DONNÉES Commerce de détail REPÈRES TENDANCES. de l horlogerie-bijouterie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DONNÉES Commerce de détail REPÈRES TENDANCES. de l horlogerie-bijouterie"

Transcription

1 DONNÉES 2010 & REPÈRES TENDANCES Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie

2 SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES Dénombrement des entreprises Chiffre d affaires DONNÉES EMPLOI Effectifs salariés Caractéristiques des salariés DONNÉES FORMATION Professionnalisation Plan de formation GLOSSAIRE

3 AVANT-PROPOS MÉTHODOLOGIQUE Cette étude concerne l ensemble des entreprises de la branche ayant au moins un salarié, appliquant la convention collective n 3240 : «Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie» adhérant au FORCO en 2010, soit entreprises. PRINCIPALES SOURCES STATISTIQUES Les données économiques Panel 5 (données 2010) : étude réalisée sur l ensemble des circuits de distribution vendant des montres et bijoux aux consommateurs. Son champ d étude complet comporte : les horlogersbijoutiers-joailliers, les spécialistes montres, les grands magasins, les bijouteries fantaisie, les artisans, créateurs et fabricants (qui fabriquent et vendent en direct), les grandes surfaces, la vente à distance et les départements d Outre-Mer. Les données présentées ici sont uniquement celles relevant du champ d étude du FORCO, à savoir la convention collective n 3240 : «Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie» qui inclut les horlogers-bijoutiers-joailliers, les spécialistes montres et les bijouteries fantaisie. UNISTATIS - Pôle emploi : tout établissement employant au moins un salarié doit obligatoirement être affilié à l ASSEDIC. Les données issues de chaque caisse locale sont regroupées dans un fichier unique. Ce fichier fournit, par code NAF (ici 47.77Z anciennement 524V), par région et par genre, le nombre d établissements et de leurs salariés au 31/12/2010. Les données emploi et formation Enquête «Emploi-formation» - Observatoire prospectif du commerce : enquête réalisée sur les effectifs salariés au 31 décembre 2010 sur l ensemble des entreprises du périmètre et les données DADS pour les entreprises de 10 salariés et plus. Données FORCO issues de la collecte : les effectifs salariés de la source FORCO correspondent aux effectifs moyens des entreprises en Ces données permettent d établir la structure de la branche par taille d entreprises. Les données FORCO sont également utilisées dans la partie «Données formation» de ce rapport qui porte sur les stagiaires des dossiers engagés en Ces données sont comparées avec les années entières quand elles sont disponibles. 3

4 Données économiques Dénombrement des entreprises En 2010, la branche dénombre entreprises relevant de la convention collective n 3240 (Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie), ayant au moins un salarié et adhérant, au titre de l année 2010, pour la formation professionnelle au FORCO. Répartition des entreprises selon la taille De 1 à 4 salariés De 5 à 9 salariés De 10 à 19 salariés 16 % 78 % 4 % 1 % 1 % De 20 à 49 salariés 50 salariés et plus Source : FORCO La branche est majoritairement constituée d entreprises de moins de 10 salariés (94 % des entreprises). La part des entreprises de moins de 5 salariés augmente depuis Les entreprises de plus de 50 salariés représentent 0,8 % des entreprises et emploient 37 % des salariés de la branche. Répartition des entreprises selon l activité principale 1 à 9 salariés 3,5 % 1 % % 2 2,5 % 3 % % 3 5 % 17 % 7 % 10 salariés et plus 89 % 79 % Commerce de détail spécialisé en horlogerie-bijouterie Commerce de détail spécialisé en bijouterie fantaisie Commerce de détail spécialisé en horlogerie Autres Source : enquête «Emploi-formation» 88 % des entreprises de la branche ont pour activité principale «Commerce de détail en horlogeriebijouterie». En 2010, les entreprises de la branche regroupent magasins, soit en moyenne 1,6 magasin par entreprise*. Près d un magasin sur deux est un magasin de moins de 5 salariés et un magasin sur trois se situe en centre commercial. Ensemble 88 % * Source Panel 5 : étude réalisée sur entreprises d au moins 1 salarié appliquant la convention collective de l horlogerie-bijouterie. Chiffres clés entreprises magasins 88 % d entreprises spécialisées en horlogerie-bijouterie 94 % des entreprises ont moins de 10 salariés

5 Chiffre d affaires Le chiffre d affaires (TTC) réalisé au sein de la branche du «commerce de détail de l horlogerie-bijouterie» en 2010 est de 2,9 milliards d euros. 45 % (soit 1,3 milliard d euros) a été réalisé dans des centres commerciaux (- 3 points par rapport à 2009). Évolution du chiffre d affaires TTC de la branche selon la taille des entreprises entre 2006 et 2010 (en milliards d euros) La répartition du chiffre d affaires est proportionnelle selon les rayons de vente en Cependant, depuis 2006, le rayon «bijoux or» voit sa part diminuer au profit des autres rayons (- 2 points par rapport à 2009). Répartition du CA selon le rayon (en milliards d euros) 0,9 (34 % ) 1, ,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 50 salariés et plus De 20 à 49 salariés De 10 à 19 salariés 0,8 (28 % ) Montres Autres rayons* Bijoux or 1,1 (38 % ) *La catégorie «Autres rayons» contient principalement les bijoux fantaisie, argent et plaqué or. 0,5 0,4 0,5 0,4 De 5 à 9 salariés 0,8 0,7 0,7 0,7 De 1 à 4 salariés Source : Panel 5 Chiffres clés ,9 milliards d euros de chiffre d affaires en 2010 dont 1,2 milliard réalisé par les entreprises de 50 salariés et plus 38 % du chiffre d affaires est réalisé en rayon «bijoux or et pierres» (40 % en 2009) 5

6 Données emploi Effectifs salariés 6 En 2010, la branche est composée d environ salariés. Au 31/12/2010, 37 % des salariés travaillent dans des entreprises de 50 salariés et plus (40 % en 2009), 26 % dans des entreprises de 1 à 4 salariés et 19 % dans des entreprises de 5 à 9 salariés. La part des effectifs des entreprises de 1 à 4 salariés augmente en 2010 alors que celle des entreprises de 50 salariés et plus diminue (- 3 points). Répartition des salariés selon la taille de l entreprise 26 % De 1 à 4 salariés De 5 à 9 salariés De 10 à 19 salariés Chiffres clés % 19 % 10 % 8 % 10 % De 20 à 49 salariés De 50 à 299 salariés 300 salariés et plus Source : FORCO L effectif salarié de la branche est d environ salariés en 2010 Les effectifs salariés se concentrent principalement dans le commerce spécialisé en «horlogerie-bijouterie» (82,5 % des salariés) qui représentent 88 % des entreprises de la branche. 12 % des salariés travaillent dans une entreprise spécialisée en bijouterie fantaisie (7 % des entreprises de la branche). Comme les entreprises, la répartition des salariés selon l activité principale est différente selon la taille de l entreprise. La part des salariés travaillant dans une entreprise spécialisée en bijouterie fantaisie est plus importante dans les entreprises de 10 salariés et plus. Répartition des salariés selon l activité principale et la taille de l entreprise 1 à 9 salariés 3,5 % 2 % 2 % 3 % 6 % 17 % 10 salariés et plus 88,5 % 78 % Commerce de détail spécialisé en horlogerie-bijouterie Commerce de détail spécialisé en bijouterie fantaisie Commerce de détail spécialisé en horlogerie Autres Source : enquête «Emploi-formation» 45 % des effectifs travaillent dans une entreprise de moins de 10 salariés et 37 % dans une entreprise de 50 salariés et plus Ensemble 3 % 2,5 % 12 % 82,5 % Évolution des effectifs entre 1999 et 2010 Selon les données UNISTATIS, depuis 2005 les effectifs ont augmenté de 5,2 % après une baisse entre 2002 et Depuis 10 ans les effectifs ont augmenté de 12,3 %. En 2009, le nombre de femmes est quatre fois supérieur à celui des hommes. En effet, ils représentent 21 % des salariés des entreprises appartenant au code NAF 47.77Z Évolution des effectifs entre 1999 et Femmes Hommes Total Source : UNISTATIS* code NAF 47.77Z* *Les données UNISTATIS ne recouvrent que les effectifs des entreprises enregistrées en 47.77Z en Il ne s agit donc pas de la totalité du périmètre de la CCN. A noter aussi que les données Unedic de la dernière année connue (à savoir le chiffre de 2010 ici) sont toujours provisoires et seront rectifiées l année suivante. *47.77Z Commerce de détail d articles d horlogerie et de bijouterie en magasin spécialisé, anciennement 524V. Du fait de l utilisation de la nouvelle codification NAF rév , certains établissements ont changé de code NAF, d où une modification du périmètre. Par conséquent les données antérieures à 2008 ont toutes été rectifiées sur ce même périmètre.

7 Femmes Hommes Total H/F Les magasins des entreprises appartenant au code NAF 47.77Z, sont concentrés principalement dans les régions Île-de-France et Sud-Est. Le nombre de magasins augmente dans ces régions entre 2009 et Répartition des salariés par région au 31/12/ Répartition des établissements par région au 31/12/ nc nc Moins de 400 salariés De 400 à 799 salariés 800 salariés et plus Source : UNISTATIS* 36 Moins de 100 établissements De 100 à 299 établissements 300 établissements et plus *Les données UNISTATIS ne recouvrent que les effectifs des entreprises enregistrées en 47.77Z en Il ne s agit donc pas de la totalité du périmètre de la CCN. A noter aussi que les données Unedic de la dernière année connue (à savoir le chiffre de 2010 ici) sont toujours provisoires et seront rectifiées l année suivante. Source : UNISTATIS* *Les données UNISTATIS ne recouvrent que les effectifs des entreprises enregistrées en 47.77Z en Il ne s agit donc pas de la totalité du périmètre de la CCN. A noter aussi que les données Unedic de la dernière année connue (à savoir le chiffre de 2010 ici) sont toujours provisoires et seront rectifiées l année suivante. 7

8 Données emploi Caractéristiques des salariés* *Les données présentées dans cette partie concernent l ensemble des salariés présents au 31/12/2010, en CDI ou CDD, hors contrats aidés, contrats d apprentissage et de professionnalisation, et sont issues de l enquête «Emploi-formation» Nature du contrat de travail Au 31 décembre 2010, 83 % des salariés travaillent sous contrat à durée indéterminée. Répartition des salariés selon la nature du contrat de travail 83 % 15 % 0,5 % 1,5 % CDI 92 % CDD Répartition par contrat selon la taille de l entreprise 8 % Moins de 10 salariés 85 % 15 % 10 salariés et plus 88 % 12 % Ensemble Répartition hommes/femmes Au 31/12/2010, la branche est composée majoritairement de femmes (85 %). Près de 8 salariés sur 10 sont des femmes dans les entreprises de moins de 10 salariés et près de 9 sur 10 dans les entreprises de 10 salariés et plus. La part des hommes est plus élevée chez les salariés en CDI, et ce, quelle que soit la taille des entreprises. Répartition hommes/femmes selon la nature du contrat de travail et la taille de l entreprise Moins de 10 salariés 86 % 14 % 77 % 23 % CDD 10 salariés et plus CDI CDI Contrat de professionalisation CDD Contrat d apprentissage La part des salariés en CDI est plus élevée dans les entreprises de moins de 10 salariés (92 % vs 85 % dans les entreprises de 10 salariés et plus). 78 % Répartition hommes/femmes selon la taille de l entreprise 22 % Moins de 10 salariés 87 % 13 % 10 salariés et plus Femmes 94 % 6 % 85,5 % 14,5 % CDD CDI Hommes 85 % 15 % Ensemble Femmes Hommes Chiffres clés Source : enquête «Emploi-formation» % des salariés occupent un emploi en CDI et 15 % en CDD. 85 % des salariés sont des femmes

9 Durée du travail Les salariés travaillent en majorité à temps complet (72,5 %), les salariés à temps partiel (27,5 %) travaillent en moyenne 22 heures par semaine. Répartition par durée du travail selon la taille de l entreprise 70 % 30 % De 1 à 9 salariés La majorité des salariés à temps partiel sont des femmes (94 %) et 1 femme sur 3 travaille à temps partiel dans la branche. Répartition des salariés en CDI/CDD à temps partiel selon le sexe 94 % 6 % En moyenne, les salariés en CDD travaillent plus souvent à temps partiel que les salariés en CDI dans la branche : 34 % des salariés en CDD des entreprises de moins de 10 salariés travaillent à temps partiel et 55 % dans les entreprises de 10 salariés et plus. Répartition des salariés par durée du travail selon la nature du contrat et la taille de l entreprise Moins de 10 salariés 73 % 27 % 10 salariés et plus 72,5 % 27,5 % Ensemble Femmes Hommes 66 % 34 % 70 % 30 % CDD CDI Temps plein Temps partiel Répartition de la durée du travail selon le sexe Femmes 33 % Hommes 12 % 80 % 20 % 10 salariés et plus 45 % 55 % CDD CDI Temps plein Temps partiel 88 % 67 % Chiffres clés 2010 Temps plein Temps partiel 72,5 % des salariés travaillent à temps complet 88 % des hommes et 67 % des femmes travaillent à temps plein Source : enquête «Emploi-formation» 9

10 Données emploi Caractéristiques des salariés Statut professionnel Au 31/12/2010, la part des employés est de 84 % et la part des cadres de 10 %. Les employés sont majoritaires dans la branche : 84 % dans les entreprises de moins de 10 salariés comme dans les entreprises de 10 salariés et plus. La part des cadres est plus élevée dans les entreprises de moins de 10 salariés : 13,5 % vs 7,5 % dans les entreprises de 10 salariés et plus. Répartition des salariés par statut professionnel selon la taille de l entreprise Chiffres clés 84 % 2,5 % 13,5 % Moins de 10 salariés 84 % 8,5 % 7,5 % 10 salariés et plus 84 % 6 % 10 % Ensemble Employés Agents de maîtrise Cadres Comme dans l ensemble du commerce de détail, la part des cadres parmi les hommes est plus élevée que chez les femmes. Répartition des salariés par statut professionnel selon le sexe 68 % 9 % 23 % Hommes 89 % 4 % 7 % Employés Agents de maîtrise Cadres Femmes Parmi les salariés des entreprises de moins de 10 salariés, la part de femmes cadres est de 8 %, elle est environ quatre fois plus élevée chez les hommes. Ce schéma est identique pour les salariés des entreprises de 10 salariés et plus. Répartition des salariés par statut professionnel selon le sexe et la taille de l entreprise Moins de 10 salariés 66 % 3 % 31 % 90 % 2 % 8 % Hommes 10 salariés et plus 70 % 15 % 15 % Femmes 87 % 7 % 6 % Hommes Femmes Employés Agents de maîtrise Cadres Ancienneté Dans les entreprises de la branche du commerce de détail de l horlogerie-bijouterie, l ancienneté moyenne des salariés en CDI s élève à 8,2 ans. L âge étant corrélé à l ancienneté, cette dernière est deux fois plus élevée dans les entreprises de moins de 10 salariés que dans les entreprises de 10 salariés et plus. L ancienneté chez les hommes est plus élevée que chez les femmes dans l ensemble de la branche. L écart est de trois ans et demi entre les hommes et les femmes dans les entreprises de moins de 10 salariés (12,5 contre 9 ans) et de six mois dans les entreprises de 10 salariés et plus (6,5 contre 6 ans). Les salariés en CDI selon l ancienneté dans les entreprises de moins de 10 salariés 10 % ancienneté moyenne : 10 ans 16 % 20 ans et plus De 15 à 19 ans 9 % De 11 à 14 ans 13 % De 8 à 10 ans 14 % De 5 à 7 ans 12 % De 3 à 4 ans 17 % De 1 à 2 ans 9 % Moins d 1 an % d employés, 6 % d agents de maîtrise et 10 % de cadres Source : enquête «Emploi-formation»

11 4 % 4 % Les salariés en CDI selon l ancienneté dans les entreprises de 10 salariés et plus 6 % Caractéristiques 12 % 15 % 17 % 17 % 25 % Détail de l ancienneté moyenne des salariés en CDI, selon le sexe Branche ancienneté moyenne : 5,5 ans Entreprises de moins de 10 salariés 20 ans et plus De 15 à 19 ans De 11 à 14 ans De 8 à 10 ans De 5 à 7 ans De 3 à 4 ans De 1 à 2 ans Moins d 1 an Entreprises de 10 salariés et plus Ensemble 8,2 ans 10 ans 6 ans Hommes 9,1 ans 12,5 ans 6,5 ans Femmes 7,5 ans 9 ans 6 ans Âge Dans la branche du commerce de détail de l horlogeriebijouterie, l âge moyen des salariés en CDI/CDD s établit à 35 ans. L âge moyen des salariés a baissé d une année par rapport à Les salariés en CDI/CDD selon l âge dans l ensemble de la branche 8 % 7 % 9 % 10 % 9 % 12 % 14 % 27 % âge moyen : 35 ans 4 % 60 ans et plus De 55 à 59 ans De 50 à 54 ans De 45 à 49 ans De 40 à 44 ans De 35 à 39 ans De 30 à 34 ans De 26 à 29 ans Moins de 26 ans L âge moyen varie de manière significative selon la nature des contrats. Les salariés en CDD sont beaucoup plus jeunes que les salariés en CDI (35 ans vs 43 ans dans les entreprises de moins de 10 salariés et 26 ans vs 32 ans dans les entreprises de 10 salariés et plus). Détail de l âge moyen des salariés selon le sexe et la nature du contrat Caractéristiques Branche Entreprises de moins de 10 salariés Entreprises de 10 salariés et plus Ensemble 35 ans 42 ans 31 ans Hommes 37 ans 45 ans 32 ans Femmes 34 ans 42 ans 31 ans CDI 35 ans 43 ans 32 ans CDD 27 ans 35 ans 26 ans Chiffres clés 2010 L ancienneté moyenne des salariés L âge moyen des salariés est de 35 ans en CDI est de 8,2 ans Source : enquête «Emploi-formation» 11

12 Données emploi Zoom sur les salariés de 45 ans et plus Parmi les salariés en CDI/CDD de 45 ans et plus : 60 % travaillent dans une entreprise de moins de 10 salariés, 20 % travaillent dans une entreprise de 50 salariés et plus, 28 % travaillent à temps partiel. Le travail à temps partiel est plus élevé chez les 60 ans et plus et dans les entreprises de moins de 10 salariés. La répartition par classe d âge des salariés est très différente selon la taille de l entreprise. Par conséquent, l âge moyen affiche un écart de 11 ans : 42 ans dans les entreprises de moins de 10 salariés et 31 ans dans les entreprises de 10 salariés et plus. 1 % 3 % 3,5 % 5 % 9 % 7 % 9 % 9 % Les salariés en CDI/CDD selon l âge et la taille de l entreprise 13 % 60 ans et plus De 55 à 59 ans 12 % De 50 à 54 ans 14 % De 45 à 49 ans 12 % 10 % 13 % 7 % 14 % 19 % 39,5 % De 40 à 44 ans De 35 à 39 ans De 30 à 34 ans De 26 à 29 ans Moins de 26 ans Rémunérations La masse salariale brute 2010 s élève à 395,8 millions d euros*. Elle est de 163,8 millions d euros pour les entreprises de moins de 10 salariés et de 232 millions d euros pour les entreprises de 10 salariés et plus. Métiers Indicateurs de salaires bruts annuels moyens sur des métiers repères Moyenne (en e) Médiane (en e) Employé de magasin débutant Vendeur (3 ans d expérience) Vendeur très qualifié Source : enquête «Emploi-formation» *Données FORCO 2010 Moins de 10 salariés 10 salariés et plus Chiffres clés Les salariés de 45 ans et plus représentent 30 % des salariés. 395,8 millions d euros de masse salariale brute (vs 367,3 millions en 2009). L augmentation concerne principalement les entreprises de 10 salariés et plus.

13 Données formation Professionnalisation En 2010, les fonds gérés par le FORCO au titre de la professionnalisation ont permis de financer au bénéfice des entreprises de la branche du commerce de détail de l horlogerie-bijouterie : Professionnalisation en 2010 Contrat de professionnalisation En 2010, 217 contrats de professionnalisation ont été signés dans la branche. 96,5 % des contrats conclus sont des CDD. 81 % des bénéficiaires sont des femmes, et 53 % ont moins de 20 ans. Répartition des bénéficiaires selon la taille de l entreprise 27 % De 500 à salariés 8 % De 200 à 499 salariés 217 Contrats de professionnalisation 46,5 % des contrats ont été signés au sein d entreprises de moins de 10 salariés. 3,5 % De 50 à 199 salariés Périodes de professionnalisation Formations tuteur DIF Prioritaires Répartition des bénéficiaires selon le sexe 81 % 10 % De 20 à 49 salariés 5 % De 10 à 19 salariés 46,5 % Moins de 10 salariés 19 % La majorité des contrats de professionnalisation a une durée comprise entre 19 et 24 mois (62 %). Femmes Hommes Répartition des contrats selon la durée de formation 62 % 2,5 % 35,5 % De 19 à 24 mois De 13 à 18 mois De 6 à 12 mois 0 % Moins de 6 mois Chiffres clés 2010 En 2010, plus des trois quarts des contrats conclus visent un diplôme d État et 9 % visent une qualification CCN. Source : FORCO 217 contrats de professionnalisation 141 périodes de professionnalisation 24 formations tuteur 949 DIF Prioritaires 13

14 Données formation Diplôme d État visé Intitulé du diplôme visé Effectifs BTS Management des Unités Commerciales (MUC) 109 Bac Pro Commerce 21 Les diplômes d État visés sont principalement de niveau 3 (78 %). Zoom CQP 29 CQP «Conseiller(ère) de vente» ont été réalisés en 2010 dont 26 en contrat de professionnalisation et 3 en période de professionnalisation. Missions du CQP «Conseiller(ère) de vente»: Préparer un espace de vente Prendre en compte l approche client, développer l argumentaire du produit et conclusion de la vente Offrir un service après-vente Prendre congé du client et le fidéliser Période de professionnalisation En 2010, 143 périodes de professionnalisation ont été réalisées dans la branche. 75,5 % des bénéficiaires sont des femmes, 48 % ont moins de 30 ans et 76 % sont ouvriers/employés. 50 % des bénéficiaires travaillent dans une entreprise de 200 salariés et plus. La durée moyenne de formation est de 69,4 heures. Les principaux bénéficiaires des périodes de professionnalisation sont les salariés âgés de moins de 45 ans (84 %). L âge moyen est de 32,4 ans. Répartition selon l âge 1 % 60 ans et plus 5,5 % De 55 à 59 ans 8,5 % De 50 à 54 ans 5 % De 45 à 49 ans 7 % De 40 à 44 ans DIF Prioritaire (DIFP) Les actions DIF développées ci-dessous sont prises en charge au titre de la professionnalisation. Est considérée comme prioritaire, l action de formation réalisée par le salarié au titre du DIF : - dans le cadre de son emploi, - visant à développer, compléter ou renouveler ses connaissances professionnelles, sa qualification. En 2010, 949 DIFP ont été financés. 82 % des bénéficiaires sont des femmes. 80 % sont des employés et 14 % sont des cadres. L âge moyen des stagiaires est de 35,5 ans. 36 % de ces actions ont été réalisées dans des entreprises de 500 salariés et plus et 15,5 % dans une entreprise de moins de 10 salariés. Détail de l âge moyen selon le sexe Femmes Hommes Ensemble 35,2 ans 36,7 ans 35,5 ans Répartition hommes/femmes 13 % De 35 à 39 ans 12 % De 30 à 34 ans 18 % 25 % De 26 à 29 ans 82 % 23 % Moins de 26 ans La grande majorité des périodes de professionnalisation vise une qualification reconnue CCN. Femmes Hommes Source : FORCO 14

15 Plan de formation Les principaux thèmes des formations effectuées dans le cadre d un DIF prioritaire sont le commercial (merchandising, techniques de vente ), le management et l informatique. 40 % des DIF prioritaires concernent la «vente, relations clients», 22 % le management et 9 % la bureautique. Thèmes de formation DIFP S % Achats 0,2 % Merchandising, marketing, publicité 0,4 % Commercial Présentation, étalage, vitrine 1,4 % Service après-vente 0,3 % Vente, relation clients 39,9 % Anglais 7,7 % Langues Autres langues 1,6 % Entreprises de moins de 10 salariés Dans le cadre du plan de formation des entreprises de moins de 10 salariés, le FORCO recense stagiaires en % des stagiaires sont des femmes. 85 % sont des employés et 11 % des cadres. 38 % ont moins de 35 ans. Taux de départ en formation Femmes Hommes Ensemble 12,5 % 15 % 13 % Informatique Administration Technique produits Bureautique 9,1 % Utilisation de logiciels et développement d applications 3,5 % Comptabilité, contrôle de gestion 1,4 % Gestion financière, trésorerie 0,2 % Législation, contentieux 0,7 % Secrétariat 0,2 % Connaissance des produits et des matières 7,5 % Non alimentaire création, fabrication et transformation 0,2 % Au sein des entreprises de moins de 10 salariés, l âge moyen des stagiaires est de 39,4 ans. L âge moyen des stagiaires est un peu plus jeune que parmi l ensemble des salariés des entreprises de moins de 10 salariés. 37,5 % des stagiaires sont âgés de moins de 35 ans et 34,5 % des stagiaires ont 45 ans ou plus. Développement personnel Développement personnel 1,0 % Formation 0,3 % Ressources humaines Paie 0,3 % Hygiène sécurité Hygiène sécurité des personnes et des locaux 0,7 % Âge moyen Femmes Hommes Ensemble 38,7 ans 41 ans 39,4 ans Logistique Magasinage, gestion des stocks, approvisionnement 0,3 % Organisation travail, logistique 0,9 % Management Management 22,2 % Total 100,0 % Source : FORCO 15

16 Données formation Répartition hommes/femmes Les principaux thèmes de formation sont l informatique (26,8 %) et le commercial (46,3 %) comme les années précédentes. Entreprises de 10 salariés et plus* On estime à le nombre de salariés formés dans les entreprises de 10 salariés et plus. Soit un taux de 26 % Thèmes de formation % départ en formation de 35 %. Femmes 74 % Hommes Commercial Ventes, relation clients Présentation, étalage, vitrine Merchandising, marketing, publicité Service après-vente Informatique Utilisation de logiciels et développement d applications Bureautique Langues Anglais Autres langues 46,3 % 30,4 % 11,3 % 3,9 % 0,7 % 26,8 % 19,6 % 7,2 % 8,2 % 7,2 % 1,0 % 74 % des stagiaires sont des employés et 14 % sont des cadres. 60 % ont moins de 35 ans et leur âge moyen est de 33 ans. Âge moyen Femmes Hommes Ensemble Hygiène et sécurité, entretien et maintenance Hygiène et sécurité des personnes, biens et locaux Hygiène et sécurité des produits 4,7 % 4,3 % 0,4 % 33 ans 32 ans 33 ans Management Management Animation d équipe Technique produit Non alimentaire, création, fabrication, transformation de produits Connaissance des produits et des matières Utilisation de machines et équipements 3,4 % 3,0 % 0,4 % 3,2 % 1,9 % 1,0 % 0,3 % Répartition hommes/femmes 26 % Ressources humaines Formation Paie 2,5 % 1,7 % 0,8 % 74 % Administration Comptabilité, contrôle de gestion Indicateurs et tableaux de bord Secrétariat Non répartis Logistique Magasinage, gestion des stocks, approvisionnement Organisation travail, gestion logistique Manutention, transport Services Autres spécialités services aux collectivités Autres spécialités SRV de PE 2,4 % 1,8 % 0,3 % 0,2 % 0,1 % 1,3 % 1,0 % 0,2 % 0,1 % 0,9 % 0,7 % 0,2 % Femmes Hommes *Précautions méthodologiques Le FORCO ne prend pas en charge la totalité des formations des entreprises de 10 salariés et plus. Les statistiques ci-dessus présentent uniquement les formations prises en charge par le FORCO. 16 Développement personnel Développement personnel 0,4 % 0,4 % Source : FORCO

17 Zoom SENIORS (7 entreprises répondantes de 70 salariés et plus représentant salariés). 90 bénéficiaires de l entretien de seconde partie de carrière en 2010 Développement des compétences 5 entreprises sur 6 (représentant salariés) ont déclaré avoir fait bénéficier un ou plusieurs de leurs salariés de 45 ans et plus d une action de formation. 141 salariés de 45 ans et plus formés pour heures de formation Formations suivies 2 entreprises sur 4 (représentant salariés) ont répondu que des salariés de 45 ans et plus ont utilisé leur DIF. 17 DIF ont été enregistrés dans ces entreprises. Sur ce même échantillon, aucun bilan de compétences, VAE ou CIF n ont été enregistrés pour les 45 ans et plus. Transmission des savoirs et des compétences et développement du tutorat Sur 5 entreprises répondantes représentant salariés, 3 d entre elles ont déclaré qu un ou plusieurs salariés de 45 ans et plus ont exercé une mission tutorale en

18 Glossaire Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) Titres créés et délivrés par les partenaires sociaux dans une branche déterminée, par un accord paritaire ou une délibération de la Commission Paritaire Nationale de l Emploi (CPNE) de la branche concernée. Chiffre d affaires Le chiffre d affaires représente le montant des affaires (hors taxes) réalisées par l entreprise avec les tiers dans l exercice de son activité professionnelle normale et courante. Il correspond à la somme des ventes de marchandises, de produits fabriqués, des prestations de services et des produits des activités annexes. Contrat de professionnalisation Il s adresse à tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus et aux demandeurs d emploi âgés de 26 ans et plus, en vue de l acquisition d un diplôme, un titre ou une qualification professionnelle. Droit Individuel à la Formation Il concerne tous les salariés en CDI ayant au moins un an d ancienneté dans l entreprise et selon les conditions légales pour les salariés en CDD. Tout salarié à temps plein bénéficie d un DIF de 21 heures par année. Pour les salariés à temps partiel, ce droit est calculé au prorata de leur temps de travail. Effectif moyen L effectif moyen est calculé en comptabilisant le nombre mensuel de salariés pour chaque mois (les salariés en temps partiel sont comptés au prorata du nombre d heures travaillées dans le mois). Sont exclus du calcul de l effectif, les salariés de moins de 26 ans quelle que soit la nature du contrat de travail et les salariés en congé parental. Entreprise et établissement L entreprise est une unité économique, juridiquement autonome, organisée pour produire des biens ou des services pour le marché. L établissement est une unité de production géographiquement individualisée, mais juridiquement dépendante de l entreprise. Médiane Le salaire médian désigne, pour chaque coefficient, le palier divisant la classe en deux parties égales : 50 % de la population gagne moins que le salaire médian et l autre moitié de la population gagne plus. NAF De nouvelles nomenclatures d activités françaises, NAF rév. 2 (ou «NAF 2008») sont entrées en vigueur le 1 er janvier Cette opération s inscrit dans un processus de révision d ensemble des nomenclatures d activités aux niveaux mondial, européen et français. La branche recouvre ainsi les entreprises relevant du code 524V et 524Z, qui se regroupent en «NAF 2008» en 47.77Z. Les entreprises de la branche relevant des codes NAF 362A et 362C sont regroupées et deviennent 32.12Z en «NAF 2008». Les entreprises de la branche relevant des codes 527F, 274A et 335Z, deviennent respectivement 95.25Z, 24.41Z et 26.52Z. Chaque établissement se voit attribuer un code NAF en fonction de la nature de son activité principale. Ainsi, certains établissements peuvent changer de code NAF en fonction de l évolution de leurs activités. Période de professionnalisation Elle s adresse aux salariés en CDI dans l entreprise. Elle a pour but de favoriser le maintien dans l emploi des salariés par l acquisition d une qualification professionnelle ou la participation à une action de formation dont l objectif de professionnalisation est reconnu par la CPNE de la branche. OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) Les Organismes Paritaires Collecteurs Agréés sont chargés de la collecte et de la gestion des fonds versés par les entreprises pour financer la formation des salariés. Ils accompagnent les entreprises et prennent en charge les actions de formation mises en place dans le cadre du plan de formation, de la professionnalisation. Taux de départ en formation Rapport du nombre de salariés ayant effectué au moins une formation sur l ensemble des salariés. 18

19 NOTES 19

20 73012 Observatoire prospectif du commerce 251, boulevard Pereire Paris cedex 17 Tél. : Pour contacter les représentants de la profession : Secrétariat technique de la CPNEFP Fédération Nationale HBJO 249, rue Saint-Martin Paris Tél. : Saint-Éloi, Union du commerce horlogerie-bijouterie 109, rue du Faubourg Saint-Honoré Paris Tél. : Dans un souci de respect de l environnement et de développement durable, ce document a été imprimé par une entreprise certifiée Imprim Vert avec des encres végétales sur un papier à 60 % de fibres recyclées et 40 % de fibres vierges issues de forêts gérées durablement labélisées FSC Crédits photos : Graphic Obsession - Janvier 2012.

Panorama de branche. Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie

Panorama de branche. Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie Panorama de branche Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie Avant-propos méthodologique Cette étude concerne l ensemble des entreprises de la branche

Plus en détail

Panorama de branche. Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie. prospectif du commerce

Panorama de branche. Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie. prospectif du commerce Panorama de branche Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie 2009 prospectif du commerce Avant-propos méthodologique Cette étude concerne l ensemble des entreprises de la branche ayant au moins un

Plus en détail

Panorama de branche. Convention collective N 3120 Commerce succursaliste de la chaussure

Panorama de branche. Convention collective N 3120 Commerce succursaliste de la chaussure Panorama de branche Convention collective N 3120 Commerce succursaliste de la chaussure Commerce succursaliste de la chaussure Avant-propos méthodologique Cette étude concerne l ensemble des entreprises

Plus en détail

Panorama de branche. Les magasins de bricolage

Panorama de branche. Les magasins de bricolage Panorama de branche Les magasins de bricolage Les magasins de bricolage Avant-propos méthodologique Cette étude concerne l ensemble des entreprises de la branche ayant au moins un salarié, appliquant la

Plus en détail

Panorama de branche. Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Panorama de branche. Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Panorama de branche Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Grands Magasins et Magasins Populaires (devenu Magasins Multi-Commerces) Précisions méthodologiques Le Comité Paritaire de Pilotage de l

Plus en détail

Convention Collective Nationale du commerce de gros en bonneterie, lingerie, confection, mercerie, chaussures et négoces connexes

Convention Collective Nationale du commerce de gros en bonneterie, lingerie, confection, mercerie, chaussures et négoces connexes Convention Collective Nationale du commerce de gros en bonneterie, lingerie, confection, mercerie, chaussures et négoces connexes CCN n 3148 Bilan Emploi Formation Exercice 2010 Sources Les données présentées

Plus en détail

COMMERCE DES ARTICLES DE SPORT ET ÉQUIPEMENTS DE LOISIRS

COMMERCE DES ARTICLES DE SPORT ET ÉQUIPEMENTS DE LOISIRS REPÈRES & TENDANCES ÉDITION 2014 - DONNÉES 2013 COMMERCE DES ARTICLES DE SPORT ET ÉQUIPEMENTS DE LOISIRS SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 05 DONNÉES EMPLOI Page 07 DONNÉES FORMATION AVANT-PROPOS

Plus en détail

COMMERCES DE DÉTAIL NON ALIMENTAIRES

COMMERCES DE DÉTAIL NON ALIMENTAIRES REPÈRES & TENDANCES ÉDITION 2015 DONNÉES 2014 COMMERCES DE DÉTAIL NON ALIMENTAIRES DONNÉES ÉCONOMIQUES 04 Page DONNÉES EMPLOI 06 Page DONNÉES FORMATION 08 Page AVANT-PROPOS PÉRIMÈTRE DE L ÉTUDE Ce document

Plus en détail

Convention Collective Nationale de l Import Export

Convention Collective Nationale de l Import Export Convention Collective Nationale de l Import Export CCN n 3100 Etude Emploi Formation Exercice 2010 Bilan de l emploi et de la formation Convention Collective Nationale de l Import Export (CCN n 3100) Méthodologie

Plus en détail

COMMERCES DE DÉTAIL NON ALIMENTAIRES

COMMERCES DE DÉTAIL NON ALIMENTAIRES REPÈRES & TENDANCES ÉDITION 2014 - DONNÉES 2013 COMMERCES DE DÉTAIL NON ALIMENTAIRES SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 06 DONNÉES EMPLOI Page 08 DONNÉES FORMATION AVANT-PROPOS PÉRIMÈTRE DE L ÉTUDE

Plus en détail

ENTREPRISES DE L HORLOGERIE

ENTREPRISES DE L HORLOGERIE REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 ENTREPRISES DE L HORLOGERIE SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 05 DONNÉES EMPLOI Page 07 DONNÉES FORMATION Page 10 ZOOM SUR LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS EMPLOI AVANT-PROPOS

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Haute Normandie Région Haute Normandie Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises et du

Plus en détail

Convention Collective Nationale des commerces de gros

Convention Collective Nationale des commerces de gros Convention Collective Nationale des commerces de gros CCN n 3044 Bilan Seniors Exercice 2010 Sources Les données présentées dans ce bilan sont issues : de l enquête Seniors menée auprès de l ensemble des

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Centre Région Centre Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises et du commerce international

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3037 Convention collective nationale IDCC : 1921. HUISSIERS DE JUSTICE (Personnel) (7 e édition. Juin 2002)

Plus en détail

Document réalisé par

Document réalisé par Document réalisé par INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international UN CHAMP PROFESSIONNEL 11 CONVENTIONS COLLECTIVES NATIONALES SIGNATAIRES D ACCORDS DE RATTACHEMENT À L OPCA Commerces de gros

Plus en détail

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international UN CHAMP PROFESSIONNEL 11 CONVENTIONS COLLECTIVES NATIONALES SIGNATAIRES D ACCORDS DE RATTACHEMENT À L OPCA Commerces de gros CCN N 3044 Commerce de

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Picardie Région Picardie Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises et du commerce international

Plus en détail

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international UN CHAMP PROFESSIONNEL 11 CONVENTIONS COLLECTIVES NATIONALES SIGNATAIRES D ACCORDS DE RATTACHEMENT À L OPCA Commerces de gros CCN N 3044 Commerce de

Plus en détail

Document réalisé par

Document réalisé par Document réalisé par SOMMAIRE 1. Présentation de la branche du commerce de gros des tissus, tapis et linge de maison 2. Les recrutements en contrat de professionnalisation dans la branche 3. La formation

Plus en détail

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international UN CHAMP PROFESSIONNEL 11 CONVENTIONS COLLECTIVES NATIONALES SIGNATAIRES D ACCORDS DE RATTACHEMENT À L OPCA Commerces de gros CCN N 3044 Commerce de

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Pays de la Loire Région Pays de la Loire Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises et du

Plus en détail

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international UN CHAMP PROFESSIONNEL 11 CONVENTIONS COLLECTIVES NATIONALES SIGNATAIRES D ACCORDS DE RATTACHEMENT À L OPCA Commerces de gros CCN N 3044 Commerce de

Plus en détail

Document réalisé par

Document réalisé par Document réalisé par INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international UN CHAMP PROFESSIONNEL 11 CONVENTIONS COLLECTIVES NATIONALES SIGNATAIRES D ACCORDS DE RATTACHEMENT À L OPCA Commerces de gros

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Auvergne Région Auvergne Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises et du commerce international

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L EMPLOI ET DES QUALIFICATIONS

OBSERVATOIRE DE L EMPLOI ET DES QUALIFICATIONS OBSERVATOIRE DE L EMPLOI ET DES QUALIFICATIONS CPNE DU 16 MARS 2017 ~ 1 ~ [Introduction : méthodologie] Les statistiques de ce rapport permettent d illustrer les données de l Observatoire des métiers,

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Midi-Pyrénées

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Midi-Pyrénées NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés et des formations

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE (données 2011)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE (données 2011) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE 2012 (données 2011) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 4 Données sociales

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Poitou- Charentes Région Poitou-Charentes Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises et

Plus en détail

Conventions Collectives Nationales des commerces de quincaillerie, fournitures industrielles, fers-métaux et équipement de la maison

Conventions Collectives Nationales des commerces de quincaillerie, fournitures industrielles, fers-métaux et équipement de la maison Conventions Collectives Nationales des commerces de quincaillerie, fournitures industrielles, fers-métaux et équipement de la maison CCN n 3311 Rapport de branche Exercice 2010 Rapport de branche Conventions

Plus en détail

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international UN CHAMP PROFESSIONNEL 11 CONVENTIONS COLLECTIVES NATIONALES SIGNATAIRES D ACCORDS DE RATTACHEMENT À L OPCA Commerces de gros CCN N 3044 Commerce de

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Bretagne Région Bretagne Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises et du commerce international

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE RAPPORT DE BRANCHE (CCN 3252)

COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE RAPPORT DE BRANCHE (CCN 3252) COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE RAPPORT DE BRANCHE (CCN 3252) Présentation 30 novembre 2016 VOTRE CONTACT Alain JENNEPIN Julien CARBONNEL Olivier SEVERAC

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Languedoc-Roussillon

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Languedoc-Roussillon NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Roussillon Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés

Plus en détail

Convention Collective Nationale du négoce des matériaux de construction

Convention Collective Nationale du négoce des matériaux de construction Convention Collective Nationale du négoce des matériaux de construction CCN n 3154 Bilan Emploi Formation Exercice 2010 Réalisé à la demande de la Commission Paritaire Nationale pour l Emploi et la Formation

Plus en détail

Convention Collective Nationale du négoce des matériaux de construction

Convention Collective Nationale du négoce des matériaux de construction Convention Collective Nationale du négoce des matériaux de construction CCN n 3154 Les Seniors Réalisé à la demande de la Commission Paritaire Nationale pour l Emploi et la Formation Professionnelle Contact

Plus en détail

Rapport de branche : convention collective nationale des entreprises artistiques et culturelles

Rapport de branche : convention collective nationale des entreprises artistiques et culturelles Paris, le 28 juillet 2016 Rapport de branche : convention collective nationale des entreprises artistiques et culturelles Conformément au code du travail, le rapport de branche présente les données sociales

Plus en détail

Quels avantages? Quels publics? Quelles caractéristiques? LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Quels avantages? Quels publics? Quelles caractéristiques? LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail associé à une formation en alternance, qui permet de recruter de nouveaux collaborateurs qualifiés aux métiers de votre entreprise. Quels avantages?

Plus en détail

Financements FAFIEC Critères applicables au 8 juillet 2013

Financements FAFIEC Critères applicables au 8 juillet 2013 1 Plan de formation Entreprises de 50 salariés et plus Dispositif Effectif Plafond de financement par entreprise Actions collectives De 50 à 399 salariés 100 % des coûts pédagogiques, dans la limite de

Plus en détail

Le commerce en région Centre. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en région Centre. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en région Centre Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité des

Plus en détail

Professions de la photographie

Professions de la photographie DONNÉES 200 & REPÈRES TENDANCES Professions de la photographie 0267 SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES...................................... 4 Dénombrement des entreprises................................ 4 Dénombrement

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

La formation professionnelle pour les structures de la branche du sport

La formation professionnelle pour les structures de la branche du sport La formation professionnelle pour les structures de la branche du sport Les missions d Uniformation L Information Le Conseil Les Financements : plan de formation, professionnalisation, DIF, CIF, VAE L

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Poitou-Charentes

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Poitou-Charentes NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Charentes Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés

Plus en détail

Le commerce en Nord Pas de Calais. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en Nord Pas de Calais. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en Nord Pas de Calais Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité

Plus en détail

Zoom. Basse-Normandie. LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION en Basse - Normandie Bilan Juillet 2015

Zoom. Basse-Normandie. LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION en Basse - Normandie Bilan Juillet 2015 12 Juillet 21 Zoom Basse-Normandie DIRECCTE Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de Basse-Normandie LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Le commerce en Poitou Charentes. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en Poitou Charentes. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en Poitou Charentes Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité

Plus en détail

Document réalisé par

Document réalisé par Document réalisé par SOMMAIRE Méthodologie P. 3 Les seniors P. 6 Le recrutement des salariés âgés de 50 ans et plus P. 8 Aménagement des fins de carrière et la transition entre activité et retraite P.

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Alsace

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Alsace NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Alsace Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés et

Plus en détail

Le commerce en Bretagne. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en Bretagne. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en Bretagne Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité des recrutements

Plus en détail

Le commerce en Auvergne. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en Auvergne. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en Auvergne Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité des recrutements

Plus en détail

Baromètre statistique 2015

Baromètre statistique 2015 SPP PREVENTION SECURITE le 27 février 2013 - Page 1 CPNE 16/06/2015 Baromètre statistique 2015 Rappel de la commande Objectif : Une actualisation des chiffres clés du panorama statistique réalisé par Opcalia

Plus en détail

Le commerce en Pays de la Loire. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en Pays de la Loire. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en Pays de la Loire Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Rhône-Alpes Région Rhône-Alpes Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises et du commerce

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE de la CPN Convention Collective 3252

RAPPORT DE BRANCHE de la CPN Convention Collective 3252 Rapport financé par le GNP RAPPORT DE BRANCHE de la CPN Convention Collective 3252 Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre

Plus en détail

L essentiel 2011 BILAN DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU NÉGOCE DES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION (CCN N 3154)

L essentiel 2011 BILAN DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU NÉGOCE DES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION (CCN N 3154) Document réalisé par CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU NÉGOCE DES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION (CCN N 3154) L essentiel 2011 BILAN DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION ESSENTIEL NÉGOCE DES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION

Plus en détail

Fiche critères de prise en charge 2009 PRESTATAIRES DE SERVICE DU SECTEUR TERTIAIRE

Fiche critères de prise en charge 2009 PRESTATAIRES DE SERVICE DU SECTEUR TERTIAIRE Attention, ces critères peuvent être modifiés en cours d année. Pour toutes les actions débutant à partir du 01/01/2009 1 A 9 SAL ARIES PERIODE DE 10 SALARIES ET PLUS TUTORAT CONTRAT DE DIF PLAN DE FORMATION

Plus en détail

Le profil des salariés en CDI au 31/12/2014

Le profil des salariés en CDI au 31/12/2014 1 2.2.2. Le profil des salariés en CDI au 31/12/2014 Répartition des salariés en CDI au 31/12/2014 selon le sexe 19% 7.949 salariés 81% Homme Femme 33.244 salariés Estimation croisée = Rapports de branches

Plus en détail

Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes

Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes CLIQUEZ POUR MODIFIER LE STYLE DU TITRE DU MASQUE Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes ACCORD DE BRANCHE SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU 5 AVRIL 2007 1 Gestion individuelle

Plus en détail

Le commerce en Alsace. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en Alsace. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en Alsace Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité des recrutements

Plus en détail

Le commerce en Languedoc Roussillon. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en Languedoc Roussillon. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en Languedoc Roussillon Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité

Plus en détail

Rapport de branche 2010

Rapport de branche 2010 Juillet 2011 21, rue Viète 75017 Paris Tel : (33) 1 40 53 47 47 Internet : www.infraforces.com Rapport de branche 2010 Métiers de la coiffure Résultats de l enquête téléphonique réalisée en octobre 2011

Plus en détail

Panorama régional. Le commerce en Provence Alpes Côte d Azur. Septembre 2014

Panorama régional. Le commerce en Provence Alpes Côte d Azur. Septembre 2014 Panorama régional Le commerce en Provence Alpes Côte d Azur Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité

Plus en détail

Le commerce en Bourgogne. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en Bourgogne. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en Bourgogne Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité des recrutements

Plus en détail

DES OPPORTUNITES ALTERNATIVES AUX PROJETS DE RECRUTEMENTS CLASSIQUES

DES OPPORTUNITES ALTERNATIVES AUX PROJETS DE RECRUTEMENTS CLASSIQUES DES OPPORTUNITES ALTERNATIVES AUX PROJETS DE RECRUTEMENTS CLASSIQUES APPUI A L EMBAUCHE et DEVELOPPEMENT DE L EMPLOI 2 exemples d aides à l embauche SOMMAIRE 1- LE CONTRAT INITIATIVE EMPLOI 2- LE CONTRAT

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE de la CPN Convention Collective 3252

RAPPORT DE BRANCHE de la CPN Convention Collective 3252 Rapport financé par le GNP RAPPORT DE BRANCHE de la CPN Convention Collective 3252 Données 2013 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Provence-Alpes-Côte-D azur

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Provence-Alpes-Côte-D azur NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Provence-Alpes-Côte-D azur Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations,

Plus en détail

La formation professionnelle dans le secteur du commerce de gros de produits laitiers

La formation professionnelle dans le secteur du commerce de gros de produits laitiers //STATISTIQUES Avril 2006 La formation professionnelle dans le secteur du commerce de gros de produits laitiers (CCN N 3044, NAF 513G) Analyse statistique Exercice 2005 SOMMAIRE Nombre d entreprises Nombre

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Nord-Pas-de-Calais

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Nord-Pas-de-Calais NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Nord-Pas-de-Calais Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des

Plus en détail

CHIFFRES CLES Fleuristes

CHIFFRES CLES Fleuristes CHIFFRES CLES Fleuristes Données 2013 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Novembre 2014 Sommaire Chiffres clés Fleuristes Univers étudié

Plus en détail

STATISTIQUES ET INDICATEURS

STATISTIQUES ET INDICATEURS STATISTIQUES ET INDICATEURS SEPTEMBRE 2016 SOMMAIRE P.2L ACCÈS À L EMPLOI EN FONCTION DU PROFIL DES SORTANTS DE P.4L ACCÈS À L EMPLOI SELON LES CARACTÉRISTIQUES DES S P.7L ACCÈS À L EMPLOI SELON LE FINANCEMENT

Plus en détail

PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 PACA

PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 PACA PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 PACA Chaque année, l'observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial (Alisfa) propose une photographie des associations, des salariés et des formations

Plus en détail

Diagnostic de l emploi et de la formation dans le spectacle vivant et l audiovisuel en Rhône-Alpes. mai 2011

Diagnostic de l emploi et de la formation dans le spectacle vivant et l audiovisuel en Rhône-Alpes. mai 2011 Diagnostic de l emploi et de la formation dans le spectacle vivant et l audiovisuel en Rhône-Alpes mai 2011 Diagnostic de l emploi et de la formation dans le spectacle vivant et l audiovisuel en Rhône-Alpes

Plus en détail

Critères de financement Critères applicables au 01/07/15

Critères de financement Critères applicables au 01/07/15 Critères de financement Critères applicables au 01/07/15 PLAN DE FORMATION ENTREPRISES DE 50 SALARIÉS ET PLUS 1. Effectif déclaré sur votre bordereau de versement au titre des salaires 2014. 2. Ne sont

Plus en détail

PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 Bretagne

PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 Bretagne PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 Bretagne Chaque année, l'observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial (Alisfa) propose une photographie des associations, des salariés et des formations

Plus en détail

Document réalisé par

Document réalisé par Document réalisé par 2 INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international Un champ professionnel 13 conventions collectives nationales signataires d accords de rattachement à l OPCA Commerces de gros

Plus en détail

LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 3 E TRIMESTRE 2014

LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 3 E TRIMESTRE 2014 Février 2015 - N 15.008 LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 3 E TRIMESTRE Au cours du 3 e trimestre, 53 000 employeurs relevant du champ d application des annexes 8 et 10 de l Assurance

Plus en détail

Le commerce en Lorraine. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en Lorraine. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en Lorraine Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité des recrutements

Plus en détail

Le champ de l analyse

Le champ de l analyse Le champ de l analyse Les secteurs d activités analysés Les cahiers et fiches sectorielles sont déclinés pour les cinq grands secteurs d activités que sont : l industrie, la construction, le commerce,

Plus en détail

CQP VENDEUR CONSEIL EN EPICERIE

CQP VENDEUR CONSEIL EN EPICERIE Le seul centre de formation continue dédié aux commerces de l alimentation de détail CQP VENDEUR CONSEIL EN EPICERIE L ALTERNANCE, C EST GAGNANT! 14 rue des Fillettes 75018 PARIS tel : 01 55 26 39 90 fax

Plus en détail

Quels avantages? Quels publics? Quelles caractéristiques? LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Quels avantages? Quels publics? Quelles caractéristiques? LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail associé à une formation en alternance, qui permet de recruter de nouveaux collaborateurs qualifiés aux métiers de votre entreprise. Quels avantages?

Plus en détail

Service Statistiques, Études et Évaluation. Repères & Analyses. région Centre. L emploi salarié en région Centre

Service Statistiques, Études et Évaluation. Repères & Analyses. région Centre. L emploi salarié en région Centre Janvier 2013 Service Statistiques, Études et Évaluation Repères & Analyses région Centre L emploi salarié 2011 en région Centre Repères & Analyses L emploi salarié en région Centre au 31 décembre 2011

Plus en détail

ARTICLES DE SPORT ET DE LOISIRS CCN 3049 IDCC 1557 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2014

ARTICLES DE SPORT ET DE LOISIRS CCN 3049 IDCC 1557 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2014 ARTICLES DE SPORT ET DE LOISIRS CCN 3049 IDCC 1557 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2014 1 1 2 Contrat de professionnalisation 3 Période de professionnalisation 4 5 Droit Individuel à la Formation

Plus en détail

Document réalisé par

Document réalisé par Document réalisé par 2 INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international Un champ professionnel 13 conventions collectives nationales signataires d accords de rattachement à l OPCA Commerces de gros

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE 2009

RAPPORT DE BRANCHE 2009 RAPPORT DE BRANCHE 2009 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie Convention Collective Nationale n 3240 Données 2008 2 SOMMAIRE SOMMAIRE-I Perimetre de l étude SOMMAIRE...3 Précisions méthodologiques...5

Plus en détail

PRESTATAIRES DE SERVICES DU SECTEUR TERTIAIRE CCN 3301 IDCC 2098 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2014

PRESTATAIRES DE SERVICES DU SECTEUR TERTIAIRE CCN 3301 IDCC 2098 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2014 DU SECTEUR TERTIAIRE CCN 3301 IDCC 2098 Pour toutes les actions débutant le 01/01/ 1 2 3 4 5 Droit Individuel à la Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MOIÉS EN COURS D'ANNÉE Les

Plus en détail

AVENANT n 32 de la Convention Collective Nationale du Golf du 13/07/1998 relatif à la Formation Professionnelle

AVENANT n 32 de la Convention Collective Nationale du Golf du 13/07/1998 relatif à la Formation Professionnelle AVENANT n 32 de la Convention Collective Nationale du Golf du 13/07/1998 relatif à la Formation Professionnelle Préambule : Les partenaires sociaux du golf réaffirment que la formation professionnelle

Plus en détail

Les droits acquis au titre du DIF peuvent ils se cumuler?

Les droits acquis au titre du DIF peuvent ils se cumuler? Documentation issue du Ministère du Travail DEFINITION DU DIF Le droit individuel à la formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d heures de formation de 20

Plus en détail

CQP VENDEUR CONSEIL PRODUITS BIOLOGIQUES L ALTERNANCE, C EST GAGNANT!

CQP VENDEUR CONSEIL PRODUITS BIOLOGIQUES L ALTERNANCE, C EST GAGNANT! Le seul centre de formation continue dédié aux commerces de l alimentation de détail CQP VENDEUR CONSEIL EN PRODUITS BIOLOGIQUES L ALTERNANCE, C EST GAGNANT! 14 rue des Fillettes 75018 PARIS tel : 01 55

Plus en détail

EVALUATION DES CONGES INDIVIDUELS DE FORMATION

EVALUATION DES CONGES INDIVIDUELS DE FORMATION EVALUATION DES CONGES INDIVIDUELS DE FORMATION RESULTATS DE L ENQUETE Sur les 662 bénéficiaires d un C.I.F. qui ont reçu un questionnaire, 523 ont répondu y compris après qu une relance ait été opérée

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE Du commerce de détail de livres

RAPPORT DE BRANCHE Du commerce de détail de livres Rapport financé par le GNP RAPPORT DE BRANCHE Du commerce de détail de livres Données 2013 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Novembre 2014

Plus en détail

Enquête quantitative Congé Individuel de Formation 2011

Enquête quantitative Congé Individuel de Formation 2011 Enquête quantitative Congé Individuel de Formation 211 RÉSULTATS CONSOLIDÉS Décembre 212 Sommaire... 1 Synthèse et tendances... 1 Ensemble des OPACIF CDI aves les données spécifiques intérimaires... 24

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Sûreté aérienne et aéroportuaire

ENQUETE DE BRANCHE Sûreté aérienne et aéroportuaire Observatoire des Métiers de la Prévention et de la Sécurité ENQUETE DE BRANCHE Sûreté aérienne et aéroportuaire Données 2014 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33

Plus en détail

Document réalisé par

Document réalisé par Document réalisé par 2 INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international Un champ professionnel 13 conventions collectives nationales signataires d accords de rattachement à l OPCA Commerces de gros

Plus en détail

COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET DES ARTICLES TEXTILES CCN 3241 IDCC 1483 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2017

COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET DES ARTICLES TEXTILES CCN 3241 IDCC 1483 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2017 2017 COMMERCE DE DETAIL DE L ET DES ARTICLES TEXTILES CCN 3241 IDCC 1483 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2017 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES

Plus en détail