~~ME~M~O~IRE~D~E~F~IN~D=='E~T~U~D~ES~ ~~ ~ l!sil l l,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "~~ME~M~O~IRE~D~E~F~IN~D=='E~T~U~D~ES~ ~~ ~ l!sil l l,"

Transcription

1 ..,_,.,,_:p:w:: il':~~#"#...,..~~..!..jf':lô«ii":i"wa..,_,..,...,_-.,.._~..,._..... WQPI/IIftiii'".#WI:#'IIJr.Jii...'Qr~l~~~ _ li&:!#.,...-,..., f. c E s A G. ~:CENTRE AFRICAIN. D'ETUDES EN GESTION \ INSTITUT SUPERIEU.R D.E MANAGEMENT DES ENTREPRISES,..,.... & AUTRES ORGANISATIONS (ISMEO).. ~~ME~M~O~IRE~D~E~F~IN~D=='E~T~U~D~ES~ ~~ ~ l!sil l l, Pour l'obtention du MASTER 2 EN MARKETING ET STRATEGIE Promotîon 1--: ANNEE ACADEMIQUE THEME: «Audit et amélioration du Plan Marketing de la Société SIEGEM, spécialisée dans la distribution de produits alimentaires.» 1 ' (. Préparé par : SAilliATA SARR Sous la diredion de : El Hadji lbrahima MBOW Professeur associé au CESAG M0063MPSG11 2

2 DEDICACES Je dédie ce mémoire : A feu mon vénérable papa qui a tout fait pour la réussite de ses enfants. Que Dieu 1 'accueille dans son paradis ; A ma mère qui continue de soutenir ses enfants et de les encourager malgré son age avancé, A toute ma famille ; A tous mes amis ; A toute la ~promotion MS du CESAG. 2

3 REMERCIEMENTS Je remercie : Le Directeur général de la SIEGEM; Le Directeur commercial ; Le Responsable commercial national ; Le Directeur administratif; Le Directeur financier; Bref, tout le personnel de la SIEGEM Je remercie également : Monsieur Moussa ND laye, Directeur de CMN, pour sa sympathie ; Monsieur El Hadji lbrahima MBOW, professeur associé au CESAG pour son encadrement et son soutien. A tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la réussite de ce mémoire, je leur dis un grand merci. 3

4 Introduction générale Page 5 Résumé de r étude Page 6 Problématique Page 1 Présentation générale Page s 1ère partie: Cadre théorique de et contexte de l'etude Page 11 Chapitre 1 : Cadre théorique Page 12 Chapitre TI : Contexte de l'étude Page 19 r Partie : Présentation, analvse de la situation et recommandations Page 25 Chapitre 1 : Présentation et analyse de la situation Page 26 Chapitre TI : Recommandations et mise en œuvre Page 49 Conclusion Page 52 Sigles et abréviations Page 53 Bibliographie Page 54 Annexes Page 55 4

5 Dans le cadre de la préparation du Master 2 en Marketing et Stratégie, le Centre Africain d,etudes en Gestion (CESAG) de Dakar nous a demandé de présenter un mémoire de fin de formation. Ce mémoire comptera pour 60% de r évaluation du stagiaire. C, est dans cette optique qu,un stage pratique dans une entreprise a été demandé pour la rédaction de ce mémoire. Ce stage va nous permettre de nous imprégner du milieu professionnel et mettre en pratique les théories apprises en classe. Nous avons été accueil1is par la Société d,importation et d,exportation Générale de Marchandises (SIEGEM) SARL, sise au quartier Hann Mariste 2lot n ZE 1 E Dakar Sénégal. Comme son nom l'indique, la SIEGEM est une société commerciale à responsabilité limitée. Elle est créée en 2002 par de jeunes sénégalais. Voulant apporter une touche à la construction de cette société et à la pérennité de ses activités, nous avons proposé raudit de son plan marketing en vue d'y apporter les améliorations possibles et utiles à toute société commerciale. Le plan marketing que nous al1ons instaurer va s'étaler sur une durée de trois ans et impliquera tous les responsables de la société pour une gestion adéquate des tâches qui sont en majorité commerciales. Avant d'entrer dans le vif du sujet, nous avons jugé nécessaire de commencer n~rl~ nr~~pnt~tinn rj.,. la ~IV'1Pt~ l'~turlp rle ~nn Pnu1rnnnPtnPnt 1ntPrnP P.t PvtP>rnP pu..l.t.u. }1.1. V~'-'... &,..LV.LI. U."".1. itojtu\..i.a"'i."",.1. We. U"' U...n.J_.-A "' Y LA V.l.Ui'-'.._..., ,..& '-'.1..l.A\.1 '-'" V./'t.. V.aJ..a.v, afm de pouvoir déceler ses forces et faiblesses, les opportunités et menaces de l'environnement: d,appliquer à la SIEGEM le cadre d,analyse SWOT. Cette étude de l,environnement interne et externe de la SIEGEM nous a permis de poser la question suivante à la quelle nous tenterons d,apporter des réponses: Comment participer au développement des activités de la SIEGEM par l'amélioration de son plan marketing? 5

6 RESUME DE L'ETUDE La présente étude porte sur l'audit et l'amélioration du plan marketing d'une société sénégalaise spécialisée dans la distribution de produits alimentaires. Notre objectif est de contribuer à l'amélioration des performances de ladite société par le perfectionnement de son plan marketing. Cette étude a été réalisée sur la base d'un modèle d'analyse permettant de diagnostiquer l'environnement interne et externe de la SIEGEM, d'identifier les principales composantes du plan et de mettre en évidence les indicateurs de performance pour évaluer la fiabilité du plan. La planification des activités marketing a été faite sur une période de trois (3) ans avec la participation des responsables de la société. Les prévisions ont montré une augmentation des ventes en valeur monétaire, de 15% de 2009 à Ces ventes devront générer des profits assez importants ce qui permettra aux responsables de la société de renforcer leurs performances commerciales et aussi de stimuler les ventes des produits alimentaires tels que le lait et l'huile qui sont les principaux produits commercialisés par la SIEGEM. L'étude a montré que la SIEGEM présente des avantages concurrentiels importants notamment sur le plan de la qualité de ses produits et de la notoriété de sa marque de lait «Bonnet rouge». La SIEGEM peut également renforcer son positionnement en mettant 1' accent sur la commercialisation des produits comme le lait concentré sucré «Bonnet Bleu>> et le lait entier en poudre«bonnet rouge» en adoptant une politique de réduction des prix pour être plus compétitif. L'étude a aussi révélé que les performances de la société pourraient être améliorées par la mise en œuvre d'un plan d'actions adéquat axé sur le marketing mix, surtout sur la communication ; ainsi que la formation et la motivation de la force de vente. 6

7 PROBLEMATIQUE Beaucoup de responsables de sociétés commerciales sont souvent confrontés à l'inexistence ou à la mauvaise mise en œuvre d'un plan marketing. Des études faites par des spécialistes en Marketing ont révélé que les trois quarts des entreprises font un plan marketing mais moins d'un quart d'entre elles mettent en œuvre ce plan. Les causes sont nombreuses et variées : );.o> la plupart des responsables de ces sociétés, ne tiennent pas compte de l'importance d'un plan marketing. Ils se fient à leur flair ou à leur intuition pour conduire les opérations managériales ; );.o> certains opérateurs économiques estiment que 1 'élaboration et la mise en œuvre d'un plan marketing coûtent chères et que c'est difficile à exécuter; Y d'autres que nous qualifions de«courts termistes»,pensent qu'ii est plus sage de se fier au présent au lieu de faire des spéculations pour un avenir incertain surtout dans le monde des affaires où les fluctuations des économies financières sont fréquentes. Ces différentes causes peuvent avoir comme conséquences : );.o> un manque de coordination des activités commerciales ; Y une mauvaise planification des opérations ; Y une mauvaise gestion des ventes : un niveau de ventes en deçà des dispositifs ou du potentiel ; Y une contre performance de la force de vente ; Y un mauvais positionnement des produits dans le marché. Face à cette situation, certains chefs d'entreprises essaient sans grand succès d'opérer des changements au niveau des postes de responsabilités tandis que d'autres préfèrent seulement renforcer les moyens matériels et fmanciers de l'entreprise pour améliorer la production soit quantitativement soit qualitativement. Les responsables de la SIEGEM, conscients de l'importance de la planification dans la gestion de 1 'entreprise, voudraient élaborer et mettre en œuvre un plan marketing pour améliorer les performances de la société. 7

8 PRESENTATION6ENERALE Elle porte sur 1, objet de 1, étude, 1, objectif, 1, intérêt, la démarche à suivre, la méthodologie utilisée, la délimitation et le plan du projet. Objet de l'étude L'étude porte sur la préparation d,un document marketing qui a pour but: ~ d'indiquer clairement les objectifs de la SIEGEM ~ ~ de décrire la stratégie et les moyens tactiques envisagés. Ce document constituera une amélioration du plan marketing existant en vue de le rendre plus performant et sera planifié sur une période de trois (3) ans allant de 2009 à Objectif de l'étude L'exploitation judicieuse de ce document devrait permettre de planifier et d'exécuter efficacement les actions marketing de la SIEGEM et de les contrôler objectivement Question de recherche Comment améliorer les performances de la SIEGEM par le perfectionnement de son plan marketing? Pour répondre à cette question, nous allons analyser le plan marketing tel que élaboré et mis en place par la SIEGEM et y apporter des améliorations afin de mieux l'adapter aux besoins d'une entreprise commerciale. 8

9 Intérêt de l'étude {" tt 'tud, t. t, "t '-'e.. e e e presen e un m ere.. pour : -i- les responsables de la SIEGEM qui pourraient disposer d'un outil de gestion cohérent apte à faciliter une meilleure planification et une meilleure coordination de leurs activités commerciales ; {. les stagiaires et étudiants spécialisés en Marketing qui voudraient compléter ou approfondir leurs cours de recherches commerciales en s'appuyant sur des études de Plan Marketing réalisées dans des entreprises africaines ; ce travail pourrait leur servlf de documentation supplémentaire. ~ nous-mêmes, dans la mesure où nous voulons après notre formation au CESAG, évoluer dans le business d'où la nécessité de bien maîtriser les procédures d'élaboration et de mise en œuvre d'un Plan Marketing, en vue d'une meilleure planification des activités commerciales. Démarche de l'étude Elle est basée sur :? la revue de la littérature ;? 1' élaboration du modèle d'analyse ;? l'élaboration d'un questionnaire et son administration ;? la présentation et l'analyse des résultats ;? la proposition d'un plan marketing plus performant ;? la formulation des recommandations. 9

10 Délimitation Notre étude s'est particulièrement intéressée à la SIEGEM et aux produits qu'elle commercialise. Méthodologie de recherche Elle se présente comme suit : une étude exploratoire par : des entretiens directifs avec les responsables de la SIEGEM. Ces entretiens nous pennettront d'acquérir des infonnations sur le management de la SIEGEM dans tous les domaines ; administratif, financier, commercial; une documentation dans la société, dans Internet, à la bibliothèque du CESAG; une étude descriptive : enquête auprès des distributeurs et des consommateurs. Plan de l'étude Notre mémoire comprend deux (2) parties : );;- la première partie traitera du cadre théorique c'est-à-dire la définition des concepts, la présentation de la société ; et, du contexte de 1' étude dans lequel!' audit du Plan Marketing de la SIEGEM a été réalisé ; );;- la deuxième oartie oortera sur la orésentation du olan marketine existant ~ l'analyse des résultats et les recommandations qui feront ressortir les améliorations à apporter pour rendre ce plan plus performant. En conclusion, nous ferons un récapitulatif de l'étude, ses limites, et, dégagerons des pistes de réflexion. 10

11 lt ère Partie :1!CADRE THEORIQUE et contexte de l'étude! 11

12 Chapitre 1 : Cadre théorique 1.1 Définition des concepts Plan: selon Alexander Ham et Charles Schewe (MBA Marketing, 1994), un plan est un document écrit qui spécifie les ressources et activités nécessaires pour atteindre un ou des objectifs précis, les coûts quelles impliquent et les bénéfices qu'elles apporteront. La planification est la programmation et l'articulation d'actions et d'opérations à mener dans un domaine précis, avec des objectifs, une durée et des étapes précis. Marketing : le Marketing est défini dans le «Mercator» comme r ensemble des pensées et des actions dont dispose une organisation pour promouvoir, dans les publics auxquels elle s'intéresse, des comportements favorables à la réalisation de ses propres objectifs. Le marketing crée de la valeur économique pour l'entreprise en créant, révélant ou promouvant de la valeur pour ses clients. D'après le Petit Larousse, le Marketing est l'ensemble des actions coordonnées (étude de marché, publicité, promotion sur le lieu de vente, stimulation du personnel, recherche de nouveaux produits, etc.) qui concourent au développement des ventes d'un service ou d'un produit sur la base d'une satisfaction et d'une fidélisation du client. Une définition plus large a été donnée par les auteurs du manuel de marketing ( AIMAF). D'après eux, le Marketing en général, est r ensemble des activités humaines qui consistent à partir de l'identification des besoins non satisfaits ou mal satisfaits de clients réels ou potentiels d'un marché global ou d'un ou de plusieurs groupes homogènes de ce marché (segments) à : )r concevoir le ( s) produit( s) adapté( s) à ce( s) besoins exprimé( s) ; ~ fixer des prix adaptés; 12

13 ? mettre ces produits à la disposition de la clientèle, à l'endroit qu'il faut et au moment qu'il faut;? porter ces produits à la connaissance de la clientèle, au moyen de la communication (publicité, vente, contacts directs, promotion des ventes, relations publiques, etc.). Ces auteurs ajoutent que le Marketing est un élément d'orientation stratégique dans la mesure où il permet aux dirigeants des entreprises de choisir des cibles pertinentes sur le marché en fonction de leurs forces et faiblesses et de concevoir des produits (biens et services) plus satisfaisants que ceux de la concurrence ou tout au moins aussi efficaces. Distribution: «c'est l'ensemble des activités qui s'exercent depuis le moment où le produit entre dans le magasin commercial du producteur ou du dernier transformateur, jusqu'au moment où le consommateur en prend possession» (Kotler et Dubois, 1997). 1.2 Identification des différentes rubrigues du Plan Marketing Contenu du plan marketing Le plan marketing est constitué par les rubriques suivantes : * Analyse de l'environnement externe A ce niveau, le planificateur étudie tous les facteurs externes qui sont susceptibles d'affecter son activité à court et moyen terme. Selon Kotler et Dubois (1997), cette étude concerne en général deux (2) grands facteurs:? le macro environnement qui a trait aux tendances lourdes d'évolutions démographiques, technologiques, économiques, etc.? le micro environnement 13

14 ! le marché auquel l'entreprise s'adresse, sa taille, son évolution, sa répartition par segment ; les produits proposés par 1' entreprise, ses parts de marché, etc.! les intermédiaires ;! la concurrence : les pnnctpaux concurrents de 1 'entreprise, leur taille, leurs objectifs leurs résultats, etc.! le milieu financier ;! les médias L'analyse de l'environnement externe permet d'identifier les opportunités et les menaces, ainsi que leur probabilité de réalisation et les degrés d'avantages ou de risques pour l'entreprise. *Analyse de l'environnement interne Le diagnostic interne de r entreprise permet de déceler les forces et les faiblesses de rentreprise par rapport à ses concurrents, c'est-à-dire ses forces distinctives et ses points faibles, sur la base : de ses ressources disponibles (humaines, matérielles et financières) de ses performances à savoir les résultats réalisés et les capacités de développement de l'entreprise ; de son organisation managériale ; de ses compétences distinctives ; des valeurs de ses dirigeants. 14

15 Le processus de détermination d~objectifs, résultant de la mtse en correspondance de la grille opportunités/menaces de 1 ~environnement et de la grille forces/faiblesses de r entreprise, les analyses ci-dessus permettent à l'entreprise de retenir des objectifs opportuns, réalistes, optimaux et pertinents. *les objectifs : Il y a deux types d'objectifs : les objectifs généraux et les objectifs particuliers. Les objectifs généraux impliquent toutes les dimensions de développement de 1 ~entreprise. Les objectifs particuliers découlent des objectifs généraux et visent un domaine bien déterminé de l'activité de },entreprise. Les objectifs opérationnels doivent être précis et chiffrés à court et moyen terme c~est-à-dire pour rannée à venir, mais aussi pour les 2, 3 ou 4 années suivantes. Ces objectifs peuvent être exprimés : -1- en chiffre d~affaires,.j- en volume d'activités,,.j... en parts de marché Kotler et Dubois (1997) précisent dans leur manuel de Marketing Management que «les objectifs généraux peuvent être classés en objectifs financiers et en objectifs marketing. Les objectifs marketing s'appuient sur les objectifs financiers et traduisent ces derniers en termes de ventes, chiffres d'affaires, et parts de marché. L'objectif de part de marché peut lui-même être décliné en objectifs de notoriété, de couverture de distribution, etc. )) * les stratégies marketing Toute stratégie est au service de la réalisation des objectifs retenus. Le choix d'une stratégie appropriée revêt ainsi une grande importance. La confrontation de l'analyse interne et externe permet de choisir les objectifs les mieux adaptés aux ressources et au potentiel de l'entreprise. 15

16 La notion de stratégie est indissociable de celle d'allocations de ressources. Cette allocation engage de façon durable voire définitive, le devenir de l'entreprise (Pasco Berho, 1997).Saliou DIOP, dans son codex cours de marketing, souligne que la stratégie marketing implique donc les problèmes suivants : identification des groupes- cibles de clients, détermination des avantages portant sur le produit, le prix, la distribution, la communication et l'image. *le plan d'actions Il traduit les options qualitatives et globales de la stratégie en actions et en activités concrètes. La stratégie identifie la route à parcourir pour atteindre les objectifs que l'on s'est fixés. Les variables d'actions marketing sur lesquelles le manager peut agir pour atteindre ses objectifs sont : le produit et les services associés, son prix, sa distribution et la communication qui lui est associée (Saliou Diop, 1992) * les budgets Le plan d'actions permet au responsable marketing de préparer un budget prévisionnel, le plus souvent sous forme de compte de résultat prévisionnel. Du coté des produits, y figurent le nombre d'unités que l'on espère vendre et les prix nets. Du coté des charges, on reporte les coûts de production, de distribution physique et de marketing ; la différence apparaît sous forme de profit ou de perte prévisionnelle. (Kotler et Dubois, 1997). * le contrôle Le contrôle des performances obtenues par l'application du plan est indispensable. Il a lieu régulièrement et sert de base d'évaluation du Plan Marketing période après période. «Les critères de mesure et d'évaluation de tous ceux qui sont chargés, chacun à son niveau, de le mettre en œuvre» 16

17 (A Dayan, 1999). «Des évaluations périodiques permettent à l'aide de tableaux de bord, d'identifier les écarts par rapport au plan. Il convient alors d'en connaître les causes et d,y apporter les mesures correctives nécessaires» (Kotler et Dubois, 1997) Différentes approches du Plan Marketing Beaucoup d'auteurs ou de consultants ont travaillé sur le concept de plan marketing et son impact sur la rentabilité des entreprises. Selon J.P Helfer et J. Orsoni (1981), un Plan Marketing est un document écrit qui a pour but: : d'indiquer clairement les objectifs qu'il convient d'atteindre;! de décrire la stratégie envisagée et les moyens tactiques adoptés. Le plan marketing contient les budgets prévus et un chronogramme précis des opérations. Ces auteurs précisent par ailleurs que rétablissement d'un plan marketing répond à quatre fonctions essentielles : -J- fonction de direction : on définit une politique et on choisit la démarche qu'il convient de mettre en œuvre ; "'- fonction de coordination : on intègre, on coordonne toutes les actions que les différents responsables devront mener ; -.1- fonction de communication: grâce à ce document. l'information circule du sommet à la base de la hiérarchie ; '-'- fonction de contrôle : le plan marketing va servir à comparer les résultats effectifs aux prévisions. Le plan marketing est selon Bernard YON (1996) un document complet établi avant l'engagement de rannée de campagne. Il procède d'une démarche «bottom up' allant de la base vers le sommet de l'entreprise. 17

18 Les entreprises planifiées par le haut de la hiérarchie ont manqué leurs objectifs autant par manque de clairvoyance que par manque d'adaptation à leur personnel YON souligne par ailleurs dans son livre «le marketing des produits agro-alimentaires»qu'un plan marketing est une pratique qui économise plutôt qu'elle ne perd de temps. Elle crée l'obligation d'un accord complet et fondamental au début de l'année sur l'objectif qu'il faudra poursuivre et sur la façon de le réaliser. Cela permet de faire des plans à un terme raisonnablement long, plans dans lesquels, r entreprise s'engage et cela supprime les improvisations coûteuses et les changements d'orientations sans préjudice pour les ~ustements opérationnels utiles. Le plan assure mieux que n'importe quel autre procédé, la continuité de 1' effort et de la direction suivie si importante pour le succès de nos actions de marketing Les indicateurs de per(ormance du Plan Marketing Ecart entre les prévisions et les réalisations : Un plan marketing est généralement évalué à partir de l'écart entre les prévisions et les réalisations. Plus l'écart est faible, plus le plan est cohérent et fiable. Plus 1' écart est grand, plus le plan est incohérent et dans ce cas, il devra être révisé. Atteinte des objectifs Si les objectifs sont loin d'être atteints ou s'ils sont largement dépassés, on peut dire que la planification a échoué d'où la nécessité de mettre en œuvre des actions correctives pour réajuster le plan marketing. 18

19 Cohérence du Mix Marketing Les différentes variantes du Marketing Mix devront être combinées de façon harmonieuse afin de mettre au point le Mix le plus approprié au marché-cible de l'entreprise. Par ailleurs, le programme d'actions qui sera mis en œuvre devra être en adéquation avec les ressources humaines et financières de la société. Elaboration d'un planning des activités marketing (chronogramme) Ce planning devra faciliter le suivi et l'exécution des différentes activités marketing de la société. Respect des délais d'exécution des programmes C'est une exigence à ce que toutes les actions programmées dans le plan soient réalisées suivant le calendrier prévu. A ce propos, il faudra spécifier les tâches et désigner les personnes chargées de les exécuter. Existence d'un système de contrôle Le contrôle consiste principalement à comparer les prévisions aux réalisations en vue de rechercher des écarts positifs ou négatifs. Le constat d'écart doit obligatoirement mener à des actions de correction ou de consolidation du plan selon le type d'écart établi. Chapitre II : Contexte de l'etude 2.1. Présentation de la société Historigue La Société d'importations et d'exportations GEnérales de Marchandises (S.I.E.GE.M) est une Société à Responsabilité Limitée (SARL) qui a été créée et enregistrée au registre de commerce en fin Elle est 1' œuvre de jeunes commerçants sénégalais qui ont voulu très tôt s'investir à leur manière dans le développement de leur pays en contribuant à la création de nouveaux emplois. 19

20 La SIEGEM est sise au quartier Hann Mariste 2 lot n ZE 1 E Dakar Sénégal. De FCFA à la création, le capital est passé aujourd'hui à FCF A et est entièrement sénégalais. La SIEGEM importe des produits finis de la Malaisie, la Hollande et le Maroc qu'elle conditionne et distribue à travers le Sénégal et quelques pays de la sous région comme la Gambie, la Guinée Conakry, la Guinée Bissau, le Mali. Grâce à ses fonds propres et au concours bancaire local, la SIEGEM a investi prés d'un milliard de francs CFA dans la construction de ses propres locaux et l'acquisition d'équipements de reconditionnement d'huile et de lait en poudre Objectif v' Devenir leader dans la commercialisation des produits alimentaires Personnel Participer au développement du pays en créant des emplois La SIEGEM a un personnel de 60 employés dont 15 permanents. (Voir 1' organigramme) La SIEGEM est managée par un comité de direction dont les membres totalisent individuellement plus de 10 ans d'expérience dans leurs domaines respectifs. Ce comité comprend le Directeur Général, le Directeur Commercial, le Directeur Administratif et Financier et la Responsable de Production Liste des produits Les produits commercialisés par la SIEGEM sont les suivanis : ~ Le lait 20

21 «Bonnet Rouge» concentré non sucré «Bonnet Rouge» en poudre «Bonnet Bleu» concentré sucré «OMELA» concentré non sucré «Powershake» lait pasteurisé.> L'huile (marque«pod'or») > La mayonnaise «Pod 'or )).> La tomate«pod'or )).> Le fromage «Pod' or )).> La céréale«frisocrem )).> La confiserie«super Jumbo)) 2.3. Réseau de distribution L'essentiel de la distribution des produits de la SIEGEM se fait dans la région de Dakar. Le réseau est constitué par les grossistes et demi grossistes ainsi que les grandes surfaces. Cependant la SIEGEM a des partenaires presque dans toutes les grandes villes du Sénégal: Thiès, Tivaouane, Mbour, Joal, Kaolack, Tambacounda, Longa, Kolda, Ziguinchor, Saint-Louis, Richard-Toll, Diourbel ainsi que la ville de Touba qui est en pôle position. La ville de Ourossogui dans la nouvelle région de Matam vient s'ajouter à la liste des partenaires de la SIEGEM. Ces partenaires sont des grossistes qui représentent la SIEGEM dans ces localités. lls sont chargés de revendre les produits au niveau local. 21

22 2.4. Partenaires Les partenaires étrangers de la SIEGEM sont : ~ AMC Holding qui est un central d'achat basé à Doubaï. Il est son principal fournisseur et sert d'intermédiaire aux autres fournisseurs tels que Friesland Food qui est une société hollandaise fabricant de «Bonnet Rouge», «Bonnet Bleu», OMELA et «Frisocrem». AMC fournit aussi la mayonnaise, la tomate, que la SIEGEM conditionne sur sa propre marque qui est «Pod'or». La sardine et le thé étaient aussi fournis par AMC mais actuellement la SIEGEM a cessé de commercialiser ces deux produits. ~ SGT et NOVEMBAL sont des sociétés françaises qui fournissent à la SIEGEM des bouteilles d'emballages préfonnes appelées PET; ~ BENELITE International fournit des bouteilles PET mais aussi de la technologie avec les machines d'emballage de l'huile; );;> La société espagnole ENFLEX et la société italienne CAMP AGNOLO ont fourni à la SIEGEM les machines d'emballage du lait en poudre. Les partenaires locaux de la SIEGEM : );;> La SENARH est le principal fournisseur de rhuile que SIEGEM met en bouteille sur la marque «Pod' or» qui lui est propre ; ~ SIMP A lui fournit les emballages en sachets pour le «Bonnet Rouge» en poudre et les dosettes d'huile de 250 ml ; ~ La ROCHETTE fournit quant à elle les emballages en cartons. Les barrières à l'entrée Les taxes douanières sur les produits importés par la SIEGEM sont assez élevées et varient selon la gamme de produits : La tomate 54,48% 22

23 Le lait liquide La mayonnaise La confiserie 44,48% 44,48% 44,48% Le lait en poudre (pas de taxe) 2.5. Force de vente Elle est essentiellement composée des agents commerciaux qui sont au nombre de six (6) et des aide-vendeurs. Chaque agent commercial dispose de 5 aide-vendeurs avec des objectifs mensuels bien définis. L" agent est affecté dans une zone précise où il a exercé dans le passé avec d'autres sociétés, et acquis un portefeuille clients bien assis. Les six agents commerciaux se partagent ainsi les plus grands grossistes de la région de Dakar. Les grandes surfaces sont le domaine d'un agent commercial qui n'a en charge que ce type de marché qui est composé des boutiques «Prix doux», des boutiques «Bonjour» des stations TOT AL, des superettes, des supermarchés, etc. Les promoteurs, en majeur partie des femmes, sont employés occasionnellement lorsque l'entreprise a besoin de faire connaître un nouveau produit et de le positionner dans le marché. Un salaire fixe leur est alors proposé avec un objectif de vente bien défini plus une commission qui dépend du volume des ventes de chaque promoteur Gestion des ventes On distingue 3 types de vente au niveau de la SIEGEM ~ les ventes par factures : le service facturation établie les factures adressées aux clients de la SIEGEM. Les clients qui paient par factures sont les grandes surfaces et les sociétés. 23

24 >- les grossistes effectuent leur paiement en se référant aux bordereaux de livraison qui accompagnent les marchandises. >- les vendeurs ambulants (promoteurs) sont payés directement et versent au niveau des grossistes. Il faut noter que pour une meilleure gestion des ventes, la SIEGEM a recruté un administrateur des ventes qui travaille en étroite collaboration avec le Directeur commercial et le Responsable commercial national. Cet administrateur a pour rôle de faire les rapports hebdomadaires et mensuels des ventes pour une meilleure lisibilité des activités des aide-vendeurs et des agents commerciaux. 24

25 2ème Partie : PRESENTATION, ANALYSE DE LA SITUATION ET RECOMMANDATIONS 25

26 Chapitre 1 : Présentation et analyse de la situation 1.1. Analyse de l'environnement externe de l'entreprise l.l.l. Le macro environnement Une des caractéristiques du secteur industriel est sa concentration financière et géographique dans et autour de la capitale, Dakar. En effet, 1/5 environ des industries réalisent plus des % du chiffre d'affaires du secteur, tandis qu'on estime que 80 % des établissements industriels sont installés dans la région de Dakar Le secteur d'activité : secteur agroalimentaire Le secteur agroalimentaire au Sénégal offre des possibilités de développement. Les micros et petites entreprises (MPE) déjà nombreuses ont des atouts pour s'implanter davantage sur le marché local, notamment en développant des stratégies commerciales plus efficaces (produits, circuits, force de vente). En effet, ce secteur est d'une grande variété et joue déjà un rôle prépondérant dans l'économie nationale. Ses composantes sont multiples : unités de transformation, ateliers, commerçants et autres prestataires de service. Elles sont un élément essentiel de la vie économique, pas seulement à cause de leur nombre et de leur variété, mais aussi parce qu'elles jouent un rôle important dans l'approvisionnement des centres urbains. Elles créent de la valeur ajoutée en valorisant le plus souvent des ressources locales (débouchés et revenus pour les producteurs) ; elles constituent une source de revenus et d'emplois pour de nombreuses familles et enfin, viennent compléter le secteur des grandes entreprises ou servent de terrain d'essai aux innovations et adaptations. 26

UE Marketing Stratégique

UE Marketing Stratégique UE Marketing Stratégique Modèles et Méthodes du Marketing Stratégique Les différents modèles et méthodes en Marketing Stratégique Introduction Analyse des besoins (du marché de référence) Analyse d attractivité

Plus en détail

Avant-propos 3. PREMIÈRE PARTIE - Le plan marketing stratégique. CHAPITRE 1 Analyser l'entreprise dans son environnement 13

Avant-propos 3. PREMIÈRE PARTIE - Le plan marketing stratégique. CHAPITRE 1 Analyser l'entreprise dans son environnement 13 Avant-propos 3 PREMIÈRE PARTIE - Le plan marketing stratégique CHAPITRE 1 Analyser l'entreprise dans son environnement 13 La portée du plan marketing stratégique 13 Le plan marketing stratégique de l'entreprise

Plus en détail

04/05/2014. L étude de marché

04/05/2014. L étude de marché L étude de marché Définition l étude de marché est un travail de collecte et d analyse d informations ayant pour but d identifier les caractéristiques d un marché. (Environnement, offre, demande, ) Son

Plus en détail

,,ÉTUDES ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS LE MUNICIPE DE CONSTANŢA

,,ÉTUDES ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS LE MUNICIPE DE CONSTANŢA RESUMÉ Mots clés : marketing, produits alimentaires, stratégies La thèse de doctorat intitulée,,études ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

Guide d élaboration du business plan

Guide d élaboration du business plan Guide d élaboration du business plan Vous avez un projet d'entreprise innovante, Sherpa Finance, structure du Groupe SAHAM, dédiée à l'accompagnement des porteurs de projet et à la promotion de la création

Plus en détail

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Présenté par : Demb Cheickysoul 1 INTRODUCTION Parfaitement adapté à l organisation de l entreprise par sa puissance de paramétrage, Sage 100 Gestion Commerciale

Plus en détail

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Samedi 23 Novembre 2013 Introduction : le commerce en quelques chiffres 590 000 entreprises Commerce de gros Commerce de détail

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui Management de la chaîne logistique Professeur Mohamed Reghioui M.Reghioui - 2012 1 Informations générales sur le module Intervenants: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com) Informations générales Répartition

Plus en détail

FONDAMENTAUX DU MARKETING Séance 2. Masters Sciences-Po 2009 KFGM 2035 Marc-André Allard

FONDAMENTAUX DU MARKETING Séance 2. Masters Sciences-Po 2009 KFGM 2035 Marc-André Allard FONDAMENTAUX DU MARKETING Séance 2 Masters Sciences-Po 2009 KFGM 2035 Marc-André Allard 1 L'ELABORATION DE LA STRATEGIE MARKETING 2 QU'EST-CE QUE LA STRATEGIE MARKETING? Une combinaison cohérente des différents

Plus en détail

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE I. La démarche mercatique globale A. Définition Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE La mercatique est l ensemble des techniques et actions ayant pour objet de prévoir, constater, stimuler, susciter ou renouveler

Plus en détail

LA FORCE DE VENTE INTERNATIONALE D UNE MULTINATIONALE INTRODUCTION

LA FORCE DE VENTE INTERNATIONALE D UNE MULTINATIONALE INTRODUCTION LA FORCE DE VENTE INTERNATIONALE D UNE MULTINATIONALE INTRODUCTION Une société multinationale est une société qui produit des effets économiques dans plusieurs pays. C'est-à-dire que, soit les actionnaires

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature PROJET : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : Ce document est un exemple de plan d affaires professionnel. Vous êtes libre de vous en inspirer ou d en choisir un autre

Plus en détail

Business Plan. Justine Robin, Inès Puisset Qu est ce qu un business plan? Master 1 Management, spécialité PME PMI

Business Plan. Justine Robin, Inès Puisset Qu est ce qu un business plan? Master 1 Management, spécialité PME PMI Business Plan Justine Robin, Inès Puisset Qu est ce qu un business plan? Master 1 Management, spécialité PME PMI Sommaire : Introduction... 2 1. Présentation générale : le business plan... 3 1.1. Définition...

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant. Plan d élaboration du PLAN D AFFAIRES Avant de réaliser votre projet, élaborez votre plan d affaires selon le modèle suivant : RESUME :. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

Plus en détail

La planification financière

La planification financière La planification financière La planification financière est une phase fondamentale dans le processus de gestion de l entreprise qui lui permet de limiter l incertitude et d anticiper l évolution de l environnement.

Plus en détail

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation Gestionnaire de petite ou moyenne structure Programme de Formation 1. Le public A travers ce dispositif de formation, la CCI de l Oise souhaite accompagner : Les jeunes créateurs souhaitant développer

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

Chapitre 2 : La démarche prévisionnelle. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 2

Chapitre 2 : La démarche prévisionnelle. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 2 Chapitre 2 : La démarche prévisionnelle Introduction 2 La démarche prévisionnelle : Prépare l entreprise à exploiter les atouts et affronter les difficultés qu elle rencontrera dans l avenir. Comporte

Plus en détail

Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices.

Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices. Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices. Exercice 1 : la différence entre missions et projet. 1. A partir des extraits du référentiel (doc 1) et des exemples de projet (doc 2), compléter le tableau

Plus en détail

Principes de Base du Marketing. Robert TEP

Principes de Base du Marketing. Robert TEP Principes de Base du Marketing Robert TEP Plan I. Définition II. Principe III. Démarche IV. Les objectifs: 1. Clarifier la notion de Marketing 2. Distinguer les extensions de fonctions du Marketing 3.

Plus en détail

Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE

Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE Résumé de Mémoire EN QUOI LE PILOTAGE PAR LES COUTS REPRESENTE-T-IL UN OUTIL DE GESTION ESSENTIEL POUR ASSURER LA PERENNITE FINANCIERE DE LA BRANCHE COURRIER DU GROUPE LA POSTE? Alix LEGRAND ESG MANAGEMENT

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Introduction générale La vente est devenue actuellement une activité très importante, c est même la force motrice de toute entreprise. Ainsi, une bonne stratégie marketing doit avoir comme vocation : vendre

Plus en détail

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation Les Jeudis de la Reprise Programme de Formation 1. Les objectifs : L'objectif fondamental de ce dispositif est d'aider un repreneur potentiel à reprendre une. Ce dispositif s'engage à accroître la capacité

Plus en détail

RESPONSABLE MARKETING

RESPONSABLE MARKETING LES VIDÉOS LESMÉTIERS.NET : ÉCONOMIE - GESTION - FINANCE RESPONSABLE MARKETING Production exécutive : Prod interactive GIP CARIF Île-de-France, 2006 Durée : 02 min 35 s L'enseignement de découverte professionnelle

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

Table des matières. Comment utiliser efficacement cet ouvrage pour en obtenir les meilleurs résultats?... 5

Table des matières. Comment utiliser efficacement cet ouvrage pour en obtenir les meilleurs résultats?... 5 Table des matières Sommaire.................................................................. v Avant-propos et remerciements............................................. 1 Note du traducteur.....................................................

Plus en détail

Avant-propos. L utilité du plan marketing

Avant-propos. L utilité du plan marketing Avant-propos L Avant-propos E PLAN MARKETING est l exercice annuel des chefs de produit, des directeurs marketing et des comités de direction des entreprises. Le chef de produit le réalise pour la gamme

Plus en détail

LE BUDGET DES VENTES

LE BUDGET DES VENTES LE BUDGET DES VENTES Objectif(s) : o Pré requis : o Modalités : o o o Elaboration du budget des ventes. Connaissances du processus "ventes". Principes, Synthèse, Application. TABLE DES MATIERES Chapitre

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

L ORGANISATION COMMERCIALE

L ORGANISATION COMMERCIALE L ORGANISATION COMMERCIALE I. Les structures commerciales L équipe commerciale est définie, au sens large du terme, comme l ensemble des acteurs intervenant dans le processus de vente. Organiser l équipe

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L INDUSTRIE DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT Titre du projet «Appui à la mise en œuvre de la stratégie

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks CANEGE Leçon 12 Le tableau de bord de la gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier au suivi et au contrôle de la réalisation des objectifs fixés au

Plus en détail

Pourquoi Komon Conseil?

Pourquoi Komon Conseil? Pourquoi Komon Conseil? La spécificité du tissu économique français, ce qui en fait aussi sa richesse et sa force est qu il est en grande partie composé de PME/PMI, voire de TPE, et cet état de fait implique

Plus en détail

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE CONSTANTIN Maurice Prestataire de Formation n 96 97 30382 97 81 av du Gal de Gaulle 97300 Cayenne Tél : 0594 29 29 42 maurice.constantin@amesco.net secretaire.amesco@orange.fr PROGRAMME FORMATION NEGOCIATION

Plus en détail

Diagnostic Export. 1) phase de diagnostic Etat des lieux des forces et faiblesses de l entreprise vis-à-vis de l international.

Diagnostic Export. 1) phase de diagnostic Etat des lieux des forces et faiblesses de l entreprise vis-à-vis de l international. Diagnostic Export L entreprise doit faire le point sur sa capacité à atteindre les marchés qu elle s est fixé afin de pouvoir déterminer la meilleure façon pour elle de les exploiter. 1) phase de diagnostic

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

GESTION DES VENTES - ECARTS SUR VENTES

GESTION DES VENTES - ECARTS SUR VENTES GESTION DES VENTES - ECARTS SUR VENTES Objectif(s) : o Analyse des écarts sur chiffre d'affaires : Pré requis : o Modalités : o o écart sur prix de vente, écart sur quantité. évaluation du chiffre d'affaires.

Plus en détail

Audit stratégique. Démarche méthodologique

Audit stratégique. Démarche méthodologique Audit stratégique Démarche méthodologique La méthode ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT Identifier les opportunités et menaces DIAGNOSTIC DE L ENTREPRISE Identifier les forces et faiblesses POSITIONNEMENT STRATEGIQUE

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

Business Plan Méthodologie PricewaterhouseCoopers. David Hodder Laurent Vanat

Business Plan Méthodologie PricewaterhouseCoopers. David Hodder Laurent Vanat Business Plan Méthodologie PricewaterhouseCoopers David Hodder Laurent Vanat L'approche du Business Plan développée par PricewaterhouseCoopers se veut d'offrir une solution simple et facile à la préparation

Plus en détail

Rapport Regional Draft Resume

Rapport Regional Draft Resume Enquête sur le renforcement des capacités dans le domaine des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique des pays membres de la CEDEAO Rapport Regional Draft Resume Septembre 2012 RESUME L espace

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE TABLEAU DE BORD LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Le tableau de bord est un support (papier ou informatique) qui sert à collecter de manière régulière des informations permettant de

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Politique de placements

Politique de placements Politique de placements Le 7 octobre 2010 Politique de placements Table des matières 1. La mission de la Fondation pour le développement des coopératives en Outaouais 2. Les principes de la gouvernance

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

Formations en inter-entreprises

Formations en inter-entreprises Les INTERS de Mercuri International Formations en inter-entreprises Mercuri International en Bref Leader mondial dans le conseil et la formation en efficacité commerciale et développement personnel, notre

Plus en détail

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 -

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 - Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009-1) Objectif de la bourse du golf du CLD Ce fonds constitue, en soi, un incitatif

Plus en détail

Les outils de la stratégie

Les outils de la stratégie Jacques BOJIN et Jean-Marc SCHOETTL Les outils de la stratégie, 2005 ISBN : 2-7081-3287-3 Avant-propos et remerciements... XV Introduction... XVII Les stratégies classiques Le positionnement stratégique

Plus en détail

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Jacques Villeneuve, c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Négociation et Relation Client est un diplôme national de l enseignement supérieur qui s inscrit dans un contexte de mutation des métiers

Plus en détail

LES INDICATIONS TERRITORIALES ET CULTURELLES DANS LES MARQUES ET PUBLICITES DES PRODUITS LAITIERS AU SENEGAL

LES INDICATIONS TERRITORIALES ET CULTURELLES DANS LES MARQUES ET PUBLICITES DES PRODUITS LAITIERS AU SENEGAL LES INDICATIONS TERRITORIALES ET CULTURELLES DANS LES MARQUES ET PUBLICITES DES PRODUITS LAITIERS AU SENEGAL Demba BAKHOUM UCAD, DEA Département de Géographie INTRODUCTION Contexte Importations lait :

Plus en détail

Chapitre I :Seuil de rentabilité. Encadré par: Dr. HOURIA ZAAM

Chapitre I :Seuil de rentabilité. Encadré par: Dr. HOURIA ZAAM Chapitre I :Seuil de rentabilité Encadré par: Dr. HOURIA ZAAM PLA N I- Introduction II- Charges 1- Charges variables 2- Charges fixes 3- Charges mixtes III- Le compte de résultat différentiel IV- Seuil

Plus en détail

INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011*

INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011* INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011* La 19me enquête «Insertion des jeunes Diplômés» de la Conférence des Grandes Écoles s intéresse aux conditions d insertion professionnelle

Plus en détail

Centre International de Recherche et de Développement

Centre International de Recherche et de Développement Centre International de Recherche et de Développement Publication UNGANA 570 CIDR Tous droits de reproduction réservés Référentiel de compétences Entreprises de Services et Organisations de Producteurs

Plus en détail

2 : 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 PARTIE

2 : 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 PARTIE A. de la formation L'étudiant en cycle BTS Commerce International suit un ensemble d'enseignements lui permettant d'avoir des connaissances dans : La participation à la prospection des marchés étrangers;

Plus en détail

Tableau 1. Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel)

Tableau 1. Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel) Tableau 1 Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel) Avant de se lancer dans une activité génératrice de revenu, le porteur de projet doit, au préalable, s assurer que son projet est viable afin

Plus en détail

Le budget de trésorerie

Le budget de trésorerie Le budget de trésorerie Dans la première section, nous verrons les principes généraux de construction d'un budget de trésorerie. Dans la deuxième, nous appliquerons ces principes à un cas particulier et

Plus en détail

LES TABLEAUX DE BORD. DES OUTILS POUR DECLINER LA STRATEGIE DE L'ENTREPRISE.

LES TABLEAUX DE BORD. DES OUTILS POUR DECLINER LA STRATEGIE DE L'ENTREPRISE. LES TABLEAU DE BORD. DES OUTILS POUR DECLINER LA STRATEGIE DE L'ENTREPRISE. La pratique du tableau de bord comme outil d aide à la décision pour les acteurs opérationnels est relativement ancienne. Le

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Atelier ATLANPOLE 9 avril 2013 Florence CROSSAY Conseiller International - Responsable de Pôle Conseil CCI International

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Plan d action commercial

Plan d action commercial 3 Plan d action commercial Le plan d action commercial regroupe l ensemble des actions commerciales et marketing à entreprendre sur une période donnée pour atteindre les objectifs commerciaux de l entreprise.

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

CONCOURS REGIONAL "CREATION D'ENTREPRISE" ILE-DE-FRANCE

CONCOURS REGIONAL CREATION D'ENTREPRISE ILE-DE-FRANCE CONCOURS REGIONAL "CREATION D'ENTREPRISE" Les Banques Populaires de la région parisienne ont fondé, en 1978 : avec la participation de l'association des Banques Populaires pour la Création d'entreprise,

Plus en détail

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2

{Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 LA DEMARCHE EN MARKETING Le 10 Mars 1999 4 ème Cours {Licence STAPS 98-99.C2.C. Cours de gestion de Fabrice} 1. LE CHOIX DE LA CIBLE...2 2. LA RUMEUR...2 3. FIXATION DU PRIX...2 4. LES DIFFERENTS SERVICES

Plus en détail

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F.Adm.A., CMC Conseiller en gestion Direction de la gestion

Plus en détail

Présentation, objectifs, structure et activités d apprentissage

Présentation, objectifs, structure et activités d apprentissage Présentation, objectifs, structure et activités d apprentissage Pré-requis : S adressant à des titulaires d une maîtrise de gestion, on peut attendre des participants qu ils aient une bonne maîtrise de

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière ORGANISATION DE L ANALYSE FINANCIERE L analyse financière est l'étude de l'activité, de la rentabilité et du Financement de l entreprise : Soit a posteriori (données historiques et présentes) Soit a priori

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

Comment développer vos missions paie?

Comment développer vos missions paie? Comment développer vos missions paie? La performance des cabinets ne repose pas seulement sur une course à la productivité mais sur une stratégie de croissance fondée sur : Le savoir La qualité du service

Plus en détail

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale

Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Phase 3 : Les solutions adéquates à votre démarche entrepreneuriale Une fois que vous avez défini les besoins de votre clientèle, il faut que vous sachiez répondre aux solutions convaincantes en adéquation

Plus en détail

N 65 État de Genève : audit de gestion de la gouvernance globale des systèmes d information rapport publié le 27 juin 2013

N 65 État de Genève : audit de gestion de la gouvernance globale des systèmes d information rapport publié le 27 juin 2013 N 65 État de Genève : audit de gestion de la gouvernance globale des systèmes d information rapport publié le 27 juin 2013 Les 12 recommandations de la Cour des comptes ont été approuvées. Actuellement

Plus en détail

A. Objectifs de la formation Fournir aux étudiants l ensemble des connaissances leur permettant de: Maîtriser les outils permettant de connaître son

A. Objectifs de la formation Fournir aux étudiants l ensemble des connaissances leur permettant de: Maîtriser les outils permettant de connaître son A. de la formation Fournir aux étudiants l ensemble des connaissances leur permettant de: Maîtriser les outils permettant de connaître son marché Mettre en œuvre et contrôler les activités commerciales

Plus en détail

MANAGER DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES ET DES ORGANISATIONS

MANAGER DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES ET DES ORGANISATIONS MANAGER DU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES ET DES ORGANISATIONS Titre inscrit au RNCP, niveau I (NIVEAU BAC+5), JO du 09/08/2014 120 crédits ECTS Délivré en partenariat avec ECORIS Langues d enseignement

Plus en détail

Réflexion stratégique

Réflexion stratégique Réflexion stratégique Principes généraux... 2 Diagnostic des domaines d'activité... 3 La segmentation... 3 Matrice des activités... 5 Diagnostic des ressources... 8 Fondamentaux... 8 Votre diagnostic de

Plus en détail

Promotions économiques régionales

Promotions économiques régionales Le fil rouge pour la commercialisation d un produit Lausanne Région Association de la Région Cossonay - Aubonne - Morges Association de la Région du Gros-de-Vaud INTRODUCTION Cette brochure est éditée

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise

Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise Les fonctions et leur évolution 2. Le diagnostic par les fonctions jscilien@u-paris10.fr Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise L analyse se fonde sur

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

Audit des potentiels 2014

Audit des potentiels 2014 Audit des potentiels 2014 Analyse du positionnement de l évolution de l entreprise (état d avancement) dans chacune de ses quatre grandes fonctions vitales, ainsi que de la qualité de son environnement

Plus en détail

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE Contexte : l objectif pédagogique de la visite est de mettre en évidence les différentes activités dans l organisation concernée. Chaque élève ou groupe d

Plus en détail

BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC

BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC Partie 1 : Évaluer le marché (21 points) 1. Établir un diagnostic de ces deux segments de marché. Conclure. (11 points) Diagnostic : 8 points. Marché du bâtiment

Plus en détail

Master Comptabilité, Contrôle, Audit. Situation générale des diplômés 2007/2008 au 1er mars 2010

Master Comptabilité, Contrôle, Audit. Situation générale des diplômés 2007/2008 au 1er mars 2010 007/008 Faculté des Sciences Economiques et de Gestion Master Comptabilité, Contrôle, Audit Lieu de formation : Clermont-Ferrand Situation générale des diplômés 007/008 au er mars 00 Au er mars 00 Total

Plus en détail

La logistique. Contenu

La logistique. Contenu La logistique La logistique est définie comme la planification, l'organisation, le contrôle et la gestion du matériel et des flux de produits et des services avec le flux d'informations associées. La logistique

Plus en détail

Réformes dans la Fonction Publique

Réformes dans la Fonction Publique Réformes dans la Fonction Publique Précisions et propositions supplémentaires I.- Les avancements automatiques Il est précisé que le Gouvernement, en utilisant les termes «peut» ou «peuvent» dans les textes

Plus en détail

MESURE DE LA PERFORMANCE 1/9

MESURE DE LA PERFORMANCE 1/9 On peut dénombrer 8 fonctions : Commercial Production & Recherche et développement Achats Logistiques et approvisionnements Service après-vente Informatique Ressources humaines Direction générale Les indicateurs

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE MICHEL BADOC EN COLLABORATION AVEC ISABELLE SELEZNEFF GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3215-6 SOMMAIRE Remerciements... 11 Table des

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques»

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Avant-propos Mode d emploi du guide TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Chapitre 1 Les PME : Spécificités et problématiques liées au développement 1.1 Le monde méconnu des

Plus en détail

Un outil pour les entreprises en réseau

Un outil pour les entreprises en réseau STRATEGIE COMMERCIALE : LA «MONTGOLFIERE», UN OUTIL D ANALYSE DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE DES ENTREPRISES EN RESEAU Executive summary La stratégie commerciale mise en place par les points de vente des

Plus en détail

Le but : développer la performance de l entreprise officinale en adéquation constante avec les obligations qualité inhérentes à la profession

Le but : développer la performance de l entreprise officinale en adéquation constante avec les obligations qualité inhérentes à la profession La qualité n'est pas une notion nouvelle dans le monde de la santé. Depuis un certain temps, des actions ont été engagées pour améliorer la qualité des prestations proposées dans ce domaine. Dans l'environnement

Plus en détail

Marketing III. Calcul du prix & Indicateurs. Contenu

Marketing III. Calcul du prix & Indicateurs. Contenu Calcul du prix & Indicateurs Pour la gestion économique de l'entreprise, il est essentiel que les prix des biens et services soient soigneusement calculés en tenant compte de tous les facteurs internes

Plus en détail