2. Unités de bases Masse. Calculs infirmiers. Conversion de masse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2. Unités de bases Masse. Calculs infirmiers. Conversion de masse"

Transcription

1 Manipulations des unités 2. Unités de bases 2.1. Masse Le poids est la «masse d un corps». On parlera donc de la surveillance du poids d une personne. On pourrait surveiller la masse d une personne, mais le terme «masse», signifiant également «quantité de matière», revêt un côté péjoratif [a]. On parlera de masse pour étudier les quantités de matières et de produits actifs présentes dans les calculs de doses. a L'unité de masse est le kilogramme, symbole «kg». C est la masse du prototype en platine iridié déposé au Bureau International des Poids et Mesures. On trouve des unités dérivées comme la tonne, symbole «t», 1 t = 10 3 kg. Conversion : Le kilogramme (kg) se décline en : hg, hectogramme ; dag, décagramme ; g, gramme ; dg, décigramme ; cg, centigramme ; mg, milligramme ; μg, microgramme. On utilise le tableau de conversion ci-contre [b]. Exemple : placez les chiffres de votre nombre dans la grille b de conversion et placez la virgule selon l unité choisie. 7, kg 7836, g μg Dans votre pratique infirmière, on retrouvera essentiellement des mesures en kilogrammes, en grammes, en milligrammes et en microgrammes. Calculs infirmiers Fiche d application Conversion de masse Question Calculez la masse totale, exprimée en grammes, du mélange composé de : 3 kg de produit A, 250 g de produit B, μg de produit C et 62 dg de produit D. Réponse Il est impératif de transformer les différentes masses dans la même unité, le gramme, unité demandée pour exprimer le résultat. Produit A : 3 kg ou 3 x 10 3 g soit 3000 g. Produit B : 250 g. Produit C : μg soit μg soit d après le tableau de conversion, 4 g. Produit D : 62 dg soit 6,2 g. On réalise enfin l addition : ,2 = 3260,2 g. 83

2 Calculs de doses et de débits 2 e édition Entraînement : Conversion de masse Exercice n 1 Calculez la masse totale, exprimée en grammes, du mélange composé de : 3 dag de produit A, 250 g de produit B, μg de produit C et 62 mg de produit D. 3 dag ou 30 g. 250 g μg ou μg ou 0,4 g. 62 mg ou 0,062 g ,4 + 0,062 = 280,462 g. Exercice n 2 Calculez la masse totale, exprimée en grammes, du mélange composé de : 3 cg de produit A, 25 mg de produit B, 45 g de produit C et 62 dg de produit D. 3 cg ou 0,03 g. 25 mg ou 0,025 g. 45 g. 62 dg ou 6,2 g. 0,03 + 0, ,2 = 51,255 g. Exercice n 3 Calculez la masse totale, exprimée en kilogrammes, du mélange composé de : 3 dag de produit A, 25 mg de produit B, 450 g de produit C et 125 cg de produit D. 3 dag ou 0,03 kg. 25 mg ou 0, kg. 450 g ou 0,45 kg. 125 cg ou 0, ,03 + 0, ,45 + 0,00125 = 0, kg. Exercice n 4 Calculez la masse totale, exprimée en décigrammes, du mélange composé de : 30 dag de produit A, 8 dg de produit B, 45 g de produit C et 62 dg de produit D. 30 dag ou 3000 dg. 8 dg. 45 g ou 450 dg. 62 dg = 3520 dg. 84

3 Manipulations des unités Exercice n 5 Calculez la masse totale, exprimée en mg, du mélange composé de : 3 dg de produit A, 0,8 g de produit B, 150 μg de produit C et 6 cg de produit D. 3 dg ou 300 mg. 0,8 g ou 800 mg. 150 μg ou 0,15 mg. 6 cg ou 60 mg , = 1160,15 mg Longueur L'unité de longueur est le mètre, symbole «m». C est la longueur du trajet parcouru dans le vide par la lumière pendant 1/ de seconde. Conversion : Le mètre (m) se décline en : km, kilomètre ; hm, hectomètre ; dam, décamètre ; dm, décimètre ; cm, centimètre ; mm, millimètre ; μm, micromètre. On utilise le tableau de conversion ci-contre. Exemple : placez les chiffres de votre nombre dans la grille de conversion et placez la virgule selon l unité choisie. 7, km 7836, m μm Calculs infirmiers Fiche d application Conversion de longueur Question Calculez la longueur totale, exprimée en mètres, des longueurs suivantes additionnées : 2,5 m ; 75 mm ; 100 dm ; 1,5 km. Réponse Il est impératif de transformer les différentes longueurs dans la même unité, le mètre, unité demandée pour exprimer le résultat. 2,5 m. 75 mm soit 0,075 m. 100 dm soit 10 m. 1,5 km soit 1500 m. On réalise enfin l addition : 2,5 + 0, = 1512,575 m. 85

4 Calculs de doses et de débits 2 e édition Entraînement : Conversion de longueur Exercice n 1 Calculez la longueur totale, exprimée en mètres, des longueurs suivantes additionnées :15 dam ; 3 cm ; 4,5 m ; 10 mm. 15 dam soit 150 m. 3 cm soit 0,03 m. 4,5 m. 10 mm soit 0,01 m ,03 + 4,5 + 0,01 = 154,54 m. Exercice n 2 Calculez la longueur totale, exprimée en décamètres, des longueurs suivantes additionnées : 15 hm ; 3 m ; 4,5 cm ; 10 dm. 15 hm soit 150 dam. 3 m soit 0,3 dam. 4,5 cm soit 0,0045 dam. 10 dm soit 0,1 dam ,3 + 0, ,1 = 150,4045 dam. Exercice n 3 Calculez la longueur totale, exprimée en centimètres, des longueurs suivantes additionnées : 15 m ; 3d am ; 4,5 mm ; 10 dm. 15 m soit 1500 cm. 3 dam soit 3000 cm. 4,5 mm soit 0,45 cm. 10 dm soit 100 cm , = 4600,45 cm. Exercice n 4 Calculez la longueur totale, exprimée en décimètres, des longueurs suivantes additionnées : 15 m ; 3 cm ; 4,5 dm ; 1 hm. 15 m soit 150 dm. 3 cm soit 0,3 dm. 4,5 dm. 1 hm soit 1000 dm ,3 + 4, = 1154,8 dm. 86

5 Manipulations des unités Exercice n 5 Calculez la longueur totale, exprimée en millimètres, des longueurs suivantes additionnées : 15 cm ; 3 mm ; 4,5 μm ; 1 dm. 15 cm soit 150 mm. 3 mm. 4,5 μm soit 0,0045 mm. 1 dm soit 100 mm , = 253,0045 mm Temps Pour mesurer le temps on utilisera la seconde. La seconde est l unité de base : symbole «s». La seconde correspond à la durée de a périodes de la radiation correspondant à la transition entre les deux niveaux hyperfins de l état fondamental de l atome de césium 133. Le temps utilise un système sexagésimal, c est à dire de base 60. Une minute contient 60 secondes, une heure contient 60 minutes [a]. Le temps, notion infinie, permet de définir : des durées (espace de temps ), ex. : 10 minutes, 1jour et une heure ; un moment particulier dans le temps. Ex. : 1er janvier On peut effectuer des calculs sur des temps. Calculs infirmiers Conversion : La seconde (s) se décline en : min, minute ; h, heure ; j, jour ; 1/10 s, dixième de seconde ; 1/100 s, centième de seconde ; 1/1000 s, millième de seconde ; Le tableau de conversion ci-contre précise les coefficients utilisés pour passer d une unité à l autre [b]. b Conversion de durée Pour convertir une durée, on convertit chaque partie dans une unité commune, puis on additionne le tout. Attention à bien respecter les coefficients entre chaque unité : 1 jour ou 24 heures ; 1 heure ou 60 minutes ; 1 minute ou 60 secondes ; 1 seconde ou 10 dixièmes de secondes ; 87

6 Calculs de doses et de débits 2 e édition Remarques : 0,5 h ou ½ x 60 = 30 min ; 0,5 min ou ½ x 60 = 30 s ; 0,5 s ou ½ x 100 = 50 centièmes de secondes ; 30 min ou 30 : 60 = 0,5 h ; 45 s ou 45 : 60 = 0,75 min Il faudra parfois utiliser des fractions pour garder des résultats justes. Convertir 0,2 s en minutes. 0,2 s soit 0,2 :60 = 0,1 : 30=1 :300 = 1/300 min. Fiche d application Conversion de durée 1 Question Convertir 1j 3h 25min 45s en secondes (un jour, trois heures, vingt-cinq minutes, quarante cinq secondes). Réponse On transforme en secondes, l unité demandée, chaque élément : 1 j soit 1 x 24 = 24 h soit 24 x 60 = 1440 min soit 1440 x 60 = s ; 3 h soit 3 x 60 = 180 min soit 180 x 60 = s ; 25 min soit 25 x 60 = 1500 s ; 45 s. On additionne le tout : = s. Entraînement : Conversion de durée Exercice n 1 Convertir 2j 13h 12min 30s en minutes. Convertir ½j ½h 22min 15s en secondes. Convertir 5j 18h 30min 45s en heures. Exercice n 2 Exercice n 3 2 j soit 2 x 24 = 48 h soit 48 x 60 = 2880 min. 13 h soit 13 x 60 = 780 min. 12 min. 30 s soit 30 : 60 = 0,5 min ,5 = 3672,5 min. ½ j soit ½ x 24 = 12 h soit 12 x 60 = 720 min soit 720 x 60 = s. ½ h soit ½ x 60=30 min soit 30 x 60 = 1800 s. 22 min soit 22 x 60 = 1320 s. 15 s = s. 5 j soit 5 x 24 = 120 h. 18 h. 30 min soit 30 : 60 = 0,5 h. 45 s soit 45 : 60 = 0,75 min soit 0,75 : 60 = 0,0125 h ,5 + 0,0125 = 138,5125 h. 88

7 Manipulations des unités Convertir 1j 1h 1min 15s en secondes. Exercice n 4 1 j soit 1 x 24 = 24 h soit 24 x 60 = 1440 min soit 1440 x 60 = s. 1 h soit 1 x 60 = 60 min soit 60 x 60 = 3600 s. 1 min soit 1 x 60 = 60 s. 15 s = s. Convertir 2j 6h 36min en jours. Exercice n 5 2 j. 6 h soit 6 : 24 = 0,25 j. 36 min soit 36 : 60 = 0,6 h Soit 0,6/24 = 0,025 j ,25 + 0,025 = 2,275 j. Fiche d application Conversion de durée 2 Question Convertir s en jours, heures, minutes et secondes. Réponse La conversion est inversée par rapport à l exercice vu précédemment. On recherche dans le nombre donné le nombre de multiples et sous-multiples présents. Dans secondes combien trouve t-on de minutes? : 60 = 1645,75 soit 1645 min et 0,75 min. 0,75 min, c est 0,75 x 60 = 45 s soit 45 s. Il reste 1645 minutes à convertir. Dans 1645 minutes combien trouve t-on d heures? 1645 : 60 = 27, La difficulté est de retrouver des nombres entiers. Ici on peut écrire : 27 (partie entière de la division) x 60 = : 60 = ( ) : 60 = 1620 : : 60 = : minutes correspondent à 27 heures et 25/60 minutes. 25/60 minutes c est 25/60 x 60 = 25 minutes. Dans 27 heures combien trouve t-on de jours? 27 = soit 1 j et 3 h. Au final : s s écrit 1j 3h 25min 45s. Calculs infirmiers Convertir 2,275 j en jours, heures et minutes. Exercice n 1 Dans 2,275 j combien de jours? 2 j et 0,275 j. Dans 0,275 j combien d heures, 0,275 x 24 = 6,6 h soit 6 h et 0,6 h. Dans 0,6 h combien de minutes? 0,6 x 60 = 36 min. Au final : 2,275 j s écrit 2 j 6 h 36 min. 89

8 Calculs de doses et de débits 2 e édition Exercice n 2 Convertir 3672,5 min en jours, heures, minutes et secondes. Exercice n 3 Convertir s en jours, heures, minutes et secondes. Dans s combien de minutes? : 60 = 772,25 min soit 772 min et 0,25 x 60 = 15 s. Dans 772 min combien d heures? 772 : 60 = 12,8666 on retient la partie entière 12 et 12 x 60 = 720 min et = 52 min. Donc 772 : 60 = ( ) : 60 = (720 : 60) + (52 : 60) = /60. Soit 12 h et 52/60 h soit 52/60 x 60 = 52 min. Au final, s s écrit : 0 j 12 h 52 min 15 s. Dans 3672,5 min combien d heures? 3672,5 : 60 = 61,2083 on retient la partie entière 61 et 61 x 60 = 3660 et 3672, = 12,5. Donc 3672,5 : 60 = ((61 x 60) + 12,5) : 60 = ,5 : 60. Soit 61 h et 12,5/60 min. 12,5/60 min soit 12,5/60*60 = 12,5 min soit 12 min et 30 s. Dans 61 h combien de jours? 61 : 24 = 2,5416 on retient la partie entière 2 et 2 x 24 = 48 h et = 13 h. Donc 61 : 24 = (2 x 24) + 13/24. Soit 2 j et 13/24 h. 13/24 h soit 13/24 x 24 = 13 h. Au final, 3672,5 min s écrit : 2 j 13 h 12 min 30 s. 90

9 Manipulations des unités Exercice n 4 Convertir 138,5125 h en jours, heures, minutes et secondes. Exercice n 5 Convertir s en jours, heures, minutes et secondes. Calculs infirmiers Dans s combien de minutes? : 60 = 1501,25 min soit 1501 min et 0,25 x 60 = 15 s. Dans 1501 min combien d heures? 1501 : 60 = 25,016 on retient la partie entière 25 et 25 x 60 = 1500 min et = 1 min. Donc 1501 : 60 = ((25 x 60) + 1) : 60 = : 60 soit 25 h et 1/60 h. 1/60 x 60 = 1 min et 25 h soit 1 j et 1 h. Au final, s s écrit : 1 j 1 h 1 min 15 s. Dans 138,5125 h combien de jours? 138,5125 : 24 = 5,77 on retient la partie entière 5 et 5 x 24 = 120 et 138, = 18,5125 donc 138,5125 : 24 = ( ,5125) : 24 = 120 : ,5125 : 24 soit 5 j et 18,5125/24 j soit 18,5125 h soit 18 h et 0,5125 h 0,5125 x 60 = 30,75 min soit 30 min et 0,75 min 0,75 x 60 = 45 s Au final, 138,5125 h s écrit : 5 j 18 h 30 min 45 s. 91

10 Calculs de doses et de débits 2 e édition Calculs avec des temps Deux méthodes sont proposées : Méthode 1 [a] Étape 1 : il convient d effectuer les opérations, unités par unités pour obtenir des résultats par unités. Exemple : J additionne «1j 14h» avec «1j 20h» ; J additionne unité par unité : 1j et 1j soit = 2j et ; a 14 h et 20 h soit = 34 h. Étape 2 : répartir chaque résultat par unité dans le multiple ou sous-multiple correspondant. Commencez par la plus petite unité présente. Faites en sorte que chaque unité ne dépasse pas la valeur unitaire de l unité soit : pour les heures, < 24 h ; pour les minutes, < 60 min ; pour les secondes, < 60 s. Exemple de l'étape 1 à l'étape 2 : 34 h, soit 24 h et 10 h, soit 1 j et 10 h. 2 j en total initial auquel j ajoute 1 j dégagé du total des heures soit = 3 j Le total est donc : 3j 10h. Méthode 2 [b] Soit les temps V 1 j Y 1 h Z 1 min W 1 s et V 2 j Y 2 h Z 2 min W 2 s. On place les unités en colonne, unités par unités. On réalise l opération mathématique en commençant par la plus petite unité (colonne (1) ici W 1 + W 2 secondes. On retire de cette somme, le plus grand multiple de b l unité immédiatement supérieure. La colonne 1 concerne les secondes. L unité supérieure est la minute, et 60 s = 1 min. On retire de W 1 +W 2 autant de fois que possible le facteur 60, soit «a» fois 60, laissant le résultat final pour les secondes, soit «W». On reporte ce «a», comme une retenue, dans la colonne 2, puis on ajoute cette valeur à la colonne 2. On procède ainsi pour les différentes unités (colonnes 1 à 4). 92

11 Manipulations des unités Fiche d application Calculs sur des durées Question Additionnez les temps suivants et présentez le résultat sous forme «jour, heures, minutes, secondes» : 1j 18h 55min 45s, 2j 5h 35min 18s et 5j 23h 57min 47s. Méthode 1 Méthode 2 On additionne les différentes unités entre elles : Jours : 1j, 2j et 5j soit = 8 j Heures : 18h, 5h et 23h soit = 46 h. Minutes : 55min, 35min et 57min soit = 147 min Secondes : 45s, 18s et 47s soit = 110 s. 110 s c est 110 = soit 60 s ou 1 min et 50 s. Le total des secondes est donc de 50 s et je reporte 1 min sur le total des minutes. 147 min en total initial auquel j ajoute 1min de report soit = 148 min. 148 min c est 148 = 2 x soit 2h et 28 min. Le total des minutes est 28 min et je reporte 2 h sur le total des heures. 46 h en total initial auquel je rajoute 2 h de report soit = 48 h 48 h c est 48 = 2 x 24 soit 2 j. Il me reste 0 h et je reporte 2 j sur le total des jours. 8 j en total initial auquel j ajoute 2 j de report soit = 10 j j 18h 55min 45s j 18h 55min 45s j 18h 55min 45s j 18h 55min 45s j 18h 55min 45s j 18h 55min 45s La somme demandée est de : 10j 0h 28min 50s. Calculs infirmiers La somme demandée est de : 10j 0h 28min 50s. Le résultat est bien entendu le même avec ces deux méthodes. 93

12 Calculs de doses et de débits 2 e édition Entraînement : Calculs sur les durées Exercice n 1 Additionnez les temps suivants et présentez le résultat sous forme «jour, heures, minutes, secondes» : 5j 14h 18min 35s, 1j 6h 15min 25s et 3j 20h 50min 40s. Exercice n 2 Additionnez les temps suivants et présentez le résultat sous forme «jour, heures, minutes, secondes» : 1j 15h 25min 18s, 3j 2h 10min 20s et 1j 23h 55min 10s Soit : 10j 17h 24min 40s. Exercice n 3 Additionnez les temps suivants et présentez le résultat sous forme «jour, heures, minutes, secondes» : 3j 11h 27min 21s, 2j 6h 27min 28s et 4j 20h 50min 59s Soit : 10j 14h 45min 48s Soit : 6j 17h 30min 48s. Exercice n 4 Additionnez les temps suivants et présentez le résultat sous forme «jour, heures, minutes, secondes» : 1j 10h 15min 22s, 2j 8h 11min 25s et 2j 21h 50min 25s Soit : 6j 16h 17min 12s. 94

SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... LES MESURES

SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... LES MESURES SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... SOMMAIRE... LES MESURES MES 1 Les mesures de longueurs MES 2 Lecture de l heure MES 3 Les mesures de masse MES 4 Comparer des longueurs, périmètres.

Plus en détail

UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES LONGUEURS. Dossier n 1 Juin 2005

UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES LONGUEURS. Dossier n 1 Juin 2005 UNITÉS ET MESURES UNITÉS DE MESURE DES LONGUEURS Dossier n 1 Juin 2005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE

Plus en détail

ÉVALUATION EN FIN DE CM1. Année scolaire 2014 2015 LIVRET DE L'ÉLÈVE MATHÉMATIQUES

ÉVALUATION EN FIN DE CM1. Année scolaire 2014 2015 LIVRET DE L'ÉLÈVE MATHÉMATIQUES ÉVALUATION EN FIN DE CM1 Année scolaire 2014 2015 LIVRET DE L'ÉLÈVE MATHÉMATIQUES NOM :....... Prénom :....... Né le :./../ École :............ Classe : Domaine Score de réussite NOMBRES ET CALCUL GÉOMÉTRIE

Plus en détail

Activités de mesure de longueur avec des unités conventionnelles

Activités de mesure de longueur avec des unités conventionnelles Activités de mesure de longueur avec des unités conventionnelles Le mètre Cette activité facilite l utilisation du mètre comme instrument de mesure. Un mètre par élève et un mètre pour l enseignant ou

Plus en détail

CORRECTION EVALUATION FORMATIVE TEST DE NIVEAU Date : PROMOTION :

CORRECTION EVALUATION FORMATIVE TEST DE NIVEAU Date : PROMOTION : CORRECTION EVALUATION FORMATIVE TEST DE NIVEAU Date : PROMOTION : OJECTIFS : 1/ Evaluer le degré des connaissances acquises nécessaires à l administration des médicaments à diluer. 2/ Evaluer les capacités

Plus en détail

Puissances d un nombre relatif

Puissances d un nombre relatif Puissances d un nombre relatif Activités 1. Puissances d un entier relatif 1. Diffusion d information (Activité avec un tableur) Stéphane vient d apprendre à 10h, la sortie d une nouvelle console de jeu.

Plus en détail

Glossaire des nombres

Glossaire des nombres Glossaire des nombres Numérisation et sens du nombre (4-6) Imprimeur de la Reine pour l'ontario, 008 Nombre : Objet mathématique qui représente une valeur numérique. Le chiffre est le symbole utilisé pour

Plus en détail

EVALUATIONS MI-PARCOURS CM2

EVALUATIONS MI-PARCOURS CM2 Les enseignants de CM2 de la circonscription de METZ-SUD proposent EVALUATIONS MI-PARCOURS CM2 Mathématiques Livret enseignant NOMBRES ET CALCUL Circonscription de METZ-SUD Page 1 Séquence 1 : Exercice

Plus en détail

Sommaire de la séquence 10

Sommaire de la séquence 10 Sommaire de la séquence 10 Séance 1................................................................................................... 305 Je calcule la longueur d un cercle.......................................................................

Plus en détail

PROPORTIONNALITÉ LES ÉCHELLES. Dossier n 2 Juin 2005. Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE

PROPORTIONNALITÉ LES ÉCHELLES. Dossier n 2 Juin 2005. Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE PROPORTIONNALITÉ LES ÉCHELLES 0 000 000 Dossier n 2 Juin 2005 Tous droits réservés au réseau AGRIMÉDIA Conçu et réalisé par : Marie-Christine LIEFOOGHE Bruno VANBAELINGHEM Annie VANDERSTRAELE C.D.R. AGRIMEDIA

Plus en détail

LA TYPOGRAPHIE (Norme ISO 31)

LA TYPOGRAPHIE (Norme ISO 31) LA TYPOGRAPHIE (Norme ISO 31) AVERTISSEMENT : Les exemples en vert sont recommandés, ceux en rouge, interdits. L'écriture des unités de mesure Les unités de mesure s'écrivent en totalité lorsqu'elles -

Plus en détail

Technique opératoire de la division (1)

Technique opératoire de la division (1) Unité 17 Technique opératoire de la division (1) Effectuer un calcul posé : division euclidienne de deux entiers. 1 Trois camarades jouent aux cartes. Manu fait la distribution en donnant à chaque joueur

Plus en détail

Unités, mesures et précision

Unités, mesures et précision Unités, mesures et précision Définition Une grandeur physique est un élément mesurable permettant de décrire sans ambiguïté une partie d un phénomène physique, chacune de ces grandeurs faisant l objet

Plus en détail

UN TOURNOI A GAGNER ENSEMBLE

UN TOURNOI A GAGNER ENSEMBLE UN TOURNOI A GAGNER ENSEMBLE Ce tournoi réunit 3 classes de CM1, CM2 et 6, chaque équipe essaye de réussir le plus grand nombre possible des 82 exercices proposés. Objectifs généraux : Pour les 6, accueillir

Plus en détail

Diviser un nombre décimal par 10 ; 100 ; 1 000

Diviser un nombre décimal par 10 ; 100 ; 1 000 Diviser un nombre décimal par 10 ; 100 ; 1 000 Diviser un nombre décimal par 10 ; 100 ; 1 000. 23 1 et 2 Pauline collectionne les cartes «Tokéron» depuis plusieurs mois. Elle en possède 364 et veut les

Plus en détail

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12

FORD C-MAX + FORD GRAND C-MAX CMAX_Main_Cover_2013_V3.indd 1-3 22/08/2012 15:12 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 12 14 16 1 12 7 3 1 6 2 5 4 3 11 9 10 8 18 20 21 22 23 24 26 28 30

Plus en détail

EVALUATION Nombres CM1

EVALUATION Nombres CM1 IEN HAUTE VALLEE DE L OISE EVALUATION Nombres CM1 PRESENTATION CONSIGNES DE PASSATION CONSIGNES DE CODAGE Livret du maître Nombres évaluation CM1 2011/2012 Page 1 CM1 MATHÉMATIQUES Champs Compétences Composantes

Plus en détail

Le jour et ses divisions

Le jour et ses divisions Le jour et ses divisions Le cadran de l horloge. Le cadran de l horloge est divisé en 12 heures, marquées par des nombres. Il est aussi divisé en 60 minutes, marquées par des petits traits. L heure (h)

Plus en détail

MATHEMATIQUES GRANDEURS ET MESURES

MATHEMATIQUES GRANDEURS ET MESURES FICHE GM.01 Objectif : Choisir la bonne unité de mesure Pour chaque objet, choisis entre les trois propositions celle qui te paraît la plus juste : ta règle ton cahier une coccinelle ta trousse la Tour

Plus en détail

Activités de mesures sur la masse à l aide d unités de mesure conventionnelles. L unité de mesure la plus appropriée

Activités de mesures sur la masse à l aide d unités de mesure conventionnelles. L unité de mesure la plus appropriée Activités de mesures sur la masse à l aide d unités de mesure conventionnelles L unité de mesure la plus appropriée Dans cette activité, l élève choisit l unité de mesure la plus appropriée pour déterminer

Plus en détail

LES NOMBRES DECIMAUX. I. Les programmes

LES NOMBRES DECIMAUX. I. Les programmes LES NOMBRES DECIMAUX I. Les programmes Au cycle des approfondissements (Cours Moyen), une toute première approche des fractions est entreprise, dans le but d aider à la compréhension des nombres décimaux.

Plus en détail

Les unités de mesure en physique

Les unités de mesure en physique Les unités de mesure en physique Historique Équations aux dimensions Le système international Définitions des unités fondamentales Grandeurs supplémentaires Unités dérivées Espace Masse Temps Quantité

Plus en détail

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3 8 Systèmes de numération INTRODUCTION SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS Dans un système positionnel, le nombre de symboles est fixe On représente par un symbole chaque chiffre inférieur à la base, incluant

Plus en détail

EVALUATIONS FIN CM1. Mathématiques. Livret élève

EVALUATIONS FIN CM1. Mathématiques. Livret élève Les enseignants de CM1 de la circonscription de METZ-SUD proposent EVALUATIONS FIN CM1 Mathématiques Livret élève Circonscription de METZ-SUD page 1 NOMBRES ET CALCUL Exercice 1 : Écris en chiffres les

Plus en détail

B = A = B = A = B = A = B = A = Recopier sur la copie chaque expression numérique et la réponse exacte. Réponse A Réponse B Réponse C Solution

B = A = B = A = B = A = B = A = Recopier sur la copie chaque expression numérique et la réponse exacte. Réponse A Réponse B Réponse C Solution Q.C.M. Recopier sur la copie chaque expression numérique et la réponse exacte. Réponse A Réponse B Réponse C Solution Exercice 1 On considère les trois nombres A, B et C : 2 x (60 5 x 4 ²) (8 15) Calculer

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

Livret de formules. Calcul Professionnel Boulangère-Pâtissière-Confiseuse AFP Boulanger-Pâtissier-Confiseur AFP

Livret de formules. Calcul Professionnel Boulangère-Pâtissière-Confiseuse AFP Boulanger-Pâtissier-Confiseur AFP Version 2: 13.11.2014 Livret de formules Calcul Professionnel Boulangère-Pâtissière-Confiseuse AFP Boulanger-Pâtissier-Confiseur AFP Economie d entreprise Boulangère-Pâtissière-Confiseuse CFC Boulanger-Pâtissier-Confiseur

Plus en détail

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation )

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation ) DÉRIVÉES I Nombre dérivé - Tangente Eercice 0 ( voir animation ) On considère la fonction f définie par f() = - 2 + 6 pour [-4 ; 4]. ) Tracer la représentation graphique (C) de f dans un repère d'unité

Plus en détail

315 et 495 sont dans la table de 5. 5 est un diviseur commun. Leur PGCD n est pas 1. Il ne sont pas premiers entre eux

315 et 495 sont dans la table de 5. 5 est un diviseur commun. Leur PGCD n est pas 1. Il ne sont pas premiers entre eux Exercice 1 : (3 points) Un sac contient 10 boules rouges, 6 boules noires et 4 boules jaunes. Chacune des boules a la même probabilité d'être tirée. On tire une boule au hasard. 1. Calculer la probabilité

Plus en détail

Les problèmes de la finale du 21éme RMT

Les problèmes de la finale du 21éme RMT 21 e RMT Finale mai - juin 2013 armt2013 1 Les problèmes de la finale du 21éme RMT Titre Catégorie Ar Alg Geo Lo/Co Origine 1. La boucle (I) 3 4 x x rc 2. Les verres 3 4 x RZ 3. Les autocollants 3 4 x

Plus en détail

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Mémento Ouvrir TI-Nspire CAS. Voici la barre d outils : L insertion d une page, d une activité, d une page où l application est choisie, pourra

Plus en détail

PARTIE NUMERIQUE (18 points)

PARTIE NUMERIQUE (18 points) 4 ème DEVOIR COMMUN N 1 DE MATHÉMATIQUES 14/12/09 L'échange de matériel entre élèves et l'usage de la calculatrice sont interdits. Il sera tenu compte du soin et de la présentation ( 4 points ). Le barème

Plus en détail

Compétence 2 : Comparer, ranger, encadrer des nombres, les placer sur une droite graduée

Compétence 2 : Comparer, ranger, encadrer des nombres, les placer sur une droite graduée 1/5 Compétence 2 : Comparer, ranger, encadrer des nombres, les placer sur une droite graduée Étape 1 : associer la droite graduée à deux objets du quotidien : la règle graduée ici, celle de l'enseignant

Plus en détail

Le Système international d unités The International

Le Système international d unités The International Le Système international d unités The International SI System of Units 8 e édition 2006 Bureau international des poids et mesures Organisation intergouvernementale de la Convention du Mètre Le Système

Plus en détail

Notion de fonction. Série 1 : Tableaux de données. Série 2 : Graphiques. Série 3 : Formules. Série 4 : Synthèse

Notion de fonction. Série 1 : Tableaux de données. Série 2 : Graphiques. Série 3 : Formules. Série 4 : Synthèse N7 Notion de fonction Série : Tableaux de données Série 2 : Graphiques Série 3 : Formules Série 4 : Synthèse 57 SÉRIE : TABLEAUX DE DONNÉES Le cours avec les aides animées Q. Si f désigne une fonction,

Plus en détail

Logistique, Transports

Logistique, Transports Baccalauréat Professionnel Logistique, Transports 1. France, juin 2006 1 2. Transport, France, juin 2005 2 3. Transport, France, juin 2004 4 4. Transport eploitation, France, juin 2003 6 5. Transport,

Plus en détail

Carré parfait et son côté

Carré parfait et son côté LE NOMBRE Carré parfait et son côté Résultat d apprentissage Description 8 e année, Le nombre, n 1 Démontrer une compréhension des carrés parfaits et des racines carrées (se limitant aux nombres entiers

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET SESSION 203 Métropole - Réunion - Mayotte BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE E4 CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE : MATHÉMATIQUES Toutes options Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s)

Plus en détail

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 page 1 / 10 abscisse addition additionner ajouter appliquer

Plus en détail

Première partie. Modélisation des problèmes en programmes linéaires notés PL

Première partie. Modélisation des problèmes en programmes linéaires notés PL Première partie Modélisation des problèmes en programmes linéaires notés PL ième année Licence LMD de mathématiques, USDBlida 0. Un grossiste doit livrer unités d un produit déterminé P à trois détaillants

Plus en détail

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point 03 Mai 2013 Collège Oasis Durée de L épreuve : 2 heures. apple Le sujet comporte 4 pages et est présenté en livret ; apple La calculatrice est autorisée ; apple 4 points sont attribués à la qualité de

Plus en détail

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 NOMBRES ET CALCUL Exercices FRACTIONS Nommer les fractions simples et décimales en utilisant le vocabulaire : 3 R1 demi, tiers, quart, dixième, centième. Utiliser

Plus en détail

6 ème. Rallye mathématique de la Sarthe 2013/2014. 1 ère épreuve de qualification : Problèmes Jeudi 21 novembre 2013

6 ème. Rallye mathématique de la Sarthe 2013/2014. 1 ère épreuve de qualification : Problèmes Jeudi 21 novembre 2013 Retrouver tous les sujets, les corrigés, les annales, les finales sur le site du rallye : http://sarthe.cijm.org I Stéphane, Eric et Christophe sont 3 garçons avec des chevelures différentes. Stéphane

Plus en détail

Compter à Babylone. L écriture des nombres

Compter à Babylone. L écriture des nombres Compter à Babylone d après l article de Christine Proust «Le calcul sexagésimal en Mésopotamie : enseignement dans les écoles de scribes» disponible sur http://www.dma.ens.fr/culturemath/ Les mathématiciens

Plus en détail

Maîtriser les fonctionnalités d un traitement de texte (Word OpenOffice)

Maîtriser les fonctionnalités d un traitement de texte (Word OpenOffice) Utilisation de l'ordinateur et apport des TIC en enseignement (1NP) Module 03 Maîtriser les fonctionnalités d un traitement de texte. Sens du Module De nombreux documents remis aux enfants sont réalisés

Plus en détail

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé.

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. I- ACTIVITES NUMERIQUES (12 points) Exercice 1 (3 points) On considère

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x =

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x = LE NOMBRE D OR Présentation et calcul du nombre d or Euclide avait trouvé un moyen de partager en deu un segment selon en «etrême et moyenne raison» Soit un segment [AB]. Le partage d Euclide consiste

Plus en détail

Les statisticiens manient quotidiennement

Les statisticiens manient quotidiennement Savoir compter, savoir conter - Savoir compter, savoir conter - Savoir compter, savoir conter - Savoir compter, savoir conter - Savoir compter Épisode n 9 - Écrire les expressions numériques : les pièges

Plus en détail

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1 TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité I Loi uniforme sur ab ; ) Introduction Dans cette activité, on s intéresse à la modélisation du tirage au hasard d un nombre réel de l intervalle [0 ;], chacun

Plus en détail

Définition : On appelle : rapport de deux nombres, "a" et "b" le quotient exact (résultat de la division) de ces deux nombres :

Définition : On appelle : rapport de deux nombres, a et b le quotient exact (résultat de la division) de ces deux nombres : A) LES RAPPORTS Définition : On appelle : rapport de deux nombres, "a" et "b" le quotient exact (résultat de la division) de ces deux nombres : a b = q ; 36 / 15 = 2,4 ; 8 10 = 0,8 ; 10 = 50 / 5 ; 12,5

Plus en détail

Exprimer ce coefficient de proportionnalité sous forme de pourcentage : 3,5 %

Exprimer ce coefficient de proportionnalité sous forme de pourcentage : 3,5 % 23 CALCUL DE L INTÉRÊT Tau d intérêt Paul et Rémi ont reçu pour Noël, respectivement, 20 et 80. Ils placent cet argent dans une banque, au même tau. Au bout d une année, ce placement leur rapportera une

Plus en détail

SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène

SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène A lire attentivement par les candidats Sujet à traiter par tous les candidats inscrit au BEP Les candidats répondront sur la copie. Les annexes éventuelles

Plus en détail

ASSURANCE QUALITE WORLDSKILLS

ASSURANCE QUALITE WORLDSKILLS 5 Date Approuvé ASSURANCE QUALITE WORLDSKILLS Description technique Conception et dessin industriel en mécanique/cdao Document No. TD5 Révision Projet de texte Suite à une résolution votée par le Comité

Plus en détail

Valeur cible et solveur. Les calculs effectués habituellement avec Excel utilisent des valeurs numériques qui constituent les données d'un problème.

Valeur cible et solveur. Les calculs effectués habituellement avec Excel utilisent des valeurs numériques qui constituent les données d'un problème. Valeur cible et solveur Atteindre une valeur cible Les calculs effectués habituellement avec Excel utilisent des valeurs numériques qui constituent les données d'un problème. A l'aide d'un certain nombre

Plus en détail

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment

Plus en détail

Priorités de calcul :

Priorités de calcul : EXERCICES DE REVISION POUR LE PASSAGE EN QUATRIEME : Priorités de calcul : Exercice 1 : Calcule en détaillant : A = 4 + 5 6 + 7 B = 6 3 + 5 C = 35 5 3 D = 6 7 + 8 E = 38 6 3 + 7 Exercice : Calcule en détaillant

Plus en détail

ÉCONOMIES D ÉNERGIE, ÉNERGIES RENOUVELABLES ET PRATIQUES ÉCOLOGIQUES

ÉCONOMIES D ÉNERGIE, ÉNERGIES RENOUVELABLES ET PRATIQUES ÉCOLOGIQUES ÉCONOMIES D ÉNERGIE, ÉNERGIES RENOUVELABLES ET PRATIQUES ÉCOLOGIQUES Comment réduire ma facture énergétique et en même temps mon impact sur l environnement. Sommaire 1 COMBIEN CONSOMMONS NOUS CHACUN?...2

Plus en détail

CM2B Ste Marthe NOMBRES CROISES

CM2B Ste Marthe NOMBRES CROISES CMB Ste Marthe NOMBRES CROISES Règles Les nombres croisés sont des grilles à remplir en suivant les instructions. Les consignes ne sont données que pour les nombres à plus de deux chiffres. Si plusieurs

Plus en détail

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire CHAPITRE N5 FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION Code item D0 D2 N30[S] Items étudiés dans le CHAPITRE N5 Déterminer l'image

Plus en détail

Activité 1 : Le triangle de Sierpinski

Activité 1 : Le triangle de Sierpinski Activité : Le triangle de Sierpinski. Répondre avec des 3 et des uniquement! La figure de départ est un triangle équilatéral violet. On construit à l'intérieur de celui-ci un triangle bleu obtenu en joignant

Plus en détail

TP 1. Prise en main du langage Python

TP 1. Prise en main du langage Python TP. Prise en main du langage Python Cette année nous travaillerons avec le langage Python version 3. ; nous utiliserons l environnement de développement IDLE. Étape 0. Dans votre espace personnel, créer

Plus en détail

Continuité d une fonction de plusieurs variables

Continuité d une fonction de plusieurs variables Chapitre 2 Continuité d une fonction de plusieurs variables Maintenant qu on a défini la notion de limite pour des suites dans R n, la notion de continuité s étend sans problème à des fonctions de plusieurs

Plus en détail

Cercle trigonométrique et mesures d angles

Cercle trigonométrique et mesures d angles Cercle trigonométrique et mesures d angles I) Le cercle trigonométrique Définition : Le cercle trigonométrique de centre O est un cercle qui a pour rayon 1 et qui est muni d un sens direct : le sens inverse

Plus en détail

avec des nombres entiers

avec des nombres entiers Calculer avec des nombres entiers Effectuez les calculs suivants.. + 9 + 9. Calculez. 9 9 Calculez le quotient et le rest. : : : : 0 :. : : 9 : : 9 0 : 0. 9 9 0 9. Calculez. 9 0 9. : : 0 : 9 : :. : : 0

Plus en détail

Plan du cours : électricité 1

Plan du cours : électricité 1 Semestre : S2 Module Physique II 1 Electricité 1 2 Optique géométrique Plan du cours : électricité 1 Partie A : Electrostatique (discipline de l étude des phénomènes liés aux distributions de charges stationnaires)

Plus en détail

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Titre de la tâche : Trouver de l information nutritionnelle en ligne Nom de la personne apprenante : Date de début : Date de fin : Réussite : Oui Non Voie :

Plus en détail

DOSSIER N 4: LES COUTS FIXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE

DOSSIER N 4: LES COUTS FIXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE BAC PRO LOGISTIQUE: GESTION QUANTITATIVE DOSSIER N 4: LES COUTS IXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE Objectif : Calcul et appréciation des différents coûts logistiques.(rappels) Dans l optique de la réalisation

Plus en détail

Grandeurs et mesures. Grandeurs et mesures. - Mathématiques - Niveau 3 ème

Grandeurs et mesures. Grandeurs et mesures. - Mathématiques - Niveau 3 ème - Mathématiques - Niveau 3 ème Grandeurs et mesures Remerciements à Mesdames Fatima Estevens et Blandine Bourlet, professeures de mathématiques de collège et de lycée ont participé à la conception et la

Plus en détail

Présentation du cours de mathématiques de D.A.E.U. B, remise à niveau

Présentation du cours de mathématiques de D.A.E.U. B, remise à niveau i Présentation du cours de mathématiques de D.A.E.U. B, remise à niveau Bonjour, bienvenue dans votre début d étude du cours de mathématiques de l année de remise à niveau en vue du D.A.E.U. B Au cours

Plus en détail

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes.

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. 1 Définitions, notations Calcul matriciel Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. On utilise aussi la notation m n pour le

Plus en détail

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot Chapitre 5 Arithmétique binaire L es codes sont manipulés au quotidien sans qu on s en rende compte, et leur compréhension est quasi instinctive. Le seul fait de lire fait appel au codage alphabétique,

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2 Exemple de sujet n 2 Page 1/7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES EXEMPLE DE SUJET n 2 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche

Plus en détail

SPECIALITE : RESTAURATION À LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

SPECIALITE : RESTAURATION À LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET AGENT DE MAÎTRISE TERRITORIAL Concours interne et de 3 ème voie Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France SESSION 2015 Epreuve écrite d admissibilité Vérification

Plus en détail

Probabilités. Une urne contient 3 billes vertes et 5 billes rouges toutes indiscernables au toucher.

Probabilités. Une urne contient 3 billes vertes et 5 billes rouges toutes indiscernables au toucher. Lycée Jean Bart PCSI Année 2013-2014 17 février 2014 Probabilités Probabilités basiques Exercice 1. Vous savez bien qu un octet est une suite de huit chiffres pris dans l ensemble {0; 1}. Par exemple 01001110

Plus en détail

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations Chapitre 5 Calculs financiers 5.1 Introduction - notations Sur un marché économique, des acteurs peuvent prêter ou emprunter un capital (une somme d argent) en contrepartie de quoi ils perçoivent ou respectivement

Plus en détail

Pour monter un escalier, on peut, à chaque pas, choisir de monter une marche ou de monter deux marches. Combien y a-t-il de façons de monter un

Pour monter un escalier, on peut, à chaque pas, choisir de monter une marche ou de monter deux marches. Combien y a-t-il de façons de monter un Pour monter un escalier, on peut, à chaque pas, choisir de monter une marche ou de monter deux marches Combien y a-t-il de façons de monter un escalier de marche? De marches? De marches? De marches? De

Plus en détail

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Vous vous souvenez que tout est constitué d atomes, non? Une pierre, un stylo, un jeu vidéo, une télévision, un chien et vous également; tout est fait d atomes.

Plus en détail

POUR ALLER UN PEU PLUS LOIN SUR UN TABLEUR. Version EXCEL

POUR ALLER UN PEU PLUS LOIN SUR UN TABLEUR. Version EXCEL POUR ALLER UN PEU PLUS LOIN SUR UN TABLEUR Version EXCEL Document réalisé par Francis Petit, IA-IPR de Mathématiques à Grenoble, à partir d un document de Jean-Raymond Delahaye, professeur au lycée Alain

Plus en détail

Plan. 5 Actualisation. 7 Investissement. 2 Calcul du taux d intérêt 3 Taux équivalent 4 Placement à versements fixes.

Plan. 5 Actualisation. 7 Investissement. 2 Calcul du taux d intérêt 3 Taux équivalent 4 Placement à versements fixes. Plan Intérêts 1 Intérêts 2 3 4 5 6 7 Retour au menu général Intérêts On place un capital C 0 à intérêts simples de t% par an : chaque année une somme fixe s ajoute au capital ; cette somme est calculée

Plus en détail

2x 9 =5 c) 4 2 x 5 1= x 1 x = 1 9

2x 9 =5 c) 4 2 x 5 1= x 1 x = 1 9 Partie #1 : La jonglerie algébrique... 1. Résous les (in)équations suivantes a) 3 2x 8 =x b) Examen maison fonctions SN5 NOM : 2x 9 =5 c) 4 2 x 5 1= x 1 x d) 2 x 1 3 1 e) x 2 5 = 1 9 f) 2 x 6 7 3 2 2.

Plus en détail

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données

Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Bases de programmation. Cours 5. Structurer les données Pierre Boudes 1 er décembre 2014 This work is licensed under the Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 License. Types char et

Plus en détail

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE 4. LES PUISSANCES LA NOTION DE PUISSANCE 88 CHAPITRE 4 Rien ne se perd, rien ne se crée. Mais alors que consomme un appareil électrique si ce n est les électrons? La puissance pardi. Objectifs de ce chapitre

Plus en détail

Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique

Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Elisabeth Vangioni Institut d Astrophysique de Paris Fleurance, 8 Août 2005 Une calculatrice, une règle et du papier quadrillé sont nécessaires au bon fonctionnement

Plus en détail

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10.

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. A1 Trouvez l entier positif n qui satisfait l équation suivante: Solution 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. En additionnant les termes du côté gauche de l équation en les mettant sur le même dénominateur

Plus en détail

Gestion d'une billeterie défilé des talents

Gestion d'une billeterie défilé des talents Jean HENRI Gestion d'une billeterie défilé des talents version 0.3 5 novembre 2013 STS Services Informatiques aux Organisations Lycée St Joseph - Bressuire Sommaire 1 Introduction... 1 2 Présentation

Plus en détail

La question est : dans 450 combien de fois 23. L opération est donc la division. Le diviseur. Le quotient

La question est : dans 450 combien de fois 23. L opération est donc la division. Le diviseur. Le quotient par un nombre entier I La division euclidienne : le quotient est entier Faire l activité division. Exemple Sur une étagère de 4mm de large, combien peut on ranger de livres de mm d épaisseur? La question

Plus en détail

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS 19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU approuvé 255 19.1 LES ORDURES MENAGERES ET EMBALLAGES MENAGERS RECYCLABLES La prestation de collecte des

Plus en détail

MESURE ET PRECISION. Il est clair que si le voltmètre mesure bien la tension U aux bornes de R, l ampèremètre, lui, mesure. R mes. mes. .

MESURE ET PRECISION. Il est clair que si le voltmètre mesure bien la tension U aux bornes de R, l ampèremètre, lui, mesure. R mes. mes. . MESURE ET PRECISIO La détermination de la valeur d une grandeur G à partir des mesures expérimentales de grandeurs a et b dont elle dépend n a vraiment de sens que si elle est accompagnée de la précision

Plus en détail

Quel système d équations traduit cette situation? x : la hauteur du rectangle. y : l aire du rectangle. C) y = 4x + 25.

Quel système d équations traduit cette situation? x : la hauteur du rectangle. y : l aire du rectangle. C) y = 4x + 25. 1 La base d un rectangle dépasse sa hauteur de 4 cm. Si on ajoute 17 au périmètre de ce rectangle, on obtient un nombre égal à celui qui représente l aire de ce rectangle. Soit x : la hauteur du rectangle

Plus en détail

Prénom : MATHÉMATIQUES. 120 minutes Compas, règle métrique, rapporteur, équerre, calculatrice non programmable

Prénom : MATHÉMATIQUES. 120 minutes Compas, règle métrique, rapporteur, équerre, calculatrice non programmable Admission en 8 VSG 8 VSB cocher la voie visée MATHÉMATIQUES Durée Matériel à disposition 120 minutes Compas, règle métrique, rapporteur, équerre, calculatrice non programmable Rappel des objectifs fondamentaux

Plus en détail

Rayonnements dans l univers

Rayonnements dans l univers Terminale S Rayonnements dans l univers Notions et contenu Rayonnements dans l Univers Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre. Etude de documents Compétences exigibles Extraire et exploiter

Plus en détail

RÈGLEMENT 1638. Richard Rheault, Sylvain Beaudoin, Yolande St-Amant et Jean-Félipe Nadeau.

RÈGLEMENT 1638. Richard Rheault, Sylvain Beaudoin, Yolande St-Amant et Jean-Félipe Nadeau. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE PLESSISVILLE M.R.C. DE L ÉRABLE RÈGLEMENT 1638 CONCERNANT LES FEUX EXTÉRIEURS ET LES APPAREILS À COMBUSTIBLES SOLIDES EXTÉRIEURS LE LUNDI, sixième jour du mois de juillet deux

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

SÉQUENCE 4 Séance 1. Séquence. Je revise les acquis de l école 1) c) 2) a) 3) d) 4) c) Exercice 1

SÉQUENCE 4 Séance 1. Séquence. Je revise les acquis de l école 1) c) 2) a) 3) d) 4) c) Exercice 1 c Séquence 4 Ce que tu devais faire Je revise les acquis de l école 1) c) 2) a) 3) d) 4) c) Exercice 1 SÉQUENCE 4 Séance 1 Les commentaires du professeur 1) Pour calculer combien Paul dépense, on effectue

Plus en détail

Nombres, mesures et incertitudes en sciences physiques et chimiques. Groupe des Sciences physiques et chimiques de l IGEN

Nombres, mesures et incertitudes en sciences physiques et chimiques. Groupe des Sciences physiques et chimiques de l IGEN Nombres, mesures et incertitudes en sciences physiques et chimiques. Groupe des Sciences physiques et chimiques de l IGEN Table des matières. Introduction....3 Mesures et incertitudes en sciences physiques

Plus en détail

RAPPORT D INTERVENTION. Résidence Les Hauts de Fontsainte Allée Louis Benet & chemin du Baguier 13600 LA CIOTAT

RAPPORT D INTERVENTION. Résidence Les Hauts de Fontsainte Allée Louis Benet & chemin du Baguier 13600 LA CIOTAT R PRESTATAIRE DE SERVICES RAPPORT D INTERVENTION N 738-739-7331 Intervention du 6/0/010 Rédigé par Eric TANGUY Opération Affaire Résidence Les Hauts de Fontsainte Allée Louis Benet & chemin du Baguier

Plus en détail

CLÉ USB. Une clé USB est un petit périphérique amovible permettant le stockage de données informatiques.

CLÉ USB. Une clé USB est un petit périphérique amovible permettant le stockage de données informatiques. CLÉ USB Une clé USB est un petit périphérique amovible permettant le stockage de données informatiques. Ivan possède une clé USB pour stocker sa musique et ses photos. Sa clé USB a une capacité de 1 GB

Plus en détail

OUTILS EN INFORMATIQUE

OUTILS EN INFORMATIQUE OUTILS EN INFORMATIQUE Brice Mayag brice.mayag@dauphine.fr LAMSADE, Université Paris-Dauphine R.O. Excel brice.mayag@dauphine.fr (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 1 / 35 Plan Présentation générale

Plus en détail

SOMMAIRE MONTAGE DU COMPTEUR ET CAPTEURS...3 LE MOT DU CHEF DE PRODUIT...5 L ORGANISATION DE L ECRAN...5 LES PICTOGRAMMES UTILISES...5 LES BOUTONS...

SOMMAIRE MONTAGE DU COMPTEUR ET CAPTEURS...3 LE MOT DU CHEF DE PRODUIT...5 L ORGANISATION DE L ECRAN...5 LES PICTOGRAMMES UTILISES...5 LES BOUTONS... OMMAIRE MONTAGE DU COMPTEUR ET CAPTEUR...3 LE MOT DU CHEF DE PRODUIT...5 L ORGANIATION DE L ECRAN...5 LE PICTOGRAMME UTILIE...5 LE BOUTON...5 LE MENU...5 AVANT LA PREMIERE ORTIE (ou après changement de

Plus en détail