TP C1 : Spectrophotométrie Loi de Beer-Lambert

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TP C1 : Spectrophotométrie Loi de Beer-Lambert"

Transcription

1 TP C1 : Spectrophotométrie Loi de Beer-Lambert Gabriel Scherer, TS3 22 septembre 2005 Résumé Le but de ce TP est de (re)découvrir expérimentalement la loi de Beer- Lambert, qui établit une relation entre absorption, longueur du trajet optique et concentration pour chaque solution, en fonction de la longueur d onde de la lumière émise. Pour cela, nous mesurerons à l aide d un spectophotomètre l absorbance des solutions à différentes longueur d onde, et avec un trajet optique constant, après avoir établi une relation entre trajet optique et absorbance, à l aide d une solution de concentration et de nature constantes. Ensuite, nous mesurerons l influence de la concentration d une solution sur son absorption. Une fois la loi de Beer-Lambert retrouvée expérimentalement, nous pourrons, en guise d application, déterminer la concentration en permanganate de potassium d une solution commerciale de Dakin. Le spectrophotomètre et les grandeurs qui l accompagnent. Fig. 1 Schéma d un spectrophotomètre 1

2 Transmission et Absorption La transmission, notée T, vaut I I 0. L absorption, notée a, vaut 1 T. Sans unité, ces grandeurs, parfois exprimées en pourcentages, sont peut utilisées. Absorbance L absorbance, ou densité optique, est notée A. Elle vaut log I 0 I. Elle est supérieure ou égale à 0 (car A < 0 = I 0 I < 1 = I > I 0). Sans unité, elle est généralement comprise entre 0 et 2,5. La notation A sera conservée, ainsi que L, I, λ et I 0, pendant tout le TP. 1 Étude de l absorption de la lumière par une substance colorée : loi de Beer-Lambert 1.1 Influence du trajet optique Approche visuelle Fig. 2 une même solution dans des récipients de différents diamètres Le professeur a rempli au préalable les trois récipients de premier plan avec une même solution de sulfate de cuivre de concentration molaire volumique C = 1, mol/l. Les diamètres des récipients mesurent (de gauche à droite) 4mm, 20mm et 200mm. On observe que plus le diamètre est grand, plus la solution est foncée, c est-à-dire plus l absorbance est grande Étude quantitative Cette expérience, réalisée par le professeur, vise à mettre en évidence la relation entre la longueur du trajet optique (la distance parcourue par la lumière 2

3 a l intérieur de la solution) et l absorbance mesurée. On dispose de 5 récipients de longueur respectives 10, 20, 30, 40 et 50 mm, remplis de la même solution de permanganate de potassium de concentration molaire volumique C = 1, mol/l. Fig. 3 Schéma du dispositif expérimental de mesure de l inluence de la longueur du trajet optique sur l absorbance Après avoir réglé le zéro à l aide d un recipient identique rempli d eau distillée (comme décrit dans le protocole expérimental), on procède à chacune des mesures, et on note les résultats. L (mm) A Tab. 1 Résultats de la mesure de l influence du trajet optique sur l absorbance 3

4 On constate que la relation semble etre une relation de proportionalité de facteur environ égal à Si l on représente graphiquement les résultats, on obtient une quasi-droite passant par l origine. Fig. 4 Représentation graphique de l influence du trajet optique sur l absorbance On peut donc conjecturer la relation suivante : A = k 0 L et k 0 2, m 1 (1) 2 Étude de l influence de la longueur d onde sur l absorbance de différentes solutions On utilise quatre cuves de 10mm de longueur, en prenant bien soin de les manipuler par les faces striées (ou translucides) et non par les faces transparentes, afin de ne pas perturber le trajet optique. Dans la première cuve, C 0, on met de l eau distillée. Elle servira à remettre à niveau après chaque changement de la longueur d onde. Dans C 1 on verse une solution de sulfate de nickel de concentration 1, mol/l. Dans C 3 on met une solution de permanganate de potassium de concentration 1, mol/l. C 3 contient une solution de permanganate de potassium de concentration 1, mol/l. On mesure les absorbances respectives des solutions, pour des longueures d ondes variant de 380 à 800 nm (de 20 en 20). Ces résultats sont plus parlants une fois représentés graphiquement. 4

5 λ (mm) A 1 A 3 A Tab. 2 Résultats de l influence de la longueur d onde sur l absorbance Fig. 5 Représentation graphique de la relation entre longueur d onde et absorbance On peut observer deux choses. Tout d abord, les courbes d allures semblables sont celles formées sur les mesures d une meme espèce chimique (S 3 et S 4 sont une même espèce chimique en concentration différente), et elles diffèrent fortement de la courbe de A 1. On peut donc supposer que la manière dont la longueur d onde influe sur l absorbance 5

6 est spécifique à chaque solution. On peut donc conjecturer la relation suivante : A = L.e λ.k 1 avec e λ.k 1 = k 0 (cf. (1)) (2) Ensuite, on peut observer que si les mouvements généraux (augmentation de l absorbance, diminution, maxima locaux) des deux courbes semblables sont identiques, leur amplitude est beaucoup plus grande chez S 3, qui est la solution la plus concentrée des deux. On peut donc formuler l hypothèse suivante : la concentration influe sur l absorbance. Pour confirmer cette hypothèse nous ferons d autres mesures par la suite. Les valeurs maximales pour les solutions S 3 et S 4 sont atteintes pour une longueur d onde de 533nm (un affinement des mesures autour de 530nm a été nécessaire) et de 400nm pour la solution A1. 3 Étude de l influence de la concentration molaire volumique sur l absorbance d une solution 3.1 Approche visuelle On remplit cinq récipients de même contenance d une solution à différentes concentrations. Pour obtenir ces différentes concentrations on se sera servit d une pipette jaugée de 5ml et d une fiole jaugée de 50ml (verser 5ml d une solution mère et remplir le reste d eau distillée nous donne une solution fille dix fois moins concentrée). Les concentrations respectives des cinq solutions sont , , , , mol.l 1. Fig. 6 Schéma d une distillation On peut visuellement évaluer l absorbance d une solution : plus celle-ci est foncée, plus l absorbance est grande. 6

7 Fig. 7 étude de l influence de la concentration sur l absorbance : approche visuelle : photographie On constate que plus la concentration est importante, plus grande est l absorbance. 3.2 Étude d une solution de permanganate de potassium Dilution de la solution à étudier On dispose de 2 burettes graduées : une burette graduée B 1 de 10,0 ml et une burette graduée B 2 de 25,0 ml, de 5 tubes à essai numérotés de 6 à 10, d eau distillée et d une solution mère de permanganate de potassium de concentration molaire volumique C 3 = 1, mol/l : solution S 3 par exemple. La burette B 1 est remplie de solution mère S 3, et la burette B 2 contient l eau distillée. Solutions S i S 6 S 7 S 8 S 9 = S 4 S 10 C(mol/L) 2, , , , , V permanganate (mol/l) 2, 5 2, 0 1, 5 1, 0 0, 5 V eau (mol/l)7, 5 8, 0 8, 5 9, 0 9, 5 Tab. 3 Concentrations et quantités nécessaires à la dilution du permanganate de potassium. On mesure l absorbance des différentes solutions, en s étant préalablement placé à la longueur d onde à laquelle l absorbance du permanganate de potassium est maximale 1 (530nm). 1 En ce maximum, la courbe s aplatit (la dérivée s annule) ce qui fait qu une faible erreur de longueur d onde entraine une variation d absorbance minime 7

8 Solutions S 6 S 7 S 8 S 9 = S 4 S 10 C(mol/L) 2, , , , , A 0, 500 0, 249 0, 330 0, 227 0, 059 Tab. 4 Absorbance mesurée des solutions à concentrations fixées À l aide d une représentation graphique des résultats, on peut observer la nature de la relation unissant absorbance et concentration, pour une longueur d onde donnée. Fig. 8 Mesure de l influence de la concentration d une solution sur son absorbance La courbe représentant la valeur de l absorbance en fonction de la concentration de la solution est assimilable à une droite passant par l origine du repère. L absorbance est donc proportionnelle à la concentration. On peut donc supposer la relation suivante : A = L.e λ.c.k 2 avec C.k 2 = k 1 (cf. (2)) (3) 4 Loi de Beer-Lambert 4.1 Relation liant les différentes grandeurs D après (3), en prenant ɛ λ = e λ.k 2, on obtient : 4.2 Limites de validité A = ɛ λ.l.c (4) On reprend les solutions S 2, S 3 et S 4, que l on verse dans des cuves, afin de mesurer leur absorbance. À l aide d une représentation graphique des résultats, on peut observer le domaine de validité de la relation de proportionnalité unissant absorbance et concentration. 8

9 Solutions S 2 S 3 S 4 C(mol/L) 1, , , A 5, 932 1, 869 0, 229 Tab. 5 Absorbance mesurée des solutions à concentration importante Fig. 9 Domaine de validité de la loi de Beer-Lambert : graphique Comme on peut l observer, la loi n est plus proportionnelle à partir d un certain seuil de concentration : 10 3 mol.l Application : détermination de la concentration d une solution commerciale de Dakin Le dakin est un produit médical contenant du permanganate de potassium (KMnO 4 ), responsable de sa coloration. On se propose de mesurer la concentration de cette espèce chimique dans le Dakin à l aide d un spectrophotomètre. Après avoir rempli une cuve de Dakin, on mesure (toujours pour λ = 530nm, une absorbance A D = 0, 120. Il manque ici les mesures de ɛ λ : une approche par déduction des mesures précédentes n est pas fiable. 9

L absorbance, notée A, est une grandeur sans unité liée à la proportion de lumière absorbée par une solution colorée.

L absorbance, notée A, est une grandeur sans unité liée à la proportion de lumière absorbée par une solution colorée. AE7 - Observer ANALYSE DE L EAU DE DAKIN Objectifs : Pratiquer une démarche expérimentale pour déterminer la concentration d une espèce colorée à partir d une courbe d étalonnage en utilisant la loi de

Plus en détail

A- Documents mis à disposition. Matériel mis à disposition : Rappel : B- Travail demandé

A- Documents mis à disposition. Matériel mis à disposition : Rappel : B- Travail demandé 4- Couleur et quantité de matière TP : Loi de Beer-Lambert Dosage spectrophotométrique Objectif : Utiliser la lumière pour déterminer la concentration d'une solution colorée. A- Documents mis à disposition

Plus en détail

Comment déterminer la concentration d une solution colorée? Situation déclenchante Ces quatre solutions ont- elles la même concentration? Verdict!

Comment déterminer la concentration d une solution colorée? Situation déclenchante Ces quatre solutions ont- elles la même concentration? Verdict! Comment déterminer la concentration d une solution colorée? NOTIONS ET CONTENUS Dosage de solutions colorées par étalonnage. Loi de Beer- Lambert. COMPETENCES ATTENDUES Pratiquer une démarche expérimentale

Plus en détail

Schéma de principe d un spectrophotomètre à prisme

Schéma de principe d un spectrophotomètre à prisme Bac S Pondichéry 2012 EXERCICE II Spectrophotométrie (5,5 points) La lumière est un «outil» précieux en chimie analytique. En effet, toute espèce chimique est susceptible d interagir avec des radiations

Plus en détail

Détermination par spectrophotométrie du pk a d un indicateur coloré : le vert de bromocrésol TP Chimie TS n 6

Détermination par spectrophotométrie du pk a d un indicateur coloré : le vert de bromocrésol TP Chimie TS n 6 Détermination par spectrophotométrie du pk a d un indicateur coloré : le vert de bromocrésol TP himie TS n 6 Nom : Prénom : lasse : Objectifs : Réaliser un dosage spectrophotométrique de différentes espèces

Plus en détail

Gabriel Scherer TS3 DÉTERMINATION PAR SPECTROPHOTOMÉTRIE DES DOMAINES DE PRÉDOMINANCE D'ESPÈCES ACIDES ET BASIQUES EN SOLUTION

Gabriel Scherer TS3 DÉTERMINATION PAR SPECTROPHOTOMÉTRIE DES DOMAINES DE PRÉDOMINANCE D'ESPÈCES ACIDES ET BASIQUES EN SOLUTION Gabriel Scherer TS3 DÉTERMINATION PAR SPECTROPHOTOMÉTRIE DES DOMAINES DE PRÉDOMINANCE D'ESPÈCES ACIDES ET BASIQUES EN SOLUTION Nous allons, au cours de ce TP, tenter de : comprendre le mode de fonctionnement

Plus en détail

LOI DE BEER-LAMBERT ET REACTIF LIMITANT

LOI DE BEER-LAMBERT ET REACTIF LIMITANT T.P n 6 : LOI DE BEERLAMBERT ET REACTIF LIMITANT Observer Pour prendre une photo originale, Arthur place une lampe sous un aquarium qu il veut remplir avec de l eau additionnée d un colorant. Il sait que

Plus en détail

LE DOSAGE PAR ÉTALONNAGE SPECTROPHOTOMÉTRIQUE

LE DOSAGE PAR ÉTALONNAGE SPECTROPHOTOMÉTRIQUE LE DOSAGE PAR ÉTALONNAGE SPECTROPHOTOMÉTRIQUE But Déterminer la concentration molaire en diiode de la Betadine dermique. Situation de départ (s'approprier) La Betadine dermique est un antiseptique dont

Plus en détail

TP O2: SPECTROPHOTOMETRIE ECHELLE DE TEINTES SUIVI CINETIQUE D UNE REACTION D OXYDOREDUCTION

TP O2: SPECTROPHOTOMETRIE ECHELLE DE TEINTES SUIVI CINETIQUE D UNE REACTION D OXYDOREDUCTION Terminale S / Chimie A. La transformation d un système chimique est-elle toujours rapide? TP O2: SPECTROPHOTOMETRIE ECHELLE DE TEINTES SUIVI CINETIQUE D UNE REACTION D OXYDOREDUCTION OBJECTIF : Déterminer

Plus en détail

Séquence III-1 :Comment obtenir la quantité matière d une espèce chimique? Les dosages par étalonnage

Séquence III-1 :Comment obtenir la quantité matière d une espèce chimique? Les dosages par étalonnage Thème 3 : Contrôle qualité Séquence III-1 Séquence III-1 :Comment obtenir la quantité matière d une espèce chimique? Les dosages par étalonnage Site contenant les ressources : http://asc-spc-jr.jimdo.com

Plus en détail

OPTIQUE. TD N 7 Mardi 7 DÉCEMBRE h00 17h00 PHOTOMÉTRIE D ABSORPTION

OPTIQUE. TD N 7   Mardi 7 DÉCEMBRE h00 17h00 PHOTOMÉTRIE D ABSORPTION OPTIQUE 95, rue du Dessous des Berges 75013 PARIS http://www.etsl.fr TD N 7 Lionel.godin@gmail.com http://ligodin.free.fr Mardi 7 DÉCEMBRE 2010 16h00 17h00 PHOTOMÉTRIE D ABSORPTION Exercice 1 : Pour étudier

Plus en détail

La question posée est la suivante :

La question posée est la suivante : 2de chimie TP Dosage de l eau de Dakin Programme : Compétences : Dosage de solutions colorées par échelle de teintes. Mettre en oeuvre une démarche expérimentale : Pratiquer une démarche expérimentale

Plus en détail

TP de Chimie n o 1 Comment déterminer la concentration des colorants d un sirop de menthe? 1 Questions préliminaires

TP de Chimie n o 1 Comment déterminer la concentration des colorants d un sirop de menthe? 1 Questions préliminaires TP de Chimie n o 1 Comment déterminer la concentration des colorants d un sirop de menthe? 1 Questions préliminaires Compétences Analyser et S approprier Le sirop de menthe étudié contient deux colorants

Plus en détail

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION MOLAIRE EN SOLUTE D UN ANTISEPTIQUE ENONCE DESTINÉ A L ELEVE

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION MOLAIRE EN SOLUTE D UN ANTISEPTIQUE ENONCE DESTINÉ A L ELEVE ENONCE DESTINÉ A L ELEVE NOM : Prénom : Ce sujet comporte 4 feuilles individuelles sur lesquelles l élève doit consigner ses réponses. L élève doit restituer ce document avant de sortir de la salle de

Plus en détail

Observer. I t. Cuve contenant la solution

Observer. I t. Cuve contenant la solution 1S TP.7 (B) : Analyse de pigments et de colorants par spectrophotométrie Citation de Goethe :

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 ère - Livre du professeur Chapitre 7. Les solutions colorées. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 ère - Livre du professeur Chapitre 7. Les solutions colorées. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1 Mots manquants a filtre b complémentaire c jaune ; spectrophotomètre d l absorbance ; la longueur d onde e étalon ; Beer-Lambert 2 QCM a Verte b Proportionnelle

Plus en détail

II. Dosage par étalonnage en utilisant la spectrophotométrie : ( cf : TP 1 : Contrôle de qualité par spectrophotométrie).

II. Dosage par étalonnage en utilisant la spectrophotométrie : ( cf : TP 1 : Contrôle de qualité par spectrophotométrie). Chapitre 4 : Dosage par étalonnage, contrôle de qualité Dans le domaine de la santé, de l environnement ou de l agroalimentaire, le contrôle de la qualité des produits est effectué par des chimistes qui

Plus en détail

MISE EN SITUATION 1ERE PARTIE. OBS6 TP7 Un entretien d embauche pour un antiseptique. Objectifs

MISE EN SITUATION 1ERE PARTIE. OBS6 TP7 Un entretien d embauche pour un antiseptique. Objectifs OBS6 TP7 Un entretien d embauche pour un antiseptique Objectifs Ø Etre capable de justifier la couleur d une solution colorée Ø Savoir réaliser une dilution avec précision Ø Pratiquer une démarche expérimentale

Plus en détail

Chimie n 2 : Traitement d'un effluent industriel

Chimie n 2 : Traitement d'un effluent industriel Nom-Prénom : Chimie n 2 : Traitement d'un effluent industriel CONTEXTE DU SUJET De nombreux secteurs industriels tels que l automobile, la fabrication d outillages, la réalisation de circuits imprimés,

Plus en détail

SPECTROSCOPIE UV-Visible

SPECTROSCOPIE UV-Visible SPECTROSCOPIE UV-Visible 1. Spectre de la lumière blanche La lumière blanche est une lumière polychromatique composée de toutes les radiations lumineuses visibles, c'est-à-dire celles dont la longueur

Plus en détail

Suivi d une réaction par spectrophotométrie.

Suivi d une réaction par spectrophotométrie. 1 T.P : T.S._Chap. 09. Suivi d une réaction par spectrophotométrie. I. Le spectrophotomètre. 1)- Mesure de l absorbance d une solution par spectrophotométrie. a)- Principe. On utilise le fait que toute

Plus en détail

«il absorbe tout sauf le bleu»

«il absorbe tout sauf le bleu» Couleur rappels Lumière blanche Lumière transmise «il absorbe tout sauf le bleu» LES SOLUTIONS COLOREES Seconde : à une couleur correspond une longueur d onde l Spectre de la lumière blanche 380 700 Spectre

Plus en détail

TP Spectrophotométrie

TP Spectrophotométrie TP Spectrophotométrie dosage par étalonnage Suivi cinétique d une réaction d oxydoreduction 1. Objectifs Se familiariser avec l utilisation d un spectrophotomètre Retrouver la loi de Beer. Utiliser la

Plus en détail

TP de chimie n 2 : Suivi d une transformation par spectrophotométrie

TP de chimie n 2 : Suivi d une transformation par spectrophotométrie TS TP de chimie n 2 : Suivi d une transformation par spectrophotométrie Objectifs : Connaître le fonctionnement d un spectrophotomètre et savoir l utiliser. Tracer et exploiter une courbe d étalonnage

Plus en détail

+ 2 H+ Term S Chimie Chap. 4 Les indicateurs colorés (correction) Activité expérimentale. 1 Généralités. 1.1 Définition

+ 2 H+ Term S Chimie Chap. 4 Les indicateurs colorés (correction) Activité expérimentale. 1 Généralités. 1.1 Définition Term S Chimie Chap. 4 Les indicateurs colorés (correction) Activité expérimentale 1 Généralités 1.1 Définition Un indicateur coloré de ph est un mélange d espèces chimiques acido-basiques qui changent

Plus en détail

PARTIE III : AGIR. Chapitre 16 Contrôle de la qualité par dosage

PARTIE III : AGIR. Chapitre 16 Contrôle de la qualité par dosage PARTIE III : AGIR Pratiquer une démarche expérimentale pour déterminer la concentration d une espèce à l aide de courbes d étalonnage en utilisant la spectrophotométrie et la conductimétrie, dans le domaine

Plus en détail

TS Chimie Spectrophotométrie Cinétique

TS Chimie Spectrophotométrie Cinétique Page 1 sur 5 TS Chimie Cinétique Enoncé On veut étudier la cinétique de l oxydation des ions iodure I par le peroxyde d hydrogène (eau oxygénée) H 2 O 2. Cette réaction est lente et totale. A. Etude de

Plus en détail

Un deuxième modèle pour la lumière, le modèle ondulatoire

Un deuxième modèle pour la lumière, le modèle ondulatoire Chapitre 2 Un deuxième modèle pour la lumière, le modèle ondulatoire Rappel Dans le chapitre 1 de cette partie, on a décrit la lumière géométriquement en traçant des... Cette modélisation est insuffisante

Plus en détail

I- Espèce chimique colorée

I- Espèce chimique colorée Chap. 2 Couleur et quantité de matière I- Espèce chimique colorée 1- Colorants et pigments Les pigments sont des substances colorées insolubles dans le milieu qui les contient. Les colorants sont des substances

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7

BTS CHIMISTE Session EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2011 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 SUJET N 2 FICHE DE CHOIX (à rendre) LISTE DE MATERIEL ET DE PRODUITS NECESSAIRES A LA MISE

Plus en détail

TP N 6 Le bonbon Schtroumpf respecte-t-il les normes européennes? TS

TP N 6 Le bonbon Schtroumpf respecte-t-il les normes européennes? TS TP N 6 Le bonbon Schtroumpf respecte-t-il les normes européennes? TS But du TP : Mettre en oeuvre un protocole expérimental pour caractériser une espèce colorée. Exploiter des spectres UV-visible. Doser

Plus en détail

NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... P 1 /5. Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1) 1,0 2,0 4,0 5,0 6,0 8,0

NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... P 1 /5. Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1) 1,0 2,0 4,0 5,0 6,0 8,0 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... P 1 /5 TP 1S THÈME OBSERVER/MATIÈRES COLORÉES CH. VII. DÉTERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE SOLUTION COLORÉE ABSORBANCE D UNE SOLUTION COLORÉE LOI DE BEER-

Plus en détail

Révisions de TP. potentiométrie : - grandeur physique mesurée? - réglages préalables?

Révisions de TP. potentiométrie : - grandeur physique mesurée? - réglages préalables? Révisions de TP Chimie générale : ph mètrie : principe : quelle grandeur physique mesure le ph-mètre? - lien entre le ph et cette grandeur? - choix des électrodes? - réglages préalables? potentiométrie

Plus en détail

Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre IV Classe de 1 ère S

Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre IV Classe de 1 ère S Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre IV Classe de 1 ère S cours n 4 «Pigments et colorants» Les compétences à acquérir - Faire la différence entre un colorant et un pigment - Savoir que les molécules

Plus en détail

TS Chimie Les couleurs du bleu de bromothymol Exercice résolu

TS Chimie Les couleurs du bleu de bromothymol Exercice résolu P a g e 1 TS Chimie Exercice résolu Enoncé Les indicateurs colorés sont des entités chimiques étonnantes qui ont la propriété de changer de couleur en fonction du ph de la solution aqueuse qui les contient.

Plus en détail

Cinétique chimique. Décomposition du bleu brillant par l hypochlorite

Cinétique chimique. Décomposition du bleu brillant par l hypochlorite Exercice à rendre n o 13 mercredi 14 février Langevin-Wallon, PTSI 2017-2018 Cinétique chimique Vous êtes invités à porter une attention particulière à la rédaction et au soin de votre copie. Les numéros

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE Terminale S Chimie Chapitre 2 TP 2b SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance du milieu réactionnel

Plus en détail

I. Concentration d une espèce colorée en solution

I. Concentration d une espèce colorée en solution Chap. V I. Concentration d une espèce colorée en solution 1. Absorbance Une solution colorée absorbe certaines radiations de la lumière blanche. La couleur d une solution résulte de la superposition des

Plus en détail

Chapitre 1. Détermination de la composition du système initial à l aide de grandeurs physiques

Chapitre 1. Détermination de la composition du système initial à l aide de grandeurs physiques Chapitre Détermination de la composition du système initial à l aide de grandeurs physiques Chapitre. Cours Cours Système initial A Constante d Avogadro, masse et masse molaire La quantité de matière,

Plus en détail

Différentes techniques en chimie dosage et suivi cinétique par spectrophotométrie. Ecrire l équation de la réaction :

Différentes techniques en chimie dosage et suivi cinétique par spectrophotométrie. Ecrire l équation de la réaction : Lycée Joliot Curie à 7 CHIMIE Classe de Terminale Différentes techniques en chimie dosage et suivi cinétique par spectrophotométrie Date 13/05/2014 Première partie : un classique Dosage/titrage d une solution

Plus en détail

AE N 3 : Constante de partage du diiode

AE N 3 : Constante de partage du diiode Contexte AE N 3 : Constante de partage du diiode On s'intéresse ici à la solubilité du diiode dans deux solvants : l eau et le cyclohexane. La répartition, le partage de I 2 entre ces deux solvants peut

Plus en détail

TP CHIMIE NIVEAU TS : SPECTROPHOMETRIE

TP CHIMIE NIVEAU TS : SPECTROPHOMETRIE TP CHIMIE NIVEAU TS : SPECTROPHOMETRIE OBJECTIFS DU TP : Savoir utiliser, à une longueur d'onde donnée, la relation entre la concentration d'une espèce colorée en solution et l'absorbance. A partir de

Plus en détail

Thème : Solutions colorées. Spectres d absorption et couleurs

Thème : Solutions colorées. Spectres d absorption et couleurs Thème : Solutions colorées Questions types Spectres d absorption et couleurs Durée prévue : 10 minutes Note sur : 4 points Absorbance La couleur perçue d une solution colorée est issue de la synthèse soustractive

Plus en détail

TP Chimie Constante d acidité d un couple acide- base TS

TP Chimie Constante d acidité d un couple acide- base TS I. Le BBT un indicateur coloré acido- basiques Une solution contenant un indicateur coloré prend une couleur différente selon le ph du milieu dans lequel est introduite. Le bleu de bromothymol (BBT) est

Plus en détail

Chapitre 3 TP1 - Le bleu des bonbons Schtroumpfs

Chapitre 3 TP1 - Le bleu des bonbons Schtroumpfs Chapitre 3 TP1 - Le bleu des bonbons Schtroumpfs Les Schtroumpfs en bonbons, il n y a pas que Gargamel qui les apprécie Je me demande quel colorant bleu est présent dans l un de ces délicieux bonbons Schtroumpfs

Plus en détail

Thème : Solutions colorées. Spectres d absorption et couleurs

Thème : Solutions colorées. Spectres d absorption et couleurs Thème : Solutions colorées Questions types Spectres d absorption et couleurs Calculatrice : interdite Durée prévue : 10 minutes Note sur : 4 points Absorbance La couleur perçue d une solution colorée est

Plus en détail

1 ère S / PHYSIQUE-CHIMIE

1 ère S / PHYSIQUE-CHIMIE 1 ère S / PHYSIQUE-CHIMIE Solutions colorées - 1 ère S - coursdesciences.free.fr Jérémy Tellier OBSERVER, COULEURS ET IMAGES Chapitre 6 : Solutions colorées et réactions chimiques I. Grandeurs physiques

Plus en détail

Lycée Joliot Curie à 7 CHIMIE - Chapitre V Classe de Ter S. Activité expérimentale n 7 Combien de bonbons schtroumpf peut-on manger par jour?

Lycée Joliot Curie à 7 CHIMIE - Chapitre V Classe de Ter S. Activité expérimentale n 7 Combien de bonbons schtroumpf peut-on manger par jour? Lycée Joliot Curie à 7 CHIMIE - Chapitre V Classe de Ter S Activité expérimentale n 7 Combien de bonbons schtroumpf peut-on manger par jour? Cours n 5 «Analyse spectrale» Date : 09/11/2017 Nom : Nom :

Plus en détail

b) Proposer une transformation possible lors du détartrage. c) Quelles séries d expériences pourrait-on faire pour vérifier cette transformation?

b) Proposer une transformation possible lors du détartrage. c) Quelles séries d expériences pourrait-on faire pour vérifier cette transformation? 1ere partie : Equation bilan d une réaction chimique Vous avez vu en seconde qu une transformation chimique qui se produit lors d une. peut être modélisée par une Lors d une transformation chimique, les

Plus en détail

Activités séquence n 8 : des ondes pour mesurer en chimie

Activités séquence n 8 : des ondes pour mesurer en chimie Séquence n 8 Des ondes pour mesurer en chimie Fiches de synthèse liées à cette séquence : Partie C : ondes progressives périodiques Partie F : ondes et changements de milieu ACTIVITÉ 1 : dosage d un des

Plus en détail

et dosage Le programme Évaluation diagnostique p. 86 observer Couleurs et images

et dosage Le programme Évaluation diagnostique p. 86 observer Couleurs et images séquence PARtiE 1 6 Manuel unique, p. 86 ( Réaction Manuel de chimie, p. 28) chimique et dosage Le programme notions et contenus Réaction chimique, notion d avancement et stœchiométrie, réactif limitant.

Plus en détail

Terminale S2 Page 1 sur 5 Physique et Chimie D.S. n 2 Correction

Terminale S2 Page 1 sur 5 Physique et Chimie D.S. n 2 Correction Terminale S2 Page 1 sur 5 Physique et Chimie D.S. n 2 Correction Exercice n 1 : Propagation d une onde d après bac Réunion 2006 (20 points) I. ÉTUDE SUR UNE CUVE À ONDES I.1. Calcul de la célérité «c»

Plus en détail

Analyse spectrale de la lumière par spectroscopie UV-visible

Analyse spectrale de la lumière par spectroscopie UV-visible Chimie et développement durable Partie 2/ Analyses physico-chimiques Fiche 3 : Analyse spectrale de la lumière par spectroscopie UV-visible A : La couleur d une solution Lorsque la lumière blanche, composée

Plus en détail

Concours de technicien de laboratoire 2009 Spécialité B

Concours de technicien de laboratoire 2009 Spécialité B Concours de technicien de laboratoire 2009 Spécialité B Epreuve pratique d admission Option chimie Durée 4 heures Sujet N 1 Feuille de choix de matériel Le sujet comporte une feuille nommée «questions

Plus en détail

Exercice 1 - Acide ascorbique (12 points)

Exercice 1 - Acide ascorbique (12 points) Exercice 1 - cide ascorbique (12 points) Partie 1. Titrage de l acide ascorbique par suivi ph-métrique 1.1. La soude étant une base forte, alors ph = pke + log Cb où Cb est la concentration molaire de

Plus en détail

Le bleu des bonbons Schtroumpfs

Le bleu des bonbons Schtroumpfs Le bleu des bonbons Schtroumpfs Niveau : première S / terminale S Durée indicative : 2 h Extrait du programme de première S : OBSERVER / Matières colorées Notions et contenus Dosage de solutions colorées

Plus en détail

CSD4 (a) (Banque 2006) Sujet : Dosage par étalonnage d un antiseptique du commerce (utilisation d une calculatrice)

CSD4 (a) (Banque 2006) Sujet : Dosage par étalonnage d un antiseptique du commerce (utilisation d une calculatrice) Fiche n 1: DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Ce sujet ne peut être retenu que si les candidats ont une habitude suffisante du traitement de données à l aide d une calculatrice. Démarche Dans

Plus en détail

Devoir surveillé de chimie n 1

Devoir surveillé de chimie n 1 Lycée Janson de Sailly Année scolaire 2018/2019 Classe de PCSI 7 Devoir surveillé de chimie n 1 Durée de l épreuve : 2 heures Usage des calculatrices : autorisé N.B. Une présentation soignée est exigée

Plus en détail

Niveau : 1S Notions et contenus : Réaction chimique : réactif limitant, stœchiométrie, notion d avancement. Identifier le réactif limitant, décrire

Niveau : 1S Notions et contenus : Réaction chimique : réactif limitant, stœchiométrie, notion d avancement. Identifier le réactif limitant, décrire Niveau : 1S Notions et contenus : Réaction chimique : réactif limitant, stœchiométrie, notion d avancement. Identifier le réactif limitant, décrire quantitativement l état final d un système chimique.

Plus en détail

Lycéen passionné par la chimie, Mickaël se pose beaucoup de questions.

Lycéen passionné par la chimie, Mickaël se pose beaucoup de questions. 052/2014 TS2 Devoir surveillé : Physique chimie La qualité de rédaction et de présentation sera prise en compte dans l'évaluation. Une attention particulière doit être portée sur l'écriture des résultats

Plus en détail

Réaction chimique et spectrophotométrie

Réaction chimique et spectrophotométrie Chapitre 5 Réaction chimique et spectrophotométrie 5.1 Réaction chimique 5.1.1 Quantité de matière Mesurer la quantité de matière n (en mol) d une espèce chimique, c est compter le nombre d entité (atome,

Plus en détail

1. Découvrir. 2. S exercer. 3. Mémoriser. 4. Se tester. Physique Chimie. J ai réalisé : Un compte rendu de TP. Une rédaction complète d exercice

1. Découvrir. 2. S exercer. 3. Mémoriser. 4. Se tester. Physique Chimie. J ai réalisé : Un compte rendu de TP. Une rédaction complète d exercice CH01 Co 1 ère omposition du système Physique Chimie Livre page 18 Je travaille seul en silence. J aide ou je suis aidé, seul mon voisin m entend. chimique Je travaille en équipe sans déranger personne.

Plus en détail

PARTIE 1 : Ondes et applications TP8 La chimie des colorants Combien de bonbons Schtroumpf peut-on manger par jour?

PARTIE 1 : Ondes et applications TP8 La chimie des colorants Combien de bonbons Schtroumpf peut-on manger par jour? PARTIE 1 : Ondes et applications TP8 La chimie des colorants Combien de bonbons Schtroumpf peut-on manger par jour? Objectif : Mettre en œuvre un protocole expérimental pour caractériser une espèce colorée.

Plus en détail

BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des Compétences Expérimentales

BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des Compétences Expérimentales BACCALAURÉAT SÉRIE S Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire I. DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX ÉVALUATEURS... 2 II. LISTE DE MATÉRIEL DESTINÉE AUX ÉVALUATEURS ET

Plus en détail

Activité 10 : Mesure du ph d une solution. I. Mesure du ph à l aide d un colorant naturel extrait du chou rouge

Activité 10 : Mesure du ph d une solution. I. Mesure du ph à l aide d un colorant naturel extrait du chou rouge 1STL-CBSV Date : Activité 10 : Mesure du ph d une solution Thème du programme : Thème 1 Les systèmes vivants présentent une organisation particulière de la matière. Sous-thème : 1.5 Les molécules des organismes

Plus en détail

Quel est le % en cuivre d un fil de laiton? Monoxyde d azote, NO (g), gaz incolore

Quel est le % en cuivre d un fil de laiton? Monoxyde d azote, NO (g), gaz incolore LE CUIVRE ET SES ALLIAGES DANS L HABITAT. ÉTUDE D UN PROTOCOLE EXPERIMENTAL Le cuivre a des propriétés remarquables extrêmement nombreuses, il a donc était utilisé dans l habitat de tout temps. Ses 2 propriétés

Plus en détail

EXERCICES SUPPLEMENTAIRES SUR LE CHAPITRE N 4

EXERCICES SUPPLEMENTAIRES SUR LE CHAPITRE N 4 EXERCICES SUPPLEMENTAIRES SUR LE CHAPITRE N 4 Première S Chap. n 4 EXERCICE 1 N 18 pages 92-93 EXERCICE 2 N 19 page 93 EXERCICE 3 Dosage d un colorant dans le collyre Le bleu de méthylène est une espèce

Plus en détail

Contrôle de la qualité par dosage

Contrôle de la qualité par dosage Contrôle de la qualité par dosage Qu'est-ce qu'un dosage? Comment contrôler la qualité d'un produit par dosage? Réaliser un dosage c'est déterminer la concentration avec précision d'une espèce chimique

Plus en détail

Détermination de la constante d acidité d un indicateur coloré

Détermination de la constante d acidité d un indicateur coloré Terminale S I Détermination de la constante d acidité d un indicateur coloré Objectifs : - Utiliser un spectrophotomètre et un tableur graphique. - Déterminer le pka d un acide faible et les domaines de

Plus en détail

Jeudi 14/11/2013 DEVOIR SURVEILLE N 2 1 ère S /1 /8 /5 /1 /15 /20

Jeudi 14/11/2013 DEVOIR SURVEILLE N 2 1 ère S /1 /8 /5 /1 /15 /20 Jeudi 4//203 DEVOIR SURVEILLE N 2 ère S Chaque réponse devra être rédigée. On déterminera d'abord les relations littérales et on fera ensuite les applications numériques (aucun point ne sera attribué pour

Plus en détail

Contrôle de qualité de la Bétadine

Contrôle de qualité de la Bétadine Nom-Prénom : Contrôle de qualité de la Bétadine Sujet ECE 2 : Chimie Objectif : Le but de cette épreuve est de contrôler la qualité d'une solution de bétadine, un antiseptique dermatologique, par une méthode

Plus en détail

Couleur et quantité de matière

Couleur et quantité de matière Couleur et quantité de matière " La matière, c est ce qui ne dure pas. " Emmanuel Berl, journaliste, historien et essayiste français du XX e siècle Prérequis : La lumière blanche est constitué d un spectre

Plus en détail

AE N 3 : Constante de partage du diiode

AE N 3 : Constante de partage du diiode AE N 3 : Constante de partage du diiode Contexte Dans la continuité de l étude des molécules et des solvants, on s'intéresse ici à la solubilité du diiode dans deux solvants : l eau et le cyclohexane.

Plus en détail

Exercice 1: dosage ph-métrique

Exercice 1: dosage ph-métrique DEVOIR SURVEILLE N 8 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 1h30 L usage d'une calculatrice EST autorisé Ce sujet comporte TROIS exercices présentés sur 3 pages numérotées de 1 à 3. Exercice 1: dosage

Plus en détail

Chapitre VI SOLUTIONS COLOREES

Chapitre VI SOLUTIONS COLOREES Chapitre VI SOLUTIONS COLOREES NOTIONS ET CONTENUS Réaction chimique, notion d avancement et stœchiométrie, réactif limitant. COMPÉTENCES EXIGIBLES Argumenter sur l évolution de la couleur d une solution

Plus en détail

Notice. Colorimètrie : une photodiode comme capteur. Présentation. Caractéristiques

Notice. Colorimètrie : une photodiode comme capteur. Présentation. Caractéristiques Notice Colorimètrie : une photodiode comme capteur Présentation La teinte des solutions colorées comme par exemple la solution de permanganate de potassium (KMnO 4 aq), diffère selon leur concentration.

Plus en détail

Chimie Analytique II

Chimie Analytique II Chimie Analytique II Spectrophotométrie d absorption moléculaire Etude et dosage de la vitamine B 6 Daniel Abegg Nicolas Calo Emvuli Mazamay Pedro Surriabre Université de Genève, Science II, Laboratoire

Plus en détail

BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des Compétences Expérimentales. Sommaire

BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des Compétences Expérimentales. Sommaire BACCALAURÉAT SÉRIE S Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire I. DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX ÉVALUATEURS... 2 II. LISTE DE MATÉRIEL DESTINÉE AUX ÉVALUATEURS ET

Plus en détail

OLYMPIADES DE CHIMIE EN FRANCHE COMTÉ (2011/2012) Questionnaire sur le dosage des ions nitrites. Dosage des ions nitrites dans l eau /10

OLYMPIADES DE CHIMIE EN FRANCHE COMTÉ (2011/2012) Questionnaire sur le dosage des ions nitrites. Dosage des ions nitrites dans l eau /10 Dosage des ions nitrites dans l eau /10 Indication : Dans la plupart des cas, vous pouvez répondre à une question sans avoir répondu à la question précédente Données : A 2,500 spectre diazoïque 2,000 1,500

Plus en détail

Chap 2 : Suivi temporel d une réaction chimique - Exercices

Chap 2 : Suivi temporel d une réaction chimique - Exercices Terminale S Chimie Chapitre 2 : Suivi temporel d une réaction chimique Ex. Page 1 sur 8 Chap 2 : Suivi temporel d une réaction chimique - Exercices Exercice n 2 p59 1. Pour réaliser un dosage il faut se

Plus en détail

Les bonbons bleus «Schtroumpf» contiennent un colorant alimentaire dont la DJA (dose journalière admissible) est fixée par l Union Européenne.

Les bonbons bleus «Schtroumpf» contiennent un colorant alimentaire dont la DJA (dose journalière admissible) est fixée par l Union Européenne. TP01C CH04C Spectrophotométrie UV - visible Les bonbons bleus «Schtroumpf» contiennent un colorant alimentaire dont la DJA (dose journalière admissible) est fixée par l Union Européenne. Problématique

Plus en détail

BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des Compétences Expérimentales. Sommaire

BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des Compétences Expérimentales. Sommaire BACCALAURÉAT SÉRIE S Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire I. DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX ÉVALUATEURS... 2 II. LISTE DE MATÉRIEL DESTINÉE AUX ÉVALUATEURS ET

Plus en détail

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière I) La matière colorée : les colorants et les pigments Dans ce chapitre on s intéresse aux espèces chimiques à l origine de la couleur. Il existe deux types de

Plus en détail

DM n o 4 TS Suivi cinétique par spectrophotométrie. 1 Suivi spectrophotométrique de la transformation chimique

DM n o 4 TS Suivi cinétique par spectrophotométrie. 1 Suivi spectrophotométrique de la transformation chimique DM n o TS1 011 Suivi cinétique par spectrophotométrie Les ions iodure I (aq) réagissent avec les ions peroxodisulfate S O 8 (aq). L équation associée à cette réaction s écrit : I (aq) S O 8 (aq) I (aq)

Plus en détail

par l ion permanganate MnO 4 en milieu acide selon la réaction d oxydoréduction (1) d équation : 5 C 6H 5CH 2OH + 4 MnO 4

par l ion permanganate MnO 4 en milieu acide selon la réaction d oxydoréduction (1) d équation : 5 C 6H 5CH 2OH + 4 MnO 4 08 décembre 2014 1 ère partie : synthèse de l acide benzoïque Une réaction chimique est mise en œuvre afin d obtenir de l acide benzoïque C 6H 5COOH : On oxyde l alcool benzylique C 6H 5CH 2OH par l ion

Plus en détail

AE N 3 : Constante de partage du diiode

AE N 3 : Constante de partage du diiode Lycée de l Essouriau, PCSI, 27/28 AE N 3 : Constante de partage du diiode Contexte On s'intéresse ici à la solubilité du diiode dans deux solvants : l eau et le cyclohexane. La répartition, le partage

Plus en détail

CHAPITRE 01 INTRODUCTION À LA CINETIQUE CHIMIQUE

CHAPITRE 01 INTRODUCTION À LA CINETIQUE CHIMIQUE PARTIE A CINETIQUE CHIMIQUE CHAPITRE 1 INTRODUCTION À LA CINETIQUE CHIMIQUE I. DE QUOI ON PARLE On a vu jusqu ici au lycée des transformations chimiques «instantanées», i.e. dont la durée entre les états

Plus en détail

BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des Compétences Expérimentales

BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des Compétences Expérimentales BACCALAURÉAT SÉRIE S Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire I. DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX ÉVALUATEURS... 2 II. LISTE DE MATÉRIEL DESTINÉE AUX ÉVALUATEURS ET

Plus en détail

Chap15 - CORRECTİON DES EXERCİCES -

Chap15 - CORRECTİON DES EXERCİCES - Chap15 CORRECTİON DES EXERCİCES n 3 p 478 1. On doit utiliser la loi de Kohlrausch : σ solution = σ 1 + σ 2 + = = λ i. c i avec σ solution la conductivite de la solution en S. m 1, λ i les conductivités

Plus en détail

Séance n 2 : Détermination de la quantité d ions fer (II et III) et de l acidité totale d un vin.

Séance n 2 : Détermination de la quantité d ions fer (II et III) et de l acidité totale d un vin. Séance n 2 : Détermination de la quantité d ions fer (II et III) et de l acidité totale d un vin. - Trouver la quantité d ions H + dans un vin par dosage ph-métrique - Réaliser un dosage - Suivre un protocole

Plus en détail

TP 11 : Comment suivre une réaction lente?

TP 11 : Comment suivre une réaction lente? Séquence 6 : une réaction chimique est-elle toujours rapide? J H Lambert (1728-1777) TP 11 : Comment suivre une réaction lente? I. Avancement de la réaction 1. Equation de la réaction Première partie :

Plus en détail

Suivi temporel d'une transformation chimique par spectrophotométrie

Suivi temporel d'une transformation chimique par spectrophotométrie TP C7 Suivi temporel d'une transformation chimique par spectrophotométrie Objectifs: Etudier la cinétique d'une réaction, savoir utiliser.un spectrophotomètre et vérifier la loi de Beer-Lambert. Les questions

Plus en détail

DU DIIODE DANS LA BÉTADINE 2018 BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des Compétences Expérimentales

DU DIIODE DANS LA BÉTADINE 2018 BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des Compétences Expérimentales BACCALAURÉAT SÉRIE S Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire I. DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX ÉVALUATEURS... 2 II. LISTE DE MATÉRIEL DESTINÉE AUX ÉVALUATEURS ET

Plus en détail

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière I) La matière colorée : les colorants et les pigments Dans ce chapitre on s intéresse aux espèces chimiques à l origine de la couleur. Il existe deux types de

Plus en détail

Obligatoire BAIN DÉSINFECTANT POUR POISSONS Session 2018 III. ÉNONCÉ DESTINÉ AU CANDIDAT

Obligatoire BAIN DÉSINFECTANT POUR POISSONS Session 2018 III. ÉNONCÉ DESTINÉ AU CANDIDAT III. ÉNONCÉ DESTINÉ AU CANDIDAT NOM : Prénom : Centre d examen : n d inscription : Ce sujet comporte six feuilles individuelles sur lesquelles le candidat doit consigner ses réponses. Le candidat doit

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE

SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE Terminale S SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE Objectifs : - Revoir l utilisation du spectrophotomètre Red Tide et son logiciel Quantum. - Déterminer graphiquement un temps de

Plus en détail

Chapitre 6 : (Cours) Spectres UV, visibles et IR

Chapitre 6 : (Cours) Spectres UV, visibles et IR Chapitre 6 : (Cours) Spectres UV, visibles et IR Les méthodes de spectroscopie sont très utilisées en analyse chimique, car elles sont non destructives. L échantillon n est pas dégradé par une réaction

Plus en détail

Evaluation n 4 / 36 pts Chapitre 05 et 06 : Peut-on encore avoir de l eau potable?

Evaluation n 4 / 36 pts Chapitre 05 et 06 : Peut-on encore avoir de l eau potable? Un petit verre de nitrates? Que l on soit adepte de l eau du robinet ou fidèle à son eau embouteillée, des résidus chimiques sont présents dans l eau que nous buvons En analysant l eau du robinet, on a

Plus en détail

Différentes techniques en chimie dosage et suivi cinétique par spectrophotométrie. Ecrire l équation de la réaction : H 3 O + + HO - -> 2H 2 O

Différentes techniques en chimie dosage et suivi cinétique par spectrophotométrie. Ecrire l équation de la réaction : H 3 O + + HO - -> 2H 2 O Lycée Joliot Curie à 7 CHIMIE Classe de Terminale Différentes techniques en chimie dosage et suivi cinétique par spectrophotométrie Date 13/05/2014 Première partie : un classique Dosage/titrage d une solution

Plus en détail

Contrôle de qualité par dosages

Contrôle de qualité par dosages Contrôle de qualité par dosages Dans le domaine de la santé, de l environnement ou de l agroalimentaire, le contrôle de la qualité des produits est effectué par des chimistes qui déterminent les concentrations

Plus en détail