Textes de référence. Infection urinaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Textes de référence. Infection urinaire"

Transcription

1 Textes de référence Infection urinaire Description médicale L infection urinaire est causée par la prolifération anormale d agents infectieux dans le système urinaire qui comprend les reins, les uretères, la vessie et l urètre. Les reins assurent la filtration du sang et permettent l élimination des déchets. Ils jouent également un rôle important dans la régulation des liquides corporels et de la pression sanguine. La vessie agit en tant que réservoir d urine. Quant aux uretères et à l urètre, ils permettent le passage de l urine des reins à la vessie, puis à l extérieur du corps. On estime qu en Amérique du Nord, de 20 % à 40 % des femmes ont eu au moins une infection urinaire. Beaucoup de femmes en contracteront plusieurs au cours de leur existence. L urètre de la femme, plus court, facilite la contamination de la vessie par les bactéries. L anatomie du système urinaire féminin augmente considérablement le risque d infection. Les jeunes hommes sont peu touchés par cette affection. Cependant, les hommes d âge mûr qui sont atteints de troubles de la prostate en sont plus à risque. Types d infections urinaires On distingue trois types d infections urinaires, selon la localisation de l infection. La cystite. Touche presque uniquement les femmes. Il s agit de l inflammation de la vessie. La plupart du temps, l inflammation est provoquée par la prolifération de bactéries intestinales de type Escherichia coli, Tout ce qui gêne la vidange de la vessie augmente le risque de cystite. La cystite s accompagne normalement d une urétrite, l inflammation de l urètre. L urétrite. Si l infection touche uniquement l urètre (le conduit qui relie la vessie au méat urinaire), on l appelle urétrite. Il s agit d une infection transmissible sexuellement (ITS) courante chez les hommes, mais les femmes peuvent aussi en souffrir. Différents agents infectieux peuvent causer l urétrite. Les plus communs sont la chlamydia et le gonocoque (la bactérie responsable de la gonorrhée).

2 La pyélonéphrite. La pyélonéphrite est un état plus grave. Elle désigne l inflammation du bassinet et du rein (du grec puelos = bassin et nephros = reins). Celle-ci résulte généralement d une infection bactérienne. Il peut s agir d une complication d une cystite non traitée ou mal traitée. Complications Dans tous les cas, il importe de consulter un médecin si des signes d infection urinaire se manifestent. Si l infection n est pas traitée, l agent infectieux continue à se multiplier et à envahir les voies urinaires. Cela peut mener à un problème plus grave aux reins, comme une pyélonéphrite ou des calculs rénaux. Exceptionnellement, une infection urinaire peut s aggraver au point d entraîner une septicémie ou de l insuffisance rénale. Défenses naturelles des voies urinaires Normalement, l urine est stérile. Elle contient de l eau à 96 %, des sels et des composants organiques, mais est exempte de micro-organismes. Le système urinaire possède de nombreuses défenses contre les infections : - le flot urinaire expulse les bactéries et rend plus difficile leur ascension vers la vessie et les reins; - l acidité de l urine (ph < 5,5) inhibe la croissance des bactéries; - la forme des uretères et de la vessie prévient le retour de l urine vers les reins; - le système immunitaire en général lutte contre les infections; - la paroi de la vessie contient des cellules immunitaires ainsi que des substances antibactériennes; - chez les hommes, les sécrétions de la prostate contiennent des substances qui ralentissent la multiplication des bactéries dans l urètre. Symptômes Les symptômes les plus communs Des douleurs ou des brûlures au moment d uriner. Une fréquence anormalement élevée de mictions durant le jour (parfois le besoin d uriner survient aussi la nuit). Un sentiment persistant d'avoir besoin d'uriner. Des urines troubles, qui dégagent une odeur désagréable. Une pression dans le bas-ventre. Parfois, du sang dans l urine. Dans le cas d une infection des reins Des douleurs lombaires. Des frissons. De la fièvre. Des vomissements. Chez les enfants, l infection urinaire se traduit aussi par de l énurésie (pipi au lit) et par des plaintes ou des pleurs au moment d uriner. Personnes à risque Les femmes, surtout celles qui sont actives sexuellement. Le taux d infection est 50 fois plus élevé que chez les hommes. Les hommes atteints d une hypertrophie bénigne de la prostate ou d une prostatite. Lorsqu elle augmente de taille, la prostate comprime l urètre, ce qui

3 ralentit l évacuation de l urine. Les femmes enceintes sont particulièrement à risque en raison de la pression exercée par le bébé sur le système urinaire, mais aussi des changements hormonaux inhérents à la grossesse. Les personnes diabétiques, en raison du taux élevé de sucre dans leur urine, qui constitue un milieu favorable au développement bactérien, et de leur sensibilité accrue aux infections. Les personnes qui ont une anomalie structurale des voies urinaires, qui souffrent de calculs rénaux ou de divers troubles neurologiques. Prévention Mesures préventives de base Conseils pour réduire le risque d infection urinaire Boire suffisamment de liquides, et spécialement de l eau. Nos sources recommandent de boire de six à huit verres de liquide par jour. Le jus de canneberge est une option intéressante en prévention des rechutes puisqu il empêcherait les bactéries d adhérer aux parois des voies urinaires (voir cidessous). Un adulte sain devrait produire entre un demi-litre et deux litres d urine par jour. Ne pas retenir trop longtemps son envie d uriner. Chez les femmes Le meilleur moyen pour les jeunes filles et les femmes de prévenir les infections urinaires est de s'essuyer toujours de l'avant vers l'arrière avec le papier hygiénique après être allé à la selle ou après avoir uriné. Uriner peu de temps après les relations sexuelles18. Laver les régions anales et vulvaires quotidiennement, particulièrement avant les rapports sexuels. Éviter le plus possible d utiliser des produits déodorants (parfums intimes, douches vaginales), dans la région génitale et des huiles ou des mousses pour le bain, qui peuvent irriter la muqueuse de l urètre. Cela peut causer des symptômes qui s apparentent à ceux d une infection urinaire. Si l on tient à utiliser un produit, s assurer qu il ne soit pas irritant, et privilégier un ph neutre. Préférer les condoms lubrifiés, qui irritent moins les parties génitales. En cas de sécheresse vaginale, utiliser un lubrifiant hydrosoluble durant les rapports sexuels pour éviter les irritations. En cas d infections fréquentes attribuables à l usage d un diaphragme, on conseillera de changer de méthode contraceptive. Chez les hommes Il est important de boire suffisamment pour maintenir un bon flot urinaire, et de traiter un trouble de la prostate s il y a lieu. Par ailleurs, l urétrite peut être prévenue en utilisant le condom durant des relations sexuelles avec toute nouvelle (ou tout nouveau) partenaire. L inflammation de l urètre est courante chez les hommes qui contractent la gonorrhée ou la chlamydia.

4 Traitements médicaux Traitement général des infections urinaires Les infections urinaires d origine bactérienne se traitent facilement et rapidement à l'aide d'antibiotiques. Pour les cas bénins causés par la bactérie E. coli, le médecin a recours à une variété d'antibiotiques Le choix de l antibiotique se fait au regard des résultats de l analyse d urine. Les symptômes disparaissent habituellement en l espace de 24 à 48 heures. Les femmes enceintes font l objet d un dépistage systématique. Il est en effet très important de déceler la présence d une infection urinaire durant une grossesse et de la traiter le cas échéant. Dans un tiers des cas, l infection peut se propager aux reins avec la possibilité d un accouchement prématuré ou d un bébé naissant de faible poids. Traitement des infections urinaires graves Les hommes de tous âges, les femmes ayant des infections urinaires récurrentes ainsi que les enfants doivent être référés à un urologue, le spécialiste du système urinaire, pour subir des analyses plus poussées. En cas d obstruction du système urinaire, la prise d antibiotiques sera accompagnée du traitement de la cause de l obstruction (prostate hypertrophiée, anomalie anatomique, calculs rénaux, etc.). En ce qui concerne les infections acquises en milieu hospitalier (par le biais d une sonde urétrale ou d interventions chirurgicales), le traitement est plus compliqué en raison de la résistance accrue des bactéries aux antibiotiques communs. Le médecin prescrira les antibiotiques appropriés en se basant sur les résultats d une culture bactérienne réalisée à partir d un échantillon d urine. Mentionnons que le risque d infection contractée à partir d'une sonde urétrale peut être réduit en utilisant un système de collecte d'urine étanche et stérile, des onguents antiseptiques et par la prise d'antibiotiques à court terme. Les personnes qui ressentent des douleurs ou une pression au bas-ventre peuvent obtenir un soulagement par la prise de médicaments analgésiques. On peut aussi placer une compresse chaude sur l abdomen. Important. Les personnes qui ont une infection urinaire devraient éviter temporairement le café, l alcool, les boissons gazeuses contenant de la caféine et les jus d agrumes12. Les mets épicés devraient aussi être mis de côté tant que l infection n est pas guérie. Ces aliments irritent la vessie et donnent l envie d uriner encore plus fréquemment. En outre, les médecins rappellent de bien s hydrater et d adopter les mesures préventives décrites précédemment. Révision médicale janvier 2006 : Dre Luce Pélissier-Simard, M.D., M.Sc. épidémiologie, Chaire Lucie et André Chagnon pour l'enseignement d'une approche intégrée en prévention, Université de Sherbrooke. Références =infection_urinaire_pm

5 Divers Le système urinaire Le système urinaire comprend les organes urinaires, et est souvent étudié en combinaison avec le système reproducteur, qui comprend les organes génitaux. Ces organes sont souvent étudiés ensemble du fait qu'ils sont situés dans la même région du corps et qu'ils partagent un certain nombre de fonctions. L'appareil urinaire est pratiquement le même chez l'homme et chez la femme, à l'exception notable de l'urètre, qui chez l'homme se prolonge dans le pénis, alors qu'il s'ouvre dans la vulve chez la femme. Le système urinaire comprend des organes (les reins), différentes structures (la vessie, l'urètre, l'uretère) et de nombreux vaisseaux sanguins permettant d'éliminer les déchets azotés produit par le métabolisme cellulaire. Lors de l'utilisation de molécules, commes les protéines, par les cellules, ces dernières rejettent de l'azote, une substance toxique pour le corps si elle est très concentrée. On se doit donc de l'éliminer, sous forme d'urée. L'urée voyage dans le système circulatoire jusqu'au rein, où le sang est filtré. L'urée ainsi qu'un peu d'eau se retrouve dans le rein lui-même, puis descend l'uretère jusqu'à la vessie, où l'urine est stockée. Lorsqu'accumulée en grande quantité, l'urine descend l'urètre vers l'extérieur du corps. Les glandes surrénales, situées juste au dessus des reins, ne font pas directement partie du système urinaire, bien qu'elles ont un effet indirect sur lui, comme sur le reste du corps. Voici une description plus détaillée des structures du système urinaire. Rein Les reins sont deux organes en forme de haricot situés dans la partie postérieure de l'abdomen, de part et d'autre de la colonne vertébrale, approximativement entre la douzième vertèbre dorsale et la troisième vertèbre lombaire. Il arrive souvent que le rein gauche soit situé jusqu'à 2,5 centimètres plus haut que le rein droit. Le rein mesure 10 à 12,5 centimètres de long et 5 centimètres d'épaisseur environ, pour un poids de 100 à 150 grammes en moyenne chez l'adulte. Les reins sont de couleur rouge-brun foncé en raison de l'abondante présence de vaisseaux sanguins.

6 Le rein comporte un bord latéral concave sur lequel s'implantent l'artère rénale, la veine rénale, des fibres nerveuses, et l'uretère au niveau d'une ouverture appelée le hile. Le rein contient une cavité, le sinus rénal, qui renferme les unités fonctionnelles de la filtration, les néphrons. Chaque rein en contient plus d'un million. Néphron Le sang passe par les capillaires glomérulaires, vaisseaux sanguins au début du néphrons. À cet endroit, tout ce qui peut passer à travers la paroi des capillaires se retrouve dans le néphrons, soit l'eau, l'urée, les sels minéraux et le glucose; c'est la filtration. Par la suite, cette "urine" passe dans le tube contourné proximal, l'anse et le tube contourné distal. À ces endroits, "l'urine" subit une réabsorption, c'est-à-dire que l'eau, le glucose et les sels minéraux retournent dans le sang par les capillaires péritubulaires. Il y a aussi sécrétion, c'est-à-dire que le sang se débarasse d'autres déchets, comme les ions acides H+, et les envoit dans l'urine. Le liquide se rend ensuite dans le tube collecteur, puis vers le calice et le bassinet du rein où il est emmagasiné. (c)image tirée de: Le Corps Humain, L'Encyclopédie du corps humain en 3D,TLC Edusoft, CDrom version 6.0, Pour résumer brièvement, le sang qui circule dans le rein libère les déchets solubles dans les néphrons, et le liquide qui en résulte, l'urine, passe ensuite dans l'uretère pour séjourner dans la vessie en attendant d'être évacué lors de la miction*. Uretère Les uretères sont des tubes étroits mesurant de 35 à 45 centimètres de long et 3 millimètres de diamètre environ. Elles prennent naissance dans le bassinet du rein, quittent le rein par le hile pour descendre le long de la paroi postérieure de la cavité abdominale et aboutir dans la vessie. Les uretères recueillent l'urine produite par les reins pour la conduire dans la vessie, où elle est stockée jusqu'à la miction. L'urine ne s'écoule pas des reins en un flux ininterrompu, mais est chassée dans les uretères toutes les 20 à 30 secondes environ grâce à des ondes péristaltiques (contractions périodiques) commençant dans le bassinet. Ces ondes péristaltiques commandent l'ouverture de l'orifice urétéral (qui met l'uretère en communication avec la vessie), qui reste ouvert pendant quelques secondes pour laisser passer l'urine, puis se referme jusqu'à la prochaine onde.

7 Vessie La vessie est une structure en forme de sac composée de fibres musculo-membraneuses. Située dans le bassin, la vessie accumule l'urine jusqu'à son excrétion. L'urine arrive dans la vessie par les uretères, qui prennent naissance dans les reins, grâce à des mouvements péristaltiques. Durant la miction*, l'orifice urétral situé à la base de la vessie s'ouvre et l'urine s'écoule dans l'urètre. Bien que l'envie d'uriner survienne généralement lorsque la vessie contient environ 250 à 300 millilitres d'urine (un peu plus d'une tasse liquide), la vessie humaine a une capacité moyenne égale à près de deux fois ce volume. L'être humain élimine en moyenne de un à deux litres d'urine par jour, bien que ce chiffre varie fortement selon l'état de santé, le régime alimentaire et les activités de l'individu. Urètre La vessie est mise en communication avec l'extérieur par un canal membraneux, l'urètre. L'urètre permet de transporter l'urine de la vessie jusqu'au méat à l'extrémité du pénis chez l'homme, ou jusqu'à un orifice allongé situé au milieu de la vulve, chez la femme. Chez l'homme, le sperme, mélange de spermatozoïdes provenant des testicules et de sécrétions provenant des vésicules séminales, emprunte également ce canal lors de l'éjaculation. Urine D'ordinaire, l'urine est claire ou jaune, quoique cela dépende du régime et de la santé du sujet. Par exemple, la prise de diurétique (certains aliments comme l'alcool, ou médicaments) augmente le volume d'urine produite en augmentant la quantité d'eau éliminée, diminue la concentration de l'urée et par le fait même, rend l'urine plus pâle. L'urine dégage une odeur d'ammoniaque caractéristique qui est due principalement aux déchets azotés formant 5 % de son volume. Les déchets sont principalement constitués d'urée, bien que l'on trouve également dans l'urine de l'ammoniaque, de l'acide urique, de la créatinine, et de nombreux autres déchets. L'eau, élément principal de l'urine, est généralement éliminée dans les quatre heures qui suivent sa consommation. pipi/pipi.htm.

8 Comment peut-on décrire les reins? Les reins sont les chimistes en chef de l'organisme. Normalement, nous en avons deux, situés de part et d'autre de la colonne vertébrale à la hauteur des fausses côtes. D'un brun rougeâtre, ils ont la forme d'un haricot sec. Chaque rein est à peu près de la grosseur d'un poing serré. Comment le système urinaire fonctionne-t-il? Le système urinaire comprend les reins, les uretères, la vessie et l'urètre. Chaque élément joue un rôle important dans l'élimination des déchets sous forme d'urine. Les principales fonctions des reins sont l'élimination des déchets du sang et le retour du sang purifié dans l'organisme. Les uretères acheminent ces déchets, sous forme d'urine, des reins à la vessie. L'urine s'accumule dans la vessie jusqu'à ce que vous uriniez. Elle passe alors par un tube appelé urètre. Les reins contrôlent aussi l'équilibre de l'eau et du sel dans l'organisme et entrent en jeu dans la production de la vitamine D et de l'érythropoïétine, une hormone qui amène la moelle osseuse à produire des globules rouges. Le système urinaire Qu'est ce qu'un calcul rénal? Un calcul rénal est le résultat de la cristallisation de certaines substances chimiques dans votre urine. En adhérant les uns aux autres, ces cristaux peuvent former une pierre (calcul) d'une grosseur allant d'un grain de sable à une balle de golf. La plupart des calculs se forment dans les reins. Les très petits calculs peuvent traverser l'appareil urinaire sans problème, mais les calculs plus gros, en migrant dans le rein de l'uretère à la vessie, peuvent causer des douleurs intenses ; on parle alors d'une colique. La majorité des calculs (70 à 80 %) sont composés d'oxalate de calcium. Les calculs uriques et les calculs de cystine sont moins fréquents. Qui peut avoir des calculs rénaux? Un Canadien sur dix aura un calcul rénal au cours de sa vie. Les calculs rénaux surviennent beaucoup plus souvent chez les hommes que chez les femmes et sont plus fréquents chez les personnes d'âge moyen et dans les climats chauds. Qu'est ce qui provoque la formation de calculs rénaux? Normalement, l'urine contient des substances chimiques qui empêchent la formation de cristaux. Or, certaines personnes semblent plus sujettes à avoir des calculs rénaux que d'autres. Si c'est votre cas, plusieurs facteurs peuvent contribuer à la formation de ces calculs : une consommation trop élevée d'oxalate de calcium ou d'acide urique dans l'alimentation ; une trop faible consommation de liquides ; un blocage des voies urinaires ; certaines maladies métaboliques ; des infections urinaires à répétition ; une consommation trop élevée de vitamine C ou D ;

9 un alitement pendant plusieurs semaines ou plus ; certains médicaments. Parfois, on n'arrive pas à trouver la cause. Quels sont les symptômes de la présence d'un calcul rénal? Une forte douleur qui débute soudainement dans le bas du dos, sur un côté du tronc sous les côtes ou dans le bas du ventre et qui peut migrer à l'aine ; la douleur peut durer quelques minutes ou quelques heures, avec des périodes de répit. Du sang dans l'urine. Si vous avez une infection urinaire, vous aurez peut-être : une sensation de brûlure lorsque vous urinez et un besoin fréquent d'uriner ; une urine trouble ou malodorante ; de la fièvre, des frissons et un sentiment de faiblesse. Comment les calculs rénaux sont-ils diagnostiqués? Les calculs rénaux sont diagnostiqués à l'aide d'un examen de santé complet, de rayons X et d'autres tests. On commencera par vous faire un examen physique, puis on vous posera diverses questions : maladies rénales antérieures, alimentation, prise de médicaments, style de vie et antécédents familiaux. Votre médecin vous fera alors subir une analyse d'urine afin de voir s'il y a du sang dans votre urine ainsi qu'une analyse sanguine afin de vérifier le fonctionnement de vos reins et la présence d'anomalies métaboliques. Il faut aussi prévoir une échographie, des rayons X ou une tomodensitométrie. Un rayon X des reins, des uretères et de la vessie peut révéler la présence de la plupart des calculs. Des calculs de types moins fréquents peuvent parfois être décelés à l'aide d'injections intraveineuses de produits de contraste ou par échographie. Quel est le traitement pour les calculs rénaux? La plupart des petits calculs s'éliminent d'eux-mêmes par les voies urinaires au bout de quelques heures ou de quelques jours. Pour faciliter le processus, le médecin vous prescrira un analgésique et vous recommandera de boire beaucoup et de suivre un régime alimentaire spécial. Les calculs qui ne s'éliminent pas d'eux-mêmes devront peut-être être enlevés s'ils sont bloqués dans la partie inférieure de l'uretère, ou encore broyés au moyen d'une lithotripsie extracorporelle par ondes de choc. Il s'agit d'une technique non chirurgicale qui emploie des ondes de choc à haute énergie pour pulvériser les calculs en des fragments ayant à peu près la grosseur de grains de sable. Ces fragments sont éliminés spontanément au cours des semaines qui suivent lorsque vous urinez. C'est un traitement efficace pour la plupart des calculs de moins de deux centimètres. Quand les calculs ont plus de deux centimètres, il faut souvent avoir recours à une intervention chirurgicale. Les calculs que vous éliminez à la maison et ceux qui sont enlevés au moyen d'une chirurgie devraient être envoyés à un laboratoire en vue d'être analysés. Si certains types de calculs peuvent être dissous par des médicaments, la plupart des calculs les plus fréquents (ceux qui sont formés de calcium) ne peuvent toutefois être dissous.

10 Comment pouvez-vous aider à prévenir la formation de calculs rénaux? Il y a des mesures à prendre, en consultation avec votre médecin et votre diététiste, pour essayer d'éviter la formation de calculs rénaux : Buvez au moins deux litres d'eau durant la journée et un verre d'eau chaque fois que vous vous levez la nuit pour uriner. Assurez-vous de boire abondamment après les repas et après avoir fait de l'exercice. Si vous avez des calculs d'oxalate de calcium, veillez à respecter les rations alimentaires recommandées pour le calcium et évitez les aliments riches en oxalate (comme le thé ou le chocolat). Ne prenez pas des doses très importantes de vitamine C (4 grammes ou plus par jour) et évitez une trop grande consommation d'antiacides. La vitamine B6 (maximum de 50 mg par jour) pourrait vous protéger contre la formation d'autres calculs d'oxalate de calcium. Diminuez l'apport de protéines et de sel. Si vous avez des calculs uriques, diminuez votre consommation de viande rouge.

11 Qu'est ce que le diabète? Le diabète est une maladie résultant soit d un manque d insuline dans l organisme, soit d une incapacité de l organisme d'utiliser adéquatement des quantités normales d insuline. Quelle est la fonction de l'insuline? L organisme transforme les aliments que nous mangeons en sucre (glucose). Il a besoin de ce sucre, sous forme d énergie, pour remplir toutes ses fonctions. L insuline l'hormone sécrétée par le pancréas règle la quantité de glucose (sucre) dans le sang. Si l organisme manque d insuline ou n'utilise pas l'insuline adéquatement, il en résulte un déséquilibre qui produit des taux élevés de sucre dans le sang. Plus tard, il peut arriver que différents organes, dont les reins, en subissent des conséquences néfastes. Comment peut-on décrire les reins? Les reins sont les chimistes en chef de l organisme. Normalement, nous en avons deux, situés de part et d autre de la colonne vertébrale à la hauteur des fausses côtes. D un brun rougeâtre, ils ont la forme d un haricot sec. Chaque rein est à peu près de la grosseur d un poing serré. Emplacement des reins Que font les reins? Des reins en santé remplissent trois rôles essentiels. Ils débarrassent le sang de ses déchets par le biais de l urine et retournent le sang purifié dans le système. Ils régularisent les quantités d eau et de divers minéraux dont l organisme a besoin pour se maintenir en santé. Ils produisent des hormones qui contrôlent d autres fonctions de l organisme. De nombreux autres organes dépendent des reins pour leur bon fonctionnement.

12 Comment le diabète affecte-t-il les reins? Lésions dans les vaisseaux sanguins Même si elles s'injectent de l'insuline, les personnes atteintes de diabète depuis un certain temps présentent des lésions dans les petits vaisseaux sanguins. Ces lésions peuvent être localisées dans la rétine et ainsi provoquer une perte de vision. Elles peuvent également atteindre les fragiles vaisseaux sanguins dans les filtres des reins. En phase initiale, c'est la présence de protéines dans l urine qui révèle ce dommage. Plus tard, il peut arriver que le sang perde des quantités si importantes de protéines que l eau contenue dans le sang s'infiltre dans les tissus de l organisme et cause de l'enflure (œdème). Après un certain nombre d'années, les filtres des reins peuvent être tellement endommagés par le diabète que les reins cessent de fonctionner. Lésions au niveau des nerfs Le diabète peut aussi endommager les nerfs dans différentes parties de l organisme. Lorsque la vessie est atteinte, il peut s avérer difficile d uriner. La pression qui résulte de l accumulation de l urine dans la vessie peut provoquer des lésions dans les reins. Infections Les personnes atteintes de diabète ont une forte concentration de sucre dans leur urine, ce qui favorise la prolifération des bactéries et risque de provoquer des infections rénales. Les personnes diabétiques doivent veiller à ne pas contracter d'infections et les faire soigner immédiatement si elles se produisent. Y a t-il différents types de diabète? Il existe effectivement plusieurs types de diabète. Les plus courants sont les diabètes de type I et de type II. Type I - Diabète juvénile Apparaît surtout chez les jeunes Est causé par une incapacité du pancréas de produire suffisamment d'insuline. Nécessite des injections régulières d'insuline. Type II - Diabète de l'adulte Apparaît généralement après l adolescence. Le pancréas peut produire de l insuline, mais l organisme ne réussit pas à l utiliser adéquatement. Parmi les traitements figurent une alimentation appropriée, un programme d exercice et des médicaments (pilules, injections d insuline ou les deux). Quels sont vos risques d'avoir une maladie rénale? Jusqu à 50 % des personnes atteintes de diabète et même plus peuvent présenter des signes précoces de problèmes rénaux. En l absence de traitement, des dommages aux reins plus graves peuvent apparaître, dont l insuffisance rénale. Vos reins peuvent être sérieusement endommagés sans que vous ne le sachiez. Il n existe généralement pas de symptômes précis d une maladie rénale avant l apparition de lésions graves. Toutefois, si vous êtes atteint de diabète, vous devrez subir un test une fois par année afin de voir si votre diabète a affecté vos reins. Votre médecin vous fera subir une analyse d urine pour vérifier la concentration en protéines (ratio albumine/créatinine) et une analyse sanguine afin de déterminer si vos reins fonctionnent normalement («créatinine sérique»).

13 Que se passe-t-il si les reins cessent de fonctionner? Lorsque vos reins sont sur le point de cesser de fonctionner, vous risquez d'éprouver de la fatigue et d'avoir des nausées et des vomissements. Vous pourriez aussi être aux prises avec un problème de rétention de sel et d eau et, par conséquent, constater que vos pieds et vos mains enflent et que vous êtes essoufflé. Il se pourrait également que vos besoins en insuline diminuent. Quand les reins ne fonctionnent plus, les déchets et les liquides s accumulent dans l'organisme ; vous aurez donc besoin de traitements de dialyse ou d une transplantation rénale. Il se peut que votre médecin vous envoie consulter un néphrologue (spécialiste des reins) s il juge que vos reins sont gravement endommagés. Que pouvez-vous faire pour prévenir les lésions rénales? Il existe des traitements particuliers (choix d'aliments appropriés et médicaments compris) qui peuvent aider à retarder l apparition de l insuffisance rénale. Il est essentiel de commencer ces traitements dès que votre médecin décèle la présence de signes précoces or de facteurs de risque. Aussi est-il important de rester en rapport étroit avec votre médecin. Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour aider à prévenir les lésions rénales : demander à votre médecin de vérifier régulièrement votre urine, votre sang et votre pression artérielle ; bien contrôler le taux de sucre dans votre sang ; contrôler l hypertension artérielle (valeurs cibles : moins de 130/80* ) ; cesser de fumer ; faire de l exercice régulièrement ; opter pour une alimentation saine ; éviter la consomation excessive d alcool ; consulter votre médecin si vous croyez avoir une infection de la vessie ; dormir suffisamment ; vous renseigner auprès de votre médecin au sujet des nouvelles découvertes dans le traitement du diabète. * Les valeurs cibles pour la pression artérielle varient d une personne à l autre. Il faut en discuter avec votre médecin. Symptômes du diabète fatigue, difficulté de concentration, vision embrouillée, soif intense, miction fréquente, faim insatiable, possibilité de perte de poids, possibilité de faiblesse musculaire, nausée et vomissement. Certains de ces symptômes ou l'ensemble de ces symptômes sont présents chez les patients qui souffrent de diabète au début et tout au long de la maladie.

14 Grippe Rhume La grippe est provoquée par un virus s attaquant surtout aux voies respiratoires supérieures, nez, gorge, bronches, et rarement aux poumons. L infection dure en général une semaine environ. Elle se caractérise par l apparition brutale d une forte fièvre, des myalgies (douleurs musculaires), des céphalées (maux de tête), une sensation de profond malaise, une toux sèche, une gorge irritée et une rhinite (inflammation des parois de la cavité nasale et des sinus). L incubation entre la contamination et l apparition des premiers signes dure de 3 à 5 jours. Symptômes : Une fièvre élevée à 40 avec frissons et malaise intense ; Des douleurs diffuses (muscles, maux de tête) ; Anorexie (perte d appétit), fatigue ; Diarrhée dans certains cas. Une atteinte des voies respiratoires se manifestant sous la forme d une rhinite, pharyngite (toux) ou bronchite. Lors de la consultation L examen et les analyses sont normales dans la majorité des cas. La survenue des signes ou symptômes précédemment décrits sont très en faveur du diagnostic de grippe. Examens et analyses complémentaires Le plus souvent inutiles, ils peuvent être réalisés en cas de difficulté diagnostique ou en urgence (selon le terrain) : Analyse sanguine : montre une augmentation du nombre de globules blancs puis leur diminution dans un second temps ; La radiographie du thorax met en évidence des signes d infections pulmonaires virales non spécifiques ; La mise en évidence du virus peut se faire par immunofluorescence à partir des prélèvements des voies aériennes. Les analyses d urine sont inutiles car elles ne révèlent, généralement pas, ou très faiblement, la présence de micro-organismes (ou virus) et/ou la présence de globules blancs (leucocytes). La grippe fait courir des risques sérieux aux plus jeunes, aux personnes âgées et aux malades souffrant de pathologies comme des pneumopathies, le diabète, le cancer, des problèmes cardiaques ou rénaux. Chez ces sujets, elle peut provoquer de graves complications des pathologies concomitantes, la pneumonie et la mort. Prévention et traitement La vaccination constitue le principal moyen de prévention. La grippe est une infection qui dure quelques jours et ne demande qu un traitement symptomatique, l organisme du malade éliminant lui-même le virus pendant cette période. Les antibiotiques, comme la pénicilline, sont des agents antibactériens sans aucune action sur les virus. Ils ne jouent donc aucun rôle dans le traitement de la grippe chez un sujet normalement en bonne santé, mais peuvent servir à traiter les complications. Les antiviraux sont un complément important à la vaccination pour le traitement et la prévention de la grippe. Ils ne peuvent toutefois se substituer au vaccin.

15 Infection à la bactérie C. Difficile (Clostridium Difficile) Le Clostridium difficile est une bactérie connue depuis longtemps. Cette bactérie est retrouvée normalement dans l intestin d environ une personne sur cinq, habituellement sans causer de problème de santé, car elle vit en équilibre avec tous les autres types de bactéries qui colonisent normalement l intestin de l être humain. Comment le Clostridium difficile peut-il alors causer des problèmes de santé? Il arrive parfois qu entre les différentes bactéries de l intestin, cet équilibre soit rompu, ce qui permet au Clostridium difficile de prendre le dessus et de causer des problèmes. C est ce qui peut arriver, à titre d exemple, après un traitement aux antibiotiques. La flore bactérienne de l intestin peut alors être tuée par ces antibiotiques, et le Clostridium difficile, plus résistant, en profite pour se multiplier De plus, le Clostridium difficile est capable de produire une toxine dans l intestin, ce qui peut causer des problèmes de santé parfois importants. Quels problèmes de santé peuvent être causés par le Clostridium difficile? Les symptômes courants d une infection à Clostridium difficile sont la diarrhée, la fièvre et les douleurs abdominales. On retrouve parfois du sang dans les selles, du mucus et du pus. Dans la majorité des cas, les patients récupèrent de cette infection. Malheureusement, comme c est souvent le cas avec plusieurs autres infections, certaines personnes sont plus vulnérables face à cette bactérie. C est le cas, entre autres, des personnes âgées qui peuvent subir des complications sévères comme une inflammation grave de l intestin, une déshydratation, et dans certains cas, le décès. Les personnes âgées ayant déjà des problèmes de santé et qui sont hospitalisées pour une longue durée sont aussi plus vulnérables à ce type d infection. On retrouve rarement de cas d infection en néonatologie, pédiatrie et psychiatrie. Comment contracte-t-on le Clostridium difficile? En plus de se retrouver dans l intestin, ce microbe survit sur les surfaces et les objets fréquemment utilisés (chasse d eau, robinets, etc.) Il peut donc être contracté facilement par les mains et, si on ne prend pas les précautions d usage, être avalé sans qu on s en rende compte. C est ainsi que la bactérie peut se retrouver dans l intestin d une autre personne, et peut-être un jour causer des problèmes de santé. Peut-on traiter le Clostridium difficile? Pour chaque cas, le médecin doit d abord évaluer si un traitement s impose. Si c est le cas, le médecin prescrira un antibiotique spécial à prendre par voie orale.

16 Comment puis-je me protéger contre le Clostridium difficile? Il est essentiel de se laver les mains après être allé à la salle de bain, après avoir utilisé un bassin de lit ou une chaise percée, ou avant de manger. Il faut se laver les mains avec un savon pendant 15 secondes, puis utiliser un essuie-tout pour fermer le robinet afin d éviter une nouvelle contamination des mains. À l hôpital, les précautions à prendre sont indiquées sur les affiches placées à l entrée des chambres et au chevet des patients. Le personnel soignant et les visiteurs doivent suivre des directives précises en présence d un patient souffrant d une infection à Clostridium difficile. À titre d exemple, le personnel doit revêtir des blouses d hôpital et des gants avant d entrer dans la chambre d un patient infecté. On devra ensuite retirer la blouse et les gants avant de sortir de la chambre, puis se laver les mains avec un savon pendant 15 secondes et utiliser un essuie-tout pour fermer le robinet afin d éviter une nouvelle contamination des mains. On devra également se laver les mains après être allé à la salle de bain et avant de manger. Peut-on transmettre le C. difficile aux membres de la famille ou aux visiteurs? Le risque d attraper le microbe est très faible pour les personnes en santé qui ne prennent pas d antibiotiques. La meilleure façon de se protéger est de se laver les mains soigneusement avant de manger ou de boire et après avoir visité une personne atteinte de cette bactérie. Symptômes : Diarrhée, fièvre, douleurs abdominales. On retrouve parfois du sang dans les selles, du mucus et du pus. Dans la majorité des cas, les patients récupèrent de cette infection.

Système urinaire. Le corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez

Système urinaire. Le corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez Système urinaire Le corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez Le système excréteur (SE) Excréter action de séparer (excrétion) Action par laquelle les déchets de l organismes sont rejetés dehors.

Plus en détail

Le VIH et vos reins. Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Où sont mes reins? Comment fonctionnent mes reins? Que font mes reins?

Le VIH et vos reins. Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Où sont mes reins? Comment fonctionnent mes reins? Que font mes reins? Le VIH et vos reins Le VIH et vos reins Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Le VIH peut affecter vos reins et peut parfois causer une maladie rénale. Certains médicaments peuvent être dangereux pour

Plus en détail

Infections urinaires chez l enfant

Infections urinaires chez l enfant Infections urinaires chez l enfant Questions et réponses pour diminuer vos inquiétudes Chers parents, Cette brochure a pour but de faciliter votre compréhension et de diminuer vos inquiétudes en vous

Plus en détail

Le diabète : une véritable épidémie

Le diabète : une véritable épidémie Le diabète : une véritable épidémie Le diabète frappe 150 millions de gens dans le monde. Deux millions sont canadiens. Ils seront deux fois plus nombreux dans 20 ans. Ceux qui en souffrent voient leur

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

Troubles du rein. Troubles du rein. Information pour survivants d un cancer pédiatrique. Fiche no 16. 1 888 939-3333 cancer.ca

Troubles du rein. Troubles du rein. Information pour survivants d un cancer pédiatrique. Fiche no 16. 1 888 939-3333 cancer.ca Certains agents chimiothérapeutiques peuvent affecter les reins. Les reins décomposent de nombreux agents chimiothérapeutiques et les évacuent du corps. Lors de leur décomposition, ces médicaments peuvent

Plus en détail

VOUS SOUFFREZ DE CYSTITE, DE FUITES D URINE, D UNE DESCENTE DE VESSIE?

VOUS SOUFFREZ DE CYSTITE, DE FUITES D URINE, D UNE DESCENTE DE VESSIE? VOUS SOUFFREZ DE CYSTITE, DE FUITES D URINE, D UNE DESCENTE DE VESSIE? www.urofrance.org Des solutions existent Parlez-en à votre médecin traitant ou à votre urologue LJCom L INCONTINENCE UNE VESSIE HYPERACTIVE

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

La vaginose bactérienne

La vaginose bactérienne La vaginose bactérienne L infection vaginale la plus courante Les infections vaginales Dans la population féminine adulte, c est le motif de consultation le plus fréquent. La plupart des femmes auront

Plus en détail

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Ce que vous devez savoir sur les vaccins antigrippaux offerts cette année L influenza, qu on appelle communément la grippe, est une infection respiratoire

Plus en détail

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Le Cancer du rein

CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN. Le Cancer du rein CENTRE D UROLOGIE PRADO-LOUVAIN Le Cancer du rein Le cancer du rein représente 3% des cancers de l adulte. Il s agit du troisième cancer urologique après le cancer de prostate et celui de la vessie. L

Plus en détail

Maladies rénales. Informations et conseils

Maladies rénales. Informations et conseils Ministère de la Santé et des Solidarités Informations et conseils Maladies rénales Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec la carte de soins.il contient des informations sur

Plus en détail

EXAMEN FORMATIF PHYSIOLOGIE HUMAINE

EXAMEN FORMATIF PHYSIOLOGIE HUMAINE EXAMEN FORMATIF PHYSIOLOGIE HUMAINE Ceci est un outil pour réviser mais surtout pour voir quel est le TYPE DE QUESTIONS que je pourrais vous poser à l examen Dans le vrai examen, il y aura une plus grande

Plus en détail

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Texte: Inkontinenscentrum i Västra Götaland Photographie: Kajsa Lundberg Layout: Svensk Information Avez-vous des difficultés à vous

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

Guide pratique sur le thème de la mycose vaginale

Guide pratique sur le thème de la mycose vaginale Guide pratique sur le thème de la mycose vaginale Table des matières Qu est-ce qu une mycose vaginale? Comment se développe une mycose vaginale? 4 Comment reconnaît-on une mycose vaginale? 6 Automédication

Plus en détail

L élimination vésicale chez le blessé médullaire

L élimination vésicale chez le blessé médullaire L élimination vésicale chez le blessé médullaire 1 Financé par: ANABELLE DULUDE,INFIRMIÈRE FIONA STEPHENSON, INFIRMIÈRE HAITI, MAI 2011 Supporté par: Plan Processus normal de l élimination vésicale Conséquences

Plus en détail

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE L ABC DE L HÉPATITE B LES GESTES À FAIRE S informer, se protéger et protéger ses proches Direction de santé publique de Laval www.santepubliquelaval.qc.ca Je m informe QU EST-CE QUE L HÉPATITE B? 1 C est

Plus en détail

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit.

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit. Pour plus d information, je contacte : Dr 1 Mon médecin : 2 Le service Info-Santé : 811 3 La Fondation canadienne du foie : www.liver.ca ou 514 876-4170 www.lavalensante.com MA LISTE D ACTIONS Je visite

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

Diabète et maladie rénale chronique

Diabète et maladie rénale chronique Diabète et maladie rénale chronique Qu'est-ce que le diabète? Le diabète, parfois aussi appelé diabète sucré, est un état qui se produit lorsque votre corps ne fabrique pas assez d'insuline ou lorsqu'il

Plus en détail

Mesures d urgence lors de cétonémie

Mesures d urgence lors de cétonémie Mesures d urgence lors de cétonémie Que sont les «cétones» - Qu est-ce que la cétoacidose? En cas de carence en insuline dans l organisme, les hydrates de carbone ou les sucres ne peuvent pas entrer dans

Plus en détail

Moi ou mon enfant sous cortisone

Moi ou mon enfant sous cortisone Moi ou mon enfant sous cortisone Quelles conséquences? Isabelle Koné-Paut Pédiatrie Générale, Rhumatologie CHU de Bicêtre 94270 Le Kremlin-Bicêtre La cortisone, une hormone H H Organe 1 Organe 2 H Sang

Plus en détail

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant)

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) 3 mai 2009, 15 h HNE Sur cette page : Que dois-je faire si je contracte ce nouveau virus et que

Plus en détail

Anémie, carence en vitamines B12 et B9

Anémie, carence en vitamines B12 et B9 Anémie, carence en vitamines B12 et B9 Introduction Le sang contient trois types de cellules différents. Les globules blancs défendent le corps contre les infections, les globules rouges transportent l'oxygène

Plus en détail

Qu est-ce que Helicobacter pylori? Source: http://www.medicaltribune.net/put/default.htm Le cycle de vie (pathogénie) de l Helicobacter pylori

Qu est-ce que Helicobacter pylori? Source: http://www.medicaltribune.net/put/default.htm Le cycle de vie (pathogénie) de l Helicobacter pylori HELICOBACTER PYLORI Qu est-ce que Helicobacter pylori? L Helicobacter pylori est une bactérie intestinale qui cause la majorité des ulcères dans l estomac et dans le duodénum. Ils se développent dans des

Plus en détail

L ABC DES PETITES MALADIES DE LA VIE COURANTE pour mieux utiliser les antibiotiques

L ABC DES PETITES MALADIES DE LA VIE COURANTE pour mieux utiliser les antibiotiques D Angine à Vaccin, de Bactéries à Viral : 28 mots pour se préparer à l hiver. Ce guide vous aidera à mieux comprendre les maladies de la vie courante comme le rhume ou la bronchite. Parce que face à ces

Plus en détail

Le 4 juillet 2012. Addenda

Le 4 juillet 2012. Addenda Division de la santé publique et des soins de santé primaires Lutte contre les maladies transmissibles 300, rue Carlton, 4 e étage, Winnipeg (Manitoba) R3B 3M9 Tél. : 204 788-6737 Téléc. : 204 948-2040

Plus en détail

Traitement des calculs urinaires par fragmentation (Lithotripsie par ondes de choc extracorporelle)

Traitement des calculs urinaires par fragmentation (Lithotripsie par ondes de choc extracorporelle) Traitement des calculs urinaires par fragmentation (Lithotripsie par ondes de choc extracorporelle) Le traitement des calculs urétéraux et rénaux a beaucoup changé depuis 1980 avec la venue d un appareil

Plus en détail

Ovule vaginal pour stabiliser un milieu vaginal sain NOUVEAU

Ovule vaginal pour stabiliser un milieu vaginal sain NOUVEAU Ovule vaginal pour stabiliser un milieu vaginal sain NOUVEAU SymbioVag INFORMATIONS IMPORTANTES SUR SymbioVag Nous sommes heureux de l intérêt que vous portez à SymbioVag, notre nouvel ovule vaginal probiotique.

Plus en détail

Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives. Cours pour infirmières EMS Septembre 2009

Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives. Cours pour infirmières EMS Septembre 2009 Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives Cours pour infirmières EMS Septembre 2009 Unité HPCI, septembre 2009 1 Objectifs du cours Grippe saisonnière Grippe A(H1N1) Mesures de prévention

Plus en détail

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Qu est-ce que le SOPK? Quel objectif? Cette brochure vous informe sur les signes, les causes et le traitement du syndrome

Plus en détail

6 ème Semaine Nationale de l Incontinence organisée par l Association Française d Urologie. Du 31 mars au 4 avril 2008

6 ème Semaine Nationale de l Incontinence organisée par l Association Française d Urologie. Du 31 mars au 4 avril 2008 6 ème Semaine Nationale de l Incontinence organisée par l Association Française d Urologie Du 31 mars au 4 avril 2008 1 La fonction urinaire En complément des informations de la fiche pédagogique développée

Plus en détail

DOSSIER DE LIAISON. Service de Pneumologie Centre Hospitalier de Rodez

DOSSIER DE LIAISON. Service de Pneumologie Centre Hospitalier de Rodez DOSSIER DE LIAISON Service de Pneumologie Centre Hospitalier de Rodez SOMMAIRE I Coordonnées Utiles II Comprendre la Chimiothérapie III Précautions à prendre IV Déroulement Pratique I Coordonnées Utiles

Plus en détail

Oui à la diète! Non au diabète!

Oui à la diète! Non au diabète! Oui à la diète! Non au diabète! Introduction Le diabète sucré est une maladie définie par la tendance à avoir trop de sucre dans le sang. La mesure de ce taux de sucre s'appelle la glycémie. Le diabète

Plus en détail

FICHE DE «BONNES PRATIQUES» SONDAGE INTERMITTENT / AUTOSONDAGE RAPPELS

FICHE DE «BONNES PRATIQUES» SONDAGE INTERMITTENT / AUTOSONDAGE RAPPELS RAPPELS L urine est sécrétée en permanence par les reins et s écoule par les uretères dans la vessie où elle est stockée. Lorsqu elle contient entre 250 ml et 300 ml, la vessie se vide complètement au

Plus en détail

Mycose vaginale. Juillet 2012. Par Monsieur Jonathan Greard Tutorat : Monsieur Michel Seve, enseignant-chercheur à l'université Joseph Fourrier

Mycose vaginale. Juillet 2012. Par Monsieur Jonathan Greard Tutorat : Monsieur Michel Seve, enseignant-chercheur à l'université Joseph Fourrier Mycose vaginale Juillet 2012 Par Monsieur Jonathan Greard Tutorat : Monsieur Michel Seve, enseignant-chercheur à l'université Joseph Fourrier Table des matières Introduction 5 I - Qu'est ce que c'est?

Plus en détail

Apprendre pour la vie : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux. Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP

Apprendre pour la vie : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux. Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP Magali Plante Directrice des services et de l action sociale Société canadienne

Plus en détail

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE

Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE Chap. 5 : LA MENACE MICROBIENNE e Au XVII siècle, l invention du microscope a permis d observer des êtres vivants de toute petite taille: les micro-organismes (ou microbes). Comment les microbes déclenchent-ils

Plus en détail

Prévenir les complications de la grossesse

Prévenir les complications de la grossesse Prévenir les complications de la grossesse S'y préparer De quoi s agit-il? Si on est en bonne santé L idéal est de consulter avant même l arrêt d une contraception, car à ce stade, il est encore temps

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

Le diabète. Suis-je concerné? La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE

Le diabète. Suis-je concerné? La solidarité, c est bon pour la santé. MUTUALITE CHRETIENNE Le diabète Suis-je concerné? MUTUALITE CHRETIENNE La solidarité, c est bon pour la santé. Vous vous posez des questions sur le diabète? Vous vous demandez si vous êtes concerné? Vous connaissez une personne

Plus en détail

NOTIONS D ALIMENTATION DES CARNIVORES DOMESTIQUES

NOTIONS D ALIMENTATION DES CARNIVORES DOMESTIQUES NOTIONS D ALIMENTATION DES CARNIVORES DOMESTIQUES Mehdi MIDOUN. Docteur Vétérinaire Caractéristiques d'un bon aliment dit de "maintenance " 2 objectifs principaux : 1-Maintenir le poids et la forme de

Plus en détail

ANATOMIE DU REIN ET DES VOIES URINAIRES

ANATOMIE DU REIN ET DES VOIES URINAIRES L appareil urinaire ANATOMIE DU REIN ET DES VOIES URINAIRES Aorte Rein Artère Uretère Veine cave inférieure Glande sur Hile Veine Jean Marie TRAWALE INSERM Unité U773 CRB3 Directeur de Recherche Docteur

Plus en détail

Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE. Fier commanditaire de

Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE. Fier commanditaire de Septin9 UNE AVANCÉE DANS LA DÉTECTION DU CANCER COLORECTAL UNE SIMPLE ANALYSE SANGUINE VOUS DONNERA UNE RÉPONSE Fier commanditaire de 1 TEST DE DÉPISTAGE SEPTIN9 Votre professionnel de la santé peut utiliser

Plus en détail

Vaccination contre la grippe saisonnière : les idées reçues

Vaccination contre la grippe saisonnière : les idées reçues Introduction Vaccination contre la grippe saisonnière : les idées 1. La vaccination donne la grippe!? 2. La grippe, c est juste un gros rhume! 3. La vaccination contre la grippe est contreindiquée chez

Plus en détail

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie *, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du système de santé. Remise lors de votre consultation d urologie avant de pratiquer

Plus en détail

Les manifestations la grippe

Les manifestations la grippe Les manifestations la grippe Les manifestations de la grippe sont assez caractéristiques: Un début souvent brutal Le début de la grippe est le plus souvent brutal, apparaissent ainsi: Courbatures, Douleurs

Plus en détail

La pré-éclampsie. Explications et conseils préventifs

La pré-éclampsie. Explications et conseils préventifs La pré-éclampsie Explications et conseils préventifs Introduction Quel objectif? Vous avez souffert d une pré-éclampsie lors de votre grossesse. Ce livret a pour but de vous aider à comprendre ce qu il

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Comment fonctionne notre respiration? Toutes les cellules de notre corps ont besoin d oxygène. En inspirant, de l air rentre dans les voies

Plus en détail

MANGEZ ET BUVEZ POUR VOTRE VESSIE LES MEILLEURS CONSEILS POUR VOUS EN UN COUP D ŒIL. Soyez vous-même

MANGEZ ET BUVEZ POUR VOTRE VESSIE LES MEILLEURS CONSEILS POUR VOUS EN UN COUP D ŒIL. Soyez vous-même MANGEZ ET BUVEZ POUR VOTRE VESSIE LES MEILLEURS CONSEILS POUR VOUS EN UN COUP D ŒIL Soyez vous-même VOILÀ COMMENT PRENDRE SOIN DE VOUS Si vous êtes confrontée à des fuites urinaires, il est bon de prendre

Plus en détail

PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE

PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE SERVICE D'ENDOCRINOLOGIE-NUTRITION DIABETOLOGIE ET MEDECINE INTERNE Unité d'education du Diabète Unité de soins : 03.82.55.89.35 Secrétariat : 03.82.55.89.22 FAX : 03.82.55.89.18 PETIT LEXIQUE DU DIABETIQUE

Plus en détail

GROSSESSE & INQUIETUDES

GROSSESSE & INQUIETUDES Préparé par : Véronique Proulx, infirmière clinicienne module naissance GROSSESSE & INQUIETUDES Danielle Bessette, infirmière module naissance Personnes consultées: Diane Bertrand, infirmière chef module

Plus en détail

Information pour les patients dialysés qui prennent du chlorhydrate de sévélamer (RENAGEL)

Information pour les patients dialysés qui prennent du chlorhydrate de sévélamer (RENAGEL) Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament RENAGEL de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimalisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang,

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang, Le diabète I. Qu est-ce que c est? On a tous déjà entendu parler du diabète, sans savoir exactement de quoi il s agit. Pourtant, en France, on estime que plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète,

Plus en détail

EXAMENS RADIOLOGIQUES

EXAMENS RADIOLOGIQUES Fixe : Uro.Nephro EXAMENS RADIOLOGIQUES La cystographie : o Examen permettant de visualiser la vessie au moyen d injection d un produit radio opaque soit : Par voie basse : cystographie rétrograde Par

Plus en détail

VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux

VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux 1 VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux DESCRIPTION Le Virus du Papilloma Humain (VPH) existe sous plus de 150 souches différentes. Seul une quarantaine est responsable des condylomes génitaux

Plus en détail

Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles

Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles 3 Ce guide a pour objectif de vous aider à comprendre le risque que représente la survenue d'une pandémie de grippe dans notre pays ou canton.

Plus en détail

Prescrit par la nature, prouvé par la science. Appareil urinaire. e-formation sur les remèdes naturels par A.Vogel

Prescrit par la nature, prouvé par la science. Appareil urinaire. e-formation sur les remèdes naturels par A.Vogel Appareil urinaire e-formation sur les remèdes naturels par A.Vogel e-formation sur les remèdes naturels par A.Vogel La e-formation est conçue pour aider les détaillants à mieux utiliser et recommander

Plus en détail

LE REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN. des enfants et des adultes, sans médicaments

LE REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN. des enfants et des adultes, sans médicaments LE REFLUX GASTRO OESOPHAGIEN des enfants et des adultes, sans médicaments Cécile Ellert Le menu Pourquoi les médicaments anti-acide ne sont pas le meilleur traitement Pourquoi nous avons besoin d acide

Plus en détail

La prévention et contrôle des infections: C EST L AFFAIRE DE TOUS!

La prévention et contrôle des infections: C EST L AFFAIRE DE TOUS! La prévention et contrôle des infections: C EST L AFFAIRE DE TOUS! Par Cathy Ouellet Conseillère en prévention et contrôle des infections Formation pour les bénévoles Juillet 2013 L exposition à des agents

Plus en détail

Maladies infectieuses - Coqueluche

Maladies infectieuses - Coqueluche Maladies infectieuses - Coqueluche Document d info La coqueluche 1 Introduction La coqueluche est une maladie aiguë et contagieuse des voies respiratoires provoquée par la bactérie Bordetella pertussis.

Plus en détail

Les maladies ou infections sexuellement transmissibles (MST)

Les maladies ou infections sexuellement transmissibles (MST) Les maladies ou infections sexuellement transmissibles (MST) MST est le terme utilisé pour décrire toute maladie, toute infection transmise par un rapport sexuel avec une personne déjà contaminée, et qui

Plus en détail

Risques infectieux et protection de l organisme.

Risques infectieux et protection de l organisme. Risques infectieux et protection de l organisme. L œil humain ne peut pas voir les objets dont la taille est inférieure à 0.1 mm Tous ces êtres vivants dont taille est inférieure à 0.1 mm sont appelés

Plus en détail

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions TRANSFUSION SANGUINE Des réponses à vos questions Des réponses à vos questions La présente brochure s adresse aux personnes qui pourraient avoir besoin d une transfusion de sang ou de produits sanguins

Plus en détail

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Chapitre I : Mécanismes de l'homéostasie Introduction : exemple de la régulation de la glycémie Chez un sujet en bonne santé, la glycémie est d environ

Plus en détail

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans)

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans) La drépanocytose Sikkelcelziekte (Frans) Qu est-ce que la drépanocytose? La drépanocytose est une maladie causée par un changement héréditaire du pigment rouge dans les globules rouges : l hémoglobine.

Plus en détail

doivent être limitées au strict minimum, ainsi que la durée d'utilisation.

doivent être limitées au strict minimum, ainsi que la durée d'utilisation. POSE ET ENTRETIEN D UNE SONDE VESICALE A DEMEURE EN PEDIATRIE VERSION N 2 Page 1/10 Date de validation : 11/06/2007 I. Définition Soins infirmiers techniques et éducatifs permettant d assurer la pose et

Plus en détail

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement I- Les microbes dans notre environnement Qu est-ce qu un microbe? Où se trouvent-ils?

Plus en détail

L infection urinaire en bactériologie et l ECBU (Examen Cyto-Bactériologique des Urines) Hélène Guillon-Petitprez 23 Octobre 2013

L infection urinaire en bactériologie et l ECBU (Examen Cyto-Bactériologique des Urines) Hélène Guillon-Petitprez 23 Octobre 2013 L infection urinaire en bactériologie et l ECBU (Examen Cyto-Bactériologique des Urines) Hélène Guillon-Petitprez 23 Octobre 2013 Epidémiologie Prévalence +++ chez la femme : au début de la vie sexuelle

Plus en détail

L enfant avant tout. Diarrhée et vomissements

L enfant avant tout. Diarrhée et vomissements 27 L enfant avant tout Diarrhée et vomissements Les vomissements et la diarrhée sont deux des principales raisons pour lesquelles les parents amènent leurs enfants à l urgence d un hôpital. À L Hôpital

Plus en détail

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système ventilatoire et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectif: A la fin de la séquence, vous serez capable de : 1. décrire le système ventilatoire 2. d expliquer

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

Tout travail effectué en condition de chaleur excessive constitue un risque pour la santé, quelle que soit la brièveté de l activité considérée.

Tout travail effectué en condition de chaleur excessive constitue un risque pour la santé, quelle que soit la brièveté de l activité considérée. Lucerne, le 1.6.2006 Factsheet Chaleur 1. Introduction Toute activité impliquant une exposition à la chaleur combinée avec des efforts intenses et le port de vêtements inappropriés provoque un échauffement

Plus en détail

Protégeons-nous ensemble!

Protégeons-nous ensemble! Grippe saisonnière. Protégeons-nous ensemble! Informations importantes pour vous et votre famille. www.uniscontrelagrippe.ch www.bag.admin.ch B C Qu est-ce que la grippe saisonnière et quels en sont les

Plus en détail

Bouche sèche. Parfois, l eau ne suffit pas. Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer. Spécialiste de la bouche sèche

Bouche sèche. Parfois, l eau ne suffit pas. Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer. Spécialiste de la bouche sèche Bouche sèche Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer Parfois, l eau ne suffit pas Spécialiste de la bouche sèche La bouche sèche : un effet indésirable fréquent lors du traitement

Plus en détail

Le bilan des troubles urinaires

Le bilan des troubles urinaires par le D r Anne BLANCHARD-DAUPHIN Médecin MPR, CHRU Lille DOSSIER Le bilan des troubles urinaires dans la SEP : pourquoi? quand? comment? Une vessie qui fonctionne normalement doit être capable de se laisser

Plus en détail

Transfusion sanguine UHN. Information destinée aux patients sur les avantages, les risques et les autres options

Transfusion sanguine UHN. Information destinée aux patients sur les avantages, les risques et les autres options Transfusion sanguine Blood Transfusion - French Information destinée aux patients sur les avantages, les risques et les autres options UHN Quels sont les avantages d'une transfusion sanguine? La transfusion

Plus en détail

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Mise à jour Janvier 2012 page 1 Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Cette politique a été conçue afin de mieux cerner les interventions

Plus en détail

L'œsophage L'œsophage est un tube musculaire qui traverse de la bouche à l'estomac. Causes

L'œsophage L'œsophage est un tube musculaire qui traverse de la bouche à l'estomac. Causes L'œsophage est un tube musculaire qui traverse de la bouche à l'estomac. Chez l'adulte moyen, il fait 25 cm à 30 cm (10 po à 14 po) de long et environ 2 cm (moins d'un pouce) de large. L'œsophage est constitué

Plus en détail

Les Maladies Rénales Le Diabète, et MOI? Je m informe, Je suis sensibilisé(e), J AGIS...

Les Maladies Rénales Le Diabète, et MOI? Je m informe, Je suis sensibilisé(e), J AGIS... Les Maladies Rénales Le Diabète, et MOI? Je m informe, Je suis sensibilisé(e), J AGIS... Une initiative de Avec la participation de En partenariat avec Ensemble pour notre santé! Les données clefs en Bretagne

Plus en détail

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Vaccin bivalent contre l hépatite A et l hépatite B Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie de la «monographie de produit» publiée

Plus en détail

La grippe en 2011 : questions et réponses

La grippe en 2011 : questions et réponses La grippe en 2011 : questions et réponses 1. Pourquoi vacciner contre la grippe? La vaccination est la seule manière de se protéger contre la grippe, et surtout contre ses complications. La grippe est

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

Complejo Las Musas - Salta 271 - www.complejolasmusas.com.ar - info@complejolasmusas.com.ar

Complejo Las Musas - Salta 271 - www.complejolasmusas.com.ar - info@complejolasmusas.com.ar Curiosités de la SPA Douche écossaise La douche écossaise est d'utiliser l'eau comme agent thérapeutique, résultant d'une hydrothérapie. Le massage est causée par une combinaison d'un flux vertical de

Plus en détail

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre :

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre : LA VACCINATION, UNE BONNE PROTECTION En faisant vacciner votre enfant, vous lui offrez la meilleure protection contre certaines maladies graves. Comment agissent les vaccins? Les vaccins amènent nos cellules

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

MUCINUM comprimés enrobés

MUCINUM comprimés enrobés MUCINUM, comprimés enrobés Notice - Page 1 sur 5 Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement.

Plus en détail

Maintien des fonctions vitales : quels sont mes choix?

Maintien des fonctions vitales : quels sont mes choix? Q u e s t i o n s e t R é p o n s e s Maintien des fonctions vitales : quels sont mes choix? Lorsque vous devez prendre des décisions au sujet de formes spécifiques de maintien des fonctions vitales, recueillez

Plus en détail

drépanocytose Informations et conseils

drépanocytose Informations et conseils drépanocytose Informations et conseils Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec la carte de soins. Il contient des informations sur la maladie, ses complications et leur prévention.

Plus en détail

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR VOIE VAGINALE

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR VOIE VAGINALE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie *, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du système de santé. Remise lors de votre consultation d urologie avant de pratiquer

Plus en détail

Pourquoi une femme-enceinte présente un certain nombre de douleurs inconnues jusqu'à lors?

Pourquoi une femme-enceinte présente un certain nombre de douleurs inconnues jusqu'à lors? Pourquoi une femme-enceinte présente un certain nombre de douleurs inconnues jusqu'à lors? elle va pour cela créer des éléments chargées de transmettre un message à son corps (les hormones) : la «relaxine»

Plus en détail

Ebola dans la pratique. Se préparer en 10 étapes

Ebola dans la pratique. Se préparer en 10 étapes Ebola dans la pratique Se préparer en 10 étapes 1 1. Qu est-ce que la fièvre Ebola? Ebola est un virus filiforme qui se rencontre en Afrique sub-saharienne Hôte naturel = animaux sauvages P. ex. chauves-souris,

Plus en détail

Objectifs. Définition AGIR DEVANT UN MALAISE 28/10/2012

Objectifs. Définition AGIR DEVANT UN MALAISE 28/10/2012 1 AGIR DEVANT UN MALAISE Dr Zouari Abdelaziz CESU 01 SAMU du Nord-Est Objectifs 2 Effectuer des gestes simples pour mettre en confiance la victime et: Luiproposerdesemettreaurepos Écouter ses plaintes

Plus en détail

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr APO-PIOGLITAZONE chlorhydrate de pioglitazone La présente notice est la partie III d'une «monographie de produit» en trois parties publiée lorsqu APO-

Plus en détail

NOTICE. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

NOTICE. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien. NOTICE SEDERGINE 325 mg, comprimés effervescents SEDERGINE 500 mg, comprimés effervescents SEDERGINE FORTE 1 g, comprimés effervescents Acide acétylsalicylique Veuillez lire attentivement l'intégralité

Plus en détail

Amoxiclav Sandoz 500 mg comprimés pelliculés

Amoxiclav Sandoz 500 mg comprimés pelliculés Notice 1/5 Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament. Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire. Si vous avez d autres questions, si vous

Plus en détail

Protégeons-nous ensemble!

Protégeons-nous ensemble! Grippe saisonnière. Protégeons-nous ensemble! Informations importantes pour vous et votre famille. www.sevaccinercontrelagrippe.ch www.ofsp.admin.ch B C Qu est-ce que la grippe saisonnière et quels en

Plus en détail

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires A) GENERALITES SUR LA NOUVELLE GRIPPE A (H1N1) v. Qu est-ce que la nouvelle grippe A (H1N1) v? La nouvelle grippe A(H1N1) est une infection

Plus en détail