ASSEMBLEE GENERALE Lille mercredi 4 juillet 2012 RAPPORT MORAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ASSEMBLEE GENERALE Lille mercredi 4 juillet 2012 RAPPORT MORAL"

Transcription

1 Chères et chers adhérents, Vous retrouverez ci-dessous l'assemblée Générale Nationale de l'ageem qui a eu lieu à Lille le mercredi 4 juillet Très cordialement. Isabelle Racoffier ASSEMBLEE GENERALE Lille mercredi 4 juillet 2012 RAPPORT MORAL Chères et chers adhérents, Chères et chers Collègues, L'année scolaire qui s'achève fut très riche et bien remplie. Tout d abord, MERCI à toutes les personnes qui se sont engagées pour faire fonctionner notre association : dans les sections, dans les académies. Chaque membre du Conseil d Administration a accentué son implication en consacrant un peu plus de son temps aux différentes tâches nécessaires au bon fonctionnement de notre association. Les membres du bureau se sont investis entièrement sur leur temps personnel, ce qui représente une très lourde charge, et pour ma part, assumer la classe, la direction et les fonctions de présidente fut difficile, malgré un très grand plaisir à travailler avec les différentes équipes: le bureau national, l équipe lilloise et celle de Chaumont. Et bien sûr avec les sections. J'aurais souhaité me déplacer lors des journées académiques, il n'y a eu qu'un privilégié cette année, mon ami Jean-Paul puisqu'il s'agissait de sa dernière année et que la proximité rendait le déplacement facile. Les difficultés d organisation des rencontres du bureau dépendant des disponibilités de chacun depuis la suppression des mises à disposition, ainsi que les difficultés financières liées à l incertitude de subvention nous ont conduits à faire les choix suivants : privilégier la réalisation des documents liés aux colloques et la publication des Courriers des Maternelles sous forme numérique pour nous permettre de tenir nos engagements (les courriers correspondant à l'année scolaire 2010 / 2011). Le 130 est pratiquement bouclé vous le recevrez pendant les vacances. Je tenais à préciser que les prix indiqués vous semblent élevés, mais cette année pour l'impression nous avions envisagé un partenariat avec Jocatop, or le prix proposé pour le papier était presque identique à celui de Recto Verso pour un résultat d'impression de moindre qualité. Quand nous travaillons avec un professionnel, la présentation est de meilleure qualité. Il faut également avoir en tête que la conception d'une affiche, d'un document qui est lu dans toute la France et à l'étranger. Ce n'est pas un document interne dans nos sections. C'est un outil de communication important. finaliser le DVD d'annecy et celui de Vichy, je vous invite à utiliser ce dernier pour montrer ce qu'est un colloque AGEEM. Ils sont différents, mais faites les connaître autour de vous, ce sont des mines pédagogiques. Envoyez les publicités AGEEM dans vos réseaux personnels, il y aura forcément quelqu'un d'intéressé. revoir et réécrire nos statuts afin d'obtenir l'intérêt général fiscal. Je remercie à cette occasion Sylvie Benest, la présidente du qui a partagé ses savoirs

2 juridiques avec nous, Mr Glaudel Conseiller d Éducation Populaire et de Jeunesse et Mr Taillandier de La Ligue de l'enseignement qui nous a beaucoup aidé dans la rédaction. Parallèlement Mr Glaudel a fait une formation au niveau du Bn et du CAN et, j'ai suivi des formations associatives à Poitiers. Dans une association, les personnes sont réunis par un contrat et ce contrat est constitué par les statuts. D'où l'importance de le refonder de manière que chacun sache quel est son rôle et ses tâches. mener des actions avec nos partenaires : AFPEN, FNAREN, FNAME, GFEN, OCCE, les villes éducatrices et la Ligue de l'enseignement, les syndicats SGEN CFDT et le SNUIPP. Nous souhaitons vivement continuer ce travail avec tous les autres syndicats et associations l'année prochaine. C'est en mutualisant que nous trouverons des solutions nouvelles. tenter d assainir nos finances : finaliser les derniers livrets A, car malgré le travail vigilant de Dominique Goeury, Sylvie Belmas et Maryse Chrétien et de nombreuses relances auprès de La Poste, certaines situations étaient restées bloquées. Maryse Chrétien et Anne-Christine vous ferons un compte-rendu financier. Dans ce cadre, j'ai souhaité que l'on observe exactement comment était dépensé l'argent, c'est la raison pour laquelle j'ai demandé aux trésorières de détailler ce que l'association dépensait pour fonctionner. Car se pose la pérennité de notre association. Comme nous vous l'avons précisé, même en diminuant au maximum les frais : hôtel,restauration... nous devons financé mon salaire, les charges et la retraite pour que je conserve des droits identiques, ce qui crée des frais supplémentaires. Je remercie les membre du conseil d'administration qui m'ont accueillie chez elles durant cette année. De plus depuis deux ans nous n'avons pas eu de nouveaux documents, ce qui n'a pas créé de ressources nouvelles. Sur les nouveaux documents un numéro ISBN est créé afin de pouvoir les vendre dans les réseaux des CRDP afin d'élargir leur diffusion. Nous avons actuellement des demandes de petites librairie qui souhaitent vendre nos productions. Pour continuer à exister et trouver de nouvelles ressources, nous avons aussi choisi de: développer avec l'aide d'un professionnel adhérent AGEEM, l'accueil des éditeurs et permettre la visite de leur salon pendant les temps des conférences plénières, à des élus, représentants de parents d'élèves et autres partenaires. C'est à la fois faire connaître notre association à l'extérieur et peut-être trouver par ce biais de nouveaux adhérents. Nous souhaitons que le retour de grandes maisons d'édition comme NATHAN et l'ouverture de leur salon à d'autres structures, fasse rayonner notre association. Nous avons également eu des partenariats avec certains qui souhaitaient soutenir notre association comme Jocatop en éditant nos invitations ou en en créant de nouveaux, notamment avec Bayard Presse qui a financé les frais de déplacement de l'intervenante et on prit un stand mais en échange de quelques minutes de présentation de leurs outils. C'est un essai, mais je sais que nous devons être vigilants afin de conserver notre autonomie. développer son image dans la presse avec : des articles concernant l'ageem dans Fenêtre sur Cours du mois d'octobre 2012 intitulé «Redonnons des Couleurs à la maternelle», dans la revue Famili de Février/mars 2012, N 215, dans le Dossier «Petite enfance» de La lettre de Solidarité Laïque de janvier février 2012; une communication «Jouer à l'école maternelle, c'est apprendre» à la journée du GFEN le 28 janvier à Paris; une interview sur France Info «A quoi sert d'aller à l'école maternelle à 2 ans?» diffusée le 21 mai 2012, sur une télévision câblée (TV Gohelle) et en cours un article dans le journal Le monde. Le choix a été aussi d'élargir les intervenants au colloque et je remercie Maryline Van Landewick qui a été une personne ressource pour ce travail. Pour ma part, j'ai joué aux détectives pour retrouver monsieur Pastoureau et monsieur Jacquard, mais j'espère que vous vous régalerez de leurs propos. Des actions restent à mener : avec les partenaires syndicaux et associatifs, dynamiser notre site, ce que nous n'avons pas réussi à mener à bout malgré le travail de Caroline Sanchez... mais aussi, travailler avec le ministère de l'education Nationale à la refondation de l'école maternelle française pour offrir un accueil de qualité à chaque enfant de la République avec des enseignants de qualité aidés par des Réseaux d'aides aux Elèves en Difficulté présents sur tout le territoire.

3 Je terminerais ce rapport moral par une phrase d'albert Jacquard : «C'est en partageant des idées, des émotions que les enfants deviennent intelligents.»l'intelligence, c'est le contraire de l'argent, plus on la partage, plus on s'enrichit.» Alors ensemble, continuons de conjuguer nos énergies pour refonder une Ecole Maternelle de QUALITE! Isabelle Racoffier Présidente Nationale AGEEM

4 RAPPORT D'ACTIVITE 2011 / 2012 Cette année, le conseil d administration s est réuni : les 29 et 30 septembre 2011 à Paris les 25 et 26 janvier à Paris les 28 et 29 mars 2012 à Paris le 3 juillet 2012 à Lille Le bureau (7 membres) s est réuni : A Paris le 29 août (7 présents), les 14 (5 présents) et 30 septembre (7 présents) 2011 A Lille les 4, 5 et 6 janvier 2012 (6 présents) A Paris le 27 janvier (6 présents) et le 30 mars 2012 (6 présents) A Chaumont les 8, 9, 10 et 11 mai 2012 (6 présents) A Lille le 2 juillet 2012 (7 présents) Le conseil d administration a organisé des journées académiques : A Besançon le 5 octobre A Istres le 12 octobre A Champigny (académie de Créteil) le 19 octobre A Châteauroux (académie de Tours) le 16 novembre A Nancy le 7 décembre A Versailles le 8 février A Bordeaux le 14 mars A Paris le 21 mars A Niort (académie de Poitiers) le 21 mars A Toulouse le 4 avril A Nîmes (académie de Aix/Marseille) le 4 avril A Evreux (académie de Rouen) le 11 avril A Gulherand-Granges (académie de Grenoble) le 25 avril A Saint Brieuc le 9 mai Des membres du conseil d administration ont participé : A la projection du film «Un parmi les autres» à l invitation de la FNAREN le 5 octobre à Paris. Cette projection a été suivie d une réunion de travail afin de préparer l intervention de l AGEEM au forum des RASED. Au forum des RASED le 5 novembre à la bourse du travail à Paris. Rencontre avec Mr Collado, mesdames Hamza et Vetsel à la bred le 21 novembre Rencontre avec le GFEN à Paris le 21 novembre Rencontre avec Yves Jantet Participation au Salon de l'education le 21 novembre : Rencontre avec Monsieur Roirant et Monsieur Favey Ligue de l'enseignement Rencontre avec des Editeurs A la rencontre nationale pour l école maternelle organisée par le GFEN le 28 janvier à la bourse du travail à Paris. A la présentation des programmes pour l école des candidats à l élection présidentielle organisée par la FCPE à Paris le 17 mars. Au congrès de la FCPE le 26 mai aux Sables d Olonne. A la préparation du colloque de la petite enfance le 31 mars à Paris. Ce colloque organisé par l IREA SGEN CFDT se tiendra à Paris les 8 et 9 novembre 2012.

5 Signature de l'appel de Bobigny Préparation du colloque 2012 à Lille : Isabelle Racoffier est allée à Lille : Les 21, 22 et 23 septembre Les 19, 20 et 21 octobre Les 4, 5 et 6 avril Les 18, 19 et 20 avril Les 23, 24 et 25 mai Les 13, 14 et 15 juin Préparation du congrès 2013 à Chaumont : Isabelle Racoffier est allée à Chaumont : Les 7,8, 9 mars stage pour élaboration du guide Presse et communication Fenêtre sur Cours du mois d'octobre 2012 intitulé «Redonnons des Couleurs à la maternelle», Communication «Jouer à l'école maternelle, c'est apprendre» à la journée du GFEN le 28 janvier à Paris par Caroline Sanchez et Maryline Van Landewick Revue Famili de Février/mars 2012, N 215, Dossier «Petite enfance» de La lettre de Solidarité Laïque de janvier février 2012, Interview d'emmanuel Davidenkoff sur France Info «A quoi sert d'aller à l'école maternelle à 2 ans?» diffusée le 21 mai 2012, Interview sur une télévision câblée (TV Gohelle) Interview cours un article dans le journal Le monde (non publié).

6 RAPPORT FINANCIER 2011 Rapport de la trésorière Maryse CHRETIEN 1- Principes Les comptes on été tenus selon le plan comptable du logiciel EBP conformément aux règles d établissement et de présentation des comptes annuels des associations. A) L exercice s établit du 01/06/11 au 31/05/12 B) Les immobilisations corporelles évaluées au coût d acquisition et diminuées des amortissements sont revenues à 0 euro. C) Participation de vérificateurs aux comptes. Les comptes ont été supervisés par Madame LABAT Christiane et Madame SEGUIN Dominique, élues, vérificatrices aux comptes, lors du CAN du 29/30 janvier Le compte de résultat Les produits : Les ventes passent de 7244 à 8326 soit 1082 en hausse Les adhésions s équilibrent sur les 2 années Il n y a malheureusement pas eu de subvention ministérielle pour cette période de juin 2011 à mai 2012 Les charges : Les charges de CAN passent de à soit une diminution de Il faut ajouter une nouvelle ligne cette année le salaire pour les missions de présidence et par conséquent, une ligne pour les cotisations URSSAF. Conclusion : Cette année encore nous sommes contraints de puiser dans nos réserves pour équilibrer les comptes soit euros. Toutefois, les décisions et actions prises par le CAN (réduction dépenses fonctionnement, réduction dépenses tel, internet ) permettent d atténuer ces pertes. Néanmoins, elles soulignent la fragilité du compte national et les difficultés que nous avons pour équilibrer les comptes malgré les efforts constatés et les économies réalisées. C est pourquoi, le CAN est dans l obligation de faire des propositions concrètes à voter pendant cette AG afin de rendre viable le budget prévisionnel.

7 Dépenses Réalisation exercice 2011/2012 Exercice N Compté ligne achat marchandises Mission congrès ( dont hôtel conf et ) Mission BN Mission commissions trésorière Remboursements mandatés Frais postaux et télécom Services bancaires Dotation amortissements Salaires Cotisations URSSAF Compté dans mission congrès Ligne inexistante Ligne inexistante DEPENSES Recettes Réalisation exercice 2011/ Exercice N Ligne inexistante Fait après le 31/ Achats prestations de services ( gestion ouèbe, OVH mensuelle) Achats fournitures administratives ( ordinateur, logiciel compta, archives..) Achats de marchandises ( 2 carnets ) ENT. Et REP. Matériel Primes d assurances Achats marchandises pour cession CDM Frais colloques séminaires ( avance, rétrocession) Mission CAN Mission relais Mission présidente ( dont abonnement train) Ventes Droits d auteurs (BNF) Adhésions Intérêts livret A Produits exceptionnels ( fermeture sections) Reprise Conservateur Subventions DEFICIT Les capitaux circulants : Conservateur : Livret A : Compte CCP : BRED au 31/05/12 : Sections au 31/05/12 : Plus value : Reprise :

8 RAPPORT FINANCIER DU CONGRES D'ANNECY Annecy congrès AGEEM 2010 Tableau récapitulatif des recettes Postes recettes congressistes et inscriptions non adhérents ,50 Stands éditeurs & autres ,50 Subvention Conseil REGIONAL RHONE ALPES Subvention BRED TOTAL RECETTES : , , ,00

9 Tableau récapitulatif des dépenses Postes Dépenses Commission décoration 3 045,81 Commission accueil 7 326,69 Fournitures secrétariat 1 069,14 Location photocopieur 4 362,92 LA POSTE 454,68 France TELECOM 1 330,84 Location BONLIEU scène nationale ,42 Services extérieurs Amadeus prestataire stands éditeurs Soft audio-visuel - Visites (trésor public) Nettoyage salles - sécurité EDF BUS PASS transports ateliers VEOLIA soirée accueil SOIREE ACCUEIL FRAIS Repas &vin - Location & nettoyage salle - Animation Nappes & déco ,77 363, ,50 485, , ,40 Frais lunchs &Pot éditeurs et relationnel 7 500,00 234,97 RECTO VERSO Imprimerie , ,98 ATELIERS ET EXPOS 1 580,00 FRAIS BN et CAN FRAIS INTERVENANTS FRAIS BANCAIRES Avances compte national : Sur compte congrès Sur compte section 7401 TOTAL DEPENSES : ,47 Déficit : , ,00 = 9 755,47 493, , ,43 15, , ,00

10 Scanner les documents pour le quitus trésorères Maryse et les sections Vérification des comptes de section : - Réunis les 27 et 28 juin, les vérificateurs aux comptes ont examiné les comptabilités des sections 2502, 3001, 5101, 5907 et Les sections 2501, 1901, 0501, 5702, 4701 ont été tirées au sort afin de vérifier leur comptabilité de section par les vérificateurs aux comptes et recevront un courrier pour donner la démarche à suivre.

11

12 VOTES DE L'ASSEMBLEE GENERALE Rappel de la situations de l'ageem et des modalités de vote : Situation actuelle de l'ageem : La situation financière de l association est critique, pour rappel : nous n'avons pas perçu de subvention du ministère, nous n'avons plus de mise à disposition Pour assurer la présidence nationale nous avons été dans l obligation de rémunérer un mi-temps à Isabelle Racoffier, présidente nationale. A ce jour, la cotisation d un adhérent est de 28 : 16 sont prélevés pour la part de fonctionnement. En réalité le coût du fonctionnement de l association est de plus de 40 par adhérent. Pour pallier les manques de mise à disposition, nous nous sommes dotés de l application WEB indispensable pour la gestion administrative dont la conception et la maintenance ont un coût important. Nos productions riches et reconnues par les acteurs de l école ne sont pas assez diffusées. Leur coût de revient est trop onéreux. Les ventes ne suffisent pas à couvrir les frais engagés. Cependant, nous avons décidé de tenir tous les engagements pris les années précédentes (DVD d'annecy et de Vichy). Depuis plusieurs années, l équipe nationale a pris des mesures d économie drastiques pour restreindre ses frais de fonctionnement. Toutes les orientations financières sont discutées, analysées et des choix ont dû être faits. Cette année, nous avons : diminué les coûts d'hébergements des CAN à Paris. diminué les coûts d'hébergement de la présidente lors ses déplacements : accueil par des membres du CAN, organisé des réunions de bureau restreintes afin de limiter les déplacements, bénéficié de prêt gracieux de salle pour les CAN et BN par la BRED, recherché à augmenter le nombre d'éditeurs participant au colloque, notamment en démarchant les éditeurs absents depuis quelques années de nos manifestations et de nouveaux. Afin de faire malgré tout, fonctionner l'association, une nouvelle organisation du travail au sein du CAN est mise en place : certaines missions préalablement assurées par les membres du bureau national sont prises en charge par des membres du CAN (envoi des parutions, vérifications des documents déposés sur l'application, envoi par l application mail de documents pédagogiques...) Le bénévolat et l engagement personnel des militants n ont jamais été aussi conséquents pour faire survivre l AGEEM. Afin d'obtenir l'«intérêt Général» fiscal qui permettra à chaque adhérent de déduire de ses impôts la cotisation AGEEM, nous avons mené un important travail de modification de nos statuts. Dans ce contexte, le CAN dont c est le rôle, a rédigé des propositions qui doivent être votées à l Assemblée Générale à Lille. Nous vous invitons à débattre de ces questions dans vos sections. Propositions soumises au vote à l Assemblée Générale à Lille le 4 juillet 2012 : 1er vote : -Augmentation de la cotisation : 30 avec part de fonctionnement : 20 2ème vote : -Achat de chacun des trois derniers CD/DVD de l association par chaque section. 3ème vote : - Prise en charge par les sections du défraiement du mandaté au colloque à partir de Résultat des votes Vote du budget : pour à l'unanimité Vote du compte-rendu de l'ag 2011 : pour à l'unanimité Vote pour la cotisation à 30 : pour : 67 contre : 5 abstentions : 2 Vote pour l'achat de 3 CD/DVD par section : pour : 59 contre : 11

13 abstentions : 4 Vote pour la prise en charge du défraiement du mandaté par la section : pour : 39 contre : 24 abstentions : 11 Signatures de textes avec nos partenaires

14 Convention d objectifs entre l O.C.C.E. et l A.G.E.E.M. Entre les soussignées : L Association «Office Central de la Coopération à l Ecole O.C.C.E.», Sise 101 bis rue du Ranelagh Paris, Association reconnue d utilité publique, Agréée au titre des associations éducatives complémentaires de l enseignement public par le Ministère de l Education nationale, Agréée au titre des associations d éducation populaire par le Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l Education populaire et de la Vie associative, Représentée par Monsieur Eric WEILL, Président, ci-après désignée «l OCCE» d une part, et L Association «Association Générale des Enseignants des Ecoles et classes Maternelles publiques A.G.E.E.M.», Association Loi 1901, Sise 11 rue de Provence Poitiers, Représentée par Madame Isabelle RACOFFIER, Présidente ci-après désignée «l AGEEM» d autre part, Préambule L OCCE, Office Central de la Coopération à l École, est une association complémentaire de l enseignement public. Il fédère et organise, au travers de ses 101 associations départementales et territoriales, l activité de plus de coopératives scolaires du premier et second degré. Ces dernières sont définies comme «un regroupement d adultes et d élèves qui décident de mettre en œuvre un projet éducatif s appuyant sur la pratique de la vie associative et coopérative» (circulaire du 23 juillet 2008). Une Convention Pluriannuelle d Objectifs avec le Ministère de l Éducation Nationale contribue au développement du projet de l OCCE. L AGEEM, Association Générale des Enseignants des Écoles Maternelle et classes enfantines publiques, association professionnelle, est représentée au travers de ses délégations départementales dans toutes les académies du territoire français dont les DOM et TOM.

15 Elle a pour buts : D étudier toutes questions d ordre pédagogique en vue du progrès et du perfectionnement de l éducation dans les écoles et classes maternelles publiques, en dehors de toute tendance d ordre politique et confessionnel. De défendre et promouvoir les droits et intérêts généraux des enfants des écoles et classes maternelles publiques en même temps que ceux de l équipe éducative. Parce qu elles affirment l une et l autre que : la problématique éducative actuelle de l éducation à la vie asssociative et à la citoyenneté ne peut se suffire de la simple transmission des connaissances, l apprentissage du vivre ensemble n a de sens que par la mise en actes d une pédagogie où l élève a un rôle en cohérence avec l objectif, les valeurs de solidarité, citoyenneté et laïcité portées par l École publique doivent se trouver au cœur des projets éducatifs, les échanges de pratiques dans la formation et l accompagnement des projets ont un rôle incontournable pour développer leur pertinence au service de la réussite de chaque élève et de son émancipation, En outre, elles affirment : leur attachement à une école maternelle publique de qualité pour tous les enfants sur l'ensemble du territoire, la nécessité d'une formation professionnelle de qualité pour tous les acteurs de l'école. L OCCE et l AGEEM ont décidé de formaliser leurs relations par la signature d une convention. Il a été convenu ce qui suit : Article 1 : Dans le respect des programmes de l école primaire, les signataires s engagent à mutualiser leurs expériences et leurs connaissances pour favoriser toutes démarches d apprentissage et de formation mettant en œuvre des démarches coopératives, actives et réflexives. Article 2 : L OCCE et l AGEEM s engagent dans un partenariat visant la mise en place d un programme d actions commun au niveau national construit autour d axes de réflexion : - un axe à destination des adultes «Mutualiser pour enseigner, se former et innover» - un axe à destination des élèves «Coopérer pour apprendre». Article 3 : L OCCE, par le biais de ses associations départementales et unions régionales, propose un programme d actions dont la mise en œuvre locale pourra être élaborée avec les adhérents de l AGEEM. Des rencontres entre les responsables nationaux et entre les responsables locaux sont souhaitables au moins une fois par an. Dans ce cadre, l OCCE et l'ageem s engagent à mutualiser leurs outils. Article 4 : L OCCE ouvre ses temps de formation aux adhérents de l AGEEM.

16 L AGEEM ouvre aux adhérents des associations départementales et unions régionales de l OCCE ses temps de formation (conférences ). Article 5 : L OCCE et l AGEEM communiquent leurs actions par le biais de leurs médias respectifs et contribuent le cas échéant au contenu de dossiers pédagogiques publiés dans leurs revues (Exemple : Animation & Education pour l OCCE, Le Courrier des Maternelles pour l AGEEM). Article 6 : L OCCE et l AGEEM s invitent mutuellement à leur assemblée générale nationale et à leur congrès pédagogique, université d été, en conviant leurs présidents respectifs, ceux-ci pouvant se faire représenter. Article 7 : Afin d accompagner la mise en œuvre de cette convention, un groupe de suivi est mis en place, comprenant deux représentants de l OCCE et deux représentants de l AGEEM. Il peut être élargi à des partenaires extérieurs, si nécessaire et avec l accord des deux parties. Il se réunit au moins une fois par an, afin d établir le bilan des actions programmées dans l avenant (ou les avenants) annexé(s) à la présente convention, de préparer les actions futures et d opérer, le cas échéant, les régulations. Article 8 : La présente convention est conclue pour une durée de trois ans, renouvelable tacitement. Pendant la durée de la convention, toute modification des conditions ou modalités de la présente convention, définie d un commun accord entre les parties, fera l objet d un avenant. Elle peut être dénoncée par l une ou l autre des parties.

17 Signature du texte de la FNAREN

18 Enseignants et membres des réseaux : un même engagement pour l enfant-élève. Texte commun autour de la nécessaire complémentarité des enseignants de maternelle et des enseignants spécialisés des RASED et des valeurs qui nous rassemblent : Ce que disent les textes officiels : «L école maternelle a un rôle essentiel dans le repérage et la prévention des déficiences ou des troubles, rôle qu elle doit assumer pleinement, en particulier pour les troubles spécifiques du langage.» «L Aide Spécialisée s adresse à des élèves qui rencontrent des difficultés scolaires durables, liées à des difficultés d apprentissage ou d'adaptation aux attentes scolaires, que l enseignant ne peut résoudre seul en classe. Elle est dispensée par un enseignant spécialisé, qui a reçu une formation complémentaire, le préparant à analyser les difficultés et leur nature, pour construire ensuite en partenariat des remédiations adaptées.» Nous appuyant sur les textes officiels et notre connaissance du terrain, nous défendons l idée d un accueil et une scolarisation de qualité à l école maternelle et ce, dès l âge de deux ans si les familles le souhaitent et si l enfant a la maturité suffisante, afin que chacun puisse s y épanouir, y développer toutes ses potentialités et mener à bien les apprentissages préconisés par les programmes. Cet accueil commence lors de la première rentrée, au moment où l enfant quitte le milieu familial sécurisant pour découvrir celui de l école, un monde inconnu, étranger où les problématiques de séparation sont réactivées les premiers jours. Les enseignants de l école maternelle et ceux des RASED ont développé depuis plusieurs années des projets collaboratifs pour anticiper cette séparation et l accompagner en travaillant dans la classe avec les enfants et les familles.

19 Nous défendons l idée que les enfants ne sont pas tous pareils et ne se développent pas tous au même rythme au même moment (voir le nombre important d enfants de fin d année pour lesquels l enseignant fait une demande d aide au RASED). Pour certains, un travail de prévention visant le sentiment de réussite, d appartenance au groupe, la confiance en soi sera bénéfique, pour d autres une aide spécialisée sera nécessaire. Notre analyse de la difficulté scolaire nous amène à penser que derrière chaque enfant en souffrance ou en grand décalage scolaire, il y a des causes complexes et intriquées qui ne peuvent être dépassées par le seul «soutien» scolaire. La co-réflexion et complémentarité des enseignants de la classe et du RASED est indispensable. Leurs regards différents et complémentaires permettent de mieux cerner la difficulté. L accueil et la scolarisation à l école maternelle ainsi que les aides du RASED sont des services gratuits du service public de l école, sous la responsabilité de personnels formés et spécialisés, qui doivent être accessibles à tous sur l ensemble du territoire. Dans notre approche de l enfant, nous avons des objectifs communs, des démarches communes : Pour les objectifs retenons le développement de la socialisation, le vivreensemble, le langage, l autonomie, l estime de soi, l aide à la compréhension de situations posant problèmes. Pour les démarches, nous pouvons mettre en avant l importance capitale de l activité de l enfant, l appel à ses capacités d imagination, la richesse de la réflexion et du travail en groupe, le détour par des médiations ludiques et artistiques permettant d exprimer ses émotions et d accéder à la symbolisation. Nous souhaitons alerter sur certaines évolutions de l école maternelle qui nous inquiètent de plus en plus aujourd hui : La primarisation de l école maternelle (la GS deviendrait une propédeutique du CP), on apprend les lettres, les syllabes, les sons, les chiffres au point que certains enfants n osent plus, refusent ou ne savent plus dessiner. La surenchère des évaluations met la pression sur les enfants, les familles et les enseignants. La peur des enfants pour se lancer dans une activité de représentation graphique en est la conséquence. En groupe, ils se regardent pour savoir quelle est la bonne réponse attendue. Ils n ont pas l idée que toute expression est valable et reconnue. Les temps de jeu et de créativité diminuent, voire disparaissent dans certaines classes au profit du travail sur fiche et d une perte du sens des apprentissages.

20 Les rythmes biologiques et personnels des enfants sont souvent bousculés (1/2 h d aide personnalisée à midi ou à 8h du matin pour des enfants en difficulté il y a là quelque chose de paradoxal à voir la journée de travail rallongée d une 1/2h) La crainte de voir le dépistage, les tests et la prédictivité s inviter dans l enceinte de l école Ensemble, nos deux associations souhaitent promouvoir une école maternelle de qualité, rassurante, contenante, structurante et offrant un lieu et un temps d apprentissage respectueux de la singularité et du rythme de chacun afin d amener tous les enfants au mieux de leurs capacités à l entrée au CP.

!!" # $ % & ' ( ) # * ( + # # $ (, $ - (. / -- 0 # # 1-2 - # $ 3 - ( 4 *4-5. & ) * 5

!! # $ % & ' ( ) # * ( + # # $ (, $ - (. / -- 0 # # 1-2 - # $ 3 - ( 4 *4-5. & ) * 5 "$ %&' ( )* ( +$ (,$- (./-- 0 1-2- $ 3- ( 4*4-5.&)* 5 Un cadre légal : Les écoles primaires, à la différence des collèges et des lycées, ne sont pas des établissements publics autonomes, et ne bénéficient

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER. 16ème congrès de l Union Locale CGT de Saintes 19 et 20 juin 2012

RAPPORT FINANCIER. 16ème congrès de l Union Locale CGT de Saintes 19 et 20 juin 2012 RAPPORT FINANCIER 16ème congrès de l Union Locale CGT de Saintes 19 et 20 juin 2012 Ce rapport financier concerne les années 2010 et 2011. En changeant de trésorier au dernier congrès de juin 2010, nous

Plus en détail

UTILISATION DES FONDS ET DES BIENS DES COOPERATIVES ET DES FOYERS COOPERATIFS

UTILISATION DES FONDS ET DES BIENS DES COOPERATIVES ET DES FOYERS COOPERATIFS UTILISATION DES FONDS ET DES BIENS DES COOPERATIVES ET DES FOYERS COOPERATIFS 1) Les coopératives et les foyers ne sont pas des moyens de pallier certaines insuffisances financières ou matérielles : Ce

Plus en détail

Office Central de la Coopération à l Ecole Association 1901 reconnue d utilité publique

Office Central de la Coopération à l Ecole Association 1901 reconnue d utilité publique , 22, rue des Sablières 33800 BORDEAUX Tel : 05 56 91 67 55 - Fax : 05 56 92 87 67 - Courriel : ad33@occe.coop Site Internet : http://www.occe33.net/ QUESTIONS posées à l OCCE lors de la FORMATION des

Plus en détail

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome.

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome. INFORMATIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES EN MATIERE DE FONCTIONNEMENT D'UNE COOPERATIVE SCOLAIRE SELON LA FORME JURIDIQUE (Circ. n 2008-095 du 23/07/2008) Association : ce que dit la loi 1901 La Constitution

Plus en détail

ASSOCIATION ÉNERGIE PARTAGÉE Assemblée Générale Ordinaire du 24 mai 2013 Rapport financier 2012

ASSOCIATION ÉNERGIE PARTAGÉE Assemblée Générale Ordinaire du 24 mai 2013 Rapport financier 2012 ASSOCIATION ÉNERGIE PARTAGÉE Assemblée Générale Ordinaire du 24 mai 2013 Rapport financier 2012 INTRODUCTION Le premier exercice comptable de l'association Énergie Partagée a couru de la création de association,

Plus en détail

Formation des Directeurs

Formation des Directeurs Sujets proposés : Préalable: l Ecole n est pas un Etablissement public. Objectifs, actions pédagogiques et socle commun Quelle coopérative? Comment? Argent à l'école, argent de l'école, gratuité Assurances

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 Dossier à renvoyer complet avant le 30 septembre 2015 à Mairie de Chassieu Monsieur le Maire 60 rue de la République 69680 CHASSIEU NOM DE L'ASSOCIATION q Première

Plus en détail

Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports. Service des Sports Bâtiment Pyrène 1, place Jean Jaurès

Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports. Service des Sports Bâtiment Pyrène 1, place Jean Jaurès Nom de l association Sigle Numéro SIRET APE DEMANDE DE SUBVENTION ORDINAIRE ANNEE 2016 Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports Service des Sports Bâtiment Pyrène 1,

Plus en détail

Clôture des comptes de la coopérative scolaire OCCE Liste des opérations à effectuer

Clôture des comptes de la coopérative scolaire OCCE Liste des opérations à effectuer Clôture des comptes de la coopérative scolaire OCCE Liste des opérations à effectuer I - Comptes établis avec le cahier de comptabilité 1. Calculer la situation générale (colonne 14). 2. Totaliser les

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles. Mairie de Saint-Julien-en-Genevois. Fiche d identité de l association

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles. Mairie de Saint-Julien-en-Genevois. Fiche d identité de l association DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles Mairie de Saint-Julien-en-Genevois Nom et coordonnées de l association Fiche d identité de l association Nom de l'association Objet Adresse de

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT ANNÉE 2015 ASSOCIATION :... EXEMPLAIRE À RETOURNER EN MAIRIE AVANT LE 13 FEVRIER 2015 VILLE D'AURIOL HOTEL DE VILLE - PLACE DE LA LIBÉRATION - 13390 AURIOL

Plus en détail

Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901

Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901 Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901 Modifié et voté en CA le 21/11/2013 Article 1er : Entrée en vigueur et modification du règlement intérieur Le présent règlement intérieur entrera

Plus en détail

L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences

L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences Animation pédagogique Mise en œuvre du LPC 87 Un principe majeur! L école maternelle n est pas un palier du socle commun de connaissances

Plus en détail

STATUTS-TYPES D ASSOCIATION DEPARTEMENTALE ENFANCE & FAMILLES D ADOPTION. Titre I - BUTS ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION

STATUTS-TYPES D ASSOCIATION DEPARTEMENTALE ENFANCE & FAMILLES D ADOPTION. Titre I - BUTS ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION STATUTS-TYPES D ASSOCIATION DEPARTEMENTALE ENFANCE & FAMILLES D ADOPTION Titre I - BUTS ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article Premier : 1.1. Titre : Il est formé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

ECOLES DU MONDE - ACTEURS EN EDUCATION

ECOLES DU MONDE - ACTEURS EN EDUCATION - STATUTS DE L ASSOCIATION LOI 1901 - ECOLES DU MONDE - ACTEURS EN EDUCATION ARTICLE 1 : Constitution et dénomination Les soussignées, Isabelle SERVANT (née le 13/10/1970) Florence NANDE (née le 05/12/1969)

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

Association. Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Ville d Hérouville Saint Clair

Association. Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Ville d Hérouville Saint Clair Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Ville d Hérouville Saint Clair NOM DE L ASSOCIATION : Veuillez cocher la case correspondant

Plus en détail

COMPTE RENDU FINANCIER STATUTAIRE COMPTES de FONCTIONNEMENT et BILAN FINANCIER du 1 er SEPT 2012 au 31 AOUT 2013

COMPTE RENDU FINANCIER STATUTAIRE COMPTES de FONCTIONNEMENT et BILAN FINANCIER du 1 er SEPT 2012 au 31 AOUT 2013 OFFICE CENTRAL DE LA COOPERATION A L'ECOLE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DU HAUT-RHIN COMPTE RENDU FINANCIER STATUTAIRE COMPTES de FONCTIONNEMENT et BILAN FINANCIER du 1 er SEPT 2012 au 31 AOUT 2013 En cas

Plus en détail

dossier de demande de subvention "association loi 1901" ANNEE 2009

dossier de demande de subvention association loi 1901 ANNEE 2009 dossier de demande de subvention "association loi 1901" ANNEE 2009 Vous trouverez dans ce dossier l'ensemble des éléments nécessaires à l'établissement d'une demande de subvention dans le cadre des compétences

Plus en détail

COMMUNE DE MAURIAC (15200) DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION - Subvention annuelle de fonctionnement -

COMMUNE DE MAURIAC (15200) DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION - Subvention annuelle de fonctionnement - COMMUNE DE MAURIAC (15200) DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION - Subvention annuelle de fonctionnement - Présentation de l association Intitulé de l association Nom : Sigle : Objet : Coordonnées de l association

Plus en détail

ASSOCIATION COLLEGE DES GENERALISTES ENSEIGNANTS MAITRES DE STAGE DE LA REGION POITOU-CHARENTES REGLEMENT INTERIEUR

ASSOCIATION COLLEGE DES GENERALISTES ENSEIGNANTS MAITRES DE STAGE DE LA REGION POITOU-CHARENTES REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION COLLEGE DES GENERALISTES ENSEIGNANTS MAITRES DE STAGE DE LA REGION POITOU-CHARENTES REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 : LES ADHERENTS L'adhésion à l'association permet à l'adhérent d'être informé

Plus en détail

STATUTS DU CENTRE LGBT CÔTE D AZUR

STATUTS DU CENTRE LGBT CÔTE D AZUR STATUTS DU CENTRE LGBT CÔTE D AZUR Préambule L'association CENTRE LGBT CÔTE D AZUR proclame son attachement à la Déclaration des Droits de l'homme et du Citoyen de 1789, complétée par le préambule de la

Plus en détail

Statuts de l Union Sportive Grégorienne Football 35

Statuts de l Union Sportive Grégorienne Football 35 Statuts de l Union Sportive Grégorienne Football 35 (Assemblée Générale Extraordinaire du 19 Juin 2014) Objet et composition de l association Article 1 : L association dite «Union Sportive Grégorienne

Plus en détail

INFOS N 1 Rentrée 2014-2015

INFOS N 1 Rentrée 2014-2015 INFOS N 1 Rentrée 2014-2015 Spéciale Rentrée Fermeture du CDPE Du 14/07 au 17/08 2014 Sommaire P.2 : Dossier Bred Bulletins adhésion P.3 : Envoi des adhésions et reçus fiscaux P.4 : L'Assemblée Générale

Plus en détail

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Vous le savez, le président Sarkozy et le gouvernement font tout pour faire des économies à l État. On pourrait s en féliciter, sauf que les

Plus en détail

Statuts du Collectif des Plateformes d Affiliation

Statuts du Collectif des Plateformes d Affiliation I - BUT ET COMPOSITION Art. 1 : DENOMINATION Il est fondé un syndicat régi par les présents statuts, sous la dénomination de : Collectif des Plateformes d Affiliation (CPA). Art. 2 : OBJET Ce syndicat

Plus en détail

9 Référentiel de missions de l agence du service civique

9 Référentiel de missions de l agence du service civique BINOME 21 PROJET ASSOCIATIF 2011-2013 Pour une solidarité intergénérationnelle Erard Marie-Françoise Sommaire 1 Objectifs 2 Chartes 3 Fonctionnement de l association 4 Etude préalable 5 Projet actuel 6

Plus en détail

Dossier de demande de subvention 2016

Dossier de demande de subvention 2016 Nous sommes là pour vous aider D après CERFA N 12156*03 Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention 2016 Associations sportives NOM DE L ASSOCIATION

Plus en détail

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016 Septembre 2015 Ville d EMBRUN - ASSOCIATIONS - DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ANNEE 2016 A REMETTRE EN MAIRIE AVANT LE 15 NOVEMBRE 2015 Composition du dossier : 1. Préambule page 2 2. Présentation

Plus en détail

Projets favorisant la vie associative et la citoyenneté

Projets favorisant la vie associative et la citoyenneté DEMANDE DE SUBVENTION Projets favorisant la vie associative et la citoyenneté Dossier de demande de subvention www.midipyrenees.fr n CRITERES D OBTENTION DE LA SUBVENTION Objectifs : n Permettre la réalisation

Plus en détail

Information aux enseignants

Information aux enseignants SAPAD Service d Assistance Pédagogique à Domicile Information aux enseignants Chèr(e) collègue, Vous avez accepté d intervenir auprès d un enfant dont la scolarité est interrompue momentanément pour raisons

Plus en détail

SOMMAIRE. Préambule. I. Les statuts : Chapitre I: De la dénomination. Article 1 : Création et dénomination Chapitre II:De l adresse

SOMMAIRE. Préambule. I. Les statuts : Chapitre I: De la dénomination. Article 1 : Création et dénomination Chapitre II:De l adresse SOMMAIRE Préambule I. Les statuts : Chapitre I: De la dénomination II. Article 1 : Création et dénomination Chapitre II:De l adresse Article 2 : Le siége social Chapitre III: De l objet de l Association

Plus en détail

L'association est indépendante de tout parti politique et de toute confession religieuse. Elle s'interdit

L'association est indépendante de tout parti politique et de toute confession religieuse. Elle s'interdit AMAP d'ourscamp Les Paniers de l'abbaye Article 1. Nom de l'association La dénomination est : Association pour le Maintien de l'agriculture Paysanne d'ourscamp Les Paniers de l'abbaye Son sigle est : AMAP

Plus en détail

Création d une coopérative scolaire

Création d une coopérative scolaire Pour créer une coopérative scolaire : Fiche modalités d adhésion Fiche d adhésion Création d une coopérative scolaire Règlement-type d une Coopérative scolaire (à conserver obligatoirement dans les archives

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT

STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT CONSTITUTION Article 1 er Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

ASCOMADE Association des Collectivités pour la Maîtrise des Déchets et de l Environnement LES STATUTS. Article 1 - CONSTITUTION ET TITRE

ASCOMADE Association des Collectivités pour la Maîtrise des Déchets et de l Environnement LES STATUTS. Article 1 - CONSTITUTION ET TITRE ASCOMADE Association des Collectivités pour la Maîtrise des Déchets et de l Environnement LES STATUTS Les soussignés Article 1 - CONSTITUTION ET TITRE Membres ayant adhéré aux présents statuts de l association

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT POUR 2014 - CHARTRES DE BRETAGNE

DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT POUR 2014 - CHARTRES DE BRETAGNE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT POUR 2014 - CHARTRES DE BRETAGNE Tout dossier incomplet vous sera automatiquement retourné. Nom de votre association : Votre dossier complet (dossier rempli et pièces

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE SAINT-DENIS UNION SPORTS. Titre I : Objet

REGLEMENT INTERIEUR DE SAINT-DENIS UNION SPORTS. Titre I : Objet SAINT DENIS UNION SPORTS 2, bd Anatole France 93200 SAINT DENIS REGLEMENT INTERIEUR DE SAINT-DENIS UNION SPORTS PREAMBULE Le présent règlement intérieur de Saint Denis Union Sports annule et remplace celui

Plus en détail

STATUTS I- L ASSOCIATION : Article 1 er. Article 2. Article 3. Association loi 1901

STATUTS I- L ASSOCIATION : Article 1 er. Article 2. Article 3. Association loi 1901 Association loi 1901 STATUTS I- L ASSOCIATION : Article 1 er Il est formé entre les adhérents aux présents statuts, une association, régie par la loi du 01/07/1901 et le décret du 16/08/1901 sous la dénomination

Plus en détail

Chambre Professionnelle du Conseil de Midi-Pyrénées. N SIRET : 411 910 649 000 10 Code APE : 911 C Organisations Professionnelles

Chambre Professionnelle du Conseil de Midi-Pyrénées. N SIRET : 411 910 649 000 10 Code APE : 911 C Organisations Professionnelles Chambre Professionnelle du Conseil de Midi-Pyrénées N SIRET : 411 910 649 000 10 Code APE : 911 C Organisations Professionnelles N du Répertoire Départemental : 2291 Les statuts initiaux de l association

Plus en détail

Appel à projets «Prévention Santé Jeunes» 2009-2010 Dossier de présentation du projet

Appel à projets «Prévention Santé Jeunes» 2009-2010 Dossier de présentation du projet CADRE RESERVÉ AU SERVICE INSTRUCTEUR Date de réception du dossier : Date de l accusé de réception : N dossier : Appel à projets «Prévention Santé Jeunes» 2009-2010 Dossier de présentation du projet L appel

Plus en détail

ARTICLE 5 : SIEGE SOCIAL Le siège social est à Nantes. Il peut être transféré sur simple décision du conseil d administration.

ARTICLE 5 : SIEGE SOCIAL Le siège social est à Nantes. Il peut être transféré sur simple décision du conseil d administration. Association loi 1901 ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, et le décret du 16 août 1901 ayant pour

Plus en détail

Forum associatif Coulounieix Chamiers 7 septembre 2013 Aspects juridiques et droit des associations

Forum associatif Coulounieix Chamiers 7 septembre 2013 Aspects juridiques et droit des associations Forum associatif Coulounieix Chamiers 7 septembre 2013 Aspects juridiques et droit des associations Centre de Ressources et d Information des Bénévoles Ce que l on va aborder Propos introductifs : l esprit

Plus en détail

Nom de l association :... Adresse du siège social :. Code postal :.. Commune : Téléphone :.

Nom de l association :... Adresse du siège social :. Code postal :.. Commune : Téléphone :. Nom de l association :... Adresse du siège social :. Code postal : Commune : Téléphone :. Veuillez cocher la case correspondant à votre situation : Première demande Renouvellement d une demande Le dossier

Plus en détail

Mesdames, Messieurs, chers collègues, La lettre aux retraités de la CFE- CGC Groupe RATP fête aujourd hui son premier anniversaire.

Mesdames, Messieurs, chers collègues, La lettre aux retraités de la CFE- CGC Groupe RATP fête aujourd hui son premier anniversaire. CFE - CGC Groupe RATP Retraités LeTre infos Octobre 2014 Mesdames, Messieurs, chers collègues, La lettre aux retraités de la CFE- CGC Groupe RATP fête aujourd hui son premier anniversaire. J'espère qu

Plus en détail

Dossier à retourner avant le 23 septembre 2014

Dossier à retourner avant le 23 septembre 2014 DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Dossier à retourner avant le 23 septembre 2014 NOM DE L ASSOCIATION : Cadre réservé aux services municipaux Date d'arrivée: 2014 Dossier complet Oui Non Nombre d'adhérents :

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT - ANNEE 2015 Association Loi du 1 er Juillet 1901 1. PRÉSENTATION DE VOTRE ASSOCIATION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT - ANNEE 2015 Association Loi du 1 er Juillet 1901 1. PRÉSENTATION DE VOTRE ASSOCIATION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT - ANNEE 2015 Association Loi du 1 er Juillet 1901 1ère demande Renouvellement 1. PRÉSENTATION DE VOTRE ASSOCIATION Nom de votre association :... Sigle:...

Plus en détail

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV)

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) I. But et composition de l Association Article 1 : Nom Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

VILLE D ANGLET. (Association sportive) EXERCICE 2016. Association. Section.

VILLE D ANGLET. (Association sportive) EXERCICE 2016. Association. Section. VILLE D ANGLET (Association sportive) EXERCICE 2016 Association. Section. Subvention obtenue exercice précédent Subvention sollicitée AUTRES PIECES à FOURNIR - Statuts de l Association (si modifiés dernièrement

Plus en détail

STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3

STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3 STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3 TITRE PREMIER : Constitution et Buts Article 1 : Création et Dénomination sociale Il est fondé le 11 juin 2008 entre les adhérents aux présents

Plus en détail

STATUTS Révisés 23 mars 2012

STATUTS Révisés 23 mars 2012 Association Nationale des Equipes Contribuant à l Action Médico-Sociale Précoce STATUTS Révisés 23 mars 2012 TITRE I - DÉNOMINATION ET BUTS Article 1 - Dénomination Il a été créé le 2 août 1982, conformément

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I OBJET DU REGLEMENT L ADHESION

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I OBJET DU REGLEMENT L ADHESION REGLEMENT INTERIEUR TITRE I OBJET DU REGLEMENT L ADHESION OBJET DU REGLEMENT INTERIEUR Article 1 Le présent règlement intérieur est établi conformément à l article 3 des statuts. Il est établi par le conseil

Plus en détail

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er :

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er : Association de loi 1901 «groove line» STATUTS I-L association : Article 1 er : Il est formé entre les adhérents aux présents statuts, une association, régie par la loi du 01/07/1901 et le décret du 16/08/1901

Plus en détail

DOCUMENT D'AIDE A L'ETABLISSEMENT D'UN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOCUMENT D'AIDE A L'ETABLISSEMENT D'UN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOCUMENT D'AIDE A L'ETABLISSEMENT D'UN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION La Région a inscrit dans ses priorités le soutien aux associations de Provence-Alpes-Côte d'azur. Les différents volets d'interventions

Plus en détail

Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013

Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013 Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013 ------------- C. N. D. S. ------------ Retour des dossiers des Ligues Régionales

Plus en détail

Le Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail : 1 er niveau

Le Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail : 1 er niveau Marseille, le 05 juillet 2013 - Aux Syndicats Bonjour, L AFETE lance un stage sur le thème : Le Comité d Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail : 1 er niveau en direction des membres nouvellement élus

Plus en détail

Association Catalogue Ouvert du Cinéma Statuts

Association Catalogue Ouvert du Cinéma Statuts Association Catalogue Ouvert du Cinéma Statuts Le 1 janvier 2013, il est fondé entre les adhérents par les présents statuts une association, régie par la Loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août

Plus en détail

CHAMBRE PROFESSIONNELLE DU CONSEIL DE LA RÉGION CENTRE

CHAMBRE PROFESSIONNELLE DU CONSEIL DE LA RÉGION CENTRE CHAMBRE PROFESSIONNELLE DU CONSEIL DE LA RÉGION CENTRE ARTICLE 1 : CONSTITUTION ET DÉSIGNATION L Association «Chambre Professionnelle du Conseil de la région centre» (C.P.C Région Centre.) a décidé en

Plus en détail

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 Art. 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une Association d Éducation Populaire dénommée :

Plus en détail

Fouras, le 23 Octobre 2012 LE MAIRE DE FOURAS

Fouras, le 23 Octobre 2012 LE MAIRE DE FOURAS - Fouras, le 23 Octobre 2012 LE MAIRE DE FOURAS A MESDAMES ET MESSIEURS LES PRESIDENTS D'ASSOCIATIONS Objet: Subventions aux associations pour l année 2013 Madame la Présidente, Monsieur le Président,

Plus en détail

Écoles maternelles et élémentaires

Écoles maternelles et élémentaires Écoles maternelles et élémentaires Instruction pour la promotion de la généralisation des projets éducatifs territoriaux sur l'ensemble du territoire NOR : MENE1430176C circulaire n 2014-184 du 19-12-2014

Plus en détail

LES ACTIVITES DE L ACNV

LES ACTIVITES DE L ACNV LES ACTIVITES DE L ACNV De mai 2011 à mars 2012-374 adhérents en 2011 - stage éducation 2011 : 1 et en 2012 :3 - stage transmetteurs 2011 : 2 maintenus + 2 annulés et en 2012 : 4 prévus - 33 conventions

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D'AIDE A LA CREATION D'UN POSTE D AGENT DE DEVELOPPEMENT DES ACTIVITES SPORTIVES

DOSSIER DE DEMANDE D'AIDE A LA CREATION D'UN POSTE D AGENT DE DEVELOPPEMENT DES ACTIVITES SPORTIVES DOSSIER DE DEMANDE D'AIDE A LA CREATION D'UN POSTE D AGENT DE DEVELOPPEMENT DES ACTIVITES SPORTIVES RAISON SOCIALE DE L'EMPLOYEUR Identification :--------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

VOTRE PROGRAMME DE FORMATION SYNDICALE. WWW.CFTC-SANTESOCIAUX.FR facebook/cftcsantesoc - twitter :@CFTCsantesoc SYNDICAT

VOTRE PROGRAMME DE FORMATION SYNDICALE. WWW.CFTC-SANTESOCIAUX.FR facebook/cftcsantesoc - twitter :@CFTCsantesoc SYNDICAT SYNDICAT SANTÉ SOCIAUX Pour améliorer la vie, défendons la vôtre VOTRE PROGRAMME DE FORMATION SYNDICALE 2014 WWW.CFTC-SANTESOCIAUX.FR facebook/cftcsantesoc - twitter :@CFTCsantesoc formation syndicale

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

Assemblée Générale Extraordinaire (mise en conformité des Statuts) Assemblée Générale Ordinaire. Visite commentée du Musée - Galeries & Expositions

Assemblée Générale Extraordinaire (mise en conformité des Statuts) Assemblée Générale Ordinaire. Visite commentée du Musée - Galeries & Expositions Rennes, le 14 Octobre 2013 Chère Consœur, Cher Confrère, La DGFIP (Direction Générale des Finances Publiques) a récemment réalisé l audit triennal de l ARAPL Grand Ouest, du 18 mars au 22 mars 2013. Dans

Plus en détail

S T A T U T S (Association loi 1901)

S T A T U T S (Association loi 1901) CERCLE DAMIEN KONDOLO (La Fraternelle de la République Démocratique du Congo en Europe) S T A T U T S (Association loi 1901) Nous, membres de diverses institutions philanthropiques, réunis en Assemblée

Plus en détail

Créer un syndicat UNSA Territoriaux

Créer un syndicat UNSA Territoriaux Créer un syndicat UNSA Territoriaux Qui peut constituer le syndicat? Deux conditions : avoir une activité professionnelle, être syndiqué. Ces deux conditions sont issues du préambule de la constitution

Plus en détail

STATUTS de l association «Le Paris des Orgues» Modifiés à l AG ordinaire du 13 novembre 2013

STATUTS de l association «Le Paris des Orgues» Modifiés à l AG ordinaire du 13 novembre 2013 STATUTS de l association «Le Paris des Orgues» Modifiés à l AG ordinaire du 13 novembre 2013 Article 1 Forme Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er

Plus en détail

Statuts Association «Club des Parisiens de Bordeaux»

Statuts Association «Club des Parisiens de Bordeaux» Statuts Association «Club des Parisiens de Bordeaux» 1 + Présentation Article 1 - Titre Il est fondé par Annie Poussielgues et entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Statuts de Open Data France

Statuts de Open Data France Statuts de Open Data France Association des Collectivités engagées dans l Open Data I - Constitution, but, composition, siège Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

Comment remplir le dossier de demande subvention?

Comment remplir le dossier de demande subvention? Comment remplir le dossier de demande subvention? Ville de Suresnes année 2015 Le dossier de demande de subvention est à déposer en 3 exemplaires avant le 5 décembre 2014 Au service Vie Associative 6 rue

Plus en détail

ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS

ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS PREAMBULE Les Médiateurs des pays membres de l UEMOA, conformément à la recommandation de leur première réunion tenue à Ouagadougou

Plus en détail

TITRE DE VOTRE PROJET :...

TITRE DE VOTRE PROJET :... PREFET DE L AIN Nous vous invitons à prendre contact avec l un des référents mentionnés à l annexe 7 pour l accompagnement et le suivi de votre projet. Nous vous invitons à prendre connaissance avec attention

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Association. Dossier de demande de subvention

Association. Dossier de demande de subvention Association 2015 Dossier de demande de subvention Cadre réservé à l'administration THÉMATIQUE : Direction de la Vie Associative et des Quartiers Service Vie Associative / mjm_2014 ÉLU RÉFÉRENT : Dossier

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015 FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 2015 IDENTIFICATION DE L ASSOCIATION :...... o du siège social :... o... o Nom et prénom du président :... o Tél :... Correspondance :...... Tél. fixe :... Tél.

Plus en détail

Aide aux manifestations sportives

Aide aux manifestations sportives Conseil général du Lot Aide aux manifestations sportives Demande de subvention 2012-2013 Le Conseil général partenaire du sport INFORMATIONS PRATIQUES L aide du Département à l organisation de manifestations

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANCAISE

RÉPUBLIQUE FRANCAISE RÉPUBLIQUE FRANCAISE Liberté Egalité Fraternité 07 58 06 40 53/06 16 58 81 01 contact@assegui-npdc.com Lille, le 22 Avril 2015 www.assegui-npdc.com Page 1 PREAMBULE Conscients de la nécessité de renforcer

Plus en détail

Année 2016. Dossier de demande de subvention de fonctionnement et/ou exceptionnelle

Année 2016. Dossier de demande de subvention de fonctionnement et/ou exceptionnelle Année 2016 Dossier de demande de subvention de fonctionnement et/ou exceptionnelle Pour les subventions de fonctionnement : date limite de dépôt : 31 Octobre 2015 Pour les subventions exceptionnelles :

Plus en détail

«PLACE DES PARENTS DANS l ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL» BROUIL

«PLACE DES PARENTS DANS l ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL» BROUIL «PLACE DES PARENTS DANS l ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL» Juin 2013 Introduction : Les parents sont parmi les principaux bénéficiaires de Paris classe numérique. Grâce à ce nouvel outil, la communication

Plus en détail

STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION

STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION STATUTS BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION ARTICLE 1 er : L arrondissement, constituée sous le régime de la Loi du 1 er juillet 1901 et en conformité avec le Code de la Famille et de l Aide Sociale, groupe

Plus en détail

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE Article 1 - Constitution La présente association est une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 er CONSTITUTION Il est fondé entre les personnes physiques adhérant aux présents statuts un parti politique dénommé «L Union pour un Mouvement Populaire» (UMP),

Plus en détail

Règlement intérieur de l association LGBT de Lyon 2

Règlement intérieur de l association LGBT de Lyon 2 Règlement intérieur de l association LGBT de Lyon 2 Article 1 Cotisation La cotisation est à ce jour fixée à 10. Le montant est ramené à 5 pour les personnes ayant de faibles revenus, sans nécessité de

Plus en détail

NEPTUNE Association déclarée selon la loi de 1901. Siège social : 32 boulevard Paul Vaillant Couturier 93100 MONTREUIL SOUS BOIS STATUTS

NEPTUNE Association déclarée selon la loi de 1901. Siège social : 32 boulevard Paul Vaillant Couturier 93100 MONTREUIL SOUS BOIS STATUTS NEPTUNE Association déclarée selon la loi de 1901 Siège social : 32 boulevard Paul Vaillant Couturier 93100 MONTREUIL SOUS BOIS STATUTS MIS EN HARMONIE AVEC L'ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 20 juin

Plus en détail

SNALC - FGAF, UN SYNDICAT D EXCEPTION A VOS CÔTES

SNALC - FGAF, UN SYNDICAT D EXCEPTION A VOS CÔTES info@snalc.fr - www.snalc.fr Cher(e) collègue, - FGAF, UN SYNDICAT D EXCEPTION A VOS CÔTES LE -FGAF, syndicat représentatif à part entière avec les 5 confédérations FSU, UNSA, CFDT, FO et CGT, 2 ème syndicat

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT ***********

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** ARTICLE 1 : CONSTITUTION, APPELLATION, DUREE. Il est constitué une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

ASSOCIATION CAMEROUNAISE DES DIPLOMES DE L INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE (ACD ITB) STATUTS

ASSOCIATION CAMEROUNAISE DES DIPLOMES DE L INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE (ACD ITB) STATUTS ASSOCIATION CAMEROUNAISE DES DIPLOMES DE L INSTITUT TECHNIQUE DE BANQUE (ACD ITB) STATUTS Article 1 CREATION Il est formé entre les personnes désignées à l article 4, vivant au Cameroun, et qui adhèrent

Plus en détail

Compte-rendu d activités.

Compte-rendu d activités. agir.entresaoneetgrosne@laposte.net Chemin de la Teppe 71240 LAIVES www.agir.entresaoneetgrosne.com COMPTE-RENDU DE L ASSEMBLEE GENERALE DU SAMEDI 30 JUIN 2012 A LAIVES Nombre d adhérents présents : 20

Plus en détail

Offrez un avenir international à vos enfants

Offrez un avenir international à vos enfants E I B : UNE ECOLE INTERNATIONALE BILINGUE MATERNELLE PRIMAIRE u COLLÈGE Dans la lignée de l Ecole Internationale Bilingue d Angers, le Collège accueille vos enfants dès la 6ème dans un environnement sain

Plus en détail

ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE LA FFGOLF STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES DEPARTEMENTAUX. ARTICLE 1 er DEFINITION

ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE LA FFGOLF STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES DEPARTEMENTAUX. ARTICLE 1 er DEFINITION ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE LA FFGOLF STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES DEPARTEMENTAUX ARTICLE 1 er DEFINITION L'association dite Comité Départemental de Golf de est une association Loi 1901

Plus en détail

TENNIS CLUB DU LYS CHANTILLY

TENNIS CLUB DU LYS CHANTILLY TENNIS CLUB DU LYS CHANTILLY Association (loi 1901) Square d Aumale 39 ter Grande Avenue - 60260 LAMORLAYE ASSEMBLEE GENERALE DU MERCREDI 20 AOUT 2014 à 20h00 Présents : Mmes CLAUTOUR KLOECKNER BAUMIER

Plus en détail

Assemblée Générale. FOL48 Formation. Domaine du Bec de Jeu 48000 Balsièges

Assemblée Générale. FOL48 Formation. Domaine du Bec de Jeu 48000 Balsièges Assemblée Générale FOL48 Formation Domaine du Bec de Jeu 48000 Balsièges le 7 mai 2015 1 2 SOMMAIRE Rapport Moral Rapport d activités Rapport financier 2014 Compte de résultat Bilan Budget prévisionnel

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACPA

REGLEMENT INTERIEUR ACPA REGLEMENT INTERIEUR ACPA Association le Coeur sur la Patte pour les Animaux déclarée à la Préfecture du Loiret le 4 Juin 2014 Publiée au Journal Officiel sous le numéro W452012356 le 14 Juin 2014 Ce règlement

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES PARENTS D ELEVES DU LYCEE FRANCAIS JACQUES PREVERT (APE-LFJP)

STATUTS DE L ASSOCIATION DES PARENTS D ELEVES DU LYCEE FRANCAIS JACQUES PREVERT (APE-LFJP) Lycée Français Jacques Prévert Association des parents d élèves BP 99, Saly, Sénégal Tel : +221 33 957 08 53 STATUTS DE L ASSOCIATION DES PARENTS D ELEVES DU LYCEE FRANCAIS JACQUES PREVERT (APE-LFJP) ARTICLE

Plus en détail