Le «Passetisse» Les alliages. Le «Pastis» Le «Pastis» ! Eau. Constituants. ! alcool. ! anéthol. Le «Pastis» Le «Pastis»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le «Passetisse» Les alliages. Le «Pastis» Le «Pastis» ! Eau. Constituants. ! alcool. ! anéthol. Le «Pastis» Le «Pastis»"

Transcription

1 Les alliages Le «Passetisse» Le «Pastis» Le «Pastis» Constituants! Eau! alcool! anéthol Le «Pastis» Le «Pastis» 1

2 Le «Pastis» Le «Pastis» 2 phases eau-alcool - anéthol saturé anéthol! Se trouble à 0 C dans 60 m % eau à 20 C dans 70 m % eau à 40 C dans 85 m % eau Q phase eau-alcoolanéthol Le «Pastis»! Votre premier diagramme de phases T C 1 phase (eau-alcool-anéthol) 50 2 phases eau-alcool -anéthol saturé anéthol m eau % Un exemple plus «sage»! L eau (1 constituant) réchauffons progressivement un glaçon (à 1 atm) T C S S+L L L+V V temps Un exemple plus «sage»! L eau (1 constituant)! recommençons pour différentes valeurs de Pression Pression (atm) 1 S L V Courbe de refroidissement! Le fer (1 constituant) refroidissons progressivement un morceau de fer (à 1 atm) Q. 2.4 Diagramme de de phases à 1 constituant (2 (2 param. :: P et et T) T) T C 2

3 Un exemple plus «technique»! Les alliages Cuivre-Nickel (2 constituants) 3 variables : p, T et composition de l alliage (concentration massique (ou molaire) en Ni(ou Cu)) Un exemple plus «technique»! Les alliages Cuivre-Nickel (2 constituants) 3 variables : p, T et composition de l alliage (concentration massique (ou molaire) en Ni(ou Cu)) Représentation 2D 2D possible si si 1 paramètre constant (p) (p) Les alliages Cuivre- Nickel LIQUIDE S+L SOLIDE m Techniques d analyse! Analyse thermique différentielle (ATD) Techniques d analyse! Analyse thermique différentielle (ATD) 3

4 Le Fer Techniques d analyse C=0.74! Dilatomètre différentiel CFC C=0.68 Techniques d analyse Les alliages Cuivre- Nickel! Dilatomètre absolu LIQUIDE S+L B C! Composition des phases? SOLIDE A m Les alliages Cuivre- Nickel La règle du levier LIQUIDE S+L SOLIDE Q Q Q Q

5 Application 1 a) À l'aide de ce diagramme, expliquez brièvement pourquoi l'épandage de sel sur de la glace à une température entre 0 C et 21 C fait fondre la glace. 6m% NaCl b) Quelle doit être la concentration en sel pour avoir un mélange de 50 % de glace et de 50 % de saumure à - 10 C? Application 2 Une éprouvette de 1,5 kg d'un alliage fait de 90 %m de Pb et de 10 %m de Sn est chauffée à 250 C, température à laquelle elle constitue une solution solide de phase α. Il faut faire fondre l'éprouvette de façon à obtenir 50 % de liquide et 50 % de phase α. On y parvient en chauffant l'alliage ou en modifiant sa composition à température constante. a) Jusqu'à quelle température faut-il chauffer l'éprouvette 295 C C? b) Quelle quantité d'étain faut-il ajouter à l'éprouvette de 1,5 kg à 250 C pour obtenir cet état? 276 g Application 3 Micro-structures Identifiez les phases présentes dans les alliages suivants et indiquez la composition et les fractions massiques de ces phases : a) 2,12 kg de Zn et 1,88 kg de Cu à 500 C, β+γ β+γ Fractions massiques C β β =49%m Zn Zn 50% C γ =57%m γ Zn Zn 50% b) 6,45 mol de Ni et 4,3 mol de Cu à 1300 C L + (Cu,Ni) Fractions massiques C L =41%m Ni Ni 20% C (Ni,Cu) =62%m (Ni,Cu) Ni Ni 80%! Plomb-Etain (soudure) Micro-structures Micro-structures! Plomb-Etain! Plomb-Etain Si refroidissement rapide : Ségr grégation gation mineure 5

6 Micro-structures! Plomb-Etain eutectique L α + β Q. 3.1 p319. Alliages «eutectiques»! Plomb-Etain Q. 3.3 p322. Aluminium de fonderie Dendrites CFC 6%Si péritectique L + δ γ eutectoïde γ α + Q. 3.5 p 328 Q. 3.6 p 329 Fe 3 C 6

7 Réaction eutectoïde Réaction eutectoïde! perlite! Les transformations principales! La partie acier du diagramme Application Les aciers au carbone! On refroidit 2,5 kg d'austénite contenant 0,65 %m de C à une température inférieure à 723 C. a Quelle est la phase pro-eutectoïde? b) Quelle est la masse respective de ferrite totale et de cémentite qui se forme? c) Quelle est la masse respective de perlite et de phase pro-eutectoïde qui se forme? d) Représentation schématiquement la microstructure résultante et identifiez-là kg/221g 1.925kg/575g 1000 C 400 C 1% C 2% C 7

8 Les aciers au carbone Les aciers au carbone 1000 C 1000 C CFC 400 C 1% C 2% C 400 C 1% C 2% C Les aciers au carbone 1000 C 400 C 1% C 2% C 8

1- La structure des métaux. 2- Diagrammes d'équilibre: Microstructure. 3- Diagrammes d'équilibre: Alliages fer-carbone

1- La structure des métaux. 2- Diagrammes d'équilibre: Microstructure. 3- Diagrammes d'équilibre: Alliages fer-carbone 1- La structure des métaux 2- Diagrammes d'équilibre: Microstructure 3- Diagrammes d'équilibre: Alliages fer-carbone 4- Transformations isothermes et anisothermes 5-Traitements thermiques, thermo-mécaniques

Plus en détail

et alliages - Défauts de fonderie

et alliages - Défauts de fonderie MISE EN FORME DES MATERIAUX METALLIQUES FONDERIE ET SIMULATION DU MOULAGE MASTER MAM - Les diagrammes d éd équilibre de phases - Les principaux alliages de fonderie - Lois de la solidification des métaux

Plus en détail

Les mélanges: Diagrammes de phase

Les mélanges: Diagrammes de phase Les mélanges: Diagrammes de phase Chapitre 5 ession 7 7-1 Motivations Comprendre la ormation des structures des matériaux. Certaines propriétés des matériaux (dureté, résistances) sont onction de leur

Plus en détail

Les mélanges : Diagrammes de phases

Les mélanges : Diagrammes de phases Les mélanges : Diagrammes de phases Chapitre 5 des Matériaux 1. Qu a-t-on vu jusqu à maintenant? 2. Les métaux purs sont généralement mous. C est pour cela que nous devons faire des alliages. 3. Peut-on

Plus en détail

Les mélanges: Diagrammes de phase

Les mélanges: Diagrammes de phase Les mélanges: Diagrammes de phase Chapitre 5 des Matériaux (surtout p171-193) 8-1 Motivations Comprendre la ormation des microstructures des matériaux car les propriétés des matériaux (dureté, résistances)

Plus en détail

PC Brizeux TD TH3 Altmayer-Henzien

PC Brizeux TD TH3 Altmayer-Henzien Ce qu il faut connaître : - Allures et caractéristiques des différents types de diagrammes binaires isobares d équilibre solide-liquide avec miscibilité totale à l état solide. - Allures et caractéristiques

Plus en détail

Alliages binaires. 1 Définitions

Alliages binaires. 1 Définitions Un matériau composite est constitué de deux ou plusieurs matériaux différents et possède des propriétés mécaniques meilleures que celles de chacun de ses constituants. Alliant la légèreté à d excellentes

Plus en détail

Points de transformation du fer

Points de transformation du fer Points de transformation du fer θ C Courbe d analyse thermique simple Liquide Solidification 1538 Liq Sol Fe δ (CC) Transf. isotherme 1394 Fe δ Fe γ Paramagnétique Fe γ (CFC) Transf. isotherme 912 Fe γ

Plus en détail

COURS ING MATÉRIAUX

COURS ING MATÉRIAUX PROGRAMME DE GÉNIE DES MATÉRIAUX Note finale: /25 NOM (en majuscules): PRÉNOM : SIGNATURE : MATRICULE : SECTION : COURS ING1035 - MATÉRIAUX 2 e contrôle Vendredi, le 1 er novembre 2002 de 8h45 à 10h20

Plus en détail

Expliquer dans vos propres mots qu'est-ce que la miscibilité totale et la miscibilité partielle?

Expliquer dans vos propres mots qu'est-ce que la miscibilité totale et la miscibilité partielle? Exercices cours #8 Expliquer dans vos propres mots qu'est-ce que la miscibilité totale et la miscibilité partielle? Expliquer dans vos propres mots qu'est-ce que la germination homogène et la germination

Plus en détail

Les traitements thermiques

Les traitements thermiques Formation de la matière 1) L atome : L'ensemble de la matière de l'univers, vivante ou inerte, est constituée de particules appelées atomes L'atome comprend deux parties : un noyau et des électrons en

Plus en détail

THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE

THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE Université Chouaib Doukkali Faculté des Sciences El Jadida FILIÈRE: SMC4 THERMODYNAMIQUE CHIMIQUE Chapitre 7: Diagrammes de phases des Systèmes binaires Pr. Jilali EL HAJRI Année Universitaire 2015-2016

Plus en détail

Amélioration des propriétés mécaniques des métaux. Introduction

Amélioration des propriétés mécaniques des métaux. Introduction Amélioration des propriétés mécaniques des métaux Traitement thermique des aciers Chapitre 6.1.5 Chapitre 10 9/10-1 Introduction Que peut-on faire pour améliorer les propriétés mécaniques d un métal? Quelles

Plus en détail

MEC200 Technologie des matériaux. Devoir #1 (5%)

MEC200 Technologie des matériaux. Devoir #1 (5%) MEC200 Devoir #1 (5%) À remettre au plus tard le lundi 2 juin avant 11h30 au A-2800 (Secrétariat- Génie Mécanique, 2 e étage, bâtiment A) Les devoirs remis en retard auront une note de zéro (Remettre une

Plus en détail

Thème 5. Corps purs et changements d état physique

Thème 5. Corps purs et changements d état physique 1 Thème 5 Corps purs et changements d état physique Questionnaire 1 On chauffe un mélange d eau et de glace à 0 C : la température du mélange augmente la température diminue 2 On refroidit un mélange d

Plus en détail

2.3 Les diagrammes de phases liquide-liquide

2.3 Les diagrammes de phases liquide-liquide 2.3 Les diagrammes de phases liquide-liquide Les diagrammes de phases peuvent être utilisés pour analyser la composition de liquides partiellement miscibles (liquides qui ne se mélangent pas en toutes

Plus en détail

Exercices MathSpé PC 2013-2014. Chapitre T7 : Les diagrammes binaires solide-liquide

Exercices MathSpé PC 2013-2014. Chapitre T7 : Les diagrammes binaires solide-liquide Chapitre T7 : Les diagrammes binaires solide-liquide Exercice 1 : Le diagramme binaire isobare solide-liquide du système cuivre-nickel est donné ci-dessous. La composition est exprimée par la fraction

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES PHYSIQUES APPLIQUEES. Sous-épreuve commune aux deux options - U4.

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES PHYSIQUES APPLIQUEES. Sous-épreuve commune aux deux options - U4. BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES PHYSIQUES APPLIQUEES Sous-épreuve commune aux deux options - U4.1 - SESSION 2015 Durée : 2 heures Coefficient : 2 Matériel autorisé : -

Plus en détail

Travaux Pratiques Des Sciences Des Matériaux

Travaux Pratiques Des Sciences Des Matériaux Travaux Pratiques Des Sciences Des Matériaux Sujet TP : Etude des diagrammes de phase binaires des principaux alliages industriels : Fe-C Al-Si Cu-Zn Réalisé par : Encadré par : Chaouki Hassan Mr. H. Azzouzi

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES. Sous-épreuve commune aux deux options - U4.

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES. Sous-épreuve commune aux deux options - U4. BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Sous-épreuve commune aux deux options - U4.1 - SESSION 2013 Durée : 2 HEURES Coefficient : 2 Matériel autorisé :

Plus en détail

Corrigés des exercices de Travaux Dirigés de Science des Matériaux Semestre 2

Corrigés des exercices de Travaux Dirigés de Science des Matériaux Semestre 2 Corrigés des exercices de Travaux Dirigés de Science des Matériaux Semestre 2 pour les étudiants de Génie Mécanique et Productique Dr. Laurent ALDON Maître de Conférences à l Université Montpellier 2,

Plus en détail

CHIMIE. Devoir de Synthèse (Durée 3 heures) Aucun document n est autorisé. Seules les calculatrices TI 30 sont autorisées.

CHIMIE. Devoir de Synthèse (Durée 3 heures) Aucun document n est autorisé. Seules les calculatrices TI 30 sont autorisées. 1 INSA 1 er Cycle 27 janvier 26 2 ème année CHIMIE Devoir de Synthèse (Durée 3 heures) Aucun document n est autorisé. Seules les calculatrices TI 3 sont autorisées. - Toutes les données sont regroupées

Plus en détail

Diagrammes binaires solide-liquide

Diagrammes binaires solide-liquide Mélanges et transformations Diagrammes binaires solide-liquide érification du cours 1. Binaire AgCl - ZnCl 2 Le diagramme binaire relatif aux transitions de phase liquide-solide isobares (P = 1,0 bar),

Plus en détail

M2104- Mise en œuvre et comportement des matériaux. L.HATTALI 8 heures. A.SEGUIN 7 heures

M2104- Mise en œuvre et comportement des matériaux. L.HATTALI 8 heures. A.SEGUIN 7 heures M2104- Mise en œuvre et comportement des matériaux L.HATTALI 8 heures A.SEGUIN 7 heures 1 1- La structure des métaux 2- Diagrammes d'équilibre: Microstructure 3- Diagrammes d'équilibre: Alliages fer-carbone

Plus en détail

Chapitre 4 Les alliages

Chapitre 4 Les alliages Chapitre 4 Les alliages Solutions Thermodynamique des solutions Propriétés des solutions Composés intermétalliques Thermodynamique Propriétés Quelques exemples type Application 1. Les alliages fer-carbone

Plus en détail

EXAMEN SEMESTRIEL Matériaux Métalliques Licence_Appliquée en Génie Mécanique LA_TGM1

EXAMEN SEMESTRIEL Matériaux Métalliques Licence_Appliquée en Génie Mécanique LA_TGM1 DGET. ISET du Kef EXAMEN SEMESTRIEL Matériaux Métalliques Licence_Appliquée en Génie Mécanique LA_TGM1 1 ère Année Temps alloué : 1h30min Juin 2015 Nom. Prénom : Classe :... N de place :.. UN MANUSCRIT

Plus en détail

CHIMIE Forme B RÉACTIONS CHIMIQUES I

CHIMIE Forme B RÉACTIONS CHIMIQUES I Commission scolaire des Laurentides CHIMIE - 5042 Forme RÉCTIONS CHIMIQUES I CHIMIE- 5042 PRÉTEST Préparé par Isabelle Lapierre Ce document provient du site web du Sitsat Estrie Janvier 2003 CHIMIE 5042

Plus en détail

Cours 6 : Changement de phase des corps purs

Cours 6 : Changement de phase des corps purs Cours 6 : Changement de phase des corps purs 6.1 Coefficient de compressibilité 6.2 Changement de phase 6.3 Diagrammes d état 6.4 Cas particulier de l eau 6.1 Les gaz réels : coefficient de compressibilité

Plus en détail

Dernière série d exercices sur les diagrammes binaires

Dernière série d exercices sur les diagrammes binaires Exercices Dernière série d exercices sur les diagrammes binaires Exercice 1 : mélange zinc-arsenic Le diagramme de cristallisation du binaire arsenic-zinc sous une pression de 1 bar est donné ci-dessous.

Plus en détail

Traitements thermiques des métaux

Traitements thermiques des métaux UED M : ransformation et comportement des matériaux raitements thermiques des métaux 1- Rappels et prérequis 2- ransformations au chauffage 3- ransformations de l austénite 4- ransformations au revenu

Plus en détail

Calorimétrie : échanges thermiques

Calorimétrie : échanges thermiques Calorimétrie : échanges thermiques Exercice 61 Lors d un orage, un grêlon de masse m = 2 g tombe sur le sol. Sa vitesse juste avant son arrivée au sol est v = 18 m/s. sa vitesse juste après est nulle.

Plus en détail

1- La structure des métaux. 2- Diagrammes d'équilibre: Microstructure. 3- Diagrammes d'équilibre: Alliages fer-carbone

1- La structure des métaux. 2- Diagrammes d'équilibre: Microstructure. 3- Diagrammes d'équilibre: Alliages fer-carbone 1- La structure des métaux 2- Diagrammes d'équilibre: Microstructure 3- Diagrammes d'équilibre: Alliages fer-carbone 4- Transformations isothermes et anisothermes 5-Traitements thermiques, thermo-mécaniques

Plus en détail

Questionnaire examen final MTR1035C. Sigle du cours. Identification de l étudiant(e) Nom : Prénom : Signature : Matricule : Groupe :

Questionnaire examen final MTR1035C. Sigle du cours. Identification de l étudiant(e) Nom : Prénom : Signature : Matricule : Groupe : Questionnaire examen final MTR1035C CORRIGÉ Sigle du cours Identification de l étudiant(e) Nom : Prénom : Signature : Matricule : Groupe : Réservé Q1 Q2 /10 /9 Sigle et titre du cours Groupe Trimestre

Plus en détail

Alliages. Solutions. Composés intermétalliques. Quelques exemples type. Thermodynamique des solutions Propriétés des solutions

Alliages. Solutions. Composés intermétalliques. Quelques exemples type. Thermodynamique des solutions Propriétés des solutions Alliages Solutions Thermodynamique des solutions Propriétés des solutions Composés intermétalliques Thermodynamique Propriétés Quelques exemples type Composés intermétalliques Réseaux cristallographiques

Plus en détail

6- Les alliages ferreux

6- Les alliages ferreux 6- Les alliages ferreux Acier hypoeutectoïde - image MEB a) Le fer pur b) Les aciers et les fontes c) Etude des aciers non alliés d) Aciers alliés e) Désignation f) Les fontes Source : J.E. Masse, Arts

Plus en détail

La concentration molaire en lacunes dans l aluminium est donnée par la physique statistique : H RT. exp R

La concentration molaire en lacunes dans l aluminium est donnée par la physique statistique : H RT. exp R 7'Qƒ'LDJUDPPHVG ptxloleuh ([HUFLFH5DSSHOVpOpPHQWDLUHVGHWKHUPRG\QDPLTXH A pression et composition chimique fixée, la grandeur thermodynamique la plus commode à utiliser est l enthalpie libre G = H T.S.

Plus en détail

DEVOIR DE THERMOCHIMIE

DEVOIR DE THERMOCHIMIE DEVOIR DE THERMOCHIMIE Données fournies Constante des gaz parfaits: R= 8,31 kpa.l.k-1.mol -1 Nombre d'avogadro: N A = 6,02 x 10 23 mol -1. Capacité thermique massique de l'eau solide: 2,14 J/g. C. Capacité

Plus en détail

LES ALLIAGES. Un alliage métallique est un système solide formé par 2 ou plusieurs métaux.

LES ALLIAGES. Un alliage métallique est un système solide formé par 2 ou plusieurs métaux. 1 LES ALLIAGES Un alliage métallique est un système solide formé par 2 ou plusieurs métaux. 1) Les alliages de substitution : A l'état solide, si des atomes d'un métal B remplacent des atomes d'un métal

Plus en détail

Exercice N 2 (3,5points) 1/3. Capacités. Barème

Exercice N 2 (3,5points) 1/3. Capacités. Barème Lycée ALI BALHOUENE Devoir de contôle N 2 Mr ZGUED HICHEM NABEUL le 3//25 Matière : Sciences physiques Classe : ère S 4 Durée : h Chimie (8 points) On donne les masses molaires : M (NaOH) = 4 g.mol - et

Plus en détail

CHIMIE. Partie I - Métallurgie du zinc par voie sèche. Les données nécessaires à la résolution de cette partie sont regroupées à la fin de l énoncé.

CHIMIE. Partie I - Métallurgie du zinc par voie sèche. Les données nécessaires à la résolution de cette partie sont regroupées à la fin de l énoncé. CHIMIE Calculatrices autorisées Ce problème étudie les conditions d obtention thermodynamique du zinc et son utilisation électrochimique dans la lutte contre la corrosion Partie I - Métallurgie du zinc

Plus en détail

Métaux non ferreux. Plus coûteux que les métaux ferreux. Avantages des métaux non ferreux

Métaux non ferreux. Plus coûteux que les métaux ferreux. Avantages des métaux non ferreux Métaux non ferreux Avantages des métaux non ferreux Grande résistance à la corrosion Grande facilité de formage, de travail à l outil et à la forge Meilleur fini de surface Meilleures propriétés mécaniques

Plus en détail

Cours MTR2000 Matériaux Métalliques Examen final Automne 2006

Cours MTR2000 Matériaux Métalliques Examen final Automne 2006 QUESTION N 0 1 (2 points) 1) De quels alliages sont faites les aubes de turbine dans les parties les plus chaudes (T 1000 0 C) des moteurs d avion? Alliages réfractaires à base de Ni ou Co (résistance

Plus en détail

GLCH 501 : Thermodynamique et Cinétique Chimiques (45 h)

GLCH 501 : Thermodynamique et Cinétique Chimiques (45 h) GLCH 501 : Thermodynamique et Cinétique Chimiques (45 h) I : Thermodynamique des équilibres chimiques (6 cours de 1h30) A- Rappels B- Grandeurs molaires partielles C- Equilibres chimiques D- Déplacement

Plus en détail

Le rayon atomique du sodium est de 186 pm. Le sodium cristallise dans le système cubique centré (Na : 23 g.mol -1 ).

Le rayon atomique du sodium est de 186 pm. Le sodium cristallise dans le système cubique centré (Na : 23 g.mol -1 ). 1/ Cristal de sodium: Le rayon atomique du sodium est de 186 pm. Le sodium cristallise dans le système cubique centré (Na : 23 g.mol -1 ). Calculer le paramètre de la maille, la densité du sodium et sa

Plus en détail

RAPPORT CM12 MANIPULATION I. Etude d un système binaire solide / liquide. Par ANDRE Delvine SEFFAR Mohamed Le 10 novembre 2010

RAPPORT CM12 MANIPULATION I. Etude d un système binaire solide / liquide. Par ANDRE Delvine SEFFAR Mohamed Le 10 novembre 2010 RAPPORT CM12 MANIPULATION I Etude d un système binaire solide / liquide Par ANDRE Delvine SEFFAR Mohamed Le 10 novembre 2010 Objectifs de la manipulation : - Obtenir un graphique T = f(t) grâce à un enregistreur

Plus en détail

4. DIAGRAMME FER-CARBONE

4. DIAGRAMME FER-CARBONE 4.l. Le fer et ses caractéristiques 4. DIAGRAMME FER-CARBONE Le fer est le métal de base le plus important pour les alliages techniques. Il est relativement abondant dans l'écorce terrestre (4,7 % en masse)

Plus en détail

Transformations de phase Séance d'exercices 3 - Diagramme de phases binaires et ternaires (corrigé) 29.03.2006 - D. Favez, M. Felberbaum, F.

Transformations de phase Séance d'exercices 3 - Diagramme de phases binaires et ternaires (corrigé) 29.03.2006 - D. Favez, M. Felberbaum, F. Transformations de phase Séance d'exercices 3 - Diagramme de phases binaires et ternaires (corrigé) 29.03.2006 - D. Favez, M. Felberbaum, F. Kohler Exercice 1 Diagramme de phase Fe-C 1) En considérant

Plus en détail

Matériaux II travaux pratiques

Matériaux II travaux pratiques Matériaux II travaux pratiques Essai de trempabilité par trempe en bout (Essai Jominy) GC4 printemps 2015 C. Dénéréaz, 02.2015 1 LMM Laboratoire de Métallurgie Mécanique Partie théorique Introduction Les

Plus en détail

CHIMIE DS 3 PSI

CHIMIE DS 3 PSI CHIMIE DS 3 PSI 2014-15 ( il y a de la cristallographie dans le suje Vendredi 9 janvier 2015 Durée : 2 heures Calculatrice autorisée A l intérieur des exercices, beaucoup de parties sont indépendantes

Plus en détail

Transformations de phase à l état solide: les "concepts" P. Maugis

Transformations de phase à l état solide: les concepts P. Maugis Transformations de phase à l état solide: les "concepts" P. Maugis Panorama [Images ArcelorMittal] 20µm Traitements thermiques T Mise en solution Trempe Revenu t État metastable ou instable état d équilibre

Plus en détail

Licence Science de la Mer et de l Environnement. Physique Générale

Licence Science de la Mer et de l Environnement. Physique Générale Licence Science de la Mer et de l Environnement Physique Générale Chapitre 10 :Calorimétrie 1 Notion de quantité de chaleur Si on place des corps ayant des températures différentes dans une enceinte isolée

Plus en détail

Chapitre 20 Corps purs et mélanges

Chapitre 20 Corps purs et mélanges Plan Introduction: Exercices corrigés 1 à 19 page 167-168 1 1. Etude du phénomène de solidification Rappelle la définition : La solidification est l'opération au cours de laquelle un liquide passe à l'état

Plus en détail

Traitements Thermiques Des métaux et alliages

Traitements Thermiques Des métaux et alliages Traitements Thermiques Des métaux et alliages Bertin Morgan Vincent Matthieu Ecole Normale Supérieure de Cachan Génie Mécanique Introduction Qu est ce qu un traitement thermique et à quoi peut-il servir?

Plus en détail

Traitements thermiques des aciers

Traitements thermiques des aciers Traitements thermiques des aciers Fichier : 0_TTH_aciers 1. Mécanismes de refroidissement 1.1. Refroidissement d'un corps pur cristallin θ A Liquide B Liq Sol Sous une même pression constante, un corps

Plus en détail

CHM131 Cours 2. Décrire la matière Exploitation des procédés Modèle particulaire

CHM131 Cours 2. Décrire la matière Exploitation des procédés Modèle particulaire CHM131 Cours 2 Décrire la matière Exploitation des procédés Modèle particulaire Retour sur l activité : Les incertitudes Bloc A : outil Mesure Volume IR IA IA(cm³) en cm³ Vmin Vmax règle cm 5 5 4,4 110,000

Plus en détail

PHYSIQUE DES MATÉRIAUX

PHYSIQUE DES MATÉRIAUX PHYSIQUE DES MATÉRIAUX Laboratoire n 2 : Appareils de caractérisation thermique et de dureté Structures hors équilibre Diagrammes TTT & CCT Applications Henri-Michel Montrieux hmmontrieux@ulg.ac.be MENU

Plus en détail

Filière SMC5 Module: Chimie Minérale II Recueil de quelques exercices de TD et Contrôles Elément E3

Filière SMC5 Module: Chimie Minérale II Recueil de quelques exercices de TD et Contrôles Elément E3 Filière SMC5 Module: Chimie Minérale II Recueil de quelques exercices de TD et Contrôles Elément E3 1 A- DIAGRAMMES BINAIRES: EXERCICES RAPPELS I- Etude du diagramme binaire solide- liquide Al 2 O 3 -BaO

Plus en détail

Fiche technique du produit Alliage MCP 137/Metspec 281 MISE À JOUR

Fiche technique du produit Alliage MCP 137/Metspec 281 MISE À JOUR USAGES TYPIQUES Les principales utilisations de l'alliage dépendent de la différence de densité entre le liquide et le solide et des variations dimensionnelles après la solidification, les deux devant

Plus en détail

Expliquer pourquoi, sous une pression donnée, un corps pur est solide à basse température et liquide à haute température.

Expliquer pourquoi, sous une pression donnée, un corps pur est solide à basse température et liquide à haute température. 7'Qƒ'LDJUDPPHVG ptxloleuh 2EMHFWLIVGX7' Utilisation de quelques relations thermodynamiques simples Utilisation de diagrammes d équilibre simples. Chemin de solidification. ([HUFLFH5DSSHOVpOpPHQWDLUHVGHWKHUPRG\QDPLTXH

Plus en détail

Travaux Dirigés - Master Matériaux UCBL M1-01

Travaux Dirigés - Master Matériaux UCBL M1-01 Travaux Dirigés - Master Matériaux UCBL M1-01 Année 2006-2007 Table des matières 1 ÉQUILIBRES CHIMIQUES 2 1.1 Exercice 1 : ellingham de Al et Cr........................ 2 1.2 Exercice 2 : équilibre des

Plus en détail

SCIENCES DE, L'INGENIEUR

SCIENCES DE, L'INGENIEUR SCIENCES DE, L'INGENIEUR Semestre 1 l1 UNIVERSITÉ DE NANTES U.F.R. des Sciences et des Techniques S.E.V.E. Bureau des Examens Nom de I'U.E. : Matériaux pour Ingénieurs Code de I'U.E. : X3PT010 Date de

Plus en détail

et alliages non ferreux

et alliages non ferreux Métaux et alliages non ferreux Chapitre 11 Technologie des matériaux Alliages non ferreux 1 Métaux non ferreux Aluminium; magnésium, cuivre, titane, zinc, plomb etc. Métaux réfractaires (Tf élevée): niobium,

Plus en détail

LA TREMPE DES ACIERS

LA TREMPE DES ACIERS LA TREMPE DES ACIERS 1 PRINCIPE DE LA TREMPE 1. Austénétisation: Chauffer dans le domaine gamma (AC3 ou ACcm +50 C) 2. Maintien isotherme pour homogénéiser 3. Refroidissement pour éviter de former les

Plus en détail

1 F 2 et d m la distance minimale de vision distincte de l'œil

1 F 2 et d m la distance minimale de vision distincte de l'œil BTS 2008 Partie commune Exercice n 1 On observe un micromètre objet au microscope optique. Le micromètre mesure précisément 1,000 mm et la distance entre 2 graduations consécutives est de 10 μm. 1. a.

Plus en détail

Schéma de l expérience

Schéma de l expérience Chapitre VI Solidification et fusion de l eau I] Transformation de l eau liquide en eau solide par refroidissement ( p. 167 ) 1. Définition La transformation de l eau liquide en eau solide est la solidification

Plus en détail

Le deuxième principe de la thermodynamique : L entropie 4.1 Introduction des concepts

Le deuxième principe de la thermodynamique : L entropie 4.1 Introduction des concepts Le deuxième principe de la thermodynamique : L entropie 4.1 Introduction des concepts Premier principe conservation de l énergie Il permet de prévoir la quantité d énergie échangée par un syst. avec le

Plus en détail

stsp.creteil.iufm.fr/img/doc/changements_d_etats.doc LES CHANGEMENTS D ÉTATS

stsp.creteil.iufm.fr/img/doc/changements_d_etats.doc LES CHANGEMENTS D ÉTATS stsp.creteil.iufm.fr/img/doc/changements_d_etats.doc LES CHANGEMENTS D ÉTATS Programme : Programme scolaire (fiches connaissances) Cerpe : Étude systématique des états de l eau pure, et «États et changement

Plus en détail

Session 6. Amélioration des propriétés mécaniques des métaux. Transformation de phases les aciers

Session 6. Amélioration des propriétés mécaniques des métaux. Transformation de phases les aciers Session 6 Amélioration des propriétés mécaniques des métaux Transformation de phases les aciers Chapitre 6.1.5 Chapitre 10 Introduction Que peut-on faire pour améliorer les propriétés mécaniques d un métal?

Plus en détail

Université de Tlemcen Faculté des Sciences Département de Chimie

Université de Tlemcen Faculté des Sciences Département de Chimie Université de Tlemcen Faculté des Sciences Département de Chimie Travaux Pratiques LMD ST/SM Thermodynamique Calorimétrie Préparé : Dr. BENABDALLAH Mohammed, sous la direction de groupe de TP Année universitaire

Plus en détail

Traitements thermiques des aciers

Traitements thermiques des aciers Traitements thermiques des aciers Technologie des matériaux 1 Traitements thermique des alliages ferreux Modifier la nature des constituants présents durcissement par trempe durcissement par précipitation

Plus en détail

3.1 La quantité de chaleur : grandeur mesurable

3.1 La quantité de chaleur : grandeur mesurable Chapitre 3 Quantité de chaleur Effet de la chaleur. Quand on place un récipient à proximité d une source de chaleur la température de l eau s élève. On dit que la source de chaleur a fourni de la chaleur

Plus en détail

4. DIAGRAMME FER-CARBONE

4. DIAGRAMME FER-CARBONE 4.l. Le fer et ses caractéristiques 4. DIAGRAMME FER-CARBONE Le fer est le métal de base le plus important pour les alliages techniques. Il est relativement abondant dans l'écorce terrestre (4,7 % en masse)

Plus en détail

AE: Transfert thermique avec ou sans changement d état

AE: Transfert thermique avec ou sans changement d état AE: Transfert thermique avec ou sans changement d état Partie A: Transfert thermique sans changement d état Problématique : Pourquoi la personne ne se brûle-t-elle pas les mains? Comment évolue la température

Plus en détail

Table des matières. Exploitation du diagramme d'ellingham : Pyrométallurgie. S.Boukaddid Pyrométallurgie MP

Table des matières. Exploitation du diagramme d'ellingham : Pyrométallurgie. S.Boukaddid Pyrométallurgie MP Exploitation du diagramme d'ellingham : Pyrométallurgie Table des matières 1 Principe de la pyrométallurgie 2 1.1 Définitions....................................... 2 1.2 Choix d un réducteur.................................

Plus en détail

K. ALLIAGES MÉTALLIQUES

K. ALLIAGES MÉTALLIQUES Alliages métalliques K 1 K. ALLIAGES MÉTALLIQUES 1. Objectifs Vérifier localement le diagramme d équilibre binaire d un alliage métallique Al-Si par analyse thermique. Déduire la concentration d un alliage

Plus en détail

ETUDE DES CHANGEMENTS D ETATS. I.

ETUDE DES CHANGEMENTS D ETATS. I. Ch.5. ETUDE DE CHANGEMENT D ETAT. I. Etude de la fusion 1) Fusion de la glace : Expérience : Plaçons un tube à essais contenant de la glace pilée dans de l eau tiède. Relevons alors la température dans

Plus en détail

Fonte lamellaire pour émaillage

Fonte lamellaire pour émaillage Formation APEV 16-17 octobre 2014 Fonte lamellaire pour émaillage Sébastien Humez Sommaire Les atouts de la fonte émaillée La composition de la fonte apte à l émaillage La structure de la fonte lamellaire

Plus en détail

Les changements d état du corps pur : transformations physiques et diagrammes de phases du corps pur

Les changements d état du corps pur : transformations physiques et diagrammes de phases du corps pur Chapitre 1 Les changements d état du corps pur : transformations physiques et diagrammes de phases du corps pur Exercice 1. Un exemple de mélange : la Vodka La Vodka correspond à un mélange eau- éthanol

Plus en détail

مسابقة في الكيمياء المدة : ساعة ونصف

مسابقة في الكيمياء المدة : ساعة ونصف مسابقة في الكيمياء المدة : ساعة ونصف الصف : علوم الحياة Premier exercice (7 pts) Un détartrant : l'acide sulfamique Un détartrant pour cafetière vendu dans le commerce se présente sous forme d'une poudre

Plus en détail

3. CALORIMÉTRIE II. Thermodynamique

3. CALORIMÉTRIE II. Thermodynamique 3 Calorimétrie La calorimétrie est la partie de la thermodynamique qui a pour objetlamesuredesquantités de chaleur. Ce sont p.ex. les quantités de chaleur nécessaires pour augmenter la température d un

Plus en détail

On mesure la quantité de cette chaleur (noté Q) en Joules (J). Multiple : le kilojoule (kj) ; 1 kj = J

On mesure la quantité de cette chaleur (noté Q) en Joules (J). Multiple : le kilojoule (kj) ; 1 kj = J Nom :.. Prénom :.. Classe :. Activité ① OBJECTIFS Connaitre les différentes modes de propagation de la chaleur Connaître la différence entre la chaleur et température 1- La chaleur et température 1-1 La

Plus en détail

Problème II : Élaboration du carbonate de calcium Enoncé

Problème II : Élaboration du carbonate de calcium Enoncé II : Élaboration du carbonate de calcium Enoncé 1- Généralités Le carbonate de calcium of officinal est obtenu à partir du carbonate de calcium naturel. Les principales étapes de sa fabrication sont résumées

Plus en détail

Thermodynamique = partie de la physique qui étudie les échanges de chaleurs ainsi que la conversion réciproque de chaleur en travail mécanique.

Thermodynamique = partie de la physique qui étudie les échanges de chaleurs ainsi que la conversion réciproque de chaleur en travail mécanique. LCD Physique III e Thermodynamique 1 Thermodynamique Thermodynamique = partie de la physique qui étudie les échanges de chaleurs ainsi que la conversion réciproque de chaleur en travail mécanique. 1 Température

Plus en détail

Contexte industriel : Aluminisation de tôles d acier en continu Durabilité des rouleaux de fond de cuve

Contexte industriel : Aluminisation de tôles d acier en continu Durabilité des rouleaux de fond de cuve Séminaire SYMME du 29/11/2012 Développement d une nouvelle nuance de fonte destinée à un usage dans des conditions extrêmes & Réalisation et caractérisation de mousses d acier D. Balloy Maître de Conférences

Plus en détail

MÉLANGES BINAIRES LIQUIDE - SOLIDE

MÉLANGES BINAIRES LIQUIDE - SOLIDE MÉLANGES BNARES LQUDE - SOLDE DÉFNON Mélange constitué de deux composés A et B, pouvant chacun subir un changement d'état liquide = solide. MSCBLÉ OALE A L'ÉA SOLDE - MÉLANGE QUAS-DÉAL Supposons que fus

Plus en détail

Partie 1 : Bibliographie et principes

Partie 1 : Bibliographie et principes Introduction Notre TP a pour but d étudier deux types d alliages : un alliage fer-carbone et un alliage fer-carbone-cuivre. Et pour être plus précis, un acier et un acier faiblement allié, car la teneur

Plus en détail

UNIVERSITE CHOUAIB DOUAKKALI FACULTE DES SCIENCES EL JADIDA

UNIVERSITE CHOUAIB DOUAKKALI FACULTE DES SCIENCES EL JADIDA UNIVERSITE CHOUAIB DOUAKKALI FACULTE DES SCIENCES EL JADIDA FILIERE : SCIENCE DE LA MATIERE PHYSIQUE CHIMIE MODULE : THERMOCHIMIE COURS DE THERMOCHIMIE Chapitre 1 : Généralités Pr. El Mamoune ZAHIDI Année

Plus en détail

Description macroscopique de la matière

Description macroscopique de la matière Description macroscopique de la matière I. Équation d état 1. Gaz parfait a) Généralités Toutes les variables d état d un système ne sont pas indépendantes entre elles. Une équation d état relie les variables

Plus en détail

Binaires. M (g/mol) 78,114 154,211

Binaires. M (g/mol) 78,114 154,211 1 ) Le benzène (B) et le diphényle (D) forment des solutions idéales à l état liquide, par contre les solides ne sont pas miscibles. a) Déterminer la température de fusion du mélange en fonction de la

Plus en détail

Thermodynamique et Diagrammes de phases

Thermodynamique et Diagrammes de phases Thermodynamique et Diagrammes de phases Olivier Dezellus Laboratoire Multimatériaux et Interfaces Bât. Berthollet 3 ième étage olivier.dezellus@univ-lyon1.fr 04 72 44 83 86 http://lmi.cnrs.fr/spip/-olivier-dezellus-

Plus en détail

LES ALLIAGES DE FONDERIE

LES ALLIAGES DE FONDERIE LES ALLIAGES DE FONDERIE Solidification - procédés et simulation du moulage 1 Mise en forme des métaux - Master MAM - A. Ikhlef LES DIFFÉRENTES FAMILLES D ALLIAGES DE FONDERIE Alliages de fer : Fontes

Plus en détail

1 Définition des échelles de température Celsius et Kelvin

1 Définition des échelles de température Celsius et Kelvin Notions et contenus Propriétés thermoélastiques des matériaux. Compétences exigibles Définir les échelles de températures Celsius et Kelvin. Mesurer des températures. Caractériser la dilatation d un matériau

Plus en détail

Séance 5 : Etude métallographique des structures de trempe - Influence de la vitesse de refroidissement

Séance 5 : Etude métallographique des structures de trempe - Influence de la vitesse de refroidissement Séance 5 : Etude métallographique des structures de trempe - Influence de la vitesse de refroidissement Dégraisser les 2 échantillons. Polissage miroir Polissage miroir de la face non-billée Papiers abrasifs

Plus en détail

Métaux et alliages non ferreux

Métaux et alliages non ferreux Métaux et alliages non ferreux Chapitre 11 Technologie des matériaux Alliages non ferreux 1 Métaux non ferreux Aluminium; magnésium, cuivre, titane, zinc, etc. Métaux réfractaires (Tf élevée): niobium,

Plus en détail

TP calorimétrie. Les quantités de chaleur sont exprimées en Joule (J) ou en calorie (cal). On

TP calorimétrie. Les quantités de chaleur sont exprimées en Joule (J) ou en calorie (cal). On TP calorimétrie Objectifs : Mesures de chaleurs et de capacités calorifiques. 1 Théorie 1.1 Généralités La calorimétrie repose sur un principe fondamental : principe de l égalité des échanges thermiques

Plus en détail

Les matériaux : contraintes et propriétés mécaniques

Les matériaux : contraintes et propriétés mécaniques Les matériaux : contraintes et propriétés mécaniques Matière première, matériau et matériel Substance d origine naturelle qu il faut généralement transformer avant de l utiliser dans la fabrication d un

Plus en détail

Les Traitements Thermiques de masse

Les Traitements Thermiques de masse Les Traitements Thermiques de masse Les principaux traitements thermiques de masse sont: - La trempe : qui durcit la pièce mais qui crée des tensions internes entre cœur et surface. - Le revenu : qui élimine

Plus en détail

Séance n 1 Semaine du 22/09/2014

Séance n 1 Semaine du 22/09/2014 TUTORAT UE 1 2014 2015 Séance n 1 Semaine du 22/09/2014 Thermodynamique Pr. NURIT Séance préparée par les tuteurs de La Fed. Noircir la ou les propositions exactes parmi les 6 items proposés. QCM n 1 :

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE GÉNIE MÉCANIQUE MEC1210 THERMODYNAMIQUE

DÉPARTEMENT DE GÉNIE MÉCANIQUE MEC1210 THERMODYNAMIQUE CONTRÔLE PÉRIODIQUE Automne 2012 DÉPARTEMENT DE GÉNIE MÉCANIQUE MEC1210 THERMODYNAMIQUE Note : - L examen est sur 100 points. - Il faut définir le système pour appliquer la 1 ère loi de la thermodynamique.

Plus en détail

Université P. & M. CURIE (Paris VI) Année universitaire 2002/03 D.E.U.G. SCM 1 ère année. EXAMEN DE CHIMIE 1 Septembre 2003 (durée: 2h 30)

Université P. & M. CURIE (Paris VI) Année universitaire 2002/03 D.E.U.G. SCM 1 ère année. EXAMEN DE CHIMIE 1 Septembre 2003 (durée: 2h 30) Université P. & M. CURIE (Paris VI) Année universitaire 2002/03 D.E.U.G. SCM 1 ère année EXAMEN DE CHIMIE 1 Septembre 2003 (durée: 2h 30) Toutes les parties sont indépendantes - Calculatrices interdites

Plus en détail