RAPPORT D ACTIVITÉ 2007/2008 REMERCIEMENTS NOUS TENONS À REMERCIER FAFIEC, LES PARTENAIRES A TOUTES ET À TOUS, TOUS LES ACTEURS QUI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D ACTIVITÉ 2007/2008 REMERCIEMENTS NOUS TENONS À REMERCIER FAFIEC, LES PARTENAIRES A TOUTES ET À TOUS, TOUS LES ACTEURS QUI"

Transcription

1 1 Le partenaire compétences RAPPORT D ACTIVITÉ 2007/2008

2 2 # REMERCIEMENTS NOUS TENONS À REMERCIER TOUS LES ACTEURS QUI SE SONT MOBILISÉS POUR LA RÉUSSITE DE NOTRE PROJET D ENTREPRISE : LES COLLABORATEURS DU FAFIEC, LES PARTENAIRES SOCIAUX MAIS AUSSI LES ENTREPRISES COTISANTES ET LES ORGANISMES DE FORMATION. A TOUTES ET À TOUS, MERCI.

3 3 ÉDITO Mathias BOTON, Président Philippe ROUSSEAU Vice-Président > Quelle ambition pour la formation professionnelle? Ala veille de la mise en œuvre de la réforme sur la formation professionnelle en France, nos instances paritaires ont déjà réalisé une partie du chemin proposé par les responsables politiques et syndicaux du pays. Elles ont clarifié leurs responsabilités et ont identifié un ensemble cohérent de priorités stratégiques de formation pour les années 2009 à 2011 afin de les proposer aux entreprises de la Branche et à leurs salariés. A ce titre, elles se sont données les moyens de prévoir et d anticiper les évolutions en compétences en s appuyant sur l Observatoire prospectif des métiers de la Branche, l OPIIEC. Celui-ci mène ses travaux par le concours d intervenants disposant d une connaissance fine des métiers mais aussi d une ouverture volontariste sur la société et ses évolutions. Concevoir, agir rapidement et avec efficience, c est un autre axe majeur pour l action de la Branche : nous concevons et mettons à la disposition des entreprises et des salariés qui en ont le plus besoin des dispositifs d accompagnement ainsi que des actions de formation clés en mains appelées actions collectives, ciblées sur les priorités stratégiques de formation Ces travaux sont réalisés grâce à la collaboration des acteurs paritaires de la Branche et au soutien des équipes du FAFIEC et de leurs compétences en ingénierie pédagogique. Un dispositif de financement approprié contribue à la promotion de ces actions collectives. Un travail de même nature est réalisé sur les CQP (Certificats de Qualification Professionnelle), qui sont effectués notamment dans le cadre des dispositifs de professionnalisation (Contrats, Périodes). Communiquer plus, se rapprocher... c est sans doute le préalable à beaucoup d ambitions que peut se fixer aujourd hui le monde de la formation. Dans un environnement complexe en perpétuel mouvement, savoir écouter et échanger devient une nécessité. Et cela passe certainement par davantage d informations et aussi par la volonté d engager un dialogue respectueux du point de vue de chacun, permettant de trouver des solutions négociées, gages de pérennité et de confiance dans l action à venir : c est dans cet esprit que le FAFIEC a mis à votre disposition sur le web un nouveau portail à la fois d information et de services. Par ailleurs, le FAFIEC a amélioré sa couverture régionale, il est désormais plus présent et visible en régions, plus proche des pôles de compétitivité et des bassins d emploi. Il a la volonté d agir en logique partenariale avec ceux qui font vivre la formation au quotidien : Etat et régions, acteurs économiques, associatifs, sociaux et institutionnels, sans oublier les organismes et écoles de formation. Un objectif essentiel, car l expérience acquise démontre combien les synergies sont fertiles quand les énergies se rassemblent autour d un objectif commun. Toutes ces ambitions sont au coeur des réflexions que conduisent les partenaires sociaux de la Branche afin de mieux accompagner les entreprises, en particulier les PME et les TPE. Vous le constaterez à la lecture de ce document, le FAFIEC a déjà de nombreuses réalisations à son actif, elles donnent une première réalité aux objectifs ambitieux fixés par la Branche à son OPCA. Pour autant, l engagement doit être poursuivi, notamment dans ces temps d incertitude économique où les entreprises et leurs salariés ont besoin de soutien et d espaces de flexibilité. Et c est bien là la volonté des partenaires sociaux réunis au sein des instances paritaires de la Branche que d y parvenir.

4 4 #SOMMAIRE 6/9 ÊTRE PLUS PROCHE 10/13 MIEUX ACCOMPAGNER LES TPE-PME 14/15 DÉVELOPPER LA QUALITÉ 16/19 COMMUNIQUER PLUS 20/21 PRÉVOIR ET ANTICIPER 22/25 CONCEVOIR ET AGIR 26/35 GÉRER EN TRANSPARENCE

5 5 UNE PRÉSENCE RÉGIONALE RENFORCÉE > > LA MISE EN ŒUVRE DE PARTENARIATS LOCAUX > > > > LE FAFIEC # 8 EN RÉGIONS PILOTE DE FORMATION : UNE ACTION POUR AIDER LES PME ET TPE À MAÎTRISER LES FONDAMENTAUX DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE SON FINANCEMENT DES ACCOMPAGNEMENTS FINANCIERS SPÉCIFIQUES POUR LES TPE LES TREMPLINS DE LA FORMATION : DES ATELIERS PRATIQUES TOUT AU LONG DE L ANNÉE UNE FORMATION «MANAGEMENT STRATÉGIQUE D UNE PME» LE FAFIEC # 12 LES SERVICES DE SERVICE PROFESSIONNALISER L ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE NUMÉRISER LES COURRIERS ENTRANTS UNE NOUVELLE ORGANISATION HUMAINE ORGANISER DES SERVICES EN LIGNE UN TOUT NOUVEAU PORTAIL WEB UN GUIDE PRATIQUE SUR LA FORMATION ET SON FINANCEMENT TOUTE L ACTUALITÉ DE LA FORMATION ET DU FAFIEC EN LIGNE SUR LE «WEBZINE» UNE INFORMATION CONTINUE SUR LES NOUVELLES OFFRES ET LES SERVICES DE L OPCA LES JOURNÉES DE LA FORMATION : ÉCHANGES ET RÉFLEXIONS SUR LES ENJEUX DE LA FORMATION EN RÉGIONS ETUDE SUR LES MÉTIERS DE L AÉRONAUTIQUE ETUDE SUR LE SECTEUR SONDAGES ET OPINIONS : UNE FORTE ÉVOLUTION DU MÉTIER DANS UN CONTEXTE DE MAÎTRISE DES COÛTS ETUDE SUR UN SECTEUR EN PLEIN DÉVELOPPEMENT: L INFORMATIQUE EMBARQUÉE ETUDE SUR LES MÉTIERS DE L INGÉNIERIE NUCLÉAIRE LA CAPTATION DES BESOINS MÉTIERS EN RÉGIONS LA DÉFINITION DE NOUVELLES PRIORITÉS DE BRANCHE PRIORITÉS FORMATION : 3 AXES PRINCIPAUX LA MISE AU POINT DE PARCOURS COMPÉTENCES CERTIFIÉS : LES CERTIFICATS DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE (CQP) DE NOUVEAUX PROGRAMMES DE FORMATION CLÉS EN MAIN ET ENTIÈREMENT FINANCÉS PAR LE FAFIEC LE FAFIEC # 24 LA GOUVERNANCE VUE D ENSEMBLE : LES INDICATEURS CLÉS LE FAFIEC # LA COTISATION LE PLAN DE FORMATION LA PROFESSIONNALISATION GLOSSAIRE 28

6 6 Parmi les priorités affichées par la Branche, le développement de l ancrage régional du FAFIEC apparaît comme un des axes majeurs. Objectif? Renforcer la capacité de conseil formation en proximité des TPE et PME et développer les synergies avec les bassins d emploi et les pôles de compétitivité. ÊTRE PLUS PROCHE > Inauguration du bureau de Strasbourg 27/06/08 À VOIR fr/webzine/ Regions/ FAFIEC-bureaustrasbourg > 4 nouveaux bureaux de proximité et 3 antennes métier à Paris 2008, c est aussi l année de l ouverture de 4 nouveaux bureaux de proximité : Strasbourg, Lille, Aix-en-Provence et Sophia Antipolis : stratégiquement positionnés à proximité des bassins d emploi et des pôles de compétitivité régionaux, ils viennent compléter la couverture du territoire en soutien régional. Le rôle de ces bureaux de proximité : développer le conseil de proximité aux entreprises, en particulier les TPE et PME, capter leurs besoins en compétences et initier de nouveaux partenariats locaux. A Paris-Ile-de-France, ce sont 3 antennes métier qui sont créées pour mieux accompagner les entreprises de la région dans leurs spécificités professionnelles. UNE PRÉSENCE RÉGIONALE RENFORCÉE > Davantage de conseillers formation en régions 2008 est l année du renforcement de la couverture territoriale du FAFIEC. Dans le cadre de son projet d entreprise, l OPCA a mis en œuvre une nouvelle organisation interne avec pour objectifs de développer une relation de proximité plus affirmée et de mettre en synergie les activités de conseil formation et de traitement administratif des dossiers de financement. Plusieurs collaborateurs parisiens font acte de volontariat pour quitter le siège social parisien et rejoindre les équipes en province ou en antennes métier. LA MISE EN ŒUVRE DE PARTENARIATS LOCAUX L un des objectifs poursuivis dans le cadre de la politique de proximité régionale est la concrétisation de partenariats en liaison avec les acteurs économiques et institutionnels locaux. > L aéronautique en Midi-Pyrénées La presse s en est largement fait l écho : les retards de livraison de l A380 ont eu de larges répercussions sur l activité de l avionneur Airbus et de ses sous-traitants. La Branche compte parmi ces entreprises plus de 600 bureaux d études aéronautiques implantés dans la région Midi-Pyrénées. Et la volonté a été très vite de se donner les moyens de les accompagner dans cette période de transition en leur assurant le maintien

7 7 d un haut niveau de compétences. L Etat et la Branche ont ainsi rapidement décidé de mettre en place un Accord régional pour le Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC). Le principe : proposer aux entreprises un ensemble de formations ciblées et entièrement financées leur permettant de se positionner sur de nouvelles compétences et d assurer le maintien de leur activité. En 2008, 144 stagiaires auront bénéficié de cet accompagnement au niveau régional pour un montant total de près de euros. > La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences à Sophia Antipolis Sophia Antipolis est réputée pour sa capacité d innovation dans le secteur de l informatique et des télécommunications. Pourtant, dès 2007, une concertation organisée avec les entreprises et les acteurs locaux de l emploi et de la formation permet de révéler une situation paradoxale : alors même que certaines entreprises, faute de main d œuvre, sont conduites à recruter en dehors du bassin d emploi voire même à l étranger, des cadres qualifiés de la région se retrouvent en situation de demandeurs d emploi. L une des solutions proposées est alors de sensibiliser les entreprises aux atouts d une démarche opérationnelle de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC). Un groupe de travail constitué d entreprises locales, de représentants de l Etat, (DDTEFP Alpes -Maritimes) de l Association Telecom Valley et du FAFIEC est alors réuni pour élaborer une boîte à outils spécifique à l attention des entreprises de la région : une démarche fondatrice puisqu aujourd hui, un programme de formation entièrement financé par le FAFIEC est proposé aux entreprises de la Région et qu un autre est déployé au niveau national par l OPCA. > Le métier d éditeur de logiciels à Lyon Les sociétés éditrices de logiciels du bassin d emploi de la région Rhône-Alpes représentent aujourd hui 15 % des 2500 éditeurs en France, soit 9000 emplois, avec 78 % d entreprises de moins de 10 salariés. A l automne 2008, le FAFIEC met en place une collaboration avec les éditeurs de logiciels régionaux afin de répondre aux besoins de formation. Le partenariat débouche rapidement sur 2 premiers projets : une formation dédiée aux éditeurs et intégrateurs de la région et financée par le FAFIEC dans le cadre des actions collectives et l organisation d une journée d information RH sur le thème «Attirer, Développer et Fidéliser les compétences». > Diagnostic immobilier et CMMI* en Pays de la Loire En région Pays de Loire, l accent est mis sur la relation de proximité avec les TPE et PME locales. Cette communication permanente avec les métiers permet de faire émerger des besoins en compétences de manière pro-active. C est ainsi que dès le début 2008 est mis en place un programme de formation spécifique et entièrement financé par le FAFIEC pour préparer les diagnostiqueurs immobiliers à l évolution réglementaire en préparation. L action est ensuite proposée au niveau national. De même, dans les métiers de l informatique, les entreprises locales font remonter au FAFIEC une expression de besoins sur la certification CMMI : une certification reposant sur les meilleures pratiques dans le service informatique, qui est de plus en plus couramment demandée dans le cadre des appels d offres publics et qui représente des opportunités de marché à venir pour les SSII. A l instar du diagnostic immobilier, une action de formation est rapidement montée par le FAFIEC puis proposée aux entreprises de la Branche. Cette action est elle aussi aujourd hui proposée au niveau national. *Capability Maturity Model Integration

8 8 ILE-DE-FRANCE Informatique LE FAFIEC #EN RÉGIONS Responsable d Antenne : Bruno SEGALA Ingénierie Responsable d Antenne : Chantal BUFFET Conseil, Foires et Salons Responsable d Antenne : Naïma LATRÈCHE 56-60, rue de la Glacière Paris Cedex % 82.3 % Entreprises de moins de 10 salariés Bureau PARIS le FAFIEC, une dynamique régionale Le FAFIEC met en œuvre une politique de proximité OUEST Responsable d An Béatrice ABADI Nantes NANTES Entreprises 2214 Ingénierie Entreprises Conseil Entreprises Informatique régionale depuis 2000, en procédant, notamment, à l ouverture d antennes et bureaux en régions, mais aussi en organisant régulièrement des réunions d information à Entreprises de moins de 10 salariés 85.9 % 14.1 % 41 Entr Con l attention des entreprises. Le FAFIEC renforce ainsi jour après jour sa présence régionale afin de coller au plus 1493 Entreprises 1859 Informatique 2090 Entreprises Entreprises Ingénierie Conseil TOULOUSE près des enjeux de formation liés aux pôles de compétitivité et aux spécificités du tissu économique local. Avec une meilleure visibilité sur SUD-OUEST Responsable d Antenne : Sophie CLARACQ les besoins en compétences et qualification, les antennes régionales initient et soutiennent des projets ambitieux de formation. Toulouse Entreprises de moins de 10 salariés 87 % 13 % Entreprises de 10 salariés et plus

9 9 Ile-de-France LA PLACE DE L INFORMATIQUE DANS L ÉCONOMIE FRANÇAISE de Lille 98 eprises eil 2261 Entreprises Conseil 1437 Entreprises 2163 Informatique Entreprises Ingénierie Bureau de Strasbourg 2638 LYON Entreprises 3456 Informatique Entreprises Ingénierie Entreprises Conseil 4007 Bureau d Aix-en-Provence Entreprises Ingénierie 6325 Entreprises Informatique Bureau de Sophia-Antipolis NORD-EST Responsable d Antenne : Stéphanie PICHOT > Bureau de liaison de Lille > Bureau de liaison de Strasbourg 87 % 13 % Entreprises de 10 salariés et plus Les sociétés de Logiciels et Services en France apparaissent comme un secteur performant et stratégique avec un marché de 40.2 milliards d euros en 2007 et plus de collaborateurs. C est un secteur économique diversifié aussi bien dans ses métiers que dans ses secteurs d application. Si 35 % de l activité se situe dans le secteur de l industrie, le secteur public (15 %) et les banques (13 %) et transports (12 %) ont également leur impact. Quelques chiffres* : Métiers de l Edition de logiciel : 23 %, Conseil et conseil en technologie : 30 %, Infogérance : 22 %, Maintenance matérielle : 6 %, Ingénierie informatique : 19 %. LA PLACE DE L INGÉ NIERIE DANS L ÉCONOMIE FRANÇAISE *source syntec-informatique Les sociétés d Ingénierie étudient, conçoivent, font réaliser des systèmes, des ouvrages, des équipements ou des produits, qui permettent de répondre aux exigences de qualité globale et durable. Les spécialisations sont diverses et assument auprès de leurs clients des missions telles que le conseil dans la programmation et la faisabilité, la conception, le management de la réalisation, le contrôle et l assistance à la mise en route, à l exploitation. Le secteur représente plus de emplois dont près de la moitié d ingénieurs et cadres, pour environ 32 milliards d euros de chiffres d affaires*. *source syntec-ingénierie LA PLACE DU CONSEIL, FOIRES ET SALONS DANS L ÉCONOMIE FRANÇAISE Source : FAFIEC SUD-EST 87 % Lyon > Bureau de liaison d Aix-en-Provence > Bureau de liaison de Sophia Antipolis 13 % Entreprises de moins de 10 salariés Entreprises de 10 salariés et plus Les sociétés de Conseil englobent le conseil en organisation, planification, administration, le conseil en gestion des ressources humaines, les études de marchés et sondages et représentent ainsi un panel très diversifiés de métiers et de compétences. En 2006, ce secteur représentait quelques entreprises, pour M et environ salariés*. Spécialiste de l organisation de rencontres professionnelles et de manisfestations commerciales, le secteur des Foires et salons représente : entreprises, personnes, 25 milliards d euros de Chiffre d affaires*. *Source : INSEE, syntec-etudes-conseil, Foires Salons et Congrès de France

10 10 Si les «métiers de la connaissance» comptent de grands groupes nationaux et internationaux parmi leurs entreprises, les sociétés de moins de 10 salariés représentent plus de 80 % des acteurs économiques de la Branche. Dynamiques, innovantes, créatrices d activité et d emploi, ces entreprises nécessitent parfois d être accompagnées dans leur développement, notamment en termes de formation professionnelle, domaine pour lequel leur accès paraît plus difficile. Pas étonnant alors que les partenaires sociaux réunis au sein des instances paritaires décident de faire des Très Petites Entreprises (TPE) et de leurs salariés l un de leurs publics prioritaires. MIEUX ACCOMPAGNER PILOTE DE FORMATION : UNE ACTION POUR AIDER LES PME ET TPE À MAÎTRISER LES FONDAMENTAUX DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE SON FINANCEMENT La formation professionnelle, c est compliqué? Qu à cela ne tienne! En trois jours, la Branche propose de former un salarié de TPE-PME à ses fondamentaux et son financement. Fort de son succès en région Pays de la Loire, le programme de formation est généralisé au niveau national dès l été A chaque session, un conseiller du FAFIEC est présent pour rencontrer les entreprises et leur présenter l offre de services de l OPCA. La formation «Pilote de formation» est financée à 100 % par le FAFIEC dans le cadre des actions collectives et l entreprise n a pas besoin d avancer les frais. Une formation entièrement clé en mains donc, à l instar de l ensemble des actions collectives accessibles depuis DES ACCOMPAGNEMENTS FINANCIERS SPÉCIFIQUES POUR LES TPE Il a été constaté qu il est plus difficile pour une TPE d envoyer ses salariés en formation, les dirigeants de petites entreprises étant parfois dissuadés par les démarches administratives liées aux demandes de financement. C est pourquoi, dès 2007, les partenaires sociaux ont lancé un programme spécial d accompagnement des TPE. En 2008, le FAFIEC met à la disposition des TPE ses conseillers formation pour les aider à financer des dossiers de formation d ordre stratégique, permettant de développer durablement l activité de la TPE. Les financements peuvent aller en 2008 jusqu à sur 3 ans, avec possibilité de répartir les sessions de formation des salariés de manière à préserver la continuité de l activité de l entreprise. À ÉCOUTER Podcast FAFIEC sur la formation «pilote de formation» article-podcas t

11 11 LES TPE-PME LES TREMPLINS DE LA FORMATION : DES ATELIERS PRATIQUES TOUT AU LONG DE L ANNÉE Autre nouveauté 2008, les Tremplins de la formation! Des réunions de petit format (10 à 15 personnes) qui proposent aux entreprises de la Branche de venir partager un moment d information et d échanges avec les équipes du FAFIEC. Objectif? Aborder toutes les questions pratiques relatives à la formation professionnelle et à son financement, des questions les plus simples et générales aux questions les plus pointues et particulières. Les dispositifs, les méthodes de gestion de la formation en entreprise, les financements y sont présentés de manière simple et concise. Souvent sous forme de petits-déjeuners, ces rendez-vous sont l occasion pour les entreprises de faire le point et d actualiser leurs connaissances en optimisant leur démarche de formation. En 2008, près d une soixantaine de rendez-vous ont eu lieu partout en France. UNE FORMATION «MANAGEMENT STRATÉGIQUE D UNE PME» Aider les dirigeants salariés à piloter l activité de leur entreprise : c est sur la base de cette ambition qu un programme de formation a été lancé dès 2007 avec le concours du réseau des IAE (Institut d Administration des Entreprises). Pilotée par l IAE de Lyon, la formation «management stratégique des TPE et PME» est financée par le FAFIEC au titre des actions collectives. À VOIR webzine/regions/ Tremplins- Formation-Avigno n À VOIR > Tremplin de la formation à Aix-en-Provence

12 12 Informer les entreprises et salariés de la Branche + Portail de services, guide pratique, magazine d actualités en ligne, réunions d information LE FAFIEC #LES SERVICES Mutualiser les fonds + Assurer la collecte de l obligation conventionnelle de cotisation, + Aider à monter un dossier de demande de financement et à choisir un dispositif d accompagnement. CŒUR DE VILLE COLLECTE itinéraire conseillé BIENVENUE à FAFIEC VILLE PAYS de l INFORMATIQUE, de l INGÉNIERIE, du CONSEIL, des FOIRES et SALONS Anticiper les évolutions avec l OPIIEC, l observatoire paritaire des métiers, Réalisation d études sur l évolution des métiers et des compétences dans la Branche. formation

13 13 13 TOUTES DIRECTIONS PROFESSION- NALISATION PRIORITÉS DE LA BRANCHE PLAN DE FORMATION FONDS MUTUALISÉS FINANCEMENTS des actions de formation formation Maison du Conseil Formation Conseiller et accompagner les entreprises + Aide au financement, information, diagnostic élémentaire, + Aide à la construction et à l évaluation de plan de formation. Concevoir pour l avenir + Solution de formations dans des compétences d avenir (actions collectives*), + Création de parcours qualifiants (Certificats de qualification professionnelle). * Formations clés en main sélectionnées et entièrement financées par le FAFIEC Observatoire

14 14 14 Avec une progression d activité de plus de 20 % en 2008, le renforcement de son rôle d information et de conseil formation partout en France, notamment auprès des TPE et des PME, le FAFIEC se devait de moderniser son organisation et ses outils de gestion. Le FAFIEC, c est sur 2008 plus de 8 millions d heures de formation financées, et près de salariés bénéficiaires. DÉVELOPPER PROFESSIONNALISER L ACCUEIL TÉLÉPHONIQUE En avril 2008, le FAFIEC déploie une nouvelle organisation téléphonique : un serveur vocal interactif est mis en place afin de mieux orienter les demandes d information et de garantir une continuité de service sur les horaires d ouverture. Pour l entreprise cotisante, le nouvel accueil téléphonique, c est l assurance d être mis en relation avec le bon interlocuteur FAFIEC. NUMÉRISER LES COURRIERS ENTRANTS Chaque année, le FAFIEC traite un volume de papier équivalent à une hauteur supérieure aux deux premiers étages de la Tour Eiffel. C est sur la base de ce constat que l OPCA conduit en 2008 un projet de numérisation des courriers entrants : toutes les demandes sont traitées et numérisées pour alimenter le système d information et de gestion de l OPCA : les informations comprises dans les demandes de prise en charge ainsi que les pièces justificatives sont alors numérisées, reconnues et reportées informatiquement. La numérisation constitue le premier pas vers les services en ligne. À VOIR webzine/comprendre/ FAFIEC-projet-de- modernisation À CONSULTER > Projet d entreprise du FAFIEC

15 15 15 LA QUALITÉ DE SERVICE UNE NOUVELLE ORGANISATION HUMAINE En lien avec la mise en place de ces nouveaux outils technologiques, les équipes du FAFIEC se reconfigurent pour développer leur mission d information, de conseil et de proximité. Dès septembre 2007, des collaborateurs qui travaillaient à Paris font le choix de participer à la mise en place de la nouvelle organisation et de rejoindre les équipes en régions ou les antennes métiers franciliennes (Informatique, Ingénierie, Conseil) afin de contribuer au développement de la mission d information, de conseil et d accompagnement des entreprises. Deux métiers complémentaires ont ainsi été créés, afin de favoriser les synergies internes et d assurer une homogénéité de service aux entreprises et à leurs salariés : conseiller formation et analyste. ORGANISER DES SERVICES EN LIGNE Dans la même perspective, après avoir lancé son nouveau portail d information au printemps 2008, le FAFIEC met au point les services en ligne à l attention des entreprises cotisantes. Il s agit ici de proposer aux entreprises un service accessible 24 heures sur 24 et permettant de réaliser la plupart des opérations en ligne, avec en plus la possibilité de suivre en temps réel l état d avancement des demandes de financement.

16 16 16 Au cœur de la mission fixée aux OPCA dans leur agrément ministériel, la mission d information apparaît de plus en plus comme une attente majeure pour les entreprises et les salariés. Un premier sondage publié au mois de décembre 2008 montre que 82 % des entreprises souhaitent plus d informations sur la formation tandis qu un autre sondage réalisé par un organisme de formation révèle qu à 63 %, les salariés estiment l information qui leur est donnée sur la formation professionnelle encore «largement insuffisante». COMMUNIQUER UN TOUT NOUVEAU PORTAIL WEB Plus pratique, plus concret, plus accessible et plus ergonomique Ce sont les maîtres mots qui ont présidé à la création du nouveau site web du FAFIEC. Le nouvel espace propose tout un ensemble d informations pratiques sur la formation avec des liens utiles, des fiches pratiques mais également un accès par profil de navigation : entreprises, salariés, organismes de formation, presse À TÉLÉCHARGER fiches UN GUIDE PRATIQUE SUR LA FORMATION ET SON FINANCEMENT À CONSULTER Au printemps 2008, le FAFIEC met en ligne sur son tout nouveau portail de services web un guide pratique sur la formation et son financement : les Essentiels, c est le nom de ce guide constitué d une quarantaine de fiches pratiques, fait le tour des principaux sujets de la formation professionnelle : plan de formation, contrats, périodes de professionnalisation Le guide propose également des modèles de documents et des outils.

17 17 17 PLUS TOUTE L ACTUALITÉ DE LA FORMATION ET DU FAFIEC EN LIGNE SUR LE «WEBZINE» UNE INFORMATION CONTINUE SUR LES NOUVELLES OFFRES ET LES SERVICES DE L OPCA A l automne 2008, le FAFIEC publie sur la toile un nouvel espace d information accessible depuis : le Webzine présente des dossiers, des témoignages, des vidéos ou podcasts audio, des chroniques Tous les nouveaux projets du FAFIEC y sont abordés, avec en plus des fonctionnalités proposant en outre de s inscrire en ligne à l une des réunions de proximité organisées par l OPCA. Et, pour ne rien rater des nouveautés, les internautes ont la possibilité de s abonner au fil RSS FAFIEC et aux Podcasts. À CONSULTER Le FAFIEC en 2008, c est également la volonté de mieux faire connaître l offre de services et les actions prioritaires de la Branche : plus de s d information envoyés aux entreprises cotisantes, mais aussi l envoi d informations régulières auprès de la presse sous forme de communiqués (une vingtaine au cours de 2008) et une progression de + 80 % des articles consacrés à l OPCA dans la presse sur l exercice. LES JOURNÉES DE LA FORMATION : ÉCHANGES ET RÉFLEXIONS SUR LES ENJEUX DE LA FORMATION EN RÉGIONS 2008, c est également l année de lancement des Journées de la Formation : en tout, ce sont 7 rendez-vous événementiels qui ont été donnés aux entreprises à l automne pour parler formation et emploi. Avec des escales à Toulouse, Sophia Antipolis, Lille, Nantes, Paris (2 réunions) et Lyon, le FAFIEC sillonne la France avec à chaque fois pour ambition d offrir un temps d échange entre l OPCA de Branche, les entreprises et les acteurs locaux de l emploi et de la formation (Etat, Région, ANPE, APEC ). Au rendez-vous : témoignages d entreprises, experts, vidéos et tour de table

18 1818

19 19 19 Les Journées de la formation organisées par le FAFIEC à Paris, Nantes, Lille, Lyon, Toulouse et Sophia Antipolis apparaissent comme un temps fort de l automne Pour leur première édition, ces rencontres régionales ont proposé un moment riche d échanges et de réflexions permettant de faire le point sur les enjeux régionaux de la formation et les dynamiques locales d emploi et de compétitivité. A la clé, des débats entre les représentants de l Etat, de la Région, des acteurs associatifs (ANPE, APEC ) mais aussi des entreprises. Un large temps de parole est laissé aux témoignages et des vidéos thématiques sont diffusées en cours de réunion. Parmi celles-ci, les interviews de Pierre Ferracci, le Président du groupe multipartite sur la formation professionnelle, du sénateur Jean-Claude Carle, Président de la mission d information sénatoriale sur la formation professionnelle ou encore de spécialistes du monde de la formation comme Véronique Richard, Directrice du CELSA et professeur des Universités ou encore Bernard Masingue, directeur de la formation de Veolia Environnement.

20 20 20 Dans un environnement dynamique, évolutif, complexe et avec l émergence de nouvelles formes de concurrence, il est essentiel pour la Branche des métiers de la connaissance de se mettre en capacité d anticiper les besoins en compétences afin de garantir la compétitivité des entreprises et de l emploi. En 2008, l OPIIEC, l observatoire paritaire des métiers de la Branche, mène de front plusieurs études. PRÉVOIR ET ETUDE SUR LES MÉTIERS DE L AÉRONAUTIQUE Pays émergents, démocratisation de la civilisation des loisirs et du voyage, normes internationales, élargissement de l offre, variabilité des coûts énergétiques, autant de facteurs d opportunités et de risques pour l industrie aéronautique et ses sous-traitants : début 2008, l OPIIEC fait réaliser une étude pour mesurer ces évolutions et se mettre en capacité de prévoir des programmes de formation en correspondance aux besoins identifiés. Le 25 septembre, les résultats de l étude sont présentés par le Président Bernard GATTI lors de la Journée de la Formation FAFIEC au Centre de Congrès Pierre Baudis à Toulouse. ETUDE SUR LE SECTEUR SONDAGES ET OPINIONS : UNE FORTE ÉVOLUTION DU MÉTIER DANS UN CONTEXTE DE MAÎTRISE DES COÛTS Sondages en ligne, travail offshore, multiplication et mixité des techniques d études, développement des outils de tracking et pression des coûts à la baisse De fortes évolutions accompagnent aujourd hui le secteur des sondages et des études avec en corollaire un impact important sur l évolution des métiers et notamment celui d enquêteur : début 2008, l OPIIEC réalise une étude pour faire un état des lieux et mieux anticiper l avenir et l évolution de la profession. À TÉLÉCHARGER observatoire-metiers ÉTUDES PROSPECTIVES ETUDE SUR UN SECTEUR EN PLEIN DÉVELOPPEMENT : L INFORMATIQUE EMBARQUÉE Avec une croissance de 11 % prévue sur les 5 années à venir, l informatique embarquée représente un secteur à fort potentiel de développement en termes d économie et d emploi. L étude commandée par l OPIIEC montre que les besoins en recrutement sont essentiellement tournés vers des postes d ingénieurs (79 %) et notamment le métier de développeur (à lui seul 35 % des effectifs du secteur), ainsi que les métiers du test et de l intégration (respectivement 10 et 12 %).

Fafiec au 1 er mars 2011

Fafiec au 1 er mars 2011 Financements Fafiec au 1 er mars 2011 Les partenaires sociaux, négocient chaque année les modalités de financement de la professionnelle. Pour 2011, ils ont souhaité que la qualité des services et de l

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

. Réforme de la formation

. Réforme de la formation professionnelle continue Impacts pour les entreprises Thierry Teboul Directeur général Afdas Jean-Pierre Willems Willems Consultants 8 points-clés p La logique de la réforme : moins de fiscal, plus de

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Professions de la photographie

Professions de la photographie DONNÉES 200 & REPÈRES TENDANCES Professions de la photographie 0267 SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES...................................... 4 Dénombrement des entreprises................................ 4 Dénombrement

Plus en détail

AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011

AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3161 Convention collective nationale IDCC : 2120. BANQUE AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011 À L ACCORD DU 10 JUIN 2011 RELATIF

Plus en détail

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés La lettre d information des défis RH lancés pour les entreprises de la filière Industries de santé INDUSTRIES DE SANTÉ Avril 2014 n 1 ACtionS/déveLoPPement/emPLoi/ComPétenCeS 6 DÉFIS RH À relever en soutien

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3300 Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ ACCORD DU 15 OCTOBRE

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3257 Convention collective nationale IDCC : 1601. BOURSE (3 e édition. Juin 2004) ACCORD DU 8 JUILLET 2005

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle

Réforme de la formation professionnelle MEDEF Social mars 2015 Réforme de la formation professionnelle Compétitivité Mobilité Employabilité Edito En 2030, près de 30 % de nos métiers auront évolué. Pour relever ce défi, la formation des femmes

Plus en détail

Cabinets dentaires. Un soutien financier pour la formation professionnelle des salariés

Cabinets dentaires. Un soutien financier pour la formation professionnelle des salariés Cabinets dentaires 2006 Un soutien financier pour la formation professionnelle des salariés L OPCA PL......................................................................... 1 La formation des jeunes

Plus en détail

ACCORD CADRE RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL

ACCORD CADRE RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL ACCORD CADRE RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL PREAMBULE Le présent accord-cadre s inscrit dans la continuité des nombreux dispositifs légaux et conventionnels touchant directement

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE PREAMBULE L égalité professionnelle doit être un axe fort de la politique des ressources humaines au sein

Plus en détail

ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU PERSONNEL DES ENTREPRISES DE COURTAGE D ASSURANCES ET/OU DE RÉASSURANCES

ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU PERSONNEL DES ENTREPRISES DE COURTAGE D ASSURANCES ET/OU DE RÉASSURANCES ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU PERSONNEL DES ENTREPRISES DE COURTAGE D ASSURANCES ET/OU DE RÉASSURANCES Depuis la Convention Collective de la branche professionnelle du 18 janvier 2002, les

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

Réunion d information sur la formation professionnelle continue

Réunion d information sur la formation professionnelle continue Réunion d information sur la formation professionnelle continue Réseau GRAINE Pays de la Loire Lundi 07 juillet 2014 06/10/14 1 Panorama des dispositifs de formation PLAN DE FORMATION PROFESSION- NALISATION

Plus en détail

Convention Collective Nationale de la Mutualité

Convention Collective Nationale de la Mutualité Page 1 sur 14 Convention Collective Nationale de la Mutualité ACCORD DE BRANCHE SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE PREAMBULE Les organismes mutualistes et leurs salariés sont confrontés à la nécessité de

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3170 Convention collective nationale IDCC : 538. MANUTENTION FERROVIAIRE ET TRAVAUX CONNEXES (6 e édition.

Plus en détail

UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE

UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE La grande conférence sociale a permis d établir une feuille de route ambitieuse, qui engage ensemble l Etat, les

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC «POUR UNE ENTREPRISE DES SERVICES A LA PERSONNE PROFESSIONNELLE ET PERENNE» FEDESAP : TOUR CIT, 3 rue de l Arrivée 75749 PARIS CEDEX 15 Tél : 01 45 38 44 11 contact@fedesap.org

Plus en détail

La formation professionnelle évolue...

La formation professionnelle évolue... décembre 2014 spécial réforme La formation professionnelle évolue... Voici ce qui change pour vous CPF financement tutorat plan de formation Entretien professionnel Période de professionnalisation Ce qui

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME ENTREPRISES DE 300 SALARIÉS ET PLUS, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. LES ENJEUX MAJEURS POUR LES ENTREPRISES

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CONTRAT DE GÉNÉRATION DANS LA FILIÈRE ALIMENTAIRE ACCORD DU 18 JUILLET

Plus en détail

AVENANT A L ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE

AVENANT A L ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE AVENANT A L ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE ENTRE : La FPI (Fédération des Promoteurs Immobiliers de France), représentée par son Président ET : La Fédération CFTC - CSFV, représentée par La Fédération

Plus en détail

ACCORD DU 27 NOVEMBRE 2013

ACCORD DU 27 NOVEMBRE 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796. Personnel de direction Brochure

Plus en détail

L ANI du 7 janvier 2009 : Quels changements pour l entreprise? Club RH 4 juin 2009

L ANI du 7 janvier 2009 : Quels changements pour l entreprise? Club RH 4 juin 2009 L ANI du 7 janvier 2009 : Quels changements pour l entreprise? Club RH 4 juin 2009 Présentation de l ANI du 7 janvier 09 Sylvie GRANSAGNE, juriste en droit social UIMM Belfort- Montbéliard La réforme de

Plus en détail

SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE

SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE Introduction Depuis plus de 30 ans, Syntec Numérique, première chambre syndicale des métiers du numérique, représente les entreprises de son secteur pour défendre

Plus en détail

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Bobigny Mardi 1 er mars 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION. p. 3 1. L EMPLOI DES JEUNES.. p. 4 Développer l alternance Financer l augmentation

Plus en détail

Édito. à savoir. Sommaire POE collective - passeport pour l industrie p. 1-2

Édito. à savoir. Sommaire POE collective - passeport pour l industrie p. 1-2 Juin 2012 - N 45 Association de Développement des formations des industries de la Métallurgie Haute-SAVOIE Sommaire POE collective - passeport pour l industrie p. 1-2 Évolutions en matière de formation

Plus en détail

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération Panorama de branche Industries et commerce de la récupération Industries et commerce de la récupération Avant-propos méthodologique La partie «données économiques» prend en compte l ensemble du secteur

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

La formation professionnelle continue en 2013

La formation professionnelle continue en 2013 La formation professionnelle continue en 2013 UNIFORMATION : OPCA de l économie sociale La contribution «Formation» Les dispositifs de la formation professionnelle continue : Financement du plan de formation

Plus en détail

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 2015 CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE Les demandes de

Plus en détail

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Une approche volontariste et ambitieuse Favoriser l intégration des personnes handicapées demandeuses

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines Avec une masse salariale s élevant à 4,3 milliards d euros en 2003, le secteur de l assurance est une «industrie de main-d œuvre» qui offre un produit en grande partie immatériel : la couverture d un risque.

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation PAGE 1/9 Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Formation certifiante d'administrateur réseaux Action collective au profit des entreprises adhérentes de plus de 10 salariés Formations

Plus en détail

Document interactif Ctrl+Clic pour accéder au dispositif désiré. Les fiches outils du Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse

Document interactif Ctrl+Clic pour accéder au dispositif désiré. Les fiches outils du Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES Les diisposiittiiffs llégaux au serrviice de lla fforrmattiion prroffessiionnelllle conttiinue De nos jours, les entreprises et leurs collaborateurs doivent entrer

Plus en détail

Contrat de professionnalisation. Livret d informations

Contrat de professionnalisation. Livret d informations Contrat de professionnalisation Livret d informations 1 Présentation MediaSchool Group affiche des ambitions de leader! MediaSchool Group est un groupe d enseignement supérieur spécialisé dans les domaines

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Pôle de compétitivité Aerospace Valley Prestation de consultant Action Collective CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Cahier des charges Accompagnement de PME à l international Réf. AV-2014-271 AEROSPACE VALLEY

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES IDCC : 438. ÉCHELONS INTERMÉDIAIRES DES SERVICES EXTÉRIEURS DE PRODUCTION DES SOCIÉTÉS D

Plus en détail

AGEFOS PME Ile de France

AGEFOS PME Ile de France AGEFOS PME Ile de France Rencontres Organismes de Formation 2008 Mercredi 1er Octobre 2008 Les chiffres clés AGEFOS 2007 AGEFOS PME IDF 44 000 entreprises 650 000 salariés couverts 166 M collectés 142

Plus en détail

Micro nanotechnologies et logiciel embarqué La mise à disposition de personnel

Micro nanotechnologies et logiciel embarqué La mise à disposition de personnel Micro nanotechnologies et logiciel embarqué La mise à disposition de personnel 3 Novembre 2009 Etat des lieux / Contexte Etat des lieux / Contexte Il existe différentes possibilités de mutualisation des

Plus en détail

Plan d actions «Gérer la crise C est. anticiper la reprise»

Plan d actions «Gérer la crise C est. anticiper la reprise» Plan d actions «Gérer la crise C est anticiper la reprise» 1 Préambule La décélération de l activité économique observée en 2008 s est approfondie en 2009, les principaux indicateurs sont au rouge. Chômage

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Présentation Date limite de remise des candidatures : Le 04/02/2014 CCI Franche-Comté. Appel à candidatures référencement

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective POEC CONSULTANT D ENTREPRISE EN PORTAGE SALARIAL Une opération cofinancée par le FPSPP Date

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF

Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF Réunion d information UDAF du Gard 23 mars 2015 Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF Créée : MAJ : 24/06/2014 19/03/15 Sommaire 1 : UNIFAF 2 :

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord professionnel

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord professionnel MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel SOCIÉTÉS D ASSURANCES ACCORD DU 13 MAI 2013 RELATIF À LA MIXITÉ ET

Plus en détail

Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04

Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04 Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04 Date d extension : 27/01/2006 OPCA : AGEFAFORIA Convention collective : n 3247 Code NAF : 159N -

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES

ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES

Plus en détail

l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique

l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique SOFIP - SERVICE OFFRE DE FORMATION ET INSERTION PROFESSIONNELLE Relations Université-Entreprises l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique Ce guide est destiné à la communauté universitaire

Plus en détail

Formation professionnelle continue et les entreprises

Formation professionnelle continue et les entreprises Formation professionnelle continue et les entreprises Des obligations légales l à la formation des salariés Dates Importantes Loi du 16 juillet 1971 : Obligation pour les entreprises de verser des cotisations

Plus en détail

FILIÈRE DU NUMÉRIQUE OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE : EMPLOI-FORMATION RSE

FILIÈRE DU NUMÉRIQUE OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE : EMPLOI-FORMATION RSE FILIÈRE DU NUMÉRIQUE OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE : EMPLOI-FORMATION RSE Conseil d orientation pour l emploi 2 avril 2013 Michel Senaux, chargé de mission fédéral de la CFDT-F3C Jacques Fauritte, secrétaire

Plus en détail

Accord relatif à l emploi et au contrat de génération dans les Industries Chimiques

Accord relatif à l emploi et au contrat de génération dans les Industries Chimiques Accord relatif à l emploi et au contrat de génération dans les Industries Chimiques Préambule Les Industries Chimiques ont ouvert une négociation sur l emploi et le contrat de génération visant à prendre

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Sommaire 1. Périmètre du débat et méthodologie des contributions

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels.

Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels. Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels. Salariés, demandeurs d emploi, professions libérales et commerçants, intérimaires, et travailleurs

Plus en détail

Entreprises d architecture Vos formations financées par Actalians

Entreprises d architecture Vos formations financées par Actalians Entreprises d architecture Vos formations financées par Actalians Accédez au dispositif de formation de votre choix et consultez notre mode d emploi Droit individuel à la formation (DIF) Contrat de professionnalisation

Plus en détail

PROMOTION IMMOBILIERE CCN 3248 IDCC 1512 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015

PROMOTION IMMOBILIERE CCN 3248 IDCC 1512 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 2015 CCN 3248 IDCC 1512 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 1 2 3 4 Tutorat 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE Les demandes

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Laboratoires de biologie médicale Vos formations financées par Actalians

Laboratoires de biologie médicale Vos formations financées par Actalians Laboratoires de biologie médicale Vos formations financées par Actalians Accédez au dispositif de formation de votre choix et consultez notre mode d emploi Droit individuel à la formation (DIF) Contrat

Plus en détail

LA PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION

LA PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION Formation professionnelle LA PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION La période de professionnalisation permet aux publics peu bénéficiaires de formation, notamment les seniors ou les femmes, d accéder à une qualification.

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Management de l Environnement" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 13 octobre 2007 2 2013 / 2014 Groupe Sup

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

ACCORD DU 7 AVRIL 2010

ACCORD DU 7 AVRIL 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel ENTREPRISES DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE IMMOBILIER ACCORD DU 7 AVRIL 2010 RELATIF À LA FORMATION

Plus en détail

Nord-Pas de Calais. 19 % des entreprises envisagent de recruter en 2014

Nord-Pas de Calais. 19 % des entreprises envisagent de recruter en 2014 Nord-Pas de Calais N 180 JUILLET 2014 Sommaire 02 Le recrutement 03 La gestion des ressources humaines 04 Le recours à la formation continue 07 L alternance La place des RESSOURCES HUMAINES et les pratiques

Plus en détail

Faisons équipe en 2015!

Faisons équipe en 2015! Faisons équipe en 2015! A U 1 E R S E P T E M B R E 2 0 1 5 U N I F O R M A T I O N D E V I E N T L E P A R T E N A I R E F O R M A T I O N D E S S T R U C T U R E S D É P E N D A N T D E L A B R A N C

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 1468. CRÉDIT MUTUEL (29 juin 1987) ACCORD DU 9 DÉCEMBRE

Plus en détail

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais Synthèse des résultats Septembre 2013 Etude coordonnée par Dispositif soutenu et financé par Le

Plus en détail

Veille sociale au 12 septembre 2014

Veille sociale au 12 septembre 2014 ( Veille sociale au 12 septembre 2014 La veille sociale présentée dans cette revue actualise la veille présentée le mois dernier. Les sujets qui n ont pas évolué ne sont pas repris. ( I ) Projets sociaux

Plus en détail

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Vu l article 52 de la loi n 93-1313 du 20 décembre 1993 relative au travail, à

Plus en détail

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796.

Plus en détail

La réforme : une opportunité pour la fonction formation

La réforme : une opportunité pour la fonction formation Nombreux sont les articles concernant la réforme de la formation professionnelle. Grâce à ses experts qui récoltent l information législative et réglementaire à sa source, Demos fait un tour d horizon

Plus en détail

ACCORD DU 9 DECEMBRE 2014 PORTANT MODIFICATION DE L ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL DU 21 MARS 2007

ACCORD DU 9 DECEMBRE 2014 PORTANT MODIFICATION DE L ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL DU 21 MARS 2007 ACCORD DU 9 DECEMBRE 2014 PORTANT MODIFICATION DE L ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL DU 21 MARS 2007 Préambule Dans le prolongement de la loi du 9 mai 2001 relative

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective dans le secteur du courtage en assurances Action collective au profit des entreprises rattachées

Plus en détail

CONFERENCE MANPOWER Mardi 8 octobre

CONFERENCE MANPOWER Mardi 8 octobre CONFERENCE MANPOWER Mardi 8 octobre Revisitez votre politique de flexibilité au regard des nouvelles dispositions issues de la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 IAE de Toulouse Conférence

Plus en détail

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi Cahier des charges à l'attention des Organismes de Formation PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI Action collective au profit des demandeurs d'emploi Formations organisées avec le concours financier du

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

Le portage salarial à la vraie mesure de vos besoins et de vos ambitions. Sommaire. PluS by Delta S.I, pour vous

Le portage salarial à la vraie mesure de vos besoins et de vos ambitions. Sommaire. PluS by Delta S.I, pour vous Le portage salarial à la vraie mesure de vos besoins et de vos ambitions PluS Delta S.I, pour vous n Consultant, profession libérale, travailleur indépendant, vous souhaitez vous concentrer sur votre essentiel,

Plus en détail

Trophée contrat de génération

Trophée contrat de génération Trophée contrat de génération EDITION 2014 Entreprises de plus de 50 salariés -- 17 septembre 2014 -- Contact presse cab-ted-presse@cab.travail.gouv.fr Sommaire Qu est-ce que le contrat de génération?

Plus en détail

Appel d'offres. Programme d'actions collectives de formation pour les centres de relation client TPE & PME situés en Ile de France - 2011.

Appel d'offres. Programme d'actions collectives de formation pour les centres de relation client TPE & PME situés en Ile de France - 2011. Appel d'offres Programme d'actions collectives de formation pour les centres de relation client TPE & PME situés en Ile de France - 2011 Contact: Sophie Hingant - Responsable Projets - tel : 01 40 08 16

Plus en détail

ACCORD DU 9 FÉVRIER 2015

ACCORD DU 9 FÉVRIER 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3161 Convention collective nationale IDCC : 2120. BANQUE ACCORD DU 9 FÉVRIER

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Stratégie du Développement Durable" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 14 Avril 2012 2 2013 / 2014 Groupe

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

Appel d offre - Année 2015 - FORCO OPCA du Commerce et de la Distribution Partenaires des Formations & Inscriptions en Ligne FORCO - FIL

Appel d offre - Année 2015 - FORCO OPCA du Commerce et de la Distribution Partenaires des Formations & Inscriptions en Ligne FORCO - FIL Appel d offre - Année 2015 - FORCO OPCA du Commerce et de la Distribution Partenaires des Formations & Inscriptions en Ligne FORCO - FIL SOMMAIRE OBJET DE L APPEL D OFFRE P. 3 LE CONTEXTE DE L APPEL D

Plus en détail

Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES

Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES IUT RENNES SERVICE FORMATION CONTINUE ET ALTERNANCE (Certifié AFAQ ISO 9001 : 2008) Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES - Bénéficiaires : Personnes

Plus en détail