Esteban Gonzalez Département de biologie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Esteban Gonzalez Département de biologie"

Transcription

1 Esteban Gonzalez Département de biologie Technique d aide aux personnes âgées et en perte d autonomie Département de Biologie, Cégep de Jonquière, 20012

2 2 LES ANALYSES SANGUINES Introduction La détermination du bon groupe sanguin est extrêmement importance lors d une transfusion sanguine. En effet, il peut y avoir une agglutination entre le sang du receveur et le sang du donneur si les deux groupes sanguins ne sont pas compatibles. Il est donc très important de connaître le groupe sanguin du donneur et du receveur ainsi que leur facteur Rhésus (Rh) avant de procéder à une transfusion. Laboratoire L expérience consiste à prélever un échantillon de votre sang afin de déterminer votre groupe sanguin et le facteur Rhésus (Rh). Un frottis sanguin et la détermination du taux d hématocrites seront effectués par le professeur. Objectifs spécifiques: Afin d atteindre les compétences requises, l élève devrait pouvoir, à la fin de ce laboratoire, répondre aux objectifs suivants : Déterminer son groupe sanguin; Déterminer son facteur Rh; Identifier sur la lame du frottis sanguin les éléments figurés du sang; Déterminer le taux d hématocrites Directives Les élèves travailleront par équipe de deux; Le rapport doit être remis de façon individuelle; Le rapport de laboratoire devra être remis une semaine après la réalisation de l expérience.

3 3 PROTOCOLE DE LABORATOIRE Activité 1 : Détermination du groupe sanguin et du facteur Rh Matériel : Gants de latex Lames de microscope Crayon gras Lampe Sérums anti-a, anti-b et anti-rh Tampons d alcool Autopiqueur Cure-dents Manipulations : Vous pouvez utiliser des gants pour la durée de l expérience Prendre 2 lames propres et les déposer sur un papier buvard. Sur la première lame, tracer deux cercles avec un crayon gras et les identifier par A et B. Initiales A B Sur la deuxième lame, tracer avec un crayon gras un cercle et l identifier «Rh». Déposer cette deuxième lame sur la petite lampe fluorescente, afin de la chauffer légèrement. Initiales Sur la première lame, dans le cercle «A», déposer une goutte de sérum anti-a et dans le cercle «B», une goutte de sérum anti-b. *****Attention de ne pas mélanger les compte-gouttes des sérums***** Déposer dans le cercle «Rh» de la deuxième lame, en la laissant sur la lampe, une goutte de sérum anti-rh (anti-d). Nettoyer un doigt (de préférence le majeur) avec un tampon d alcool. R En équipe de deux ou individuellement, se servir d un autopiqueur pour prélever quelques gouttes de sang au bout du doigt. *****L opération est «presque» sans douleur*****

4 4 Déposer une goutte de sang dans chacun des cercles «A», «B» et «Rh». Déposer aussi une goutte sur une autre lame à 2 cm du bord et effectuer le frottis sanguin, voir activité 2. À l aide de cure-dents différents, mélanger le contenu de chacun des cercles. Si une agglutination se produit, elle devrait apparaître à l intérieur de 2 minutes pour le groupe sanguin et de 3 minutes pour le facteur Rh. Observer attentivement les cercles. À l aide du tableau suivant, identifier le groupe sanguin et le facteur Rh et inscrire les résultats dans le tableau prévu à cette fin dans la section «Rapport de laboratoire». Pas d agglutination Tableau 1 Agglutination Sérum anti-a Sérum anti-b Taux (%) dans la population Groupe A 42% Groupe B 9% Groupe AB 3,5% Groupe O 45,5% Rh (sérum anti-d) Rh- Rh+ Rh+ Rh- 85% 15%

5 5 Activité 2 : Réalisation et coloration d un frottis sanguin Matériel : Gants de latex Lames de microscope Crayon gras Colorant Wright-Giemsa Microscope Analyse d un frottis sanguin : Dessiner votre du frottis sanguin, observation qui devra inclure : Quelques globules rouges (qui sont présents en grand nombre sur la lame). Au moins un globule blanc (grosses cellules avec un noyau coloré mauve) en spécifiant de quel type il est et ses différentes parties (membrane plasmique, noyau, cytoplasme). Une légende identifiant ces structures.

6 6 Avant de partir Nettoyer et ranger adéquatement votre matériel; Nettoyer votre surface de travail.

7 NOM : Date : RAPPORT DE LABORATOIRE Titre : PRÉSENTÉ À Le corps humain et vieillissement II

8 2 RÉSULTATS Activité 1 : Détermination du groupe sanguin et du facteur Rh Tableau des résultats : Tableau des résultats Groupe sanguin et facteur Rh Agglutination : A ( ) B ( ) Rh ( ) Groupe sanguin : Facteur Rh : Activité 2 : Réalisation et coloration d un frottis sanguin Titre : Oculaire : Tube binoculaire : Objectif : Grossissement : LAB 1- Les analy-sang_est_a12.doc Département de biologie, Cégep de Jonquière, 2009

Département de Biologie du Cégep de Jonquière. Microscopie et cellule végétale

Département de Biologie du Cégep de Jonquière. Microscopie et cellule végétale Département de Biologie du Cégep de Jonquière ORGANISATION DU VIVANT Laboratoire 03 Microscopie et cellule végétale Esteban Gonzalez Département de biologie Bureau 261.2 esteban.gonzalez@cjonquiere.qc.ca

Plus en détail

LES CELLULES DU SANG ET LES GROUPES SANGUINS

LES CELLULES DU SANG ET LES GROUPES SANGUINS LES CELLULES DU SNG ET LES GROUPES SNGUINS uts Connaître et identifier les différentes cellules du sang Démontrer le principe d'agglutination de la réaction g-c. Matériel Dispositif de prélèvement sanguin

Plus en détail

LES LYMPHOCYTES, ACTEURS DE LA RÉPONSE IMMUNITAIRE

LES LYMPHOCYTES, ACTEURS DE LA RÉPONSE IMMUNITAIRE Fiche sujet - candidat Un des aspects de la réponse immunitaire est la sécrétion d anticorps. Ces anticorps sont des protéines circulantes produites par les plasmocytes, issus de la différenciation des

Plus en détail

Complétez le schéma suivant en y inscrivant le nom des constituants sanguins. Le sang est constitué d un liquide et de particules solides.

Complétez le schéma suivant en y inscrivant le nom des constituants sanguins. Le sang est constitué d un liquide et de particules solides. Le sang Complétez le schéma suivant en y inscrivant le nom des constituants sanguins. Le sang est constitué d un liquide et de particules solides. Le constituant liquide du sang (environ 55% de la composition

Plus en détail

Contrat-élève 6 ème. Indiquer comment s appellent les tous petits éléments qui constituent la matière de tous les organismes vivants.

Contrat-élève 6 ème. Indiquer comment s appellent les tous petits éléments qui constituent la matière de tous les organismes vivants. Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 6 ème Chapitre 2 SUITE : produire de la matière http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Fiche 2 Acteurs Réponse Immunitairer LES ACTEURS DE LA REPONSE IMMUNITAIRE

Fiche 2 Acteurs Réponse Immunitairer LES ACTEURS DE LA REPONSE IMMUNITAIRE LES ACTEURS DE LA REPONSE IMMUNITAIRE Sujet-élève On cherche à identifier les cellules impliquées dans la réponse immunitaire en observant un frottis sanguin CAPACITES Barême ACTIVITES ET CONDITIONS DES

Plus en détail

Kit de Groupage sanguin

Kit de Groupage sanguin Présentation Kit de Groupage sanguin 13352-13353 NOTICE Retrouvez l ensemble de nos gammes sur : www.pierron.fr ÉQUIPEMENT PÉDAGOGIQUE SCIENTIFIQUE DIDACTIK CS 80609 57206 SARREGUEMINES Cedex France Tél.

Plus en détail

Ressources. Document 2 : antigènes et anticorps présents selon les groupes sanguins

Ressources. Document 2 : antigènes et anticorps présents selon les groupes sanguins Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener Le système ABO est fondé sur la présence ou non des déterminants antigéniques A et B à la surface des hématies. Compte tenu de la gravité

Plus en détail

3A2 L immunité adaptative Le groupage sanguin ABO

3A2 L immunité adaptative Le groupage sanguin ABO Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener Le système ABO est fondé sur la présence ou non des déterminants antigéniques A et B à la surface des hématies. Compte tenu de la gravité

Plus en détail

PROCEDURE DE Page n 1 sur 5

PROCEDURE DE Page n 1 sur 5 PROCEDURE DE Page n 1 sur 5 CRÉATION REDACTION NOM FONCTION DATE Dr Monique Correspondante 2 avril 2005 MAIGNAN d Hémovigilance du CHU de Dr Marie-Pierre PUJOL Toulouse Correspondante d Hémovigilance du

Plus en détail

1. BIOCHIMIE : analyse biochimique du yaourt

1. BIOCHIMIE : analyse biochimique du yaourt Remettre le sujet et le compte rendu à l examinateur à la fin de l épreuve. 1. BIOCHIMIE : analyse biochimique du yaourt 1.1 Mise en suspension et filtration *En présence de l examinateur. Prélever une

Plus en détail

Date : Nom : Classe : Les PREREQUIS

Date : Nom : Classe : Les PREREQUIS LABORATOIRE SYSTEME IMMUNITAIRE Modélisation des groupes sanguins Enquête criminalistique Date : Nom : Classe : Les PREREQUIS Antigène et anticorps, spécificité. Notion de réaction antigène anticorps,

Plus en détail

recherche de parentés chez les vertébrés

recherche de parentés chez les vertébrés T.P. 2.1 recherche de parentés chez les vertébrés La théorie de l évolution demande d identifier les relations de parentés et les ancêtres communs. Comment établir les parentés entre vertébrés? Pour établir

Plus en détail

Document 1 : test d agglutination antigène/anticorps. Molécules

Document 1 : test d agglutination antigène/anticorps. Molécules TP2 La spécificité des anticorps Les anticorps sont des protéines sériques (= du sérum) de la famille des immunoglobulines. En présence d'un antigène (molécule reconnue comme non soi par l'organisme),

Plus en détail

Qu est-ce qui constitue notre sang? Le PLASMA GLOBULES ROUGES GLOBULES BLANCS PLAQUETTES

Qu est-ce qui constitue notre sang? Le PLASMA GLOBULES ROUGES GLOBULES BLANCS PLAQUETTES Faits sur Qu est-ce qui constitue notre sang? Le PLASMA (55% du sang) La partie liquide, jaunâtre du sang qui contient des électrolytes, nutriments et vitamines, hormones, facteurs de coagulation, et des

Plus en détail

Département de Biologie du Cégep de Jonquière. Osmose et propriétés de membranes

Département de Biologie du Cégep de Jonquière. Osmose et propriétés de membranes - 1 - Département de Biologie du Cégep de Jonquière ORGANISATION DU VIVANT Laboratoire 05 Osmose et propriétés de membranes Esteban Gonzalez Département de biologie Bureau 261.2 esteban.gonzalez@cjonquiere.qc.ca

Plus en détail

Stand 6 : les groupes sanguins.

Stand 6 : les groupes sanguins. 22 Stand 6 : les groupes sanguins. 2 e groupe En 1900, le médecin viennois Karl Landsteiner fait une expérience. Avec du sang prélevé chez ses collaborateurs, il mélange aléatoirement les globules rouges

Plus en détail

... à la surface des hématies. Préciser si il peut être souhaitable dans ce cas de faire une prophylaxie par RHOPHYLAC (justifier)

... à la surface des hématies. Préciser si il peut être souhaitable dans ce cas de faire une prophylaxie par RHOPHYLAC (justifier) IMMUNOLOGIE Exercice 1 On caractérise le système O par la présence ou l absence d à la surface des hématies. Dans le plasma, on note la présence ou l absence d.. Compléter le tableau suivant : A B O Exercice

Plus en détail

Ressources. Document 2 : antigènes et anticorps présents selon les groupes sanguins

Ressources. Document 2 : antigènes et anticorps présents selon les groupes sanguins Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener Le système ABO est fondé sur la présence ou non des déterminants antigéniques A et B à la surface des hématies. Compte tenu de la gravité

Plus en détail

11 : Construire un dessin d observation et un croquis (Niv1)

11 : Construire un dessin d observation et un croquis (Niv1) 11 : Construire un dessin d observation et un croquis (Niv1) 6 ème Objectif : savoir légender correctement un schéma ou une photographie distribué par l enseignant.! Présentation générale : TOUT faire

Plus en détail

1. HEMATOLOGIE : réalisation d une suspension globulaire

1. HEMATOLOGIE : réalisation d une suspension globulaire Remettre le sujet et le compte-rendu à l examinateur à la fin de 1 t?preuve. 1. HEMATOLOGIE : réalisation d une suspension globulaire 1.1 Sédimentation du sang par centrifugation Vous disposez de 2 ml

Plus en détail

SANG et TRANSFUSION. Objectifs : savoir se repérer à partir de notions simples Introduire la notion d hémovigilance

SANG et TRANSFUSION. Objectifs : savoir se repérer à partir de notions simples Introduire la notion d hémovigilance SANG et TRANSFUSION Objectifs : savoir se repérer à partir de notions simples Introduire la notion d hémovigilance Plan du cours Les groupes sanguins érythrocytaires Les examens immunohématologiques TRANSFUSION

Plus en détail

SAFETY TEST ABO LE CONTRÔLE ULTIME AU LIT DU MALADE

SAFETY TEST ABO LE CONTRÔLE ULTIME AU LIT DU MALADE SAFETY TEST ABO LE CONTRÔLE ULTIME AU LIT DU MALADE Sommaire Rappels des bonnes pratiques de la transfusion Définitions/Objectif Points clefs SAFETY TEST ABO Présentation du dispositif Technique d agglutination

Plus en détail

Chapitre 3: L information génétique

Chapitre 3: L information génétique Chapitre 3: L information génétique Test ADN 3 suspects dont un coupable Mohamed Bernard Bertrand Analyse du sang prélevé sur la victime I- De l ADN aux caractères Mickaël vient d apprendre que son cousin

Plus en détail

Activité 4. Le point commun de tous les êtres vivant : la cellule. Atelier 1.Observation au microscope des cellules de l'épiderme d'oignon

Activité 4. Le point commun de tous les êtres vivant : la cellule. Atelier 1.Observation au microscope des cellules de l'épiderme d'oignon Activité 4. Le point commun de tous les êtres vivant : la cellule Th.2 Chap.2 Act.4 Utiliser un instrument d'observation: 20A Présenter des données scientifiques sous forme de croquis : 9B Avoir une attitude

Plus en détail

TP 15 Techniques d agglutination

TP 15 Techniques d agglutination TP 15 Techniques d agglutination Exemples étudiés : Sérodiagnostic de la syphilis, groupage sanguin. Les objectifs de cette séance : Réaliser les différentes techniques d agglutination Comprendre les différentes

Plus en détail

CORRECTIONS EXERCICES IMMUNITE

CORRECTIONS EXERCICES IMMUNITE CORRECTIONS EXERCICES IMMUNITE I. RESTITUTIONS DES CONNAISSANCES 1. Schémas à titrer et à légender Schéma 1 : Surface d un lymphocyte T4 On observe des particules du virus VIH bourgeonnant à la surface

Plus en détail

D après vous, à qui pourraient appartenir ce(s) sang(s)? Comment pourrait-on le(s) identifier?

D après vous, à qui pourraient appartenir ce(s) sang(s)? Comment pourrait-on le(s) identifier? TP Etude du sang Sur la scène de crime, nous avons retrouvé différents échantillons de sang (sur la victime, à côté d elle, sur la lame de scie, dans des tubes à essai). On se propose de déterminer la

Plus en détail

Détermination des groupes sanguins

Détermination des groupes sanguins Détermination des groupes sanguins Forfor 28 Janvier 2011 B. Culot P.Y Druard P. Snauwaert Professeur de sciences Professeur de chimie Directeur du CEFOSCIM Séminaire de Floreffe Collège Saint Servais

Plus en détail

INSTRUMENTATION ET MÉTHODES

INSTRUMENTATION ET MÉTHODES INSTRUMENTATION ET MÉTHODES * Gélose nutritive en Pétri (EMD) * Plateau (transport) * Anse de platine (petite et moyenne) * Brûleur et briquet * Bouillon stérile (BP) * Tubes pour milieu de culture en

Plus en détail

Les groupes sanguins

Les groupes sanguins Les groupes sanguins Le sang est un liquide vital pour les animaux comme nous, les humains. Chez nous, le sang est rouge et l homme adulte en possède 4 à 6 litres. Il est transporté grâce aux battements

Plus en détail

ROLE DES ORGANES DE RESERVE CHEZ UN VEGETAL

ROLE DES ORGANES DE RESERVE CHEZ UN VEGETAL Fiche sujet - candidat On cherche à montrer que les cellules du tubercule de pomme de terre participent au stockage des molécules organiques et non à leur synthèse initiale. Matériel : - microscope, lames

Plus en détail

RAPPELS L ACTE TRANSFUSIONNEL : DE LA RECEPTION A LA POSE. Préparation à la validation. UE 4.4 S4 Promotion

RAPPELS L ACTE TRANSFUSIONNEL : DE LA RECEPTION A LA POSE. Préparation à la validation. UE 4.4 S4 Promotion 1 RAPPELS L ACTE TRANSFUSIONNEL : DE LA RECEPTION A LA POSE Préparation à la validation. UE 4.4 S4 Promotion 2011-2014 2 MISE EN SITUATION Vous êtes IDE dans un service de soins intensifs de cardiologie.

Plus en détail

Sang et immunité. Introduction. Matériel. Préparation d!un frottis de sang. Observation au microscope

Sang et immunité. Introduction. Matériel. Préparation d!un frottis de sang. Observation au microscope Collège de Genève Laboratoire de biologie Sang et immunité 1/4 Introduction Vous allez observer les différents types de cellules sanguines et déterminer votre groupe sanguin. Matériel Lancettes stériles,

Plus en détail

Le Sang. Attention: ce tissus n est présent que chez une petite partie du vivant (vertébrés). Plasma. Éléments figurés

Le Sang. Attention: ce tissus n est présent que chez une petite partie du vivant (vertébrés). Plasma. Éléments figurés Le Sang Tissus conjonctifs libres (tissus dont les cellules sont séparées par une matrice extracellulaire). Le sang représente plus ou moins 8 % du poids d une personne Fonctions : -transport -communication

Plus en détail

Question n 1 Le document ci-dessous présente le schéma d un microscope ; choisis la bonne proposition d annotation. a : objectif b : patine 1

Question n 1 Le document ci-dessous présente le schéma d un microscope ; choisis la bonne proposition d annotation. a : objectif b : patine 1 Question n 1 Le document ci-dessous présente le schéma d un microscope ; choisis la bonne proposition d annotation. a : objectif b : patine 1 c : oculaire d : vis e : lampe f : interrupteur 3 2 4 5 6 A

Plus en détail

Existence d antigènes membranaires érythrocytaires! Plus de 600 antigènes à la surface des globules rouges. Plus de 29 systèmes de groupes sanguins

Existence d antigènes membranaires érythrocytaires! Plus de 600 antigènes à la surface des globules rouges. Plus de 29 systèmes de groupes sanguins Chap.4 LES GROUPES SANGUINS O B B O A A AB A B AB O O A A O AB AB Qu est-ce qu un groupe sanguin? Milieu extracellulaire Bi-couche de phospholipides membranaires Existence d antigènes membranaires érythrocytaires!

Plus en détail

LES CONDITIONS D UNE ACTIVITE CELLULAIRE, LA CYCLOSE

LES CONDITIONS D UNE ACTIVITE CELLULAIRE, LA CYCLOSE Fiche sujet - candidat Les activités cellulaires consomment un intermédiaire métabolique, l ATP, produit au cours de la respiration. Au nombre de ces activités, la cellule chlorophyllienne présente des

Plus en détail

Cellules reproductrices, fécondation et devenir de la cellule œuf -Exemple des oursins-

Cellules reproductrices, fécondation et devenir de la cellule œuf -Exemple des oursins- Cellules reproductrices, fécondation et devenir de la cellule œuf -Exemple des oursins- PREVOST Sébastien, professeur des Sciences de la Vie et de la Terre Collège Le Fenouillet, 83260 La Crau Utiliser

Plus en détail

Comparaison de cellules de différents êtres vivants

Comparaison de cellules de différents êtres vivants Comparaison de cellules de différents êtres vivants En quoi l étude de la structure des cellules nous renseigne sur la parenté entre les êtres vivants? Projet de travail : Observer différentes cellules

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

5: La coloration de Gram

5: La coloration de Gram 5: La coloration de Gram Les bactéries peuvent être groupées en 2 catégories selon la méthode de coloration de Gram. Cette technique a été mise au point en 1884 par Hans Christian Gram, un bactériologiste

Plus en détail

LA TRANSMISSION DES CARACTÈRES HÉRÉDITAIRES. Bio Prétest 2 Corrigé

LA TRANSMISSION DES CARACTÈRES HÉRÉDITAIRES. Bio Prétest 2 Corrigé LA TRANSMISSION DES CARACTÈRES HÉRÉDITAIRES Bio-5065-2 Prétest 2 Corrigé Nathalie Levesque, Centre des 16-18 ans, Commission Scolaire Marie-Victorin, mai 2004 1. Le caractère récessif est représenté par

Plus en détail

TRANSFUSION LES GROUPES SANGUINS

TRANSFUSION LES GROUPES SANGUINS TRANSFUSION LES GROUPES SANGUINS RAPPEL SUR LE SANG COMPOSITION éléments figurés plasma FONCTIONS transport régulation protection SYSTEME IMMUNITAIRE ANTIGENES provoquent la formation d anticorps ANTICORPS

Plus en détail

Révision du système circulatoire

Révision du système circulatoire Collège Notre-Dame Date : Nom : Foyer : Révision du système circulatoire 1. En supposant que le nombre de plaquettes sanguines chez une personne soit anormalement peu élevé, quel problème pourrait en résulter?

Plus en détail

LE CONTRÔLE PRÉ-TRANSFUSIONNEL ULTIME

LE CONTRÔLE PRÉ-TRANSFUSIONNEL ULTIME LE CONTRÔLE PRÉ-TRANSFUSIONNEL ULTIME Le Contrôle Ultime au Lit du Malade Pour augmenter la sécurité transfusionnelle en évitant les incompatibilités de groupe sanguin : Ayez le bon réflexe avec la Safety

Plus en détail

Initié par Nicolas MOREL

Initié par Nicolas MOREL Initié par Nicolas MOREL Mise à jour du 26 octobre 2016 Composition du sang : Plasma Globules rouges Globules blancs Plaquettes 55 % du total 4,5 à 5 millions par mm3 7 000 par mm3 250 000 à 400 000 par

Plus en détail

Module Réaliser, mettre en œuvre - Evaluation SVT. Document professeur

Module Réaliser, mettre en œuvre - Evaluation SVT. Document professeur Module Réaliser, mettre en œuvre - Evaluation SVT Dans ce module 4 compétences seront abordées : Compléter / construire un tableau dont les règles sont connues depuis le primaire mais à travailler en 6

Plus en détail

Les conditions d une activité cellulaire, la cyclose

Les conditions d une activité cellulaire, la cyclose Les conditions d une activité cellulaire, la cyclose Fiche sujet-élève On cherche à montrer que l'atp est indispensable aux mouvements cytoplasmiques dans la cellule chlorophyllienne. Matériel : - lames,

Plus en détail

/43 Corrigé Carambolage sur la route!

/43 Corrigé Carambolage sur la route! Noms: /43 Corrigé Carambolage sur la route! Un carambolage monstre sur la route! Un incendie s est déclaré et l explosion d un réservoir d essence a fait plusieurs personnes blessées Les secours sont sur

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DE SCIENCES ET TECHNOLOGIE

ENSEIGNEMENT DE SCIENCES ET TECHNOLOGIE ENSEIGNEMENT DE SCIENCES ET TECHNOLOGIE Cycle 3 2016-17 ENSEIGNEMENT DE SCIENCES ET TECHNOLOGIE ATELIER : Fabrication et conservation des aliments Contenu de l atelier Contexte général et émission d hypothèses

Plus en détail

SÉRODIAGNOSTIC DE LA SYPHILIS

SÉRODIAGNOSTIC DE LA SYPHILIS Fiche sujet élève La syphilis est une grave maladie infectieuse (MST). On cherche à savoir si deux individus sont séropositifs ou non pour la syphilis. Matériel : - un microscope + lampe ; - un flacon

Plus en détail

Voir suite du sujet sur les autres pages

Voir suite du sujet sur les autres pages MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Académie de Rennes Centre Organisateur : Université de Bretagne Occidentale TECHNICIEN EXTERNE de classe normale (Expérimentation animale) Voir

Plus en détail

ASSURANCE-QUALITÉ LABORATOIRES Chapitre 2 : Documentation Section : Prélèvements

ASSURANCE-QUALITÉ LABORATOIRES Chapitre 2 : Documentation Section : Prélèvements Ponction capillaire Matériel Chaise à prélèvement Manuel des prélèvements du service de biologie médicale Plateau à prélèvement contenant : Lancettes stériles ou dispositif semi-automatique à ponction

Plus en détail

LE SANG ET SES EXAMENS BIOLOGIQUES

LE SANG ET SES EXAMENS BIOLOGIQUES 1 LE SANG ET SES EXAMENS BIOLOGIQUES Objectifs : définir les examens hématologiques et biochimiques Identifier les différents éléments figurés du sang sur un frottis sanguin à partir d'une NFS d'individu

Plus en détail

T.P. 2 : TECHNIQUES SPECIALES DE MICROSCOPIE OPTIQUE AVEC DES APPLICATIONS EN MEDECINE : L EXAMEN EN IMMERSION, LA MICROSCOPIE SUR FOND FONCÉ

T.P. 2 : TECHNIQUES SPECIALES DE MICROSCOPIE OPTIQUE AVEC DES APPLICATIONS EN MEDECINE : L EXAMEN EN IMMERSION, LA MICROSCOPIE SUR FOND FONCÉ T.P. 2 : TECHNIQUES SPECIALES DE MICROSCOPIE OPTIQUE AVEC DES APPLICATIONS EN MEDECINE : L EXAMEN EN IMMERSION, LA MICROSCOPIE SUR FOND FONCÉ I - L examen en immersion, notions générales La partie la plus

Plus en détail

Activité 60 : Fonctionnement des appareils reproducteurs chez l homme et la femme

Activité 60 : Fonctionnement des appareils reproducteurs chez l homme et la femme Pierron SVT Activité 60 : Fonctionnement des appareils reproducteurs chez l homme et la femme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : La transmission de la vie chez l Homme Durée conseillée : 10 heures

Plus en détail

ScanGel ReverScan A1, B x 5 ml ReverScan A1, A2, B, O x 5 ml

ScanGel ReverScan A1, B x 5 ml ReverScan A1, A2, B, O x 5 ml ScanGel ReverScan A1, B 86790 2 x 5 ml ReverScan A1, A2, B, O 86795 4 x 5 ml GLOBULES ROUGES TEST D ORIGINE HUMAINE POUR L ÉPREUVE SÉRIQUE DU GROUPAGE ABO IVD Tous les produits fabriqués et commercialisés

Plus en détail

Partie A : Unité et diversité des êtres humains. Chapitre 1 : Caractères* de l individu et programme génétique*

Partie A : Unité et diversité des êtres humains. Chapitre 1 : Caractères* de l individu et programme génétique* RAPPELS DE QUELQUES DONNEES CONNUES Une cellule est composée d un (1) noyau et de (2) cytoplasme entourés par une (3) membrane La fécondation est l union des noyaux des deux cellules sexuelles (appelées

Plus en détail

1 C H E B A B LE TISSU SANGUIN 1

1 C H E B A B LE TISSU SANGUIN 1 SANG 1 1 plasma Globule blanc Plaquette sanguine C H E B A B B Globule rouge 2 Il constitue le milieu intérieur. C est un milieu liquide. Il est d origine mesenchymateux. Il est formé de : - globules =

Plus en détail

ROLE DES ORGANES DE RESERVE CHEZ UN VEGETAL

ROLE DES ORGANES DE RESERVE CHEZ UN VEGETAL Fiche sujet-élève On cherche à montrer que les cellules du tubercule de pomme de terre participent au stockage des molécules organiques et non à leur synthèse initiale. Matériel : - microscope, lames et

Plus en détail

Je sais pourquoi je donne mon sang

Je sais pourquoi je donne mon sang Je sais pourquoi je donne mon sang Le site du Docteur Olivier HENOCH Adresse du site : www.docvadis.fr/olivier-henoch Validé par le Comité Scientifique Médecine générale Le don du sang est un geste qui

Plus en détail

DOSAGE D ANTICORPS PAR L UTILISATION DU TEST ELISA

DOSAGE D ANTICORPS PAR L UTILISATION DU TEST ELISA Fiche sujet - candidat Après une vaccination, l organisme réagit par la production d anticorps dirigés contre l antigène injecté. Une mémoire immunitaire se met en place et lors d un second contact avec

Plus en détail

Chapitre 5 : les défenses de l organisme

Chapitre 5 : les défenses de l organisme Chapitre 5 : les défenses de l organisme Comment notre organisme se défend-il contre les contaminations ou les infections par les micro-organismes? I/ Plusieurs acteurs luttent contre les microbes. Voir

Plus en détail

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT ET DE SÉCURITÉ AU LABORATOIRE DE BIOLOGIE

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT ET DE SÉCURITÉ AU LABORATOIRE DE BIOLOGIE RÈGLES DE FONCTIONNEMENT ET DE SÉCURITÉ AU LABORATOIRE DE BIOLOGIE EN ENTRANT AU LABORATOIRE : 1. Connaître la localisation et le fonctionnement des dispositifs de sécurité (douche pour les yeux, couverture

Plus en détail

Activité 64 : Extraction et coloration de l ADN de cellules végétales

Activité 64 : Extraction et coloration de l ADN de cellules végétales Activité 64 : Extraction et coloration de l ADN de cellules végétales 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : Diversité et unité des êtres vivants Connaissances Capacités déclinées dans une situation d

Plus en détail

Sous la coordination du Dr Jean-Jacques CABAUD

Sous la coordination du Dr Jean-Jacques CABAUD Sous la coordination du Dr Jean-Jacques CABAUD Responsable scientifique et pédagogique - INTS Dr Nicole CATHERINE : Responsable du projet, médecin biologiste, responsable de dépôt Patricia AURY : Cadre

Plus en détail

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT AU LABORATOIRE DE BIOLOGIE

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT AU LABORATOIRE DE BIOLOGIE RÈGLES DE FONCTIONNEMENT AU LABORATOIRE DE BIOLOGIE 1. Connaître la localisation et le fonctionnement des dispositifs de sécurité (douche pour les yeux, couverture pour le feu, trousse de premiers soins,

Plus en détail

F6 / Microscopie : Observation du monde vivant à l échelle des tissus, cellules et organites Détermination de la taille d objets microscopiques

F6 / Microscopie : Observation du monde vivant à l échelle des tissus, cellules et organites Détermination de la taille d objets microscopiques F6 / Microscopie : Observation du monde vivant à l échelle des tissus, cellules et organites Détermination de la taille d objets microscopiques L'enseignement des Sciences de la Vie implique de nombreuses

Plus en détail

Mise en situation et recherche à mener

Mise en situation et recherche à mener Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener Les anticorps permettent la neutralisation des virus par la formation de complexes immuns. On cherche à savoir si les anticorps produit

Plus en détail

LA FABRICATION D UN ALIMENT : LE PAIN

LA FABRICATION D UN ALIMENT : LE PAIN LA FABRICATION D UN ALIMENT : LE PAIN classe : 6ième durée : 1h00 la situation-problème Utilisation d un document déclencheur : 2 photos de pâte à pain avant et après la levée voir annexe 1 Pourquoi la

Plus en détail

LE SYSTÈME CIRCULATOIRE: SBI3U LE SANG

LE SYSTÈME CIRCULATOIRE: SBI3U LE SANG LE SYSTÈME CIRCULATOIRE: SBI3U LE SANG Mercredi cette semaine: EI due/prep à la dissection Vendredi cette semaine: Revue pour l évaluation de l apprentissage sys. Circulatoire et respiratoire Lundi la

Plus en détail

Page 1 sur 7. Destination : Laboratoire - CeGiDD. Approbateur :

Page 1 sur 7. Destination : Laboratoire - CeGiDD. Approbateur : Auteur : FOURICQUET Vincent Validateur : EL HAMRI Mohamed Page 1 sur 7 Destination : Laboratoire - CeGiDD Vérificateur(s) : Mylène MOUFLARD Approbateur : EL HAMRI Mohamed 1. 0 1. Objet et domaine d application

Plus en détail

SYSTEME ABO. Dr Marie-José STELLING

SYSTEME ABO. Dr Marie-José STELLING SYSTEME ABO Dr Marie-José STELLING LES TESTS DE SEROLOGIE TRANSFUSIONNELLE Groupage ABO (test( érythrocytaire et test sérique) Typisation Rhésus Détection des anticorps irréguliers Spécificité des anticorps

Plus en détail

Analyse : Arrêté organisant le prélèvement, le conditionnement, la distribution et l utilisation du sang humain, son plasma et leurs dérivés Dakar le

Analyse : Arrêté organisant le prélèvement, le conditionnement, la distribution et l utilisation du sang humain, son plasma et leurs dérivés Dakar le Analyse : Arrêté organisant le prélèvement, le conditionnement, la distribution et l utilisation du sang humain, son plasma et leurs dérivés Dakar le 8 octobre 1990 Le Ministre de la Santé publique et

Plus en détail

TRANSFUSIONNEL (CUPT) Description

TRANSFUSIONNEL (CUPT) Description CONTROLE ULTIME PRE- TRANSFUSIONNEL Page : 1 sur 5 Description Objet : Ce document décrit les étapes à suivre pour la réalisation du contrôle ultime prétransfusionnel, obligatoire avant toute transfusion

Plus en détail

QUI DONNE SON SANG A DU CŒUR.

QUI DONNE SON SANG A DU CŒUR. Tel. e Fax don de Tel. e Fax don de Tel. e Fax don de Tel. e Fax don de Le sang et ses composants. Le sang est un tissu fluide qui circule dans les vaisseaux sanguins, il représente 8% du poids corporel

Plus en détail

LA TRANSFUSION SANGUINE. Dr Hamdi BOUBAKER

LA TRANSFUSION SANGUINE. Dr Hamdi BOUBAKER LA TRANSFUSION SANGUINE Dr Hamdi BOUBAKER Généralités C est un traitement qui consiste à injecter le sang ou plutôt l un de ses constituants provenant de sujets sains appelés Donneurs à des malades qui

Plus en détail

Un situation contextualisée

Un situation contextualisée Un situation contextualisée Monsieur Malfichu après une longue randonnée a des ampoules au pied qui le font beaucoup souffrir. Il sent qu il a de la fièvre. Il va voir son médecin qui lui demande de faire

Plus en détail

SÉRODIAGNOSTIC DE LA SYPHILIS

SÉRODIAGNOSTIC DE LA SYPHILIS Fiche sujet - candidat La syphilis, maladie hautement contagieuse, est essentiellement transmise au cours des rapports sexuels et par voie transplacentaire. Il s'agit d'une maladie bactérienne causée par

Plus en détail

LE TEST ULTIME. REALISATION Dr Michel Feissel EFS PM

LE TEST ULTIME. REALISATION Dr Michel Feissel EFS PM LE TEST ULTIME REALISATION Dr Michel Feissel EFS PM Pré test : QUELQUES ERREURS Comptez les 4 erreurs 3 erreurs LE TEST ULTIME RAPPELS: REGLEMENTATION REALISATION REGLEMENTATION 1er texte: 15 Décembre

Plus en détail

Retour à la page précédente

Retour à la page précédente Retour à la page précédente On a observé de nombreux être vivants, et des cellules, qui les composent. On a remarqué qu ils avaient le même plan d organisation, mais qu il n était pas de la même espèce.

Plus en détail

Des exemples d appareil respiratoire

Des exemples d appareil respiratoire II2 Activité 3 Des exemples d appareil respiratoire Problème : Comment les animaux récupère le dioxygène de leur milieu nécessaire à la formation d énergie? Appréhender, explorer et expliquer des Co.3

Plus en détail

HGT, PRISE DE SANG CAPILLAIRE

HGT, PRISE DE SANG CAPILLAIRE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE HGT, PRISE DE SANG CAPILLAIRE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Prélèvement de sang capillaire But Indication Dépister un trouble biologique. Surveiller

Plus en détail

Compléter la photographie suivante à l aide des mots mis en gras dans la phrase précédente :

Compléter la photographie suivante à l aide des mots mis en gras dans la phrase précédente : Fiche élève 1/5 Nom : Prénom : Classe : Date : Physique Chimie Thème : La Santé PRINCIPE DE LA CHROMATOGRAPHIE Objectifs - Connaître le principe de la chromatographie - Réaliser et interpréter une chromatographie

Plus en détail

II3 - Diversité et complémentarité des métabolismes. Fiche sujet - candidat. SYNTHöSE ET STOCKAGE D AMIDON DANS LE TUBERCULE DE POMME DE TERRE

II3 - Diversité et complémentarité des métabolismes. Fiche sujet - candidat. SYNTHöSE ET STOCKAGE D AMIDON DANS LE TUBERCULE DE POMME DE TERRE Fiche sujet - candidat Les cellules du tubercule de pomme de terre stockent de l amidon qu elles ont synthétisé à partir du glucose. Cette synthèse est catalysée par une enzyme : l amidon-synthétase. Dans

Plus en détail

Accord européen relatif à l échange des réactifs pour la détermination des groupes sanguins

Accord européen relatif à l échange des réactifs pour la détermination des groupes sanguins Texte original Accord européen relatif à l échange des réactifs pour la détermination des groupes sanguins 0.812.31 Conclu à Strasbourg le 14 mai 1962 Approuvé par l Assemblée fédérale le 20 septembre

Plus en détail

Mode d utilisation du Quick Test A+B pour le chat et DEA1.1 pour le chien

Mode d utilisation du Quick Test A+B pour le chat et DEA1.1 pour le chien Mode d utilisation du Quick Test A+B pour le chat et DEA1.1 pour le chien Détermination des groupes sanguins DEA1.1+ ou DEA1.1- du chien Détermination des groupes sanguins A, B et AB du chat Matériel du

Plus en détail

Amicale des Donneurs de Sang Bénévoles du Parisis. Section de Montigny-lès-Cormeilles DON DE SANG

Amicale des Donneurs de Sang Bénévoles du Parisis. Section de Montigny-lès-Cormeilles DON DE SANG Amicale des Donneurs de Sang Bénévoles du Parisis Section de Montigny-lès-Cormeilles DON DE SANG 1 Le Sang Les cellules sanguines sont produites par la moelle osseuse située dans les os. Le sang apporte,

Plus en détail

Cours D histologie. Frottis sanguins. Auteur : Chakroun Nozha

Cours D histologie. Frottis sanguins. Auteur : Chakroun Nozha Cours D histologie Frottis sanguins Auteur : Chakroun Nozha Positionner la lame de façon à prendre la totalité de la goutte. La laisser se répartir de façon homogène le long du biseau. Appliquer un mouvement

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2017 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que le

Plus en détail

Mise en situation et recherche à mener

Mise en situation et recherche à mener TP 20 : principes et intérêts de la vaccination 1 Activité 1 : évaluation de l immunisation Mise en situation et recherche à mener Après une vaccination, l organisme réagit par la production d anticorps

Plus en détail

Qu est-ce qu un micro-organisme?

Qu est-ce qu un micro-organisme? Qu est-ce qu un micro-organisme? Voir activité 1. Les micro-organismes, ou microbes sont des êtres vivants de très petite taille. Parmi ceux-ci, certains sont pathogènes, c est-à-dire qu ils peuvent provoquer

Plus en détail

DETECTION D ANTICORPS DANS LE SERUM DE LAPIN PAR ELECTROPHORESE

DETECTION D ANTICORPS DANS LE SERUM DE LAPIN PAR ELECTROPHORESE Fiche sujet-élève L injection d un antigène à un lapin déclenche des réactions immunitaires. Elles aboutissent à la synthèse d anticorps présents dans le sérum et détectables par électrophorèse. Chez certains

Plus en détail

CARACTERE «GLOBULE ROUGE» ET DEGRE DE PARENTE ENTRE DES VERTEBRES

CARACTERE «GLOBULE ROUGE» ET DEGRE DE PARENTE ENTRE DES VERTEBRES Fiche sujet candidat Les globules rouges existent chez les Vertébrés sous deux états : l état primitif avec noyau et l état dérivé sans noyau. La présence d un noyau dans les cellules est facilement observable

Plus en détail

CATT - matériel. Kit CATT, boîte de réactifs. KIT CATT, accessoires

CATT - matériel. Kit CATT, boîte de réactifs. KIT CATT, accessoires CATT CATT - matériel Kit CATT, boîte de réactifs Antigène CATT (2,5 ml / flacon, 10 flacons) Tampon CATT (30 ml / flacon) Contrôle positif (0,5 ml / flacon) Contrôle négatif (0,5 ml / flacon) KIT CATT,

Plus en détail

Mise en situation et recherche à mener

Mise en situation et recherche à mener TP 20 : Principes et intérêts de la vaccination 1 Activité 1 : évaluation de l immunisation Mise en situation et recherche à mener Après une vaccination, l organisme réagit par la production d anticorps

Plus en détail

COMPORTEMENT DES CHROMOSOMES LORS DE LA FORMATION DES SPORES CHEZ UN «CHAMPIGNON» : SORDARIA

COMPORTEMENT DES CHROMOSOMES LORS DE LA FORMATION DES SPORES CHEZ UN «CHAMPIGNON» : SORDARIA Fiche sujet élève COMPORTEMENT DES CHROMOSOMES LORS DE LA FORMATION DES SPORES CHEZ UN «CHAMPIGNON» : SORDARIA Lorsque l on croise deux souches de Sordaria, à la limite entre les deux souches, des fructifications

Plus en détail

Dosage d anticorps par le test Elisa

Dosage d anticorps par le test Elisa TP23 Dosage d anticorps par le test Elisa Après une vaccination, l organisme réagit par la production d anticorps dirigés contre l antigène injecté. Une mémoire immunitaire se met en place, par la présence

Plus en détail