Table des matières. CHAPITRE 1 Le conseil en organisation : bilan et perspectives... 15

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table des matières. CHAPITRE 1 Le conseil en organisation : bilan et perspectives... 15"

Transcription

1 Table des matières Préface... 5 Avertissement... 9 Introduction CHAPITRE 1 Le conseil en organisation : bilan et perspectives L activité du consultant, un terrain peu exploré Deux courants marquants Le développement organisationnel et le «process consultation» La sociologie d intervention Tour d horizon Cinq principes Conclusion Défricher l activité de conseil en organisation CHAPITRE 2 Les formes de la consultance Introduction L utilité du consultant Les utilités explicites Les expertises Les ressources de temps et d attention L extériorité politique Extériorité cognitive Les utilités tacites Le transfert de responsabilité La symbolique du changement L impact sur le système-client... 43

2 3 Les rôles des consultants Les rôles dans la littérature Le choix de variables explicatives Les rôles en pratique L expert Le docteur Le facilitateur Le médiateur L arbitre Le chef de projet L intérimaire Tableau récapitulatif Les difficultés liées aux rôles Rôle mal défini Sortie du rôle Rôle mal cadré Détournement de rôle Conclusion Les actes fondamentaux L apport de Schein Les actes fondamentaux Récolter des informations Donner du feed-back sur l organisation et/ou ses individus Donner de l information sur l environnement Faire des suggestions Mettre des acteurs de l organisation cliente en relation Conclusion CHAPITRE 3 Les conflits d objectifs Introduction L orientation de la mission : tensions et équilibres Les objectifs formels de la mission Les objectifs du commanditaire Les choix d une perspective d action par le consultant Les autres influences sur l orientation de la mission Tensions entre le consultant et les objectifs formels Les tensions de représentations Les tensions d intérêts Les tensions de valeurs Consultants en organisation

3 4 Tensions mettant en scène le commanditaire Le rôle du système RIV du commanditaire Les objectifs privés du commanditaire Un cadre d analyse élargi Synthèse CHAPITRE 4 Les ressources d action du consultant Introduction Trois types de ressources d action La légitimité Les types de légitimité La légitimité du consultant Légitimité, confiance et ethos Une légitimité a priori l image d expert avant l intervention La construction d une image d expert pendant l intervention La connaissance de l organisation L extériorité politique L intérêt des acteurs Des valeurs communes Conclusions sur la légitimité personnelle du consultant La légitimité des processus La scientificité La participation Légitimer les objectifs de la mission : montrer l état de nécessité Le pouvoir du consultant Un accès privilégié aux décideurs Le mandat Les connaissances et les informations L accès à la scène L immunité réglementaire et culturelle La connaissance et l expérience stratégiques La manipulation La norme de réciprocité L engagement La sympathie La perception contrastée Les arbitrages entre les trois ressources L intervention L acte fondamental posé Le rôle du consultant Consultants en organisation 261

4 6.2 Les acteurs visés Le contexte de l intervention L organisation cliente Le bureau de conseil L environnement La temporalité Tableau récapitulatif CHAPITRE 5 Les dynamiques de l intervention Les jeux stratégiques d anticipation Utiliser le consultant Le travail sur les représentations du consultant La lutte pour la singularité et la complexité La norme de réciprocité Le consultant porteur d une cause Freiner le consultant La mise en cause de la légitimité personnelle du consultant La mise en cause du processus d intervention La mise en cause du contenu de l intervention La mise en cause des objectifs de la mission L altération des sources de pouvoir du consultant Les effets collatéraux Modifications des représentations La fonction constitutive du langage Rationalisation des actes et rationalisation en acte Dynamiques identitaires Modification des ressources d action dans le système-client Nouveaux rôles et émergence de nouvelles ressources d action Neutralisation de certains jeux d influence Le consultant concurrent d acteurs du système-client La gestion de la face Le risque de face Préserver la face Le cadrage de l apport du consultant Le cadrage des problèmes et dysfonctionnements La participation Les limites au travail de préservation de la face Équilibrer les statuts : entre face et légitimité La gestion des coulisses La scène et les coulisses Ce qui se passe en coulisses La «magie» des coulisses Consultants en organisation

5 CHAPITRE 6 Vers une contextualisation de l intervention L intervention Les liens processus intervention Les objectifs de la mission Les actes fondamentaux du consultant Les enjeux de face Les ressources d action du consultant Les jeux d acteurs visant les ressources d action du consultant Synthèse L influence du contexte Les liens contexte processus Les liens contexte intervention L impact de la temporalité Le schéma intégré Conclusions Bibliographie Consultants en organisation 263

6

Pour une performance sociale et durable.

Pour une performance sociale et durable. Pour une performance sociale et durable. NOTRE MISSION La plupart des dirigeants des entreprises et notamment des entreprises socialement responsables savent que le capital humain est la ressource la

Plus en détail

Comprendre le travail de prévention des risques. nécessaire

Comprendre le travail de prévention des risques. nécessaire Colloque international du DIM Gestes Quelles actions pour un autre travail: Soulager la souffrance, éradiquer les facteurs de risques, «soigner le travail»? Paris, 10 et 11 juin 2013 Comprendre le travail

Plus en détail

Sept champs disciplinaires... 15 Un espace de médiation entre théorie et pratique... 16 Un croisement entre deux champs longtemps opposés...

Sept champs disciplinaires... 15 Un espace de médiation entre théorie et pratique... 16 Un croisement entre deux champs longtemps opposés... Table des matières SOMMAIRE... 5 PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 13 Les défis de l apprentissage chez les adultes... 13 Comment lire cet ouvrage?... 14 Les trois spécificités de l ouvrage... 15 Sept champs

Plus en détail

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Prévention et gestion des risques et des territoires: application opérationnelle au niveau local et à grande échelle dans une

Plus en détail

MANAGEMENT DU CHANGEMENT

MANAGEMENT DU CHANGEMENT MANAGEMENT DU CHANGEMENT Emmanuel Josserand HEC, Université de Genève emmanuel.josserand@hec.unige.ch LE MANAGEMENT DU CHANGEMENT Quel type de changement? Des changements importants Impliquant l ensemble

Plus en détail

- Référentiel de formation CHSCT -

- Référentiel de formation CHSCT - - Référentiel de formation CHSCT - On peut distinguer quatre grands types de fonctions assurées par les membres des CHSCT : 1) Implication dans la démarche globale de prévention des risques : a) Comprendre

Plus en détail

LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE

LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE JEAN-NOËL KAPFERER LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE Créer et développer des marques fortes Quatrième édition, 2007 ISBN : 978-2-212-53908-0 Sommaire Introduction La marque ou le prix 3 PARTIE 1 COMPRENDRE

Plus en détail

Evaluation de la mise en œuvre des formations CRM & FH

Evaluation de la mise en œuvre des formations CRM & FH Evaluation de la mise en œuvre des formations CRM & FH 20 Décembre 2005 Evaluation de la mise en œuvre CRM & FH Objectif des travaux Evaluer la mise en œuvre de la formation de type CRM pour PNT, PNC,

Plus en détail

Seul on va plus vite ensemble on va plus loin

Seul on va plus vite ensemble on va plus loin Nancy Côté, MSS, TS Conseillère clinicienne en travail social Une collaboration émergente dans la formation initiale et continue des travailleurs sociaux: ENJEUX ET DÉFIS Martine Duperré, Ph.D., TS. Professeure

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1 Vers une définition de l apprentissage collaboratif... 9. Introduction... 1

Table des matières. Chapitre 1 Vers une définition de l apprentissage collaboratif... 9. Introduction... 1 Table des matières Avant-propos.................................................... Remerciements................................................... Liste des tableaux................................................

Plus en détail

Banques coopératives et territoires : quelles capacités d innovations?

Banques coopératives et territoires : quelles capacités d innovations? Banques coopératives et territoires : quelles capacités d innovations? Nadine Richez-Battesti LEST-CNRS et Université de la Méditerranée Paris- 23 Novembre 2007 Données de Cadrage Quelle contribution des

Plus en détail

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Avec le soutien de Lignes directrices pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Le Comité français de l UICN (Union Internationale pour la Conservation de la

Plus en détail

AXE N 3 DÉPLOYER LE LEADERSHIP DANS L ENTREPRISE

AXE N 3 DÉPLOYER LE LEADERSHIP DANS L ENTREPRISE DÉPLOYER LE LEADERSHIP Dans un contexte de mutations permanentes, les connaissances et l expérience acquise ne suffisent plus. Pour permettre à l entreprise de faire face aux changements, et de rebondir

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Economie des Transports

Economie des Transports «Economie des Transports». Vision Macro et Stratégique La formation se situe au niveau des relations entre Transports, Territoires et Société. Différentes matières sont interactives comme celles en relation

Plus en détail

Table des matières. B. La plateforme d échanges d informations 46

Table des matières. B. La plateforme d échanges d informations 46 Table des matières Préface 7 Remerciements 13 Sommaire 17 Introduction générale 19 Prélude 29 Introduction 31 Chapitre I. L e gouvernement 33 Introduction 33 Section 1. Des techniques nouvelles 38 I. De

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

CONFÉRENCE MANAGÉRIALE PAR EXCELLENCE. L'interface managériale par excellence

CONFÉRENCE MANAGÉRIALE PAR EXCELLENCE. L'interface managériale par excellence TITRE L INTERFACE DE LA CONFÉRENCE MANAGÉRIALE PAR EXCELLENCE Hugues Boisvert L. Sc. comm., HEC Montréal M. Page Sc. (Operations vierge Research), pour Stanford; insérer un graphique, un tableau ou une

Plus en détail

Synthèse. Quatre sujets ont été présentés au cours de l atelier «Méthodes d observation» :

Synthèse. Quatre sujets ont été présentés au cours de l atelier «Méthodes d observation» : Synthèse Quatre sujets ont été présentés au cours de l atelier «Méthodes d observation» : 1. Les études d acceptabilité : exemple du tableau blanc interactif (TBI) par Philippe WOLF. 2. Etwinning, une

Plus en détail

DOSSIER VEILLE. SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique. Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015

DOSSIER VEILLE. SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique. Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015 DOSSIER VEILLE SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique - Introduction à la veille - Guide du routard Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015 SOMMAIRE I - Définition et objectifs de la «veille»

Plus en détail

Table des matières. Remerciements... 11. Introduction... 13

Table des matières. Remerciements... 11. Introduction... 13 Table des matières Remerciements... 11 Introduction... 13 Chapitre 1. L émergence de l information médicale face aux enjeux de l éthique personnelle et sociétale... 35 1.1. Une société consumériste d informations...

Plus en détail

Quelques bonnes pratiques de collaboration dans les projets d innovation. 24 mai 2011, «Chanvre et techniques textiles en Midi-Pyrénées»

Quelques bonnes pratiques de collaboration dans les projets d innovation. 24 mai 2011, «Chanvre et techniques textiles en Midi-Pyrénées» Quelques bonnes pratiques de collaboration dans les projets d innovation 24 mai 2011, «Chanvre et techniques textiles en Midi-Pyrénées» Le projet collaboratif Participer à un projet collaboratif, c est

Plus en détail

Le guide des relations sociales dans l entreprise

Le guide des relations sociales dans l entreprise Hubert LANDIER Le guide des relations sociales dans l entreprise, 2007 ISBN : 978-2-212-53832-8 Introduction... 9 Chapitre 1 Représentation du personnel... 13 Origine et esprit des différentes institutions

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION EN MEDIATION - CCAI PAGE 1 SUR 13 JOUR 1. Matinée. Introduction : de la formation en médiation organisée par la CCAI

PROGRAMME DE LA FORMATION EN MEDIATION - CCAI PAGE 1 SUR 13 JOUR 1. Matinée. Introduction : de la formation en médiation organisée par la CCAI PAGE 1 SUR 13 JOUR 1 Introduction : de la formation en médiation organisée par la Présentations Syllabus et méthodes didactiques Différents Modes de Résolution de Conflits Tribunal Arbitrage Conciliation

Plus en détail

DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES

DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES V.18 avril 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTÉRIEL DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le protocole d accord du 21 novembre 2006 relatif à la formation professionnelle

Plus en détail

LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS. Le projet décisionnel dans sa totalité

LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS. Le projet décisionnel dans sa totalité Alain Fernandez LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS Le projet décisionnel dans sa totalité Préface de Gérard BALANTZIAN Troisième édition, 1999, 2000, 2003 ISBN : 2-7081-2882-5 Sommaire Préface

Plus en détail

Professions libérales et place de l ingénierie topographique

Professions libérales et place de l ingénierie topographique Professions libérales et place de l ingénierie topographique Contenu Introduction Situation et évolutions des professions libérales Quelle perspective pour la profession d ingénierie topographique? Conclusions

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures BO Santé du 20 juin 07 ANNEXE III RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ES DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures La personne de la naissance à la fin de vie : Approche pluridisciplinaire : physiologique,

Plus en détail

L EVOLUTION ET LES ENJEUX LIES A LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE

L EVOLUTION ET LES ENJEUX LIES A LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE L EVOLUTION ET LES ENJEUX LIES A LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE Analyse de l évolution des emplois et des compétences dans les industries chimiques en Haute-Normandie à horizon 2020 SYNTHESE Monsieur Ludovic

Plus en détail

Frédérique BLOTT Développeur RH

Frédérique BLOTT Développeur RH Le Management des Hommes et des Organisations : une compétence au service de la santé des salariés, un domaine d expertise qui a sa place au sein des équipes pluridisciplinaires. Frédérique BLOTT Développeur

Plus en détail

Le management du travail

Le management du travail Le management du travail Un modèle de compréhension et d action!! Eléments de cadrage! Actions engagées par le réseau! Et du côtés de la formation des managers (FI et FC)? qui concerne l ensemble de la

Plus en détail

Expert workshop. 9h-16h 14 septembre 2011

Expert workshop. 9h-16h 14 septembre 2011 Expert workshop 9h-16h 14 septembre 2011 Effets de la convergence d industries sur le choix stratégique associé à l organisation du processus d innovation : Le cas du jeu vidéo et du cinéma d animation

Plus en détail

Table des matières. Préface par Gilles DE KERCHOVE... VII Remerciements... 1 Liste des principales abréviations... 3 Sommaire... 7

Table des matières. Préface par Gilles DE KERCHOVE... VII Remerciements... 1 Liste des principales abréviations... 3 Sommaire... 7 Table des matières Préface par Gilles DE KERCHOVE... VII Remerciements... 1 Liste des principales abréviations... 3 Sommaire... 7 Introduction... 9 I. Le cadre général de la recherche : l espace pénal

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

La certification V 2010 des établissements de santé : son impact constaté et son impact recherché par la Haute autorité de santé

La certification V 2010 des établissements de santé : son impact constaté et son impact recherché par la Haute autorité de santé La certification V 2010 des établissements de santé : son impact constaté et son impact recherché par la Haute autorité de santé Thomas LE LUDEC Directeur délégué, Directeur de l'amélioration de la qualité

Plus en détail

Association des parties prenantes à l'expertise sanitaire

Association des parties prenantes à l'expertise sanitaire Inspection générale des affaires sociales RM2011-048A Association des parties prenantes à l'expertise sanitaire RAPPORT THEMATIQUE Établi par Françoise BAS-THERON Christine DANIEL Nicolas DURAND Membres

Plus en détail

LES BILANS L ESPRIT DANS LEQUEL NOUS TRAVAILLONS NOTRE DEONTOLOGIE. Les bilans sont pluriels dans la mesure où :

LES BILANS L ESPRIT DANS LEQUEL NOUS TRAVAILLONS NOTRE DEONTOLOGIE. Les bilans sont pluriels dans la mesure où : LES BILANS Les bilans sont pluriels dans la mesure où : Ils peuvent Répondre àdes objectifs différents : définir/valider un projet d évolution, retrouver du sens àson parcours, anticiper un changement

Plus en détail

Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE»

Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE» Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE» MASTER 2 PROFESSIONNEL Mention Economie & Société Spécialité : Entrepreneuriat Social et culturel Parcours Economie Sociale et Solidaire,

Plus en détail

Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement

Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement Formation consultants juniors en recrutement BONNEL Conseils Associés Isabelle DOUAY : idouay@bonnel-conseils.com 9 A rue Châteaubriand 75008 PARIS tel. : 01

Plus en détail

BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

BACHELIER EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION BACHELIER EN GESTION

Plus en détail

LE MÉTIER DE CONSULTANT Principes, méthodes, outils

LE MÉTIER DE CONSULTANT Principes, méthodes, outils Patrice Stern Patricia Tutoy LE MÉTIER DE CONSULTANT Principes, méthodes, outils Cinquième édition Éditions d Organisation, 1995, 1997, 1998, 2001, 2003 ISBN : 2-7081-2899-X STYLES DE CONSULTANTS ET TYPES

Plus en détail

Table des matières CHAPITRE I : LA COOPERATION INTERENTREPRISES...13 INTRODUCTION...13

Table des matières CHAPITRE I : LA COOPERATION INTERENTREPRISES...13 INTRODUCTION...13 3 Table des matières INTRODUCTION GENERALE...8 1. CONTEXTE ET CADRE DE LA RECHERCHE...8 2. OBJECTIF ET APPROCHE...9 3. ENONCE DU PLAN DE LA THESE...10 PARTIE I : CADRE THEORIQUE ET ETAT DE L ART...12 CHAPITRE

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE MÉTIER 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport UNIVERSITE ORLEANS 2012 2013 LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES Développement social et médiation par le sport Lieu de la formation : 2 allée du Château BP 6237 45062 ORLEANS CEDEX 2 Tél : 02

Plus en détail

Le guide de la microfinance

Le guide de la microfinance Sébastien Boyé, Jérémy Hajdenberg, Christine Poursat Le guide de la microfinance Microcrédit et épargne pour le développement Préface de Maria Nowak, 2006 ISBN : 2-7081-3664-X Sommaire Préface... 11 Quelques

Plus en détail

La gestion prévisionnelle des compétences Histoire, problématique et démarche

La gestion prévisionnelle des compétences Histoire, problématique et démarche La gestion prévisionnelle des compétences Histoire, problématique et démarche I - Un historique du modèle de la compétence II - Les enjeux de la GPEC III - Une démarche reliant stratégie/compétences/organisation

Plus en détail

Gérer sous le modèle matriciel : l expérience du CRDI Normand-Laramée

Gérer sous le modèle matriciel : l expérience du CRDI Normand-Laramée Gérer sous le modèle matriciel : l expérience du CRDI Normand-Laramée Claude Belley, directeur général CRDI N-L Marie-Hélène Jobin, directrice Pôle santé 11 septembre 2012 Plan Mise en contexte La démarche

Plus en détail

Les enjeux de l Accompagnement Professionnel Personnalisé

Les enjeux de l Accompagnement Professionnel Personnalisé Les enjeux de l Accompagnement Professionnel Personnalisé D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 1 Dominique Jaillon - Sociologue, Superviseur, Coach - Past-Président de la Société Française de Coaching - Directeur

Plus en détail

De l utilité ou de la nécessité d externaliser toute ou partie de la veille Séminaire «Veille et Text-Mining», Rabat 24-25 mai 2007 Quatre critères clés Arbitrer entre internaliser et externaliser sa veille

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Financée par. Avec le soutien de

CAHIER DES CHARGES. Financée par. Avec le soutien de CAHIER DES CHARGES pour l évaluation de l accord cadre régional pour développer l emploi et les compétences et sécuriser les parcours d insertion dans les structures de l insertion par l activité économique

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE POUR UNE MEILLEURE SECURISATION DE L EMPLOI

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE POUR UNE MEILLEURE SECURISATION DE L EMPLOI DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE POUR UNE MEILLEURE SECURISATION DE L EMPLOI Le 7 septembre 2012 Contact : ministère du Travail, de l emploi, de la formation professionnelle

Plus en détail

L Education à la Santé : quelle intégration au sein de la formation initiale des enseignants?

L Education à la Santé : quelle intégration au sein de la formation initiale des enseignants? L Education à la Santé : quelle intégration au sein de la formation initiale des enseignants? Colloque UNIRèS «Education à la santé et complexité : Recherche, formation, pratiques» Atelier 3 : Pistes pour

Plus en détail

Accompagner le changement

Accompagner le changement A faire suivre à : retour à : Accompagner Problématique Le changement, c est tous les jours! Il fait aujourd hui partie intégrante de l univers des entreprises et des salariés. Présenté le plus souvent

Plus en détail

Optimisation des processus et amélioration continue 24 AVRIL 2013

Optimisation des processus et amélioration continue 24 AVRIL 2013 Optimisation des processus et amélioration continue SOMMAIRE Ouverture : MFQ Accueil & Présentation de Sarrazain Témoignage/retour d expérience : Contexte/enjeux de la démarche Facteurs déclencheurs de

Plus en détail

Pratiques du coaching

Pratiques du coaching Pratiques du coaching Matthieu Poirot Psychologue social et docteur en gestion Fondateur et dirigeant Pour me contacter : matthieu.poirot@midori-consulting.com ou au 06-61-15-87-24 Les 5 conséquences négatives

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

OPTIMISER LES RELATIONS COACH- ATHLETE POUR LA PERFORMANCE. Gilbert AVANZINI MAP/ DPS / INSEP

OPTIMISER LES RELATIONS COACH- ATHLETE POUR LA PERFORMANCE. Gilbert AVANZINI MAP/ DPS / INSEP OPTIMISER LES RELATIONS COACH- ATHLETE POUR LA PERFORMANCE Gilbert AVANZINI MAP/ DPS / INSEP 4 ème rencontre des entraîneurs TRIATHLON 20 Novembre 2010 RAPPORTS ENTRAINEUR / PERFORMANCE «CHEF DE PROJET»

Plus en détail

Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME

Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME INTER - ENTREPRISES Formation : Métier RH Responsable des Ressources Humaines en PME Votre interlocuteur : Lionel DELERIS Responsable Service Formation Entreprise Tél direct : 05 65 75 56 99 mail : l.deleris@aveyron.cci.fr

Plus en détail

EXPRIMformation. X Accompagne la reussite des Avocats. Conseil - Formation - Coaching. www.exprim-formation.fr

EXPRIMformation. X Accompagne la reussite des Avocats. Conseil - Formation - Coaching. www.exprim-formation.fr EXPRIMformation X Accompagne la reussite des Avocats Conseil - Formation - Coaching www.exprim-formation.fr Ensemble, atteindre vos objectifs En matière de conseil, nous concentrons nos efforts sur le

Plus en détail

Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation?

Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation? Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation? Taux de sensibilisation à la question de l accompagnement social : 85 % des 22 Parcs questionnés estiment que le développement social est

Plus en détail

EVOLUTION DU ROLE ET DE L IMAGE DU CHEF D ETABLISSEMENT DANS LE SYSTÈME EDUCATIF BURKINABE

EVOLUTION DU ROLE ET DE L IMAGE DU CHEF D ETABLISSEMENT DANS LE SYSTÈME EDUCATIF BURKINABE EVOLUTION DU ROLE ET DE L IMAGE DU CHEF D ETABLISSEMENT DANS LE SYSTÈME EDUCATIF BURKINABE PLAN Introduction définition et attributions du chef d établissement selon les textes perception des enseignants,

Plus en détail

Conciliation en matière d équité salariale

Conciliation en matière d équité salariale Conciliation en matière d équité salariale Colloque international CRIMT La négociation au travail Le travail de négociation 25-26 avril 2013 NÉGOCIATION? «L équité salariale ne se négocie pas, elle est

Plus en détail

Construire son projet de formation en ligne

Construire son projet de formation en ligne Anne BOUTHRY Christophe JOURDAIN Construire son projet de formation en ligne Préface de Sandra Bellier Directrice du développement e-business du groupe Adecco Groupe Eyrolles, 2003, 2007, ISBN 10 : 2-7081-3734-4

Plus en détail

Table des matières. 1. La performance organisationnelle : définition et mesure... 16

Table des matières. 1. La performance organisationnelle : définition et mesure... 16 Table des matières PRÉFACE... 5 Patrice Roussel AVANT-PROPOS ET REMERCIEMENTS... 11 Sylvie Saint-Onge et Victor Y. Haines III CHAPITRE 1 LA GESTION DES PERFORMANCES DES ORGANISATIONS ET DES PERSONNES..

Plus en détail

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010)

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) 1 ère année UE 1 GESTION JURIDIQUE, FISCALE ET SOCIALE niveau M : 180 heures 20 ECTS coefficient

Plus en détail

INNOVATIONS & FOURNISSEURS

INNOVATIONS & FOURNISSEURS Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. INNOVATIONS & FOURNISSEURS «La prise en charge de l innovation fournisseur

Plus en détail

Faire de la Santé-Qualité de Vie au Travail un levier de Performance

Faire de la Santé-Qualité de Vie au Travail un levier de Performance Faire de la Santé-Qualité de Vie au Travail un levier de Performance Commission Nationale des Services 22/09/2015 DGE / CNAMTS / ANACT Mélanie Burlet (m.burlet@anact.fr) Thierry Fassenot (thierry.fassenot@cnamts.fr)

Plus en détail

Quelques réflexions introductives sur le rôle de la confiance dans le travail collaboratif

Quelques réflexions introductives sur le rôle de la confiance dans le travail collaboratif Quelques réflexions introductives sur le rôle de la confiance dans le travail collaboratif Laurent KARSENTY CRTD-CNAM (Paris) ErgoManagement (Toulouse) www.ergomanagement.fr Plan de la présentation 1.

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention Les transformations sociales, la territorialisation et la complexité croissante des dispositifs liés aux

Plus en détail

Première partie CADRE POUR L IMPLÉMENTATION

Première partie CADRE POUR L IMPLÉMENTATION TABLE DES MATIÈRES Préface... 5 Remerciements... 7 Introduction... 9 Première partie CADRE POUR L IMPLÉMENTATION D UN INSTRUMENT DE PILOTAGE... 11 Chapitre 1 Un système nommé «entreprise»... 13 1. L approche

Plus en détail

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MANGEMENT ET COMMUNICATION

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MANGEMENT ET COMMUNICATION PROGRAMME A LA CARTE MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MANGEMENT ET UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS DE FORMATION Les modules de perfectionnement de CAPITOLIS permettent à une personne qui exerce ou va

Plus en détail

Réinventer la communication en situation de crise Didier Heiderich 2013. Tout droit de reproduction Heiderich Consultants, réservés mai 2013

Réinventer la communication en situation de crise Didier Heiderich 2013. Tout droit de reproduction Heiderich Consultants, réservés mai 2013 7 principes pour Réinventer la communication en situation de crise Didier Heiderich 2013. Tout droit de reproduction Heiderich Consultants, réservés mai 2013 AVANT-PROPOS : REFONDER LA RELATION EN SITUATION

Plus en détail

RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES

RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES METHODOLOGIE D ELABORATION DE RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES POUR LES PROFESSIONNELS DE SANTE DOCUMENT DE SYNTHESE TABLE DES MATIERES INTRODUCTION... 2 1 NOTE DE CADRAGE...

Plus en détail

CONVERGENCE RH. pourrait-t-il avoir avoir. Pluridisciplinaires des des Services Services

CONVERGENCE RH. pourrait-t-il avoir avoir. Pluridisciplinaires des des Services Services Révélateur compétences Pourquoi Pourquoi un un expert expert en en Management s s Ressources Humaines Humaines pourrait-t-il avoir avoir sa sa place place dans dans les les Equipes Equipes Pluridisciplinaires

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

Capital Humain et Performance RH

Capital Humain et Performance RH Capital Humain et Performance RH Le bien-être performant, potentiel d avenir pour l entreprise Qualité de Vie et Santé au Travail Qualité de Vie et Santé au Travail, une opportunité pour se préparer aux

Plus en détail

Carrière & Leadership

Carrière & Leadership Carrière & Leadership www.100jours.ca Carrière & Leadership est un cabinet-conseil dont la mission est d accompagner les cadres supérieurs et intermédiaires... hors de leur zone de confort. Notre service

Plus en détail

Transférer les compétences

Transférer les compétences Robert DIEZ Laurence SARTON Transférer les compétences Comment éviter les pertes de compétences stratégiques, 2012 ISBN : 978-2-212-55340-6 Sommaire Préambule Du banc de béton aux honneurs de la République...

Plus en détail

Table des matières. Première partie. La santé au travail

Table des matières. Première partie. La santé au travail Introduction générale.............................................................. 7 Première partie La santé au travail CHAPITRE I La Santé à l épreuve du travail...15 La notion de travail..................................................................15

Plus en détail

Conférence SAQ. «Manager as a Coach» Présentation théorique des styles de management

Conférence SAQ. «Manager as a Coach» Présentation théorique des styles de management Conférence SAQ «Manager as a Coach» Présentation théorique des styles de management Catherine Vogt, 18 février 2015 Les styles de management Déroulement de la présentation Styles de management : les différents

Plus en détail

CONSEIL & FORMATION EN MANGEMENT ET RESSOURCES HUMAINES. Du sens pour progresser et réussir ensemble. Coaching d'équipe

CONSEIL & FORMATION EN MANGEMENT ET RESSOURCES HUMAINES. Du sens pour progresser et réussir ensemble. Coaching d'équipe CONSEIL&FORMATION ENMANGEMENTETRESSOURCESHUMAINES Dusenspourprogresseretréussirensemble Coaching d'équipe 1 LE COACHING D EQUIPE : démarche et finalité Le coaching d équipe est une méthode d intervention

Plus en détail

Table des matières. Préface... 11 Emmanuel FABER. Avant-propos... 13. Introduction... 15 PREMIÈRE PARTIE. REVUE DE LITTÉRATURE...

Table des matières. Préface... 11 Emmanuel FABER. Avant-propos... 13. Introduction... 15 PREMIÈRE PARTIE. REVUE DE LITTÉRATURE... Table des matières Préface... 11 Emmanuel FABER Avant-propos... 13 Introduction... 15 PREMIÈRE PARTIE. REVUE DE LITTÉRATURE... 27 Chapitre 1. De la RSE aux modèles sociétaux d accès aux biens et services...

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement de

Plus en détail

Remerciements...VII Avant-propos...XV Préface...XVII Liste des auteurs... XIX

Remerciements...VII Avant-propos...XV Préface...XVII Liste des auteurs... XIX Table des matières Remerciements....VII Avant-propos....XV Préface....XVII Liste des auteurs... XIX Introduction générale... 1 Catherine Teiger et Marianne Lacomblez Partie I Analyses du travail, formations

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire

Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire Document soumis au conseil d administration du 19 décembre 2013 En tant qu agence sanitaire

Plus en détail

LES MATINÉES DE L ARVISE

LES MATINÉES DE L ARVISE LES MATINÉES DE L ARVISE «Management de la Prévention des Risques Professionnels» Jeudi 2 Septembre 2010 Françoise FONTAINE & Gwénola KERLOCH 2 PROGRAMME DE LA MATINÉE 8h30 Accueil Café 8h45 Introduction

Plus en détail

Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe

Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe «Quelles perspectives pour l investissement de production» Assaad SAAB - EDF RESEAU Buenos-Aires MONDER 23-26 novembre

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 - La posture des élus du CE...21. Remerciements...7 Introduction...15 Avertissements et glossaire...19

Sommaire. Chapitre 1 - La posture des élus du CE...21. Remerciements...7 Introduction...15 Avertissements et glossaire...19 Sommaire Remerciements...7 Introduction...15 Avertissements et glossaire...19 Chapitre 1 - La posture des élus du CE...21 1.1 - Élus du CE : un mandat d ordre public...21 Les constats...21 Le mandat d

Plus en détail

Former n est pas jouer.

Former n est pas jouer. Former n est pas jouer. Pour quels objectifs et à quelles conditions miser sur la pédagogie ludique? Emmanuelle ROHOU, Consultante-experte en Sciences de l Education 1. Le principe de l utilisation du

Plus en détail

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients

Agissant comme un trait d union entre les différentes dimensions et parties prenantes de l entreprise, Nous aidons nos clients Un trait d union Cabinet de conseil en management et ressources humaines, PRANA aide les organisations à faire de la relation de travail et des relations au travail une source d énergie et de création

Plus en détail

FORMATIONS TH CONSEIL 2015-2016. TH CONSEIL Qualité de vie au travail. www.thconseil.fr

FORMATIONS TH CONSEIL 2015-2016. TH CONSEIL Qualité de vie au travail. www.thconseil.fr S 2015-2016 NOS FORMATIONS Acheteur Être acteur de son évolution professionnelle avec un handicap DOETH Maintenir en emploi Manager Partenaires sociaux Recruteur Référent handicap Responsable de mission

Plus en détail

LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU

LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU Geneviève MÉNARD, inf., M.Sc., inf., M.Sc. (A.) Directrice-conseil, Affaires externes Ordre des infirmières et infirmiers

Plus en détail

Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé

Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé Journées de la Prévention INPES 3 avril 2009- Paris Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé Jérôme Elissalde Agent de valorisation et de transfert des connaissances

Plus en détail

Document de référence des activités et compétences des membres du CHSCT

Document de référence des activités et compétences des membres du CHSCT Document de référence des activités et compétences des membres du CHSCT Au niveau national comme au niveau régional, les partenaires sociaux ont la capacité de fixer les orientations qui seront mises en

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail