Après les représentants des Institutions de la République,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Après les représentants des Institutions de la République,"

Transcription

1 La 2 ème revue annuelle des reformes, politiques, programmes et projets de l UEMOA au Niger se déroulera du 09 au 15 juillet 2015 à l Hôtel Soluxe de Niamey NUMERO 8958 MERCREDI 8 Juillet FCFA Séance de rupture collective du jeûne du Ramadan Les Chefs coutumiers et les responsables municipaux de la capitale au Palais de la Présidence Après les représentants des Institutions de la République, ceux du corps diplomatique et des organisations internationales accréditées dans notre pays, des leaders des partis politiques, ainsi que des responsables des organisations de la société civile et ceux d autres couches sociales du pays, c est au tour des représentants de la Chefferie traditionnelle de la région de Niamey d être accueillis, hier soir, au Palais de la Présidence pour la cérémonie de rupture collective de jeûne avec le Chef de l Etat, SE M. Mahamadou Issoufou. Parmi les convives à la table présidentielle il y avait, les Chefs des Cantons, des quartiers et des villages ainsi que les Maires des Communes de la Région de Niamey. C était un moment chaleureux entre le Président Issoufou Mahamadou et ses invités qui ont, non seulement Reunion du Comité de pilotage du projet du barrage de Kandadji Discussions autour du plan d actions des programmes du redémarrage du projet P. 3 Kader Amadou/ONEP Sciences et technologie Le diabète soigné grâce à la graisse? Le Chef de l Etat saluant ses invités P.19 partagé le repas, mais aussi accompli la prière du Maghrib ensemble. Livrant leurs impressions, plusieurs Chefs de quartiers et de villages se sont réjouis de cette initiative du Chef de l Etat qui, ont-ils dit, permet à des citoyens ou leurs représentants de l approcher et souvent même de discuter de leurs préoccupations. Pour le Gouverneur de Niamey, M. Hamidou Garba, en instituant ces rencontres chaque mois de Ramadan, le Président de la République, ne fait pas que se conformer aux prescriptions coraniques qui demandent au Musulman de partager sa nourriture même modeste avec ses frères en ce mois béni, mais aussi le Chef de l Etat exprime et imprime sa marque d humaniste et d homme de dialogue à l écoute de tous ses compatriotes. Le Président de la République et ses invités ont imploré le Tout Puissant afin qu il bénisse le Niger, en le couvrant de sa Miséricorde. Mahaman Bako Lancement du concours d entrée au Prytanée militaire de Niamey candidats pour 60 places P. 3 Séminaire de formation des membres de la CENI et du CFEB Renforcer les capacités des acteurs impliqués en matière de gestion des processus électoraux P. 5 Visite d une mission de travail du burkina Faso au central B de la Sonitel S inspirer de l expérience du Niger en matière de contrôle du trafic téléphonique P. 5 Aboubacar Abzo ONEP

2 2 Ramadan Zakatoul-Fitr L ouanges à Allah Seigneur de l'univers, Il connaît ce qui est caché et ce qui paraît au grand jour. Il a fait des croyants des frères, Il leur a recommandé Sa crainte et l'attachement à Sa corde c'est-à-dire au Saint Coran, et Il leur a interdit la division et la divergence. Je Lui suis reconnaissant exalté soit-il. Je témoigne qu'il n'y à point de divinité digne d'adoration hormis Allah l'unique sans associé et que Mouhammad est Son serviteur et Son Envoyé. Qu'Allah lui accorde Son salut et Ses prières ainsi qu'à sa famille, à ses compagnons et à tous ceux qui emboîteront leurs pas sur le chemin du bien jusqu'au Jour Dernier. Chers frères et sœurs en Islam, craignez Allah et sachez que l'islam a pris soin -à travers le Saint Coran et la Sounnah du Prophète- de la société humaine et de la résolution de ses problèmes et maux. Ceci parce que l'islam est la religion d'humanisme par excellence. Il est venu en effet pour honorer et libérer l'être humain. En Islam, la spiritualité et l'humanisme s'épousent étroitement et marchent ensemble. L'Islam ne conçoit pas l'être humain comme un individu isolé du monde, vivant dans un désert ou dans une grotte ou dans un couvent. Au contraire il le conçoit toujours dans une société où il influence et où il est influencé, une société de laquelle il profite et qui profite de lui. C'est la raison pour laquelle Allah dans Ses prescriptions s'adresse toujours à la communauté croyante et jamais à l'individu tout seul. Combien de fois nous entendons Allah dire "O croyants" dans Son Livre et combien de fois nous entendons le croyant dire dans sa prière même quand il prie tout seul: "C'est Toi Seul que nous adorons et c'est de Toi Seul que nous implorons secours"? Ainsi, pour l'islam, prendre soin de l'être humain c'est prendre soin de toute la société car l'homme est par nature social. Non seulement l'islam prend soin de la société humaine en général mais réserve surtout un soin particulier aux couches faibles au sein de cette société. Ceci constitue le secret de la répétition continue de l'appel coranique à la bienfaisance envers les orphelins, les pauvres, les voyageurs à court de provisions et les esclaves. En effet chacune de ces couches sociales éprouve de la faiblesse d'un côté ou d'un autre. Ainsi la faiblesse de l'orphelin est due à la perte de son père, la faiblesse du pauvre est due à son manque des moyens, la faiblesse du voyageur est due à son éloignement de sa patrie et la faiblesse de l'esclave est due à son manque de liberté. Si certaines sociétés négligent ces différentes couches sociales faibles, ne leur accordent aucun poids dans leur politique sociale ou économique et ne leur reconnaissent aucun droit car elles n'espèrent rien de ces faibles couches humaines ni ne craignent rien d'elles puisqu'elles ne détiennent pas les rênes de l'économie ni du pouvoir Si donc certaines sociétés agissent et ce comportent de la sorte envers les faibles, quant au Messager d'allah prière et salut d'allah sur lui, il a attiré l'attention des croyants sur la valeur et l'importance de ces faibles couches sociales ainsi que sur leur place au sein de la société. Il a affirmé que ces démunis représentent en fait la source du secours divin car Allah a pitié d'eux et grâce à leurs invocations, Allah fait descendre Sa miséricorde et Ses bénédictions sur la communauté tout entière. Cependant, pour qu Allah secoure et assiste la communauté par le biais de ces faibles, la communauté doit prendre soin d'elles en leur assurant les moyens de vivre et les conditions d'une vie noble et digne de l'être humain. Ainsi, la société doit garantir à chaque faible le minimum vital voire l'autosuffisance et satisfaire ses besoins indispensables dans la vie. En faisant ainsi, Allah bénit les affaires de cette société, fait descendre Sa miséricorde sur elle et l'assiste dans toutes les situations comme l'a précisé le Message d'allah prière et salut d'allah sur lui: "C'est seulement grâce à vos faibles (pauvres) que vous obtenez le secours et la subsistance (de Dieu)". Rapporté par Alboukhâry. Et dans un autre Hadîs: "Cherchez mon agrément auprès de vos faibles (pauvres) car c'est seulement par la bienfaisance envers vos faibles (pauvres) (et leurs invocations) que vous obtenez la subsistance et le secours (de Dieu)". Rapporté par Ahmad. A partir d'ici se révèle le rôle de la Zakat ou charité obligatoire ou facultative. Cette Zakat que l'islam a instaurée pour lutter contre la pauvreté et garantir aux couches sociales faibles leur dignité et leur honneur. Et l'islam n'a pas prescrit ou instauré cette charité appelée Zakat de façon superficielle et facultative. Au contraire il a imposé à travers les textes du saint Coran et ceux de la Sounnah du Prophète une portion bien déterminée des biens en nature ou en espèce, qui doit être prélevée sur les possessions des riches pour être destinée aux couches démunies de la société. L'Islam va plus loin en faisant de cette portion matérielle un des cinq piliers fondamentaux de l'islam, traite de mécréant quiconque renie son obligation et combat quiconque SOCIETE refuse de la donner parmi les musulmans qui en remplissent les conditions d'imposition. Il s'agit ici de la Zakat obligatoire prescrite par Allah soub-hanahou wa taala à travers le Saint Coran et qui n'incombe qu'aux musulmans qui remplissent un certain nombre de conditions d'aisance matérielle. Quant au Prophète prière et salut d'allah sur lui, il a imposé de son côté à travers son authentique Sounnah une autre Zakat appelée Zakatoul-fitr ou la charité de rupture à payer à la fin du jeûne du mois de Ramadan. Il l'a imposée à tous les musulmans sans exception en guise de purification pour les jeûneurs et de nourriture pour les besogneux. Dans sa politique de lutte contre la pauvreté, l'islam ne s'est pas contenté seulement d'imposer la Zakat obligatoire annuelle aux riches et la Zakatoul-fitr annuelle aux musulmans, mais il a également incité à l'aumône facultative à tout moment et partout tout en mettant en évidence l'énorme récompense et les avantages et profits indénombrables qui s'y rattachent. Mais ce qui nous intéresse aujourd'hui en cette fin de Ramadan c'est la Zakatoul-fitr. Chers frères et soeurs en Islam, comme vous le savez le mois de Ramadan tire à sa fin avec tout ce qu'il renferme comme miséricordes divines, bénédictions, bienfaits, avantages et particularités. Sachez qu'allah le Très Haut vous a légiféré le prélèvement de la Zakatoul-fitr à la fin du jeûne du Ramadan. Voici quelques points essentiels relatifs à cette Zakat que vous devez connaître: 1- Sa dénomination (appellation) Cette Zakat s'appelle Zakatoulfitr c'est-à-dire la Zakat de la rupture. Elle est nommée ainsi car elle intervient à la fin du jeûne du Ramadan donc à la rupture finale de tout le jeûne du Ramadan. 2- Son imposition La Zakaoul-fitr a été imposée par le Messager d'allah prière et salut d'allah sur lui comme Iboun Oumar -qu'allah l'agrée a dit: "Le Messager d'allah prière et salut d'allah sur lui a imposé le prélèvement de la Zakatoulfitr soit un Saa de dattes ou un Saa d'orge pour tout musulman esclave ou libre, homme ou femme, petit ou grand". Rapporté par Alboukhâry et Mouslim. 3- A qui incombe le prélèvement de la Zakatoul-fitr? Il ressort du Hadîs cité ci-haut que la Zakatoul-fitr incombe à tout musulman libre ou esclave, homme ou femme, grand ou petit, qui possède un Saa de nourriture en plus de son besoin et de celui de sa famille pour un jour et une nuit c'est-àdire pour 24 heures. 4- Sa mesure (valeur) et sa nature La Zakatoul-fitr est d'un Saa soit 4 mudds soit environ 3 kg des types de produits alimentaires que les gens consomment régulièrement comme principale denrée tels que: le blé, l'orge, les dattes, les raisins secs, le riz, le maïs, le fromage, le mil, le sorgho Abou Sa-id Alkhoudry -qu'allah l'agrée- a dit: "Du vivant du Messager d'allah prière et salut d'allah sur lui, nous avions l'habitude de donner un Saa de nourriture, de fromage blanc, d'orge, de dattes ou de raisins secs comme Zakatoul-fitr pour tout enfant ou vieux, libre ou esclave". Il n'est pas permis de prélever l'équivalent en argent, en vêtement, mobiliers, nourriture pour les aniamaux de cette Zakat car le Prophète a bien précisé: " Nourriture pour les pauvres" Le temps de son prélèvement Il y a deux temps pour le prélèvement de la Zakatoul-fitr: a) Un temps de préférence qui s'étend du moment de la vision du croissant lunaire marquant la fin du Ramadan ou son trentième jour jusqu'au lendemain donc le jour de la fête avant la prière de Id. b) Un temps d'autorisation qui est d'un jour ou deux avant la fête c'est-à-dire qu'il est autorisé de prélever la Zakatoul-fitr un jour ou deux jours d'avance comme Iboun Oumar -qu'allah l'agrée- avait l'habitude de le faire. Ainsi, la Zakatoul-fitr doit être prélevée et donnée à son ayant-droit avant la prière de Id sinon elle ne sera pas acceptée comme une Zakat mais comme une simple aumône facultative. Iboun Abbas qu'allah l'agrée a, en effet dit: "Le Messager d'allah prière et salut d'allah sur lui, a imposé la Zakatoul-fitr en guise de purification pour le jeûneur des propos inutiles et malveillants et en guise de nourriture pour les pauvres. Celui qui la prélève avant la prière de Id, elle lui sera comptée alors comme une Zakat agréée et celui qui la prélève après la prière de Id, elle lui sera comptée comme une aumône parmi les aumônes facultatives". Rapporté par Abou Dawoud et Iboun Madjah. 6- Ses bénéficiaires Les bénéficiaires de la Zakatoul-fitr sont les mêmes que les bénéficiaires de la Zakat obligatoire c'est-à-dire les huit catégories des besogneux cités dans le verset 60 de la sourate 9: " Les?adaqât (veulent dire ici les Zakâts) ne sont destinés qu'aux Fouqarâ' (pauvres), aux Masâkîn (indigents), à ceux qui y travaillent, à ceux dont les cœurs sont à gagner (à l'islam), à l'affranchissement des jougs, à ceux qui sont lourdement endettés, dans le sentier d'allah (aux Moudjâhidoûn ou combattants dans la voie d'allah), et au voyageur (en détresse). C'est un décret d'allah! Et Allah est Omniscient et Sage". Sourate 9, verset 60. Néanmoins les pauvres sont les bénéficiaires les plus méritants de la Zakatoul-fitr comme cela ressort du Hadîs d'iboun Abbas cité cihaut. Cependant il est permis de donner la Zakatoul-fitr aux personnes lourdement endettées et qui sont incapables de payer leurs dettes. Il est permis de distribuer la Zakatoul-fitr à plusieurs nécessiteux comme il est permis de donner la Zakatoul-fitr de plusieurs personnes à un seul pauvre. Il est permis au nécessiteux de donner la Zakat qu'il a reçue de quelqu'un à un autre besogneux après l'avoir mesurée. Il est permis (mais pas obligatoire) de prélever la Zakat pour l'enfant qui est encore dans le ventre de sa mère. 7- Sagesses et objectifs de la Zakatoul-fitr A travers cette Zakatoul-fitr, l'islam poursuit plusieurs sagesses et nobles objectifs entre autres: 1- Elle est prélevée en guise de remerciement à l'égard d'allah qui a conformé le serviteur au jeûne du Ramadan. 2- Elle est prélevée en guise de purification pour le jeûneur des propos inutiles et malveillants. 3- Elle est prélevée en guise de joie pour la fête de Id. 4- Elle est prélevée en guise de nourriture et de consolation pour les nécessiteux. 5- Elle est prélevée en guise de protection de l'honneur et de la dignité des pauvres car cette Zakatoul-fitr leur évitera de tendre la main de l'humiliation aux riches. 6- Elle est prélevée en guise d'entraînement pour les musulmans au sacrifice et à la bienfaisance. Cette Zakatoul-fitr fait sentir à chaque musulman le sentiment de la dignité et de la personnalité quand il tend la main pour donner au lieu de prendre. On comprend aisément la raison pour laquelle même le besogneux bénéficiaire est appelé à donner cette Zakat tant qu'il possède au moins un Saa de nourriture en plus de son besoin et de celui de sa famille pour un jour et une nuit c'est-àdire pour 24 heures. En outre, le bénéficiaire reçoit en général plus qu'il ne donne car il reçoit de plusieurs côtés tandis qu'il donne à un seul côté. C'est pourquoi le Prophète prière et salut d'allah sur lui a dit à propos de cette Zakatoul-fitr: "C'est un Saa d'orge ou de blé pour tout musulman petit ou grand, libre ou esclave, homme ou femme, riche ou pauvre. Quant au riche Allah le purifie grâce à cette Zakat et quant au pauvre il recevra plus qu'il n'aura donné". Chers frères et soeurs en Islam, voilà quelques préceptes relatifs à la Zakatoulfitr. Craignez donc votre Seigneur Allah, apprenez votre religion et appliquez-la dans votre vie quotidienne, vous récolterez le succès dans ce monde et dans l'autre. Qu'Allah nous conforme à ce qu'il aime et agrée. Qu'Il accepte notre jeûne, notre Zakat, nos prières et toutes nos bonnes œuvres et qu'il nous pardonne les mauvaises. Amin! Was-salamou alaïkoum wa rahmatoullah! Cheikh Boureïma Abdou Daouda

3 A l issue ce cette réunion, le ministre d Etat en charge du Plan M. Amadou Boubacar Cissé a expliqué que la rencontre a permis d écouter l ensemble des partenaires qui sont à Niamey dans le cadre d une mission conjointe pour la mise en œuvre des questions de fonds qui ont été discutés en Avril dernier lors des Assemblées Annuelles de la Banque Mondiale. Selon lui, ces questions, ont trait essentiellement aux conditions pouvant accélérer le projet. Pour cela, les membres du comité ont abordé trois grandes rubriques à savoir les conditions de mise en œuvre du barrage physique notamment le choix de la maîtrise d œuvre, le choix des entreprises «Nous avons déjà choisi le consultant qui est chargé de la maitrise d œuvre de ce projet. Le consultant est actuellement en train de revoir le dossier technique pour le renforcer. En ce qui concerne les entreprises, nous avons fait des requalifications et nous avons une liste d entreprises qui sont susceptibles de faire une offre dès que le dossier d appel d offre sera revu par le consultant» a précisé Amadou Boubacar Cissé. Le deuxième point abordé par les membres du comité concerne la question de la reinstallation des populations. Selon le ministre d Etat en charge du Plan, la première phase a concerné 5000 personnes déplacées, et pour la deuxième phase, il y a une prévision de 4000 personnes, et celle-ci constitue un dossier très important qui a été l objet d une longue discussion. «Nous avons à la fois discuté de la méthode à suivre et de la prise en charge des déplacés. Cette partie de la réinstallation était traditionnellement sous la charge du trésor national. Nous avons plaidé auprès des bailleurs de fonds qu il n était plus NATION 3 Reunion du Comité de pilotage du projet du barrage de Kandadji Discussions autour du plan d actions des programmes du redémarrage du projet Sous la présidence du ministre d Etat, ministre du Plan, de l Aménagement du Territoire et du Développement Communautaire, M. Amadou Boubacar Cissé, les membres du comité de pilotage chargé de la gestion du barrage de Kandadji se sont retrouvés, hier matin, dans la salle de réunion du ministère du Plan. Composé de onze (11) membres du Gouvernement, de l ensemble des partenaires techniques et financiers et du gouverneur de la Région de Tillabéri, le comité a débattu sur un certain nombre de préoccupations relatives à la construction physique du barrage de Kandadji, la réinstallation des populations et la mise en place d un dispositif institutionnel qui aura une grande autonomie à exécuter à bien les programmes de ce projet. A u plan national, ils sont au total jeunes nigériens âgés de moins de 14 ans à vouloir intégrer cette école prestigieuse. Le centre de Niamey compte à lui seul quelque 859 candidats. Tous ces candidats postulent pour décrocher l une des 60 places disponibles dont 45 pour les garçons et 15 pour les filles. Les candidats passeront quatre (4) épreuves à savoir Dictée, Etude de texte, Calcul-opérations et Problème. A 7h00, l appel des candidats a commencé pour une durée d une demi-heure. Le Secrétaire général du Ministère de la Défense nationale, président de la commission d organisation du concours est arrivé à 7h30 dans les locaux du Prytanée. Il procède aux derniers réglages avec le directeur de l école et ses collaborateurs pendant que les candidats retardataires sont guidés pour retrouver leurs salles d examen. A 7h55 minutes, arrivent le gouverneur de Niamey et sa délégation. Ensemble, ils procèdent à 8h précises, au lancement des épreuves. Dans une des salles d examen, le gouverneur de la région de Niamey a prodigué de sages conseils aux jeunes candidats. Vous êtes les meilleurs de vos écoles. Soyez calmes et concentrez sur vos épreuves. C est ainsi que vous accéderez à cette école d excellence leur a dit M. Hamidou Garba avant d ouvrir l enveloppe scellée contenant l épreuve de dictée dont le titre est Le marché du soir. La délégation a ensuite visité plusieurs salles où les épreuves ont commencé simultanément. Peu après le lancement des épreuves, le Secrétaire général du ministère de la Défense nationale, a relevé l engouement que suscite ce concours, un engouement qui s explique d après le général de division Djibo Tahirou, par le fait que le Prytanée militaire de Niamey, s est imposé au fil des années, comme une école d excellence. Tous les parents veulent que leurs enfants y accèdent. Ce qui est normal a-t-il déclaré, ajoutant qu au Prytanée, les élèves reçoivent un encadrement rigoureux. Ils se consacrent exclusivement à leurs études. La preuve est que l école a enregistré cette année un taux d admission de 100% au BEPC et à l écrit. Nous Une vue des participants à la réunion possible pour nous de prendre en charge une opération de telle envergure. Elle concerne personnes et s élève à plus de 50 milliards de FCFA» a confié le ministre Amadou Boubacar Cissé. D après lui, ils se sont mis d accord pour que les bailleurs de fonds prennent en charge cette question de déplacement des populations. «Les partenaires vont effectivement le faire et nous leur avons demandé les modalités pratiques par lesquelles ce déplacement doit être fait», a-t-il indiqué. La troisième et dernière rubrique discutée au cours de cette rencontre est la mutation institutionnelle du Haut Commissariat à l Aménagement de la Vallée du Niger. Pour le ministre Amadou Boubacar Cissé, ils ont d un commun accord convenu que le HCAVN dans sa forme actuelle n est plus l instrument adapté pour construire le barrage dans des meilleures conditions. Il y a une évolution institutionnelle qui s impose et cette évolution institutionnelle doit permettre de faire en sorte que la nouvelle structure puisse avoir une grande autonomie dans l exécution des programmes, dans le choix des cadres qui peuvent étoffer cette structure. Les membres du comité ont retenu qu il est temps d avoir un chronogramme précis avec des dates butoirs précises pour la réalisation d un certain nombre d opérations. Le Haut Commissaire à l Aménagement de la Vallée du Niger, Amadou Harouna a également abondé dans le même sens. Evoquant les défis en ce qui concerne la réalisation de ce projet, il a parlé de l incapacité du Haut commissariat dans sa forme actuelle à relever ces défis. Selon lui, il faut revoir la structure qu il dirige. Pour lui, ce défi est si important, qu il faut l appui nécessaire de tous les acteurs. Néanmoins, il fonde espoir que ce projet va bien redémarrer. «Nous sommes en train de travailler, nous n avons pas droit à l erreur, pour la réinstallation des populations nous sommes déjà dans le processus, il y a un engage- attendons les résultats du BAC confie le général de division Djibo Tahirou qui se réjouit de tels résultats. C est la seule école de Niamey à enregistrer de tels résultats dit-il. Le Secrétaire général du Ministère de la Défense nationale de rappeler que le concours est ouvert aux Nigériens des deux sexes, âgés de moins de 14 ans. A cela, il faut ajouter des exigences de performances. En effet, avec la réforme ayant ment fort de toutes les parties et cela nous réconforte» a-t-il dit en substance. Les partenaires techniques et financiers ont pour leur part réaffirmé leur volonté d accompagner le Niger dans la mise en œuvre de ce projet. Pour le chef de Division de la BAD, M. Keita Dougou, cette rencontre lui a donné l opportunité de réaffirmer l engagement des bailleurs de fonds à réaliser ce grand projet pour le Niger. «Le Niger est un pays avec des ressources limitées, cela fait que nous faisons tout pour mobiliser des fonds assez concessionnels en vue d apporter le maximum de ce financement. Traditionnellement nous apportons jusqu à 90% de financement dans un tel programme» a-til affirmé. Aissa. A. Alfary Lancement du concours d entrée au Prytanée militaire de Niamey candidats pour 60 places Le concours d entrée au Prytanée militaire de Niamey a eu lieu, hier, sur toute l étendue du territoire national. Ici à Niamey, c est le Secrétaire général du Ministère de la Défense nationale, le Général de division Djibo Tahirou, et le gouverneur de la région de Niamey M. Hamidou Garba qui ont donné le coup d envoi des épreuves en présence du président du Conseil de Ville de Niamey, du commandant du Prytanée militaire, le Colonel Chaibou Idrissa, du Directeur régional des Enseignements secondaires et des cadres des ministères concernés. Lors de la cérémonie de lancement du concours supprimé le CFEPD, les candidats au Prytanée, doivent avoir une moyenne de classe annuelle supérieure ou égale à sept sur dix (7/10). Il faut enfin noter que dans le cadre des échanges d élèves avec les écoles homologues, le Prytanée militaire de Niamey, accueille des élèves étrangers, originaires d Afrique de l Ouest et du Centre. Siradji Sanda Kader Amadou/ONEP DR

4 4 ANNONCES REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE L AGRICULTURE PROJET DE DEVELOPPEMENT DES EXPORTATIONS ET DES MARCHES AGRO-SYLVO- PASTORAUX Crédit : 5532 NE SERVICE DE CONSULTANTS RECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LES ETUDES DU MARCHE SOUS REGIONAL DU BETAIL DU NIGER (Nigéria, Côte d Ivoire et Ghana) Le présent Avis d Appel d Offres suit l Avis général de passation de marchés du projet paru dans Development Business et le DG Market du 20 mai 2015 et dans le Sahel quotidien du 25 mai Le Gouvernement de la République du Niger a reçu de l Association Internationale de Développement (IDA), un Fonds Additionnel pour le Projet de Développement des Exportations et des Marchés Agro Sylvo Pastoraux (PRODEX), et a l intention d utiliser une partie du montant de ce crédit pour effectuer les paiements au titre du contrat suivant : ETUDES DU MARCHE SOUS REGIONAL DU BETAIL DU NIGER. 2. LE MANDAT DU CONSULTANT Le mandat du consultant couvre : (i) La caractérisation de l offre par pays (l évolution du cheptel national, les systèmes d élevage par zone de production, les espèces animales et leurs caractéristiques zootechniques, les importations commerciales de viande et leurs saisonnalités, les principaux importateurs et leurs volumes annuels, l évolution de l offre de viande importée, les caractéristiques des produits animaux vendus par la grande distribution, etc.) ; (ii) La concurrence (pays concurrents du Niger pour la viande bovine, et des petits ruminants, mode de mise en marché des produits offerts, parts de marché, stratégies développées pour pénétrer le marché, les forces, les faiblesses, les périodes d entrée des différentes origines, clientèle des différents types de viande (ménages, hôtels, grande restauration, maquis, restauration de rue, etc..) ; (iii) La caractérisation de la demande : profil des acheteurs (collectivités, armée, ménages, commerçants, grandes surfaces ou marchés de demigros, etc.), consommation intérieure (part de la viande importée, couverture par la production nationale, etc.), qualités et caractéristiques des produits demandés (espèces animales, usage/destination économique ou sociale, habitude de consommation, etc.) ; (iv) Les prix du bétail sur le marché et leurs évolutions (annuelles/saisonnières) au cours des dernières années. L analyse inclura la structure de coût et le mode de détermination des prix (CAF ou FOB, etc.), les coûts intermédiaires et les niveaux de marges brutes par filière sous régional d approvisionnement ainsi que leur distribution; (v) l accès au marché, notamment (i) les mécanismes de fonctionnement (consignation, parcage, infrastructures d abattage des animaux à l entrée au Nigéria, système de ventes d animaux sur certains gros marchés du Nord (Katsina, Kano, Kaduna), la chaîne logistique etc.), les normes et réglementations, les procédures et délais, (ii) les tendances, les exigences et les évolutions des habitudes en matière de consommation de viande par les ménages urbains du Nigéria; (vi) L expert désigné par le cabinet pour l étude du marché de bétail sur pieds au Nigéria analysera l impact : (vii) d un maillage de marchés à bétail d exportation le long de la frontière nord avec le Niger sur les risques majeurs liés au commerce frontalier des animaux : risques de change Naira/FCFA, risques de transfert du Cash, vols d animaux, maladies, coûts des transactions et marges bénéficiaires des exportateurs nigériens, (viii) de la politique nigériane de réhabilitation des abattoirs des villes frontalières du nord pour abattre les animaux à l entrée et écourter ainsi le circuit de commercialisation du bétail vif, etc. ; (ix) Proposer les axes d une stratégie globale pour pénétrer chacun des marchés ; (x) Proposer des modalités pour conduire des tests d exportation sur ces marchés ; (xi) Produire un rapport de mission par pays, et un rapport consolidé sur supports informatiques ; (xii) Organiser un atelier de validation de l étude au Niger. 3. PROFIL DU CONSULTANT La mission sera exécutée par un consultant (de préférence un Cabinet/groupe de consultants) susceptible de mobiliser plusieurs consultants) ayant le profil ci-dessous: Chef de mission : - Etre un expert ayant un diplôme de 3è cycle dans les domaines suivants : économie, agroéconomie, socio-économie ou un spécialiste en marketing /commercialisation du bétail dans la zone CEDEAO. - Avoir une expérience confirmée d au moins 10 ans dans l analyse des chaînes d approvisionnement/chaînes de valeur et la mise en marché du bétail vif et des produits de l élevage, dont la viande. Les trois experts - Etre un expert de profil économiste, agroéconomiste, socioéconomiste ou un spécialiste en marketing /commercialisation ayant au moins 5 ans d expérience dans l analyse des chaînes d approvisionnement/chaînes de valeur et la mise en marché des produits carnés ; - Avoir une expérience avérée dans la conduite des études de marché; - Avoir déjà conduit des études similaires dans la sous-région ; - Avoir des connaissances sur la filière d approvisionnement du bétail en Afrique de l Ouest; - Maîtriser la chaîne logistique du commerce international de viande extra-africaine. 4. DUREE DE LA PRESTATION La durée de la consultation est de 20 jours pour le cabinet/groupe de consultants ; le cabinet mobilisera les consultants de la manière suivante: 5. Le Ministre d Etat, Ministre de l Agriculture invite les candidats admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. 6. Les consultants intéressés doivent fournir les informations indiquant qu ils sont qualifiés pour exécuter les services (brochures, références concernant l exécution de contrats analogues, expérience dans des conditions semblables, disponibilité des connaissances nécessaires parmi le personnel, etc ). 7. Le consultant sera sélectionné en accord avec les procédures définies dans les Directives: Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale, édition courante. 8. Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l adresse ci-dessous du lundi au jeudi de 8 heures à 17 heures 30 minutes et le vendredi de 8 heures à 13 heures. 9. Les manifestations d intérêt doivent être déposées à l adresse ci-dessous au plus tard le mercredi 22 juillet 2015 à partir de 17h 30 mns. Unité de Coordination Technique et Fiduciaire PROJET DE DEVELOPPEMENT DES EXPORTATIONS ET DES MARCHES AGRO-SYLVO- PASTORAUX (PRODEX) QUARTIER KOUARA KANO, RUE KK 89, BP : 507 TEL. : FAX :

5 D ans son discours d ouverture, le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a indiqué qu au cours de cette formation qui durera deux (2) jours, les différentes sessions porteront notamment sur l architecture électorale globale ou les choix stratégiques, l interaction avec les acteurs du processus électoral ou les opérations électorales. M. Boubé Ibrahim a, par la suite, souligné l importance de cette rencontre qui intervient en prélude aux activités de son institution relativement au volet formation. Cette série de formations a-t-il indiqué va concerner les membres de l institution présents à Niamey, mais aussi ceux des démembrements de la CENI, les NATION 5 Séminaire de formation des membres de la CENI et du CFEB Renforcement des capacités des acteurs impliqués dans la gestion des processus électoraux La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) organise, depuis hier, au Palais des Congrès de Niamey, avec l appui financier du PNUD, un séminaire de formation des membres de la CENI et du Comité chargé du Fichier Electoral Biométrique (CFEB) sur l introduction à l administration électorale. C est le président de la CENI, M. Boubé Ibrahim, qui a présidé la cérémonie d ouverture de ces assises en présence du représentant résident du PNUD au Niger, M. Fodé Ndiaye, du président du CFEB, des membres de la CENI et de plusieurs participants. L a délégation du Burkina Faso comprenant les cadres du ministère de l Economie et des Finances et ceux de l Autorité de Régulation de Communication Electronique et de la Poste (ARCEP) est venue s inspirer de l expérience du Niger en matière de contrôle de trafic téléphonique national et international. C est pour mieux contrôler l écoulement de trafic téléphonique que cet équipement a été installé en Juillet 2013 avant de devenir opérationnel en Janvier Grâce à cet équipement, l Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes dispose de moyen approprié pour atteindre ses objectifs et assurer efficacement ses missions de services publics. Il s est agi également de s investir afin de contribuer à l amélioration des prestations offertes aux consommateurs et mettre l Etat dans ses droits en maîtrisant les chiffres d affaires de toutes les sociétés assujetties au contrôle du tout nouvel équipement. Depuis que la machine a été rendue opérationnelle, l initiative nigérienne est en train de faire école au niveau de la sous région. C est pourquoi, certains pays comme le Mali, le Sénégal et le Burkina Faso formateurs ainsi que les membres des bureaux de vote. M. Boubé Ibrahim a, en outre, invité les participants à accorder une attention soutenue aux différents exposés qui leur seront présentés en vue de contribuer à des élections apaisées. Il a enfin salué l engagement et la disponibilité du PNUD à les accompagner en sa qualité de coordonnateur des appuis en faveur de la CENI. Pour sa part, le représentant résident du PNUD au Niger a rappelé l attachement du Système des Nations-Unies en générale et le PNUD en particulier à la démocratie dont un des éléments importants est la conduite des élections crédibles, transparentes et inclusives avec une forte participation citoyenne. Ce qui constitue du reste un des fondements d une bonne gouvernance basée sur des institutions fortes légitimes, crédibles et capables. C est pourquoi, a dit M. Fodé Ndiaye, le PNUD est déterminé à appuyer le processus en fournissant une expertise qui a contribué à l évaluation des aspects liés à la biométrie et à renforcer les discussions avec le Comité du Fichier Electoral Biométrique. Cet appui s est ont dépêché des missions dans notre pays afin de s inspirer de notre expérience. La délégation burkinabé a visité les locaux abritant les installations techniques de l équipement mis en place et issu de la dernière technologie. Ils ont reçu d amples explications de la part des responsables en charge de l entretien du matériel et de la part du directeur général de l ARTP. Le système installé a permis à l ARTP de La table de séance au séminaire poursuivi avec le recrutement d un consultant qui a élaboré un programme d appui au cycle électoral national présenté en dossier lors d une réunion présidée par le Premier ministre, SE. Brigi Rafini, en présence des autorités et des partenaires techniques et financiers. Le PNUD va continuer, selon le représentant résident, ses actions en mobilisant les partenaires et en faisant le plaidoyer pour la mobilisation des maîtriser le trafic de différentes sociétés de téléphonie à travers la toute nouvelle machine mise en place. A l issue de la visite, le secrétaire général du ministère de Développement de l Economie Numérique et des Postes du Burkina Faso a d abord remercié les autorités nigériennes et l ARTP pour avoir facilité leur déplacement au Niger. Il a, à cet effet, confié qu à travers les démonstrations et les explications qu ils ont ressources appropriées pour la conduite des élections. Ainsi, pour accompagner le Niger dans la conduite de cet important exercice, deux comités ont été mis en place à savoir : le comité technique de discussion sur les élections et celui de concertation au niveau des ambassadeurs et des Chefs de missions diplomatiques. Aïchatou Hamma Wakasso Visite d une mission de travail du burkina Faso au central B de la Sonitel S inspirer de l expérience du Niger en matière de contrôle du trafic téléphonique Une délégation du Burkina Faso conduite par le Secrétaire général du ministère du Développement de l Economie Numérique et des Postes, M. Lamoussa Oualbeogo était, hier matin au Complexe Centrale B de la Sonitel. Au cours de cette visite, la délégation burkinabé qui séjourne dans notre pays dans le cadre d une mission de travail a visité l équipement de contrôle du trafic téléphonique de réseau de télécommunication. C était en présence du directeur général de l Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) M. Almoustapha Boubacar. Lors de la visite Zakari A. Gado/ONEP suivies, ils vont s inspirer de l expérience du Niger en matière de Contrôle du trafic national et international, mais aussi de textes réglementaires et de lois mises en œuvre dans le domaine des télécommunications au Niger. M. Lamoussa Oualbeogo s est dit satisfait de tout ce qu ils ont vu sur le terrain notamment la capacité du Niger à gérer cette nouvelle technologie et de la faire profiter aux autres pays de la sous région comme le Burkina Faso. Selon le Directeur général de l ARTP, M. Almoustapha Boubacar, le même équipement installé au Complexe centrale B de la Sonitel, sera installé au niveau de l ARTP. Cet équipement permettra assurément à l ARTP de mieux accomplir sa mission d intérêt national. Laouali Souleymane Ibro Youka/ONEP

6 6 REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE L AGRICULTURE PROJET DE DEVELOPPEMENT DES EXPORTATIONS ET DES MARCHES AGRO-SYLVO- PASTORAUX Crédit : 5532 NE SERVICE DE CONSULTANTS ANNONCES RECRUTEMENT D UN CONSULTANT POUR LES ETUDES DU MARCHE REGIONAL DE L OIGNON DU NIGER EN AFRIQUE DE l OUEST ET DU CENTRE Le présent Avis d Appel d Offres suit l Avis général de passation de marchés du projet paru dans Development Business et le DG Market du 20 mai 2015 et dans le Sahel quotidien du 25 mai Le Gouvernement de la République du Niger a reçude l Association Internationale de Développement (IDA), un Fonds Additionnel pour le Projet de Développement des Exportations et des Marchés Agro Sylvo Pastoraux (PRODEX), et a l intention d utiliser une partie du montant de ce crédit pour effectuer les paiements au titre du contrat suivant : ETUDES DU MARCHE REGIONAL DE L OIGNON DU NIGER EN AFRIQUE DE l OUEST ET DU CENTRE. 2. LE MANDAT DU CONSULTANT Le mandat du consultant couvre : (i) La caractérisation de l offre par pays (la production nationale, les périodes et zones de production, les variétés produites, les importations commerciales et leurs saisonnalités, les principaux importateurs et leurs volumes annuels, l évolution de l offre, les caractéristiques des produits offerts, etc.) ; (ii) La concurrence (pays concurrents, caractéristiques des produits offerts, parts de marché, stratégies développées pour pénétrer le marché, les forces, les faiblesses, les périodes d entrée des différentes origines, clientèle des différentes origines) ; (iii) La caractérisation de la demande : profil des acheteurs (collectivités, ménages, commerçants, grandes surfaces ou marchés de demi-gros, etc.), consommation intérieure (répartition périodique, couverture par la production nationale, etc.), qualités et caractéristiques des produits demandés (variété, goût, calibre, habitude de consommation et aptitude à la conservation, etc) ; (iv) Les prix de l oignon sur le marché et leur évolution (annuelle/saisonnières) au cours des dernières années. L analyse inclura la structure de coût et le mode de détermination des prix (CAF ou FOB, etc.), les coûts intermédiaires et les niveaux de marges brutes par circuit d approvisionnement ; (v) l accès au marché, notamment (i) les mécanismes de fonctionnement (consignation, ventes directes, etc.), les normes et réglementations, des procédures et délais, (ii) les tendances et exigences en matière de conditionnement et de marketing ; (vi) Proposer les axes d une stratégie globale pour pénétrer chacun des marchés ; (vii) Proposer des modalités pour conduire des tests d exportation sur ces marchés ; (viii) Le consultant retenu pour l étude de marché de Côte d Ivoire analysera l impact de la filière hollandaise d importation sur les acteurs traditionnels de la filière nigérienne basés en Côte d Ivoire; (ix) Produire un rapport de mission par pays, et un rapport consolidé sur supports informatiques ; (x) Organiser un atelier de validation de l étude au Niger. 3. PROFIL DU CONSULTANT La mission sera exécutée par un consultant (de préférence un Cabinet/groupe de consultants) susceptible de mobiliser plusieurs consultants) ayant le profil ci-dessous: Chef de mission : - Etre un expert ayant un diplôme de 3 ème cycle dans les domaines suivants : économie, agroéconomie, socio-économie ou un spécialiste en marketing /commercialisation. - Avoir une expérience confirmée d au moins 10 ans dans l analyse des chaines d approvisionnement/chaines de valeurs et la mise en marché des fruits et légumes, dont l oignon. Les trois experts - Etre un expert de profil économiste, agroéconomiste, socioéconomiste ou un spécialiste en marketing /commercialisation ayant au moins 5 ans d expérience dans l analyse des chaines d approvisionnement/chaines de valeurs et la mise en marché des fruits et légumes, dont l oignon. - Avoir une expérience avérée dans la conduite des études de marché; - Avoir déjà conduit des études similaires dans la sous- région ; - Avoir des connaissances sur la filière d approvisionnement de l oignon en Afrique de l Ouest et du Centre ; 4. DUREE DE LA PRESTATION La durée de la consultation est de 25 jours pour le cabinet/groupe de consultants ; le cabinet mobilisera les consultants de la manière suivante: 5. Le Ministre d Etat, Ministre de l Agriculture invite les candidats admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. 6. Les consultants intéressés doivent fournir les informations indiquant qu ils sont qualifiés pour exécuter les services (brochures, références concernant l exécution de contrats analogues, expérience dans des conditions semblables, disponibilité des connaissances nécessaires parmi le personnel, etc ). 7. Le consultant sera sélectionné en accord avec les procédures définies dans les Directives: Sélection et Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque mondiale, édition courante. 8. Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires à l adresse ci-dessous du lundi au jeudi de 8 heures à 17 heures 30 minutes et le vendredi de 8 heures à 13 heures. 9. Les manifestations d intérêt doivent être déposées à l adresse ci-dessous au plus tard le mercredi 22 juillet 2015 à partir de 17h 30 mns. Unité de Coordination Technique et Fiduciaire PROJET DE DEVELOPPEMENT DES EXPORTATIONS ET DES MARCHES AGRO-SYLVO- PASTORAUX (PRODEX) QUARTIER KOUARA KANO, RUE KK 89, BP : 507 TEL. : FAX :

7 L a cérémonie de lancement qui s est déroulée à Falwel a été placée sous la présidence du Secrétaire général adjoint de la région de Dosso M. Nafiou Mamadou en présence du premier vice-président du Conseil régional M. Boubacar Oumarou, du préfet du département de Loga M. Djamaré Abdoulaye, du Coordonnateur régional du PACRC de Dosso M. Moussa Oumarou, des cadres techniques régionaux, départementaux et communaux. Cet important tonnage d intrants agricoles est composé de 38 tonnes de mil, 4,5 tonnes de niébé, 75 tonnes d engrais pour une valeur de francs CFA. Les bénéficiaires au nombre de personnes auront à emblaver ha. Le PACRC est l un des quatre projets du programme stratégique pour la résilience climatique ; il est financé par le fonds Investissement Climat, l Etat du Niger et la Banque Mondiale. Le projet a pour objectif, le développement, l amélioration de la protection des populations et des systèmes de production agro-sylvo-pastorale face à ECHOS DES REGIONS 7 Dosso/Lancement de l opération appui du PACRC en intrants agricoles dans ses zones d intervention 38 tonnes de mil, 4,5 tonnes de niébé et 75 tonnes d engrais seront distribuées à bénéficiaires Les ménages pauvres et vulnérables des communes d intervention du Projet d Actions Communautaires (PACRC) à savoir Loga, Sokorbé et Falwel dans le département de Loga, région de Dosso ont bénéficié, le samedi dernier, d un important appui en intrants agricoles. P ar rapport à la même période de l année dernière (2014), précise le bulletin du SIMA, «les prix moyens des céréales affichent des niveaux plus bas de 22% pour le mil, 15% pour le sorgho, 5% pour le maïs et constant pour le riz importé. Comparés à la moyenne quinquennale (2010/2014) à la même période, les prix moyens de ces produits présentent les diminutions ci-après : le mil (-22%), le sorgho (-17%), le maïs (-12%) et le riz importé (-2%)». En prenant par exemple le cas du mil, le document souligne que le prix moyen actuel du sac de 100 Kg enregistre une légère hausse de 1% par rapport à son niveau de la semaine passée à la modification et la variabilité du climat dans les communes ciblées. C est donc un instrument de mise en œuvre de l initiative 3N. Pour le compte de la région de Dosso, le Projet d Actions Communautaires pour la Résilience Climatique intervient dans le département de Loga au niveau des communes de Sokorbé, Loga et Falwel. Dans l allocution qu il a prononcée lors de la cérémonie de remise de cet appui en intrants agricoles, le Secrétaire général de la région de Dosso M. Nafiou Mamadou après avoir transmis aux populations du département de Loga les salutations des autorités de la 7 ème République et du gouverneur de la région de Dosso a rappelé les importantes réalisations du PACRC dans le département de Loga à la satisfaction des populations. Cet appui en intrants agricoles a indiqué le secrétaire général adjoint de la région de Dosso est plein de signification parce qu il intervient à un moment opportun où les laborieuses populations attendent la pluie. Il leur permettra a-t-il notifié de cause de la forte demande du produit sur les marchés pendant ce mois du carême. «Le prix moyen national du sac d environ 100 Kg s établit actuellement à FCFA contre FCFA précédemment. Comparé à l année passée (2014) et à la moyenne quinquennale (2010/2014) à la même période, ce prix moyen national se situe à un niveau plus bas de 22% dans les deux cas», indique le SIMA. Pour le maïs, contrairement au sorgho, son prix reste presque inchangé par rapport à son niveau de la semaine antérieure à cause de la régularité de l offre de cette céréale sur les marchés suivis. Ainsi, le prix moyen national du sac d environ 100 Kg procéder aux semis tant attendus. M. Nafiou Mamadou a transmis au PACRC les remerciements et les encouragements des autorités de la 7 ème République et des couches sociales vulnérables du département de Loga. Il devait parla suite demander aux bénéficiaires de faire bon usage de cet important appui mis gracieusement à leur disposition. Le premier vice président du conseil régional M. Boubacar Oumarou a pour sa part transmis aux populations le soutien du conseil régional et a souhaité que le clément nous gratifie d un hivernage fécond. de ce produit s établit actuellement à FCFA contre FCFA précédemment. Comparé à la même période de l année passée (2014) et à la moyenne quinquennale (2010/2014), le prix moyen actuel du sac de 100 Kg de maïs affiche des niveaux plus bas de 5% et 12% respectivement. Tandis que le prix plafond du sac de 100 Kg est pratiqué à Agadez Commune ( FCFA), sur les marchés de Communauté Urbaine de Lors de la distribution des intrants agricoles à Falwel Le coordonnateur régional du PACRC M. Moussa Oumarou n a pas caché toute sa satisfaction dans la mesure où le programme intervient dans le secteur qui intéresse le plus la population. Cet appui en semences améliorées a-t-il indiqué va permettre aux laborieuses populations de rattraper le retard accusé par la pluviométrie. L année dernière a rappelé M. Moussa Oumarou, le PACRC a fait la même opération dans le but d améliorer la production dans la mesure où le PACRC est un projet d action pour la résilience climatique en vue d appuyer les communautés Niamey, les prix du sac sont en légère baisse de 1% par rapport à la semaine passée et varient entre FCFA à Katako et FCFA sur les marchés de Bonkaney, Haro Banda et Wadata. En ce qui concerne le riz, à l image du maïs, le prix moyen du sac de 50 Kg de riz importé n enregistre pas de changement important au cours de cette semaine en raison de la régularité de son offre sur les marchés face à une demande constante. Le prix moyen national du sac à faire face aux aléas climatiques dont l agriculture est la première activité économique des populations. Le maire de Loga et celui de Falwel ont remercié le PACRC pour cet appui qui vient à un moment où plusieurs ménages sont dans l incertitude de semer leurs champs et ont par la même occasion rassuré le PACRC que les populations bénéficiaires feront un bon usage. Les mêmes remerciements ont été adressés par le Chef de canton de Falwel à l endroit du PACRC. Mahamane Amadou /ONEP Dosso Situations des prix des céréales sur le marché Stabilité des prix en dépit de la pression de la demande au cours du Ramadan Selon le Bulletin hebdomadaire N 337, du Système d Information sur les Marchés Agricoles (SIMA), au cours de la Semaine N 26 allant du mercredi 24 au mardi 30 juin 2015, la situation des prix sur les marchés céréaliers nationaux est dominée par une légère augmentation de 1% des prix moyens du mil et du sorgho, alors que ceux des produits importés (maïs et riz) demeurent presque constants par rapport à la semaine précédente. Ce léger accroissement des prix des céréales locales peut s expliquer par la pression de la demande de ces produits sur les marchés en cette période de jeûne du mois béni de Ramadan. Certaines céréales comme le mil et sorgho sont fortement demandées sur le marché DR d environ 50 Kg de cette céréale s établit actuellement à FCFA contre FCFA précédemment. «Comparé, à l année passée (2014) et à la moyenne quinquennale (2010/2014) à la même période, le prix moyen actuel du sac reste constant et présente un niveau plus bas de 2% respectivement», relève le bulletin. Quant au sorgho, à l image du mil, le prix moyen du sac de 100 Kg de sorgho enregistre une légère augmentation de 1% par rapport à la semaine écoulée du fait de la pression de la demande du produit face à une offre insuffisante. Le prix moyen national du sac de 100 kg se situe actuellement à FCFA contre FCFA la semaine précédente. Comparé à l année précédente (2014) et à la moyenne des cinq dernières années (2010/2014) à la même période, ce prix moyen national présente des niveaux plus bas de 15% et 17% respectivement, conclut le bulletin. Mamane Abdoulaye DR

8 8 ANNONCES Opérations Innovantes sur la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle en Afrique de l'ouest Appel à propositions de projets La Communauté Economique des Etats d Afrique de l Ouest (CEDEAO), par le biais de l Agence Régionale pour l'agriculture et l'alimentation (ARAA), basée à Lomé et avec le concours financier de l'agence Française de Développement (AFD), met à disposition une enveloppe totale de 1,475 Millions d Euros pour le financement de projets en faveur de l amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Le financement sera accordé aux projets «innovants» relatifs aux thématiques suivantes: a) Stockage et commercialisation des produits agricoles et gestion des risques de marché. b) Comportements alimentaires : enjeux pour la valorisation des ressources locales Les informations concernant les organisations éligibles, les instructions pour la formulation des propositions, ainsi que la documentation administrative à fournir, sont précisées dans le Dossier d Appel à Propositions (DAP) disponible sur les sites internet suivants: OCDE/RPCA: NANTS :http://www.nants.org La date limite de dépôt des propositions est fixée au 24 Juillet 2015 à 12 h 00 (TU) Heure de Lomé, République Togolaise. REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL Fonds Commun d Appui à la mise en œuvre du PDS BP Niamey - Niger Tél. (227) / Fax (227) Avis de Recrutement d un Comptable Régional pour une Direction Régionale de la Santé (DRSP) dans le cadre du Fonds commun d appui à la mise en œuvre du PDS I. Le Gouvernement du Niger, dans sa stratégie de réduction de la pauvreté a élaboré un Plan de Développement Sanitaire (PDS) Conscient de la nécessité d améliorer la gestion du secteur de la Santé pour rendre celui-ci plus apte à exécuter les missions qui sont les siennes dans la mise en œuvre du PDS, le Gouvernement s est engagé à réformer le secteur de la Santé et a confié une telle mission au Ministère de la Santé Publique (MSP). L objectif poursuivi par le Gouvernement est de renforcer les capacités du secteur de la Santé et d accroître la transparence et l efficacité dans l utilisation des ressources publiques à travers la professionnalisation, la déconcentration et la décentralisation dans le secteur de la Santé. Pour l exécution du Fonds Commun d Appui à la mise en œuvre du PDS, le Gouvernement du Niger a sollicité et obtenu les appuis financiers de l'agence Française pour le Développement (AFD), de l Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID), de l Agence des Nations Unies pour l Enfance (UNICEF), Gavi Alliance et de UNFPA dans le cadre d une approche sectorielle (SWAp) et a l intention d utiliser une partie du don et crédit pour effectuer les paiements au titre du contrat pour le recrutement de deux Comptables régionaux pour les Directions Régionales de la Santé Publique. II. - MISSIONS DU COMPTABLE REGIONAL Placé sous la responsabilité directe du Directeur Régional de la Santé Publique (DRSP) et la supervision du Comptable Principal, le Comptable Régional est localisé dans une. Direction Régionale de la Santé Publique. Il accomplit à la fois les tâches suivantes dans un environnement informatisé (utilisation de la bureautique et d un logiciel de gestion) : tenir la comptabilité prévisionnelle dans le cadre d une gestion budgétaire par activité et par catégorie de dépenses ; faire la codification des équipements acquis sur Fonds commun au niveau de la région, effectuer la prise annuelle de leur inventaire physique et tenir un registre des équipements ; assurer le réapprovisionnement du compte à 90 jours en transmettant trimestriellement à temps (2 semaines après la fin du trimestre) au Comptable Principal pour consolidation l état de dépense du dernier trimestre et le budget de trésorerie du trimestre suivant respectivement certifié et validé par le DRSP, le Contrôleur de Gestion; faire les imputations comptables ; tenir quotidiennement à jour les livres comptables et, entre autres, s assurer de la bonne tenue du journal de banque et faire ainsi les états de rapprochement bancaires mensuels du compte à 90 jours ; contrôler et saisir les pièces comptables et s assurer de leur conformité avec le plan OHADA et les nomenclatures budgétaires selon les procédures comptables formalisées dans le manuel ; suivre la justification et l utilisation des fonds mis à la disposition des DRSP et des DS ; classer et archiver la documentation nécessaire au suivi administratif et financier de la DRSP et des DS et à la justification des opérations et transactions ; produire le reporting trimestriel des informations de gestion sur le contrôle des Rapports de Suivi Financier (RSF) ; procéder à la clôture de fin d exercice des comptes à temps et produire les états financiers et de gestion de la DRSP et des DS; contribuer à la mise en œuvre des recommandations des auditeurs et des missions de supervision au niveau régional ; rendre compte au DRSP toute anomalie constatée dans l exercice de ses tâches. III. - PROFIL DU COMPTABLE REGIONAL De formation supérieure en finances et comptabilité (au minimum BAC G2 + 2 ou équivalent) avec une expérience dans un poste similaire, dans un projet ou dans l administration de l Etat, le Comptable Régional devra avoir des connaissances en techniques comptables, et maîtriser les outils comptables ; il doit justifier d au moins cinq (5) ans d expérience dans des missions semblables. Il devra être un cadre doté d un sens de responsabilité, discret et méthodique. Le Comptable Régional devra par ailleurs faire preuve de rigueur dans l organisation du travail et avoir un esprit de synthèse et de clarté et un sens des relations humaines. La maîtrise du logiciel de compatibilité TOMPRO est exigée. IV. - DUREE DE LA MISSION La durée totale des prestations est de 1 an renouvelable. Le (la) candidat(e) retenu(e) sera invité(e) à signer un contrat d un an renouvelable après évaluation positive de ses performances. V. - MODALITES DE RECRUTEMENT Le recrutement comporte un examen des dossiers, un test écrit et informatique suivi d un entretien. Seuls les candidats remplissant les critères minimas de diplôme et d'expérience seront invités à passer ces tests. * Test Ecrit et informatique : Une épreuve écrite sur les principes comptables généraux, les règles de procédure comptable sur financement de la Banque Mondiale en particulier et une bonne capacité de résolution des problèmes liés à la comptabilité publique en lien avec une connaissance informatique sera organisé. * Entretien : Il sera procédé à un entretien avec le comité d évaluation qui portera entres autres sur l expérience acquise dans le domaine de la comptabilité et les motivations de chaque candidat. VI. - CONDITIONS D'EMPLOI Les conditions d emploi feront l objet d un contrat d un (1) an renouvelable à négocier avec l administration en charge du projet. Il s agit d un poste de contractuel. Le candidat ne pourra pas appartenir à la fonction publique. VII. - DOSSIER DE CANDIDATURE Les candidats intéressés doivent fournir leurs curriculums vitae détaillés complets accompagnés des copies, diplômes, attestations. Ils peuvent obtenir des informations supplémentaires à l adresse mentionnée ci-dessous du lundi au jeudi de 8 h à 15h 30 mn et le vendredi de 8 h à 12 h 30 mn : Ministère de la Santé Publique Direction Générale des Ressources Direction des Marchés Publics et des Délégations des Services Publics Bureau du Chargé du Suivi des Marchés du Fonds Commun Porte N 2.16 (2 ème étage) BP: Niamey Niger Tél : / / / Les dossiers de candidature doivent parvenir sous pli fermé et porter la mention " Recrutement d un Comptable Régional pour une Direction Régionale de la Santé (DRSP) dans le cadre du Fonds commun d appui à la mise en œuvre du PDS". Les dossiers de candidature doivent être déposés à l adresse ci-dessous au plus tard le 30 juillet 2015 à 11 h 00 mn. Secrétariat Général du Ministère de la Santé Publique BP : Niamey; 2 eme Etage Porte 207 Tél : (227) Dr IDRISSA MAIGA MAHAMADOU

9 ANNONCES 9 Projet d Urgence pour l Appui à la Sécurité Alimentaire et le Développement Rural (PUSADER+) Avis d Appel d Offres International N 001/PUSADER+/MAG/DVPR/ Le présent Avis d Appel d Offres fait suite à l avis général de passation de marchés du Ministère de l Agriculture pour l année 2015 publié dans le journal Sahel Dimanche N 1631 du 27février Dans le cadre de l exécution du financement additionnel au Projet d Urgence pour l appui à la sécurité alimentaire et le développement rural (PUSADER+) sur financement du Fonds de l OPEP pour le développement international (OFID) dans le cadre du Programme Niger FIDA, le Ministère de l Agriculture lance un Appel d Offres Internationalpour la réalisation des travaux de construction/ réhabilitation de 108,44 km de pistes rurales dans les régions de Maradi et Tahoua en cinq (05) lots distincts libellés comme suit : Lot N 1 : Travaux de Construction de piste rurale Kanembakaché-Zongon Oumoura (17,66km) dans la Commune de Kanembakaché (région de Maradi); Lot N 2 : Travaux de Construction de la piste rurale Kanembakaché Issawane (16,15km) dans les Communes de Issawane et Kanembakaché (région de Maradi); Lot N 3 : Travaux de Construction de la piste rurale Dan Aicha Guidan Daweye (34,97km) dans les Communes de Tchadoua et Aguié (région de Maradi); Lot N 4 : Travaux de Réhabilitation de la piste rurale Maradi-Serkin Yamma Sofoua (17,74km) et Construction de la piste rurale Serkin Yamma Sofoua-Moullé (6,56 km) dans la Commune de Sarkin Yamma (région de Maradi) soit un total de 24,30 Kms; Lot N 5 : Travaux de Construction de la piste rurale Bagueye Tchinkaki (15,36km) dans la Commune de Kalfou (région de Tahoua). 3. La participation à la concurrence est ouverte à toutes les entreprises de 3 ème catégorie ou plus en option travaux Publics ou groupements desdites entreprises en règle vis-à-vis de l Administration (voir détails dans les Instructions aux Soumissionnaires) pour autant qu elles ne soient pas sous le coup d interdiction, de suspension, d exclusion ou de liquidation judiciaire. 4. Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires et consulter gratuitement le Dossier d Appel d Offres du lundi au jeudi de 8h00 à 16h00 et le vendredi de 8h00 à 11h00 auprès de : (i) la Cellule Nationale de Coordination du Projet de Petite Irrigation (PPI/RUWANMU) au Quartier Kouara Kano non loin de la Clinique Koura Kano; et (ii) les Cellules Régionales de Maradi, Tahoua et Zinder. 5. Une visite de site sera organisée par le Dispositif du Volet Pistes Rurales du Programme Niger FIDA (DVPR) les 21 et 22 juillet à Maradi et le 23 juillet 2015 à Tahoua. La participation à cette visite de site est obligatoire et celle-ci sera actée dans le procèsverbal de la mission. 6. Les délais d exécution à proposer par les soumissionnaires ne sauraient excéder huit (8) mois pour chacun des lots 1, 2, et 4 et dix(10) mois pour les lots 3 et 5, 7. Tout candidat, intéressé par le présent avis, doit acquérir un jeu complet du Dossier d Appel d Offres (en papier et /ou numérique), auprès de la Cellule Nationale de Coordination du Projet de Petite Irrigation au Quartier Kouara Kano non loin de la Clinique Koura Kano; et les Cellules Régionales de Maradi, Tahoua et Zinder); moyennant le paiement d un montant non remboursable de deux cent mille ( ) francs CFA. 8.Les offres présentées en un(01) original et trois (03) copies, conformément aux Instructions aux Soumissionnaires et au DPAO, seront accompagnées d une garantie de soumission constituée sous forme de cautionnement bancaire (conforme au modèle joint en annexe du Dossier d Appel d Offres) d un montant forfaitaire de : dix millions ( ) frs CFA pour chacun des lots 1, 2 et 4, quinze millions ( ) pour chacun des lots 3 et 5. Toute offre non accompagnée de la garantie de soumission et de l attestation de visite des lieux sera rejetée. 9. L ouverture des plis sera faite dans la salle de réunion du Ministère de l Agriculture le mercredi 26 août 2015 à 10 heures; en présence des représentants des soumissionnaires qui souhaitent y assister. Les offres reçues après le délai fixé seront rejetées. Les candidats ont la possibilité de soumissionner pour un ou l ensemble des lots. Toutefois chaque Soumissionnaire ne peut être adjudicataire que d un seul lot, à moins que le nombre de Soumissionnaires qualifiés techniquement soit réduit et ne permet pas une telle adjudication. Dans ce cas, un candidat peut être adjudicataire d au plus deux (2) lots, sous réserve que le soumissionnaire ait proposé un personnel et matériel bien distinct pour chaque lot. 10. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pour un délai de Cent vingt (120) jours, à compter de la date de remise des offres. Par décision motivée, le Projet PPI RUWANMU se réserve le droit de ne donner aucune suite à tout ou partie du présent Appel d Offres. LE COORDONNATEUR NATIONAL ASSADECK MOHAMED Marchés Publics REPUBLIQUE DU NIGER SOCIETE DE PATRIMOINE DES EAUX DU NIGER Avis d Appel d Offres National N Le présent Avis d Appel d Offres fait suite à l avis général de passation de marchés publié dans le Sahel du 28 avril Dans le cadre de l exécution du projet de fourniture, pose et raccordement de deux (02) groupes électrogènes de 80 kva chacun, et construction leurs abris à Filingué et Matamèye sous financement de la Société de Patrimoine des Eaux du Niger (SPEN), le Maître d ouvrage (SPEN) lance un Appel d offres National. 3. La participation à la concurrence est ouverte aux entreprises nationales en règle vis-à-vis de l Administration (voir détails dans instructions aux soumissionnaires) pour autant qu elles ne soient pas sous le coup d interdiction, de suspension, d exclusion ou de liquidation des biens. 4. Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires et consulter gratuitement le Dossier d Appel d Offres auprès de la Direction de Patrimoine et du contrôle de l exploitation (DPCE) de la SPEN entre 9 heures et 16 heures. Le délai d exécution des travaux est de trois (03) mois. 5.Tout candidat éligible, intéressé par le présent avis, doit acquérir un jeu complet du Dossier d Appel d Offres, auprès de la Direction Comptable et Financière(DCF) de la SPEN moyennant paiement d un montant non remboursable de cent mille francs CFA( FCFA). 6. En cas d envoi par la poste ou tout autre mode de courrier, les frais y afférents sont à la charge de l acheteur et le maître d ouvrage ne peut être responsable de la non réception du dossier par le candidat. 7. Les offres présentées en un original et trois (3) copies, conformément aux Instructions aux Soumissionnaires, et accompagnées d une garantie de soumission d un montant de un million deux cent mille francs CFA ( f CFA) devront parvenir ou être remises le 30 juillet 2015 à 9 h30 mn à l adresse suivante : SOCIETE DE PATRIMOINE DES EAUX DU NIGER BP : Niamey Quartier KOIRA KANO, Bd des Sy et MAMAR Tel : / /Fax : L ouverture des plis sera faite à la date et l heure précisées aux DPAO (30 juillet 2015 à 10 h30 mn) en présence des représentants des soumissionnaires qui souhaitent y assister. Les offres reçues après le délai fixé seront rejetées. 9. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pour un délai de 90 jours, à compter de la date de remise des offres. Par décision motivée, l Administration se réserve le droit de ne donner aucune suite à tout ou partie du présent Appel d Offres. Le Directeur Général SADOU SEYDOU

10 10 G énéralement, les mosquées sont les lieux, les mieux indiqués pour réaliser de telles oeuvres. Dans certaines circonstances, ce sont les responsables des mosquées qui investissent seuls.c est le cas d un Elhadj de la place qui finance les ruptures collectives depuis plus de dix ans dans sa mosquée. Pour lui, il est important de créer un cadre de rencontre et donner la possibilité aux nécessiteux de bien rompre le jeûn. Notre religion précise t-il, nous recommande de nous entraider. Et nombreux sont SOCIETE Ruptures collectives à Niamey pendant le Ramadan Des initiatives à saluer Un des cinq piliers de l Islam, le jeûne du mois de Ramadan offrent beaucoup d opportunités aux croyants. Fort de cela, les fidèles réalisent tout au long de ce mois, de bonnes œuvres comme il est souhaité. Au nombre de ces bonnes œuvres figurent les ruptures collectives. Certains croyants attendent les dix derniers jours du Ramadan pour organiser les ruptures collectives, d autres anticipent en décidant de les faire dès le premier jour. Beaucoup parmi les initiateurs de ces ruptures collectives investissent leurs propres biens pour assister les populations nécessiteuses. C est dire que, le mois de Ramadan, en plus de son caractère religieux est aussi une période comportant des faits culturels significatifs dans notre pays. Amorcée depuis très longtemps, la pratique du toboyetoboye est connue de tous. C est une pratique qui est ancré dans la mémoire collective. Une frange de la composante de la société s y intéresse plus spécifiquement les enfants. Ils attendent avec impatience ce moment inédit pour parcourir tous les quartiers. En Ville comme au village, aucune zone n est écartée par la pratique à partir du 10 ème jour du Ramadan. Partout dans les rues, les enfants constitués en groupe pour la circonstance, circulent. Ils se déguisent et prennent l allure de certains animaux comme le lion, la panthère, le chat d autres font du tatouage avec du banco. Utilisant de vieilles boites de conserve qui leur servent de tamtam, les enfants chantent et dansent pour attirer l attention des généreux donateurs sur eux. Ils font le porte en porte et usent généralement des relations familiales pour rehausser les retombés. Ils choisissent aussi souvent leur victime en fonction de leur situation et de leur appartenance sociale. Les enfants usent également de plusieurs astuces pour émerveiller la population. Les points les mieux indiqués sont les maisons, ceux qui viennent le soir se ravitailler à la mosquée située au Kalley Sud. Si dans certains cas, les ruptures collectives sont organisées par les responsables des mosquées, dans d autres, ces oeuvres sont appuyées par les partenaires qui interviennent dans le domaine. Ce sont généralement des ONG caritatives comme l Agence des musulmans d Afrique (AMA), Qatar charité, la vie en mieux, Muslim Aïd qui financent la rupture collective notamment à la grande mosquée de l Université de Niamey. Le président de l association des Etudiants musulmans à l université de Niamey (AEMUN) Adamou Abdul Rahman a indiqué à ce sujet qu il y a des procédures engagées par l association pour aboutir à ses fins. Ainsi, selon lui, chaque année, des requêtes sont lancées auprès de ces partenaires qui agissent en fonction de leur disponibilité soit en produits soit en espèces. Avec l appui obtenu, les responsables de l Association des étudiants musulmans s organisent dans la mesure du possible pour élargir le cadre et permettre aux étudiants de participer à la rupture collective. Ce sont généralement, les étudiants vivants dans le campus et ceux qui sont dans les environs qui bénéficient plus de cette offre. De telles initiatives qui sont nombreuses dans la ville de Niamey sont tout simplement salutaires. Elles revêtent un caractère socio-religieux im- les rues ainsi que les mosquées. Le geste fait à leur endroit est volontaire. Ils obtiennent des cadeaux de tout genre : céréales, sucre et argent Chacun agit en fonction de ses moyens. Zakari un enfant qui, avec ses amis fait du toboye-toboye à côté des feux optiques au quartier plateau explique qu ils sont acceptés et assistés par certaines personnes, mais d autres les chassent catégoriquement. Le partage des produits acquis varie d un groupe à portant et les avantages liés à ce mois béni sont considérables. En effet, selon certains Ulémas, les récompenses de toutes les bonnes œuvres accomplies sont multipliées de 70 à 700 fois. Dieu a dit dans le Saint Coran (..Le bien que vous aurez fait pour le salut de votre âme, vous le retrouverez auprès de Dieu. Ce sera votre plus grand bien et qui vous Toboye-toboye Un carnaval traditionnel perpétué par les jeunes Les jeunes aussi sont beaucoup attachés à nos valeurs culturelles. Ainsi, dès l annonce du mois de Ramadan, ils commencent à se frotter les mains et à compter le nombre de jour de jeûne en perspective de l organisation du toboye-toboye, une pratique bien de chez nous qui leur rapporte profit. Des enfants orgnisant une partie de tobey-tobey Archives ONEP Plusieurs fidèles prèfèrent les dattes pour rompre le jeûne un autre. Après la collecte, le partage peut aussi se faire chaque jour après la séance. Mais, il faut reconnaître que le moment du partage est le plus difficile pour le groupe, notamment les plus faibles. C est en fait le plus fort qui s empare de la plus grande part. La loi de la jungle est instituée et généralement, on se sépare à queue de poisson. Rendez-vous est pris pour l année prochaine dans l espoir d évoluer ailleurs dans un autre groupe quand, on se sent victime d injustice. Quoi qu il en soit, le toboye-toboye demeure une pratique culturelle riche de notre pays. Il doit être soutenu, accepté et préservé par tous. Malheureusement, on assiste de plus en plus à son abandon comme si les enfants ne sont plus intéressés ou bien ne se sentent pas liés aux valeurs culturelles. C est dire que si des efforts ne sont pas faits pour préserver cette pratique, elle tombera dans l oubli. Déjà, on observe aujourd hui qu il y a moins d engouement pour le toboye-toboye qui est pratiqué avec peu d ingrédients et d astuces comme auparavant. C est donc avec tristesse et regret, qu on remarque la disparition totale de certains aspects identitaires très important de cette pratique. La mutation sociale à emporter quelques traits caractéristiques de notre culture, protégeons ceux qui restent, car comme le dit l adage «l identité d un peuple, c est sa culture» Laouali Souleymane vaudra une magnifique récompense) (Sourate XXIII, verset 20) Laouali Souleymane Les dattes, ces fruits tant prisés pour la rupture du jeûne Des fruits comme les dattes sont très absorbés par les fidèles, dans ce mois de Ramadan. Non seulement parce qu elles apportent à notre organisme des matériaux constructifs dont il a besoin mais aussi et surtout à cause de leur valeur religieuse. A l instar des autres pays musulmans, la datte est intégrée dans les habitudes alimentaires des Nigériens à tous les moments, que ça soit au mois de Ramadan ou aux autres mois de l année. A Niamey par exemple elle est très présente lors des cérémonies religieuses et coutumières comme les baptêmes ou les mariages, où elle est habituellement distribuée sous forme d offrande. Mais c est au mois de Ramadan que ce fruit est plus prisé dans la mesure où les fidèles cherchent à obtempérer au Prophète (SAW) qui préfère omniprésente sur les petits étales des marchés. D où vient alors ce produit tant prisé par les fidèles? Selon les grossistes installés du côté-est du Grand marché de Niamey, l Algérie en est le principal fournisseur. Une importante quantité de dattes en vrac y est importée. Les dattes emballées sont importées de l Arabie Saoudite. Mais sa part est très minime. On dénombre quatre (4) variétés de dattes qui sont importées de l Algérie dont le talgar (gros fruit rouge) ; le dagalla très dure quand elle est sèche ; le sucre vulnérable au vers et facilement périssable car très riche en glucose et le tchinnassar, blanc et noirs sucré. Toutefois deux variétés seulement sont répandues sur le marché pour le moment. Il s agit du tchinnassar et du dagalla. Par ailleurs loin d être perçu comme un mois de bienfaisance et de générosité, le Ramadan est l occasion pour certains commerçants de maximiser leurs profits. C est pourquoi la flambée de prix des produits nécessaires au jeûne est devenue un phénomène connu de tous. Mais la cherté des dattes n a pas se ressent, tout logiquement, à l occasion du mois. M. Zabeirou Aboubacar Abzo ONEP

11 SOCIÉTÉ 11 Port de voile et Ramadan Une pratique de plus en plus de mise chez nos sœurs De plus en plus, il est loisible de constater, dans notre société, qu aussi bien les femmes d un certain âge que les jeunes filles, portent le voile, communément appelé hijab. S elon Houstaz Mahaman Bachir Elhadj Ousmane, le port de voile est une obligation chez la femme musulmane parce que selon les percepts de l Islam, il lui est recommandé de couvrir tout son corps pour éviter de provoquer des tentations. Les savants musulmans attestent que le port d une tenue décente, est un principe cher à l Islam. Dans cette catégorie d habits recommandés, on retrouve les voiles, de différentes couleurs, sous différentes formes ou encore des robes longues à manches longues appelées abaya ou sahans. Mais outre la religion musulmane, la pratique de port décent des vêtements et leurs accessoires, se manifeste également chez les chrétiens où les sœurs, par exemple, sont constamment voilées. En général, que ce soit dans le domaine de la religion ou de nos us et coutumes, il est recommandé à la femme de ne pas exposer son corps. Dans le hadith «Notice sur les lois concernant les femmes (croyantes» écrits par Cheik Salih Ibn Fawzan Ibn Abdallah Alfawzan, traduit par cheik Gueye, on parle des dispositions concernant la tenue vestimentaire et le voile, des critères de la tenue vestimentaire légale de la femme. Celle-ci doit être ample, soustrayant tout son corps aux regards des hommes autres que ceux qui ne sauraient l épouser (maharin). Il est souhaitable dit-on en islam que la pratique d un habillement qui n expose pas le corps de la femme aux regards critiques, soit une habitude de tout instant et non spécifiquement liée à des événements ponctuels ou périodiques tel que par exemple pendant le mois de Ramadan, uniquement. Il est dit dans le Coran, sourate 33, verset 59 «oh Prophète (SAW)! Dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants de ramener sur elles leurs grands voiles». Le Prophète (SAW) a dit : la Le voile est l habit islamique que les textes du Saint Coran et les dires du Messager d Allah (PSL) ont déterminé sans équivoque. I l est recommandé à toute femme musulmane de porter le voile légal chaque fois qu elle sort de la maison afin de se conformer à l Islam et d éviter toute tentation. Toutefois, au Niger, c est surtout pendant le mois béni de Ramadan que la valeur du voile est mise en exergue par la plupart des femmes. Cette situation soulève deux questions essentielles : le port du voile relèvet-il de l air du temps (une pratique passagère) ou est-il un acte religieux? Pendant en effet cette période de Ramadan, le port du voile est devient plus qu une habitude chez les Nigériennes sans distinction d âge. Dans femme est toute nudité à l exception de son visage et de ses mains.» Autrement dit tout le reste du corps doit être soustrait aux regards étrangers et pas forcément avec uniquement le voile. Protéger la poitrine, le dos et la nuque en rabaissant le capuchon de la djellaba. L objectif principal est le port d une tenue décente, digne d une femme musulmane. Selon certains commerçants, la demande de voiles et autres robes longues, est devenue un secteur d activité économique important ; particulièrement pendant le mois de Ramadan où les femmes, de tous âges, viennent s en procurer du fait dit-on qu elles tous les coins de la capitale, cette pratique prend de l ampleur. Femmes âgées, jeunes femmes et jeunes filles, femmes au foyer, femmes libres, femmes fonctionnaires, toutes se mettent à l ère du voile pendant le mois béni de Ramadan, la Une jeune fille portant le voile intégral sont constamment dehors, soit pour le marché, soit pour la grande prière collective de la nuit. Selon M. Oumarou, commerçant aux abords du Grand Marché de Niamey, en fonction de la taille ou de la qualité, conviction religieuse est une autre affaire. En effet, dès la veille de la fête, nombre de ces voilées de circonstance rangent leurs voiles. Certaines continuent à faire semblant de les porter par contrainte, pour la forme, sans compter que certains voiles ne répondent pas aux exigences de l Islam. Ils sont souvent transparents, sinon très courts ou trop serrés et laissent apparaître les atours et les cheveux de la femme. Contrairement à ces dernières, les vraies les prix de vente varient de 1750F à FCFA. A noter aussi qu aujourd hui, l on peut trouver un peu partout, des tailleurs spécialisés dans la confection de ces types de vêtements. Ramata Soumana Effet de mode ou conviction religieuse? Le voile, un dada chez les jeunes filles DR croyantes qui se voilent avant même ce mois béni et gardent leur voile même après, le font non seulement par la crainte d Allah le Tout Puissant mais aussi pour s éloigner de Satan. «La femme en elle est une tentation et si elle ne couvre pas son corps, elle va susciter la tentation chez les hommes et elle sera punie le jour du jugement dernier» nous confie une femme qui a préféré garder l anonymat. La femme musulmane doit par conséquent porter le voile islamique avec un cœur plein de foi, l accepter avec un esprit satisfait et une profonde conviction dans le commandement d Allah le Tout Puissant et non pas par habitude ou tradition. Hamma Wakasso Aïchatou DR

12 12 ANNONCES Office Notarial Maître DODO DAN GADO Haoua 780, Avenue de la Mairie (NB 10), BP 2222 Niamey - Niger Tel: / Courriel : MODIFICATIONS STATUTAIRES SEBAT INTERNATIONAL Société à Responsabilité Limitée Unipersonnelle Capital social : Un Million ( ) de Francs CFA Siège social : Niamey, Quartier Extension Foulani Kouara, Rue FK 71, Boîte Postale : 2112 Niamey (République du Niger)-RCCM:NI-NIA-2015-B-923 Avis est donné par Maître DODO DAN GADO Haoua, Notaire à Niamey qu aux termes d actes reçus en son Etude le quinze juin 2015, l Associé Unique de la société «SEBAT INTERNATIONAL» a, suivant décision extraordinaire en date à Niamey du 15 juin 2015, transféré le siège social au Quartier Boukoki IV (CUN3), Avenue de l Ader. Rue BK-49. BP 2112 Niamey (République du Niger). En conséquence de ce qui précède, l article 4 des statuts a été modifié. Dépôt au Greffe-Inscription : Une expédition contenant la décision extraordinaire de l Associé Unique et les statuts mis à jour a été déposée le 24 juin 2015 au Greffe du Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Niamey tenant lieu de Tribunal de Commerce, en annexe au Registre du Commerce de ladite société. L inscription modificative a été faite sous le numéro RCCM NI-NIA-2015-M Pour avis le Notaire AVIS DE PERTE Avis est donné par l Etude de Maître BIZO MATSAHI LIMANE, Notaire à la résidence de Konni Tel , , de la perte du permis urbain d habiter n 480 du 28/03/1980 des parcelles I, H et G de l ilot 51 du lotissement nouveau carré, au nom de Madame DEGBEY ANATOLE, sage femme demeurant à Konni, établi par la Sous-préfecture de Konni. Toute personne qui l aurait retrouvé, est priée de bien vouloir le déposer à l Etude ci-dessus indiquée ou à la Mairie de Konni. Me BIZO MATSAHI LIMANE Office Notarial Maître DODO DAN GADO Haoua 780, Avenue de la Mairie (NB 10), BP 2222 Niamey - Niger Tel: / Courriel : AVIS DE CONSTITUTION DE SOCIETE Aux termes d actes reçus le 28 mai 2015 par Maître DODO DAN GADO Haoua, Notaire à la résidence de Niamey, il a été constitué une Société à Responsabilité Limitée ayant les caractéristiques suivantes : Dénomination : MAÏ WAÏNA SARL Objet : Le commerce général, l achat, la vente, l échange, la consignation, l emmagasinage, le transit et le transport de tous produits, marchandises, denrées et objets de toutes natures et de toutes provenances; l import, l export, la production, la distribution, la vente en gros et en détail de toutes sortes de matériaux de construction, notamment le ciment, le fer à béton, les planches, les contre plaqués, les tôles, les verreries, les serrureries, le bitume, les carreaux et marbres, les profilés pour menuiserie, l aluminium, les buses; la représentation de toutes marques de produits finis, semi-finis ou bruts ; toutes opérations se rapportant à l importation, l exportation, la commercialisation, le courtage, l import, l export, la consignation, l emmagasinage, le transit et le transport sur le marché local d équipements, agricoles, de pièces détachées ; Etc. Capital Social : Un million ( ) de francs CFA, divisé en cent (100) parts sociales de dix mille (10.000) Francs CFA chacune, entièrement souscrites en numéraire et libérées de l intégralité de leur valeur nominale. Siège Social : Niamey, Quartier Lazaret; Rue LZ-2, Boîte Postale : 2475 (République du Niger). Durée : 99 ans à compter de son immatriculation au Registre du Commerce et du Crédit Mobilier, sauf les cas de dissolution anticipée ou de prorogation prévus aux présents statuts. Gérance : Monsieur IBRAHIM Abubakar Lawan, est nommé en qualité de Gérant pour une durée indéterminée. Dépôt au Greffe -Immatriculation : Une expédition contenant l ensemble des pièces constitutives de la société a été déposée le 24/06/2015 au Greffe du Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Niamey où la société a été immatriculée sous le Numéro RCCM-NI-NIA-2015-B Pour avis le Notaire AVIS DE PERTE L AN DEUX MILLE QUINZE ET LE DEUX JUILLET ETUDE DE Maître SOULEYMANE GARBA, Notaire à la résidence de Niamey (NIGER), Quartier Cité Poudrière Avenue du Damergou, Boite Postal : , Tel : , (non loin de TOUTELEC NIGER S.A) II est donné avis, de la perte de l acte de cession de la parcelle N Y sise à Niamey de l îlot N du Lotissement SAGA GOROU II au nom de Monsieur SOUMANA HAMIDOU. Prière à toute personne qui l aurait retrouver de bien vouloir le déposer à l Etude Maître SOULEYMANE GARBA, Notaire à la résidence de Niamey (NIGER), Quartier Cité Poudrière Avenue du Damergou, Boite Postal: , Tel : ou au service des affaires domaniales de Niamey. Pour Avis Le Notaire Maître SOULEYMANE GARBA, COMMUNIQUE APPEL DES COTISATIONS SOCIALES DU DEUXIEME TRIMESTRE 2015 Le Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a l'honneur d'informer les employeurs que les déclarations et les relevés nominatifs pré imprimés du 2 ème trimestre 2015 sont disponibles dans leur boîte postale. Ceux qui ne les trouvent pas peuvent les réclamer auprès des structures de la CNSS de leur lieu de résidence, à savoir : -Les Directions régionales et les Agences de la CNSS pour les employeurs de l'intérieur du pays ; -La Direction du Recouvrement des Cotisations sise au premier étage de l'immeuble CNSS, pour les employeurs de la ville de Niamey. Il invite tous les employeurs qui ont changé d'adresse de le notifier à la Direction du Recouvrement des Cotisations, BP 255 Niamey. Il rappelle aux employeurs qu'ils doivent remplir et transmettre à la CNSS les déclarations et les relevés nominatifs et s'acquitter des cotisations correspondantes dans les délais prescrits sous peine de sanctions prévues par la législation et la réglementation en vigueur.

13 ANNONCES 13 COMMUNIQUE DE PRESSE APPEL A CANDIDATURES POUR LA 7 ème EDITION DU SAIIT BAMAKO L Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) organise, du 28 octobre au 1 er novembre 2015, à Bamako (Mali), la 7 cmc édition du Salon Africain de l Invention et de l Innovation Technologique (SAIIT). La manifestation a pour objectif de détecter et de faire émerger les meilleurs résultats de recherche, inventions et innovations susceptibles d aboutir à la création d entreprises dans les Etats membres de l OAPI. Placé sous le haut patronage du Président de la République du Mali, le SAIIT offre un lieu d échange privilégié entre inventeurs, chercheurs, partenaires financiers et opérateurs économiques à la recherche de créneaux porteurs. A l occasion de la 7 cme édition, un appel à candidatures est lancé pour sélectionner les meilleures œuvres devant être exposées. Il est ouvert aux centres et laboratoires de recherche, aux équipes de recherche, institutions de R&D, aux établissements d enseignement, aux écoles d ingénieurs, aux entreprises industrielles, aux inventeurs et chercheurs isolés, etc. résidant sur le territoire OAPI ou à l étranger. La sélection des œuvres se fera sur la base des critères suivants : nouveauté, niveau d inventivité et opportunité commerciale. La date limite de dépôt des œuvres auprès de l OAPI est fixée au 15 août Les dossiers de candidatures peuvent être déposés directement au siège de l Organisation ou auprès des Structures Nationales de Liaison avec l OAPI (SNL) où les formulaires d inscription peuvent être retirés. Les inscriptions peuvent également être faites en ligne à partir du site web du salon à l adresse : Plusieurs prix dont le Grand Prix du Président de la République seront décernés aux meilleures œuvres. En plus des prix qui sont offerts et des rencontres d affaires, l OAPI apporte un soutien financier et un encadrement technique aux trois meilleures œuvres du Salon en vue de favoriser leur exploitation industrielle. Tous les domaines de la technologie et des sciences appliquées sont concernés par l appel à candidatures, y compris la médecine et la pharmacopée traditionnelles et les TIC. Les renseignements complémentaires sur le présent appel à candidatures peuvent être obtenus auprès de la SNL, sise au ministère chargé de l industrie de chaque pays membre, au siège de l OAPI à Yaoundé. Tél. : (+237) // // ; ou sur les sites web ci-après : et Agapè Niger distingué Un diplômé du Centre de formation reçoit le 1 er Prix du meilleur boulanger de la 2 ème édition du Perfekt Trophy Agapè Niger a été distingué à travers Alassane AGALI, diplômé de la 7 ème promotion (2012) du Centre de formation en boulangerie, viennoiserie. Alassane qui travaille actuellement au Bénin vient de recevoir le 1 er Prix du meilleur boulanger du Bénin de la 2 ème édition du Perfect Trophy. Lors de la remise du diplôme Une dizaine de candidat avaient montré tout leur savoir-faire d artisan boulanger mais aussi leur créativité dans la catégorie «pain régional». Alassane a été élu Meilleur Boulanger Perfeckt du Bénin Il aura l honneur de représenter le Bénin lors de la finale. Agapè Niger est une ONG qui forment gratuitement des jeunes filles et garçons en boulangerie, viennoiserie et pâtisserie et placent les diplômés dans des entreprises au Niger et dans des pays voisins comme le Bénin. Marchés Publics REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DES FINANCES/ SECRETARIAT GENERAL DIRECTION GENERALE DES RESSOURCES ET DES MOYENS GENERAUX DIRECTION DES MARCHES PUBLICS ET DES DELEGATIONS DE SERVICE PUBLIC Avis d Appel d Offres National N 003/2015/ MF/SG/DGRMG/DMP/DSP (Relatif à la fourniture de matériel roulant en cinq (5) lots) Le présent Avis d Appel d Offres fait suite à l avis général de passation de marchés publié dans les numéros du Sahel Quotidien 8865 du 26 janvier 2015 et 8866 du 27 janvier Le Ministère des Finances, invite les candidats remplissant les conditions requises à présenter une offre sous pli cacheté pour la fourniture de matériel roulant en cinq (5) lots distincts indivisibles libellés comme suit : -Lot n 1 : Fourniture de cinq (5) véhicules berlines haut de gamme ; -Lot n 2 : Fourniture de vingt (20) véhicules Berlines moyen de gamme ; -Lot n 3: Fourniture de quatorze (14) véhicules de tournée (V6); -Lot n 4 : Fourniture de dix (10) véhicules 4x4 double cabines ; -Lot n 5 : Fourniture de trois (3) mini bus. La participation à la concurrence est ouverte à toutes les personnes physiques ou morales ou groupements en règle vis-à-vis de l Administration pour autant qu elles ne soient pas sous le coup d interdiction ou de suspension. Les candidats ont la possibilité de soumissionner pour un, ou l ensemble des lots. Les offres doivent êtres accompagnées des pièces administratives et fiscales suivantes : 1) Une copie légalisée de tout document définissant l'identité, la nationalité ou le statut juridique, le lieu d'enregistrement et le principal lieu d'activités ou tout document équivalent pour les soumissionnaires étrangers; 2) Une copie légalisée de son inscription au Registre du Commerce et du Crédit Mobilier (RCCM); 3) Une copie légalisée du document portant Numéro d'identification fiscale (NIF); 4) Une attestation de non faillite, non liquidation des biens, non cessation de paiements délivrée par les Juridictions compétentes et datant de moins de trois (3) mois ; 5) Une attestation de non exclusion de la commande publique délivrée par l'agence de Régulation des Marchés Publics datant de moins de trois (3) mois ; 6) Une déclaration sur l'honneur du soumissionnaire selon le modèle du DAO et attestant sa non affiliation à une société, cabinet d'études ou entité qui a fourni des services de conseil pendant la phase préparatoire du DAO, ou qui a été engagée (ou serait engagée) comme maître d'œuvre au titre du marché ; 7) Une attestation d'engagement indiquant que le soumissionnaire a pris connaissance des dispositions du code d'éthique en matière de marchés publics et qu'il s'engage à les respecter selon le modèle du DAO ; 8) Une attestation de régularité fiscale (ARF) datant de moins de trois (3) mois, délivrée par les administrations fiscales nigériennes, en son original ; 9) Une attestation de l'inspection du Travail et de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) datant de moins de trois (3) mois certifiant que le titulaire du marché est en règle vis-à-vis de la réglementation du travail et à jour dans le paiement de ses cotisations, en son original. Les candidats intéressés peuvent obtenir un complément d informations et consulter gratuitement le Dossier d Appel d Offres auprès de la Direction des Marchés Publics et de Délégation de service Public (DMP/DSP), du lundi au jeudi de 9 heures à 17 heures et le vendredi à 13 heures. Tout candidat éligible, intéressé par le présent avis, peut acheter un jeu complet du Dossier d Appel d Offres, auprès de la Direction des Marchés Publics et de Délégation de service Public (DMP/DSP), moyennant paiement d un montant non remboursable de cinq cent ( ) francs CFA payables en espèces. En cas d envoi par la poste ou tout autre mode de courrier, les frais y afférents sont à la charge de l acheteur et la personne responsable du marché ne peut être responsable de la non réception du dossier par le candidat. Les offres présentées en un (1) original et quatre (4) copies, conformément aux Instructions aux Soumissionnaires, et accompagnées d une garantie de soumission par lot, équivalent à 2% du montant de l offre du lot, devront parvenir ou être remises à la Direction des Marchés Publics et de Délégation de service Public (DMP/DSP) du Ministère des Finances, BP 389 Niamey, Niger, Téléphone plus tard le jeudi 06 août 2015 à 10 heures,. L ouverture des plis aura lieu le même jour à 11 heures en présence des représentants des soumissionnaires qui souhaitent y assister. Les offres arrivées après le délai fixé seront rejetées. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pour un délai de cent vingt (120) jours, à compter de la date d ouverture des offres. Par décision motivée, l Administration se réserve le droit de ne donner aucune suite à tout ou partie du présent Appel d Offres. POUR LE MINISTRE PO LE SECRETAIRE GENERAL TAHER HASSANE

14 14 ANNONCES Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme annuel de formation, le CNPG organise pour le mois de Juillet 2015 les actions de formation sur les thèmes suivants: TECHNIQUES COMPTABLES APPROFONDIES DU SYSCOA-OHADA Du 20 au 31 Juillet 2015 à Cotonou (Bénin) GESTION COMMERCIALE, Animation et Promotion Commerciale Du 20 au 31 Juillet 2015 à Cotonou (Bénin) PASSATION DES MARCHES PUBLICS : PROCEDURES BANQUE MONDIALE COMMENT ELABORER UN DOSSIER D'APPEL D'OFFRES (Cas d'un DAO de fournitures) Du 20 au 31 Juillet 2015 à Cotonou (Bénin) AUDIT COMPTABLE ET FINANCIER Les Techniques et Contrôles Comptables Du 20 au 31 Juillet 2015 à Cotonou (Bénin) Pour tous renseignements contacter le CNPG au au AVIS DE CONVOCATION Les actionnaires sont convoqués à l Assemblée Générale Ordinaire le 13 juillet 2015 à 16 heures au siège de la société à la zone industrielle à l'effet de délibérer sur l'ordre du jour suivant : -Examen du rapport du commissaire aux comptes ; -Examen et adoption des comptes de l'exercice 2014 ; -Questions diverses. Tout actionnaire a le droit d'assister personnellement à cette assemblée ou de s'y faire représenter par un autre actionnaire ou par son conjoint L'administrateur général Marchés Publics REPUBLIQUE DU NIGER UNIVERSITE DE DOSSO Avis d Appel d Offres Ouvert National N 001 /2015 Relatif à la Fourniture de Matériel roulant d occasion Le Recteur de l Université de Dosso, invite les candidats remplissant les conditions requises à présenter une offre sous pli fermé à la cire cacheté pour la fourniture de matériel roulant d occasion en deux lots distincts indivisibles libellés comme suit : Lot n 1 : fourniture de un (1) véhicule d occasion 4X4 pickup double cabine; Lot n 2 : fourniture de deux (2) véhicules d occasion 4X4 station wagon. Aucun soumissionnaire ne peut être adjudicataire de plus d un lot. La participation à la concurrence est ouverte à toutes les personnes physiques ou morales ou groupements en règle vis à vis de l Administration pour autant qu elles ne soient pas sous le coup d interdiction ou de suspension. Les candidats intéressés peuvent obtenir un complément d information et consulter gratuitement le Dossier d Appel d Offres auprès du Service Central des Affaires Financières de l Université entre 09h 30 à 12h 30 et de 15h 30 à 17h30 ou appelé au ou Tout candidat éligible, intéressé par le présent avis, doit acheter le Dossier d Appel d Offres, auprès du Service Central des Affaires Financières au prix de deux cent mille ( ) Francs CFA contre remise d un reçu attestant le paiement dudit montant. En cas d envoi par la poste ou tout autre mode de courrier, les frais y afférents sont à la charge de l acheteur et la personne responsable du marché ne peut être responsable de la non réception du dossier par le candidat. Les offres présentées en un original et trois (3) copies, conformément aux Instructions aux Soumissionnaires, et accompagnées d une garantie de soumission ou d un chèque certifié égale à 2% du montant de la soumission devraient parvenir ou être remises au Service Central des Affaires Financières au plus tard le mardi 04 août 2015 à 09 heures. L ouverture des plis aura lieu le même jour à partir de 10 heures, dans la salle de réunion de l Université de Dosso en présence des représentants des soumissionnaires qui souhaitent y assister. Les offres reçues après le délai fixé seront rejetées. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pour un délai de quatre vingt dix (90) jours, à compter de la date de remise des offres. Par décision motivée, l Administration se réserve le droit de ne donner aucune suite à tout ou partie du présent Appel d Offres. Pr. Zibo GARBA

15 Êtes-vous intéressé à rejoindre une organisation engagée à lutter durablement contre la pauvreté? Aimeriez-vous travailler dans un environnement stimulant et développer une carrière axée sur la démonstration de valeurs fondamentales partagées qui permettent d'atteindre les résultats? La SNV Niger recherche un/une: Consultant Chargé (e) de mobilisation des ressources Basé à Niamey (Contrat national) La SNV est une organisation à but non lucratif de développement international, basée depuis 1965 aux Pays- Bas. Elle fournit des services de renforcement des capacités des institutions locales et des organisations. Elle prône, l'autonomisation des familles et communautés locales pour rompre le cycle de la pauvreté. Elle est actuellement présente dans 33 pays en développement de l'asie, l'afrique, l'amérique Latine et l'europe de l'est (Balkans). Ses secteurs d'interventions sont l'agriculture, l'energie Renouvelable, et Eau, Hygiène et Assainissement. Présente au Niger depuis 1978, la SNV s'est engagée à la réduction de la pauvreté, et travaille pour l'atteindre en ligne avec la stratégie nationale de réduction de la pauvreté, le plan de développement économique et sociale. Pour ce faire, la SNV a élaboré et adopté une stratégie de mobilisation des ressources dont la mise en œuvre nécessite des experts en la matière. C'est pourquoi la SNV-Niger cherche à recruter un Assistant (e) en mobilisation des ressources. L'assistant (e) chargé (e) de mobilisation des ressources participera aux rencontres avec les clients et les bailleurs afin d'évaluer les opportunités et identifier les projets et Êtes-vous intéressé à rejoindre une organisation engagée à lutter durablement contre la pauvreté? Aimeriez-vous travailler dans un environnement stimulant et développer une carrière axée sur la démonstration de valeurs fondamentales partagées qui permettent d'atteindre les résultats? La SNV Niger recherche un/une: Chargé (e) de programme Agriculture à temps partiel Basé à Niamey (Contrat national) La SNV (Organisation Néerlandaise de Développement) est une organisation à but non lucratif de développement international, basée depuis 1965 aux Pays-Bas. Elle fournit des services de renforcement des capacités des institutions locales et des organisations. Elle prône, l'autonomisation des familles et communautés locales pour rompre le cycle de la pauvreté. Elle est actuellement présente dans 33 pays en développement de l'asie, l'afrique, l'amérique Latine et l'europe de l'est (Balkans). Ses secteurs d'interventions sont l'agriculture, l'energie Renouvelable, et Eau, Hygiène et Assainissement. Présente au Niger depuis 1978, la SNV s'est engagée à la réduction de la pauvreté, et travaille pour l'atteindre en ligne avec la stratégie nationale de réduction de la pauvreté, le plan de développement économique et sociale. Dans cette orientation, la SNV de concert avec l'organisation Cultivating New Frontier in Agriculture (CNFA) ainsi que d'autres ONG nationales et internationales ont été responsabilisées pour mettre en œuvre le projet «Résilience and Economies Growth in thé Sahel-Accelerated Growth» (REGIS-AG) financé par l'usaid. En transformant la dynamique et les relations pour accroître l'inclusivité, mais aussi la compétitivité des chaînes de valeur Niébé, petits ruminants et volaille, le projet REGIS-AG souhaite améliorer les revenus des ménages vulnérables et construire une résilience des familles et des communautés aux chocs liés à la sécheresse, aux conflits et à la crise éconmique récurrentes au Sahel. Dans cette optique, l'équipe de la CNFA développera une véritable stratégie innovative pour connecter les petits operateurs aux marchés à travers les coopératives accompagnées par le Projet «Résilience and Economies Growth in thé Sahel-Enhanced Résilience» (REGIS- ANNONCES 15 AVIS DE RECRUTEMENT programmes pertinents dans le cadre de la mise en œuvre des activités de la SNV. Il aidera à préparer les propositions de projets et appuiera certains conseillers à assumer leurs responsabilités vis-à-vis des attentes des bailleurs. Il sera aussi appelé à appuyer les phases du cycle des projets y compris la préparation des documents et autres rapports pertinents. Il travaillera en étroite collaboration avec les Secteurs Leaders pour une efficacité des appuis aux mécanismes de coordination et une intégration de la problématique de la mobilisation des ressources dans les différentes structures concernées par le projet. Les principales responsabilités - Suivre l'aboutissement des opportunités ouvertes ; - Dénicher des nouvelles opportunités; - Gérer les engagements déjà signés (mensuel, Trimestriel, annuel avec les différents partenaires) ; - Appuyer l'élaboration des concepts notes ; - Appuyer l'élaboration des propositions techniques et financières ; - Créer et gérer une base des données sur les portefeuilles en cours et futures des principaux bailleurs ; - Participer à l'actualisation et à la documentation des références en matières de projets de la SNV-Niger; - Développer et cultiver des relations avec les bailleurs tout Informant les collègues sur les opportunités de mobilisation ainsi que les différents instruments de Financement (identification des opportunités pertinentes, les sources de financement, suggérer les actions appropriées et appuyer la collecte des informations et des tendances, etc.) ; - Participer à la production des rapports des rencontres - Visiter les bailleurs et autres clients potentiels ; - Collaborer avec le chargé de mobilisation des AVIS DE RECRUTEMENT ER). La vision de l'équipe de la CNFA pour 2019 est que les acteurs soutenus par le projet REGIS-AG ont durablement amélioré leurs revenus, leur sécurité alimentaire, l'état nutritionnel comme résultat de leur mise en relation avec les marchés et les fournisseurs de services. Comme indicateurs des effets l'équipe de la CNFA prône une augmentation de 50% de revenus pour plus de invidus reparties dans ménages et une réduction de 20% du taux de pauvreté au niveau des mêmes ménages. Au niveau des chaînes de valeurs ciblées, les actions de renforcement de la production et des opérations post récolte permettraient au projet de réalser une augmentation de 69% de revenus pour le niébé. Les actions d'assistance en matière de santé animale ajoutées à celle de marketing généreront une augmentation de revenus de 38% pour les petits ruminants et de 60% pour les volailles. La SNV Niger y contribue à travers une équipe à plein temps de 5 personnes, sur 5 principales composantes techniques : (i) Identification des opportunités à travers les chaînes de valeurs et l'analyse des marchés ;(ii)renforcer les relations horizontales et verticales sur les chaînes de valeur (iii) Renforcer l'offre d'intrants et de services de soutien et améliorer l'accès des petits producteurs et agropasteurs à ces marchés interconnectés ; (iv) Améliorer l'accès au financement, à l'innovation et aux investissements du secteur privé et (v) Améliorer l'environnement propice aux investissements locaux et régionaux du secteur privé. Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet et de la bonne gestion de cette équipe, la SNV doit étoffer son équipe par le recrutement d'un (e) chargé (e) de programme du niveau Senior. Les principales responsabilités seront les suivantes - Animer le processus de conception, la mise en œuvre et l'évaluation des plans d'actions les conseillers conformément à leurs responsabilités au sein du projet REGIS-AG et en lien avec les trois filières cibles du projet ; - Concevoir les outils d'aide à l'accompagnement des acteurs des filières cibles du projet ; - Elaborer et diffuser le rapport mensuel, trimestriel et annuel du projet ; - Appuyer les actions de production des cas, des modèles d'affaires; - Elaborer les outils de communication et de visibilité des actions de ressources du Mali; - Assumer toute autre tâche en lien avec ses responsabilités à la demande de la Direction SNV-Niger. Le profil - Au moins 5 ans d'études après le baccalauréat ; - Au moins 3 ans d'expériences justifiées en matière de mobilisation des ressources ; - Au moins avoir 5 ans d'expériences professionnelles en matière du développement agricole, Eau, Hygiène et assainissement et ou énergie renouvelable ; - Une grande expérience en matière de planification ; - Une expérience confirmée en matière d'élaboration et de gestion des projets ; - Une expérience avérée en matière de chaînes de valeurs ; - Une grande expérience en matière de suivi et évaluation, de renforcement des capacités, de facilitation des ateliers multi acteurs, du Genre et Gouvernance notamment les questions relatives à la création d'un environnement favorables ; - Grande capacité en leadership, travail d'équipe, Coaching et communication ; - Un bon niveau en anglais ; - Maîtrise de l'outil informatique : World, Excel, Powerpoint, etc. ; - Aptitude à voyager à l'étranger et sur le terrain. Durée de contrat : 5 mois renouvelables Date de début souhaitée: 01/08/2015 Date dépôt candidature : 20/07/2015 à 17 h Comment postuler? Faire parvenir par courrier électronique votre lettre de motivation et CV à Mr TOURE Alidji Responsable des ressources humaines avec copie à ou sous pli fermé à Mr Abdoulaye Ousseini, avant le 10 juillet 2015 à l'adresse : SNV-Niger BP 10110, Niamey, dans les deux cas avec référence «Assistant (e) chargé (e) de mobilisation des ressources SNV-Niger». la SNV au sein du projet ; - Evaluer des performances des conseillers ; - Participer à l'élaboration des dossiers de financement des projets à la SNV; - Elaborer la planification annuelle du secteur au sein de la SNV ; - Suivre la performance des projets du secteur. Profil - Formation universitaire (MSc, DEA ou équivalent) spécialiste en agriculture, agro-économie, agribusiness ou dans un domaine connexe d'étude ; Au moins avoir 10 ans d'expériences professionnelles en matière du développement agricole - principalement sur les chaînes des valeurs agricoleset animales ; - Une grande expérience en matière de planification ; - Une grande expérience en matière de gestion des projets ; - Une expérience avérée en matière de commercialisation des produits agropastoraux notamment le niébé, les petits ruminants et les volailles ; - Une grande expérience en matière de suivi et évaluation, de renforcement des capacités, de facilitation des ateliers multi acteurs, du Genre et Gouvernance dans les filières notamment les questions relatives à la création d'un environnement favorables ; - Grande capacité en leadership, travail d'équipe, Coaching et communication; - Un bon niveau en anglais ; - Maîtrise de l'outil informatique : World, Excel, Powerpoint, Outlook, Internet, etc. ; - Aptitude à voyager sur le terrain. - Expérience de travail avec des réseaux notamment du secteur agriculture, les services techniques de l'etat et des bailleurs de fonds - Connaissance des règles et réglementations de l'usaid et une expérience de travail dans un projet de l'usaid sont souhaitables Durée de contrat : un an renouvelable Date de début souhaitée: 01/08/2015 Date limita da dépôt de dossier : 20/07/2015 à 17 h. Comment postuler? Le dossier de candidature comprenant (lettre de motivation, CV, copies certifiées conformes des diplômes et attestations, références d'au moins 3 personnes et/ou précédents employeurs) est à envoyer à Mr TOURE Alidji Responsable des ressources humaines avec copie à ou sous pli fermé à Mr Abdoulaye Ousseini, avant le 10 juillet 2015 à l'adresse : SNV-Niger BP 10110, Niamey, dans les deux cas avec référence «Conseiller local Senior III Chargé du programme Agriculture». Seuls les candidats présélectionnés seront contactés. Les dossiers de candidature ne seront pas retournés aux postulants.

16 16 1. Le présent Avis d Appel d Offres fait suite à l avis général de passation de marchés publié dans le bimensuel de l ARMP du Niger sous le N 225 du 15 février Dans le cadre de l exécution du Programme d Appui au Secteur Eau, Hygiène et Assainissement (PASEHA 2) sous financement de la Coopération Danoise et Luxembourgeoise, la Direction Régionale de l Hydraulique et de l Assainissement de Zinder lance quatre (4) Appels d offres ouverts ci-après : - AO N 01/2015/DRH/A/PASEHA2/ZR : pour les travaux d optimisation (réhabilitation) de cinq (5) Mini AEP simples dans la Région de Zinder. - AO N 02/2015/DRH/A/PASEHA2/ZR : pour les travaux de réalisation de cinq (5) Postes d Eau Autonomes équipés de panneaux solaires dans la Région de Zinder ; - AO N 03/2015/DRH/A/PASEHA2/ZR : pour les travaux de réalisation de cent quatre-vingt-treize (193) latrines et cent quatre-vingt-treize (193) dispositifs de lave mains dans la région de Zinder. ANNONCES Marchés Publics REPUBLIQUE DU NIGER REGION DE ZINDER DIRECTION REGIONALE DE L HYDRAULIQUE ET DE L ASSAINISSEMENT BP : 480, Tel : AVIS D APPEL D OFFRES - AO N 04/2015/DRH/A/PASEHA2/ZR : pour la fourniture dans quatre-vingtdix-huit (98) villages de matériaux de construction des latrines familiales et puisards. 3. Pour les quatre appels d offres, la participation à la concurrence est ouverte à toutes les personnes physiques ou morales ou groupements desdites personnes en règle vis à vis de l Administration pour autant qu elles ne soient pas sous le coup d interdiction, de suspension, d exclusion ou de liquidation des biens : Pour l Appel d offre N 01/2015/DRH/A/PASEHA2/ZR, relatif à la réhabilitation de 5 mini-aep Simples ; les travaux sont constitués en deux (2) lots distincts suivants : Pour chaque Appel d Offres, les candidats ont la possibilité de soumissionner pour un ou l ensemble des lots. Pour prétendre soumissionner aux quatre lots, l Entrepreneur doit présenter du personnel et du matériel suffisant et distinct pour chacun des lots. 4. Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires et consulter gratuitement les Dossiers d Appel d Offres auprès de la Direction Régionale de l Hydraulique et de l Assainissement de Zinder, BP : 480, Tél/fax. : entre 9 heures et 17 heures du lundi au Jeudi et 9 heures à 13 heures le vendredi. Les délais d exécution sont les suivants : -quatre(4)mois calendaires pour les Appels d offres N 01/2015/DRH/ A/PASEHA2/ZR et N 02/2015/DRH/A/PASEHA2/ZR. ; Six mois pour l Appel d Affres N 03/2015/DRH/A/PASEHA2/ZR ; Un (1) mois pour l Appel d Offres N 04/2015/DRH/A/PASEHA2/ZR. 5. Tout candidat éligible, intéressé par le présent avis, doit acquérir un jeu complet du Dossier d Appel d Offres auprès de la Direction Régionale de l Hydraulique et de l Assainissement de Zinder moyennant le paiement d un montant non remboursable de : - Cent mille ( ) francs CFA pour les Appels d Offres N 01 et N 02/2015/DRH/A/PASEHA2/ZR ; - Cinquante mille (50 000) francscfa pour les Appels d Offres N.03 et N 04/2015/DRH/A/PASEHA2/ZR 6. En cas d envoi par la poste ou tout autre mode de courrier, les frais y afférents sont à la charge de l acheteur et le maître d ouvrage ne peut être responsable de la non réception du dossier par le candidat. 7. Les offres présentées en un original et deux (2) copies, conformément aux Instructions aux Soumissionnaires, accompagnées d une garantie de soumission d un montant de 2% du montant de chaque offre devront parvenir ou être remises à la Direction Régionale de l Hydraulique et de l Assainissement de Zinder au plus tard le 10/08/2015 à 9 heures. L ouverture des plis sera faite le même jour à 10 heures dans la Salle de Réunion de la Direction Régionale de l Hydraulique et de l Assainissement de Zinder en présence des représentants des soumissionnaires qui souhaitent y assister. Les offres reçues après le délai fixé seront rejetées. Néanmoins les soumissionnaires ont la possibilité de compléter leur offre avant l ouverture des travaux de dépouillement par le Président de séance. 8. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pour un délai minimum de cent vingt (120) jours à compter de la date de remise des offres. Par décision motivée, l Administration se réserve le droit de ne donner aucune suite à tout ou partie du présent Appel d offres. SAIDOU MATO

17 E xperts et défenseurs des droits de l'homme dénoncent un texte répressif qui devrait être promulgué dans la semaine par le chef de l'etat Abdel Fattah al-sissi, alors que les autorités répriment implacablement toute opposition depuis deux ans et la destitution du président islamiste Mohamed Morsi par M. Sissi, à l'époque chef de l'armée. Les attentats jihadistes contre les forces de l'ordre se sont multipliés depuis l'éviction de M. Morsi. "C'est une catastrophe de voir l'etat promulguer une telle loi dans un climat chargé de revanche", déplore Gamal Eid, qui dirige l'ong égyptienne Arabic Network for Human Rights Information. Au lendemain de l'assassinat le 29 juin du procureur général Hicham Barakat dans un attentat spectaculaire, toujours non revendiqué, M. Sissi avait promis une législation plus dure "pour lutter contre le terrorisme". Et alors que des combattants du groupe Etat islamique (EI) lançaient le 1 er juillet une série d'attaques sans précédent contre l'armée dans le nord du Sinaï, faisant des dizaines de morts, le gouvernement, lui, approuvait une nouvelle loi antiterroriste. L'article 33 du projet de loi préconise une peine de deux ans de prison au minimum pour publication "de fausses informations sur des attaques terroristes qui contredisent les communiqués officiels". Le ministre de la Justice Ahmed al-zind a expliqué que cet article était notamment motivé par la couverture médiatique des attaques jihadistes de la semaine dernière dans le Sinaï. Le porte-parole de l'armée avait fait état de 21 soldats tués et plus d'une centaine de jihadistes abattus lors des combats, mais les médias avaient publié des bilans bien plus lourds, citant des responsables de la sécurité. "Le gouvernement a le devoir de protéger les citoyens des fausses informations", a précisé M. Zind, soulignant qu'il ne fallait pas y voir "une restriction de la liberté de la presse". Le syndicat des journalistes a aussitôt dénoncé la "censure" du pouvoir, jugeant que "la lutte contre le terrorisme ne se fait pas avec la confiscation des libertés publiques". La loi supprime aussi pour les affaires de "terrorisme" une des deux procédures d'appel successives devant la Cour de cassation prévues dans le droit égyptien, pour n'en maintenir qu'une seule. "Nous n'allons pas attendre 5 ou 10 ans pour juger les gens qui nous tuent", s'était emporté M. Sissi lors des funérailles du procureur général. Le projet de loi préconise la peine de mort pour les personnes coupables d'avoir créé, dirigé ou financé une organisation "terroriste". Une peine de cinq ans de prison est prévue pour quiconque utilise les réseaux sociaux ou internet pour ETRANGER 17 Egypte Le Caire va se doter d'une loi antiterroriste controversée Confronté à des attentats jihadistes meurtriers sans précédent, le pouvoir égyptien veut promulguer une nouvelle loi antiterroriste qui, selon ses détracteurs, consacre l'impunité de la police, censure la presse et porte atteinte aux libertés. L es dirigeants de la zone euro attendent à présent d'athènes de nouvelles propositions afin de pouvoir négocier éventuellement un nouveau plan d'aide et pourraient se contenter dans l'immédiat d'envisager une forme d'aide huma-nitaire à apporter à la Grèce. "Ma volonté, mon souhait, est d'éviter un Grexit" (une sortie de la zone euro, ndlr), a déclaré mardi le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, au Parlement européen. A quelques heures d'un sommet de la zone euro à Bruxelles, M. Juncker a jugé qu'il "est temps de se retrouver à la table des négociations". "Je veux que nous nous rassemblions pour trouver une solution", a-t-il insisté, même si "cette solution, on ne la trouvera pas aujourd'hui". Un volontarisme de moins en moins partagé au sein de la zone euro, promouvoir le "terrorisme". La loi met par ailleurs à l'abri de poursuites judiciaires les policiers qui "auront recours à la force" lors des opérations "antiterroristes" tant que ce recours est "nécessaire". Une disposition qui existe déjà dans le code pénal, indique l'avocat Chaaban Saïd, qui craint cependant qu'elle n'encourage les policiers " avoir recours à une force excessive contre les suspects". "Il suffit de comparer le projet de loi égyptien avec les lois antiterroristes à travers le monde pour constater qu'on est très tendre en comparaison", affirme cependant un haut responsable du ministère de la Justice de transition. où une majorité de pays ne veut plus venir en aide à la Grèce, après deux plans d'aide d'un montant total de 240 milliards d'euros. "Aujourd hui, nous avons besoin de la chancelière de fer", proclamait en une le journal allemand Bild, le plus lu d'europe, et farouche opposant au gouvernement de gauche radicale à Athènes. Les pays plus durs à l'encontre d'athènes sont sans surprise l'allemagne, mais aussi les pays de l'est, ainsi que ceux qui ont été durement frappés par la crise de la dette, comme l'irlande et le Portugal. Face à cette coalition, la France, plus accommodante, tente de faire entendre un autre son de cloche en prônant notamment un "rééchelonnement" de la dette grecque, qui avoisine les 180%. "La France fait tout et fera tout pour que la Grèce reste dans la zone euro car c est sa place, au coeur même de la construction européenne", a déclaré mardi matin le Premier ministre Manuel Valls. "Les bases d'un accord, j'en suis convaincu, existent", a-t-il insisté. La veille, le président François Hollande avait reçu la chancelière allemande Angela Merkel à l'elysée. Ils s'étaient mis d'accord pour faire pression sur le Premier ministre grec Alexis Tsipras en exigeant de lui des "propositions tout à fait précises" et "sérieuses" pour pouvoir éventuellement négocier un nouveau plan d'aide. Athènes a en effet demandé un nouveau plan d'aide sur deux ans la semaine dernière pour couvrir ses besoins, soit environ 30 milliards d'euros, tout en restructurant sa dette. Pour tenter de convaincre ses partenaires, Alexis Tsipras a convoqué pour la première fois lundi les dirigeants des partis d'opposition grecs ensemble pour accoucher d'un texte commun. Il plaide pour la conclusion d'un accord couvrant les besoins de financement de la Grèce accompagné de réformes et d'efforts budgétaires "justement répartis". M. Tsipras a aussi eu des entretiens téléphoniques lundi soir avec Jean-Claude Juncker, François Hollande et le secrétaire américain au Trésor Jack Lew, selon une source gouvernementale grecque. Les échanges se poursuivaient mardi avec M. Juncker qui a été pris à partie au Parlement européen pour le temps passé sur son téléphone portable. "Je suis en "texting" avec le Premier ministre grec, je fais mon travail", a- t-il lancé devant les eurodéputés. Avant le sommet annoncé à 16H00 GMT, les ministres des Finances de la zone euro sont attendus à la mi-journée à Bruxelles. Ce sera une première pour le nouveau ministre grec des Finances, Euclide Tsakalotos, remplaçant du flamboyant Yanis Varoufakis, devenu un repoussoir pour les créanciers. Coordinateur des discussions entre Athènes et ses créanciers, M. Tsakalotos est plus sobre que son prédécesseur, mais pas forcément plus souple. Lundi soir, il a jugé que les Grecs "méritaient mieux", après le non au référendum, et qu'"ils Depuis l'éviction de M. Morsi, plus de personnes ont été tuées dans la répression, en majorité des manifestants islamistes, tandis que des dizaines de milliers ont été arrêtés. Des centaines de pro- Morsi ont été condamnés à la peine de mort dans des procès de masse expéditifs. Adel Ramadan, expert juridique de l'initiative égyptienne pour les droits individuels (EIPR), dénonce d'ailleurs "le recours excessif à la peine de mort dans la loi". Le Conseil suprême de la justice, chargé de revoir la loi, n'a pas remis en question ces dispositions controversées. Il a toutefois exigé des aménagements sur une mesure créant des tribunaux antiterroristes spéciaux, ainsi que sur une disposition ne rendant pas obligatoire la présence à son procès d'un accusé sous détention. Grèce La zone euro réunie pour un sommet de tous les dangers Deux jours après le retentissant non au référendum en Grèce, la zone euro se réunit mardi pour un sommet extraordinaire où elle va explorer les minces chances de sauvetage du pays qui risque de dériver hors de la monnaie unique, s'il n'obtient pas rapidement une nouvelle aide financière. Le chef de l'etat Abdel Fattah al-sissi s'adressant aux soldats lors d'une visite dans le Sinaï, le 4 juillet 2015 Nigeria Tentative d'attentat suicide à Kano Une adolescente a été tuée lundi soir par des explosifs qu'elle transportait dans ce qui semble être un attentat suicide visant une mosquée à Kano, deuxième ville du Nigeria, indique la police locale. S DR elon un porte-parole de la police, l'adolescente qui est la seule victime de cette attaque visait la mosquée Umar Ibn al Khattab. Cette attaque porte la marque du groupe islamiste Boko Haram, responsable d'une vague de violences qui ont provoqué la mort de 200 personnes au Nigeria la semaine passée. Dimanche, au moins 44 personnes ont péri dans deux attentats dans la ville de Jos située dans le centre du pays. Kano n'avait plus connu d'attaques terroristes depuis le mois (AFP) de février lorsque deux kamikazes avaient tué dix personnes dans une gare routière. Selon des témoins à Kano, l'adolescente traversait une rue lorsque s'est produite l'explosion. Boko Haram mène depuis 2009 une insurrection au Nigeria avec l'intention d'instaurer un Etat soumis à la loi coranique dans le nord-est du pays. (Reuters) n'allaient pas accepter une solution non-viable. A Athènes, les banques resteront fermées au moins jusqu'à mercredi et les contrôles de capitaux imposés aux citoyens vont se poursuivre. Lundi soir, la Banque centrale européenne, la dernière institution qui maintient en vie l'économie grecque par un goutteà-goutte financier aux banques hellènes, a poursuivi son action. Mais elle a aussi durci les conditions de ces prêts d'urgence, baptisés ELA, ce qui met une pression supplémentaire sur des banques grecques déjà à sec. Les coffres d'athènes sont vides, ou peu s'en faut, et le pays doit faire face dans les prochains jours à différents remboursements, certains à des créanciers privés, mais surtout plusieurs milliards d'euros à la BCE le 20 juillet. Si Athènes ne paye pas ou ne trouve pas un accord, la BCE pourrait lâcher les banques grecques, propulsant le pays sur les rails d'une sortie de la zone euro, un scénario complètement inédit. (AFP)

18 18 ANNONCES Marchés Publics REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES RESSOURCES ET DES MOYENS GENERAUX DIRECTION DES MARCHES PUBLICS ET DES DELEGATIONS DE SERVICE PUBLIC Avis d Appel d Offres National N 002/2015/MF/DGR/MG/DMP/DSP Le présent Avis d Appel d Offres fait suite à l avis général de passation de marchés publié dans les numéros du Sahel Quotidien 8949 du 23 juin 2015 et 8950 du 24 juin Dans le cadre de l exécution des travaux de réhabilitation des installations électriques intérieures et extérieures de l immeuble du Ministère des Finances, sur financement du Budget National, le Ministre des Finances lance un Appel d Offres pour la fourniture et la pose d un groupe électrogène de secours de 650 KVA au Ministère des Finances. La participation à la concurrence est ouverte à toutes les personnes physiques ou morales ou groupements desdites personnes en règle vis à vis de l Administration pour autant qu elles ne soient pas sous le coup d interdiction, de suspension, d exclusion ou de liquidation judicaire. 1. Les travaux sont constitués en lot unique. 2. Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires et consulter gratuitement le Dossier d Appel d Offres auprès de la Direction des Marchés Publics et des Délégations de Service Public du Ministère des Finances. 3. Le délai d exécution des travaux (commande, transport en avion, montage, essais et mise en service) est de150 jours. 4. Tout candidat éligible, intéressé par le présent avis, doit acquérir un jeu complet du dossier d Appel d Offres, du lundi au jeudi de 9 heures à 17 heures et le vendredi à 13 heures, auprès de la Direction des Marchés Publics et des Délégations de Service Public du Ministère des Finances, moyennant le paiement d un montant non remboursable de deux centmille ( ) francs CFA. 5.Les offres présentées en un (1) original et cinq (5) copies, conformément aux Instructions aux soumissionnaires, et accompagnées d une garantie de l offre d un montant équivalent à 2% du montant de l offre Toutes Taxes Comprises (TTC) devront parvenir ou être remises à la Direction des Marchés Publics et des Délégations de Service Public du Ministère des Finances au plus tard le jeudi 06 août 2015 à 09 heures, heure locale. L ouverture des plis aura lieu le même jour à 10 heures, heure locale dans la salle de réunion du Ministère des finances, 2 ème étage, en présence des représentants des soumissionnaires qui souhaitent y assister. Les offres reçues après le délai fixé seront rejetées. 6. En cas d envoi par la poste ou tout autre mode de courrier, les frais y afférents sont à la charge de l acheteur et le Maître d Ouvrage ne peut être responsable de la non réception du dossier du candidat. 7. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pour un délai minimum de 120 jours à compter de la date de remise des offres. 8. Par décision motivée, l Administration se réserve le droit de ne donner aucune suite à tout ou partie du présent Appel d Offres. POUR LE MINISTRE PO LE SECRETAIRE GENERAL TAHER HASSANE Marchés Publics REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES RESSOURCES ET DES MOYENS GENERAUX DIRECTION DES MARCHES PUBLICS ET DES DELEGATIONS DE SERVICE PUBLIC Avis d Appel d Offres National N 004/MF/DGR/MG/DMP/DSP Le présent Avis d Appel d Offres fait suite à l avis général de passation de marchés publié dans les numéros du Sahel Quotidien 8910 du 15 avril 2015 et 8912 du 20 avril Dans le cadre de l exécution du programme de réhabilitation du Patrimoine Immobilier de l État sur financement du Budget National, le Ministère des Finances, lance un Appel d Offres pour les travaux de fourniture et pose de deux (2) ascenseurs complets à l immeuble SONARA II. 1. La participation à la concurrence est ouverte à toutes les personnes physiques ou morales ou groupements desdites personnes en règle vis-à-vis de l Administration (voir détails dans instructions aux soumissionnaires) pour autant qu elles ne soient pas sous le coup d interdiction, de suspension, d exclusion ou de liquidation judicaire. 2. Les travaux sont constitués en lot unique. 3. Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires et consulter gratuitement le Dossier d Appel d Offres auprès de la Direction des Marchés Publics et des Délégations de Service Public du Ministère des Finances. 4.Le délai d exécution des travaux (commande, transport, montage, essais et mise en service) est de 240 jours. 5.Tout candidat éligible, intéressé par le présent avis, doit acquérir un jeu complet du Dossier d Appel d Offres du lundi au jeudi de 9 heures à 17 heures et le vendredi à 13 heures,auprès de la Direction des Marchés Publics et des Délégations de Service Public du Ministère des Finances moyennant paiement d un montant non remboursable de cinq cent mille ( ) francs CFA. 6.Les offres présentées en un (1) original et cinq (5) copies, conformément aux Instructions aux soumissionnaires, et accompagnées d une garantie de l offre d un montant équivalent à 2% du montant de l offre Toutes Taxes Comprises (TTC) devront parvenir ou être remises à la Direction des Marchés Publics et des Délégations de Service Public du Ministère des Financesau plus tard le jeudi 06 août 2015 à 11 heures, heure locale. L ouverture des plis aura lieu le même jour à 12 heures, heure locale dans la salle de réunion duministère des Finances, 2 ème étage en présence des représentants des soumissionnaires qui souhaitent y assister. Les offres reçues après le délai fixé seront rejetées. 7. En cas d envoi par la poste ou tout autre mode de courrier, les frais y afférents sont à la charge de l acheteur et le Maître d Ouvrage ne peut être responsable de la non réception du dossier du candidat. 8. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pour un délai maximum de 120 jours à compter de la date de remise des offres. 9Par décision motivée, l Administration se réserve le droit de ne donner aucune suite à tout ou partie du présent Appel d Offres. POUR LE MINISTRE PO LE SECRETAIRE GENERAL TAHER HASSANE COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS DE L'ADJUDICATION DE LA DEUXIEME TRANCHE DE L'EMISSION D'OBLIGATIONS ASSIMILABLES DU TRESOR DU MALI DU 01 JUILLET 2015 L Agence UMOA-Titres (AUT), en collaboration avec la Banque Centrale des États de l'afrique de l'ouest (BCEAO), a organisé le mercredi 01 juillet 2015, à la demande de la Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique du Mali, l'émission de la deuxième tranche de l'obligation Assimilable du Trésor à 5 ans portant sur un montant de 35 milliards. Cette opération s inscrit dans le cadre de l'exécution du programme d'émissions de titres publics du Mali, en conformité avec la stratégie à moyen et long terme de gestion de la dette, visant à garantir sa capacité à honorer ses échéances. L Appel d Offres, lancé le 25 juin 2015, suivant un système d enchères à prix multiples, a enregistré les résultats ci-dessous Montant sollicité : Nombre de soumissions : Montant global des soumissions : Soumissions retenues : Taux de couverture du montant mis en adjudication : Prix marginal : Prix moyen pondéré : Coupon : Résultats de l'émission millions de FCFA millions de FCFA millions de FCFA 319,34% , ,1162 6,25% L Agence remercie, au nom du Trésor Public du Mali, l'ensemble des investisseurs pour la confiance renouvelée et le soutien constant aux initiatives de financement des actions de développement dans l'union. La prochaine intervention du Trésor malien sur le marché des titres publics de l'umoa est prévue le 29 juillet 2015, à l'occasion d'une émission d'obligations du Trésor sur une maturité de trois (3) ans. Fait à Dakar, le 01 juillet 2015 Le Directeur de l'agence UMOA-Titres Adrien DIOUF Pour plus d'informations, merci de contacter l'agence UMOA-Titres /Tel : /Fax :

19 Une adolescente meurt en raison d'une phobie des toilettes Il ne fait pas bon de se retenir quand une envie pressante se fait sentir. Une adolescente de 16 ans qui s'est empêchée d'aller aux toilettes 8 semaines en est décédée il y a deux ans. Vous retenez-vous souvent d'aller aux toilettes? L'histoire d'emily Titterington, décédée à l'âge de 16 ans devrait vous convaincre de ne pas trop attendre. Cette jeune autiste originaire de la petite ville de St Austell dans les Cornouailles en Angleterre est décédée d'une attaque cardiaque causée par une constipation chronique. L'adolescente avait attendu huit semaines sans satisfaire ses besoins primaires. Les faits se sont déroulés le 8 février Les résultats de l'enquête révélés parus ces derniers jours concluent que la jeune fille, souffrant d'un léger autisme, avait la phobie de se rendre aux toilettes. Emily avait pris l'habitude d'attendre le plus longtemps possible avant de se soulager. Jusqu'au point de non retour. Cette peur d'aller à la selle et le fait de se retenir trop longtemps a provoqué le gonflement de ses intestins. Cette extension massive a fini par comprimer la cage thoracique, ce qui a eu pour effet de déplacer ses organes. La conséquence a été fatale pour la jeune fille et lui a causé un arrêt cardiaque. Les toilettes, une angoisse réelle Se retenir d'aller aux toilettes est un phénomène qu'on observe surtout chez les enfants. Le Dr Emma Carlyon, médecin légiste au Royal Cornwall Hospital, auteure du rapport sur les causes du décès d'emily, a reconnu ne "jamais avoir vu ça de toute sa carrière". "C'est dramatique", a-t-elle déploré au supplément écossais du Guardian. La phobie des toilettes peut s'expliquer par plusieurs raisons pour ceux qui en souffrent : peur d'être entendu, dégoût des excréments, faible estime de soi,... Dans tous les cas, cette phobie, comme toute angoisse irrationnelle, doit faire l'objet d'un suivi par un psychologue spécialisé dans le traitement des phobies. (Topsanté) I NCROYABLE MAIS VRAI Décès à 112 ans au Japon de l'homme le plus âgé au monde Sakari Momoi, qui était l'homme le plus âgé au monde, est décédé à l'âge de 112 ans, ont rapporté mardi les médias japonais. Cet ancien enseignant, amoureux de la calligraphie, était né en février 1903 dans la région de Fukushima. L'homme le plus âgé au monde serait désormais un autre Japonais, Yasutaro Koide, né en mars Quant à la doyenne de l'humanité, c'est actuellement une Américaine, Susannah Mushatt Jones, qui a 116 ans. 21 mars - 19 avril 23 juillet - 21 aout 22 nov dec. SCIENCES ET TECHNOLOGIE 19 Le diabète soigné grâce à la graisse? Une transplantation de graisse brune aurait des effets aussi bénéfiques que l'insuline pour traiter le diabète de type 1, selon une nouvelle étude. Le gras pour lutter contre le diabète. Des chercheurs de l'université Vanderbilt dans le Tennesse, aux Etats-Unis, croient aux bienfaits de la graisse pour réguler la glycémie. Mais pas n'importe quelle graisse, la bonne graisse ou plus précisément la graisse brune. Petite piqûre de rappel d'abord, notre corps contient deux graisses différentes : la graisse blanche et la graisse brune. Si la première est néfaste pour la santé car elle est responsable en excès de surpoids, d'obésité et de maladies cardiovasculaires et de diabète, la seconde a une fonction bien utile pour l'organisme. Les tissus adipeux bruns remplissent une fonction de thermogénèse c'est-à-dire de régulation thermique. Autrement dit, la combustion de ses adipocytes (cellule de stockage de la graisse) fait monter la température corporelle. Ainsi la graisse brune aiderait à perdre du poids et à tailler dans la graisse blanche en brûlant des calories. Un régulateur de la glycémie A cette efficacité "minceur", il faudrait donc ajouter le rôle de lutte contre le diabète de type 1, si on en croit les chercheurs américains. Ces derniers en ont fait le constat après avoir réalisé une greffe de graisse brune sur des souris diabétiques. Une semaine plus tard, la moitié des rongeurs ne souffraient plus de diabète de type 1. Ces résultats parus dans la revue American Physiological Society confortent l'hypothèse déjà soutenue par des scientifiques, que la graisse brune se substituerait à l'insuline en régulant la glycémie. Comment expliquer cette action? Une greffe de graisse brune augmenterait la présence d'une protéine similaire à l'insuline et imiterait ses propriétés en stabilisant la glycémie. Cette découverte ouvre un espoir dans le traitement du diabète mais aussi de l'obésité. Tout l'enjeu est maintenant de trouver comment augmenter la production de graisse brune dans l'organisme. (Topsanté) Bientôt un test de grossesse via un smartphone? Détecter une grossesse ou surveiller un diabète avec un smartphone : c est ce qu envisage une équipe de chercheurs de l université d Hanovre grâce au capteur optique autonome qu ils ont développé. Ce dispositif peu onéreux et mobile peut servir à réaliser divers tests chimiques à partir d échantillons biologiques tels que le sang, la salive ou l urine. Les smartphones actuels sont aussi puissants que certains ordinateurs et sont dotés de capteurs très élaborés susceptibles de servir à de nombreuses applications autres que celles pour lesquelles ils sont conçus. C est pourquoi ils intéressent beaucoup les chercheurs et les scientifiques qui veulent les transformer en outils d analyse nomades. L idée est, par exemple, de permettre à des personnes souffrant de maladies chroniques de pratiquer elles-mêmes certaines analyses récurrentes puis de les transmettre à leur médecin sans avoir à se déplacer. Il pourrait aussi s agir de faire des tests de dépistage de maladies infectieuses, de détecter des tumeurs cancéreuses ou même de prévoir les risques d accident vasculaire cérébral. Les smartphones pourraient aussi servir à établir des diagnostics médicaux rapides et à bas coûts dans des pays en voie de développement. C est dans cet esprit qu une équipe du HOT (Hanover Centre for Optical Technologies) de l université d Hanovre (Allemagne) a développé un capteur optique autonome pour smartphone qui pourrait servir à de multiples tests biochimiques. Il peut recevoir différents fluides corporels (sang, urine, salive, sueur ou haleine) et livrer des résultats en temps réel via une application mobile. Selon les chercheurs du HOT qui ont présenté leurs travaux dans la revue Optics Express, leur laboratoire miniature pourrait, entre autres, servir à détecter une grossesse ou à surveiller un diabète. H O R O S C O P E BELIER Ne soyez pas trop exigeant vous-même. avec L I O N Spiritualité et méditation programme. au 20 avril - 20 mai 22 aout - 21 sept. TAUREAU Votre santé et celle de vos proches sera source d inquiétudes infondées. Ça frôle d hypocondrie! 21 mai - 21 juin V I E R G E Certains projets sont irréalisables pour l instant. Ne vous accrochez pas au risque de mal à vivre. 22 sept oct. GEMEAUX Contactez les amis qui vous manquent. C A N C E R Pause, réconfort et S A G I T T A I R E CAPRICORNE V E R S E A U P O I S S O N S Doucement si vous Il est parfois bon de Il est temps de renouer L argent à la valeur des avec certains efforts fournis au travail. reprenez une activité raviver des souvenirs membres de la Ne le dépensez pas sportive. Petits douloureux pour les famille. La comédie a comme s il tombait du risques d accident. exorciser. assez duré! ciel. 22 dec janvier 21 janv, - 18 fevrier 22 juin - 22 juillet B A L A N C E Ceux qui sont au boulot devront créer des liens avec leurs colègues. 22 oct nov. 19 fev mars farniente devraient être à l ordre du jour. S C O R P I O N Vous êtes libre aujourd hui? ça ne va pas durer, il y a du ménage à faire! Le secret : la résonance plasmonique de surface Pour réaliser ces analyses sur la composition d un fluide, la présence de biomolécules ou de gaz spécifiques, le capteur optique exploite le phénomène de résonance plasmonique de surface (SPR). Celui-ci se produit lorsque la lumière fait, en quelque sorte, vibrer des électrons à la surface d un film. Pour cela, un rayon de lumière fixe est dirigé sur un film métallique. Si la plus grande part de cette lumière est réfléchie, une petite bande de fréquences est absorbée par les électrons à la surface du film qui se mettent alors en résonance. Lorsque le film métallique est mis en contact avec un fluide, l indice de réfraction du liquide modifie la largeur de la bande qui est absorbée ainsi que son emplacement dans le spectre lumineux. Les chercheurs ajoutent sur le film des marqueurs qui induisent une variation de l indice de réfraction spécifique de la molécule à détecter. Pour déterminer la composition d un échantillon biologique, il faut ensuite observer quelle lumière est absorbée et laquelle est réfléchie. Si l utilisation de la résonance plasmonique de surface n est pas une nouveauté, les scientifiques du HOT ont trouvé le moyen d intégrer sur un smartphone un équipement de laboratoire en principe beaucoup plus volumineux. Pour cela, ils ont utilisé un câble de fibre optique de 400 micromètres de diamètre dont une section de 10 millimètres de long a été débarrassée de son revêtement polymère puis recouverte d une couche argentée. Cette section traverse un récipient dans lequel sont déposés les échantillons biologiques. Les deux extrémités de la fibre optique ont été polies à un angle de 45 pour dévier les rayons lumineux, puis positionnées entre le flash Led et le capteur photo, préalablement équipé d un réseau de diffraction. Le dispositif a été testé avec plusieurs concentrations de glycérol et, d après ses concepteurs, sa sensibilité serait similaire à un équipement dédié tout en étant à la fois beaucoup moins cher et moins encombrant. Le prototype est certes rudimentaire, mais les chercheurs soulignent qu il pourrait facilement être intégré dans une coque pour smartphone. (Futura sciences) PHARMACIES DE GARDE Du Samedi 4 au Samedi 11 Juillet 2015 Pharmacie du 3 Août Avenir El Nasr Temple Arewa Arènes Carrefour 6ème Imam Malick Lahia Deyzeibon Recasement Cité Chinois Sira Camping BCEAO Lazaret Route Torodi Populaire Maourey Pop. Hôpital (sauf les dimanches) NUMEROS UTILES Renseignements : 12 Réclamations: 13 SAMU: 15 Police Secours: 17 Sapeurs Pompiers : 18 Hôpital : Médecins de nuit:

20 20 L e Championnat d Afrique des nations est une compétition réservée aux joueurs qui évoluent dans leur pays. La phase finale du CHAN 2016 aura lieu au Rwanda. Seize équipes participeront à ce tournoi, dont la sélection rwandaise qualifiée d office. Pour que toutes les sous-régions soient représentées durant le Chan, la Confédération africaine de football organise des éliminatoires dans six zones différentes : la zone nord (2 équipes qualifiées), la zone ouest A (2 qualifiés), la zone ouest B (3 qualifiés), la zone centrale (3 qualifiés), la zone centrale-est (2 qualifiés) et la zone sud (3 qualifiés). La formule des éliminatoires est N ouveau rebondissement dans l'histoire tumulteuse qui lie Stephen Keshi à la sélection nigériane. Sous contrat jusqu'en 2017, le technicien de 53 ans a été remercié ce samedi 4 juillet par la NFF. Pour justifier sa décicion, la Fédération explique dans un différente dans chaque zone. ZONE NORD* 15 au 21 juin Maroc Tunisie 1-1 Tunisie Libye 0-1 Maroc Libye 3-0 *Dans la zone nord, les trois équipes engagées disputent un mini-championnat. Les trois prochains matches de cette poule auront lieu en octobre. Les deux premiers au classement seront qualifiés pour le Championnat d Afrique des nations ZONE OUEST A* 19 au 21 juin Guinée-Bissau Mali 1-1 Mauritanie Sierra Leone 2-1 Guinée Liberia 3-1 Sénégal Gambie 3-1 communiqué avoir «fait le bilan des actions et des inactions de Stephen Keshi, et des devoirs vis-à-vis des Super Ealges en tant que sélectionneur» et avoir «conclu à un bilan insuffisant concernant l'attachement aux objectifs fixés». La Côte d'ivoire en cause En clair, comme le précise la SPORTS Eliminatoires du Championnat d Afrique des Nations 2016 Ça passe pour le Mali, le Sénégal et la Guinée Le tour préliminaire retour des éliminatoires pour le Championnat d Afrique des nations (Chan 2016) s est déroulé du 3 au 5 juillet. Le Sénégal et le Mali ont imité la Mauritanie et décroché leur place au premier tour de ces qualifications pour le CHAN 2016 au Rwanda. 27 juin - Sierra Leone - Mauritanie au 5 juillet - Mali - Guinée-Bissau 3-1 Liberia - Guinée 1-1 Gambie - Sénégal 0-1 *Dans la zone ouest A, les éliminatoires se disputent en un tour préliminaire, puis un premier tour. Au premier tour, en octobre, le Mali affrontera la Mauritanie, tandis que la Guinée afrrontera le Sénégal. Les deux qualifiés à l'issue de ce premier tour participeront à la phase finale du Chan ZONE OUEST B* *Les éliminatoires se dérouleront dans la zone B en un seul tour aller/retour, en octobre, avec les matches Ghana-Côte d Ivoire, Nigeria-Burkina Faso et Niger- Togo. Les trois vainqueurs seront Football Nigeria Stephen Keshi prend la porte Stephen Keshi, sélectionneur du Nigeria depuis 2011, a été remercié par la Fédération nigériane de football. Officiellement pour «insuffisance de résultats» mais, selon la presse locale, il paierait le fait d'avoir candidaté au poste de sélectionneur de la Cöte d'ivoire presse locale, l'ancien coach du Mali et du Togo paie sa candidature au poste de sélectionneur de la Côte d'ivoire. Keshi a en effet tenté de succéder au Français Hervé Renard, parti à Lille après avoir remporté la CAN 2015 avec les Eléphants. Keshi sera remplacé par un duo Salisu Yusuf, actuel adjoint et DTN de la NFF, et l'éternel pompier de service Shaibu Amodu, passé par le banc des Super Eagles en , , , et qualifiés pour le Chan ZONE CENTRALE* *Les éliminatoires se dérouleront dans la zone centrale en un seul tour aller/retour, en octobre, avec les matches RD Congo-Centrafrique, Cameroun-Congo et Tchad-Gabon. Les trois vainqueurs seront qualifiés pour le Chan ZONE CENTRALE-EST* 19 au 21 juin Tanzanie Ouganda 0-3 Djibouti Burundi 1-1 Ethiopie Kenya au 5 juillet Ouganda-Tanzanie 1-1 Burundi - Djibouti 2-0 Kenya - Ethiopie 0-0 *Dans la zone centrale-est, les éliminatoires se disputent en un tour préliminaire, puis un premier tour. Au premier tour, en octobre, Premier match pour l'attelage Yusuf-Amodu, le 4 septembre face à la Tanzanie dans le Le nigerian Stephen Keshi l'ouganda affrontera le Soudan, tandis que le Burundi et l'ethiopie s affronteront de leur côté. Les deux qualifiés participeront à la phase finale du Chan ZONE SUD* 19 au 21 juin Zimbabwe Comores 2-0 Lesotho Botswana 0-0 Namibie Zambie 2-1 Mozambique Seychelles 5-1 Afrique du Sud Maurice 3-0 Swaziland Angola au 5 juillet Comores - Zimbabwe 0-0 Botswana - Lesotho 1-1 Zambie - Namibie 2-1 (6-5 tab) Seychelles - Mozambique 0-4 Maurice - Afrique du Sud 0-2 Angola - Swaziland 2-0 *Dans la zone sud, les éliminatoires se disputent en un tour préliminaire, puis un premier tour. Au premier tour, en octobre, les affiches seront : - Zimbabwe Lesotho - Zambie Mozambique - Afrique du Sud Angola Les trois qualifiés participeront à la phase finale du Chan (RFI) cadre des éliminatoires de la CAN 2017 (RFI) DR LE SAHEL Place du Petit Marché ; BP Niamey (R. Niger) Tél : /87 ; Télécopieur : Courriell : Site web : Directeur de Publication MAHAMADOU ADAMOU Direction de la Rédaction et des Centres Régionaux (DR/CR) Directeur : Assane Soumana ; Rédacteur en chef: Idé Fatouma Rédacteur en chef Adjt: Siradji Sanda Secrétaire de Rédaction: Oumarou Ali Direction Technique (DT) Directeur: Issa Madougou ; Réd. chef informatique adjt: Inoussa Oumarou Direction Commerciale (DC) Directeur: Morou Hamadou Chef service Communiqué et Pub : Alhassane Assilila Direction Administrative et Financière (DAF) Directeur: M. Ibrahim Garba Mahamane Chef service Recouvrement: Mme Ado Haoua Hachimou Composition : ONEP Tirage : 5000 exemplaires MOTS C R O I S E S du H O R I Z O N T A L E M E N T V 1. Déplacements saisonniers de certains oiseaux; E 2. Point cardinal - Consonne double; R 3. Cube à jouer - Parfaites; T I 4. Fruit charnu et sucré; C 5. Espace qui englobe notre système solaire - Classe du primaire; L A 6. Préposition - Vaisseau construit pas Noé; E 7. Poisson - Appel d air - Manillon; M 8. Fruit acidulé riche en vitamine C - Phase lunaire; E 9. Pigeonné - Cantique; N 10. Militaire en attente. T Grande île de l Océan Indien; 2. Grande école - Il flâne en Amazonie; 3. En gros - Sonne le tocsin; 4. Mis sur la paille - Artère; 5. Antilope menacée de l Aïr - Colon sud-africain; 6. Sotte (inversé); 7. Conviendra - Lentilles - Négation; 8. Bordure de l écu - Possessif; 9. Maison de repos à la campagne; 10. Des clés qui ouvrent toutes les portes - Article défini. Solution du numéro précédent E L E P H A N T S A A A A R G A T S E A N O S A M E E T I N G S A R A A U R I N E S A B O A R A N I A J O U G S T E R E O T Y P E S O T S N I O E C N E A G E N T S I U L E S M E N A E U S S E S C T

Mars 2014. Flux transfrontaliers de produits agricoles et d élevage en Afrique de l ouest SECRETARIAT EXECUTIF

Mars 2014. Flux transfrontaliers de produits agricoles et d élevage en Afrique de l ouest SECRETARIAT EXECUTIF COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL Mars 2014 PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF Flux transfrontaliers de produits

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 05 DÉCEMBRE 2014

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 05 DÉCEMBRE 2014 COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 05 DÉCEMBRE 2014 Le Conseil des Ministres s est réuni ce jour vendredi 05 décembre 2014, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie de mobilisation de ressources

Plus en détail

Bulletin Mensuel d Information sur les Marchés Agricoles

Bulletin Mensuel d Information sur les Marchés Agricoles REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ---------------------------- PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ---------------- Cabinet du Président Délégation générale à la protection sociale et à la Solidarité

Plus en détail

L Assurance agricole au Sénégal

L Assurance agricole au Sénégal COLLOQUE FARM - Pluriagri : Assurer la production agricole Comment faire des systèmes assurantiels des outils de développement? 1 Paris, le 18 décembre 2012 Thème L Assurance agricole au Sénégal Un système

Plus en détail

Le système de protection sociale en santé en RDC

Le système de protection sociale en santé en RDC REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA PREVOYANCE SOCIALE Le système de protection sociale en santé en RDC 13/09/2013 1 I. Contexte national Plan II. Mesures de protection

Plus en détail

RAPPORT DE SYNTHESE DES TRAVAUX

RAPPORT DE SYNTHESE DES TRAVAUX ATELIER DE VALIDATION DU PROJET DE PLAN D ACTIONS POUR LA MISE EN ŒUVRE D UNE ASSURANCE MALADIE DE BASE A ACCES UNIVERSEL AU CAMEROUN YAOUNDE, HOTEL MONT FEBE 05-06 FEVRIER 2015 Yaoundé, Cameroun, 04-06

Plus en détail

Les contrats institutionnels d achat de produits vivriers en Afrique de l Ouest : des enjeux forts pour les organisations de producteurs

Les contrats institutionnels d achat de produits vivriers en Afrique de l Ouest : des enjeux forts pour les organisations de producteurs 22 novembre 2011 Les contrats institutionnels d achat de produits vivriers en Afrique de l Ouest : des enjeux forts pour les organisations de producteurs La diversification et la consolidation des débouchés

Plus en détail

BOAD en Bref. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

BOAD en Bref. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD en Bref Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT LA BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT EN BREF 1. CRÉATION ET OBJET La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) est l institution

Plus en détail

Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire

Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire (source abidjan.net) La Ministre auprès du Premier Ministre chargée

Plus en détail

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES 1 Marrakech -29, 30 et 31janvier 2014 Session 2 Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole L expérience de la Compagnie

Plus en détail

Evaluation des performances sociales

Evaluation des performances sociales Evaluation des performances sociales Evaluation SPI 3.0/CERISE pour Taanadi (Août 2008) Historique de l institution La coopérative de services Taanadi a été créée en Avril 2003 à la suite de l institutionnalisation

Plus en détail

Rôle de Banques de céréales dans le dispositif de stockage de céréales au Mali. Par : Dr. Niama N. DEMBELE et Salifou B. DIARRA

Rôle de Banques de céréales dans le dispositif de stockage de céréales au Mali. Par : Dr. Niama N. DEMBELE et Salifou B. DIARRA Rôle de Banques de céréales dans le dispositif de stockage de céréales au Mali Par : Dr. Niama N. DEMBELE et Salifou B. DIARRA Novembre 2007 1 Introduction Depuis la libéralisation du marché céréalier

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Appel à manifestation d intérêt --------------------------- Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Plus en détail

EXPÉRIENCES DE RÉCÉPISSÉS D ENTREPOSAGE ET DE WARRANTAGE POUR LE FINANCEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST

EXPÉRIENCES DE RÉCÉPISSÉS D ENTREPOSAGE ET DE WARRANTAGE POUR LE FINANCEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST REGIONAL CAPACITY BUILDING WORKSHOP ENHANCING THE FUNCTIONING OF CEREALS MARKETS IN WEST AFRICA 9-11 December, 2010 Accra, Ghana EXPÉRIENCES DE RÉCÉPISSÉS D ENTREPOSAGE ET DE WARRANTAGE POUR LE FINANCEMENT

Plus en détail

EDIC MALI. Volet Agriculture

EDIC MALI. Volet Agriculture Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement Division de l'afrique, des pays les moins avancés et des programmes spéciaux ( ALDC ) EDIC MALI Volet Agriculture Moctar BOUKENEM Consultant

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

FEDERATION DES VERTS D AFRIQUE (FeVA) FEDERATION DES PARTIS ECOLOGISTES ET VERTS DE LA REGION DE L AFRIQUE (FéPEV-RAO) RAPPORT GENERAL

FEDERATION DES VERTS D AFRIQUE (FeVA) FEDERATION DES PARTIS ECOLOGISTES ET VERTS DE LA REGION DE L AFRIQUE (FéPEV-RAO) RAPPORT GENERAL FEDERATION DES VERTS D AFRIQUE (FeVA). FEDERATION DES PARTIS ECOLOGISTES ET VERTS DE LA REGION DE L AFRIQUE (FéPEV-RAO) RAPPORT GENERAL FORMATION DE LA FEDERATION DES PARTIS ECOLOGISTES ET VERTS REGION

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE VISIBILITE ET DE POSITIONNEMENT DE LA BIDC A COURT, MOYEN ET LONG TERME

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE VISIBILITE ET DE POSITIONNEMENT DE LA BIDC A COURT, MOYEN ET LONG TERME TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE VISIBILITE ET DE POSITIONNEMENT DE LA BIDC A COURT, MOYEN ET LONG TERME Avril 2014 TDR pour l étude de visibilité et de positionnement de la BIDC

Plus en détail

Cidoc. Note d information aux médias. Centre d information et de documentation citoyennes. Citizen information and documentation center

Cidoc. Note d information aux médias. Centre d information et de documentation citoyennes. Citizen information and documentation center Centre d information et de documentation citoyennes Connaissances, aptitudes et outils pour agir! Cidoc Citizen information and documentation center Knowledge. Skills. Tools. For action! Discussion sur

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014.

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

INITIATIVE REGIONALE «INVESTIR DANS L UEMOA» ------ TOURNEEE DES INVESTISSIEURS POST CONFERENCE INTERNATIONALE DE DUBAÏ NIGER

INITIATIVE REGIONALE «INVESTIR DANS L UEMOA» ------ TOURNEEE DES INVESTISSIEURS POST CONFERENCE INTERNATIONALE DE DUBAÏ NIGER INITIATIVE REGIONALE «INVESTIR DANS L UEMOA» ------ TOURNEEE DES INVESTISSIEURS POST CONFERENCE INTERNATIONALE DE DUBAÏ NIGER COMMUNIQUÉ FINAL Niamey, le 28 février 2015 Dans le cadre de la tournée des

Plus en détail

SIGNATURE DU COMPACT NATIONAL APPROPRIATION, ALIGNEMENT, HARMONISATION, GESTION AXEE SUR LES RESULTATS ET RESPONSABILITE MUTUELLE POUR UN IMPACT REEL

SIGNATURE DU COMPACT NATIONAL APPROPRIATION, ALIGNEMENT, HARMONISATION, GESTION AXEE SUR LES RESULTATS ET RESPONSABILITE MUTUELLE POUR UN IMPACT REEL N 20 le 09 mai 2012 SIGNATURE DU COMPACT NATIONAL APPROPRIATION, ALIGNEMENT, HARMONISATION, GESTION AXEE SUR LES RESULTATS ET RESPONSABILITE MUTUELLE POUR UN IMPACT REEL L e Ministre de la Santé SEM Ba

Plus en détail

ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS

ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS ASSOCIATION DES MEDIATEURS DES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (AMP-UEMOA) STATUTS PREAMBULE Les Médiateurs des pays membres de l UEMOA, conformément à la recommandation de leur première réunion tenue à Ouagadougou

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO TABLE DES MATIERES

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO TABLE DES MATIERES REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN GOUVERNANCE MISSION D EVALUATION DU FINANCEMENT ADDITIONNEL DU 18 AU 29 JUILLET 2011 TABLE DES MATIERES I. INTRODUCTION... 2 II.

Plus en détail

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Discours du Gouverneur de la Banque Centrale des Comores à l occasion de la cérémonie officielle de lancement de la nouvelle pièce de 250 FC Palais du Peuple, le 02 janvier 2014 - Excellence Monsieur le

Plus en détail

VU le décret n 2012-1038/PRES du 31 décembre 2012 portant nomination du Premier Ministre ;

VU le décret n 2012-1038/PRES du 31 décembre 2012 portant nomination du Premier Ministre ; Décret 2014-582 PRES/PM/MEF du 10 juillet 2014 portant création, attributions, organisation, composition et fonctionnement du dispositif institutionnel de préparation du Projet pôle de croissance du Sahel.

Plus en détail

LE CRÉDIT INDIVIDUEL ADASHEN-MATA. Areynatou MAGA MAAZOU

LE CRÉDIT INDIVIDUEL ADASHEN-MATA. Areynatou MAGA MAAZOU LE CRÉDIT INDIVIDUEL ADASHEN-MATA Areynatou MAGA MAAZOU L organisation non gouvernementale Weybi est une ONG de lutte pour la défense des intérêts stratégiques de la femme nigérienne. Dans cet objectif,

Plus en détail

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

EVALUATION FINALE AFR/017. Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la zone UEMOA

EVALUATION FINALE AFR/017. Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la zone UEMOA EVALUATION FINALE AFR/017 Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la Zone UEMOA FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Union Economique et Monétaire Ouest

Plus en détail

Rapport d activités 2001 et Perspectives pour 2002

Rapport d activités 2001 et Perspectives pour 2002 APCAM/PASIDMA Projet d Appui au Système D Information Décentralisé du Marché Agricole (PASIDMA) Rapport d activités 2001 et Perspectives pour 2002 Version actualisée Bamako, le 7 Mars 2002 Plan d action

Plus en détail

Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles

Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A CANDIDATURE Recrutement de Consultants

Plus en détail

RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP

RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP Mission menée par M. Djibo Bagna, PCA du ROPPA et membre du Comité de pilotage du GAFSP Du 08 au 11 septembre 2012 1 PLAN DU RAPPORT ABREVIATIONS...

Plus en détail

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue

Plus en détail

ATELIER SUR L AGRICULTURE ET LA PROTECTION SOCIALE EXPERIENCE DU SENEGAL

ATELIER SUR L AGRICULTURE ET LA PROTECTION SOCIALE EXPERIENCE DU SENEGAL ATELIER SUR L AGRICULTURE ET LA PROTECTION SOCIALE EXPERIENCE DU SENEGAL Présenté par Mouhamadou Moustapha FALL Ingénieur agroéconomiste spécialiste assurance agricole Directeur Général Adjoint de la Compagnie

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à manifestation d intérêt Recrutement d

Plus en détail

Nom et Prénoms: VOKOUMA / BOUSSARI Karimatou Jocelyne

Nom et Prénoms: VOKOUMA / BOUSSARI Karimatou Jocelyne Fiche de Compte rendu de mission Nom et Prénoms: VOKOUMA / BOUSSARI Karimatou Jocelyne Lieu de la mission: Dakar/ Sénégal Type de programme concerné : Nature de la mission : Recherche Action Suivi CSE

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET BURKINA FASO ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

ATELIER DE FORMATION SUR LE THEME : RENFORCEMENT DES CAPACITES DES PARLEMENTAIRES TOGOLAIS EN «LECTURE ET EXAMEN DE PROJET DE LOI DE FINANCE» RAPPORT

ATELIER DE FORMATION SUR LE THEME : RENFORCEMENT DES CAPACITES DES PARLEMENTAIRES TOGOLAIS EN «LECTURE ET EXAMEN DE PROJET DE LOI DE FINANCE» RAPPORT ATELIER DE FORMATION SUR LE THEME : RENFORCEMENT DES CAPACITES DES PARLEMENTAIRES TOGOLAIS EN «LECTURE ET EXAMEN DE PROJET DE LOI DE FINANCE» RAPPORT Les 25 et 26 novembre 2013 Salle Plénière de l Assemblée

Plus en détail

premier pays producteur mondial de cacao avec environ 1, 4 million de tonnes chaque année, soit 40% de l offre mondiale

premier pays producteur mondial de cacao avec environ 1, 4 million de tonnes chaque année, soit 40% de l offre mondiale 10 ème ANNIVERSAIRE Contexte et justification L économie ivoirienne est basée sur son agriculture. Le secteur agricole qui comprend les productions végétales, animales et les industries agroalimentaires,

Plus en détail

Atelier régional de réflexion sur les PNIA et le PRIA Niamey, les 27, 28 et 29 Avril 2011. Dr Bio Goura SOULE Soule_goura@yahoo.fr

Atelier régional de réflexion sur les PNIA et le PRIA Niamey, les 27, 28 et 29 Avril 2011. Dr Bio Goura SOULE Soule_goura@yahoo.fr Revue analytique des stratégies nationales d investissement et de politiques agricoles en vue de la promotion des filières de base en Afrique de l Ouest Atelier régional de réflexion sur les PNIA et le

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT DES CHAINES DE VALEURS DES PRODUITS/SECTEURS A FORT POTENTIEL D ECHANGES INTRACOMMUNAUTAIRES, POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI127

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI127 TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI127 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Subventions FM concernées NA (mission régionale) Appui à l élaboration d

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE PROGRAMME NATIONAL D INVESTISSEMENT AGRICOLE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET

Plus en détail

Rapport Voyage d étude sur le warrantage dans la région de Maradi au Niger du 22 au 27 Mai 2012

Rapport Voyage d étude sur le warrantage dans la région de Maradi au Niger du 22 au 27 Mai 2012 Rapport Voyage d étude sur le warrantage dans la région de Maradi au Niger du 22 au 27 Mai 2012 Mai 2012 SOMMAIRE Introduction : I- Contexte de la mission 1- Objectif de la mission 2- Résultats atteints

Plus en détail

BOAD en Bref. Edition 2013 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

BOAD en Bref. Edition 2013 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD en Bref Edition 2013 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT LA BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT EN BREF 1. CRÉATION ET OBJET La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) est l institution

Plus en détail

Dans ce numéro : Participation massive pour le premier tour des élections présidentielles au Mali, selon l'onu.

Dans ce numéro : Participation massive pour le premier tour des élections présidentielles au Mali, selon l'onu. N 375 du 31 Juillet 2013 Dans ce numéro : ONU-MALI : Participation massive pour le premier tour des élections présidentielles au Mali, selon l'onu. 1-2 Participation massive pour le premier tour des élections

Plus en détail

I. AU TITRE DU MINISTERE DU DEVELOPPEMENT RURAL :

I. AU TITRE DU MINISTERE DU DEVELOPPEMENT RURAL : Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 7 octobre 2015 Le Conseil des Ministres s est réuni en session ordinaire, le mercredi 7 octobre 2015, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba,

Plus en détail

Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission

Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission Evaluation du projet FAIR Mali Rapport de mission pg 1/5 1 Fact sheet (français) Contexte de l évaluation Objectifs du mandat Durée du projet Type évaluation Budget planifié Budget estimatif de réalisation

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CONSULTANT CHARGE DE REALISER UNE ETUDE SUR LES FACTEURS DE REUSSITE ET D EQUITE SCOLAIRE AU COLLEGE ET DE CONSTRUIRE DES QUESTIONNAIRES CONTEXTUELS 1. CONTEXTE

Plus en détail

FICHE SYNOPTIQUE. Projet de création de banques de céréales et d appui aux groupements agricoles.

FICHE SYNOPTIQUE. Projet de création de banques de céréales et d appui aux groupements agricoles. ONG AIP-Togo Assistance aux Initiatives Privées FICHE SYNOPTIQUE TITRE DU PROJET : Projet de création de banques de céréales et d appui aux groupements agricoles. LOCALISATION : Cantons de KPELE et AKATA

Plus en détail

LA POLITIQUE AGRICOLE DE. un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs

LA POLITIQUE AGRICOLE DE. un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs LA POLITIQUE AGRICOLE DE l UEMOA: un enjeu pour le développement de l agriculture régionale et l appui aux producteurs Plan de l exposé 1. Un rappel sur l espace UEMOA et sur le Traité 2. L importance

Plus en détail

B.P.: 3243, Addis Abéba, Ethiopie, Tél.:(251-11) 551 38 22 Télécopie: (251-11) 551 93 21 Courriel: situationroom@africa-union.

B.P.: 3243, Addis Abéba, Ethiopie, Tél.:(251-11) 551 38 22 Télécopie: (251-11) 551 93 21 Courriel: situationroom@africa-union. AFRICAN UNION UNION AFRICAINE 1 ÈRE RÉUNION DES CHEFS D ÉTAT-MAJOR ET DES MINISTRES DE LA DÉFENSE DES PAYS DE LA RÉGION SAHÉLO-SAHARIENNE BAMAKO, MALI 4 SEPTEMBRE 2015 UNIÃO AFRICANA B.P.: 3243, Addis

Plus en détail

Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt

Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt La hausse des prix des céréales et des oléagineux constatée sur les marchés mondiaux ces derniers

Plus en détail

Groupe de la Banque africaine de développement. ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement

Groupe de la Banque africaine de développement. ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement Groupe de la Banque africaine de développement ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement AU SEMINAIRE DE SENSIBILISATION DES SERVICES DE LA BANQUE

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT

TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT TERMES DE REFERENCES POUR UNE ASSISTANCE TECHNIQUE A MI TEMPS SUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES DU CILSS SUR LE CLIMAT (LE RECRUTEMENT D UNE FIRME) Appui à la mise en œuvre

Plus en détail

Contribution de la Direction de la Monnaie et du Crédit au rapport thématique 2011 du Ministère de l Economie et des Finances

Contribution de la Direction de la Monnaie et du Crédit au rapport thématique 2011 du Ministère de l Economie et des Finances Contribution de la Direction de la Monnaie et du Crédit au rapport thématique 2011 du Ministère de l Economie et des Finances Cette contribution porte sur la situation du secteur bancaire et sur les autres

Plus en détail

FUCOPRI. Séminaire «Filières Céréalières Ouaga 23 25 novembre 2010. III. Place du riz dans la sécurité alimentaire

FUCOPRI. Séminaire «Filières Céréalières Ouaga 23 25 novembre 2010. III. Place du riz dans la sécurité alimentaire FUCOPRI M. Ayouba HASSANE, Directeur Séminaire «Filières Céréalières Ouaga 23 25 novembre 2010 I. Présentation de la FUCOPRI II. Présentation très rapide de la zone de production rizicole III. Place du

Plus en détail

PRESAO. Résultats de recherche N 2010-02 Septembre 2010. Analyse et estimation des prix de parité du riz en 2009 en Afrique de l Ouest

PRESAO. Résultats de recherche N 2010-02 Septembre 2010. Analyse et estimation des prix de parité du riz en 2009 en Afrique de l Ouest PRESAO Résultats de recherche N 21-2 Septembre 21 Composante SRAI Analyse et estimation des prix de parité du riz en 29 en Afrique de l Ouest Les documents du PRESAO sont disponibles à http://www.aec.msu.edu/fs2/presao.htm

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------ Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

RAPPORT GENERAL DE LA JOURNEE NATIONALE DU PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE

RAPPORT GENERAL DE LA JOURNEE NATIONALE DU PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE RAPPORT GENERAL DE LA JOURNEE NATIONALE DU PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE Sous le Haut-patronage de Son Excellence Monsieur Daniel KABLAN DUNCAN, Premier Ministre de la République de Côte d Ivoire, s est

Plus en détail

La gestion des finances publiques est une composante essentielle

La gestion des finances publiques est une composante essentielle L IDA en action Gestion des finances publiques : effectuer un suivi des ressources pour obtenir de meilleurs résultats La gestion des finances publiques est une composante essentielle du processus de développement.

Plus en détail

Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles

Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET Recrutement d

Plus en détail

Discours du Colonel Eric FAURE, Président de la FNSPF

Discours du Colonel Eric FAURE, Président de la FNSPF Discours du Colonel Eric FAURE, Président de la FNSPF Remise d insignes de Chevalier dans l Ordre National du Mérite - Capitaine Hubert DEGREMONT - GUEUX (51) jeudi 7 mai 2015 (prononcé) Monsieur le Député,

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA . TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT DES ECHANGES COMMERCIAUX INTRACOMMUNAUTAIRES POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME D APPUI AU PROCESSUS D INTEGRATION ECONOMIQUE

Plus en détail

CLIMAT DE L INVESTISSEMENT DANS LES ETATS MEMBRES DE L UEMOA : ETAT DES LIEUX

CLIMAT DE L INVESTISSEMENT DANS LES ETATS MEMBRES DE L UEMOA : ETAT DES LIEUX UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------ La Commission CLIMAT DE L INVESTISSEMENT DANS LES ETATS MEMBRES DE L UEMOA : ETAT DES LIEUX INTERVENTION DE M. SOUMAÏLA CISSE PRESIDENT DE LA

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE Cabinet du Premier Ministre, Ministre de l'economie, des Finances Et du Budget ------------ -------- République de Côte d Ivoire Union-Discipline-Travail LANCEMENT DE L OPERATION D EMISSION SUKUK ETAT

Plus en détail

Repoblikan i Madag asikara Tanindrazana Fahafahana Fandrosoana. Ministère des Télécommunications, des Postes et de la Communication

Repoblikan i Madag asikara Tanindrazana Fahafahana Fandrosoana. Ministère des Télécommunications, des Postes et de la Communication Repoblikan i Madag asikara Tanindrazana Fahafahana Fandrosoana Ministère des Télécommunications, des Postes et de la Communication AVIS D APPEL A CANDIDATURES pour le recrutement des responsables au sein

Plus en détail

Rapport synthèse. Du 06 au 10 avril 2009. Rapport synthèse du Séminaire régional de formation aux outils et méthodologies pour l intégration

Rapport synthèse. Du 06 au 10 avril 2009. Rapport synthèse du Séminaire régional de formation aux outils et méthodologies pour l intégration 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 36 98 21; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavs_mail@yaho.fr; iavs.refer.ne http:// iavs.6mablog.com Agreement n 2001-1080/MESSR/AG/SG/DGESRS Rapport

Plus en détail

Termes de références :

Termes de références : Benin Environment and Education Society BEES NGO www.bees-ong.org bees@hotmail.fr 03 BP 779 Jéricho, Cotonou Bénin, Tel: (229) 68 487 909; (229) 97 167 835; Termes de références : Recrutement de consultants

Plus en détail

Mécanisme de Déploiements pour le Développement Démocratique (DDD) Formulaire de demande d initiative

Mécanisme de Déploiements pour le Développement Démocratique (DDD) Formulaire de demande d initiative Mécanisme de Déploiements pour le Développement Démocratique (DDD) Formulaire de demande d initiative Titre de l'initiative : Appui à la mise en œuvre du plan d action de la stratégie nationale de développement

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE UEMOA OUEST AFRICAINE ----------- CONFERENCE DES CHEFS D ETAT ET DE GOUVERNEMENT

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE UEMOA OUEST AFRICAINE ----------- CONFERENCE DES CHEFS D ETAT ET DE GOUVERNEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE UEMOA OUEST AFRICAINE ----------- CONFERENCE DES CHEFS D ETAT ET DE GOUVERNEMENT TRAITE PORTANT CREATION DU PARLEMENT DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE PREAMBULE

Plus en détail

CLIMAT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITES D INVESTISSEMENT AU NIGER

CLIMAT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITES D INVESTISSEMENT AU NIGER CLIMAT DES AFFAIRES ET OPPORTUNITES D INVESTISSEMENT AU NIGER 1 Présenté par: BONZOUGOU ABDOULLAHI Conseiller Technique du Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé Plan de la Présentation

Plus en détail

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1 LA SESSION EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES CONSACRÉE À L EXAMEN ET À L ÉVALUATION D ENSEMBLE DE L APPLICATION DU PROGRAMME POUR L HABITAT LE MILLÉNAIRE Chacun a droit URBAIN...

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER

PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER PERFORMANCES ET EFFICACITE DU SFD A LA REDUCTION DE LA PAUVRETE AU NIGER COLLOQUE UEMOA-CRDI OUAGADOUGOU- BURKINA FASO NOUFOU Insa, MACROECONOMISTE PLAN DE PRESENTATION Introduction et Problématique Les

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE DES AGENTS DU TRESOR DE COTE D IVOIRE

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE DES AGENTS DU TRESOR DE COTE D IVOIRE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE DES AGENTS DU TRESOR DE COTE D IVOIRE Le présent Règlement Intérieur a pour objet de déterminer les modalités d application des Statuts : organisation des structures

Plus en détail

APPENDICE A. DESCRIPTION DU PROJET D Elevage de lapins de l Adjido Bénin

APPENDICE A. DESCRIPTION DU PROJET D Elevage de lapins de l Adjido Bénin APPENDICE A DESCRIPTION DU PROJET D Elevage de lapins de l Adjido Bénin I. Introduction Le présent Appendice décrit les activités qui doivent être réalisées, ainsi que les résultats qui doivent être obtenus,

Plus en détail

CHAPITRE IV- ORGANISATION ET PLANIFICATION DE L EXECUTION DES TRAVAUX DE SAISIE. 4.1 Calendrier du travail et estimation du temps normal de saisie

CHAPITRE IV- ORGANISATION ET PLANIFICATION DE L EXECUTION DES TRAVAUX DE SAISIE. 4.1 Calendrier du travail et estimation du temps normal de saisie CHAPITRE IV- ORGANISATION ET PLANIFICATION DE L EXECUTION DES TRAVAUX DE SAISIE 4.1 Calendrier du travail et estimation du temps normal de saisie L organisation des travaux de saisie des données est intimement

Plus en détail

FLUX COMMERCIAUX TRANSFRONTALIERS DE PRODUITS AGRICOLES EN AFRIQUE DE L OUEST

FLUX COMMERCIAUX TRANSFRONTALIERS DE PRODUITS AGRICOLES EN AFRIQUE DE L OUEST COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

Protocole d Accord de Coopération. Entre. Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS)

Protocole d Accord de Coopération. Entre. Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL AGENCE PANAFRICAINE DE LA GRANDE MURAILLE VERTE Protocole d Accord de Coopération Entre Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Discours d ouverture de Sem Alassane Ouattara

Discours d ouverture de Sem Alassane Ouattara Discours d ouverture de Sem Alassane Ouattara Monsieur Daniel Kablan Duncan, Premier Ministre de la République de Côte d Ivoire, Madame Hélène Conway, Ministre des Français de l Etranger de la République

Plus en détail

----------------------- PROJET C2D EMPLOI DES JEUNES. (Convention d Affectation N CCI 1201 02 Y)

----------------------- PROJET C2D EMPLOI DES JEUNES. (Convention d Affectation N CCI 1201 02 Y) Le C2D, un Partenariat au service du développement Union Discipline -Travail MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ----------------------- Unité

Plus en détail

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 1 er JUILLET 2015

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 1 er JUILLET 2015 République de Côte d Ivoire Union - Discipline - Travail Porte-parolat du Gouvernement COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 1 er JUILLET 2015 Le mercredi 1 er juillet 2015, un Conseil des Ministres

Plus en détail

Rapport final du projet de construction de 4 banques céréalières pour lutter contre la famine au nord du Niger (commune rurale d Iferouane)

Rapport final du projet de construction de 4 banques céréalières pour lutter contre la famine au nord du Niger (commune rurale d Iferouane) Rapport final du projet de construction de 4 banques céréalières pour lutter contre la famine au nord du Niger (commune rurale d Iferouane) Association Zozodinga c/o Fariba Moumounta Pejom 25a, ch. De

Plus en détail

LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE» DANS LE PROCESSUS D INTÉGRATION SOUS-RÉGIONALE OUEST-AFRICAINE :

LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE» DANS LE PROCESSUS D INTÉGRATION SOUS-RÉGIONALE OUEST-AFRICAINE : LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE» DANS LE PROCESSUS D INTÉGRATION SOUS-RÉGIONALE OUEST-AFRICAINE : Résultats du séminaire de Sikasso 4-7 mars 2002 www.afriquefrontieres.org WABI/DT/04/03 2 LE CONCEPT DE «PAYS-FRONTIÈRE»

Plus en détail

FEDERATION DES PROFESSIONNELS AGRICOLES DU BURKINA (FEPA/B)

FEDERATION DES PROFESSIONNELS AGRICOLES DU BURKINA (FEPA/B) FEDERATION DES PROFESSIONNELS AGRICOLES DU BURKINA (FEPA/B) 0 BP 94 Ouagadougou 0 Tél. : 50 33 38 75 Fax : 50 33 38 77 E-mail : cnpab@zcp.bf GUIDE D ANIMATION CEF POUR LA PREVISION DES CULTURES D HIVERNAGE

Plus en détail

West and Central African Council for Agricultural Research and Development

West and Central African Council for Agricultural Research and Development Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

PROJET DE SEMINAIRES ITINERANTS SUR LE TEMPS ET LE CLIMAT AU PROFIT DES AGRICULTEURS ET ELEVEURS DE LA MAUTRITANIE RAPPORT

PROJET DE SEMINAIRES ITINERANTS SUR LE TEMPS ET LE CLIMAT AU PROFIT DES AGRICULTEURS ET ELEVEURS DE LA MAUTRITANIE RAPPORT PROJET DE SEMINAIRES ITINERANTS SUR LE TEMPS ET LE CLIMAT AU PROFIT DES AGRICULTEURS ET ELEVEURS DE LA MAUTRITANIE RAPPORT Lors de la réunion des Experts sur

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

RECRUTEMENT D UN CONSULTANT Etude Besoin et Coûts Malnutrition, Niger TERMES DE REFERENCES

RECRUTEMENT D UN CONSULTANT Etude Besoin et Coûts Malnutrition, Niger TERMES DE REFERENCES RECRUTEMENT D UN CONSULTANT Etude Besoin et Coûts Malnutrition, Niger TERMES DE REFERENCES Consultant pour le suivi et l évaluation d une étude nationale sur l évaluation des besoins et des coûts nécessaires

Plus en détail

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO COMMUNIQUE DE PRESSE PRESS RELEASE "Ebola constitue une menace pour toutes les entreprises: il nous faut donc soutenir la lutte contre le virus Ebola" N 241/2014 Abuja, le 12 Decembre 2014 OUVERTURE A

Plus en détail

PROJET DE RAPPORT DES MINISTRES

PROJET DE RAPPORT DES MINISTRES AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA CONFÉRENCE DE L UNION AFRICAINE DES MINISTRES EN CHARGE DE LA COMMUNICATION ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION (CITMC-4) 4 ème SESSION ORDINAIRE KHARTOUM,

Plus en détail

RAPPORT DE LA REUNION STATUAIRE DES EXPERTS EN PECHE ET AQUACULTURE DES PAYS MEMBRES

RAPPORT DE LA REUNION STATUAIRE DES EXPERTS EN PECHE ET AQUACULTURE DES PAYS MEMBRES Commission du Bassin du Lac Tchad Siège CBLT - BP 727 - N Djamena - Tchad Tel: +235 22 52.41.45 Fax: +235 22 52.41.37 E-mail : cblt_lcbc@intnet.td RAPPORT DE LA REUNION STATUAIRE DES EXPERTS EN PECHE ET

Plus en détail

La naissance de l Islam

La naissance de l Islam La naissance de l Islam Au VIIème siècle, l Arabie est peuplée de polythéistes, de juifs et de chrétiens. Vers 610, un marchand nommé Mohammed ou Mahomet prêche une nouvelle religion : l islam. Cette religion

Plus en détail

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance Edito Avec ses trois structures au service des parents d enfants en bas âge (multi-accueil, halte-garderie et relais assistantes maternelles), Sassenage se donne les moyens d accompagner au mieux les jeunes

Plus en détail