DELIBERATION N CP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DELIBERATION N CP 14-468"

Transcription

1 1 CP DELIBERATION N CP DU 18 JUIN 2014 Soutien aux projets 2014 des pôles de compétitivité ADVANCITY, CAP DIGITAL, COSMETIC VALLEY, FINANCE INNOVATION, MEDICEN, MOVEO ET SYSTEMATIC : projets coopératifs FUI-Régions (AAP 17) LA COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE : VU le Traité instituant la Communauté européenne et notamment ses articles 107 et 108; VU la communication 2006/C323/01 de la Commission relative à l encadrement communautaire des aides d Etat à la recherche, au développement et à l innovation (JO 30/12/06) ; VU le régime d aide notifié n N 520a/2007 sur le régime d aide à la R&D&I des collectivités territoriales et de l Etat pour les aides à la R&D&I octroyées par le biais des fonds structurels ; VU VU VU le Code Général des Collectivités territoriales ; la délibération n CR du 16 avril 2010 relative aux délégations de compétences du Conseil Régional à la Commission Permanente ; la délibération n CR du 17 juin 2010 relative à l adoption du règlement budgétaire et financier de la Région Ile-de-France ; VU la délibération n CR du 23 juin 2011 ayant adopté la Stratégie Régionale de Développement Economique et d Innovation ; VU les délibérations n CP du 29 novembre 2007 et n CP du 21 février 2008 relatives notamment aux projets TOSCA et SEFORA du pôle de compétitivité ASTECH ; VU la délibération n CP du 29 novembre 2007 relative au soutien aux projets coopératifs 2007, notamment au projet NANOGALENIC du pôle MEDICEN ; VU la délibération n CP en date du 16 octobre 2008 relative au soutien aux projets coopératifs 2008, notamment aux projets SMART WATER du pôle ADVANCITY et AUDACE du pôle MOVEO, VU la délibération n CP en date du 9 juillet 2009 relative au soutien aux projets coopératifs 2009 des pôles de compétitivité et notamment aux projets TOCATA et RECUPENER du pôle ASTECH ; VU les délibérations n CP du 8 juillet 2010 et n CP du 17 novembre 2010 relatives au soutien aux projets coopératifs 2010 des pôles de compétitivité et notamment aux projets LIGHTBOX du pôle CAP DIGITAL, CO-DRIVE et CENTRALE OO du pôle MOVEO, COOLT IT et ECOHOMEV2 du pôle SYSTEMATIC, VU la délibération n CP en date du 11 juillet 2013 relative au soutien aux projets coopératifs 2013 et notamment au projet PREVIZ du pôle CAP DIGITAL ; VU le budget de la Région Ile-de-France pour 2014 ; VU le rapport <%numcx%> CP présenté par monsieur le président du conseil régional d Ile-de- France VU l avis de la commission des finances, de la contractualisation et de l administration générale VU l avis de la Commission de l enseignement supérieur et de la recherche ; VU l avis de la Commission du développement économique, des NTIC, du tourisme, de l innovation et de l économie sociale et solidaire ; APRES EN AVOIR DELIBERE

2 2 CP Article 1: Décide de soutenir les projets coopératifs de recherche et développement (appel à projets n 17 du FUI) des pôles de compétitivité ADVANCITY, ASTECH, CAP DIGITAL, FINANCE INNOVATION, MEDICEN, MOVEO, SYSTEMATIC, et VITAGORA figurant en annexe 1 à la délibération, par l octroi de subventions réparties comme suit : Nom du pôle Acronyme du projet Nom du partenaire Type Local isatio n (Dpt) Assiette de l'aide ( ) Taux d'aide deman dé % Taux Région Subvention Région max ADVANCITY I2TC. CDVIA PME , % ,60 ADVANCITY I2TC. THE VIBRANT PROJECT - PME , % ,63 Paris ADVANCITY laboratoire ENSTA I2TC. de ParisTech recherche , % ,00 ADVANCITY MACHINES PrintExpert. DUBUIT PME , ,75% ,94 ADVANCITY ENERGIES SIMDD DEMAIN PME , ,75% ,32 ADVANCITY SIMDD ESRI France PME , % ,00 ASTECH SOSPEDRO PY innovation PME , % ,14 CAP DIGITAL Curated Linkfluence Paris-Région Media. SAS PME , % ,00 CAP DIGITAL Paris-Région CAP DIGITAL Paris-Région CAP DIGITAL Paris-Région CAP DIGITAL Paris-Région CAP DIGITAL Paris-Région CAP DIGITAL CAP DIGITAL Paris-Région CAP DIGITAL Paris-Région FINANCE INNOVATION MEDICEN Curated Media. MyB MyB TIGERLILY PME , % ,00 BLACK SHEEP STUDIO Mensia Technologies PME , % ,00 PME 35/ , % ,00 ODISAE EPTICA PME , % ,00 ODISAE Kwaga PME , % ,00 ROMAPE seemake seemake MPGF ICE Centre de Robotique Intégrée d'ile de France (CRIIF) STRASS Productions DIOTASOFT S.A.S. UNIVERSITE PARIS DAUPHINE INTEGRAGEN SA association , % ,00 PME , % ,00 PME , % ,00 laboratoire de recherche , % ,32 PME , ,38% ,73

3 3 CP MEDICEN ICE INSERM - Délégation Régionale Paris 7 (ADR 07) laboratoire de recherche , % ,12 MEDICEN MISTIC SORIN CRM ETI , % ,00 MEDICEN Paris Region MISTIC , % ,00 MOV'EO MOV'EO MOV'EO MOV'EO SYSTEMATIC Paris-Région SYSTEMATIC Paris-Région SYSTEMATIC Paris-Région SYSTEMATIC Paris-Région SYSTEMATIC Paris-Région SYSTEMATIC Paris-Région SYSTEMATIC Paris-Région SYSTEMATIC Paris-Région CASA. CASA. VEGETO VEGETO CRYPTOCO MP CRYPTOCO MP CRYPTOCO MP IGDCI-KMIP Université Paris Sud Digital Product Simulation Université VersaillesST Quentin Yvelines UNIVERSITE PARIS DIDEROT - PARIS 7 - LIED UNIVERSITE PARIS DIDEROT - PARIS 7 - CNRS laboratoire de recherche PME , % ,40 laboratoire de recherche laboratoire de recherche laboratoire de recherche , % , , % , , % ,00 CryptoExperts PME , % ,64 Dictao PME , % ,00 DR5-CNRS CECURITY.CO M laboratoire de recherche , % ,65 PME , % ,00 IGDCI-KMIP Dictao PME , % ,00 IGDCI-KMIP TELECOM ParisTech laboratoire de recherche , % ,98 IGDCI-KMIP Keynectis PME , % ,20 UCF Alter Way PME , % ,70 SYSTEMATIC Paris-Région UCF Université Paris 6 Pierre et Marie Curie laboratoire de recherche , % ,66 VITAGORA FRY'IN ETHERA PME 38/ , % ,00 VITAGORA FRY'IN INRA labo , % ,47 TOTAL ,17 Labo ,87 PME ,30 ETI ,00

4 4 CP Autorise la prise en compte des dépenses éligibles à l attribution des subventions aux bénéficiaires à compter des dates de démarrage des projets par dérogation à l article 17 du règlement budgétaire et financier. Conformément à l article L du Code Général des Collectivités Territoriales, les départements, les communes et leurs groupements pourront participer au financement de ces projets, ainsi que les projets suivants qui ne font pas l objet de participation financière de la Région : - WAVES - UCF - FluidTracks - Emulskin - - Nuc-Track - 3D Posit - Apache - AWARE - LOCRAY - Simucedo - Smoussif Subordonne le versement des subventions aux bénéficiaires mentionnés à l article 1, à la signature de conventions conformes à la convention d application type «projets de recherche et développement» adoptée par délibération n CP du 11 juillet 2013 et autorise le Président du Conseil Régional d Ile-de-France à les signer. Affecte au titre du financement des projets coopératifs listés en article 1 : - Une autorisation de programme d un montant total de ,87 sur le chapitre 909 «Action Economique», code fonctionnel 92 Recherche et Innovation, programme HP (192005) «Soutien aux pôles de compétitivité», action «soutien à la partie publique des projets des pôles» du budget 2014, code nature Une autorisation de programme d un montant total de ,30 sur le chapitre 909 «Action Economique», code fonctionnel 92 Recherche et Innovation, programme HP (192005) «Soutien aux pôles de compétitivité», action , «soutien à la partie privée des projets des pôles» du budget 2014, code nature 204. Article 2: Approuve la modification de l article 1, alinéa 2 de la délibération n CP du 8 juillet 2010 concernant le démarrage anticipé des projets, libellée comme suit : «Autorise la prise en compte des dépenses éligibles à l attribution des subventions aux bénéficiaires à compter des dates de démarrage des projet et au maximum, à compter du 18 mars 2010, date du communiqué de presse interministériel, par dérogation à l article 17 du règlement budgétaire et financier.». Approuve la modification de l article 5, alinéa 2 de la délibération n CP du 7 novembre 2010 concernant le démarrage anticipé des projets libellée comme suit : «Autorise la prise en compte des dépenses éligibles à l attribution des subventions aux bénéficiaires à compter des dates de démarrage des projet et au maximum, à compter du 30 juillet 2010, date du communiqué de presse interministériel, par dérogation à l article 17 du règlement budgétaire et financier.».

5 5 CP Article 3 Approuve la nouvelle annexe financière de COMSIS de la convention n approuvée par délibération n CP du 17 novembre 2010 pour le projet EcoHomeV2 et jointe en annexe 2 à la présente délibération. Article 4 : Décide d attribuer à l Institut Gustave Roussy pour le projet Nanogalenic (convention n I /R), correspondant au solde de la subvention accordée initialement par délibération n CP en date du 29 novembre 2007, pour un montant de ,40. Affecte pour se faire une autorisation de programme d un montant total de sur le chapitre 909 «Action Economique», code fonctionnel 92 «Recherche et Innovation», programme HP (192005) «Soutien aux pôles de compétitivité», action «soutien à la partie publique des pôles», du budget 2014, code nature 204. Article 5 : Décide de d attribuer les montants correspondants aux soldes des subventions accordées initialement par délibération n CP du 29 novembre 2007 : ,27 à SCHLUMBERGER pour le projet SEFORA (convention n I /R), ,65 à l ONERA pour le projet TOSCA (convention n I /R), ,49 au CNRS pour le projet TOSCA (convention n I /R), ,87 à l IFSTTAR (anciennement l INRETS) pour le projet SEFORA (convention n I /R), ,13 au CNRS pour le projet SEFORA (convention n I /R fiche IRIS n Affecte pour ce faire des autorisations de programme de : ,27 sur le chapitre 909 «Action Economique», code fonctionnel 92 Recherche et Innovation, programme HP (192005) «Soutien aux pôles de compétitivité», action , «soutien à la partie privée des pôles», du budget 2014, code nature 204, ,14 sur le chapitre 909 «Action Economique», code fonctionnel 92 Recherche et Innovation, programme HP (192005) «Soutien aux pôles de compétitivité», action , «soutien à la partie publique des pôles», du budget 2014, code nature 204. Article 6 : Décide de d attribuer les montants correspondants aux soldes des subventions accordées initialement par délibération n CP du 16 octobre 2008 : ,32 à ADVITAM, pour le projet SMART WATER (convention n I /R) à l IRSEEM pour le projet AUDACE (convention n I /R) Affecte pour ce faire des autorisations de programme de : ,32 sur le chapitre 909 «Action Economique», code fonctionnel 92 Recherche et Innovation, programme HP (192005) «Soutien aux pôles de compétitivité», action , «soutien à la partie privée des pôles», du budget 2014, code nature 204,

6 6 CP sur le chapitre 909 «Action Economique», code fonctionnel 92 Recherche et Innovation, programme HP (192005) «Soutien aux pôles de compétitivité», action , «soutien à la partie publique des pôles», du budget 2014, code nature 204. Article 7 : Décide de d attribuer les montants correspondants aux soldes des subventions accordées initialement par délibération n CP en date du 9 juillet 2009 : à Lord Ingénierie pour le projet TOCATA (convention n I /R) ,90 à SUPELEC pour le projet RECUPENER (convention n I /R) Affecte pour ce faire des autorisations de programme de : sur le chapitre 909 «Action Economique», code fonctionnel 92 Recherche et Innovation, programme HP (192005) «Soutien aux pôles de compétitivité», action , «soutien à la partie privée des pôles», du budget 2014, code nature 204, ,90 sur le chapitre 909 «Action Economique», code fonctionnel 92 Recherche et Innovation, programme HP (192005) «Soutien aux pôles de compétitivité», action , «soutien à la partie publique des pôles», du budget 2014, code nature 204. Article 8 : Décide d attribuer les montants correspondants aux soldes des subventions accordées initialement par délibération N CP du 17 novembre 2010, répartis comme suit : ,81 à Eurodecision pour le projet COOL IT (convention n ), à l UVSQ pour le projet CO DRIVE (convention n I ), à l IFSTTAR (anciennement l INRETS) pour le projet CO DRIVE (convention n I /R), à l ENPC pour le projet CENTRALE OO (convention n I ), Affecte pour ce faire des autorisations de programme de : ,81 sur le chapitre 909 «Action Economique», code fonctionnel 92 Recherche et Innovation, programme HP (192005) «Soutien aux pôles de compétitivité», action , «soutien à la partie privée des pôles», du budget 2014, code nature 204, sur le chapitre 909 «Action Economique», code fonctionnel 92 Recherche et Innovation, programme HP (192005) «Soutien aux pôles de compétitivité», action , «soutien à la partie publique des pôles», du budget 2014, code nature 204. Article 9 : Décide de modifier le tableau à l article 1 de la délibération n CP du 11 juillet 2013 comme suit : Nom du pôle Acronyme du projet Nom du partenaire Type Département Assiette de l'aide (en euros) Taux d'aide Subvention Région CAP DIGITAL PREVIZ ENS Louis Lumière Labo %

7 7 CP Affecte pour ce faire, en complément au dossier, une autorisation de programme d un montant de sur le chapitre 909 «Action Economique», code fonctionnel 92 «Recherche et Innovation», programme HP (192005) «Soutien aux pôles de compétitivité», action «soutien à la partie publique des projets des pôles» du budget 2014, code nature 204. Subordonne le versement de la subvention à la signature la de convention conforme à la convention d application type «projets de recherche et développement» adoptée par délibération n CP du 11 juillet 2013 et autorise le Président du Conseil Régional d Ile-de-France à la signer.

8 8 CP Le président du conseil régional d Ile-de-France JEAN-PAUL HUCHON

9 9 CP ANNEXES A LA DELIBERATION 1. Annexes techniques et financieres FUI 17 NB : les montants pourront être revus à la baisse dans le cadre des conventions signées avec chacun des bénéficiaires en fonction des éléments complémentaires qui pourraient être recueillis. La subvention régionale maximale est calculée selon les modalités suivantes : - 25% de l assiette éligible HT pour les grands groupes, - 30% de l assiette éligible HT pour les ETI (établissements de taille intermédiaire), - 45% de l assiette éligible HT pour les PME, - 100% des coûts marginaux TTC ou 40% des coûts réels HT pour les laboratoires ou assimilés 1.1 Annexes techniques et financières relatives aux projets collaboratifs d ADVANCITY Paris Région Projet PrintExpert Colabel : Tennerdis Thématique : : Équipement d'impression par sérigraphie de nouvelle génération pour augmenter les rendements des cellules photovoltaïques Durée du projet:30 mois Le projet PrintExpert a pour but l équipement d'impression de nouvelle génération intégrant des innovations de rupture pour augmenter les rendements des cellules photovoltaïques. Dans un contexte où le marché des cellules solaires a base de Silicium reste majoritaire (supérieur à 80% dans la décennie à venir), et où les enjeux sont une augmentation de l efficacité des cellules dans le même temps que leurs couts sont réduits, le projet PrintExpert a pour ambition d améliorer les techniques existantes en sérigraphie, de développer de nouvelles technologies et de promouvoir un équipement nouvelle génération permettant de réaliser cette rupture technologique. En effet, ce projet va permettre de développer un équipement d impression par procédé sérigraphique de nouvelle génération pour permettre d y intégrer des procédés accroissant les performances des cellules photovoltaïques et diminuant leur coût (ratio /W). Les améliorations et innovations seront testées en mettant en œuvre les procédés innovants associes, ce qui permettra de valider les nouveaux modules introduits dans l équipement de sérigraphie. Retombées attendues : CA compris entre 20 et 60 millions cumulés sur 5 ans Emplois: 6 à 8 créés dont 6 chez Machines Dubuit et 2 Alpsitec. Tableau financier : Projet I2TC Interconnexions Transports en commun et Technologies Câbles Colabel : Lyon Urban Truck&Bus ( LUTB), Transport & Mobility

10 10 CP Thématique : Interconnexions Transports en Commun Technologies Câbles Durée du projet: 36 mois Le projet I2TC pour «Interconnexions Transports en Commun et Technologies Câbles» consiste à adapter les systèmes de transport par câbles, bien connus à la montagne, aux contraintes, enjeux et besoins de la ville moderne, de ses usagers et donneurs d ordre. Eiffage Construction Métallique est le chef de file d un consortium constitué de POMA, la RATP, CD VIA, VIDE et trois partenaires universitaires, l Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, l'ensta ParisTech et l Ecole Centrale de Lyon. Le consortium couvre ainsi l intégralité de la chaîne de valeur de cette nouvelle technologie afin de porter en France, et surtout à l export, la filière française d excellence dans le Transport Urbain par Câble. La croissance urbaine mondiale accélérée offrira d autant plus de débouchés aux transports urbains par câbles que ceux-ci auront su intégrer un cahier des charge dynamique et contraignant imposé par une exploitation en ville 20h/24h et 365 jours par an. Le triptyque pylône, gare et cabine doit être repensé dans son ensemble et individuellement pour donner à la filière française une avance décisive dans ce marché concurrentiel mondial, en pleine actualité.i2tc s inscrit dans une logique de marchés liés à la mise en œuvre concrète des enjeux du développement durable : une offre économique concurrentielle et attractive, une forte prise en compte des enjeux sociaux et sociétaux des villes contemporaines et futures, une solution environnementale décarbonée, économe et efficiente en énergies et permettant une requalification urbaine majeure. Retombées attendues : Le projet permettra de générer un chiffre d affaires d environ 851 M ( 700M pour la conception / construction de transports urbains par câble, 151 M pour la maintenance et l exploitation) sur les 5 années suivant la fin du FUI indépendamment des premières commercialisations des innovations issues du projet. Il permettra également : - La création de 120 emplois directs - La création d une véritable filière française, avec une production de l ensemble des produits en France (que ce soit pour Eiffage Construction Métallique, POMA, CDVIA ou The Vibrant Project), avec une forte standardisation permettant d atteindre des taux d exportation de 60%. Tableau financier : Projet SIMDD Simulateur développement Durable SIG d analyse et de simulation de l attractivité des territoires Colabel : Alsace Energivie CapEnergies Thématique : Simulation développement durable, portrait de territoire, étude prospective, indicateur Durée du projet: 36 mois Le projet SimDD vise à développer une application web à destination des acteurs du développement territorial (collectivités, aménageurs, urbanistes, acteurs économiques ayant une forte composante territoriale) dont l objectif est de permettre une analyse transversale, multithématique et dynamique des territoires sous l angle de l attractivité territoriale. De manière sous-jacente, il s agit de qualifier le fonctionnement socio-économique des territoires, de la commune à l agglomération, à travers leurs caractéristiques et leurs interdépendances.

11 11 CP Du point de vue scientifique, la conception de SimDD mobilisera le développement d un modèle novateur d évolution territoriale appréhendant les territoires comme des systèmes complexes. Du point de vue technique, SimDD intégrera une interface homme-machine innovante basée sur un couplage entre des représentations cartographiques et des représentations basées sur des technologies de «data visualiza-tion» afin d offrir des outils d aide à la décision intuitifs malgré la richesse des données spatiaux-temporelles à manipuler Retombées attendues : Ce projet permettra de fournir aux acteurs de l'aménagement du territoire un outil d'aide à la décision pour faire un portrait de leur territoire en liaison avec les autres territoires. Cela permettra également de faire des études prospectives. sur ces territoires. CA généré: 1ere année 830k, 2eme année 2 240k, 3eme année k, 4eme année 7 000k, 5eme année 8 810k. Emplois générés: 15 personnes, embauches réparties dans l'ensemble des partenaires pendant le projet et 40 emplois dans les 5 ans après la fin du projet. Tableau financier : 1.2 Annexes techniques et financières relatives aux projets collaboratifs d ASTECH Paris Région Sospedro Colabel : Risques, Pégase, Astech Thématique : Sécurité civile Durée du projet : 30 mois Le projet vise à mettre à disposition des forces d'interventions, de secours et autres organismes étatiques civils d'un système monté sur drone et destiné à la vision globale jour/nuit d une zone d intervention sur une zone étendue ou d accès difficile tels qu inondation, séisme, effondrements d immeubles, feux de forêt, à la recherche de personnes (enfants, Alzheimer, ) perdues ou accidentées dans un milieu naturel hostile et/ou difficile d accès (zone inondée, décombres, forêts, parc naturels, montagne) via leur portable 3/4 G en mode de propagation LOS et NLOS. à la recherche /positionnement de Pompiers engagés sur zone d'intervention (NRBC, Seveso, feux de forêts,..) via leur PMR en mode de propagation LOS et NLOS. A la recherche de balise d'avion 406 MHz, suite à un atterrissage forcé en zone désertique à la surveillance du littoral, frontières, trafic Ce système pourra bénéficier des extensions de la législation attendues à l'horizon 2020 pour la surveillance de grands événements (sportif de grande ampleur, sommet international Marche visé: Organismes publics, pompiers, sécurité civile nationaux et mondiaux. Résultats attendus : Mise au point d un prototype d équipement destiné à être commercialisé sous 12 mois en sortie de projet. Retombées : Brevets à déposer en cours de projets sur les antennes compactes, les algorithmes de goniométrie associés, les traitements vidéo d'extraction et de pistage d'objets, l'autoguidage de l'aéronef par fusion des résultats radio/vidéo.

12 12 CP Pour une série de 75 équipements, 12 emplois seront créés sur 5 ans parmi les PME et GG 1.3 Annexes techniques et financières relatives aux projets collaboratifs de CAP DIGITAL Paris Région Projet Currated Media Thématique : Publicité, Media, Brand Media, Data Provider, Social Data Mining Durée du projet: 24 mois Le projet Curated Media a pour but de concevoir et de réaliser une plateforme de qualification de données issues du web à grande échelle. Par documents publics, il faut entendre des articles de médias, des billets de blogs, des messages de forums publics ou encore des tweets. Disponible en SAAS (Software As A Service), elle sera capable de traiter plusieurs millions de pages web par jour réparties en trois types de corpus (inconnu, qualifié automatiquement, et qualifié semiautomatiquement) afin d attaquer plusieurs marchés (la publicité, les médias de marque et traditionnels, ainsi que la Business Intelligence et le Social Media Monitoring). Le projet Curated Media parce qu il qualifie des documents publics et non des individus représente une alternative pertinente pour les entreprises pour affiner leur ciblage tout en restant vigilant aux questions de respect de la vie privée et de profilage des individus. Le projet est pensé sous la forme d un écosystème avec la présence de 4 entreprises et 2 laboratoires dans le projet. Youmag startup innovante de la presse online et Tigerlily acteur du social media marketing participeront à la définition de la plateforme puis l utiliseront pour développer des fonctionnalités innovantes qui leur ouvriront de nouvelles sources de revenus. Intercloud interviendra en amont du projet pour aider à son dimensionnement et à adresser les problématiques de Big Data qu elle présentera. Enfin le CEA et la Chaire Réseaux Sociaux de Telecom Ecole de Management apporteront respectivement leur expertise sur les problématiques de reconnaissance d image et sur les métriques marketing sur les réseaux sociaux. Enfin le projet sera mené en collaboration avec le CNIL pour s assurer de son alignement avec les enjeux de protection de la vie privée posés aujourd hui par les méthodes avancées de web-mining et l exploitation des données à caractère social présentes sur le web. Retombées attendues : Le projet permettra de créer sous 5 ans 37 emplois directement en Ile de France et près de 300 indirectement dont la moitié sur l Ile de France et de générer directement plus de 13 millions d euros de chiffre d affaire et plus de 35 par an indirectement dont la moitié sur l Ile de France. Tableau financier : Projet Mind Your Brain Colabel : Lyon Biopôle, Image&Réseaux Thématique : TIC&Santé, Trouble de l attention, Hypéeractivité chez l enfant, Inerface Homme- Machine Durée du projet: 36 mois Résumé / Objectifs MIND YourBrain sera une plateforme de service pour l amélioration de la qualité de vie de personnes souffrant de troubles déficitaires de l attention ou hyperactivité (TDAH), ou de tout individu désireux d entraîner ses capacités attentionnelles dans un environnement vidéo-ludique et engageant. A travers une connexion à distance, la plateforme proposera un ensemble de jeux

13 13 CP interactifs exploitant en temps-réel les données électroencéphalographiques (EEG) de l utilisateur afin d entraîner des marqueurs neurophysiologiques de l attention. Elle s appuie sur une triple innovation : (1) une exploitation nouvelle des signaux EEG ; (2) la création de jeux ergonomiques et motivants, compatibles avec la mesure et l analyse des marqueurs neurophysiologiques; (3) l accès via une plateforme permettant une utilisation et un suivi personnalisé en ligne et à distance. Elle sera conçue pour permettre une qualification future en dispositif médical. Ce processus exigeant sera anticipé dans sa mise en œuvre et son financement, au cours du projet et dans les années qui suivront. Les partenaires du projet ont déjà collaboré et apportent des expertises très complémentaires : Black Sheep Studio est spécialisée dans le jeu vidéo et expérimenté avec les ICM (Interactions Cerveau-Machine) à travers le projet OpenVIBE2 ; le CRNL, spécialiste de l EEG, en particulier des marqueurs de l attention, il est pionnier dans la recherche sur les ICM en France, et a fait la preuve de concept d une ICM vidéo-ludique ; Mensia Technologies, première entreprise française dans le domaine des ICM avec d une expertise unique au monde du logiciel OpenViBE, avec une licence exclusive d exploitation ; les Hospices Civils de Lyon suivent un grand nombre de patients TDAH, auront un rôle de co-conception, d évaluation et de validation des solutions développées. Retombées attendues : Sur le plan scientifique, les retombées attendues sont multiples: Une meilleure caractérisation des marqueurs électrophysiologiques chez les enfants TDAH et surtout une comparaison des marqueurs les plus documentés chez cette population de patients avec les marqueurs plus originaux qui seront exploités pour le Neurofeedback dans le cadre du projet. Une quantification de l effet du Neurofeedback s appuyant à la fois sur les marqueurs originaux proposés et l environnement innovant vidéo-ludique, lesquels devraient considérablement potentialiser l effet de l entraînement. Cet effet sera à la fois évalué chez les patients mais de manière originale ici, également chez des sujets sains. Sur le plan économique, il est estimé que cinq ans après la fin du projet, cette technologie aura été disséminée auprès d une fraction des consommateurs sous forme de licences mensuelles. En estimant arbitrairement que 5% des utilisateurs de brain fitness auront choisi d acheter un abonnement, cela constituera un marché de 2 millions d euros. De même pour la cible clinique, il est estimé à 5% la fraction de patients payants un abonnement sur cette technologie, les retombées économiques par an seront de l ordre de 20 millions d euros avec une croissance 3 ans après la fin du projet de 17M de CA et 15 emplois crées pour Black Sheep Studio et 5 M de CA et 20 emplois pour Mensia Technologies sur les deux sites Ilede-France et Bretagne. Tableau financier : Projet ODISAE Thématique : Interactions, immersions, réalités mixtes, multimédia et Big Data, interactions multicanal Durée du projet: 24 mois Résumé / Objectifs Le projet ODISAE a pour objectif de réaliser un analyseur sémantique de conversations en ligne entre agents et clients (par chat, ou forum) afin d'enrichir un système de gestion de la relation client de fonctions non disponibles sur le marché : évaluation et supervision des interactions, capitalisation de connaissances.

14 14 CP Les marchés visés sont les CRM et le mode multi-canal. Retombées attendues : La société Eptica, en charge de la valorisation, estime une augmentation de CA de l'ordre de 3,5M en liaison avec le projet. La moyenne d'augmentations de CA pour les partenaires est d'environ 10% pour chacun. Le nombre d'emplois créés pour l'ensemble du consortium est estimé à 31 ETP Tableau financier : Projet SeeMake Thématique : E-learning, contenu de formation 3D en temps réel, réalité augmentée, formation pour l industrie Durée du projet: 36 mois Résumé / Objectifs L objectif du projet SeeMake est de concevoir, développer et tester en environnement industriel un système global de production et de gestion de modules de formation 3D full web (sans plugin) pour la formation et l assistance technique des techniciens/opérateurs au poste de travail. Ce système intègrera l utilisation de la Réalité Augmentée en s appuyant sur une technologie de recalage novatrice permettant une superposition précise et robuste d éléments virtuels sur la réalité, et ce sans instrumentation invasive de l environnement de formation (ie. pas de marqueurs additionnels). Les enjeux du projet sont multiples : - Favoriser l accès à la formation professionnelle «à la demande et sur site» pour les techniciens/mécaniciens/opérateurs du secteur industriel, en particuliers du monde automobile, - Développer une application logicielle de génération de contenu de formation 3D temps réel en HTML5 avec Réalité Augmentée sans marqueur, - Développer et tester plusieurs démonstrateurs de modules de formations en environnement réel, - Faire de l innovation technologique une innovation pédagogique en faisant de la Réalité Augmentée sans marqueur une démarche d apprentissage innovante. Retombées attendues : Bénéfices nets cumulés de k avec une augmentation de 100% du CA et des effectifs des PME : - Strass Productions (75) : 19 ETP - Kokopelli (75) : 6 ETP - Diotasoft S.A.S.(92) : 19 ETP Tableau financier : Projet Romape Colabel: VIAMECA Thématique : Robotique de service professionnel Durée du projet: 36 mois

15 15 CP Résumé / Objectifs Le projet ROMAPE a pour objectif de développer des systèmes robotisés permettant le traitement de surfaces de très grandes dimensions au moyen de robots mobiles autonomes. Le projet se concentre dans un premier temps sur des applications de traitement de surface des coques de navires en fabrication à neuf et en réparation. Ses applications comportent le nettoyage (Jets d eau à haute pression), le décapage (Jets d eau à Très haute pression, traitement par impact, sablage) et l application des couches nécessaires de peinture anti corrosion, anti fooling ou silicone. Les partenaires du projet sont - SAMES Technologies (porteur du projet) qui a une activité importante d'ingénierie robotique en traitement de surface - Le CRIIF et ACRI qui apportent leurs compétences en robotique et mécanique de manipulation en grande dimension - L'Institut Pascal qui apporte ses compétences en perception et cartographie 3D nécessaires au contrôle autonome des systèmes robotisés - ARNO Dunkerque et DCNS apportent leur connaissance aux spécifications des systèmes et leurs moyens pour les essais et validations. D autres applications sont d ores et déjà identifiées sur les marchés des énergies maritimes renouvelables, des équipements sur l exploitation pétrolière et gaz, Il n existe pas à ce jour de systèmes modulaires robotisés pouvant assurer ces différentes opérations (nettoyage, décapage et peinture) de manière autonome, les équipements existants assurant un seul des process en manuel ou en étant pilotés par un opérateur à distance (précision limitée et opérations longues).ce marché représente donc un fort potentiel de développement pour SAMES et ses partenaires (CRIIF et ACRI qui y seront associés via un accord de partenariat industriel pour l'exploitation future. Les apports pour les clients futurs sont sur les aspects économiques (gain en productivité et en consommable), humains (amélioration des conditions de travail) et environnemental (réduction des rejets résiduels). Retombées attendues : Les retombées attendues du projet sont pour les différents partenaires: SAMES : 60M et > à 20 emplois sur 5ans, 4 à 5 brevets envisagées Diversification importante de son activité sur le naval et l international, ROI via vente, leasing, ou prestation globale de service sur l ensemble du système au niveau mondial associé à de l ingénierie ACRI : 2M et 2 emplois sur 5 ans (+ sous-traitance locale) Acquisition de savoir-faire pour autres études, CA sur les ventes futures (adaptation nacelle, nouvelles études pour nacelles spécifiques de clients exports) CRIIF: 5M et 3 à 4 emplois (+ sous-traitance) Acquisition savoir-faire, CA sur les ventes futures (fabrication bras multiaxes et contrôlecommande), étude nouvelles, évolutions, amélioration du système. ARNO : 7à 8 M et évolution des qualifications et condition des emplois. Avance compétitive et réduction de coûts produits consommables de l ordre de 10à 15% et de la durée d immobilisation chantier de 20 à 30% (gain en compétitivité de l ordre de 25%). Anticipation du durcissement des contraintes environnementales propres aux chantiers navals, amélioration des conditions de travail et réduction des risques humains. Tableau financier :

16 16 CP Annexes techniques et financières relatives aux projets collaboratifs de VITAGORA Projet FRY IN Pole porteur : VITAGORA Thématique : Nouvelles technologies de friture pour des appareils domestiques et professionnels permettant de préparer des produits frits plus sains Montant projet : 2,6 M Durée du projet 36 mois Objectifs et contenu : Le projet FRY IN a pour ambition de travailler sur une approche globale du procédé de friture profonde discontinu utilisé à l échelle domestique et collective afin de permettre à la fois le développement d équipements de friture profonde moins énergivores et d huiles de friture permettant la consommation d aliments moins gras. Le projet est labellisé par le pôle de compétitivité Vitagora. Le projet FRY IN s intègre totalement dans la stratégie du pôle visant à développer une alimentation durable au service du bien-être des consommateurs puisqu il vise les trois bénéfices consommateurs ciblés par le pôle : la préservation de l environnement par le développement de procédés de friture économes en énergie, la préservation du capital santé par l amélioration des qualités nutritionnelles des produits frits et le développement du plaisir gustatif par la conservation des qualités sensorielles des produits frits. Retombées : L opération de friture profonde est une opération traditionnelle de cuisson fréquemment utilisée à l échelle domestique et professionnelle pour produire différents aliments transformés tels que les pommes de terre frites, les produits de type chips ou encore les produits panés. Le poids important des produits frits dans la consommation alimentaire mondiale lié à l imprégnation plus ou moins importante en matières grasses de ces produits attirent l attention des autorités sanitaires. Le projet se propose de réunir les acteurs clés de la filière : deux équipementiers majeurs spécialisés dans les procédés domestiques ou de restauration hors foyer (SEB et Adventys), un producteur majeur d huile de friture (Lesieur), un spécialiste de la captation des odeurs (Ethera), un sélectionneur de variétés de pomme de terres (SIPRE), des laboratoires académiques de référence (INRA et Université de Bourgogne), pour reconcevoir les équipements de friture discontinus et envisager le développement d une gamme d huile adaptée. L objectif final étant l obtention de produits à base de pomme de terre frites aux qualités nutritionnelles améliorées tout en conservant les qualités sensorielles. Le projet FRY IN va permettre de générer près de 30M de chiffre d affaires en 2021 et près de 70 M cumulés sur 5 ans, le projet va également permettre la création de 14 emplois directs chez les acteurs impliqués dans le projet et le maintien de nombreux emplois. La société Lesieur commercialisera une gamme d huiles de friture présentant des propriétés de moindre absorption en friture profonde, ce qui génèrera un chiffre d affaires de près de 12,6M sur les 5 premières années de commercialisation et une création de 2 emplois à l issue du projet.

17 17 CP La PME Adventys mettra sur le marché une nouvelle gamme d appareils de cuisson dédiés à la friture pour la RHF pour un chiffre d affaires de près de 6,1M et la création de 7 emplois à l issue du projet. La société SEB mettra sur le marché une nouvelle gamme d appareils de friture innovants pour le marché domestique lui permettant de créer 3 emplois et d obtenir un chiffre d affaires cumulé de plus de 43M. La PME Ethera commercialisera une nouvelle gamme de matériaux absorbant les molécules responsables des mauvaises odeurs de la cuisson des frites, ce qui lui permettra de créer 7,7M de chiffre d affaires sur 5 ans et 4 emplois. 1.5 Annexes techniques et financières relatives aux projets collaboratifs de FINANCE INNOVATION Projet MGPF Modélisation de la gestion du passif des fonds Thématique : Gestion d'actifs, système d'information, progiciel. Durée du projet: 36 mois Le projet vise à concevoir des outils méthodologiques et informatiques d évaluation et d anticipation des risques de liquidité liés à la collecte des fonds de la gestion collective (SICAV, FCP). ll est aujourd hui nécessaire de rétablir la confiance en garantissant à tous les investisseurs (épargnants, institutionnels et privés) une égalité de traitement. Pour les gestionnaires de fonds, ceci passe par une meilleure connaissance du comportement de leurs clients pour mieux appréhender leurs attentes et maitriser les risques de désengagement, pouvant entraîner un risque de liquidité (incapacité du fond à rembourser en cas de sortie du client). Pour rétablir cette confiance et développer des stratégies d investissement plus durables notamment au profit des PME, le projet MGPF vise à concevoir et développer les outils informatiques et méthodologiques nécessaires à la modélisation et à la prévision du comportement des clients (passif) des fonds d investissement. Retombées attendues : Le projet aura un impact positif sur l ensemble de la filière et favorisera la sauvegarde et la pérennisation des emplois issus de la gestion d actifs dont 95% est située en Ile de France. D autre part, le projet prévoit la création de 50 emplois qualifiés directs à l issue de sa commercialisation ( 10 durant la phase de R&D et 40 en phase de commercialisation) ainsi qu une croissance significative des chiffres d affaires des partenaires PME du projet. Pour les partenaires «grands groupes», la solution développée sera directement intégrée dans leurs systèmes d information et contribuera aussi bien à développer une nouvelle approche de gestion tout en s intégrant parfaitement dans leurs politiques ESG (Environnement ; Social ;Gouvernance). En outre, en posant les bases d une nouvelle approche de la gestion actif/passif des fonds, la solution offrira un avantage compétitif à la place financière parisienne face à Londres ou au Luxembourg.

18 18 CP Annexes techniques et financières relatives aux projets collaboratifs de MEDICEN Paris Région ICE Pôle leader : Medicen Colabel : Cap Digital Thématiques : TIC &Santé Durée du projet : 48 mois Objectifs et contenu : Développement d'un outil d assistance à l'interprétation des données de séquençage clinique pour le choix des stratégies thérapeutiques. Ce logiciel permettra de rendre compréhensible et exploitable les résultats d un exome et d un séquençage complet des ARNs tumoraux par un médecin clinicien non spécialiste en biologie moléculaire. La normalisation des compte-rendus des résultats permettra d agréger les connaissances de différentes institutions, cette agrégation générant à sont tour de l information utile à la prise en charge des malades. En 2012, près de 1000 molécules sont en développement. Un outil permettant de gérer la volumétrie des données extraites, et fournir aux cancérologues l'ensemble des options possibles, est une avancée clinique majeure dont l'application sera mondiale. Retombées : Objectifs économiques : ce projet a été conçu pour répondre aux besoins des industriels et cliniciens dans le domaine de l interprétation des données issues du séquençage très haut débit. La capacité à promouvoir un outil de pointe adapté aux besoins des cliniciens et utilisé par deux des plus grands centres anticancereux mondiaux permettra une avancée médicale décisive, un positionnement quasi monopolistique, et contribuera au rayonnement Francilen sur le territoire. Marchés visés : marché des tests et analyses génétiques, et des applications génomiques associées. ce marché est en pleine expansion et devrait se développer de façon exponentielle au cours des prochaines années. Il s'étend sur 3 continents, les USA représentent la moitié du marché, puis l'europe vient en seconde position. Impacts sur l'emploi : les partenaires de ce projet ont pour ambition la création d'une cinquantaine d'emplois directs et de l ordre de 300 à 500 emplois indirects.la production d un logiciel d interprétation permettra d imposer ou en tout les cas de mettre en place les conditions pour redonner à la communauté des oncologues, biologiste, chercheurs et de l industrie pharmaceutique française une place de choix dans les stratégies induites par la médecine de précision. La production d un logiciel d interprétation permettra d imposer ou en tous les cas de mettre en place les conditions pour redonner à la communauté des oncologues, biologiste, chercheurs et de l industrie pharmaceutique française une place de choix dans les stratégies induites par la médecine de précision. Si le logiciel atteint les objectifs qui lui ont été assigné il représentera une étape incontournable d une intégration des données de génomiques cliniques. Ce modèle est par ailleurs une opportunité pour être à la base d une réflexion éthique sur la gestion de données générées par les exomes, et un des résultats attendus est l accompagnement d une réflexion éthique sur les

19 19 CP exomes. Cette réflexion éthique devant être faite en intégrant l ensemble des partenaires impliqués (médecins, patients, organismes payeurs et société). Par ailleurs le développement par la France, d un standard d interprétation génomique doit permettre de rendre plus visible l effort de recherche développé par les autorités sanitaires et de corriger une visibilité assez faible dans les consortiums internationaux et dans les bases de données interprétatives des variants. MISTIC Pôle leader : Medicen Colabel : EuroBioMed Thématiques : maladies cardio-vasculaires, dispositifs médicaux Durée du projet : 48 mois Objectifs et contenu : Le projet MISTIC vise à développer une nouvelle filière technologique autour de la microstructuration de substrats en titane, notamment pour l intégration de microsystèmes en titane dans les dispositifs implantables actifs tels que les stimulateurs cardiaques. L'impact attendu est de rendre ces appareils plus petits et performants, tout en étant moins chers, de manière à accélérer l'innovation nécessaire à repousser les limites des systèmes de soins actuels et traiter de nombreuses pathologies cardiaques encore sans solutions, tout en répondant à l effort de réduction des charges du système de santé national. Il s agit plus particulièrement de fonctionnaliser le boîtier en titane de ces appareils, qui n a aujourd hui d autre rôle que de constituer un élément purement passif et mécanique d encapsulation biocompatible et étanche. L objectif est d intégrer directement dans sa matrice en titane un micro-composant de connectique électrique appelé traversée. Pour cela, il est nécessaire de complètement transposer les micro-technologies, historiquement développées sur substrat silicium (micro-électronique, MEMS) à des substrats en titane qui auront l avantage d être directement biocompatibles. En simplifiant ainsi le packaging des dispositifs implantables et/ou de certains de leurs éléments, un gain de coût et une marge de miniaturisation majeurs sont ainsi générés. Retombées : Déjà 2 brevets déposés, de nombreux autres potentiels compte-tenue de la rupture technologique et de la variété d'applications. 5 emplois à créer pour mener à bien ce projet, dont l'exploitation commerciale et industrielle devrait en générer plusieurs dizaines sur toute la chaine de la filière Pour la seule exploitation premièrement visée (traversée en titane), le chiffre d'affaires et gains de productivité cumulés par tous les partenaires et sous-traitants indirects lors de la pleine exploitation de la filière est estimée à 10 millions d'euros. Cela n'inclue pas d'autres formes de retombées financières via l'exploitation d'autres applications que cette technologie peut induire, ou via des accords de licence potentiels à des sociétés tiers. 1.7 Annexes techniques et financières relatives aux projets collaboratifs de MOVEO Paris Région Projet CASA Colabel : MOV'EO, Paris-Région. Thématique : sécurité routière

20 20 CP Durée du projet : 24 mois Objectifs et contenu : Les fonctionnalités ADAS (Advanced Driver Assistance Systems, systèmes d aide à la conduite) embarquées sont longues et couteuses à mettre en œuvre. Elles sont dans un premier temps réservées aux véhicules haut de gamme. En attendant leur déploiement sur tous les véhicules (après 2020), il est primordial de proposer une solution alternative et abordable. Le projet CASA (CAr Safety Apps) vise donc à créer un écosystème de conception d'applications innovantes pour Smartphone, favorisant l émergence de fonctions d aide à la conduite informatives (type ADAS), abordables par le déport de la capacité de traitement sur le Smartphone, et optimisées par l exploitation des données instantanées du véhicule et de son environnement. Le projet sélectionnera une plateforme dite ouverte (type open source) pour le développement des applications, et pour faciliter son déploiement sur d autres OEM. Une gamme de produits embarqués préindustriels pouvant se monter en première et seconde monte, sera livrée. Les résultats attendus permettront de renforcer la sécurité routière en familiarisant les utilisateurs aux fonctions de type ADAS, d optimiser les futures fonctions embarquées grâce aux retours d expériences, et d évaluer la technologie de communication innovante sécurisée et «verte» LiFi (par opposition aux Bluetooth ou WiFi). Retombées : On peut estimer les retombées économiques suivantes, en se basant sur le déploiement des résultats de CASA sur plusieurs OEMS entre 2016 et 2019 : - Plus de 50 Million d Euros de chiffre d affaire généré - Création de plus de 20 emplois en Ile-de-France Projet VEGETO Colabel: Capenergies, IDforCAR Thématique : Véhicules électriques Durée du projet : 36 mois Objectifs et contenu : L utilisation des véhicules électriques reste encore marginale en raison principalement de leur autonomie, qui est trop faible. Une augmentation notable de l autonomie peut être envisagée en développant un système annexe pour le chauffage de l habitacle et pour la gestion thermique de la batterie électrique, évitant ainsi de solliciter une partie de l énergie de la batterie électrique. Le projet VEGETO vise à développer deux solutions technologiques majeures pour corriger ces défauts qui pénalisent le développement du véhicule électrique. L une des solutions consiste à mettre en œuvre au sein de la batterie électrique un système de régulation mixte (passif et actif) qui permettra de limiter l échauffement thermique lors de la phase de recharge ou de décharge de l énergie électrique. L autre solution est le développement d un accumulateur de chaleur dédié (système actif) au chauffage de l habitacle. Ces deux solutions reposent sur l utilisation de matériaux à changement de phase (MCP) de type solide-liquide, qui ont la propriété d absorber de fortes quantités de chaleur (latente) sous des faibles volumes et de stabiliser à un niveau de température quasi-constant le système dans lequel ils sont insérés. Les objectifs portent donc sur le développement d un MCP de bas point de fusion (~25 C) pour jouer le rôle de régulateur thermique de la batterie électrique et d un MCP de haut point de fusion (~70 C) pour constituer le stock de chaleur pour la mise en œuvre d une batterie thermique pour le chauffage de l habitacle. La recherche sera orientée sur les propriétés physiques des MCP développés, le développement

21 21 CP de prototypes utilisant les MCP, l étude dynamique d une batterie thermorégulée par la présence de particules de MCP, l optimisation d un accumulateur en phase de charge et décharge. Retombées : Les activités de recherche et de développement sur les éléments constitutifs de la batterie thermique et du système de gestion thermique de la batterie électrique vont engendrer durant le projet des emplois direct d ingénieurs, techniciens et employés à hauteur d environ 6 personnes. Cela va permettre à DATE, MCI technologies, CRISTOPIA, SAFT et Valeo d améliorer leur positionnement concurrentiel national et international. Les avancées technologiques seront protégées par des dépôts de brevets qui sont estimés à environ 1 à 2 brevets/an/partenaire. Au terme du projet et au vu des marchés visés, les retombées économiques attendues sont les suivantes : Position de leadership dans la production de batteries thermiques économiques et respectueuses de l environnement Accroissement du CA pour DATE, MCI technologies, CRISTOPIA, SAFT et Valeo Création d emplois ingénieurs, techniciens, employés Gain de parts de marché pour Valeo en système de gestion thermique, pour SAFT dans les batteries électriques, CRISTOPIA et MCI technologies dans les matériaux à changement de phase et leur encapsulation et DATE dans le domaine des transferts thermiques dans les conditions extrêmes Création de 30 emplois en 2017 à 150 emplois en 2020 dont la moitié dans les deux PME Un chiffre d affaire généré global compris entre 8 à 40 M. 1.8 Annexes techniques et financières relatives aux projets collaboratifs de SYSTEMATIC Paris Région Projet CRYPTOCOMP Thématique : Confiance numérique & sécurité Durée du projet: 36 mois Résumé / Objectifs Le principe de base du Cloud computing est de permettre à des utilisateurs clients de déporter des ressources de calcul dans le Cloud en déléguant au service distant le soin d'exécuter en leur nom des procédures sur leurs données privées. Depuis 2009, la découverte d'une technique révolutionnaire de chiffrement dit complètement homomorphe est sur le point d'opérer un changement de paradigme profond en matière de cloud computing. Dans cette approche, le client communique des données chiffrées et le tiers (un serveur typiquement) peut les manipuler sans avoir à les déchiffrer. Il en résulte que l'utilisateur peut déléguer toutes sortes de calculs sur des données maintenues sous forme chiffrée. Cette approche, dite de cryptocalcul, est la seule qui soit à même de garantir pleinement la confidentialité des données même lorsque le service est malveillant ou compromis par une intrusion. Le projet CRYPTOCOMP vise à anticiper ce paradigme novateur par la mise au point de la première véritable plateforme de cryptocalcul pour le cloud. Plusieurs fois exploratoire, CRYPTOCOMP s'appuie sur la multi-disciplinarité de son consortium pour concevoir des outils logiciels innovants permettant à des opérateurs de services de développer et d'instrumenter concrètement des applications de cryptocalcul à très faible surcoût de génie logiciel. La conception de nouveaux cryptosystèmes homomorphes spécifiquement optimisés, l'automatisation du développement d'applications par des techniques de compilation source à source, la mise en situation réelle par des tests en vraie grandeur et la validation de l'approche homomorphe par le retour d'expérience sont identifiées comme des étapes essentielles et font partie intégrante du plan de travail proposé par le projet.

22 22 CP Retombées attendues : Les partenaires industriels comptent 3 PMEs (Dictao, CryptoExperts, Kalray) et 3 grands groupes (Bertin Technologies, ViAccess Orca, Gemalto) qui se positionnent comme expérimentateurs et utilisateurs de la technologie CRYPTOCOMP. L'aide dévolue aux industriels est d'environ 60% et est essentiellement consacrée au développement de démonstrateurs intégrés permettant d'évaluer, en conditions réelles, le gap technologique apporté par le cryptocalcul dans 5 contextes complémentaires de services à destination du Cloud. Les partenaires ambitionnent de permettre l'émergence d'un écosystème technologique à base de cryptocalcul en France dans les 3 à 5 ans postérieurs au projet. En supposant la validation complète de la solution technologique CRYPTOCOMP à fin de projet (T1), les partenaires industriels comptent, entre T1 et T1+3/5 ans, créer une offre novatrice sur plusieurs segments de marché indépendants et complémentaires. Les partenaires académiques prévoient une exploitation sous la forme de licences de brevets et/ou de licences sur les solutions logicielles issues du projet. Dans un esprit de collaboration avec les industriels impliqués, les partenaires apporteront leur expérience et leur concours à l'exploitation commerciale des résultats du projet dans un intérêt commun de valorisation technologique postprojet. En matière de retombées et projections économiques, les partenaires anticipent des économies internes immédiates de 4 M ; une majoration de leurs acquis technologiques en terme d'offre de services menant à des augmentations de CA de l'ordre de 10 à 20% selon les segments; une création de 10 à 30 emplois cumulés sous 3 à 5 ans post-projet; la création de nouveaux marchés autour du Saas; la création de filiales; la génération d'une dizaine de brevets sur les résultats du projet. Projet IGDCI_KMIP (Infrastructure de Gestion et Distribution de Clés Intéropérable) Thématique : Confiance numérique & Sécurité Durée du projet: 24 mois Résumé / Objectifs Le projet «Infrastructure de Gestion et Distribution de Clés Interopérable» a pour objectif de simplifier et d uniformiser la gestion des clés au sein des entreprises et des infrastructures «cloud», tout en assurant un haut niveau de sécurité. Partenaires : - BULL : réalise le système de gestion de clés central interopérable pour le cloud et les entreprises clientes - OpenTrust : un service de PKI intégré dans un HSM Bull Proteccio permettant au service de gestion de clés de Bull de délivrer et gérer des certificats numériques (X.509) - DICTAO : fournit des services de signature et de coffre-fort électroniques utilisant le serveur de clés KMIP de Bull, embarqués dans un HSM Bull Proteccio - Prim'X : réalise un module logiciel de chiffrement de machines virtuelles pour le cloud utilisant le serveur de clés KMIP de Bull - GEMALTO : réalise une évolution de ses systèmes de personnalisation de cartes à puce afin d'utiliser le système de gestion de clés KMIP de Bull - AriadNext : fournit un service de signature électronique 2D-Doc utilisant le serveur de clés KMIP de Bull, embarqué dans un HSM Bull Proteccio - Cecurity.com : fournit des services de signature et de coffre-fort électroniques utilisant le serveur de clés KMIP de Bull, embarqués dans un HSM Bull Proteccio - Laboratoire Sup Telecom Paris : renforcement de la sécurité du protocole KMIP.

23 23 CP Les marchés visés sont ceux des entreprises ou organismes clients de services Cloud, qui veulent garantir la sécurité de leurs données en assurant le contrôle de leurs clés cryptographiques, et les Opérateurs d'infrastructures cloud (Marché de 4 Milliard de dollars selon Gartner) Retombées attendues : L aide publique à ce projet permet de : Réaliser le projet : Le projet doit implémenter un protocole de sécurité qui fondamentalement se doit d être interopérable. L aide incite les différents partenaires industriels à collaborer. Sans cette collaboration le projet perdrait son sens, et chaque partenaire pris individuellement ne démarrerait pas un tel projet. Le projet nécessite en outre de la R&D que les laboratoires académiques sont le plus à même de mener. Ce rapprochement avec les laboratoires de recherche insufflera un dynamisme dans les équipes des industriels et contribuera à accroître les domaines d expertise de leurs collaborateurs. Accroitre la R&D : Dans un contexte où il est difficile d engager des ressources à court terme pour obtenir des résultats à moyen terme, l aide publique permet de solidifier les équipes d ingénieurs sur la durée et au sein de chacun des acteurs industriels du consortium. Cette aide permettra notamment de maintenir le niveau de compétence des RnD de chacun des partenaires élevé et compétitif sur les sujets en pleines expansion que sont le cloud et la sécurisation ouverte des réseaux. Ainsi l aide accordée aura un impact direct sur l augmentation du personnel alloué à la R&D au sein de chaque entreprise. Retombées visées après le projet : Pour Bull : 4 emplois en plus et 3,4 M de CA en plus sur 4 ans Pour Gemalto : 10 à 14 emplois et 120 M de CA en plus sur 4 ans Pour OpenTrust : 3 emplois et 1,2 M de CA en plus sur 4 ans Pour AriadNext : 1 emploi et 3 M de CA en plus sur 4 ans Pour Cecurity.com : 2 emplois et 1 M de CA en plus sur 4 ans Pour Prim'X : 1 emploi et 1,2 M de CA en plus sur 4 ans Projet UCF Thématique : Logiciel libre Durée du projet: 36 mois Résumé / Objectifs UCF est une solution, orchestrateur, de contenus éditoriaux riches hétérogènes: Il permet de synchroniser des contenus à la fois audio, vidéo, images, textes auxquels on peut aussi intégrer des éléments de sociaux (tweeter, facebook...). Le projet répond aux standards du web via l'usage du HTML5, qui soit cross-platform (c est à dire déployable en natif sous Android, Iphone et HbbTV) et il basé sur des logiciels libres. Le projet Ubiquitus Content Framework (UCF) a pour objectif de proposer une solution, orchestrateur, de production de contenus hétérogènes riches indépendants via une interface unique. Le projet répond aux standards du web via l'usage du HTML5, qui soit cross-platform et il basé sur des logiciels libres. Il est destiné aux professionnels de la production audiovisuelle sur l'internet et aux industriels du e-learning. Retombées attendues : Marché(s) visé(s):

24 24 CP Cette solution adresse 6 typologies de client : les médias audiovisuels ; les médias web ; les structures de e-learning/mooc au niveau international. Diffusion : base libre offerte aux universités et écoles pour créer la base installée Retombées économiques: 10 millions d'euros de CA cumulé sur 5 ans pour 20 emplois directs créés pour l ensemble des 3 PME franciliennes du consortium.

25 25 CP Annexe financière modifiée EconHomeV2 :

«Vers le véhicule connecté»

«Vers le véhicule connecté» «Vers le véhicule connecté» Le cercle des idées Quimper Technopole-Cornouaille Jeudi 26 septembre 2013 Philippe COSQUER : Chargé de Projets ] Moteur d idées pour véhicules spécifiques [ Le Pôle de compétitivité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. SYSTEM@TIC PARIS-REGION & Les Plates-formes d innovation

DOSSIER DE PRESSE. SYSTEM@TIC PARIS-REGION & Les Plates-formes d innovation DOSSIER DE PRESSE SYSTEM@TIC PARIS-REGION & Les Plates-formes d innovation SOMMAIRE I - SYSTEM@TIC PARIS-REGION, POLE DE COMPETITIVITE MONDIAL DEDIE AUX SYSTEMES COMPLEXES...p. 3 A. Les systèmes complexes,

Plus en détail

LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ. Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile

LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ. Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile. Position du problème Un axe très important dans les transports individuels est celui des nouveaux usages

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre QUELQUES EXEMPLES DE PROJETS LABELLISES ET FINANCES

Cliquez pour modifier le style du titre QUELQUES EXEMPLES DE PROJETS LABELLISES ET FINANCES Cliquez pour modifier le style du titre QUELQUES EXEMPLES DE PROJETS LABELLISES ET FINANCES 11/09/2014 Cliquez pour modifier le style du titre Projet MindYourBrain Louis Mayaud, Mensia Technologies lm@mensiatech.com

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

ESI Group fait l acquisition de CIVITEC

ESI Group fait l acquisition de CIVITEC Communiqué de presse financier Paris, le 27 mars 2015 ESI Group fait l acquisition de CIVITEC Une technologie révolutionnaire permettant la simulation virtuelle des systèmes avancés d aide à la conduite

Plus en détail

Pôles de compétitivité 2.0

Pôles de compétitivité 2.0 Pôles de compétitivité 2.0 Les plates-formes d innovation 4 ème Journée nationale des pôles de compétitivité - 1 er octobre 2008 Le groupe de travail interministériel riel Politique de soutien aux plates-formes

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AU SOUTIEN DE PROJETS COLLABORATIFS ISSUS DES APPELS A PROJETS DU FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL F.U.I.

REGLEMENT RELATIF AU SOUTIEN DE PROJETS COLLABORATIFS ISSUS DES APPELS A PROJETS DU FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL F.U.I. REGLEMENT RELATIF AU SOUTIEN DE PROJETS COLLABORATIFS ISSUS DES APPELS A PROJETS DU FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL F.U.I. BASES JURIDIQUES Vu le règlement général d exemption par catégorie N 651/2014 adopté

Plus en détail

Moteur d idées pour véhicules spécifiques. Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest

Moteur d idées pour véhicules spécifiques. Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest ] Moteur d idées pour véhicules spécifiques [ Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest ] [Notre mission] Développer la compétitivité des entreprises par le biais de l innovation :

Plus en détail

«Les projets collaboratifs pour les nuls»

«Les projets collaboratifs pour les nuls» «Les projets collaboratifs pour les nuls» Les jeudis du numérique à Vannes 28/05/15 Sommaire 1) Le projet collaboratif 2) Les appels à projets 3) Le financement 4) Le rôle d Images & Réseaux Les questions

Plus en détail

DELIBERATION N CR 31-14

DELIBERATION N CR 31-14 1 CR 31-14 DELIBERATION N CR 31-14 DU 20 JUIN 2014 RENFORCER ET SPÉCIALISER LA GAMME RÉGIONALE D'INVESTISSEMENT EN FONDS PROPRES : FONDS NUMERIQUE, SILVER ECONOMIE ET ILE-DE- FRANCE CAPITAL 2 LE CONSEIL

Plus en détail

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)»

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Investissements d avenir Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Appel à projets «Innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires» Volet compétitif «Initiatives

Plus en détail

Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise»

Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise» Appel à projets national «Outils web innovants en entreprise» 1 Contexte - Objectif 1.1 Le développement des pratiques collaboratives dans les entreprises, un levier de compétitivité, Les outils web d

Plus en détail

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES Offre de service : ASSISTANCE POUR LA MISE EN PLACE EQUIPE PROJET Appui méthodologique et expertise sur des projets complexes nécessitant des expertises techniques poussées au regard de l évolution des

Plus en détail

FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE

FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE FONDS UNIQUE INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE 13 e APPEL A PROJETS Les moyens destinés au soutien financier de l Etat en faveur

Plus en détail

La labellisation «Medicen Paris Region»

La labellisation «Medicen Paris Region» La labellisation «Medicen Paris Region» De l utilité de la labellisation «Medicen Paris Region» La labellisation «Medicen Paris Region» d un projet francilien, dans le domaine de la santé, est une référence

Plus en détail

Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance 2014-2018 Medicen Paris Region. Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers

Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance 2014-2018 Medicen Paris Region. Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance -2018 Medicen Paris Region Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers 24 octobre Relations inter-pôles et inter-clusters nationaux

Plus en détail

: UN OPEN LAB CRÉÉ EN 2001. Etienne Gaudin Directeur Innovation Groupe 10/03/2015

: UN OPEN LAB CRÉÉ EN 2001. Etienne Gaudin Directeur Innovation Groupe 10/03/2015 : UN OPEN LAB CRÉÉ EN 2001 Etienne Gaudin Directeur Innovation Groupe 10/03/2015 Le groupe Bouygues aujourd hui : trois pôles et une participation Routes (depuis 1986) BTP (195 2) Immobilie (1956 r ) 96,6

Plus en détail

! Mobiliser les acteurs sur les grands défis sociétaux! Refonder le dispositif de coordination et

! Mobiliser les acteurs sur les grands défis sociétaux! Refonder le dispositif de coordination et 1 Neuf lignes d action! Mobiliser les acteurs sur les grands défis sociétaux! Refonder le dispositif de coordination et d orientation de la recherche en France! Promouvoir la recherche technologique! Développer

Plus en détail

Dynamiser les filières d excellence et d avenir

Dynamiser les filières d excellence et d avenir La Lorraine dispose d atouts dans ce domaine grâce à des compétences académiques pointues tant en termes de recherche biologique et médicale que d application en informatique, traitement de données ou

Plus en détail

CHALLENGES NUMERIQUES

CHALLENGES NUMERIQUES Programme d Investissements d Avenir CHALLENGES NUMERIQUES Appel à manifestation d intérêt Cahier des charges ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET https://extranet.bpifrance.fr/projets-innovants-collaboratifs/

Plus en détail

1. Critères d éligibilité au financement par le FUI des projets collaboratifs de R&D des pôles de compétitivité

1. Critères d éligibilité au financement par le FUI des projets collaboratifs de R&D des pôles de compétitivité FONDS INTERMINISTERIEL DE SOUTIEN AUX PROJETS DE RECHERCHE & DEVELOPPEMENT COLLABORATIFS DES POLES DE COMPETITIVITE 10 ème APPEL A PROJETS Les soutiens financiers de l État en faveur des projets collaboratifs

Plus en détail

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013

AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 AG ECONOMIE, EMPLOI, INDUSTRIE Section Paris 2 ème 28/02/2013 Compte rendu Exposé sur les outils économiques de la région île de France Guillaume Balas (Président du groupe socialiste au Conseil régional

Plus en détail

Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012

Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012 Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012 Plan 1. Pourquoi l intelligence économique? 2. Intelligence économique pour innover et valoriser 3. Comment

Plus en détail

CATALOGUE DES INITIATIVES

CATALOGUE DES INITIATIVES ENTREPRENEURIAT ETUDIANT : Partagez notre ambition CATALOGUE DES INITIATIVES ENTREPRENEURIAT ETUDIANT PARIS SACLAY Programmes pédagogiques «Les règles du jeu» (pour appréhender les outils nécessaires au

Plus en détail

200 M (accélérateurs) 15 M (attractivité) 175 M 126 M 175 M 50 M. Transition numérique de l Etat. French Tech. Technos et usages du numérique

200 M (accélérateurs) 15 M (attractivité) 175 M 126 M 175 M 50 M. Transition numérique de l Etat. French Tech. Technos et usages du numérique 1 Technos et usages du numérique Transition numérique de l Etat French Tech Subventions et avances remboursables Appels à projets Fonds propres Investissement avisé Prêts Subventions Subventions Fonds

Plus en détail

Le mapping d écosystèmes R&D pour stimuler l innovation collaborative. Expernova & Finance Innovation Dixit GFII 7 juillet 2014

Le mapping d écosystèmes R&D pour stimuler l innovation collaborative. Expernova & Finance Innovation Dixit GFII 7 juillet 2014 Le mapping d écosystèmes R&D pour stimuler l innovation collaborative Expernova & Finance Innovation Dixit GFII 7 juillet 2014 Qui sommes nous? [ Une tendance forte à l Open Innovation ] «Le monde est

Plus en détail

8 marchés prioritaires. Et des leviers pour les transformer : Big Data, Open Data, Smart Data, Gamification Internet des Objets 3D Design Mobilité

8 marchés prioritaires. Et des leviers pour les transformer : Big Data, Open Data, Smart Data, Gamification Internet des Objets 3D Design Mobilité www.capdigital.com 8 marchés prioritaires MEDIAS EDUCATION FORMATION COMMERCE DISTRIBUTION MAISON VILLE TRANSPORT SANTE BIEN ETRE COMMUNICATION PUBLICITE TOURISME ENTREPRISE ETAT Et des leviers pour les

Plus en détail

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES IT CLUSTER FOR WORLD TRANSFORMATION DIGITALPLACE STIMULE, LE SECTEUR TIC AVANCE STIMULER L INNOVATION ASCENDANTE ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DÉVELOPPER L INTERNATIONAL PRÉSENTATION AAP 7EME PCRD 12 JUILLET

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique Appel à manifestation d intérêts Economie numérique CONTEXTE La Région considère comme prioritaire le secteur numérique, vecteur essentiel de performance, de modernité et d attractivité du territoire,

Plus en détail

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé»

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Evolution prospective des métiers et recommandations en matière de ressources humaines Version du 17 janvier BPI 37, rue du Rocher 75008 Paris France Tel:

Plus en détail

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services.

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services. 7 points pour garantir un bel avenir de la e-santé en France... by Morgan - Dimanche, janvier 30, 2011 http://www.jaibobola.fr/2011/01/avenir-de-la-e-sante-en-france.html La Recherche et le développement

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2011

Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2011 Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france REFONTE DU SYSTEME D INFORMATION DE L UNITE LYCEES : LANCEMENT

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Fiche d identité. Origine. Concept. Vision

Fiche d identité. Origine. Concept. Vision Ecomobilité partagée La 1 ère plateforme d'autopartage et covoiturage intégrée pour l entreprise. Origine MOPeasy a été créée en janvier 2010 par Bruno FLINOIS,, un entrepreneur expérimenté (création,

Plus en détail

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS2 : Innovation des entreprises/ Transfert de l innovation en direction des entreprises

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS2 : Innovation des entreprises/ Transfert de l innovation en direction des entreprises GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS2 : Innovation des entreprises/ Transfert de l innovation en direction des entreprises Axe 1 : Encourager la recherche appliquée, les expérimentations et le développement

Plus en détail

La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace

La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace S3 - Contexte Une demande de la Commission Européenne avec les entreprises au cœur de la réflexion pour renforcer leur compétitivité via l innovation

Plus en détail

Technologies, Services en stratégies & Usages - Secteur Numérique numériques et Energie

Technologies, Services en stratégies & Usages - Secteur Numérique numériques et Energie Conseil Conseil Stratégique et assistance dans les Technologies, Services en stratégies & Usages - Secteur Numérique numériques et Energie SIEGE 16, rue Kléber 92442 Issy-les-Moulineaux France www.items.fr

Plus en détail

SPÉCIALISTE DU SOCIAL MEDIA INTELLIGENCE

SPÉCIALISTE DU SOCIAL MEDIA INTELLIGENCE SPÉCIALISTE DU SOCIAL MEDIA INTELLIGENCE Le web regorge de conversations, de publications disparates souvent sous-exploitées : une source de valeur ajoutée, des leviers de décisions stratégiques. LE SOCIAL

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 01/10/ à 16:07:40 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique

COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique Clermont-Ferrand, le 13 mai 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique Une centaine d acteurs du numérique auvergnat étaient

Plus en détail

Appel d offres. Cahier des Clauses Techniques Particulières

Appel d offres. Cahier des Clauses Techniques Particulières Appel d offres Choix d un cabinet de conseil pour l accompagnement au montage de projet «Recherche Hospitalo-Universitaire en Santé» (RHU) dans le cadre de l Appel à Projet ANR, Investissements d Avenir,

Plus en détail

FONDS DE SOUTIEN A L INNOVATION. Cahier des Charges d Appels à Projets Innovants INTILAK - Sixième Edition -

FONDS DE SOUTIEN A L INNOVATION. Cahier des Charges d Appels à Projets Innovants INTILAK - Sixième Edition - FONDS DE SOUTIEN A L INNOVATION Cahier des Charges d Appels à Projets Innovants INTILAK - Sixième Edition - Février 2014 Sommaire 1. Introduction!... 3 2. Entreprises éligibles!... 4 3. Dépenses éligibles!...

Plus en détail

Les outils de financement de projets R&D à visée industrielle

Les outils de financement de projets R&D à visée industrielle Les outils de financement de projets R&D à visée industrielle Aïcha Douhou et Jérémy Berthuin Direction des Filières Industrielles Ileana LAMAMY Direction Régionale Alsace Alsace Biovalley 12/05/2015 -

Plus en détail

L OFFRE DE FORMATION VEDECOM

L OFFRE DE FORMATION VEDECOM PRESENTATION GENERALE DE L ITE L OFFRE DE FORMATION VEDECOM VEDECOM est un Institut pour la Transition Energétique (ITE), fondé en 2014 sur une collaboration inédite publique/privée, entre industriels

Plus en détail

DOMAINE N 1.2.1 : RENFORCER LE POTENTIEL D INNOVATION DES

DOMAINE N 1.2.1 : RENFORCER LE POTENTIEL D INNOVATION DES O B J E C T I F 1. 2 F A I R E D E L I N N O V A T I O N L E M O T E U R D E L A C O M P E T I T I V I T E D E S E N T R E P R I S E S PRESENTATION GENERALE DE L OBJECTIF Cet objectif vise à améliorer

Plus en détail

Investissements d Avenir n 2 Réunion d information 3 nouveaux appels à projets

Investissements d Avenir n 2 Réunion d information 3 nouveaux appels à projets Investissements d Avenir n 2 Réunion d information 3 nouveaux appels à projets Mot de bienvenue, Pierre PLEVEN, Institut Mines Télécom Présentation officielle des 3 appels à projets, Fabien TTERRAILLOT,

Plus en détail

Conférence de presse 17 mars 2008. Jean-Charles Hourcade, Directeur Général adjoint et CTO Thomson

Conférence de presse 17 mars 2008. Jean-Charles Hourcade, Directeur Général adjoint et CTO Thomson Conférence de presse 17 mars 2008 Jean-Charles Hourcade, Directeur Général adjoint et CTO Thomson 17 Actualité La Direction générale de la concurrence de la Commission européenne approuve le financement

Plus en détail

Premier Appel à Propositions TIC & Ville Durable

Premier Appel à Propositions TIC & Ville Durable Premier Appel à Propositions TIC & Ville Durable Les Pôles de Compétitivité ADVANCITY, SYSTEM@TIC PARIS-REGION et CAP DIGITAL font appel à votre créativité et à vos capacités d'innovation Dans le cadre

Plus en détail

Vous souhaitez monter un projet : Medicen Paris Region répond à toutes vos questions 30 SEPTEMBRE 2010. Cluster and project funding partners

Vous souhaitez monter un projet : Medicen Paris Region répond à toutes vos questions 30 SEPTEMBRE 2010. Cluster and project funding partners Vous souhaitez monter un projet : Medicen Paris Region répond à toutes vos questions 30 SEPTEMBRE 2010 Cluster and project funding partners Association avec 170 Adhérents Grands groupes: Sanofi-aventis

Plus en détail

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Plus en détail

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Atelier sur les systèmes d information et de communication dans le secteur public: Etat des lieux, défis et orientations

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

Labellisation des projets : critères et procédures

Labellisation des projets : critères et procédures Labellisation des projets : critères et procédures Medicen Paris Region» La labellisation «Medicen Paris Region accéder à des sources de financements publics attractifs ou à des compléments de financement

Plus en détail

PLANIFICATION ET OPERATIONS INTEGREES DU TRANSPORT MULTIMODAL

PLANIFICATION ET OPERATIONS INTEGREES DU TRANSPORT MULTIMODAL PLANIFICATION ET OPERATIONS INTEGREES DU TRANSPORT MULTIMODAL KEYWORDS : SYSTEMX, Transport, Multimodal, Simulation, Optimisation, Supervision CONTEXTE de l IRT SYSTEMX L IRT SystemX est un institut de

Plus en détail

Aides publiques Décembre 2015

Aides publiques Décembre 2015 La fabrique de start-ups Aides publiques Décembre 2015 2015 Incubateur Midi-Pyrénées Tous droits réservés Les subventions Les subventions aux porteurs de projets : Projets technologiques : I-LAB Emergence

Plus en détail

«Recherche et innovation dans la filière composites aéronautique»

«Recherche et innovation dans la filière composites aéronautique» DIRECTION GENERALE DES ENTREPRISES APPEL A PROJETS «Recherche et innovation dans la filière composites aéronautique» Les matériaux composites sont élaborés à partir d une matrice et d un renfort, généralement

Plus en détail

Réunion Information Investissements d Avenir

Réunion Information Investissements d Avenir Réunion Information Investissements d Avenir Logiciel Embarqué et Objets Connectés Sophia, 16 Juillet 2013 Investissements Avenir : Réorientation Réorientation de 2,2 Mds$ du budget non engagé des IA Soutien

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 02/10/2014 Introduction Depuis plus de 30 ans, Altran anticipe le besoin croissant d innovation technologique dans tous les principaux secteurs

Plus en détail

ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE

ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE 150 MILLIONS D EUROS DE BUDGET DE LANCEMENT L Institut Photovoltaïque d Île-de-France (IPVF) a pour ambition

Plus en détail

Catalogue général. Fabrication Française et développement durable

Catalogue général. Fabrication Française et développement durable Catalogue général Fabrication Française et développement durable Faisons connaissance... Fondée en 2012, Naotic est une entreprise Nantaise disposant d une expertise reconnue au niveau international dans

Plus en détail

Plan d actions Recherche, Technologie et Innovation

Plan d actions Recherche, Technologie et Innovation La passion de l'excellence Plan d actions Recherche, Technologie et Innovation Comités et séminaires RTI Phase : Initiation - Détection 1 Projets Objectif Faciliter les échanges entre les membres de NAE

Plus en détail

FONDS DE SOUTIEN À L INNOVATION

FONDS DE SOUTIEN À L INNOVATION FONDS DE SOUTIEN À L INNOVATION Cahier des Charges du Programme d Appui à l Innovation et au Développement Technologique PTR - Appel à projet ouvert - 2014 1. Introduction Conscient des enjeux de l innovation,

Plus en détail

CONSULTATION POUR LA CREATION D UN LOGOTYPE ET D UNE LIGNE GRAPHIQUE SMART MANUFACTURING PARIS CONFERENCE 30 MARS & 1 AVRIL 2014

CONSULTATION POUR LA CREATION D UN LOGOTYPE ET D UNE LIGNE GRAPHIQUE SMART MANUFACTURING PARIS CONFERENCE 30 MARS & 1 AVRIL 2014 CONSULTATION POUR LA CREATION D UN LOGOTYPE ET D UNE LIGNE GRAPHIQUE SMART MANUFACTURING PARIS CONFERENCE 30 MARS & 1 AVRIL 2014 Objet : Consultation pour la création d un logotype et d une identité graphique

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

Investissements d avenir Action : «Projets industriels d avenir (PIAVE)»

Investissements d avenir Action : «Projets industriels d avenir (PIAVE)» Investissements d avenir Action : «Projets industriels d avenir (PIAVE)» Cahier des charges de l appel à projets «Produits innovants pour alimentation sûre, saine et durable aliments fonctionnels et sur

Plus en détail

TITRE : OPTIMISATION ROBUSTE : CREATION D UNE PLATEFORME ET

TITRE : OPTIMISATION ROBUSTE : CREATION D UNE PLATEFORME ET TITRE : OPTIMISATION ROBUSTE : CREATION D UNE PLATEFORME ET APPLICATIONS INDUSTRIELLES MOTS CLEFS : OPTIMISATION, ANALYSE DE SENSIBILITE, REDUCTION DE MODELES, FIABILITE, SYSTEMX CONTEXTE de l IRT SYSTEMX

Plus en détail

L usine à projets d innovation

L usine à projets d innovation VIAMECA en phase II L usine à projets d innovation Le SERVICE DURABLE INGENIERIE DES SURFACES Animation : Aubert&Duval PROCEDES AVANCES DE FABRICATION Animation : ENISE SYSTEMES INTELLIGENTS ET ROBOTIQUES

Plus en détail

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients,

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, ADVANCITY vous accompagne au Canada, SALON AMERICANA - Montréal 17-18 -19 mars 2015 Présentation du salon : Le salon AMERICANA

Plus en détail

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS Cahier des charges 1 Appel à projets L amélioration des perspectives de croissance et de compétitivité de l économie marocaine passe, notamment, par le soutien à l innovation

Plus en détail

10 ème plénière TIC & Santé des pôles de compétitivité franciliens Cap Digital, Medicen et Systematic

10 ème plénière TIC & Santé des pôles de compétitivité franciliens Cap Digital, Medicen et Systematic 10 ème plénière TIC & Santé des pôles de compétitivité franciliens Cap Digital, Medicen et Systematic 13 janvier 2015 Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes GT Business Model

Plus en détail

Programmation de développement rural hexagonal 2007-2013 APPEL A PROJETS «ANIMATION DU RESEAU RURAL ET PERIURBAIN POUR LA REGION ÎLE-DE-FRANCE»

Programmation de développement rural hexagonal 2007-2013 APPEL A PROJETS «ANIMATION DU RESEAU RURAL ET PERIURBAIN POUR LA REGION ÎLE-DE-FRANCE» Programmation de développement rural hexagonal 2007-2013 APPEL A PROJETS «ANIMATION DU RESEAU RURAL ET PERIURBAIN POUR LA REGION ÎLE-DE-FRANCE» 1. Contexte L article 68 du Règlement (CE) n 1678/2005 du

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AU SOUTIEN DES PROJETS DE RECHERCHE & DEVELOPPEMENT (HORS OUTIL DE GARANTIE)

REGLEMENT RELATIF AU SOUTIEN DES PROJETS DE RECHERCHE & DEVELOPPEMENT (HORS OUTIL DE GARANTIE) REGLEMENT RELATIF AU SOUTIEN DES PROJETS DE RECHERCHE & DEVELOPPEMENT (HORS OUTIL DE GARANTIE) BASES JURIDIQUES Vu le règlement général d exemption par catégorie N 651/2014 adopté par la commission le

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Usine du Futur»? L Usine du Futur est l un des 34 plans industriels pilotés

Plus en détail

VERS DES AGORAS DE L innovation. Partie 1

VERS DES AGORAS DE L innovation. Partie 1 www.inmediats.fr 2 VERS DES AGORAS DE L innovation Partie 1 VERS DES AGORAS DE L innovation Inmédiats est un projet imaginé et construit par six centres de culture scientifique, technique et industrielle

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france ACHAT D UNE PRESTATION DE VEILLE ECONOMIQUE

Plus en détail

Le SIMV organise les premières Rencontres de recherche en Santé Animale les 2 et 3 décembre 2014 à Lille (Grand Palais)

Le SIMV organise les premières Rencontres de recherche en Santé Animale les 2 et 3 décembre 2014 à Lille (Grand Palais) 17 juin 2014 à Paris Le SIMV organise les premières Rencontres de recherche en Santé Animale les 2 et 3 décembre 2014 à Lille (Grand Palais) R&D dating for animal health and innovation Le Syndicat de l

Plus en détail

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire )

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Bientôt en Alsace : La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Création d une usine-école unique en Europe L Etat, dans

Plus en détail

Lyon, une métropole attractive. Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) Toulouse 17 novembre 2011

Lyon, une métropole attractive. Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) Toulouse 17 novembre 2011 Lyon, une métropole attractive Le Schéma d Accueil des Entreprises (SAE) Toulouse 17 novembre 2011 Lyon, une Métropole européenne LYON, UNE METROPOLE EUROPEENNE Rhône-Alpes > 6.1 millions habitants LE

Plus en détail

Des prestations au service des entreprises des filières innovantes et des entreprises de croissance

Des prestations au service des entreprises des filières innovantes et des entreprises de croissance Des prestations au service des entreprises des filières innovantes et des entreprises de croissance La société STRATINNOV Nous sommes un bureau d études spécialisé dans l accompagnement des entreprises

Plus en détail

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation DOSSIER DE PRESSE 30 janvier 2013 Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation Dossier de presse 30 janvier 2013 Une refondation accomplie. Depuis 2010, le Conseil

Plus en détail

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet Monitoring THPE Le projet Monitoring THPE a donné lieu à l un des premiers systèmes innovants de suivi des performances énergétiques et de confort des bâtiments. Informations générales Localisation : Région

Plus en détail

Acquisition des actifs technologiques de Ciespace pour déployer l IAO sur le Cloud

Acquisition des actifs technologiques de Ciespace pour déployer l IAO sur le Cloud Communiqué de Presse financier Paris, le 15 avril 2015 Acquisition des actifs technologiques de Ciespace pour déployer l IAO sur le Cloud Offre des solutions de Prototypage Virtuel d ESI Group en mode

Plus en détail

AXE 4 SOUTENIR LA TRANSITION VERS FICHE THEMATIQUE 4-1 : GEOTHERMIE UNE ECONOMIE A FAIBLES EMISSIONS EN CO2 DANS L ENSEMBLE DES SECTEURS

AXE 4 SOUTENIR LA TRANSITION VERS FICHE THEMATIQUE 4-1 : GEOTHERMIE UNE ECONOMIE A FAIBLES EMISSIONS EN CO2 DANS L ENSEMBLE DES SECTEURS AXE 4 SOUTENIR LA TRANSITION VERS UNE ECONOMIE A FAIBLES EMISSIONS EN CO2 DANS L ENSEMBLE DES SECTEURS FICHE THEMATIQUE 4-1 : GEOTHERMIE Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 Priorité d investissement 4a:

Plus en détail

FONDS DE SOUTIEN A L INNOVATION. Cahier des Charges d Appels à Projets Innovants TATWIR - Sixième Edition -

FONDS DE SOUTIEN A L INNOVATION. Cahier des Charges d Appels à Projets Innovants TATWIR - Sixième Edition - FONDS DE SOUTIEN A L INNOVATION Cahier des Charges d Appels à Projets Innovants TATWIR - Sixième Edition - Février 2014 Sommaire 1. Introduction!... 3 2. Entreprises éligibles!... 4 3. Dépenses éligibles!...

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INNOVATIONS COLLABORATIVES

CAHIER DES CHARGES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INNOVATIONS COLLABORATIVES CAHIER DES CHARGES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INNOVATIONS COLLABORATIVES Contexte Au 1 er janvier 2016, la nouvelle Région Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes formera une seule et même entité

Plus en détail

«Projet de R&D&I collaborative dans les domaines de la SRI-SI»

«Projet de R&D&I collaborative dans les domaines de la SRI-SI» Programme opérationnel régional FEDER-FSE de l Ile-de-France et du bassin de la Seine (2014-2020) Appel à projets du programme Opérationnel FEDER-FSE «Projet de R&D&I collaborative dans les domaines de

Plus en détail

Investissements d avenir. Action : «Programme de soutien à l innovation majeure» Concours Mondial d Innovation

Investissements d avenir. Action : «Programme de soutien à l innovation majeure» Concours Mondial d Innovation Investissements d avenir Action : «Programme de soutien à l innovation majeure» Concours Mondial d Innovation Cahier des charges de la phase «amorçage» 2015 Propos préliminaires La France possède des atouts

Plus en détail

REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES

REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES REGIME D APPUI POUR L INNOVATION DUALE RAPID CAHIER DES CHARGES Afin d augmenter l appui à l innovation duale permettant aux PME et aux entreprises intermédiaires de moins de 2000 salariés de développer

Plus en détail

Appel à projet national ULISS «Utilisation comme Levier d Innovation des Signaux Satellites» Année 2012

Appel à projet national ULISS «Utilisation comme Levier d Innovation des Signaux Satellites» Année 2012 Appel à projet national ULISS «Utilisation comme Levier d Innovation des Signaux Satellites» Année 2012 I. Présentation du contexte et des objectifs La Direction générale de la compétitivité, de l industrie

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION I. OBJECTIFS ET RÉSULTATS 1. Descriptif de l'objectif de l'action Cette mesure s articule en deux volets : GPEC : volet A ressources humaines Il s agit de renforcer l accompagnement des politiques dans

Plus en détail

i-viatic : Plate-forme collaborative pour les mobilités innovantes

i-viatic : Plate-forme collaborative pour les mobilités innovantes i-viatic : Plate-forme collaborative pour les mobilités innovantes Guillaume Uster Ifsttar- PRES Nord de France et Quentin Valcke i-trans Résumé Pour répondre aux problématiques d une mobilité plus durable,

Plus en détail

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux Les chiffres clés de la région Ile-de-France (au 31/12/2010) : - PIB : 572 milliards d euros (30% du PIB national) - Nombre d emplois industriels

Plus en détail

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 16 mai 2014 POLITIQUE A06 CONFORTER L'ATTRACTIVITÉ ÉCONOMIQUE DURABLE DES YVELINES

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 16 mai 2014 POLITIQUE A06 CONFORTER L'ATTRACTIVITÉ ÉCONOMIQUE DURABLE DES YVELINES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DES YVELINES Direction Générale des Services Direction de l'economie et de l'emploi DEE - Pôle gestion instruction et évaluation 2014-CP-5053 Affaire suivie par : V. CARIOU

Plus en détail

PRESENTATION DES AIDES ECONOMIQUES

PRESENTATION DES AIDES ECONOMIQUES PRESENTATION DES AIDES ECONOMIQUES 10 décembre 2013 Service Développement Economique Direction de l Innovation, de la Recherche, de l Economie et du Tourisme Cadre des aides économiques Depuis 2004, la

Plus en détail