ASSEMBLEE GENERALE JEUDI 28 MARS 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ASSEMBLEE GENERALE JEUDI 28 MARS 2013"

Transcription

1 ASSOCIATION CIBLE 95 Coopération Interbibliothèques pour la Lecture et son Expansion en Val d Oise ASSEMBLEE GENERALE JEUDI 28 MARS 2013 RAPPORT MORAL ET BILAN FINANCIER ANNEE

2 INTRODUCTION Le Conseil d administration de Cible95 a été en partie renouvelé lors de l Assemblée générale de 2011, renouvellement suivi de l élection d un Bureau constitué en grande partie de nouveaux collègues, venus d horizons différents (bibliothécaires, élus, DAC). Force est de constater que les résultats ont suivi : augmentation du nombre des adhésions en 2012 et donc des recettes liées aux inscriptions, augmentation très nette également du nombre des actions, notamment de formations et voyages, proposés en 2012 aux membres de l association. C est l action du Conseil d administration de Cible95 qui a permis cette reprise d activité, je les remercie en premier lieu. Je tiens à souligner ici l investissement de chacun de ses membres dans l association, quels que soient leurs responsabilités respectives et leur niveau d engagement. Je remercie Olivier Ploux (ancien Président) qui a prolongé la dynamique portée par Hélène Nicolas autour des évolutions de notre métier, impulsant à notre association une diffusion régionale. Je remercie aussi tout particulièrement Catherine Postal (ancienne Vice-Présidente et trésorière) qui m a activement aidée et soutenue durant cet intérim. Si le Conseil d administration et ses initiatives constituent la partie la plus visible de l activité de Cible95, je tiens à remercier tout autant l ensemble des participants qui animent les comités : leur action est parfois moins perceptible mais est tout aussi capitale. Je remercie tout particulièrement notre unique salarié, dont l activité au service du site Internet de Cible95 contribue à faire mieux connaître les actions des uns et des autres! Mais l action et l activité soutenue de Cible95 ne seraient rien sans le soutien indéfectible de nos partenaires institutionnels et historiques. Ce sont ces derniers qui allouent à Cible95 les moyens de son action et de son rayonnement dans le département, voire audelà. Pour moi, leur soutien ne se réduit pas à l aspect purement financier : j y vois avant tout une relation de confiance. Je remercie ici : - Le Conseil général du Val d Oise, avec le soutien de Monsieur Gérard Lambert- Motte, Président de la Commission Culture Tourisme et Patrimoine, et de Madame Véronique Flageollet-Cassassus, Directrice des Affaires Culturelles, - Le Conseil régional d Ile-de-France avec le soutien de Monsieur Julien Dray, 5e Vice-Président chargé de la Culture, ainsi que le service Livre et lecture, Xavier Person et son équipe, - La Direction Régionale des Affaires Culturelles d Ile-de-France, avec le soutien de Madame Tifenn Martinot-Lagarde, chef du service Economie culturelle en charge de l'écrit, du cinéma et de l'image animée, ainsi que Monsieur Bernard Demay, Conseiller Livre et lecture. 2

3 Que soient remerciées également les collectivités, inter-collectivités et associations adhérentes qui, mettent à disposition personnel, salle de réunion ou de conférence, salle de spectacle ou de théâtre. Cette forme de soutien constitue un des maillons de la mutualisation prônée par Cible95 depuis sa création. Enfin, nous ne saurons jamais assez remercier notre principal partenaire : la Bibliothèque Départementale du Val d Oise et de son équipe, représentée par sa directrice Cécile Le Tourneau et son adjoint, Dominique Lahary. Quelques lignes ne suffiront jamais à décrire avec précision la qualité de la relation entre la BDVO et Cible95. Ainsi, si l on cherchait à tout prix à expliquer la convergence de vues et des objectifs partagés par la BDVO et par Cible95, le terme de «partenariat» devrait être complété par celui de «complicité» - ce dernier terme rendant mieux compte de l inscription dans la durée de leur relation. Que toutes les personnes et acteurs listés dans cette introduction soient, dans le cadre de ce bilan d activité, une nouvelle fois remerciés. Aux lecteurs de ce bilan, je suis en mesure d affirmer que, grâce à eux, ils pourront compter sur Cible95 en Emilie Nguyen Phu Qui, vice présidente de Cible95 3

4 PREMIERE PARTIE. LES ADHESIONS 1.1. BILAN DES ADHESIONS EN collectivités et/ou associations ont adhéré au réseau en 2012, contre 42 en 2011, pour un total de 67 bibliothèques (59 en 2011). L année 2012 se caractérise donc par une hausse sensible du nombre d adhérents, et donc des recettes liées aux adhésions, et surtout l arrivée des premières collectivités des Yvelines. Saluons les nouvelles adhésions (ou «retours» au sein de Cible95) : Conflans-Saint-Honorine (78), Margency, Marines, Maurecourt (78), Meulan (78), Osny, CC Pays de France (Luzarches) 1.2. LES COLLECTIVITES QUI ONT ADHERE EN BIBLIOTHEQUES ASSOCIATIVES OU ASSOCIATIONS : cotisation à 80 CODEVOTA/OSNY 80 IICP (Institut International Charles Perrault) 80 GROSLAY (MLC) 80 TOTAL = COLLECTIVITES < 5000 HABITANTS : cotisation à 80 ANDILLY 80 CHAMPAGNE SUR OISE 80 LA FRETTE SUR SEINE 80 MARGENCY 80 MARINES 80 MAURECOURT 80 MERIEL 80 MONTMAGNY 80 PRESLES 80 TOTAL = COLLECTIVITES DE 5000 A HABITANTS : cotisation à 100 BEAUCHAMP 100 BEAUMONT-SUR-OISE 100 BESSANCOURT 100 MENUCOURT 100 MERY SUR OISE 100 MEULAN (78) 100 PARMAIN 100 CC PAYS DE France (LUZARCHES) 100 PIERRELAYE 100 TOTAL = 900 4

5 - 9 COLLECTIVITES DE A HABITANTS : cotisation à 220 DOMONT 220 ENGHIEN LES BAINS 220 ERAGNY 220 JOUY-LE-MOUTIER 220 MONTIGNY LES CORMEILLES 220 OSNY 220 PERSAN 220 SAINT-BRICE-SOUS-FORET 220 VAUREAL 220 TOTAL = COLLECTIVITES DE A HABITANTS : cotisation à 380 BEZONS 380 CONFLANS-STE-HONORINE 380 CORMEILLES-EN-PARISIS 380 DEUIL-LA-BARRE 380 FRANCONVILLE 380 GONESSE 380 GOUSSAINVILLE 380 HERBLAY 380 MONTMORENCY 380 PONTOISE 380 SAINT-GRATIEN 380 SAINT-OUEN-L AUMONE 380 SANNOIS 380 TAVERNY 380 TOTAL = COLLECTIVITE DE A HABITANTS : cotisation à 500 CC ROISSY-PORTE-DE-FRANCE (18 communes / 11 bibliothèques : Vémars, Villeron, Vau d'herland, Survilliers, Saint-Witz, Roissy-en-France, Puiseux-en-France, Marly-la-Ville, Louvres, Le Thillay, Le Plessis-Gassot, Le Mesnil Aubry, Fosses, Fontenay-en-Parisis, Epiais-lès-Louvres, Ecouen, Chennevières-lès-Louvres, Bouqueval) 500 TOTAL = COLLECTIVITES > HABITANTS : cotisation à 800 ARGENTEUIL 800 BEI CERGY 800 CA VAL-DE-FRANCE (5 communes/4 bibliothèques : Sarcelles, Villiers-le-Bel, Arnouville-lès- Gonesse, Garges-lès-Gonesse) 800 CA VAL-ET-FORET FORET (6 communes / 6 bibliothèques : Eaubonne, Ermont, Saint-Leu, Le Plessis-Bouchard, Montlignon, Saint-Prix) 800 TOTAL =

6 Au total, les recettes des cotisations 2012 se sont élevées à (Rappel cotisations 2011 = ) soit + 9% (rappel 2011 : + 22 %) 6

7 DEUXIEME PARTIE. LE CONSEIL D ADMINISTRATION Le rôle du Conseil d administration est capital : il conduit et dirige l action de Cible95. Au cours des réunions de ses membres sont évoquées, débattues puis votées les décisions relatives à son activité. Le Conseil d administration représente Cible95 dans les réunions avec ses partenaires en place : le Conseil général, le Conseil régional, la DRAC, le MOTIF, le FTVO, et participe aussi à des comités de pilotage ou groupe de travail pour la préparation des journées d étude ou colloques. Certains membres du Conseil d administration suivent des comités de travail, d autres, parfois les mêmes, ont en charge la préparation, le suivi et l évaluation de journées de formations un principe toujours basé sur le volontariat. Membres du Bureau : Présidente d honneur : Président : Vice-présidentes : Trésorière : Secrétaire : Hélène Hollebeke-Nicolas Olivier Ploux, démissionnaire Emilie Nguyen Phu Qui Catherine Postal démissionnaire Catherine Postal démissionnaire Candice Roboam (suppléante). Sylvie Pessis et Mélanie Duchet (suppléante). Loredana Escuer, Catherine Goehler, Pascal Leray, Michèle Pierron, et Claudine Sirvent sont membres du Conseil d administration. 7

8 TROISIEME PARTIE. BILAN DES FORMATIONS, JOURNEES D ETUDE ET VISITES DE BIBLIOTHEQUES FORMATIONS ET JOURNEES D ETUDE 1-3Formation au dire poétique en vue d animations en bibliothèques» Contenu et objectifs : Mise en mémoire de poèmes et oralisation en public au cours d une animation au sein de la bibliothèque, ou dans les espaces environnants. L apprentissage direct avec partage d expériences sera au cœur de cette formation, en privilégiant la mise en situation active. Ce stage permettra de donner des pistes à chaque stagiaire désireux de s'engager dans une animation poétique. Dates : 19 et 20 janvier 2012 Intervenant : Fabienne THIERY (Depuis plus de 10 ans, Fabienne Thiéry, qui milite depuis les années 70 pour toutes les formes de l oralité, a eu l occasion de mener un parcours remarqué en région lorraine auprès de bibliothécaires via le CNFPT de Metz. Ces formations évoluant sur plusieurs années ont permis de véritables aventures mettant en contact la poésie avec des publics qui en sont éloignés, dans des formes ludiques et audacieuses. ) Lieu : médiathèque intercommunale André Malraux, Ermont. Bilan : L objectif de ce stage était de donner des pistes d animation autour de la poésie en partant des expériences de chaque participant et en favorisant la mise en situation active. La première partie de cette formation a consisté à présenter des poèmes et quelques anthologies destinés à devenir les supports tout au long du stage. Les stagiaires ont pu faire des choix de façon très concrète en explorant le fonds «Poésie» de la médiathèque d accueil. Dans un deuxième temps, des exercices de mise en mémoire et d oralisation de différents poèmes par groupe de deux personnes ont été proposés aux stagiaires. Le groupe a pu mettre en place un petit récital en vue d un «débarquement poétique» le lendemain au sein de la médiathèque d accueil. Le petit nombre de participants a permis de riches échanges durant les deux jours de formation. L évaluation du stage par les participants s est avérée très positive. Participants : 4 8

9 2 - «La médiathèque dématérialisée, 4 : les services» Date : jeudi 16 février Lieu : Conseil Général du Val d'oise. Journée d étude organisée par la BDVO et Cible95. Intervenants : Marieke Fornerod, bibliothèque municipale d Angers, Xavier Galaup, directeur adjoint de la médiathèque départementale du Haut-Rhin, Christian Ducharme, chef de projets W3line/CD-Script, Anne-Françoise Robert, médiathèques de Plaine Centrale du Val de Marne, Pascal Leray, directeur de la BEI, Alexandre Lemaire, chargé de la gestion des outils coopératifs au Service de la lecture publique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Gérard Blot, directeur des Médiathèques d Argenteuil, François Reissi, de la direction des systèmes d information de la CACP, Benoît Salvary, médiathèque de Franconville, Mélanie Lemogne, médiathèque de Bezons, et Nicolas Lete, du Point Information Jeunesse d Ermont. Participants : 88. Après la musique en 2007, la vidéo en 2008 et le texte en 2011, le 4e volet du cycle «La médiathèque dématérialisée», a été consacré aux services. Cette journée organisée par la BDVO en partenariat avec Cible95 a abordé le web 2.0, et plus particulièrement les différents services en ligne proposés dans les bibliothèques/médiathèques, l évolution des métiers et des compétences en rapport avec ces nouvelles missions, la médiation numérique Pour voir ou revoir les présentations de cette journée (diaporamas) : Les portails des bibliothèques territoriales, Marieke Fornerod, de la bibliothèque municipale d Angers. Bibliothèques : et si on innovait vraiment? Xavier Galaup, directeur adjoint de la médiathèque départementale du Haut-Rhin. Les fournisseurs, Christian Ducharme, chef de projets W3line/CD-Script. Le référencement, Christian Ducharme, chef de projets W3line/CD-Script. Témoignage sur la coordination des applications numériques et du portail dans une agglomération, Anne-Françoise Robert, des Médiathèques de Plaine Centrale du Val de Marne. 9

10 3 - Journée d'étude : Les réseaux sociaux dans ma bibliothèque : «Facebook, Netvibes, Twitter dans ma bibliothèque Qui, quoi, comment?» Date : jeudi 08 mars Lieu : Médiathèque George Sand à Enghien-les-Bains Journée organisée par Cible95. Intervenants : - Benoît Salvary, animateur de l Espace Public Numérique de la médiathèque de Franconville, webmaster du site de Cible95 - Laurence Favreau, coordinatrice des bibliothèques de la CAVAM - Sylvie Pessis, directrice de la bibliothèque Le temps des cerises (Pierrelaye) - Christine Robert, Bibliothécaire coordinatrice du réseau PIB (Prêt Inter-Bibliothèques) du Catalogue Collectif de France, Département Coopération, BNF - Philippe Gaubert, chargé de la communication sur le net à la médiathèque Aimé Césaire (Montmorency) - Emmanuelle Ferreira, chargée de la communication et de la médiation numérique à la médiathèque George Sand (Enghien-les-Bains). Participants : 18. Bilan : Les réseaux sociaux sont devenus incontournables, au quotidien comme dans l univers professionnel. Pourtant, beaucoup de bibliothécaires s interrogent encore : fautil aller sur les réseaux sociaux et si oui, selon quelles modalités et pour quel objectif? Quel temps leur accorder? A qui confier la gestion de cette nouvelle activité? Loin des bibliothèques des grandes agglomérations ou des bibliothèques universitaires, quelques bibliothèques municipales de taille plus modeste montrent la voie, sans moyens supplémentaires, financiers ou humains. Les intervenants ont présenté les principaux réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Netvibes (version «public» et version «professionnelle»), et d autres moins connus (Scoop.it!, Pinterest ) Ils ont suggéré des modèles d organisation du travail permettant d intégrer la gestion de ces nouvelles activités et abordé la question des compétences et de la formation des personnels au web 2.0. Cette journée de formation a permis de réunir un groupe de bibliothécaires dont une grande partie a souhaité se constituer en groupe de travail pérenne. 10

11 4 - Travailler en partenariat avec l éducation nationale (maternelle et primaire) Contenu et objectifs : Répertorier, caractériser et vivifier tous les types d accueil Opérer des choix d'accueils Définir les rôles de chacun Faire aux écoles des offres de lectures partagées, construites et efficaces qui associent les enseignants et les familles Faire connaître la bibliothèque comme lieu d appartenance et pas seulement lieu ressources Fédérer des bibliothécaires jeunesse autour d un projet commun Dates : 9 février, 5 et 6 avril Intervenant : Véronique-Marie Lombard (auteur de Le voyage lecture, éditions du Cercle de la librairie), de l association LIVRALIRE. Lieu : médiathèque Théodore Monod, Saint-Gratien Participants : 15 11

12 5 - Atelier Les associations de coopération entre bibliothèques, pourquoi faire? Le cas de l Ile-de-France, Congrès de l ABF 2012 Date : 09 juin Lieu : Montreuil. Atelier programmé par l ABF en partenariat avec Cible95 et Nicole Vibert, présidente de BIB77, Pascal Visset, président de BIB92, Marion Serre, présidente de Bibliothèques en Seine-Saint-Denis, Ismène Papaloïzos, présidente de Valmédia94, Florence Carre, présidente de Médiabib91, Viviane Goyat, présidente de Intermédia78. Participants : une cinquantaine. Le 09 juin 2012 à Montreuil, à l occasion de son congrès annuel, l ABF a invité les associations professionnelles de bibliothèques d Ile-de-France à échanger autour du thème «Les associations de coopération entre bibliothèques, pour quoi faire? Le cas de l Ile-de-France». L atelier a réuni une cinquantaine de personnes venues entendre les président(e)s des 7 associations départementales d Ile-de-France. Il a permis de pointer les nombreux points de convergences entre les associations, et ce qui les distingue. Quels-que-soient leurs budgets respectifs ou leur ancienneté, ces dernières présentent peu ou prou le même profil, placé sous le signe de la mutualisation et de la coopération : un conseil d administration et des groupes de travail proposent chaque année des formations, des journées ou des voyages d étude, des événements culturels, le tout dans un esprit, le plus souvent, de complémentarité avec l offre institutionnelle, voire sous la forme d une délégation de service plus explicite (Cible95) Les 7 associations sont soutenues financièrement à des degrés divers par les institutions régionales historiques que sont le Conseil Régional d Ile-de-France, les conseils généraux, la DRAC Ile-de-France, mais toutes vivent principalement des cotisations de leurs membres. Sur le plan humain, elles reposent sur le dynamisme et l implication très grande d agents bénévoles (exceptions faites de l association Bibliothèques-en-Seine-St-Denis, qui dispose de 2 permanents, et de Cible95, qui a recruté un webmaster à temps partiel). L atelier a eu deux mérites : faire se rencontrer les président(e)s des associations concernées, et faire émerger l idée d une mise en commun des informations et des ressources disponibles au sein des 7 associations, afin, d une part, de mutualiser au niveau régional ce qui l est déjà au niveau départemental pour une optimisation accrue, et, d autre part, de peser dans les décisions prises à l échelon régional, au niveau des tutelles mais aussi en direction des interlocuteurs quotidiens des bibliothèques (fournisseurs de services, organismes de formations, éditeurs ) à l image du livre blanc en cours de rédaction par BIB92 à destination des fournisseurs de services numériques. Les président(e)s des associations d Ile-de-France se réuniront à Paris fin 2012 pour prolonger l atelier. 12

13 6 - Travailler en partenariat avec l éducation nationale : collèges, lycées Intervenant : Michèle Charbonnier, Directrice de la bibliothèque de l Heure Joyeuse à Versailles et formatrice associée à Lecture Jeunesse, Jean-Louis Auduc, ancien directeur adjoint de l IUFM de l Académie de Créteil. Objectifs : Se familiariser avec l'organisation, le fonctionnement, les métiers et programmes de l'education nationale Réfléchir aux spécificités et complémentarités des métiers de chacun S'interroger sur la méthodologie de projets partenariaux Dates : 4 et 5 octobre 2012 Lieu : Bibliothèque Albert Camus, Eragny-sur-Oise Participants : 18 Bilan : La nécessité et la richesse d un partenariat entre l Ecole et la Bibliothèque n est plus à démontrer. Si les projets se multiplient, les embûches sont nombreuses. La clé du succès se situe d abord dans une meilleure connaissance des enjeux et des réalités de chacun. 7 - «Conte et improvisation», stage de formation initiale. Cet atelier de 3 jours animé par Nathalie Léone a proposé une initiation à l improvisation orale. Ces séances avaient pour but d aider le participant à se détacher de la version du livre et à laisser émerger son propre imaginaire. Nathalie Leone est conteuse depuis 1997, et intervient dans les festivals, bibliothèques, foyers ruraux, centres culturels. Elle est résidente à l Espace Jemmapes depuis 2007, où elle programme «Un samedi pour Conter». Elle donne des cours de «conte et improvisations» dans divers lieux, dont la Sorbonne. Dates : 8 et 9 novembre, 13 décembre 2012 Lieu : Médiathèque Georges Pompidou, Saint-Leu-la-Forêt Participants : 10 Bilan : ce stage a proposé aux bibliothécaires-conteurs une initiation à l improvisation orale. Ces séances ont visé à aider les participants à se détacher de la version du livre et à laisser émerger leur imaginaire. 13

14 8 La bibliothèque, espace public, outil du lien social. Dans le cadre de "Partager des savoirs, faire société : les bibliothèques dans la Cité". Dates : jeudi 22 et vendredi 23 novembre Lieu : Bibliothèque Publique d Information à Paris. Journée organisée par la BPI, la BDVO et Cible95. Intervenants : Émilie Nguyen Phu Qui, Bibliothèque d Eragny-sur-Oise et Grégory Élisabeth, Maison de quartier de la Challe à Eragny-sur-Oise, Caroline Makosza, Ludomédiathèque de Fosses (95), Odile Fayolle et Lila Chettabi, Médiathèque de la Monnaie à Romans-sur-Isère, Hélène Certain et Anne-Sophie Leroux, Bibliothèque Louise Michel à Paris, Ivete Miloski de Manguinhos (Brésil) et Daniele Ramalho de Rocinha (Brésil), Emmanuelle Boumpoutou et Aline Delecoeullerie de la BEI, Lorenzo Weiss et Cécile Denier de la BPI, Fred Gitner de la Queen s borough public library (New-York), Emmanuel Aziza (BPI), Dominique Lahary (BDVO).. À travers son cycle de rencontres «Partager des savoirs, les bibliothèques dans la Cité», la Bibliothèque Publique d Information, en partenariat avec les bibliothèques territoriales qui ont, avec elle, des actions de coopération sur ce thème, souhaite favoriser les échanges entre professionnels des bibliothèques, du social, de la formation et de l'insertion qui ont mené des projets fondés sur le partage des savoirs et des savoir-faire, sur la conception de la bibliothèque comme un lieu au service des usagers, sur la volonté de toucher tous les publics, y compris en situation de précarité.. Les journées des 22 et 23 novembre ont mis l accent sur le rôle de la bibliothèque comme espace public, proposant des services résolument orientés vers les besoins des usagers, permettant aux citoyens de se rencontrer, de partager discussions, évènements, débats, savoirs et savoir-faire. Ont figuré au programme les projets suivants, parmi lesquels les retours d expériences valdoisiens occupaient une bonne place : «Tricoter du lien : du territoire à la bibliothèque» à Eragny (Val d Oise), «Les bibliothèques se prennent au jeu» à la ludo-médiathèque de Fosses (Val d Oise), «Melting popote, de la cuisine à la production de contenus en passant par la bibliothèque» à la Médiathèque de la Monnaie, (Romans-sur-Isère), «Les habitants s approprient la bibliothèque» à la bibliothèque Louise Michel (Paris), «les bibliothèques-parques à Rio de Janeiro : présentation générale et focus sur l expression de la culture populaire» à Manguinhos et Rocinha (Brésil), «Bibliothèques, ateliers informatiques et recherche d emploi des ateliers individualisés à la carte» à la BEI (Cergy-Pontoise), «La bibliothèque à la carte : Déclics informatiques et Ateliers de conversation» à la Bpi, «Le projet d une bibliothèque au service de la communauté» à la Queen s borough public library (New-York). Des espaces publics qui découlent des politiques publiques visant à restaurer, 14

15 maintenir, voire développer la cohésion sociale, et qui sont donc conçus pour répondre aux besoins de la population et pour impliquer les usagers dans leurs projets et leurs activités. Ce qui passe par une évolution du métier de bibliothécaire comme de la typologie des postes en bibliothèques. 15

16 VISITE DE MEDIATHEQUES Compte-rendu des visites des médiathèques GUSTAVE EIFFEL ET LOUISE MICHEL Vendredi 29 juin 2012, 34 participants I. VISITE DE LA MEDIATHEQUE GUSTAVE EIFFEL - LEVALLOIS PERRET (92) Accueil par la directrice de la médiathèque : Sophie Perrusson et visite des lieux avec une partie de l'équipe. La médiathèque Gustave Eiffel a été inaugurée en mai 2011 et fait partie du réseau des bibliothèques de Levallois-Perret qui compte trois sites : Gustave Eiffel, Gabriel Péri, Albert Camus. Située dans un quartier en pleine réhabilitation, l'équipement ultramoderne de 2000 m², réalisé par l'architecte Dan Munteanu (Cabinet Archi-Tecture, Paris) a été conçu comme un living-room, à l'image des bibliothèques scandinaves et des «3e lieux». Ouverte au public 42 heures par semaine, dont le dimanche, elle propose une autonomisation du lecteur par de nombreux services : Inscriptions en ligne 2 automates de prêts et retours Navettes de réservation inter-bibliothèque Boîte de retours automatisée et OPAC en extérieur Les collections sont réparties sur les trois sites mais sont classées par pôles thématiques à Gustave Eiffel en mélangeant les documents adulte et jeunesse. Un travail similaire est programmé au cours de 2012 pour homogénéiser les fonds des autres sites. Des cotes validées seront ensuite appliquées à tout le réseau. La structure du bâtiment est claire et aérée. La médiathèque est conçue sur 4 niveaux (dont un sous-sol occupé principalement par un auditorium d une centaine de places) pour le public et un niveau réservé au fonctionnement interne composé de bureaux et d une salle de détente pour les bibliothécaires. Un espace d'accueil au RDC avec des périodiques, des nouveautés, les BD, un espace exposition et un lieu de détente (jeux pour enfants, chauffeuses, cafétéria) invite le public à circuler, se poser quelques minutes le temps d'un goûter, à «papoter»... Au 1er étage, se trouve la littérature adulte, jeunesse et adolescente ainsi qu'une partie des documentaires rangés par pôles thématiques (ex : arts, images et sons, le temps des loisirs...) Au 2ème étage, se trouvent les autres documentaires. Une grande salle d étude silencieuse permet aux étudiants de se réunir pour travailler. Très peu d usuels à disposition. La proximité avec une école de commerce et des lycées amène une fréquentation très importante des étudiants, notamment en période d examens. 16

17 Si le nombre de documents physiques présent parait peu important, il est complété par des ressources numériques riches et variées, accessibles en illimité grâce à une authentification unique, à distance, 7j/7, 24h/24 : VOD (appel d offre en cours) Bibliovox (8000 livres numériques en streaming) Europress (presse en ligne) Musique (appel d offre en cours) Catalogues enrichis (Libfly, Europeana...) Fournisseurs : Mobilier : Schlapp Mobel. Collections classiques pour les étagères, meubles périodiques, bacs et sièges enfants ; canapés et chauffeuses design Signalétique : Leadermag, entreprise levalloisienne RFID : Nedap en couplage avec le SIGB Absysnet (GFI Progiciels). Statistiques : inscrits pour habitants prêts/an sur le réseau sur les 6 automates 120 livres lus en ligne /mois Fonctionnement : Equipe : 34 personnes mobiles sur le réseau dont 12 à Gustave Eiffel, où se trouvent également la Direction et le bureau des Bibliothécaires. La plus grande partie des agents consacre plus de la moitié de son temps de travail à l accueil du public. Quelques vacataires Plannings : une semaine courte de 30 heures (mardi au vendredi) et une semaine longue de 44 heures (lundi au samedi) ; incitation financière pour les agents souhaitant travailler le dimanche, d où une forte demande de ces derniers 1 groupe d'acquéreurs pour le réseau avec des "suggestionneurs" sur chaque site (1 par pôle) 2 ETP pour l'équipement des documents 1 groupe actions culturelles en réseau : «déclic musique», «cin'eiffeil», variations littéraires, soirée à la médiathèque, Prix du livre d Histoire de la ville de Levallois... 1 groupe référent sur l'informatique (3 agents) 1 personne référente pour l'enfance 17

18 II. VISITE DE LA BIBLIOTHEQUE LOUISE MICHEL PARIS XX Grand Prix Livres Hebdo 2011 Accueil par l'équipe en place et présentation du contexte de construction : plus de 6 ans de travaux dans un quartier en pleine réhabilitation (ZAC) qui ont permis de rencontrer tous les partenaires associatifs et locaux avant l'ouverture. Cette bibliothèque devait être une structure pour la jeunesse au départ, mais le retard a permis de faire bouger certains aspects du projet et notamment en transformant ce lieu pour tous les publics. D'une superficie de 600 m², la bibliothèque est conçue comme une grande pièce : un salon qui donne sur un vrai jardin, salon où les rayonnages sont repoussés contre les murs pour laisser la place au centre aux tables, chaises, fauteuils, 4 mobiliers de présentation, jeux... Tout est fait pour que l'on se sente chez soi. Les documents sont classés par centres d'intérêts avec des cotes reprenant le début du thème (ex : EUR (Europe) - Balade). L'idée est de s'inspirer des rayonnages ou des présentations des librairies. (4 tables de nouveautés permanentes). Pour la convivialité, en prime : table de jeux d échecs et livre d or. 2 OPAC permettent de faire des recherches sur le catalogue. 1 poste sert à consulter les vidéos sur place et 2 autres postes sont accessibles sur réservation pour la navigation Internet. Une télé est présente dans l'espace enfant mais n'est plus utilisée car elle parasite l'attention des groupes. A l'étage une salle multimédia accueille le public tous les jours jusqu'à 19h avec des ateliers différents par jour (soutien scolaire, jeux, formation multimédia avec des assos...). En revanche, il n'y a pas de wifi, ni imprimante pour les besoins du public. L'espace d'accueil est assez restreint et invite donc le personnel à être toujours en mouvement au sein de la médiathèque. Les prêts et retours se font sur les automates avec la possibilité de rendre les documents par une boite aux lettres lorsque la médiathèque est fermée. La grande caractéristique de cette structure est le lien avec la population du quartier qui a vraiment trouvé un nouveau lieu d'échanges. Les associations utilisent la médiathèque comme lieu de rencontre et proposent leurs services pour développer des activités (Relais assistante maternelle, PMI, alphabétisation, multimédia, jeux d'échecs...) Fonctionnement : - 12 personnes dont 5 à l'accueil et 1 médiatrice familiale à temps partiel. Tous les agents consacrent plus de la moitié de leur temps à l accueil du public. 18

19 III. COMPTE-RENDU VOYAGE D ETUDE EN HOLLANDE : VISITES (Compte rendu rédigé par l équipe de la BDVO) Quelques constatations communes aux 3 bibliothèques visitées : - Aux Pays-Bas, les bibliothèques commandent leurs acquisitions de livres à une centrale d achat qui les livre tout équipés (couverture + cote + pictogramme thématique) avec les notices bibliographiques. Les équipes locales des bibliothèques n ont plus qu à exemplariser (pose de la puce RFID)! - A confirmer : il semble que toutes les bibliothèques soient en réseau à l échelle de la «province» (l équivalent du département?), avec catalogue commun, prêt entre bibliothèques, circulation des fonds par navette hebdomadaire, et une partie des fonds sont «flottants» (ne réintègrent pas leur bibliothèque d origine suite à une réservation mais restent dans celle qui a demandé un PEB) - Les bibliothèques publiques que nous avons visitées sont toutes gérées par des fondations privées, financées principalement (mais pas uniquement) par des fonds municipaux. Le personnel n est donc pas agent de la fonction publique - Dans les 3 bibliothèques, visitées pendant les heures d ouverture, le personnel présent est très peu nombreux : 1, voire 2 personnes pour des plateaux de m2 ; le temps de travail est de 36h par semaine mais les plein-temps sont minoritaires, toutes les bibs font appel à de nombreux vacataires à temps partiel. - Il y a toujours un piano à disposition du public! DE NIEUWE BIBLIOTHEEK ALMERE - (banlieue d Amsterdam) Almere est une ville nouvelle des Pays-Bas, dans la province du Flevoland (Les premières constructions ont débuté en 1976). Toute la ville-polder est située sous le niveau de la mer (de -2 à -5 mètres). La ville compte habitants qui majoritairement travaillent à Amsterdam. (Wikipédia) La «nouvelle bibliothèque» a ouvert en La ville compte 3 bibliothèques en tout. A notre arrivée, un panneau lumineux à l entrée de la médiathèque nous bluffe : «Délégation française, vous êtes les bienvenues (sic), nous vous souhaitons une visite bien informative»! L architecture du bâtiment est impressionnante, tout en transparence et en essor vers le ciel, un vaisseau en «millefeuilles» de 4 étages, m2 dont d espaces publics. Située en plein centre ville, à côté de l hôtel de ville, «si nous étions au moyen Age», dit notre guide, «c est la cathédrale qui serait située à cet emplacement». Les chiffres : inscrits (37% de la population) documents entrées en 2012 (prêts?) 19

20 Une centaine de personnes (140 dans les 3 bibliothèques d Almere, dont 80 à 90 à temps plein) Un uniforme discret : noir et bleu, décliné en gilets, pulls, tee-shirts. Ouverture 7j/7 61 heures par semaine (10h à 17h les lundi, samedi, dimanche 10h à 20h les autres jours) Il y a 10 ans, devant l érosion de la fréquentation et des prêts dans les bibliothèques, une enquête a été réalisée auprès des usagers afin de déterminer ce qu ils attendraient de la médiathèque? L enquête a pointé 5 centres d intérêts principaux des «clients», qui ont gouverné l aménagement de l espace du futur nouveau bâtiment, selon des concepts marketing. Un groupe de travail a élaboré le projet du bâtiment en travaillant particulièrement les flux et les circulations. Le bâtiment a été conçu pour à la fois inviter ceux qui ne savent pas trop ce qu ils viennent y chercher à explorer, et pour ceux qui savent ce qu ils veulent, à y trouver les repères qu ils attendent. Ils se sont inspirés du concept de vente d un service, à l image des couloirs d Ikéa. La transparence des parois joue la continuité de l intérieur du bâtiment avec l espace public de la rue, des magasins, ou de l espace clos, intime du jardin intérieur (aménagé pour pouvoir s y installer en été, avec le wi-fi!) ; mais le bâtiment est également «solide comme un roc» par le reste des matériaux. L auditorium, le café, l espace presse-actualité peuvent être isolés du reste du bâtiment par un rideau descendant fonctionnel et esthétique pour des manifestations particulières : on peut accéder à ces espaces, situés au 4 et dernier étage, directement par un escalator venant du hall d entrée. La visite : Le hall d entrée, entièrement vitré, est en continuité avec l extérieur : c est la vitrine de la médiathèque («shop window»), un échantillon de l offre y est présenté de manière attractive en particulier les nouveautés. Les automates de retour et de prêt (NEDAP!), un piano (à disposition pour qui veut en jouer), un stand de vente des «pilons» à 1 pièce (que nous retrouverons dans les 2 autres bibliothèques visitées) et un immense escalator qui grimpe vers le ciel! Doublé bien sûr d un ascenseur et d un escalier. A droite le jardin, verdure et transats, et quelques marches qui nous guident vers la première des 5 «shops», ou pôles d intérêt par type de public. Chaque pôle thématique s adresse à un groupe socio-démographique, le sol, le mobilier et la signalétique sont d une couleur commune, le sol est orné d un grand tapis rond imprimé d une photo en lien avec le thème. 1- Meubles, sols et signalétique dans les teintes mauves, cet espace est baptisé «high voltage», «haute tension». Il regroupe polar, SF, thrillers, BD ainsi que les 20

METTRE LE NUMÉRIQUE AU SERVICE D UN NOUVEAU MODÈLE DE BIBLIOTHÈQUE

METTRE LE NUMÉRIQUE AU SERVICE D UN NOUVEAU MODÈLE DE BIBLIOTHÈQUE 1 METTRE LE NUMÉRIQUE AU SERVICE D UN NOUVEAU MODÈLE DE BIBLIOTHÈQUE Architectures Numériques d'informations. Usages, Contenus et Technologies. Paris, 2 juillet 2010 L emprunteur se fait rare 2 Evolution

Plus en détail

SOMMAIRE. Avant propos :

SOMMAIRE. Avant propos : Années 2013-2016 SOMMAIRE 1. Contexte Etat des lieux Le collège Henri HIRO son environnement, ses élèves, ses enseignants Son CDI Les objectifs prioritaires du collège Henri HIRO Fonds documentaire et

Plus en détail

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Vendredi 27 février 2015 Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Légende : Etablissement de recherche, de culture et de loisirs, elle proposera des collections renouvelées et des services innovants

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

Biblio tech. Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville. www.deauville.fr

Biblio tech. Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville. www.deauville.fr Biblio tech Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville www.deauville.fr Biblio Tech Biblio tech le service de prêt en ligne 1 2 Une insomnie, une chanson qui trotte dans la mémoire, le

Plus en détail

Association Bibliothèque Braille Enfantine

Association Bibliothèque Braille Enfantine Association Bibliothèque Rendre accessible un monde de personnages, d histoires et de connaissances aux enfants déficients visuels - août 2014 - Carte d identité de l association Public : Nom de l association

Plus en détail

Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio

Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio Présentation du projet de la médiathèque de Mauguio Ce projet nous donne l opportunité de tester des scénarios auxquels nous réfléchissons depuis l ouverture de notre portail en octobre 2008 et la mise

Plus en détail

METTRE LE NUMÉRIQUE AU SERVICE D UN NOUVEAU MODÈLE DE BIBLIOTHÈQUE

METTRE LE NUMÉRIQUE AU SERVICE D UN NOUVEAU MODÈLE DE BIBLIOTHÈQUE METTRE LE NUMÉRIQUE AU SERVICE D UN NOUVEAU MODÈLE DE BIBLIOTHÈQUE Bibliothèque Publique Centrale pour la Région de Bruxelles-Capitale Les journées du livre numérique. Bruxelles, 4 octobre 2010 L emprunteur

Plus en détail

La lettre d information de la médiathèque départementale

La lettre d information de la médiathèque départementale NEWS DU RESEAU Il était une fois «Les mots au Cœur des Arts» - Communauté de communes de la Baie du Mont Saint-Michel Les bibliothèques et la Communauté de communes de la Baie du Mont Saint- Michel proposent

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION SUR LA LIBRAIRIE INDÉPENDANTE DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 BIENVENUE Chez mon libraire, La librairie est un lieu essentiel de partage, qui valorise la richesse de notre

Plus en détail

Plan de développement de la Lecture Publique 2008-2012 : bilan

Plan de développement de la Lecture Publique 2008-2012 : bilan Plan de développement de la Lecture Publique 2008-2012 : bilan Préambule, contexte, méthode Préambule Issu de la fusion des bibliothèques départementales de Savoie et de Haute-Savoie en 2001, Savoie-biblio,

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction

Résultats de l enquête de satisfaction Résultats de l enquête de satisfaction (Novembre-Février 2012) 88 Questionnaires ont été rendus Nous vous en remercions! Votre situation Etes-vous abonné à la médiathèque de Scionzier? A propos des horaires

Plus en détail

Sommaire. Introduction 5 Concept de 3 e lieu 6. C est un lieu 10

Sommaire. Introduction 5 Concept de 3 e lieu 6. C est un lieu 10 Sommaire Introduction 5 Concept de 3 e lieu 6 Le 3 e lieu à Thionville 8 C est un lieu 10 À THIonvIlle, UN Cœur BAttAnt CULTUREL 12 Des sens en ébullition 14 Description 18 Coût 30 informations pratiques

Plus en détail

Services aux abonnés. Services. aux abonnés

Services aux abonnés. Services. aux abonnés Services aux abonnés Services aux abonnés Heures d ouverture Bibliothèque 1000, chemin du Plan-Bouchard 450 434-5370 Horaire habituel Lundi au vendredi : 10 h à 21 h Samedi et dimanche : 10 h à 17 h Heures

Plus en détail

1 Presqu'île Malraux 67076 Strasbourg cedex Tél. 03 88 60 90 90 mediatheque.malraux@strasbourg.eu www.mediatheques-cus.fr

1 Presqu'île Malraux 67076 Strasbourg cedex Tél. 03 88 60 90 90 mediatheque.malraux@strasbourg.eu www.mediatheques-cus.fr Directeur de publication : Philippe Charrier Document réalisé par le Service des médiathèques, Département communication Médiathèque Malraux 1 Presqu'île Malraux 67076 Strasbourg cedex Tél. 03 88 60 90

Plus en détail

de l office de tourisme 1/12

de l office de tourisme 1/12 de l office de tourisme 1/12 Vous êtes acteur de la vie touristique? Ensemble, réalisons vos objectifs! Accroître votre notoriété Promouvoir votre activité Rejoindre un réseau fort de 215 adhérents Bénéficier

Plus en détail

Compte-rendu de l Assemblée Générale Les Jeux Dits de La Bruyère

Compte-rendu de l Assemblée Générale Les Jeux Dits de La Bruyère Compte-rendu de l Assemblée Générale Les Jeux Dits de La Bruyère Date : mercredi 11 Janvier 2012 Lieu : Salle Saint Louis - 12 Boulevard de la paix - 78300 POISSY Ordre du jour : Point n 1 Mot du président

Plus en détail

Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique

Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique Ministère de la Culture et de la Communication Direction générale des médias et des industries culturelles Service du livre et de

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX 1 - Des communes inégalement desservies en terme d équipements 2 - Des pôles majeurs d attraction en terme d équipements 3 -

Plus en détail

Réunion de l association «Au fournil, la médiathèque de Sailhan» 14 août 2015

Réunion de l association «Au fournil, la médiathèque de Sailhan» 14 août 2015 Réunion de l association «Au fournil, la médiathèque de Sailhan» 14 août 2015 1. Présents Rosa et Pierre Soulé-Artozoul, Marcel Soulé Artozoul, Renée Grangé, Claudine Beney, Evelyne Demangel, Claude Griet,

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE. Bibliothèque du Centre collégial de Mont-Laurier

GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE. Bibliothèque du Centre collégial de Mont-Laurier GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE Bibliothèque du Centre collégial de Mont-Laurier 1 Table des matières : Définir son besoin d information et déterminer le sujet... 3 Les ouvrages de référence ou usuels...

Plus en détail

Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition

Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition Marseille/Le Corbusier : Quand l architecture se livre 3ème édition Jeudi 9 octobre en journée A l école primaire du square Michelet 13009 Marseille, ateliers et rencontre animés par l auteur de l ouvrage

Plus en détail

Sommaire. 1Préparer le stage... 2 Accueillir et accompagner... 9. 3 Gérer et évaluer... 12. Introduction. Conclusion. L accueil des stagiaires de 3 e

Sommaire. 1Préparer le stage... 2 Accueillir et accompagner... 9. 3 Gérer et évaluer... 12. Introduction. Conclusion. L accueil des stagiaires de 3 e C a r n e ts d e b o rd Guides pratiques destinés aux équipes des médiathèques de Plaine Commune L accueil des e stagiaires de 3 dans les médiathèques de Plaine Commune L accueil des stagiaires de 3e dans

Plus en détail

Faciliter la vie quotidienne

Faciliter la vie quotidienne Le guide desseniors Faciliter la vie quotidienne Pour se restaurer Le restaurant Cazalis propose un repas complet fait maison, comprenant entrée, plat, dessert et café servi à table par le personnel de

Plus en détail

Communiqué de presse. Lecture : de nouveaux outils numériques en Fédération Wallonie-Bruxelles

Communiqué de presse. Lecture : de nouveaux outils numériques en Fédération Wallonie-Bruxelles Joëlle MILQUET - Vice-Présidente de la Fédération Wallonie-Bruxelles Education Culture Enfance Communiqué de presse Lecture : de nouveaux outils numériques en Fédération Wallonie-Bruxelles Le 25 février

Plus en détail

Règlement de prêt de la Direction Déléguée du Livre et de la Lecture Publique

Règlement de prêt de la Direction Déléguée du Livre et de la Lecture Publique Règlement de prêt de la Direction Déléguée du Livre et de la Lecture Publique Préambule La Direction Déléguée du Livre et de la Lecture Publique (DDLLP) met en œuvre la politique de développement de la

Plus en détail

Sommaire. Astuce : cliquer sur la question qui vous intéresse vous renvoie directement au chapitre concerné.

Sommaire. Astuce : cliquer sur la question qui vous intéresse vous renvoie directement au chapitre concerné. Un certain nombre de questions reviennent régulièrement lorsque les lecteurs fréquentent la médiathèque de Tours sur Marne. Voici donc une FAQ (Foire Aux Questions / Frequently Asked Questions) pour y

Plus en détail

UNIVERSITÉ PANTHÉON ASSAS Paris 2

UNIVERSITÉ PANTHÉON ASSAS Paris 2 UNIVERSITÉ PANTHÉON ASSAS Paris 2 Le LEARNING CENTER d ASSAS Un campus urbain au cœur du quartier Latin 4 8 Le centre Assas en chiffres > 1 bâtiment entièrement accessible sur 8 étages > Équipé du

Plus en détail

La lettre d information de la médiathèque départementale

La lettre d information de la médiathèque départementale ACTUALITÉ DE LA MÉDIATHÈQUE DÉPARTEMENTALE Sacadoc à l antenne de Bécherel Ils sont insolites, instructifs, décalés, drôles, innovants ou tout simplement différents. Qui sont-ils? Les livres qui ont été

Plus en détail

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille

Damien Castelain. Président de la Métropole Européenne de Lille P R O G R A M M E Un musée qui dialogue avec des bibliothèques et des médiathèques. Des visiteurs qui deviennent lecteurs Les 27 et 28 juin 2015, venez découvrir au LaM une nouvelle façon d explorer les

Plus en détail

Les services. En dehors des horaires d ouvertures au public, l équipe de la Médiathèque :

Les services. En dehors des horaires d ouvertures au public, l équipe de la Médiathèque : Les services La Médiathèque communale est un service public où chacun peut entrer librement et consulter gratuitement les ouvrages sur place. D année en année, la Médiathèque étoffe le choix d ouvrages

Plus en détail

Questionnaire de référencement des maisons d édition en Lorraine. Coordonnées de la maison d édition

Questionnaire de référencement des maisons d édition en Lorraine. Coordonnées de la maison d édition Questionnaire de référencement des maisons d édition en Lorraine Les champs marqués d une * apparaitront sur l annuaire des Éditeurs en Lorraine (sous réserve de votre candidature et de votre sélection)

Plus en détail

COMMUNIQUÉ LA CULTURE AUTREMENT. Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ LA CULTURE AUTREMENT. Pour diffusion immédiate COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Télé-Québec lance une plateforme culturelle sur le Web La Fabrique culturelle : le seul espace public collectif dédié à la culture au Québec 11 mars 2014 Montréal La

Plus en détail

Réunion de présentation. Avril 2015

Réunion de présentation. Avril 2015 Réunion de présentation Avril 2015 Points abordés 1. L environnement 2. L équipe 3. La pédagogie et le fonctionnement de l établissement 4. Après la 3 ème? 5. Questions L environnement 12, chaussée Jules

Plus en détail

Quelques usages originaux des produits bibliographiques de la BnF

Quelques usages originaux des produits bibliographiques de la BnF Journée des utilisateurs des produits et services bibliographiques BnF Mercredi 22 septembre 2010 Quelques usages originaux des produits bibliographiques de la BnF Libfly, filiale du groupe Archimed Libfly

Plus en détail

Vidéo. Théâtre. Ateliers. Photo. Arts plastiques. École. Collège. Lycée. Maison du geste et de l image. Scolaires ou loisirs

Vidéo. Théâtre. Ateliers. Photo. Arts plastiques. École. Collège. Lycée. Maison du geste et de l image. Scolaires ou loisirs Maison du geste et de l image Centre de recherche et d éducation artistique Ateliers Scolaires ou loisirs Arts plastiques École Vidéo Photo Théâtre Lycée Collège 2 3 Atelier théâtre (à gauche), atelier

Plus en détail

événements ressources Fête de la science Fête de l internet nuit des musées D Du 9 au 13 octobre 2013 D Mars 2014 Profitez également

événements ressources Fête de la science Fête de l internet nuit des musées D Du 9 au 13 octobre 2013 D Mars 2014 Profitez également événements Fête de la science D Du 9 au 13 octobre 2013 A la découverte des dernières innovations technologiques et numériques. Fête de l internet D Mars 2014 Ateliers, conférence C est le moment de pousser

Plus en détail

Lycées du Val d Oise préparant au CAP (cliquez sur l établissement pour connaitre les CAP préparés)

Lycées du Val d Oise préparant au CAP (cliquez sur l établissement pour connaitre les CAP préparés) Lycées du Val d Oise préparant au CAP (cliquez sur l établissement pour connaitre les CAP préparés) St O.l Aumône industriel du château d'épluches Lycée Edmond Rostand Chars régional du Vexin Taverny Lycée

Plus en détail

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI?

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? Des productions en maîtrise de la langue o A l écrit: suite/fin d album, critiques littéraires, carnets de lecture o

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1 er janvier au 31 mars 2014

TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1 er janvier au 31 mars 2014 TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1 er janvier au 31 mars 2014 Sources : base de données Tourinsoft, Google Analytics. Ce tableau de bord trimestriel réuni l ensemble des données et propose

Plus en détail

Compte-rendu de la rencontre «Etre parent avec une tablette numérique» - le 9 avril 2013

Compte-rendu de la rencontre «Etre parent avec une tablette numérique» - le 9 avril 2013 Compte-rendu de la rencontre «Etre parent avec une tablette numérique» - le 9 avril 2013 Introduction de Claire Hédin-Vignaud, responsable de la Médiathèque Markoff : Rappel des motivations qui ont amené

Plus en détail

BIENVENUE! «Ce n est pas le temps qui nous change, mais les gens et les évenements qui nous rentrent dedans.»

BIENVENUE! «Ce n est pas le temps qui nous change, mais les gens et les évenements qui nous rentrent dedans.» BIENVENUE! «Ce n est pas le temps qui nous change, mais les gens et les évenements qui nous rentrent dedans.» Le Son Art ouvre ses portes et vous offre un lieu unique en son genre. Une priorité : la rencontre

Plus en détail

Un lieu d exception pour vos événements

Un lieu d exception pour vos événements Un lieu d exception pour vos événements Au cœur de Paris, dans un cadre hors du commun, le Jeu de Paume vous accueille pour organiser, en dehors des horaires d'ouverture au public, vos petits déjeuners,

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

«Partager des savoirs, faire société : les bibliothèques dans la Cité»

«Partager des savoirs, faire société : les bibliothèques dans la Cité» Susan Kapuscinski Gaylord susangaylord.com «Partager des savoirs, faire société : les bibliothèques dans la Cité» La question de la fonction sociale des bibliothèques se pose de façon toujours plus aiguë

Plus en détail

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE Nos valeurs Nos services Devenir partenaire Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE année 2015 2 SOMMAIRE Nos valeurs... Nos missions p. 3-4 L équipe associative L équipe salariée

Plus en détail

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER Nous vous remercions de l intérêt que vous portez au label Gîtes de France Nous avons le plaisir de vous adresser les informations utiles pour vous accompagner dans votre

Plus en détail

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE PROJET PEDAGOGIQUE Année 2012-2013 Autour du livre Présentation

Plus en détail

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche?

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? ENQUÊTE Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? La stratégie «ambassadeur» de Manche Tourisme La stratégie «ambassadeur»de Manche Tourisme Dans son schéma de

Plus en détail

Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV)

Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV) Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV) Livre numérique et terminaux de lecture, quels usages? note d analyse Dans le cadre de la mission légale d observation des utilisations licites et

Plus en détail

Internet et bien d autres choses encore!

Internet et bien d autres choses encore! Informatique Internet et bien d autres choses encore! Programme des Ateliers Septembre 2014 à Mars 2015 ATELIERS D INITIATION Nouvelle formule Initiation à l ordinateur, à Internet et à la messagerie électronique

Plus en détail

Le numérique. de vos médiathèques. www.mediatheques.puteaux.fr. www.mediatheques.puteaux.fr

Le numérique. de vos médiathèques. www.mediatheques.puteaux.fr. www.mediatheques.puteaux.fr Le numérique de vos médiathèques Quoi de neuf sur le numérique? Les médiathèques de Puteaux vous proposent plusieurs ressources numériques accessibles depuis chez vous : - un service de formations en ligne

Plus en détail

Groupe de Travail «Handicap et bibliothèques» 4 juillet 2013- Bibliothèque de Livré sur Changeon

Groupe de Travail «Handicap et bibliothèques» 4 juillet 2013- Bibliothèque de Livré sur Changeon Groupe de Travail «Handicap et bibliothèques» 4 juillet 2013- Bibliothèque de Livré sur Changeon Compte-rendu rédigé par Françoise Sarnowski (Bibliopass) Stand Lire autrement au festival Rue des livres

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

DIRECTION DE LA LECTURE PUBLIQUE

DIRECTION DE LA LECTURE PUBLIQUE DIRECTION DE LA LECTURE PUBLIQUE Formation : mode d emploi À qui sont destinées ces formations? Elles s adressent en priorité aux bibliothécaires salariés et bénévoles qui exercent une activité régulière

Plus en détail

13 ième Assemblée générale annuelle de la Bibliothèque municipale de Rivière-Ouelle Mardi le 21avril 2015, 19h30

13 ième Assemblée générale annuelle de la Bibliothèque municipale de Rivière-Ouelle Mardi le 21avril 2015, 19h30 13 ième Assemblée générale annuelle de la Bibliothèque municipale de Rivière-Ouelle Mardi le 21avril 2015, 19h30 à la Salle communautaire du sous-sol de l église Invitation faite à tous les membres et

Plus en détail

Découverte de la bibliothèque

Découverte de la bibliothèque Bibliothèque cantonale et universitaire Fribourg (Suisse) Fils rouges 1 Découverte de la bibliothèque Contenu 1. Informations générales 2. Introduction : La bibliothèque un centre d'accès à l'information

Plus en détail

Vous allez changer d avis sur les ordinateurs

Vous allez changer d avis sur les ordinateurs Vous allez changer d avis sur les ordinateurs Michel & Jacqueline plongés dans leurs photos de voyage Nicole découvrant ses messages Patrick parcourant son journal sur Internet Daniel & Monique devant

Plus en détail

LIVRET DES RESSOURCES NUMERIQUES

LIVRET DES RESSOURCES NUMERIQUES LIVRET DES RESSOURCES NUMERIQUES LES SERVICES EN LIGNE Dans les médiathèques de Maromme Des services en ligne accessibles depuis chez vous? C est possible et c est gratuit! Une ressource numérique : Kézako?

Plus en détail

8.3 Tableau comparatif des acteurs et prestataires de ressources numériques en ligne

8.3 Tableau comparatif des acteurs et prestataires de ressources numériques en ligne 8.3 Tableau comparatif des acteurs et prestataires de ressources numériques en ligne Acteurs Accès Description Type de contenus Public visé Bibliomedias www.bibliomedias.net Plateforme de téléchargement

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Etude sur les usages de la lecture de bande dessinée Numérique / izneo - Labo BnF

Etude sur les usages de la lecture de bande dessinée Numérique / izneo - Labo BnF Etude sur les usages de la lecture de bande dessinée Numérique / izneo - Labo BnF Table des matières Contexte...1 Sélection des participants...2 Méthodologie :...5 Questionnaire :...5 Résultats concernant

Plus en détail

Le Réseau intercommunal des bibliothèques

Le Réseau intercommunal des bibliothèques Réseau intercommunal des bibliothèques APPEL A CANDIDATURE POUR UNE RESIDENCE D AUTEUR Dans la période d octobre 2010 à janvier 2011, la Communauté de communes Vallée de l Hérault accueille un auteur en

Plus en détail

le portail de la culture 5 000 sites internet, 10 000 manifestations, 1 000 musées à découvrir...

le portail de la culture 5 000 sites internet, 10 000 manifestations, 1 000 musées à découvrir... le portail de la culture 5 000 sites internet, 10 000 manifestations, 1 000 musées à découvrir... Edito de Jean-Jacques Aillagon, ministre de la culture et de la communication Le portail culture.fr concrétise

Plus en détail

Accès pour tous. Dans le cadre de son ouverture, susceptible de fortes affluences, la Fondation propose des dispositifs adaptés à chacun.

Accès pour tous. Dans le cadre de son ouverture, susceptible de fortes affluences, la Fondation propose des dispositifs adaptés à chacun. Accès pour tous La Fondation est accessible à tous. L entrée est gratuite et prioritaire pour les personnes en situation de handicap et un de leur accompagnateur. La priorité d accès à la billetterie et

Plus en détail

Une bibliothèque spécialisée

Une bibliothèque spécialisée Guide du lecteur Une bibliothèque spécialisée La Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC) rassemble des collections documentaires sur les langues et civilisations des aires culturelles

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 8 FÉVRIER 2014

COMPTE-RENDU DE L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 8 FÉVRIER 2014 Impossible d'afficher l'image liée. Le fichier a peut-être été déplacé, renommé ou supprimé. Vérifiez que la liaison pointe vers le fichier et l'emplacement corrects. COMPTE-RENDU DE L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Plus en détail

Compte-rendu de réunion de Conseil d administration 4 septembre 2014

Compte-rendu de réunion de Conseil d administration 4 septembre 2014 Compte-rendu de réunion de Conseil d administration 4 septembre 2014 Présents : Céline B., Samuel B., Morgane C., Julie D. Alexis L., Joanna M., Floriane V., Gérard Z., Frédéric J. Excusée : Bénédicte

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES

APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES Pour tous les Espaces Publics Numériques de la Loire Règlement de l appel à projets Tous les documents relatifs à

Plus en détail

JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation

JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation JOURNEES DE FORMATION : Pratique de l accompagnement au cinéma, découvrir et expérimenter des outils de médiation Le mardi 1 er, mercredi 2 et jeudi 3 juillet 2014 de 9h30 à 16h30 au Centre culturel Le

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Association Départementale des Pupilles de l Enseignement Public de l Essonne 16 rue Thibaud de Champagne 91090 Tel : 01 69 11 23 83 Fax : 01 60 86 16 36 Site : www.adpep91.org

Plus en détail

Programme. de formation. Année 2014 I. 40 ans d'expertise. sur les adolescents. Lecture Jeunesse

Programme. de formation. Année 2014 I. 40 ans d'expertise. sur les adolescents. Lecture Jeunesse Lecture Jeunesse Programme de formation Année 2014 I 40 ans d'expertise sur les adolescents Calendrier des formations 2014 Mars 19-20-21 La recherche informationnelle des jeunes, du papier à 3 jours Internet.

Plus en détail

Dossier. Mécénat 2013. Ensemble, construisons un monde solidaire et responsable!

Dossier. Mécénat 2013. Ensemble, construisons un monde solidaire et responsable! Dossier Mécénat 2013 Ensemble, construisons un monde solidaire et responsable! 1 Table des matières Prquoi devenir mécène? 3 Carte d identité : 4 Origines 4 Qui sommes ns? 4 Nos valeurs 5 Une reconnaissance

Plus en détail

RP2 LIVRES NUMÉRIQUES ET ACCÈS AU SAVOIR ET À LA CONNAISSANCE

RP2 LIVRES NUMÉRIQUES ET ACCÈS AU SAVOIR ET À LA CONNAISSANCE RP2 LIVRES NUMÉRIQUES ET ACCÈS AU SAVOIR ET À LA CONNAISSANCE Organisateur COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION D ALES Coordinateur et animateur, Directeur de la médiathèque Alphonse Daudet Cet atelier interactif

Plus en détail

Transformation des espaces à la bibliothèque: Défis, opportunités et leçons apprises. CMD atelier 42

Transformation des espaces à la bibliothèque: Défis, opportunités et leçons apprises. CMD atelier 42 Transformation des espaces à la bibliothèque: Défis, opportunités et leçons apprises CMD atelier 42 Sylvain Champagne Bibliothèque Myriam et J.-Robert Ouimet Congrès des milieux documentaires du Québec

Plus en détail

PROJET CYBER CENTER. - Un constat : - Une nécéssité : - Un projet :

PROJET CYBER CENTER. - Un constat : - Une nécéssité : - Un projet : Un constat : L Afrique est une terre riche mais maintenue dans le sous développement. Le sous développement des infrastructures crée du manque et de la pauvreté. Le manque d infrastructures laisse toute

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

LANGUES POUR PROFESSIONNELS EN FOAD

LANGUES POUR PROFESSIONNELS EN FOAD Intitulé LANGUES POUR PROFESSIONNELS EN FOAD Public Salariés des entreprises adhérentes à AGEFOS-PME Pré-requis Niveau A2 (élémentaire) 1 Objectifs 1. Développer les compétences de compréhension et expression

Plus en détail

LIBRAIRIE SUR INTERNET

LIBRAIRIE SUR INTERNET LIBRAIRIE SUR INTERNET INTRODUCTION On va parler de la vente de livre sur internet et de la communication sur le réseau. Il faut distinguer deux types de ventes sur internet : la vente de livres papiers

Plus en détail

PRET DE LISEUSES EN BIBLIOTHEQUE Les principaux enseignements de l expérimentation

PRET DE LISEUSES EN BIBLIOTHEQUE Les principaux enseignements de l expérimentation PRET DE LISEUSES EN BIBLIOTHEQUE Les principaux enseignements de l expérimentation CARACTERISTIQUES DU PROJET DE PRET DE LISEUSES Les partenaires : la BDY, bibliothèques des Yvelines, le MOTif, observatoire

Plus en détail

COMTE RENDU DU REGROUPEMENT DES MEMBRES DU G.T.L. LA ROCHELLE 19 DECEMBRE 2006-LYCEE JEAN DAUTET, LA ROCHELLE

COMTE RENDU DU REGROUPEMENT DES MEMBRES DU G.T.L. LA ROCHELLE 19 DECEMBRE 2006-LYCEE JEAN DAUTET, LA ROCHELLE COMTE RENDU DU REGROUPEMENT DES MEMBRES DU G.T.L. LA ROCHELLE 19 DECEMBRE 2006-LYCEE JEAN DAUTET, LA ROCHELLE Présents : vingt et un documentalistes. Thème de travail : avant de continuer le travail sur

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

Règlements. des bibliothèques. de Terrebonne

Règlements. des bibliothèques. de Terrebonne Règlements des bibliothèques de Terrebonne ville.terrebonne.qc.ca 450 961-2001 Règlements des bibliothèques publiques DE TERREBONNE Définitions ABONNÉ : Toute personne ou tout groupe de personnes ayant

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

EN FRANÇAIS FACILE! #18. - page 2 - - page 4 - - page 6 - «ouvrir l espace par des actes» wax, bazin et cours de français. septembre / octobre 2013

EN FRANÇAIS FACILE! #18. - page 2 - - page 4 - - page 6 - «ouvrir l espace par des actes» wax, bazin et cours de français. septembre / octobre 2013 EN FRANÇAIS FACILE! - page 2 - fréquence ftm - page 4 - L autogestion : un horizon? - page 6 - «ouvrir l espace par des actes» - PAGE 8 - wax, bazin et cours de français septembre / octobre 2013 #18 supplément

Plus en détail

GUIDE DE COMMUNICATION. Optimisez votre participation au Salon Saveurs 2013

GUIDE DE COMMUNICATION. Optimisez votre participation au Salon Saveurs 2013 GUIDE DE COMMUNICATION Optimisez votre participation au Salon Saveurs 2013 1 En détails dans les pages qui viennent LES OUTILS DE COMMUNICATION GRATUITS... Page 3 Pour vos clients & invités. Page 3 - Communiquez

Plus en détail

APPEL A PROJETS MULTIMEDIA

APPEL A PROJETS MULTIMEDIA APPEL A PROJETS MULTIMEDIA DE LA VILLE DE BREST Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques pratiques collaboratives, biens communs et cultures numériques L appropriation

Plus en détail

Proposer de nouveaux services aux Levalloisiens. Des ressources numériques, accessibles à distance. http://mediatheque.ville-levallois.

Proposer de nouveaux services aux Levalloisiens. Des ressources numériques, accessibles à distance. http://mediatheque.ville-levallois. La Médiathèque virtuelle ou la 2 ème Médiathèque Objectifs et enjeux Proposer de nouveaux services aux Levalloisiens Une Médiathèque ouverte 7j/7, 24h/24 Un catalogue enrichi Des ressources numériques,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la direction de projets audiovisuels Le master Création, Production, Images. Cinéma interactif et transmédia de l Institut

Plus en détail

Mariage au Château en Provence

Mariage au Château en Provence Mariage au Château en Provence Château La Tour Vaucros est une demeure privée qui offre aux amoureux de la Provence, le calme et la douceur d un lieu d exception. Célébrez votre mariage, anniversaire ou

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

SÉMINAIRE PRODUCTIF 18, 19 AVRIL 2013

SÉMINAIRE PRODUCTIF 18, 19 AVRIL 2013 SÉMINAIRE PRODUCTIF 18, 19 AVRIL 2013 Cergy-Pontoise REPLAY* D UN ENTRE DEUX À UN TERRITOIRE DU GRAND PARIS : LA PLAINE DE PIERRELAYE BESSANCOURT * Innover, comprendre, inventer, renouveler, régénérer,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis.

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis. DOSSIER DE PRESSE Architecte : Agence BDM Architectes (Bordeaux) Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON www.aquitanis.fr Office public de l habitat

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

les Très Grandes Boutiques d Orange : au coeur du service

les Très Grandes Boutiques d Orange : au coeur du service les Très Grandes Boutiques d Orange : au coeur du service la preuve à Brest, le 9 juillet 2010 dossier de presse sommaire l édito de Delphine Ernotte 3 Fiche 1 4 la Très Grande Boutique de Brest Fiche

Plus en détail

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance L enfance au cœur de nos actions. La Fondation 29 Haussmann a retenu pour thème la lutte contre la rupture du lien

Plus en détail