Projet "Serveurs pour SISE"

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet "Serveurs pour SISE""

Transcription

1 mod v 21, 2006/01/02 Projet "Serveurs pour SISE" Version 10 Statut (Draft / Final) DRAFT Dernière édition 04/01/ :12 Impression Auteurs Coordonnateur pour la présente version Hubert Broze (aussi textes de Pascal Maes) BM Historique du document Une copie sur papier de ce document n'est valide que le jour de son impression La version actuelle du document est disponible dans la section "Contrôles" du dossier du projet Date de la prochaine révision prévue:??? Version Date de Résumé des changements révision Intégration des informations existantes Approbations Ce document nécessite les approbations suivantes Les documents signés sont conservés dans le dossier de projet Nom Approbation Rôle dans le projet Date Version Fichier CRSI_ChProj-ServeursSISE_v10_ / 19

2 mod v 21, 2006/01/02 Distribution Ce document a été distribué à: Nom Rôle dans le projet Date Version Objectifs du document L'objectif de la Charte de projet est de définir le projet, de constituer les bases de sa gestion et de fournir une référence pour l'évaluation ultérieure de son succès Préparation du document L'information à inclure dans ce document est établie et rasssemblée en trois grandes étapes 0 Mandat L'autorité qui donne mandat le matérialise en fournissant la "version zéro" de la Charte de projet Seules les rubriques notées du signe sont nécessaires à ce stade 1 Processus LANCEMENT DE PROJET Le Promoteur et le Chef de projet révisent et complètent les rubriques marquées du signe, en dialogue avec les parties concernées La Charte de projet est alors dans sa version 1 et est soumise au Comité d'orientation, qui va alors autoriser ou non l'initialisation du projet 2 Processus INITIALISATION DE PROJET Le Chef de projet fournit les détails nécessaires au bouclage de la Charte de projet Les rubriques à compléter et/ou réviser sont marquées du signe Le Chef de projet travaille en dialogue avec les personnes responsables des différentes rubriques La Charte de projet est alors dans sa version 2 et est à nouveau soumiseau Comité d'orientation, qui doit alors autoriser ou non le projet dans son ensemble Fichier CRSI_ChProj-ServeursSISE_v10_ / 19

3 mod v 21, 2006/01/02 A Organisation Composant Organisation Responsable du contenu final: le Promoteur A1 Autorité qui a donné mandat (Cette autorité sera souvent un organe) Dans quel programme le projet s'insère-t-il? Organe qui gère le programme A2 Clients principaux Les personnes demandeuses du projets, utilisatrices des produits du projet ou fournissant des services à des utilisateurs des produits du projet A3 Clients secondaires et autres parties prenantes ou intéressées Les clients secondaires sont les clients des clients du projet (Ce seront parfois les utilisateurs du produit à réaliser) Parties prenantes et intéressées: personnes sur lesquelles les produits du projet pourront avoir un impact, voulu ou non par les auteurs du projet Utilisateurs Les membres du secteur Les visiteurs en séjour prolongé Les étudiants Les stagiaires Les autres Les gestionnaires Les personnes impliquées dans la gestion des machines et la mise à jour des logiciels A4 Entité fournisseuse principale (Interne ou externe à l'organisation) Les autres secteurs A5 Fournisseurs supplémentaires (entités ou sous-traitant) (Internes ou externes à l'organisation) A6 Comité d'orientation Le Comité d'orientation dirige le projet au niveau stratégique Il approuve les plans principaux et leurs modifications Le rôle de "Maître d'ouvrage" est scindé en deux rôles distincts, celui de Promoteur et celui de Client délégué Ces deux rôles peuvent cependant être assumés par une même personne Le rôle de Fournisseur sénior est équivalent à celui de "Maître d'œuvre" Promoteur Responsable du projet et de la Justification Candidat: Fichier CRSI_ChProj-ServeursSISE_v10_ / 19

4 mod v 21, 2006/01/02 (rentabilité) du projet, il préside le Comité d'orientation Il rapporte à l'autorité qui a donné mandat Client délégué Garant de la spécification des besoins de tous ceux qui utiliseront les produits du projet, et pour le suivi du respect de ces besoins Fournisseur sénior Garant de la qualité des produits du projet, et de l'engagement des ressources nécessaires Assurance projet A7 Chef de projet client et/ou Chef de projet fournisseur Personnes qui gèrent le travail journalier du projet A8 Comité de pilotage Rôle: 1 assister le Chef de projet dans ses prises de décisions au niveau tactique, technique, de mise en œuvre 2 apporter et/ou valider des informations sur lesquelles sont prises les décisions A9 Experts Rôle: conseiller le Comité de pilotage Définitif: A10 Support projet Rôle: assister le Chef de projet en matière de gestion de projet A11 Chef(s) d'équipe(s) éventuel(s) A12 Autres organes et rôles éventuels Groupe de travail préparatoire actuel Jean-Michel Beuken, Raoul De Guchteneere, Fabienne Delbrouck, Brigitte Dupont, Etienne Huens, Martine Leroy, Pascal Maes, Yannick Majoros, Edmond Mulemangabo, Pierre Peignois, Danielle Van Grunderbeeck, Marie- Anne Van Hove, Michel Saelen Fichier CRSI_ChProj-ServeursSISE_v10_ / 19

5 mod v 21, 2006/01/02 A13 Organigramme Particularités: MANAGEMENT DE PROGRAMME OU D'ENTREPRISE Promoteur Client délégué (MOA) Fournisseur sénior (MOE) Assurance projet COMITE d'orientation informe Clients Clients Chef de projet client Chef de projet fournisseur consultations Experts aide COMITE(S) de PILOTAGE aide Support projet Chef(s) d'équipe Spécialistes utilisateurs EQUIPE(S) Spécialistes fournisseurs B Contexte Composant Justification de projet Responsable du contenu final: le Promoteur B1 État des lieux Que se passe-t-il actuellement? Fichier CRSI_ChProj-ServeursSISE_v10_ / 19

6 mod v 21, 2006/01/02 Dans le secteur SISE, le déploiement de serveurs, répondant à une multitude de services (1), a rarement fait l'objet durant les années antérieures d'une coordination au sein d un groupe large Tout au plus, des échanges informels, des demandes d avis ont alimenté les choix lors d acquisitions On peut noter ci et là certains regroupements selon proximité, volonté/politique locale ou nature des services à fournir (ex didactique, recherche spécifique, ) Un certain nombre de personnes sont ainsi mobilisées depuis plusieurs années, à la bonne tenue à jour et à la gestion d'un parc disséminé de serveurs Des compétences se sont développées et des habitudes très locales se sont aussi créées, en réponse à des souhaits ou des spécificités L'équipe en charge de la gestion des équipements de type «serveurs» - soit un parc de 250 machines - comprend à la fois du personnel informatique SGSI et du personnel informatique non SGSI, ainsi que du personnel scientifique, au cadre ou sur projets de recherche Notons aussi que - peut-être est-ce une particularité de SISE - les sources de financement des serveurs sont essentiellement d'origine "fonds propres", hormis pôles didactiques facultaires et quelques serveurs facultaires La frontière d'utilisation "de nature SGSI" ou "de type spécifique recherche" n'est pas facile à établir, car les usages sont souvent indissociables On peut néanmoins identifier un certain nombre de services globaux dont on pourrait progressivement imaginer de les desservir d une façon différente, çàd de manière standardisée et moins locale, tout en étant attentif au support de proximité Cela est à la base de l évolution envisagée, avec chacun des partenaires On peut relever diverses situations moins favorables, qui mériteraient également un «correctif» sous la forme d une évolution Citons par exemples : isolement (souvent) problématique du gestionnaire, confinement (trop) spécifique de la solution choisie, particularisme non justifié et coûteux! Mais il faut aussi le dire : service de qualité et apprécié par le temps de réponse rapide des prestataires de service, qui ne rechignent généralement pas de prester soirs ou W-E pour dépanner une équipe de recherche, si la situation l exige Il est urgent de procéder au remplacement d infrastructures de type «serveurs» notamment en Faculté des Sciences et en AGRO Espace-disque actuel (fichiers + Web) : total de 5 TeraBytes (80% UNIX, 20% Windows) + espace projet (ENGE) 15 TeraBytes + espace stockage de masse (FYNU) : 15 TeraBytes B2 Evolution des besoins Evolution vers une équipe et une infrastructure de production Un certain nombre de services: identification des utilisateurs, accès aux fichiers et à des zones de partage, fourniture d'espaces et services Web + bases de données, service de courrier électronique, back-up de données individuelles, sont des services de base qu'il serait normal d'organiser progressivement de manière plus rationalisée, avec une équipe plus largement coordonnée et sur une infrastructure globale Le morcellement actuel n'est plus à encourager, à part pour répondre à des besoins très spécifiques Le préserver, même s il peut être considéré comme confortable de l avis de certains, conduirait à un gaspillage de ressources et mettrait les informaticiens dans des situations souvent difficiles (back-up des personnes, robustesse de l'installation ) L'évolution des technologies et des réseaux permet à l'heure actuelle de viser des solutions globales On peut citer: clustering, load-balancing, global file system, virtualisation, liaisons Gigabit, sans oublier l'hébergement physique adapté de l équipement pour assurer une qualité de l'environnement (électricité, poussière, refroidissement) et sécurité d'accès Fichier CRSI_ChProj-ServeursSISE_v10_ / 19

7 mod v 21, 2006/01/02 Quid de l organisation des équipes? L'informaticien seul ne peut plus «avancer» dans tous les domaines Il doit de plus en plus s appuyer sur les compétences et les développements réalisés par d autres, de part l ampleur et la complexité des systèmes informatiques L'évolution des solutions aux problèmes devrait prendre une dimension plus globale, mais l évolution du métier de l informaticien doit également être adaptée Le tout nécessite une coordination plus intensive, car elle devient vitale pour assurer un service de qualité Ces faits et éléments d évolution sont autant d encouragements pour tous (personnel informatique et utilisateurs) à entrevoir donc autrement la fourniture de services, mais pas n importe comment! Ceci s apprend et nécessite à la fois de la confiance dans les individus et une acceptation de voir évoluer la manière de travailler de chacun Donc OUI pour un nouveau schéma d évolution, mais avec quelle organisation? B3 Évolution technique Le modèle du downsizing ne se justifie plus aujourdhui, ni techniquement ni économiquement B4 Références, normes, etc C Définition du projet Composant Plans C1 Objectifs Responsable du contenu final: le Client délégué Fixer des objectifs "Spécifiques, Mesurables, Acceptables, Réalisables, Définis dans le temps (SMART)" ATTENTION: fixer les objectifs, ce n'est pas encore spécifier le(s) produit(s) à livrer, ce qui est fait en C5 Pour un produit logiciel, élaborer en annexe une étude de cas d'utilisations (réf: Cockburn) Description initiale des besoins Services 1 Mettre en place une nouvelle approche de gestion d'une infrastructure de serveurs globale, au bénéfice des utilisateurs SISE 2 Définition et déploiement d'une nouvelle infrastructure Eliminer : - décourager morcellement - réduire coût lié au particularisme Serveur Web Le nouveau portail UCL reprendra la plupart des pages actuellement dispersées sur les serveurs des différentes entités Certaines fonctionnalités spécifiques ne seront cependant pas Fichier CRSI_ChProj-ServeursSISE_v10_ / 19

8 mod v 21, 2006/01/02 intégrées dans le portail mais pourraient être déplacées des entités vers le secteur Une nouvelle utilisation qui apparaît est celle des films d animation (fichiers de 1Gbytes) serveurs de différents types Apache Tomcat IIS comprenant différents modules PHP Perl Java identification (base de données, LDAP ) Activités didactiques : mise au point de serveurs, CGI parauniversitaires : association d étudiants hébergement de sites : clusterorg Contrôle d accès identification par utilisateur, par groupe certificats SSL mise à disposition facile contrôlée Certains sites hébergés exigent un niveau de confidentialité tel qu il ne serait pas imaginable de les mettre au niveau sectoriel Serveur de fichiers Que ce soit pour les zones des utilisateurs ou des zones partagées, chaque entité possède un ou plusieurs serveurs de fichiers Dans bien des cas, des zones sont également mises à disposition d autres entités Un regroupement des ressources permettrait une meilleure utilisation de l espace disque La taille des fichiers manipulés est parfois très importants (20 Gbytes) Répertoires personnels backup accès multiples : SMB, SCP, NFS, AFP accès interne et externe (en dehors de l UCL) Répertoires partagés accès en lecture et/ou écriture accès multiples : SMB, SCP, NFS, AFP accès interne et externe (en dehors de l UCL) échange de documents volumineux Serveurs de bases de données De plus en plus de services s appuyent sur des informations stockées dans des bases de données Des logiciels libres concurrencent les produits payants tels qu Oracle et Sybase Il y a fort à parier que des informations sont reproduites dans différentes entités et qu un regroupement de ces ressouces serait également bénéfique Type de SGDB MySQL PostgreSQL Oracle FileMaker Pro Serveurs d applications Certaines applications utilisées par les chercheurs et les étudiants sont très gourmandes tant en CPU qu en mémoire La dispersion des machines dans les entités implique aussi une dispersion des budgets que nous pouvons dégager pour l achat de telles machines L Institut de calcul intensif et de stockage de masse (CISM) peut accueillir certains projets mais quelques applications nécessitent des machines de types non disponibles au CISM Applications Geomatica (PCI Geomatics) ENVI / IDL (RSI) Matlab Mathematica Fichier CRSI_ChProj-ServeursSISE_v10_ / 19

9 mod v 21, 2006/01/02 ArcGIS (ESRI) Java Serveurs FTP Il arrive que des fichiers volumineux ne peuvent être envoyés via le courrier électronique et le recours au serveur FTP (anonyme ou non) s avère indispensable Dans ce cas également, nous retrouvons de tels serveurs dans presque chaque entité Serveurs DNS et DHCP Utilisés dans plusieurs entités du secteur SISE, ceux-ci devront-ils, en même temps que la gestion du réseau, être repris par le SRI? Serveurs d impression Plus qu un regroupement dumatériel, il s agit dans ce cas d unemise en commun des diverses expériences pouvant garantir le succès d une demande d impression quel que soit le type de document et d imprimante Une imprimante permettant l impression de documents de grande taille (A0) serait la bienvenue Accounting / quota imprimante specialisée savoirfaire Serveurs de domaine Le monde windows, pour sa propre sécurité, nécessite la mise en domaine des postes de travail Dans ce cas aussi, il n est pas raisonnable de regrouper en un seul domaine tous les postes du secteur mais une mise en commun des expériences réussies faciliterait la vie des gestionnaires Cas d utilisation 1 Par les utilisateurs accès à leur zones, accès à des zones partagées (lecture et/ou écriture), accès à des pages web, mise à jour de pages web, mise à jour de bases de données, lancement d impression 2 Par les gestionnaires Gestion et maintenance du système, Accès aux journaux de bord, Ajout et suppression d utilisateurs, Création et suppression de bases de données Questions en suspens Séparation personnel étudiants? Quel type d identification? Quels gestionnaires? Fréquence de rotation des backups? Accès à partir d'un poste extérieur au réseau UCL? C2 Approche Responsable du contenu final: le Fournisseur sénior (Voir chap Processus LANCEMENT DE PROJET, sous-processus SU5) Fichier CRSI_ChProj-ServeursSISE_v10_ / 19

10 mod v 21, 2006/01/02 Comment obtenir les produits souhaités? Types de solutions possibles acquisition? développement o ab initio? o composants? sous-traitance? partenariat? amélioration d'existant? Choix et justification standards? couts de maintenance budget interfaces contraintes de temps 1Travail sur l'organisation des équipes Standardiser l'offre de services 2 Infrastructure scalable Permettre la mobilité des personnes VOIR PATRICK POUR INFRASTRUCTURE faut-il prévoir deux types de serveurs de fichiers : Windows et UNIX? C3 Portée Responsable du contenu final: le Client délégué (Scope, périmètre) Portée géographique, structurelle, politique, fonctionnelle Portée structurelle Portée politique Portée fonctionnelle C4 Exclusions Responsable du contenu final: le Client délégué Des résultats qui ne sont pas visés par le projet A clarifier: usages spécifique: stockage important, gros débits, applications spécifiques Fichier CRSI_ChProj-ServeursSISE_v10_ / 19

11 mod v 21, 2006/01/02 C5 Produits à livrer Responsable du contenu final: le Fournisseur sénior Esquisse Description technique du résultat visé Description de l'organisation (Qui sera en charge de l'exploitation?) C6 Contraintes Sur le degré d'urgence de réalisation Espace disque AGRO solution temporaire Maintenances coûteuses Sur le budget Les sources de financement des serveurs sont essentiellement d'origine "fonds propres", hormis pôles didactiques facultaires et quelques serveurs facultaires Sur les techniques Nbreuses petites machines Alpha SC sans maintenance: le CISM va donner qques machines Alpha On pourrait soulager les serveurs SISE en migrant le MAIL vers SIPR, qui n'a pas encore l'infrastructure suffisante Sur les ressources etc Comment maintenir des resources affectées à l'ancien parc tout en les mobilisant vers l'étude du nouveau parc? Des ressources vont être affectées au projet d'impressions A0 pour SISE Fichier CRSI_ChProj-ServeursSISE_v10_ / 19

12 mod v 21, 2006/01/02 C7 Interfaces Le projet et ses produits touchent-ils à d'autres projets, à des services existants? C8 Hypothèses Conditions nécessaires Prérequis Idées non démontrées (Spécifier la date de rédaction, à laquelle une certaine information n'est pas encore confirmée) D Qualité Composant Gestion de la qualité du projet D1 Qualité recherchée pour les résultats du projet Responsable du contenu final: le Client délégué Avec priorités, données sous la classification "MoSCoW": - Must have - Should have - Could have (= nice to have) - Won't have Il faut avoir: bonne définition du partage des responsabilités lorsqu une équipe plus large collabore pour rendre des services ; méthodes de bonne coordination: - discipline lors d'interventions (préavis et implications entre logiciels) - notification des modifications - documentation des systèmes en place - communication entre "gestionnaires" - souplesse d exécution - délégation bien délimitée - backup des personnes ; outils de mesures afin d être proactif dans le dimensionnement (Capacity Management de ITIL) Fichier CRSI_ChProj-ServeursSISE_v10_ / 19

13 mod v 21, 2006/01/02 constitution d'équipes "métiers" à l échelle UCL selon thématiques afin de proposer des standards pour divers types de service globaux (les groupes de travail du GTA sont des premiers exemples) ; canaux de discussions techniques entre informaticiens, avec visibilité de résultats pour tous ; formations ciblées de mise à niveau de compétences développement d'un état d'esprit de confiance «rallier» des promoteurs de projets de recherche à un investissement financier commun dans une infrastructure globale, chaque fois que c'est possible Il faudrait avoir: On pourrait avoir: On n'aura pas: D2 Critères d'acceptation Responsable du contenu final: le Client délégué Sujet Variable mesurée (Crière d'acceptabilité) Niveau avant projet Niveau en fin de projet Niveau suivant (date cible: ) Niveau final (date cible: ) Fonctions principales Aspect, ergonomie Niveau de compétence nécessaire du personnel chargé d'utiliser le produit Performances Capacité Exactitude Disponibilité Fichier CRSI_ChProj-ServeursSISE_v10_ / 19

14 mod v 21, 2006/01/02 Fiabilité temps moyen entre pannes; temps moyen/max de remise en fonction Coûts de développement Coûts de fonctionnement Sécurité Facilité d'usage Timings D3 Plan qualité du projet Responsable du contenu final: le Fournisseur sénior Le Plan qualité décrit comment les attentes de qualité des Clients du projet et les critères d'acceptation seront rencontrés, avec quelles garanties E Justification du projet Composant Justification du projet Responsable du contenu final: le Promoteur C'est le "Business Case", l' étude de rentabilité, où l'on met en balance les avantages attendus en retour de la réalisation du projet, d'une part, et les investissements en travail et en budget, d'autre part E1 Raisons du projet, résultat visé, enjeux (Cette rubrique peut renvoyer à la rubrique C1) L idée est de regrouper, à un niveau sectoriel, les services communs E2 Options retenues et non retenues (Cette rubrique donne un résumé de la rubrique C2) E3 Bénéfice attendu, retour escompté (Alors que la rubrique E1 insiste sur le "quoi", celle-ci concerne le "pourquoi") La consolidation des serveurs doit permettre d'obtenir les avantages suivants: disposer d un nombre suffisant de personnes pour assurer la gestion et la maintenance des machines, fournir un service équivalent pour chaque utilisateur du secteur, Fichier CRSI_ChProj-ServeursSISE_v10_ / 19

15 mod v 21, 2006/01/02 regrouper les connaissances et compétences, disposer d un budget conséquent pour acheter des machines performantes E4 Alignement avec la stratégie de l'institution / entreprise E5 Cohérence avec les autres projets en cours ou envisagés E6 Risques fondamentaux, incertitudes sur le résultat E7 Budget du projet (Cfr Planification, F4) E8 Charge de travail du projet E9 Coûts récurrents E10 Charge de travail post-projet (utilisation et maintenance du produit) E11 Périodes sur lesquelles les bénéfices et les coûts se répartiront (après le projet) F Solution et planification Composant Plans Responsable du contenu final: le Fournisseur sénior F1 Description technique de la solution Vue d'ensemble des produits principaux 1 Rationalisation Unifier les procédures de gestion Nous pouvons certainement affirmer que la gestion des serveurs diffère d une entité à l autre Une certaine centralisation permettra d uniformiser les procédures au sein du secteur et de rassembler Fichier CRSI_ChProj-ServeursSISE_v10_ / 19

16 mod v 21, 2006/01/02 les compétences actuellement réparties, de manière à pouvoir fournir un meilleur service aux membres du secteur Diminuer le nombre de serveurs Et faire ainsi une économie tant au niveau des machines que des personnes amenées à les gérer 2 Assurer une redondance La réduction du nombre de serveurs, et ainsi du coût, doit s accompagner d un système de redondance de manière à ne pas interrompre le service en cas de panne (ou durant un minimum de temps possible) D autre part, l utilisation de serveurs identiques, tant au niveau machine que logiciel, simplifiera les aspects de gestion et permettra aux personnes en charge de ces serveurs, d assurer la maintenance d un parc plus important, de se relayer en cas d absence et ainsi, d assurer un meilleur service pour tous F2 Ressources humaines pour la mise en œuvre F3 Planification (phases principales), avec appel aux ressources JE RECOPIE ICI LES PHASES DE TA NOTE "serveurs-sise" du 14/11/2005; CEPENDANT, CES GRANDES ETAPES DEVRAIENT DECOULER D'UNE DECOMPOSITION LOGIQUE DU PRODUIT FINAL (PBS ou WBS) A FAIRE (s) BM cahier de charges des services SISE en vue de préciser le dimensionnement «technique» de l infrastructure rencontre responsable SISE SIPR et avis du GTA demande d offre de prix pour une infrastructure initiale contribution en matière de financement complémentaire: engagements à recevoir des entités analyse, soumission au CRSI et premières commandes Mais aussi : désignation du coordonateur SISE désignation des acteurs concernés en SISE travail technique en équipes (collaborateurs SISE) et GTA mise en route expérimentale mise en production F4 Plan budgétaire détaillé (Utilisé par la rubrique E5 Voir aussi E7, E8 et E9) Fichier CRSI_ChProj-ServeursSISE_v10_ / 19

17 mod v 21, 2006/01/02 F5 Autres implications (ex: aménagement de locaux, etc) F6 Remarques G Gestion des risques Composant Gestion des risques Responsable du contenu final: le Fournisseur sénior N Description Statut Auteur Catégorie Conséquences principales Produit(s) concerné(s) Phase(s) concernée(s) Impact Probabilité Proximité Déclencheurs possibles Signaux à surveiller Actions décidées / date Echéance pour action Responsable des actions Date identification Date mise à jour H Gouvernance du projet Composant Gouvernance Responsable du contenu final: le Promoteur Fichier CRSI_ChProj-ServeursSISE_v10_ / 19

18 mod v 21, 2006/01/02 H1 Tolérances Les critères d'acceptation ont des niveaux fixés d'avance mais assortis d'écarts acceptables, les "tolérances" Sur le temps Sur les coûts Sur la portée Sur la qualité Sur les risques acceptés H2 Comment sera contrôlé l'avancement du projet? Inscrire les réunions dans l'agenda du projet H3 Comment seront prises les décisions? Fichier CRSI_ChProj-ServeursSISE_v10_ / 19

19 mod v 21, 2006/01/02 H4 Plan de communication Partie intéressée Information utile Fournisseur d'information Fréquence de la communication Méthode et forme de communication Fichier CRSI_ChProj-ServeursSISE_v10_ / 19

Méthode de gestion de projets PRINCE2-UCL. Projet Salle ISTO2

Méthode de gestion de projets PRINCE2-UCL. Projet Salle ISTO2 v 18, 2005/12/12 Charte du projet SALLE ISTO2 Projet Salle ISTO2 Client Statut (Draft / Final) Dernière édition 03/01/2006 17:26 Impression 2006-01-03 Auteurs Coordonnateur pour la présente version Historique

Plus en détail

Méthode de gestion de projets PRINCE2. Projet Mail. Date de la prochaine révision prévue:

Méthode de gestion de projets PRINCE2. Projet Mail. Date de la prochaine révision prévue: v 17, 2005/06/11 Charte de projet Projet Mail Client Statut (Draft / Final) Dernière édition 25/08/2005 17:07 Impression 2005-08-25 Auteurs Coordonnateur pour la présente version Historique du document

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

Formations Méthode et conduite de projet

Formations Méthode et conduite de projet Formations Méthode et conduite de projet Présentation des formations Qualité et Conduite de projets Mettre en place et gérer un projet SI nécessite diverses compétences comme connaître les acteurs, gérer

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3 La phase de stratégie de services Page 83 ITIL Pré-requis V3-2011 et objectifs Pré-requis La phase de stratégie de services Maîtriser le chapitre Introduction et généralités d'itil V3. Avoir appréhendé

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

Module: Organisation. 3.3. L informatique dans la structure d une organisation. Abdessamed Réda GHOMARI Maître de Conférences a_ghomari@esi.

Module: Organisation. 3.3. L informatique dans la structure d une organisation. Abdessamed Réda GHOMARI Maître de Conférences a_ghomari@esi. Module: Organisation 3.3. L informatique dans la structure d une organisation Abdessamed Réda GHOMARI Maître de Conférences a_ghomari@esi.dz Plan Introduction Informatique dans les organisations Rattachement

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Pépinière Acheteurs publics 21 avril 2006 Atelier : «Conduite du changement» Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Atelier «Conduite du changement» Plan de l intervention

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

Date : 29/10/2015 Version : v 0.4 IDENTIFICATION DU POSTE. Intégrateur d applications Administrateur d outils A ou contractuel de droit public

Date : 29/10/2015 Version : v 0.4 IDENTIFICATION DU POSTE. Intégrateur d applications Administrateur d outils A ou contractuel de droit public FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : Prénom : RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom : Aziz Prénom : Bénédicte Visa : Visa : Date : 29/10/2015

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT COBIT (v4.1) Un référentiel de «bonnes pratiques» pour l informatique par René FELL, ABISSA Informatique INTRODUCTION Le Service Informatique (SI) est un maillon important de la création de valeur dans

Plus en détail

Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET

Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET INTRANET/EXTRANET LES RESEAUX / 2 DEFINITION DE L INTRANET C est l internet interne à un réseau local (LAN) c'est-à-dire accessibles uniquement à partir

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED. ImmoBiens. 1 - Description du projet de l entreprise

Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED. ImmoBiens. 1 - Description du projet de l entreprise Organisation d une simulation sur un prototype logiciel workflow et GED ImmoBiens 1 - Description du projet de l entreprise ImmoBiens est une société gestionnaire de biens immobiliers (location et entretien)

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

REseau qualité Enseignement supérieur et Recherche L APPROCHE PROCESSUS. Réunion du 00/00/2011 1

REseau qualité Enseignement supérieur et Recherche L APPROCHE PROCESSUS. Réunion du 00/00/2011 1 L APPROCHE PROCESSUS Réunion du 00/00/2011 1 MISSION QUALITE ET METHODE L APPROCHE PROCESSUS Xavier Darrieutort-Approche_PS-Janv_2012 L APPROCHE PROCESSUS 1. SOMMAIRE Définition d un PROCESSUS Caractérisation

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

APX Solution de Consolidation de Sauvegarde, restauration et Archivage

APX Solution de Consolidation de Sauvegarde, restauration et Archivage APX Solution de Consolidation de Sauvegarde, restauration et Archivage APX vous accompagne de la Conception à l Exploitation de votre Système d Information. Ce savoir faire est décliné dans les 3 pôles

Plus en détail

Etabli le : 27.03.15 Par : Louis Boyer Remplace la version du : -

Etabli le : 27.03.15 Par : Louis Boyer Remplace la version du : - CAHIER DES CHARGES 1. Actualisation Etabli le : 27.03.15 Par : Louis Boyer Remplace la version du : - Motif d actualisation : Recrutement suite au départ à la retraite du titulaire 2. Identification du

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Qu entend-on par leadership?

Qu entend-on par leadership? Qu entend-on par leadership? Position d un leader Capacité à diriger L action de diriger Le leadership est une capacité reconnue à un membre d un groupe par les autres membres du groupe de pouvoir influencer

Plus en détail

PHASE SOUS-PHASE MOA MOE POINTS A TRAITER. besoins. charges. I.A.2 Échéances. I.A.3 Utilisateurs. I.A.4 Besoin fonctionnels. I.A.5 Évolutions à venir

PHASE SOUS-PHASE MOA MOE POINTS A TRAITER. besoins. charges. I.A.2 Échéances. I.A.3 Utilisateurs. I.A.4 Besoin fonctionnels. I.A.5 Évolutions à venir PHASE SOUS-PHASE MOA MOE POINTS A TRAITER I. La définition des I.A. L'expression des besoins Rédige (spécifie les besoins). Consulte / utilise pour rédiger le cahier des I.A.1 Positionnement stratégique

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information"

Introduction à la conduite de projet systèmes d'information Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique Introduction à la conduite de projet "systèmes d'information" Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/principes/guide-introduction

Plus en détail

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.»

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet de fin d études 2 Sommaire OBJET DU DOCUMENT... 3 LES ETAPES DU PROJET... 4 ETUDE PREALABLE...5 1 L étude d opportunité...

Plus en détail

Plan de secours. Marie-pascale Delamare d'après "Plan de continuité d'activité publié par le CLUSIF" LE PLAN DE CONTINUITÉ DE SERVICE (PCS)

Plan de secours. Marie-pascale Delamare d'après Plan de continuité d'activité publié par le CLUSIF LE PLAN DE CONTINUITÉ DE SERVICE (PCS) Plan de secours Un plan de continuité de service (PCS) contient à la fois un plan de secours informatique (PSI) et un plan de reprise d'activité (PRA). Avant de commencer une étude de Plan de Secours Informatique,

Plus en détail

La GED Fonction et processus

La GED Fonction et processus La GED Fonction et processus Le contexte Les objectifs Les conditions d'une réussite Les moyens et les fonctions : Structure de données, Coffre fort, Workflow Référencer, retrouver, approuver, distribuer

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2010 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france EVOLUTIONS DU LOGICIEL FINANCIER CORIOLIS

Plus en détail

Processus: Gestion des Changements

Processus: Gestion des Changements Référence Auteur Responsable de processus Processus: Gestion des Changements G_11 Version 3.04 Fabienne MASSET et Philippe BOULANGER Thierry BERTRAND Date 30/03/2015 Statut Objet D'Application Ce document

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 2 PLANNING. 6 PRESTATAIRES. 6 PLAFOND DES CONTRIBUTIONS.

OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 2 PLANNING. 6 PRESTATAIRES. 6 PLAFOND DES CONTRIBUTIONS. Programme MOUSSANADA Axe : Système d information Action d assistance à la maîtrise d ouvrage pour l intégration d une solution informatique intégrée métier TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS...

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

INTRODUCTION. Le succès de la phase d initialisation passe par la réalisation de deux étapes successives : Lancement projet Organisation projet

INTRODUCTION. Le succès de la phase d initialisation passe par la réalisation de deux étapes successives : Lancement projet Organisation projet INTRODUCTION Le succès de la phase d initialisation passe par la réalisation de deux étapes successives : Le lancement du projet; L organisation du projet. Dossier de fin d'étude Lancement projet Organisation

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES Philippe Bourdalé AFAQ AFNOR Certification A2C dans le Groupe AFNOR Les métiers du groupe AFNOR Besoins Clients Normalisation Information

Plus en détail

INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA. relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments

INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA. relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments INSTRUCTION N 02 - ACM/DANA/SNA relative au processus de conception des procédures de vols aux instruments 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 La présente Instruction contient des dispositions générales pour le processus

Plus en détail

Les principes et les thèmes PRINCE2

Les principes et les thèmes PRINCE2 31 Chapitre 3 Les principes et les thèmes PRINCE2 1. Les principes de la méthode PRINCE2 Les principes et les thèmes PRINCE2 Les principes de la méthode PRINCE2 définissent un cadre de bonnes pratiques

Plus en détail

PRINCE2 en mille mots

PRINCE2 en mille mots PRINCE2 en mille mots Andy Murray, auteur principal de PRINCE2 (2009) et directeur de Outperform UK Ltd Livre blanc Septembre 2011 Table des matières 1 Qu'est-ce que PRINCE2? 3 2 Les bénéfices de PRINCE2

Plus en détail

Institut National de la Recherche Agronomique Cahier des charges

Institut National de la Recherche Agronomique Cahier des charges Institut National de la Recherche Agronomique Cahier des charges Fourniture d'équipements informatiques de stockage de grande capacité pour les Centres de Recherche de Paris & Nancy Objet de la consultation

Plus en détail

Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2009» Concours EXTERNE d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Rapport Technique" Thème : conception et développement logiciel Note : 15,75/20 Rapport technique

Plus en détail

Méthodologie de conduite de projet web

Méthodologie de conduite de projet web Méthodologie de conduite de projet web SOMMAIRE On commet souvent l erreur de ne pas considérer la mise en place d un site web comme un projet à part entière. Or, comme toute application informatique,

Plus en détail

Direction Technique Infrastructures de Transports et Matériaux. 3 ans

Direction Technique Infrastructures de Transports et Matériaux. 3 ans Direction Technique Infrastructures de Transports et Matériaux FICHE DE POSTE Intitulé du poste : Responsable du pôle hébergement, adjoint au chef du DSH Numéro VisioM : Voie d accès Durée d occupation

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Un Directeur Système d Information Système d Information Gestion Système d Information Métier Décisionnel et Portail

Plus en détail

Etabli le : 30.04.15 Par : F. Genoud / V. Borin Remplace la version du :

Etabli le : 30.04.15 Par : F. Genoud / V. Borin Remplace la version du : CAHIER DES CHARGES 1. Actualisation Etabli le : 30.04.15 Par : F. Genoud / V. Borin Remplace la version du : Motif d actualisation : Mise au concours du poste 2. Identification du poste Département : INFRASTRUCTURES

Plus en détail

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL N 35/6.13 DEMANDE D'UN CREDIT DE CHF 35'000.00 POUR LA MISE EN PLACE DU LOGICIEL DE RESER- VATION DE SALLES, DE CHF 34'000.00 POUR LA MISE EN PLACE DU LOGICIEL

Plus en détail

Etabli le : 05.01.14 Par : Pascal Kramer/Monique Losey Remplace la version du :

Etabli le : 05.01.14 Par : Pascal Kramer/Monique Losey Remplace la version du : CAHIER DES CHARGES 1. Actualisation Etabli le : 05.01.14 Par : Pascal Kramer/Monique Losey Remplace la version du : Motif d actualisation : Mise au concours du poste 2. Identification du poste Département

Plus en détail

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences

LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences LA QUALITE DANS LES ORGANISMES DE FORMATION Sylvain GOIZE Expert Qualité AFNOR compétences Projet de décret relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue DECRET Chapitre V Qualité

Plus en détail

Organisation de l informatique au Collège du Management de la Technologie

Organisation de l informatique au Collège du Management de la Technologie ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Document interne Collège CDM Auteur P. Bangerter Version 2.0 Création 04.11.2002 13:05 Modification 19/03/2010 09:34:00 Distribution Sujet Organisation de l'informatique

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

Nom: DOS SANTOS. Date: 23/08/2014 IDENTIFICATION DU POSTE. Localisation géographique: 26 Rue Desaix, 75015 Paris

Nom: DOS SANTOS. Date: 23/08/2014 IDENTIFICATION DU POSTE. Localisation géographique: 26 Rue Desaix, 75015 Paris FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom: Prénom: Visa: RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom: DOS SANTOS Prénom: Joseph Visa: Date: 23/08/2014

Plus en détail

La gestion de la documentation

La gestion de la documentation La gestion de la documentation Des aspects méthodologiques & organisationnels.vers la mise en œuvre d un outil de GED M S. CLERC JOSY 13 OCTOBRE 2015 PLAN Définition d un projet de gestion de la documentation

Plus en détail

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO?

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO? POURQUOI UNE VERSION SQL? Pour certains d entre vous, cette version est attendue depuis longtemps. Pour d autres, la version actuelle répond très bien à vos besoins. Alors pourquoi une version SQL? La

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

Gestion de projet - la phase de définition du projet

Gestion de projet - la phase de définition du projet Gestion de projet - la phase de définition du projet GÉRARD CASANOVA - DENIS ABÉCASSIS Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/

Plus en détail

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415

Projet Informatique. Philippe Collet. Licence 3 Informatique S5 2014-2015. http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Projet Informatique Philippe Collet Licence 3 Informatique S5 2014-2015 http://deptinfo.unice.fr/twiki/bin/view/linfo/projetinfo201415 Réalisation d'un développement de taille conséquente? r Firefox? Ph.

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

Etabli le : 19.12.14 Par : Hervé De Nicola Remplace la version du :

Etabli le : 19.12.14 Par : Hervé De Nicola Remplace la version du : CAHIER DES CHARGES 1. Actualisation Etabli le : 19.12.14 Par : Hervé De Nicola Remplace la version du : Motif d actualisation : Internalisation ressources 2. Identification du poste Département : INFRASTRUCTURES

Plus en détail

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1 Annexe 1 Résumé Gestion Capacity Planning Alternance réalisée du 08 Septembre 2014 au 19 juin 2015 aux MMA Résumé : Ma collaboration au sein de la production informatique MMA s est traduite par une intégration

Plus en détail

Brevet fédéral en informatique

Brevet fédéral en informatique Brevet fédéral en informatique Module 167 Evaluer des outils informatiques Copyright 2008-2013. Reproduction interdite. www.idec.ch Rue de la 2 021 634 38 55 1020 Renens Brevet fédéral en informatique

Plus en détail

Module 191 Conduire un projet partiel

Module 191 Conduire un projet partiel Page garde sur Canon : désactiver l option «utiliser les polices de l imprimante» sous Qualité, Détails. Module 191 Conduire un projet partiel Copyright IDEC 2008. Reproduction interdite. IDEC 2002-2006.

Plus en détail

De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes

De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes Le 13 mars 2008 Introduction 2 Le développement de la pratique collaborative dans les entreprises et les

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel 1 Sommaire 1) Présentation du contexte technique...3 1.1) Des

Plus en détail

Francis Chapelier. Infogérance Sélective de Production

Francis Chapelier. Infogérance Sélective de Production Francis Chapelier Infogérance Sélective de Production 2 Programme Qu est ce que l infogérance sélective? Présentation de l Infogérance Sélective de Production (ISP) Quelques références Questions / réponses

Plus en détail

Proposition de contexte pour le BTS SIO

Proposition de contexte pour le BTS SIO Description de la ressource Proposition de contexte pour le BTS SIO Propriétés Intitulé long Contexte «Laboratoire GSB» Description Formation concernée Matière Présentation BTS SIO MTI, PPE et EDM Cette

Plus en détail

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI)

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) Article 1 : Préambule. La Direction de l Informatique et des Systèmes d Information est un service général de l Université

Plus en détail

Rapport sur les technologies de l information

Rapport sur les technologies de l information COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Vingt et unième réunion Point 3.2 de l ordre du jour provisoire EBPBAC21/3 21-23 janvier 2015 Rapport sur les technologies de l

Plus en détail

FICHE DE FONCTION - 04

FICHE DE FONCTION - 04 FICHE DE FONCTION - 04 ANIMATEUR/EDUCATEUR de classe 1 INTITULE DE LA FONCTION : animateur/éducateur RELATIONS HIERARCHIQUES L animateur/éducateur de classe 1 exerce ses fonctions sous la responsabilité

Plus en détail

Manuel du logiciel PrestaTest.

Manuel du logiciel PrestaTest. Manuel du logiciel. Ce document décrit les différents tests que permet le logiciel, il liste également les informations nécessaires à chacun d entre eux. Table des matières Prérequis de PrestaConnect :...2

Plus en détail

CA ARCserve Backup ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5

CA ARCserve Backup ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 ß QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 CA ARCserve Backup Ce document répond aux questions les plus fréquentes sur CA ARCserve Backup r12.5. Pour en savoir plus sur les nouveautés de

Plus en détail

ACQUISITION DE MATERIEL INFORMATIQUE

ACQUISITION DE MATERIEL INFORMATIQUE ACQUISITION DE MATERIEL INFORMATIQUE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES VALANT REGLEMENT DE LA CONSULTATION 2/03/2015 Le présent

Plus en détail

Le Système d'information dans un laboratoire de recherche

Le Système d'information dans un laboratoire de recherche Le Système d'information dans un laboratoire de recherche Guide de spécification des services Une production du groupe de travail «SILabo» du réseau des informaticiens RESINFO Plan Pourquoi et pour qui

Plus en détail

RFI REF : RFI20100007. Demande d Information

RFI REF : RFI20100007. Demande d Information Organisation et Informatique Document Demande d Information Modélisation Architecture & Urbanisme Réf. : RFI_MATUR.doc Page 1/12 RFI REF : RFI20100007 Demande d Information SOMMAIRE 1 OBJET DE LA DEMANDE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT L APPUI REDACTIONNEL EN COMMUNICATION (hors relations presse) POUR LA MAISON DE L EMPLOI DE MARSEILLE EN 2013

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT L APPUI REDACTIONNEL EN COMMUNICATION (hors relations presse) POUR LA MAISON DE L EMPLOI DE MARSEILLE EN 2013 CAHIER DES CHARGES CONCERNANT L APPUI REDACTIONNEL EN COMMUNICATION (hors relations presse) POUR LA MAISON DE L EMPLOI DE MARSEILLE EN 2013 CONTEXTE Le positionnement de la Maison de l Emploi de Marseille

Plus en détail

L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA

L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA 14 décembre 2011 L IRSN a expertisé le management de la sûreté et de la radioprotection dans le groupe AREVA Le groupe AREVA a transmis à l autorité de sûreté nucléaire (ASN), en janvier 2010, un rapport

Plus en détail

Les rôles respectifs des acteurs et des Instances dans la conduite d un projet informatique

Les rôles respectifs des acteurs et des Instances dans la conduite d un projet informatique Les rôles respectifs des acteurs et des Instances dans la conduite d un projet informatique Conduite de projet dossier Le souci de maîtriser des projets informatiques a donné lieu à de multiples tentatives

Plus en détail

Besoins Exemples pour 2 métiers :

Besoins Exemples pour 2 métiers : Annexe 3 : fiche service Stockage, sauvegarde et archivage de données informatiques du laboratoire Justification : infrastructure de base, service pour l'ensemble des équipes, projets et services Profil

Plus en détail

BTS Services informatiques aux organisations Session 2015 E4 Conception et maintenance de solutions informatiques Coefficient 4

BTS Services informatiques aux organisations Session 2015 E4 Conception et maintenance de solutions informatiques Coefficient 4 ANNEXE IV -1 : fiche de présentation d une situation professionnelle (modèle) PROJET 1 «OCS et GLPI» NOM et prénom du candidat : RUVIRA Thomas N candidat : Contexte de la situation professionnelle : Les

Plus en détail

AGOCAD BUREAU D ETUDE ET CONSEILS EN INFORMATIQUE CONSULTING AGOCAD GRH 2005. Une Gestion des ressources Humaines

AGOCAD BUREAU D ETUDE ET CONSEILS EN INFORMATIQUE CONSULTING AGOCAD GRH 2005. Une Gestion des ressources Humaines AGOCAD-GRH 2005 Tourne sur une Plate Forme Windows NT (Windows 2000 Recommandé). AGOCAD GRH 2005 Une Gestion des ressources Humaines AGOCAD-GRH 2005 Client/Serveur, est une version réseau d une gestion

Plus en détail

Module 1. Introduction à la gestion de l environnement Windows Server 2008 R2

Module 1. Introduction à la gestion de l environnement Windows Server 2008 R2 Module 1 Introduction à la gestion de l environnement Windows Server 2008 R2 Vue d ensemble du module Rôles serveur Utilisation des outils d administration Microsoft Windows Server 2008 R2 Utilisation

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE DES SERVICES INTRANET / INTERNET D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES ET D ECOLES

NOTE DE CADRAGE DES SERVICES INTRANET / INTERNET D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES ET D ECOLES NOTE DE CADRAGE DES SERVICES INTRANET / INTERNET D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES ET D ECOLES SDTICE/SDITE Version : 1.0 - Date création : 09/01/09 1. Périmètre des S2i2e Les S2i2e ont pour objectif principal

Plus en détail

Brochure BX MRO. Solutions pour SAP Business One

Brochure BX MRO. Solutions pour SAP Business One Brochure BX MRO Solutions pour SAP Business One La Maintenance, Réparation & Révision pour SAP Business One L association de SAP Business One et de Variatec BX MRO (Maintenance, Repair & Overhaul) transforme

Plus en détail

PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN

PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN Concis, pragmatiques et interactifs : Une matinée pour aborder des notions clés Des réponses pragmatiques aux questions pratiques que l on se pose

Plus en détail

Vers une IT as a service

Vers une IT as a service Vers une IT as a service 1 L évolution du datacenter vers un centre de services P.2 2 La création d une offre de services P.3 3 La transformation en centre de services avec System Center 2012 P.4 L évolution

Plus en détail

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2 sur la région Bourgogne Etude initiale 06.06.2013 V1.2 Contenu 1. Contexte...3 1.1. Objectifs...3 1.2. Descriptif de l existant...3 2. Etude des solutions...3 2.1. Solution n 1 : uniformisation du système

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

VISUBAT Votre partenaire BIM

VISUBAT Votre partenaire BIM VISUBAT Votre partenaire BIM MODÉLISATION BIM - AUDIT DE STRUCTURE - BIM MANAGER - BIM COORDINATEUR - AMO BIM - ACCOMPAGNEMENT des entreprises - MISE À NIVEAU de projets - SERVICE D ANALYSE du modele BIM

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Être conforme à la norme PCI. OUI, c est possible!

Être conforme à la norme PCI. OUI, c est possible! Être conforme à la norme PCI OUI, c est possible! Présentation Réseau Action TI 8 mai 2013 Johanne Darveau Directrice systèmes, portefeuille de projets et support applicatif Technologies de l information

Plus en détail

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE 1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE Cette méthode, fruit de retours d expériences, permet de maîtriser un projet QSE et d atteindre l objectif de certification. C est une véritable «feuille

Plus en détail

Hébergement avancé Fiche de service

Hébergement avancé Fiche de service Bénéficiaires Toutes les entités reprises dans l annexe 1 du contrat de gestion de l ETNIC (voir document ci-joint). Objet Le service a pour objet : l'ensemble des services offerts par la fiche de service

Plus en détail

RAPPORT MAIRIE PARIS. Ville de Paris. Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques.

RAPPORT MAIRIE PARIS. Ville de Paris. Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques. Ville de Paris Interview du 14 Février 2013 avec Richard Malachez, Chef du Bureau des Projets Patrimoniaux et Géographiques. Mail : richard.malachez@paris.fr Tel : 01 43 47 62 96 Organisme d accueil Présentation

Plus en détail

Etude d architecture de consolidation et virtualisation

Etude d architecture de consolidation et virtualisation BOUILLAUD Martin Stagiaire BTS Services Informatiques aux Organisations Janvier 2015 Etude d architecture de consolidation et virtualisation Projet : DDPP Table des matières 1. Objet du projet... 3 2.

Plus en détail

Installation de Windows XP www.ofppt.info

Installation de Windows XP www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail XP DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC XP Sommaire 1 Introduction... 2 2 Vérification de la

Plus en détail

ITIL V3. Stratégie des services - Processus

ITIL V3. Stratégie des services - Processus ITIL V3 Stratégie des services - Processus Création : juillet 2011 Mise à jour : Juillet 2011 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 L ASSURANCE QUALITE Normes ISO 9000 2 Une entreprise doit fournir à son client une prestation conforme : à ce qu'il veut quand il le veut au prix convenu. Pour parvenir à ce résultat, des NORMES de CONCEPTION,

Plus en détail