8 juillet Apportez votre soutien! #765. rendez-vous avec le Tour. La cathédrale s expose en BD. Vacances, partez tranquille

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "8 juillet 2015. Apportez votre soutien! #765. rendez-vous avec le Tour. La cathédrale s expose en BD. Vacances, partez tranquille"

Transcription

1 #765 Vacances, partez tranquille La cathédrale s expose en BD Journal d Amiens et d Amiens Métropole 1 er - 7 juillet juillet 2015 rendez-vous avec le Tour Apportez votre soutien! Facebook : Amiens Capitale Bulletin à remplir p. 7

2 2 A R R Ê T S U R I M AG E 1 er - 7 juillet 2015 jda #765 UNE COUPE PARFAITE Le 27 juin, les participants à la balade urbaine organisée au sud-est d Amiens ne pouvaient pas rater le Jardin archéologique de Saint-Acheul et son imposante coupe géologique qui présente quatre cent cinquante mille ans d histoire. Profitez de l été pour remonter le temps ou découvrir le paysage depuis la tour d observation : le jardin est ouvert gratuitement tous les jours. Retour sur... VOYAGE, VOYAGE Déjà kilomètres parcourus à pied depuis le 1 er janvier par les trois Amiénois de la compagnie Nowhere Circus, ici en pleine traversée des Alpes. Pas à pas, le Tibet se rapproche. Cet été, le trio atteindra la Hongrie, où ils se produiront dans deux festivals.

3 AMIENS SUR LA ROUTE DE PÉKIN Le meeting de l AUC a tenu toutes ses promesses ce 27 juin, notamment grâce à un m steeple de niveau international puisque les trois premiers ont obtenu leur ticket pour les Mondiaux de Pékin où ils retrouveront Kévin Campion, vainqueur du m marche sur la piste d Urbain-Wallet (en photo) Actualité PRÉVENTION On n oublie personne, on veille sur ses voisins ENVIRONNEMENT Protéger les espèces d ici et d ailleurs GRANDE GUERRE Abris d infortune Économie ENTREPRISES Faire pousser les bonnes idées Jeunesse DÉMOCRATIE Jeunes et investis Pratique URBANISME Changer ses menuiseries : quelles démarches Histoire & patrimoine EXPOSITION L Histoire sort de sa réserve Portrait MÉTIERS D ART Une passion cousue main Sport TOUR DE FRANCE Amiens, sprint-terre Culture FESTIVAL Le (beau) monde au cloître Agenda 765 PHOTOS COUVERTURE Boucq et Jodorowsky, Xavier Bourgois/ASO et Laurent Rousselin LA VILLE PREND LA POSE 500 personnes inscrites au projet Inside out Amiens se sont fait tirer le portrait le 27 juin. Ces grands formats noir et blanc, développés par les ateliers de JR, artiste initiateur de ce projet mondial, seront collés sous la verrière de la gare lors des Journées du patrimoine. Photos : Charly Barbier, Coline Bergeon, Sébastien Coquille et Léandre Leber BP Amiens Cedex Direction de la publication : Jean-Marc Albert et Fabrice Hinschberger Direction de la rédaction : Bertrand Bellanger Rédaction en chef : Alexis Durand Secrétariat de rédaction : Coline Bergeon et Laurence Dubarle Rédaction : Coline Bergeon Antoine Caux Jean-Christophe Fouquet Ingrid Lemaire Lysiane Voisin Maquette : Thibaut Cécile Photos : Laurent Rousselin Iconographie : Sébastien Coquille Ont collaboré à ce numéro : Stéphanie Bescond, Candice Cazé, Kaltoume Dourouri et Léandre Leber (photo) Conception graphique : Guillaume Bergeret et Thibaut Cécile Impression : Léonce Deprez, Ruitz Le JDA est une publication hebdomadaire de la Ville d Amiens et de la Communauté d agglomération Amiens Métropole Si vous ne recevez pas le JDA, appelez le

4 4 ACTUA L I T É 1 er - 7 juillet 2015 jda #765 HORAIRES PISCINES & PATINOIRE Piscine Coliseum Jeudi 2 8h-20h Vendredi 3 8h-21h Samedi 4 8h-18h Dimanche 5 10h-13h 14h-17h Lundi 6 12h-20h Mardi 7 8h-21h Mercredi 8 fermée Piscine Nautilus Fermée jusqu au 5 juillet inclus Lundi 6 14h-19h15 Mardi 7 Mercredi 8 8h-19h15 8h-11h45 14h-19h15 Piscine Vallerey Jeudi 2 8h-11h45 14h-19h45 Vendredi 3 8h-11h45 14h-19h45 Samedi 4 10h-11h45 14h-17h45 Dimanche 5 9h-12h45 Lundi 6 10h-11h45 14h-18h45 Mardi 7 10h-11h45 14h-18h45 Mercredi 8 10h-18h45 Patinoire Coliseum Fermée jusqu au 3 juillet inclus Samedi 4 14h-17h Dimanche 5 fermée Lundi 6 14h-17h Mardi 7 14h-17h Mercredi 8 fermée Sébastien Coquille On n oublie personne, on veille sur ses voisins C est la date de construction du Quai de la Passerelle, rue du même nom, à Saint-Maurice. La plus ancienne résidence de l Opac d Amiens. Elle arbore toujours le sigle HBM, ancêtre de HLM. Cette résidence de 91 logements sera rénovée. Les appels à candidature des entreprises sont lancés cette semaine. AUTOUR DU PLAN CANICULE, LA VILLE D AMIENS PROTÈGE LES PLUS FRAGILES. LANCEMENT DE L OPÉRATION UN ÉTÉ BIEN ENTOURÉ. Le niveau 2 du Plan canicule est déclenché et engendre une veille renforcée. La collectivité est prête à intervenir, en priorité auprès des plus fragiles. Cependant si l alerte canicule n a pas été déclenchée depuis 2003, «des personnes âgées ou isolées ont néanmoins besoin d être entourées, rappelle Annie Verrier, adjointe chargée des affaires sociales. On estime à le nombre d Amiénois fragiles. La notion d isolement n est pas qu une question de canicule.» Et lorsque les proches, partent en vacances, c est encore plus angoissant LE CHIFFRE DE LA SEMAINE 1929 Khuni / istock Prévention Face aux températures élevées, maintenez votre habitation à l abri de la chaleur, buvez régulièrement, ne sortez pas aux heures les plus chaudes et évitez les efforts physiques. SOLIDARITÉ DE VOISINAGE Objectif numéro un de l opération Un été bien entouré : encourager les personnes isolées ou fragiles à s enregistrer auprès du Service écoute senior (en 2014, inscriptions). Elles seront régulièrement contactées par téléphone ou visitées à domicile grâce à la mobilisation d un réseau dont les élus, les associations Entrâge, Brad sus Brad sous Car le deuxième objectif est bien de multiplier ces visites pour «ne pas se sentir oublié», souligne Annie Verrier. L entraide doit aussi contribuer, «grâce à la solidarité du voisinage, à inciter les gens à se rencontrer, à veiller les uns sur les autres, à s organiser pour rester attentif à la personne seule ou surveiller les maisons fermées», ajoute Nathalie Lavallard, adjointe chargée de la démocratie locale. //Ingrid Lemaire À NOTER Service écoute senior : , appel gratuit 7j/7 et 24h/24 Plaquette canicule disponible dans les lieux d accueil public Pour toute information : ou Le Grand Marais, sportif et gratis ÉTAT CIVIL NAISSANCES Amiens : Auzou Ninon Correia Moreira Elena Denis Raphaël Ebertzheim Liam El Mounsif Siham Grenon Ylenzo Havard Tom Igilima Itulamya Guychelvie Lenglet Alan Lenoble Eleanor Limousin Mathieu Loualé Tyméo Mumvudi Pikhasso Baptiste Potepa Anaëlle Boves : Doudoux Lalie Colignon Fauve Cagny : Herny David Jule Camon : Docquier Maxence Dreuil-lès-Amiens : Dahmani Flavie Couvois Lya Estrées-sur-Noye : Dupuis Mélyne Longueau : Loubissa Ebayi Haleine Shanna Cherni Yassin Envie de se dépenser. De se remettre au sport. Ou de ne pas lever le pied pendant l été. Du 6 juillet au 28 août, le Grand-Marais devient le lieu tout désigné. Les éducateurs sportifs d Amiens Métropole proposent un florilège d activités de pleine nature tous les jours de 14h à 17h : golf, roller, tir à l arc, course d orientation et un terrain de sable pour du foot, du volley ou du hand (on dit sandball ). Le lundi rime même avec canoë alors que les matins sont consacrés à la marche nordique (9h30-17h). Le matériel est prêté et les conseils distillés sans compter. «La seule condition : éviter les tongs et venir en baskets», résument les éducateurs pour qui cette opération correspond pleinement à leur cœur de métier et au projet sportif métropolitain. En tout cas, cet été, vous ne pourrez pas dire que vous vous ennuyez. //A. C. Sportez-vous bien, du 6 juillet au 28 août, de 14h à 17h, au parc du Grand-Marais Inscription sur place

5 jda #765 1 er - 7 juillet 2015 ACTUA L I T É 5 En bref L Odyssée réunit l Europe de la jeunesse Jtyler / istock Environnement LE RESPECT DE LA BIODIVERSITÉ COMMENCE CHEZ SOI. CET ÉTÉ, LE PARC ZOOLOGIQUE ÉVEILLE À LA PRÉSERVATION DE LA FAUNE ET DE LA FLORE LOCALES. Dik-diks, ocelots, manchots, aras, gibbons Le parc zoologique d Amiens Métropole nous offre de l exotisme. Mais, comme tous les sites engagés au sein de l Association européenne des zoos et aquariums (EAZA), il participe surtout aux programmes d élevage, indispensables à la conservation des espèces menacées, et relaie, notamment par des expositions, des campagnes de sensibilisation au respect de la planète et de la biodiversité. Une biodiversité parfois très locale qui sera d ailleurs au cœur de la prochaine campagne de l EAZA. Ainsi, cette année, un partenariat avec le Centre permanent d initiatives pour l environnement vallée de Somme (CPIE 80) lui a permis d approfondir la question de la sauvegarde de la faune et de la flore picardes. EXPOSITIONS, CONFÉRENCES, ATELIERS À partir du 6 juillet, une exposition sur les reptiles fera découvrir au public les serpents et lézards Guillaume Gouilloux / istock méconnus de Picardie. Les 7 et 21 juillet, 4 et 18 août en soirée, quatre conférences invitent les curieux à se familiariser avec ces espèces qui partagent notre territoire. Au programme : accueillir la biodiversité au jardin, les chauvessouris créatures de nuit, la nuit de la chouette et la faune du parc zoologique. Un animateur du CPIE proposera en outre des ateliers en lien avec la faune locale pour les enfants accompagnés de leurs parents les mercredis matin du 8 juillet au Presse people La chouette effraie et le serval, deux espèces menacées sur la planète. Protéger les espèces d ici et d ailleurs 26 août. Autant d occasions d apprendre à regarder notre environnement quotidien d un autre œil. //Coline Bergeon Parc zoologique, esplanade de La Hotoie (du lundi au samedi de 10h à 18h, dimanches et jours fériés de 10h à 19h) Conférences et ateliers sur réservation au Frère et sœur, les deux servals accueillis fin février sont arrivés à maturité sexuelle. Pour éviter toute consanguinité, le mâle a donc quitté Amiens pour le parc des félins de Nesles. Il a pris la place de Splash, qui vit désormais aux côtés de June, la femelle amiénoise, ainsi baptisée par les internautes, via un sondage lancé sur la page Facebook du parc zoologique. La cohabitation entre ces deux félins originaires d Afrique semble se dérouler à merveille Peut-être un heureux événement pour l année prochaine? Côté panda roux, il y a eu un échange de femelles. Lobke, venue du zoo de Dresde en Allemagne, remplace désormais Cai pour le plus grand bonheur (?) de Cyan, notre mâle reproducteur! En attendant, des petits ont vu le jour dans les enclos du parc : deux suricates et des wallabies notamment. Paparazzis, à vous de jouer! Qui a dit que les Allemands et les Grecs ne parvenaient plus à s entendre? Pas L Odyssée en tout cas. Le centre culturel d Amiens nord invite des ados de quatre pays (des Portugais, et des Amiénois bien sûr, sont aussi présents) à se côtoyer pendant dix jours à la colonie de Dury, du 1 er au 11 juillet, autour d un projet sur le théâtre et les médias. Une belle façon de construire l Europe au-delà des problèmes des grands L été au Jardin solidaire Planning chargé cet été au Jardin solidaire de Saint-Maurice (6, allée des Acacias) où près de 20 rendez-vous sont proposés. Des ateliers jardinage bien sûr, mais aussi des pique-niques et les visites du château de Rambures et des jardins de Maizicourt. S il faut s inscrire pour ces deux sorties, les ateliers sont en accès libre amiens.fr Resto végétal Tous les deux mois, un restaurant propose un menu 100 % végétal pour faire découvrir cette cuisine aux Amiénois, qu'ils soient végétariens, végétaliens ou omnivores. La 4 e soirée aura lieu le 24 juillet au restaurant L'Anatolie (1, bd d'alsace-lorraine). Sébastien Coquille

6 6 ACTUA L I T É 1 er - 7 juillet 2015 jda #765 Abris d infortune PROCHE DU FRONT, AMIENS A ESSUYÉ LES BOMBARDEMENTS DE 1914 À 1918, POUSSANT LA POPULATION RESTÉE SUR PLACE À TROUVER REFUGE DANS LES CAVES. Chaque mois, Amiens, Métropole d art et d histoire nous plonge dans un des épisodes de la Grande Guerre. Le 8 juillet, un guide-conférencier donne rendez-vous au pied du beffroi d où retentissait le tocsin. Et les cloches ont souvent sonné durant les quatre ans de conflit. Ville de soutien pour les alliés, Amiens subit les bombardements dès Si en avril 1915, les bombes allemandes font onze morts, l année 1916 est particulièrement meurtrière. Le 10 novembre, 100 bombes tombent sur le centre. RÉDUIRE L ÉCLAIRAGE Les rues de Beauvais, de l Amiral- Lejeune et de Caumartin sont dévastées, faisant 17 victimes parmi les Amiénois. Dès lors, ceux qui peuvent fuient. Les autres tentent de se protéger. On équipe les caves. On ordonne de réduire l éclairage. En décembre, la municipalité publie même une liste des cave-abris et demande à chaque propriétaire Collection privée Rue Béranger, après les bombardements en d accueillir les passants en cas d alerte est aussi l année où l on protège la cathédrale avec des sacs de terre. Les vitraux et l orgue sont démontés en 1918 en même temps que les toiles du Musée de Picardie transférées à Blois. On est alors en mars, l offensive allemande a débuté et Amiens est bombardé en continu d avril à août. Il n est alors plus question d abri mais d évacuation //Antoine Caux De grands noms pour une grande dame AU PIED DE NOTRE-DAME, LE CIAP ACCUEILLE PENDANT L ÉTÉ UNE EXPOSITION CONSACRÉE À LA CATHÉDRALE VUE PAR LES AUTEURS DE BD. ET PAS N IMPORTE LESQUELS. Grande Guerre 1916 : Alerte, tous aux abris! : visite avec Amiens, Métropole d art et d histoire, le 8 juillet, à 17h30, au pied du beffroi Gratuit Patrimoine Le Ciap est envahi par la BD pour sa première expo temporaire. L occasion de voir la cathédrale autrement. Laurent Rousselin Qu ont en commun les incontournables de la BD que sont Manara, Goossens, Tronchet, Jodorowsky, Taniguchi ou Bouzard? La réponse se trouve au Ciap, le Centre d interprétation de l architecture et du patrimoine : tous ont dessiné la cathédrale d Amiens. Comme l explique avec passion Carole Van Londersele, guide-conférencière, Notre-Dame inspire : «Voir des artistes japonais, turcs ou maliens la dessiner nous rappelle combien son envergure est internationale». Sont donc visibles des affiches des Rendez-vous de la BD, mais aussi des dessins de La Cathédrale invisible, de Boucq et Jodorowsky, et des originaux commandés pour Amiens 2000, les couleurs du monde, acquis par le Musée de Picardie. Tout cela compose une belle variété de styles, de la précision d un François Schuiten à l approche cosmique de Philippe Druillet en passant par la cathédrale découpée de Marc-Antoine Mathieu. Sans oublier la fameuse sainte Ulphe de Guarnido, la cathédrale boule à neige de Tronchet ou celle livre objet de Coyote Des dessins classiques à revoir de (très) près au Ciap, grâce à l association On a marché sur la bulle. //Jean-Christophe Fouquet Cathédrale et Neuvième art : 20 ans de créations jusqu au 25 septembre au Ciap (place Notre-Dame) Entrée libre de 14h à 18h (17h le dimanche) et de 20h à 22h en juillet et 20h-21h30 en août Visites guidées de l expo et de la cathédrale les mercredis et dimanches à 14h30 En famille les samedis à 14h30 Amiens, Métropole d art et d histoire :

7 jda #765 1 er - 7 juillet 2015 ACTUALITÉ 7 Partir en toute tranquillité LES VACANCES APPROCHENT. LA POLICE MUNICIPALE D AMIENS RAPPELLE LES CONSEILS POUR S ÉVADER L'ESPRIT SEREIN. Ne laissez pas le courrier s accumuler dans votre boîte aux lettres. C est un indicateur précieux pour les cambrioleurs. La Poste peut garder votre courrier ou le renvoyer vers votre lieu de vacances. Ne mentionnez pas votre adresse sur vos clefs. En cas de perte, il serait facile de trouver votre habitation et de la cambrioler. Vous pouvez vous adresser au service objets trouvés (2, rue des Chaudronniers, ) pour vérifier si vos clefs n ont pas été retrouvées. Signalez votre départ à vos voisins pour qu ils soient vigilants et appellent la police en cas de mouvements ou de bruits suspects. Si possible, demandez-leur de passer ouvrir vos volets. Évitez d'indiquer sur les réseaux sociaux ou sur votre répondeur votre absence du domicile. Ne cachez pas vos clefs sous un paillasson, un pot de fleurs ou dans votre boîte aux lettres. Évitez de laisser traîner vos outils dans le jardin ou à proximité. Ils pourraient permettre d accéder Laurent Rousselin Prévention Sur demande, des patrouilles de surveillance de votre domicile peuvent être menées lors de vos vacances. rapidement à votre habitation. Si possible, installez un programmateur qui allumera des lumières en votre absence et simulera une présence. Vous pouvez également installer une alarme qui pourra dissuader ou faire fuir les cambrioleurs. Dernier conseil et non des moindres : profitez de vos vacances! //Stéphanie Bescond Inscrivez-vous à l opération Tranquillité vacances Police municipale, police nationale et gendarmerie proposent des patrouilles aléatoires de surveillance de votre habitation pendant votre absence. Il suffit de s inscrire auprès d eux. Pour les habitants d Amiens : postes de police municipale (12, place au Fil ; 162, chaussée Jules-Ferry ; place du Pays-d Auge ; Atrium, avenue de la Paix ; centre commercial André-Chénier). Pour les habitants d Amiens, Boves, Cagny, Camon, Dreuil, Dury, Glisy, Longueau, Pont-de-Metz, Rivery, Saint-Fuscien, Saleux, Salouël et Saveuse : bureau de police nationale le plus proche ou commissariat central (1, rue du Marché-Lanselles). Pour les habitants des autres communes d Amiens Métropole : gendarmerie (54, rue des Jacobins) Amiens Capitale mobilise au-delà de la Picardie NOM: PRÉNOM: VILLE: SIGNATURE: La mobilisation des Picards pour défendre Amiens Capitale dépasse les frontières de la région, comme nous l apprend Le Courrier de l Ouest, le quotidien régional qui couvre l actualité du Maine-et-Loire et des Deux-Sèvres. Un article publié la semaine dernière et intitulé Les Picards de St-Barth mobilisés évoque «l appel ( ) entendu en Anjou et relayé par la diaspora picarde installée à Saint-Barthélemy.» Interviewés, ces anciens d Amiens ou Moreuil montrent qu ils connaissent les enjeux : «Ce n est pas Amiens contre Lille mais c est préserver l équilibre pour la future région» dit l un deux. On lit plus loin qu ils espèrent que leur mobilisation «donnera envie à d autres diasporas amiénoises en France de montrer que c est partout que l on se préoccupe du sort d Amiens». L exemple est effectivement à suivre! Soutenez vous aussi Amiens Capitale, c est capital! en signant l appel sur z ou en glissant ce bulletin dans les urnes disponibles aux accueils de l hôtel de ville et des mairies de secteur. Facebook : Amiens Capitale Twitter

8 8 ACTUA L I T É 1 er - 7 juillet 2015 jda #765 Enseignement supérieur PRÈS DE CHEZ VOUS Les aménagements de voirie rue des Otages annoncés pour la fin août sont annulés, les travaux de canalisations préliminaires ayant été repoussés. Des interventions auront néanmoins lieu pour réparer la chaussée. Balade portage-poussette à La Hotoie avec l association Jumeaux et + 80 le 4 juillet, 10h, depuis le kiosque du parc Café politique au café des Beaux-Arts (5, rue Frédéric-Petit), le 9 juillet, 19h, animé par le cercle Podemos d Amiens. Journée sur les plantes-hôtes, insectes et jardin sauvage le 11 juillet à partir de 9h30 dans le secteur de Boves et Amiens avec Picardie nature. Jumelles et chaussures de marche recommandées. Inscription avant le 6 juillet. picardie-nature.org Fête Nationale à Rivery le 14 juillet. Après la cérémonie commémorative, 11h au monument aux morts, piquenique républicain dès 12h. Possibilité de ramener son panier ou de réserver des plateaux-repas jusqu au 10 juillet, 15h (en mairie ). Jeux picards l après-midi. Stages Bafa et BAFD, de base et d approfondissement avec Les Francas de Picardie, du 6 juillet au 11 septembre (dont une session à Amiens). Détails et inscription au ou sur Randonnée à Boves, adaptée au public en situation de handicap moteur, visuel ou auditif, le 15 juillet, en soirée, avec le Comité régional handisport de Picardie. Qui proposera aussi du canoë et du paddle les 12 et 21 août, sur la base de Saint-Sauveur Stage arts du cirque sur le thème du clown à Glisy du 20 au 24 juillet de 8h30 à 17h à l'espace Saint-Éxupery avec possibilité de cantine. Inscriptions au ou sur Sébastien Coquille C&D, le campus qui monte PRÉSENT DANS TREIZE RÉGIONS DE FRANCE, LE GROUPE C&D EST IMPLANTÉ À AMIENS EN SON CAMPUS COMPTE AUJOURD HUI QUATRE ÉCOLES. On le trouve entre le château d eau et la station-service, port d Aval, en face de l écluse. Sur le fronton, quatre logos, comme autant d écoles supérieures composant le campus du groupe Compétences et Développement : l Idrac (commerce), l Ifag (management), Sup de Com (communication) et Wis (Internet), petite dernière ouverte en Depuis trois ans, les écoles privées de C&D ont investi la capitale picarde. Pourquoi? «Amiens est une belle ville, attractive, répond Jennifer Leroy, responsable des relations entreprises. Nous voulions correspondre à une demande, pour garder les talents, éviter la fuite des cerveaux.» UN PIED DANS L ENTREPRISE Les quelque 180 élèves de C&D viennent ainsi essentiellement de Picardie. Dans des cursus allant du post-bac au bac +5, ils peuvent suivre des cours en alternance ou en formation initiale, avec douze diplômes à décrocher. 150 entreprises travaillent avec ce campus La circulation en question LE TRAFIC AUTOMOBILE AUTOUR DE LA RUE DE CAGNY FUT LE SUJET PRINCIPAL ABORDÉ PAR LE COMITÉ DE QUARTIER LORS DE LA VISITE DE PROXIMITÉ DU 23 JUIN. C est depuis la rue de Hollande que les inquiétudes du comité de quartier et de quelques riverains se sont faites entendre. Ici, en octobre, quatre immeubles de 62 logements Campus C&D Le campus privé C&D, installé port d Aval, accueille actuellement 180 élèves. «à taille humaine», comme l exprime Jennifer Leroy, où les cours sont dispensés «par des académiciens et des pros». Bien sûr, qui dit école privée dit frais de scolarité. À C&D, une fois passé le concours (100 ), cela va de à Les inscriptions, c est maintenant construits par l Opac accueilleront de nouvelles familles. Perpendiculaire à la rue Jean-Racine qui prolonge celle de Cagny «où à véhicules circulent par jour», les habitants craignent une densification du trafic déjà important. «Qu avez-vous anticipé concernant le flux de voitures supplémentaires dans la rue de Cagny?» a questionné Georges Asnar, président du comité de quartier Val-d Avre. Attentive, Hélène Bouchez, adjointe au maire chargée du secteur Est a indiqué qu il «faut considérer la problématique dans son ensemble pour ne pas lester et délester certains D année en année, le nombre d élèves augmente. Et ce n est pas fini. Comme le dit Marie Level, responsable des admissions, «trois ans, c est encore jeune!». //Jean-Christophe Fouquet Le 4 juillet, de 10h à 16h, place Gambetta, C&D organise son forum Trouve ton alternance, suivi d un concours le 8 sur le campus pour participer au Speed alternance du 10 juillet. > Val-d Avre axes». Privilégier une circulation depuis la chaussée Jules-Ferry et sur la rue du Bel-Air, qui longe le marais des Trois-Vaches, pourrait apaiser la rue de Cagny. D autant qu au bout de la rue du Bel-Air, la question d un pont qui serait relié à celui de l Avre a été de nouveau évoquée par le comité de quartier. À l écoute, la Ville considérera l opportunité d un sens unique rue de Hollande. //Ingrid Lemaire

9 Philippe Peletier et Julien Decouture viennent de s installer à la pépinière Jules-Verne. jda #765 1 er - 7 juillet 2015 ÉCONOMIE 9 Entreprises Photos : Sébastien Coquille Faire pousser les bonnes idées QUINZE ANS APRÈS LEUR CRÉATION, LES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES AMIÉNOISES DRESSENT UN BILAN POSITIF : 148 ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES ET 400 EMPLOIS À LA CLEF. C est en 2000 que la première pépinière amiénoise a vu le jour, rue Alexandre-Dumas. Aujourd hui, grâce au partenariat entre Amiens Métropole et la CCI Amiens Picardie, on en compte trois : le Septentrion à Amiens nord, la pépinière Jules-Verne à Boves et Amiens le Lab quartier de la gare d Amiens. Ces structures donnent un coup de pouce aux jeunes entreprises (moins de deux ans) en réduisant les obstacles liés au démarrage de l activité. «J ai intégré une pépinière pour son réseau. Pouvoir travailler avec d autres chefs d entreprise est un vrai plus», témoigne Julien Decouture, créateur d Énergie Solaire Partenaire. Cette société spécialiste du photovoltaïque vient de rejoindre la pépinière Jules-Verne pour une durée maximale de quatre ans. «Nous sommes encore en cours d installation dans nos 141 m 2 d'ateliers et de bureaux», s'enthousiasme le dirigeant. QUINZE ENTREPRISES PAR AN Autre arrivée récente à Boves, Easymétha et son concept innovant d appareil de fabrication de biogaz directement à la ferme. «La pépinière offre de nombreux avantages pour lancer son activité», affirme son dirigeant Philippe Peletier. En plus d un loyer modéré et progressif, la jeune société bénéficiera, en effet, d'un accompagnement personnalisé (suivi économique, aide à la création ) et de services partagés (secrétariat, Internet haut débit ). Toutes deux remarquées par le concours Éclosia organisé par le conseil départemental, ces deux nouvelles hébergées rejoignent ainsi la quinzaine d entreprises accueillies chaque année par les trois pépinières amiénoises. En quinze ans, elles en ont accompagnées 148 qui ont généré 400 emplois. À l image de Picardie Formation et ses 73 emplois créés, le Comptoir du malt avec 41 embauches ou encore les 18 contrats d AAS Seniors Services. //Stéphanie Bescond Les hommes de la situation Jimmy et David Candellier, deux frères de 42 et 33 ans, sont à la tête de JDC Intervention, société qu ils ont créée en février Installée à la pépinière d entreprises Jules-Verne de Boves, l entreprise de huit salariés est spécialisée dans les interventions après sinistre. «Nous avons trois spécialités. La décontamination après incendie pour la sauvegarde des biens et l élimination de la suie. L assèchement technique après un dégât des eaux ou une inondation. Et enfin, la recherche de fuite non destructive, c est-à-dire sans rien casser», détaillent les deux frères qui ont bénéficié de l accompagnement du réseau Initiative Somme doté de //K. D.

10 10 J E U N E S S E 1 er - 7 juillet 2015 jda #765 UN CONSEIL DES JEUNES AMIÉNOIS SERA MIS EN PLACE À LA RENTRÉE. COMPOSÉ DE 60 MEMBRES, IL APPORTERA UN AUTRE REGARD SUR L ACTION PUBLIQUE. CELUI DES 14 À 22 ANS. Démocratie Ils seront élus pour deux ans. Ou, plutôt, désignés par tirage au sort sur la base de candidatures. Ces 60 jeunes de 14 à 22 ans, 30 majeurs et 30 mineurs, 30 filles et 30 garçons, répartis équitablement entre tous les secteurs de la ville, composeront Exprimer ses idées et s emparer des dossiers le conseil municipal des jeunes Amiénois (CMJA). Après une première mouture début 2000 et un conseil des jeunes de 2012 à 2014, voilà pour eux «une nouvelle opportunité de s investir, de participer à la vie locale en exprimant des idées et en agissant dans leur ville», résume Laurent Rousselin Jeunes et investis Quelques-uns des jeunes investis de 2012 à 2014, dans la salle des assemblées de l hôtel de ville. Un nouveau mandat débute à la rentrée. Margaux Delétré, adjointe au maire chargée de la jeunesse. Mais attention, «il faut que ce soit un plaisir, poursuit l élue. Les jeunes pourront donner leur avis sur des sujets divers et variés et proposer des projets utiles». Les élus, à l image de Margaux Delétré, voient aussi dans ce conseil «une façon de confronter ses opinions, développer sa confiance en soi, faire des rencontres et découvrir la ville». Outre deux assemblées plénières à l année en présence du maire, des réunions mensuelles et des commissions thématiques, les conseillers en herbe pourront ainsi être interpellés par les élus sur certains sujets, poser des questions et s emparer de dossiers «avec un autre regard». Bref, agir comme de vrais élus, via un conseil «par et pour les jeunes», comme le dit Margaux Delétré. Le CMJA, ou la découverte de la démocratie. //Jean-Christophe Fouquet Conseil municipal des jeunes Amiénois Pour candidater, à partir du 1 er septembre : amiens.fr ou Les ambassadeurs du septième art SEPT JEUNES AMIÉNOIS SONT DEVENUS VIP DU CINÉ ST-LEU. ILS ONT UN ACCÈS ILLIMITÉ À LA SALLE JAUNE ET ROUGE. Mylène Kokel La cinéaste Deniz Gamze Ergüven entourée d ambassadeurs du Ciné St-Leu lors de la projection de Mustang, le 18 juin. Cinéma Quatre jeunes ont répondu à l appel du 18 juin au St-Leu. Ce soir-là, Deniz Gamze Ergüven présente Mustang, sensation à Cannes. Les jeunes la rencontrent : ils font partie des sept ambassadeurs du Ciné St-Leu. Pendant un an, ils y verront des films à loisir et y inviteront cinq amis par mois. À terme, ils choisiront trois films et mèneront en mai 2016 un festival de leur cru. Cette opération coordonnée par Amiens Métropole et le St-Leu, soutenue par la Drac, vient du CAJ l Odyssée et de son animateur Hocine Tighersine : «Certains avaient participé au Festival du film, d autres à la projection d E.T. au Grand-Marais. Je me suis dit : Pourquoi ne pas leur apprendre la programmation?». Et ils ont joué le jeu, à l image d Halima et Basak, 21 ans, qui n allaient «pas beaucoup au St-Leu» mais veulent maintenant «le faire connaître». C est une mission : montrer des «films sous-titrés» à des amis parfois «réticents». Quant à Jean- Charles, 18 ans, il va déjà «cinq ou six fois par mois au cinéma» depuis ses 14 ans : «J adore ça. En plus, le groupe était sympa, alors j ai accepté». Tous feront des découvertes, à l image de ce Mustang «émouvant» qu Halima a «adoré». Des graines cinéphiliques sont plantées. Comme le dit Aïda, «ça va être génial!». //J.-C. F.

11 jda #765 1 er - 7 juillet 2015 C A H I E R V I L L E D A M I E N S I Place du conseil Des nouvelles du nord ENTRE LA PRÉSENTATION DU FUTUR CENTRE COMMERCIAL FREY, QUI DEVRAIT CRÉER 500 EMPLOIS, ET LA RÉHABILITATION DU COLVERT, IL FUT BEAUCOUP QUESTION DU NORD D AMIENS LORS DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 JUIN. fera face de l autre côté de l avenue de l Europe. Quant au petit tunnel qui fait passer l avenue sous la D1, il devrait à terme être réservé aux bus et vélos. La construction de cet ensemble d une trentaine de moyennes et petites cellules commerciales entourant un parking devrait démarrer fin 2015 pour une ouverture en mars % des embauches devraient être faites dans les quartiers prioritaires. Groupe Frey L ensemble commercial Frey de 11 hectares devrait ouvrir en mars 2017 face à Carrefour. C était la dernière séance du conseil municipal avant la pause estivale. Bien fournie en sujets d importance, elle a notamment évoqué deux points allant dans le sens d un rééquilibrage de la ville au nord : la réhabilitation du Colvert et le projet Frey. Concernant le Colvert, il représente selon Vladimir Mendès-Borgès, adjoint au secteur Nord, «un point focal tant pour la population du quartier qu au-delà». Sa requalification, très attendue, se remet en marche. Comme le stipule la délibération, il faudra «concevoir un centre urbain attractif» et «conforter le marché de plein vent». L idée retenue est non pas de travailler l existant, comme c est envisagé aux Coursives d Étouvie, mais de reconstruire à proximité immédiate. Ce qui pose des questions pratiques, d où une concertation nécessaire qui débute avec les commerçants le 6 juillet. DE LA PLACE POUR LES ESPACES VERTS Autre «très bonne nouvelle» pour Pascal Fradcourt, conseiller municipal et vice-président d Amiens Métropole au développement économique : l avancée du projet Frey. Cet ensemble commercial de 11 hectares sera «une machine écologique» allant, d après Pascal Fradcourt, «audelà des certifications HQE [haute qualité environnementale, ndlr] et avec une prédominance d espaces verts». L élu, qui avance la création de 500 emplois à terme, a aussi annoncé une refonte de la voirie, notamment via un rond-point de 3 M financé par le groupe privé Frey afin de desservir Carrefour et cette nouvelle zone qui lui VEILLER À LA COMPLÉMENTARITÉ DES ENSEIGNES Ce projet n a néanmoins pas convaincu les élus écologistes, dont Thomas Hutin, qui a argué qu à «Amiens, beaucoup de friches pourraient être utilisées» et qui craint «pour le centre-ville où, ainsi qu aux Halles, de nombreux pas-de-porte sont vides». Une analyse que ne partage pas le communiste Jacques Lessard, qui y voit «un enjeu économique majeur» et une façon de «rééquilibrer la ville au nord, figé depuis les années 60». Tous les élus se sont montrés favorables à la vigilance pour s assurer de la complémentarité entre les futures enseignes et celles déjà implantées dans l agglomération. Alain Gest, qui a rappelé que, selon la CCI, «le commerce se porte bien à Amiens», a ainsi annoncé la création d un «comité des enseignes présidé par l adjoint au commerce pour veiller à l harmonisation». L adjoint en question, Renaud Deschamps, entend ainsi «travailler main dans la main avec Frey pour ne pas fragiliser le centre-ville». Et Brigitte Fouré de conclure : «Les bonnes nouvelles en matière économique se font trop rares pour ne pas nous réjouir de celle-ci». //Jean-Christophe Fouquet Aussi à l ordre du jour Les orientations de l Opac Propreté, tranquillité et proximité. L Opac d Amiens a présenté ses orientations pour l avenir, dans un contexte de vieillissement du parc où, comme l exprimait Benoît Mercuzot, adjoint aux finances, la priorité va à la «ré-ha-bi-li-tation». Adjoint au logement, Jean-Christophe Loric, qui affirme avancer avec «pragmatisme», entend aussi «renforcer la présence des gardiens, agents d ambiance», développer la vidéosurveillance et donner la parole aux habitants via des forums de locataires. Un outil pour le réseau de chaleur C est Florence Rodinger, adjointe à l environnement et la qualité de vie, qui l a annoncé : la collectivité a décidé de créer une Semop, une Société d économie mixte à opération unique (outil issu de la loi de juillet 2014) pour gérer le service public de la chaleur et des réseaux de distribution de la chaleur. Ce système de partenariat public-privé remplace l ancienne régie publique. Argument de Florence Rodinger : «Même si elle peut y être actionnaire minoritaire, la collectivité garde tout le contrôle stratégique des opérations». Et ce «sans nous faire prendre de risques commerciaux», dixit Brigitte Fouré. À NOTER Prochain conseil municipal le 17 septembre à 18h, salle des assemblées de l hôtel de ville. Ouvert au public et en direct sur

12 II C A H I E R V I L L E D A M I E N S 1 er - 7 juillet 2015 jda #765 Tribunes libres Note de la rédaction : cet espace est réservé à l expression des groupes politiques du conseil municipal d Amiens. Le contenu des tribunes dans ce cadre n engage que leurs auteurs. Les textes ne font l objet d aucune correction de la part de la rédaction du JDA. D. R. GROUPE DES ÉLUS MUNICIPAUX COMMUNISTES PASCALINE ANNOOT ET JACQUES LESSARD POUR LE GROUPE COMMUNISTE GROUPE SOCIALISTE Démasquer l imposture Complaisamment mise en scène par certains médias, l'incrustation du FN et de ses idées rétrogrades dans la vie politique de notre pays nous appelle au combat sur le terrain des idées. Le meilleur moyen de lever l'imposture est de dire les faits et de juger aux actes. Se prétendant les meilleurs défenseurs de nos concitoyens, peu regardants sur les idées qu'ils attrapent à droite et à gauche et amalgament dans des promesses sans cohérence, que font les élus Front National une fois arrivés aux responsabilités, comme c'est le cas à Béziers, Beaucaire, Villers-Cotterêts, Le Pontet, Le Luc, etc.? Ils suppriment la cantine scolaire pour les familles modestes, ferment Planning Familial et Épicerie Sociale, suppriment le soutien scolaire, baissent les subventions aux associations et à la culture, ou même celle du CCAS! Et à Amiens? Elus en mars 2014 dans l'opposition, après des mois de silence, les conseillers municipaux d'extrêmedroite sortent peu à peu du bois pour montrer leur vrai visage : contre le service public, contre les échanges interculturels, contre la défense des droits de l'homme, contre les mouvements d'éducation populaire. Ils votent et interviennent pour remettre en cause les subventions aux associations qui aident les plus démunis dans nos quartiers. - Contre la subvention à la Ligue des Droits de l Homme. (11/12/2014) et au CSC Etouvie (16/04/2015). - Contre la subvention à l ACIP (11/12/2014) et à l ALCO (16/02/2015) - Contre la subvention aux Francas (16/04/2015).Ce sont autant de liens établis depuis longtemps entre les habitants qu ils cherchent à tout prix à couper. Les Amiénois, riches de leur diversité depuis des millénaires, ne doivent pas tomber dans le piège de cette tromperie permanente : ils trouveront les communistes à leurs côtés pour réunir plutôt que diviser. Des politiques publiques en panne Plans, pactes, chartes se succèdent. Autant d'occasions pour la majorité d'offrir le spectacle du grand écart entre la communication électoraliste et la réalité des orientations politiques, quand orientation il y a. Si le discours de lancement des conseils citoyens prône le respect des avis des habitant-e-s, la méthode est contreproductive : le service Démocratie Locale s est dissous dans les Relations Publiques, devenant un nouvel outil au service de l image, et pendant qu'il s'éloigne du terrain, les élus sourient avec condescendance des personnes tirées au sort qui se sont inquiétées du courrier les en informant. Drôle de point de départ pour valoriser la parole citoyenne. Grand écart également côté jeunesse. A peine élue, l adjointe en charge du dossier devient conseillère départementale. A-t-elle le temps d'investir sa délégation? Malgré leurs difficultés, les professionnels du secteur et les associations permettent de maintenir les apparences notamment avec le guide Activ'été. Mais les absences en disent long : rien pour les ans, disparition du Quai des Jeunes, des Weekends de la mobilité qui ont été dénoncés comme sans projet pédagogique alors qu'ils étaient l'occasion de partages autour du patrimoine local autant que des villes visitées. Est-ce à dire que découvrir une ville étrangère n'est pas en soi source de nouvelles opportunités, qu'en dehors du dispositif Nos Quartiers ont du Talent qui relève de l'insertion professionnelle, l'avenir ne passe pas par l accès à la culture, la mobilité, la découverte de centres d'intérêts variés? Nous aurions souhaité que l'élue ait pour son mandat toute l'ambition qu'il mérite, en poursuivant le travail engagé pour faire d'amiens une ville attractive pour ses jeunes, riche de possibilités à leur offrir, et enrichie de leur énergie et de leur capacité d'initiative. L absence de vision politique interroge du lundi au vendredi 14h-18h D. R. D. R. GROUPE AMIENS BLEU MARINE Sécurité : les Français ont raison de s inquiéter Loi Renseignement : la République trahie par les RipoublicainsLes sénateurs de droite, obéissant à Sarkozy, ont voté avec la gauche une loi indigne. Comme en 2008 où le parlement a annulé le vote NON des Français sur la Constitution européenne, le parti sarko-socialiste, étrangement appelé Les Républicains, a trahi les intérêts du peuple et de notre démocratie. La loi Renseignement prévoit de donner au Premier ministre des pouvoirs exorbitants, hors de tout cadre judiciaire, pour surveiller les citoyens au mépris des libertés publiques, du respect de la vie privée et des droits essentiels de l opposition politique. Cette loi est inutile pour notre sécurité : elle ne prévoit rien pour lutter vraiment contre le terrorisme islamique. Rien non plus sur le rétablissement des frontières, la surveillance des prêches dans les mosquées ou le renforcement des moyens de police. Le Front National condamne le vote de cette loi inefficace contre les fous d Allah et liberticide pour les Français. Des quartiers en souffrance Nous avons alerté le président de l OPAC sur les conditions de vie de plus en plus difficiles pour certains habitants de Marivaux. Situation qu on retrouve dans d autres quartiers d Amiens et dont la presse se fait l écho régulièrement. La réponse fournie par le maire-adjoint à la Sécurité est claire : il a une idée très précise de la situation, ce sont des habitants qui encouragent les exactions et jouent ensuite aux victimes et les interventions ont déjà obtenu des résultats probants. Autrement dit, arrêtez de vous plaindre, tout va de mieux en mieux. Les Amiénois subissant chaque jour insultes, menaces, dégradations et autres apprécieront. Rappelons que la sécurité (autrefois appelée sûreté) est l un des droits fondamentaux de l Homme. Et bizarrement, ce droit-là est toujours oublié par les donneurs de leçons professionnels! Vivement Marine! Y. DUPILLE, M.C. BOUVET, K. SÉRY, J.P. MONTIGNY Groupe Amiens Bleu Marine (ABM) GROUPE EUROPE ÉCOLOGIE-LES VERTS Grands Diseux, Petits Faiseux pour Amiens Capitale Avec l arrivée aux responsabilités du tandem Gest-Fouré, ce ne sont plus des élus impliqués qui dirigent votre ville et l'agglomération mais un simple collectif de communicants au service d un marketing bien rodé. A grand renfort d annonces, de cérémonies ou encore de jeux-concours, la politique de la majorité municipale s apparente davantage à un télé-crochet demi-mondain qu à l application d'un projet pour les amiénois d'aujourd'hui et de demain. Et il ne faut pas chercher bien loin : un Plan de communication sur la Propreté présenté avec un retard d'un an, avec les références désuètes des années 1960 et le ramassage des poubelles qui vire à la discrimination urbaine. Des transports en commun (avec une concertation en plein été!) et des vélos urbains relégués loin derrière les voitures individuelles. Un Pacte pour le Bien-vivre où l on cherche encore les applications concrètes sauf à supprimer des associations, les actions pour la jeunesse et pour les écoliers. Le service «démocratie locale» est rattachée au Cabinet et doit faire de la politique Mais c était sans compter sur les Conseils Citoyens, instaurés dans le cadre de loi sur la politique de la ville et que la droite, campée fièrement sur sa légitimité représentative mal acquise, a tant de mal à comprendre. Que dire de l apparition d un Label Amiens, gage d un «on ne sait trop quelle qualité» pour défendre certains commerces du Centre alors qu on nous prépare l implantation d un nouveau complexe commercial inutile au nord de la ville, sur des terres agricoles. Regardons devant avec les lunettes du passé! Mais le Président de l Agglo nous a sorti de son chapeau un Musée des Médias : des visites, des photos, des déclarations relayées dans la presse locale qui s y voit déjà et puis plus rien, disparu, finalement la Mairie n a même pas déposé le dossier! Bon été à tous, y'a le Tour de France avec vos impôts! THOMAS HUTIN ET MARION LEPRESLE Groupe des élus écologistes EELV

13 jda #765 1 er - 7 juillet 2015 C A H I E R V I L L E D A M I E N S III GROUPE RASSEMBLÉS POUR AMIENS L été se vit à Amiens! L été commencera le 8 juillet à Amiens par l arrivée de la 5 e étape du Tour de France! Plus importante compétition planétaire en termes de fréquentation, plus que les jeux Olympiques et la Coupe du monde de football, c est un très beau coup de projecteur pour la capitale de la Picardie. J y vois aussi un joli clin d œil : le départ général aura lieu quelques jours plus tôt à Utrecht, aux Pays-Bas. Une ville connue Amiens Métropole pour son velours, lequel concurrençait au XIII e siècle le velours bleu d Amiens, réalisé à partir de la waide, qui fit la prospérité de notre ville et permit l édification de la cathédrale. Le passé se joue de nous parfois, même l Histoire de la petite reine! Chaque année, au mois de juillet, la grande kermesse itinérante se met ainsi en route et déplace les foules venues admirer les coureurs et collectionner les cadeaux de la caravane publicitaire. La Grande Boucle et ses champions fascinent toujours petits et grands. Ne manquez pas non plus le traditionnel défilé citoyen qui aura lieu dans l après-midi du 13 juillet dès 14h30 devant la gare du Nord, place Alphonse- Fiquet, et sur le boulevard d Alsace-Lorraine. D autre part, Un été à Amiens rassemble l ensemble des activités qui auront lieu à destination des jeunes et des moins jeunes. Avec le retour des beaux jours, il est temps pour chacun de commencer à songer aux grandes vacances. Les services de la Ville sont ainsi à pied d œuvre pour proposer, aux enfants et aux jeunes, de multiples activités de découvertes, culturelles, ludiques et sportives pour passer de bonnes vacances à Amiens. Notre volonté : offrir le meilleur aux enfants et aux adolescents de la ville et de la Métropole. Partez en vacances chez vous! Le groupe RPA vous souhaite un excellent été 2015 dans votre capitale régionale! BRIGITTE FOURÉ, MAIRE D AMIENS, VICE-PRÉSIDENTE D AMIENS MÉTROPOLE PRÉSIDENTE DU GROUPE «RASSEMBLÉS POUR AMIENS» (RPA) ET LES 41 AUTRES MEMBRES DE LA MAJORITÉ MUNICIPALE Les élus à votre écoute Nedjma Ben Mokhtar Mairie de secteur Ouest (Coursives) Chaque vendredi, 14h-16h30 Sur rendez-vous au Martin Domise Mairie de secteur Sud (Pierre-Rollin) Les 1 er et 15 juillet, 2 et 16 septembre, 9h-11h30 Sur rendez-vous au ou Nathalie Le Clercq Mairie de secteur Sud (Pierre-Rollin) Les 8 et 22 juillet et les 9 et 23 septembre, 9h-11h30 Sur rendez-vous au ou Hélène Bouchez Mairie de secteur Est (Jules-Ferry) Les 7 juillet et 1 er, 8, 15 et 22 septembre, 9h-12h Sur rendez-vous au Vladimir Mendès Borgès Mairie de secteur Nord (Atrium) Les 3 et 9 juillet, 9h30-12h Sur rendez-vous au Catherine Gardez Mairie de secteur Nord (Atrium) Le 12 septembre, 9h30-11h30 Sur rendez-vous au Patrick Pigout et Paul-Éric Dècle Mairie de secteur Centre (rue Dusevel) Permanences jusqu au 17 juillet Reprise le 24 août Sur rendez-vous au ou Pascaline Annoot Mairie de secteur Est Les 7 juillet et 11 août, 16h-17h30 Sans rendez-vous Mairie de secteur Ouest Les 3 juillet et 6 août, 15h-17h Sans rendez-vous Jacques Lessard et Pascaline Annoot Hôtel de ville Sur rendez-vous au Permanence du groupe Communiste Hôtel de ville Simon Kervegan, attaché de groupe Les mardis et jeudis, 13h-18h Sans rendez-vous Permanences des élus du groupe EELV Hôtel de ville (3 e étage aile est) Chaque mardi, 12h15-13h45, sans rendez-vous Ou sur rendez-vous au (tél. les mardis après-midi et mercredis matin) ou Permanence des élus du groupe Socialiste Hôtel de ville Du 2 au 10 juillet et du 5 au 23 septembre Sur rendez-vous au ou Permanence logement Hôtel de Ville Chaque mardi, 14h-17h sauf les 28 juillet et 26 août Sur rendez-vous au ou Les mairies de secteur CENTRE Mairie Centre 6 bis, rue Dusevel Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h SUD Mairie Pierre-Rollin Rue du 8-Mai-1945 Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30 et le samedi de 9h à 12h (hors vacances scolaires) OUEST Mairie Les Coursives 1D, place du Pays-d Auge Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30 et le samedi de 9h à 12h (hors vacances scolaires) EST Mairie Jules-Ferry 166, chaussée Jules-Ferry Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30 et le samedi de 9h à 12h (hors vacances scolaires) NORD Mairie Atrium 39, avenue de la Paix Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30, et le samedi de 9h à 12h (sauf juillet et août)

14 IV Q U E FO N T- I L S P O U R VO U S? 1 er - 7 juillet 2015 jda #765 Conseil et orientation : à l hôtel Saint-Louis, les agents de l unité établissements recevant du public en action. Réglementation Le Tour inspire les agents Des structures métalliques aux carrefours Clémenceau et Jacques-Duclos, en métal et osier à ceux de la Libération (photo), du 14-Juillet-1789 et de la Croix-Rompue, en bois sur le giratoire du Port-d Aval et boulevard d Alsace-Lorraine En ce moment, jardiniers, métalliers et bûcherons de la collectivité rivalisent de créativité pour mettre Amiens Métropole aux couleurs du Tour de France. S I T E A R R I V É E D. R. Laurent Rousselin et le public sera en sécurité TOUS LES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DOIVENT RESPECTER DES NORMES DE SÉCURITÉ. UN SERVICE D AMIENS MÉTROPOLE S EN ASSURE. EXEMPLE AVEC L HÔTEL SAINT-LOUIS, RUE DES OTAGES. Peu connue, l unité établissements recevant du public du service gestion des risques d Amiens Métropole a un impact direct sur le quotidien. Restaurants, boutiques, piscines, salles de spectacle, lieux administratifs : leur conformité aux normes de sécurité incendie doit être vérifiée plus ou moins fréquemment en fonction de leur taille et de leur activité. «Nous en avons plus de à Amiens Métropole», calcule Corinne Drujon, à la tête de l unité, qui fait ce métier depuis quinze ans. Autant dire qu elle connaît la ville comme sa poche : «C est appréciable d être sur le terrain, auprès du petit commerçant ou de grosses structures tel le CHU sud», confie-t-elle. Une variété de rencontres qui, dans un autre registre, a séduit Carole Voranger, gérante depuis février de l hôtel Saint-Louis, rue des Otages. ORIENTER LES TRAVAUX Cet établissement a été visité en début d année par la commission intercommunale de sécurité, composée de représentants du maire et du président d Amiens Métropole, d un pompier préventionniste, de la police nationale et d un agent de l unité. Une telle visite a lieu tous les cinq ans. Et, dans ce vieil hôtel, il y avait à faire. C est là que Corinne Drujon ou sa collègue Aimée Méranger entrent en jeu : analyser, expliquer, orienter. Dans le cas de cet établissement en rénovation, les travaux avancent : «J ai réglé les problèmes d électricité et de gaz, détaille la gérante. Il ne me reste que les portes antifeu, les devis sont lancés». AIDER À NE PAS FERMER Autant dire que l hôtel pourra vivre sa vie : comme le dit Corinne Drujon, «notre objectif n est pas de fermer les établissements, mais de les aider à se mettre en conformité avec la réglementation. Les fermetures, généralement temporaires, sont Sécurité, toujours et partout extrêmement rares». Face aux réalités du terrain, il faut parfois s adapter. Ainsi, les normes veulent que les escaliers soient clos en cas d incendie. Impossible au Saint-Louis. Un compromis a donc été trouvé : des alarmes antifeu dans toutes les pièces, ce qui n est pas obligatoire. Toute solution de ce type doit être validée par la commission. À terme, des préconisations sont adressées au maire, dont la responsabilité est engagée. Corinne Drujon «touche du bois»:à Amiens, il n y a jamais eu de problème majeur. Et elle entend que cela continue. À l hôtel Saint-Louis comme ailleurs. //Jean-Christophe Fouquet «Dès que quelque chose s installe, on est là.» L unité de Corinne Drujon est sollicitée pour les événements. Les chapiteaux des cirques ou d Agora, la sécurité des manèges, qui doivent présenter un contrôle technique et une attestation de bon montage, l implantation des feux d artifice... Tout cela se fait en étroite liaison avec les pompiers, qui doivent pouvoir accéder à tout, par exemple pendant le marché de Noël ou la foire. Autres missions de l unité : le plan Vigipirate et la gestion des hydrants, les bouches et poteaux à incendie.

15 jda #765 1 er - 7 juillet 2015 P R AT I Q U E 11 Changer ses menuiseries : quelles démarches ENVIE DE NOUVELLES PORTES OU DE FENÊTRES NEUVES? AVANT DE SE LANCER DANS LES TRAVAUX, RAPPEL DES RÈGLES POUR OBTENIR L AUTORISATION D URBANISME. Un changement de menuiseries modifie l aspect d un bâtiment. Ces travaux sont donc soumis à l obtention d une autorisation d urbanisme. Une étape indispensable si on veut éviter d avoir à démonter ses portes ou ses fenêtres en cas de non-respect des règles. Ces règles, il suffit de pousser la porte du service urbanisme réglementaire d Amiens pour les connaître. Ce service livre le précieux sésame, après étude de la déclaration préalable de travaux. Comptez un mois entre la déclaration et l arrêté municipal d autorisation, un mois de plus si le bâtiment concerné est situé sur un site protégé ou proche d un monument historique. Un délai finalement court pour s assurer de conserver l authenticité du patrimoine amiénois, des demeures bourgeoises aux typiques maisons ouvrières. D. R. Urbanisme REPRODUIRE À L IDENTIQUE Il s agit donc de ne pas rénover n importe comment. En façade, portes et fenêtres doivent ainsi reprendre la forme de l encadrement maçonné. Et les impostes et sections être reproduites comme à l origine. De manière générale, les couleurs sombres sont préconisées pour les portes. Pour une façade de qualité, on conserve si possible les volets de style persiennes. En cas de volets roulants, la pose se fera toujours à l intérieur de la construction. En toiture, la conservation et la restauration des lucarnes, qui assurent un rythme architectural à toute la rue, sont essentielles. Si elles sont de type Velux, les fenêtres seront encastrées et localisées dans les deux premiers tiers à compter de la gouttière le plus bas de la toiture. Clair, net et précis! //Ingrid Lemaire Le Guide patrimoine et rénovation est disponible au service urbanisme réglementaire situé 7, rue de la Malmaison Ouvert du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h LIRE, VOIR & ÉCOUTER Les bibliothécaires de la Métropole vous recommandent Grasset Vernon Subutex de Virginie Despentes (éd. Grasset, 2014) Vernon Subutex, ancien disquaire, décroche du système après la fermeture de son commerce. Expulsé, il erre de squat en squat. Son ami, Alex Bleach, star de la pop, meurt d une overdose. Vernon détient une vidéo testamentaire tournée juste avant son décès et qui pourrait valoir de l or. Alors qu il se marginalise peu à peu, tout le monde se met à le chercher pour mettre la main sur ce témoignage Une galerie de personnages fascinants. Disponible aux bibliothèques Louis-Aragon, Le-Petit-Prince, Léopold-Sédar-Senghor, Édouard-David, Jacques-Prévert, Hélène-Bernheim et au Bibliobus Cote : R DES Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie (éd. Gallimard, 2014) Magnifique portrait d une Nigériane, Ifemelu, qui rêve d Amérique comme tous ses amis lycéens. Elle part aux États-Unis, découvre un autre mode de vie et prend conscience de sa négritude. Confrontée au racisme, et au contact de la communauté afro-américaine, elle trouve finalement sa voie. Petits boulots, rencontres et amours la conduiront à s affirmer comme une femme libre. De retour au Nigéria après quinze ans d absence, elle retrouve Obinze, son amour de jeunesse Disponible aux bibliothèques Louis-Aragon et Léopold-Sédar-Senghor Cote : R ADI Gallimard Les Douze Tribus d Hattie d'ayana Mathis (Gallmeister, 2014) Hattie a 17 ans lorsqu elle perd ses jumeaux de 7 mois à cause d une pneumonie. Les Douze Tribus d Hattie, ce sont ses douze futurs enfants qui, tour à tour, en racontant leur Gallmeister histoire, dessinent le portrait de leur mère : Floyd le trompettiste, Six le prédicateur, Allis richement mariée, Franklin soldat à Saïgon Tous se construisent par rapport à cette mère adorée ou haïe. Hattie compose avec ses contraintes et rêve de liberté Sans pathos, Ayana Mathis construit un formidable puzzle. Disponible aux bibliothèques Louis-Aragon et Jacques-Prévert Cote : R MAT La Forêt aux esprits de Linda Västrik (EyesteelFilm, 2012) La forêt aux esprits, c est celle des Yaka, l un des derniers peuples pygmées du Congo. Cet émouvant EyesteelFilm documentaire ethnographique, tourné sur sept ans, nous fait découvrir un monde dont l existence est menacée. La réalisatrice suit les Yaka qui l initient à la chasse, à la cueillette, et aux danses rituelles. Elle filme un couple qui espère une grossesse. Leur enfant survivra-t-il? Chez eux, les croyances, notamment en la magie noire, poussent l homme à quitter une femme qui fait une fausse couche Disponible à l espace image et son de la bibliothèque Louis-Aragon Cote : VAS

16 12 H I STO I R E & PAT R I MOINE 1 er - 7 juillet 2015 jda #765 L Histoire sort de sa réserve LES PEINTRES DU XIX E SIÈCLE RACONTENT LES GRANDS ÉVÉNEMENTS HISTORIQUES AU MUSÉE DE PICARDIE. LE GRAND SALON SE PARE DE TOILES RAREMENT DÉVOILÉES. SURPRISES MAGISTRALES. «Nous exposons des toiles roulées dans les réserves depuis près d un siècle, se réjouit Olivia Voisin, conservatrice au Musée de Picardie. Seize seront vues pour la première fois par les Amiénois. Certaines ont besoin d être restaurées, d autres le sont depuis peu grâce à l investissement d Amiens Métropole et des mécènes qui soutiennent la réhabilitation des collections. C est le cas de ce grand César qui arrive face au Rubicon avant sa conquête de l Italie. Sa restauration s est achevée début mai.» Peinte par Gustave Boulanger entre 1854 et 1857, Jules César arrivé au Rubicon fait partie de ces peintures grand format qui retrouvent place dans un Grand Salon conçu pour les accueillir. 53 ŒUVRES GRAND FORMAT Après l exposition Tempêtes et Passions, ce nouvel accrochage présente généreusement «l Histoire avec son côté extrêmement narratif», explique Olivia Voisin. Épisode du sac de la ville d Aquilée par Attila de Schnetz (1845), Les Femmes franques de Le Poitevin (1842) ou Mort de Rizzio de Laugée (1849) invitent à relire de grands événements historiques parmi 53 œuvres. Et à «remettre à l honneur des peintres amiénois comme Jules Lefebvre, Louis Crignier», précise Olivia Voisin. Ou encore Alfred-Hector David-Riquier, auteur de pages d histoire locale comme L Affranchissement de la Commune (1883), toile présentée dans la salle du congrès de l hôtel de ville jusqu en 1952 et à (re)découvrir aujourd hui dans l écrin du Grand Salon. Un écrin qui héberge aussi jusqu au 31 octobre Les Flèches, travail in situ et en mouvement de Irwin Leullier/Musée de Picardie Exposition Jules César arrivé au Rubicon, une toile peinte par Gustave Boulanger entre 1854 et l artiste Daniel Buren (lire JDA 764 p. 17). Cette œuvre conçue pour notre Musée instaure un dialogue étonnant avec les toiles accrochées. //Ingrid Lemaire Histoires. Splendeur et Misère d une collection redécouverte, jusqu en 2016 au Musée de Picardie (48, rue de la République) Conférence autour de l expo par Christophe Beyeler, le 9 juillet, à 19h Visites commentées les coulisses de l accrochage Histoires les 23 juillet et 27 août à 19h Extension du domaine des archives Cabinet Denu-Paradon Le conseil départemental de la Somme entreprend des travaux au 61, rue Saint-Fuscien, sur le site de l ancien couvent des Visitandines qui abrite les archives départementales depuis trente ans. L objectif? Faciliter le cheminement du public et l accès aux personnes à mobilité reduite, créer des espaces, améliorer la protection des collections et rendre le bâtiment économe en énergie. Le projet architectural proposera notamment un nouveau hall d entrée vitré et ouvert sur la rue Saint-Fuscien (en photo). Par ailleurs, pour répondre au besoin d espace, un bâtiment de conservation est en cours de construction à Dury pour accueillir 30 km de rayonnages. L installation du chantier amiénois débutera en juillet et la circulation automobile sera maintenue. Et bonne nouvelle pour les usagers, le site restera accessible durant toute la durée des travaux prévus jusqu en //I. L. Pour suivre l évolution des travaux : Inscrit aux monuments historiques, le bâtiment sera conservé mais réorganisé.

17 jda #765 1 er - 7 juillet 2015 PORTRAIT 13 Laurent Rousselin Métiers d art Une passion cousue main DEPUIS PRESQUE TRENTE ANS, BERTRAND SACHY ET SA FIDÈLE MACHINE À COUDRE BERNINA HABILLENT LES COMÉDIENS. POUR DES RÔLES SUR MESURE. Costumier attitré de nombreuses compagnies amiénoises, habilleur à la Maison de la culture, responsable des ateliers couture au Centre culturel Jacques- Tati À 48 ans, Bertrand Sachy connaît son métier. Et pour cause : un arrière-grand-père tailleur, une grand-mère et une tante couturières. Pour cet Amiénois, la route semblait toute tracée : «Après un bac littéraire, j ai fait un BTS industrie de l habillement au lycée Édouard- Gand. Deux années très formatrices», témoigne ce père de famille. Lui revient en mémoire son stage chez Lee Cooper alors à Rivery, où il découvre les cadences infernales des chaînes de confection. Cette expérience lui confirme que cette voie n est pas la sienne. Son BTS en poche, il passe un an aux beaux-arts d Amiens à peaufiner sa passion pour le dessin. Et frappe à la porte du Carquois, compagnie de théâtre emblématique, alors dirigée par Jacques Labarrière. L AMOUR DES COULISSES «Tri de matériel, flyers, costumes j ai fait un peu de tout mais j ai surtout beaucoup appris.» C est pour la pièce Citoyen Lafleur qu il confectionne son premier costume : un perroquet. «Je me souviens de chaque détail. J étais très fier». Après deux ans avec la troupe, il se lance en tant qu indépendant. Dès lors, les projets se suivent et ne se ressemblent pas. Sa démarche, elle, reste, inchangée. «Tout débute par une discussion avec le metteur en scène. Pour Don Juan, la dernière création de la compagnie Les Gosses, Karine Dedeurwaerder songeait à un road movie. J ai proposé des costumes esprit far west», sourit-il. Arrive ensuite le temps de l élaboration : dessins, couleurs, matières «J achète les tissus, je couds les costumes. Je fais tout de A à Z jusqu aux essayages.» Quand on lui demande s il aimerait fouler les planches, sa réponse est sans détour. «La scène ne m attire pas. J aime l adrénaline des coulisses. Je ne changerais ma place pour rien au monde». Voilà qui est dit! //Stéphanie Bescond «Je me souviens de chaque détail de mon premier costume. Un perroquet. J étais très fier»

18 14 S P O RT 1 er - 7 juillet 2015 jda #765 L axe fermé dès 5h Le circuit emprunté par les coureurs dans Amiens (rue Onfray, boulevards de Beauvillé, d Alsace-Lorraine, de Belfort et mail Albert-I er ) tout comme les boulevards Maignan-Larivière, Carnot et Faidherbe sont interdits à la circulation de 5h à 21h. Sur toute la partie sud des boulevards (de la place Joffre à la place du Maréchal-Foch), le stationnement est interdit dès le 6 juillet. Pour les parkings du Cirque et de l esplanade Branly, c est même dès le 5. Plus d infos sur Un couloir hermétique Le 8 juillet, le tracé dans Amiens est infranchissable, y compris pour les piétons. Une traversée à pied sera néanmoins possible devant la gare mais jusqu à 13h! Un fléchage indiquera le contour à effectuer. Veillez à partir plus tôt si vous prenez le train. Pensez aux parkings-relais Des parkings-relais installés à l aérodrome de Glisy, au campus et à l hippodrome sont desservis tous les quarts d heure en direction du centre-ville par les bus d Ametis qui modifie complètement le 8 juillet les tracés de ses lignes (ametis.fr). Possibilité de retour jusqu à 23h30. ASO/X. Bourgois S I T E A R R I V É E Tour de France Amiens, sprint-terre ONZE ANS DEPUIS LE DERNIER DÉPART. SEIZE POUR LA DERNIÈRE ARRIVÉE. AMIENS RENOUE ENFIN AVEC LA GRANDE BOUCLE, LE 8 JUILLET, LORS DE LA 5 E ÉTAPE DU TOUR DE FRANCE QUI NE DEVRAIT PAS ÉCHAPPER AUX SPRINTEURS. UNE HABITUDE. L AC Amiénoise comme les pros! Quelques heures avant le peloton, dix licenciés de l AC Amiénoise, le club de Gérard Tribou et d un certain Philippe Ermenault (champion olympique de poursuite par équipe en 1996), effectueront les quinze derniers kilomètres de l étape Arras-Amiens, en compagnie de David Moncoutié, double vainqueur d étape (Figeac en 2004 et Digne-les-Bains en 2005). Plus tôt dans l après-midi, ce sont les jeunes du club qui auront eu cette chance. Et tout le monde montera sur le podium comme les pros! Parti à 17 km de l arrivée, Johan Bruyneel résiste au retour du peloton pour remporter l étape Évreux- Amiens. Une étape longtemps restée dans les annales comme la plus rapide de l histoire du Tour de France, sorte d exception qui confirme la règle selon laquelle l arrivée à Amiens se joue toujours au sprint. Car il devrait en être ainsi le 8 juillet pour la neuvième arrivée de la Grande Boucle dans la capitale picarde depuis l après-guerre. Cette étape au départ d Arras a non seulement un profil taillé pour la mémoire «Elle traversera les champs de bataille de la Somme où les Britanniques, les Australiens, les Néo-Zélandais, les Sud-Africains ou encore les Canadiens ont combattu», comme l a voulu Christian Prudhomme le directeur de l épreuve mais surtout pour les équipes de sprinteurs. Ceux-là auront sans doute été jusqu ici sevrés de bagarre vu la configuration atypique des premières étapes de cette 102 e Boucle qui s élancera d Utrecht aux Pays-Bas quatre jours avant l arrivée amiénoise. BOUHANNI, DÉMARE, DEGENKOLB? Alors qui lèvera les bras devant le Cirque le 8 juillet? Dans le JDA, Thierry Adam, commentateur du Tour sur France Télévisions, mettait une pièce sur Nacer Bouhanni (Cofidis), peut-être diminué par sa chute lors des championnats de France, Arnaud Démare (FDJ) ou John Degenkolb (Giant Alpecin). Il est certain qu en huit arrivées depuis 1947, Amiens a souvent été associé à de grands noms du cyclisme. En 1964, André Darrigade, champion du monde cinq ans plus tôt, s imposait devant Ward Sels. Trente-cinq ans plus tard, c est Mario Cipollini (champion du monde en 2002) qui sortait le premier de la meute lancée sur le boulevard de Beauvillé (dans le sens inverse à celui de 2015). L Italien s adjugeait le deuxième de ses quatre sprints consécutifs sur la Grande Boucle Depuis? Depuis plus d arrivée. Le plus grand événement sportif gratuit s est fait attendre jusqu en Cette fois, Amiens a enfin son Tour. //Antoine Caux

19 jda #765 1 er - 7 juillet 2015 S P O RT 15 «Amiens attendait le Tour depuis plus de dix ans, trop longtemps pour une terre de vélo» Christian Prudhomme, directeur du Tour de France Harry Pot Archives municipales et communautaires d Amiens En 1964, le Tour est marqué par le duel entre Merckx et Poulidor mais c est André Darrigade (à g.) qui s impose à Amiens devant Ward Sels. Ci-dessous : la victoire de Mario Cipollini en 1999 sur le boulevard de Beauvillé visiteurs à la découverte d Amiens Amiens Métropole profite de la vitrine offerte par la venue du Tour pour faire découvrir son patrimoine. Des visites gratuites sont ainsi proposées. Ou comment mêler sport et histoire, presque l ADN du Tour n est-ce pas Jean-Paul Ollivier? Le beffroi, de 14h à 19h. La cathédrale, chaque heure de 10h à 17h. Amiens au fil de son histoire, à 15h30 et 18h (parcours dans la ville). Point de vue sur la Grande Guerre, 17h30 (thématique Tous aux abris, 45 min, lire p. 6). Le Jardin archéologique de Saint-Acheul à 17h (visite conférence). Renseignements au Le 8 juillet, c est la fête Toute la journée, les animations se multiplient pour les visiteurs annoncés. Une aubaine pour la ville et les commerçants qui promettent un buzz et des tenues jaunes. «Le concept du 8 juillet est de venir à Amiens en famille ou entre amis et de profiter d une série d animations en attendant l arrivée des coureurs», présente Guillaume Duflot, vice-président d Amiens Métropole chargé des sports. À partir de 13h, la place René-Goblet, transformée par une célèbre chaîne de distribution, accueillera le public avec parcours de VTT, terrain de foot, dégustations de produits locaux et écran géant. Écrans géants aussi pour la gare et la place Gambetta qui sera investie par la Maison prévention santé d Amiens. Rivery n est pas en reste avec une piste BMX pour les 8-12 ans installée sur la place à l intersection de la rue Baudrez et de l avenue du Général-Leclerc. Yellow Night : Saint-Leu dans la roue du Tour Puisque le Tour de France est une fête, où mieux qu à Saint-Leu pouvait-on poursuivre ce 8 juillet en beauté? Amiens Métropole innove et lance la Yellow Night, la nuit jaune en référence au maillot du leader du Tour de France. Dès 18h, des animations déambulatoires feront converger le public des quatre coins de la ville vers les terrasses du célèbre quartier amiénois tout de jaune décoré et entièrement piétonnisé. Sur place : des concerts avec le jazz manouche de Jeff Trio à 20h, la pop rock de Dust à 22h et le set de DJ Kent à 23h30. Pour ceux qui préférent le théâtre, retirez vos places à l office de tourisme pour voir Gérard Holtz dans la peau du Malade imaginaire à 21h30, cour de l hôtel de ville. Amiens Métropole Arrivée vers 17h L arrivée des coureurs est annoncée entre 17h et 17h30. Ils entreront dans l agglomération au niveau de Camon à partir de 16h50 si la moyenne est élevée. Le passage de la caravane du Tour, une heure de parade et de cadeaux distribués, est prévu vers 15h15.

20 16 C U LT U R E 1 er - 7 juillet 2015 jda #765 Réservez vos soirées! Saison culturelle À LA COMÉDIE DE PICARDIE ET LA MAISON DE LA CULTURE, LES ABONNEMENTS POUR LES SPECTACLES DE LA SAISON ONT COMMENCÉ. À VOS AGENDAS. Laurent Rousselin François Crimon, yes canaille François Crimon, 25 ans mais déjà fumeur repenti. Ça n empêche pas l album Octobre Paris de sentir les cendriers des fins de soirée et la jeunesse encanaillée dans les vers (verres?) de Pete Doherty. L Amiénois cultive les références. Dylan pour les cheveux, Dutronc pour le cuir et le ton goguenard. Lui, assume le côté Jean-Patrick Capdevielle (Mais si, vous connaissez : Quand t es dans le désert ). On rajoutera Alister. Mais c est surtout l empreinte de Renaud, à qui le papa de François, journaliste à France Culture, a consacré deux ouvrages, qui transpire dans les textes. Et principalement dans Flingué dans le noir et On s en ira, même si ça sonne plus XVI e arrondissement que faubourgs. Octobre Paris, impeccablement réalisé par Maxime Dheilly, c est la chanson française à l heure d Instagram. Des souvenirs et des soirées immortalisés. Et pas mal de nanas dans les volutes de fumées. //A. C. Octobre Paris, disponible à la Malle à disques D. R. Dee Dee Bridgewater ouvrira la saison de la Maison de la culture et Camille Chamoux celle de la Comédie de Picardie. Avant de partir en vacances et de tout oublier, pensez à la prochaine saison culturelle! Les programmations sont bouclées et certaines campagnes d abonnement déjà lancées. Pour fêter le 50 e anniversaire de la Maison de la culture, inaugurée par Malraux en mars 1966, l équipe a sorti le grand jeu. Jusqu au 6 juillet, priorité à ceux qui souscrivent à la carte de fidélité permettant d acheter les places à tarif très préférentiel. Parmi les spectacles du premier trimestre, ouverts à la réservation, vous aurez entre autres le choix d applaudir Dee Dee Bridgewater & Irvin Mayfield en ouverture de saison, Les Femmes savantes mise en scène par Macha Makeïeff, Marianne Faithfull, Akhenaton, la dernière chorégraphie de Decouflé ou Battlefield signé Peter Brook. À la Comédie de Picardie, c est la jeune Camille Chamoux, remarquée avec son one-woman show, Née sous Giscard, qui ouvrira le bal. Suivront notamment Shirley et Dino, Christophe Alévêque, Le Chat de Simenon avec Myriam Boyer et Jean Benguigui, La Famille Morallès, Le Cercle des illusionnistes, pièce couronnée de trois Molière en 2014, mais aussi Le Roi Lear avec Michel Aumont. Ici encore, la carte de fidélité vous assure priorité et tarifs intéressants. Vous pouvez aussi assister aux seize spectacles de la saison pour 160 ou opter pour un abonnement week-end avec quatre spectacles à choisir parmi les samedis et dimanches. Premiers arrivés, premiers servis! //Coline Bergeon Maison de la culture Fermeture de l accueil du 12 juillet au 17 août Comédie de Picardie Fermeture de l accueil du 12 juillet au 31 août Ludo Martin L appel à contribution de Car à pattes Un tirailleur en enfer, spectacle adapté du roman d Yves Pinguilly et mis en scène par Titi Mendès de la compagnie amiénoise Car à pattes, est en cours de création. «Pour ne pas compromettre notre travail et rémunérer les artistes, nous avons lancé un appel à contribution sur la plateforme de financement collaboratif KissKissBankBank», indique Léa Trédet, assistante de diffusion. Nous travaillons depuis deux ans sur ce projet que nous souhaitons voir aboutir d ici octobre.» En 2014 à La Briqueterie, une étape de travail avait séduit le public embarqué dans l histoire des tirailleurs sénégalais enrôlés dans la Première Guerre mondiale. Plus une minute à perdre : la contribution s achève le 15 juillet. //I. L. C ie Car à pattes

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication et Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Grand programme de service civique dédié à la culture «Citoyens de la culture»

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

GuiDe e D l été Juillet Août 2015

GuiDe e D l été Juillet Août 2015 GUIDE DE l été Juillet Août 2015 Sorties estivales Les sorties estivales sont réservées aux adhérents et peuvent être réglées jusqu'au 30 juin pour les sorties de juillet et jusqu'au 21 juillet pour les

Plus en détail

Guide de découverte de Quiberon accessible à tous 2013

Guide de découverte de Quiberon accessible à tous 2013 Guide de découverte de Quiberon accessible à tous 2013 Auteur F. Henry 19 février 2013 Sommaire 1/ L Office du tourisme Horaires d ouverture page 1 Nos services page 2 Animations page 2/3 2/ Patrimoine

Plus en détail

Animations & Sports. Programme du 19 décembre au 2 janvier 2012. Vacances de N o ël. Pour les 3-18 ans

Animations & Sports. Programme du 19 décembre au 2 janvier 2012. Vacances de N o ël. Pour les 3-18 ans Vacances de N o ël Pour les 3-18 ans Animations & Sports Programme du 19 décembre au 2 janvier 2012 Inscriptions Inscriptions A partir du 5 décembre Mairie d Ancenis Infos au 02 40 83 87 00 Direction des

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

Prévention PRÉFET DE LA SOMME. ...soyez vigilants

Prévention PRÉFET DE LA SOMME. ...soyez vigilants Prévention PRÉFET DE LA SOMME C A M B R I O L A G E S...soyez vigilants Sommaire Se prémunir toute l année...3 Vous êtes chez vous...4 Vous êtes absent...5 Dispositif tranquillité absence...6 Vos voisins

Plus en détail

Création du conseil de jeunes appaméens (conseil municipal du 29 09 11) Page 1

Création du conseil de jeunes appaméens (conseil municipal du 29 09 11) Page 1 Maison au service du public et de l action sociale- 5 rue de la maternité- 09100 Pamiers Tel : 05 34 01 09 10 email : jeunesse@ville-pamiers.fr Mairie de Pamiers - Place du Mercadal - BP167-09101 PAMIERS

Plus en détail

DÉCEMBRE. G. Page. Agenda de quartier Nantes Sud

DÉCEMBRE. G. Page. Agenda de quartier Nantes Sud 3 DÉCEMBRE 2015 G. Page Agenda de quartier Nantes Sud PAROLES D ICI : JEUNES JOURNALISTES Mina (animatrice du secteur jeunes de l ACCOORD Clos-Toreau) nous explique : «Depuis septembre 2015, un groupe

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Publié le 08/11/2014 PAR JEAN-CHARLES GATINEAU PHOTOS PIB Elle fait partie des rares nouveaux maires du secteur. Alors, forcément,

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

mission de service public culture sportive l organisation de rencontres l apprentissage de la citoyenneté l association d école

mission de service public culture sportive l organisation de rencontres l apprentissage de la citoyenneté l association d école Le Ministère de l Education Nationale a confié à l USEP une mission de service public portant sur : la construction d une culture sportive par l organisation de rencontres, l apprentissage de la citoyenneté

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant.

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. PROJET PEDAGOGIQUE I - LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. Moyens à mettre en œuvre pour atteindre l objectif : Etre

Plus en détail

CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN

CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN Centre européen de sensibilisation et d éducation aux risques Le contexte français Toujours trop de victimes Chaque année en France, 11 millions d accidents de la vie courante

Plus en détail

Piscine à 1 euro. Ciné en plein R. Surprises en squares. 8 juillet - 23 août 2013. Vacances à Colombes. Programme

Piscine à 1 euro. Ciné en plein R. Surprises en squares. 8 juillet - 23 août 2013. Vacances à Colombes. Programme Ciné en plein R Piscine à 1 euro Surprises en squares 8 juillet - 23 août 2013 Vacances à Colombes Programme Surprises en squares Du 8 juillet au 23 août de 16h à 19h - Gratuit Pôle sportif municipal Pierre

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

Ateliers Citoyens Départementaux sur la Mobilité Arrondissement de l Avesnois

Ateliers Citoyens Départementaux sur la Mobilité Arrondissement de l Avesnois Ateliers Citoyens Départementaux sur la Mobilité Arrondissement de l Avesnois Maubeuge - Hôtel de Ville 14 mars 2013 80 participants Les mots de la mobilité dans l Avesnois : la mobilité pour vous c est

Plus en détail

Règlement intérieur des Accueils Jeunes

Règlement intérieur des Accueils Jeunes Direction de l Education et de la Jeunesse Secteur Jeunesse Règlement intérieur des Accueils Jeunes SOMMAIRE PRESENTATION des STRUCTURES : page 2 - Lieux - Public - Horaires LE FONCTIONNEMENT GENERAL :

Plus en détail

Séminaire. - 13 et 14 octobre 2011 - ANGERS-

Séminaire. - 13 et 14 octobre 2011 - ANGERS- Séminaire «Handicap, accessibilité et centres anciens» - 13 et 14 octobre 2011 - ANGERS- Tourisme et handicap Historique de la démarche d Angers Loire Tourisme 2004-2010 La démarche Tourisme et Handicap

Plus en détail

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!»

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Edition 2010 «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Après trois premières éditions qui ont rassemblé plus de 25 000 rhônalpins, la Région Rhône-Alpes lance, en partenariat

Plus en détail

Association des Personnels de l ENSTA

Association des Personnels de l ENSTA Association des Personnels de l ENSTA Edition du 30/09/2015 Saison 2015-2016 Mot d introduction 3 L Association des Personnels de l ENSTA ParisTech est une association régie par la Loi du 1er Juillet

Plus en détail

Résidences du Pays d Auge

Résidences du Pays d Auge Etouvie fait peau neuve AMIENS > PARC D ETOUVIE Résidences du Pays d Auge 1, 3 et 5 place du Pays d Auge / 2 avenue du Périgord Contexte Étouvie : loger les salariés amiénois Etouvie a pris naissance au

Plus en détail

www.accord-langues.com

www.accord-langues.com www.accord-langues.com > Paris, la capitale aux mille visages Paris, un cadre exceptionnel pour apprendre le français! Paris vit, bouge et évolue tous les jours. Découvrez un extraordinaire patrimoine

Plus en détail

Charte du Conseil des enfants

Charte du Conseil des enfants Juillet 2014 Charte du Conseil des enfants Notre monde actuel connaît une révolution technologique sans précédent, marquée notamment par des modifications fondamentales de nos moyens de communication et

Plus en détail

En 2005, Nancy fête ses noces d or avec la ville de Karlsruhe

En 2005, Nancy fête ses noces d or avec la ville de Karlsruhe Introduction Les liens entre les villes de Nancy et Karlsruhe, qui comptent parmi les premiers tissés entre l Allemagne et la France, datent de 1955. A cette date, le Conseil de l Europe instituait le

Plus en détail

CENTRE DE LOISIRS XAVIER LANDRY (3 ANS À 6 ANS - MATERNELLE)

CENTRE DE LOISIRS XAVIER LANDRY (3 ANS À 6 ANS - MATERNELLE) CENTRE DE LOISIRS XAVIER LANDRY (3 ANS À 6 ANS - MATERNELLE) > CAPACITÉ D ACCUEIL : 50 enfants Les activités proposées tiennent compte du développement psycho moteur et psycho affectif des enfants accueillis.

Plus en détail

4 E ÉDITION. En centre-ville : > Samedi 14 juin (12h30-19h30) : place Graslin + cours Cambronne + cinéma le Katorza + espace Cosmopolis

4 E ÉDITION. En centre-ville : > Samedi 14 juin (12h30-19h30) : place Graslin + cours Cambronne + cinéma le Katorza + espace Cosmopolis SPOT 4 E ÉDITION APPEL À PROJETS SPOT est un événement jeunesse porté par la Ville de Nantes dont l ambition est de valoriser l engagement, les talents, la créativité et l innovation en favorisant l expression

Plus en détail

Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles»

Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles» Communauté de Communes du Terroir de la Truffe Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles» PROJET PEDAGOGIQUE 2010 2011 - Page 1 - Sommaire 1 Présentation du centre 2 Les moyens 3 Les activités 4 -

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 > DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 ÉDITO SOMMAIRE Le Festival des Sciences revient pour sa 10 ème édition! Le Festival des Sciences p.3 Le Village des Sciences p.5 Le Festival pour les groupes

Plus en détail

Concertation, vote en ligne : Amiens Métropole invite la population à prendre le tram en marche!

Concertation, vote en ligne : Amiens Métropole invite la population à prendre le tram en marche! Communiqué de presse Mercredi 27 mars 2013 Concertation, vote en ligne : Amiens Métropole invite la population à prendre le tram en marche! Fin 2012, le Conseil d Amiens Métropole choisissait de se doter

Plus en détail

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 COMMISSION CULTURE Présenté par Anaïs GUILLEMET et Paul NANNARONE Dès notre 1 ère commission, nous avons été sollicités pour participer à l action «1914-1944, D une guerre

Plus en détail

DOSSIER de CANDIDATURE

DOSSIER de CANDIDATURE C REGARDS O IS É S DOSSIER de CANDIDATURE En partenariat avec la MJC de Rosendaël 1 ÉCOLES PRIMAIRES : Un événement pédagogique et artistique À NE PAS RATER C REGARDS O IS S É S Introduction Après le succès

Plus en détail

Délégation académique à l éducation aux médias

Délégation académique à l éducation aux médias Délégation académique à l éducation aux médias 1 5 En cette rentrée de l année 2015/2016, l importance de l Éducation aux médias et à l information dans la mobilisation de l École pour les valeurs de la

Plus en détail

Vous m avez élue Maire avec une large majorité en 2014 pour tourner une page.

Vous m avez élue Maire avec une large majorité en 2014 pour tourner une page. Chers Wasquehaliens, Vous m avez élue Maire avec une large majorité en 2014 pour tourner une page. Nous avons commencé par assainir les finances et éviter ainsi une mise sous tutelle. Vos impôts vont baisser

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Politique. d utilisation de Facebook

Politique. d utilisation de Facebook Politique d utilisation de Facebook Adoptée par le Conseil d administration, le 20 septembre 2012 Table des matières Préambule 3 Ce qui amène la TROCL sur Facebook 4 Qui est sur Facebook actuellement?

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Conditions. Être âgé(e) de 60 ans et plus sur présentation d une pièce d identité.

Conditions. Être âgé(e) de 60 ans et plus sur présentation d une pièce d identité. Conditions Être âgé(e) de 60 ans et plus sur présentation d une pièce d identité. Justifier d une adresse sur la ville d Évreux (quittance de loyer, facture récente d eau, d électricité, de gaz ou de téléphone

Plus en détail

Conseil d école du 24 mars 2014. Monsieur Le Maire et les membres de la commission vie scolaire

Conseil d école du 24 mars 2014. Monsieur Le Maire et les membres de la commission vie scolaire Conseil d école du 24 mars 2014 Présents : Les enseignantes Les représentants des parents d élèves Monsieur Le Maire et les membres de la commission vie scolaire Mme Merle D.D.E.N Excusés : Mme Rolland

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

Archives. Argenteuil. Collecter, conserver, communiquer. des missions de service public. Archives municipales

Archives. Argenteuil. Collecter, conserver, communiquer. des missions de service public. Archives municipales Argenteuil Archives Collecter, conserver, communiquer des missions de service public Archives municipales 01 34 23 68 05 / archives@ville-argenteuil.fr Hôtel-de-Ville / 12-14 bd Léon-Feix / 95100 Argenteuil

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

- Circulaire n 4 - Chers parents, chers collégiens,

- Circulaire n 4 - Chers parents, chers collégiens, - Circulaire n 4-25 février 2014 S7-D1-2 Chers parents, chers collégiens, En ces jours de la fin février, nous sommes entrés dans le troisième trimestre de cette année scolaire. C est une année qui sera

Plus en détail

Grande Cause Nationale 2014. L engagement associatif au cœur du Tour

Grande Cause Nationale 2014. L engagement associatif au cœur du Tour Grande Cause Nationale 2014 L engagement associatif au cœur du Tour Sondage après sondage, les Français confirment qu ils considèrent les associations comme un élément fondamental de la cohésion sociale

Plus en détail

L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010

L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010 L accessibilité universelle : Un engagement de la Ville de Montréal Des réalisations concrètes (Version en langage simplifié) Édition 2010 Table des matières Lexique... 5 Mot du maire Gérard Tremblay...

Plus en détail

Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal

Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal APPEL A PROJET Centre nautique de la Tour du Pin Local commercial à louer pour activité de loisirs, Bien - être, sport, détente Rendre l

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

Pôle ressources sur l habitat et la ville durables

Pôle ressources sur l habitat et la ville durables Pôle ressources sur l habitat et la ville durables 1 UNE MAISON AU SERVICE DE TOU-TE-S LES ESSONNIEN-NE-S LA MAISON DÉPARTEMENTALE DE L HABITAT Pôle ressources sur l habitat et la ville durables, la Maison

Plus en détail

SOMMAIRE. www.lelastiquecitrique.ch

SOMMAIRE. www.lelastiquecitrique.ch 2013-2014 SOMMAIRE page Mot de la Direction 2 Description des cours réguliers 3-4 Résumé des cours 2013_14 5 Stages de vacances 2013_14 6 Spectacles (groupes de l école et Cie l Elastique citrique) 7 Animations

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Mon amie Emma. un bol d'air pur. typiq uement suisse. Excursion campagnarde pour théo. Vignobles en terrasse surplombant le lac léman.

Mon amie Emma. un bol d'air pur. typiq uement suisse. Excursion campagnarde pour théo. Vignobles en terrasse surplombant le lac léman. 30 Mon amie Emma. un bol d'air pur. typiq uement suisse. Excursion campagnarde pour théo. Vignobles en terrasse surplombant le lac léman. suisse Pas loin de chez toi, la Romandie est également une destination

Plus en détail

Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement

Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement A r r e t s u r i m a g e s 2 Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement Sommaire : La Halle couverte p 5 à 11 Les Jardins familiaux

Plus en détail

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants Sommaire Enfance Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants 4 7 8 Jeunesse Accueil de Loisirs 9 Vie Scolaire Coordonnées des écoles Inscriptions

Plus en détail

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture Le réseau de lecture Horaires d ouverture http://www.pamiers.reseaubibli.fr MEDIATHEQUE DE PAMIERS 1 Place Eugène-Soula BP 90 104 09 103 PAMIERS CEDEX accueil@mediatheque.ville-pamiers.fr tél : 05 34 01

Plus en détail

Développement durable et Alimentation : Mieux consommer

Développement durable et Alimentation : Mieux consommer Développement durable et Alimentation : Mieux consommer RAPPORT DE PROJET n 4.14 Présenté par le groupe de travail «Développement Durable» du CONSEIL LILLOIS DE LA JEUNESSE à l Assemblée Plénière du 19

Plus en détail

Découvrez toutes nos activités 2015-2016. Ateliers. Soutien. Événements Conferences...

Découvrez toutes nos activités 2015-2016. Ateliers. Soutien. Événements Conferences... Découvrez toutes nos activités 2015-2016 Ateliers Soutien Tutorat Stages Événements Conferences... WWW.SCIENCEOUVERTE.FR L Association Science Ouverte exerce son action principalement dans des territoires

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Détente au bord de mer à ROYAN

PROJET PEDAGOGIQUE Détente au bord de mer à ROYAN PROJET PEDAGOGIQUE Détente au bord de mer à ROYAN Du 11 juillet au 23 juillet 2013 Avec des 8-12 ans SOMMAIRE 1. Organisateur 2. Le Public 3. Le voyage 4. Environnement 5. L équipe pédagogique 6. Objectif

Plus en détail

3ÈME ÉDITION DES JOURNÉES JEUNESSE : ÉVRY VALORISE LE TALENT DES 15-30 ANS!

3ÈME ÉDITION DES JOURNÉES JEUNESSE : ÉVRY VALORISE LE TALENT DES 15-30 ANS! Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 20 novembre 2013 3ÈME ÉDITION DES JOURNÉES JEUNESSE : ÉVRY VALORISE LE TALENT DES

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Restauration et réception Hôtellerie Hébergement de groupe Séminaires et Formation Activités pédagogiques et loisirs Séjours de vacances adaptées La boutique Présentation générale Bol Vert - Rue Clavon-Collignon

Plus en détail

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE missiontice.ac-besancon.fr/college_mont_miroir 6, Rue de l Europe, 25120 Maîche Téléphone : 03 81 64 09 23 L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE SOMMAIRE Le collège L internat

Plus en détail

édition janvier 2015 les horaires Z.I. Ouest / Stade Rennais Saint-Saëns / La Poterie

édition janvier 2015 les horaires Z.I. Ouest / Stade Rennais Saint-Saëns / La Poterie 2015 édition janvier 2015 les horaires du lundi 5 janvier à debut juillet 2015 Z.I. Ouest / Stade Rennais Saint-Saëns / La Poterie SOMMAIRE Plan de la ligne.............................................

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 :

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : DOSSIER DE PRESSE Le mardi 19 mai 2015 à Nantes 1 Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : Le réseau des Sup'Porteurs de la Création 44 est soutenu par : Contact Presse : Marie Le Saint CCI Nantes

Plus en détail

VOIR, LIRE, FAIRE ET APPRENDRE LA BANDE DESSINÉE

VOIR, LIRE, FAIRE ET APPRENDRE LA BANDE DESSINÉE VOIR, LIRE, FAIRE ET APPRENDRE LA BANDE DESSINÉE de juin 2015 à juin 2016 Un livret à emporter et à conserver! AU-DELÀ DU FESTIVAL Au-delà du temps fort des Rendez-Vous de la Bande Dessinée d Amiens,

Plus en détail

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance Edito Avec ses trois structures au service des parents d enfants en bas âge (multi-accueil, halte-garderie et relais assistantes maternelles), Sassenage se donne les moyens d accompagner au mieux les jeunes

Plus en détail

FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014

FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014 FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014 INTRODUCTION ACCUEIL Daniel Boulens Directeur du service des espaces verts de Lyon Membre du jury régional INTRODUCTION LE FORMATEUR Mathieu Battais

Plus en détail

LES PEP. www.lespep.org. Plus de 100 jeunes vont vivre des séjours PEP différents

LES PEP. www.lespep.org. Plus de 100 jeunes vont vivre des séjours PEP différents LES PEP SE MOBILISENT POUR LES JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES DE LONDRES 2012! Plus de 100 jeunes vont vivre des séjours PEP différents www.lespep.org Sommaire Les PEP ; acteurs de la transformation

Plus en détail

2013 / 2014. www.bm-tours.fr. Mode d emploi DES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES

2013 / 2014. www.bm-tours.fr. Mode d emploi DES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES 2013 / 2014 www.bm-tours.fr Mode d emploi DES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES Bienvenue dans les Bibliothèques de Tours Vous cherchez à vous évader par la lecture? La musique vous transporte? Vous aimez le cinéma?

Plus en détail

Foyer Résidence Les Oliviers. Livret d accueil

Foyer Résidence Les Oliviers. Livret d accueil Foyer Résidence Les Oliviers Livret d accueil Le mot de bienvenue Le Président et les membres du conseil d administration, la Direction et l ensemble du personnel sont heureux de vous offrir ce livret

Plus en détail

AIRE DU FOOT LE DÉFI CHABAL SPORT 3-4 JUILLET 10 JUILLET AIRE DE LIMOURS JANVRY / A10 AIRE DE LANÇON OUEST / A7 AIRE D AMBRUSSUM NORD / A9

AIRE DU FOOT LE DÉFI CHABAL SPORT 3-4 JUILLET 10 JUILLET AIRE DE LIMOURS JANVRY / A10 AIRE DE LANÇON OUEST / A7 AIRE D AMBRUSSUM NORD / A9 AIRE DU FOOT AIRE DE LIMOURS JANVRY / A10 3-4 JUILLET Vivre une pause «tout foot» avec les joueurs du Paris FC Pour le premier week-end de départs en vacances, les amateurs de football ont rendez-vous

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

MÉDIATHÈQUE LA COMMUNALE

MÉDIATHÈQUE LA COMMUNALE MÉDIATHÈQUE LA COMMUNALE Agenda des manifestations Septembre Octobre - Novembre Décembre 2015 SEPTEMBRE Vendredi 4 septembre Samedi 5 septembre s Mardi 8 septembre Mercredi 9 septembre De à 17h30 Je joue,

Plus en détail

#JEF2014. 03 au 28 novembre 2014. Journees De L ENTREPRENEURIAT. www. journees-entrepreneuriat-feminin.com

#JEF2014. 03 au 28 novembre 2014. Journees De L ENTREPRENEURIAT. www. journees-entrepreneuriat-feminin.com #JEF2014 03 au 28 novembre 2014 2014 Journees De L ENTREPRENEURIAT Feminin 4 ème Edition www. journees-entrepreneuriat-feminin.com COMMUNIQUé de presse Journées de l Entrepreneuriat Féminin 2014-4ème édition

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008 I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ - Aide Aux Personnes Solidarités - Sécurité / Environnement

Plus en détail

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 ANNEE 2014 CHARTE DE PARRAINAGE CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Le Groupe EDF, en France comme à l'international, soutient

Plus en détail

médiation et formation saison 2014 2015

médiation et formation saison 2014 2015 médiation et formation saison 2014 2015 dossier de presse La Chambre, espace d exposition et de formation à l image situé au centre de Strasbourg, propose expositions de photographie contemporaine au sein

Plus en détail

Les espaces urbains comme ressource artistique

Les espaces urbains comme ressource artistique Café-débat «L art et la ville» 5 décembre 2013 L art est acteur de la fabrication de la ville. Quel rôle joue-t-il exactement? Pour la fabrication de quelle ville? Les intervenants Vincent Prieur et Clara

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture PLAN D ACTION 2011-2014 Politique familiale et des aînés de Saint-Ulric Champ d intervention 1 : Communication 1.1. Favoriser une meilleure circulation de l information concernant les initiatives citoyennes,

Plus en détail

SÉCURITÉ DES SENIORS. Mardi 17 janvier 2012, Le Perreux-sur-Marne

SÉCURITÉ DES SENIORS. Mardi 17 janvier 2012, Le Perreux-sur-Marne SÉCURITÉ DES SENIORS Mardi 17 janvier 2012, Le Perreux-sur-Marne SENIORS, AYEZ LES BONS REFLEXES! POURQUOI FAIRE APPEL AUX SERVICES DE POLICE? Les services publics de Police sont à votre disposition pour

Plus en détail

École du Louvre. prépasup. Test probatoire d accès en 1 e année. www.ipesup.fr. Département Terminales 2015-2016. 16 B, rue de l Estrapade 75005 Paris

École du Louvre. prépasup. Test probatoire d accès en 1 e année. www.ipesup.fr. Département Terminales 2015-2016. 16 B, rue de l Estrapade 75005 Paris Département Terminales 2015-2016 École du Louvre Test probatoire d accès en 1 e année prépasup 01 42 77 27 26 www.ipesup.fr Etablissement d enseignement supérieur et secondaire privé 16 B, rue de l Estrapade

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Passez des vacances ludiques avec la Métropole

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Passez des vacances ludiques avec la Métropole Lundi 4 août 2014 Passez des vacances ludiques avec la Métropole La Métropole propose aux enfants des vacances ludiques placées sous le signe de la découverte, de la nature et du patrimoine. Des ateliers

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014. L Office de la tranquillité publique

ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014. L Office de la tranquillité publique ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014 L Office de la tranquillité publique L office de la tranquillité publique Comme toute grande ville, Bordeaux

Plus en détail

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015 JANVIER Samedi 3 : Aubade devant l hôtel de Ville (Réveil de La Chaussée/Municipalité) FEVRIER Dimanche 1 er : Bal et Loto -Salle des Fêtes (UAICF) Samedi 7: Nouvel an chinois Salle des Fêtes (Amitiés

Plus en détail

conseil de la vie étudiante

conseil de la vie étudiante dossier de PRESSE 16 février 2012 conseil de la vie étudiante Les étudiants ont la parole! CONTACT PRESSE Agnès BARANGER 03 83 91 84 25 / 06 21 90 53 00 agnes.baranger@grand-nancy.org Les enjeux du développement

Plus en détail

OPERATION TRANQUILITE VACANCES. POINT PRESSE le 20 JUILLET 2012. En milieu urbain

OPERATION TRANQUILITE VACANCES. POINT PRESSE le 20 JUILLET 2012. En milieu urbain OPERATION TRANQUILITE VACANCES POINT PRESSE le 20 JUILLET 2012 En milieu urbain DOSSIER DE PRESSE Prévenir les risques de cambriolages Durant votre absence en juillet et/ou en août, les services de police

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable la maison de l environnement, des sciences et du développement durable www.agglo-sqy.fr/maison-environnement PAPIER RECYCLÉ Maison de l environnement, des sciences et du développement durable 6 rue Haroun

Plus en détail

«BOURSES INITIATIVES JEUNES 15-25 ANS»

«BOURSES INITIATIVES JEUNES 15-25 ANS» République Française Ville de Saint-Cloud Pôle Petite enfance, Education, Jeunesse «BOURSES INITIATIVES JEUNES 15-25 ANS» Le dispositif «Bourses Initiatives Jeunes» souhaite apporter aux jeunes de Saint-Cloud,

Plus en détail

L EXCEPTION RÉSIDE EN VOUS

L EXCEPTION RÉSIDE EN VOUS L EXCEPTION RÉSIDE EN VOUS Faisant référence au lieu empreint d histoire dans lequel ce programme s inscrit, le mot arkéïa s inspire directement de l étymologie du mot archives -armoire pour les actesen

Plus en détail

C est l affaire de tous

C est l affaire de tous C est l affaire de tous Il appartient aux élus de la mettre en œuvre avec toutes les difficultés que cela comporte. Attentifs aux préoccupations des citoyens en matière de sécurité des personnes et des

Plus en détail