EUROMED JUSTICE III PROJECT PROJET EUROMED JUSTICE III

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EUROMED JUSTICE III PROJECT PROJET EUROMED JUSTICE III"

Transcription

1 OPENING CONFERENCE Brussels, 29 February 2012 CONFÉRENCE D OUVERTURE Bruxelles, le 29 février 2012

2 PRÉSENTATION GÉNÉRALE Groupes de travail Manuels Rapports de recherche Activités de formation Visites d étude Réunions des Centres/ Institutions de formation judiciaire

3

4 RAPPORTS DE RECHERCHE Il faut souligner que sans la coopération volontaire des autorités des pays néficiaires qui sont impliquées dans ce projet, et qui sont en mesure de fournir les ormations demandées, il ne sera pas possible de déployer cette activité et de rantir les résultats escomptés. 3 représentants par pays. L'importance du Coordinateur National. Étant donné que les membres du groupe de recherche doivent pouvoir mmuniquer directement entre eux et avec l expert externe, un forum ou une salle chat spéciale sera créé sur le site du projet. Les langues de travail pour cette mmunication seront le français et l'anglais, et les contributions écrites devront être umises en français ou en anglais.

5 RAPPORTS DE RECHERCHE Les langues de travail des réunions de présentation et de validation des rapports de recherche seront le français, l'anglais et l'arabe, avec interprétation simultanée. Un questionnaire sera élaboré par l expert externe après accord au sein des groupes de recherche mis en place à cet effet. L expert externe (après la 1e réunion) effectue une visite technique dans chaque pays bénéficiaire participant à l élaboration du questionnaire. Ces visites permettront à l expert ou aux experts de se faire une idée précise et d avoir une parfaite compréhension des réponses et des informations fournies à chaque questionnaire.

6 Le but de ces visites sera : Compte tenu du temps disponible et du plan de travail pour le rapport de herche, il s agira de suivre les progrès réalisés dans la préparation des tributions que doivent livrer les experts locaux. Suivre les progrès réalisés dans la compilation des réponses au questionnaire. Demander des éclaircissements sur les réponses reçues. Ces visites permettront à l expert ou aux experts de se faire une idée précise et voir une parfaite compréhension des réponses et des informations fournies à que questionnaire et, partant, des spécificités et particularités de chaque système ciaire et de chaque système juridique. Et/ou entreprendre une étude personnelle de la législation, des procédures ou itutions dans les pays dont bénéficiaires en question qui sont importantes pour le le chef de file est l'ieap. port de recherche.

7 RAPPORTS DE RECHERCHE Après compilation des questionnaires et obtention d autres informations : Analyse des réponses fournies aux questionnaires et d autres informations tenues durant les visites techniques, et préparation d une première ébauche du pport de recherche. Discussion et validation des résultats intermédiaires et de l ébauche de pport avec les experts des pays bénéficiaires. Réunion pour valider les résultats et discuter de l ébauche finale du rapport ec les experts des pays bénéficiaires. Préparation de la version définitive du rapport de recherche par l expert à urt terme. Euromed Justice III est unpour projet mispublication en œuvre par un consortium Préparation de la version finale en version papier et en rsion électronique.

8 GROUPES DE TRAVAIL

9 GROUPES DE TRAVAIL Les groupes de travail devront aussi formuler un certain nombre d orientations visant à définir l approche et le contenu des séminaires de formation et des visites d étude. En outre, ils seront un instrument en soutien du développement consolidation du réseau interprofessionnel entre les participants. et de la

10 GROUPES DE TRAVAIL Dans la mesure du possible, nous suggérons que, les représentants des pays partenaires du Voisinage Sud qui prendront part aux différentes réunions du groupe de travail soient toujours les mêmes personnes (spécialistes des questions traitées) ou au moins que le chef de chaque délégation soit présent à toutes les réunions afin de garantir la coordination des travaux, le but étant de contribuer à la discussion sur les progrès réalisés sur la voie de la préparation du manuel.

11 GROUPES DE TRAVAIL Travail au quotidien : Un expert principal à court terme (ECT), qualifié et expérimenté, sera responsable de l activité au quotidien, c est-à-dire qu il sera responsable de la production et du contenu du résultat de cette activité, à savoir le manuel. L expert principal en question sera donc la personne qui devra recueillir centralement toutes les informations nécessaires et les structurer, rédiger le manuel, etc..

12 GROUPES DE TRAVAIL Travail intermédiaire : Nous prévoirons une période serrée mais raisonnable et réaliste entre chaque réunion du groupe de travail afin de laisser suffisamment de temps aux membres du groupe de travail pour effectuer le travail intermédiaire. Par exemple, l analyse des résultats de la réunion précédente et la bonne préparation de la réunion suivante, ainsi que la collecte des informations qui auraient été demandées lors de la réunion précédente, seront un élément essentiel dans ce cadre.

13 GROUPES DE TRAVAIL

14 GROUPES DE TRAVAIL Sélection des participants des pays partenaires du Voisinage Sud Approche générale Hauts fonctionnaires du ministère de la Justice ou d autres autorités compétentes, membres du judiciaire et autres professionnels du droit, membres du monde académique et représentants de la société civile possédant une solide expérience des questions traitées par le groupe de travail. La participation préalable à des activités pertinentes des projets Euromed Justice I ou Euromed Justice II constituera un atout.

15 GROUPES DE TRAVAIL Sélection des participants des pays partenaires du Voisinage Sud Approche générale Disponibilité pour pouvoir suivre le calendrier de travail intensif, à la fois les travaux du groupe de travail, la recherche, la préparation des réunions du e de travail et la contribution à la recherche de la documentation et à l ration du manuel. Aptitude à comprendre et à s exprimer et à rédiger en français et/ou anglais inimum les communications/contributions devront se faire en français ou en s)

16 GROUPES DE TRAVAIL Partage d informations : On veillera à ce que les personnes participant aux activités impliquant un change d expériences et de bonnes pratiques aient des postes stratégiques dans urs institutions nationales et que, en cette qualité, elles soient susceptibles de artager avec leurs collègues et les membres de leur personnel les enseignements és de ces activités.

17

18 SESSIONS DE FORMATION L importance de : - L ambiance de travail : échange d expériences - L expert devra être un facilitateur plutôt qu un orateur - Provoquer la discussion - Une approche très pratique. Participation interactive méthodologies d apprentissage par problèmes. Etudes de cas/ateliers. et - Profil des participants - Evaluation de l activité

19 SESSIONS DE FORMATION Réunions des Centres/ Institutions de formation judiciaire Objectifs: Renforcer la coopération parmi les Centres de formation judiciaire des pays bénéficiaires à l'occasion des réunions de leurs représentants et explorer les possibilités d'établir des liens et créer des synergies avec le Réseau Européen de Formation Judiciaire. Transférer des résultats du projet EuroMed Justice III afin d'en garantir la diffusion et la durabilité.

20 SESSIONS DE FORMATION Réunions des Centres/ Institutions de formation judiciaire Deux réunions. 3 représentants par pays. Ils constitueront un point de rencontre et un espace de réflexion et d échange d informations. Les langues de travail des sessions de formation seront le français, l anglais et l arabe, avec interprétation simultanée. Sujets à traiter.

21 VISITES D ETUDE Objectifs généraux : Voir de près comment les autorités, organisations et organes visités se sont organisés. - Voir quelle est l étendue de leur travail. - Observer comment ils atteignent leurs buts et quelles sont les procédures qu ils appliquent. - Se livrer à un échange d expériences positives et négatives, et à un partage de savoir-faire et de bonnes pratiques.

22 VISITES D ETUDE Une visite d étude sera organisée pour chaque composante du projet (durée: 3 journées chacune). Chaque visite d étude impliquera un représentant de chaque pays bénéficiaire. Langues de travail: anglais et arabe, avec interprétation simultanée. Les visites d étude auront lieu au cours de la deuxième phase du projet.

23 Organisation and Methodology

24 Organisation and Methodology

25 Organisation and Methodology

26 Merci de votre attention

PROJET EUROMED JUSTICE III. Composante II. Résolution des conflits transfrontaliers en matière familiale GT 2.4 PRÉPARATION D UN MANUEL

PROJET EUROMED JUSTICE III. Composante II. Résolution des conflits transfrontaliers en matière familiale GT 2.4 PRÉPARATION D UN MANUEL Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE III Composante II Résolution des conflits transfrontaliers en matière familiale GT 2.4 PRÉPARATION D UN MANUEL Manuel de bonnes pratiques concernant

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II

PROJET EUROMED JUSTICE II PROJET EUROMED JUSTICE II Projet financé par l Union européenne GROUPE DE TRAVAIL 2 RÉSOLUTION DES CONFLITS TRANSFRONTALIERS EN MATIÈRE FAMILIALE 2 e RÉUNION : Règlement alternatif des conflits transfrontaliers

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II

PROJET EUROMED JUSTICE II PROJET EUROMED JUSTICE II Projet financé par l Union européenne COMPOSANTE I ACCÈS À LA JUSTICE ET AIDE LÉGALE 3 e Séminaire de formation COÛT DE LA JUSTICE ET DROIT À LA DÉFENSE Rome (IT), du 23 au 25

Plus en détail

Centre Régional d Evaluation des Politiques Publiques

Centre Régional d Evaluation des Politiques Publiques Centre Régional d Evaluation des Politiques Publiques ENA/ISA Paris 03 Mai 2010 1 Les facteurs incitatifs de l évaluation des politiques Publiques 1- L importance de la coordination et du dialogue politique

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II

PROJET EUROMED JUSTICE II PROJET EUROMED JUSTICE II Projet financé par l Union Européenne COMPOSANTE I ACCÈS À LA JUSTICE ET AIDE LÉGALE 6 e Séminaire de formation «MODES ALTERNATIFS DE RÉSOLUTION DE CONFLITS (MARC)» SOFIA (BU),

Plus en détail

EuroMed Formation des Administrations publiques. SEMINAIRE SUR PROGRAMMES COMMUNAUTAIRES Aperçu de la mise en oeuvre du programme MEDA PROGRAMME

EuroMed Formation des Administrations publiques. SEMINAIRE SUR PROGRAMMES COMMUNAUTAIRES Aperçu de la mise en oeuvre du programme MEDA PROGRAMME EuroMed Formation des Administrations publiques Programme régional de formation et de conseil sur l'administration publique pour les Partenaires méditerranéens SEMINAIRE SUR PROGRAMMES COMMUNAUTAIRES Aperçu

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II. VISITE D ETUDE à la Conférence de La Haye de droit international privé. Ebauche d ordre du jour

PROJET EUROMED JUSTICE II. VISITE D ETUDE à la Conférence de La Haye de droit international privé. Ebauche d ordre du jour 1 Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE II VISITE D ETUDE à la Conférence de La Haye de droit international privé Ebauche d ordre du jour «Le travail réalisé par la Conférence de

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II

PROJET EUROMED JUSTICE II PROJET EUROMED JUSTICE II Projet financé par l Union européenne COMPOSANTE II RÉSOLUTION DES CONFLITS TRANSFRONTALIERS EN MATIÈRE FAMILIALE 1 er Séminaire de formation «COOPÉRATION JUDICIAIRE INTERNATIONALE

Plus en détail

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 sur «Elaboration d une stratégie financière pour l organisation»

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 sur «Elaboration d une stratégie financière pour l organisation» FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED TERMES DE REFERENCE Formation des OSC de niveaux

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE E/CN.2/1994/10 10 février 1994 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMMISSION DE STATISTIQUE Session extraordinaire 11-15 avril 1994 Point 3 de l ordre

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU FRANCOPHONE DE LA REGULATION DES TELECOMMUNICATIONS (FRATEL)

CHARTE DU RESEAU FRANCOPHONE DE LA REGULATION DES TELECOMMUNICATIONS (FRATEL) CHARTE DU RESEAU FRANCOPHONE DE LA REGULATION DES TELECOMMUNICATIONS (FRATEL) 1 LES INSTITUTIONS EN CHARGE DE LA RÉGULATION DES MARCHÉS DES TELECOMMUNICATIONS DES ÉTATS AYANT LA LANGUE FRANÇAISE EN PARTAGE,

Plus en détail

Schéma type d organisation des rencontres territorialisées

Schéma type d organisation des rencontres territorialisées Schéma type d organisation des rencontres territorialisées La lettre de mission prévoit que la mission de suivi de la mise en œuvre du plan de lutte contre la pauvreté et pour l inclusion sociale définisse

Plus en détail

PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP

PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP 6. PLAN D ACTION LOCAL RELATIF AU HANDICAP UN INSTRUMENT DE REALISATION DES DROITS DE L HOMME Voir p87 l ETUDE DE CAS MACEDOINE/HANDICAP INTERNATIONAL - Elaboration de plans d action locaux relatifs au

Plus en détail

Bénin. Mali. kina Faso. Niger. Sénégal. inée-bissau. Togo

Bénin. Mali. kina Faso. Niger. Sénégal. inée-bissau. Togo Bénin Conclusions du séminaire - L Initiative France / BM pour la promotion des PPP dans les pays de la Zone Franc, se réjouit du lancement des initiatives PPP adoptées par l UEMOA en 2012, notamment t

Plus en détail

Termes de référence pour l évaluation du projet 2012/2015 de la plateforme ELSA

Termes de référence pour l évaluation du projet 2012/2015 de la plateforme ELSA Termes de référence pour l évaluation du projet 2012/2015 de la plateforme ELSA CADRE ET OBJET DE L EVALUATION Contexte Créée en mars 2002 sur l initiative de cinq associations françaises de lutte contre

Plus en détail

Le rôle de points focaux et les activités de l OIE relatives à la faune sauvage

Le rôle de points focaux et les activités de l OIE relatives à la faune sauvage Le rôle de points focaux et les activités de l OIE relatives à la faune sauvage Atelier régional à l attention des Points Focaux Nationaux de l'oie pour la faune sauvage Gaborone (Botswana), 28 novembre

Plus en détail

PCF Partenariat de collaboration sur les forêts

PCF Partenariat de collaboration sur les forêts PCF Partenariat de collaboration sur les forêts Note conceptuelle Initiative conduite par une organisation à l appui du Forum des Nations Unies sur les forêts Développement d indicateurs forestiers mondiaux

Plus en détail

PROJET D ASSISTANCE ELECTORALE EN TUNISIE (PAET)

PROJET D ASSISTANCE ELECTORALE EN TUNISIE (PAET) PROJET D ASSISTANCE ELECTORALE EN TUNISIE (PAET) Termes de Références Recrutement d un consultant juriste Août 2015 1. Information sur le poste de consultant individuel Titre: Consultant juriste Contrat:

Plus en détail

Observations sur le deuxième Forum consultatif sur le financement dans le secteur du café

Observations sur le deuxième Forum consultatif sur le financement dans le secteur du café CG 2/12 27 mars 2012 Original : anglais F Rapport du groupe restreint sur la réunion du 7 mars 2012 1. Le groupe restreint, présidé par Mme Amy Karpel (États Unis), s'est réuni à Londres le 7 mars 2012

Plus en détail

Note conceptuelle du Séminaire de sensibilisation des journalistes sur l évaluation environnementale

Note conceptuelle du Séminaire de sensibilisation des journalistes sur l évaluation environnementale En collaboration avec «Association nationale» Note conceptuelle du Séminaire de sensibilisation des journalistes sur l évaluation Lieu de la formation/jour/ 2013 Soutenue par : Commission Néerlandaise

Plus en détail

Compte-rendu du séminaire du projet EQF NETWORK TESTING. Madrid Espagne

Compte-rendu du séminaire du projet EQF NETWORK TESTING. Madrid Espagne Compte-rendu du séminaire du projet EQF NETWORK TESTING Madrid Espagne 26.05.2008 27.05.2008 1 - Introduction Francisca Arbizu, Directrice de l INCUAL, organisatrice du séminaire à Madrid a ouvert le séminaire

Plus en détail

Région Europe AMGE Appel aux volontaires

Région Europe AMGE Appel aux volontaires Région Europe AMGE Appel aux volontaires 2014-2017 Voulez-vous contribuer à la vie d un million de jeunes gens en Europe pouvant bénéficier du mouvement des guides et éclaireuses? Avez-vous de l expérience,

Plus en détail

PROJET D ASSISTANCE ELECTORALE EN TUNISIE (PAET)

PROJET D ASSISTANCE ELECTORALE EN TUNISIE (PAET) PROJET D ASSISTANCE ELECTORALE EN TUNISIE (PAET) Termes de Références Recrutement d un consultant juriste Août 2015 1. Information sur le poste de consultant individuel Titre: Consultant juriste Contrat:

Plus en détail

Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie)

Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie) Termes de Référence Evaluation Finale Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie) Composante gérée par EPD Introduction Le Programme d'appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie)

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II

PROJET EUROMED JUSTICE II PROJET EUROMED JUSTICE II Projet financé par l Union européenne GROUPE DE TRAVAIL 3 DROIT PÉNAL ET DROIT PÉNITENTIAIRE 3 e RÉUNION LES INSTRUMENTS TECHNIQUES POUR LA COOPÉRATION JUDICIAIRE INTERNATIONALE

Plus en détail

Langue et Education Au plurilinguisme (LEA)

Langue et Education Au plurilinguisme (LEA) Langue et Education Au plurilinguisme (LEA) La dimension plurilingue et pluriculturelle dans la formation des enseignants de langues Description de projet Version 1.0 Coordinatrice: Equipe de projet :

Plus en détail

L ENTRETIEN DE PROGRES DES PERSONNELS

L ENTRETIEN DE PROGRES DES PERSONNELS L ENTRETIEN DE PROGRES DES PERSONNELS Guide méthodologique de l entretien de progrès Page 1 LES GRANDS PRINCIPES L entretien de progrès a lieu tous les 2 ans, et peut s appuyer sur la fiche d activités

Plus en détail

La communication interculturelle dans la formation des enseignants (ICCinTE)

La communication interculturelle dans la formation des enseignants (ICCinTE) La communication interculturelle dans la formation des enseignants (ICCinTE) Basé sur Mirrors and windows, un manuel de CCI publié par le CELV Description de projet Mise à jour le 26 octobre 2005 Coordinatrice

Plus en détail

Construire un avenir pour une pêche artisanale durable en Méditerranée et en mer Noire. Conférence régionale 7 9 mars 2016, Alger, Algérie

Construire un avenir pour une pêche artisanale durable en Méditerranée et en mer Noire. Conférence régionale 7 9 mars 2016, Alger, Algérie Construire un avenir pour une pêche artisanale durable en Méditerranée et en mer Noire Conférence régionale 7 9 mars 2016, Alger, Algérie SAISIR L OCCASION DE CONSTRUIRE UN AVENIR MEILLEUR Il est incontestable

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE III. Droit pénal et droit pénitentiaire. Deuxième réunion du GT 3 GT 3.2

PROJET EUROMED JUSTICE III. Droit pénal et droit pénitentiaire. Deuxième réunion du GT 3 GT 3.2 Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE III Droit pénal et droit pénitentiaire Deuxième réunion du GT 3 GT 3.2 Groupe de travail sur le droit pénal en vue de préparer un instrument

Plus en détail

Atelier de formation sur la Stratégie de Développement Durable de Sousse 1 ère session :

Atelier de formation sur la Stratégie de Développement Durable de Sousse 1 ère session : Atelier de formation sur la Stratégie de Développement Durable de Sousse 1 ère session : La Stratégie de Développement Durable de Sousse et le Réseau méditerranéen pour la promotion de Stratégies de développement

Plus en détail

DECISION No 536 ORDRE DU JOUR, CALENDRIER ET AUTRES MODALITES D ORGANISATION DU SEMINAIRE DE 2003 SUR LA DIMENSION HUMAINE

DECISION No 536 ORDRE DU JOUR, CALENDRIER ET AUTRES MODALITES D ORGANISATION DU SEMINAIRE DE 2003 SUR LA DIMENSION HUMAINE PC.DEC/536 Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe Conseil permanent FRANÇAIS Original : ANGLAIS 443ème séance plénière PC Journal No 443, point 3 de l ordre du jour DECISION No 536 ORDRE

Plus en détail

GUIDE BLEU La version du plan stratégique, approuvée par le Conseil, est accessible au public sur le site Internet de l Association.

GUIDE BLEU La version du plan stratégique, approuvée par le Conseil, est accessible au public sur le site Internet de l Association. 5 PLAN STRATÉGIQUE 5.1 Nature et objectif Le plan stratégique de l Association mondiale de la Route dirige toutes les activités de l Association. Il fut adopté pour la première fois par le Conseil en septembre

Plus en détail

Association internationale des Conseils économiques et sociaux et Institutions similaires (AICESIS) ATELIER SUR LES BONNES PRATIQUES DES CES-IS

Association internationale des Conseils économiques et sociaux et Institutions similaires (AICESIS) ATELIER SUR LES BONNES PRATIQUES DES CES-IS Association internationale des Conseils économiques et sociaux et Institutions similaires (AICESIS) ATELIER SUR LES BONNES PRATIQUES DES CES-IS Madrid (Espagne), 3-4mars 2016 CES de Spana Calle Huertas

Plus en détail

Programme de base. Comment proposer un projet de stage pour le Programme ASA 2013? Informations nécessaires pour remplir le formulaire de proposition

Programme de base. Comment proposer un projet de stage pour le Programme ASA 2013? Informations nécessaires pour remplir le formulaire de proposition Programme de base Comment proposer un projet de stage pour le Programme ASA 2013? Informations nécessaires pour remplir le formulaire de proposition de stage Madame, Monsieur, En vous envoyant ce document

Plus en détail

Conseil d administration 309 e session, Genève, novembre 2010 GB.309/STM/2 STM POUR DÉCISION

Conseil d administration 309 e session, Genève, novembre 2010 GB.309/STM/2 STM POUR DÉCISION BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 309 e session, Genève, novembre 2010 GB.309/STM/2 Commission des réunions sectorielles et techniques et des questions connexes STM POUR DÉCISION

Plus en détail

Contributions du CESE à la politique européenne du tourisme. Comité économique et social européen

Contributions du CESE à la politique européenne du tourisme. Comité économique et social européen Contributions du CESE à la politique européenne du tourisme Comité économique et social européen Introduction à la notion de tourisme Selon la définition établie par l Organisation mondiale du tourisme,

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement du coordonnateur du Programme d Analyse des Systèmes Éducatifs des pays membres de la CONFEMEN (PASEC)

Termes de référence pour le recrutement du coordonnateur du Programme d Analyse des Systèmes Éducatifs des pays membres de la CONFEMEN (PASEC) Termes de référence pour le recrutement du coordonnateur du Programme d Analyse des Systèmes Éducatifs des pays membres de la CONFEMEN (PASEC) Titre du poste : Coordonnateur du programme PASEC de la CONFEMEN

Plus en détail

Accès à l éducation au Maroc rural

Accès à l éducation au Maroc rural Accès à l éducation au Maroc rural NEAR EAST FOUNDATION UK Partenaires dans le développement communautaire TERMES DE REFERENCES : GESTION DES CONFLITS I. Contexte Le projet «Accès à l Education au Maroc

Plus en détail

Lettre de mission INSPECTEUR GENERAL

Lettre de mission INSPECTEUR GENERAL Lettre de mission INSPECTEUR GENERAL VALIDÉE LE NIVEAU : A RANG ADMINISTRATIF : A3 FAMILLE : MANAGEMENT I. VOLET TRANSVERSAL A. OBJECTIFS DE GESTION STRATEGIQUE Finalité Exercer le rôle d acteur essentiel

Plus en détail

Projet Action Contre la Désertification (EU-ACP)

Projet Action Contre la Désertification (EU-ACP) Atelier-formation «Planification des activités de suivi-évaluation et évaluation de la situation de référence socio-économique» Projet Action Contre la Désertification (EU-ACP) Note conceptuelle et agenda

Plus en détail

Les types de formation des enseignants

Les types de formation des enseignants Les types de formation des enseignants Formation avant l emploi La formation avant l emploi s effectue avant l entrée en poste de l enseignant. Cela s applique aux élèves enseignants qui deviendront enseignants

Plus en détail

Au cours de la préparation du programme, une évaluation générale des risques globaux que la passation des marchés fait peser sur l atteinte des object

Au cours de la préparation du programme, une évaluation générale des risques globaux que la passation des marchés fait peser sur l atteinte des object TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DE GESTIONNAIRES DU PROGRAMME «PDESAQ» EN MATIERE DE PASSATION DES MARCHES. CONTEXTE DE L ACTIVITE :. Contexte général : L enseignement constitue un pilier

Plus en détail

Conférence de Belgrade Contributions et propositions à soumettre à l APES

Conférence de Belgrade Contributions et propositions à soumettre à l APES Strasbourg, 4 décembre 2009 EPAS (2009) 46 Accord partiel élargi sur le sport (APES) Conférence de Belgrade s et propositions à soumettre à l APES INTRODUCTION La Conférence de Belgrade sur «La lutte contre

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE LETTRES ET LANGUES. Master Didactique des Langues Spécialité École et Plurilinguisme

DÉPARTEMENT DE LETTRES ET LANGUES. Master Didactique des Langues Spécialité École et Plurilinguisme DÉPARTEMENT DE LETTRES ET LANGUES Master Didactique des Langues Spécialité École et Plurilinguisme Parcours Professionnel : Enseignants de langues en Europe : formation à la diversité linguistique et culturelle

Plus en détail

Réponse de la direction et plan d action

Réponse de la direction et plan d action Titre du projet : Réponse de la direction et plan d action Évaluation de la Stratégie fédérale d aide aux victimes du ministère de la Justice (SFAV Justice) Centre de responsabilité : Secteur des politiques

Plus en détail

Ordre du Jour. la Fonction Publique et l Intégrité. 4 avril Rabat, Maroc

Ordre du Jour. la Fonction Publique et l Intégrité. 4 avril Rabat, Maroc GOOD GOVERNANCE FOR DEVELOPMENT IN ARAB COUNTRIES INITIATIVE Ordre du Jour 4 ème Réunion du Groupe de Travail sur la Fonction Publique et l Intégrité 4 avril 2008 Rabat, Abrité par Son Excellence M. Mohammed

Plus en détail

HONDURAS, NICARAGUA ET COLOMBIE

HONDURAS, NICARAGUA ET COLOMBIE 1. ANCRAGE HONDURAS, NICARAGUA ET COLOMBIE ÉCHANGE DE CONNAISSANCES 1.1 IDENTIFIER L OBJECTIF DE DÉVELOPPEMENT DURABLE L objectif de développement au Honduras était de promouvoir le développement durable

Plus en détail

Vacances de postes au CIEP

Vacances de postes au CIEP Vacances de postes au CIEP Le Centre international d études pédagogiques, établissement public à caractère administratif sous tutelle du ministère de l Éducation nationale, est susceptible de procéder

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE RECRUTEMENT D UN(E) CONSULTANT(E) INTERNATIONAL(E)

TERMES DE RÉFÉRENCE RECRUTEMENT D UN(E) CONSULTANT(E) INTERNATIONAL(E) TERMES DE RÉFÉRENCE RECRUTEMENT D UN(E) CONSULTANT(E) INTERNATIONAL(E) dans le cadre du projet d appui au relèvement économique et à la cohésion sociale dans les gouvernorats de Médenine et de Tataouine

Plus en détail

Vers une interaction optimale entre l homme et le travail

Vers une interaction optimale entre l homme et le travail Vers une interaction optimale entre l homme et le travail Nous optimisons l interaction homme-travail. Votre entreprise ou votre organisation ne peut se permettre de rester à la traîne dans un monde en

Plus en détail

Projet «Systèmes de Surveillance et de MNV nationaux avec une approche Régionale» TERMES DE REFERENCES

Projet «Systèmes de Surveillance et de MNV nationaux avec une approche Régionale» TERMES DE REFERENCES Projet «Systèmes de Surveillance et de MNV nationaux avec une approche Régionale» TERMES DE REFERENCES Recrutement d un consultant pour la rédaction de la composante 3 du R PP : Élaboration d un niveau

Plus en détail

Termes de référence de la cartographie des organisations de la société civile tunisienne dans le domaine «Femmes, Paix et Sécurité» en Tunisie

Termes de référence de la cartographie des organisations de la société civile tunisienne dans le domaine «Femmes, Paix et Sécurité» en Tunisie Termes de référence de la cartographie des organisations de la société civile tunisienne dans le domaine «Femmes, Paix et Sécurité» en Tunisie Appel à consultation nationale REF : TUN/UNW/2016/028 Durée

Plus en détail

Cadre de principes et de pratiques de l OMD sur le professionnalisme en douane ORGANISATION MONDIALE DES DOUANES

Cadre de principes et de pratiques de l OMD sur le professionnalisme en douane ORGANISATION MONDIALE DES DOUANES Cadre de principes et de pratiques de l OMD sur le professionnalisme en douane ORGANISATION MONDIALE DES DOUANES Cadre de principes et de pratiques de l OMD sur le professionnalisme en douane Cadre de

Plus en détail

41 ème réunion du Comité permanent Bonn, Allemagne, novembre 2013 MISE EN OEUVRE DU PLAN DE TRAVAIL SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES

41 ème réunion du Comité permanent Bonn, Allemagne, novembre 2013 MISE EN OEUVRE DU PLAN DE TRAVAIL SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage Secrétariat assuré par le Programme des Nations Unies pour l Environnement 41 ème réunion du Comité permanent Bonn,

Plus en détail

ASSOCIATION INTERNATIONALE DES JURISTES DEMOCRATES ( AIJD ) *********

ASSOCIATION INTERNATIONALE DES JURISTES DEMOCRATES ( AIJD ) ********* ASSOCIATION INTERNATIONALE DES JURISTES DEMOCRATES ( AIJD ) PREPARATION DU RAPPORT A MI-PARCOURS DE LA DECENNIE INTERNATIONALE DE LA PROMOTION D UNE CULTURE DE LA NON-VIOLENCE ET DE LA PAIX AU PROFIT DES

Plus en détail

Conférence Internationale. «Le Gouvernement Electronique pour le Développement»

Conférence Internationale. «Le Gouvernement Electronique pour le Développement» Gouvernement de la République Italienne Ministère pour l Innovation et les Technologies Department des Affaires Sociales et Economiques Nations Unies Conférence Internationale «Le Gouvernement Electronique

Plus en détail

Projet révisé de statuts de l Institut africain de développement économique et de planification

Projet révisé de statuts de l Institut africain de développement économique et de planification Nations Unies Conseil économique et social Commission économique pour l Afrique Comité d experts Trente-cinquième réunion Union africaine Union africaine Union africaine Comité d experts Deuxième réunion

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel GC.13/INF.1/Add.1 Distr. générale 13 novembre 2009 Français Original: anglais Conférence générale Treizième session Vienne, 7-11 décembre

Plus en détail

Termes de références pour le recrutement de trois consultants spécialisés dans les domaines suivants :

Termes de références pour le recrutement de trois consultants spécialisés dans les domaines suivants : PROJET «DEVELOPPEMENT DE LA PRISE DE CONSCIENCE DE LA SOCIETE CIVILE MAROCAINE DES CONSEQUENCES ENVIRONNEMENTALES DE LA GESTION ACTUELLE DES HAMMAMS ET IMPULSION D UNE DYNAMIQUE EN FAVEUR DE L ELABORATION

Plus en détail

1. Description de l objet à évaluer :

1. Description de l objet à évaluer : Termes de Référence Evaluation externe de la CONVENTION MAE - AFD - Groupe URD 1. Description de l objet à évaluer : L objet à évaluer est la mise en œuvre d une convention entre le Ministère des Affaires

Plus en détail

ANALYSTE STATISTIQUE - COORDINATEUR TECHNIQUE. Collège des procureurs généraux Bruxelles

ANALYSTE STATISTIQUE - COORDINATEUR TECHNIQUE. Collège des procureurs généraux Bruxelles COLLEGE VAN PROCUREURS-GENERAAL COLLÈGE DES PROCUREURS GÉNÉRAUX Statistisch analisten Analystes statistiques ANALYSTE STATISTIQUE - COORDINATEUR TECHNIQUE Collège des procureurs généraux Bruxelles Analystes

Plus en détail

Informations relatives à l accueil des stagiaires

Informations relatives à l accueil des stagiaires MASTER Travail social et politiques sociales Programme d études «Problèmes sociaux, action sociale et préventions des risques» Informations relatives à l accueil des stagiaires Fribourg, Octobre 2014 Informations

Plus en détail

QUEL EST L OBJECTIF DE CE QUESTIONNAIRE?

QUEL EST L OBJECTIF DE CE QUESTIONNAIRE? QUEL EST L OBJECTIF DE CE QUESTIONNAIRE? En 2007, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a lancé une stratégie mondiale, la Stratégie de rétablissement des liens familiaux (2008

Plus en détail

PSY2007-Z Laboratoire 1 Analyse expérimentale du sommeil

PSY2007-Z Laboratoire 1 Analyse expérimentale du sommeil Informations relatives au cours PSY2007-Z Laboratoire 1 Analyse expérimentale du sommeil Trimestre : Automne 2016 Horaire : Jeudi de 8:30 à 11:30 Local : A-2403 Pavillon Maximilien-Caron 3101, chemin de

Plus en détail

TERMES OF REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN BUREAU D ETUDE NATIONAL

TERMES OF REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN BUREAU D ETUDE NATIONAL PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT TUNISIE I. Information sur le poste TERMES OF REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN BUREAU D ETUDE NATIONAL Titre : Recrutement d un bureau d étude pour l

Plus en détail

Le Mentoring dans les entreprises

Le Mentoring dans les entreprises Description de notre offre Quelles sont les organisations ciblées par notre offre : Notre offre s adresse à toutes les sociétés désireuses de consolider et renforcer leurs connaissances acquises depuis

Plus en détail

Banque de technologies pour les pays les moins avancés

Banque de technologies pour les pays les moins avancés Nations Unies A/71/363 Assemblée générale Distr. générale 29 août 2016 Français Original : anglais Soixante et onzième session Point 13 de l ordre du jour provisoire* Application et suivi intégrés et coordonnés

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE III

PROJET EUROMED JUSTICE III PROJET EUROMED JUSTICE III Projet financé par l Union européenne COMPOSANTE II RÉSOLUTION DES CONFLITS TRANSFRONTALIERS EN MATIÈRE FAMILIALE SF 2.2 2 e Séminaire de formation «LES STRUCTURES DE RÉSOLUTION

Plus en détail

ÉTAPE 1.1 IDENTIFIER L OBJECTIF ENVIRONNEMENTAL MONDIAL ÉTAPE 1.2 IDENTIFIER LES OBSTACLES INSTITUTIONNELS

ÉTAPE 1.1 IDENTIFIER L OBJECTIF ENVIRONNEMENTAL MONDIAL ÉTAPE 1.2 IDENTIFIER LES OBSTACLES INSTITUTIONNELS LÀ OÙ NOUS SOMMES ÉCART DE CONNAISSANCES LÀ OÙ NOUS VOULONS ALLER FEUILLE DE ROUTE DE L ÉCHANGE DES CONNAISSANCES ÉTAPE 1 ANCRAGE ÉTAPE 1.1 IDENTIFIER L OBJECTIF ENVIRONNEMENTAL MONDIAL L objectif environnemental

Plus en détail

Diversité des expressions culturelles

Diversité des expressions culturelles Diversité des expressions culturelles 3 CP Distribution limitée CE/11/3.CP/209/9 Paris, le 15 avril 2011 Original: anglais CONFÉRENCE DES PARTIES À LA CONVENTION SUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015014- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif multisectoriel : Appui à la mise en place d une stratégie

Plus en détail

AVENANT N 3 DU 6 JUILLET 2011

AVENANT N 3 DU 6 JUILLET 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord interprofessionnel CRÉATION DU FONDS D ASSURANCE FORMATION DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES (6 juillet 1972) AVENANT N

Plus en détail

Groupe africain sur la formation statistique et les

Groupe africain sur la formation statistique et les Nations Unies Conseil économique et social Union africaine Union africaine E/ECA/STATCOM/5/5 Distr. générale 15 novembre 2016 Commission africaine de statistique Cinquième session Abidjan, 28 novembre-2

Plus en détail

15-16 juin 2017, Bruxelles, Belgique. Organisé dans le cadre des projets GLACY+, iproceeds et II. Présentation

15-16 juin 2017, Bruxelles, Belgique. Organisé dans le cadre des projets GLACY+, iproceeds et II. Présentation Version 8 juin 2017 Atelier international sur les stratégies de formation dans le domaine de la cybercriminalité pour les forces d ordre et l accès aux matériels du Groupe européen de formation et d'éducation

Plus en détail

ASF RECHERCHE 1 AVOCAT(E) ET 1 EXPERT EN JOURNALISME VOLONTAIRES

ASF RECHERCHE 1 AVOCAT(E) ET 1 EXPERT EN JOURNALISME VOLONTAIRES ASF RECHERCHE 1 AVOCAT(E) ET 1 EXPERT EN JOURNALISME VOLONTAIRES Pour co-animer une formation régionale pour les avocats et les journalistes autour de la protection de la liberté d expression dans des

Plus en détail

REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION DE L INTEGRATION AFRICAINE ET DES NIGERIENS DE L EXTERIEUR.

REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION DE L INTEGRATION AFRICAINE ET DES NIGERIENS DE L EXTERIEUR. REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION DE L INTEGRATION AFRICAINE ET DES NIGERIENS DE L EXTERIEUR. ------------ GRAND FORUM DES NIGERIENS A L EXTERIEUR. NOTE CONCEPTUELLE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN124

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN124 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN124 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Durée totale des jours prévus 70 Appui à la rédaction du cadre d

Plus en détail

ATELIER DE FORMATION DES PRESTATAIRES (DC) ET AGENTS DE RELAIS SUR LA PLANIFICATION

ATELIER DE FORMATION DES PRESTATAIRES (DC) ET AGENTS DE RELAIS SUR LA PLANIFICATION ATELIER DE FORMATION DES PRESTATAIRES (DC) ET AGENTS DE RELAIS SUR LA PLANIFICATION Facilitateur: Félix BOKAGNE Agroéconomiste 1 2 Organisation de la formation Deux journées de 4 sessions thématiques chacune

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/60/738*

Assemblée générale. Nations Unies A/60/738* Nations Unies A/60/738* Assemblée générale Distr. générale 29 mars 2006 Français Original: anglais Soixantième session Points 55 a) de l ordre du jour Groupes de pays en situation particulière : troisième

Plus en détail

Conseil économique et social. Organisation pour l alimentation et l agriculture

Conseil économique et social. Organisation pour l alimentation et l agriculture Nations Unies Conseil économique et social Organisation pour l alimentation et l agriculture ECE/TIM/2011/6 Distr. générale 14 juillet 2011 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe

Plus en détail

COORDINATEUR DES ANALYSTES STATISTIQUES. Collège des procureurs généraux Bruxelles

COORDINATEUR DES ANALYSTES STATISTIQUES. Collège des procureurs généraux Bruxelles COLLEGE VAN PROCUREURS-GENERAAL COLLÈGE DES PROCUREURS GÉNÉRAUX Statistisch analisten Analystes statistiques COORDINATEUR DES ANALYSTES STATISTIQUES Collège des procureurs généraux Bruxelles Analystes

Plus en détail

Questions d organisation et de procédure

Questions d organisation et de procédure Nations Unies A/CONF.216/3 Distr. générale 18 mai 2012 Français Original : anglais Rio de Janeiro, Brésil 20-22 juin 2012 Point 6 de l ordre du jour provisoire* Organisation des travaux, notamment constitution

Plus en détail

Enter! Promouvoir l accès des jeunes aux droits sociaux

Enter! Promouvoir l accès des jeunes aux droits sociaux Enter! Promouvoir l accès des jeunes aux droits sociaux Projet du Service de la jeunesse du Conseil de l Europe destiné à promouvoir l accès aux droits sociaux des jeunes, en particulier de ceux qui sont

Plus en détail

Instance Générale de Suivi des Programmes Publics (IGSPP), Présidence du Gouvernement-PNUD

Instance Générale de Suivi des Programmes Publics (IGSPP), Présidence du Gouvernement-PNUD Instance Générale de Suivi des Programmes Publics (IGSPP), Présidence du Gouvernement-PNUD Termes de référence pour un cycle de formation sur les techniques et méthodes d évaluation des politiques publiques

Plus en détail

Appel à candidatures Experts Erasmus+ France Jeunesse & Sport

Appel à candidatures Experts Erasmus+ France Jeunesse & Sport Appel à candidatures Experts Erasmus+ France Jeunesse & Sport Action clé 1 «Mobilité pour les jeunes et les acteurs de jeunesse» du programme Erasmus+ Jeunesse PREAMBULE L'agence Erasmus+ France Jeunesse

Plus en détail

SIFTEC Institute. Offrir le Programme ARPE/Transition. Pourquoi votre collaborateur va vous remercier!

SIFTEC Institute. Offrir le Programme ARPE/Transition. Pourquoi votre collaborateur va vous remercier! SIFTEC Institute Offrir le Programme ARPE/Transition Pourquoi votre collaborateur va vous remercier! 1 Le Programme ARPE/Transition en bref 1- L objectif principal, l employabilité L objectif principal

Plus en détail

guide à l intention des premiers délégués

guide à l intention des premiers délégués www.piarc.org 2011 guide à l intention des premiers délégués Vous êtes le Premier Délégué de votre pays auprès de l Association mondiale de la Route grâce à la place prépondérante que vous occupez dans

Plus en détail

Le Chef de travaux de Lycée Professionnel

Le Chef de travaux de Lycée Professionnel Ministère de la Jeunesse, de l'éducation Nationale et de la Recherche Le Chef de travaux de Lycée Professionnel GUIDE DES MISSIONS DE LA FONCTION Sciences et Techniques Industrielles L. RANGUIS IEN STI

Plus en détail

Analyse de l offre de formation

Analyse de l offre de formation Analyse de l offre de formation Principaux constats Groupe d échange sur la formation à la tâche du CEGO 22 avril 2015 Contenu de la présentation Mise en contexte Méthodologie et livrables produits Unités

Plus en détail

Les mots qui font grandir

Les mots qui font grandir Les mots qui font grandir les enfants, les parents et la relation Objectifs de la formation Apporter aux animateurs la maitrise d un matériel pédagogique et les connaissances pour animer des ateliers auprès

Plus en détail

Groupes de travail et comités consultatifs 19 septembre 2006

Groupes de travail et comités consultatifs 19 septembre 2006 Groupes de travail et comités consultatifs 19 septembre 2006 www.citizensassembly.gov.on.ca Table des matières Objet...1 Groupes de travail...1 Raison d être des groupes de travail...1 Sujets étudiés par

Plus en détail

MANUEL DE MISE EN OEUVRE DES DISPOSITIONS CONCERNANT L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS A DES FINS FISCALES MISE EN DIFFUSION GENERALE

MANUEL DE MISE EN OEUVRE DES DISPOSITIONS CONCERNANT L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS A DES FINS FISCALES MISE EN DIFFUSION GENERALE MANUEL DE MISE EN OEUVRE DES DISPOSITIONS CONCERNANT L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS A DES FINS FISCALES Approuvé par le Comité des Affaires Fiscales de l OCDE le 23 janvier 2006 MISE EN DIFFUSION GENERALE

Plus en détail

AMENDEMENTS AU RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE L ÉDUCATION DES ADULTES

AMENDEMENTS AU RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE L ÉDUCATION DES ADULTES CONFINTEA VI/2 Hambourg, le 28 avril 2009 Original anglais AMENDEMENTS AU RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CONFÉRENCE INTERNATIONALE DE L ÉDUCATION DES ADULTES CONFINTEA VI/2 AMENDEMENTS AU RÈGLEMENT INTÉRIEUR

Plus en détail

Appel à Proposition de Projets N o 2 & 3 (CFP#2) (CFP#3)

Appel à Proposition de Projets N o 2 & 3 (CFP#2) (CFP#3) Termes de Référence pour l Evaluation Finale des Projets de la Fondation Rio Tinto Appel à Proposition de Projets N o 2 & 3 (CFP#2) (CFP#3) Termes de Référence (TDR) Page 1 sur 8 Sommaire A. Contexte de

Plus en détail

Projet EUROMED RRU: la composante transport urbain. 25 septembre Forum I. Margarida Neta, Expert Principal Transport Urbain. Projet EuroMed RRU

Projet EUROMED RRU: la composante transport urbain. 25 septembre Forum I. Margarida Neta, Expert Principal Transport Urbain. Projet EuroMed RRU Projet EUROMED RRU: la composante transport urbain 25 septembre 2014 Forum I Margarida Neta, Expert Principal Transport Urbain Projet EuroMed RRU Projet Régional EuroMed Transport Route, Rail et Transport

Plus en détail

NOTE CONCEPTUELLE 2ème Forum sur le Développement Rural en Afrique du 8 au 10 Septembre 2016, Yaoundé, Cameroun

NOTE CONCEPTUELLE 2ème Forum sur le Développement Rural en Afrique du 8 au 10 Septembre 2016, Yaoundé, Cameroun NOTE CONCEPTUELLE 2ème Forum sur le Développement Rural en Afrique du 8 au 10 Septembre 2016, Yaoundé, Cameroun Transformer les zones rurales en Afrique par le développement des compétences, la création

Plus en détail

COMITE TECHNIQUE REUNION DU 3 MARS 2017 POLE EUROPE ET INTERNATIONAL

COMITE TECHNIQUE REUNION DU 3 MARS 2017 POLE EUROPE ET INTERNATIONAL COMITE TECHNIQUE REUNION DU 3 MARS 2017 POLE EUROPE ET INTERNATIONAL PROPOSITION D ORGANISATION DE LA MISSION AUPRES DE L UNION EUROPEENNE APRES PREFIGURATION RAPPORT POUR AVIS Conformément à la méthode

Plus en détail

Bruxelles, 26 Octobre è Réunion du Groupe de Travail Infrastructure & Questions Réglementaires

Bruxelles, 26 Octobre è Réunion du Groupe de Travail Infrastructure & Questions Réglementaires Bruxelles, 26 Octobre 2011 9 è Réunion du Groupe de Travail Infrastructure & Questions Réglementaires 1 Questions Transfrontalières & Facilitation du Commerce José Laffond, Projet EuroMed Transport Contrat

Plus en détail

Se reporter au Guide de l utilisateur pour la façon de remplir ce formulaire

Se reporter au Guide de l utilisateur pour la façon de remplir ce formulaire Indicateurs de performance relatifs à l égalité des sexes et à l autonomisation des femmes à l intention des UNCT (Equipe de pays du système des Nations Unies) Se reporter au Guide de l utilisateur pour

Plus en détail