Epreuve N 2 Professionnelle. Durée de l épreuve : 2h

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Epreuve N 2 Professionnelle. Durée de l épreuve : 2h"

Transcription

1 Epreuve N 2 Professionnelle Durée de l épreuve : 2h Le sujet est à rendre obligatoirement à la fin de l épreuve AMIENS.BORDEAUX.GRENOBLE.LILLE.LYON.MONTPELLIER.NANTES.NICE.PARIS.TOULOUSE CORK (IRLANCE).SANTANDER (ESPAGNE)

2 1

3 CREDIT MUTUEL 1/ Vous présenterez, dans les grandes lignes, le marché des produits bancaires. Vous analyserez les menaces et opportunités de ce marché. 2/ Vous présenterez les forces et faiblesses de la société CREDIT MUTUEL, en indiquant les perspectives d avenir. Sources : XERFI Janvier 2014 CAPITAL Mars

4 3

5 4

6 5

7 6

8 7

9 8

10 9

11 10

12 Entreprises SUCCÈS ET, DÉRAPAGES CREDIT MUTUE: FAIRE LES POCHE Face aux grands noms de la finance, le mutualiste a toujours joué les banques rassurantes. Après la crise des subprimes, voilà un positionnement qui paie. Postée en octobre dernier, cette vidéo a été vue plus de 1million de fois sur YouTube. Cinq minutes d'humour caustique durant lesquelles un jeune comique nantais, Kenny Martineau, règle ses comptes avec son banquier préféré: le Crédit mutuel. «J'étais à découvert, j'espérais un peu de compréhension, mais ma conseillère multipliait les relances facturées très cher, raconte-t-il. J'ai voulu lui répondre à ma façon.» Depuis, le sketch continue de faire rigoler sur les réseaux sociaux, et les spectacles de Kenny attirent davantage. «Finalement, je ne regrette pas les 80 euros de frais de découvert, conclut-il, cela m'a fait une bonne pub 1» Des clients qui casquent sans perdre le sourire, le Crédit mutuel en compte des millions 1 Malgré des tarifs plus élevés que la moyenne, cette banque est la deuxième la plus recommandée par ses clients selon Bain & Company (hors banques en ligne). C'est même la préférée des Français, qu'ils aient ou non un compte chez elle, selon l'étude Posternak-Ifop sur l'image des marques. Un paradoxe qui fait bien les affaires de ce réseau, qui fédère onze caisses régionales et qui détient le CIC. En 2012, ce mastodonte au doux nom de CMII-CIC avait déjà réalisé une très belle année, avec un produit net bancaire (PNB) de 11,5milliards d'euros et une rentabilité exceptionnelle de 16%. Il devrait confirmer sa bonne santé sur l'exercice Les seuls chiffres du premier semestre laissent présager le meilleur: un PNB en hausse de 3,2% et 1 milliard d'euros de bénéfice net. Alors, forcément, sur la place de Paris, on ne trouve plus grand monde pour se moquer du gentil mutualiste... Suite page 42...

13 , RTD EC

14 Entreprises SUCCÈS ET OtRAPAGES Les conseillers n'ont pas d'intérêt financier à 42 CAPITAL MARS2014,~ Suite de la page 40 Auprincipe de solidarité,lecréditmutuel doittout, sesorigines comme ses profits. En 1882,la première «caisse»fut effectivement fondée dans une logique d'entraide à LaWantzenau (Alsace): ses membres garantissaient collectivement les prêts contractés par chacun d'entre eux, voire se substituaient au banquier. L'initiativefut rapidement copiée. Les caisses dites localesconstituèrentdesfédérationsrégionales,indépendantes bien que réunies en une confédération nationale en Jusqu'àcequ'un homme change ladonne: MichelLucas,nommé à latête dela zone alsacienne en 1985.En vingt-cinq ans, ce patron au (mauvais) caractère légendaire a orchestré le regroupement de onze fédérations en un bloc (en bleu foncé sur la carte ci-dessous) appelé CM1l. Il a aussi racheté le Crédit industriel et commercial(cic).«il a centralisé les services administratifs et homogénéisé les systèmes d'information pour faire de cette agglomération de caisses un groupe structuré», précise Rémi Legrand, associé chez Eurogroup Consulting. Sans pour autant revenir sur ce qui en a toujours faitla force:la proximité d'une banque responsable et rassurante. Sociétégénérale, BNP,Crédit agricole... Touslesgrands noms delafinance oupresque ('110, sontsortis souillésde la crise des subprimes. Pas le Crédit mutuel. «Ila bien laissé quelques plumes, mais beaucoup..,. moins que les autres», précise MichelMondet, à la tête du cabinet Akeance. Et pour cause, non seulement l'établissement n'est pas coté en Bourse, mais son activité banque d'investissement est réduite à la portion congrue: ce métier prestigieux mais risqué, Souvent basé sur desopérationsfinancièrescomplexes' pèse moins de 10%de sonpnb,contre 25%pour lasociété générale ou la BNP.«Cette sécurité est devenue un atout commercial majeur, juge Claude Posternak, responsable de l'étude annuelle sur l'image des marques, qui a travaillé pour le Crédit mutuel comme pour d'autres établissements. Il ya encore dix ans, les Français saluaient les banques financières à la conquête des marchés. Aujourd'hui, ils attendent avant tout d'être rassurés.. Chaque caisse a un budget mécénat pour les associations locales Etpour cela,le réseau jouit d'un deuxième atout: la proximité. Avecenviron 2000 agences, le CMll comptepresque autant de guichetsdans Ilfédérationsque LCL et la BNP dans toute la "France. «Le moindre bourg perdu, on y est!»,plaisante un syndicaliste de l'est. EnAlsace, c'est indéniable: à côté de Mulhouse, les 1620 habitants de Landserdisposentd'une agence, tout comme, à quelques kilomètres, le petit village de Rosenau. Rien de tel pour fidéliserla clientèle. D'autant qu'une fois installée l'enseignene passe pas inaperçue. Compétitions sportives,spectacles, associations... Pour renforcer son ancrage, elle soutient des kyrielles d'événements. Du tournoi de tennis de table de Plaisir (Yvelines) à la Fiesta des Suds de Marseille. Quand la presse régionale en parle,c'estbon pour lanotoriété. «Chaque caisse dispose d'un budget mécénat de quelques milliers d'euros, raconte le salarié d'une petite fédération. C'est au conseil d'administration de l'allouer.. Leconseild'administration? Une dizaine de clients (appelés «sociétaires» dans ce réseau mutualiste) élus par leurs pairs. «Uneéquipe commerciale de choc, sourit Joël Nadjar,du cabinetkurtsalmon. Ils font la promotion de la banque autour d'eux et jouent les apporteurs d'affaires., Pour rentabiliser un tel maillage du territoire, le Crédit mutuel a trouvé la solution imparable: profiter de ses guichets pour vendre de tout! Dèsles années 1970,bienavantsesConcurrents,lebanquier a complétéson offredeprêts etdelivretspar une palette d'assurances. Idéalpour lisserlescoûtsdestructure,avec plus de produits écoulés pour un même nombre de points de

15 multiplier les ventes vente et de salariés. «Cette offre complémentaire est devenue un poste de rentabilité important», précise Eric Delannoy, viceprésident du cabinet de conseil Weave. Le Crédit mutuel a donc multiplié les diversifications. Ses caisses écoulent désormais des systèmes d'alarme et de télésurveillance. Sous la marque NRJ Mobile, rachetée en 2008, elles proposent aussi une offre de téléphonie. Et jamais en mal d'imagination, des agences testent même la vente de voitures! «Aujourd'hui, dans certaines fédérations, on peutvous proposer le véhicule, le crédit pour l'acheter, l'assurance auto et le kit mains libres, s'amuse un salarié en poste en Anjou. Il ne faudrait pas qu'on perde notre rôle de conseil en devenant des machines à vendre,» A priori, les agents n'ont aucun intérêt à multiplier les contrats. Ils ne sont pas commissionnés et ne touchent pas de prime en cas de bons résultats. «Dans certains autres réseaux, le variable peut représenter jusqu'à 10% du salaire», précise Marie-Hélène Agard, directrice de la division banque du spécialiste en recrutement Page Personnel. Pour autant, les conseillers ne sont pas dépourvus de toute considération marchande. D'abord, comme ailleurs, des «temps forts» rythment leur année: en mai, pleins feux sur l'assurance, en novembre, sur l'épargne... «Financièrement, cela ne rapporte rien à un commercial d'être performant, mais pour le bien de sa carrière, c'est préférable», glisse Romain Guers, délégué CFDT. Ensuite, les outils informatiques fournis par le siège poussent à un certain zèle: après chaque rendez-vous, le conseiller doit lister les produits qu'il a proposés et programmer des dates de relance. Le père bougon de la pub se fait aborder dans la rue comme une star «Mais il garde en tête l'intérêt des clients, jure notre syndicaliste. Nous avons une qualité de service que nous voulons préserver.» Pour vérifier, fin janvier, nous avons ouvert incognito un compte dans un guichet parisien. De fait, nous avons obtenu un rendez-vous en moins de quarante-huit L'union de toutes les caisses régionales, un travail inachevé En vingt-cinq ans, Michel Lucas, le président. a regroupé pas moins de 11 fédérations autour de Strasbourg pour créer CMll. La dernière venue? Anjou: après une fusion des systèmes informatiques, elle a accepté l'union politique en 2011.Maiscertaines résistent. L'irréductible Breton, d'abord: associé à deux autres caisses, il forme le groupe Caisse fédérale Arkéa (Caisse interfédérale pour les régions Bretagne. Massif central et Sud-Ouest) Caisse fédérale Nord-Europe Caisse fédérale Maine-Anjou, Basse-Normandie Caisse fédérale Océan Arkéa, maison mère de la très dynamique banque en ligne Fortuneo. Ou encore le Crédit mutuel Nord Europe. Aucune rivalité avec le CMll à signaler, selon son président. Philippe Vasseur,juste une volonté farouche d'indépendance. «Nous tenons à conserver notre proximité avec le client. Nous choisissons nos produits, nos salaires, nos crédits l» heures et l'accueil fut à la hauteur, avec sourire et banalités cordiales de rigueur. Durant une bonne heure, le conseiller s'est effectivement montré à l'écoute, sans agressivité commerciale... jusqu'à se montrer transparent sur les tarifs. Lesquels sontloin d'être doux! Grâce à une base de données exclusive répertoriantles prestations de 110banques, Capital a pu évaluer la compétitivité du CMU-CIC. Verdict? Bien sûr.les prix pratiqués varient d'une fédération à l'autre, mais, en moyenne, ils sont supérieurs au marché. Et ce, quel que soit le profil du client. Un cadre supérieur (détenteur d'une carte haut de gamme, coutumier de retraits à l'étranger...) paiera 67 euros de plus par an chez le mutualiste. Un étudiant s'acquittera de 92 euros, soit 20% de plus qu'ailleurs. Certains tarifs plombent les factures: 3 euros pour accéder à la banque en ligne, 10pour mettre en place une autorisation de prélèvement automatique (sauf destinataires publics)... «Le Crédit mutuel agit comme ses concurrents, il prélève de l'argent où il peut, dénonce Maxime Chipoy, de l'ufc-que choisir. L'argument du gentil mutualiste, c'est bon pour leur pub!" Ah, la saga Crédit mutuel, un bijou de communication! Depuis quatre ans, les téléspectateurs découvrent le banquier à travers la vie d'une sympathique petite famille: un père bougon, suspicieux à l'égard des banques, un fils patient, toujours prêt à rappeler les valeurs atypiques du Crédit mutuel... «Dans la rue, les gens m'arrêtent pour me demander des nouvelles du chien ou le numéro de mes enfants, confie Hervé Dubourjal, qui incarne le papa. C'est étonnant comme cette campagne marque les esprits.» Il faut dire que le groupe fait tout Sous la houlette de son président, Michel Lucas,le Crédit mutuel a racheté une dizaine de journaux régionaux. pour. Il ne lésine ni sur les dépenses publicitaires (71 millions d'euros chaque année), ni sur les moyens artistiques. Des dizaines de techniciens sont mobilisés à chaque tournage. Qu'il se déroule en Belgique, en Espagne ou même à New York, où les équipes ont bloqué Wall Street un samedi entier pour un spot sur la démesure du «système financier mondial». «Tous les indices prouvent que la campagne est efficace: le public s'en souvient et l'apprécie, se satisfait Christophe Lafarge, président de l'agence Les Gaulois. Mais nous ne faisons que braquer leprojecteur sur les valeurs historiques du Crédit mutuel.» Vraiment? D'accord, le mutualiste n'a pas d'actionnaires et «appartient à ses clients», comme le veut le slogan. D'accord, chacun peut demander à la direction des comptes sur l'état de sa caisse. Mais dans la vraie vie, ces propriétaires n'ont en fait que très peu d'influence sur la stratégie adoptée. Au niveau local, ils n'ont quasiment aucun pouvoir, si ce n'est celui d'élire, indirectement, des représentants nationaux pour assister à l'agannuelle. Durant ce grand raout organisé à Strasbourg, la direction du CMU y dresse son bilan de l'année écoulée, énumère ses décisions, puis s'assure qu'il n'y a pas d'opposition. «Jamais personne ne moufte, sourit un bon connaisseur du groupe. De toute façon, le public n'attend qu'une chose, c'est la traditionnelle choucroute.» Servie avec le sourire et gratuitement. Pour une fois... Claire Bader MARS 2014 CAPITAL 43

Smacl renforce ses positions. et solidarise ses deux Mutuelles. dans une Sgam.

Smacl renforce ses positions. et solidarise ses deux Mutuelles. dans une Sgam. Smacl renforce ses positions et solidarise ses deux Mutuelles dans une Sgam. Conférence de presse Niort, le 16 juin 2009. L'engagement mutualiste de Smacl auprès des Collectivités et Territoriaux est aujourd'hui

Plus en détail

CIC Activité commerciale toujours en croissance

CIC Activité commerciale toujours en croissance Paris, le 26 juillet 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE CIC Activité commerciale toujours en croissance Résultats au 30 juin 2012(1) Résultats financiers - Produit net bancaire 2 228 M - Résultat brut d exploitation

Plus en détail

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises 27 mars 2008 Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises Résultat net part du groupe : 2 730 M Produit net bancaire : 10 568 M Coefficient

Plus en détail

ENREGISTRE, EN 2012, UN RÉSULTAT DE 73,4 MILLIONS EUROS. 100.000 nouveaux coopérateurs en 15 mois

ENREGISTRE, EN 2012, UN RÉSULTAT DE 73,4 MILLIONS EUROS. 100.000 nouveaux coopérateurs en 15 mois COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 28 février 2013 LE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE ENREGISTRE, EN 2012, UN RÉSULTAT DE 73,4 MILLIONS EUROS 100.000 nouveaux coopérateurs en 15 mois Pour la 10 ème année consécutive,

Plus en détail

CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière

CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière Le développement commercial s est poursuivi en 2011 avec, comme objectif concrétisé, le financement de l économie

Plus en détail

La Matmut, un assureur innovant et compétitif

La Matmut, un assureur innovant et compétitif La Matmut, un assureur innovant et compétitif La conception de notre métier d'assureur est d'accompagner au mieux nos assurés à chaque étape de leur vie. Cela nous conduit à rechercher en permanence des

Plus en détail

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Paris, le 13 novembre 2013 Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Pour toute information complémentaire, consultez la présentation complète disponible sur le site internet du Groupe BPCE : www.bpce.fr

Plus en détail

Vitro Paris. Ronde préliminaire Cas en comptabilité. Place à la jeunesse 2012

Vitro Paris. Ronde préliminaire Cas en comptabilité. Place à la jeunesse 2012 Vitro Paris Cas en comptabilité Place à la jeunesse 2012 Nous sommes le 1 er octobre 2012 et vous êtes à votre deuxième semaine de travail chez Vitro Paris. La fin d'année est le 31 juillet 2012 de ce

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale moteur expert de simulation paramètres interactifs Comme dans la réalité, la chance existe mais elle n'a pas de rôle prépondérant. Si votre entreprise vend mal, c'est parce que vous

Plus en détail

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France COMMUNIQUE DE PRESSE (V1.10 au 24 août 2012) Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France (réalisé sur les comptes arrêtés fin 2010) Analyse stratégique du marché et Mise en

Plus en détail

La solidarité en action

La solidarité en action nos adresses Depuis 1942 nous sommes à votre service. Rendez-vous dans l un de nos Pôles Santé Agence de Berck sur Mer 15, rue de l Impératrice 62600 Berck sur Mer Tél. : 03 21 84 12 74 Ouvert du mardi

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Crédit Mutuel Arkéa annonce son intention de rejoindre Paylib, aux côtés de BNP Paribas, La Banque Postale et Société Générale. De gauche à droite : Frédéric COLLARDEAU (Directeur

Plus en détail

Un système de garantie et de solidarité bénéficie à l ensemble des établissements de crédit affiliés à BPCE.

Un système de garantie et de solidarité bénéficie à l ensemble des établissements de crédit affiliés à BPCE. Mai 2011 En bref PROFIL Le Groupe BPCE est le deuxième groupe bancaire en France, avec 36 millions de clients, 8 millions de sociétaires et 125 000 collaborateurs. Constitué des réseaux des Banques Populaires

Plus en détail

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE Donnez de l assurance à votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas Cardif assure

Plus en détail

SIGNATURE DU PACTE D AVENIR. Maison des Safer PARIS 12 mars 2015. Emmanuel HYEST Président de la FNSafer

SIGNATURE DU PACTE D AVENIR. Maison des Safer PARIS 12 mars 2015. Emmanuel HYEST Président de la FNSafer SIGNATURE DU PACTE D AVENIR Maison des Safer PARIS 12 mars 2015 Emmanuel HYEST Président de la FNSafer Monsieur le Ministre Monsieur le Président, Madame la Directrice, Monsieur le Directeur, Mesdames

Plus en détail

Qui sommes-nous? Société familiale d assurance créée en 1923. Indépendance financière. Maîtrise de l intégralité des activités de notre métier

Qui sommes-nous? Société familiale d assurance créée en 1923. Indépendance financière. Maîtrise de l intégralité des activités de notre métier Qui sommes-nous? Siège ESCA à Strasbourg Société familiale d assurance créée en 1923 Indépendance financière Maîtrise de l intégralité des activités de notre métier Conception Distribution Gestion «D un

Plus en détail

Litiges bancaires : une nouvelle hotline pour défendre les consommateurs

Litiges bancaires : une nouvelle hotline pour défendre les consommateurs Litiges bancaires : une nouvelle hotline pour défendre les consommateurs Les Français sont de plus en plus insatisfaits et méfiants de leurs banques. D après le cabinet Ernst & Young, "plus d un client

Plus en détail

Banques en ligne : où faut-il souscrire?

Banques en ligne : où faut-il souscrire? Banques en ligne : où faut-il souscrire? Par Léa Billon pour VotreArgent.fr, publié le 11/07/2013 Les banques en ligne séduisent d'abord par leurs services à moindre coût, voire gratuits. Leurs livrets

Plus en détail

PROJET PAIEMENT EXPRESS

PROJET PAIEMENT EXPRESS PROJET PAIEMENT EXPRESS CONTEXTE DU PROJET POUR LE CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE : - La suite de Projets Collaboratifs (Payer Mobile) - Donner l impulsion sur le Territoire - Volonté d associer le NLL Philippe

Plus en détail

Atradius Commercial Finance. Nous sécurisons vos liquidités

Atradius Commercial Finance. Nous sécurisons vos liquidités Atradius Nous sécurisons vos liquidités Vos comptes clients: une valeur à mobiliser Faites le bon calcul Votre entreprise est florissante et vos ventes sont en hausse constante. Mais pour être sûr que

Plus en détail

résultats Groupe Crédit Mutuel Conférence de presse 26 mars 2009

résultats Groupe Crédit Mutuel Conférence de presse 26 mars 2009 résultats Conférence de presse 26 mars 2009 Groupe Crédit Mutuel les chiffres clés 2008 Crédits Capitaux propres part du groupe Ratio Tier one en euros Produit net bancaire Coefficient d exploitation Banque

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière

Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 février 2014 Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière Résultats au 31 décembre 2013 Produit net bancaire 4

Plus en détail

La référence du courtage en crédit immobilier

La référence du courtage en crédit immobilier La référence du courtage en crédit immobilier Sommaire 1. Un acteur historique du courtage en France. 2. Un actionnaire prestigieux 3. Notre métier : le courtage en crédit immobilier. 4. L équipe dirigeante

Plus en détail

Présentation du Groupe CMNE. 5 Éditorial 6 Profil et Chiffres clés 7 Implantation 8 Organigramme financier 9 Organisation du Groupe

Présentation du Groupe CMNE. 5 Éditorial 6 Profil et Chiffres clés 7 Implantation 8 Organigramme financier 9 Organisation du Groupe Rapport Annuel 08 4 Présentation du Groupe CMNE 5 Éditorial 6 Profil et Chiffres clés 7 Implantation 8 Organigramme financier 9 Organisation du Groupe Éditorial 5 Eric Charpentier Philippe Vasseur Pour

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

BTS BANQUE ÉPREUVE E4 : GESTION DE CLIENTÈLE ET COMMUNICATION PROFESSIONNELLE

BTS BANQUE ÉPREUVE E4 : GESTION DE CLIENTÈLE ET COMMUNICATION PROFESSIONNELLE BTS BANQUE ÉPREUVE E4 : GESTION DE CLIENTÈLE ET COMMUNICATION PROFESSIONNELLE SESSION 2014 Durée : 2 heures Coefficient: 1,5 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices

Plus en détail

Evolution du prix d'un compte à vue 01.01.2011 à 01.01.2015

Evolution du prix d'un compte à vue 01.01.2011 à 01.01.2015 Evolution du prix d'un compte à vue 01.01.2011 à 01.01.2015 Table des matières 1. Introduction... 2 2. Evolution du prix d'un compte à vue entre 2011 et 2015... 2 2.1. Méthode... 2 2.2. Résultats... 5

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Composez le futur de votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

J ai une belle opportunité de développement

J ai une belle opportunité de développement CF 002 Avril 2010 w w w. lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent w w w.franceac tive.org Financeur solidaire pour l emploi J ai une belle opportunité de développement

Plus en détail

Relation banques et clients Comment regagner durablement la confiance des clients? 9 Avril 2013

Relation banques et clients Comment regagner durablement la confiance des clients? 9 Avril 2013 Relation banques et clients Comment regagner durablement la confiance des clients? 9 Avril 2013 Objectifs et méthodologie de l étude L objectif de cette troisième édition est de mesurer le niveau de confiance

Plus en détail

Etre societaire, pour vivre la banque autrement.

Etre societaire, pour vivre la banque autrement. PREAMBULE Se fondant tout particulièrement sur la notion de valeurs, les coopératives ont montré qu elles constituaient un modèle commercial, robuste et viable, susceptible de prospérer même pendant les

Plus en détail

IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE

IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE Ø Panorama du secteur de la grande distribution en France o Les grands chiffres o Typologie de la grande distribution o Les mutations

Plus en détail

Révéler jeunes talents et patrimoines d Ile-de-France

Révéler jeunes talents et patrimoines d Ile-de-France Révéler jeunes talents et patrimoines d Ile-de-France Depuis plus de cent ans, le Crédit Agricole d Ile-de-France porte les valeurs mutualistes qui ont présidé à sa naissance : la responsabilité, la proximité

Plus en détail

www.cnepbanque.dz BANCASSURANCE

www.cnepbanque.dz BANCASSURANCE News www.cnepbanque.dz Revue de la -Banque Banque Nouvelle édition BANCASSURANCE CARDIF Banque Signature de l accord de partenariat -Banque / CARDIF El Djazaïr Tout savoir sur la Bancassurance Deux questions

Plus en détail

Les banques en ligne et les services bancaires par internet modèle économique et évolution des plaintes de consommateurs de 2008 à 2012

Les banques en ligne et les services bancaires par internet modèle économique et évolution des plaintes de consommateurs de 2008 à 2012 N 15 Juin 2013 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Les banques en ligne et les services bancaires

Plus en détail

Les policiers très inquiets pour la sécurité de la COP21 6MEDIAS

Les policiers très inquiets pour la sécurité de la COP21 6MEDIAS (http://adclick.g.doubleclick.net/aclk%253fsa%253dl%2526ai%253dbcgul_xq8vrdpbngbbu_7l8gmzotwhwgaaaaqasaaoabyzuglzm waic4aia6gionzc1mdqzmc90cy5szxbvaw50lmzyl2fjdhvhbgl0zs8vc29jawv0zfgcgdiekapqbzgdjaaoawhqbjbo4aqbkayboayf2aca%

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

enquête sur leurs pratiques et besoins de financement Paris, le 26 novembre 2014

enquête sur leurs pratiques et besoins de financement Paris, le 26 novembre 2014 Les Entreprises du Patrimoine Vivant : enquête sur leurs pratiques et besoins de financement Paris, le 26 novembre 2014 Sources Enquête sur les pratiques et besoins de financement des Entreprises du Patrimoine

Plus en détail

AUTOMNE 2011 ENQUÊTE SUR LE MÉTIER DE TRÉSORIER D ENTREPRISE. L échantillon 2011 :

AUTOMNE 2011 ENQUÊTE SUR LE MÉTIER DE TRÉSORIER D ENTREPRISE. L échantillon 2011 : LE TRÉSORIER D ENTREPRISE EN 2011 2 AUTOMNE 2011 ENQUÊTE SUR LE MÉTIER DE TRÉSORIER D ENTREPRISE Cette note de synthèse est le résultat de l enquête menée conjointement par Robert Half, spécialiste du

Plus en détail

Structure du marché Vie & Capi en 2013 selon le mode de distribution -Source : FFSA Autres 3%

Structure du marché Vie & Capi en 2013 selon le mode de distribution -Source : FFSA Autres 3% La place de l assurance chez les bancassureurs Depuis de nombreuses années, on sait que les bancassureurs se sont accaparés plus de 60 % du marché de l assurance vie. Cette part de marché est maintenant

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

Dossier de presse Le Conservateur. Jeudi 23 janvier 2014

Dossier de presse Le Conservateur. Jeudi 23 janvier 2014 Dossier de presse Le Conservateur Jeudi 23 janvier 2014 PERFORMANCES 2013 TAUX NETS SERVIS 2013 : FONDS (1) Contrats commercialisés : Taux 2013 Variation CONSERVATEUR PERP +4,10 % stable CONSERVATEUR HELIOS

Plus en détail

JE SUIS SOCIALE MA PROTECTION EST-ELLE MENACÉE? UN AGENT PUBLIC

JE SUIS SOCIALE MA PROTECTION EST-ELLE MENACÉE? UN AGENT PUBLIC JE SUIS UN AGENT PUBLIC MA PROTECTION SOCIALE EST-ELLE MENACÉE? AGENTS PUBLICS, NOTRE PROTECTION SOCIALE EST-ELLE MENACÉE? DEVRA-T-ON SE RÉSIGNER À TOUJOURS MOINS DE SOINS? Dépassements d honoraires, franchises,

Plus en détail

ADMINISTRATION/FINANCE

ADMINISTRATION/FINANCE ADMINISTRATION/FINANCE RÉGIME COOPÉRATIF (18), RÉGIME RÉGULIER (5) Personnes rejoignables 69 Hommes Femmes Nombre de répondants 23 33,3 % 16 ( 70 %) 7 ( 30 %) Note : les pourcentages ne sont pas affichés

Plus en détail

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 26 février 2014 RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat

Plus en détail

La Banque de Savoie, une année florissante

La Banque de Savoie, une année florissante Communiqué de presse le 15 mai 2014, à Chambéry, La Banque de Savoie, une année florissante A l occasion de son Assemblée Générale qui s est tenue au Siège Social, le 22 avril 2014, la Banque de Savoie

Plus en détail

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation du Groupe Attijariwafa Bank Couverture géographique de plus en plus large Attijariwafa bank, banque née

Plus en détail

CIC Activité commerciale en hausse

CIC Activité commerciale en hausse Paris, le 28 juillet 2011 COMMUNIQUE DE PRESSE CIC Activité commerciale en hausse Résultats au 30 juin 2011 Résultats financiers - Produit net bancaire 2 420 M - Résultat brut d exploitation 927 M - Coût

Plus en détail

Étude de cas Desjardins

Étude de cas Desjardins Le cas Jean Desjardins Étude de cas Desjardins INFORMATION CLIENT (ATTENTION : inscrivez comme date de naissance le 1 er janvier pour les analyses faites avant le 30 juin; le 1 er juillet pour celles faites

Plus en détail

Prénom Nom BTS assurance

Prénom Nom BTS assurance Prénom Nom BTS assurance CPAP - MAAF ASSURANCE Présentation de la MAAF et de l opération commerciale Winalto Sommaire Présentation de la MAAF Mon rôle et mes activités Offre commerciale Winalto Présentation

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE EN ASSURANCES COLLECTIVES

VOTRE PARTENAIRE EN ASSURANCES COLLECTIVES VOTRE PARTENAIRE EN ASSURANCES COLLECTIVES QUATREM, votre partenaire en assurances collectives Entamer une collaboration avec QUATREM, c'est d'abord choisir l'expertise en assurances collectives. Dans

Plus en détail

Numéro de dossier : 001. Caisse d Epargne Côte d Azur

Numéro de dossier : 001. Caisse d Epargne Côte d Azur Numéro de dossier : 001 Caisse d Epargne Côte d Azur SOMMAIRE Introduction Analyse de la situation Plan d action Réalisation du dossier de recommandations dans le but de devenir la banque référence pour

Plus en détail

Le projet de loi sera présenté en conseil des ministres le 10 décembre et déposé à l Assemblée nationale le 17 décembre.

Le projet de loi sera présenté en conseil des ministres le 10 décembre et déposé à l Assemblée nationale le 17 décembre. Un danger sans précédent Notre profession vit un moment crucial de son histoire. Le projet de réforme, porté aujourd hui par Monsieur MACRON, alimenté par les rapports de l IGF, du député FERRAND et de

Plus en détail

RÉSULTATS SEMESTRIELS

RÉSULTATS SEMESTRIELS RÉSULTATS SEMESTRIELS 7 octobre 2 Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 Chiffres clés Activité commerciale financiers Coût du risque Fonds propres Conclusion Annexe 3 Faits marquants Acquisition en décembre 2003 de Banque

Plus en détail

Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière

Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière Le Groupe Crédit Mutuel Centre Est Europe Sud-Est Ile-de-France Savoie-Mont Blanc et CIC en 2007 Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière Résultat net : 2 161 millions

Plus en détail

Temoignages. Laurent et Steph

Temoignages. Laurent et Steph Laurent et Steph Nous tenons tout particulièrement a remercier la société excel-taux qui par son professionnalisme a su trouver la solution au refinancement du prêt de notre résidence principale Nous avons

Plus en détail

La Banque et l Assurance

La Banque et l Assurance GACO 1 Groupe B La Banque et l Assurance Dossier Métier PPP Guillerm Floriane et Le Bail Emilie 04/11/2013 Nous partons de concepts assez larges, en effet la banque et l'assurance regroupent de nombreux

Plus en détail

UNE MUTUELLE Profondément humaine

UNE MUTUELLE Profondément humaine Shutterstock / Goodluz UNE MUTUELLE Profondément humaine Avril 2015 1 Notre histoire Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes

Plus en détail

SOMMAIRE LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE COMITÉ DE DIRECTION

SOMMAIRE LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE COMITÉ DE DIRECTION 2 15 2 13 52 LE CONSEIL D ADMINISTRATION 72 2 10 2 12 42 Président Alain David (11) 12 Vice-Présidents Jean-Michel Lemétayer (16) Alain Laplanche (8) Marie-Françoise Bocquet (9) 2 14 2 16 32 82 62 2 11

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

IUT de CAEN DEPARTEMENT GEA - Pratiques de la communication écrite et orale S 2 mardi 29 mars 2016

IUT de CAEN DEPARTEMENT GEA - Pratiques de la communication écrite et orale S 2 mardi 29 mars 2016 IUT de CAEN DEPARTEMENT GEA - Pratiques de la communication écrite et orale S 2 mardi 29 mars 2016 Durée : 1 heure 30 I. Analyse de campagnes publicitaires. Consignes 1. Décrivez (sous tous ses aspects

Plus en détail

Tous les documents relatifs aux opérations commerciales à traiter ce samedi se trouvent dans votre panière.

Tous les documents relatifs aux opérations commerciales à traiter ce samedi se trouvent dans votre panière. Gestion commerciale valerie.durant@essaimons.orange.fr 05/12/2009 Assistant_interim@essaimons.orange.fr Tous les documents relatifs aux opérations commerciales à traiter ce samedi se trouvent dans votre

Plus en détail

Le PNB de la banque de détail ressort à 1 481 millions d euros au 30 juin 2009 contre 1 496 millions au 30 juin 2008.

Le PNB de la banque de détail ressort à 1 481 millions d euros au 30 juin 2009 contre 1 496 millions au 30 juin 2008. Evolution des métiers La priorité donnée au développement a permis, sur un an, au niveau de la banque de détail : - la conquête de 142 472 nouveaux clients : particuliers, professionnels et entreprises

Plus en détail

ASSURANCES DU CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ALTANTIQUES

ASSURANCES DU CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ALTANTIQUES ASSURANCES DU CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ALTANTIQUES DECLARATIONS Marché d'assurances 2009 CDG-64 1 Le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale des

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi

Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi Paris, le 20 décembre 2012 Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au sein

Plus en détail

FEDERALE ASSURANCE. L assureur qui partage ses benefices avec vous 30.00.004/00 09/13

FEDERALE ASSURANCE. L assureur qui partage ses benefices avec vous 30.00.004/00 09/13 FEDERALE ASSURANCE L assureur qui partage ses benefices avec vous 30.00.004/00 09/13 Avec Fédérale Assurance, vous choisissez la stabilité, la sécurité et l expérience. des entrepreneurs, le Groupe est

Plus en détail

au libre choix des salariés de votre entreprise Mornay Initiative santé Prenez soin de vos salariés en toute liberté

au libre choix des salariés de votre entreprise Mornay Initiative santé Prenez soin de vos salariés en toute liberté au libre choix des salariés de votre entreprise Mornay Initiative santé Prenez soin de vos salariés en toute liberté Laurie Maillard Directeur général du Groupe Mornay Madame, Monsieur, Vous êtes dirigeant

Plus en détail

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec.

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec. CAISSE D EPARGNE : banque régionale qui finance l économie locale LA BANQUE. NOUVELLE DÉFINITION. LE MESSAGE DES PRÉSIDENTS En 2011, la Caisse d Epargne Bretagne Pays de Loire, malgré un contexte de tension

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015

DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015 DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015 1- LA BANQUE EN LIGNE FORTUNEO Créée en 2000, Fortuneo est une banque en ligne qui propose une gamme complète de produits et services de bancassurance à destination des particuliers

Plus en détail

AVIVA LANCE SANTHIA, SA NOUVELLE OFFRE DE COMPLEMENTAIRE SANTE «SUR-MESURE» À DES TARIFS PLUS ATTRACTIFS

AVIVA LANCE SANTHIA, SA NOUVELLE OFFRE DE COMPLEMENTAIRE SANTE «SUR-MESURE» À DES TARIFS PLUS ATTRACTIFS Communiqué de presse Bois-Colombes, le 22 avril 2008 AVIVA LANCE SANTHIA, SA NOUVELLE OFFRE DE COMPLEMENTAIRE SANTE «SUR-MESURE» À DES TARIFS PLUS ATTRACTIFS Aviva commercialise à compter de cette semaine,

Plus en détail

E-COMMERCE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1

E-COMMERCE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 22/05/2015 1 E-COMMERCE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU E-COMMERCE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU E-COMMERCE... 4 L'ACTIVITÉ DU E-COMMERCE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU E-COMMERCE... 9 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 11 1 LE MARCHÉ

Plus en détail

Tarif des mutuelles santé : un écart de prix de 60% selon le département

Tarif des mutuelles santé : un écart de prix de 60% selon le département Tarif des mutuelles santé : Communiqué de presse Lille, le 1er septembre 2011 Tarif des mutuelles santé : un écart de prix de 60% selon le département Le cabinet de conseil Fact&Figures prévoyait en juillet

Plus en détail

Notes d allocution. Paul Cantor Président du Conseil d administration

Notes d allocution. Paul Cantor Président du Conseil d administration Notes d allocution Paul Cantor Président du Conseil d administration Assemblée publique annuelle Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Le 10 décembre 2009 Salle Sussex Centre

Plus en détail

«Les Français et l optique»

«Les Français et l optique» Dossier de presse 3 octobre 2012 «Les Français et l optique» Une enquête IPSOS pour la Mutualité Française Le coût et la qualité des prestations optiques, en tête des préoccupations des Français. Les réseaux

Plus en détail

E1 : ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Sous-épreuve A1 : Organisation et gestion de prestations de services Durée : 3 heures Coefficient : 4

E1 : ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Sous-épreuve A1 : Organisation et gestion de prestations de services Durée : 3 heures Coefficient : 4 1 D après sujet d examen métropole session 2007 DOSSIERS Baccalauréat Professionnel SERVICES (Accueil - Assistance - Conseil) E1 : ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Sous-épreuve A1 : Organisation et gestion

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

La fin de l âge d or des réseaux d agences bancaires?

La fin de l âge d or des réseaux d agences bancaires? La fin de l âge d or des réseaux d agences bancaires? Synthèse de l étude européenne Quel futur pour la banque de détail? réalisée par Equinox Consulting et l EFMA Paris, 17décembre 2012 L étude publiée

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BANQUE GESTION DE CLIENTÈLE ET COMMUNICATION PROFESSIONNELLE

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BANQUE GESTION DE CLIENTÈLE ET COMMUNICATION PROFESSIONNELLE BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BANQUE GESTION DE CLIENTÈLE ET COMMUNICATION PROFESSIONNELLE SESSION 2006 Durée : 2 heures Coefficient 1,5 SUJET Dès remise du sujet, assurez-vous qu'il est complet. PARTIE

Plus en détail

Devenir un chef de projet efficace

Devenir un chef de projet efficace Formation Nodesway Devenir un chef de projet efficace 12 bonnes pratiques pour un management humain Vidéo disponible sur http://youtu.be/bd70a8a4ti4 Nodesway Alain Fernandez Pour toi, c est quoi un chef

Plus en détail

Revue de presse. 18 novembre 2014

Revue de presse. 18 novembre 2014 Revue de presse 18 novembre 2014 RMC 10/11/2014 Les Echos 17/11/2014 L essor 17/11/2014 Le Progrès 17/11/2014 Boursier.com 17/11/2014 France3 Saint Etienne - 17/11/2014 Europe1 17/11/2014 France Bleu Saint

Plus en détail

Fimalac. N 8 Octobre 2001. Message du Président. La lettre aux Actionnaires

Fimalac. N 8 Octobre 2001. Message du Président. La lettre aux Actionnaires N 8 Octobre 2001 Fimalac La lettre aux Actionnaires Message du Président Madame, Monsieur, Cher actionnaire, Après le drame du 11 septembre dernier, FIMALAC tient à s'associer à la douleur du peuple américain

Plus en détail

REGLEMENT FINANCIER. 1.1. Séparation des fonctions d ordonnateur et de comptable

REGLEMENT FINANCIER. 1.1. Séparation des fonctions d ordonnateur et de comptable REGLEMENT FINANCIER Le présent règlement a pour objet de fixer les modalités de fonctionnement de la Fédération Française de Go (FFG) pour ce qui concerne les aspects comptables et financiers de sa gestion.

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Limousin Octobre 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE Limousin Octobre 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE Limousin Octobre 2012 MEFIEZ-VOUS DES DEMARCHAGES ABUSIFS L ADEME et l Espace INFO-ENERGIE de Tulle réitèrent leur mise en garde. De nouvelles démarches abusives ont été recensées

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

Bienvenue dans l univers de We Group

Bienvenue dans l univers de We Group Bienvenue dans l univers de We Group Le 19 mai 2005 Laurent Jaquier fonde la société We Group SA avec son siège social à Bulle. We Group SA est une société indépendante soumise au secret professionnel

Plus en détail

Société de gestion. Filiale à 100 % du groupe Crédit Mutuel CIC

Société de gestion. Filiale à 100 % du groupe Crédit Mutuel CIC SCPI 1 Société de gestion Filiale à 100 % du groupe Crédit Mutuel CIC Le Groupe Crédit Mutuel CIC au 31/12/2012 Fonds propres 37 milliards Nombre d agences 5 961 Nombre de clients 30 millions Notations

Plus en détail

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions Sage CRM Solutions Sage CRM SalesLogix Gagnez en compétitivité Sage CRM SalesLogix est une solution complète, conçue pour permettre à vos équipes commerciales, marketing et service d optimiser la gestion

Plus en détail

Rejoindre la DSI de la Cnav

Rejoindre la DSI de la Cnav Rejoindre la DSI de la Cnav UNE DSI AU SERVICE DE PROJETS D ENVERGURE TECHNOLOGIES UTILISÉES La Cnav gère l une des plus grandes bases de données françaises avec plus de 75 millions de comptes carrière.

Plus en détail

L observatoire LCL en ville

L observatoire LCL en ville L observatoire LCL en ville «LA RETRAITE» Résultats de l étude quantitative réalisée par OpinionWay Le 10 janvier 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

Solidité financière et nouvelle phase de développement

Solidité financière et nouvelle phase de développement Le Groupe CM4-CIC en 2008 Solidité financière et nouvelle phase de développement Dans une année marquée par une crise financière et économique sans précédent, le Groupe CM4-CIC a enregistré une activité

Plus en détail

ANALYSE «CONCURRENTS»

ANALYSE «CONCURRENTS» ANALYSE «CONCURRENTS» ANALYSE DES CONCURRENTS DEFINITION L analyse de la concurrence est un outil d évaluation de la compétitivité des entreprises sur un secteur d activité ou sur un domaine d activités

Plus en détail

LA BANQUE POSTALE. BIEN PLUS QU UNE BANQUE.

LA BANQUE POSTALE. BIEN PLUS QU UNE BANQUE. LA BANQUE POSTALE. BIEN PLUS QU UNE BANQUE. Quand on est jeune, on n a pas les mêmes envies que les autres. On ne voit pas les choses de la même façon. On a plein de projets en tête. On veut gérer son

Plus en détail

Les États belge, français et luxembourgeois apportent un soutien fort à Dexia dans la mise en œuvre du plan de restructuration annoncé le 4 octobre

Les États belge, français et luxembourgeois apportent un soutien fort à Dexia dans la mise en œuvre du plan de restructuration annoncé le 4 octobre Information réglementée* Bruxelles, Paris, 10 octobre 2011 5h30 Les États belge, français et luxembourgeois apportent un soutien fort à Dexia dans la mise en œuvre du plan de restructuration annoncé le

Plus en détail

I. PRESENTATION DE L AGENCE IMMOBILIERE BRAGATO DE L ISLE - JOURDAIN

I. PRESENTATION DE L AGENCE IMMOBILIERE BRAGATO DE L ISLE - JOURDAIN I. PRESENTATION DE L AGENCE IMMOBILIERE BRAGATO DE L ISLE - JOURDAIN Fiche d identité du Réseau des Agences Immobilières du Crédit Agricole du groupe Square Habitat Réseau Square Habitat Forme de commerce

Plus en détail

Assurance-vie MACSF PERFORMANCES 2015

Assurance-vie MACSF PERFORMANCES 2015 @groupe_macsf #PerfMACSF2015 Assurance-vie MACSF PERFORMANCES 2015 Communiqué de presse 12 janvier 2016 La MACSF a présenté aujourd hui lors de sa conférence de presse annuelle, les performances pour son

Plus en détail

La retraite à 55 ans, mode d'emploi Mise à jour le vendredi 28 novembre 2014 à 20 h 29 HNE

La retraite à 55 ans, mode d'emploi Mise à jour le vendredi 28 novembre 2014 à 20 h 29 HNE La retraite à 55 ans, mode d'emploi Mise à jour le vendredi 28 novembre 2014 à 20 h 29 HNE Le reportage de Maxime Bertrand La façon dont on gère ses finances dépend souvent des différentes étapes de la

Plus en détail