L identification des besoins et des contraintes d un déplacement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L identification des besoins et des contraintes d un déplacement"

Transcription

1 Seconder le(s) manager(s) dans ses(leurs) activités Chapitre 3 Fiche ressources - L organisation de déplacements professionnels Organiser les déplacements Objectifs - Identifier les besoins et les contraintes du déplacement - Réaliser des supports de collecte d informations relatives aux déplacements - Appliquer et faire appliquer les procédures relatives aux déplacements - Optimiser les coûts - Gérer les réservations et les formalités administratives des déplacements en France et à l étranger - Négocier avec les prestataires de services Acquérir des compétences par La découverte 1 L identification des besoins et des contraintes d un déplacement JONG MOK est une fabrique de thé située à Lille : son activité consiste à transformer le thé pour le rendre consommable, en vrac ou sous forme de sachets. Les feuilles de théier les plus jeunes sont les plus riches en substance (caféine, tanin, etc.) et fournissent la boisson la plus goûteuse et la plus raffinée. Madame Jonhart et l expert, Monsieur Marcos, se rendent régulièrement en Asie. Ils négocient les conditions d achat en direct avec les fournisseurs. Prochainement ils se rendront d abord à Colombo, capitale commerciale du Sri Lanka, puis à Hanoï au Vietnam. À partir de l énoncé et de l annexe, page suivante, répondez aux questions suivantes : 1 - Quel est l objectif de la directrice commerciale? 2 - Quels sont les besoins de la directrice commerciale et de l expert pour atteindre cet objectif? 27

2 Annexe : Instructions laissées par Madame Jonhart à son assistant Lille, le 25 Mai N Monsieur Marcos et moi-même devons partir dans 2 semaines pour l Asie afin de rencontrer deux fournisseurs. Voici quelques informations qui vous seront utiles pour organiser ce déplacement : 12 au 14 juin : Colombo Prise en charge par notre correspondant à l arrivée à l aéroport => pas besoin de moyen de transport sur place ; réserver deux chambres d hôtel ; prévoir départ pour Hanoï le 14 juin au soir ; 15 au 17 juin : Hanoï prévoir une voiture de location à notre arrivée à l aéroport ; réserver deux chambres d hôtel ; prévoir retour pour Lille le 17 juin au soir ou 18 juin matin en fonction des vols. M. Jonhart 2 La gestion des aspects administratifs d un déplacement En qualité d assistant(e) de la société JONG MOK, vous organisez le déplacement de votre supérieure au Sri Lanka et au Vietnam. Vous vous référez à la procédure d organisation des déplacements et vous attachez aux aspects administratifs de cette mission. Fotolia Annexe : Procédure d organisation des déplacements (extrait) Avant le déplacement : - Éditer le formulaire «Demande d autorisation de voyage» disponible sur l Intranet ; - Compléter le formulaire avec un maximum de renseignements sur le déroulement du voyage ; - Faire valider le formulaire par le responsable hiérarchique ; - Remettre, une semaine avant le déplacement, le formulaire au service Déplacements ; - Récupérer tous les documents nécessaires au déplacement (billets, feuilles de route ) auprès du service Déplacements 48 h avant le départ. Au retour : - Éditer le formulaire «Note de frais» disponible sur l Intranet ; - Compléter le formulaire en joignant les justificatifs des dépenses ; - Faire valider le formulaire par le responsable hiérarchique ; - Remettre le formulaire au service Comptabilité qui procédera au remboursement du salarié. 28

3 Fotolia M-Roche 1 - Quel intérêt présente la mise en place de cette procédure? 2 - Quelles informations devrez-vous rechercher au plus tôt pour éviter tout problème aux collaborateurs à leur arrivée au Sri Lanka puis au Vietnam? 3 - À la suite de recherches, vous avez présélectionné trois hôtels. Pourquoi ne pas en avoir retenu un seul? 3 La gestion et la négociation des coûts relatifs aux déplacements Madame Jonhart et l expert de la société JONG MOK, Monsieur Marcos, se rendent régulièrement en Asie. C est pourquoi, une procédure d organisation des déplacements a été mise en place. Vous disposez du document suivant : Annexe : Procédure d organisation des déplacements (extrait) Règles générales : - Éviter la multiplication des déplacements, notamment à l étranger (privilégier des déplacements plus longs mais moins fréquents). - Choisir les tarifs économiques pour les déplacements en train ou en avion. - Réserver des hôtels de confort** ou équivalent. - Louer des véhicules de catégorie B ou intermédiaire (privilégier le prestataire Tourocar*) Remboursement des frais : Les frais sont remboursés sur les bases suivantes : chaque repas est remboursé à hauteur de 13 au salarié, sur présentation du ticket ; chaque nuit d hôtel est remboursée dans une limite de 77, petit déjeuner compris. * la société bénéficie de conditions commerciales intéressantes au niveau des locations de voitures (10 % de réduction sur le tarif habituel) car un partenariat a été instauré avec la société Tourocar. Fotolia Karaboux 1 - Quelles actions menées dans l entreprise favorisent l optimisation des coûts de déplacements? 2 - Quels arguments ont pu être développés pour obtenir des tarifs préférentiels auprès de la société Tourocar? 29

4 30

5 Contribuer à l amélioration de l organisation de l entité Chapitre 5 Concevoir des documents type dans le cadre de processus administratifs Mettre en œuvre ses compétences par L approfondissement Application n 1 : Concevoir un diagramme des flux Vous travaillez à la banque Marco au siège social situé à Paris (place de la Bourse). Votre responsable vous demande de visualiser de façon claire et pertinente la méthode d octroi de prêts accordés aux clients. En effet, les demandes de prêts sont traitées, dans un premier temps, par l agence du client, en sa présence, puis adressées au siège social pour acceptation. Certaines demandes ne peuvent être prises en compte du fait de revenus mensuels insuffisants. La procédure doit être clairement définie. Aussi votre responsable vous a-t-il remis les listes de tâches de deux employés (annexes 1 et 2). Fotolia Cheryl Casey Annexe 1 - Liste des tâches de M. Nicolas de l agence située à Versailles N Activités Réalisation 1 - Demande de prêt du client. - Vérification des informations apportées par le client (montant à emprunter, durée du prêt, nom, adresse, revenu mensuel). - Constitution du dossier. 2 Envoi du dossier au service crédit (siège de la banque). 3 Réception du dossier transmis par le service crédit du siège social. 4 - Examen des propositions du service crédit en présence du client. - Constitution de nouvelles propositions si celles du service crédit ne conviennent pas et si le client demande des modifications. - Envoi de ces propositions à la commission d octroi des prêts du siège social. 5 Réception de la décision finale de la commission d octroi des prêts. 59

6 Annexe 2 : Liste des tâches de M. Bernard au service crédit situé place de la Bourse N Activités Réalisation 1 Réception dossier client Étude du dossier : revenu mensuel suffisant et motif du prêt valable : - revenu insuffisant = refus ; motif non valable = refus dossier rejeté - Demande de renseignements auprès du service d information du siège social pour les dossiers acceptés - Établissement du plan de financement (taux à appliquer, montant et durée du prêt) - Acceptation ou non des nouvelles propositions de l agence - Ajout des propositions acceptées au dossier 5 Transmission du dossier à l agence (décision finale) 1 - À partir de ces informations et des annexes 1 et 2, complétez le tableau ci-dessous, puis élaborez le diagramme des flux correspondant. Flux Acteurs internes Acteurs externes Demande de prêt Application n 2 : Représenter la procédure sous forme de schéma Votre responsable hiérarchique vous charge de représenter schématiquement l octroi d un prêt demandé à la Banque. Vous disposez à la banque Marco, des informations suivantes : Après étude de la demande du client de la Banque Marco, lorsque les revenus sont suffisants et le montant du prêt acceptable, une demande de renseignements est complétée par le client et un plan de financement établi par l employé de banque. Dans le cas contraire, la demande est refusée. En plus du plan de financement, le service crédit soumet au client un ensemble de propositions. Ce dernier a la possibilité de les accepter dans leur ensemble, d en modifier une partie ou de les refuser. Dans cette dernière hypothèse, la demande est refusée. Pour que le contrat de prêt soit établi, les propositions émanant du client doivent obtenir l aval du service de crédit. 60

7 1 - Dans la situation présentée, entourez les conditions pour obtenir un prêt et soulignez les actions correspondantes. 2 - Représentez la procédure suivie au moyen : a) d un logigramme. Une ébauche a été réalisée : Octroi d un prêt Début Étude de la demande Revenu mensuel suffisant? N O Motif du prêt acceptable? N O N 61

8 b) d un organigramme de traitement. Vous vous aiderez du mode opératoire suivant : LE MODE CONCEPTUEL DE TRAITEMENT - Mode opératoire Il visualise les évènements qui déclenchent une opération manuelle ou informatique ainsi que le résultat obtenu. Traitement des demandes de candidature Titre. Évènements : déclenchement de l opération. a b a et b Examiner lettres et C.V. Synchronisation : éléments nécessaires au déclenchement de l opération. Ce symbole est inutile lorsqu un seul élément déclenche l opération. Opération : traitement de l opération (utiliser toujours un verbe). Profil du candidat conforme Profil du candidat non conforme Règle d émission des résultats : conditions, tests. Résultat (le résultat peut constituer un événement pour une phase suivante éventuelle). 3 - En quoi le diagramme des flux permet-il l élaboration du logigramme? 4 - Distinguez le logigramme de l organigramme de traitement. Application n 3 : Présenter les causes de dysfonctionnement et proposer des solutions Depuis quelques mois, les rapports de plusieurs médecins du travail évoquent des états de stress et de dépression au sein de différentes agences de la banque Marco. Le CHSCT alerte la Direction sur ce sentiment de mal-être et sur les répercussions en matière de qualité de travail (fort taux d absentéisme). Un Comité de pilotage a été désigné. Il est composé de l équipe de DRH et de membres élus du CHSCT ; le médecin du travail est associé à cette réflexion. Il semble que ces problèmes soient apparus lors des mouvements de fusion des années antérieures ayant entraîné des évolutions dans les organisations et les procédures. Au cours d une première réunion à laquelle vous avez assisté, vous avez noté, en qualité d assistant(e) les pistes de réflexion à explorer (annexe 1). Annexe 1 : Notes prises lors de la première réunion du Comité de pilotage - Les fusions successives ont entraîné une réorganisation des services pas toujours acceptée par les salariés. - La méconnaissance des procédures complique l accomplissement du travail. - Le travail en bureaux ouverts permet d entendre les remarques désobligeantes faites par certains managers. - L affichage périodique des résultats est très mal perçu. - Les salariés se plaignent d une absence totale de stimulation. - Le Comité de pilotage déplore le manque d indicateurs permettant la prévention des conflits. 1 - Des solutions doivent être trouvées. Vous utilisez le tableau causes solutions ci-après, de façon à répertorier chaque cause de dysfonctionnement, et les réponses à apporter. Pour chacune d elles, envisagez les avantages ou les inconvénients. 62

9 TABLEAU CAUSES SOLUTIONS Causes de dysfonctionnement Propositions de solutions Avantages/inconvénients Mauvaise compréhension des exigences de la Direction (réorganisation des services) Démarche de communication interne Permettre la rencontre entre les personnes du service et la hiérarchie Méconnaissance des procé dures nouvellement établies Mise en place de formations internes Création de modes opératoires Préciser les objectifs à attein dre Impliquer davantage les employés Les intégrer plus explicite ment dans les différents proces sus 63

10 64

11 Contribuer à l amélioration de l organisation de l entité Chapitre 6 Suivre l application des procédures et proposer des améliorations dans le cadre des processus administratifs Évaluer les acquis vers La proposition et la mise en œuvre de solutions L entreprise Phytalbion, spécialisée en phytopharmacie, fabrique des produits phytosanitaires pour sa clientèle composée d agriculteurs. L entreprise Phytalbion a participé à des travaux de recherches, en collaboration avec une équipe de chercheurs universitaires, dans deux domaines. Fotolia Fotolia V Le premier concerne la réduction des insecticides et herbicides au profit de fongicides d origine naturelle. Le second se rapporte à la mise au point de techniques limitant l écoulement des produits phytosanitaires par temps de pluie directement vers les cours d eau par l implantation de zones enherbées. Ces bandes d herbes font office de tampons et diminuent le transfert d eau dans une proportion de 85 %. La société Phytalbion confie à ses consultants la mission de se rendre dans les exploitations agricoles afin de promouvoir l implantation de ces zones. Après avoir accompli leur travail chez les clients, d une part au niveau de la promotion des fongicides, d autre part en ce qui concerne l étude de l implantation de zones tampons, les consultants adressent le détail de leurs frais pour remboursement. La société Phytalbion utilise une messagerie dans le cadre d un réseau local informatique. Chaque employé dispose d une boîte aux lettres électronique et de la liste des boîtes aux lettres des autres membres de l entreprise. Les ordres de mission, émanant du service de direction, sont envoyés par messagerie sous forme de pièces jointes. La procédure de remboursement de frais de mission est la suivante : La direction de la société envoie par messagerie un ordre de mission au consultant, imprime un exemplaire (laissé en attente dans un classeur classement par date de fin de mission) après sauvegarde du fichier sur informatique. Dès sa mission terminée, le consultant renvoie par messagerie le document complété des différents montants à rembourser, compte tenu de ses notes de frais. Dès réception (par voie informatique) de l ordre de mission complété, la direction sauvegarde les données, transmet l information au service administratif par messagerie. Elle imprime, ensuite, le document en 3 exemplaires : un est destiné au service comptabilité, le deuxième est remis au service administratif et le troisième exemplaire est classé. 83

12 À réception du document papier, le service administratif vérifie l ordre de mission et consulte le dernier barème en vigueur. Il ouvre son fichier et complète la partie «bon pour accord». II sauvegarde le fichier et classe les documents. Enfin, il fait part de son accord au service comptabilité par voie informatique. Muni du document papier, le service comptabilité, après envoi du fichier par le service administratif, met en paiement l ordre de mission complété et accepté. Un virement est effectué sur le compte bancaire du consultant. Le document papier est mis en attente. Le virement reçu, le consultant accuse réception du remboursement par note préétablie sur logiciel informatique. L accusé de réception est adressé au service comptabilité qui le sauvegarde et classe l ordre de mission. Analyser la situation - Situation n Quels sont les services concernés par le processus? 2 - Quels sont les documents qui sont utilisés? 3 - Quelles sont les ressources matérielles dont dispose la société Phytalbion? Se mettre en situation - Situation n À l aide de ces informations, concevez le diagramme imagé représentant le processus de remboursement des frais des consultants. 2 - Réalisez la fiche de processus et surlignez sur cette fiche les tâches qui disparaîtraient si le processus faisait l objet d une automatisation. 3 - Représentez la procédure totalement informatisée sous une forme schématique, puis présentez le détail de la tâche «vérification de l ordre de mission et l inscription bon pour accord», ainsi que le tableau permettant la traçabilité des tâches de cette procédure. Dès leur retour des exploitations agricoles, les consultants rapportent à l entreprise les bons de commande collectés relatifs aux fongicides d origine naturelle ainsi qu un rapport sur les réactions des agriculteurs concernant l implantation des zones enherbées et la faisabilité d un tel projet. Jusqu à présent, ces documents étaient photocopiés et remis au service de la recherche. Ce système est dépassé et la technologie actuelle offre d autres possibilités plus rapides d une part et moins encombrantes d autre part. Vous avez essayé de convaincre les différents consultants de la nécessité de scanner leurs documents, mais n y êtes pas parvenu(e). Certains continuent à vous donner leurs documents à photocopier et d autres vous remettent leurs documents originaux pour que vous les scanniez vous-même. Outre la perte de temps, des originaux sont égarés. Vous pensez qu une formation est nécessaire pour changer les habitudes, et qu un mode opératoire s impose. Vous avez l idée de représenter ce mode opératoire sous la forme d un logigramme qui apparaîtra sur une affichette apposée près du scanner. Vous vous êtes constitué une liste des éléments devant apparaître sur cette affiche : 1 - S assurer que chacun a bien pris rendez-vous avec moi pour une formation sur l utilisation du scanner et sur le déroulement de la procédure. À cette condition seulement, il pourra procéder à la numérisation des documents. 2 - Enregistrer chaque document numérisé dans le dossier correspondant (notes de frais : dossier NF ; bon de commande des fongicides : dossier BC ; rapports sur les zones enherbées : dossier RZE). 3 - Laisser à proximité du scanner 3 types de sous-chemises (pour réceptionner les documents) : bleues : les notes de frais papier ; roses : les bons de commande ; vertes : les rapports. Compléter les informations figurant sur chaque chemise. Puis me remettre chaque chemise. 84

13 Les documents ainsi scannés, sont enregistrés dans une base de données partagée. Grâce à une arborescence de fichiers que vous avez créée, il est possible pour chaque utilisateur de rechercher le document voulu. Ainsi, dès la lecture des notes de frais, le service comptabilité procède à l émission d un virement à destination des consultants. Le service des commandes consulte les bons de commande et déclenche la livraison chez les clients. Le service de recherche prend connaissance des rapports, en fait la synthèse qu il communique par mail à l équipe de chercheurs du centre universitaire. Analyser la situation - Situation n Distinguez les éléments de l énoncé qui seront utilisés pour créer : un mode opératoire, un diagramme des flux électroniques. Se mettre en situation - Situation n Réalisez le mode opératoire. 2 - Représentez le diagramme des flux électroniques dont les consultants sont à l origine. Mettez en évidence les destinataires de ces documents numérisés et les flux d information qui en découlent. 85

14 86

15 Situation professionnelle de synthèse n 4 Cas Nobl Etoffe Objectifs - Finalité 1 : Installer les conditions de travail favorables - Finalité 1 : Gérer une réunion - Finalité 1 : Rendre compte, informer, faire le point - Finalité 1 : Communiquer par écrit - Finalité 2 : Mobiliser les méthodes de recherche d information - Finalité 2 : Élaborer un dossier documentaire - Finalité 3 : Analyser les solutions - Finalité 3 : Proposer des solutions - Finalité 3 : Évaluer les coûts - Finalité 4 : Organiser les déplacements Nobl Etoffe DOSSIERS OBJECTIFS DU DOSSIER F1 - Communication interne et externe F 2 - Soutien à l information F3 - Aide à la décision F4 - Organisation de l action 1 2 Élaborer un dossier documentaire puis analyser et proposer des solutions. Gérer une réunion et organiser un déplacement. x x x x x x x NOBL ETOFFE, entreprise textile de la branche Ennoblissement, confère aux fils et aux étoffes leurs couleurs, leur aspect final et certaines propriétés d usage par différentes opérations mécaniques ou chimiques. L ennoblisseur peut blanchir, teindre, imprimer, apprêter, décorer... les produits textiles, sous toutes leurs formes : fibres non encore filées, fils, rubans, étoffes tissées ou tricotées, articles confectionnés... L Ennoblissement recouvre les opérations qui consistent, à partir d un tissu écru à : - le teindre afin de lui donner une couleur, - l imprimer afin de lui appliquer un motif, - l apprêter afin de lui conférer soit un toucher, soit des fonctionnalités techniques (ignifugation, imperméabilisation...). 163

16 Quatre types d impression, selon les quantités et la qualité désirées, sont possibles : - l impression à la table (ou «à la lyonnaise»). Il s agit d une impression très haut de gamme, type «carré de soie» utilisée pour des petites quantités ; - l impression au cadre plat : les cadres sont fixes mais peuvent être appliqués mécaniquement, chacun leur tour, sur un tissu qui défile «pas à pas» sur un tapis. La technique est bien adaptée aux séries moyennes et aux motifs «placés» ; - l impression au «cadre rotatif» : les tissus défilent «à la continue» sous les cadres rotatifs. Aujourd hui, plus de 80 % de l impression est faite avec cette technique qui est bien adaptée aux séries importantes et aux motifs «all-over» ; - l impression transfert ou «thermo-impression» : impression d un papier, puis transfert par sublimation à chaud (calandrage) des colorants sur un support textile. Cette technique, parfaitement adaptée au polyester, ne concerne encore qu un nombre limité de fibres. Créé en 1924, le groupe NOBL ETOFFE dirigé par Pierre-Yves RESOL (Président Directeur Général) et Michel LEROY (Directeur Général) est organisé en 3 sociétés : - la société Financière NOBL ETOFFE qui regroupe les activités commerciales et marketing ; - la société Services NOBL ETOFFE qui regroupe les activités d administration, de maintenance, de laboratoire et de création ; - la société Teinturerie NOBL ETOFFE qui regroupe les activités de production. NOBL ETOFFE a pour objectif, face à une concurrence exacerbée, de mettre au service de ses clients son savoirfaire et ses innovations en matière de colorants, couleurs tout en respectant les délais de livraison que ce soit pour la fabrication de petites ou grandes séries. Le siège social du groupe NOBL ETOFFE et la société Financière sont situés à Paris, Boulevard Voltaire. La société Services NOBL ETOFFE est basée sur BORDEAUX. La fabrication a lieu en France mais aussi dans plusieurs filiales implantées en Europe et en Asie. La distribution s étend au niveau mondial. La société Teinturerie NOBL ETOFFE, basée en France, 28 rue du Bas d argent DARDILLY, Tél. : XX XX Fax : XX XX, site Internet : est dirigée par Sébastien PETRETTA. Son assistant, Maceo CABANETOS, est chargé de la gestion des dossiers et réunions courants. Pour les dossiers plus complexes Sébastien PETRETTA lui fournit des directives précises qu il doit appliquer en fonction des procédures définies par la société. En effet, des chartes de qualité, chartes d usage des TIC ont été mises au point et doivent être scrupuleusement respectées. Sébastien PETRETTA est une personne d un abord agréable. Il recherche chez ses collaborateurs une rigueur et une précision dans toutes les tâches réalisées quotidiennement. Il ne tolère aucune approximation. Dès l arrivée d un nouveau collaborateur, une brochure lui est remise dans laquelle figurent l organigramme de structure du groupe et l organigramme du site dans lequel il est engagé. Sont mises ensuite en exergue l histoire de l entreprise, ses valeurs : la qualité totale, la courtoisie et la ponctualité ; ses rites : entretien avec le responsable du service après la première journée de travail, puis après une semaine de travail ; ses tabous : interdiction de porter des shorts en été, ses symboles : tutoiement exclu entre les dirigeants et les collaborateurs, forte utilisation de l anglais Une entraide est préconisée entre les 155 salariés de la société Teinturerie NOBL ETOFFE de Dardilly. Les machines sont pilotées par un système à commande numérique. Il s agit d un ensemble de matériels et logiciels ayant pour fonction de donner les instructions de mouvements à tous les organes des machines-outils. Par ailleurs, des logiciels collaboratifs sont mis à la disposition du personnel. Ils permettent de relier les utilisateurs par un réseau informatique : messagerie, agendas partagés, gestion documentaire Les logiciels courants sont utilisés par tous les membres du personnel pour créer des tableaux, graphiques, courriers, bases de données 164

17 1 - Complétez la grille d analyse de l organisation, ci-après : GRILLE SIMPLIFIÉE D ANALYSE D UNE ORGANISATION IDENTITÉ DE L ORGANISATION CONTEXTE CULTUREL CONTEXTE MANAGÉRIAL CONTEXTE ORGANISATIONNEL ET TECHNIQUE CONTEXTE RELATIONNEL SUPPORTS PROBLÉMATIQUE DE LA SITUATION PROFESSIONNELLE DE SYNTHÈSE Raison sociale... Adresse... Type d organisation Entreprise privée Publique Association Effectif salariés Petite entreprise PME GE Valeurs de l organisation... Culture(s) d entreprise... Normes sociales, codes et habitudes professionnelles... Secteur d activités... Produits ou services vendus... Haute technologie Secteur fortement concurrentiel Secteur peu concurrentiel Ventes France Ventes à l international Choix stratégique pour l organisation... Enjeux pour l organisation... Nom du ou (des) manager(s)... Fonction(s) et service(s)... Style(s) de direction... Traits de personnalité du ou (des) manager(s)... Nom de l assistant(e) de manager... Objectifs de la mission de l AM... Rôle de l AM... Autonomie Responsabilité Délégation Entreprise autonome... Entreprise intégrée dans un groupe Sites en France... Sites en France et à l international Siège social France À l étranger Pays... Outils et logiciels informatiques à disposition Outils en réseau et partagés Autres... Perception du climat social de l organisation... Climat de travail entre le manager et l assistant(e)... Pression du temps... Autres... Supports fournis

18 Dossier 1 L ONG (Organisation Non Gouvernementale) «Aide et Santé» souhaite venir en aide, dans le cadre d une action humanitaire, aux populations défavorisées de certaines régions de Madagascar. Une commande importante de tissus aux imprimés correspondant aux coutumes du pays et dans une étoffe adaptée aux climats et habitudes de Madagascar est envisagée. Elle a un double objectif : envoyer des rouleaux de tissus dans le pays pour la création de vêtements par les autochtones et fournir des pièces de tissus à des ateliers de couture pour la confection de vêtements (bien que simples à réaliser) acheminés ensuite à Madagascar. Avant de définir le ou les matériaux à utiliser et les couleurs à sélectionner, Sébastien PETRETTA souhaite détenir des informations sur Madagascar, le pays, sa population et les usages vestimentaires. Il charge Maceo de cette mission. À partir de ces renseignements, il pourra faire établir un devis à son client. 1 - Élaborez un dossier documentaire sur la République de Madagascar : principales caractéristiques (langue, capitale ), climat, démographie et essentiellement costume traditionnel porté par les hommes et les femmes malgaches (forme, couleur ). Vous utiliserez les moyens de recherche à votre disposition. Après étude du dossier documentaire remis par Maceo et plusieurs réunions avec le client, Sébastien PETRETTA informe son assistant, le 10 février 200N, que le marché est confié à NOBL ETOFFE. La livraison des pièces d étoffe doit avoir lieu après la mousson, au mois de mai. Avant le lancement de la fabrication, Sébastien PETRETTA souhaite réaliser une étude précise sur les colorants qui seront utilisés pour cette commande. Il a classé les critères par ordre d importance décroissant : - Résistance à la lumière Résistance au frottement Résistance à la sueur - Nombre de nuances Vivacité des nuances - Prix - Délais de livraison À partir de ces éléments, Maceo a recherché les caractéristiques des produits et les conditions proposées par les trois principaux fournisseurs (annexe 1). 2 - Créez la grille multicritère qui permettra de déterminer le(s) fournisseur(s) sélectionné(s). 3 - Élaborez le rapport d étude qu adresse Maceo à son responsable hiérarchique pour lui proposer une solution en termes de qualité du produit et de choix du fournisseur. 166

19 Dossier 2 Le Directeur de l unité de production remet les consignes suivantes à Maceo : Le 18 février N Maceo, Le Directeur Général, Michel LEROY, souhaite réunir le Directeur Financier, le Directeur Commercial et le Directeur Marketing de la société financière NOBL ETOFFE, le Directeur de création de la société Services NOBL ETOFFE, le Président de l ONG «Aide et Santé», Antonio SARDELLI et moi-même, le 24 mars N. En effet, il envisage de participer à une opération de mécénat dans le cadre de l action humanitaire menée par «Aide et Santé». Je vous charge de cette mission sachant que : - La réunion aura lieu de 9 heures à 12 heures à Chambéry du fait qu Antonio SARDELLI travaille au siège de l ONG en Italie, Via Vaiolo, TORINO. - La réunion sera suivie d un déjeuner (prévoir des prestations haut de gamme). - Le budget global prévisionnel pour cette réunion est de (restaurant, salle de réunion - prévoyez 10 personnes -, matériel et autres frais compris, sauf les déplacements dont vous ne tiendrez pas compte). - Vous demanderez aux assistant(e)s de chaque directeur de prendre contact auprès de notre agence de voyages pour la réservation des billets de transport (ne pas s occuper du déplacement de Monsieur SARDELLI). Vous leur communiquerez, par ailleurs, tous les renseignements nécessaires. En ce qui me concerne, je me rendrai à Chambéry en voiture. - A priori, aucune chambre d hôtel ne doit être réservée. - Monsieur SARDELLI projettera un diaporama sur Madagascar. Je prendrai le vidéo-projecteur du service et mon ordinateur portable. Pensez à confirmer le rendez-vous et les coordonnées de la salle à Monsieur SARDELLI. Merci d organiser cette réunion et de tout mettre en œuvre pour installer des conditions favorables. Le 18 février Maceo doit organiser la réunion 1 - Recherchez les moyens (non matériels) à mettre en oeuvre pour installer les conditions favorables à la réalisation de cette réunion. 2 - Quelle est la finalité majeure de cette réunion? 3 - Quel est l ordre du jour de cette réunion? 167

EZUS Lyon GUIDE UTILISATEUR

EZUS Lyon GUIDE UTILISATEUR http:/www.ezus-lyon.fr E-mail : ezus@ezus.univ-lyon.fr FILIALE DE VALORISATION DE L UNIVERSITE CLAUDE BERNARD LYON 1 EZUS Lyon GUIDE UTILISATEUR Adresse Postale : EZUS LYON / L ATRIUM / BP 22107 / 69616

Plus en détail

I. La compétence professionnelle au cœur des situations professionnelles. a. Définition de la compétence professionnelle

I. La compétence professionnelle au cœur des situations professionnelles. a. Définition de la compétence professionnelle Développer des compétences professionnelles du BTS Assistant de Manager en séance d Activités Professionnelles de Synthèse (APS) Par Elodie SERGENT (relecture Maguy Perea) Le BTS assistant de manager forme

Plus en détail

Gestion PME. Analyse fonctionnelle. Adelux

Gestion PME. Analyse fonctionnelle. Adelux Gestion PME Analyse fonctionnelle Adelux Commentaires : Voir le cahier des charges de l application de Gestion d entreprise de type PME Frédéric LESUEUR < frederic.lesueur@adelux.fr > Adelux - 146 bd Voltaire

Plus en détail

Guide Tuteur Commerce et Distribution

Guide Tuteur Commerce et Distribution Guide Tuteur Commerce et Distribution QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

Règlement intérieur de l association CoFAM

Règlement intérieur de l association CoFAM 1. Préambule Ceci constitue le Règlement intérieur de l association «Coordination Française pour l Allaitement maternel» dite CoFAM. Conformément aux Statuts de l association, il est établi par le Conseil

Plus en détail

I partie : diagnostic et proposition de solutions

I partie : diagnostic et proposition de solutions Session 2011 BTS assistant de manager Cas Arméria: barème et corrigé Remarque: la 1 ère partie doit être cohérente avec les éléments déterminants du contexte décrit dans cet encadré, qui n est pas attendu

Plus en détail

Comptabilité et gestion Sujet n 4

Comptabilité et gestion Sujet n 4 Comptabilité et gestion Sujet n 4 CAS «LES RUBANS» Ce cas est composé de deux dossiers à traiter obligatoirement «Les Rubans», PMI occupant environ 200 personnes, est une société anonyme qui vend des rubans

Plus en détail

PROCÉDURE DE PRISE EN CHARGE DES INDEMNITÉS ET FRAIS DES CONSEILLERS ORDINAUX

PROCÉDURE DE PRISE EN CHARGE DES INDEMNITÉS ET FRAIS DES CONSEILLERS ORDINAUX PROCÉDURE DE PRISE EN CHARGE DES INDEMNITÉS ET FRAIS DES CONSEILLERS ORDNAUX PROCÉDURE DE PRISE EN CHARGE DES INDEMNITÉS ET FRAIS DES CONSEILLERS ORDINAUX DAF\Procédure\NDF Conseillers Version 1.0 26 janvier

Plus en détail

GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3

GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3 GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3 I. Contexte : Pourquoi, quand et comment réaliser le suivi budgétaire? II. Les modalités générales de prise

Plus en détail

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Rédaction de messages et de courriers professionnels simples, liés à l activité courante de la structure - Identifier l'objet, les destinataires et le contexte

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES 2012. Actions de formation régionale

CAHIER DES CHARGES 2012. Actions de formation régionale PROVENCE ALPES COTE D AZUR CAHIER DES CHARGES 2012 Actions de formation régionale Rôle du manager d EHPAD lors de conflits et situations de crises DATE LIMITE DE REMISE DES OFFRES : PAR VOIE POSTALE OU

Plus en détail

qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq

qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq PÉRIODE DE FORMATION EN ENTREPRISE wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui

Plus en détail

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents Tâche : Rédaction de messages et de courriers professionnels simples liés à l activité

Plus en détail

Aide-mémoire pour remboursements de frais. Septembre 2013

Aide-mémoire pour remboursements de frais. Septembre 2013 Aide-mémoire pour remboursements de frais Septembre 2013 Madame, Monsieur, Voulue comme un aide-mémoire, cette brochure résume les points essentiels des procédures de remboursement des frais de déplacement,

Plus en détail

MISSION DE PROSPECTION 10EME EDITION DES JOURNEES PARTENARIALES TUNISO- FRANCAISES

MISSION DE PROSPECTION 10EME EDITION DES JOURNEES PARTENARIALES TUNISO- FRANCAISES MISSION DE PROSPECTION 10EME EDITION DES JOURNEES PARTENARIALES TUNISO- FRANCAISES Du 21 / 22 Novembre 2011 En partenariat avec la Chambre Tuniso-Française de Commerce et d Industrie La Tunisie d aujourd

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui Classe de première professionnelle opasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfg

wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui Classe de première professionnelle opasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfg qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq Période de formation en entreprise wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui

Plus en détail

SÉCURITÉ Numérique Avantage

SÉCURITÉ Numérique Avantage Foire Aux Questions Ne vous posez plus de questions, nous répondons à celles-ci Prix Partage Thales Coût Valeur légale Durée Document SÉCURITÉ Numérique Avantage Conservation Papier Stockage Collaborateurs

Plus en détail

La Gestion Électronique de Documents spécialement conçue pour les Experts Comptables

La Gestion Électronique de Documents spécialement conçue pour les Experts Comptables GEDExpert votre nouvel assistant La Gestion Électronique de Documents spécialement conçue pour les Experts Comptables Service client Pour acquérir, produire, classer, partager, consulter, diffuser et publier

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

MISSION Comptabiliser des règlements fournisseurs. Travaux professionnels à réaliser. Gérant Gérard MEYER. Responsable de la production Marie MEYER

MISSION Comptabiliser des règlements fournisseurs. Travaux professionnels à réaliser. Gérant Gérard MEYER. Responsable de la production Marie MEYER 19 MISSION Comptabiliser des règlements fournisseurs Travaux professionnels à réaliser Préparer et contrôler les enregistrements comptables des règlements : Enregistrer les règlements Compétences 1 2 3

Plus en détail

FORMATIONS 2011. Guide des formations... page 2. Processus d inscription...page 3. Programme des formations... page 4

FORMATIONS 2011. Guide des formations... page 2. Processus d inscription...page 3. Programme des formations... page 4 FORMATIONS 2011 Sommaire Guide des formations....... page 2 Processus d inscription.....page 3 Programme des formations... page 4 Descriptifs des formations.... page 5 Fiche d inscription. page 11 Lieux

Plus en détail

Analyse du système d'information et des risques informatiques

Analyse du système d'information et des risques informatiques SESSION 2011 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ASSISTANT DE GESTION DE PME PMI À RÉFÉRENTIEL COMMUN EUROPÉEN Analyse du système d'information et des risques informatiques Cofficient : 2 Durée : 2 heures Aucun

Plus en détail

«CENTRE DE DOCUMENTATION NUMÉRIQUE ET DE FORMATION PÉDAGOGIQUE ET PROFESSIONNELLE»

«CENTRE DE DOCUMENTATION NUMÉRIQUE ET DE FORMATION PÉDAGOGIQUE ET PROFESSIONNELLE» REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE SFAX FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES «CENTRE DE DOCUMENTATION NUMÉRIQUE ET DE FORMATION

Plus en détail

DSG-DRH Juillet 2013. POLITIQUE VOYAGES & Notes de frais

DSG-DRH Juillet 2013. POLITIQUE VOYAGES & Notes de frais DSG-DRH Juillet 2013 POLITIQUE VOYAGES & Notes de frais Mise à jour juin 2013 DSG-DRH Juillet 2013 La présente note a pour objet d informer des règles en vigueur applicables aux Collaborateurs du Groupe

Plus en détail

Manuel des procédures Dernière MAJ : 20/06/2012

Manuel des procédures Dernière MAJ : 20/06/2012 Manuel des procédures Dernière MAJ : 20/06/2012 36 rue de Paris BP 162 97464 Saint-Denis Cedex Tél. : 0 262 90 78 52 Fax : 0 262 90 78 53 Association Territoriale Siret : 317 194 777 00031 Code APE : 8559B

Plus en détail

SEMINAIRE ACHATS. Le circuits de l achat à L IPN. Les offres préférentielles

SEMINAIRE ACHATS. Le circuits de l achat à L IPN. Les offres préférentielles SEMINAIRE ACHATS Le circuits de l achat à L IPN Les offres préférentielles 1 Toutes les demandes d achats et les commandes accompagnées de leurs documents de mise en concurrence doivent être transmises

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES REALISATION DE SITE WEB

CAHIER DES CHARGES REALISATION DE SITE WEB CAHIER DES CHARGES REALISATION DE SITE WEB Nom de l entreprise : Nom du projet : Personne à contacter dans l entreprise : Adresse : Tel : Email : 1. PRESENTATION DE L ENTREPRISE Une présentation en quelques

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme. Référentiel des activités professionnelles Référentiel commun de certification Savoirs associés

ANNEXE I Référentiels du diplôme. Référentiel des activités professionnelles Référentiel commun de certification Savoirs associés ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel commun de certification Savoirs associés Référentiel des activités professionnelles Intitulé du profil professionnel

Plus en détail

Épreuve E2A (unité 21) : Étude à caractère professionnel - Coefficient 3

Épreuve E2A (unité 21) : Étude à caractère professionnel - Coefficient 3 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ SECRÉTARIAT Session 2014 RECOMMANDATIONS PÉDAGOGIQUES RELATIVES AU DÉROULEMENT DES ÉPREUVES PONCTUELLES Épreuve E2A (unité 21) : Étude à caractère professionnel

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR Nom de l étudiant(e) : Structure d accueil : Nom du tuteur : STAGE BTS AM Lycée Marie Curie 70 avenue de Paris 78000 VERSAILLES 01 39 24 69 24 www.lyc-curie-versailles.ac-versailles.fr

Plus en détail

GESTION DES CARTES «ACHAT»

GESTION DES CARTES «ACHAT» Page 1/12 Destinataires : Agence Comptable Logistique Contrôle de Gestion Domaine concerné : Thème concerné : Sous thème concerné : Mot-clé : ACHAT, COMPTABILITE, GESTION, BUDGET Organisation de la gestion

Plus en détail

COMMUNICATION ET ORGANISATION COMPTABILITÉ ÉCONOMIE DROIT LES ACHATS (SUITE) UTILISER LES OUTILS DE COMMUNICATION

COMMUNICATION ET ORGANISATION COMPTABILITÉ ÉCONOMIE DROIT LES ACHATS (SUITE) UTILISER LES OUTILS DE COMMUNICATION STRATÉGIE GLOBALE DE FORMATION 1ère et Terminale Baccalauréat Professionnel SECRÉTARIAT LE PLAN DE FORMATION EST À LIRE DE FACON TRANSVERSALE PROMOTION 2009 COMMUNICATION ET ORGANISATION COMPTABILITÉ ÉCONOMIE

Plus en détail

Ce bulletin est un instrument complémentaire à notre site Web que vous pouvez consulter en tout temps à l adresse :

Ce bulletin est un instrument complémentaire à notre site Web que vous pouvez consulter en tout temps à l adresse : Service des finances INFO-FINANCES BULLETIN NUMÉRO 38 OCTOBRE 2014 Introduction Ce bulletin est un instrument complémentaire à notre site Web que vous pouvez consulter en tout temps à l adresse : http://www.sf.ulaval.ca/

Plus en détail

Gestion Administration

Gestion Administration Gestion Administration SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE DU LYCÉE CLARET TOULON 1 ère étape Création d une activité commerciale Objets de décoration 1 ère réunion informelle de travail Problématique associée au lancement

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Guide du Tuteur Banque et Assurance

Guide du Tuteur Banque et Assurance Guide du Tuteur Banque et Assurance QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

Guide de procédure en ligne «Etudes en France» Etudiants candidats Procédure «DAP»

Guide de procédure en ligne «Etudes en France» Etudiants candidats Procédure «DAP» La procédure décrite ci-après concerne les étudiants qui souhaitent candidater pour une admission dans une formation de l enseignement supérieur français en première année de Licence (L1) ou en école d

Plus en détail

Visa Business FINTRO. PROCHE ET PRO.

Visa Business FINTRO. PROCHE ET PRO. Visa Business FINTRO. PROCHE ET PRO. Vous voici titulaire d une carte Visa Business. Félicitations! Que pouvez-vous faire avec votre carte? Ce mode d emploi reprend toutes les informations relatives à

Plus en détail

EXERCICES UML. Modéliser cette situation par un diagramme de cas d utilisation. Consulter planning

EXERCICES UML. Modéliser cette situation par un diagramme de cas d utilisation. Consulter planning EXERCICES UML 1 ) Dans un établissement scolaire, on désire gérer la réservation des salles de cours ainsi que du matériel pédagogique (ordinateur portable ou/et Vidéo projecteur). Seuls les enseignants

Plus en détail

Votre animateur. Edouard Kodsi ekodsi@globalliance-solutions.com 06.45.63.61.53 www.globalliance-solutions.com

Votre animateur. Edouard Kodsi ekodsi@globalliance-solutions.com 06.45.63.61.53 www.globalliance-solutions.com Formation Qualigram Votre animateur Edouard Kodsi ekodsi@globalliance-solutions.com 06.45.63.61.53 www.globalliance-solutions.com Déroulement de la formation A Formalisation des savoir-faire B Techniques

Plus en détail

EN 2014, DÉCOUVREZ LES SPLENDEURS DE LA RENAISSANCE AVEC 4 NOUVEAUTÉS! Sortie Individuelle 2014. CE & Collectivités

EN 2014, DÉCOUVREZ LES SPLENDEURS DE LA RENAISSANCE AVEC 4 NOUVEAUTÉS! Sortie Individuelle 2014. CE & Collectivités EN 2014, DÉCOUVREZ LES SPLENDEURS DE LA RENAISSANCE AVEC 4 NOUVEAUTÉS! Sortie Individuelle 2014 CE & Collectivités Formule Vente en Ligne Les Avantages Internet Réservez sur Internet et profitez de nombreux

Plus en détail

Janvier 2013 Cahier des charges des besoins de l IPEV en prestations de fournitures de voyages aux personnels transportés

Janvier 2013 Cahier des charges des besoins de l IPEV en prestations de fournitures de voyages aux personnels transportés Janvier 2013 Cahier des charges des besoins de l IPEV en prestations de fournitures de voyages aux personnels transportés - Référence : SGPG/MG/2013-002 1 Introduction Le présent cahier des charges vise

Plus en détail

DOSSIER 1 : ANALYSE DE GESTION

DOSSIER 1 : ANALYSE DE GESTION BTS CGO E5 MECANIX Éléments indicatifs de corrigé DOSSIER 1 : ANALYSE DE GESTION 40 points 1. Calcul de marge sur coût variable et étude prévisionnelle d une commande 14 points 2. Recherche d un niveau

Plus en détail

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème Collège Jean MONNET 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr Le STAGE en 3ème Livret à destination des élèves Quel stage puis je faire? J hésite : vente,

Plus en détail

FORMATIONS 2009. Guide des formations... page 2. Processus d inscription...page 3. Programme des formations... page 4

FORMATIONS 2009. Guide des formations... page 2. Processus d inscription...page 3. Programme des formations... page 4 FORMATIONS 2009 Sommaire Guide des formations....... page 2 Processus d inscription.....page 3 Programme des formations... page 4 Descriptifs des formations.... page 5 Fiche d inscription. page 10 Lieux

Plus en détail

Direction des Systèmes d Information de Mac Donald Mise en œuvre de l application «NOTE DE FRAIS» 1. Introduction... 2

Direction des Systèmes d Information de Mac Donald Mise en œuvre de l application «NOTE DE FRAIS» 1. Introduction... 2 De Christophe PUEL A 4A Agriculture Tronc Commun Cc Jean-François REY ; Loïc CRAMPON ; Cours Management des Systèmes d Information Objet TD 03 & TD 04 Année 2009 / 2010 Direction des Systèmes d Information

Plus en détail

F1.a : Former le personnel aux Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication (NTIC)

F1.a : Former le personnel aux Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication (NTIC) REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE PAQ «Allocations pour améliorer la Capacité de Gestion de l Université de Monastir» Formation et mise à niveau

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES ACTION : ATELIER DE FORMATION SUR LES TICs DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

TERMES DE REFERENCES ACTION : ATELIER DE FORMATION SUR LES TICs DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique L Université de Gafsa Et L Université de la Manouba TERMES DE REFERENCES ACTION : ATELIER DE FORMATION SUR LES

Plus en détail

Modalités de remboursement des frais de mission

Modalités de remboursement des frais de mission Modalités de remboursement des frais de mission PREAMBULE Le présent document a pour objet de décrire les règles et modalités pratiques de remboursement des frais dans le cadre des missions réalisées par

Plus en détail

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise :

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise : FICHE MÉTIER CHEF D ENTERPRISE Il définit et pilote l activité de l entreprise sur le plan technique, économique, commercial et financier. Il manage le personnel de l entreprise. En fonction de la taille

Plus en détail

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 6 I. CHAMP D ACTIVITÉ I.1. DÉFINITION Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) Le titulaire du baccalauréat

Plus en détail

LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER

LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER LIVRE BLANC QUALIOS MANAGER Version 3.0 3, rue du Bois de La Champelle BP 306 54515 VANDŒUVRE CEDEX Tél. 33 (0)3 83 44 75 50 Fax. 33 (0)3 83 44 75 51 QUALIOS est une solution informatique développée par

Plus en détail

BRZ GED : Il n'y a pas que sur vos chantiers que nous vous ferons gagner en productivité!

BRZ GED : Il n'y a pas que sur vos chantiers que nous vous ferons gagner en productivité! BRZ GED : Il n'y a pas que sur vos chantiers que nous vous ferons gagner en productivité! Introduction Les avantages d une GED : 1. Sécurise les données de votre entreprise : La GED devient la mémoire

Plus en détail

Document réalisé par Yannick Maffone BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SECRETARIAT. Compétences Professionnelles

Document réalisé par Yannick Maffone BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SECRETARIAT. Compétences Professionnelles BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SECRETARIAT Compétences Professionnelles 1 I. Compétences du secrétariat SOMMAIRE GENERAL 1. Communication 1.1. Accueil internes externes 1.2. Communication écrite interne externe

Plus en détail

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers

Guide du tuteur. Baccalauréat professionnel. Accueil-Relation Clients et Usagers Guide du tuteur Baccalauréat professionnel Accueil-Relation Clients et Usagers Lycée Professionnel Henri Brulle 65 Route de Saint Emilion 33500 Libourne Tél : 05.57.48.12.30 Fax : 05.57.85.11.52 Présentation

Plus en détail

TUTORIEL Qualit Eval. Introduction :

TUTORIEL Qualit Eval. Introduction : TUTORIEL Qualit Eval Introduction : Qualit Eval est à la fois un logiciel et un référentiel d évaluation de la qualité des prestations en établissements pour Personnes Agées. Notre outil a été spécifiquement

Plus en détail

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise L Oréal Fondation d entreprise Bourse de recherche sur l art de l être et du paraître 2011-2012 Date limite de dépôt de dossier de candidature : le 30 mars 2011 Pour toutes informations complémentaires

Plus en détail

Cahier des charges. Outil de Gestion d entreprise de type PME. Adelux

Cahier des charges. Outil de Gestion d entreprise de type PME. Adelux Cahier des charges Outil de Gestion d entreprise de type PME Adelux Commentaires : Mise en oeuvre dans le cadre d un projet de stage de fin d étude de DESS 2002/2003 Frédéric LESUEUR < frederic.lesueur@adelux.fr

Plus en détail

Dossier 1 : Recrutement interne et intégration d un collaborateur

Dossier 1 : Recrutement interne et intégration d un collaborateur U4 - MANAGEMENT ET GESTION DES UNITES COMMERCIALES Session 2010 CREDIT AGRICOLE DE CHATEAURANTIN Proposition de corrigé Dossier 1 : Recrutement interne et intégration d un collaborateur 1.1 Concevez un

Plus en détail

Cahier des charges 2015

Cahier des charges 2015 Cahier des charges 2015 Actions collectives Contact : Mylène PILLONETTO-ONDET Conseiller en Formation Tel : 0473319595 mpillonetto@agefos-pme.com AGEFOS PME Auvergne 1/10 Sommaire 1. Présentation d AGEFOS

Plus en détail

Gestion de contacts et Gestion de la Relation Client La GRC des PME PMI

Gestion de contacts et Gestion de la Relation Client La GRC des PME PMI Gestion de contacts et Gestion de la Relation Client La GRC des PME PMI è VISIONNAIR : GESTION DE CONTACTS, TRAVAIL DE GROUPE, RELATION CLIENT, HISTORIQUES, COMMUNICATION Capitalisez l information client

Plus en détail

Evolutions du service EDIWEB

Evolutions du service EDIWEB Pour améliorer la qualité de nos services et ainsi mieux satisfaire nos clients, le système d Echanges de Données Informatique du Crédit Agricole évolue et devient le service EDIWEB. Votre identifiant

Plus en détail

Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition

Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition GMT édition Editeur français de la Solution de Gestion des Ressources Humaines : Adèle RH Création : 2003 Partenaire Sage historique depuis 10 ans Une

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE À LA GESTION DES FONDS DANS LES UNITÉS ADMINISTRATIVES DE LA CSRS

PROCÉDURE RELATIVE À LA GESTION DES FONDS DANS LES UNITÉS ADMINISTRATIVES DE LA CSRS Service des ressources financières et du transport scolaire 1.1.1 SRFTS PR 4 2010 PROCÉDURE RELATIVE À LA GESTION DES FONDS DANS LES UNITÉS ADMINISTRATIVES DE LA CSRS OBJECTIF : Fournir aux écoles et aux

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils Votre expert en flux documentaires et logistiques Prestations audit/conseils 1. ConseiL optimisation d exploitation courrier 2. Conseil Aménagements 3. Conseil en procédures de gestion courrier 4. Accompagnement

Plus en détail

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL

AVIS DE SOLLICITATION DE MANIFESTATION D INTERET AUPRES DE CONSULTANT INDIVIDUEL REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE SFAX FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES CENTRE DE DOCUMENTATION NUMERIQUE ET DE FORMATION

Plus en détail

DIACLIENT GESTION DE LA RELATION CLIENT

DIACLIENT GESTION DE LA RELATION CLIENT La Gestion de la Relation Client par Excellence è DIACLIENT GESTION DE LA RELATION CLIENT Capitalisez l information client et dynamisez la qualité de service. Dossier permanent complet, avec ajout personnalisable

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

RÈGLES DE VIE ET PROCÉDURES FINANCIÈRES DE LA CONFÉDÉRATION Applicables au 7 janvier 2015

RÈGLES DE VIE ET PROCÉDURES FINANCIÈRES DE LA CONFÉDÉRATION Applicables au 7 janvier 2015 RÈGLES DE VIE ET PROCÉDURES FINANCIÈRES DE LA CONFÉDÉRATION Applicables au 7 janvier 2015 Les règles de vie concernant les questions financières à la Confédération obéissent à plusieurs impératifs : elles

Plus en détail

BEP métiers des services administratifs BREVET D'ÉTUDES PROFESSIONNELLES MÉTIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS

BEP métiers des services administratifs BREVET D'ÉTUDES PROFESSIONNELLES MÉTIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS BREVET D'ÉTUDES PROFESSIONNELLES MÉTIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS ANNEXE I a RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES I. APPELLATION DU DIPLÔME BEP métiers des services administratifs RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ CV315 SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ 1. Identifier les objectifs commerciaux Les 4 objectifs clés du commercial L esprit de conquête, clé de la performance La psychologie du vendeur face à l acheteur 2.

Plus en détail

ORDRES DE VIREMENT DES ENTREPRISES

ORDRES DE VIREMENT DES ENTREPRISES JANVIER 2015 Ce guide a été élaboré avec la Police Judiciaire www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent ORDRES DE VIREMENT DES ENTREPRISES 9 RÉFLEXES SÉCURITÉ www.aveclespme.fr

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

COMMISSION BANCAIRE, FINANCIERE ET DES ASSURANCES Politique Prudentielle

COMMISSION BANCAIRE, FINANCIERE ET DES ASSURANCES Politique Prudentielle Politique Prudentielle Bruxelles, le 22 juin 2004 Circulaire PPB 2004/5 sur les saines pratiques de gestion en matière de sous-traitance par des établissements de crédit et des entreprises d investissement

Plus en détail

Le 18/09/2015 à 12h00 à Pessac en Gironde (voir article 6 du présent règlement)

Le 18/09/2015 à 12h00 à Pessac en Gironde (voir article 6 du présent règlement) LA MONNAIE DE PARIS 11, quai de Conti - 75 270 Paris cedex 06 Voie Romaine - 33 600 Pessac www.monnaiedeparis.fr Direction des Finances et de la Performance MAPA 75-15 RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION Version

Plus en détail

CONVENTION D OPTIMISATION DES COUTS PREVOYANCE - MUTUELLE

CONVENTION D OPTIMISATION DES COUTS PREVOYANCE - MUTUELLE CONVENTION D OPTIMISATION DES COUTS PREVOYANCE - MUTUELLE ENTRE LES PARTIES CI-DESSOUS DESIGNEES : La Société ALPEA- Conseil 2O rue de Varize 75016 PARIS SARL immatriculée au RCS de Paris Représentée par

Plus en détail

Bac Pro Gestion-Administration. Nice - Formation Académique des 10 et 17 février 2012 1

Bac Pro Gestion-Administration. Nice - Formation Académique des 10 et 17 février 2012 1 Bac Pro Gestion-Administration Nice - Formation Académique des 10 et 17 février 2012 1 Exemples de scénarios pédagogiques sur les trois années de formation D après l Académie de Toulouse 2 A partir des

Plus en détail

ORDRES DE VIREMENT DES ENTREPRISES

ORDRES DE VIREMENT DES ENTREPRISES JANVIER 2015 Ce guide a été élaboré avec la Police Judiciaire ORDRES DE VIREMENT DES ENTREPRISES 9 RÉFLEXES SÉCURITÉ N 1 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE CE GUIDE VOUS EST OFFERT PAR Pour toute information

Plus en détail

Communiqué de Pré-Lancement. Sage CRM.com Version 5.7

Communiqué de Pré-Lancement. Sage CRM.com Version 5.7 Communiqué de Pré-Lancement Sage CRM.com Version 5.7 Nouvelle offre produit Présent sur le marché de la Gestion de la Relation Client (CRM) depuis 3 ans en France, Sage compte environ 7000 clients qui

Plus en détail

MARCHE A BONS DE COMMANDE * * * * * «Prestations d agence de voyages» Marché passé sous forme de procédure adaptée * * * * *

MARCHE A BONS DE COMMANDE * * * * * «Prestations d agence de voyages» Marché passé sous forme de procédure adaptée * * * * * MARCHE A BONS DE COMMANDE * * * * * «Prestations d agence de voyages» Marché passé sous forme de procédure adaptée * * * * * DOSSIER DE CONSULTATION Valant acte d engagement, CCTP & CCAP * * * * * Personne

Plus en détail

Procédure Service Financier

Procédure Service Financier 1. Objet & Finalité L objet de cette procédure du est de décrire l organisation des activités permettant de garantir le suivi des états comptables et financiers. Sa finalité du processus est d assurer

Plus en détail

Sage 100 Entreprise Edition Etendue Module CRM Inclus

Sage 100 Entreprise Edition Etendue Module CRM Inclus Sage 100 Entreprise Edition Etendue Module CRM Inclus Nouveau produit! 1 1 Sommaire 1. Découpage fonctionnel ------------------------------------------------------------------------------ p3 2. Schéma

Plus en détail

BULLETIN DE PRE-INSCRIPTION AUX FORMATIONS

BULLETIN DE PRE-INSCRIPTION AUX FORMATIONS BULLETIN DE PRE-INSCRIPTION AUX FORMATIONS NOM NOM DE JEUNE FILLE PRENOM DATE DE NAISSANCE / / STATUT Artisan Conjoint(e) Conjoint(e) collaborateur Associé non salarié Autres Si Artisan, préciser la date

Plus en détail

Best Practice Book BEST PRACTICE BOOK PROCESSUS DE GESTION DE MISSIONS

Best Practice Book BEST PRACTICE BOOK PROCESSUS DE GESTION DE MISSIONS BEST PRACTICE BOOK PROCESSUS DE GESTION DE MISSIONS SOMMAIRE AVANT LA MISSION Etape n 1 - Prise de contact et Analyse du besoin du client Etape n 2 - Etablir la Proposition Commerciale Etape n 3 - Faire

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE Services Québec 1 er décembre 2008 Table des matières 1. CONTEXTE D APPLICATION...4 2. APPLICATION ET SUIVI DE LA POLITIQUE LINGUISTIQUE DE SERVICES QUÉBEC...5 2.1. Mise en place

Plus en détail

DU METIER DE VENDEUR AU METIER DE RESPONSABLE COMMERCIAL : UN PARCOURS PAR ETAPES

DU METIER DE VENDEUR AU METIER DE RESPONSABLE COMMERCIAL : UN PARCOURS PAR ETAPES DU METIER DE VENDEUR AU METIER DE RESPONSABLE COMMERCIAL : UN PARCOURS PAR ETAPES Convention Collective Nationale de l Expédition- Exportation de fruits et légumes (CCN N 3233) Cet outil «passerelle» a

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-79 DU 12 MAI 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS DEFAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU

DELIBERATION N 2014-79 DU 12 MAI 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS DEFAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU DELIBERATION N 2014-79 DU 12 MAI 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS DEFAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

Applications professionnelles, p. 21

Applications professionnelles, p. 21 Applications professionnelles, p. 21 1. Représenter un processus à l aide d un diagramme des flux, p. 21 M. Dien vous charge d étudier le processus habituellement suivi (annexe) et d en réaliser le diagramme

Plus en détail

GUIDE RELATIF AU DOSSIER DE FORMATION (DF)

GUIDE RELATIF AU DOSSIER DE FORMATION (DF) Branche de formation et d examens EC Transports publics Partie 5 GUIDE RELATIF AU DOSSIER DE FORMATION (DF) Dossier de formation et des prestations Formation commerciale initiale CFC Gestion de la branche

Plus en détail

A - GESTION DU POSTE INFORMATIQUE

A - GESTION DU POSTE INFORMATIQUE GRILLE ACADEMIQUE DES EN INFORMATIQUE A - GESTION DU POSTE INFORMATIQUE 1 * GERER SON POSTE INFORMATIQUE Organiser les ressources du poste de travail sous interface graphique Utiliser, si la configuration

Plus en détail

Mesure d accompagnement social personnalisé (MASP) avec perception et délégation de gestion des prestations APPEL A PROJET

Mesure d accompagnement social personnalisé (MASP) avec perception et délégation de gestion des prestations APPEL A PROJET Mesure d accompagnement social personnalisé (MASP) avec perception et délégation de gestion des prestations APPEL A PROJET Département du Doubs Pôle solidarités et cohésion sociale Délégation à l action

Plus en détail

Contrôle de la formation

Contrôle de la formation Contrôle de la formation Personne en formation: treprise: Formateur/Formatrice: Etat de A1 Est capable d'acquérir des marchandises conformément aux directives de l'entreprise et aux disposition légales.

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION

PROGRAMMES DE GESTION RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DU CYCLE PREPARATOIRE & DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Direction de la Pédagogie & des Normes du cycle préparatoire et de l'enseignement

Plus en détail

Le télétravail. au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE

Le télétravail. au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE Le télétravail au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE Le télétravail, une valeur ajoutée pour la clientèle. Ce document a été produit par le Bureau de projets Centre jeunesse des Laurentides

Plus en détail

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client CRM Banque Fonctionnalités clés Vision complète de la performance de la banque Suivi des indicateurs clés de performance de la banque avec des tableaux de bord en temps réel, des rapports prédéfinis, une

Plus en détail