DES STATIONS D EPURATION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DES STATIONS D EPURATION"

Transcription

1 REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Équipement et l Aménagement du territoire et du Développement Durable Office National de l Assainissement (ONAS) LA GESTION DES BOUES DES STATIONS D EPURATION Madame Soufia NASER ABROUG Juin 2014

2 SITUATION ACTUELLE DU PARC DES STATIONS D EPURATION DE L ONAS L Office National de l Assainissement exploite actuellement 110 stations d épuration (STEP) qui produisent environ : 240 millions de m3/an d eaux usées épurées. 200 milles de m3/an de boues de siccité comprise entre 18 à 70%( dont 43% sont produites par les STEP du Grand Tunis)

3 EVOLUTION DU PARC DES STATIONS D EPURATION

4 EVOLUTION DE LA PRODUCTION DES BOUES mille m (mille m3) * années 95 * Entrée en exploitation 2 step choutrana II et sud Meliène II

5 Répartition des quantités de boues produites dans les régions Régions Quantité de boue sèche produite -en m GRAND TUNIS % CENTRE SUD NORD CENTRE GRAND TUNIS SUD TOTAL NORD Séchage naturel :33%- siccité de 45 à 70 % Séchage mécanique :67%- siccité de18 à 20 %

6 Caractérisation du parc des stations d épuration En Tunisie Dominance des procédés biologiques boue activée faible charge et moyenne charge (80 %) 14 Les procédés de traitement adoptés 9 Le reste des procédés (Lagunage naturel, lagunage aérée, autres (20 %)) 10 STEP sont dotées de traitement complémentaire (filtration /UV); 10 Certaines STEP sont dotées d une filière de traitement tertiaire (Elimination poussée de l Azote et des Phosphores); BA faible charge 76 BA moyenne charge Lagunage Autres Répartition du nombre de STEP par type de procédé

7

8 SITUATION ACTUELLE DE GESTION DES BOUES Jusqu à fin 1998, les boues séchées étaient valorisées dans le domaine agricole comme amendement des sols et substitue aux engrais et autres fertilisant. Durant la dernière décennie, la valorisation agricole des boues a été suspendue par les autorités tunisiennes en raison d absence de cadre réglementaire.

9 SITUATION ACTUELLE DE GESTION DES BOUES CONDITIONNEMENT DES BOUES LITS DE SECHAGE

10 SITUATION ACTUELLE DE GESTION DES BOUES DESHYDRATATION MECANIQUE DES BOUES

11 SITUATION ACTUELLE DE GESTION DES BOUES Mode d élimination des boues Mise en décharge 24% Stockage Site STEP 35% Stockage site ONAS 41%

12 SITUATION ACTUELLE DE GESTION DES BOUES Ce mode pratiqué de gestion des boues présente des faiblesses au niveau du fonctionnement des STEP sur le plan énergétique et rendement épuratoire et nuit à l environnement Ceci à incité l ONAS à élaborer un plan d action en vue d une gestion durable de la filière boue caractérisé par : - l étude stratégique de la gestion des boues - le programme de gestion des boues

13 STRATEGIE DE GESTION DES BOUES DES STEP L étude stratégique a abouti à 3 grandes filières d élimination et/ ou de valorisation des boues : Filière verte relative à la valorisation en agriculture et/ou la réhabilitation des sols dégradés et la lutte contre la désertification filière rouge relative à la valorisation énergétique filière noire relative à la mise en décharge mixte ou en mono décharge

14 PROGRAMME DE GESTION DES BOUES 1- Mise à niveau de la filière boue de 10 step 2- Études d exécution de centres de traitement et stockage des boues dans le Grand Tunis ( Mono-décharge ) 3- Études de plans directeurs régionaux de gestion des boues 4- Études de mise en décharge des boues dans les décharges contrôlées de l ANged 5- Valorisation des boues en agriculture 6- Valorisation énergétique des boues 7- Mesures d accompagnement

15 3 - ETUDES DE PLANS DIRECTEURS REGIONAUX DE GESTION DES BOUES ces études permettront le développement des différentes filières (verte /rouge /noire) d élimination et/ ou de valorisation des boues de toutes les STEP ainsi que la proposition des solutions concrètes assurant une gestion durable des boues.

16 3- ETUDES DE PLANS DIRECTEURS REGIONAUX DE GESTION DES BOUES ( suite) Les études sont menées en quatre lots simultanément et correspondants aux quatre régions pour l horizon 2029: Lot 1 : région du centre Lot 2 : région du nord Lot 3 : région du sud Lot 4 : région du Grand Tunis Ces études sont en cours

17 5- VALORISATION DES BOUES EN AGRICULTURE Suite à la Parution des textes réglementaires en 2007 et en collaboration avec le ministère de l Agriculture, un projet démonstratif a été mis en place pour 5 ans en 1 ère phase 2008/2012 en vue de permettre aux agriculteurs de maîtriser les nouvelles techniques d épandage des boues, et évaluer sa rentabilité Ce projet a concerné les boues des step urbaines et séchées naturellement.

18 QUALITE DES BOUES PARAMETRES Plomb Mercure Cadium Crome Cuivre Nikel Zinc Coliformes Fécaux Œuf d'helminthes Unité NT valeur minimale valeur maximale mg/kg MS mg/kg MS 10 0,1 3,98 mg/kg MS 20 < 0,28 3,98 mg/kg MS mg/kg MS ,8 361 mg/kg MS ,1 mg/kg MS NPP/gM S , , Abscence

19 Valeur agronomique des boues Matières fertiles Teneur en % Azote (P 2 O 5 ) Phosphore (K 2 O)Potassium Magnésium (MgO) (CaO) Calcium (MO) Matières Organiques 45-65

20 PROGRAMME DE VALORISATION ENERGETIQUE DES BOUES DES STEP En première tranche Deux projets ont été identifiés: Digestion anaérobie des boues et Cogénération dans les STEP Collecte et valorisation du biogaz dans les Mono-Décharges

21 PROGRAMME DE VALORISATION ENERGETIQUE DES BOUES DES STEP Projet 1:Digestion anaérobie des boues et cogénération dans les step Ce projet concerne 23 step ( éq.hab) et consiste à : la réalisation d une étape de méthanisation des boues l utilisation du biogaz émis pour la production de l énergie électrique et de l énergie calorifique ( cogénération )

22 PROGRAMME DE VALORISATION ENERGETIQUE DES BOUES DES STEP Projet 2:Collecte et valorisation du biogaz dans les mono-décharges Pour des raisons de planning de mise en œuvre, ce projet a été scindé en 2 sous projets séparés : Grand Tunis Villes Intérieures Collecte et valorisation du biogaz dans 2 Mono décharges Collecte et valorisation du biogaz dans 10 Mono décharges

23 MERCI POUR VOTRE ATTENTION

TRAITEMENT ET REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE

TRAITEMENT ET REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DE L ENVIRONNEMENT Office National de l Assainissement TRAITEMENT ET REUTILISATION DES EAUX USEES TRAITEES EN TUNISIE Soufia Nasr Abroug Chef de Département

Plus en détail

Caractéristiques des boues épandues dans le département de la Loire : valeurs agronomiques, micro-polluants organiques et minéraux

Caractéristiques des boues épandues dans le département de la Loire : valeurs agronomiques, micro-polluants organiques et minéraux MESE - Fiche technique N 5 Caractéristiques des boues épandues dans le département de la Loire : valeurs agronomiques, micro-polluants organiques et minéraux L épandage agricole des boues est une filière

Plus en détail

VIABILITE FINANCIERE ET SOUTENABILITE DE LA PSP DANS LE SECTEUR DE L ASSAINISSEMENT EN TUNISIE

VIABILITE FINANCIERE ET SOUTENABILITE DE LA PSP DANS LE SECTEUR DE L ASSAINISSEMENT EN TUNISIE RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L EQUIPEMENT DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE OFFICE NATIONAL DE L ASSAINISSEMENT GOUVERNANCE ET FINANCEMENT DE LA PSP DANS LE SECTEUR DE L

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE Méthanisation et «séchage à l huile» des boues de station d épuration

RETOUR D EXPÉRIENCE Méthanisation et «séchage à l huile» des boues de station d épuration 6 juillet 2017 RETOUR D EXPÉRIENCE Méthanisation et «séchage à l huile» des boues de station d épuration Jérémie STEIGER - SIVOM du Bassin de l Ehn 1 INTRODUCTION PRÉSENTATION DU SIVOM 11 communes 26 500

Plus en détail

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe L eau, la source de notre métier Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe Ateliers de concertation sur les scénarios de valorisation et d élimination

Plus en détail

La méthanisation. Lycée Theophile Roussel ST CHELY 07 mai 2015

La méthanisation. Lycée Theophile Roussel ST CHELY 07 mai 2015 La méthanisation Lycée Theophile Roussel ST CHELY 07 mai 2015 La méthanisation Un contexte favorable : La France s est fixée pour objectif de multiplier par 4 la puissance électrique installée et par 6

Plus en détail

VALORISER LES POTENTIELS DU DECHET ORGANIQUE UNE RESSOURCE POUR L AVENIR

VALORISER LES POTENTIELS DU DECHET ORGANIQUE UNE RESSOURCE POUR L AVENIR VALORISER LES POTENTIELS DU DECHET ORGANIQUE UNE RESSOURCE POUR L AVENIR Depuis 30 ans, Terralys assure le retour au sol des déchets biodégradables. Aujourd hui, nous travaillons aussi à développer des

Plus en détail

Epandage des boues et fertilisation raisonnée

Epandage des boues et fertilisation raisonnée Epandage des boues et fertilisation raisonnée 4èmes rencontres nationales de l organique Calais Mai 2011 Antoine Tricaud antoine.tricaud@terralys.fr SYPREA (SYndicat des Professionnels du Recyclage En

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT D'ETAT CHARGE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT

ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT D'ETAT CHARGE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT ROYAUME DU MAROC SECRETARIAT D'ETAT CHARGE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT WORKSHOP de la FEMIP «Identification et élimination des goulots d étranglement pour l utilisation renforcée des eaux usées traitées

Plus en détail

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe L eau, la source de notre métier Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe Présentation de l étude Mai 2O15 1 1 Les objectifs de cette étude L objectif

Plus en détail

La Méthanisation Principes et intérêts Situation en PdL et Vendée

La Méthanisation Principes et intérêts Situation en PdL et Vendée La Méthanisation Principes et intérêts Situation en PdL et Vendée Adeline Haumont, AILE Cédric Garnier, ADEME Réunion d information Préfecture de Vendée, 04 décembre 2014 2 PRINCIPES Principe de la méthanisation

Plus en détail

Comment mener à bien un projet de méthanisation? Maxime Viaut Bio-Nrj

Comment mener à bien un projet de méthanisation? Maxime Viaut Bio-Nrj Comment mener à bien un projet de méthanisation? Maxime Viaut Bio-Nrj Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1 Objectifs des serristes Substituer vos consommations d énergie fossile

Plus en détail

Le traitement des boues des stations d épuration

Le traitement des boues des stations d épuration Le traitement des boues des stations d épuration R. Moletta «Moletta Méthanisation» rene.moletta@yahoo.fr (Rédaction 2003) Document d information générale -Diffusion référencée libre Les stations d épuration

Plus en détail

Méthanisation des boues de stations d épuration. L exemple de la station d épuration de Chevigny Saint Sauveur (SOGEDO)

Méthanisation des boues de stations d épuration. L exemple de la station d épuration de Chevigny Saint Sauveur (SOGEDO) Méthanisation des boues de stations d épuration L exemple de la station d épuration de Chevigny Saint Sauveur (SOGEDO) Journée Méthanisation-Beaune- 23 Avril 2015 mise en service 1969 15 000 EQH 1 ère

Plus en détail

Présenté par : Mr. Hassan BAHHAR. 23 Juin2014. Royaume du Maroc

Présenté par : Mr. Hassan BAHHAR. 23 Juin2014. Royaume du Maroc المملكة المغربية Royaume du Maroc Ministère Délégué auprès du Ministre de l Energie, des Mines, de l'eau et de l Environnement, chargé de l Environnement Stratégie Nationale de Gestion des Boues des Stations

Plus en détail

Définition et développement de NAMAs possibles dans le secteur de l assainissement en Tunisie

Définition et développement de NAMAs possibles dans le secteur de l assainissement en Tunisie Définition et développement de NAMAs possibles dans le secteur de l assainissement en Tunisie 1 Le contexte national L ONAS en quelques chiffres (fin 2012) 15.400 km de réseaux 720 110 232 stations de

Plus en détail

RETOUR D EXPERIENCE:CENDRES DE COMBUSTION BOIS

RETOUR D EXPERIENCE:CENDRES DE COMBUSTION BOIS RETOUR D EXPERIENCE:CENDRES DE COMBUSTION BOIS 1 Sommaire Contexte Collecte des informations Principaux résultats Analyse et suite à donner au projet Conclusion Contexte La cendre est un résidu fatal de

Plus en détail

Salon ENVIPRO 5 juin 2012

Salon ENVIPRO 5 juin 2012 Biogaz, Biométhane Salon ENVIPRO 5 juin 2012 1 Sommaire 1. Pourquoi un projet territorial 2. La méthanisation 3. Les valorisations du biogaz 4. L injection dans les réseaux de gaz naturel 5. Conclusion

Plus en détail

Table Ronde n 1. Les 10 ans du Comité de Bassin de la Martinique. Marc-Michel DEAU Conseil Général de la Martinique. vendredi 19 Janvier 2007

Table Ronde n 1. Les 10 ans du Comité de Bassin de la Martinique. Marc-Michel DEAU Conseil Général de la Martinique. vendredi 19 Janvier 2007 1996 2006 Les 10 ans du Comité de Bassin de la Martinique vendredi 19 Janvier 2007 Table Ronde n 1 Marc-Michel DEAU Conseil Général de la Martinique Réalisation : Thierry GRUDA - Atelier ThiGRiS 0596 57

Plus en détail

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin Le terme Produits résiduaires organiques (PRO) désigne l ensemble

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES Commune de VERS - PONT DU GARD 5, rue Grand du Bourg 30210 VERS - PONT DU GARD Tel : 04 66 22 80 55 / Fax : 04 66 22 82 23 Procédure de passation : Procédure

Plus en détail

Synergie entre le Syctom et le SIAAP

Synergie entre le Syctom et le SIAAP 95 ème congrès de l ASTEE - 31 mai au 3 juin 2016 Issy-les-Moulineaux Synergie entre le Syctom et le SIAAP Traitement des boues d épuration et de la fraction organique des déchets ménagers Intervenant

Plus en détail

Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés

Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés Claire BODELE SATEGE Nord - Pas de Calais Types de produits utilisés et distribués en région Nord-Pas de Calais et comportement agronomique

Plus en détail

Déshydratation mécanique des boues

Déshydratation mécanique des boues Déshydratation mécanique des boues Traitement des boues d assainissement Fiche technique 4 Septembre 2014 1 - Principe de fonctionnement Les boues extraites en sortie du clarificateur se trouvent sous

Plus en détail

VALeur Optimale des Digestats Issus de la Méthanisation

VALeur Optimale des Digestats Issus de la Méthanisation VALeur Optimale des Digestats Issus de la Méthanisation 15/10/2015 LISBP Laboratoire d Ingénierie des Systèmes Biologiques et des Procédés Page 1 Contexte Chaleur, électricité, biocarburant Méthanisation

Plus en détail

Idex Environnement. Journée ATEE Club Biogaz du 28 mars 2007 Intervention de M Yan CHARBONNEL Directeur Opérationnel

Idex Environnement. Journée ATEE Club Biogaz du 28 mars 2007 Intervention de M Yan CHARBONNEL Directeur Opérationnel UN PROJET DE COMETHANISATION DE BOUES DE STEP AVEC DES DECHETS VERTS Usine de méthanisation d Amiens St ation d épuration d Ambonne Journée ATEE Club Biogaz du 28 mars 2007 Intervention de M Yan CHARBONNEL

Plus en détail

La station d épuration: nouvelle source de matières premières de proximité. Ludovic LINOSSIER Castraise de l eau

La station d épuration: nouvelle source de matières premières de proximité. Ludovic LINOSSIER Castraise de l eau La station d épuration: nouvelle source de matières premières de proximité Ludovic LINOSSIER Castraise de l eau La station d épuration: nouvelle source de matières premières de proximité Ou comment rendre

Plus en détail

Le recyclage agricole des boues urbaines. sur le bassin Rhône-Méditerranée-Corse

Le recyclage agricole des boues urbaines. sur le bassin Rhône-Méditerranée-Corse Le recyclage agricole des boues urbaines sur le bassin Rhône-Méditerranée-Corse Sur le bassin RMC, le traitement des eaux usées urbaines génère environ 250.000 tonnes de matières sèches de boues par an

Plus en détail

LA CODIGESTION AU DANEMARK

LA CODIGESTION AU DANEMARK LA CODIGESTION AU DANEMARK Situation actuelle " Plus de 45 installations à la ferme " 20 Installations centralisées = capacité de 10 000 à 180 000 tonnes / an. Les unités centralisées traitent annuellement:

Plus en détail

VALORISATION MATIERE DES DECHETS ORGANIQUES

VALORISATION MATIERE DES DECHETS ORGANIQUES EPURATION ET ENERGIE VALORISATION MATIERE DES DECHETS ORGANIQUES VALORISATION DES DIGESTATS DE METHANISATION Journée Technique du 15 octobre 2015 SOMMAIRE Présentation de la société VALBIO Les procédés

Plus en détail

Voyage d étude au Luxembourg

Voyage d étude au Luxembourg Voyage d étude Allemagne/Luxembourg Octobre 2015 Voyage d étude au Luxembourg Qui : 3 élus communautaires, un administratif et deux techniciens de la Chambre d Agriculture. Le voyage d étude a été à l

Plus en détail

Epuration des eaux usées au Maroc Situation actuelle et capitalisation

Epuration des eaux usées au Maroc Situation actuelle et capitalisation Epuration des eaux usées au Maroc Situation actuelle et capitalisation Epuration des eaux usées Definition et Objectif de l épuration : L épuration des eaux usées est l ensemble des techniques permettant

Plus en détail

Ecoulement du compost

Ecoulement du compost Ecoulement du compost Biomasse Normandie 19 quai de Juillet - 14000 CAEN Tél. : 02 31 34 24 88 - Fax : 02 31 52 24 91 http://www.biomasse-normandie.org Septembre 2006 1 Qualité et débouchés du compost

Plus en détail

La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie

La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie 7 avril 2016 Sommaire du document 1. Présentation de la société Naskeo 2. Qu est ce que la méthanisation 3. La méthanisation agricole Présentation

Plus en détail

Bio-augmentation à la STEP La Saunerie à Colombier (NE) : bilan après 6 ans de traitement

Bio-augmentation à la STEP La Saunerie à Colombier (NE) : bilan après 6 ans de traitement Bio-augmentation à la STEP La Saunerie à Colombier (NE) : bilan après 6 ans de traitement Microbiologie des STEP L épuration des eaux usées, quel que soit le système utilisé (boues activées, biofiltration,

Plus en détail

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération

Plus en détail

Vendre des digestats et des composts

Vendre des digestats et des composts Vendre des digestats et des composts La réglementation française aujourd hui et demain Denis Ollivier Animateur AAMF Co animateur du Gt digestat Au sein du BN FERTI Partenaire VALDIPRO Trame : Organisme

Plus en détail

17/08/2011. Contexte : caractéristiques des voies navigables. Nord/Pas-de-Calais: 680 km. Wallonie : 460 km

17/08/2011. Contexte : caractéristiques des voies navigables. Nord/Pas-de-Calais: 680 km. Wallonie : 460 km Points sur les méthodes de traitement des sédiments: A. Les traitements existants et émergents Hervé BREQUEL (Centre Terre et Pierre, Tournai, Belgique) Contexte : caractéristiques des voies navigables

Plus en détail

DESTINATION DES BOUES

DESTINATION DES BOUES DESTINATION DES BOUES Filières d élimination des boues d assainissement Fiche technique 6 septembre 2014 1 Présentation des filières d élimination des boues Après une phase de traitement des boues, celles-ci

Plus en détail

Fiche Technique Issue de centrifugation du lisier de porc

Fiche Technique Issue de centrifugation du lisier de porc Fiche Technique Issue de centrifugation du lisier de porc Engrais organique NP issu de lisier de porc NFU 42 001* 1 Mode d obtention : Ce produit est issu directement de la centrifugation du lisier de

Plus en détail

DESTINATION DES BOUES

DESTINATION DES BOUES DESTINATION DES BOUES Filières d élimination des boues d assainissement Fiche technique 6 juillet 2013 1 Présentation des filières d élimination des boues Après une phase de traitement des boues, celles-ci

Plus en détail

Dépollution des sites contaminés par le mercure émis par l ancien procédé de l usine de l industrie papetière (SNCPA) dans la région de Kasserine

Dépollution des sites contaminés par le mercure émis par l ancien procédé de l usine de l industrie papetière (SNCPA) dans la région de Kasserine Dépollution des sites contaminés par le mercure émis par l ancien procédé de l usine de l industrie papetière (SNCPA) dans la région de Kasserine Ministère de l environnement Dépollution des sites contaminés

Plus en détail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail LE DIRECTEUR GENERAL Maisons-Alfort, le 14 octobre 2015 AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail relatif à une demande d'appui scientifique et

Plus en détail

L USAGE DES DIGESTATS COMME MATIERE FERTILISANTE DANS L AGRICULTURE BIOLOGIQUE

L USAGE DES DIGESTATS COMME MATIERE FERTILISANTE DANS L AGRICULTURE BIOLOGIQUE L USAGE DES DIGESTATS COMME MATIERE FERTILISANTE DANS L AGRICULTURE BIOLOGIQUE 1. La gestion du digestat après production La production de biogaz à partir de déchets organiques s obtient par digestion

Plus en détail

Unité de méthanisation pour le traitement des boues d épuration

Unité de méthanisation pour le traitement des boues d épuration Unité de méthanisation pour le traitement des boues d épuration Claude BIHEL Chef de service : exploitation assainissement Plan La communauté urbaine de Cherbourg, La station d'épuration Les Mielles Les

Plus en détail

Observatoire national de la fertilisation minérale et organique. Résultats 2010 à 2013

Observatoire national de la fertilisation minérale et organique. Résultats 2010 à 2013 Observatoire national de la fertilisation minérale et organique Résultats 2010 à 2013 1 Résumé : L observatoire national de la fertilisation minérale et organique est un projet commun des organisations

Plus en détail

La Méthanisation et les gaz à effet de serre (GES)

La Méthanisation et les gaz à effet de serre (GES) La Méthanisation et les gaz à effet de serre (GES) Les méthaniseurs à la ferme en fonctionnement en Région Centre - Une quinzaine de méthaniseurs en Région Centre - Puissance moyenne installée = 280 kw

Plus en détail

Etude de faisabilité d une unité de méthanisation

Etude de faisabilité d une unité de méthanisation Etude de faisabilité d une unité de méthanisation Cahier des charges DENOMINATION DE L'OPERATION Précisez Objet - Lieu Maître d ouvrage : Personne à contacter : : Bureau d études : Personne à contacter

Plus en détail

LA BIORAFFINERIE ENVIRONNEMENTALE DE L EFFET CASCADE AU BOUCLAGE DES CYCLES. Jean-Philippe Steyer / 9 Juin 2015

LA BIORAFFINERIE ENVIRONNEMENTALE DE L EFFET CASCADE AU BOUCLAGE DES CYCLES. Jean-Philippe Steyer / 9 Juin 2015 LA BIORAFFINERIE ENVIRONNEMENTALE DE L EFFET CASCADE AU BOUCLAGE DES CYCLES Jean-Philippe Steyer / 9 Juin 2015 Le traitement des eaux et des déchets Hier et aujourd hui Traitement aérobie Aeration (100

Plus en détail

Biogaz, Biométhane et Méthanisation territoriale 30/12/2011 1

Biogaz, Biométhane et Méthanisation territoriale 30/12/2011 1 Biogaz, Biométhane et Méthanisation territoriale 30/12/2011 1 Principe de la méthanisation Substrats Effluents et résidus urbains Fraction Fermentescible des Ordures Ménagères (ou FFOM) Biodéchets des

Plus en détail

Exp Eau du cinquantenaire. Les indicateurs de performance en assainissement. Office National de l Assainissement. Intervenant: S.

Exp Eau du cinquantenaire. Les indicateurs de performance en assainissement. Office National de l Assainissement. Intervenant: S. Exp Eau du cinquantenaire Office National de l Assainissement Intervenant: S.LAHLAH Les indicateurs de performance en assainissement 1 Sommaire Missions de l ONA Exploitation des systèmes d Assainissement

Plus en détail

TESTS EN PILOTES ANAEROBIES A FAÇON

TESTS EN PILOTES ANAEROBIES A FAÇON TESTS EN PILOTES ANAEROBIES A FAÇON Au cours d un projet de méthanisation un essai en pilote de méthanisation est un véritable outil permettant de valider la faisabilité du projet, d optimiser le dimensionnement

Plus en détail

Comité d Orientation de l Organisme Indépendant / MESE mai 2009

Comité d Orientation de l Organisme Indépendant / MESE mai 2009 Comité d Orientation de l Organisme Indépendant / MESE43 11 mai 2009 Déroulement Installation de la MESE Origine des boues en Haute-Loire Filières de traitement/élimination Obligations des différentes

Plus en détail

La lutte contre la pollution en Tunisie. Par Mohsen Khammari Chargé de Mission Ministère de l Agriculture et de l Environnement )

La lutte contre la pollution en Tunisie. Par Mohsen Khammari Chargé de Mission Ministère de l Agriculture et de l Environnement ) La lutte contre la pollution en Tunisie Par Mohsen Khammari Chargé de Mission Ministère de l Agriculture et de l Environnement ) Eléments d appréciation de la Tunisie: Population: 10,320 millions Génération

Plus en détail

Le digestat de méthanisation : un carburant pour la tomate bio?

Le digestat de méthanisation : un carburant pour la tomate bio? Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche DEFR groscope Le digestat de méthanisation : un carburant pour la tomate bio? Y. Fleury, G. Mottier et C. Gilli 24 août 2016 www.agroscope.ch

Plus en détail

POLITIQUES DE SOUTIEN ET CADRES INSTITUTIONNELS

POLITIQUES DE SOUTIEN ET CADRES INSTITUTIONNELS REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL Synthèse Internationale du Projet Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture Téhéran, Iran,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES

CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté de Communes Millau Grands Causses 1, place du Beffroi CS 80432 12104 MILLAU CEDEX Tél : 05 65 61 40 20. Fax : 05 82 95 29 80 E-mail : jj.charles@cc-millaugrandscausses.fr

Plus en détail

ferti-pratiques Autonomie fourragère Fertilisation en système herbager fiche n 23

ferti-pratiques Autonomie fourragère Fertilisation en système herbager fiche n 23 ferti-pratiques Autonomie fourragère Fertilisation en système herbager fiche n 23 Produire plus d herbe Pour sécuriser les marges Produire plus d herbe revient moins cher que d acheter des fourrages et

Plus en détail

ROLE DE L EXPLOITANT D UNE PLATE-FORME DE COMPOSTAGE

ROLE DE L EXPLOITANT D UNE PLATE-FORME DE COMPOSTAGE ROLE DE L EXPLOITANT L D UNE PLATE-FORME DE COMPOSTAGE 18 octobre 2011 Site : CHIMIREC-MALO MALO Intervenant : Karine COTTIN Exigence de exploitant Produire du compost conforme à la norme NFU 44-095 Exigences

Plus en détail

Injection de biométhane dans le réseau : un objectif de 10 % en 2030

Injection de biométhane dans le réseau : un objectif de 10 % en 2030 Retour à l'article Imprimer DOSSIER : Biogaz : l injection dans le réseau, une voie d avenir? Dossier publié à l'adresse http://www.lagazettedescommunes.com/313010/injection-de-biomethane-dans-le-reseau%e2%80%85-un-objectif-de-10%e2

Plus en détail

3 Evènements (conférences, salons, ateliers )

3 Evènements (conférences, salons, ateliers ) NEWSLETTER Août 00 L Agence de l eau Seine Normandie 3 Evènements (conférences, salons, ateliers ) Les principaux types de traitement des boues d épuration en Seine-Normandie Publications sur le traitement

Plus en détail

Atelier «Des villes méditerranéennes durables dans un contexte de changement climatique :

Atelier «Des villes méditerranéennes durables dans un contexte de changement climatique : Atelier «Des villes méditerranéennes durables dans un contexte de changement climatique : Retours d expérience relatifs à la gestion de l eau et de l assainissement» 03 Novembre 2016 1. Présentation et

Plus en détail

La Digestion des boues

La Digestion des boues Journée Technique AELB Valorisation et Elimination des boues d épuration 24 novembre 2011 La Digestion des boues Alain MEUNIER, Direction Technique DEGREMONT SOMMAIRE La Digestion des Boues 1. Principe

Plus en détail

Productions d effluents porcins et avicoles : de l énergie à revendre. La biométhanisation : une opportunité pour nos filières

Productions d effluents porcins et avicoles : de l énergie à revendre. La biométhanisation : une opportunité pour nos filières Productions d effluents porcins et avicoles : de l énergie à revendre. La biométhanisation : une opportunité pour nos filières Journée du 15 octobre 2008 Par Philippe Hermand, Ir. Facilitateur Biométhanisation

Plus en détail

VALORISATION DES DECHETS DE L ABATTOIR DE SOGAS A DAKAR OU LA PRODUCTION D ENERGIE PROPRE PAR LE BIOGAZ : UN EXEMPLE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

VALORISATION DES DECHETS DE L ABATTOIR DE SOGAS A DAKAR OU LA PRODUCTION D ENERGIE PROPRE PAR LE BIOGAZ : UN EXEMPLE DE DEVELOPPEMENT DURABLE VALORISATION DES DECHETS DE L ABATTOIR DE SOGAS A DAKAR OU LA PRODUCTION D ENERGIE PROPRE PAR LE BIOGAZ : UN EXEMPLE DE DEVELOPPEMENT DURABLE SITUATION ACTUELLE L abattoir de Dakar est le plus grand du

Plus en détail

L eau dans l industrie sucrière

L eau dans l industrie sucrière L eau dans l industrie sucrière Recyclages et réutilisations des eaux et des éléments fertilisants contenus dans les effluents de sucrerie-distillerie en agriculture Philippe ROBERT Remi AUBRY 1 L importance

Plus en détail

LA COLLECTE étape. Le biométhane, énergie renouvelable

LA COLLECTE étape. Le biométhane, énergie renouvelable LA COLLECTE Effluents d élevage, résidus de cultures traditionnelles et de CIVE, déchets végétaux et résidus de l industrie agroalimentaire locale constituent les 000 tonnes de déchets qui alimentent le

Plus en détail

AGRICULTURE. Projet MDP d établissement de deux centres de traitement des fientes et lisiers de volaille et valorisation électrique du biogaz

AGRICULTURE. Projet MDP d établissement de deux centres de traitement des fientes et lisiers de volaille et valorisation électrique du biogaz Projet MDP d établissement de deux centres de traitement des fientes et lisiers de volaille et valorisation électrique du biogaz Goulette de Objet : Mise en place de deux centres de méthanisation et valorisation

Plus en détail

Traitement des eaux résiduaires en outre mer

Traitement des eaux résiduaires en outre mer Traitement des eaux résiduaires en outre mer Traitement des eaux en outre mer Etat d avancement Contexte pour les constructeurs Des usines intégrant technologies et développement durable Exemples Focus

Plus en détail

REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES EN AGRICULTURE AU MAROC. Bilan de plusieurs années de recherche

REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES EN AGRICULTURE AU MAROC. Bilan de plusieurs années de recherche REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES EN AGRICULTURE AU MAROC Bilan de plusieurs années de recherche Pourquoi réutiliser r les eaux usées épurées au Maroc? Conditions climatiques: climat aride, mauvaise

Plus en détail

«GROS PRODUCTEURS»DE BIODECHETS : LES MARCHES CONCERNES. 18 Mai 2011 R. de Sainte Marie

«GROS PRODUCTEURS»DE BIODECHETS : LES MARCHES CONCERNES. 18 Mai 2011 R. de Sainte Marie «GROS PRODUCTEURS»DE BIODECHETS : 2012 -LES MARCHES CONCERNES 18 Mai 2011 R. de Sainte Marie GROS PRODUCTEURS DE BIODECHETS : LES MARCHES CONCERNES Grenelle II Biodechetsen Janvier 2012 Projet de texte

Plus en détail

Mese de l AIN : Références 2015 sur les quantités de boues épandues

Mese de l AIN : Références 2015 sur les quantités de boues épandues Mese de l AIN : Références 2015 sur les quantités de boues épandues suite au curage de stations de traitement d eaux usées par lagunage naturel Problème rencontré Depuis sa mise en place, la Mese a été

Plus en détail

La méthanisation accessible

La méthanisation accessible La méthanisation accessible «Tu m as donné ta boue et j en ai fait de l or» (Charles Baudelaire les fleurs du mal) Le système ERibox de méthanisation solide En fait c est une machine agricole Le procédé

Plus en détail

Méthanisation. Colloque Bioénergies. Sylvie DI GRACIA, agricultrice (08) Gaec Oudet. Claude SERVAIS, délégué général du Club Biogaz ATEE

Méthanisation. Colloque Bioénergies. Sylvie DI GRACIA, agricultrice (08) Gaec Oudet. Claude SERVAIS, délégué général du Club Biogaz ATEE Méthanisation Sylvie DI GRACIA, agricultrice (08) Gaec Oudet Claude SERVAIS, délégué général du Club ATEE Méthanisation agricole Méthaniseurs agricoles Les biogaz Origine : produits organiques non ligneux

Plus en détail

Production d énergie à partir de biomasse Principes et conditions-cadres

Production d énergie à partir de biomasse Principes et conditions-cadres Energie du Jura Production d énergie à partir de biomasse Principes et conditions-cadres Yves MEMBREZ Biomasse Suisse Antenne Romande 1123 Aclens Tel: 021 869 98 87 info@biomassesuisse.ch www.biomassesuisse.ch

Plus en détail

Biométhane issue des boues d épuration: nouvelles opportunités et mesures d accompagnement

Biométhane issue des boues d épuration: nouvelles opportunités et mesures d accompagnement Biométhane issue des boues d épuration: nouvelles opportunités et mesures d accompagnement Olivier Theobald, ingénieur au service mobilisation et valorisation des déchets de l ADEME Jean Luc Ventura, Directeur

Plus en détail

Bio Thelys L hydrolyse Thermique en batch

Bio Thelys L hydrolyse Thermique en batch Bio Thelys L hydrolyse Thermique en batch Diminuer le volume des boues Améliorer leur qualité Augmenter la production de biogaz WATER TECHNOLOGIES Bio Thelys est une solution globale de réduction des boues

Plus en détail

Répartition de la production de biogaz par secteur (en % de biogaz produit)

Répartition de la production de biogaz par secteur (en % de biogaz produit) Etat des lieux et dynamique du parc d installations biogaz en France. Julien THUAL Service Prévention et Gestion des Déchets Direction Consommation Durable et Déchets ADEME julien.thual@ademe.fr Plusieurs

Plus en détail

Atelier VALBIOM Valorisation des résidus de production de bioénergies (24 avril 2013)

Atelier VALBIOM Valorisation des résidus de production de bioénergies (24 avril 2013) Atelier VALBIOM Valorisation des résidus de production de bioénergies (24 avril 2013) 1 Plan de l exposé 1. Digestats de biométhanisation Cadre réglementaire actuel a. Production b. Valorisation 2. Digestats

Plus en détail

Utilisation des données de sols pour la gestion des produits résiduaires organiques (PRO) - Cas du Haut-Rhin

Utilisation des données de sols pour la gestion des produits résiduaires organiques (PRO) - Cas du Haut-Rhin 1 Utilisation des données de sols pour la gestion des produits résiduaires organiques (PRO) - Cas du Haut-Rhin 2 Le SMRA68 Les objectifs du SMRA68 : Garantir des épandages de PRO en agriculture respectueux

Plus en détail

Différents exemples de valorisation de la chaleur

Différents exemples de valorisation de la chaleur Différents exemples de valorisation de la chaleur Avec le soutien financier : Séchage de fourrages Champignonnière Serres horticoles Séchage de digestats Avec le soutien technique : 1 Rappel Ademe, Ifip

Plus en détail

XIX èmes Rencontres Professionnelles

XIX èmes Rencontres Professionnelles XIX èmes Rencontres Professionnelles Guy Meinrad Chargé d études port. : 06 815 843 66 email : etude1@agrivalor.eu -La nouvelle déclinaison de l application de la directive nitrates en France- 1, rte de

Plus en détail

Les lits à macrophytes: le procédé Rhizophyte et l exemple de Villiers en Bière

Les lits à macrophytes: le procédé Rhizophyte et l exemple de Villiers en Bière Les lits à macrophytes: le procédé Rhizophyte et l exemple de Villiers en Bière Le procédé Rhizophyte : l exemple de Villiers en Bière Gilles Gatteau Alain Truchon Amandine Robin Sophie Potin Maire de

Plus en détail

Fabrication de fertilisants à partir de déjections animales

Fabrication de fertilisants à partir de déjections animales Fabrication de fertilisants à partir de déjections animales En Région Bretagne Principaux modes d obtention / caractéristiques produits Présentation d Association IF2O créée en 2004. fédère les entreprises

Plus en détail

Auteurs: Fatima Fethi2, Isabel Martín García1, Mohamed Bekali2 & Abdelilah Fahde2

Auteurs: Fatima Fethi2, Isabel Martín García1, Mohamed Bekali2 & Abdelilah Fahde2 Etude des performances épuratoires de la station de traitement des eaux usées par lagunage combiné de la ville de Benslimane- Maroc. Aspect parasitologique Auteurs: Fatima Fethi2, Isabel Martín García1,

Plus en détail

L a m étha nis a tio n

L a m étha nis a tio n L a m étha nis a tio n C O P IL D is positif de P révention des D échets du C onseil Général 12 juin 2014 L a m étha nis a tion =dégradation partielle de la matière organique en l absence d oxygène sous

Plus en détail

LA METHANISATION A LA FERME Enjeux Atouts contraintes CARA C.GINTZ

LA METHANISATION A LA FERME Enjeux Atouts contraintes CARA C.GINTZ LA METHANISATION A LA FERME Enjeux Atouts contraintes CARA C.GINTZ La méthanisation agricole apporte une solution globale Pour l Agriculteur Valorisation des effluents et de la biomasse agricole Diversification

Plus en détail

Qualité des composts Valorisation des biodéchets

Qualité des composts Valorisation des biodéchets Qualité des composts Valorisation des biodéchets - Les règles de retour au sol de la matière organique : normes sur les composts, homologation - Limitation de l épandage des composts de qualité insuffisante

Plus en détail

Tour d horizon des potentiels de la petite méthanisation

Tour d horizon des potentiels de la petite méthanisation Tour d horizon des potentiels de la petite méthanisation Solène Dumont - TRAME Mohamed Bijja - Ferme de l oie SIMA février 2011 Avec le soutien financier : Petit rappel sur la méthanisation Injection GNV

Plus en détail

Interventions et formations 2016

Interventions et formations 2016 Interventions et formations 2016 Interventions Biomasse et Territoires Ces interventions en salle sont réalisées par un ingénieur de l association AILE. Le contenu est adaptable selon votre public et votre

Plus en détail

Superficie : Km 2. PIB/hab 2007: 2529 USD. Divisions administratives: 4, ,70

Superficie : Km 2. PIB/hab 2007: 2529 USD. Divisions administratives: 4, ,70 Le contexte global Superficie : 162.155 Km 2 Population:10,2 M (64% urbaine: / 36% rurale:) en 2006 PIB/hab 2007: 2529 USD Divisions administratives: Régime: République présidentiel Le pouvoir législatif

Plus en détail

TRAITEMENT DES BOUES DE LA STATION D EPURATION DE GRAULHET

TRAITEMENT DES BOUES DE LA STATION D EPURATION DE GRAULHET TRAITEMENT DES BOUES DE LA STATION D EPURATION DE GRAULHET Jacques DELAGNES - Ingénieur d Études Stereau Siège David SORET - Commercial Stereau Sud 29 janvier 2003 Capacité de l installation L installation

Plus en détail

REVICO: 25 ans de Méthanisation au service du Cognac. St Laurent de Cognac (16)

REVICO: 25 ans de Méthanisation au service du Cognac. St Laurent de Cognac (16) REVICO: 25 ans de Méthanisation au service du Cognac St Laurent de Cognac (16) JOURNEE INDUSTRIELLE METHANISATION CHAMBERY le 5 octobre 2011 1 Eau de vie de prestige. Double distillation. Vinasses : résidu

Plus en détail

NORME NF U Amendements organiques. AGRONOMIE ET ENVIRONNEMENT Analyses Expertises Conseil - Formations

NORME NF U Amendements organiques. AGRONOMIE ET ENVIRONNEMENT Analyses Expertises Conseil - Formations NORME NF U44-051 Amendements organiques AGRONOMIE ET ENVIRONNEMENT Analyses Expertises Conseil - Formations MISE SUR LE MARCHÉ DES COMPOSTS QUELQUES CHIFFRES Estimations 2004 7.5 Mt de déchets traités

Plus en détail

RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUETEUR 1 REPUBLIQUE FRANCAISE ENQUETE PUBLIQUE I.C.P.E RELATIVE A LA DEMANDE D AUTORISATION DE PROCEDER AU RECYCLAGE PAR EPANDAGE AGRICOLE DES BOUES ISSUES DE LA STATION D EPURATION DE HENIN - BEAUMONT (Pas de

Plus en détail

C.C.T.P. ETUDE FAISABILITE UNITE DE METHANISATION

C.C.T.P. ETUDE FAISABILITE UNITE DE METHANISATION Cahier des charges pour l étude de faisabilité de l unité collective de méthanisation sur le secteur la Communauté de communes de la région de Haguenau C.C.T.P. ETUDE FAISABILITE UNITE DE METHANISATION

Plus en détail

Biomasse Perspectives et enjeux en France

Biomasse Perspectives et enjeux en France Biomasse Perspectives et enjeux en France Conférence internationale DERBI 31 mai 2007 Lalatiana RAVELOJAONA Responsable développement 38 avenue Jean Jaurès 78440 Gargenville 01.30.98.12.94 01.30.98.12.50

Plus en détail

PROJET DE METHANISATION Présentation CCSOA Mars 2013

PROJET DE METHANISATION Présentation CCSOA Mars 2013 PROJET DE METHANISATION Présentation CCSOA Rappel du projet l installation d une unité de co-méthanisation sur le territoire de la communauté de Communes du Sud Ouest Amiénois dans la Somme (80). Il s

Plus en détail

Réglementation sur l identification des matières organiques

Réglementation sur l identification des matières organiques 7 C H A P I T R E Réglementation sur l identification des matières organiques Pour utiliser une matière organique à des fins agricoles, outre les critères agronomiques, il est nécessaire de connaître les

Plus en détail

RECOMMANDATIONS ET STANDARTS INTERNATIONAUX ET NATIONAUX ASPECTS REGLEMENTAIRES ET INSTITUTIONNELS DE LA REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES

RECOMMANDATIONS ET STANDARTS INTERNATIONAUX ET NATIONAUX ASPECTS REGLEMENTAIRES ET INSTITUTIONNELS DE LA REUTILISATION DES EAUX USEES EPUREES ROYAUME DU MAROC ATELIER SUR L ASSAINISSEMENT, L EPURATION ET LA REUTILISATION DES EAUX TRAITEES AGADIR le 8/12/2009 Organisation SEEE - gtz RECOMMANDATIONS ET STANDARTS INTERNATIONAUX ET NATIONAUX ASPECTS

Plus en détail