer : Souscripteur

Plus en détail

Partenaire et consultant Code de conduite professionnelle

Partenaire et consultant Code de conduite professionnelle Partenaire et consultant Code de conduite professionnelle 1 Message de AlanKrause MWH Global, Inc. est une société en perpétuel mouvement. Avec une entreprise aussi dynamique que la nôtre, nous avons dû

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE LICENCE D AGENCE DE VOYAGES

FORMULAIRE DE DEMANDE DE LICENCE D AGENCE DE VOYAGES ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES DE LA PRIVATISATION ET DU TOURISME DEPARTEMENT DU TOURISME DIRECTION DES ENTREPRISES ET ACTIVITES TOURISTIQUES FORMULAIRE DE DEMANDE DE LICENCE D AGENCE

Plus en détail

Deuxième Cycle d Evaluation. Addendum au Rapport de Conformité sur la Hongrie

Deuxième Cycle d Evaluation. Addendum au Rapport de Conformité sur la Hongrie DIRECTION GENERALE DES DROITS DE L HOMME ET DES AFFAIRES JURIDIQUES DIRECTION DES MONITORINGS Strasbourg, 11 juin 2010 Public Greco RC-II (2008) 4F Addendum Deuxième Cycle d Evaluation Addendum au Rapport

Plus en détail

b) La liste de vos anciens noms pour les 5 dernières années (avec explications) Si non applicable, veuillez cocher

b) La liste de vos anciens noms pour les 5 dernières années (avec explications) Si non applicable, veuillez cocher PROPOSITION D ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE POUR LES CABINETS, LES REPRÉSENTANTS AUTONOMES, LES REPRÉSENTANTS AGISSANT POUR LE COMPTE D UN CABINET SANS Y ÊTRE EMPLOYÉS ET LES SOCIÉTÉS AUTONOMES

Plus en détail

ASSURANCE CHANGE EXPORT

ASSURANCE CHANGE EXPORT ASSURANCE CHANGE EXPORT Demande d assurance change Demande initiale Complément à la garantie N Renouvellement de la garantie N 1 - EXPORTATEUR Raison sociale / Nom : N SIRET (14 chiffres) : Adresse (siège

Plus en détail

Guide de Conduite Éthique des Affaires

Guide de Conduite Éthique des Affaires Guide de Conduite Éthique des Affaires Guide sur les Cadeaux et Marques d Hospitalité Suppléments spécifiques à la France inclus www.thalesgroup.com 2 Sommaire Savoir...3 Comprendre...5 Utiliser...6 Faire

Plus en détail

ETHICS & COMPLIANCE. * éthique et Conformité L intégrité, moteur de notre entreprise

ETHICS & COMPLIANCE. * éthique et Conformité L intégrité, moteur de notre entreprise ETHICS & COMPLIANCE OUR BUSINESS POWERED BY INTEGRITY * Notre Éthique d Entreprise * éthique et Conformité L intégrité, moteur de notre entreprise 5 Table des matières Message du Président- Directeur Général

Plus en détail

DEMANDE D ASSURANCE CHANGE CONTRAT

DEMANDE D ASSURANCE CHANGE CONTRAT ASSURANCE CHANGE EXPORT DEMANDE D ASSURANCE CHANGE 1 - EXPORTATEUR Raison sociale / Nom : N SIRET (14 chiffres) : Adresse (siège social) : Personne chargée de suivre le dossier : M. / Mme Tél. fixe : Tél.

Plus en détail

Note de présentation-responsabilité Professionnelle Bureaux d Etudes Techniques (hors construction)

Note de présentation-responsabilité Professionnelle Bureaux d Etudes Techniques (hors construction) Code Apporteur : Note de présentation-responsabilité Professionnelle Bureaux d Etudes Techniques (hors construction) Nom du proposant ou Raison(s) sociale(s): de l ensemble des entités à assurer : Souscripteur

Plus en détail

RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX

RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX Politique Groupe Keolis - Mai 2015 - Document à usage interne et externe RE Rappels des principes fondamentaux posés par le GUIDE ETHIQUE DE CONDUITE DES AFFAIRES

Plus en détail

( ) Fax : ( ) Courriel : Veuillez annexer une liste des adresses de toutes les succursales ou bureaux du proposant.

( ) Fax : ( ) Courriel : Veuillez annexer une liste des adresses de toutes les succursales ou bureaux du proposant. Chubb du Canada Compagnie d Assurance Montréal Toronto Oakville Calgary Vancouver PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Responsabilité civile professionnelle pour les planificateurs financiers

Plus en détail

Vu le Code monétaire et financier, notamment ses articles L. 612-23-1, R. 612-29-3 et R. 612-29-4 ;

Vu le Code monétaire et financier, notamment ses articles L. 612-23-1, R. 612-29-3 et R. 612-29-4 ; AUTORITÉ DE CONTRÔLE PRUDENTIEL ET DE RÉSOLUTION ----- Instruction n 2015-I-02 relative au formulaire de nomination ou de renouvellement de dirigeant des organismes du secteur assurance L Autorité de contrôle

Plus en détail

DEMANDE D ADHÉSION/DE RÉACTIVATION D ADHÉSION

DEMANDE D ADHÉSION/DE RÉACTIVATION D ADHÉSION Pour obtenir des renseignements sur l adhésion, consultez le site cmpa-acpm.ca ou communiquez avec l ACPM au 613-725-2000 ou au 1-800-267-6522. Ce formulaire peut être rempli en ligne. INSTRUCTIONS : Veuillez

Plus en détail

Proposition de candidature au conseil d administration de Foresters

Proposition de candidature au conseil d administration de Foresters Proposition de candidature au conseil d administration de Foresters (N hésitez pas à fournir des renseignements supplémentaires sur une feuille séparée ou à soumettre votre curriculum-vitae) Renseignements

Plus en détail

GROUPE BRACCO CODE ETHIQUE

GROUPE BRACCO CODE ETHIQUE GROUPE BRACCO CODE ETHIQUE Conscients de la manière dont de notre présence et nos activités influencent le bien-être économique et social de la communauté dont nous faisons partie, nous sommes, en tant

Plus en détail

ACCORD ENTRE LA COMMISSION BANCAIRE ET LA BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE

ACCORD ENTRE LA COMMISSION BANCAIRE ET LA BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE ACCORD ENTRE LA COMMISSION BANCAIRE ET LA BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE CONCERNANT LA COOPERATION RECIPROQUE ET L ECHANGE D INFORMATIONS POUR LE CONTROLE BANCAIRE ET PRUDENTIEL 1. Considérant que certaines

Plus en détail

COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION

COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION Philippe Montigny, Président, ETHIC Intelligence EIFR Paris, le 3 juillet 2013 1 Le monde a changé La responsabilité d une entreprise peut être engagée

Plus en détail

Code d Éthique ArcelorMittal

Code d Éthique ArcelorMittal Code d Éthique ArcelorMittal ArcelorMittal a une réputation d honnêteté et d intégrité dans ses pratiques de gestion ainsi que dans toutes les transactions commerciales. Pour la société, y compris chaque

Plus en détail

Guide des Bonnes Pratiques des Affaires du Groupe Legrand

Guide des Bonnes Pratiques des Affaires du Groupe Legrand Guide des Bonnes Pratiques des Affaires du Groupe Legrand NOTRE CULTURE, NOS ENGAGEMENTS La diffusion de bonnes pratiques des affaires s inscrit plus largement dans une volonté permanente de respecter

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE GROUPE HEURTEY PETROCHEM

CHARTE ETHIQUE GROUPE HEURTEY PETROCHEM CHARTE ETHIQUE GROUPE HEURTEY PETROCHEM SOMMAIRE I. OBJET DE LA CHARTE ETHIQUE GROUPE... 1 II. DROITS FONDAMENTAUX... 1 1. Respect des conventions internationales... 1 2. Discrimination et harcèlement...

Plus en détail

Financement agricole Canada Code de déontologie de FAC. Code de déontologie

Financement agricole Canada Code de déontologie de FAC. Code de déontologie Code de déontologie Vue d ensemble Principes fondamentaux Condition d embauche Conduite représentative de la société Utilisation des biens de la société Cadeaux, prix, divertissements ou articles d accueil

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE/RESPONSABILITÉ CIVILE GÉNÉRALE DES ENTREPRISES MULTIMÉDIAS DES DIFFUSEURS AVIS :

PROPOSITION D ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE/RESPONSABILITÉ CIVILE GÉNÉRALE DES ENTREPRISES MULTIMÉDIAS DES DIFFUSEURS AVIS : PROPOSITION D ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE/RESPONSABILITÉ CIVILE GÉNÉRALE DES ENTREPRISES MULTIMÉDIAS DES DIFFUSEURS AVIS : LA PRÉSENTE PROPOSITION SE RAPPORTE À UNE GARANTIE D

Plus en détail

Assurance Responsabilité Professionnelle Ingénierie Industrielle et Conseil en Technologie (hors SSII) Questionnaire ASSURES

Assurance Responsabilité Professionnelle Ingénierie Industrielle et Conseil en Technologie (hors SSII) Questionnaire ASSURES Assurance Responsabilité Professionnelle Ingénierie Industrielle et Conseil en Technologie (hors SSII) Questionnaire 1 - ASSURES ASSURES Nom(s) ou Raison(s) sociale(s) de l ensemble des entités à assurer

Plus en détail

Dossier de demande de subvention - association -

Dossier de demande de subvention - association - Dossier de demande de subvention - association - Veuillez cocher la case correspondant à votre situation : première demande renouvellement d une demande demande exceptionnelle Vous trouverez dans ce dossier

Plus en détail

Responsabilité Civile Professionnelle Bureaux d études Techniques (Hors construction.1)

Responsabilité Civile Professionnelle Bureaux d études Techniques (Hors construction.1) A S S U R A N C E S DEPARTEMENT C.E.P Responsabilité Civile Professionnelle Bureaux d études Techniques (Hors construction.1) Nom du proposant ou Raison(s) sociale(s) : de l ensemble des entités à assurer

Plus en détail

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00)

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) Rabat, le 11 mars 2002 CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) RELATIVE A LA RELATION ENTRE LES SOCIETES DE BOURSE ET LEUR CLIENTELE DANS LE CADRE DE L ACTIVITE D INTERMEDIATION Aux

Plus en détail

1.0 La présente politique (ci-après, la «Politique») s'applique à CAE inc., à ses filiales et à ses coentreprises contrôlées (ci-après, «CAE»).

1.0 La présente politique (ci-après, la «Politique») s'applique à CAE inc., à ses filiales et à ses coentreprises contrôlées (ci-après, «CAE»). Applicabilité 1.0 La présente politique (ci-après, la «Politique») s'applique à CAE inc., à ses filiales et à ses coentreprises contrôlées (ci-après, «CAE»). Politique : objectif et portée 2.0 La présente

Plus en détail

Propositions de Transparency International France sur la transparence de la vie économique

Propositions de Transparency International France sur la transparence de la vie économique Propositions de Transparency International France sur la transparence de la vie économique Lors de ses vœux aux corps constitués le 20 janvier dernier, le Président de la République a annoncé l élaboration

Plus en détail

Le présent avis s adresse à tous les représentants en assurance, aux experts en sinistre et aux planificateurs financiers.

Le présent avis s adresse à tous les représentants en assurance, aux experts en sinistre et aux planificateurs financiers. Avis relatif à l application du Règlement sur l exercice des activités des représentants, R.R.Q., c. 9.2, r. 10 (Loi sur la distribution de produits et services financiers) Le présent avis s adresse à

Plus en détail

Partie 1 Identification. Partie 2 Déclaration. Section I Déclaration. Contrats publics DÉCLARATION Personne physique de niveau 2

Partie 1 Identification. Partie 2 Déclaration. Section I Déclaration. Contrats publics DÉCLARATION Personne physique de niveau 2 Partie 1 Identification Nom de la personne physique de niveau 2 Nom de la demanderesse N de client à l AMF Partie 2 Déclaration Section I Déclaration Veuillez répondre aux questions suivantes. Notez que

Plus en détail

et sa filiale gestionnaire du réseau d électricité Déclaration du candidat

et sa filiale gestionnaire du réseau d électricité Déclaration du candidat et sa filiale gestionnaire du réseau d électricité Marché et accord-cadre cadre Déclaration du candidat Le présent document de 9 pages (page de garde incluse) répond aux exigences des articles 8 et 38

Plus en détail

INTÉGRITÉ EN ACTION - CONFORMITÉ DES SOINS DE SANTÉ.

INTÉGRITÉ EN ACTION - CONFORMITÉ DES SOINS DE SANTÉ. UNE PASSION POUR L'INTÉGRITÉ. INTÉGRITÉ EN ACTION - CONFORMITÉ DES SOINS DE SANTÉ. LA CONFORMITÉ DES SOINS DE SANTÉ EST LA RESPONSABILITÉ DE TOUS. DePuy Synthes est connu dans le monde entier pour ses

Plus en détail

( ANNEXE I ) MODELE D'ACTE D'ENGAGEMENT ********* ACTE D ENGAGEMENT

( ANNEXE I ) MODELE D'ACTE D'ENGAGEMENT ********* ACTE D ENGAGEMENT ( ANNEXE I ) MODELE D'ACTE D'ENGAGEMENT ********* ACTE D ENGAGEMENT A Partie réservée à l Administration (1) Appel d offres ouvert, au rabais ou sur offres des prix n. du (2).. (1) Appel d offres restreint,

Plus en détail

BETON MOBILE ST-ALPHONSE INC.

BETON MOBILE ST-ALPHONSE INC. BETON MOBILE ST-ALPHONSE INC. DEONTOLOGIE Code de déontologie des administrateurs, des dirigeants et des gestionnaires La Société s est dotée d un premier code d éthique formel et écrit s adressant à ses

Plus en détail

Code de déontologie. Cooper-Standard Holdings Inc. Cooper-Standard Automotive Inc.

Code de déontologie. Cooper-Standard Holdings Inc. Cooper-Standard Automotive Inc. Code de déontologie Cooper-Standard Holdings Inc. Cooper-Standard Automotive Inc. Message de Jeff Edwards Président Directeur Général Cher membre de l équipe Cooper Standard, Je suis heureux de vous présenter

Plus en détail

www.thalesgroup.com GUIDE DE CONDUITE ÉTHIQUE DES AFFAIRES Conflit d Intérêts

www.thalesgroup.com GUIDE DE CONDUITE ÉTHIQUE DES AFFAIRES Conflit d Intérêts www.thalesgroup.com GUIDE DE CONDUITE ÉTHIQUE DES AFFAIRES Conflit d Intérêts Sommaire Préface...p.3 Définition et types de conflit d intérêts...p.4 Comment identifier un conflit d intérêts...p.6 Exemples

Plus en détail

Article 1. Enregistrement d un nom de domaine

Article 1. Enregistrement d un nom de domaine Conditions Générales d Utilisation du Service «Nom de domaine pro» Les présentes Conditions Générales d Utilisation ont pour objet de définir les conditions dans lesquelles le Relais Internet, département

Plus en détail

Code approuvé par l Assemblée Générale Ordinaire annuelle du 30 mai 2005

Code approuvé par l Assemblée Générale Ordinaire annuelle du 30 mai 2005 CODE DE DEONTOLOGIE Code approuvé par l Assemblée Générale Ordinaire annuelle du 30 mai 2005 Adresse : 75, rue de Mamer L-8081 Bertrange Adresse postale : Boîte postale 29 L-8005 Bertrange Tel : 44 21

Plus en détail

Demande d obtention de permis d exercice ou de certificat de spécialiste

Demande d obtention de permis d exercice ou de certificat de spécialiste Demande pour une inscription en (mois/année) : NATURE DU PERMIS OU DU CERTIFICAT DEMANDÉ Note : une demande séparée est nécessaire pour chaque type de permis, certificat ou inscription. GÉNÉRAL SPÉCIALITÉ

Plus en détail

ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS DE FONDS MUTUELS

ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS DE FONDS MUTUELS Le 12 septembre 2013 Introduction ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS DE FONDS MUTUELS PRINCIPE DIRECTEUR N O 2 DE L ACFM NORMES MINIMALES DE SURVEILLANCE DES COMPTES Le présent Principe directeur fixe

Plus en détail

Inutilisable. transaction. Spécimen

Inutilisable. transaction. Spécimen Inutilisable FORMULAIRE OBLIGATOIRE À COMPTER DU 1 ER JANVIER 2015 CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF VENTE MAISON MOBILE SUR TERRAIN LOUÉ NOTE Le présent formulaire doit être utilisé à compter du 1 er janvier

Plus en détail

TROUSSE DE RENSEIGNEMENTS SUR LA PRÉSENTATION D UNE NOUVELLE DEMANDE

TROUSSE DE RENSEIGNEMENTS SUR LA PRÉSENTATION D UNE NOUVELLE DEMANDE TROUSSE DE RENSEIGNEMENTS SUR LA PRÉSENTATION D UNE NOUVELLE DEMANDE Voici une liste des documents et renseignements requis afin de présenter une demande de licence aux fins d examen par la Commission

Plus en détail

Avis IMPORTANT : Lire le document «Instructions» avant de remplir le formulaire. Remplir le formulaire en lettres moulées.

Avis IMPORTANT : Lire le document «Instructions» avant de remplir le formulaire. Remplir le formulaire en lettres moulées. Avis Afin de vous assurer que nous puissions traiter dans les délais votre demande de permis d alcool pour une réunion, veuillez prendre note que celle-ci doit être reçue à la Régie au moins 15 jours avant

Plus en détail

Demande d adhésion/instruction. Rente-épargne non enregistrée. (À être utilisé uniquement pour les entreprises)

Demande d adhésion/instruction. Rente-épargne non enregistrée. (À être utilisé uniquement pour les entreprises) Demande d adhésion/instruction Rente-épargne non enregistrée (À être utilisé uniquement pour les entreprises) 1. renseignements de base Demande d adhésion/instruction Rente-épargne non enregistrée (À être

Plus en détail

Travailleur autonome. 6. Avez-vous eu des changements dans vos activités/opérations depuis le dernier renouvellement? :

Travailleur autonome. 6. Avez-vous eu des changements dans vos activités/opérations depuis le dernier renouvellement? : FORMULAIRE POUR NOUVEAU ADHÉRANT PROGRAMME D ASSURANCE DIC Assurance de responsabilité civile et professionnelle pour les membres de designers d intérieur du Canada (DIC) Une copie des documents suivants

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Nous sommes là pour vous aider Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association N 12156*02 Dossier de demande de subvention Veuillez cocher la case correspondant à votre situation

Plus en détail

1. Présentation de votre association

1. Présentation de votre association 1. Présentation de votre association Nom de l association : Sigle : Objet :.. Adresse de son siège social :.. Code postal : Téléphone : Commune : Télécopie : Courriel :.. Adresse site internet : Adresse

Plus en détail

Général. C. La présente proposition doit être signée et datée par un responsable de votre entreprise, de même que chaque feuille annexe.

Général. C. La présente proposition doit être signée et datée par un responsable de votre entreprise, de même que chaque feuille annexe. Général Information importante: A. Veuillez répondre à toutes les questions. Ces informations sont nécessaires pour la souscription et l analyse de la prime. Vos réponses ci-après sont considérées dans

Plus en détail

ÉNONCÉ DE PRINCIPES LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE DES PRODUITS D ASSURANCE

ÉNONCÉ DE PRINCIPES LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE DES PRODUITS D ASSURANCE ÉNONCÉ DE PRINCIPES LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE DES PRODUITS D ASSURANCE Le présent document reflète le travail d organismes de réglementation membres du CCRRA. Les opinions qui y sont exprimées ne doivent

Plus en détail

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 www.cpaquebec.ca Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA N.B. Il est inutile de présenter une demande

Plus en détail

La Loi canadienne anti-pourriel. Séance d information 2014

La Loi canadienne anti-pourriel. Séance d information 2014 La Loi canadienne anti-pourriel Séance d information 2014 Avis Cette présentation a été préparée par le personnel de la Commission dans le but de fournir des informations générales à l égard de la Loi

Plus en détail

SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction

SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette

Plus en détail

Corruption et ententes : quels risques encourus au regard des règlementations applicables? Pierre-François Wéry, Partner PwC Luxembourg

Corruption et ententes : quels risques encourus au regard des règlementations applicables? Pierre-François Wéry, Partner PwC Luxembourg Corruption et ententes : quels risques encourus au regard des règlementations applicables? Pierre-François Wéry, Partner PwC Luxembourg Agenda Définitions Contexte juridique lié à la corruption Contexte

Plus en détail

2 ème année de master

2 ème année de master Dossier de candidature 2015-2016 pour une inscription en 2 ème année de master Domaine Droit, Économie, Gestion NOM :.. Prénom :. Photo D Identité Formation initiale Alternance (contrat de professionnalisation)

Plus en détail

QUESTIONNAIRE 2015 RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE

QUESTIONNAIRE 2015 RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE QUESTIONNAIRE 2015 RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE IDENTITE DU PROPOSANT Nom de la société : Adresse : Code postal : Ville : Tél. : Fax : Courriel : N SIRET : (joindre un K BIS) Derniers états financiers

Plus en détail

CyberRisks Pro. Questionnaire. Nom de la société proposante. Description des activités de la société proposante. Informations financières

CyberRisks Pro. Questionnaire. Nom de la société proposante. Description des activités de la société proposante. Informations financières Questionnaire Ce questionnaire d assurance doit être dûment complété, daté et signé par une personne habilitée pour engager la Société Proposante afin que l Assureur puisse faire une offre. La remise de

Plus en détail

Groupe TLD. Code d éthique et de conduite des affaires

Groupe TLD. Code d éthique et de conduite des affaires Groupe TLD Code d éthique et de conduite des affaires PRÉAMBULE TLD s engage à conduire son activité avec honnêteté et intégrité, dans le respect de normes légales et d éthiques élevées. Ce code est conçu

Plus en détail

Sage Code de conduite

Sage Code de conduite Sage PAGE 2 SAGE Introduction Le expose les standards de gestion attendus par Sage et donne un ensemble clair de règles à tous les collègues. Sage construit une entreprise d excellence et chaque collaborateur

Plus en détail

CODE DE CONDUITE. maintaining sensitiveness to and respect for the diverse social and cultural

CODE DE CONDUITE. maintaining sensitiveness to and respect for the diverse social and cultural ethical AND LAWFUL conduct in all countries where SGL Group operates while maintaining sensitiveness to and respect for the diverse social and cultural settings Loyalty to SGL Group fair polite and respectful

Plus en détail

Annexe 5. CONTRAT CYBERPLUS PRO Souscrit dans le cadre du cyberp@iement Titre 1Conditions Particulières

Annexe 5. CONTRAT CYBERPLUS PRO Souscrit dans le cadre du cyberp@iement Titre 1Conditions Particulières Annexe 5 Souscrit dans le cadre du cyberp@iement Titre 1Conditions Particulières DESIGNATION DE L ENTREPRISE ci-après "le Client" Nom ou Dénomination sociale... représentée par.. (Nom et prénom du représentant

Plus en détail

Guide de travail pour l auto-évaluation:

Guide de travail pour l auto-évaluation: Guide de travail pour l auto-évaluation: Gouvernance d entreprise comité d audit Mars 2015 This document is also available in English. Conditions d application Le Guide de travail pour l auto-évaluation

Plus en détail

SECTION A - GÉNÉRALITÉS 04 Politique linguistique Page: A-04-1

SECTION A - GÉNÉRALITÉS 04 Politique linguistique Page: A-04-1 04 Politique linguistique Page: A-04-1 04 - POLITIQUE LINGUISTIQUE 1. MISSION DE LA SOCIÉTÉ La Société des établissements de plein air du Québec (ci-après appelée : la «Société» ou la ) est une société

Plus en détail

FORMULAIRE DE GESTION DES CRÉANCES (le «Formulaire»)

FORMULAIRE DE GESTION DES CRÉANCES (le «Formulaire») FORMULAIRE DE GESTION DES CRÉANCES (le «Formulaire») Mesure(s) visée(s) (cocher toutes les cases pertinentes) : Signaler une créance de 15 000 CAD/USD ou plus (remplir la Partie A) Présenter une demande

Plus en détail