Loi de gaz parfaits P = ρ rt

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Loi de gaz parfaits P = ρ rt"

Transcription

1 Circulation atmosphérique des cellules de Hadley transport de l énergie calorifique entre l équateur et les zones subtropicales (~30 o N et S) angle d incidence l air est beaucoup plus chaud à l équateur qu à ~30 o N et S de latitude Réchauffement différentiel : force de gradient de pression et mouvement horizontal - la brise de mer H B l air très chaud à l équateur aura tendance à devenir instable et léger baisse de densité et de pression interne l air s élève : courant de convection ascendant d air chaud et instable basse pression à la surface près de l équateur S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 40 Chaud Terre B Froid Eau Loi de gaz parfaits P = ρ rt S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 41 Mouvements horizontaux: Brise de mer Néanmoins, à des altitudes plus élevées (à environ m) la pression de l air chaud est plus élevée que celle mesurée à la même altitude pour l air froid sur la mer. Á cause du bilan hydrostatique, la diminution de la pression avec l altitude est plus rapide dans de l air froid que dans de l air chaud. Puisque un fluide doit s ajuster en présence d une différence de pression (gradient de pression), un flux d air se crée depuis les hautes pressions vers les basses pressions : en altitude l air se dirige des terres vers la mer, et de la mer vers la terre à la surface. Le cycle est fermé par une ascendance d air au niveau de la colonne d air chaude et une descente dans la colonne d air plus froide (sur la mer). Mouvements horizontaux: Brise de mer Une situation inverse se crée pendant la nuit à cause du refroidissement plus rapide du sol par rapport à l eau. L eau se retrouve donc à une température plus élevée que le sol. Il en va de même pour la colonne située sur la mer par rapport à celle sur terre. S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 42 S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 43 1

2 Variation de l élévation des surfaces isobares selon la latitude au niveau de la tropopause. 12 km Comment l atmosphère voudrait agir pour transporter l excès de chaleur vers les hautes latitudes (cellules de Hadley, 1735) KPa 50 KPa 80 KPa B H 5.5 km ~ 5 km 2 km Pôle Nord 100 KPa 90 N 40 N 0 surface Équateur 1 Pression relativement haute ~ 5 km 2 Pression relativement basse ~ 5 km S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 44 Pas de rotation de la Terre!!!! S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 45 mais la Terre tourne et elle est couverte de bassins océaniques et de continents, et donc la circulation qui en résulte est beaucoup plus compliquée : Force de Coriolis porte le nom du mathématicien G.G. Coriolis Elle n est pas vraiment une force physique «réelle» une force ressentie par tout objet en mouvement dans un repère (support) tournant La terre tourne: cause une déviation de la direction du vent horizontal (rotation locale) S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 46 S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 47 2

3 Expérience concrète de la force de Coriolis Taux de rotation de la Terre 360 /jour (toutes les latitudes) = 360 /24 heures = 360 /86164 secondes 2π radians = 360 2π radians /86164 secondes = 2 x / radians s -1 = 7.29 x 10-5 radians s -1 Toutes latitudes se déplacent à la même vitesse angulaire : d Ouest en Est 360 jour -1 = 7.29 x 10-5 radians s -1 forme sphérique de la terre la circonférence de la Terre varie selon la latitude circonférence de la Terre à l équateur : km km/24 heures = 1670 km/h circonférence de la Terre à 60 N : 20,000 km 20,000 km/24 heures = 835 km/h S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 48 S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 49 Toutes les latitudes se déplacent à la même vitesse angulaire : d ouest en est la vitesse linéaire de déplacement varie selon la latitude la vitesse linéaire de déplacement d Ouest en Est est plus grande à l équateur et diminue vers les pôles un objet à l équateur possède une vitesse initiale vers l Est de 1670 km/h si cet objet se déplace vers le pôle nord: cette vitesse vers l est par rapport à la latitude cible (ex : 60 N = 835 km/h) est plus grande l objet semble être accéléré vers la droite (vers l est) déviation du vent vers la droite (H.N.) Inversement un objet se déplaçant vers l équateur (hémisphère nord) sa vitesse initiale vers l est par rapport à la latitude cible est moins grande l objet semble être déplacé vers la droite (vers l ouest) déviation du vent vers la droite (H.N.) S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 50 S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 51 3

4 Force de Coriolis et Vent nord/sud Déviation des vents horizontaux Règle générale (Coriolis) Les vents sont déviés vers la droite dans l hémisphère nord (rotation horaire) Les vents sont déviés vers la gauche dans l hémisphère sud (rotation antihoraire) Peu importe la direction du vent : du nord au sud, du sud au nord, d ouest en l est, d est en ouest S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 52 S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 53 Vent géostrophique Hémisphère Nord Vent géostrophique Mouvement final Mouvement initial S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 54 S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 55 4

5 Force de frottement Force de frottement force agissant sur le vent près de la surface (~ 2 km) cisaillement avec la surface rugueuse du sol ralentissement de la vitesse du vent diminution de la force de Coriolis et donc de l amplitude de déviation vers la droite F pression > F coriolis : le vent traverse les isobares l angle varie en fonction de la surface surface lisse (océans) : 15 à 25 surface rugueuse (continents) : 30 à 40 S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 56 S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 57 Vents - cycloniques/anticycloniques Vents - cycloniques/anticycloniques S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 58 S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 59 5

6 Plan du chapitre Rappel sur la composition de l atmosphère Comprendre comment la pression et la température atmosphérique sont reliées entre elles Établir les forces motrices responsables du mouvement de l air Circulation atmosphérique des cellules de Hadley (2 cellules avec la rotation de la Terre!) Au niveau de la tropopause, près de l équateur l air se déplace à partir de l équateur vers les pôles l influence du refroidissement se fait de plus en plus sentir l influence de la force de Coriolis commence à affecter de plus en plus la direction du vent vent déporté sur la droite (HN) ou sur la gauche (HS) Avoir une idée de la circulation générale de l atmosphère (essentiellement horizontale) au niveau de la mer (surface) et au niveau de la tropopause Évaluation du mouvement vertical atmosphérique S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 60 S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 61 Près de 30 N et S, les vents en altitude soufflent dans une direction plus ou moins parallèle à des cercles de même latitude (i.e parallèle) Circulation de Hadley dans les tropiques Rupture dans le déplacement de l air en direction des pôles accumulation d air à ~30 N et S L air froid aura tendance à descendre (subsidence) vers la surface Création des zones de haute pression à la surface aux latitudes ~30 N et S La circulation tropicale est donc caractérisée par un «rouleau» de part et d autre de l Équateur météorologique. Sans rotation de la terre, ce courant serait confiné à un plan nordsud. S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 62 S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 63 6

7 Force de Coriolis et circulation de Hadley Cellules de Hadley et conditions de surface Force de Coriolis: Déviation des vents sur la droite dans l hémisphère nord L air se refroidit et s assèche Subsidence d air sec Climat sec désertique Ascendance d air humide Climat chaud et humide S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 64 S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 65 Cellules de Hadley et conditions de surface Organisation de la circulation atmosphérique Nord S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 66 S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 67 7

8 Organisation de la circulation atmosphérique Dans la région équatoriale au niveau de la mer Mouvements de l air sur une Terre qui ne tourne pas Mouvements de l air sur une Terre qui tourne zones de basses pressions à l équateur zones de hautes pressions près de 30 N et S pas des zones continues, mais plutôt des cellules sous l influence de la force du gradient de pression: le vent se dirige vers l équateur la force de Coriolis provoque une déviation sur la droite (HN) ou sur la gauche (HS) les alizés (nord-est) et (sud-est) S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 68 S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 69 Les nuages de la zone de convergence intertropicale Images infrarouge Meteosat Précipitations annuelles 2 février juillet 1989 S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 70 S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 71 8

9 Variations suivant la longitude: circulation de Walker dans les tropiques Variations suivant la longitude: circulation de Walker dans les tropiques Distribution non homogène des terres et mers Cumulo-nimbus S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 72 S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 73 Contrastes continents océans et circulation atmosphérique (moussons) Contrastes continents océans et circulation atmosphérique (moussons) S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 74 S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 75 9

10 Moyennes latitudes: Fronts et ondulations du courant-jet Passages dépressionnaires Liés à l instabilité de l atmosphère Instabilité maximale le long du courant-jet, là où les gradients méridiens de température sont les plus forts (instabilité barocline) Au-dessus de l océan, disponibilité en eau Comment une divergence ou une convergence en altitude entretient une circulation cyclonique ou anticyclonique au sol S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 76 S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 77 C4 Fini! S. Speich N Daniault UBO Climat 4_ 78 10

BILAN RADIATIF DU SYSTEME TERRE-ATMOSPHERE

BILAN RADIATIF DU SYSTEME TERRE-ATMOSPHERE BILAN RADIATIF DU SYSTEME TERRE-ATMOSPHERE Courbe rouge : rayonnement solaire moyen reçu au sommet de l atmosphère par cercle de latitude Hémisphère Nord Hémisphère Sud Courbe bleue : rayonnement solaire

Plus en détail

BILAN RADIATIF DU SYSTEME TERRE-ATMOSPHERE

BILAN RADIATIF DU SYSTEME TERRE-ATMOSPHERE BILAN RADIATIF DU SYSTEME TERRE-ATMOSPHERE Courbe rouge : rayonnement solaire moyen reçu au sommet de l atmosphère par cercle de latitude Courbe bleue : rayonnement solaire absorbé Hémisphère Nord EQUATEUR

Plus en détail

Ls mouvements horizontaux dans l atmosphère. CO1 Climatologie et hydrologie

Ls mouvements horizontaux dans l atmosphère. CO1 Climatologie et hydrologie Ls mouvements horizontaux dans l atmosphère CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Les forces en présence La force de Coriolis Vitesse d une particule en fonction de la latitude Le géostrophisme

Plus en détail

Les forces en présence 1. Le géostrophisme 2. La friction et le vent réel 3. Conclusion 4. Exercices 5

Les forces en présence 1. Le géostrophisme 2. La friction et le vent réel 3. Conclusion 4. Exercices 5 Les forces en présence 1 Le géostrophisme 2 La friction et le vent réel 3 Conclusion 4 Exercices 5 Les 3 principales forces - il existe principalement trois forces impliquées dans les mouvements horizontaux

Plus en détail

La circulation atmosphérique Les vents géostrophiques

La circulation atmosphérique Les vents géostrophiques 3 ème pièce du puzzle La circulation atmosphérique Les vents géostrophiques 2 Dynamique du climat La circulation atmosphérique Principes généraux Quelques principes de base sur la circulation atmosphérique.

Plus en détail

La dynamique atmosphérique rééquilibrage du bilan radiatif et moteur du déplacement des masses d air

La dynamique atmosphérique rééquilibrage du bilan radiatif et moteur du déplacement des masses d air 2 ème pièce du puzzle La dynamique atmosphérique rééquilibrage du bilan radiatif et moteur du déplacement des masses d air 2 Dynamique du climat La dynamique atmosphérique Principes généraux Quelques principes

Plus en détail

TP4 SVT : Hypothèse : Le Sahara est un désert car une cellule de convection installée sur l Afrique empêche l installation des êtres vivants.

TP4 SVT : Hypothèse : Le Sahara est un désert car une cellule de convection installée sur l Afrique empêche l installation des êtres vivants. TP4 SVT : Problèmes : Pourquoi le Sahara est-il un désert? Observations préliminaires : On remarque que dans la zone du Sahara il y a quasiment aucune habitation humaine cela est dû à la température élevée

Plus en détail

L'INFLUENCE DU SOLEIL

L'INFLUENCE DU SOLEIL Objet : La circulation générale de l'air dans l'atmosphère Durée : 20 mn Matériel : L'INFLUENCE DU SOLEIL Les rayons du soleil frappent la terre parallèlement entre eux. Il en résulte un réchauffement

Plus en détail

> Estimation de la vitesse de déplacement d un cyclone

> Estimation de la vitesse de déplacement d un cyclone >>> ContextE Le satellite Meteosat Les satellites de la famille Meteosat sont géostationnaires, c est-à-dire qu ils évoluent à la même vitesse angulaire que la Terre, leur période de rotation est la même

Plus en détail

les satellites à défilement : il tournent à faible altitude (500 Km). Exemple : Sandsat, Spot et Seasat.

les satellites à défilement : il tournent à faible altitude (500 Km). Exemple : Sandsat, Spot et Seasat. La planétologie permet d avoir une idée de la constitution du système solaire, de son évolution et de la façon dont on peut l observer. On pourra ainsi retracer son histoire. L étude des planètes permet

Plus en détail

Le système Atmosphère Océan. Jean-Philippe Perrillat Bât Géode R3

Le système Atmosphère Océan. Jean-Philippe Perrillat Bât Géode R3 Le système Atmosphère Océan Jean-Philippe Perrillat Bât Géode R3 jean-philippe.perrillat@univ-lyon1.fr Le système Atmosphère Océan Objectif : Comprendre comment les circulations atmosphériques et océaniques

Plus en détail

Synthèse du cours n 6

Synthèse du cours n 6 Synthèse du cours n 6 - La circulation de l'air et de l'eau se matérialise par les vents (qui ont non seulement une composante horizontale, mais aussi verticale) et les courants marins. - Le fait que des

Plus en détail

La mousson. Météosat 5, 13 juin 2001 à 16 h UTC. Météosat 5, 5 décembre 2001 à 16 h UTC

La mousson. Météosat 5, 13 juin 2001 à 16 h UTC. Météosat 5, 5 décembre 2001 à 16 h UTC La mousson Météosat 5, 5 décembre 2001 à 16 h UTC Météosat 5, 13 juin 2001 à 16 h UTC Laurent Borrel (ENM/RP), Yann Esnault (SaE) à partir du cours de Emmanuel Celhay (ENM/EGM) L origine de la mousson

Plus en détail

Cyclone? Hurricane? Typhon? Ouragan?

Cyclone? Hurricane? Typhon? Ouragan? Cyclone? Hurricane? Typhon? Ouragan? o Selon où l on se trouve sur la planète, les cyclones portent différents noms. Ainsi, ces dépressions sont appelés ouragans ou hurricanes dans la mer des Antilles

Plus en détail

SCA Chapitre X. La circulation générale, l'effet de Coriolis et l expérience du bassin tournant

SCA Chapitre X. La circulation générale, l'effet de Coriolis et l expérience du bassin tournant SCA 7041-42 Chapitre X La circulation générale, l'effet de Coriolis et l expérience du bassin tournant Dû au fait que la Terre est ronde, le rayonnement solaire reçu à la surface est inégal. Les régions

Plus en détail

Effets des échanges de propriétés entre océan et atmosphère

Effets des échanges de propriétés entre océan et atmosphère Frottement et Gravité Rappel : origine des vents atmosphériques Le Frottement : importante près des frontières (surface, fond, côtes) La Gravité : seulement pour les mouvements verticaux (convection) vitesse

Plus en détail

Circulation générale de l atmosphère

Circulation générale de l atmosphère Circulation générale de l atmosphère NASA GOES Project, Dennis Chesters L. Borrel (ENM/RP), Yann Esnault (SaE) à partir du cours de C. Freydier (ENM/EGM) Origine des mouvements de l atmosphère On a découvert

Plus en détail

Sujet 7. La circulation générale et l expérience du bassin tournant

Sujet 7. La circulation générale et l expérience du bassin tournant Sujet 7 La circulation générale et l expérience du bassin tournant Dans le chapitre précédent (Grands centre d action et flux) on a décrit la circulation générale dans l atmosphère sans précisez les différents

Plus en détail

Pourquoi le Sahara est-il un désert?

Pourquoi le Sahara est-il un désert? Pourquoi le Sahara est-il un désert? TP réalisé par Sonia GARIN, Nour BASMA et Manon BARBE. Quelques notions sur le Sahara et les déserts en général : Un désert désigne aujourd hui une zone stérile, ou

Plus en détail

MECANISME D UNE PERTURBATION 1- CONSERVATION DU MOMENT CINETIQUE OU TOURBILLON

MECANISME D UNE PERTURBATION 1- CONSERVATION DU MOMENT CINETIQUE OU TOURBILLON MECANISME D UNE PERTURBATION 1- CONSERVATION DU MOMENT CINETIQUE OU TOURBILLON Lorsqu une patineuse tourne sur elle-même en faisant la toupie, elle se met à tourner beaucoup plus vite si elle resserre

Plus en détail

La circulation générale et l expérience du bassin tournant

La circulation générale et l expérience du bassin tournant SCA 2625-Dynamique Partie D La circulation générale et l expérience du bassin tournant Dû au fait que la Terre est ronde, le rayonnement solaire reçu à la surface est inégal. Les régions équatoriales jouissent

Plus en détail

3. La Grandeur des Forces sur le Plan Horizontal

3. La Grandeur des Forces sur le Plan Horizontal SCA 2625-Dynamique Partie C 3. La Grandeur des Forces sur le Plan Horizontal Le radient horizontal de pression qu'on calcul sur les cartes de météo est de l'ordre de 10 hpa en 1000 km (10 3 hpa/10 6 m

Plus en détail

Notions de Météorologie. Ou comment essayer de comprendre le temps qu il aurait dû faire

Notions de Météorologie. Ou comment essayer de comprendre le temps qu il aurait dû faire Notions de Météorologie Ou comment essayer de comprendre le temps qu il aurait dû faire Introduction Le rayonnement solaire aborde la Terre avec une incidence différente selon la latitude Incidence des

Plus en détail

GRALL Virginie. Météorologie : Définitions :

GRALL Virginie. Météorologie : Définitions : Météorologie : Définitions : - Météorologie : Etude des phénoménes atmosphériques, tels que les nuages, les précipitations ou les vents, pour comprendre comment ils se forment et comment ils évoluent en

Plus en détail

Plan de l intervention

Plan de l intervention Plan de l intervention 1. Portraits d atmosphère 2. Les lois physiques qui régissent les mouvements atmosphériques 3. Les perturbations des moyennes latitudes 4. La convection Les perturbations baroclines

Plus en détail

La météorologie élémentaire

La météorologie élémentaire La météorologie élémentaire 1 Les grands mouvements autour de la planète Commençons par le commencement : L air chaud monte et l air froid descend. Quoi de plus normal que de penser que l écoulement de

Plus en détail

Les fronts - définition

Les fronts - définition SCA 7146 INSTRUMENTATION ET TRAVAUX PRATIQUES II Les fronts - définition Front - zone de transition entre deux masses d air avec des caractéristiques différentes. -Les deux masses d'air sont de densité

Plus en détail

Chap 2 : dynamique de l'atmosphère et des océans

Chap 2 : dynamique de l'atmosphère et des océans Chap 2 : dynamique de l'atmosphère et des océans I dynamique de l'atmosphère Principe physique Mouvement dans une atmosphère sans rotation Effet de la rotation Effet des continents Variations saisonnières

Plus en détail

La météorologie par François FEUILLEBOIS

La météorologie par François FEUILLEBOIS La météorologie par François FEUILLEBOIS A - Masse d air et forces en présence Le moteur de la météorologie est thermique, il repose sur l échauffement causé par la proximité du soleil à l équateur, et

Plus en détail

PRESENTATION DU CLIMAT AUX COMORES FARID HASSANE

PRESENTATION DU CLIMAT AUX COMORES FARID HASSANE PRESENTATION DU CLIMAT AUX COMORES FARID HASSANE AGENCE NATIONAL DE L AVIATION CIVILE ET DE LA METEOROLOGIE Direction de la Météorologie UNION DES COMORES Situation générale de l Union des Comores Situé

Plus en détail

LES CLIMATS DE LA TERRE.

LES CLIMATS DE LA TERRE. LES CLIMATS DE LA TERRE. Nicola Mauro 5 ème année école communale Marbaix-La-Tour Table des matières. 1 : La terre et ses climats. 2 : Le climat tropical 3 : Le climat désertique 4 : Le climat continental

Plus en détail

La circulation thermique. Les brises La mousson La circulation générale

La circulation thermique. Les brises La mousson La circulation générale La circulation thermique Les brises La mousson La circulation générale Table de matières 07.1-2 La circulation thermique de l air La brise mer/lac La brise vallée et de montagne Vents anabatiques et catabatiques

Plus en détail

6. Le vent près du sol dans les système météorologiques

6. Le vent près du sol dans les système météorologiques 6. Le vent près du sol dans les système météorologiques Près du sol le vent perd son énergie cinétique par frottement qui ralenti le vent (comme une force). Force de frottement r = - a Vh Vh sol Figure

Plus en détail

La «zonalité» zone froide ou des hautes latitudes. zone tempérée ou des moyennes. latitudes. zone intertropicale ou des basses.

La «zonalité» zone froide ou des hautes latitudes. zone tempérée ou des moyennes. latitudes. zone intertropicale ou des basses. 1 La grille climatique La notion de zonalité répartition des climats à la surface du globe zone froide ou des hautes latitudes zone tempérée ou des moyennes latitudes La «zonalité» zone intertropicale

Plus en détail

Météorologie / Climatologie

Météorologie / Climatologie CLIMATOLOGIE METEOROLOGIE L2 Terre-Environnement Pierre Camberlin cyclone Sandy, 28-10-12 Déroulement des cours / TD Introduction - climatologie, météorologie : définitions 1 Les variables météorologiques

Plus en détail

Nom : Groupe : L EFFET DE SERRE : (Processus naturel par lequel une partie de la chaleur émise par le Soleil est conservée dans l atmosphère).

Nom : Groupe : L EFFET DE SERRE : (Processus naturel par lequel une partie de la chaleur émise par le Soleil est conservée dans l atmosphère). Nom : Groupe : Date : THÉORIE UNIVERS TERRE-ESPACE L ATMOSPHÈRE L air est un mélange homogène. Ce mélange est constitué de 78% de diazote (N 2 ), 21% de dioxygène (O 2 ) et les autres gaz 1% (Argon, Dioxyde

Plus en détail

Troposphère : 80 % de la masse atmosphérique ; la quasi-totalité de la vapeur d'eau, des nuages et des précipitations.

Troposphère : 80 % de la masse atmosphérique ; la quasi-totalité de la vapeur d'eau, des nuages et des précipitations. Troposphère : 80 % de la masse atmosphérique ; la quasi-totalité de la vapeur d'eau, des nuages et des précipitations. Tropopause : plusieurs critères de définition (thermique, dynamique, chimique) Forte

Plus en détail

Les courants marins. Section 2.1

Les courants marins. Section 2.1 Les courants marins Section 2.1 Les courants marins Les courants marins sont de grandes masses d eau en mouvement. Un courant coule dans une direction et relie un point à un autre. Il y a plus de 20 courants

Plus en détail

Circulations atmosphériques. Forces appliquées sur une. géostrophique. Cartes isobares

Circulations atmosphériques. Forces appliquées sur une. géostrophique. Cartes isobares Circulations atmosphériques Quelques références Fondamentaux de météorologie, S. Malardel, Cépadues, 2005 Essentials of meteorology, C.D. Ahrens, Brooks, 2000 Forces appliquées sur une parcelle d air dair

Plus en détail

Contexte 2: Conditions de formation de cyclones tropicaux

Contexte 2: Conditions de formation de cyclones tropicaux www.atmosphere.mpg.de/enid/accentfr > Spécial Septembre 2005 > C: Contexte 2 Contexte 2: Conditions de formation de cyclones tropicaux Mots-clés: Où et quand se forment les ouragans? force de Corioli,

Plus en détail

Cours de Circulation générale ENPC, 5 octobre 2010 Isabelle Beau, METEO-FRANCE UFR de l'enm- Version 0 (septembre 2004)

Cours de Circulation générale ENPC, 5 octobre 2010 Isabelle Beau, METEO-FRANCE UFR de l'enm- Version 0 (septembre 2004) Cours de Circulation générale ENPC, 5 octobre 2010 Isabelle Beau, METEO-FRANCE (Isabelle.Beau@meteo.fr) Dynamique atmosphérique: mouvements de l'atmosphère terrestre, lois physiques qui les gouvernent.

Plus en détail

FRONTS ET PERTURBATIONS

FRONTS ET PERTURBATIONS FRONTS ET PERTURBATIONS 1 FRONTS ET PERTURBATIONS 1. CARACTERISTIQUES DE L'ATMOSPHERE 1.1. Description de l'air 2. CHAMPS DE PRESSION 2.1. Isobares 2.2. Gradient de pression 3. VENT 3.1. Caractéristiques

Plus en détail

Cours de météorologie ENPC. David POLLACK Mars 2013

Cours de météorologie ENPC. David POLLACK Mars 2013 Cours de météorologie ENPC David POLLACK david.pollack@meteo.fr Mars 2013 3H Bibliographie [De Moor et Veyre, 1991] De Moor, G. and Veyre, P. (1991). Les bases de la météorologie dynamique. Cours et manuels.

Plus en détail

Lumières et ombres La révolution de la Terre et les saisons Les étoiles et les planètes Phases de la Lune et éclipses

Lumières et ombres La révolution de la Terre et les saisons Les étoiles et les planètes Phases de la Lune et éclipses M1EEF- physique Le ciel et la Terre Lumières et ombres La révolution de la Terre et les saisons Les étoiles et les planètes Phases de la Lune et éclipses Matière Matière et température Changements d état

Plus en détail

Compte rendu du mini-projet de modélisation

Compte rendu du mini-projet de modélisation Yann Quilcaille 3 Mars 2014 Océane Richet Compte rendu du mini-projet de modélisation Modélisation numérique en océanographie côtière 1 Description du modèle Dans cet étude nous utiliserons un modèle régional

Plus en détail

Sophie LAGEYRE Elsa CAILLY. Analyse météorologique de la tempête Xynthia du 28 février 2010

Sophie LAGEYRE Elsa CAILLY. Analyse météorologique de la tempête Xynthia du 28 février 2010 Laure GERARD Sophie LAGEYRE Elsa CAILLY 2ème année Hydraulique Analyse météorologique de la tempête Xynthia du 28 février 2010 mars 2010 Table des matières Introduction I Étude des différents champs de

Plus en détail

CONCEPTS FONDAMENTAUX DE METEOROLOGIE DOCUMENTS INTERNET

CONCEPTS FONDAMENTAUX DE METEOROLOGIE DOCUMENTS INTERNET CONCEPTS FONDAMENTAUX DE METEOROLOGIE DOCUMENTS INTERNET I ZONE DE CONVERGENCE INTERTROPICALE On voit sur cette photo satellite du pacifique sud, la zone de convergence intertropicale où sont rassemblés

Plus en détail

naturelles de l environnementl

naturelles de l environnementl «Méthodes d analyse d en sciences naturelles de l environnementl» PHYSIQUE DE l ATMOSPHl ATMOSPHÈRE Climate Change and Climate Impacts C3i Université de Genève Enseignant : Stéphane Goyette Cours Filière

Plus en détail

Le moteur du climat. UE libre UBO CLIMAT : Changements climatiques passés. Différences de chaleur: le moteur du climat

Le moteur du climat. UE libre UBO CLIMAT : Changements climatiques passés. Différences de chaleur: le moteur du climat UE libre UBO CLIMAT : Passé,, présent, futur Qu est qui peut faire varier système climatique terrestre? Chapitre 7 Changements climatiques passés Speich Daniault UBO Climat 7_1 Speich Daniault UBO Climat

Plus en détail

LA MÉTÉOROLOGIE VUE DE L ESPACE Des images satellites de la Terre dans le hall de la Cité des sciences du 4 novembre 2008 à mai 2009, entrée libre

LA MÉTÉOROLOGIE VUE DE L ESPACE Des images satellites de la Terre dans le hall de la Cité des sciences du 4 novembre 2008 à mai 2009, entrée libre Novembre 2008 LA MÉTÉOROLOGIE VUE DE L ESPACE Des images satellites de la Terre dans le hall de la Cité des sciences du 4 novembre 2008 à mai 2009, entrée libre Depuis le 4 novembre et pour une durée de

Plus en détail

Les phénomènes convectifs en zone tropicale

Les phénomènes convectifs en zone tropicale Les phénomènes convectifs en zone tropicale Christelle Barthe (LACy/Cyclones) 17 septembre 2015 7 ème stage OMM sur les cyclones tropicaux dans le sud-ouest de l océan Indien Spécificités des régions tropicales

Plus en détail

AÉROLOGIE. La convection, les thermiques. Plaçons différents objets au soleil... Chauffent-ils de la même manière? non!...

AÉROLOGIE. La convection, les thermiques. Plaçons différents objets au soleil... Chauffent-ils de la même manière? non!... METEOROLOGIE Objectif : - ascendances thermiques - ascendances dynamiques - aérologie en milieu montagneux - s - vie et mort du cumulus - phénomènes particuliers Tous droits réservés JOMARD François francois.jomard@gmail.com

Plus en détail

METEOROLOGIE Bases 14/02/2015 PLAN DU COURS 1-COMPOSITION THERMOSPHERE. Mesopause. Menopause MESOSPHERE. Stratopause. Tropopause TROPOSPHERE

METEOROLOGIE Bases 14/02/2015 PLAN DU COURS 1-COMPOSITION THERMOSPHERE. Mesopause. Menopause MESOSPHERE. Stratopause. Tropopause TROPOSPHERE METEOROLOGIE Bases Philippe THOUZEAU Moniteur BEES1 Parapente 1 1-éfinitions 2 écroissance verticale de la -LES ECHANGES E PLAN U COURS 1-ifférents état de l eau 3-Evolution du temps/ciel/vent au passage

Plus en détail

CHAPITRE 2 : RÔLES DE L'ÉNERGIE SOLAIRE À L'ÉCHELLE PLANÉTAIRE

CHAPITRE 2 : RÔLES DE L'ÉNERGIE SOLAIRE À L'ÉCHELLE PLANÉTAIRE CHAPITRE 2 : RÔLES DE L'ÉNERGIE SOLAIRE À L'ÉCHELLE PLANÉTAIRE LES VARIATIONS DE L'ÉNERGIE SOLAIRE REÇUE PAR LA TERRE Répartition de la température sur Terre LES VARIATIONS DE L'ÉNERGIE SOLAIRE REÇUE PAR

Plus en détail

M E T E O R O L O G I E. Module 1 Oct 2015 JJ Quéré

M E T E O R O L O G I E. Module 1 Oct 2015 JJ Quéré M E T E O R O L O G I E Module 1 Oct 2015 JJ Quéré LA METEOROLOGIE 1 - Généralités sur l atmosphère 1.1 température, humidité, visibilité ; 1.2 pression atmosphérique (sol altitude). 1.3 le vent 1.4 la

Plus en détail

Etude du climat de l'islande. Isabelle Soleilhavoup Pauline Champon Tian Chen

Etude du climat de l'islande. Isabelle Soleilhavoup Pauline Champon Tian Chen 1 Etude du climat de l'islande Isabelle Soleilhavoup Pauline Champon Tian Chen 2 Introduction Islande : Terre des extrêmes et des contrastes, à la limite du cercle polaire, est l occasion d une fabuleuse

Plus en détail

Cycle de la pollution atmosphérique

Cycle de la pollution atmosphérique Introduction à la pollution atmosphérique : II - 1 Cycle de la pollution atmosphérique 2. DISPERSION ET TRANSPORT stratosphère 3. ÉLIMINATION réaction pluie 1. ÉMISSION dépôt Introduction à la pollution

Plus en détail

LA TERRE : SAISONS ET CLIMATS

LA TERRE : SAISONS ET CLIMATS LA TERRE : SAISONS ET CLIMATS Introduction - Les coordonnées terrestres Complète la légende du dessin (voir les différentes terminologies page 132) - 131 - La terminologie - Définitions La longitude :

Plus en détail

Le rayonnement solaire (2) CO1 Climatologie et hydrologie

Le rayonnement solaire (2) CO1 Climatologie et hydrologie Le rayonnement solaire (2) CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD La variabilité saisonnière Les variations temporelles du rayonnement solaire Le RS absorbé en surface L obliquité de la Terre La

Plus en détail

Synthèse du cours n 1

Synthèse du cours n 1 Synthèse du cours n 1 - Le climat? intégration temporelle du «temps qu'il fait» - Résultat de la combinaison de plusieurs facteurs : Certains sont fixes comme la forme de la terre, le relief, la répartition

Plus en détail

Les satellites météorologiques. Les satellites géostationnaires. Les satellites météorologiques SCA 7146 INSTRUMENTATION ET TRAVAUX PRATIQUES II

Les satellites météorologiques. Les satellites géostationnaires. Les satellites météorologiques SCA 7146 INSTRUMENTATION ET TRAVAUX PRATIQUES II SCA 7146 INSTRUMENTATION ET TRAVAUX PRATIQUES II Les satellites météorologiques Satellites géostationnaires et satellites polaires Imagerie satellitaires : visible, infrarouge, vapeur d eau Les masses

Plus en détail

Simulations de la Circulation Générale de l'atmosphère

Simulations de la Circulation Générale de l'atmosphère Simulations de la Circulation Générale de l'atmosphère Travaux de Modélisation et de Simulation de la Majeure 2 "SEISM" François Lott, Ecole Normale Supérieure, flott@lmd.ens.fr 1)Climatologies de la circulation

Plus en détail

Météorologie. Sommaire

Météorologie. Sommaire Sommaire Météorologie 1. L ATMOSPHÈRE 1.1 Composition 1.2 Pression atmosphérique 1.3 Températures 1.4 Masse volumique 1.5 Atmosphère standard 1.6 Instruments de mesure 1.7 Humidite de l'air et saturation

Plus en détail

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Définition du climat 2. Page 1/18. Qu est-ce que le climat? 2

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Définition du climat 2. Page 1/18. Qu est-ce que le climat? 2 Sommaire Les Montagnes du Silence 2 Définition du climat 2 Qu est-ce que le climat? 2 Pourquoi existe-t-il différents climats? 6 Les variations au cours des saisons 11 Les autres phénomènes 14 Page 1/18

Plus en détail

Les bilans énergétiques (1) CO1 Climatologie et hydrologie

Les bilans énergétiques (1) CO1 Climatologie et hydrologie Les bilans énergétiques (1) CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Les termes du bilan énergétique La moyenne planétaire et annuelle Les variations spatiales du bilan radiatif net Les variations

Plus en détail

1. Types de précipitations

1. Types de précipitations Les Précipitations 1. Types de précipitations Deux conditions pour générer des précipitations : condensation de la vapeur d eau atmosphérique (formation d'un nuage) agglomération des gouttes de pluie (précipitations)

Plus en détail

Les brises. Les brises de vallées s installent entre la plaine et les vallées. Elles sont également montantes le jour et descendantes la nuit.

Les brises. Les brises de vallées s installent entre la plaine et les vallées. Elles sont également montantes le jour et descendantes la nuit. Les brises Les brises sont liées à l activité thermique et naissent donc sous l action du soleil. Elles sont crées à partir du réchauffement des basses couches de l atmosphère à l échelle régionale. Les

Plus en détail

Dynamique Atmosphérique 1 Vent à l équilibre

Dynamique Atmosphérique 1 Vent à l équilibre Dynamique Atmosphérique 1 Vent à l équilibre 1 Introduction On s intéresse dans ce chapitre à l origine des mouvements horizontaux (les vents) de l atmosphère. On étudie pour cela les différentes forces

Plus en détail

Chapitre 7: L'atmosphère et l'espace. La météorologie: Science qui tente de prédire le temps qu'il fera.

Chapitre 7: L'atmosphère et l'espace. La météorologie: Science qui tente de prédire le temps qu'il fera. Chapitre 7: L'atmosphère et l'espace. La météorologie: Science qui tente de prédire le temps qu'il fera. Une science qui semble des plus imparfaites non??? avr. 25 15:55 1 Comment est il possible de prédire

Plus en détail

Synthèse du cours n 1

Synthèse du cours n 1 Synthèse du cours n 1 - Le climat? intégration temporelle du «temps qu'il fait» - Résultat de la combinaison de plusieurs facteurs : Certains sont fixes comme la forme de la terre, le relief, la répartition

Plus en détail

Eléments d analyse vectorielle Sommaire champ scalaire, champ vectoriel opérateur «nabla» opérateur «gradient» opérateur «divergence» opérateur

Eléments d analyse vectorielle Sommaire champ scalaire, champ vectoriel opérateur «nabla» opérateur «gradient» opérateur «divergence» opérateur Eléments d analyse vectorielle Sommaire champ scalaire, champ vectoriel opérateur «nabla» opérateur «gradient» opérateur «divergence» opérateur «rotationnel» opérateur «Laplacien» Systèmes de coordonnées

Plus en détail

Cours de Circulation Atmosphérique ENPC, 12 mars 2012 I. Beau, METEO-FRANCE/CNRM UFR de l'enm- Version 0 (septembre 2004)

Cours de Circulation Atmosphérique ENPC, 12 mars 2012 I. Beau, METEO-FRANCE/CNRM UFR de l'enm- Version 0 (septembre 2004) Cours de Circulation Atmosphérique ENPC, 12 mars 2012 I. Beau, METEO-FRANCE/CNRM Isabelle.Beau@meteo.fr Dynamique atmosphérique : traite des mouvements de l'atmosphère terrestre et établit les lois physiques

Plus en détail

PHENOMENES METEOROLOGIQUES DANGEREUX POUR L'AERONAUTIQUE

PHENOMENES METEOROLOGIQUES DANGEREUX POUR L'AERONAUTIQUE PHENOMENES METEOROLOGIQUES DANGEREUX POUR L'AERONAUTIQUE 1. TURBULENCES 1.1.GENERALITES La turbulence soumet les avions à des accélérations plus ou moins brutales se traduisant par des gains ou pertes

Plus en détail

2.2 Les Courants Marins

2.2 Les Courants Marins 2.2 Les Courants Marins 2.2 LES COURANTS MARINS Un Courant Marin se déplace dans un direc3on par3culière et constante. IL Y A PLUS DE 20 COURANTS MARINS MAJEURS DANS LE MONDE TYPES DE COURANTS MARINS Les

Plus en détail

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT III LES ENVELOPPES EXTERNES DE LA TERRE A Observation de la Terre depuis l espace 1) Les satellites Il existe différents types de satellites : * Les

Plus en détail

OCCLUSION. occlusion à caractère de front chaud : occlusion pour laquelle l'air froid postérieur au front est plus chaud que l'air froid antérieur ;

OCCLUSION. occlusion à caractère de front chaud : occlusion pour laquelle l'air froid postérieur au front est plus chaud que l'air froid antérieur ; OCCLUSION Processus de diminution progressive de la superficie du secteur chaud (aire comprise entre le front froid et le front chaud) à la surface de la terre et finalement de sa disparition par jonction

Plus en détail

Cours de perfectionnement au vol à voile N 3 Le vol à voile de plaine - 2ème partie «Dans les autres ascendances»

Cours de perfectionnement au vol à voile N 3 Le vol à voile de plaine - 2ème partie «Dans les autres ascendances» Cours de perfectionnement au vol à voile N 3 Le vol à voile de plaine - 2ème partie «Dans les autres ascendances» Résumé : 15. Le thermique de restitution 16. Le vol en thermiques purs 17. Les fronts de

Plus en détail

GEODYNAMIQUE EXTERNE. La géodynamique externe c est tous ce que l on appelle les enveloppe superficielle de la Terre : Biosphère sédiments meubles

GEODYNAMIQUE EXTERNE. La géodynamique externe c est tous ce que l on appelle les enveloppe superficielle de la Terre : Biosphère sédiments meubles GEODYNAMIQUE EXTERNE La géodynamique externe c est tous ce que l on appelle les enveloppe superficielle de la Terre : OCEAN ATMOSPHERE Biosphère sédiments meubles Des témoins : Les sédiments Outil de travail

Plus en détail

Rapport Météo La formation du cyclone «Kurt»

Rapport Météo La formation du cyclone «Kurt» Rapport de Météo La formation du cyclone «Kurt» Mars 2012 Laura Hermozo Adrien Napoly 2A Hy SEE Adrien Napoly Laura Hermozo 1/16 Table des matières I.Origine du cyclone : l'instabilité barocline...4 A.

Plus en détail

DÉPRESSION. On distingue différents types de dépression. A l'échelle synoptique, la dépression est dite :

DÉPRESSION. On distingue différents types de dépression. A l'échelle synoptique, la dépression est dite : DÉPRESSION Surface sur laquelle la pression barométrique est relativement plus basse que celles des régions avoisinantes et ce pour un même niveau horizontal de comparaison. Les dimensions des zones dépressionnaires

Plus en détail

Comprendre la rotation des ouragans (cyclone tropical ou typhon) Dans l hémisphère Nord, tourbillon de surface est dans le sens antihoraire

Comprendre la rotation des ouragans (cyclone tropical ou typhon) Dans l hémisphère Nord, tourbillon de surface est dans le sens antihoraire Comprendre la rotation des ouragans (cyclone tropical ou typhon) Nous étudions dans les questionnaires les conditions spéciales qui donnent naissance aux ouragans au-dessus des mers tropicales : de l eau

Plus en détail

Prévision saisonnière d activité cyclonique dans le Sud-Ouest de l océan Indien : Saison

Prévision saisonnière d activité cyclonique dans le Sud-Ouest de l océan Indien : Saison Saint Denis, le 10 novembre 2016 Prévision saisonnière d activité cyclonique dans le Sud-Ouest de l océan Indien : Saison 2016-2017. Le scénario le plus probable pour la prochaine saison cyclonique tend

Plus en détail

7 ème partie Les forces liées à la rotation Applications à la terre.

7 ème partie Les forces liées à la rotation Applications à la terre. 7 ème partie Les forces liées à la rotation Applications à la terre. Notes de cours de Licence de Physique de A. Colin de Verdière Pour un physicien observant des résultats d expériences sur la terre,

Plus en détail

DIFFÉRENCE ENTRE STRATOCUMULUS ET CUMULUS

DIFFÉRENCE ENTRE STRATOCUMULUS ET CUMULUS DIFFÉRENCE ENTRE STRATOCUMULUS ET CUMULUS I- Convection La convection libre s installe dès que de l air chaud se retrouve en dessous de l air froid. L air chaud moins dense que l air froid a tendance à

Plus en détail

Tableau 1.1 Composition de l atmosphère au niveau du sol (d après Junge, 1963; Andrews et al., 1966; rapport IPCC 2001).

Tableau 1.1 Composition de l atmosphère au niveau du sol (d après Junge, 1963; Andrews et al., 1966; rapport IPCC 2001). 1 L ATMOSPHERE 1.1 CONSTITUTION DE L ATMOSPHERE L enveloppe gazeuse de la terre, environnement dans lequel la vie subsiste, correspond à la sphère la plus dynamique et instable de cette planète. Ce milieu

Plus en détail

METEOROLOGIE. Henri Castanet

METEOROLOGIE. Henri Castanet METEOROLOGIE Henri Castanet Sommaire 1 l atmosphère 1.1 structure 1.2 composition de l atmosphère 1.2.1 les gaz 1.2.2 variation de la quantité de gaz 1.3 définition de «l atmosphère standard» 1.4 variations

Plus en détail

Météorologie. Pierre-Yves TISSIER 12 Février 2005

Météorologie. Pierre-Yves TISSIER 12 Février 2005 Météorologie Pierre-Yves TISSIER 12 Février 2005 L air La pression La masse volumique La température L humidité La formation des nuages La pression La masse volumique La température L humidité La formation

Plus en détail

Stabilité de l air et son impact sur la force du vent - Pourquoi les vents sont-ils souvent plus forts en après midi (1) Surface

Stabilité de l air et son impact sur la force du vent - Pourquoi les vents sont-ils souvent plus forts en après midi (1) Surface - Pourquoi les vents sont-ils souvent plus forts en après midi (1) - Les vents près de la surface sont généralement plus faibles que ceux plus haut dans l atmosphère à cause du frottement. 1000 Couche

Plus en détail

Définitions de la pression 1. Variations spatio-temporelles de la pression 2. Les causes des variations de la pression 3. Conclusion 4.

Définitions de la pression 1. Variations spatio-temporelles de la pression 2. Les causes des variations de la pression 3. Conclusion 4. Définitions de la pression 1 Variations spatio-temporelles de la pression 2 Les causes des variations de la pression 3 Conclusion 4 Exercices 5 Défini&on de la pression Rappel sur le poids et la masse

Plus en détail

L atmosphère de la Terre. Géologie 2 nde

L atmosphère de la Terre. Géologie 2 nde L atmosphère de la Terre Géologie 2 nde Cadre pédagogique : Cette leçon s inscrit dans la première partie du programme de seconde intitulée «La planète Terre et son environnement» prévue en 8 semaines.

Plus en détail

Johnny Nica LES MAREES

Johnny Nica LES MAREES Johnny Nica LES MAREES LES MAREES Les marées sont des ondulations créées par la force d attraction exercée sur la Terre par la Lune et le Soleil et par le mouvement circulaire de ces systèmes. Ce mouvement

Plus en détail

Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre. CO1 Climatologie et hydrologie

Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre. CO1 Climatologie et hydrologie Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Le rayonnement infrarouge L infrarouge sur les images satellites La température d équilibre de

Plus en détail

TP 3. Projection stéréographique des faces cristallines

TP 3. Projection stéréographique des faces cristallines ECOLE NATIONALE POLYTECHNIQUE 2005/2006 Département Génie Minier Cours de Minéralogie 3 ème année TP 3. Projection stéréographique des faces cristallines Pôle d une face L angle entre deux faces cristallines

Plus en détail

METEOROLOGIE... 1 LES ASCENDANCES... 1 LES NUAGES... 2 VENT ET BRISE... 4 Le vent... 4 La brise... 4 Les effets du vent... 5

METEOROLOGIE... 1 LES ASCENDANCES... 1 LES NUAGES... 2 VENT ET BRISE... 4 Le vent... 4 La brise... 4 Les effets du vent... 5 METEOROLOGIE METEOROLOGIE... 1 LES ASCENDANCES... 1 LES NUAGES... 2 VENT ET BRISE... 4 Le vent... 4 La brise... 4 Les effets du vent... 5 I METEOROLOGIE Ce livret d initiation n abordera que les domaines

Plus en détail

NAVIGATION, METEOROLOGIE, SECURITE DES VOLS

NAVIGATION, METEOROLOGIE, SECURITE DES VOLS NAVIGATION, METEOROLOGIE, SECURITE DES VOLS B.I.A. 1996 1) La fréquence internationale de détresse est: a - 121,50 MHZ b - 122,1 0 MHZ c - 122,60 MHZ d - 123,50 MHZ 2) Sur quelle catégorie d'aéronefs un

Plus en détail

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques I/ Objectif : Dans la partie 2 du programme de seconde «enjeux planétaires contemporains : énergie et sol», sous partie

Plus en détail

Les outils de base. Cours de révision de 4 ème N. Sougnez

Les outils de base. Cours de révision de 4 ème N. Sougnez Les outils de base Cours de révision de 4 ème 2012-2013 N. Sougnez 1 Plan de la séquence Les outils de base 1. La représentation de la terre 2. L orientation 3. L échelle cartographique 4. Les coordonnées

Plus en détail

Climatologie et météorologie : les notions de base

Climatologie et météorologie : les notions de base n 80 40 e année 2-2016 Climatologie et météorologie : les notions de base Sébastien DOUTRELOUP Climatologue, Université de Liège Supplément aux Feuillets d information de la FEGEPRO n 223 NOVEMBRE 2016

Plus en détail

TD de modélisation numérique en océanographie côtière

TD de modélisation numérique en océanographie côtière FOUSSARD Alexis LE GLAND Guillaume TD de modélisation numérique en océanographie côtière Introduction au modèle ROMS Au cours de ce TP, nous avons utilisé un modèle de circulation côtière codéveloppé par

Plus en détail

Performances & Connaissances générales. Performances & Connaissances générales - Cours LFQM - Ivan TORREADRADO

Performances & Connaissances générales. Performances & Connaissances générales - Cours LFQM - Ivan TORREADRADO Performances & Connaissances générales 1 Vous êtes en finale et vous effectuez une remise des gaz. Les différentes actions à effectuer sont 1. Régime moteur maximum 2. Rentrée des volets 3. Rotation vers

Plus en détail