Divorce (1) : les bases

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Divorce (1) : les bases"

Transcription

1 - 1 - Divorce (1) : les bases Mots clés : Sommaire :! Capacité! Cas! Communauté! Conciliation! Consentement! Convention! Faute! Divorce! Jugement! Mesures! Partage! Pension! Prestation! Séparation 1. Cas et procédures Les différents cas de divorce La procédure de divorce 2. Conséquences du divorce Conséquences du divorce pour les ex-époux Conséquences du divorce pour les enfants Résumé : «Dans quel cas peut-on divorcer et quelle est la procédure à suivre? Quels sont les effets pour les ex-époux et les enfants?» La réforme du divorce résulte de la loi n du 26 mai 2004, entrée en vigueur le 1 er janvier Mise à jour : 31/10/2006 Auteur : Chrystelle Seyse Expert :CB / VG ISSN :

2 Cas et procédures En bref : Les différents cas de divorce Divorce par consentement mutuel Accord sur le principe et les conséquences du divorce Divorce par acceptation du principe de la rupture du mariage / Divorce accepté Entente des époux sur le principe mais pas les conséquences du divorce Divorce pour faute Une faute grave et/ou renouvelée Une faute rendant intolérable le maintien de la vie commune Les moyens de défense du conjoint Divorce pour altération définitive du lien conjugal L'altération née de la cessation de la communauté de vie entre les époux depuis deux ans au moins Divorce par consentement mutuel Aucune durée minimale de mariage n'est exigée. Les époux n'ont pas à faire connaître les raisons du divorce. La demande peut être faite si les époux sont d'accord sur le divorce et tous ses effets (partage des biens, autorité parentale, pension alimentaire, prestation compensatoire). Ce type de divorce n'est donc pas possible en cas d'altération des facultés mentales de l'un des époux. Le consentement de chacun des époux doit être libre (art. 232 du code civil) : l'un des époux ne peut pas faire pression sur l'autre. Le juge s'entretient donc avec chacun d'eux. Divorce par acceptation du principe de la rupture du mariage / Divorce accepté Dans ce type de choix de divorce, comme pour le divorce par consentement mutuel sur demande acceptée pour les procédures antérieures à la réforme du 1 er janvier 2005 : Les époux sont d'accord sur le principe de divorcer, mais ils ne parviennent pas à s'accorder sur les conséquences humaines, financières et/ou patrimoniales du divorce. Les conséquences vont donc être réglées par le juge. Divorce pour faute Un des époux est responsable d'une faute grave et renouvelée Le juge a un pouvoir d'appréciation sur les manquements aux devoirs issus du mariage : la fidélité : adultère ou relations avec un tiers ; l'assistance : manque de soins prodigués à un époux malade, par exemple ; la cohabitation : absences injustifiées du domicile conjugal ; refus de laisser le conjoint rentrer au domicile conjugal ; refus ou excès de relations sexuelles ; le respect : les violences physiques (coups et blessures) ou morales (injures, vexations, propos injurieux sur la famille du conjoint) sont cause de divorce. Avec la réforme du divorce du 1 er janvier 2005, a disparu du cadre du divorce pour faute, le divorce pour condamnation d un époux à des peines criminelles.

3 - 3 - Une faute rendant intolérable le maintien de la vie commune Pour demander le divorce pour faute, il faut que l'un des époux ait commis une faute rendant intolérable le maintien de la vie commune. Le caractère intolérable de la faute pour le maintien de la vie commune est assez flou. Le juge a donc un pouvoir souverain d'appréciation. Les moyens de défense du conjoint Des événements peuvent faire obstacle à ce type de divorce. Ils se nomment les fins de non-recevoir. La faute est commise, mais le divorce pour faute n'est pas possible s'il y a eu : provocation de la faute de l'époux par le conjoint ; irresponsabilité de l'époux fautif qui commet une faute, mais qui ne la voulait pas ; réconciliation entre les époux (article 244 du code civil). Attention : l'époux qui a commis une faute sous l'emprise de l'alcool ou de la drogue reste responsable. Divorce pour altération définitive du lien conjugal L altération résulte de la cessation de la communauté de vie entre les époux, lorsqu ils vivent séparés depuis deux ans au moins lors de l assignation en divorce. Il n'est plus possible de fonder la demande sur l'altération des facultés mentales de son conjoint.

4 - 4 - En bref : La procédure de divorce Divorce par consentement mutuel Requête Homologation du divorce Tronc commun aux divorces conflictuels Motifs n apparaissent plus dans la requête initiale La tentative de conciliation Mesures provisoires Introduction de l instance et déroulement de la procédure Jugement et voies de recours Spécificités à chaque divorce conflictuel Divorce pour faute Divorce pour altération définitive du lien conjugal Divorce par acceptation du principe de rupture de mariage Divorce par consentement mutuel La réforme de 2005 a simplifié la procédure en supprimant la seconde phase existant dans la loi de La requête Le demandeur fait une requête auprès du tribunal de grande instance, par l'intermédiaire d'un avocat. Il peut s agir d un avocat unique représentant les deux parties. Cette requête contient l ensemble des accords visant les conséquences du divorce. Le juge compétent est le juge aux affaires familiales. Le tribunal de grande instance est celui du lieu où réside l'époux chez qui les enfants résident ou celui du lieu où réside l'époux défendeur. Le juge n ayant pas le pouvoir de vous départager dans ce type de procédure, il faut donc bien mesurer les conséquences des choix établis dans la requête introductive car il est ensuite impossible de revenir dessus, tant sur la question des enfants, de l éventuelle pension alimentaire ou encore sur le plan fiscal. Homologation du divorce Si les mesures prévues dans la requête introductive, paraissent au juge, conformes aux intérêts des époux et à ceux de leurs enfants, le juge homologue l accord et prononce le jour même votre divorce. S il considère que l accord intervenu ne respecte pas suffisamment les intérêts de chacun d entre des époux ou des enfants, le juge peut refuser d homologuer l accord. Il peut cependant, si un a été prévu et qu il lui parait conformes aux intérêts du ou des enfants, homologuer un accord provisoire et demander de lui présenter, dans les 6 mois, une nouvelle convention de divorce conforme à ses indications. Passé ce délai de 6 mois si aucune nouvelle convention n est présentée ou si le juge la refuse à nouveau, votre procédure est caduque.

5 - 5 - Si, durant cette procédure, un désaccord apparaît entre vous et que vous n arrivez pas à le régler à l amiable, il n existe pas de solution légale pour régler le litige. Dans ce cas, la procédure à l amiable s arrête purement et simplement et vous devrez engager une nouvelle procédure de divorce, plus contentieuse. Tronc commun aux divorces conflictuels Les motifs du divorce n apparaissent plus dans la requête initiale Comme la requête initiale ne comporte plus l indication des motifs de séparation, ce n est qu après l échec de la tentative de conciliation que l époux demandeur doit opter pour l une des trois procédures contentieuses. La tentative de conciliation En 1975, il s agissait pour le juge de tenter de réconcilier les époux. Depuis 2005, obligatoire, la conciliation recherche l accord des parties sur les principes comme sur les conséquences du divorce. Sa finalité est donc le bon règlement du divorce. En cas de divorce accepté, ce fondement doit être invoqué hors la conciliation par le demandeur. Les mesures provisoires Au terme de l audience de conciliation, le juge peut prendre des mesures provisoires effectives jusqu à la date du jugement définitif du divorce : désignation d'un notaire, médiation familiale, décision sur le logement familial - voir ci-dessous - désignation de l'époux qui devra régler les dettes, possibilité d'attribuer la jouissance ou la gestion de biens sous réserve des droits des époux dans la liquidation Toutes ces mesures peuvent faire l'objet d'un appel d'un des époux dans un délai de 15 jours à compter de la notification de l'ordonnance par huissier. Si à l'issue d'un délai de 30 mois suivant l'audience de conciliation aucun des époux n'a assigné son conjoint en divorce toutes ces mesures disparaissent automatiquement. Introduction de l instance et déroulement de la procédure La présence des époux ne sera jamais nécessaire au cours de cette procédure. Un accord peut être trouvé entre les époux à tout moment de cette procédure. Les avocats rédigent alors des écritures reprenant les termes de la transaction et ceux-ci sont homologués par le tribunal. On peut diviser la procédure en 15 temps : 1/ Dans les 6 mois suivant l ordonnance de non-conciliation, l avocat rédige l assignation en divorce sur la base des réponses fournies par le ou les époux. L assignation est l acte qui va introduire la procédure et dans lequel il est précisé les demandes et arguments de l époux. En annexe on trouve les documents justificatifs. 2/ Cette assignation est adressée à l huissier qui la remet à l'adversaire, que l'on appelle le défendeur. 3/ Le document délivré par l huissier est ensuite déposé au Tribunal par l'avocat. 4/ Le Tribunal fixe une première date d audience. 5/ L adversaire choisit un avocat qui informe le Tribunal et l'avocat du demandeur de son existence, c'est la constitution. Si l'adversaire ne constitue pas avocat, on passe directement à la phase 11. 6/ L'avocat demandeur communique les pièces en sa possession à l'avocat adverse. 7/ L adversaire conclut (c'est à dire qu'il rédige des écritures précisant en fait et en droit les demandes et arguments de son client) et communique ses pièces. 8/ Les avocats peuvent alors se répondre et se communiquer de nouvelles pièces.

6 - 6-9/ A un moment donné, les avocats cessent de se répondre, tout ayant été dit et toutes les pièces ayant été communiquées, les débats sont alors clos et aucune pièce ne peut dès lors être communiquée. C est seulement à ce moment qu intervient l impossibilité de communiquer de nouvelles pièces. 10/Entre les numéros 5 et 10, il y a diverses audiences de procédure, c est-à-dire d audiences qui n ont pour objet que de permettre de saisir le Juge si un problème particulier se posait et de vérifier qu aucune des parties ne ralentit de façon anormale la procédure. Il ne se passe rien lors de ces audiences, qui se succèdent normalement pendant plusieurs mois. 11/ L affaire est plaidée. La présence des parties est inutile lors de l audience des plaidoiries, car elles sont représentées par leurs avocats et n'ont pas la parole. 12/ Environ un mois plus tard, le Tribunal rend sa décision (ce délai peut être variable). 13/ Sous quelques jours ou quelques semaines (cela dépend des tribunaux) les avocats reçoivent le jugement par écrit. 14/ L un des Avocats (celui dont le client a gagné généralement) adresse officiellement la décision à l autre. 15/ La décision peut alors être signifiée (c'est à dire être remise à la personne) par voie d huissier. Jugement et voies de recours Par le jugement, le juge met fin aux mesures provisoires. Le jugement donne deux cas : soit il rejette la demande, soit il prononce le divorce. Celui-ci est alors mentionné en marge de l'acte de mariage et en marge des actes de naissance de chaque époux. Il est possible d'exercer un recours (en appel ou en pourvoi en cassation) sauf en cas de divorce par consentement mutuel. Le délai d appel d un mois court à compter de la date de la signification de la décision par voie d huissier. S'il est exercé, il est suspensif d'exécution. La procédure d appel est à peu près identique à celle devant le Tribunal. Si les parties n interjettent pas appel, la décision est définitive et s applique. Spécificités à chaque divorce conflictuel LE DIVORCE POUR FAUTE Le juge prononce le divorce : soit aux torts exclusifs d'un époux, soit aux torts partagés, soit il refuse de prononcer un divorce pour faute. LE DIVORCE POUR ALTERATION DEFINITIVE DU LIEN CONJUGAL Plusieurs cas de figures peuvent se présenter la séparation physiquement d avec le conjoint est effective depuis deux ans ou plus et la preuve peut en être apportée, dans ce cas, une demande unilatérale est rédigée et après la première audience il faut engager sans attendre la seconde phase de la procédure. la séparation physique remonte à moins deux ans : une demande unilatérale en divorce doit être faite et après la première audience, il faut attendre que la séparation ait deux ans. Puis une fois ce délai atteint, on engage la seconde phase de la procédure.

7 - 7 - la séparation physique n est pas encore effective. Dans ce cas on peut tout de même engager la procédure en divorce commune puis, une fois que la séparation physique est effective, on attend deux années pour engager la seconde phase de la procédure. Le jugement de ce divorce se fait toujours aux torts du demandeur. Le juge peut rejeter la demande si le divorce comporte des conséquences d'une exceptionnelle dureté pour le conjoint ou les enfants (par exemple, si la maladie du conjoint risque de s'aggraver à cause du divorce). LE DIVORCE POUR ACCEPTATION DU PRINCIPE DE RUPTURE DU MARIAGE Contrairement à l'ancienne procédure de divorce demandé par un époux et accepté par l'autre, il n'est plus possible pour un époux de revenir sur le principe de la rupture une fois l'accord donné après l'audience de conciliation. Cette décision est irrévocable. Peut-on changer de type de divorce en cours de procédure? Une possibilité de passerelle d'un divorce pour faute ou altération définitive du lien conjugal vers un divorce pour acceptation du principe de la rupture du mariage est proposée, en plus du maintien de la passerelle actuelle de divorce contentieux. Ces passerelles peuvent intervenir à tout moment de la procédure.

8 - 8 -

9 Conséquences du divorce En bref : Conséquences du divorce pour les ex-époux Conséquences sur la situation personnelle des époux Extinction des devoirs du mariage Le nom de la femme divorcée La possibilité du remariage Conséquences pécuniaires pour les époux Liquidation de la masse commune et sortie des avantages matrimoniaux Le devenir du logement familial La pension alimentaire et la prestation compensatoire Conséquences sur la situation personnelle des époux Fin des devoirs du mariage Le divorce entraîne l'extinction des devoirs réciproques de fidélité, de cohabitation, d'assistance et de secours. Si avant la réforme de 2005, le devoir de secours subsistait en cas de divorce pour rupture de la vie commune, le devoir de secours subsiste, depuis il est supprimé tout comme la clause de dureté, mais le juge peut octroyer des dommages et intérêts en cas de dommage moral ou matériel grave. Exemple : si le divorce est demandé après 30 ans de vie commune. Le nom de la femme divorcée Chaque époux reprend l'usage de son nom. Aucune forme de divorce n entraîne la garde automatique du nom pour la femme divorcée, contrairement à avant la réforme où c était le cas du divorce pour rupture de la vie commune. Cependant, la femme divorcée peut garder le nom de son mari dans certains cas : dans les autres formes de divorce : si le mari donne son accord ; le juge peut l'autoriser s'il existe un intérêt (facilité pour les enfants ; si le nom du mari présente un intérêt pour l'ex-épouse, par exemple, dans sa profession). Attention : si l'épouse abuse de ce nom (diffamation par exemple), son ex-conjoint pourra révoquer son autorisation, et ceci même plusieurs années après le divorce. Il s'agit d'un contentieux après-divorce. La possibilité de remariage Les époux peuvent se remarier après le jugement de divorce. Cependant, la femme divorcée devra respecter un délai appelé délai de viduité. Ce délai a pour but d'éviter les confusions de paternité. Il court pendant 300 jours à partir de la dissolution du mariage. Si la femme présente un certificat médical attestant qu'elle n'est pas enceinte, elle sera dispensée du respect de ce délai. Conséquences pécuniaires pour les époux Liquidation de la masse commune et sortie des avantages matrimoniaux Le partage du patrimoine est réglé selon le régime matrimonial choisi (voir Chapitre sur les contrats de mariage). L intervention d un notaire est obligatoire en cas de présence de biens immobiliers.

10 En cas de divorce par consentement mutuel, c'est la convention homologuée qui fixe la date de dissolution du régime matrimonial, et les époux doivent donc avoir procédé d un accord commun à la liquidation avant le dépôt de leur requête en divorce. Dans les autres cas de divorce (divorce pour acceptation du principe de la rupture du mariage, pour altération définitive du lien conjugal ou pour faute), la liquidation et le partage du régime matrimonial peuvent se faire : Au moment du prononcé du divorce : Par les époux, dans une convention qui est soumise à l homologation du juge ; Par le juge, qui peut, à la demande d un époux, statuer sur les désaccords persistants entre eux, si un projet de liquidation a été établi par un notaire désigné au stade des mesures provisoires et si le magistrat dispose des éléments d information suffisants. À défaut, le juge ordonne la liquidation et le partage. Il désigne un notaire pour y procéder. Si, à l issue d un délai d un an, les opérations de partage ne sont pas terminées, le notaire en informe le tribunal de grande instance qui peut accorder un délai supplémentaire de six mois. Si, à l issue de ce nouveau délai, les opérations ne sont toujours pas achevées, le tribunal peut alors, après en avoir été informé par le notaire, statuer sur les contestations persistantes entre les parties. La date d'effet de la dissolution du régime est celle de assignation en divorce. Les époux peuvent l un ou l autre, faire remonter la date de dissolution du régime matrimonial, à la date où les époux ont cessé de cohabiter. En revanche, celui auquel incombent les torts de la séparation, ne peut obtenir le report à la date de séparation. Ces opérations de liquidation peuvent donc être prévues avant le jugement de divorce et cela est même souvent préférable. C est le cas pour les couples qui vivaient sous un régime de séparation des biens quelle que soit la procédure de divorce choisie. Par contre, cela reste une hypothèse d école en cas de divorce pour faute. Le tribunal de grande instance (TGI) est compétent pour ce qui concerne les avantages matrimoniaux. Il statue sur les déchéances des avantages matrimoniaux. La loi nouvelle instaure une déconnexion entre les causes du divorce et ses conséquences financières. Par conséquent, le sort des donations et avantages matrimoniaux sont les mêmes quel que soit le divorce. En substance, les donations, legs et avantages destinés à prendre effet lors de la dissolution du régime matrimonial ou au décès de l un époux sont révoqués de plein droit. Les autres avantages et donations, effectués pendant le mariage, ou résultant de droits prévus par la loi (pension de réversion, etc.) sont maintenues. Devenir du logement familial Pendant la procédure : Le sort du logement familial est en général fixé avant le jugement de divorce. En effet, dès l autorisation de résidence séparée, le juge attribue généralement, dans les mesures provisoires, le logement de la famille à l époux auquel il confie la garde de l enfant. Mais il dispose cependant d une très grande liberté d appréciation pour prendre sa décision. À défaut d accord amiable entre les époux, le JAF fixe, au début de la procédure de divorce, l attribution du logement familial à l un ou l autre des conjoints (article 255 du Code civil). Cette décision provisoire entérine souvent une situation de fait assez fréquente : l un des époux a quitté le domicile conjugal, sans y avoir été autorisé par la justice, et a laissé à l autre la jouissance du logement. Le juge autorise alors celui qui demeure sur place à continuer d occuper le logement dans lequel il vit, jusqu au jugement définitif.

11 Lorsque le divorce est prononcé Le logement appartient en propre à l un des époux L époux propriétaire conserve souvent son bien propre, ce qui oblige son ex-conjoint à quitter les lieux une fois le divorce devenu définitif. Le juge peut cependant autoriser ce dernier à continuer à habiter sur place en qualité de locataire dans les cas suivants : 1. Les enfants du couple ont leur résidence habituelle dans le logement. 2. Les ex-époux exercent en commun l autorité parentale. 3. L époux propriétaire a quitté le logement. Le divorce a été prononcé à la demande de l époux non propriétaire pour rupture de la vie commune. Dans ce cas, le bail conclu au profit de l époux qui est resté dans le logement ne peut excéder une durée de neuf ans, sauf prolongation décidée par nouveau jugement (en général, jusqu à la majorité du plus des enfants). Le juge pourra en outre accorder la résiliation du bail en cas de circonstances nouvelles. Le logement était un bien commun 1. La mise en vente du logement. 2. Le rachat par l un des époux de la part de son ex-conjoint. 3. L époux qui habitait de manière permanente dans le logement commun peut aussi demander l attribution préférentielle de ce local d habitation moyennant compensation à son ex-conjoint. Le logement était un bien locatif Le juge l'attribue à un époux selon les intérêts familiaux. L époux qui a la garde des enfants conserve généralement le logement qu il occupe, mais le juge peut en décider autrement, notamment en cas de résidence alternée des enfants. Pension alimentaire et prestation compensatoire PENSION ALIMENTAIRE : pour l ex-conjoint lui-même Rappel : le devoir de secours n a pas survécu à la réforme de 2005, donc la pension alimentaire n est plus versée pour l ex-conjoint lui-même. pour le compte des enfants communs L ex-conjoint peut demander à l autre de lui verser une contribution à l entretien et à l éducation de leurs enfants communs. Cette obligation s exécute par un versement mensuel d une somme d argent ou prendre la forme pour tout ou partie d une prise en charge directe des frais engagés pour l enfant (cantine, activités extrascolaires etc.). Elle se poursuit au delà de la majorité de l enfant, en principe jusqu à ce qu à la fin de ses études. Une demande de modification de la pension alimentaire peut être formée :

12 par le créancier, si la pension s avère insuffisante pour subvenir à ses besoins. Il en demandera alors l augmentation. par le débiteur, s il ne peut plus assumer son obligation à la suite d une modification de ses ressources (baisse de revenus, départ en retraite, chômage, accident, maladie ). Il en demandera la diminution ou la suppression. Une personne qui ne verse pas, pendant plus de deux mois, à son ex-conjoint, la pension alimentaire due pour leurs enfants ou pour lui-même, commet le délit d abandon de famille. Ce délit d abandon de famille est passible d une peine d emprisonnement de 2 ans au plus et de euros d amende au plus. Tant que la pension n est pas révisée, elle est intégralement due par le débiteur. PRESTATION COMPENSATOIRE : Instituée par la loi du 11 juillet 1975 et réformée en 2000, puis en 2005, la prestation compensatoire a pour but de " rééquilibrer les disparités que crée le divorce dans les conditions de vie respectives des époux " (art. 273 du code civil). Cette prestation peut être due dans tous les cas de divorce et quelle que soit la répartition des torts (fin de la connexion entre causes et conséquences du divorce). Cependant, le juge peut refuser de l accorder si l équité le commande, dans deux cas : 1/ en considération des critères de fixation de cette prestation (durée du mariage insuffisante ) 2/ lorsque le divorce est prononcé aux torts exclusifs de l époux qui demande le bénéfice de cette prestation, en considération des circonstances particulières de la rupture. La prestation compensatoire présente un caractère forfaitaire. La prestation compensatoire est fixée selon les ressources des parties au moment du divorce et dans un avenir prévisible (prise en compte de l'âge, de la santé, du temps consacré à l'éducation des enfants, de la situation professionnelle ). Elle est versée sous forme de capital versée immédiatement ou échelonné maximum sur 8 ans. Parfois elle peut prendre la forme d une rente si le créancier ne peut, du fait de son âge ou de son état de santé, subvenir à ses besoins. La révision de la prestation compensatoire est plus aisée que pas le passé. En cas de prestation fixée sous forme de capital échelonné, s'il est observé un changement important de la situation du débiteur, celui-ci peut demander au juge la révision des modalités de paiement. Exceptionnellement, le juge peut alors décider d'autoriser le versement du capital sur une durée totale supérieure à 8 ans. Le débiteur peut à tout moment verser en une seule fois les échéances restantes du capital. En cas de prestation fixée sous forme de rente, s'il est observé un changement important dans la situation de l'un des époux (chômage du débiteur, remariage du bénéficiaire...), la rente peut être révisée, suspendue ou supprimée. La révision ne peut avoir pour effet de porter la rente à un montant supérieur à celui fixé initialement par le juge. Le débiteur ou, dans certains cas le créancier, peut demander au juge de convertir la rente en capital. Le montant de ce capital est déterminé par application d'un barème fixé par décret. La demande en révision doit être adressée par requête au juge des affaires familiales du lieu du défendeur. Chaque époux doit produire la déclaration certifiant sur l'honneur l'exactitude de ses ressources, revenus, patrimoine et conditions de vie. Mais la révision n'est pas automatique et reste soumise à l'appréciation du juge en fonction des éléments fournis. En cas de décès du débiteur, le paiement est prélevé sur la succession et dans les limites de l'actif successoral. Ainsi, les héritiers ne sont plus tenus personnellement du paiement de la prestation depuis Si le versement de la prestation s'effectue sous la forme : d un capital payable par fractionnement : le solde de ce capital devient immédiatement exigible, d'une rente : celle-ci se substitue en un capital immédiatement exigible dont le montant est déterminé par un barème fixé par décret après déduction des pensions de réversion. Toutefois, les héritiers peuvent décider, par acte notarié, de maintenir les modalités de règlement fixées avant le décès du débiteur. Ils sont alors tenus du paiement de la prestation sur leurs fonds personnels si l'actif successoral est insuffisant. Toutefois, si la prestation est versée sous forme de rente et que le bénéficiaire de celle-ci perçoit une pension de réversion, son montant en est alors déduit

13 En bref : Conséquences du divorce pour les enfants L'autorité parentale Principe : exercice en commun La possibilité de l'exercice séparé L'avis de l'enfant L'entretien matériel de l'enfant L'obligation d'entretien Le délit d'abandon de famille L'autorité parentale Reportez-vous à la fiche sur l autorité parentale Principe : l'exercice en commun Depuis la loi du 8 janvier 1993, les deux parents exercent conjointement l'autorité parentale, même en cas de divorce. C'est-à-dire que les deux parents décident de l'éducation de leurs enfants et de leur avenir, indépendamment du lieu où l'enfant réside habituellement d autant plus que la résidence alternée est devenue légale depuis la loi du 4 mars En cas de désaccord entre les parents sur l'éducation, c'est le juge des tutelles qui tranche. L'idée est que le couple parental doit survivre au couple conjugal. L'enfant est placé aujourd'hui au centre des préoccupations du juge et il occupe une place centrale dans les relations familiales. Dans le divorce par consentement mutuel, la question d'autorité parentale figure dans la convention homologuée par le juge. Les parents ont donc décidé eux-mêmes. Mais le juge peut refuser de donner son accord. Ce n'est pas le cas dans les autres formes de divorce où c'est le juge qui attribue l'autorité, mais le principe est que l autorité est conjointe, le retrait en cas de divorce exceptionnel. Les décisions concernant l'exercice de l'autorité parentale sont provisoires (article 291 du Code civil). Elles ne sont pas prises une fois pour toutes et peuvent être modifiées à tout moment. Cependant, cette modification ne peut être demandée qu'en cas d'éléments nouveaux. Les modifications relèvent de la compétence du juge aux affaires familiales. Le juge des enfants peut lui aussi être amené à apporter des modifications si l'enfant se trouve en danger. Dans ce cas, il n'y a pas besoin de prouver un fait nouveau. La possibilité de l'exercice séparé Si l'intérêt de l'enfant le commande, un seul parent peut avoir l'autorité parentale si l'autre : a été déchu de ses droits, se trouve dans l'incapacité de manifester sa volonté (sous un régime de justice, absence ). Le parent qui n'a pas l'autorité parentale conserve un droit de regard sur l'éducation donnée à l'enfant. Il doit être consulté et informé pour le choix de l'école. Si le parent non-gardien n'approuve pas les choix d'éducation, il peut avoir recours au juge aux affaires familiales. Si le parent gardien refuse à l'autre l'exercice du droit de visite, il commet un délit de non-représentation d'enfant réprimé à l'article du code pénal. La peine peut aller jusqu'à un an d'emprisonnement et euros d'amende. Le parent non-gardien qui ne restitue pas l'enfant au bout de la période fixée encourt la même peine. De même pour le parent qui emmène l enfant à l étranger contre le grès de l autre parent, une peine identique est encourue.

14 Si l'enfant refuse de voir son parent non-gardien, la loi impose au parent gardien de tout faire pour convaincre l'enfant. L'avis de l'enfant : L'enfant peut être entendu par le juge. Peu importe l'âge de cet enfant, pourvu qu'il soit capable de discernement. C'est le juge qui s'en assurera. L'enfant peut donc émettre des souhaits sur le choix de sa résidence habituelle. Mais le juge n'est pas obligé de tenir compte de son avis dans sa décision. Il doit, en revanche, obligatoirement inscrire que l'enfant a émis des préférences sur sa résidence habituelle. L'entretien matériel de l'enfant L'obligation d'entretien Le parent chez qui l'enfant ne réside pas habituellement doit contribuer à son entretien en versant une pension alimentaire. Celle-ci est fonction des ressources des parents et des besoins des enfants. Elle est toujours révisable. Par exemple, si l'enfant est malade ou s'il poursuit des études, les besoins sont plus importants. La pension doit être versée tant que l'enfant n'est pas autonome : elle reste donc due au-delà de la majorité de l'enfant (par exemple, s'il poursuit des études). Le délit d'abandon de famille Si le parent concerné ne verse pas la pension pendant plus de deux mois, il commet un délit d'abandon de famille réprimé par l'article du code pénal. Il encourt une peine pouvant aller jusqu'à deux ans d'emprisonnement et francs d'amende.

Personnes et familles. Vie à deux. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. Vie à deux. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles LE DIVORCE Vie à deux LA PRESTATION COMPENSATOIRE www.notaires.paris-idf.fr Vie à deux LE DIVORCE - LA PRESTATION COMPENSATOIRE Au fil du temps, le divorce a été simplifié et pacifié.

Plus en détail

Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV

Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV sous la direction de M. Philippe DELMAS SAINT-HILAIRE Professeur à l Université Montesquieu - Bordeaux

Plus en détail

Karine POTHIN-CORNU AVOCAT A LA COUR

Karine POTHIN-CORNU AVOCAT A LA COUR Karine POTHIN-CORNU AVOCAT A LA COUR 10, rue des 3 frères Bernadac 64000 PAU TEL : 05.59.98.51.30 FAX : 05.59.83.81.26 LA SEPARATION DE CORPS La séparation de corps ne doit pas être confondue avec le divorce

Plus en détail

Le divorce. Procédures

Le divorce. Procédures Vos droits Institutions Acteurs F i c h e P r a t i q u e Le divorce Procédures Le divorce Les procédures de divorce sont aujourd hui pacifiées et simplifiées. Toutefois, les conséquences restent les mêmes

Plus en détail

SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. À TOUTES LES ÉTAPES DE LA PROCÉDURE ET SUR TOUTES LES QUESTIONS LIÉES À LA LIQUIDATION DU RÉGIME

SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. À TOUTES LES ÉTAPES DE LA PROCÉDURE ET SUR TOUTES LES QUESTIONS LIÉES À LA LIQUIDATION DU RÉGIME Le Divorce LA LOI DU 26 MAI 2004 RÉFORMANT LE DIVORCE EST ENTRÉE EN VIGUEUR LE 1 ER JANVIER 2005. CETTE LOI SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. ELLE RENFORCE LE RÔLE DU NOTAIRE. CE DERNIER PEUT INTERVENIR

Plus en détail

Le maintien du niveau de vie après le divorce : la prestation compensatoire. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Le maintien du niveau de vie après le divorce : la prestation compensatoire. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 27 juin 2007 à 9 h 30 «Niveau de vie, veuvage et divorce» Document N 02 Document de travail, n engage pas le Conseil Le maintien du niveau de vie

Plus en détail

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/italie... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/italie... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER 1 sur 5 09/06/2010 12:24 LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER Convention de New York ITALIE L'Italie est partie : - à la Convention de la Haye du 25 octobre 1980, sur les aspects civils des enlèvements

Plus en détail

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/algeri... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/algeri... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER 1 sur 5 09/06/2010 12:21 LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER ALGERIE Imprimer cette page Textes de référence : - Code de la famille du 9 juin 1984 1. Les formes de dissolution du mariage - La répudiation

Plus en détail

DIVORCE l intérêt du consentement amiable

DIVORCE l intérêt du consentement amiable Conférence-débat du jeudi 2 octobre 2014 DIVORCE l intérêt du consentement amiable Depuis le 1 er janvier 2005 (date d entrée en vigueur de la loi sur le divorce du 26 mai 2004), les époux ont le choix

Plus en détail

Catherine Olivier Divorcer sans casse

Catherine Olivier Divorcer sans casse Catherine Olivier Divorcer sans casse Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3511-2 Chapitre 2 Le divorce accepté Cette procédure concerne actuellement environ 15 % des divorces. Le divorce accepté, autrefois

Plus en détail

Le divorce : mode d emploi

Le divorce : mode d emploi Le divorce : mode d emploi Sommaire 1. Séparation de corps ou divorce? 2. Les différents cas de divorce. 2.1. Le divorce par consentement mutuel 2.2. Le divorce pour acceptation du principe de la rupture

Plus en détail

Guide préparé par La SELAS Cabinet DEVARENNE Avocats Associés

Guide préparé par La SELAS Cabinet DEVARENNE Avocats Associés Guide préparé par La SELAS Cabinet DEVARENNE Avocats Associés Siège Social : 16 Cours d Ormesson 51000 CHALONS EN CHAMPAGNE Cabinets Secondaires : 48 Rue Ponsardin 51100 REIMS 49 Avenue Foch 54000 NANCY

Plus en détail

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon www.facdedroit-lyon3.com Fiche à jour au 12 novembre 2010 FIICHE PEDAGOGIIQUE VIIRTUELLE Matière : Droit de la

Plus en détail

TITRE IER DISPOSITIONS GENERALES

TITRE IER DISPOSITIONS GENERALES ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ----- NOR : SAA0402629DL DELIBERATION N 2005-13 APF DU 13 JANVIER 2005 portant modification de la délibération n 2001-200 APF du 4 décembre 2001 portant code de procédure

Plus en détail

La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge

La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge Conférences U4U La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge Aspects pratiques de droit familial international Me Nathalie de Montigny Avocat au Barreau de Bruxelles

Plus en détail

La réforme du divorce et de la procédure en matière familiale Guide méthodologique

La réforme du divorce et de la procédure en matière familiale Guide méthodologique La réforme du divorce et de la procédure en matière familiale Guide méthodologique Novembre 2004 EDITO 2 La loi du 26 mai 2004 relative au divorce et ses décrets d application du 29 octobre 2004 marquent

Plus en détail

2. Compétence d attribution et compétence territoriale des tribunaux en Allemagne

2. Compétence d attribution et compétence territoriale des tribunaux en Allemagne situation en juillet 2012 Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les procédures de divorce en France et en Allemagne I. Compétence judiciaire 1. Compétence

Plus en détail

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/paysb... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/francais/familles/fiches/paysb... LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER 1 sur 7 09/06/2010 12:25 LES PENSIONS ALIMENTAIRES A L'ETRANGER Convention de New York PAYS BAS Les Pays-Bas sont parties : - à la Convention de la Haye du 25 octobre 1980, sur les aspects civils des enlèvements

Plus en détail

1. La rupture unilatérale 13 2. La rupture de commun accord 14

1. La rupture unilatérale 13 2. La rupture de commun accord 14 Table des matières Titre 1 La séparation des époux 7 Bibliographie sommaire 9 Introduction 11 Chapitre 1 13 Les principes régissant la séparation des époux 13 Section 1. La rupture de la vie commune 13

Plus en détail

Dix ans de contentieux familiaux

Dix ans de contentieux familiaux Population, famille 1 Dix ans de contentieux familiaux Sonia Lumbroso, Odile Timbart* En 2003, les affaires familiales ont généré 402 000 procédures devant les tribunaux, soit une progression de 13 % en

Plus en détail

Procédure de divorce, ce qu il faut savoir

Procédure de divorce, ce qu il faut savoir Procédure de divorce, ce qu il faut savoir Le divorce est à ce jour le seul moyen permettant d instruire la fin juridique des relations entre deux individus mariés. Ces dernières années, la banalisation

Plus en détail

LES RECOURS EN CAS DE NON PAIEMENT DE LA PENSION ALIMENTAIRE

LES RECOURS EN CAS DE NON PAIEMENT DE LA PENSION ALIMENTAIRE LES RECOURS EN CAS DE NON PAIEMENT DE LA PENSION ALIMENTAIRE Le cadre général Lorsque le juge aux affaires familiales a fixé la pension alimentaire pour un époux ou pour les enfants, cette décision s'impose

Plus en détail

Jugement du 08 Juillet 2013. DÉBATS: à l'audience en Chambre du Conseil du 10 Juin 2013.

Jugement du 08 Juillet 2013. DÉBATS: à l'audience en Chambre du Conseil du 10 Juin 2013. LE 08 Juillet 2013 N MINUTE: TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE SAINT -BRIEUC EXTRA IT des Minutes du Greffe du TribtJn a! de (3rande lns ti:lnce de ST-BRIEUC F\!~PUBUQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

Plus en détail

Georgette Josserand, lassée du comportement de son mari, qui refuse désormais de lui adresser la parole, décide de demander le divorce.

Georgette Josserand, lassée du comportement de son mari, qui refuse désormais de lui adresser la parole, décide de demander le divorce. Cas pratique sur un sujet de droit civil ou de procédure civile (1 er concours) Note : 17/20 Enoncé du cas pratique : Lors d une passionnante conférence sur L influence de la pensée pré-socratique sur

Plus en détail

Dossier Vivre une séparation

Dossier Vivre une séparation Question / Réponse au Point Info Famille Dossier Vivre une séparation La séparation du couple est une épreuve souvent longue et difficile pour la famille. Ce guide vous présente les différentes démarches

Plus en détail

Clinique Juridique de Bacongo

Clinique Juridique de Bacongo REPUBLIQUE DU CONGO BRAZZAVILLE GUIDE PRATIQUE SUR LE DIVORCE Ce document contient les dispositions du code de la famille congolaise. Sommaire Introduction Première Partie : Les Causes Du Divorce Procédure

Plus en détail

Ministère de la Justice Paris, le 23 novembre 2004 LE GARDE DES SCEAUX, MINISTRE DE LA JUSTICE

Ministère de la Justice Paris, le 23 novembre 2004 LE GARDE DES SCEAUX, MINISTRE DE LA JUSTICE REPUBLIQUE FRANCAISE Ministère de la Justice Paris, le 23 novembre 2004 Direction des affaires civiles et du Sceau Bureau du droit des personnes et de la famille Direction des services judiciaires Bureau

Plus en détail

UNIVERSITE DE LA SARRE CENTRE JURIDIQUE FRANCO-ALLEMAND DROIT DE LA FAMILLE

UNIVERSITE DE LA SARRE CENTRE JURIDIQUE FRANCO-ALLEMAND DROIT DE LA FAMILLE UNIVERSITE DE LA SARRE CENTRE JURIDIQUE FRANCO-ALLEMAND Cours de Mme Monique CHATEAU-BRIQUET ANNEE UNIVERSITAIRE 2013/2014 DROIT DE LA FAMILLE INTRODUCTION 1 Notion de famille 2 Notion de parenté 3 Notion

Plus en détail

Pour permettre au greffe des affaires familiales de constituer votre dossier, il est indispensable :

Pour permettre au greffe des affaires familiales de constituer votre dossier, il est indispensable : TRIBUNAL DE RANDE INSTANCE d AMIENS 14 rue Robert de Luzarches 80027 AMIENS CEDEX 1 ------- Juge aux Affaires Familiales Madame, Monsieur Pour permettre au greffe des affaires familiales de constituer

Plus en détail

Association Le Père Aussi

Association Le Père Aussi LA PENSION ALIMENTAIRE - REUNION DU 16/01/2002 Définition : Obligation d'entretien qui comprend tout ce qui est nécessaire à la vie de l'enfant au quotidien. Elle est supportée par les deux époux de manière

Plus en détail

Vous divorcez, vous vous séparez?

Vous divorcez, vous vous séparez? Service Com&Doc - Crédit image : drx - Fotolia.com - Imprimerie Caf35 - Mars 2014 Vous divorcez, vous vous séparez? 5 questions pour mieux comprendre Vous informer et vous aider dans vos démarches Vous

Plus en détail

Grands principes du droit du divorce

Grands principes du droit du divorce Grands principes du droit du divorce En Belgique, il existe deux procédures de divorce: - la procédure DCM ( Divorce par Consentement Mutuel) - la procédure DDI ( Divorce pour Désunion Irrémédiable) 1.

Plus en détail

FRENCH LEGISLATION CODE CIVIL. LIVRE PREMIER Des personnes TITRE VI Du Divorce CHAPITRE PREMIER Des cas de divorce. Article 229

FRENCH LEGISLATION CODE CIVIL. LIVRE PREMIER Des personnes TITRE VI Du Divorce CHAPITRE PREMIER Des cas de divorce. Article 229 FRENCH LEGISLATION CODE CIVIL LIVRE PREMIER Des personnes TITRE VI Du Divorce CHAPITRE PREMIER Des cas de divorce Article 229 Le divorce peut être prononcé en cas: - soit de consentement mutuel; - soit

Plus en détail

Le couple. et l argent

Le couple. et l argent LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Le couple Mariage, PACS, ou concubinage, la vie à deux implique le plus souvent des choix mais aussi des obligations. Alors, qu en est-il en matière de gestion

Plus en détail

La réforme du divorce, mode d'emploi

La réforme du divorce, mode d'emploi La réforme du divorce, mode d'emploi actualité syndicale et législative Marie-Pierre Lazard Présidente de l'uja de Nice Co-Présidente de la Commission Droits fondamentaux de la FNUJA Membre du groupe de

Plus en détail

PROCEDURES DE DIVORCE

PROCEDURES DE DIVORCE PROCEDURES DE DIVORCE I. INTRODUCTION Il existait en Belgique 3 procédures distinctes de divorce, à savoir la procédure de divorce par consentement mutuel, la procédure pour cause déterminée et la procédure

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ Instructions: 1. Le rapport doit être renvoyé au REFJ (exchanges@ejtn.eu) dans le mois suivant le stage. 2. Veuillez utiliser le formulaire ci-dessous pour rédiger votre rapport

Plus en détail

QUESTIONNAIRE IMPRIMABLE DIVORCE PAR CONSENTEMENT MUTUEL

QUESTIONNAIRE IMPRIMABLE DIVORCE PAR CONSENTEMENT MUTUEL QUESTIONNAIRE IMPRIMABLE DIVORCE PAR CONSENTEMENT MUTUEL (Cabinet de Me Nicolas Blanchy) À RENSEIGNER ET ADRESSER AU CABINET : Maître Nicolas BLANCHY, Avocat, 2 Grande rue Jean Jaurès BP 57 26301 BOURG-DE-PEAGE

Plus en détail

TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS. Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur

TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS. Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur Ces dispositions ne concernent pas les renouvellements à l identique des mesures de tutelle. Par contre, si

Plus en détail

Famille et couple: questions pratiques en droit international privé. Renouveau et démocratie Conseil européen 27 septembre 2012

Famille et couple: questions pratiques en droit international privé. Renouveau et démocratie Conseil européen 27 septembre 2012 1 Famille et couple: questions pratiques en droit international privé Renouveau et démocratie Conseil européen 27 septembre 2012 2 Plan de l exposé Mise en situation pratique 1. Mésentente conjugale: des

Plus en détail

Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur

Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur Ces dispositions ne concernent pas les renouvellements à l identique des mesures de tutelle. Par contre, si

Plus en détail

Divorce L ESSENTIEL DE VOS DROITS ÉDITION

Divorce L ESSENTIEL DE VOS DROITS ÉDITION Divorce L ESSENTIEL DE VOS DROITS ÉDITION 2012 Consentement mutuel Conciliation Contrat de mariage Divorce pour faute Pension alimentaire Autorité parentale Droit de visite Régime matrimonial Prestation

Plus en détail

ORDINE DEGLI AVVOCATI D IVREA

ORDINE DEGLI AVVOCATI D IVREA ORDINE DEGLI AVVOCATI D IVREA Introduction Les italiens divorcent depuis peu de temps. En effet le divorce a été introduit dans la législation italienne par la loi n 898 du 1er décembre 1970 sur la dissolution

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE DIRECTION DES SERVICES ADMINISTRATIFS SERVICE POPULATION ET CITOYENNETE SECTEUR ETAT CIVIL INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE Annexe du décret n 2002 1556 du 23 décembre 2002 Ce document est destiné

Plus en détail

BAREME INDICATIF DES HONORAIRES

BAREME INDICATIF DES HONORAIRES BAREME INDICATIF DES HONORAIRES Tarifs applicables à compter du 01/01/2014 Maitre MAIRET Christophe Avocat 1 Sommaire Notice du barème p.03 Consultations et postulations p.04 Droit Civil p.05 Droit du

Plus en détail

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE RENFORCÉE. Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent ou d un proche.

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE RENFORCÉE. Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent ou d un proche. TUTELLES MAJEURS Adresse internet : www.ti-toulouse.justice.fr Standard T.I. : 05.34.31.79.79 NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE RENFORCÉE Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent

Plus en détail

SEANCE N 6 : LES EFFETS DU DIVORCE

SEANCE N 6 : LES EFFETS DU DIVORCE CENTRE JURIDIQUE FRANCO-ALLEMAND Universität des Saarlandes Postfach 15 11 50 66041 Saarbrücken TRAVAUX DIRIGES DE DROIT CIVIVL : LA FAMILLE Cours de Mme CHATEAU, TD De M. SCHIFFLER Année universitaire

Plus en détail

Bulletin d information statistique

Bulletin d information statistique INFOSTAT JUSTICE Divorces : une procédure à deux vitesses Zakia Belmokhtar * Mai 2012 Numéro 117 En visant à permettre un règlement plus rapide et plus complet des demandes en divorce, la loi du 26 mai

Plus en détail

AVIS N 70 DU BUREAU DU CONSEIL DE L'EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES DU 14 FEVRIER 2003, RELATIF A LA REFORME DU DIVORCE Entériné par le

AVIS N 70 DU BUREAU DU CONSEIL DE L'EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES DU 14 FEVRIER 2003, RELATIF A LA REFORME DU DIVORCE Entériné par le AVIS N 70 DU BUREAU DU CONSEIL DE L'EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES DU 14 FEVRIER 2003, RELATIF A LA REFORME DU DIVORCE Entériné par le Conseil de l'égalité des chances entre hommes et femmes

Plus en détail

Les dispositions à prendre en cours de fonction

Les dispositions à prendre en cours de fonction TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction de Curateur dans le cadre d une curatelle dite renforcée (article 472 du code civil) Ces dispositions ne concernent

Plus en détail

Me BERA-DASSE ANNE, Avocate, Présidente Commission FFE AFJCI 2013 FORMATION SUR LE MARIAGE ET LE DIVORCE

Me BERA-DASSE ANNE, Avocate, Présidente Commission FFE AFJCI 2013 FORMATION SUR LE MARIAGE ET LE DIVORCE FORMATION SUR LE MARIAGE ET LE DIVORCE 1 LE MARIAGE 2 INTRODUCTION Le mariage est l union légitime d un homme et d une femme résultant d une déclaration solennelle reçue par l Officier d Etat Civil en

Plus en détail

Table des matières. 1 Le divorce pour désunion irrémédiable : un an d application... 7. Didier PIRE, chargé de cours adjoint à l U.Lg.

Table des matières. 1 Le divorce pour désunion irrémédiable : un an d application... 7. Didier PIRE, chargé de cours adjoint à l U.Lg. Table des matières 1 Le divorce pour désunion irrémédiable : un an d application.......................... 7 Didier PIRE, chargé de cours adjoint à l U.Lg., avocat Introduction.................................................................

Plus en détail

Avant-projet de loi. Loi modifiant le Code civil et d autres dispositions législatives en matière d adoption et d autorité parentale

Avant-projet de loi. Loi modifiant le Code civil et d autres dispositions législatives en matière d adoption et d autorité parentale PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Avant-projet de loi Loi modifiant le Code civil et d autres dispositions législatives en matière d adoption et d autorité parentale Déposé par Madame Kathleen

Plus en détail

REMUNERATION AIDE JURIDICTIONNELLE

REMUNERATION AIDE JURIDICTIONNELLE REMUNERATION AIDE JURIDICTIONNELLE Le montant de la rétribution «Aide Juridictionnelle» est déterminé par le nombre d unités de valeur «UV» affectées à la procédure et prévues par l article 90 du décret

Plus en détail

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux Personnes et familles Vie familiale / vie à deux les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux www.notaires.paris-idf.fr Vie familiale, vie à deux LES CONTRATS DE MARIAGE ET LES RÉGIMES MATRIMONIAUX

Plus en détail

Vu la Constitution, notamment son article 26,

Vu la Constitution, notamment son article 26, Loi n 6-79 organisant les rapports contractuels entre les bailleurs et les locataires des locaux d'habitation ou à usage professionnel promulguée par le Dahir n 1-80-315 (17 safar 1401) (B.O. 21 janvier

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 27 juin 2014 PROPOSITION DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 27 juin 2014 PROPOSITION DE LOI Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «Petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS 27 juin 2014

Plus en détail

Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale. Principes généraux de l'aide sociale légale aux personnes âgées

Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale. Principes généraux de l'aide sociale légale aux personnes âgées Fiche synthétique sur la procédure d'aide sociale légale Si vos revenus ne vous permettent pas de couvrir la totalité des frais d'hébergement en maison de retraite (EHPAD), le coût des prestations d'aide

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LE ROYAUME DU MAROC RELATIVE AU STATUT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE ET A LA COOPERATION JUDICIAIRE

CONVENTION ENTRE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LE ROYAUME DU MAROC RELATIVE AU STATUT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE ET A LA COOPERATION JUDICIAIRE CONVENTION ENTRE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LE ROYAUME DU MAROC RELATIVE AU STATUT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE ET A LA COOPERATION JUDICIAIRE Décret n 83-435 DU 27 mai 1983 (publié au J.O du1er juin

Plus en détail

Service pénal Fiche contrevenant

Service pénal Fiche contrevenant Service pénal Fiche contrevenant SOMMAIRE : 1 Vous avez été verbalisé(e), vous recevez une amende forfaitaire : concernant le paiement concernant la contestation 2 Vous êtes poursuivi devant la juridiction

Plus en détail

Conférence 23 mai 2013 [DIVORCE : LE NOTAIRE ET L AVOCAT, QUI FAIT QUOI? UNE PARTITION A QUATRE MAINS]

Conférence 23 mai 2013 [DIVORCE : LE NOTAIRE ET L AVOCAT, QUI FAIT QUOI? UNE PARTITION A QUATRE MAINS] 1 LES DIFFERENTS TYPES DE DIVORCE M. Pierre MURAT, Professeur à la faculté de droit de Grenoble 1/ LES FORMES DE VIE EN COUPLE Quelques chiffres pour prendre la mesure des évolutions contemporaines 1.

Plus en détail

Votre union de fait, un choix réfléchi?

Votre union de fait, un choix réfléchi? Votre union de fait, un choix réfléchi? Complément d information de l aide-mémoire Le texte qui suit s adresse à tout couple formé de conjoints de sexe différent ou de même sexe. L utilisation du masculin

Plus en détail

Conciliation Droit de la famille et faillite

Conciliation Droit de la famille et faillite Conciliation Droit de la famille et faillite Formation AJBL 14 mars 2014 Lynda Lalande, CIRP, Syndic Olivier Noiseux, Conseiller Table des matières 2 Déclaration de résidence familiale. Réclamations alimentaires.

Plus en détail

LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES

LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES Les juridictions pénales jugent les infractions à la loi pénale. Ces infractions sont définies dans le code pénal. Il existe en France, trois types d'infractions, définies

Plus en détail

REGIMES MATRIMONIAUX

REGIMES MATRIMONIAUX REGIMES MATRIMONIAUX Le sujet est vaste et complexe. L exposé se limitera au rappel des règles essentielles et à l examen des problèmes les plus fréquemment rencontrés. Un rappel : il existe un régime

Plus en détail

LE CONTRAT DE VIE COMMUNE

LE CONTRAT DE VIE COMMUNE LE CONTRAT DE VIE COMMUNE CLAUSES À PRENDRE EN CONSIDÉRATION INTRODUCTION Cette liste a pour objectif de servir d aide-mémoire dans la rédaction d un contrat de vie commune. Elle doit être lue avec la

Plus en détail

AVANT-PROJET DE LOI. Portant diverses dispositions relatives au droit de la famille. Chapitre 1er Dispositions relatives à l autorité parentale

AVANT-PROJET DE LOI. Portant diverses dispositions relatives au droit de la famille. Chapitre 1er Dispositions relatives à l autorité parentale RÉPUBLIQUE FRANÇAISE NOR : [ ] AVANT-PROJET DE LOI Portant diverses dispositions relatives au droit de la famille Chapitre 1er Dispositions relatives à l autorité parentale L article 372-2 du code civil

Plus en détail

Aide Sociale Obligation alimentaire

Aide Sociale Obligation alimentaire Aide Sociale Obligation alimentaire Formulaire destiné à l évaluation de l aide financière devant être apportée par la famille du demandeur A compléter par la mairie ou le CCAS/CIAS Nom de l obligé alimentaire

Plus en détail

PARTIE III : LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL

PARTIE III : LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL PARTIE III : LA RUPTURE DU CONTRAT DE TRAVAIL La rupture met un terme définitif aux obligations des parties. La suspension entraîne un arrêt momentané à l'issu duquel le contrat reprend son cours. La rupture

Plus en détail

Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les obligations alimentaires envers les enfants et les conjoints

Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les obligations alimentaires envers les enfants et les conjoints 05/2012 Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les obligations alimentaires envers les enfants et les conjoints I. Loi applicable Lorsque le recouvrement

Plus en détail

a. Sur l irrecevabilité de la demande au cours des six premiers mois de mariage

a. Sur l irrecevabilité de la demande au cours des six premiers mois de mariage III- LE DIVORCE 1.ANALYSE I. Les cas de divorce A. Le divorce sur demande conjointe A.1. Dénomination Il paraît opportun de placer les dispositions relatives à ce divorce (les articles 230 à 232 C. civ.)

Plus en détail

Pièces à fournir pour chacun des époux

Pièces à fournir pour chacun des époux Pièces à fournir pour chacun des époux Une copie intégrale d acte de naissance, Pour les personnes de nationalité française Une copie intégrale d acte de naissance de moins de 3 mois. À demander à la mairie

Plus en détail

Barème indicatif des honoraires

Barème indicatif des honoraires Barème indicatif des honoraires Tarifs applicables à compter du 01/01/2010 MARC TELLO-SOLER Avocat 160 Gde Rue St. Michel 31400 Toulouse www.mts-avocat.net tello-soler@mts-avocat.net Sommaire Notice du

Plus en détail

Demande de pension À LA SUITE DU DÉCÈS D'UN FONCTIONNAIRE DE L'ÉTAT, D'UN MAGISTRAT OU D'UN MILITAIRE EN ACTIVITÉ

Demande de pension À LA SUITE DU DÉCÈS D'UN FONCTIONNAIRE DE L'ÉTAT, D'UN MAGISTRAT OU D'UN MILITAIRE EN ACTIVITÉ cerfa N 12231*03 À LA SUITE DU DÉCÈS D'UN FONCTIONNAIRE DE L'ÉTAT, D'UN MAGISTRAT OU D'UN MILITAIRE EN ACTIVITÉ Pour remplir ce formulaire, consultez la notice jointe Envoyez ce formulaire et les documents

Plus en détail

Calcul des parts contributives des père et mère au profit de leurs enfants Analyse bisannuelle de décisions de jurisprudence 155 Sophie Louis

Calcul des parts contributives des père et mère au profit de leurs enfants Analyse bisannuelle de décisions de jurisprudence 155 Sophie Louis sommaire DOCTRINE Calcul des parts contributives des père et mère au profit de leurs enfants Analyse bisannuelle de décisions de jurisprudence 155 Sophie Louis LÉGISLATION 1. Législation fédérale Loi du

Plus en détail

Conditions générales. retraite option 1A RI OBJET PRISE D EFFET DES GARANTIES

Conditions générales. retraite option 1A RI OBJET PRISE D EFFET DES GARANTIES la retraite option 1A RI Conditions générales LA RETRAITE (1A RI) est une Convention d assurance collective sur la vie à adhésion facultative, régie par le Code des assurances.elle est souscrite par la

Plus en détail

LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS

LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS LA DÉCISION D'URGENCE PROPOS INTRODUCTIFS L exécution d un chantier ou d une prestation de service sur une période relativement longue conduit quasi-inévitablement à des divergences de points de vue entre

Plus en détail

ARTICLE 90 DU DECRET 91-1266 DU 19 DECEMBRE 1991 MODIFIE

ARTICLE 90 DU DECRET 91-1266 DU 19 DECEMBRE 1991 MODIFIE ARTICLE 90 DU DECRET 91-1266 DU 19 DECEMBRE 1991 MODIFIE Réf. Art.90 du 20/01/2001 au 31/12/2001 01/01/2002 S DES MISSIONS DE BASE D2012-349 D2001-52 D2001-512 D2003-853 D2004-1406 D2007-1151 D2008-1486

Plus en détail

L exercice de l autorité parentale après le divorce ou la séparation des parents non mariés

L exercice de l autorité parentale après le divorce ou la séparation des parents non mariés Secrétariat général Direction de l Administration générale et de l Équipement Sous-direction de la Statistique, des Études et de la Documentation L exercice de l autorité parentale après le divorce ou

Plus en détail

Service de l accès au droit, à la justice et de la politique de la ville Circulaire du 12 janvier 2005. - pour attribution -

Service de l accès au droit, à la justice et de la politique de la ville Circulaire du 12 janvier 2005. - pour attribution - 1 sur 28 16/02/2006 09:52 MINISTERE DE LA JUSTICE Service de l accès au droit, à la justice et de la politique de la ville Circulaire du 12 janvier 2005 LE GARDE DES SCEAUX, MINISTRE DE LA JUSTICE à -

Plus en détail

Etablir la dévolution successorale

Etablir la dévolution successorale Le recours à un notaire n est pas obligatoire mais il est souvent recommandé. Le recours devient obligatoire dans le cas d une donation, du partage d'une succession dont dépendent des immeubles, de l existence

Plus en détail

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Le juge de paix : le juge le plus proche du citoyen

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Le juge de paix : le juge le plus proche du citoyen La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Le juge de paix : le juge le plus proche du citoyen Cette brochure vous explique quelles sont les tâches et les

Plus en détail

Divorce et Séparation!

Divorce et Séparation! P A R D I V O R C E N E T Tout sur le divorce et la séparation en Belgique Divorce et Séparation Guide Pratique 2015 Un livre par DivorceNet Copyright DivorceNet 2015 www.divorcenet.be 1 Table des matières"

Plus en détail

Textes de référence : Table des matières. Introduction

Textes de référence : Table des matières. Introduction L exécution forcée des décisions civiles en Allemagne Textes de référence :! Code de l organisation judiciaire (Gerichtsverfassungsgesetz GVG)! Code de Procédure civile (Zivilprozessordnung ZPO)! Code

Plus en détail

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS ANJEU-TC juin 2008-1 - PETIT GUIDE PRATIQUE LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS Dès 18 ans, le jeune est légalement capable de tous les actes de la vie civile et ses parents ne peuvent plus agir pour son

Plus en détail

Le guide du. divorce. éditions

Le guide du. divorce. éditions Le guide du divorce éditions Le guide du divorce Mieux comprendre pour bien choisir! éditions Dans la même collection ππmaison et Travaux Le guide de la piscine Le guide de la climatisation ππargent et

Plus en détail

Information DES CURATEURS (Curatelle Renforcée)

Information DES CURATEURS (Curatelle Renforcée) Commentaire [1]: 308entetead.wp d Entête de lettre avec destinataire (intégrant charte graphique) Tribunal d instance de RAMBOUILLET Service de la Protection des majeurs Information DES CURATEURS (Curatelle

Plus en détail

OBJET : PIÈCES À FOURNIR POUR LA CONSTITUTION D'UN DOSSIER D'ADOPTION SIMPLE. NOS RÉFÉRENCES : Dossier N ( références à rappeler impérativement)

OBJET : PIÈCES À FOURNIR POUR LA CONSTITUTION D'UN DOSSIER D'ADOPTION SIMPLE. NOS RÉFÉRENCES : Dossier N ( références à rappeler impérativement) PARQUET DU TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE MARSEILLE Le Le Procureur de la République 6 rue Joseph Autran 13006 MARSEILLE à Tel : 04.91.15.50.50 SERVICE CIVIL-ADOPTIONS OBJET : PIÈCES À FOURNIR POUR LA

Plus en détail

Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003)

Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003) Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003) Article 1 er.- La présente loi règle une matière visée à l'article 78 de la Constitution. Chapitre I er.- Champ d'application,

Plus en détail

Divorcé(e)s de France

Divorcé(e)s de France Divorcé(e)s de France pour informer et documenter les personnes concernées Savoir pour ne pas se faire Avoir.. B.P. 10 380-75626 Paris cedex 13 -.01.45.86.26.61 ou www.divorcefrance.fr Publication éditée

Plus en détail

Guide pratique genevois. Guide sur les successions

Guide pratique genevois. Guide sur les successions Guide pratique genevois Guide sur les successions Edition janvier 2011 Sommaire Sommaire Préambule 3 Compétence de la Justice de paix 4 Qui sont les héritiers? 5 Comment s acquiert la successions? 6 Quels

Plus en détail

Grille indicative des honoraires

Grille indicative des honoraires Cabinet TISSEYRE - VIDAL Avocats "Le Jacques Cartier" 394, rue Léon BLUM 34000 MONTPELLIER Grille indicative des honoraires Tarifs applicables à compter du 1 er janvier 2012 Tél. : 04 67 66 27 25 Fax :

Plus en détail

LES ACTEURS ET LES MESURES DE PROTECTION

LES ACTEURS ET LES MESURES DE PROTECTION LES ACTEURS ET LES MESURES DE PROTECTION Les acteurs : Le juge des tutelles : magistrat du siège, il est d abord un juge d instance chargé à ce titre d autres fonctions (juge civil pour contentieux général

Plus en détail

DEPENSE ET CHARGES PUR LE LOCATAIRE ET LE PROPRIÉTAIRE

DEPENSE ET CHARGES PUR LE LOCATAIRE ET LE PROPRIÉTAIRE DEPENSE ET CHARGES PUR LE LOCATAIRE ET LE PROPRIÉTAIRE http://droit-finances.commentcamarche.net/immobilier-location/l100-charges-et-reparationsqui-paie-quoi.php3 Ils ont Les contentieux sont fréquents

Plus en détail

COMPTE RENDU N 3 Rencontre avec Madame Nathalie BILLINGTON du 20 MAI 2014 PRESIDENTE DE LA CHAMBRE DE LA FAMILLE

COMPTE RENDU N 3 Rencontre avec Madame Nathalie BILLINGTON du 20 MAI 2014 PRESIDENTE DE LA CHAMBRE DE LA FAMILLE COMPTE RENDU N 3 Rencontre avec Madame Nathalie BILLINGTON du 20 MAI 2014 PRESIDENTE DE LA CHAMBRE DE LA FAMILLE Le 20 mai 2014, j ai rencontré Madame Nathalie BILLINGTON, Présidente de la Chambre de la

Plus en détail

CONVENTIONS D HONORAIRES EN MATIERE DE DIVORCE MODÈLES

CONVENTIONS D HONORAIRES EN MATIERE DE DIVORCE MODÈLES COMMISSION DES TEXTES CONVENTIONS D HONORAIRES EN MATIERE DE DIVORCE MODÈLES Depuis le 1er janvier 2013, la conclusion de conventions d honoraires est devenue obligatoire en matière de divorce, par application

Plus en détail

LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE. Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09

LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE. Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09 LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09 Avec la participation de Maître Mary-Line LEGRAND-MAMPEY, Notaire Maître Thierry BESSON, Avocat Sommaire INTRODUCTION

Plus en détail

Art. I. Les articles 275 à 294 du code civil sont abrogés et remplacés par les dispositions suivantes: -

Art. I. Les articles 275 à 294 du code civil sont abrogés et remplacés par les dispositions suivantes: - Loi du 6 février 1975 relative au divorce par consentement mutuel et aux seconds mariages et portant modification de certaines dispositions en matière de divorce pour cause déterminée et de séparation

Plus en détail

REQUETE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES (art.1675/4 du code judiciaire)

REQUETE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES (art.1675/4 du code judiciaire) REQUETE EN REGLEMENT COLLECTIF DE DETTES (art.1675/4 du code judiciaire) A MONSIEUR/MADAME LE JUGE DES SAISIES PRES LE TRIBUNAL DE PREMIERE INSTANCE DE MONS A/ONT L HONNEUR DE VOUS EXPOSER RESPECTEUSEMENT

Plus en détail

Guide pratique et juridique S'organiser face à la séparation Divorce, Décès, Rupture de Concubinage et de Pacs...

Guide pratique et juridique S'organiser face à la séparation Divorce, Décès, Rupture de Concubinage et de Pacs... Guide pratique et juridique S'organiser face à la séparation Divorce, Décès, Rupture de Concubinage et de Pacs... SOMMAIRE SOMMAIRE LE DIVORCE...........................2 LE DÉCÈS..........................15

Plus en détail