Table des matières. CHAPITRE 1 Le conseil en organisation : bilan et perspectives... 15

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table des matières. CHAPITRE 1 Le conseil en organisation : bilan et perspectives... 15"

Transcription

1 Table des matières Préface... 5 Avertissement... 9 Introduction CHAPITRE 1 Le conseil en organisation : bilan et perspectives L activité du consultant, un terrain peu exploré Deux courants marquants Le développement organisationnel et le «process consultation» La sociologie d intervention Tour d horizon Cinq principes Conclusion Défricher l activité de conseil en organisation CHAPITRE 2 Les formes de la consultance Introduction L utilité du consultant Les utilités explicites Les expertises Les ressources de temps et d attention L extériorité politique Extériorité cognitive Les utilités tacites Le transfert de responsabilité La symbolique du changement L impact sur le système-client... 43

2 3 Les rôles des consultants Les rôles dans la littérature Le choix de variables explicatives Les rôles en pratique L expert Le docteur Le facilitateur Le médiateur L arbitre Le chef de projet L intérimaire Tableau récapitulatif Les difficultés liées aux rôles Rôle mal défini Sortie du rôle Rôle mal cadré Détournement de rôle Conclusion Les actes fondamentaux L apport de Schein Les actes fondamentaux Récolter des informations Donner du feed-back sur l organisation et/ou ses individus Donner de l information sur l environnement Faire des suggestions Mettre des acteurs de l organisation cliente en relation Conclusion CHAPITRE 3 Les conflits d objectifs Introduction L orientation de la mission : tensions et équilibres Les objectifs formels de la mission Les objectifs du commanditaire Les choix d une perspective d action par le consultant Les autres influences sur l orientation de la mission Tensions entre le consultant et les objectifs formels Les tensions de représentations Les tensions d intérêts Les tensions de valeurs Consultants en organisation

3 4 Tensions mettant en scène le commanditaire Le rôle du système RIV du commanditaire Les objectifs privés du commanditaire Un cadre d analyse élargi Synthèse CHAPITRE 4 Les ressources d action du consultant Introduction Trois types de ressources d action La légitimité Les types de légitimité La légitimité du consultant Légitimité, confiance et ethos Une légitimité a priori l image d expert avant l intervention La construction d une image d expert pendant l intervention La connaissance de l organisation L extériorité politique L intérêt des acteurs Des valeurs communes Conclusions sur la légitimité personnelle du consultant La légitimité des processus La scientificité La participation Légitimer les objectifs de la mission : montrer l état de nécessité Le pouvoir du consultant Un accès privilégié aux décideurs Le mandat Les connaissances et les informations L accès à la scène L immunité réglementaire et culturelle La connaissance et l expérience stratégiques La manipulation La norme de réciprocité L engagement La sympathie La perception contrastée Les arbitrages entre les trois ressources L intervention L acte fondamental posé Le rôle du consultant Consultants en organisation 261

4 6.2 Les acteurs visés Le contexte de l intervention L organisation cliente Le bureau de conseil L environnement La temporalité Tableau récapitulatif CHAPITRE 5 Les dynamiques de l intervention Les jeux stratégiques d anticipation Utiliser le consultant Le travail sur les représentations du consultant La lutte pour la singularité et la complexité La norme de réciprocité Le consultant porteur d une cause Freiner le consultant La mise en cause de la légitimité personnelle du consultant La mise en cause du processus d intervention La mise en cause du contenu de l intervention La mise en cause des objectifs de la mission L altération des sources de pouvoir du consultant Les effets collatéraux Modifications des représentations La fonction constitutive du langage Rationalisation des actes et rationalisation en acte Dynamiques identitaires Modification des ressources d action dans le système-client Nouveaux rôles et émergence de nouvelles ressources d action Neutralisation de certains jeux d influence Le consultant concurrent d acteurs du système-client La gestion de la face Le risque de face Préserver la face Le cadrage de l apport du consultant Le cadrage des problèmes et dysfonctionnements La participation Les limites au travail de préservation de la face Équilibrer les statuts : entre face et légitimité La gestion des coulisses La scène et les coulisses Ce qui se passe en coulisses La «magie» des coulisses Consultants en organisation

5 CHAPITRE 6 Vers une contextualisation de l intervention L intervention Les liens processus intervention Les objectifs de la mission Les actes fondamentaux du consultant Les enjeux de face Les ressources d action du consultant Les jeux d acteurs visant les ressources d action du consultant Synthèse L influence du contexte Les liens contexte processus Les liens contexte intervention L impact de la temporalité Le schéma intégré Conclusions Bibliographie Consultants en organisation 263

6

Sept champs disciplinaires... 15 Un espace de médiation entre théorie et pratique... 16 Un croisement entre deux champs longtemps opposés...

Sept champs disciplinaires... 15 Un espace de médiation entre théorie et pratique... 16 Un croisement entre deux champs longtemps opposés... Table des matières SOMMAIRE... 5 PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 13 Les défis de l apprentissage chez les adultes... 13 Comment lire cet ouvrage?... 14 Les trois spécificités de l ouvrage... 15 Sept champs

Plus en détail

MANAGEMENT DU CHANGEMENT

MANAGEMENT DU CHANGEMENT MANAGEMENT DU CHANGEMENT Emmanuel Josserand HEC, Université de Genève emmanuel.josserand@hec.unige.ch LE MANAGEMENT DU CHANGEMENT Quel type de changement? Des changements importants Impliquant l ensemble

Plus en détail

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Prévention et gestion des risques et des territoires: application opérationnelle au niveau local et à grande échelle dans une

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures BO Santé du 20 juin 07 ANNEXE III RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ES DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures La personne de la naissance à la fin de vie : Approche pluridisciplinaire : physiologique,

Plus en détail

«Toilettage des règles de gestion des SCPI» Exposé des motifs

«Toilettage des règles de gestion des SCPI» Exposé des motifs «Toilettage des règles de gestion des SCPI» Exposé des motifs Date : 16 mars 2012 Le présent document vise à exposer les objectifs poursuivis par l ASPIM en ce qui concerne les propositions de modifications

Plus en détail

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Avec le soutien de Lignes directrices pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Le Comité français de l UICN (Union Internationale pour la Conservation de la

Plus en détail

Gérer sous le modèle matriciel : l expérience du CRDI Normand-Laramée

Gérer sous le modèle matriciel : l expérience du CRDI Normand-Laramée Gérer sous le modèle matriciel : l expérience du CRDI Normand-Laramée Claude Belley, directeur général CRDI N-L Marie-Hélène Jobin, directrice Pôle santé 11 septembre 2012 Plan Mise en contexte La démarche

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction. 1 Le management face aux défis du XXI e siècle Julie Tixier C HAPITR E

TABLE DES MATIÈRES. Introduction. 1 Le management face aux défis du XXI e siècle Julie Tixier C HAPITR E TABLE DES MATIÈRES Introduction C HAPITR E 1 Le management face aux défis du XXI e siècle Julie Tixier I. L évolution de l environnement de l entreprise... 17 A. Entre le local et le global : la gestion

Plus en détail

OBJECTIFS ET APPRENTISSAGES

OBJECTIFS ET APPRENTISSAGES La formation Notre approche Intervalle est un cabinet de conseil, d étude et de formation qui accompagne les dynamiques humaines et organisationnelles. Nous intervenons pour des entreprises, des collectivités

Plus en détail

LE COACHING. Texte communiqué par. Norbert CASAS. MONTPELLIER Mars 2005

LE COACHING. Texte communiqué par. Norbert CASAS. MONTPELLIER Mars 2005 LE COACHING Texte communiqué par Norbert CASAS MONTPELLIER Mars 2005 Le terme de «coaching» recouvre aujourd hui une réalité disparate car il et utilisé dans de nombreux domaines aussi divers que la gestion

Plus en détail

Formation à destination des chefs de projet «Plan de cohésion sociale (PCS)»

Formation à destination des chefs de projet «Plan de cohésion sociale (PCS)» Formation à destination des chefs de projet «Plan de cohésion sociale (PCS)» La communication pour susciter la valorisation du PCS et des actions menées ou Communiquer et valoriser le PCS pour entretenir

Plus en détail

Les enjeux de l Accompagnement Professionnel Personnalisé

Les enjeux de l Accompagnement Professionnel Personnalisé Les enjeux de l Accompagnement Professionnel Personnalisé D.Jaillon Groupecapp-coaching.fr 1 Dominique Jaillon - Sociologue, Superviseur, Coach - Past-Président de la Société Française de Coaching - Directeur

Plus en détail

LE MÉTIER DE CONSULTANT Principes, méthodes, outils

LE MÉTIER DE CONSULTANT Principes, méthodes, outils Patrice Stern Patricia Tutoy LE MÉTIER DE CONSULTANT Principes, méthodes, outils Cinquième édition Éditions d Organisation, 1995, 1997, 1998, 2001, 2003 ISBN : 2-7081-2899-X STYLES DE CONSULTANTS ET TYPES

Plus en détail

Comprendre le travail de prévention des risques. nécessaire

Comprendre le travail de prévention des risques. nécessaire Colloque international du DIM Gestes Quelles actions pour un autre travail: Soulager la souffrance, éradiquer les facteurs de risques, «soigner le travail»? Paris, 10 et 11 juin 2013 Comprendre le travail

Plus en détail

TEMPORALITÉS DES FONCTIONNEMENTS SOCIO-ORGANISATIONNELS, TEMPORALITÉS DES PROCESSUS DE CHANGEMENTS ET MÉTHODOLOGIES D INTERVENTION

TEMPORALITÉS DES FONCTIONNEMENTS SOCIO-ORGANISATIONNELS, TEMPORALITÉS DES PROCESSUS DE CHANGEMENTS ET MÉTHODOLOGIES D INTERVENTION Comptes rendus du congrès SELF-ACE 001 Les transformations du travail, enjeux pour l ergonomie Proceedings of the SELF-ACE 001 Conference Ergonomics for Changing Work TEMPORALITÉS DES FONCTIONNEMENTS SOCIO-ORGANISATIONNELS,

Plus en détail

Partie I. Le principe de bonne administration construit par la pluralité des sources de l espace administratif européen... 49

Partie I. Le principe de bonne administration construit par la pluralité des sources de l espace administratif européen... 49 Table des matières Remerciements... 11 Sommaire... 13 Liste des principales abréviations... 15 Préface... 19 Introduction générale... 23 I. L enrichissement de la conception de l administration au sein

Plus en détail

Réinventer la communication en situation de crise Didier Heiderich 2013. Tout droit de reproduction Heiderich Consultants, réservés mai 2013

Réinventer la communication en situation de crise Didier Heiderich 2013. Tout droit de reproduction Heiderich Consultants, réservés mai 2013 7 principes pour Réinventer la communication en situation de crise Didier Heiderich 2013. Tout droit de reproduction Heiderich Consultants, réservés mai 2013 AVANT-PROPOS : REFONDER LA RELATION EN SITUATION

Plus en détail

Optimisation des processus aspects socio-organisationnels. organisationnels. Annie CORNET Professeur adjoint Management HEC février 2001

Optimisation des processus aspects socio-organisationnels. organisationnels. Annie CORNET Professeur adjoint Management HEC février 2001 Optimisation des processus aspects socio-organisationnels organisationnels Annie CORNET Professeur adjoint Management HEC février 2001 Optimisation des processus! Au centre de multiples projets de changement:

Plus en détail

INNOVATION ET VEILLES

INNOVATION ET VEILLES INNOVATION ET VEILLES TECHNOLOGIQUES 1 Rappel innovation 2 Grandes étapes de l innovation 3 Leurs outils : veilles technologiques 4 Leurs produits 5 L aventure de l innovation Source documentaire : Philippe

Plus en détail

Banques coopératives et territoires : quelles capacités d innovations?

Banques coopératives et territoires : quelles capacités d innovations? Banques coopératives et territoires : quelles capacités d innovations? Nadine Richez-Battesti LEST-CNRS et Université de la Méditerranée Paris- 23 Novembre 2007 Données de Cadrage Quelle contribution des

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

Besoins en formation professionnelle?

Besoins en formation professionnelle? Besoins en formation professionnelle? La formation professionnelle continue, c est : La formation est toujours un différentiel : Des compétences mobilisables aujourd hui Formation(s) Des compétences à

Plus en détail

Evaluation de la mise en œuvre des formations CRM & FH

Evaluation de la mise en œuvre des formations CRM & FH Evaluation de la mise en œuvre des formations CRM & FH 20 Décembre 2005 Evaluation de la mise en œuvre CRM & FH Objectif des travaux Evaluer la mise en œuvre de la formation de type CRM pour PNT, PNC,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Financée par. Avec le soutien de

CAHIER DES CHARGES. Financée par. Avec le soutien de CAHIER DES CHARGES pour l évaluation de l accord cadre régional pour développer l emploi et les compétences et sécuriser les parcours d insertion dans les structures de l insertion par l activité économique

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Pour une performance sociale et durable.

Pour une performance sociale et durable. Pour une performance sociale et durable. NOTRE MISSION La plupart des dirigeants des entreprises et notamment des entreprises socialement responsables savent que le capital humain est la ressource la

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

DOSSIER VEILLE. SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique. Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015

DOSSIER VEILLE. SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique. Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015 DOSSIER VEILLE SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique - Introduction à la veille - Guide du routard Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015 SOMMAIRE I - Définition et objectifs de la «veille»

Plus en détail

Mathématiques et Motricité

Mathématiques et Motricité Mathématiques et Motricité Céline Gineste CPC EPS Montauban Sud et Montauban ASH Novembre 2013 Faire des mathématiques à l école maternelle? Il ne s agit pas de construire un apprentissage mathématiques

Plus en détail

Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire

Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire Document soumis au conseil d administration du 19 décembre 2013 En tant qu agence sanitaire

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE V 0433 CONCEPTS ET LANGAGES Laboratoire de recherche : Institut de recherche en musicologie, UMR 8223 T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ

Plus en détail

Comprendre les pratiques de partenariats à l aide de la théorie de l acteur-réseau

Comprendre les pratiques de partenariats à l aide de la théorie de l acteur-réseau Comprendre les pratiques de partenariats à l aide de la théorie de l acteur-réseau Louise Potvin Chaire Approches communautaires et inégalités de santé (FCRSS-IRSC) Université de Montréal 10 ième Journées

Plus en détail

Viveris Management. Société de gestion spécialisée dans l investissement en fonds propres dans les PME

Viveris Management. Société de gestion spécialisée dans l investissement en fonds propres dans les PME Viveris Management Société de gestion spécialisée dans l investissement en fonds propres dans les PME 1 Viveris Management, une société de gestion de fonds de capital investissement pour compte de tiers,

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

L apprentissage en groupe

L apprentissage en groupe L apprentissage en groupe Dynamique de groupe David Savoy Objectifs de la journée S entraîner aux présentations Identifier les principes de base de la dynamique des groupes (rappel) dans le cadre de la

Plus en détail

Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation?

Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation? Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation? Taux de sensibilisation à la question de l accompagnement social : 85 % des 22 Parcs questionnés estiment que le développement social est

Plus en détail

Non déterminante ORGANISATION. Cliquer ici pour visualiser le planning détaillé cours par cours

Non déterminante ORGANISATION. Cliquer ici pour visualiser le planning détaillé cours par cours Niveau : Section : CONTEXTE DE L UNITÉ DE FORMATION 428 98 30 08 U36 D1 (DOMAINE 903) Enseignement supérieur pédagogique de type court Bachelier en éducation spécialisée en accompagnement psycho-éducatif

Plus en détail

Economie des Transports

Economie des Transports «Economie des Transports». Vision Macro et Stratégique La formation se situe au niveau des relations entre Transports, Territoires et Société. Différentes matières sont interactives comme celles en relation

Plus en détail

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 Les propositions et les programmes des différentes manifestations vous seront adressés par mail ou par courrier au plus tard un mois avant le début de la formation.

Plus en détail

AXE N 3 DÉPLOYER LE LEADERSHIP DANS L ENTREPRISE

AXE N 3 DÉPLOYER LE LEADERSHIP DANS L ENTREPRISE DÉPLOYER LE LEADERSHIP Dans un contexte de mutations permanentes, les connaissances et l expérience acquise ne suffisent plus. Pour permettre à l entreprise de faire face aux changements, et de rebondir

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE :

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : DECRYPTAGE ET TEMOIGNAGE Le coaching en entreprise est souvent source de questionnement sur différents aspects : quelles populations concernées? Dans

Plus en détail

DÉVELOPPER SON SENS POLITIQUE... Accroître son impact

DÉVELOPPER SON SENS POLITIQUE... Accroître son impact DÉVELOPPER SON SENS POLITIQUE... Accroître son impact André Savard, CRHA CFC DOLMEN DESSUREAULT SAVARD CARON et associés 2012 1 Vous cherchez à exercer plus d influence dans votre organisation RÉALITÉ

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION EN MEDIATION - CCAI PAGE 1 SUR 13 JOUR 1. Matinée. Introduction : de la formation en médiation organisée par la CCAI

PROGRAMME DE LA FORMATION EN MEDIATION - CCAI PAGE 1 SUR 13 JOUR 1. Matinée. Introduction : de la formation en médiation organisée par la CCAI PAGE 1 SUR 13 JOUR 1 Introduction : de la formation en médiation organisée par la Présentations Syllabus et méthodes didactiques Différents Modes de Résolution de Conflits Tribunal Arbitrage Conciliation

Plus en détail

Pratiques du coaching

Pratiques du coaching Pratiques du coaching Matthieu Poirot Psychologue social et docteur en gestion Fondateur et dirigeant Pour me contacter : matthieu.poirot@midori-consulting.com ou au 06-61-15-87-24 Les 5 conséquences négatives

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

L ENTRETIEN ANNUEL D EVALUATION

L ENTRETIEN ANNUEL D EVALUATION L ENTRETIEN ANNUEL D EVALUATION Toute personne en situation de mener des entretiens annuels 2 jours 1150 HT/jour Rappeler les enjeux institutionnels, organisationnels, individuels et collectifs des entretiens

Plus en détail

Promouvoir l identité coopérative via la RSE? Quelques premiers résultats sur données européennes et françaises

Promouvoir l identité coopérative via la RSE? Quelques premiers résultats sur données européennes et françaises Promouvoir l identité coopérative via la RSE? Quelques premiers résultats sur données européennes et françaises Nadine Richez-Battesti (Lest et Université de la Méditerranée) nrichezbattesti@wanadoo.fr

Plus en détail

MÉTHODES ET PRATIQUES DE LA PERFORMANCE. Le pilotage par les processus et les compétences

MÉTHODES ET PRATIQUES DE LA PERFORMANCE. Le pilotage par les processus et les compétences Philippe LORINO MÉTHODES ET PRATIQUES DE LA PERFORMANCE Le pilotage par les processus et les compétences Troisième édition Éditions d Organisation, 1997, 2001, 2003 ISBN : 2-7081-2928-7 Sommaire Préface...

Plus en détail

Animation d ateliers prospectifs sur les TIC dans le bâtiment à l horizon 2030

Animation d ateliers prospectifs sur les TIC dans le bâtiment à l horizon 2030 Animation d ateliers prospectifs sur les TIC dans le bâtiment à l horizon 2030 Sommaire Partie 1 : Méthodologie de la démarche Partie 2 : Vision prospective Partie 3 : Plan d action Partie 4 : Annexes

Plus en détail

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MANGEMENT ET COMMUNICATION

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MANGEMENT ET COMMUNICATION PROGRAMME A LA CARTE MODULES DE PERFECTIONNEMENT en MANGEMENT ET UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS DE FORMATION Les modules de perfectionnement de CAPITOLIS permettent à une personne qui exerce ou va

Plus en détail

La plus grande des immoralités est de faire un métier qu on ne sait pas. Napoléon

La plus grande des immoralités est de faire un métier qu on ne sait pas. Napoléon La plus grande des immoralités est de faire un métier qu on ne sait pas. Napoléon Réalisé par le commandant Franck-Emmanuel Dubois, ingénieur pédagogique de l Ecole d Application de la Sécurité Civile

Plus en détail

FORMATIONS TH CONSEIL 2015-2016. TH CONSEIL Qualité de vie au travail. www.thconseil.fr

FORMATIONS TH CONSEIL 2015-2016. TH CONSEIL Qualité de vie au travail. www.thconseil.fr S 2015-2016 NOS FORMATIONS Acheteur Être acteur de son évolution professionnelle avec un handicap DOETH Maintenir en emploi Manager Partenaires sociaux Recruteur Référent handicap Responsable de mission

Plus en détail

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET Cette étude est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Ile-de- France avec le Fonds européen de développement régional. Synthèse de l Etude «Innovation dans les entreprises de services

Plus en détail

Frédérique BLOTT Développeur RH

Frédérique BLOTT Développeur RH Le Management des Hommes et des Organisations : une compétence au service de la santé des salariés, un domaine d expertise qui a sa place au sein des équipes pluridisciplinaires. Frédérique BLOTT Développeur

Plus en détail

L EVOLUTION ET LES ENJEUX LIES A LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE

L EVOLUTION ET LES ENJEUX LIES A LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE L EVOLUTION ET LES ENJEUX LIES A LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE Analyse de l évolution des emplois et des compétences dans les industries chimiques en Haute-Normandie à horizon 2020 SYNTHESE Monsieur Ludovic

Plus en détail

LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE

LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE JEAN-NOËL KAPFERER LES MARQUES, CAPITAL DE L ENTREPRISE Créer et développer des marques fortes Quatrième édition, 2007 ISBN : 978-2-212-53908-0 Sommaire Introduction La marque ou le prix 3 PARTIE 1 COMPRENDRE

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES

JOURNÉE PORTES OUVERTES JOURNÉE PORTES OUVERTES Approfondir l utilisation d outils RH vers une gestion dynamique et prospective des RH 7 octobre 2014 Mission Conseils et Organisation RH Face aux contraintes d activités, l évolution

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

LE MÉTIER DE CONSULTANT Principes, méthodes, outils

LE MÉTIER DE CONSULTANT Principes, méthodes, outils Patrice Stern Patricia Tutoy LE MÉTIER DE CONSULTANT Principes, méthodes, outils Cinquième édition Éditions d Organisation, 1995, 1997, 1998, 2001, 2003 ISBN : 2-7081-2899-X LES TYPES DE CONSULTANTS Le

Plus en détail

M2S. Formation Gestion de projet. formation

M2S. Formation Gestion de projet. formation Formation Gestion de projet M2S formation Conduire et gérer un projet Construire et rédiger un chahier des charges de projet Conduite de projet informatiques Découpage et planification de projet Les méthodes

Plus en détail

CONSEIL & FORMATION EN MANGEMENT ET RESSOURCES HUMAINES. Du sens pour progresser et réussir ensemble. Coaching d'équipe

CONSEIL & FORMATION EN MANGEMENT ET RESSOURCES HUMAINES. Du sens pour progresser et réussir ensemble. Coaching d'équipe CONSEIL&FORMATION ENMANGEMENTETRESSOURCESHUMAINES Dusenspourprogresseretréussirensemble Coaching d'équipe 1 LE COACHING D EQUIPE : démarche et finalité Le coaching d équipe est une méthode d intervention

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE

ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE Version 1-29/02/2012 ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE A LA DEMARCHE QUALITE NOTE METHODOLOGIQUE Apporter une assistance et une expertise gérontologique EHPAD DE CERILLY BP 17 03 350 CERILLY Accompagnement

Plus en détail

Apprendre, parler, Lire et écrire à l école maternelle

Apprendre, parler, Lire et écrire à l école maternelle Apprendre, parler, Lire et écrire à l école maternelle Stage maternelle mars 2013 Profiter de ce stage pour prendre le temps d une récapitulation sur ce qu enseigner/apprendre en maternelle veut dire pour

Plus en détail

Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation

Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation par Jean-Michel de Guerdavid, expert pour l AFRITAC de l Ouest 1 Présentation de l outil de budgétisation 1. Utilisation de l outil

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport UNIVERSITE ORLEANS 2012 2013 LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES Développement social et médiation par le sport Lieu de la formation : 2 allée du Château BP 6237 45062 ORLEANS CEDEX 2 Tél : 02

Plus en détail

MAÎTRISE DES ACHATS D INVESTISSEMENTS

MAÎTRISE DES ACHATS D INVESTISSEMENTS MAÎTRISE DES ACHATS D INVESTISSEMENTS Une enquête auprès des DAF et dirigeants de l industrie en France Paris, le 20 octobre 2010 Olaf de Hemmer International Business Manager Purchasing Department 16,

Plus en détail

GESTION DE PROJETS. PMI et PMBoK. Luc LAVOIE Département d informatique Faculté des sciences. GP001 250b

GESTION DE PROJETS. PMI et PMBoK. Luc LAVOIE Département d informatique Faculté des sciences. GP001 250b GESTION DE PROJETS PMI et PMBoK GP001 250b 2013-01-22 Luc LAVOIE Département d informatique Faculté des sciences Luc.Lavoie@USherbrooke.ca http://pages.usherbrooke.ca/llavoie PLAN 2013-01-22!!Pourquoi!?!!Définitions

Plus en détail

Jardins carrés et Culture d Entreprise

Jardins carrés et Culture d Entreprise Jardins carrés et Culture d Entreprise Un concept innovant pour développer l efficacité collective Le concept Les jardins carrés sont une méthode de jardinage élaborée dans les années 1980 par l américain

Plus en détail

Comment gérer son patron 5 avril 2012

Comment gérer son patron 5 avril 2012 Comment gérer son patron 5 avril 2012 1. Le patron : un système contraint 2. Savoir ce que l on veut 3. Votre relation à l autorité 4. Qui est votre patron? 5. Vos attentes vis-à-vis de votre patron 6.

Plus en détail

REGARDS CROISES SUR L IMAGE SOCIALE DES ENTREPRISES

REGARDS CROISES SUR L IMAGE SOCIALE DES ENTREPRISES REGARDS CROISES SUR L IMAGE SOCIALE DES ENTREPRISES SOMMAIRE I - VIVIENNE16 ET L IMAGE SOCIALE DES ENTREPRISES... 3 II - METHODOLOGIE... 4 III - LA NOTION D IMAGE SOCIALE DES ENTREPRISES EST PRIORITAIREMENT

Plus en détail

Cécile Dejoux MANAGEMENT ET LEADERSHIP

Cécile Dejoux MANAGEMENT ET LEADERSHIP Cécile Dejoux MANAGEMENT ET LEADERSHIP Conseiller éditorial : Frédéric Poulon Pour plus d informations sur l auteur : http://ceciledejoux.com @CecileDej sur Twitter Dunod, Paris, 2014 5 rue Laromiguière,

Plus en détail

L approche orientante en support à l émergence d aspirations scolaires et professionnelles. Motivation-Persévérance-Réussite

L approche orientante en support à l émergence d aspirations scolaires et professionnelles. Motivation-Persévérance-Réussite L approche orientante en support à l émergence d aspirations scolaires et professionnelles Motivation-Persévérance-Réussite Réalisations pour soutenir l émergence d aspirations scolaires et professionnelles

Plus en détail

JOURNÉE IHF. Outils Innovants de conception Les atouts du BIM dans un projet à hautes exigences [Building Information Modeling]

JOURNÉE IHF. Outils Innovants de conception Les atouts du BIM dans un projet à hautes exigences [Building Information Modeling] JOURNÉE IHF Outils Innovants de conception Les atouts du BIM dans un projet à hautes exigences [Building Information Modeling] INTRODUCTION Définition Le BIM est un concept qui tourne autour de nouveaux

Plus en détail

Accompagnement des nouveaux enseignants

Accompagnement des nouveaux enseignants Accompagnement des nouveaux enseignants Professionnalités, postures de l accompagnateur et dispositifs de soutien à l intégration professionnelle des enseignants débutants E. CHARLIER-K.DEJEAN Université

Plus en détail

Projet associatif d Action Contre la Faim

Projet associatif d Action Contre la Faim Projet associatif d Action Contre la Faim Adopté par l Assemblée Générale du 18 juin 2011 PREAMBULE Ce projet est un cadre de référence ordonnant nos valeurs et les principes directeurs de notre action,

Plus en détail

Développer ses compétences croisées de production et de relations avec le public au service de projets de territoire

Développer ses compétences croisées de production et de relations avec le public au service de projets de territoire et Développer ses compétences croisées de production et de relations avec le public au service de projets de territoire 10 jours de mars à juin 2015 En partenariat avec HorsLesMurs OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

Plus en détail

Développer ses compétences croisées de production et de relations avec le public au service de projets de territoire

Développer ses compétences croisées de production et de relations avec le public au service de projets de territoire Développer ses compétences croisées de production et de relations avec le public au service de projets de territoire 10 jours de novembre 2014 à février 2015 En partenariat avec Lieux publics - Centre

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION GESTION DE PROJET

PROGRAMME DE FORMATION GESTION DE PROJET PROGRAMME DE FORMATION GESTION DE PROJET Objectif de la Formation : Intégrer les outils incontournables pour démarrer en management de projet. Identifier les différents niveaux d'objectifs à atteindre

Plus en détail

Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales

Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales Témoignage 1 Réaliser une cartographie des parties prenantes locales Quelle méthodologie? Quelles sont les erreurs à éviter, les choses à savoir? Pour quels résultats? Claude Chardonnet - C&S Conseils

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Une solution intégrée pour votre projet de territoire

Une solution intégrée pour votre projet de territoire Une solution intégrée pour votre projet de territoire EXPERTISES / DIAGNOSTICS / PROSPECTIVE COMMUNICATION / STRATÉGIE FISCALE & FINANCIÈRE CONCERTATION / GOUVERNANCE / CONSEIL & AMO Moindre dynamique

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I : RéFéRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et

Plus en détail

Les experts du CHSCT face à la mesure du travail et de la souffrance : pratiques, dilemmes et enjeux

Les experts du CHSCT face à la mesure du travail et de la souffrance : pratiques, dilemmes et enjeux Gestes Colloque international «Quelles actions pour un autre travail : soulager la souffrance, éradiquer les facteurs de risques, "soigner le travail"?» Les experts du CHSCT face à la mesure du travail

Plus en détail

L intégration de l éthique aux décisions politiques : Consultation sur les enjeux éthiques du dépistage prénatal de la trisomie 21 au Québec

L intégration de l éthique aux décisions politiques : Consultation sur les enjeux éthiques du dépistage prénatal de la trisomie 21 au Québec L intégration de l éthique aux décisions politiques : Consultation sur les enjeux éthiques du dépistage prénatal de la trisomie 21 au Québec «L éthique pour guider la réflexion et influencer l élaboration

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

Jean Marie SIMON. Sur un plan pratique, il est utile de se référer au site de l ANESM : www.anesm.sante.gouv.fr.

Jean Marie SIMON. Sur un plan pratique, il est utile de se référer au site de l ANESM : www.anesm.sante.gouv.fr. La Bientraitance, d une question politique à une valeur d action(*) Jean Marie SIMON Secrétaire national de l ADC EHESP membre du COS de l ANESM, président de la section Enfance Directeur de services de

Plus en détail

Méthode de tests MODE D EMPLOI POINTS IMPORTANTS

Méthode de tests MODE D EMPLOI POINTS IMPORTANTS Méthode de tests MODE D EMPLOI Cette première partie est destinée à ceux qui débutent en tests et permet une approche progressive et simple de la méthodologie des tests. L introduction vous aura permis

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

IFIP Conseil. «Une formation opérationnelle des agents de terrain en relation sociale de proximité avec les habitants pour» :

IFIP Conseil. «Une formation opérationnelle des agents de terrain en relation sociale de proximité avec les habitants pour» : FORMATION : MIEUX GERER LES RELATIONS AUX HABITANTS Finalité de la formation : Réduire le stress. Communiquer et gérer les relations, anticiper. Agir de manière appropriée lors des situations délicates

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2015

CATALOGUE FORMATION 2015 CATALOGUE FORMATION 2015 11/02/2015 Cabinet N. M. P. CONSEILS. Fondatrice & Dirigeante : Nathalie MONCLA 10 Avenue Georges POMPIDOU SIRET : 518 654 819 00011 31500 TOULOUSE APE : 7022z Tél : 06 78 98 78

Plus en détail

De l utilité ou de la nécessité d externaliser toute ou partie de la veille Séminaire «Veille et Text-Mining», Rabat 24-25 mai 2007 Quatre critères clés Arbitrer entre internaliser et externaliser sa veille

Plus en détail

M2S. Formation Développement personnel. formation. La confiance en soi Gestion du stress

M2S. Formation Développement personnel. formation. La confiance en soi Gestion du stress Formation Développement personnel M2S formation La confiance en soi Gestion du stress Gestion du temps et gestion du stress Gestion des tensions et des conflits Gestion des conflits et de l agressivité

Plus en détail

PROFIL. Web Designer. Missions

PROFIL. Web Designer. Missions Le graphiste Web ou web designer est un profil qui a une sensibilité graphique et qui maîtrise les outils logiciels dédiés au graphisme. Il créé les éléments graphiques de nos sites, des emailings ou des

Plus en détail

Synthèse du World Café du 20 Juin 2013

Synthèse du World Café du 20 Juin 2013 Synthèse du World Café du 20 Juin 2013 Evènement réalisé dans le cadre de Manager- Collabora?f- Asso http://www.smp2.org/referentiel-smp2_v1.pdf Rôles et Responsabilités Faciliter l'adhésion et développer

Plus en détail

LES FORMATIONS EN PÉDAGOGIE MUSICALE ADAPTÉE AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

LES FORMATIONS EN PÉDAGOGIE MUSICALE ADAPTÉE AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ASSOCIATION RESSOURCE NATIONALE - PÉDAGOGIE MUSICALE ET HANDICAP LES FORMATIONS EN PÉDAGOGIE MUSICALE ADAPTÉE AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP........................ CATALOGUE DE FORMATIONS 2015-2016

Plus en détail

Enjeux, collaborations et impacts de la médiation culturelle Compte rendu de la Journée d étude 26 mars 2010 www.culturepourtous.

Enjeux, collaborations et impacts de la médiation culturelle Compte rendu de la Journée d étude 26 mars 2010 www.culturepourtous. Enjeux, collaborations et impacts de la médiation culturelle Compte rendu de la Journée d étude 26 mars 2010 www.culturepourtous.ca/mediation Le 26 mars 2010, Culture pour tous et le Groupe de recherche

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement de

Plus en détail

ZARIFI ZARIFI GESTION. Politique de Gestion des Conflits d intérêts. Société de Gestion de Portefeuille. Entreprise d Investissement

ZARIFI ZARIFI GESTION. Politique de Gestion des Conflits d intérêts. Société de Gestion de Portefeuille. Entreprise d Investissement ZARIFI Entreprise d Investissement ZARIFI GESTION Société de Gestion de Portefeuille Politique de Gestion des Conflits d intérêts Préambule Zarifi Entreprise d'investissement est une entreprise d investissement

Plus en détail