Qu est-ce que la lecture nous apporte?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Qu est-ce que la lecture nous apporte?"

Transcription

1 Qu est-ce que la lecture nous apporte? La lecture a un impact sur tous les aspects de la vie des Canadiens. Le fait de lire correctement tout en exerçant sa pensée critique est bon tant pour notre démocratie que pour notre économie et la qualité de notre quotidien. La lecture est essentielle au bien-être de la société et au fonctionnement de notre démocratie. La lecture est une source de plaisir qui dure toute la vie. La lecture augmente les aptitudes de chacun à exercer sa pensée critique. La lecture est à même d augmenter notre empathie et de nous aider à mieux comprendre les gens qui sont différents de nous. Elle renforce notre intelligence émotionnelle et nous aide à apprécier d autres points de vue. La lecture est essentielle pour bien fonctionner. Elle réduit les obstacles à l accessibilité. Elle aide les gens à donner un sens au monde qui les entoure. La lecture jette les bases des apprentissages à venir. Elle augmente la confiance en soi. Elle nous permet d avoir une pensée critique. La lecture est inspirante. Elle stimule l imagination. La lecture augmente la santé et le bien-être économique des gens. La lecture préserve la culture pour la prochaine génération. Elle permet à la collectivité d avoir des liens en commun. Dans une société, il est important que les lecteurs représentent une forte proportion de la population parce qu ils peuvent avoir le contrôle de leur vie et ils savent comment apporter de véritables changements. La lecture leur permet d être des citoyens actifs.

2 Vraiment? La lecture fait tout ça? Prouvez-le! La lecture cultive la participation civique «Le pourcentage de lecteurs de livres qui font du bénévolat pour des organismes sans but lucratif (42 %) est [ ] beaucoup plus élevé que chez les non-lecteurs de livres (25 %). Le pourcentage de lecteurs de livres qui donnent de l argent ou des biens à des organismes sans but lucratif (82 %) est beaucoup élevé que chez les gens qui ne lisent pas de livres (66 %). 71 % des lecteurs de livres (comparativement à 65 % de ceux qui n en lisent pas) déclarent avoir rendu service à un de leurs voisins au cours du mois qui a précédé l enquête. 49 % des lecteurs de livres éprouvent un très fort sentiment d appartenance vis-à-vis du Canada, comparativement à 42 % de ceux qui ne lisent pas de livres.» Hill Stratégies, dans «Effets sociaux de la culture : Statistiques exploratoires et modèles statistiques détaillés». La lecture augmente l empathie «Le fait de lire de la fiction prédit la justesse empathique.» Raymond A. Mar, Keith Oatley et Jordan B. Peterson, dans «Exploring the link between reading fiction and empathy». La lecture optimise les rapports avec les autres «Le fait de vivre des expériences simulées générées par la littérature de fiction peut favoriser la compréhension de ceux qui sont différents de nous et augmenter notre capacité d empathie et d inférence sociale.» Raymond A. Mar, Keith Oatley, dans «The function of fiction in the abstraction and simulation of social experience», Perspectives on Psychological Science, 3(3), «Une personne plus alphabétisée est... plus susceptible d être propriétaire de sa résidence... moins susceptible de vivre un divorce.» G. Dugdale et C. Clark, National Literacy Trust, «Literacy Changes Lives». La lecture approfondit la compréhension que nous avons de nous-mêmes «Lorsqu ils lisent pour le plaisir, les jeunes en apprennent beaucoup sur les relations à long terme, les valeurs personnelles, l identité culturelle, la sécurité et l intégrité physique, les préférences esthétiques et la compréhension du monde matériel.» Vivian Howard, Université Dalhousie, dans «The Importance of Pleasure Reading: Self identification, self-construction and self-awareness». Lecture, santé et bien-être «On associe la lecture de livres à une meilleure santé, au bénévolat et à une grande satisfaction à l égard de la vie.» «Lorsqu on les compare aux gens qui n ont pas lu de livres en 2010, les lecteurs de livres ont :

3 Plus tendance à se déclarer en très bonne ou excellente santé (54 % c. 44 %). Plus tendance à affirmer avoir une très bonne ou excellente santé mentale (63 % c. 56 %). Beaucoup plus tendance à faire du bénévolat (42 % c. 26 %). Moins tendance à se sentir pris dans une routine quotidienne (33 % c. 39 %). Un peu plus tendance à affirmer avoir une très grande satisfaction à l égard de la vie (61 % c. 57 %).» Hill Stratégies, dans «Les arts et le bien-être individuel au Canada». «L alphabétisme a un impact direct et indirect sur la santé.» Irving Rootman, Barbara Ronson, dans «Literacy and health research in Canada: where have we been and where should we go?». «La bibliothérapie peut améliorer la communication et les comportements en plus de réduire l agressivité des enfants aux prises avec des handicaps sociaux.» (Auteur non précisé), dans «Reading books to your kids can help them deal with social struggles», Business Standard, le 13 août _1.html La lecture diminue le stress «Il a été prouvé que lire : A 68 % plus d efficacité que d écouter de la musique pour réduire les niveaux de stress; A 100 % plus d efficacité que de boire une tasse de thé; A 300 % plus d efficacité que d aller marcher et Et a 700 % plus d efficacité que de jouer à des jeux vidéo. Lire pendant aussi peu que 6 minutes suffit à réduire les niveaux de stress de 60 % en ralentissant le rythme cardiaque, en diminuant la tension musculaire et en changeant l état d esprit.» Dr. David Lewis, dans «Galaxy Stress Research», Mindlab International, Université du Sussex (2009). scheme-evidence-base.html La lecture diminue l incidence de la démence «Notre étude démontre que le fait de lire davantage, de s adonner davantage à des passe-temps et de consacrer plus de temps à la lecture chaque semaine est associé à un plus faible risque d apparition subséquente de démence.» Tiffany Hughes, Chung-Chou H. Chang, Joni Vander Bilt et Mary Ganguli, dans «Engagement in reading and hobbies and risk of incident dementia». La lecture comporte des avantages cognitifs «La lecture a des impacts cognitifs qui vont au-delà de la tâche immédiate qui consiste à dégager le sens d un passage donné le vocabulaire, l intelligence verbale, les connaissances générales et le savoir déclaratif...» Annie Cunningham et Keith Stanovich, dans «What Reading Does for the Mind». unningham-what%20reading%20does%20for%20the%20mind.pdf La lecture est une des clés de la réussite future :

4 «Améliorer la lecture chez les élèves [ ] a un impact considérable sur les possibilités qui s offriront à eux plus tard dans la vie. [ ] Leurs niveaux d intérêt et leurs attitudes à l égard de la lecture, le temps qu ils y consacrent dans leurs temps libres et la diversité des ouvrages qu ils lisent sont intimement liés à leurs compétences en lecture. De plus [ ] les adolescents de 15 ans dont les parents ont le statut professionnel le plus faible, mais qui lisent beaucoup, obtiennent généralement des notes plus élevées en lecture au test PISA que les élèves dont les parents ont un statut professionnel élevé ou moyen, mais qui rapportent lire très peu. Cela laisse entendre qu une des façons les plus efficaces de susciter des changements sociaux pourrait être de trouver des moyens de donner le goût de la lecture aux élèves.» Organisation de coopération et de développement économiques. Irwin Kirsch, John de Jong, Dominique Lafontaine, Joy McQueen, Juliette Mendelovits et Christian Monseur, dans «Reading for Change: Performance and Engagement Across Countries», Organisation de coopération et de développement économiques. «Selon une nouvelle recherche de l Institute of Education (IOE), les enfants qui lisent pour le plaisir sont susceptibles d avoir de bien meilleurs résultats scolaires que leurs camarades. L étude de l IOE, qui est considérée comme la première étude à se pencher sur l effet de la lecture pour le plaisir sur le développement cognitif au fil du temps, a révélé que les enfants qui lisent pour le plaisir font plus de progrès en mathématiques, en vocabulaire et en orthographe de 10 et 16 ans que ceux qui lisent rarement.» Claire Battye et Meghan Rainsberry, «Reading for pleasure puts children ahead in the classroom, study finds». Les lecteurs ont des revenus plus élevés «Les gens qui ont un niveau de littératie plus élevé ont plus tendance à occuper un emploi, ils travaillent un plus grand nombre de semaines par année et ils gagnent un salaire plus élevé que ceux dont le niveau d alphabétisation est moins élevé.» Irwin S. Kirsch, Anne Jungeblut, Lynn Jenkins et Andrew Kolstad, dans «Adult Literacy in America». LA LECTURE AU CANADA : Où en sommes-nous? «Le pourcentage d élèves ontariens de 3 e année qui disent aimer lire a chuté de 76 % en à 50 % en Le nombre d élèves de 6 e année qui aiment lire est tombé de 65 % à 50 % au cours de la même période.» Dans Reading enjoyment on the decline in Ontario Schools, People for Education, le 9 janvier «Un peu plus de la moitié des ménages canadiens sondés n avaient pas dépensé d argent sur des livres.» Hill, K. (2005). Who buys books in Canada? A statistical analysis based on household spending data, Statistical Insights on the Arts, 3 (4). «Le pourcentage de Canadiens qui rapportent avoir lu un livre canadien a chuté de 41 % en 2002 à 24 % en 2012.»

5 Sarah Tutty, dans «What Canadians Think about Canadian Books», Booknet Canada, le 24 avril «Un instantané [...] de l utilisation des bibliothèques au Canada en 2010, dernière année où des données sont disponibles, révèle les tendances qui suivent en ce qui concerne l utilisation : 360 millions de visites ont été faites en personne dans les bibliothèques de partout au Canada; 590 millions de publications ont été empruntées; 61 % de l ensemble des Canadiens sont membres d une bibliothèque publique.» Alvin M. Scrader et Michael R. Brundin, National Statistic and Values Profile of Canadian Libraries. «Au Canada, les bibliothèques fonctionnent avec 28 cents par jour par Canadien, ou encore 104 $ par année par Canadien.» - Alvin M. Scrader et Michael R. Brundin, National Statistic and Values Profile of Canadian Libraries. «Seules 37 % des collectivités des Premières Nations de l Ontario possèdent des bibliothèques publiques. Elles sont en moyenne ouvertes 29 heures par semaine et, dans 97 % des cas, un seul bibliothécaire y travaille (habituellement à temps partiel).» Rapport annuel 2011 de la Fédération des bibliothèques publiques de l Ontario. «La triste réalité, c est que près d un adulte canadien sur deux n atteint pas le niveau d alphabétisation souhaité en anglais ou en français.» Craig Alexander, Premier vice-président et économiste en chef, Banque TD, «Don't Take Literacy for Granted». «Un peu plus de 60 % des Canadiens autochtones ne possèdent pas le degré d alphabétisme nécessaire pour participer pleinement à l économie du savoir d aujourd hui. Le seuil, soit le niveau 3, équivaut au diplôme d études secondaires. Autrement dit, 60 % des Autochtones sont incapables de comprendre et d utiliser l information qui les entoure pour améliorer leurs conditions de vie et celles de leur famille. Fait préoccupant, cette proportion est supérieure de 10 % à celle enregistrée chez les adultes canadiens.» Sonya Gulati, économiste principale à la Banque TD, dans Literacy Matters: Unlocking the Literacy Potential of Aboriginal Peoples in Canada, le 20 juin Canada_ExecutiveSummary_french.pdf «Les élèves qui disent aimer lire obtiennent 54 points de plus [aux tests de lecture normalisés du PIRLS] que les élèves qui n aiment pas lire.» PIRLS "«Les enfants des parents qui disent aimer lire obtiennent 36 points de plus [aux tests de lecture normalisés du PIRLS] que ceux dont les parents n aiment pas lire.»

6 Qu est-ce qui fonctionne? La fréquentation de la bibliothèque est associée à un accroissement de 16 % «de la probabilité qu un enfant fasse plus de devoirs que la moyenne de ses camarades, et à une diminution presque équivalente de la probabilité qu il ait une mauvaise conduite.» -- Rachana Bhatt, «The Impact of Public Library Use on Reading, Television, and Academic Outcomes», Journal of Urban Economics 62, 8, p «Les enfants qui lisent pour le plaisir sont susceptibles d avoir de bien meilleurs résultats scolaires que leurs camarades qui ne lisent pas. Les chercheurs ont trouvé une corrélation directe entre le fait de lire pour le plaisir et de réaliser de meilleurs progrès en mathématiques, en vocabulaire ainsi qu en orthographe de 10 à 16 ans. Les chercheurs notent que la plus forte corrélation associe le fait de lire pour le plaisir avec le développement du vocabulaire, bien que la lecture aide les enfants à absorber et à comprendre du nouveau matériel qui leur permettra d exceller dans toutes les disciplines scolaires. Par ailleurs, les chercheurs ont découvert que le fait de lire pour le plaisir est plus important pour le développement cognitif des enfants de 10 à 16 ans que le niveau de scolarité de leurs parents. L effet combiné de lire des livres souvent, de fréquenter régulièrement la bibliothèque et de lire le journal était quatre fois plus important sur le progrès des enfants de 16 ans que l avantage qu ils tiraient du fait qu un de leurs parents possède un diplôme.» Claire Battye et Meghan Rainsberry dans «Reading for Pleasure puts Children Ahead in the Classroom, Study Finds», Institute of Education: University of London.. «94 % des parents disent que les bibliothèques sont importantes pour leurs enfants; 79 % disent qu elles sont très importantes. 84 % des parents disent que l accès à la bibliothèque inculque l amour de la lecture et des livres à leurs enfants. 81 % des parents disent que les bibliothèques sont importantes parce qu elles fournissent à leurs enfants de l information et des ressources qui ne sont pas disponibles à la maison.» Carolyn Miller, Katheryn Zickuhr et Kristen Purcell. «Parents, Children, Libraries and Reading: Summary of Findings». «Nos résultats démontrent que les élèves de troisième année qui ont participé à des programmes de lecture d été ont obtenu une meilleure note aux tests de lecture au début de la quatrième année et n ont pas subi de perte d apprentissage durant l été. Ils ont également obtenu de meilleures notes aux post-tests que les élèves qui n avaient pas participé à ces programmes. [ ] Les élèves qui ont participé à des programmes de lecture d été ont entamé l année scolaire suivante avec une attitude positive face à la lecture, ils étaient plus sûrs d eux en classe, ils lisaient au-delà des exigences et ils percevaient la lecture comme quelque chose d important.» Carole Fiore et Susan Roman, «Summer Reading Programs Boost Student Achievement, Study Says», School Library Journal, le 1 er novembre «Les Canadiens aiment beaucoup leurs bibliothèques publiques. Les bibliothèques publiques de l Ontario ont plus de titulaires de cartes que VISA, elles traitent plus de documents que FedEx et elles ont plus de succursales que McDonald s. Chaque année, les bibliothèques publiques de

7 l Ontario reçoivent 72,3 millions de visites en personne, soit 3 fois plus que la fréquentation annuelle de l ensemble des matchs de hockey de la LNH qui sont disputés en Amérique du Nord.» Rapport annuel 2011 de la Fédération des bibliothèques publiques de l Ontario. «Pour les enfants et les jeunes, les bibliothèques scolaires sont une porte d entrée pour en apprendre plus sur le monde. Par définition, ce sont des lieux où les élèves peuvent explorer et développer leurs propres intérêts, nourrir un amour pour la lecture et acquérir des aptitudes en enquête et en recherche [ ]. En Ontario, le rôle des bibliothèques scolaires semble de moins en moins valorisé. Cette année, seulement 56 % des écoles élémentaires ont un enseignantbibliothécaire (dont quatre-vingts pour cent travaillent à temps partiel), et cette proportion a reculé de façon constante depuis (80 %). Le pourcentage est plus élevé (66 %) dans les écoles secondaires, où les élèves font plus de travaux individuels, mais il est en baisse par rapport au pourcentage enregistré il y a dix ans (78 %). Les élèves des collectivités et des écoles de plus petite taille sont beaucoup moins susceptibles de fréquenter une école où travaillent des enseignantsbibliothécaires. À peine 19 % des écoles élémentaires de l Est de l Ontario et 10 % des écoles élémentaires du Nord de l Ontario ont des enseignants-bibliothécaires.» -- School Libraries & Information Literacy, from the People for Education Annual Report on Ontario's Publicly Funded Schools. Dans Towards Sustaining & Encouraging Reading in Canada Society de Sharon Murphy «De nombreuses études indiquent qu un environnement familial qui favorise la lecture est un facteur important dans le développement de la lecture comme loisir. De plus, il est très courant que plusieurs habitudes de lecture prises durant l enfance durent toute la vie.» (p. 33) «La recherche démontre que le choix, la maîtrise et l adoption de la lecture comme activité sociale sont essentiels pour bâtir une nation où les gens aiment lire et non pas une nation où les gens sont capables de lire.» (p 46) «Même si la lecture est généralement considérée comme une activité solitaire, lire et faire partie d un groupe de personnes qui lisent un auteur ou une collection de livres en particulier procure des avantages sociaux directs grâce à l interaction sociale.» (p. 17) «Les jeunes en particulier indiquent que l importance de travailler en groupe est un élément clé pour encourager la lecture.» (p. 19)

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

Étude nationale sur les besoins des clients

Étude nationale sur les besoins des clients Étude nationale sur les besoins des clients Rapport sommaire Canadian Legal Information Institute Institut canadien d information juridique Octobre 2012 CorbinPartners Inc. 2012 Contexte et méthodologie

Plus en détail

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sommaire exécutif Préparé pour le ministère du Patrimoine canadien 4 septembre 2012 Date d attribution

Plus en détail

Comment va la vie en France?

Comment va la vie en France? Comment va la vie en France? L Initiative du vivre mieux, lancée en 2011, se concentre sur les aspects de la vie qui importent aux gens et qui ont un impact sur leur qualité de vie. L Initiative comprend

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Introduction Des employés engagés et productifs ont à cœur la réussite de leur employeur. Par leur attitude et leur confiance en eux,

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Repenser notre façon d aborder les problèmes de poids : s inspirer d un nouveau paradigme. Fannie Dagenais, Dt.P., M.Sc.

Repenser notre façon d aborder les problèmes de poids : s inspirer d un nouveau paradigme. Fannie Dagenais, Dt.P., M.Sc. Repenser notre façon d aborder les problèmes de poids : s inspirer d un nouveau paradigme Fannie Dagenais, Dt.P., M.Sc. Un problème de santé publique inquiétant Au Québec: 73 % des femmes veulent maigrir

Plus en détail

RÉSUMÉ DE RECHERCHE. Fondé sur un rapport de recherche préparé pour l IB par : Ling Tan et Yan Bibby, Australian Council for Educational Research

RÉSUMÉ DE RECHERCHE. Fondé sur un rapport de recherche préparé pour l IB par : Ling Tan et Yan Bibby, Australian Council for Educational Research RÉSUMÉ DE RECHERCHE Comparaison des résultats d élèves issus ou non d établissements dispensant les programmes de l IB au programme ISA d évaluation des écoles internationales, et au questionnaire sur

Plus en détail

Etude MIKE - Abstract

Etude MIKE - Abstract www.zhaw.ch/psychologie Etude MIKE - Abstract L étude MIKE a examiné de manière représentative le comportement en matière d utilisation des médias des enfants en âge d aller à l école primaire vivant en

Plus en détail

AAnnexe A. Détails sur les programmes d éducation des adultes et les services connexes en Ontario

AAnnexe A. Détails sur les programmes d éducation des adultes et les services connexes en Ontario AAnnexe A Détails sur les programmes d éducation des adultes et les services connexes en Ontario 60 L Ontario apprend : Le renforcement de notre système d éducation des adultes En juin 2004, de l information

Plus en détail

Fiche entreprise : E10

Fiche entreprise : E10 Fiche entreprise : E10 FONCTION ET CARACTÉRISTIQUES / PERSONNE INTERVIEWÉE La personne interviewée est le directeur de la mutuelle de formation 1 dans le secteur des entreprises adaptées dont 95 % gèrent

Plus en détail

MOBILISATION, ACCUEIL, ET SOUTIEN DES JEUNES BÉNÉVOLES ÂGÉS ENTRE 15 ET 19 ANS Julie Fortier, Université du Québec à Trois-Rivières

MOBILISATION, ACCUEIL, ET SOUTIEN DES JEUNES BÉNÉVOLES ÂGÉS ENTRE 15 ET 19 ANS Julie Fortier, Université du Québec à Trois-Rivières MOBILISATION, ACCUEIL, ET SOUTIEN DES JEUNES BÉNÉVOLES ÂGÉS ENTRE 15 ET 19 ANS Julie Fortier, Université du Québec à Trois-Rivières Introduction De tous les champs où oeuvrent les bénévoles, ceux du loisir

Plus en détail

ÉTUDE SPÉCIALE. TD Economics DON DE BIENFAISANCE AU CANADA COMBLER L ÉCART

ÉTUDE SPÉCIALE. TD Economics DON DE BIENFAISANCE AU CANADA COMBLER L ÉCART ÉTUDE SPÉCIALE TD Economics DON DE BIENFAISANCE AU CANADA COMBLER L ÉCART Faits saillants En 13, les Canadiens ont continué de donner généreusement à des organismes de bienfaisance : leurs dons ont totalisé

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Bien-être des élèves Cadre de recherche

Bien-être des élèves Cadre de recherche Bien-être des élèves Cadre de recherche Introduction Ces dernières années, on s intéresse de plus en plus à l importance de mesurer le bien-être des enfants et d en assurer le suivi (Ben-Arieh, 2006).

Plus en détail

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

environics research group

environics research group environics research group Sommaire Sondage en ligne sur les perceptions du public concernant le développement de carrière et le milieu de travail Janvier 2011 Préparé pour : Parrainé en partie par : 33,

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

Translated by: R. Gagnon, Gatineau, Canada.

Translated by: R. Gagnon, Gatineau, Canada. Submitted on: 18.08.2015 Des cours de technologie pour les personnes âgées: créer un environnement où les personnes âgées peuvent développer les compétences technologiques permettant de s impliquer activement

Plus en détail

LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU XXI E SIÈCLE : AU-DELÀ DU PRÊT DE LIVRES

LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU XXI E SIÈCLE : AU-DELÀ DU PRÊT DE LIVRES PLAN DE LA PRÉSENTATION Bref historique des bibliothèques publiques québécoises Quelques comparaisons au fil du temps La bibliothèque du XXIe siècle Le troisième lieu Le Learning Center Le FabLab LA BIBLIOTHÈQUE

Plus en détail

Responsabilité légale : transport scolaire actif Rédigé par Doug Wyseman, Municipal Risk Services Limited avril 2010

Responsabilité légale : transport scolaire actif Rédigé par Doug Wyseman, Municipal Risk Services Limited avril 2010 Responsabilité légale : transport scolaire actif Rédigé par Doug Wyseman, Municipal Risk Services Limited avril 2010 Bien qu il y ait unanimité sur les bienfaits considérables des programmes de transport

Plus en détail

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 %

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % 4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % Prévenir le jeu excessif chez les adolescents C est toujours gagnant! Pourquoi ce dépliant? [ ] Le rôle des parents est déterminant dans la prévention du jeu excessif

Plus en détail

Coup d oeil sur. Le langage. Votre bébé apprend à parler

Coup d oeil sur. Le langage. Votre bébé apprend à parler Coup d oeil sur Le langage Votre bébé apprend à parler Le langage Que savons-nous? À sa naissance, votre bébé est déjà prêt à apprendre à parler! Son cerveau lui permet déjà de découvrir les sons, les

Plus en détail

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Communauté locale de la Vallée de la Missisquoi Nord MRC de Memphrémagog Ce que les chiffres

Plus en détail

Auteure : Natalie Poulin-Lehoux

Auteure : Natalie Poulin-Lehoux Édition Centre FORA 432, avenue Westmount, unité H Sudbury (Ontario) P3A 5Z8 Information : 705-524-3672 Télécopieur : 705-524-8535 Commandes : cranger@centrefora.on.ca Site Web : www.centrefora.on.ca Auteure

Plus en détail

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE Ce qui définit «le changement» préscolaire primaire secondaire Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005-05-00511 ISBN 2-550-45274-7 (version

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Questionnaire pour les parents

Questionnaire pour les parents 6 Questionnaire pour Nom de l enfant: Rempli par: Date: 1. Comment évaluez-vous le développement de votre enfant? Avez-vous remarqué quelque chose de particulier? Comment situez-vous le développement de

Plus en détail

Sondage sur l endettement et la retraite mené pour le compte de la Banque Manuvie

Sondage sur l endettement et la retraite mené pour le compte de la Banque Manuvie Sondage sur l endettement et la retraite mené pour le compte de la Banque Manuvie 15 mai 2012 #dettes #retraite Le sondage Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès

Plus en détail

Grâce à l investissement

Grâce à l investissement Appuyer la prospérité économique Grâce à l investissement Mémoire de l ACCC au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire préparé par : Association des collèges communautaires du

Plus en détail

PIERRE MARTELL PRéSIDENT MARTELL HOME BUILDERS

PIERRE MARTELL PRéSIDENT MARTELL HOME BUILDERS 2012 Indice BDC de la nouvelle activité entrepreneuriale PIERRE MARTELL PRéSIDENT MARTELL HOME BUILDERS Résumé --------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV)

Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV) Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV) Livre numérique et terminaux de lecture, quels usages? note d analyse Dans le cadre de la mission légale d observation des utilisations licites et

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

La littératie numérique est-elle vraiment une littératie? Pour quelle raison se soucie-t-on de la définition de la littératie numérique?

La littératie numérique est-elle vraiment une littératie? Pour quelle raison se soucie-t-on de la définition de la littératie numérique? Tiré de Adult Literacy Education, un article de blogue écrit par David J. Rosen, D.Ed. http://davidjrosen.wordpress.com/2013/01 TEACH Magazine, disponible en version imprimée et numérique, est la plus

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

Sondage de fin d études secondaires 2010

Sondage de fin d études secondaires 2010 Sondage de fin d études secondaires 2010 Qu est-ce que t en penses? Secteur francophone Ministère de l Éducation Le Sondage de fin d études secondaires 2010 Qu est-ce que t en penses? se trouve sur le

Plus en détail

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Communiqué de presse Rolle, le 13.11.13 L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Education 4 Peace, Fondation Suisse basée à Rolle, en collaboration avec l UEFA, publie le premier

Plus en détail

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Par Jean Lock Kunz et Spyridoula Tsoukalas Conseil canadien de développement

Plus en détail

PRET DE LISEUSES EN BIBLIOTHEQUE Les principaux enseignements de l expérimentation

PRET DE LISEUSES EN BIBLIOTHEQUE Les principaux enseignements de l expérimentation PRET DE LISEUSES EN BIBLIOTHEQUE Les principaux enseignements de l expérimentation CARACTERISTIQUES DU PROJET DE PRET DE LISEUSES Les partenaires : la BDY, bibliothèques des Yvelines, le MOTif, observatoire

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice!

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! L aide d aujourd hui. L espoir de demain... MD Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! Ce qu il faut savoir sur la santé du cerveau, l Alzheimer et les maladies apparentées Votre cerveau

Plus en détail

L influence de la musique sur les capacités cognitives et les apprentissages des élèves en maternelle et au cours préparatoire

L influence de la musique sur les capacités cognitives et les apprentissages des élèves en maternelle et au cours préparatoire L influence de la musique sur les capacités cognitives et les apprentissages des élèves en maternelle et au cours préparatoire Note de synthèse Juillet 2012 Aurélie Lecoq et Bruno Suchaut IREDU-CNRS et

Plus en détail

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET

C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET C H A P I T R E 7.4 UTILISATION D INTERNET Dans une société de l information, l accès à un ordinateur et à une connexion Internet à faible coût apparaît de première importance pour toutes les couches de

Plus en détail

Climat scolaire. Marc Thiébaud. mars 2005

Climat scolaire. Marc Thiébaud. mars 2005 Climat scolaire mars 2005 Le climat d école La notion de climat scolaire renvoie à la qualité de vie et de communication perçue au sein de l école. On peut considérer que le climat d une école correspond

Plus en détail

Littératie financière : un investissement dans l avenir

Littératie financière : un investissement dans l avenir Littératie financière : un investissement dans l avenir Allocution de Terry Campbell Président Association des banquiers canadiens Prononcée devant La Conférence de Montréal Le 12 juin 2012 Montréal SEUL

Plus en détail

Plus de un propriétaire canadien sur trois du groupe d âge des 30 à 39 ans ne sait pas que les taux d intérêt n ont presque jamais été aussi bas.

Plus de un propriétaire canadien sur trois du groupe d âge des 30 à 39 ans ne sait pas que les taux d intérêt n ont presque jamais été aussi bas. Pour publication immédiate Le 12 septembre 2011 Connaissances limitées en matière de finances : un obstacle au remboursement des dettes Selon un sondage sur l endettement mené pour la Banque Manuvie du

Plus en détail

PROJET D'ÉTABLISSEMENT

PROJET D'ÉTABLISSEMENT PROJET D'ÉTABLISSEMENT Une école qui apprend à vivre ensemble Le projet d établissement est issu de la réflexion collective des enseignants afin de respecter les projets éducatif et pédagogique définis

Plus en détail

Études canadiennes et mondiales

Études canadiennes et mondiales 2013 Le curriculum de l Ontario 9 e et 10 e année RÉVISÉ Études canadiennes et mondiales GÉOGRAPHIE HISTOIRE CIVISME (POLITIQUE) La Fonction publique de l Ontario s efforce de faire preuve de leadership

Plus en détail

LES ÉLÈVES INSCRITS EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET LEURS BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN À LA PERSÉVÉRANCE ET À LA RÉUSSITE. QUI SONT-ILS VRAIMENT?

LES ÉLÈVES INSCRITS EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET LEURS BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN À LA PERSÉVÉRANCE ET À LA RÉUSSITE. QUI SONT-ILS VRAIMENT? LES ÉLÈVES INSCRITS EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET LEURS BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN À LA PERSÉVÉRANCE ET À LA RÉUSSITE. QUI SONT-ILS VRAIMENT? Élisabeth Mazalon et Sylvain Bourdon Université de Sherbrooke

Plus en détail

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B.

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. Dates importantes 13 janvier: Réunion de l APÉ (19h, bibliothèque de l école) 14, 21, 28 janvier: Dîners chauds 14, 28 janvier: Bouts de choux

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LE CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

QUEL EXEMPLE DONNEZ-VOUS À VOS ENFANTS?

QUEL EXEMPLE DONNEZ-VOUS À VOS ENFANTS? manifester d intérêt à l égard de l argent. Vous devez donc faire en sorte que le sujet soit pertinent pour eux, en profitant des moments propices offerts par la vie quotidienne. Vous n avez pas à prévoir

Plus en détail

Société canadienne de psychologie

Société canadienne de psychologie Société canadienne de psychologie LIGNES DIRECTRICES CONCERNANT LA PRATIQUE NON DISCRIMINATOIRE Sharon Crozier, Ph.D., Susan Harris, B. Sc. O.T. Carolyn Larse, Ph.D., Jean Pettifor, Ph.D. Lynn Sloane,

Plus en détail

Option Internationale du Baccalauréat (OIB), France Version britannique

Option Internationale du Baccalauréat (OIB), France Version britannique Option Internationale du Baccalauréat (OIB), France Version britannique Qu est ce que l OIB (version britannique)? La version britannique de l OIB fait partie intégrante d un examen franco-britannique

Plus en détail

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation PROFILS DES ELEVES Difficultés d ordre méthodologique et d organisation Les élèves commencent les exercices avant d avoir vu la leçon; ils ne savent pas utiliser efficacement les manuels. Ils ne se rendent

Plus en détail

Avril 2014. Atteindre l excellence Une vision renouvelée de l éducation en Ontario

Avril 2014. Atteindre l excellence Une vision renouvelée de l éducation en Ontario Avril 2014 Atteindre l excellence Une vision renouvelée de l éducation en Ontario «Nous rêvons... d un système qui laisse voir aux élèves un avenir à la hauteur de leur vision, où les choix de carrière

Plus en détail

L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public

L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public L expérience des services financiers et la connaissance de l ACFC - le point de vue du public 5R000-040048/001/CY Présenté à : L Agence de la consommation en matière financière du Canada 24 mars 2005 Table

Plus en détail

pour définir la formation de base des adultes au Québec

pour définir la formation de base des adultes au Québec Au Québec, les apprentissages sanctionnés d'une part par le diplôme d'études secondaires et d'autre part par le diplôme d'études professionnelles constituent la norme sociale de référence État de la formation

Plus en détail

Communauté. Découverte. Collaboration. Plan stratégique de la Bibliothèque publique de Winnipeg

Communauté. Découverte. Collaboration. Plan stratégique de la Bibliothèque publique de Winnipeg Communauté. Découverte. Collaboration. Plan stratégique de la Bibliothèque publique de Winnipeg 2015-2020 Message du directeur Nous sommes heureux de présenter le Plan stratégique de 2015-2020 de la Bibliothèque

Plus en détail

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Déclaration finale de la Réunion mondiale sur l EPT 2014 Accord de Mascate Préambule 1. Nous, ministres, chefs de délégations,

Plus en détail

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU L I V R E B L A N C En collaboration avec RÉSUMÉ 2 Ce livre blanc repose sur une étude commandée par Karma Gaming et réalisée par Gaming Insights Group. Les données viennent

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 Carol Campbell, Ann Lieberman et Anna Yashkina avec Nathalie Carrier, Sofya Malik et Jacqueline

Plus en détail

L heure est venue de passer à l action pour aider les enfants de l Ontario

L heure est venue de passer à l action pour aider les enfants de l Ontario L heure est venue de passer à l action pour aider les enfants de l Ontario Les élèves du 21e siècle utilisent encore un programmecadre d Éducation physique et santé élaboré au 20e siècle et cela nuit à

Plus en détail

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Le 6 décembre 2011 #dettes #hypothèque Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement Waterloo Les résultats du plus

Plus en détail

La bonne gouvernance et le leadership du conseil d administration Favoriser et maintenir la confiance. ACCAU 2015 Montréal Sheila A. Brown, Ph. D.

La bonne gouvernance et le leadership du conseil d administration Favoriser et maintenir la confiance. ACCAU 2015 Montréal Sheila A. Brown, Ph. D. La bonne gouvernance et le leadership du conseil d administration Favoriser et maintenir la confiance ACCAU 2015 Montréal Sheila A. Brown, Ph. D. Plan de la présentation 1. La définition de la confiance

Plus en détail

Assurer la compétence des juristes

Assurer la compétence des juristes BARREAU DU HAUT -CANADA Assurer la compétence des juristes The Law Society of Upper Canada LET RIGHT PREVAIL Barreau du Haut-Canada La Loi sur le Barreau exige du Barreau qu il veille à ce que la population

Plus en détail

Le domaine point-ca est le meilleur choix pour toute entreprise canadienne qui veut établir une présence en ligne

Le domaine point-ca est le meilleur choix pour toute entreprise canadienne qui veut établir une présence en ligne 60 Secondes dans la vie de L ACEI, Rapport annuel 2008-2009 Le domaine point-ca est le meilleur choix pour toute entreprise canadienne qui veut établir une présence en ligne Plus de 1,2 millions de noms

Plus en détail

le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee)

le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee) le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee) Qu est-ce que le cycle de certification des ÉcoÉcoles émérites? Le CCEE est un cycle de certification de deux ans, soit une année d engagement et

Plus en détail

METTRE LE NUMÉRIQUE AU SERVICE D UN NOUVEAU MODÈLE DE BIBLIOTHÈQUE

METTRE LE NUMÉRIQUE AU SERVICE D UN NOUVEAU MODÈLE DE BIBLIOTHÈQUE 1 METTRE LE NUMÉRIQUE AU SERVICE D UN NOUVEAU MODÈLE DE BIBLIOTHÈQUE Architectures Numériques d'informations. Usages, Contenus et Technologies. Paris, 2 juillet 2010 L emprunteur se fait rare 2 Evolution

Plus en détail

Seuls 37 % des. investisseurs sont. confiants sur. leur capacité. à financer une. retraite confortable.

Seuls 37 % des. investisseurs sont. confiants sur. leur capacité. à financer une. retraite confortable. «Seuls 37 % des investisseurs sont confiants sur leur capacité à financer une retraite confortable.» WHY BLACKROCK BlackRock helps millions of people, as well as the world s largest institutions and governments,

Plus en détail

Les bénéfices de l investissement dans l infrastructure. Le 1 er novembre 2011. Un énoncé de position de l AFIC

Les bénéfices de l investissement dans l infrastructure. Le 1 er novembre 2011. Un énoncé de position de l AFIC Les bénéfices de l investissement dans l infrastructure Un énoncé de position de l AFIC Résumé L infrastructure est un investissement pas une dépense. C est un investissement dans la prospérité économique,

Plus en détail

Maîtrise en administration des affaires Éducation permanente et Faculté d administration

Maîtrise en administration des affaires Éducation permanente et Faculté d administration Maîtrise en administration des affaires Éducation permanente et Faculté d administration Atteignez de nouveaux sommets! www.umoncton.ca/mbaenligne Atteignez de nouveaux sommets! Souhaitez-vous occuper

Plus en détail

En cliquant sur les liens, vous aurez accès aux informations pertinentes en liens avec l ouvrage en questions : résumé, prix, etc.

En cliquant sur les liens, vous aurez accès aux informations pertinentes en liens avec l ouvrage en questions : résumé, prix, etc. Les bibliothèques de la CSRS Le coin des enseignants Ces ressources, particulièrement intéressantes à exploiter en classe, vous permettront d intégrer quotidiennement la lecture et la bibliothèque dans

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE Croix Bleue du Québec CanAssistance 550, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3A 3S3 Tél. : 514 286-8329 www.croixbleue.

DESCRIPTION DE POSTE Croix Bleue du Québec CanAssistance 550, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3A 3S3 Tél. : 514 286-8329 www.croixbleue. , bureau 2000 DESCRIPTION DE POSTE Croix Bleue du Québec CanAssistance 550, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3A 3S3 Tél. : 514 286-8329 www.croixbleue.ca Titre du poste Lieu du poste Supérieur immédiat

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

Littératie financière pour jeunes Ce que vous devez savoir

Littératie financière pour jeunes Ce que vous devez savoir 06 Littératie financière pour jeunes Ce que vous devez savoir La littératie financière est essentielle dans la vie. Les jeunes qui ont acquis une compréhension de l argent dès leur jeune âge seront mieux

Plus en détail

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance FONDATION NATIONALE DE GERONTOLOGIE Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance La vieillesse est une étape de l existence pendant laquelle chacun poursuit

Plus en détail

Association des banquiers canadiens

Association des banquiers canadiens Association des banquiers canadiens Littératie financière : adolescents et parents Décembre 009 Données techniques Données techniques Le Strategic Counsel est heureux de présenter les résultats des deux

Plus en détail

Sources de revenu et autonomie des immigrants âgés au Canada SOMMAIRE

Sources de revenu et autonomie des immigrants âgés au Canada SOMMAIRE Sources de revenu et autonomie des immigrants âgés au Canada SOMMAIRE Préparé pour la Conférence économique 2005, Ottawa 10 mai 2005 Colleen Dempsey Recherche et statistiques stratégiques Citoyenneté et

Plus en détail

Site : www.dys35.fr - Email : contact@dys35.fr - Tél. 02.99.53.48.82. Conférence - Débat

Site : www.dys35.fr - Email : contact@dys35.fr - Tél. 02.99.53.48.82. Conférence - Débat Site : www.dys35.fr - Email : contact@dys35.fr - Tél. 02.99.53.48.82 Conférence - Débat Ecole et Troubles Spécifiques du Langage et des Apprentissages : Les pratiques au Canada, en Angleterre et en Belgique

Plus en détail

Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de l entreprise ainsi qu un avantage concurentiel.

Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de l entreprise ainsi qu un avantage concurentiel. un rapport des services d analyse de harvard business review L agilité de l entreprise dans le Cloud Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de

Plus en détail

Technologie 8 e année (ébauche)

Technologie 8 e année (ébauche) Conseil scolaire acadien provincial École secondaire du Sommet Élaboré par M. J. Saldaña T., BPhB, BEd, MSc Année scolaire 2011 2012 Technologie 8 e année (ébauche) DESCRIPTION DU COURS Pour réussir dans

Plus en détail

Homosexualité et milieu de travail

Homosexualité et milieu de travail Sondage d opinion auprès des Canadiens GAI ÉCOUTE ÉTUDE OMNIBUS PAN CANADIENNE Homosexualité et milieu de travail Mai 2006 Dossier : 12717-008 507, place d Armes, bureau 700, Montréal, Québec H2Y 2W8 Téléphone

Plus en détail

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise POUR Enrichir le QuEbec Mesures pour renforcer l action du Québec en matière d intégration des immigrants Affirmer les valeurs communes de la société québécoise Affirmer les valeurs communes de la société

Plus en détail

Comment répondre aux questions d un examen en droit qui sont basées sur des faits

Comment répondre aux questions d un examen en droit qui sont basées sur des faits Comment répondre aux questions d un examen en droit qui sont basées sur des faits Types de questions d examen Un examen en droit peut comporter plusieurs types de questions : à réponse courte, à développement,

Plus en détail

AIDE À LA RÉUSSITE SE RÉALISER PLEINEMENT

AIDE À LA RÉUSSITE SE RÉALISER PLEINEMENT AIDE À LA RÉUSSITE SE RÉALISER PLEINEMENT «Un enseignant ou une culture ne créent pas un être humain. On n implante pas en lui la capacité d aimer, d être curieux, de philosopher, de symboliser ou d être

Plus en détail

Comment la recherche en sciences humaines est-elle utilisée? Observations tirées du sondage du groupe d experts chargé de l examen des pratiques d

Comment la recherche en sciences humaines est-elle utilisée? Observations tirées du sondage du groupe d experts chargé de l examen des pratiques d Comment la recherche en sciences humaines est-elle utilisée? Observations tirées du sondage du groupe d experts chargé de l examen des pratiques d évaluation par les pairs du CRSH Où la recherche est-elle

Plus en détail

La rémunération des concepteurs. en théâtre au Québec. de 2004 à 2006

La rémunération des concepteurs. en théâtre au Québec. de 2004 à 2006 La rémunération des concepteurs en théâtre au Québec de 2004 à 2006 Conseil québécois du théâtre - novembre 2007 Dans le cadre des travaux préparatoires des SECONDS ÉTATS GÉNÉRAUX DU THÉÂTRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

ICC INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS UNE APPROCHE QUI SOLLICITE L ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ

ICC INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS UNE APPROCHE QUI SOLLICITE L ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ ICC INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS UNE APPROCHE QUI SOLLICITE L ENSEMBLE DE LA COMMUNAUTÉ INTERVENTION COMMUNAUTAIRE COORDONNÉE CONTRE LA MALTRAITANCE DES AÎNÉS

Plus en détail

Test de reconnaissance des faux pas (version adulte)

Test de reconnaissance des faux pas (version adulte) Test de reconnaissance des faux pas (version adulte) Version originale V. Stone et S. Baron-Cohen http://www2.psy.uq.edu.au/~stone/faux_pas_recog_test.pdf Adapté et normalisé en français par X. Delbeuck

Plus en détail

Annexe 1 : Modèles de plans de transition

Annexe 1 : Modèles de plans de transition 35 Annexe 1 : Modèles de plans de transition Les quatre modèles de plans de transition ci-après sont fondés sur des cas fictifs, qui ont été conçus uniquement à titre d illustration. Les trois premiers

Plus en détail

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 Approuvé tel qu amendé par le conseil d établissement le 6 mai 2014. LE PORTRAIT DE NOTRE MILIEU L école Du Domaine est située dans le secteur Duberger de l arrondissement

Plus en détail

Les bibliothèques publiques, une institution de santé?

Les bibliothèques publiques, une institution de santé? Les bibliothèques publiques, une institution de santé? F O R U M D E S B I B L I O T H È Q U E S D E M O N T R É A L M A R I E - F R A N C E R A Y N A U L T N O V E M B R E 2 0 1 3 Plan de la présentation

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans

Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans Ginette Hébert formatrice en petite enfance AFÉSÉO FORUM 2012 Cette formation s appuie sur mon expérience d accompagnement d éducatrices

Plus en détail