Épuration des eaux usées: Evolution des filières de traitement depuis 50 ans (et plus)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Épuration des eaux usées: Evolution des filières de traitement depuis 50 ans (et plus)"

Transcription

1 Épuration des eaux usées: Evolution des filières de traitement depuis 50 ans (et plus) Jacques LESAVRE 2 ème Journée franco-asiatique: 2 ème Journée Regards franco-asiatique croisés sur l eau Paris et l assainissement - 10 février 2015 Paris - 10 février 2015

2 2015: Anniversaires +1 Loi n du 16 décembre 1964 relative au régime et à la répartition des eaux et à la lutte contre leur pollution Ardern E. Lockett W.T. Station BA à Milwaukee 1 ère Station BA: Davyhulme (Manchester) Source TSM N M. Gousailles/B. Védry

3 Il s est passé des choses! Lit bactérien 1926 (classé) STEP membranaire kampf_claassen STEP «Organica»

4 Pollution: les polluants «classiques» 1 Matière Organique DBO5, DCO CHONSP 2 Azote NK, N-NH 4 odeur H 2 S Pt, P-PO 4 Phosphore 3 Matière organique: consommation d oxygène dans la rivière Azote (réduit): toxicité (NH3, NO2- poisson), potabilisation (réaction NH4-Cl2), consommation d oxygène (NH4 NO3-), eutrophisation (NO3-) Phosphore: eutrophisation Les germes: risques sanitaires GTCF

5 Les stations importantes: historique v C C, Nit, P 1970 C, NdN, Ppr C, NdN, PbioPpr v

6 Vers la généralisation des boues activées faible charge RD Station d épuration de Caen

7 Un besoin croissant en technologies compactes v 1970 C, NdN, PbioPpr C, NdN, PbioPpr +?? ?

8 Les procédés épuratoires: une codification B F B R M S M B RV R M S B R S B B R M B B R F B R Procédés STEP FBR Flower Fed Bio. React. Bio. React. (Organica) (Organica) MBBR Moving Bed Biological Reactor SBBR Sequencing Batch Biofilm Reactor SBR: Sequencing Batch Reactor VRM: Vacuum Rotation Membrane SMBR Submerged Membranes Bio-Reactor BRM: Bio Réacteur à Membranes BF: biofiltres Feed Batch Réactor

9 Boues activées: de la solution traditionnelle aux solutions compactes 1 2

10 1 Les biofiltres Biomasse libre - décantation Biomasse fixée - filtration crépine influent effluent polystyrène

11 STEP de Colombes

12 2 procédés membranaires influent effluent a Boues en excès Tubes, plaques a b Performances KWh influent b Filtration séparée effluent Boues en excès membrane Eau filtrée Colmatage

13 2 procédés membranaires Simulation B.A membranes Source: Coquet/SAUR

14 2 SBR: Sequencing Batch Réactor Fonctions séparées dans l'espace (alimentation continue) Fonctions séparées dans le temps (alimentation discontinue) Source de base P. Ginestet

15 SBR: cellule de base Principales caractéristiques d une cellule : niveau d eau variable : volume hydraulique et biologique un système de reprise d eau traitée une alimentation en air une pompe immergée d extraction des boues en excès Eau prétraitée Niveau haut Reprise eau traitée Niveau bas Eau traitée Alimentation en air Évacuation boues

16 SBR: STEP de Noyon (60) vue générale de la station d épuration Bâtiments prétraitement et déshydratation-stockage des boues 4 cellules SBR Rejet STEP dans zone tampon

17 MBBR: Moving Bed Biological Reactor

18 MBBR: le procédé Kaldness Réunion OTV AESN 29 avril

19 Répartition de capacité du parc des STEP (année 2011) capacité des STEU en France en 2011 Source MEDDE/B. Rakedjian % % % >= % <= % stations de traitement des eaux usées (STEU) % des STEU ont une capacité inférieure à 2000 Eh (mais 7% de la pollution!) % des STEU ont une capacité inférieure à 200 Eh % %

20 Petites collectivités: des effets de mode Années de mise en service des stations d épuration (Seine Normandie-Secteur Vallée de Marne) S.Récoppe-P. Lefort : boues activées : Lagunage : Filtres à sable Depuis 2000: Filtres à roseaux

21 Filtres plantés de roseaux ZRV Disques biologiques lagunage Boues activées (+lits de boues plantés)

22 nouvelle STEP Des procédés nouveaux Ancienne STEP

23 Zones de dispersion végétalisées (ou ZRV, ZTV) Zone Libellule= Zone de LIberté Biologique Et de Lutte Contre les polluants Emergents STEP rejet

24 Station d épuration d Honfleur Jardin Filtrant Air Intérieur Jardin Filtrant «eau» STEP BA clôture Lits de boues plantés

25 Evolution de la compacité des STEP Emprise au sol années rien Forte charge Faible charge 2 ème plan: zone de dispersion végétalisée Procédés compacts Zone tampon Régulation du rejet 1 er plan: station d épuration

26 Station d épuration: une évolution progressive vers l usine de valorisation CIREV : centre intégré de régénération des eaux et de valorisation Énergie, réactif, O 2 Gaz énergie énergie matière Eau polluée Bio- raffinage Eau réutilisée Déchets boues produits Énergie, réactif, O 2 Gaz (CO 2, N 2 O, NH 3 ) demain? Eau polluée Station d épuration Eau dépolluée Déchets boues Aujourd hui STEP/STEU : station d épuration des eaux usées

27 Réseau : un élément essentiel du système d assainissement Fuite de boues (surcharge hydraulique) Déversement (déversoir d orage)

28 Réseaux: amélioration des travaux mécanisation emprise sécurité

29 de la tranchée au sans tranchée tubage Forage dirigé tunnelier Tranchée dans la Marne (TSM 1915) Forage horizontal

30 opercularia vorticelles «Le rôle de l infiniment petit est, dans la nature, infiniment grand» Pasteur Floc bactérien Merci de votre attention 4 ème Assises de 31

50 ans d'assainissement: de l'épuration des eaux usées à leur valorisation. Jacques LESAVRE

50 ans d'assainissement: de l'épuration des eaux usées à leur valorisation. Jacques LESAVRE 50 ans d'assainissement: de l'épuration des eaux usées à leur valorisation Jacques LESAVRE Assainissement des collectivités: le patrimoine Assainissement collectif: 55 M d hbts usine Réseau AEP 1 000 000

Plus en détail

Filières d épuration adaptées aux petites collectivités. Pascal Molle Cemagref Lyon

Filières d épuration adaptées aux petites collectivités. Pascal Molle Cemagref Lyon Filières d épuration adaptées aux petites collectivités Pascal Molle Cemagref Lyon Les différents systèmes FNDAE n 22, 1998 D1 D3 D2 D2 D4 D4 D4 D2 D4 D4 D4 Contexte réglementaire STEP devant traiter une

Plus en détail

Traitement des eaux usées généralités, choix du procédés FLASSANS. 26 avril 2016

Traitement des eaux usées généralités, choix du procédés FLASSANS. 26 avril 2016 Traitement des eaux usées généralités, choix du procédés FLASSANS 26 avril 2016 Généralités Conséquences de la pollution Généralités Conséquences de la pollution Généralités L origine des eaux usées Généralités

Plus en détail

CONCEPTION ET RÉALISATION DE PROCÉDÉS D ÉPURATION ÉCOLOGIQUE PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE JEAN VOISIN

CONCEPTION ET RÉALISATION DE PROCÉDÉS D ÉPURATION ÉCOLOGIQUE PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE JEAN VOISIN CONCEPTION ET RÉALISATION DE PROCÉDÉS D ÉPURATION ÉCOLOGIQUE PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE JEAN VOISIN www.jean-voisin.fr Conception et réalisation de procédés d épuration écologique 2 HISTORIQUE JEAN VOISIN

Plus en détail

Table Ronde n 1. Les 10 ans du Comité de Bassin de la Martinique. Marc-Michel DEAU Conseil Général de la Martinique. vendredi 19 Janvier 2007

Table Ronde n 1. Les 10 ans du Comité de Bassin de la Martinique. Marc-Michel DEAU Conseil Général de la Martinique. vendredi 19 Janvier 2007 1996 2006 Les 10 ans du Comité de Bassin de la Martinique vendredi 19 Janvier 2007 Table Ronde n 1 Marc-Michel DEAU Conseil Général de la Martinique Réalisation : Thierry GRUDA - Atelier ThiGRiS 0596 57

Plus en détail

Comparaison des dispositifs d ANC:

Comparaison des dispositifs d ANC: Concevoir et réaliser un projet de réhabilitation d installations d assainissement non collectif Comparaison des dispositifs d ANC: Pt de vue théorique : Lien avec les bases de l Assainissement Collectif

Plus en détail

Réglementation française ANC

Réglementation française ANC Réglementation française ANC Arrêté du 7 septembre 2009 fixant les prescriptions techniques applicables aux installations d assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique

Plus en détail

Les filtres plantés de roseaux (FPR) s adaptent aux situations particulières

Les filtres plantés de roseaux (FPR) s adaptent aux situations particulières Les filtres plantés de roseaux (FPR) s adaptent aux situations particulières Marc Boucher SATESE Limeuil le L assainissement collectif en Dordogne 273 STEP communales en Dordogne (20 nouvelles STEP prévues

Plus en détail

OFFICE INTERNATIONAL DE L'EAU Centre National de Formation aux Métiers de l Eau Développer les compétences pour mieux gérer l eau

OFFICE INTERNATIONAL DE L'EAU Centre National de Formation aux Métiers de l Eau Développer les compétences pour mieux gérer l eau OFFICE INTERNATIONAL DE L'EAU Développer les compétences pour mieux gérer l eau Novembre 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE LES JOURNEES DE L OIEau EN 2011 «Les Journées de l OIEau» visent à apporter un éclairage

Plus en détail

3 Evènements (conférences, salons, ateliers )

3 Evènements (conférences, salons, ateliers ) NEWSLETTER Août 00 L Agence de l eau Seine Normandie 3 Evènements (conférences, salons, ateliers ) Les principaux types de traitement des boues d épuration en Seine-Normandie Publications sur le traitement

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DE PROCÉDÉS DE PHYTOÉPURATION POUR LES EFFLUENTS INDUSTRIELS

DÉVELOPPEMENT DE PROCÉDÉS DE PHYTOÉPURATION POUR LES EFFLUENTS INDUSTRIELS PROJET PHYTORIA DÉVELOPPEMENT DE PROCÉDÉS DE PHYTOÉPURATION POUR LES EFFLUENTS INDUSTRIELS PROJET PHYTORIA CONTEXTE - SUCCÈS ACTUEL DE L ÉPURATION VÉGÉTALISÉE (Filtres Plantés de Roseaux) pour les collectivités

Plus en détail

PÉRIMÈTRE DE NIEDERSCHAEFFOLSHEIM

PÉRIMÈTRE DE NIEDERSCHAEFFOLSHEIM PÉRIMÈTRE DE NIEDERSCHAEFFOLSHEIM Projet de régulation, stockage, pompage, transport et traitement des eaux usées et pluviales Notre ancienne station d épuration, mise en service en 1970 n est aujourd

Plus en détail

FASTEP Station de traitement biologique des eaux usées préfabriquée et assemblable sur site

FASTEP Station de traitement biologique des eaux usées préfabriquée et assemblable sur site FASTEP Station de traitement biologique des eaux usées préfabriquée et assemblable sur site Une solution radicalement innovante La réalisation de stations de traitement biologique des eaux usées préfabriquées

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE COMMUNE DE BURGNAC

DEPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE COMMUNE DE BURGNAC DEPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE COMMUNE DE BURGNAC Travaux de collecte et de traitement des eaux usées sur le secteur du Petit Roussingeas Grande Pièce MEMOIRE EXPLICATIF MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DOSSIER

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT COGOLIN-GASSIN

SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT COGOLIN-GASSIN DOSSIER DE PRESSE SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT COGOLIN-GASSIN STATION DE TRAITEMENT DES EAUX USÉES DE FONTMOURIER Protéger la Giscle et répondre aux enjeux de demain 1. Une solution adaptée

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif séminaire assainissement des eaux usées domestiques Assainissement Non Collectif Jacques LESAVRE lesavre.jacques@aesn..fr L assainissement non collectif (ANC): pourquoi? Directive européenne (91/271) du

Plus en détail

Station d épuration AQUAmax Classic Z 21 à 50 EH

Station d épuration AQUAmax Classic Z 21 à 50 EH 21 à 50 EH Domaine d utilisation : Station d épuration pour le traitement des eaux usées domestiques, adaptée à l'habitat individuel et au petit collectif de 21 à 50 EH (< à 7,5 m 3 /jour). Matériel :

Plus en détail

Réhabilitation d un assainissement autonome

Réhabilitation d un assainissement autonome Réhabilitation d un assainissement autonome Système de traitement HYBRIDO 0 : Micro-station d épuration type OXY semi-enterrée + Filtre planté spécifique horizontal hors sol Camping de NEUVRE (03), 68

Plus en détail

Focus première réalisation en France

Focus première réalisation en France Les références quelques exemples de conception et construction HARBOR PARK KFT NAGYTETENY (Hongrie) 2001 de 300 m 3 /jour NYIRMADA (Hongrie) 2004 de 650 m 3 /jour BARZKOWICE (Pologne) 2004 de 110 m 3 /jour

Plus en détail

IMPACTS DES EAUX CLAIRES

IMPACTS DES EAUX CLAIRES Conférence CRDG 10 décembre 2015 IMPACTS DES EAUX CLAIRES SUR LE FONCTIONNEMENT D UNE STATION D ÉPURATION STEP ORP-LE-GRAND 6300 EH 2 CARTE DU RÉSEAU AVEC L ÉTAT DES LIEUX Deux lots de collecteurs sont

Plus en détail

Projet d agrandissement de la STEP du VOG

Projet d agrandissement de la STEP du VOG Projet d agrandissement de la STEP du VOG Station d épuration La Verna Étude d augmentation de la capacité d épuration Présentation du 9 juin 2016 2 VOG 2035 Introduction et généralités L eau, symbole

Plus en détail

Station d épuration du Lude

Station d épuration du Lude ( Station d épuration du Lude ORGANICA ( Traiter l eau au naturel ORGANICA AU LUDE Edito La nouvelle station d épuration communale : LA CONCRETISATION DE NOTRE ENGAGEMENT EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

Gamme ANITA Traiter les retours azotés durablement et au meilleur coût

Gamme ANITA Traiter les retours azotés durablement et au meilleur coût Gamme ANITA Traiter les retours azotés durablement et au meilleur coût Enjeux financiers et environnementaux La déshydratation des boues traitées par digestion anaérobie produit des retours liquides à

Plus en détail

Gamme Ecodisk : Des stations d épuration écologiques de 100 à EH

Gamme Ecodisk : Des stations d épuration écologiques de 100 à EH Gamme Ecodisk : Des stations d épuration écologiques de 100 à 10 000 EH WATER TECHNOLOGIES Les implantations Ecodisk Depuis 1998, vous trouverez plus de 1 000 références Ecodisk réalisées dans le monde

Plus en détail

Systèmes d ANC et procédure d agrément. Abdel LAKEL Centre Scientifique et Technique du Bâtiment

Systèmes d ANC et procédure d agrément. Abdel LAKEL Centre Scientifique et Technique du Bâtiment Systèmes d ANC et procédure d agrément Abdel LAKEL Centre Scientifique et Technique du Bâtiment Typologie et principes Microstation : écoulement saturé avec aération forcée Procédé compact de filtration

Plus en détail

Retour d'expérience sur les filtres plantés

Retour d'expérience sur les filtres plantés Retour d'expérience sur les filtres plantés Guillaume CASTERAN, STAC Charles-Emmanuel IMPALLOMENI, ADPI Romain AIMOZ, SUEZ Environnement www.stac.aviation-civile.gouv.fr Sommaire Rapide historique Montage

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques correspondantes

Plus en détail

Recensement des filières agréées : Initiatives de 5 conseils généraux visant à un suivi in situ partagé

Recensement des filières agréées : Initiatives de 5 conseils généraux visant à un suivi in situ partagé Recensement des filières agréées : Initiatives de 5 conseils généraux visant à un suivi in situ partagé Réseau ANC Bassin Rhin Meuse 31 janvier 2013 04/02/2013 1 SOMMAIRE Introduction Le protocole de l

Plus en détail

Bio Réacteur à Membranes Céramiques pour le traitement des effluents industriels

Bio Réacteur à Membranes Céramiques pour le traitement des effluents industriels Bio Réacteur à Membranes Céramiques pour le traitement des effluents industriels Basé sur la technologie Membralox Sylvia Paranthoen Alain Balaire PALL EXEKIA Sommaire 1. Description du procédé bio réacteur

Plus en détail

MBR X-Flow. Concept et experiences

MBR X-Flow. Concept et experiences MBR X-Flow Concept et experiences 20.01.2016 Sommaire 1. Le MBR Principes et configurations 2. Le MBR X-Flow 1. Principes 2. Construction modulaire 3. Nouveaux développements - Helix 4. Avantages 3. Références

Plus en détail

Les nouveaux dispositifs agréés

Les nouveaux dispositifs agréés Journée d information de L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Les nouveaux dispositifs agréés 1 Sommaire 1- Rappel réglementaire et procédure d agrément 2- Les filières agréées et le suivi in situ, retour d

Plus en détail

Rapport de visite avec analyses

Rapport de visite avec analyses 2010 2011 2012 2013 0 visite A 0 visite A DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT S.A.T.E.S.E. (SERVICE d ASSISTANCE TECHNIQUE aux EXPLOITANTS de STATIONS d ÉPURATION) Les missions du S.A.T.E.S.E. sont cofinancées

Plus en détail

SARL AJ Environnement 49110Montrevault sur Evre Tel : : Siret : Page 1

SARL AJ Environnement 49110Montrevault sur Evre Tel : : Siret : Page 1 @ : j.audouin@orange.fr Siret : 50153948000019 Page 1 @ : j.audouin@orange.fr Siret : 50153948000019 Page 2 Un montage très rapide : de l ordre d une semaine pour un réservoir de 200 m3, jusque 4 semaines

Plus en détail

Filtre compact Eparco pour l Assainissement Non Collectif

Filtre compact Eparco pour l Assainissement Non Collectif Filtre compact Eparco pour l Assainissement Non Collectif Hervé Philip Directeur Technique Eparco Assainissement Jean-Luc Vasel Professeur Université de Liège Séminaire Arras 2006 Filtre compact Eparco

Plus en détail

Stations d épuration collectives monobloc AQUABIO pour les eaux usées domestiques prêtes à raccorder

Stations d épuration collectives monobloc AQUABIO pour les eaux usées domestiques prêtes à raccorder ASSAINISSEMENT AUTONOME SEMI-COLLECTIF et COLLECTIF Stations d épuration collectives monobloc AQUABIO pour les eaux usées domestiques prêtes à raccorder Gamme de 21 à 800 Equivalents Habitants ASSAINISSEMENT

Plus en détail

Un procédé de production de truites éco-efficient permettant la valorisation et le traitement des effluents en pisciculture. Poisson économe en eau

Un procédé de production de truites éco-efficient permettant la valorisation et le traitement des effluents en pisciculture. Poisson économe en eau Un procédé de production de truites éco-efficient permettant la valorisation et le traitement des effluents en pisciculture Poisson économe en eau PESCEDS avec le soutien de : APIVA ITAVI, CIRAD Lycée

Plus en détail

CONTRIBUTION DES MACROPHYTES FLOTTANTS DANS L ÉPURATION DES EAUX USÉES

CONTRIBUTION DES MACROPHYTES FLOTTANTS DANS L ÉPURATION DES EAUX USÉES FACULTE DES SCIENCES Département des Sciences et Gestion de l Environnement Unité Assainissement et Environnement RESTITUTION SCIENTIFIQUE CONTRIBUTION DES MACROPHYTES FLOTTANTS DANS L ÉPURATION DES EAUX

Plus en détail

Bio-Solar Purification : Solutions innovantes pour le recyclage des eaux usées et des nutriments

Bio-Solar Purification : Solutions innovantes pour le recyclage des eaux usées et des nutriments Bio-Solar Purification : Solutions innovantes pour le recyclage des eaux usées et des nutriments www.heliopure.com HELIO PUR TECHNOLOGIES Recycler les constituants majeur de la matière vivante contenus

Plus en détail

NOTE EXPLICATIVE STATION D EPURATION AUTONOME DES EAUX RESIDUAIRES DOMESTIQUES DE LA RESIDENCE VICTORIA, NOUMEA

NOTE EXPLICATIVE STATION D EPURATION AUTONOME DES EAUX RESIDUAIRES DOMESTIQUES DE LA RESIDENCE VICTORIA, NOUMEA République Française NOUVELLE-CALEDONIE Province Sud NOTE EXPLICATIVE STATION D EPURATION AUTONOME DES EAUX RESIDUAIRES DOMESTIQUES DE LA RESIDENCE VICTORIA, NOUMEA DOSSIER DE DECLARATION au titre de la

Plus en détail

Modèle de Cahier de vie

Modèle de Cahier de vie Modèle de Cahier de vie Systèmes d assainissement collectif de capacité inférieure à 200 EH et Installations d assainissement non collectif de capacité supérieure à 20 EH et inférieure à 200 EH MAITRE

Plus en détail

SOMMAIRE. INSTALLATION D ASSAINISSEMENT AUTONOME...7 Chapitre 1 : Définition de l installation...9. Chapitre 2 : Implantation de l installation...

SOMMAIRE. INSTALLATION D ASSAINISSEMENT AUTONOME...7 Chapitre 1 : Définition de l installation...9. Chapitre 2 : Implantation de l installation... 5 SOMMAIRE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT AUTONOME...7 Chapitre 1 : Définition de l installation...9 Chapitre 2 : Implantation de l installation...11 Chapitre 3 : Conception...13 1. Obligations réglementaires

Plus en détail

décanteur primaire zone de traitement X-Perco, naturellement. J AFFICHE DES PERFORMANCES EXCEPTIONNELLES. MON FILTRE EST NATUREL ET LOCAL.

décanteur primaire zone de traitement X-Perco, naturellement. J AFFICHE DES PERFORMANCES EXCEPTIONNELLES. MON FILTRE EST NATUREL ET LOCAL. FONCTIONNEMENT LE RÉSEAU ELOY WATER Votre station se présente sous la forme d une cuve unique plug & play en polyéthylène, organisée en deux compartiments :. DÉCANTEUR PRIMAIRE La zone de pré-traitement,

Plus en détail

TRAITEMENT DES EAUX BLANCHES. STATION D EPURATION BIOFRANCE i3/21

TRAITEMENT DES EAUX BLANCHES. STATION D EPURATION BIOFRANCE i3/21 TRAITEMENT DES EAUX BLANCHES STATION D EPURATION BIOFRANCE i3/21 Par «Eaux Blanches» il faut entendre les eaux usées issues des salles de traite et de stockage du lait. Ne pas confondre avec les eaux issues

Plus en détail

«Autosurveillance des systèmes d assainissement» Dispositions particulières relatives à l autosurveillance des systèmes d assainissement

«Autosurveillance des systèmes d assainissement» Dispositions particulières relatives à l autosurveillance des systèmes d assainissement Journée régionale d information et d échange mardi 17 septembre 2013 «Autosurveillance des systèmes d assainissement» Dispositions particulières relatives à l autosurveillance des systèmes d assainissement

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHES TECHNIQUES

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHES TECHNIQUES Communauté de Communes Aubrac-Laguiole Cassuéjouls Condom d Aubrac curières Laguiole Montpeyroux Saint Chély d Aubrac Soulages Bonneval SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHES TECHNIQUES 1.

Plus en détail

NYMPHEA PRODUCTEUR DE PLANTES AQUATIQUES

NYMPHEA PRODUCTEUR DE PLANTES AQUATIQUES NYMPHEA PRODUCTEUR DE PLANTES AQUATIQUES Réunion du 30 août 2013 Historique L entreprise Nymphea, productrice de plantes aquatiques depuis 1990, est constituée de 3 sociétés distinctes : L EARL Nymphea

Plus en détail

LA GESTION DES EAUX EN ENTREPRISE. Séance d info du 16 septembre 2016 CCILB

LA GESTION DES EAUX EN ENTREPRISE. Séance d info du 16 septembre 2016 CCILB LA GESTION DES EAUX EN ENTREPRISE Séance d info du 16 septembre 2016 CCILB LE SERVICE EXPLOITATION EN QUELQUES CHIFFRES Territoire de compétence : Province du Luxembourg 90 Stations d épuration 145 relevages

Plus en détail

Vers le développement de l Intelligence Artificielle au SIAAP

Vers le développement de l Intelligence Artificielle au SIAAP Vers le développement de l Intelligence Artificielle au SIAAP Programme MOCOPÉE Olivier ROUSSELOT - SIAAP Directeur Développement et Prospective Aquacity 15 juin 2016 Smart Water Network Intelligence Artificielle

Plus en détail

NOUVEAU PROCESS DE TRAITEMENT DES MÉTAUX LOURDS DANS LES EFFLUENTS

NOUVEAU PROCESS DE TRAITEMENT DES MÉTAUX LOURDS DANS LES EFFLUENTS L harmonie dans le développement L éthique dans l innovation NOUVEAU PROCESS DE TRAITEMENT DES MÉTAUX LOURDS DANS LES EFFLUENTS Evènement Clean Tuesday en Nord-Pas de Calais "L'EAU DANS TOUS SES ETATS"

Plus en détail

Présentation technique de la microstation M+ 53 EH

Présentation technique de la microstation M+ 53 EH Microstations de traitement des eaux usées domestiques De 4 à 1350 EH Présentation technique de la microstation M+ 53 EH «Quand l eau a besoin d une nouvelle vie» 1 Principe de fonctionnement 2 Décantation

Plus en détail

Photo : Franck Kessler, agent d entretien communal, effectue le fauchage des roseaux.

Photo : Franck Kessler, agent d entretien communal, effectue le fauchage des roseaux. Photo : Franck Kessler, agent d entretien communal, effectue le fauchage des roseaux. 1 Le point Les résultats des prélèvements réalisés par le Service d assistance technique aux exploitants de station

Plus en détail

6 juillet Direction de L EAU et de L ASSAINISSEMENT

6 juillet Direction de L EAU et de L ASSAINISSEMENT 6 juillet 2017 Direction de L EAU et de L ASSAINISSEMENT 1. Raisons et enjeux du projet - Présentation du système d assainissement et de la station d épuration - Pourquoi un projet de modernisation de

Plus en détail

COMMUNE DE GREZILLE. Etude de diagnostic du système d'assainissement collectif. Rapport de phases 4& Novembre 2014 v2

COMMUNE DE GREZILLE. Etude de diagnostic du système d'assainissement collectif. Rapport de phases 4& Novembre 2014 v2 COMMUNE DE GREZILLE Etude de diagnostic du système d'assainissement collectif Rapport de phases 4&5 016-34112 Novembre 2014 v2 11 rue Hoche 49100 Angers Email : hydra@hydra.setec.fr T : 02 41 57 05 73

Plus en détail

Dégrillage: contrôler que le panier ne déverse pas dans le poste, Poires ou sonde piézométrique: ni encrassées, ni bloquées, Fond: pas ensablé,

Dégrillage: contrôler que le panier ne déverse pas dans le poste, Poires ou sonde piézométrique: ni encrassées, ni bloquées, Fond: pas ensablé, 1 2 Dégrillage: contrôler que le panier ne déverse pas dans le poste, Poires ou sonde piézométrique: ni encrassées, ni bloquées, Fond: pas ensablé, (vider le poste manuellement) Aspect : propreté du poste

Plus en détail

PARCS NATURELS REGIONAUX DU HAUT-JURA ET DU MORVAN CHOIX DE TECHNIQUES D ASSAINISSEMENT ADAPTEES AUX COMMUNES ET RUISSEAUX DE TETE DE BASSIN VERSANT

PARCS NATURELS REGIONAUX DU HAUT-JURA ET DU MORVAN CHOIX DE TECHNIQUES D ASSAINISSEMENT ADAPTEES AUX COMMUNES ET RUISSEAUX DE TETE DE BASSIN VERSANT Maître d Ouvrage PARCS NATURELS REGIONAUX DU HAUT-JURA ET DU MORVAN Maison du Haut-Jura - 39310 LAJOUX Maison du Parc du Morvan 58230 SAINT-BRISSON Tél. 03 84 34 12 30 Fax 03 84 41 24 01 Tél. 03 86 78

Plus en détail

Retour d expérience d un maître d oeuvre

Retour d expérience d un maître d oeuvre SESSION 1 Du projet àla réception des travaux Retour d expérience d un maître d oeuvre Grégoire JOST (SINBIO) Novembre 2008 Programme pluriannuel d assainissement de la commune de Feldbach (68) 1 S o m

Plus en détail

LA BIORAFFINERIE ENVIRONNEMENTALE DE L EFFET CASCADE AU BOUCLAGE DES CYCLES. Jean-Philippe Steyer / 9 Juin 2015

LA BIORAFFINERIE ENVIRONNEMENTALE DE L EFFET CASCADE AU BOUCLAGE DES CYCLES. Jean-Philippe Steyer / 9 Juin 2015 LA BIORAFFINERIE ENVIRONNEMENTALE DE L EFFET CASCADE AU BOUCLAGE DES CYCLES Jean-Philippe Steyer / 9 Juin 2015 Le traitement des eaux et des déchets Hier et aujourd hui Traitement aérobie Aeration (100

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE BILAN 24 HEURES

RAPPORT DE VISITE BILAN 24 HEURES S.A.T.E.S.E. Service d Assistance Technique aux Exploitants de Station d Epuration Direction de l'aménagement du Territoire, de l Economie et du Développement Durable Service de l Eau, de l Assainissement

Plus en détail

Exemple d application du guide méthodologique pour l'assainissement des agglomérations de moins de 2000 équivalents-habitants Commune de Dompaire

Exemple d application du guide méthodologique pour l'assainissement des agglomérations de moins de 2000 équivalents-habitants Commune de Dompaire Exemple d application du guide méthodologique pour l'assainissement des agglomérations de moins de 2000 équivalents-habitants Commune de Dompaire (AVERTISSEMENT : les hypothèses prises en compte dans le

Plus en détail

de s'affranchir des risques liées à la végétation de proximité (feuilles, racines, etc.)

de s'affranchir des risques liées à la végétation de proximité (feuilles, racines, etc.) AIDE A LA DECISION Le présent document regroupe les éléments de comparaison techniques et économiques détaillés dans les différentes fiches-procédés en les organisant par thème en favorisant l'aide à la

Plus en détail

Station d épuration de SOTUBA. Dimitri Kleykens Responsable Investissements Etudes et marchés

Station d épuration de SOTUBA. Dimitri Kleykens Responsable Investissements Etudes et marchés Station d épuration de SOTUBA Dimitri Kleykens Responsable Investissements Etudes et marchés 1 1. Bilan de la situation à la station d épuration de SOTUBA; 2. Expertise de la situation et recommandations;

Plus en détail

1. Décanteur primaire. zone de traitement. X-Perco, naturellement. J affiche des performances exceptionnelles. Mon filtre est naturel et local.

1. Décanteur primaire. zone de traitement. X-Perco, naturellement. J affiche des performances exceptionnelles. Mon filtre est naturel et local. Le réseau Eloy Water La zone de pré-traitement, de forme rectangulaire, appelée décanteur primaire, représente 50% du volume total de la cuve et est divisée en 2 parties (2/3 et 1/3 du volume total du

Plus en détail

Epuration des eaux usées au Maroc Situation actuelle et capitalisation

Epuration des eaux usées au Maroc Situation actuelle et capitalisation Epuration des eaux usées au Maroc Situation actuelle et capitalisation Epuration des eaux usées Definition et Objectif de l épuration : L épuration des eaux usées est l ensemble des techniques permettant

Plus en détail

AUTOSURVEILLANCE STEP

AUTOSURVEILLANCE STEP DOSSIER 13-153 Novembre 2013 AUTOSURVEILLANCE STEP Commune de SAINT-GERMAIN-LE-CHÂTELET (90) Campagne d Octobre 2013 Code station : 060990091001 Ce dossier a été réalisé par : Sciences Environnement Agence

Plus en détail

Aquameris AQ2. u Monocuve 3 en 1. Microstation. Robustesse Simplicité Efficacité. à culture fixée. agrément ministériel

Aquameris AQ2. u Monocuve 3 en 1. Microstation. Robustesse Simplicité Efficacité. à culture fixée. agrément ministériel Microstation à culture fixée Aquameris AQ2 u Monocuve 3 en 1 agrément ministériel 2014-020 Conforme à l arrêté ANC du 7 septembre 2009 modifié Robustesse Simplicité Efficacité caractéristiques Performances

Plus en détail

VALORISONS ENSEMBLE LES TERRES DE DEMAIN

VALORISONS ENSEMBLE LES TERRES DE DEMAIN VALORISONS ENSEMBLE LES TERRES DE DEMAIN EXTRACT ECOTERRES EST NÉE DE LA FUSION ENTRE EXTRACT, FILIALE DE VINCI CONSTRUCTION FRANCE ET ECOTERRES FRANCE, ENTITÉ DU GROUPE DEME. LA SOCIÉTÉ EMPLOIE UNE ÉQUIPE

Plus en détail

Communauté d Agglomération Villefranche Beaujolais Saône Services Techniques Communautaires Service Assainissement 115 rue Paul Bert 69665

Communauté d Agglomération Villefranche Beaujolais Saône Services Techniques Communautaires Service Assainissement 115 rue Paul Bert 69665 Communauté d Agglomération Villefranche Beaujolais Saône Services Techniques Communautaires Service Assainissement 115 rue Paul Bert 69665 VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE Tél: 04 74 68 23 08 RAPPORT ANNUEL SUR

Plus en détail

Présenté conformément à l article L du code général des collectivités territoriales et au décret du 2 mai 2007.

Présenté conformément à l article L du code général des collectivités territoriales et au décret du 2 mai 2007. Rapport annuel relatif au Prix et la Qualité du Service Public de l Assainissement Collectif de BOSC-LE-HARD Présenté conformément à l article L2224-5 du code général des collectivités territoriales et

Plus en détail

environnement Observatoire l eau Performance des filières de traitement adaptées aux petites collectivités en Seine-et-Marne

environnement Observatoire l eau Performance des filières de traitement adaptées aux petites collectivités en Seine-et-Marne environnement Observatoire l eau de Performance des filières de traitement adaptées aux petites collectivités en Seine-et-Marne 2011 www.seine-et-marne.fr Table des matières Préface... 1 Synthèse... 2

Plus en détail

Observatoire de l eau 2010 Suivi des systèmes d assainissement collectif de Seine-et-Marne

Observatoire de l eau 2010 Suivi des systèmes d assainissement collectif de Seine-et-Marne Observatoire de l eau 2010 Suivi des systèmes d assainissement collectif de Seine-et-Marne Sommaire Préface... 1 Synthèse... 2 I. Notions de base en assainissement collectif... 5 A. Cadre réglementaire...

Plus en détail

NOTE SUPERPOSITION DE 2 ETAGES DE FILTRES PLANTES DE. Retour d expérience issu de la station de Saint Michel l Observatoire (04), procédé Bi-filtre

NOTE SUPERPOSITION DE 2 ETAGES DE FILTRES PLANTES DE. Retour d expérience issu de la station de Saint Michel l Observatoire (04), procédé Bi-filtre NOTE SUPERPOSITION DE 2 ETAGES DE FILTRES PLANTES DE ROSEAUX A ECOULEMENT VERTICAL Retour d expérience issu de la station de Saint Michel l Observatoire (04), procédé Bi-filtre Pascal MOLLE pascal.molle@cemagref.fr

Plus en détail

Décanteur primaire Réacteur biologique Clarificateur

Décanteur primaire Réacteur biologique Clarificateur FONCTIONNEMENT LE RÉSEAU ELOY WATER Une fois les eaux usées déversées dans l Oxyfix, le processus d assainissement s effectue gravitairement en trois phases : la décantation primaire, la réaction biologique

Plus en détail

2. NOTE TECHNIQUE SUR LE RESEAU D ASSAINISSEMENT

2. NOTE TECHNIQUE SUR LE RESEAU D ASSAINISSEMENT 1. NOTE TECHNIQUE SUR LE RESEAU D EAU POTABLE Le réseau d eau potable est géré par le Syndicat Intercommunal de la Basse-Vallée de l Adour (SIBVA). La commune ne possède pas de ressources propres, l eau

Plus en détail

TRAITEMENT DE L'EAU TE1. Epuration des eaux usées domestiques (SEI)

TRAITEMENT DE L'EAU TE1. Epuration des eaux usées domestiques (SEI) TE1. Epuration des eaux usées domestiques (SEI) Initiation Travailleur intéressé par les techniques de pose d une station d épuration individuelle, technico-commercial devant présenter et vendre celle-ci

Plus en détail

LA STATION D'ÉPURATION de l Agglo du Pays de Dreux

LA STATION D'ÉPURATION de l Agglo du Pays de Dreux LA STATION D'ÉPURATION de l Agglo du Pays de Dreux 0159 Sud n surtaxé) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT de l'épuration des eaux usées feder plaquette_adultes.indd 3 28/08/2014 18:46:51 LA STATION D'ÉPURATION

Plus en détail

Les «industriels» et l assainissement

Les «industriels» et l assainissement Direction des rues Service assainissement Les «industriels» et l assainissement Plan : 1. L assainissement à Rennes 2. Rappel de la réglementation Le 18/10/2012 3. Historique du contrôle des «industriels»

Plus en détail

Bio-augmentation à la STEP La Saunerie à Colombier (NE) : bilan après 6 ans de traitement

Bio-augmentation à la STEP La Saunerie à Colombier (NE) : bilan après 6 ans de traitement Bio-augmentation à la STEP La Saunerie à Colombier (NE) : bilan après 6 ans de traitement Microbiologie des STEP L épuration des eaux usées, quel que soit le système utilisé (boues activées, biofiltration,

Plus en détail

ÉQUIPEMENT DE PROCÉDÉ FICHE D INFORMATION TECHNIQUE. Réacteur biologique à support fluidisé MBBR avec garnissage K5 d AnoxKaldnes

ÉQUIPEMENT DE PROCÉDÉ FICHE D INFORMATION TECHNIQUE. Réacteur biologique à support fluidisé MBBR avec garnissage K5 d AnoxKaldnes ÉQUIPEMENT DE PROCÉDÉ FICHE D INFORMATION TECHNIQUE Réacteur biologique à support fluidisé MBBR avec garnissage K5 d AnoxKaldnes Domaines d application : Fiche de niveau : Commercial, institutionnel et

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques

Plus en détail

PRINCIPES et THEORIE DE L EPURATION BIOLOGIQUE DES EAUX USÉES. Application aux milieux granulaires fins J. LESAVRE

PRINCIPES et THEORIE DE L EPURATION BIOLOGIQUE DES EAUX USÉES. Application aux milieux granulaires fins J. LESAVRE PRINCIPES et THEORIE DE L EPURATION BIOLOGIQUE DES EAUX USÉES Application aux milieux granulaires fins 1 EPURATION DES EAUX RESIDUAIRES le Problème Matière Organique CHONSP Azote Phosphore Mais aussi Et

Plus en détail

PREFECTURE DU RHONE. DIRECTION DE LA CITOYENNETE LYON, le 16 décembre 2009 ET DE L ENVIRONNEMENT

PREFECTURE DU RHONE. DIRECTION DE LA CITOYENNETE LYON, le 16 décembre 2009 ET DE L ENVIRONNEMENT PREFECTURE DU RHONE DIRECTION DE LA CITOYENNETE LYON, le 16 décembre 2009 ET DE L ENVIRONNEMENT Sous-direction de l environnement Bureau des milieux naturels et paysages ARRETE N 2009-7438 portant modification

Plus en détail

Solutions techniques pour la. de la Ressource en Eau. SD-EAU 104, résidence du Moulin BREUIL LE VERT tél port.

Solutions techniques pour la. de la Ressource en Eau. SD-EAU 104, résidence du Moulin BREUIL LE VERT tél port. Solutions techniques pour la Gestion Globale, Responsable et Durable de la Ressource en Eau SD-EAU 104, résidence du Moulin 60600 BREUIL LE VERT tél. 0344501077 port. 0633252502 Société créée en 2010 par

Plus en détail

Inauguration. Station d épuration des eaux usées de Mèze-Loupian. t D o ssi er d e. e V. l i. i e pre. d s CCNBT

Inauguration. Station d épuration des eaux usées de Mèze-Loupian. t D o ssi er d e. e V. l i. i e pre. d s CCNBT Inauguration Vendredi 17 Mai Dossier de presse Station d épuration des eaux usées de Mèze-Loupian t 2 0 1 3 - D o ssi er d e l l i u j 5 i e pre d e r d s n se e V CCNBT Sommaire Moderniser la station

Plus en détail

Solutions techniques pour la Gestion Globale, Responsable et Durable de la Ressource en Eau

Solutions techniques pour la Gestion Globale, Responsable et Durable de la Ressource en Eau Solutions techniques pour la Gestion Globale, Responsable et Durable de la Ressource en Eau SD-EAU 104, résidence du Moulin 60600 BREUIL LE VERT tél. 0344501077 port. 0633252502 Société créée en 2010 par

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE STATION DE TRAITEMENT DES EAUX USÉES DU BASSIN DE L EHN. Une station d épuration multi usages pour les 30 prochaines années

DOSSIER DE PRESSE STATION DE TRAITEMENT DES EAUX USÉES DU BASSIN DE L EHN. Une station d épuration multi usages pour les 30 prochaines années DOSSIER DE PRESSE STATION DE TRAITEMENT DES EAUX USÉES DU BASSIN DE L EHN (implantée sur la Commune de Meistratzhzeim) Une station d épuration multi usages pour les 30 prochaines années 1. Une solution

Plus en détail

TECHNIQUES ADAPTEES AU PETIT COLLECTIF

TECHNIQUES ADAPTEES AU PETIT COLLECTIF LES TECHNIQUES ADAPTEES AU PETIT COLLECTIF Les prétraitements Les stations compactes type boues activées Les filtres plantés de roseaux Les filtres à sable Les disques biologiques Les filtres à tourbe

Plus en détail

Gestion des effluents d Elevage et de Fromagerie chez les laitiers et les fromagers. Yves Lefrileux Institut de l Elevage

Gestion des effluents d Elevage et de Fromagerie chez les laitiers et les fromagers. Yves Lefrileux Institut de l Elevage Gestion des effluents d Elevage et de Fromagerie chez les laitiers et les fromagers Yves Lefrileux Institut de l Elevage www.idele.fr 4 èmes Journées Techniques Caprines - 3 et 4 avril 2013 1 Plan Introduction

Plus en détail

Introduction à la Gestion des eaux pluviales Pollutec 2016

Introduction à la Gestion des eaux pluviales Pollutec 2016 Introduction à la Gestion des eaux pluviales Pollutec 2016 Sommaire 1 Contexte et outils réglementaires 2 Enjeux 3 Techniques alternatives 2 Nov. 2016 Pollutec 2016 - Gestion des eaux pluviales 1- Contexte

Plus en détail

VALORISATION MATIERE DES DECHETS ORGANIQUES

VALORISATION MATIERE DES DECHETS ORGANIQUES EPURATION ET ENERGIE VALORISATION MATIERE DES DECHETS ORGANIQUES VALORISATION DES DIGESTATS DE METHANISATION Journée Technique du 15 octobre 2015 SOMMAIRE Présentation de la société VALBIO Les procédés

Plus en détail

LES TRAITEMENTS DES EAUX USÉES

LES TRAITEMENTS DES EAUX USÉES LES TRAITEMENTS DES EAUX USÉES EN ASSAISINSSEMENT COLLECTIF PAR LE CENTRE D INFORMATION SUR L'EAU LES TRAITEMENTS DES EAUX USEES EN ASSAINISSEMENT COLLECTIF Sommaire Les objectifs de dépollution des stations

Plus en détail

STEP d Aquapole : Présentation de la méthanisation et de l injection au réseau REGIE ASSAINISSEMENT GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE

STEP d Aquapole : Présentation de la méthanisation et de l injection au réseau REGIE ASSAINISSEMENT GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE AXELERA Gaz issu de la Biomasse Jeudi 24 septembre 2015 ENVIRONNEMENT GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE REGIE ASSAINISSEMENT Emeric LECLERC, Directeur d Aquapole STEP d Aquapole : Présentation

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS DU LES SOLUTIONS DE TRAITEMENT DES EAUX USEES POUR DE PETITES UNITES. Réunion d échanges

LES RENDEZ-VOUS DU LES SOLUTIONS DE TRAITEMENT DES EAUX USEES POUR DE PETITES UNITES. Réunion d échanges LES RENDEZ-VOUS DU LES SOLUTIONS DE TRAITEMENT DES EAUX USEES POUR DE PETITES UNITES Réunion d échanges jeudi 11 octobre 2001 de 10H00 à 17H00 Foyer de ski de fond de "La Croisette" LA MURAZ (74) Stations

Plus en détail

EAU PRO. Expertise - Conception - Réalisation. Traitement des lixiviats de centres d enfouissement technique de déchets ménagers.

EAU PRO. Expertise - Conception - Réalisation. Traitement des lixiviats de centres d enfouissement technique de déchets ménagers. EAU PRO Notre métier : gestion, traitement et réutilisation de vos effluents Expertise - Conception - Réalisation Environnement Agro-alimentaire Industries Traitement des lixiviats de centres d enfouissement

Plus en détail

Le cycle de traitement des eaux usées. Pôle épuratoire de Sainte-Soulle

Le cycle de traitement des eaux usées. Pôle épuratoire de Sainte-Soulle Le cycle de traitement des eaux usées L agglomération de La Rochelle fut l un des premiers territoires, il y a plus de 40 ans, à se regrouper en intercommunalité. Elle n a cessé de croître depuis, fédérant

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques

Plus en détail

ÉQUIPEMENT DE PROCÉDÉ FICHE D INFORMATION TECHNIQUE

ÉQUIPEMENT DE PROCÉDÉ FICHE D INFORMATION TECHNIQUE ÉQUIPEMENT DE PROCÉDÉ FICHE D INFORMATION TECHNIQUE Réacteur biologique à garnissage en suspension (RBGS) Ecoprocess TM MBBR Domaines d application : Niveau de développement : Commercial, institutionnel

Plus en détail

STATION D EPURATION EAUCLIN A LIT IMMERGE : TYPE 80 EH

STATION D EPURATION EAUCLIN A LIT IMMERGE : TYPE 80 EH - Traitement eaux et effluents - Maillol Grand - 81990 CAMBON D ALBI Tél. 05.63.78.92.96 - Fax. 05.63.53.06.25 E-mail. eauclin@hotmail.fr - Spécialisée dans les stations d épuration biologique à culture

Plus en détail

TESTS EN PILOTES ANAEROBIES A FAÇON

TESTS EN PILOTES ANAEROBIES A FAÇON TESTS EN PILOTES ANAEROBIES A FAÇON Au cours d un projet de méthanisation un essai en pilote de méthanisation est un véritable outil permettant de valider la faisabilité du projet, d optimiser le dimensionnement

Plus en détail

Traitement des effluents de fromagerie fermière par le système OXYVOR

Traitement des effluents de fromagerie fermière par le système OXYVOR Traitement des effluents de fromagerie fermière par le système OXYVOR Auteur : CA74 AGRO-ENVIRONNEMENT Date de parution : 15/12/2004 Ce document est la propriété exclusive de la Chambres d'agriculture

Plus en détail

Ind Etabli par Approuvé par Date Objet de la révision

Ind Etabli par Approuvé par Date Objet de la révision Département de l'indre et Loire COMMUNAUTE DE COMMUNES GATINE-ET- CHOISILLES ZAC POLAXIS STATION DE TRAITEMENT DES EAUX USEES SIEGE 6, Rue Grolée 69289 LYON Cédex 02 Téléphone : 04-72-32-56-00 Télécopie

Plus en détail