PARTIE II. Maîtrise de la reproduction. Chapitre 1 : Aide médicalisée à la procréation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PARTIE II. Maîtrise de la reproduction. Chapitre 1 : Aide médicalisée à la procréation"

Transcription

1 PARTIE II Maîtrise de la reproduction Chapitre 1 : Aide médicalisée à la procréation Introduction Lorsqu une grossesse est en cours, les progrès technologiques et médicaux permettent une étroite surveillance afin que tout se déroule au mieux. Cela permet également de suivre l évolution de l embryon. Cependant, il existe des cas où un couple ne peut concevoir d enfant. Là encore, les progrès technologiques et médicaux peuvent apporter des solutions. Comment la médecine moderne peut-elle aider la procréation? Quelles sont les différentes techniques médicales utilisées pour la surveillance des grossesses? I-Le suivi de la grossesse (Documents p ) Lire p Nom de la technique Principe de la technique Risques Dates (en semaines d'aménorrhée) But Analyses de sang Mesure du taux de marqueurs sériques NON Régulièrement Dépistage d'anomalies Sans détails : Les méthodes classiques de surveillance Échographies Imagerie basée sur la réflexion des ultrasons par les organes NON 13 ème 21 ème à 23 ème 29 ème à 31 ème Suivre in utero la croissance du fœtus, la formation des membres, de déceler d éventuelles anomalies, de détecter les grossesses multiples et de connaître la position du fœtus avant l accouchement. Le diagnostic prénatal d'anomalies Exemple, si : - Anomalie dans la fratrie - Age de la mère > 38ans - Signes évocateurs à l échographie Amniocentèse Choriocentèse Ponction du liquide amniotique dans lequel baignent des cellules fœtales Prélèvement des villosités du futur placenta OUI OUI 15 ème 10 ème - Établissement de caryotypes permettant de déceler des anomalies chromosomiques - Analyses biochimiques pouvant révéler des maladies génétiques - Recherche de gènes précis dans certaines maladies héréditaires. Pendant toute la période de la grossesse, la femme et le fœtus sont médicalement surveillés grâce à différents moyens d'investigation (analyses sanguines, échographies et, si nécessaires, ammocentèse ou choriocentèse...). En cas de dépistage d'une anomalie grave du fœtus, diverses mesures peuvent être mises en œuvre, qui peuvent aller jusqu'à proposer une IVG (Interruption Volontaire de la Grossesse) thérapeutique (ou IMG = Interruption Médicalisée de la Grossesse).

2 Comment expliquer la stérilité d un couple et comment la pallier? II-Infertilité et procréation médicalement assistée 1-Causes d infertilité (Documents p ) Causes d origine masculine Causes d origine féminine Anomalies au niveau du sperme : Mises en évidence par un spermogramme et un spermocytogramme o Éjaculat insuffisant o Absence ou insuffisance de dans le sperme (Azoospermie ou oligospermie) o Spermatozoïdes peu mobiles (Asthénospermie) o Spermatozoïdes anormaux Ces anomalies peuvent avoir une origine hormonale : Mise en évidence par des dosages hormonaux o Problème testiculaire (testostérone) o Problème hypothalamique et/ou hypophysaire (Gonadolibérine, gonadotropines) Troubles de l ovulation : Mis en évidence par une échographie ovarienne o Pas d augmentation de T au 14 ème jour du cycle (car pas de sécrétion de progestérone puisque pas de corps jaune) o Pas de maturation normale des follicules ovariens Aucun follicule de De Graaf Troubles de la réceptivité au sperme : Mis en évidence par l étude de la glaire cervicale o Glaire cervicale dense et imperméable en permanence o Glaire détruisant tous les o Glaire qui n oriente pas ni n accélère la vitesse des Ces anomalies peuvent avoir une origine hormonale : Mise en évidence par des dosages hormonaux o Problème ovarien (œstrogènes) o Problème hypothalamique et/ou hypophysaire (Gonadolibérine, gonadotropines) Obstruction ou altération des trompes : Mis en évidence par une hystérosalpingographie Les causes d'infertilité d'un couple sont diverses et touchent aussi bien l'homme que la femme. Les dosages hormonaux fournissent des renseignements sur l'activité des gonades et du complexe hypothalamohypophysaire. 2-Les techniques de PMA (Documents p ) Voir les animations Différentes techniques médicales peuvent apporter une solution (l'insémination artificielle, la FIVETE, l'icsi). Le développement de ces techniques nouvelles pose des questions éthiques. Conclusion Les progrès technologiques et médicaux permettent à des couples stériles d avoir tout de même accès à la procréation grâce aux différentes techniques de PMA (Procréation Médicalement Assistée). Une fois enceinte, la mère et son fœtus peuvent être surveillés.

3 Chapitre 2 : Régulation des naissances Introduction Les connaissances sur les mécanismes physiologiques de la reproduction ont permis de mettre au point différentes méthodes de contraception et contragestion, évitant ainsi toute grossesse non désirée. Contraception au sens large : Ensemble des méthodes qui ont pour but d empêcher la formation d un embryon, d empêcher sa nidation, ou de bloquer la poursuite de la gestation. On distingue contraception au sens strict et contragestion. Comment empêcher qu un rapport sexuel n aboutisse à une grossesse? I-La contraception hormonale (Documents p ) 1-La contraception féminine a-définition Contraception au sens strict : Ensemble des méthodes qui permettent au couple de choisir le moment où ils désirent avoir un enfant. Un moyen contraceptif empêche une fécondation de manière fiable mais doit être réversible. La contraception hormonale féminine s appuie sur l ensemble des connaissances sur le déterminisme hormonal de la physiologie sexuelle. b-mécanisme Chez la femme, la contraception peut notamment être hormonale, par exemple avec prise de pilules contraceptives, qui peuvent être progestatives seules ou œstro-progestatives. La pilule contraceptive œstro-progestative prise oralement et régulièrement bloque l ovulation en agissant sur la régulation du cycle ovarien : - Au niveau du complexe hypothalamo-hypophysaire, le taux des hormones œstrogènes et progestérone, constant et inférieur au seuil, diminue la production de GnRH, de FSH et de LH (rétrocontrôle négatif) ; - Au niveau de l ovaire, la faible concentration en FSH empêche la croissance folliculaire et donc la production d une forte quantité d œstrogènes : le rétrocontrôle négatif se maintient ; - En l absence de rétrocontrôle positif, le pic de LH ne se produit pas et l ovulation n a pas lieu. Durant la période de prise orale de la pilule, les étapes du cycle ovarien n ont plus lieu. De plus, beaucoup de pilules ont des actions périphériques supplémentaires : - Plus faible croissance de la muqueuse utérine, impropre à la nidation ; - Modification de la glaire cervicale qui reste dense et imperméable tout au long de la prise de pilules. c-les moyens contraceptifs actuels Moyen contraceptif Indice de pearl* Principe Pilule œstroprogestative 0,3 Pilule progestative 0,3 Système intra-utérin (SIU) 0,1 1- Prise d une pilule par jour pendant 21 jours ; Arrêt pendant 7 jours. Chaque pilule contient les mêmes quantités d hormones = Combinée 2- Prise d une pilule par jour pendant 21 jours ; Arrêt pendant 7 jours. Chaque pilule contient des quantités d hormones différentes Respecter l ordre des pilules dans la plaquette = Séquentielle 3- Prise d une pilule par jour en continu sans arrêt = plaquette pour 28 jours Prise d une pilule par jour pendant 21 jours ; Arrêt pendant 7 jours. Le plus souvent, même quantité d hormone dans chaque pilule. Tige plastique en forme de T placée dans l utérus délivrant un progestatif en continu pendant toute sa durée de vie. Posé pour 5 ans en moyenne par un médecin. Il en existe également en cuivre (DIU)

4 Patch (progestatif) 0,3 Anneau vaginal (progestatif) 0,3 Implant (progestatif) 0,05 1 patch par semaine pendant 3 semaines puis rien pendant la 4 ème semaine Anneau en plastique délivrant un progestatif en continu pendant les 3 semaines où il est placé dans le vagin. Puis rien pendant la 4 ème semaine. Tige plastique posé sous anesthésie locale sous la peau (dans le bras en général). Délivre en continu un progestatif pendant toute sa durée de vie. Posé pour 3 à 5 ans en moyenne par un médecin. * Nb de grossesse chez 100 femmes par an 2-La contraception masculine La contraception hormonale masculine est encore à l état de recherche. On ne peut donc parler d application médicale. II-La contraception non hormonale Outre la prise d une contraception hormonale par la femme, le couple peut utiliser d autres moyens contraceptifs visant à empêcher la rencontre des gamètes ou l implantation de l embryon. Méthode Préservatif masculin Préservatif féminin Dispositif intra-utérin (DIU) Diaphragme (ou cape cervicale) Spermicides Indice de pearl (ou efficacité) 6 à 9 variable 2 5 0,6 Efficacité de 92 % si combinés Descriptif Action Avantages Inconvénients Étui en latex ou polyuréthane placé sur la verge en érection Gaine en polyuréthane en nitrile placé dans le vagin Tige plastique en forme de T enroulée d un fil de cuivre placée dans l utérus Mince calotte de caoutchouc posé sur le col de l utérus par la femme (avant le rapport) Crème, ovule, éponge Blocage des Inhibe le transport des Empêche la nidation (endomètre impropre, contragestif) Blocage des Immobilisation ou destruction des Protection contre les IST Très efficace Très efficace Très pratique (on y pense plus pendant plusieurs années) Réutilisable Mise en place avant le rapport Mise en place avant le rapport Rares cas d allergies au latex Pas de protection contre les IST Pas de protection contre les IST Demande un apprentissage pour sa mise en place Efficacité brève dans le temps

5 III-En cas d échec à la contraception (Documents p ) 1-La contragestion a-définition Contragestion : Méthode visant à empêcher la nidation ou la poursuite de la gestation (grossesse). b-la "contraception d urgence" La contraception d urgence, ou pilule du lendemain (Norlevo) la plus utilisée actuellement est un progestatif de synthèse, le lévonorgestrel, administré à fortes doses. Il y a alors déséquilibre des concentrations plasmatiques hormonales. Ce déséquilibre brutal, selon les moments du cycle : - Empêche l ovulation (pic pré-ovulatoire de LH supprimé) ; - Empêche la fécondation (modification de la glaire cervicale) ; - Bloque la nidation (effets mal connus). Pour être efficace, il doit être pris moins de 72 heures après un rapport non protégé ou à risque (préservatif craqué, oubli d une pilule de plus de 12h pour les œstro-progestatives ou de plus de 3h pour les progestatives ). c-l avortement médicamenteux Cela passe par la prise d un analogue structural de la progestérone, le RU486. Cette molécule est capable de se fixer sur les récepteurs de la progestérone présents sur l endomètre mais elle en empêche les effets physiologiques, ce qui déclenche l apparition des menstruations (tout se passe comme s il y avait chute du taux de Pg bien que sécrétée en forte quantités par la corps jaune de grossesse). Le RU486 bloque également la sécrétion de HCG par l embryon s il est déjà implanté et déclenche la production de prostaglandines qui favorisent les contractions du myomètre (muscle utérin). Tous ces effets empêchent la nidation de l embryon ou provoquent son expulsion si la nidation a déjà eu lieu. Le RU486 ne peut être pris que pendant les 6 premières semaines de grossesse (8 semaines d aménorrhée). 2-L avortement En cas d échec de toutes ces méthodes, l interruption volontaire de grossesse (IVG) reste l ultime recours. A pratiquer dans les 12 premières semaines de grossesse (14 semaines d aménorrhée). En 2007, IVG par an chez les adolescentes de moins de 20 ans! Conclusion La contraception est envisageable aussi bien chez les femmes que chez les hommes, mais sous des formes différentes. Mais il est important de noter que seul l emploi du préservatif permet à la fois une contraception et une protection contre les IST. De nombreuses méthodes contraceptives sont aujourd hui à l étude. Les recherches vont dans le sens d un contraceptif efficace, bon marché, dépourvu de risques et d effets secondaires, durable, mais réversible, et permettant de limiter la transmission des IST (vaccins pour les hommes et les femmes, spermicides luttant également contre les IST ) L avortement (IVG : Interruption Volontaire de Grossesse) n est pas un moyen de contraception et ne doit pas être considéré comme tel. Il ne doit être qu un recours en cas d échec de la contraception.

Doc. : Taux des hormones dans le sang lors d un cycle normal et lors d une prise de pilule. Bilan : A compléter Contraception =.

Doc. : Taux des hormones dans le sang lors d un cycle normal et lors d une prise de pilule. Bilan : A compléter Contraception =. Activité 1 : Décrire le mode d'action de différents moyens de contraception Support : boîte «contraception» et document «Contraceptifs oraux traditionnels» Des moyens de contraception sont disposés sur

Plus en détail

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Avant la séance [youtube https://www.youtube.com/watch?v=orlubkbwdw8&w=420&h=315] A l'aide de la vidéo, construire une frise

Plus en détail

THEME 2 : FEMININ - MASCULIN. CHAPITRE II : Etre responsable de sa vie sexuelle

THEME 2 : FEMININ - MASCULIN. CHAPITRE II : Etre responsable de sa vie sexuelle THEME 2 : FEMININ - MASCULIN CHAPITRE II : Etre responsable de sa vie sexuelle L'évolution des sociétés humaines se manifeste, entre autres, par une volonté de maîtriser la procréation qui passe par une

Plus en détail

4 La procréation et sa maîtrise

4 La procréation et sa maîtrise Terminale S 48/53 4 La procréation et sa maîtrise 4.1 La fécondation 4.1.1 Modifications comportementales [324.A1] Les hormones sexuelles sont responsables de modifications comportementales : Les oestrogènes

Plus en détail

Thème 3 : FEMININ MASCULIN. Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle

Thème 3 : FEMININ MASCULIN. Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Thème 3 : FEMININ MASCULIN Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Comment la connaissance des fonctions de reproduction a-telle permis de maîtriser et de faire

Plus en détail

I Sexualité sans procréation

I Sexualité sans procréation Page 1 sur 7 Fé minin, masculin I Sexualité sans procréation 1. Pour comprendre : Chez la femme a. Cycles sexuels féminins La femme est soumise à un cycle d une durée moyenne de 28 jours. Il se met en

Plus en détail

I. Rencontre des gamètes et début de la grossesse

I. Rencontre des gamètes et début de la grossesse I. Rencontre des gamètes et début de la grossesse La glaire cervicale : un passage obligatoire pour les spermatozoïdes Le col de l utérus est le passage obligé des gamètes mâles lors de leur trajet en

Plus en détail

Le cycle naturel féminin peut être maîtrisé afin d empêcher et de favoriser une grossesse. hormones de synthèse du moyen contraceptif

Le cycle naturel féminin peut être maîtrisé afin d empêcher et de favoriser une grossesse. hormones de synthèse du moyen contraceptif Comment cela est-il possible? Le cycle naturel féminin peut être maîtrisé afin d empêcher et de favoriser une grossesse. mode d action hormones de synthèse du moyen contraceptif hormones remplacées du

Plus en détail

Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée?

Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée? Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée? En plus de produire les gamètes (.....), Spermatozoïde les testicules contrôlent le fonctionnement

Plus en détail

Thème 2: FEMNININ, MASCULIN

Thème 2: FEMNININ, MASCULIN Thème 2: FEMNININ, MASCULIN CHAPITRE 9 http://biblio.manuel-numerique.com/letoweb.html Introduction Chapitre 9 : Sexualité et procréation Comment est contrôlé le fonctionnement de l appareil reproducteur

Plus en détail

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction I] Régulation des naissances Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction 1) Méthodes de contraception et de contragestion Activité 1 : Décrire le mode d'action de différents moyens de contraception, comparer

Plus en détail

Chapitre 3 : La maîtrise de la procréation

Chapitre 3 : La maîtrise de la procréation Chapitre 3 : La maîtrise de la procréation La fécondation et le début de grossesse La fécondation La fécondation et le début de grossesse Chapitre 3 : La maîtrise de la procréation I. Une sexualité sans

Plus en détail

Séance 4 et 5- Prendre en charge sa vie sexuelle

Séance 4 et 5- Prendre en charge sa vie sexuelle Séance 4 et 5- Prendre en charge sa vie sexuelle I- Le cycle de la femme et son contrôle naturel Le fonctionnement de l appareil reproducteur de la femme est remarquable par son caractère cyclique qui

Plus en détail

Chapitre 6 : LA PROCREATION H1 + - H2. ces caractères, on en déduit que les testicules produisent une hormone masculinisante : la testostérone

Chapitre 6 : LA PROCREATION H1 + - H2. ces caractères, on en déduit que les testicules produisent une hormone masculinisante : la testostérone Chapitre 6 : LA PROCREATION Introduction Définition : LA PROCREATION : C est l action d engendrer un nouvel individu en parlant de l espèce humaine. Elle comprend toutes les étapes allant de la formation

Plus en détail

Fonction de reproduction chez la femme

Fonction de reproduction chez la femme Fonction de reproduction chez la femme Cours de Terminale S Enseignement général 1 Les trois grands cycles féminins 2 Les trois grands cycles féminins Activité reproductrice de la puberté à la ménopause

Plus en détail

module 4: sexualité et prévention

module 4: sexualité et prévention Prévention santé environnement module 4: sexualité et prévention Séquence : prévenir d une grossesse non désirée Exemplaire rempli Le préservatif masculin Quelques chiffres _ il se déroule sur le pénis

Plus en détail

hormones de l'encéphale (hypophyse)

hormones de l'encéphale (hypophyse) Régulation hormonale hormones de l'encéphale (hypophyse) testicule ovaire hormone : testostérone hormones : oestrogène et progestérone CSII production des spermatozoïdes CSII cycle de l utérus encéphale

Plus en détail

CHAPITRE 2 PROCRÉATION LIVRE NON SAUF FIN???

CHAPITRE 2 PROCRÉATION LIVRE NON SAUF FIN??? CHAPITRE 2 PROCRÉATION LIVRE NON SAUF FIN??? Connaître les étapes d'un processus biologique permet d'agir sur ce processus et de lutter contre les pathologies qui lui sont associées. Ainsi, les connaissances

Plus en détail

B. Féminin/Masculin. Caryotype d une femme : 44 chromosomes homologues + XX Caryotype d un homme : 44 chromosomes homologues + XY

B. Féminin/Masculin. Caryotype d une femme : 44 chromosomes homologues + XX Caryotype d un homme : 44 chromosomes homologues + XY c. LEXIQUE AMH (Hormone Anti-Mulérienne) : Hormone produite par les testicules du foetus mâle entraînant la régression des canaux de Mu ller au cours du développement foetal. Canal de Müller : fait partie

Plus en détail

Systèmes de reproduction féminin et masculin

Systèmes de reproduction féminin et masculin Systèmes de reproduction féminin et masculin trompe ovaire utérus canal déférent vessie vessie pénis urètre testicule Objectif du cours : Expliquer production des gamètes Gamétogenèse féminine réalisée

Plus en détail

SVT TS : Procréation Connaissances exigibles

SVT TS : Procréation Connaissances exigibles SVT TS : Procréation Connaissances exigibles I Le sexe génétique détermine la mise en place du sexe phénotypique au cours du développement d un mammifère. A Le sexe est génétiquement défini à la fécondation

Plus en détail

REPRODUCTION ET SEXUALITÉ :

REPRODUCTION ET SEXUALITÉ : REPRODUCTION ET SEXUALITÉ : INTRODUCTION : Vers 10-13 ans, l enfant se transforme en un jeune adulte pouvant transmettre la vie. Quels sont les critères montrant le passage de l enfance à l adolescence?

Plus en détail

hormones du cerveau (hypophyse)

hormones du cerveau (hypophyse) Régulation hormonale hormones du cerveau (hypophyse) testicule ovaire hormone : testostérone hormones : oestrogène et progestérone CSII production des spermatozoïdes CSII cycle de l utérus cerveau hormones

Plus en détail

LE CONTROLE DES CYCLES SEXUELS CHEZ LA FEMME

LE CONTROLE DES CYCLES SEXUELS CHEZ LA FEMME I] L appareil génital de la femme LE CONTROLE DES CYCLES SEXUELS CHEZ LA FEMME II] Cycle menstruel Cycle menstruel théorique : Chez la femme, le fonctionnement de l appareil reproducteur est cyclique de

Plus en détail

Série n 3. Concernant la maîtrise de la reproduction humaine, quelles sont les affirmations exactes parmi celles qui vous sont proposées.

Série n 3. Concernant la maîtrise de la reproduction humaine, quelles sont les affirmations exactes parmi celles qui vous sont proposées. EXERCICE N 1 SVT 4ème Sc. La procréation Mr. Saïd Mounir Série n 3 Concernant la maîtrise de la reproduction humaine, quelles sont les affirmations exactes parmi celles qui vous sont proposées. A. L administration

Plus en détail

3 ème partie Féminin / Masculin. Problème : comment est contrôlé le fonctionnement de l'ovaire et du testicule, comment l'utiliser?

3 ème partie Féminin / Masculin. Problème : comment est contrôlé le fonctionnement de l'ovaire et du testicule, comment l'utiliser? 3 ème partie Féminin / Masculin Chapitre 1 Chapitre 2 Tp0 : 1L-ES-tp-p3-00-introduction Problème : comment est contrôlé le fonctionnement de l'ovaire et du testicule, comment l'utiliser? Chapitre 1 Prendre

Plus en détail

I. Les cycles sexuels féminins

I. Les cycles sexuels féminins La régulation de la fonction de reproduction chez la femme Introduction : Activité 1 : Morphologie et anatomie de l appareil génital de la femme La fonction de reproduction chez la femme se déroule de

Plus en détail

L a c o ntra c e ptio n. Quels sont les moyens les plus répandus?

L a c o ntra c e ptio n. Quels sont les moyens les plus répandus? L a c o ntra c e ptio n Quels sont les moyens les plus répandus? Sommaire 1.Introduction 2.Les contraceptifs les plus utilisés: - Le préservatif masculin - La pilule - Le stérilet - Le préservatif féminin

Plus en détail

Chapitre 2 : Fonctionnement des appareils génitaux chez l'homme

Chapitre 2 : Fonctionnement des appareils génitaux chez l'homme Chapitre 2 : Fonctionnement des appareils génitaux chez l'homme Problème : Comment fonctionne l'appareil génital mâle? I L'appareil génital mâle : A Anatomie et fonctionnement du testicule : Activité 1

Plus en détail

Restitution organisée des connaissances/ Correction.

Restitution organisée des connaissances/ Correction. Restitution organisée des connaissances/ Correction. La fonction de reproduction, chez l homme comme chez la femme, est sous le contrôle du système hormonal. Cependant, seule la femme présente une activité

Plus en détail

Partie 2 : Féminin Masculin

Partie 2 : Féminin Masculin Partie 2 : Féminin Masculin Fiche 1 : Différences à différentes échelles entre sexes féminin et masculin L appareil génital de la femme Ovaires : lieu de production des ovocytes. Chaque mois, un ovocyte

Plus en détail

QCM. Relevez la ou les lettre(s) correspondant(s) à la ou aux affirmation(s) correcte(s) pour chaque item.

QCM. Relevez la ou les lettre(s) correspondant(s) à la ou aux affirmation(s) correcte(s) pour chaque item. Chapitre 1 La procréation QCM Relevez la ou les lettre(s) correspondant(s) à la ou aux affirmation(s) correcte(s) pour chaque item. 1. La fécondation : a. permet l achèvement de la deuxième division méiotique

Plus en détail

SEXUALITE ET COMPORTEMENT RESPONSABLE

SEXUALITE ET COMPORTEMENT RESPONSABLE SEXUALITE ET COMPORTEMENT RESPONSABLE I- LE CONTROLE NATUREL DE LA REPRODUCTION A- Le rôle des hormones dans la production des cellules reproductrices La fonction de reproduction est régulée et optimisée

Plus en détail

Chap 8 Décider d'avoir un enfant ou pas

Chap 8 Décider d'avoir un enfant ou pas Chap 8 Décider d'avoir un enfant ou pas I) la contraception permet de choisir quand avoir un enfant. Activité 1 : cartable SVT. La contraception est un ensemble de moyens permettant de choisir ou de retarder

Plus en détail

La fonction reproductrice féminine Objectifs spécifiques :

La fonction reproductrice féminine Objectifs spécifiques : La fonction reproductrice féminine Objectifs spécifiques : Identifier les structures d un ovaire pubère Reconnaître les étapes de la folliculogenèse Décrire la structure du gamète femelle Expliquer l ovogenèse

Plus en détail

EXERCICE N 1 : EXERCICE N 2 : Mbarka.Harbawi. Définir les termes suivants :

EXERCICE N 1 : EXERCICE N 2 : Mbarka.Harbawi. Définir les termes suivants : Mbarka.Harbawi 4Sc EXERCICE N 1 : Définir les termes suivants : La procréation. La fécondation. La nidation. Le blastocyste. La contraception. La Stérilité. L éjaculation rétrograde. EXERCICE N 2 : Pour

Plus en détail

Du contrôle des naissances à la PMA

Du contrôle des naissances à la PMA Du contrôle des naissances à la PMA 1) Histoire de la contraception 1843 : préservatif en caoutchouc lavable et réutilisable 1956 : Invention de la pilule contraceptive 1967 : Légalisation de la pilule

Plus en détail

1 6 Procréation (6 semaines) - Sciences de la vie -

1 6 Procréation (6 semaines) - Sciences de la vie - 1 6 Procréation (6 semaines) - Sciences de la vie - Cette partie du programme illustre et complète les notions acquises en 1 ère S concernant le rôle des gènes dans la réalisation du phénotype et permet

Plus en détail

Chez la femme, le nombre de gamète est terminé au cours de la vie intra utérine. Aucun ovogonie ne sera formé après.

Chez la femme, le nombre de gamète est terminé au cours de la vie intra utérine. Aucun ovogonie ne sera formé après. FICHE 7 La femme Lors de l ovogenèse, un seul gamète est formé tous les mois. Chez la femme, le nombre de gamète est terminé au cours de la vie intra utérine. Aucun ovogonie ne sera formé après. L ovule

Plus en détail

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse

Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse I. LES PROCESSUS BIOLOGIQUES ABOUTISSANT A UNE GROSSESSE. A. Comportement reproducteur. 1) Chez les mammifères non hominidés. Chez les mammifères non

Plus en détail

«NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com»

«NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web:  svt-mounir.sitew.com» «NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: http://www. svt-mounir.sitew.com» Première partie : (4 pts) A/ Pour chacun des items suivants, il peut y avoir une ou deux réponse(s) correcte(s).relevez

Plus en détail

Qui est concerné par la contraception?

Qui est concerné par la contraception? LA CONTRACEPTION Qui est concerné par la contraception? Les filles Les garçons La contraception c est L ensemble de méthodes pour vivre une sexualité sans grossesse possible Le contrat entre 2 personnes

Plus en détail

Situation 2. Infirmerie du lycée. Après oubli de la pilule deux jours consécutifs et relation sexuelle non protégée il y a environ 18 heures

Situation 2. Infirmerie du lycée. Après oubli de la pilule deux jours consécutifs et relation sexuelle non protégée il y a environ 18 heures Chapitre 10 La contraception MODULE 4 Sexualité et prévention Objectif : choisir un moyen de contraception adapté 1 Léa, 17 ans, lycéenne, se rend à l infirmerie de son lycée car cela fait deux jours consécutifs

Plus en détail

Quelques sujets de bac...

Quelques sujets de bac... Quelques sujets de bac... Exercice 1 (Amérique du Nord 2016) les troubles de la ménopause Les femmes asiatiques sont moins sujettes aux troubles de la ménopause (bouffées de chaleur, fragilité osseuse

Plus en détail

Sujet 6 : choisir le bon moment pour être parent : quelles solutions?

Sujet 6 : choisir le bon moment pour être parent : quelles solutions? Sujet 6 : choisir le bon moment pour être parent : quelles solutions? Sommaire : I. Ce qu'est la contraception. II. A chacun sa contraception. 1. Le préservatif masculin : public visé / mode d'action.

Plus en détail

I.6 PROCREATION (6 semaines)

I.6 PROCREATION (6 semaines) I.6 PROCREATION (6 semaines) Les mécanismes de la méiose et de la fécondation sont apparus au cours du temps en association avec des phénomènes physiologiques et comportementaux (reproduction sexuée et

Plus en détail

Chapitre 6 : Comprendre et maitriser sa sexualité.

Chapitre 6 : Comprendre et maitriser sa sexualité. Chapitre 6 : Comprendre et maitriser sa sexualité. L évolution des sociétés humaines a amené des modifications dans l approche personnelle de la sexualité. Chacun doit prendre en charge de façon conjointe

Plus en détail

QUESTION N 1 QUESTION N 2

QUESTION N 1 QUESTION N 2 Pour chaque question, il vous est donné quatre propositions A, B, C et D. Une, deux ou trois propositions peuvent être exactes. Répondez en cochant la ou les propositions exactes. QUESTION N 1 Le fonctionnement

Plus en détail

LA TRANSMISSION DE LA VIE DANS L ESPECE HUMAINE.

LA TRANSMISSION DE LA VIE DANS L ESPECE HUMAINE. C est à l école primaire que sont mises en place les bases de la transmission de la vie chez les êtres humains. L'être humain devient apte à se reproduire à la puberté. Durant la puberté, les caractères

Plus en détail

UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 12 : L'APPAREIL GÉNITAL FÉMININ.

UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 12 : L'APPAREIL GÉNITAL FÉMININ. UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 12 : L'APPAREIL GÉNITAL FÉMININ. 1) LES OVAIRES. 1-1) La fonction des ovaires. Les ovaires assurent plusieurs rôles : o Premier rôle : les ovaires assurent la production des

Plus en détail

Activité 61 : Maîtrise de la procréation

Activité 61 : Maîtrise de la procréation 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : La transmission de la vie chez l Homme Pourcentage pour cette partie : 25% Notions. contenus. Dans le cadre de la maîtrise de la reproduction, des méthodes contraceptives

Plus en détail

PRISE EN CHARGE CONJOINTE ET RESPONSABLE DE SA VIE SEXUELLE

PRISE EN CHARGE CONJOINTE ET RESPONSABLE DE SA VIE SEXUELLE Séances 3 & 4 PRISE EN CHARGE CONJOINTE ET RESPONSABLE DE SA VIE SEXUELLE I / DES HORMONES NATURELLES CONTROLENT LES FONCTIONS DE REPRODUCTION les cycles sexuels (cycle ovarien et de de la muqueuse utérine)

Plus en détail

Chapitre 16 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE SEXUELLE FEMININE

Chapitre 16 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE SEXUELLE FEMININE Chapitre 16 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE SEXUELLE FEMININE I. ANATOMIE DE L APPAREIL GENITAL FEMININ A. Description anatomique 3 1 6 2 7 4 5 Vessie 8 Urètre 9 11 12 13 10 DESCRIPTION ANATOMIQUE 1 : Ovaires

Plus en détail

Devoir 1. Première partie : QCM :

Devoir 1. Première partie : QCM : Première partie : QCM : Devoir 1 1) Le maintien du potentiel de repos au niveau d une fibre nerveuse s explique par : a. un flux passif des ions Na + et K + à travers les canaux de fuite b. un flux des

Plus en détail

Fiche d exercices 9 : Féminin Masculin - La procréation

Fiche d exercices 9 : Féminin Masculin - La procréation Fiche d exercices 9 : Féminin Masculin - La procréation Exercice 1 Féminin Masculin La procréation Exercice 2 1/8 Exercice 3 2/8 Exercice 4 3/8 Exercice 5 Cocher la(les) réponse(s) exacte(s) QCM 1 : Oestrogènes

Plus en détail

Activité 4 : Les différents modes de contraception-correction

Activité 4 : Les différents modes de contraception-correction Activité 4 : Les différents modes de contraception-correction Th.3-Chap.2-Act.4 Rappels à lire attentivement : La reproduction dans l espèce humaine nécessite le dépôt des spermatozoïdes dans le vagin

Plus en détail

CLASSE PREPARATOIRE TD n 55... Biologie, Reproduction QCM 1. La spermatogenèse : a. la spermatogenèse est un phénomène continu qui débute à la puberté b. La spermatogenèse concerne toutes les cellules

Plus en détail

Activité 4 : Les différents modes de contraception

Activité 4 : Les différents modes de contraception Activité 4 : Les différents modes de contraception Th.3-Chap.2-Act.4 Rappels à lire attentivement : La reproduction dans l espèce humaine nécessite le dépôt des spermatozoïdes dans le vagin de la femme

Plus en détail

La contraception : Renseignements

La contraception : Renseignements La contraception : Renseignements v 2016.1 Les méthodes très efficaces. Longue durée d action 0,8 % de grossesse par an 1 grossesse tous les 125 ans 22 % d abandon à la fin de l année Le DIU au cuivre

Plus en détail

LA PROCRÉATION PARTIE I. Des processus biologiques contrôlés par les hormones

LA PROCRÉATION PARTIE I. Des processus biologiques contrôlés par les hormones LA PROCRÉATION PARTIE I Des processus biologiques contrôlés par les hormones La reproduction humaine est une reproduction sexuée - Cela suppose la rencontre entre un gamète femelle, l ovule, et un gamète

Plus en détail

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME 8 REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME Objectifs : à partir d'expériences, dégager les rôles des oestrogènes et de la progestérone en relation avec les cycles sexuels présenter les cycles

Plus en détail

Chapitre 2 : Régulation de la fonction reproductrice chez la femme

Chapitre 2 : Régulation de la fonction reproductrice chez la femme Connaissances La régulation de l axe gonadotrope féminin intègre des communications nerveuses et hormonales. L'hypothalamus et l'hypophyse sont deux organes étroitement associés et situés à la base du

Plus en détail

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME 8 REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME Objectifs : à partir d'expériences, dégager les rôles des oestrogènes et de la progestérone en relation avec les cycles sexuels présenter les cycles

Plus en détail

Page suivante : les schémas des appareils génitaux

Page suivante : les schémas des appareils génitaux TRANSMETTRE LA VIE LA TRANSMISSION_DE LA VIE CHEZ L HOMME: INTRODUCTION: Vers 10-13 ans, la puberté marque le début de l'adolescence : l'enfant se transforme en un jeune adulte pouvant transmettre la vie.

Plus en détail

Chapitre 2 : A l origine d une nouvelle vie

Chapitre 2 : A l origine d une nouvelle vie Chapitre 2 : A l origine d une nouvelle vie I La réalisation de la fécondation Comment et où se déroule la fécondation chez l Homme? Document 1 : Un trajet semé d embûches pour les spermatozoïdes Au cours

Plus en détail

Lycée SBIKHA- Kairouan Série de révision : 4 ème sciences Prof : SABER HEMDI PROCREATION

Lycée SBIKHA- Kairouan Série de révision : 4 ème sciences Prof : SABER HEMDI PROCREATION Lycée SBIKHA- Kairouan Série de révision : 4 ème sciences Prof : SABER HEMDI PROCREATION 7/ La HCG est une hormone: a- Qui est sécrétée par l ovaire pendant la grossesse b- Qui est sécrétée par le jeune

Plus en détail

LES CYCLES SEXUELS ET LEUR CONTROLE

LES CYCLES SEXUELS ET LEUR CONTROLE Michel Cavalla Lucie Chautard et Agnès Pontré LES CYCLES SEXUELS ET LEUR CONTROLE Travaux des Actions Académiques Mutualisées Niveau Terminale ST2S Thème du programme Pôle 8- Transmission de la vie Partie

Plus en détail

Chapitre 6 : PHYSIOLOGIE DE LA REPRODUCTION

Chapitre 6 : PHYSIOLOGIE DE LA REPRODUCTION Chapitre 6 : PHYSIOLOGIE DE LA REPRODUCTION I) Les organes reproducteurs A) Chez la femme B) Chez l homme II) La fonction de reproduction chez l homme A) Les fonctions du testicule adulte 1) Le testicule,

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2014

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2014 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2014 Durée : 3 h Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera que

Plus en détail

Correction de devoir de contrôle n 1. 1 / C 2 /b 3 /a, b, c 4 /b 5 /c 6 /c, d 7 /b, c 8 /a, d 9 /a, d 10 / c

Correction de devoir de contrôle n 1. 1 / C 2 /b 3 /a, b, c 4 /b 5 /c 6 /c, d 7 /b, c 8 /a, d 9 /a, d 10 / c Correction de devoir de contrôle n 1 Exercice N (1) : A- QCM (5 pts =0.5*10) -NB = Toute réponse fausse annule la note attribuée à l item 1 / C 2 /b 3 /a, b, c 4 /b 5 /c 6 /c, d 7 /b, c 8 /a, d 9 /a, d

Plus en détail

Transcription de la vidéo

Transcription de la vidéo Transcription de la vidéo Contrôle hormonal de la fonction de reproduction (6 52) Odile Fillod Matilda Apprenons l'égalité Apprenons l'égalité Des neurones de l'hypothalamus synthétisent en continu une

Plus en détail

Correction du devoir de synthèse n 1

Correction du devoir de synthèse n 1 Lycées: Seliena et Gaafour 2 Professeur : Med hedi Zgougi MESSAOUDI Mohsen Correction du devoir de synthèse n 1 2012/2013 4 ème Sc.Exp Matière : S.V.T Première partie (8 points) QCM (4 points) Items 1

Plus en détail

f. primordial Corps jaune

f. primordial Corps jaune 4. Le cycle ovarien. L ovaire est une glande à double titre: il produit d'une part les gamètes femelles, il sécrète d'autre part les hormones ovariennes (oestrogènes et progestérone). Observons des coupes

Plus en détail

Epreuve de SVT. Nom : N o : Date : E2- juin 2017 Classe : 4e Durée : 55 min

Epreuve de SVT. Nom : N o : Date : E2- juin 2017 Classe : 4e Durée : 55 min Epreuve de SVT Nom : N o : Date : E2- juin 2017 Classe : 4e Durée : 55 min Sciences de la vie et de la Terre Exercice 1 : QCM(6 pts) Répondre en écrivant la ou les lettres exactes. Att : une mauvaise réponse

Plus en détail

SOMMAIRE. Numéros utiles

SOMMAIRE. Numéros utiles P 4 P 7 P 8 P 10 P 11 P 12 P 13 P 14 P 15 P 17 P 19 P 20 P 23 P 24 P 28 P 29 P 30 P 31 SOMMAIRE Introduction La pilule Le préservatif masculin Le préservatif féminin L implant contraceptif Le patch L anneau

Plus en détail

Croissance et développement

Croissance et développement Croissance et développement Auteur : Frédéric Puech Formateur SVT ESPE de Bretagne Objectifs Ce cours en ligne vous apportera une information de base, richement illustrée, concernant la thématique «Croissance

Plus en détail

S entrainer à interpréter des résultats expérimentaux. Exercice B

S entrainer à interpréter des résultats expérimentaux. Exercice B S entrainer à interpréter des résultats expérimentaux Exercice B À partir des documents 1 à 3 mis en relation avec vos connaissances, proposez une explication à l'absence d'ovulation chez Madame X et expliquez

Plus en détail

Devoir de contrôle n 1

Devoir de contrôle n 1 Lycée Gaafour 2 Professeur : MESSAOUDI Mohsen Devoir de contrôle n 1 Matière : S.V.T 01/11/2013 4 ème Sc.Exp Durée : 2 heures Partie I (12 points) Exercice I Sur votre copie, reportez le numéro de chaque

Plus en détail

Fécondation et début de grossesse. Maîtrise de la procréation

Fécondation et début de grossesse. Maîtrise de la procréation Chapitre 16 Fécondation et début de grossesse. Maîtrise de la procréation Elle est enceinte, ils le voulaient. Quels sont les processus biologiques qui permettent d aboutir à une grossesse? Comment assurer

Plus en détail

«NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com»

«NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web:  svt-mounir.sitew.com» «NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: http://www. svt-mounir.sitew.com» Première partie : (4 pts) A/ Pour chacun des items suivants, il peut y avoir une ou deux réponse(s) correcte(s).relevez

Plus en détail

THEME : FEMININ MASCULIN

THEME : FEMININ MASCULIN THEME : FEMININ MASCULIN Chapitre 1 : Devenir homme ou femme : le développement du phénotype sexuel : mise en place des structures et de la fonctionnalité des appareils sexuels. Dès la fécondation, l embryon

Plus en détail

SVT 1ère ES/L Thème 2 : Masculin / Féminin Avril Partie Cours MASCULIN / FEMININ. Le BO dit :

SVT 1ère ES/L Thème 2 : Masculin / Féminin Avril Partie Cours MASCULIN / FEMININ. Le BO dit : SVT 1ère ES/L Thème 2 : Masculin / Féminin Avril 2012 Partie Cours MASCULIN / FEMININ Le BO dit : les étapes de la différenciation de l'appareil sexuel Quoi? Quand? Comment? Où? détermination du sexe génétique

Plus en détail

La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3

La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3 La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3 I- Introduction 1. QU'EST-CE QUE LA REPRODUCTION HUMAINE? 2. QU'EST-CE QUE LA MAITRISE DE LA REPRODUCTION HUMAINE? II- La FIVETE 1.

Plus en détail

Chapitre 11 : La régulation de la fonction de reproduction

Chapitre 11 : La régulation de la fonction de reproduction Comment est régulée la fonction de reproduction? I) La régulation de la fonction de reproduction chez l'homme Comment fonctionnent les testicules? A) L'activité testiculaire Livre p268, 269, 258 Chapitre

Plus en détail

L assistance médicale à la procréation a pour but la conception sans rapport sexuel. La contraception a pour but le rapport sexuel sans conception

L assistance médicale à la procréation a pour but la conception sans rapport sexuel. La contraception a pour but le rapport sexuel sans conception LA CONTRACEPTION L assistance médicale à la procréation a pour but la conception sans rapport sexuel La contraception a pour but le rapport sexuel sans conception Dans les années 90: estimation de l OMS,

Plus en détail

TD n 1 : Les cycles utérin et ovarien et leur synchronisation hormonale

TD n 1 : Les cycles utérin et ovarien et leur synchronisation hormonale TD n 1 : Les cycles utérin et ovarien et leur synchronisation hormonale Problématique : On cherche à déterminer les principales modifications périodiques du cycle menstruel et la manière dont elles sont

Plus en détail

L Appareil Génital Féminin

L Appareil Génital Féminin L Appareil Génital Féminin Structure générale Organes génitaux internes Ovaires, trompes, utérus, vagin Organes génitaux externes Vulve, clitoris Production des gamètes féminins (ovules) Lieu de la fécondation

Plus en détail

SÉRIE N 2. La fonction reproductrice chez la femme.

SÉRIE N 2. La fonction reproductrice chez la femme. Lycée Regueb Mbarka.Harbawi SÉRIE N 2 La fonction reproductrice chez la femme. 4Sc EXERCICE N 1 : A/ Une première série de QCM (1.2.3.4.5.6.7.8.9.10 pages 51-52 du manuel scolaire). B / Une deuxième série

Plus en détail

La$régula-on$de$la$fonc-on$de$ procréa-on$chez$la$femme$

La$régula-on$de$la$fonc-on$de$ procréa-on$chez$la$femme$ Université$de$Genève,$IUFE$ La$régula-on$de$la$fonc-on$de$ procréa-on$chez$la$femme$ Mini$colloque$de$didac-que$de$la$biologie$ Vincent"Menuz"&"Gwendal"Le"Martelot" 30"avril"2014" 1" Cours$sur$la$procréa-on$

Plus en détail

Contraception. réponses p. 243

Contraception. réponses p. 243 17.35. Contraception Ê Prescrire et expliquer une contraception. Ê Discuter les diverses possibilités de prise en charge d une grossesse non désirée. Ê Discuter les indications de la stérilisation masculine

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2009

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2009 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2009 Durée : 3 h 30 Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera

Plus en détail

Première partie : (8 pts)

Première partie : (8 pts) Première partie : (8 pts) A/ Pour chacun des items suivants, il peut y avoir une ou deux réponse(s) correcte(s).relevez sur votre copie le numéro de chaque item et indiquez dans chaque cas la (ou les)

Plus en détail

«NB. Pour voir les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com»

«NB. Pour voir les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com» Lycée M hamdia Année scolaire : 2014/2015 Prof : Saïd Mounir Date : 12/11/2014 Première partie : (8 points) A/ (4 points) : «NB. Pour voir les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com» Relevez,

Plus en détail

Chapitre IV LA TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME.

Chapitre IV LA TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME. Chapitre IV LA TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME. 1 1 I- La puberté souligne le passage de l enfant à l adulte 2 3 4 La puberté est un ensemble de puberté transformations du corps qui se déroule à des

Plus en détail

Thème 3A : Masculin-Féminin

Thème 3A : Masculin-Féminin Thème 3A : Masculin-Féminin Chapitre 1 : Du sexe génétique au sexe phénotypique L acquisition du sexe phénotypique se fait en 4 étapes déterminées génétiquement. Le sexe génétique est déterminé au moment

Plus en détail

Le kit sur la contraception

Le kit sur la contraception Le kit sur la contraception Les méthodes contraceptives agissent de diffèrentes manières. Certaines servent de barrières physiques entre le sperme et l ovule ou interférent le cycle hormonal et empêchent

Plus en détail