aux premiers rangs 2 dossier Immobilier d entreprise les ZFU DOSSIER EDITO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "aux premiers rangs 2 dossier Immobilier d entreprise les ZFU DOSSIER EDITO"

Transcription

1

2 DOSSIER EDITO Une action au long cours Immobilier d entreprise les ZFU aux premiers rangs L émergence des zones franches urbaines comme un des pôles majeurs de l immobilier d entreprise à l échelle de la ville confirme la dimension forte et durable du changement qui s opère dans ces quartiers. Chacun peut aujourd hui constater que le dispositif ZFU ne se résume pas à un simple principe d exonération de charges, mais constitue bien un outil, un levier, qui contribue à transformer en profondeur ces quartiers et à améliorer la vie de leurs habitants. Ainsi, le retour de l activité économique doit être accompagné par le développement des services aux entreprises et à la population, des commerces, des aménagements urbains et des équipements publics. Il est essentiel que ces quartiers soient pleinement intégrés à la ville. C est pourquoi Marseille Provence Métropole a engagé un plan de renforcement des dessertes en transports en commun, qui va se traduire par le prolongement de la ligne 2 du métro à Capitaine Gèze et la création d un pôle d échanges, ainsi que la mise en place d une ligne de Bus à Haut Niveau de Service. On voit bien que nous sommes engagés dans une action au long cours qui nécessite du temps et de la visibilité. C est pourquoi je me félicite de la prorogation du dispositif ZFU, actée par la loi de Finances 2012, qui va nous permettre, avec nos partenaires publics et privés, de poursuivre l œuvre engagée. Eugène Caselli Président de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole Les ZFU sont désormais des pôles visibles en matière d immobilier d entreprise. Elles concentrent 20 % des surfaces de bureaux produites à Marseille ces quinze dernières années et 18% des locaux d activité. L immobilier d entreprise à Marseille a connu un fort développement ces quinze dernières années, avec plus de m² de bureaux construits, m² de locaux d activité et m² de commerces. Quinze années qui correspondent, peu ou prou, au lancement de deux opérations majeures pour la ville : Euroméditerranée (1995) et les zones franches urbaines (1997 pour la première et 2004 pour la seconde). Ces deux opérations concentrent pratiquement la moitié des créations de bureaux : 20 % en ZFU et 27 % pour Euroméditerannée. C est notamment ce qui ressort d une enquête réalisée par l AGAM* en mars m² pour les deux ZFU par an à compter du lancement du dispositif en Depuis 2004, date de sa création, la ZFU 14 e et 15 e Sud, a vu quant à elle la création de m² de SHON, soit une moyenne annuelle de m² entre 2004 et 2011, alors qu elle n était que de m² par an les dix années précédant la création des ZFU. Ainsi, la moyenne annuelle cumulée des deux ZFU ( m² SHON) depuis 2004 représente environ 17 % de la moyenne des surfaces réalisées sur l ensemble de la ville. Sur ces territoires, l investissement public a eu un véritable effet de levier sur l investissement privé : chaque euro public génère en retour 6,6 euros d investissement privé. Une dynamique de projets urbains Le développement de l immobilier d entreprise en zone franche urbaine s inscrit dans une perspective plus globale de redynamisation économique, sociale et urbaine qui se joue dans ces quartiers avec les projets ANRU (Agence nationale de rénovation urbaine), l extension d Euroméditerranée et le développement des dessertes de transports en commun. Des actions qui participent aux côtés des ZFU à changer durablement l image de ces quartiers, leur conférant une nouvelle attractivité. Sur la ZFU Nord Littoral, environ m² de SHON toutes activités cumulées, ont été réalisés depuis On est ainsi passé de m² par an entre 1993 et 1996, à m² 2 dossier * AGAM : Agence d Urbanisme de l Agglomération Marseillaise - Enquête terrain réalisée sur la période source fichier : Ville de Marseille - champ de l enquête : permis de construire autorisés dont la surface est supérieure à 150 m². dossier source AGAM MPM 3

3 DOSSIER ACTU source AGAM MPM LES ZFU AUX PREMIERS RANGS Les perspectives en immobilier d entreprise restent ouvertes en ZFU m² au total sont programmés pour : m² en ZFU Nord Littoral et m² en ZFU 14e et 15e Sud. Et m² sont à l étude Illustration avec deux promoteurs qui ont choisi d investir en ZFU : le Groupe Lazard et R&B Promotion. Groupe Lazard «Saumaty-Seon a son attractivité propre» R&B Promotion La prorogation des ZFU : un signal positif pour l immobilier R&B Promotion va livrer en 2012 un programme de 870 m², rue Condorcet. Les travaux devraient débuter courant janvier pour une livraison prévue à la rentrée prochaine. DISPOSITIF ZFU prorogation jusqu en 2014 La loi de finances 2012 promulguée fin décembre, prévoit une prorogation des zones franches urbaines jusqu en 2014, avec un renforcement de la clause d embauche. 4 Pour l essentiel situés dans les quartiers Nord, les quatorze projets ANRU marseillais ont précisément pour objectif de donner une nouvelle cohésion aux territoires concernés, grâce à une vision globale : création de nouveaux espaces et équipements publics, facilitation des déplacements, amélioration de l habitat en développant une nouvelle offre de logement et soutien à l activité économique. L extension du périmètre d Euroméditerranée actée en 2007 entre dans sa phase active avec la création et de réalisation de la première ZAC. Cette extension, qui s étendra jusqu aux Arnavaux (bd Oddo) et Cap Pinède, va permettre de créer une continuité entre le centre urbain et les zones franches urbaines. Ces aménagements, en termes de constructions, de transports, d espaces verts et d équipements publics, profiteront ainsi directement aux ZFU. Pour toute information sur les projets immobiliers des deux zones franches urbaines de Marseille : Créer une continuité Pour accompagner ce développement et répondre à la croissance des flux sur ces quartiers, la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole, a engagé un vaste plan de développement du réseau de transports publics. Il va se traduire notamment par l extension de la ligne 2 du métro de Bougainville à Capitaine Gèze et la création d un pôle d échanges avec un parc relais. En attendant cette extension annoncée pour 2015, un Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) sera mis en place dès 2013 pour relier la station Bougainville au Vallon des Tuves à St-Antoine. A terme, ce réseau en site propre sera complété par l extension du tramway au Nord via le Lycée St-Exupéry. Marion DEMOULIN Communauté urbaine Marseille Provence Métropole, service Entreprises au Le promoteur immobilier lance un nouveau programme de m² de bureaux à la vente à Saumaty-Seon. Le groupe Lazard, qui a développé plusieurs projets sur le Technopôle de Château-Gombert ces dernières années, arrive en zone franche urbaine Nord Littoral. Très confiant pour l avenir du site de Saumaty-Séon, le promoteur vient de lancer Capsud, un nouveau programme de m² de bureaux. «Nous sommes persuadés du bon fonctionnement de cette ZAC en terme de demande, confie Laurent Lombardo, directeur régional Sud-Est de Lazard Group Real Estate. Quand nous avons initié ce projet, nous ne savions pas si le dispositif ZFU allait être prorogé, mais nous étions convaincus, compte tenu de son emplacement, que ça marcherait et que la demande serait au rendez-vous. Aujourd hui, la ZAC de Saumaty, au-delà du dispositif zone franche ubaine, est une zone d entreprises de qualité, avec son attractivité propre». Situé le long de la rue André Roussin, le chantier devrait débuter au premier semestre pour une livraison au printemps Un soin particulier a été apporté à la construction qui sera réalisée, sous la houlette du cabinet Magnan Architecture, en respectant la nouvelle norme RT 2012* à haute performance énergétique. L ancien dispensaire du Conseil général, situé au rond-point à l angle de la rue Condorcet et du Bd André Roussin, va être entièrement réhabilité pour laisser place, d ici la fin de l année, à un ensemble de bureaux et de commerces. «Malgré la position stratégique de ce projet, la non prorogation du dispositif ZFU aurait été inquiétante, confie Sylvie Dosseto, responsable développement chez R&B Promotion. La crise impacte les bureaux et les commerces davantage que le logement. Et dans une période de crise durable telle que nous la connaissons, les stocks augmentent. Dans ces conditions, la prorogation du dispositif ZFU est un signal positif qui peut être déclencheur pour de nouveaux programmes de bureaux». Le projet de R&B Promotion de la rue Condorcet sera entièrement destiné à la location. «Nous allons conserver en partie la vocation médicale historique du bâtiment en accueillant notamment un laboratoire d analyses et une permanence de médecins urgentistes». Groupe de promotion indépendant ayant son siège dans les quartiers Nord, au 261 avenue de St-Antoine, R&B Promotion travaille sur ce dossier depuis plus de quatre ans. «Nous tenions beaucoup à ce projet car le site est très bien placé. Et puis, développer un pôle de services et de commerces nous permettait de rendre un peu à la zone franche urbaine ce qu elle nous a apporté.» *limitation de la consommation en énergie primaire dans les bâtiments neufs dossier L année 2011 a été marquée par la mobilisation pour la prorogation des zones franches urbaines dans le cadre de la préparation de la nouvelle loi de finances. Finalement, l article 157 de la loi de finances 2012, publiée au Journal Officiel le 29 décembre dernier, prévoit la prorogation du dispositif dérogatoire sur les aides sociales et fiscales accordées en zone franche urbaine, jusqu au 31 décembre Cette même loi renforce «la clause d embauche». Ainsi, depuis le 1 er janvier 2012, pour bénéficier des exonérations sociales et fiscales, les entreprises doivent embaucher au moins 50% de salariés résidant en zone franche urbaine ou en zone urbaine sensible (ZUS), au lieu d un salarié sur trois précédemment. La Communauté urbaine Marseille Provence Métropole, par la voix de son Président Eugène Caselli, s est félicitée de cette prorogation pour laquelle elle s était fortement engagée, en étroite collaboration avec la Fédération Nationale des Associations d Entrepreneurs ZUS, la Ville de Marseille et d autres collectivités impliquées. Ainsi, le 6 juin 2011, à la Station Alexandre, Marseille accueillait le Forum national des zones franches urbaines. A cette occasion, quelque 300 élus locaux et nationaux de tous bords politiques, chefs d entreprises et acteurs du monde économique et social ont plaidé ensemble pour la prorogation du dispositif ZFU. C est dans cet esprit de consensus, illustration de cette dynamique collective, qu une «Déclaration commune» a été signée. Aujourd hui, la poursuite du dispositif jusqu au 31 décembre 2014 permet de conforter la dynamique territoriale engagée. Toutes les entreprises qui s implanteront en ZFU à compter de 2012 bénéficieront toujours d exonérations fiscales et sociales pour une durée de 8 à 14 ans, selon leur effectif. Des perspectives de développement perdurent donc jusqu en Marie-José Garcia chef de projet ZFU actu 5

4 PORTRAIT PORTRAIT ILS BOUGENT ZFU NORD LITTORAL Secrétariat à distance Créée en août 2011 au 40 avenue de Saint-Antoine dans le 15 e arrondissement, «CSLP» est spécialisée dans le secrétariat à distance. Laurena Pillai, sa fondatrice, a déjà recruté une assistante et espère embaucher un second salarié dans l année. Laurena Pillai Architecte Architecte libéral installé depuis 1977 à Vallouise dans le 05, Philippe Gauthier est arrivé en ZFU, 17 avenue André Roussin (16 e ), en septembre 2011, accompagné de son dessinateur. Il espère recruter encore deux personnes en Philippe Gauthier Martin Bencher France Co-fondateur et directeur de Martin Bencher France, groupe danois spécialisé dans la logistique internationale de projets industriels, Floris Schorsch a choisi la ZFU en octobre dernier. Il y a transféré son activité, créée à Velaux en mai 2011, au 45 avenue André Roussin (16ème). Après un premier recrutement en 2011, il espère en effectuer un second en Floris Schorsch www. martin-bencher.com Atomes Société de conseil en systèmes et logiciels informatiques, la SARL «Atomes» existe depuis mai 2007 à Lançon de Provence. Elle vient de transférer son activité, le 1 er décembre 2011, en ZFU, au 21 avenue Fernand Sardou (16 e ). Outre son gérant, «Atomes» compte aujourd hui deux salariés permanents et une personne en alternance. Yann Vigara VIRTUAL EXPO elle fait salon sur internet Installée en ZFU Nord Littoral depuis dix ans, Virtual Expo vient d acquérir un nouveau bâtiment de m² pour accompagner sa croissance. Créée en 2000 à Montpellier, la société Virtual Expo est venue s installer un an plus tard en ZFU Nord Littoral où elle a développé, avec succès, son concept d espace d exposition virtuel. Son premier salon, «Direct Industrie», a commencé avec exposants (des fabricants de composants industriels) et en compte aujourd hui près de Un salon virtuel donc, mais ouvert en permanence aux visiteurs : acheteurs industriels, ingénieurs, bureaux d études... «Notre offre comporte deux spécificités fortes», explique Corentin Thiercelin, cofondateur de la société avec Vincent Gérard. «La première est que nous sommes présents à l international et la seconde que nous travaillons exclusivement avec les fabricants et non avec des revendeurs». Une formule gagnante que la société duplique en 2004 dans le secteur du nautisme avec Nautic Expo, puis en 2009 avec Archi Expo. «Ces deux derniers salons, précise Corentin Thiercelin, ont la particularité d être également ouverts au grand public. Pour Nautic Expo, cela représente environ un tiers des visiteurs». Un nouveau portail devrait voir le jour début Virtual Expo, qui ne bénéficie plus du dispositif ZFU, emploie aujourd hui 90 personnes et voit ses effectifs progresser de 10 à 20 salariés par an. «Nous recrutons des informaticiens, des commerciaux, des personnes qui travaillent sur le contenu des sites en cinq langues. Nous comptons une vingtaine de nationalités parmi nos salariés». Pour accompagner cette croissance, la société qui a déjà déménagé trois fois sur la zone franche urbaine, prépare son installation dans un ancien bâtiment industriel de m² qu elle réaménage totalement. «Nous ne recherchions pas forcément en ZFU, mais nous voulions un bâtiment avec du caractère. Nous avons cherché en vain pendant deux ans et finalement la Communauté urbaine nous a proposé cet ancien atelier qui est bien situé, chemin de St-Henri. Cela nous permet de rester au cœur de cette zone que nous avons vue se développer et où, en dix ans, nous avons assisté à une véritable mutation économique et urbaine.» 6 portrait Corentin Thiercelin OKA Cosmetics karité certifié Installée Cité de la Cosmétique, OKA Cosmetics veut structurer une nouvelle filière d importation de beurre de karité de Haute Guinée. KARIM SYLLA Après une décennie de navigation avec la SNCM et un bref passage à Véolia Environnement, Karim Sylla a décidé, l an dernier, de mettre à profit ses relations privilégiées avec la Guinée pour développer une entreprise d importation de beurre de karité. «Mon père est guinéen, ma mère anglofrançaise et j ai toujours eu envie de développer les relations entre la Guinée et la France. Finalement, je me suis dit que le meilleur moyen était d essayer de structurer une filière d importation de beurre de karité de Haute Guinée». Ainsi est née OKA Cosmetics. OKA pour «Original Karité». Première étape, et non des moindres : obtenir la certification qualité bio pour cette production. Car si le karité est aujourd hui très largement utilisé dans de nombreux cosmétiques et notamment dans 70% des crèmes de soins et de protection, la quasi totalité de la production est issue du Burkina Faso et du Mali. «Jusqu à présent, le beurre de karité de Guinée n est pas commercialisé, ni même exporté. Après des mois de travail et cinq voyages sur place, nous sommes parvenus à faire entrer le premier label certificateur en Guinée. La production guinéenne, dont nous avons l exclusivité, est désormais certifiée bio et équitable». Un beurre de karité guinéen moins connu et moins accessible, mais qui a cependant un avantage concurrentiel important : naturellement pur, il n a pas besoin d être raffiné et désodorisé. Karim Sylla O La seconde étape importante engagée par Karim Sylla est de consolider et sécuriser sa filière de transport et d importation tout en démarchant grossistes et façonniers pour faire connaître son produit. «Nous préparons également la mise sur le marché de deux formulations que nous avons mises au point, une qualité monoï et une qualité vanille, et nous travaillons sur une troisième formulation à base de beurre de mangue». portrait 7 Un accompagnement personnalisé Karim Sylla bénéficie d un accompagnement par la Chambre de Commerce et d Industrie Marseille Provence (CCIMP), dans le cadre du dispositif national NACRE (Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d Entreprise). «Cet accompagnement comprend trois phases successives, explique André Gatto, conseiller en création, reprise d entreprises au Pôle PME & Zone d Activité à la CCIMP : l aide au montage de projet, l appui au financement et enfin l appui au développement de l entreprise. Nous avons aidé Karim Sylla dans un premier temps à analyser la faisabilité de son projet, à élaborer son business plan, à cerner les besoins de financement et le cadre juridique de sa future société». Une première étape qui prépare directement la seconde : la recherche des financements. Un prêt NACRE à taux zéro (pouvant aller jusqu à euros) est octroyé au porteur et son attribution est couplée à l obtention d un prêt bancaire. D autres sources de financement peuvent également être sollicitées. Ainsi, pour Karim Sylla, outre le prêt Nacre et le prêt bancaire, le financement du projet a été complété par un prêt d honneur de Marseille Métropole Initiative (ex-cpem) et par un prêt Créasol. La société a également bénéficié d un prêt d honneur de Total. «Ensuite, poursuit André Gatto, nous venons en appui au développement et à la consolidation de l entreprise dans les domaines clés : stratégie commerciale, ressources humaines, marketing, formation, gestion...». En 2011, le service Création Reprise Transmission de la CCIMP a ainsi suivi cinquante personnes dans le cadre du dispositif NACRE.

5 BRÈVES PORTRAIT Génération entreprendre Massalia Pathologie QUESTIONS PRATIQUES 8 MPM vous donne rendez-vous les 22 et 23 mars 2012 au parc Chanot pour la 14 e édition de Génération Entreprendre. Ce forum de la création d entreprise met en relation les porteurs de projet (personnes en activité, demandeurs d emploi, étudiants ou jeunes chefs d entreprise) avec les différents acteurs de la création et du développement de l entreprise, qui les accompagnent de l élaboration à la concrétisation de leur projet. Partenaire actif du salon, Marseille Provence Métropole sera présente comme chaque année pour valoriser les potentialités des ZFU et apporter des informations clés à ces porteurs de projet. Au menu : 200 experts, 80 stands, 30 conférences et un prix Coup de coeur de l initiative économique où MPM sera présente au sein du jury. Forum emploi : un bon cru L édition 2011 du Forum emploi Marseille-Nord Zones franches urbaines, organisé par la Maison de l Emploi de Marseille, Pôle Emploi PACA et la Communauté urbaine MPM, a rassemblé 54 entreprises, dont 24 nouvelles venues visiteurs, pour l essentiel issus des quartiers Nord, sont venus les rencontrer. Une belle affluence qui devrait se traduire concrètement par des embauches, même s il est un peu tôt pour en donner le nombre précis. Rappelons que l édition 2010 avait permis 195 recrutements. Diagnostic pour un territoire Créée en 2008 avec pour vocation la lutte contre le chômage et le développement économique local, la Maison de l Emploi (MDE) de Marseille se dote d outils d analyse pour mener à bien sa mission. A l automne 2011, elle a réalisé avec la collaboration de l Agam, un diagnostic territorial partagé emploi-formation 2011 sur le territoire de Marseille, Allauch, Plan-de-Cuques et Septèmes-les-Vallons. Ce document constitue une actualisation du diagnostic réalisé en 2005 avant la création de la MDE. Il est le fruit d un travail collectif qui associe les membres du comité d administration, des entreprises, les partenaires sociaux et des experts. Il repose sur la mise en commun d informations, le partage de données, de chiffres et d analyses qui font émerger les enjeux spécifiques du territoire en question en termes d emploi. Ce diagnostic partagé a été présenté lors du lancement du Comité d Orientation pour l Emploi, instance voulue et animée par les partenaires de la Maison de l Emploi. Vous pouvez en consulter la synthèse dans la base documentaire du site de la Maison de l Emploi : (cf le dossier «comité d orientation pour l emploi 2011). Pour des informations spécifiques sur le diagnostic territorial Marseille Nord, vous pouvez contacter Nordine Timricht au Talents des quartiers Et de onze! Le ministère de la Ville et le Sénat lancent l édition 2012 du concours Talents des Cités, co-organisé par BGE (Association CRÉER boutiques de gestion) et la Caisse des Dépôts. Au programme : 21 concours régionaux et euros de dotations. Pour participer, vous devez être âgés de moins de 40 ans et issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Deux catégories sont ouvertes : «Création», destinée aux créateurs d entreprises et d associations qui ont lancé leur activité entre 2009 et 2011 et «Émergence», dédiée aux porteurs de projet qui souhaitent créer leur activité. A la clé : des prix régionaux de à euros. Le dépôt des candidatures peut se faire jusqu au 31 mai Informations : Ça bouge à la Cité Située rue Odette Jasse dans le 15 e arrondissement, la Cité de la Cosmétique continue de faire des adeptes. De nouvelles entreprises ont rejoint le centre d affaires fin 2011, élargissant son champ d intervention. Deux courtiers en assurance avec «Amadeus» et «EPCPS courtage» se sont installés ainsi qu une société de construction et maintenance en ascenseur «ILEX». Citons également «Caraïbes Distribution Négoce», société d import-export de produits alimentaires et non alimentaires, «Copramex», société de conseils et d expertises en environnement et aménagement du territoire, «Bouteiller Traduction», traductrice assermentée en anglais, hongrois, français, moldave et roumain, «Agapé Développement», société de conseil dans les achats et le développement de parfums et de produits cosmétiques ou encore «Aromascience Conseil», spécialisée dans la vente d huiles essentielles. A tous ses adhérents, nouveaux venus ou anciens, la Cité propose différentes rencontres thématiques ainsi que des séances d informations juridiques ou fiscales. Informations : Maël Texier au ou un investissement de taille en ZFU Installée 27 Bd Charles Moretti depuis le 1 er juillet dernier, Massalia Pathologie regroupe quatre laboratoires spécialisés dans le diagnostic des lésions tumorales. L arrivée programmée de normes européennes plus strictes en matière de certification des laboratoires médicaux va impliquer, pour ces derniers, d importants investissements. C est pour anticiper cette échéance que quatre laboratoires de l agglomération marseillaise, spécialisés dans le diagnostic des cancers (lésions tumorales), ont décidé de se rapprocher pour former Massalia Pathologie. «Ce regroupement sous forme de société civile de moyens nous a apporté une surface financière plus importante et nous a permis de faire face aux investissements nécessaires pour nous mettre à niveau», explique Marc de Fromont, gérant de la nouvelle entité. Installée depuis le 1 er juillet dernier, Massalia Pathologie a investi un million d euros dans son laboratoire situé 27 Bd Charles Moretti, à proximité de Station Alexandre. «Nous avons commencé à chercher un lieu d implantation début 2010, confie Marc de Fromont. Au cours de cette recherche, nous avons rencontré les équipes de Marseille Provence Métropole qui nous ont fait visiter cinq ou six sites dont celui-ci, qui offre à la fois des facilités de parking et une grande accessibilité, à proximité des autoroutes. C est très important pour nous car 95% de nos échantillons arrivent par coursiers des établissements de santé situés dans le département et au-delà». Un site qui a également l avantage de se trouver à proximité de l un des principaux partenaires du laboratoire : le futur hôpital Ambroise-Paré implanté sur le périmètre d Euroméditerranée. Massalia Pathologie rassemble aujourd hui un effectif d une quarantaine de personnes dont onze médecins. Mais d autres laboratoires marseillais, confrontés aux mêmes enjeux d adaptation, sont séduits par l expérience et pourraient rejoindre le groupement dans les prochains mois. Marc de Fromont de Bouailles Impôts Obligations déclaratives annuelles Une fois installées en zone franche urbaine, après avoir fait leur déclaration à l implantation (lire notre Journal ZFU N 9 page 11), les entreprises doivent remplir chaque année leurs obligations déclaratives auprès des impôts, et ce pendant toute la période d exonération. * Contribution Économique Territoriale (CET) Il n y a plus de déclaration annuelle en raison de la réforme pour les entreprises déjà implantées, sauf en cas de modification (salaires, locaux, demandes d exonération). Dans ce dernier cas, une déclaration 1447 M doit être déposée. Rappel : des demandes d informations relatives à la localisation, aux propriétaires des locaux, aux surfaces occupées doivent être obligatoirement remplies avec attention et renvoyées au Service des impôts des entreprises (SIE) concerné (à savoir celui de l arrondissement d implantation de l entreprise). * IS/BIC/BNC Il faut remplir la déclaration de résultats adaptée, à savoir : - Impôt sur les sociétés (IS) : imprimé n 2065, - Bénéfices industriels et commerciaux (BIC) : imprimé n 2031, - Bénéficies non commerciaux (BNC) : imprimé n 2035 portant la ventilation des opérations exonérées et celles imposables. Tous ces imprimés, formulaires et déclarations sont disponibles sur le site : Contact : Direction régionale des finances publiques de PACA et des BDR (DRFIP) - Pôle fiscal - 3, place Sadi Carnot Marseille Cedex 02 Pour plus d informations sur les obligations déclaratives : SIE 3 e et 14 e arrondissements SIE 2 e, 15 e et 16 e arrondissements SIE 4 e et 13 e arrondissements Votre correspondant ZFU à la Direction Régionale des Finances Publiques (division Fiscalité des professionnels) : Monique LOI : portrait 9

6 w PORTRAIT POINT DE VUE ILS BOUGENT GTRA Raphaël Le Mehauté ZFU 14 E ET 15 E SUD Automars.fr Depuis le 1 er décembre 2011, Kheireddine Kaddour s est lancé dans la vente en ligne de pièces automobiles d origine à prix discount. Il a installé sa toute jeune EURL «Automars.fr» au 31, Bd Kraemer (14 e ) à proximité immédiate de ses fournisseurs Climotelec SARL familiale marseillaise créée en 1998, Climotelec est spécialisée dans les travaux d installation d équipements thermiques et de climatisation. Installée dans le 12 e puis dans le 5 e arrondissement, elle vient de se transférer en ZFU où elle a acheté ses locaux au 29 Bd de la Méditerranée (15 e ). Elle compte aujourd hui cinq salariés. Olivier Lasery ou Cabinet La Maria Ghita et Nunzio Tirendi, tous les deux gynécologues obstétriciens, ont ouvert en 2009 un cabinet médical au 18 boulevard Mouton dans le 14 e arrondissement, avec 170 m² de locaux et un jardin de m² qui abrite des jeux pour enfants. Propriétaires des lieux, les deux gynécologues accueillent d autres confrères, dont, à ce jour, deux dentistes et un pédiatre. Le cabinet La Maria compte aujourd hui trois salariés Groupe Saxho Le groupe Saxho, précédemment installé à Gréasque, se structure et déménage. Saxho et ses filiales, spécialisées dans le management de projet, viennent en effet de s installer à la Cité de la Cosmétique, rue Odette Jasse (15 e ). «PM side» apporte à ses clients un accès en ligne à la solution de gestion de projets Microsoft Project server. «Ixila» aide ses clients à améliorer leurs performances dans la conduite de projets (méthode, organisation, outils). Salama Hovasse le transport sur-mesure le rôle des ZFU est de redonner vie aux quartiers Organisateur de transport installé depuis 2008 en zone franche urbaine, GTRA poursuit sa croissance. L entreprise vient d acquérir 300 m² de bureaux à Ponant Littoral. L ÉQUIPE DE GTRA Pour Joseph Arakel, le transport ne se limite pas à prendre une marchandise au point A pour la porter au point B. «Notre métier consiste à trouver des solutions efficaces et économiques pour les chargeurs qui nous délèguent la responsabilité de distribuer leurs produits en France et en Europe. A la fois conseil et prestataire, nous faisons du sur-mesure. Pour chaque client, nous mettons en œuvre une chaîne logistique spécifique avec une traçabilité qui va jusqu au code article et une pro-activité systématique, qui lui permet d anticiper toute anomalie». Fondateur de GTRA en 2008, Joseph Arakel parie avant tout sur le capital humain. «C est la clé de notre réussite. Nous faisons un métier de service et le service repose avant tout sur l humain. Nos clients sont exigeants et notre valeur ajoutée tient à la fiabilité de notre prestation. Or, cette fiabilité repose sur la compétence, la formation, mais aussi sur l état d esprit de l équipe qui travaille d un bout à l autre de la chaîne.» Historiquement positionnée sur le transport de pièces pour l automobile avec Pirelli, Continental ou MASSA, GTRA a diversifié son portefeuille clients au fil des ans avec des grands comptes internationaux comme le brésilien Alpargatas, spécialiste de la chaussure. La société emploie dix personnes à Marseille pour un CA d environ 14 M. Mais le groupe créé par Joseph Arakel compte une dizaine de sociétés sœurs en France pour un effectif total de 75 personnes et un CA de 30M. En phase de certification, GTRA reste en permanence mobilisée sur l amélioration de ses services. «Avec les marchandises, nous gérons et transportons également beaucoup d informations. Nous sommes très mobilisés sur le zéro papier avec une réflexion autour du document électronique conforme à l original». Installée depuis trois ans en ZFU, GTRA vient d acquérir 300 m² de bureaux sur Ponant Littoral. «Notre priorité était de rester à Marseille et l opportunité de faire cette acquisition s est présentée. Cela arrive au bon moment car nous attendons un fort développement dans les mois à venir». Joseph Arakel portrait Raphaël Le Mehauté Le nouveau dispositif des zones franches urbaines entérine une clause d embauche d une personne sur deux issue des quartiers sensibles. Cela ne risque-t-il pas de limiter l attrait des ZFU pour les entreprises proposant des emplois plus qualifiés? Si l on regarde de près les zones franches urbaines de Marseille, nous constatons qu il n y pas une typologie «d entreprises zfu» et on retrouve un spectre d entreprises proche de celui du reste de la ville ou du département. S agissant de la condition d embauche d une personne sur deux issue des quartiers sensibles, franchement cela ne me semble pas un problème majeur. Le message du ministre est que l on peut trouver de l excellence dans ces quartiers avec un accompagnement des entreprises pour repérer des personnes, jeunes ou non d ailleurs, qui ont fait des formations. Pour accompagner la dynamique des ZFU, le Préfet délégué à l égalité des chances insiste sur les actions à développer en matière de formation et d aide au retour à l emploi dans les zones sensibles. Comment cela se traduit sur le terrain? Très concrètement. Pour les gens qualifiés victimes d une ségrégation spatiale ou d origine, nous avons mis en place, avec Pôle Emploi, les «Clubs Jeunes Ambition». Un coach suit une centaine de personnes dans l année avec pour objectif d en placer 50 dans un emploi durable. En 2011, nous sommes passés de 3 à 12 clubs et nous allons en créer un pour les plus de 50 ans. Cela signifie que l on va placer quelque 600 personnes dans un emploi durable durant l année à venir. Au-delà de la lutte contre les discriminations, c est aussi une façon de valoriser la formation. Et pour tous ceux qui sont sans formation? La priorité est justement de ne laisser personne sans formation. La lutte contre le décrochage scolaire est la priorité Nous repérons dans les neuf plates-formes du département les jeunes qui sortent du système scolaire sans formation et qui ne sont plus répertoriés nulle part. L objectif, une fois qu on les a retrouvés, est de leur proposer via les missions locales ou l Education nationale un diagnostic individuel et un retour vers la formation. Bien en amont et pour les plus jeunes, nous devons tout faire pour qu ils acquièrent les savoirs de base ; c est le sens des opérations «coups de pouce» que nous allons développer avec la Ville de Marseille. Elles permettent d apporter un soutien concret aux enfants de CP et de CE1 pour l acquisition des savoirs fondamentaux. La formation commence très tôt et se poursuit tout au long de la vie. Lors du Forum national des ZFU, des intervenants ont insisté sur la nécessité d accompagner le dispositif ZFU par des politiques publiques en matière d aménagement, de développement des services, des transports... Ils ont raison. Le rôle profond des ZFU est de redonner vie aux quartiers concernés. L activité économique et les entreprises sont le poumon de la vie. Dès que la vie économique reprend, cela amène de nouveaux services pour les entreprises et les salariés, sans oublier les habitants. Ces services, et notamment les commerces, doivent en effet bénéficier aux habitants et contribuer à renforcer l attractivité des noyaux villageois. Après des années de déclin, c est un cercle vertueux qui doit se mettre en place et il est essentiel que l ascenseur républicain puisse fonctionner dans ces quartiers ou point de vue 11

7 ZOOM Pôle emploi Journal réalisé par : la direction de Pôle Économie et Attractivité du Territoire de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole. En partenariat avec : l Agam, Pôle Emploi, l association Cap au Nord Entreprendre, l association Entrepreneurs en Zone Franche, la Chambre de Commerce et d Industrie Marseille Provence, la Chambre de Métiers et de l Artisanat, Marseille Métropole Initiative, la DIRECCTE, la direction des Services fiscaux, le Grand Projet de Ville, la Maison de l Emploi, Mission Marseille Emploi, la Préfecture, l Urssaf, RSI. Directeur de publication : Éric Angelica Photos : MPM, François Moura Maquette : Piquet design Impression : Siris Contact : Raphaëlle de Souza Service Promotion économique : (50 18) formation spécifique pour recrutement adapté Pôle Emploi propose aux entreprises qui recrutent, un dispositif permettant d apporter au futur employé un complément de formation spécifique au poste à pourvoir. Dispositif national mis en place en janvier 2011, la POE (Préparation Opérationnelle à l Emploi) proposée par Pôle Emploi aux entreprises qui recrutent, permet d apporter au futur embauché les compétences professionnelles nécessaires pour accéder à l emploi proposé. «Pour mettre en œuvre une POE, il faut une promesse d embauche en CDI ou en CDD de douze mois minimum, explique Marielle Castel, responsable d équipe professionnelle ZFU Nord Littoral à Pôle Emploi Marseille Mourepiane. Après avoir sélectionné le candidat le plus approprié, nous déterminons avec l employeur les compétences à acquérir et élaborons un plan de formation spécifique, en adéquation avec le poste à pourvoir et le profil de la personne recrutée. Cette formation peut aller jusqu à 400 heures». La société OSIC, installée à Saumaty-Séon depuis sa création en 1997, est spécialisée dans la numérisation, le classement et la gestion automatisée des documents. Elle vient de recruter un collaborateur via le dispositif POE. «La partie classement et gestion représente 80% de notre travail, explique Georges Chardenot Georges Chardenot, directeur technique de la société. Notre problématique consiste à trouver des personnes qui ont les qualités pour comprendre le mode de classement de nos clients, que ce soit une banque, une administration ou une centrale nucléaire, afin de pouvoir l automatiser». Aucune formation externe ou diplôme ne sanctionnant ce type de compétences, la société avait jusqu à présent du mal à trouver les bons candidats. «Cette fois-ci, nous avons fait passer un profil de poste très précis à Pôle Emploi qui a pu sélectionner les candidats les mieux adaptés. Nous avons ensuite fait notre choix parmi eux et la personne retenue a suivi une formation spécifique d un mois, pour acquérir les compétences qui lui manquaient». Satisfaite, OSIC, qui emploie aujourd hui huit personnes, s apprête à recruter un nouveau collaborateur avec Pôle Emploi en suivant cette même démarche. Depuis la création de ce dispositif il y a un an, l agence de Marseille Mourepiane a mis en place une quinzaine de POE. Un outil qui, avec le renforcement de la clause d embauche en ZFU, pourrait bien trouver un nouvel écho auprès des entreprises. Pôle Emploi Marseille Mourepiane Marielle Castel zoom

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets PROJET Lyon PROJET Lyon La Duchère La Duchère Entrepreneurs La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets Sur la 3 e colline de Lyon un site accessible, un quartier attractif Au nord-ouest de Lyon,

Plus en détail

Dossier de presse. www.forumemploi-marseillenord.fr. Programme... 2

Dossier de presse. www.forumemploi-marseillenord.fr. Programme... 2 Dossier de presse Programme... 2 Présentation : Maison de l emploi de Marseille... 3 Pôle emploi... 4 Ville de Marseille... 5 Marseille Provence Métropole... 6 Cap au nord Entreprendre... 7 École de la

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Projet Schéma d Orientation Régional pour la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Vu la Loi N 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création de l Emploi d Avenir Vu le Décret N 2012-1210 du 31

Plus en détail

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME"

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation Stratégie de Croissance des PME Mardi 1er octobre 2013 Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME" Les sept chefs d entreprises, au cours

Plus en détail

La Maison du Transport :

La Maison du Transport : La Maison du Transport : Lieu d accueil des structures de représentation et services pour les entreprises de transport routier de la Loire Un syndicat professionnel : le cœur de métier FNTR LOIRE, déclinaison

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLAN QUINQUENNAL INVESTISSEMENT

DOSSIER DE PRESSE PLAN QUINQUENNAL INVESTISSEMENT DOSSIER DE PRESSE PLAN QUINQUENNAL INVESTISSEMENT 2009-2013 Plan quinquennal d investissement Signature de 20 conventions de partenariat Entre le Conseil général des Bouches-du-Rhône Et La Communauté urbaine

Plus en détail

Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux

Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux Dossier de presse Exemple de crèche réalisée par la société crèche attitude Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux Lieu : Ilot M5 - rue d Hozier Marseille (quartier Joliette) - surface 360

Plus en détail

Enquête sur les ressources humaines auprès des entreprises du site Euroméditerranée

Enquête sur les ressources humaines auprès des entreprises du site Euroméditerranée Enquête sur les ressources humaines auprès des entreprises du site Euroméditerranée Présentation 01 07 2008 Isabelle Vibert Françoise Marin Olivier Paradon Pôle Sud-Est Les Jardins du Prado, 67 avenue

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

Zones Franches Urbaines

Zones Franches Urbaines Zones Franches Urbaines mode d emploi Les éditions de la DIV Exonérations en zones franches urbaines (ZFU) Synthèse Exonération de taxe professionnelle (TP) Entreprises employant au plus 50 salariés à

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS DOSSIER DE PRESSE Vendredi 24 juillet 2015 Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS Le Grand Narbonne a fait du développement économique et de l emploi la priorité N 1 de ses

Plus en détail

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises»

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cf. Note de cadrage PLIE pour l année 2015 1 ORIENTATION GENERALE L'intégration à l'emploi est un des axes prioritaires énoncés

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

LE 9EME ARRONDISSEMENT AU CŒUR DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DE LA METROPOLE LYONNAISE

LE 9EME ARRONDISSEMENT AU CŒUR DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DE LA METROPOLE LYONNAISE LE 9EME ARRONDISSEMENT AU CŒUR DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DE LA METROPOLE LYONNAISE Dossier de presse 24 septembre 2009 SOMMAIRE I LA DUCHERE : UN NOUVEAU TERRITOIRE POUR ENTREPRENDRE Une offre de services

Plus en détail

L appui de la collectivité à la revitalisation économique du site de Belle-Beille. Les missions de l agence Angers Loire Développement

L appui de la collectivité à la revitalisation économique du site de Belle-Beille. Les missions de l agence Angers Loire Développement Sommaire L appui de la collectivité à la revitalisation économique du site de Belle-Beille La Zone Franche Urbaine de Belle-Beille Parc d activités ZFU - Plan de commercialisation - Chiffres clés Animation

Plus en détail

Rencontrez vos futurs clients

Rencontrez vos futurs clients Rencontrez vos futurs clients www.salons-immobilier.com/lyon #LesSalonsImmo Le plus grand RDV régional dédié à l immobilier et à la maison individuelle Depuis 28 ans, le Salon de l Immobilier Rhône-Alpes

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

le mois de la création!

le mois de la création! du 1 er Au 30 novembre 2014 7 e édition programme plus de 100 rendez-vous... forums / conférences / formations rendez-vous experts / ateliers le mois de la création! organisateur les CCi, un réseau d appui,

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Bourse nationale d expérimentation en faveur de la participation des habitants Appel à projets

Bourse nationale d expérimentation en faveur de la participation des habitants Appel à projets Bourse nationale d expérimentation en faveur de la participation des habitants Appel à projets Contexte Réaffirmés par le Comité Interministériel des Villes (CIV) du 19 février 2013, l engagement citoyen

Plus en détail

Chargé(e) d Opérations

Chargé(e) d Opérations Chargé(e) d Opérations La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre au besoin de professionnaliser

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide du SCUIO-IP Service commun universitaire d information, d orientation et d insertion professionnelle

Plus en détail

ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ

ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ DIRECTION DE LA VILLE ET DE LA COHÉSION URBAINE Bureau du développement économique et de l emploi Février 2015

Plus en détail

BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale. Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise

BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale. Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise BGE ADIL Agence pour le Développement de l Initiative Locale Accompagner vos projets de création et de consolidation d entreprise La création d entreprise : Un axe majeur de développement professionnel

Plus en détail

Pôle d emplois tertiaires métropolitains

Pôle d emplois tertiaires métropolitains Pôle d emplois tertiaires métropolitains En parallèle de sa mission d attraction des entreprises, Euroméditerranée entend aussi veiller au bon développement et répondre aux nouvelles attentes des entreprises

Plus en détail

DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES

DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES VALORISER ET POURVOIR LES EMPLOIS DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES À LA PERSONNE Découvrez les services de l ANPE pour fiabiliser vos recrutements Les Services Entreprises de l ANPE Il y a ceux qui pensent

Plus en détail

Remise du 3000 Chèque Premier Logement

Remise du 3000 Chèque Premier Logement ème Remise du 3000 Chèque Premier Logement Vendredi 6 juillet 2012 à 11h30 Hémicycle Bargemon, 13002 Marseille I. Remise du 3000 ème Chèque Premier Logement II. III. IV. Le Chèque Premier Logement Un Engagement

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

Compte-rendu de la Table Ronde «Comment et pourquoi innover?» Assemblée Générale du 20 mai 2014 ENSAP Bordeaux

Compte-rendu de la Table Ronde «Comment et pourquoi innover?» Assemblée Générale du 20 mai 2014 ENSAP Bordeaux Compte-rendu de la Table Ronde «Comment et pourquoi innover?» Assemblée Générale du 20 mai 2014 ENSAP Bordeaux Intervenants : Alain DENAT, pôle CREAHd Ferran YUSTA GARCIA, ENSAP Bordeaux Gérard LIBEROS,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au Label Empl itude»

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au Label Empl itude» CAHIER DES CHARGES CONCERNANT «Prospection et accompagnement des entreprises candidates au Label Empl itude» CONTEXTE ET ENJEUX La labellisation Empl itude représente un levier de valorisation économique

Plus en détail

EMPLOIS d AVENIR Dossier de presse

EMPLOIS d AVENIR Dossier de presse EMPLOIS d AVENIR Dossier de presse Contact > Florence Bailleul 01 53 02 13 87 fbailleul@uniformation.fr Uniformation, l Organisme paritaire collecteur agréé de l économie sociale Dossier de presse SOMMAIRE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES 1 Février 2012 PRESENTATION MAITRE D OUVRAGE ET CONTEXTE Présentation Communauté de

Plus en détail

Cahier des charges pour une assistance au projet de déménagement des locaux de l Apur

Cahier des charges pour une assistance au projet de déménagement des locaux de l Apur Cahier des charges pour une assistance au projet de déménagement des locaux de l Apur 1 Présentation de l Apur... 2 1.1 Création, missions... 2 1.2 Statuts et membres... 2 1.3 Fonctionnement... 2 2 Locaux

Plus en détail

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet»

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet» 1 Thématique 2 «Je finance mon projet» 3 2 Thématique 2 «Je finance mon projet» Le réseau Créo Vaucluse c est qui c est quoi? 30 structures spécialistes de l accompagnement des entrepreneurs (création,

Plus en détail

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr Emplois d avenir GUIDE DE L EMPLOYEUR GUIDE DE L EMPLOYEUR La jeunesse est la priorité du quinquennat qui s ouvre. Son avenir mobilisera le Gouvernement dans de nombreux domaines et notamment ceux de l

Plus en détail

www.aldatu.org ALDATU un facteur clé de réussite au service des porteurs de projet, des entreprises et du territoire

www.aldatu.org ALDATU un facteur clé de réussite au service des porteurs de projet, des entreprises et du territoire ALDATU un facteur clé de réussite au service des porteurs de projet, des entreprises et du territoire Sommaire 1. Centre d Appui aux Entreprises ALDATU 1.1 Présentation 1.2 Structure 1.3 Carte d identité

Plus en détail

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Note de cadrage Dans le cadre de la construction de la programmation européenne 2014-2020, l année

Plus en détail

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes Inventons l avenir ensemble Fonds de dotation de l École des Mines de Nantes Imaginons et construisons l avenir ensemble Dans un monde hautement concurrentiel et globalisé, sujet à de profondes mutations

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 Institués dès 2000 par l AdCF, au lendemain de la naissance des premières communautés d agglomération issues de la loi Chevènement, le Club des agglomérations et la

Plus en détail

RESULTATS DE L ENQUÊTE SUR LES BESOINS DES TPE LOCALES EN MATIERE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

RESULTATS DE L ENQUÊTE SUR LES BESOINS DES TPE LOCALES EN MATIERE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES RESULTATS DE L ENQUÊTE SUR LES BESOINS DES TPE LOCALES EN MATIERE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Document réalisé par Peter Ulrich, économiste Les membres du Service de proximité aux TPE : 1 Le contexte

Plus en détail

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre DOSSIER DE PRESSE Mardi 11 décembre 2012 L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre - 12 décembre 2012 de 10h à 12h Point presse à 12h Médiathèque d Orléans

Plus en détail

Chacun d entre nous souhaite améliorer son quotidien, son avenir et celui de ses proches.

Chacun d entre nous souhaite améliorer son quotidien, son avenir et celui de ses proches. Edito C Chacun d entre nous souhaite améliorer son quotidien, son avenir et celui de ses proches. Cela peut être : construire ou valoriser son patrimoine, réduire ses impôts, protéger ses proches, préparer

Plus en détail

LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI

LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI L engagement du gouvernement est total en matière d amélioration de la compétitivité des entreprises et de l emploi. Le Pacte de croissance

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

Salon de la création d entreprises

Salon de la création d entreprises Salon de la création d entreprises Tunis 17 octobre 2008 «Comment mettre l innovation au cœur de l entreprise» soutient l innovation et la croissance des PME oseo.fr 2 OSEO Soutient l innovation et la

Plus en détail

Baromètre 2015 de l ouverture sociale : une proportion et un accompagnement croissants des jeunes de milieu populaire dans les grandes écoles

Baromètre 2015 de l ouverture sociale : une proportion et un accompagnement croissants des jeunes de milieu populaire dans les grandes écoles Baromètre 2015 de l ouverture sociale des grandes écoles, réalisé par la CGE et l association Passeport Avenir, en partenariat avec le cabinet Inergie et le mécénat de compétences des groupes Orange et

Plus en détail

Pépinière d entreprise Cap Nord

Pépinière d entreprise Cap Nord Pépinière d entreprise Cap Nord Nouvel outil d aide à la création d entreprises sur le nord de l agglomération UDossier de Presse 12 décembre 2007 Projet développé dans le cadre de : Mobilisant : EGEE

Plus en détail

Feuille de route régionale pour la promotion de la GPECT

Feuille de route régionale pour la promotion de la GPECT Feuille de route régionale pour la promotion de la GPECT ************ Introduction : Pourquoi cette feuille de route régionale? La promotion et le développement des démarches de GPECT se trouvent au cœur

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

Marseille. Entre Europe et Méditerranée le futur est à Marseille. Marseille-euroméditerranée

Marseille. Entre Europe et Méditerranée le futur est à Marseille. Marseille-euroméditerranée Marseille Entre Europe et Méditerranée le futur est à Marseille Marseille-euroméditerranée investissements 2 > euroméditerranée Née d une initiative de l Etat et des collectivités territoriales en 1995,

Plus en détail

CILGERE, en mouvement pour le logement des salariés

CILGERE, en mouvement pour le logement des salariés CILGERE, en mouvement pour le logement des salariés CILGERE en mouvement Dans un secteur en pleine évolution, CILGERE a su prendre le train de la réforme pour consolider son implantation territoriale et

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse en partenariat avec Dossier de presse Les rencontres emploi du maritime bretagne 1 er salon du recrutement maritime en région - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Contact presse : Alexandra

Plus en détail

construisons le lien qui unit logement et emploi 2014 2015 Ensemble,

construisons le lien qui unit logement et emploi 2014 2015 Ensemble, construisons le lien qui unit logement et emploi 2014 2015 Ensemble, Nous mettons le logement au service de l emploi et des entreprises Combien de temps un salarié est-il prêt à consacrer chaque jour pour

Plus en détail

Cabinet d Expert Comptable inscrit au tableau de l Ordre des Experts Comptable de Paris

Cabinet d Expert Comptable inscrit au tableau de l Ordre des Experts Comptable de Paris Axess Conseil est un cabinet d Expertise Comptable, d Audit, et de Commissariat aux Comptes. Cette structure à taille humaine a pour vocation principale d accompagner les Entreprises qui lui font confiance.

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Date de limite de dépôts des projets : 1er septembre 2011 Objectif L exécutif régional a défini en 2010 quatre axes

Plus en détail

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE DE PLEIN AIR -

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE DE PLEIN AIR - CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - HOTELLERIE DE PLEIN AIR - OBJECTIFS Dans un contexte de concurrence et de concentration des opérateurs, les PME doivent s adapter et renouveler et moderniser

Plus en détail

Soutenir et accompagner les créateurs émergents. Production et diffusion de projets en art contemporain et en architecture

Soutenir et accompagner les créateurs émergents. Production et diffusion de projets en art contemporain et en architecture Sweet Palace, Damien Berthier et Lionel Scoccimaro, mai 2009 Soutenir et accompagner les créateurs émergents Production et diffusion de projets en art contemporain et en architecture 35 bis rue de la Bibliothèque

Plus en détail

Hervé, électricien électronicien

Hervé, électricien électronicien Devenir électricien J ai la chance d exercer un métier qui offre désormais une grande diversité d interventions. En plus du câblage électrique, j installe de plus en plus de systèmes domotiques, je fais

Plus en détail

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale 9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale Du 13 au 21 mars 2008 Sommaire 1. Programme du 9 ème Printemps de l Entreprise artisanale p. 2 2. «L artisanat, les métiers d une vie» p. 4 3. Le Centre d aide

Plus en détail

RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL - 314 -

RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL - 314 - Ville de Marseille 15-27944-DPE RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL - 314 - DELEGATION GENERALE VILLE DURABLE ET EXPANSION - DIRECTION DES PROJETS ECONOMIQUES - MISSION MARSEILLE EMPLOI - Délibération cadre portant

Plus en détail

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne Grand Hameau Une entrée de ville à la campagne Une entrée de ville à la campagne Afin de donner une nouvelle impulsion à son développement, la Ville du Havre a choisi de mettre en valeur les derniers espaces

Plus en détail

Création d un Cluster Logistique en Région Provence Alpes Côte d Azur

Création d un Cluster Logistique en Région Provence Alpes Côte d Azur C l u s t e r P a c a L o g i s t i q u e Création d un Cluster Logistique en Région Provence Alpes Côte d Azur Le Cluster Paca Logistique, candidat aux labellisations Pôle de compétitivité et PRIDES,

Plus en détail

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE 14 novembre 2007 Le contexte La Région Guadeloupe a mis en place son Schéma Régional de Développement Economique (S.R.D.E). Ce schéma

Plus en détail

Centre d excellence Numérique en territoire rural

Centre d excellence Numérique en territoire rural «S adapter au numérique est une obligation mais aussi une opportunité pour la France, tant au niveau économique que social» Philippe Lemoine, président du Forum Action Modernités et Président de la FING

Plus en détail

Syndicat Mixte du Pays de la Provence Verte ELABORATION DE LA CHARTE DU PAYS DE LA PROVENCE VERTE

Syndicat Mixte du Pays de la Provence Verte ELABORATION DE LA CHARTE DU PAYS DE LA PROVENCE VERTE Syndicat Mixte du Pays de la Provence Verte ELABORATION DE LA CHARTE DU PAYS DE LA PROVENCE VERTE Rapport de FAT Jean Accart Septembre 2004 CNFPT ENACT DE MONTPELLIER 1 INTRODUCTION Créé en 1997, le Syndicat

Plus en détail

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation DOSSIER DE PRESSE 30 janvier 2013 Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation Dossier de presse 30 janvier 2013 Une refondation accomplie. Depuis 2010, le Conseil

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

COE- séance du 8 novembre 2011. L insertion par l activitl. activité économique. Bertrand MARTINOT

COE- séance du 8 novembre 2011. L insertion par l activitl. activité économique. Bertrand MARTINOT COE- séance du 8 novembre 2011 L insertion par l activitl activité économique Bertrand MARTINOT 1 INTRODUCTION L Insertion par l activité économique est un secteur en évolution qui a fait l objet d un

Plus en détail

Limoges, le 9 décembre 2013

Limoges, le 9 décembre 2013 Pôle Elopsys et Pôle Européen de la Céramique Signature des contrats de performance 2013-2018 Limoges, le 9 décembre 2013 Dossier de presse Contacts presse : DIRECCTE du Limousin Philippe JUBEAU : 05 55

Plus en détail

LA POLITIQUE NUMERIQUE

LA POLITIQUE NUMERIQUE N 14 Infos Thématiques LA POLITIQUE NUMERIQUE Face à la révolution numérique, qui bouleverse l économie mais aussi la société et le quotidien des Français, le gouvernement a engagé depuis 18 mois une action

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ELABORATION D UNE STRATEGIE DE COMMUNICATION

CAHIER DES CHARGES ELABORATION D UNE STRATEGIE DE COMMUNICATION CAHIER DES CHARGES ELABORATION D UNE STRATEGIE DE COMMUNICATION NOVEMBRE 2007 SOMMAIRE 1 PRESENTATION 3 2 - CIBLES 3 3 CONTEXTE 4 4 ENJEU 5 5 OBJECTIF 5 6 - CONTENU DE LA MISSION DE L AGENCE DE COMMUNICATION

Plus en détail

MASTER Gestion du patrimoine privé

MASTER Gestion du patrimoine privé MASTER Gestion du patrimoine privé Parcours Droit Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 professionnel Mention Droit privé Spécialité Gestion du patrimoine privé (GPP) Conditions d accès Pré-requis

Plus en détail

Financement Haut de Bilan

Financement Haut de Bilan Financement Haut de Bilan Renforcer les fonds propres et quasi-fonds propres des entreprises régionales pour les accompagner dans leurs projets de développement. Personnes physiques créateurs et repreneurs

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

CONTACT PRESSE : THIBAUD COTTIN, CHARGÉ DE COMMUNICATION L4M 03.20.21.84.77 / thibaud.cottin@l4m.fr

CONTACT PRESSE : THIBAUD COTTIN, CHARGÉ DE COMMUNICATION L4M 03.20.21.84.77 / thibaud.cottin@l4m.fr CONTACT PRESSE : THIBAUD COTTIN, CHARGÉ DE COMMUNICATION L4M 03.20.21.84.77 / thibaud.cottin@l4m.fr 2 SOMMAIRE 3 4 5 6-7 8 - Le communiqué de presse des «24 Heures pour l Emploi et la Formation» - Les

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Les solutions pour entreprendre. Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS. Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR

Les solutions pour entreprendre. Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS. Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR Les solutions pour entreprendre Édition 2014 GUIDE DES PRESTATIONS Créateur, Repreneur, Nouveau dirigeant CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR SOMMAIRE 3 INITIER VOTRE PROJET > Démarrer votre projet

Plus en détail

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS ACTIVITÉ DE L EPF LR AU 31 JUILLET 2013 Tout axe du PPI confondu L EPF LR INTERVIENT SUR LES TERRAINS EN AMONT DE L AMÉNAGEMENT L EPF LR acquiert

Plus en détail

Êtes-vous prêt à entreprendre?

Êtes-vous prêt à entreprendre? Êtes-vous prêt à entreprendre? 1 La CCI Oise : qui sommes nous? 20 000 entreprises Etablissement public au service des entreprises Sous la responsabilité des chefs d entreprises Proximité : 3 implantations

Plus en détail

Pôle d échanges de Saint-Antoine à MARSEILLE

Pôle d échanges de Saint-Antoine à MARSEILLE Pôle d échanges de Saint-Antoine à MARSEILLE Un pôle d échanges majeur à l échelle de l agglomération A l échelle de l agglomération, Saint-Antoine est situé dans le couloir d entrée Nord de Marseille.

Plus en détail

www.haute-vienne.gouv.fr @prefet87

www.haute-vienne.gouv.fr @prefet87 1 www.haute-vienne.gouv.fr @prefet87 2 Pacte de responsabilité et de solidarité: Bilan et perspectives 3 SOMMAIRE Communiqué de synthèse page 4 Une mesure, un interlocuteur : Le pacte baisse le coût du

Plus en détail

Fiche d appui pour la mobilisation en faveur du déploiement des emplois d'avenir

Fiche d appui pour la mobilisation en faveur du déploiement des emplois d'avenir Fiche d appui pour la mobilisation en faveur du déploiement des emplois d'avenir Votre forte mobilisation en faveur des emplois d avenir, durant ces derniers mois, a porté ses fruits, le cap des 50 000

Plus en détail

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE Analyse et recueil des bonnes pratiques Accès au logement social : garantir l égalité Janvier 2011 1. Nature de l action La Ville d Aubervilliers développe une politique de prévention des discriminations,

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants Pour en savoir plus : www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

regards sur les métiers des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums

regards sur les métiers des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums regards sur les métiers des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums good to know you* Le centre expert des industries pharmaceutiques, cosmétiques & parfums, étudie les tendances de ces deux

Plus en détail