Océanographie géologique Chapitre 1c Tectonique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Océanographie géologique Chapitre 1c Tectonique"

Transcription

1 Tectonique des plaques Introduction La limite des plaques est l élément structural le plus significatif de la planète vu qu il reflète la dynamique interne de la terre (Fig. 1.32). La figure 1.3 illustre la géographie des plaques terrestres. La surface terrestre rigide ou lithosphère est divisée en une mosaïque de 7 plaques majeures et quelques plaques plus petites. Les plaques principales sont limitées par des rides océaniques, fosses et système de chaînes montagneuses récentes. Elles incluent les plaques pacifique, eurasienne, nord américaine, sud américaine, africaine, australienne et antarctique. La plus large est la plaque Pacifique, elle se compose presque principalement de croûte océanique et couvre environ 20% de la surface terrestre. Les autres plaques sont constituées de croûte océanique et continentale. Il n y a pas de plaques majeures constituées uniquement de croûte continentale. Les autres plaques incluent la Chine, les Philippines, l Arabie, Juan de Fuca, Cocos, Caraïbes et Ecosse ainsi que quelques autres qui n ont pas été définies précisément. Les petites plaques se forment à proximité des limites convergentes des plaques majeures où se produisent des collisions entre 2 continents ou entre continent et océan. Les petites plaques sont caractérisées par des mouvements complexes et rapides. Les plaques prises isolément ne sont pas des structures permanentes, elles sont en mouvement (i.e., rotation) permanent et changent continuellement de taille et de forme. Les plaques sans croûte continentale peuvent disparaître entièrement au niveau des zones de subduction. Une plaque peut changer de taille par accrétion de nouvelle croûte océanique le long de la marge passive. Figure 1.32 Tectonique des plaques Hamblin & Christiansen, 1995 Limites des plaques Il existe 3 types de limites de plaques: (1) divergente zone de tension où les plaques s écartent ; (2) convergente zone de collision où une plaque s enfonce dans le manteau ; (3) faille transformante zone de cisaillement où les plaques glissent latéralement. Chaque plaque tectonique est rigide et se déplace comme une unité mécanique (i.e., une partie bouge, toute la plaque bouge). Il y a relativement peu de modifications dans le centre de la plaque. Presque toute l activité tectonique se produit aux limites des plaques tectoniques. 22

2 Figure 1.33 Types de limite entre les plaques lithosphériques USGS web site Processus au niveau des divergences Les plaques se fragmentent et s écartent (Fig. 1.34). Lorsque la divergence se produit en milieu continental, un rift se développe, les fragments continentaux s écartent et un nouveau bassin océanique se développe (Fig. 1.35). Il s agit d une zone caractérisée par des tensions, provoquant des fractures, failles et fissures. La magma basaltique est injecté dans les fissures ou s épanche à la surface du plancher océanique. Le magma se refroidit et devient partie prenante des plaques en mouvement. Ce sont des zones les plus actives en ce qui concerne l activité volcanique sur terre mais peu spectaculaire, caractérises par des éruptions uniquement au niveau des fissures. L importance du volcanisme est soulignée par le fait que durant 200 Ma plus de 50% de la surface terrestre a été créée par cette activité volcanique au niveau des divergences. A l exception des rifts en Afrique et à l ouest de l Amérique du nord, toutes les zones de divergences sont submergées et donc non observables directement. Il existe des exemples de rifting continental à différents stades dans le monde, du stade initial (i.e., Est de l Afrique) vers la maturité (i.e., Océan Atlantique). Figure Divergence Gabler et al.,

3 Par exemple, la ride médio-atlantique s étend de l Afrique à l Arctique. Elle se caractérise par un taux d expansion de 2.5 cm/an (i.e., 25 km/ma). Il s agit d un phénomène lent mais qui cause des déplacements sur des milliers de kilomètres vu sa durée sur plusieurs millions d années. Vu la taille de la terre, la création de nouvelle croûte océanique doit être compensée ailleurs par un recyclage au niveau des limites convergentes. Fig Evolution au niveau d une divergence Hamblin & Christiansen, 1995 Processus au niveau des convergences Il s agit de zones où se produisent des phénomènes géologiques complexes avec activité volcanique, déformation crustale et surrection de chaînes de montagne (Fig. 1.36). Les processus dépendent de la nature des croûtes en collision. (a) Collision océan-océan: une des plaques océaniques passe sous l autre par subduction. La plaque subductée s enfonce dans l asthénosphère où elle s échauffe et est incorporée dans le manteau. (b) Collision continent-océan : la plaque continentale plus légère résiste et la plaque océanique s enfonce. (c) Collision continent-continent: il n y a pas de subduction possible, l une des plaques peut passer au-dessus de l autre pour une courte distance. Les deux masses continentales sont comprimées et les continents finissent pas s assembler en une seule masse continentale avec une chaîne de montagne qui souligne la suture. Dans les zones de subduction, l interaction entre les 2 plaques est visible sur les profils de sismique réflection. Les sédiments non consolidés s accumulent et constituent un prisme d accrétion. La zone de convergence se marque par une fosse océanique, le mouvement descendant de la plaque génère une zone inclinée d activité sismique. 24

4 Fig Types de convergences USGS web site Exemples de convergences: - Dans le Pacifique, la collision entre les plaques eurasiennes et philippines est responsable de la formation de l arc insulaire du Japon. - Au niveau de l Amérique du sud, les plaques sud américaines et Nazca se rejoignent et forment une fosse le long de la côte sud ouest américaine ainsi que la chaîne des Andes à l arrière. - Au niveau de l Océan Indien, la plaque australienne a heurté la plaque asiatique et engendré la chaîne himalayenne. Processus au niveau des failles transformantes Les failles transformantes représentent des zones de cisaillement où il n y a ni destruction, ni création de croûtes. Le mouvement est horizontal, parallèle à la faille. Le type de déplacement se transforme à l extrémité de la partie active de la faille. Par exemple, le mouvement divergent au niveau de la ride peut se modifier en un mouvement convergent au niveau de la zone de subduction. Différentes combinaisons sont possibles: ride-ride, ridefosse, fosse-fosse (Fig. 1.37). 25

5 Fig Processus au niveau des failles transformantes Hamblin & Christiansen, 1995 Le mouvement le long des failles engendre une activité sismique. La répétition de ces failles confère une forme de zigzag aux limites de plaques (e.g., ride médio-atlantique). Les failles transformantes n apparaissent qu exceptionnellement en milieu continental (e.g., Faille de San Andreas au niveau de la côte ouest américaine). Mis à part les trois types de limites évoquées précédemment, il existe d autres limites mal définies, impliquant plusieurs plaques et des micro-plaques (Fig. 1.38). Figure Limites des plaques non déterminées USGS web site 26

6 Déplacement des plaques Introduction Le mouvement d une série de plaques rigides sur une sphère est complexe. Chaque plaque se déplace comme une unité indépendante, dans des directions différentes et avec des vitesses différentes. La géométrie du déplacement d une plaque courbe sur une sphère a été développée par Euler au XVIIIème siècle. Cette théorie sert de base à l analyse du déplacement des plaques. La figure 1.39 montre le déplacement d une plaque par rapport à une autre, le long d un axe de rotation différent de l axe de la terre. Les différentes parties d une même plaque se déplacent à des vitesses différentes (vitesse maximale au niveau de l équateur, vitesse minimale aux pôles de rotation). Cette théorie peut se comprendre e considérant une plaque couvrant tout l hémisphère nord. Le mouvement se produit le long d un même axe de rotation. Le pôle de rotation reste fixe (point P), la vitesse de rotation est maximale au niveau de l équateur de rotation (point T). Les failles transformantes s alignent selon des lignes de mêmes latitudes par rapport au pôle de rotation. Les rides d expansion sont linéaires et généralement perpendiculaires au déplacement des plaques. L orientation des plaques permet de localiser le pôle de rotation. Figure 1.39 Théorie d Euler Déplacement le long d une sphère Hamblin & Christiansen, 1995 L indication du mouvement peut aussi être déduite des données sismiques, à partir de l âge relatif des différentes régions du plancher océanique ou selon l alignement des chaînes volcaniques ou seamounts. La compilation de ces données a permis de déterminer le déplacement des plaques tectoniques actuelles. 27

7 Sens des déplacements La figure 1.40 donne le sens de déplacement des plaques lithosphériques. - La plaque Pacifique se déplace vers le NW depuis l est du Pacifique vers la zone des fosses à l ouest, zone bordée de nombreuses petites plaques. - La plaque américaine se déplace vers l ouest depuis la ride médio-atlantique vers les plaques Pacifique, Nazca et Cocos. - La plaque australienne se déplace vers le nord. - Les plaques africaine et australienne montrent des situations différentes, elles sont bordées de rides mais ne sont pas associées à des zones de subduction qui permettraient d accommoder la nouvelle croûte formée au niveau de la ride. La plaque africaine se déplace vers le nord, vers la Méditerranée mais il n y a pas de compensation est-ouest depuis les rides atlantique et indienne. Les plaques africaine et antarctique sont apparemment élargies suite à la nouvelle génération de croûte au niveau des marges. Sans subduction, les rides doivent se déplacer. Les limites de plaques ne sont pas fixes mais peuvent se déplacer comme le font les plaques. Les plaques entre les rides sont continuellement élargies et les rides elles-mêmes se déplacent. La longueur des limites de plaque peut changer. Une ride constitue une zone de fracture dans la lithosphère qui ne peut devenir plus large avec le temps mais qui peut s allonger (e.g., ride médio-atlantique qui s est allongée depuis l ouverture de l Océan entre l Amérique et l Afrique). Figure 1.40 Déplacement des plaques lithosphériques Hamblin & Christiansen, 1995 Taux de déplacement Les inversions magnétiques du plancher océanique permettent de mesurer la vitesse relative de déplacement des plaques (Fig. 1.40), variant de 1.3 à 18.3 cm/an. La vitesse maximale est observée au large de l Ile de Pâques, la vitesse minimale au niveau de la ride Arctique. L échelle des inversions montre une alternance de polarités normale et inverse avec des intervalles irréguliers de à plus de 10 Ma. La carte des anomalies magnétique a été 28

8 dressée pour tous la surface des océans (Fig. 1.41). Cette carte montre des isochrones symétriques parallèles aux rides. La distance de la ride à une isochrone indique la quantité de croûte océanique créé pendant cet intervalle de temps. Au plus la bande isochrone est large, au plus vite la plaque se déplace. La figure 1.40 montre les déplacements relatifs. Les taux de déplacements sont très variables. Les plaques Pacifique, Nazca, Cocos et Indienne se déplacent plus vite que les plaques nord américaine, africaine, eurasienne et antarctique. Les plaques qui se déplacent le plus vite sont celles dont une large part est subductée ; les plus lentes n ont pas de limites convergentes ou elles incluent de larges blocs continentaux. Ces observations sont interprétées comme une évidence que les plaques tectoniques font partie du système de convection de la terre et que le déplacement des plaques résulte de la descente de plaque dense et froide dans le manteau. Des mesures précises de la vitesse de déplacement des plaques sont réalisées en couplant l émission d un faisceau laser et réception satellitaire. Figure 1.41 Taux d expansion océanique Lowrie, 1997 Moteurs de la tectonique des plaques Les forces impliquées dans le déplacement des plaques sont multiples (Fig. 1.42): - (1) l étirement («slab-pull») l étirement s exerce sur la plaque lorsqu elle descend dans l asthénosphère au niveau de la zone de subduction, cela n implique pas de tension, résulte de la différence de densité entre la plaque dense et l asthénosphère ; - (2) la poussée de la ride («ride-push») il s agit d un ensemble de forces agissant au niveau de la ride, engendrées par exemple par la différence d altitude entre la ride et la plaine abyssale ; - (3) le dragage par les basaltes («drag-basalt») cette force est liée à la traînée sur le fond suite au mouvement de la lithosphère relativement à l asthénosphère ; - (4) les frictions au niveau des failles transformantes ; - (5) les frictions entre les plaques convergentes au niveau des zones de subduction. 29

9 Figure 1.42 Forces impliquées dans la tectonique des plaques Hamblin & Christiansen, 1995 De nombreux géologues considèrent que si les plaques conservent une vitesse constante, les forces (1 + 2) sont compensées par (3+4+5). L n existe cependant pas encore de consensus sur les mouvements des plaques vu la difficulté de tester les actions possibles des forces. Différentes forces agissent en différents endroits de la même plaque. Généralement les géologues considèrent que la vitesse absolue dépend principalement de la proportion de plaque subductée. Par exemple, les plaques Pacifique et Cocos ont environ 40% de marges représentées par des zones de subduction et se caractérisent par des déplacements rapides (> 5 cm/an). Au contraire, la plaque nord américaine, qui a un faible pourcentage de marge subductée, se caractérise par des déplacements lents (1-3 cm/an). La force principale sera donc l étirement (force de type 1), la poussée due à la ride (2) sera moins importante mais significative dans le mouvement, la friction au niveau de la zone de subduction sera mineure (sa résistance retarderait la subduction). Globalement le mouvement des plaques est contrôlé par les plaques rapides avec pourcentage de subduction important. Les autres plaques se déplaceraient dans l espace entre les grandes plaques, sous l influence de forces mineures. Convection dans le manteau La convection dans le manteau est considérée comme le processus fondamental responsable du déplacement des plaques. Il existe différentes théories selon la nature de la convection et le lieu où elle se produit (Fig. 1.43). Plusieurs modèles considèrent que les plaques sont passives, transportées comme sur un tapis roulant. A une certaine profondeur sous la plaque lithosphérique, le manteau fondrait partiellement et pourrait fluer sous l action de forces exercées sur de longues périodes. Le déplacement se produirait le long de cercles ou cellules de convection. Ce processus implique des sources de chaleur (i.e., chaleur résiduelle terrestre, décroissance radioactive). Le matériel froid, dense descend puis se réchauffe, devient plus léger et remonte par gravité mais aussi sous l action de la poussée des injections de magma mantellique. Dans ce modèle, la subduction serait un phénomène passif, conséquence de l expansion au niveau des rides. Les distances entre les limites de plaques sont fixes, définies par la taille des cellules de convection. 30

10 D autres modèles considèrent que les plaques sont actives dans le processus. La subduction ne serait plus liée à la descente dans le manteau mais serait liée à la plus grande densité de la plaque froide. La convection serait alors une conséquence du mouvement des plaques et non l inverse. Ce modèle a été confirmé par différentes expériences : - (a) lorsqu un bain de métal fondu se refroidit, on constate la formation d une pellicule en surface, plus dense et plus froide que le liquide cette pellicule s enfonce dans le liquide mélangeant ainsi le métal fondu ; - (b) lors du refroidissement des laves à Hawaï, on constate la formation d une croûte, croûte qui tend à se déplacer et à s enfoncer. - Figure 1.43 Convection dans le manteau Hamblin & Christiansen, 1995 Une controverse persiste en ce qui concerne la taille des cellules de convection : elles seraient soit localisées dans la partie supérieure du manteau ou dans son ensemble (Fig.). Dans le modèle A, les cellules de convection sont limitées à l asthénosphère. Cependant la pénétration dans la lithosphère a été suivie d après les observations sismiques jusqu à 700 km. En dessous de 700 km, le manteau serait caractérisé par des cellules de convection différentes, plus lentes. 31

VI. La tectonique des plaques

VI. La tectonique des plaques Dr CHABOU Moulley Charaf Université Ferhat Abbas, Sétif Département des Sciences de la Terre LMD -Sciences de la Terre et de l Univers- Géosciences - Module : Nature des Enveloppes Terrestres. 1 ère année

Plus en détail

La tectoniques des plaques

La tectoniques des plaques La tectoniques des plaques PowerPoint 12.2 Les couches de la Terre L écorce Friable, cassante L écorce continentale est formée largement d une roche légère et moins dense, le granite. L écorce océanique

Plus en détail

I. La tectonique des plaques. I.A. Naissance du concept I.A.1. Les évidences I.A.2. Les théories

I. La tectonique des plaques. I.A. Naissance du concept I.A.1. Les évidences I.A.2. Les théories I. La tectonique des plaques I.A. Naissance du concept I.A.1. Les évidences I.A.2. Les théories I.B. Le moteur I.B.1. La structure de la Terre I.B.2. Evacuation de la chaleur interne de Terre I.B.3. Forces

Plus en détail

Chapitre 3 : la tectonique des plaques : un modèle éprouvé.

Chapitre 3 : la tectonique des plaques : un modèle éprouvé. Chapitre 3 : la tectonique des plaques : un modèle éprouvé. A partir des années 70, de nombreux arguments vont venir confirmer et préciser la théorie de la dérive des continents c est la naissance d un

Plus en détail

La convergence lithosphérique et la subduction

La convergence lithosphérique et la subduction La convergence lithosphérique et la subduction L expansion de la lithosphère océanique à partir des dorsales s accompagne de sa destruction au niveau des zones de convergence des plaques lithosphériques.

Plus en détail

UNE COMPREHENSION DE LA DYNAMIOUE DU GLOBE: LA TECTONIOUE DES PLAOUES (5H)

UNE COMPREHENSION DE LA DYNAMIOUE DU GLOBE: LA TECTONIOUE DES PLAOUES (5H) UNE COMPREHENSION DE LA DYNAMIOUE DU GLOBE: LA TECTONIOUE DES PLAOUES (5H) INTRODUCTION: Les éruptions volcaniques ainsi que les séismes montrent l activité interne de la Terre. Comment expliquer que cette

Plus en détail

La tectonique des plaques, terre vivante.

La tectonique des plaques, terre vivante. La tectonique des plaques, terre vivante. Tsunami (point de départ) Séismes (épicentre) a) Comparons notre carte à celle sur la «tectonique des plaques» de l atlas. Qu observons-nous? : Les zones où l

Plus en détail

Tectonique des plaques

Tectonique des plaques Tectonique des plaques Eléments modernes à l appui de la tectonique des plaques : 1. Minimum de vitesse (LVZ) au sommet de l asténosphère Rigidité moindre Région de cisaillement La lithosphère flotte sur

Plus en détail

PARTIE I B : la tectonique des plaques : l histoire d un modèle. Natacha JULIEN juin Problèmes / questions et «fil conducteur»

PARTIE I B : la tectonique des plaques : l histoire d un modèle. Natacha JULIEN juin Problèmes / questions et «fil conducteur» PARTIE I B : la tectonique des plaques : l histoire d un modèle Début du XXième siècle: En quoi l étude en surface peut-elle faire naître l idée d une mobilité horizontale? L observation de la surface

Plus en détail

D. Les frontières entre les plaques.

D. Les frontières entre les plaques. D. Les frontières entre les plaques. Lis les pages 138, 139, 140, 141, 144 et 145 de ton manuel. Regarde la vidéo d introduction sur les frontières entre les plaques. Finalement, lis les textes suivants

Plus en détail

De la 1 e S a la T le S : l essentiel a retenir

De la 1 e S a la T le S : l essentiel a retenir De la 1 e S a la T le S : l essentiel a retenir Fiche 1/3 : Géologie La mobilité des continents : naissance d une idée Vers l abandon de l ancienne théorie fixiste La théorie mobiliste est portée par Wegener.

Plus en détail

CHAPITRE 6 DE LA DERIVE DES CONTINENTS À L EXPANSION OCEANIQUE

CHAPITRE 6 DE LA DERIVE DES CONTINENTS À L EXPANSION OCEANIQUE ATTENTION : ENCADRE ROUGE = CE QUI EST A SAVOIR ABSOLUMENT CHAPITRE 6 DE LA DERIVE DES CONTINENTS À L EXPANSION OCEANIQUE Au début des années 1960 de nouvelles données et surtout l étude des fonds océaniques

Plus en détail

Constitution du globe terrestre

Constitution du globe terrestre Constitution du globe terrestre Quelques paramètres physiques en fonction de la profondeur Evolution de la température en fonction de la profondeur Evolution de la température près de la surface: gradient

Plus en détail

Un modèle de la dynamique de la planète Terre : la tectonique globale Définitions à connaître :

Un modèle de la dynamique de la planète Terre : la tectonique globale Définitions à connaître : Un modèle de la dynamique de la planète Terre : la tectonique globale Définitions à connaître : Géotherme courbe décrivant l évolution de la température en fonction de la profondeur pour une zone donnée.

Plus en détail

Partie 1 L'ACTIVITE INTERNE DU GLOBE

Partie 1 L'ACTIVITE INTERNE DU GLOBE Partie 1 L'ACTIVITE INTERNE DU GLOBE Se questionner Qu'est-ce qui te permet de dire que la Terre est une planète active? Partie 1 Chapitre 3 STRUCTURE ET DYNAMIQUE DU GLOBE TERRESTRE Introduction : Les

Plus en détail

Nom : La tectonique des plaques : exercices CGC1D1I Diagramme A 1. L Amérique du Nord se situe sur quelle plaque?

Nom : La tectonique des plaques : exercices CGC1D1I Diagramme A 1. L Amérique du Nord se situe sur quelle plaque? Diagramme A 1. L Amérique du Nord se situe sur quelle plaque? 2. Nomme deux plaques sous l Océan Atlantique. 3. L Islande se situe sur quelle plaque? 4. Nomme deux plaques sous l Océan Indien. 5. Que représentent

Plus en détail

THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE D UN MODELE. Lycée Jean Jaurès 8 juin 2011

THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE D UN MODELE. Lycée Jean Jaurès 8 juin 2011 THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE D UN MODELE Lycée Jean Jaurès 8 juin 2011 En quoi le nouveau programme de 1 ère reprend des idées des anciens programmes? En quoi en diffère-t-il? Quelles

Plus en détail

Chapitre 2 : De la dérive des continents à la tectonique des plaques. I. Expansion océanique : les océans naissent au niveau des dorsales

Chapitre 2 : De la dérive des continents à la tectonique des plaques. I. Expansion océanique : les océans naissent au niveau des dorsales Chapitre 2 : De la dérive des continents à la tectonique des plaques Problème : comment des faits nouveaux ont-ils permis de réactualiser la théorie de Wegener? I. Expansion océanique : les océans naissent

Plus en détail

Les caractéristiques des zones de subduction

Les caractéristiques des zones de subduction CHAPITRE 4 LA CONVERGENCE LITHOSPHÉRIQUE 1 Les caractéristiques des zones de subduction La lithosphère est découpée en douze plaques. Les limites de ces plaques constituent les zones actives de la planète

Plus en détail

Séismes et volcans. Enregistrement des ondes sismique à l aide d un sismographe. Les tracés obtenus sont appelés sismogrammes.

Séismes et volcans. Enregistrement des ondes sismique à l aide d un sismographe. Les tracés obtenus sont appelés sismogrammes. Séismes et volcans I- Les séismes Un séisme (ou tremblement de terre) correspond à une secousse ou une série de secousses plus ou moins violentes du sol. Il peut durer entre quelques secondes et quelques

Plus en détail

Module 16 Tectonique globale S3 LEF v 2.0 Fahim Belhadad TECTONIQUE GLOBALE. Fig. 1 : Le globe terrestre. Manteau.

Module 16 Tectonique globale S3 LEF v 2.0 Fahim Belhadad TECTONIQUE GLOBALE. Fig. 1 : Le globe terrestre. Manteau. I : Rappels sur les acquis TECTONIQUE GLOBALE Croûte continen tale Fig. 1 : Le globe terrestre Croûte océaniq ue Manteau SiO 2 60% 49% 44% Al 2 O 3 15% 16% 2% Mg0 3% 7% 37% Fig.2 : Compositions chimiques

Plus en détail

QCM. Niveau Première S. Thème 1B : L'évolution du modèle : le renouvellement de la lithosphère océanique

QCM. Niveau Première S. Thème 1B : L'évolution du modèle : le renouvellement de la lithosphère océanique QCM Niveau Première S Thème 1B : L'évolution du modèle : le renouvellement de la lithosphère océanique Pour chaque question, il vous est donné quatre propositions A, B, C et D. Une, deux ou trois propositions

Plus en détail

PARTIE A - LA PLANETE TERRE, L'ENVIRONNEMENT ET L'ACTIVITE HUMAINE

PARTIE A - LA PLANETE TERRE, L'ENVIRONNEMENT ET L'ACTIVITE HUMAINE PARTIE A - LA PLANETE TERRE, L'ENVIRONNEMENT ET L'ACTIVITE HUMAINE A4. Des plaques tectoniques en mouvement 1. Comment délimite-t-on les plaques tectoniques? Doc 1-2 p 50 élève + logiciel Tectoglob : Les

Plus en détail

Mesure de l importance d un séisme Utilisation de 2 échelles : Echelle de Richter Echelle de MSK (Medvedev, Sponheuer et Karnik).

Mesure de l importance d un séisme Utilisation de 2 échelles : Echelle de Richter Echelle de MSK (Medvedev, Sponheuer et Karnik). ACTIVITES DU GLOBE Volcanisme et seismes / plaques lithospheriques et leurs mouvements. Les Séismes THEME 1 : VOLCANISME ET SEISMES Définition : un séisme ou tremblement de terre correspond à une secousse

Plus en détail

Frontières en décrochement. Faille de San Andréas

Frontières en décrochement. Faille de San Andréas Frontières en décrochement Faille de San Andréas Aperçu des différents type de frontières des plaques lithosphériques FRONTIERES EN DIVERGENCE FRONTIERES EN DECROCHEMENT FRONTIERES EN CONVERGENCE Rift

Plus en détail

Activité 1 : Les marqueurs de la subduction. Type de relief Subduction océan/continent Subduction océan/océan

Activité 1 : Les marqueurs de la subduction. Type de relief Subduction océan/continent Subduction océan/océan Partie : La convergence lithosphérique. Introduction à cette partie : Convergence lithosphérique : rapprochement de 2 plaques lithosphériques qui se traduit soit par une subduction soit par une collision

Plus en détail

Chap. III : LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE ET LES MOUVEMENTS ASSOCIÉS

Chap. III : LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE ET LES MOUVEMENTS ASSOCIÉS Chap. III : LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE ET LES MOUVEMENTS ASSOCIÉS Activité 1 (Situation d entrée) : comparer la carte des séismes et du volcanisme. 1) Comparer la répartition des séismes et des volcans.

Plus en détail

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL Première partie : La Terre, ses composants, son évolution II - Le fonctionnement global de la Terre Hubert Bril, Université de Limoges 1 AVERTISSEMENT Ceci est une introduction

Plus en détail

La tectonique des plaques

La tectonique des plaques La tectonique des plaques Document 1 : La répartition des séismes et des volcans dans le monde Les séismes et les volcans se situent généralement aux mêmes endroits. On peut remarquer qu ils forment des

Plus en détail

Chapitre 3 : les plaques.

Chapitre 3 : les plaques. Chapitre 3 : les plaques. Comment localise-t-on les plaques sur la Terre? I/ Les plaques sont délimitées par des zones fortement sismiques et volcaniques. Carte représentant les zones fortement sismiques

Plus en détail

LA MACHINE TERRESTRE 3b

LA MACHINE TERRESTRE 3b LA MACHINE TERRESTRE 3b Jean Paul Montagner, Elise Delavaud, Université Paris VII Denis Diderot, Institut de Physique du Globe Plan I Une brève Histoire de la Terre observations de surface: calculs à la

Plus en détail

CHAPITRE I NOTIONS DE GEOLOGIE SOMMAIRE

CHAPITRE I NOTIONS DE GEOLOGIE SOMMAIRE CHAPITRE I NOTIONS DE GEOLOGIE Introduction SOMMAIRE 1 STRUCTURE DU GLOBE TERRESTRE 1.1 Structure verticale 1.2 Tectonique des plaques 1.2.1 Divergence de plaques 1.2.2 Convergence de plaques 1.2.2.1 Convergence

Plus en détail

1.-La structure interne de la Terre

1.-La structure interne de la Terre 1.-La structure interne de la Terre L'intérieur de la Terre est constitué d'une succession de couches de propriétés physiques différentes: au centre, le noyau, qui se divise en noyau interne solide et

Plus en détail

Révision géologie correction

Révision géologie correction Révision géologie correction Exercice 1 : Les tremblements de Terre sont à l origine de la création d ondes sismiques, enregistrées à aide de sismographes. Ces ondes sismiques sont des ondes élastiques.

Plus en détail

Ils constituent la base de la matière. Les atomes sont composés de protons, de neutrons

Ils constituent la base de la matière. Les atomes sont composés de protons, de neutrons Atomes Ils constituent la base de la matière. Les atomes sont composés de protons, de neutrons et d électrons. Leur taille est de l ordre d un dixième de milliardième de mètre. Calcaire Roche sédimentaire

Plus en détail

Chapitre 3 : la tectonique des plaques.

Chapitre 3 : la tectonique des plaques. Chapitre 3 : la tectonique des plaques. Comment se répartissent les séismes et les volcans à la surface du globe? I/ La répartition mondiale des séismes et des volcans s explique par la mobilité des plaques.

Plus en détail

Coordonnées: Jean-Pascal Cogné. Equipe de Paléomagnétisme Institut de Physique du Globe (I. Porte rue Jussieu Paris cedex 05

Coordonnées: Jean-Pascal Cogné. Equipe de Paléomagnétisme Institut de Physique du Globe (I. Porte rue Jussieu Paris cedex 05 Coordonnées: Jean-Pascal Cogné Equipe de Paléomagnétisme Institut de Physique du Globe (I. Porte 132 1 rue Jussieu 75238 Paris cedex 05 tel: 01 83 95 74 89 06 85 13 87 46 mail: cogne@ipgp.fr Les présentations

Plus en détail

Fiche exercice = MARGE ACTIVE.

Fiche exercice = MARGE ACTIVE. Fiche exercice1 Exercice : sur les 2 documents ci-dessous, relevez en utilisant le plan du cours, les indices témoignant de l existence d une zone de subduction et leur type. Attention, toujours bien suivre

Plus en détail

FORME, STRUCTURE ET DYNAMIQUE DE LA TERRE

FORME, STRUCTURE ET DYNAMIQUE DE LA TERRE FORME, STRUCTURE ET DYNAMIQUE DE LA TERRE La Terre est ronde, de formé légèrement ellipsoïde (non visible à l'œil nu). Par contre, on voit facilement qu'il y a beaucoup d'eau. Il y a possibilité d'avoir

Plus en détail

TP4 : Mise en évidence de l existence des Plaques lithosphériques et mesure de leurs mouvements relatifs

TP4 : Mise en évidence de l existence des Plaques lithosphériques et mesure de leurs mouvements relatifs TP4 : Mise en évidence de l existence des Plaques lithosphériques et mesure de leurs mouvements relatifs Compétences Activités -Utiliser un logiciel «sismolog» Saisir des données et les traiter Activité

Plus en détail

THEME 4 : LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS Leçon 2 : convergence et subduction

THEME 4 : LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS Leçon 2 : convergence et subduction THEME 4 : LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS Leçon 2 : convergence et subduction EX 1 : Les caractéristiques d'une zone de subduction 1) Manteau asthénosphérique 2) Fosse 3) Plan de Bénioff 4)

Plus en détail

III - Corrections et anomalies gravimétriques Corrections Anomalie à l air libre et anomalie de Bouguer Isostasie

III - Corrections et anomalies gravimétriques Corrections Anomalie à l air libre et anomalie de Bouguer Isostasie UE Terre Profonde Julie Perrot - U.B.O. Gravimétrie ou Étude de la répartition des masses à l intérieur de la Terre I - Rappel: Champ de pesanteur II - La forme de la Terre: Le géoïde Définition Mesure

Plus en détail

THEME 1 B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle

THEME 1 B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle THEME 1 B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle CHAPITRE 2 DE LA DERIVE DES CONTINENTS A L EXPANSION OCEANIQUE I. DE NOUVELLES OBSERVATIONS AU NIVEAU DES OCEANS Page 96 document 1 Il a fallu

Plus en détail

Wegener (1937) Edition française. F. Odonne

Wegener (1937) Edition française. F. Odonne Wegener (1937) Edition française F. Odonne Fig. C 1. Il y a 250 Ma, tous les continents étaient regroupés au sein de la Pangée. Cette figure de l hémisphère Sud montre comment les chaînes de montagnes

Plus en détail

CHAPITRE 4. La construction d un modèle global: la tectonique des plaques

CHAPITRE 4. La construction d un modèle global: la tectonique des plaques CHAPITRE 4 La construction d un modèle global: la tectonique des plaques I- la distinction lithosphère- asthénosphère. ( TP A- l apport des mesures n 6) A- l apport des mesures physiques. 1) l étude des

Plus en détail

Chapitre 6 : Tectonique des plaques 1 : dérive des continents et initiation au paléomagnétisme.

Chapitre 6 : Tectonique des plaques 1 : dérive des continents et initiation au paléomagnétisme. Chapitre 6 : Tectonique des plaques 1 : dérive des continents et initiation au paléomagnétisme. - Cours et Figures dans répertoire sur le BV : 2016-2017/Semestre1/UE Géosciences 1 - Cours en ligne également

Plus en détail

Géographie 3 e année Lycée Mater Dei M. Perger LA TECTONIQUE DES PLAQUES

Géographie 3 e année Lycée Mater Dei M. Perger LA TECTONIQUE DES PLAQUES Géographie 3 e année Lycée Mater Dei M. Perger LA TECTONIQUE DES PLAQUES I. Introduction 1. Analysons quelques articles des presse Séisme au Japon : le bilan s alourdit à 58 morts Publié le 20 avril 2016

Plus en détail

Chapitre 4 : Dynamique globale. Tectonique des plaques.

Chapitre 4 : Dynamique globale. Tectonique des plaques. Géologie, STE 01. Chapitre 4 : Dynamique globale. Tectonique des plaques. I\ Les différentes croûtes terrestres. A\ La croûte continentale. 1\ Exemple régional : l Aquitaine. On observe différentes formations

Plus en détail

CAPES CONCOURS INTERNE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

CAPES CONCOURS INTERNE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE CAPES CONCOURS INTERNE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Thème/Titre : Arguments en faveur de la tectonique des plaques Niveau : Première S PLAN POSSIBLE Les arguments en faveur de la tectonique des plaques

Plus en détail

1 La structure interne et la composition chimique de la Terre sont le résultat de son histoire.

1 La structure interne et la composition chimique de la Terre sont le résultat de son histoire. Référentiel Connaissances exigibles géologie 1S 1 La structure interne et la composition chimique de la Terre sont le résultat de son histoire. 1 1La structure du globe peut être modélisée par l'étude

Plus en détail

C. Sciences de la Terre. Asthénosphère* : Couche du manteau supérieur en dessous de la lithosphère se comportant de manière ductile.

C. Sciences de la Terre. Asthénosphère* : Couche du manteau supérieur en dessous de la lithosphère se comportant de manière ductile. C. LEXIQUE Atome : constituant fondamental de la matière. Asthénosphère* : Couche du manteau supérieur en dessous de la lithosphère se comportant de manière ductile. Basalte* : Roche magmatique microlithique

Plus en détail

I Le visage de la Terre

I Le visage de la Terre Chapitre I la surface terrestre est animée de mouvements Les acquis Un paysage est l'ensemble de tout ce que l'on peut observer autour de soi. Le relief, la végétation, les manifestations des activités

Plus en détail

L'océan Atlantique et ses marges 1ère S - TS

L'océan Atlantique et ses marges 1ère S - TS Trois leçons de même type : L océan Atlantique et ses marges 1ère S - TS L océan Pacifique et ses marges 1ère S - TS L'océan indien et ses marges 1ère S TS Proposition de corrigé L'océan Atlantique et

Plus en détail

Les subductions. Introduction. Structure d'une zone de subduction. Tristan FERROIR. Historique de la découverte des zones de subduction

Les subductions. Introduction. Structure d'une zone de subduction. Tristan FERROIR. Historique de la découverte des zones de subduction Les subductions Tristan FERROIR Introduction Il existe deux types de croutes : la croute continentale dont les plus vieilles parties ont 4Ga et la croute océanique dont les plus vieux témoins ont 200Ma.

Plus en détail

La Terre est une planète active

La Terre est une planète active Chapitre 2 La Terre est une planète active Sous-problème : Que nous apprend la répartition des séismes et des volcans? I. La surface de la Terre est découpée en plaques lithosphériques. 1) Les limites

Plus en détail

Leçon 3 : LA TERRE, UN PUZZLE DE PLAQUES MOBILES

Leçon 3 : LA TERRE, UN PUZZLE DE PLAQUES MOBILES Leçon 3 : LA TERRE, UN PUZZLE DE PLAQUES MOBILES Problème : comment la répartition mondiale des séismes et des volcans nous renseigne-t-elle sur la structure superficielle du globe? I- DES PLAQUES EN MOUVEMENT

Plus en détail

Préparation Agrégation Interne SVT Académie de Nice / Jean-Luc Berenguer

Préparation Agrégation Interne SVT Académie de Nice / Jean-Luc Berenguer Préparation Agrégation Interne SVT Académie de Nice 19.10.2011 / Jean-Luc Berenguer Thématique : La mobilité horizontale de la lithosphère Type d épreuve sur dossier Au collège comme au lycée, le modèle

Plus en détail

SISMOLOGIE APPLIQUEE (1)

SISMOLOGIE APPLIQUEE (1) SISMOLOGIE APPLIQUEE (1) Éléments de sismologie appliquée - à la construction - à la politique de construction et d urbanisme - à la politique de réduction du risque sismique Patricia BALANDIER pour DDE

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1 Sv et Sb (Durée 2 h) 1/3

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1 Sv et Sb (Durée 2 h) 1/3 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1 Sv et Sb (Durée 2 h) 1/3 PARTIE 1 : MAITRISE DES CONNAISSANCES : sur la feuille réponse (3/3) QCM (3,5 points) : Cochez la proposition exacte pour chaque question 1

Plus en détail

la construction progressive du modèle de la tectonique des plaques : étude du relief sous-marin, du flux thermique et apport du paléomagnétisme.

la construction progressive du modèle de la tectonique des plaques : étude du relief sous-marin, du flux thermique et apport du paléomagnétisme. TP 4 la construction progressive du modèle de la tectonique des plaques : étude du relief sous-marin, du flux thermique et apport du paléomagnétisme. Problème : Comment l hypothèse de la mobilité des continents

Plus en détail

Thème 1B: LES CONTINENTS ET LEUR DYNAMIQUE. Chapitre 6

Thème 1B: LES CONTINENTS ET LEUR DYNAMIQUE. Chapitre 6 Thème 1B: LES CONTINENTS ET LEUR DYNAMIQUE Chapitre 6 En 1ère S, ce sont les caractéristiques de la lithosphère océanique qui ont été étudiées. En TS, ce sont les caractéristiques de la lithosphère continentale

Plus en détail

Chapitre 3 : La tectonique des plaques

Chapitre 3 : La tectonique des plaques Chapitre 3 : La tectonique des plaques Volcanisme & séismes phénomènes naturels ponctuels qui peuvent être catastrophiques Problèmes du chapitre : Où ont lieu les séismes et les éruptions volcaniques dans

Plus en détail

T2 CHAPITRE 5 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T2 CHAPITRE 5 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T2 CHAPITRE 5 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 2 semaines Cours Approche

Plus en détail

Séismes et volcanisme sur notre bonne vieille Terre!

Séismes et volcanisme sur notre bonne vieille Terre! Séismes et volcanisme sur notre bonne vieille Terre! Notre planète Terre est apparue il y a environ 4,5 milliards d années pendant la formation de notre système solaire. C est une planète rocheuse dite

Plus en détail

TP 7 Le renouvellement de la plaque lithosphérique

TP 7 Le renouvellement de la plaque lithosphérique TP 7 Le renouvellement de la plaque lithosphérique Thème 1B Doc.1 : Tomographie sismique au niveau des fosses d Amérique centrale, du Japon, des Tonga et de la mer Egée. Doc.2 : Tomographie sismique au

Plus en détail

Le volcanisme. Quelles sont les manifestations du volcanisme?

Le volcanisme. Quelles sont les manifestations du volcanisme? Volcanisme Le volcanisme Quelles sont les manifestations du volcanisme? Volcanisme effusif du Piton de la Fournaise Des laves s écoulent paisiblement Volcanisme explosif Volcanisme explosif Eruption du

Plus en détail

ROC 1. Expliquez comment la subduction d'une plaque océanique peut conduire à la genèse de roches magmatiques au niveau de la plaque chevauchante.

ROC 1. Expliquez comment la subduction d'une plaque océanique peut conduire à la genèse de roches magmatiques au niveau de la plaque chevauchante. ROC 1 Expliquez comment la subduction d'une plaque océanique peut conduire à la genèse de roches magmatiques au niveau de la plaque chevauchante. Votre exposé sera structuré et illustré par un schéma-bilan

Plus en détail

I Mise en évidence du mouvement des plaques

I Mise en évidence du mouvement des plaques Chapitre 5 La tectonique des plaques = le mouvement des plaques Introduction : Quelles sont les conséquences de la mobilité des plaques? I Mise en évidence du mouvement des plaques Activité 1 : la construction

Plus en détail

KIT ROTATION DES PLAQUES TECTONIQUES A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION :

KIT ROTATION DES PLAQUES TECTONIQUES A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION : : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr KIT ROTATION DES PLAQUES TECTONIQUES Ref: ROTEULER A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en page 1

Plus en détail

Chapitre 3 : les plaques.

Chapitre 3 : les plaques. Chapitre 3 : les plaques. Où se situent les plaques à la surface de la Terre? I/ Les plaques sont délimitées par des zones fortement sismiques et volcaniques. Carte représentant les plaques à la surface

Plus en détail

Nom : Classe : /20. DM Que se passe-t-il dans la région du Grand Rift en Afrique de l Est?

Nom : Classe : /20. DM Que se passe-t-il dans la région du Grand Rift en Afrique de l Est? Nom : Classe : /20 DM Que se passe-t-il dans la région du Grand Rift en Afrique de l Est? 1. Rechercher les arguments dans chaque document (1, 2, 3, 4 et 5), qui prouvent que la région étudiée est une

Plus en détail

QCM. Niveau Première S. Thème 1B : La tectonique des plaques, un premier modèle global

QCM. Niveau Première S. Thème 1B : La tectonique des plaques, un premier modèle global QCM Niveau Première S Thème 1B : La tectonique des plaques, un premier modèle global Pour chaque question, il vous est donné quatre propositions A, B, C et D. Une, deux ou trois propositions peuvent être

Plus en détail

Cas ou le prisme d accrétion sédimentaire comble la fosse océanique.

Cas ou le prisme d accrétion sédimentaire comble la fosse océanique. Corrigé T.P n 2 : La Convergence lithosphérique Quelques remarques. Il ne faut pas attendre la dernière minute pour faire votre compte rendu de TP ; mais vous devez le terminer le plus rapidement possible

Plus en détail

CHAPITRE 8: PHYSIOGRAPHIE DE LA TERRE

CHAPITRE 8: PHYSIOGRAPHIE DE LA TERRE CHAPITRE 8: PHYSIOGRAPHIE DE LA TERRE COURS GEOLOGIE GENERALE 1 ère Année Licence SNV/GAT N.B. : Ce cours est largement inspiré du cours dispensé au Département de Géologie et Génie Géologique de l Université

Plus en détail

CH1 : LA CONVERGENCE LITHOSPHÉRIQUE

CH1 : LA CONVERGENCE LITHOSPHÉRIQUE INTRODUCTION : CH1 : LA CONVERGENCE LITHOSPHÉRIQUE La lithosphère océanique se crée aux dorsales, limites divergentes des plaques tectoniques, évolue en s éloignant de la dorsale puis disparaît au niveau

Plus en détail

La tectonique des plaques

La tectonique des plaques Réf : 840 086 La tectonique des plaques Le puzzle des continents 1. Objectifs pédagogiques En 18 minutes, le DVD retrace la révolution scientifique amorcée avec l hypothèse d Alfred Wegener sur la dérive

Plus en détail

V - 5 Tectonique des plaques

V - 5 Tectonique des plaques Remarque : Le régime de tectonique des plaques obtenu dans les modèles n est pas parfait : Les frontières de plaques sont en général trop larges Les zones de subduction sont souvent telles que les deux

Plus en détail

Les séismes et les éruptions volcaniques sont les manifestations, visibles à la surface, de l activité interne de la Terre.

Les séismes et les éruptions volcaniques sont les manifestations, visibles à la surface, de l activité interne de la Terre. Début du cours pour les absents et la suite... Chapitre 4 Les plaques et leurs mouvements Les séismes et les éruptions volcaniques sont les manifestations, visibles à la surface, de l activité interne

Plus en détail

I) LES ZONES ACTIVES DELIMITENT DES PLAQUES

I) LES ZONES ACTIVES DELIMITENT DES PLAQUES LA STRUCTURE SUPERFICIELLE DE LA TERRE Activité 1 A l aide de http://www.biologieenflash.net/animation.php?ref=geo-0024-1 situez les zones sismiques et volcaniques. I) LES ZONES ACTIVES DELIMITENT DES

Plus en détail

CHAP 9 : CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SUBDUCTION

CHAP 9 : CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SUBDUCTION CHAP 9 : CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SUBDUCTION Problématique : Que se passe-t-il en cas de convergence de 2 lithosphères? La convergence lithosphérique se caractérise par : - le rapprochement de repères

Plus en détail

FA2 : correction II/ Origine du flux thermique et transfert d énergie

FA2 : correction II/ Origine du flux thermique et transfert d énergie FA2 : correction II/ Origine du flux thermique et transfert d énergie 1. Origine du flux thermique Une partie de la chaleur de la Terre est une relique de sa formation, il y a 4,55 milliards d'années.

Plus en détail

Chapitre 7 : Tectonique des plaques 2 : dynamique de la lithosphère océanique.

Chapitre 7 : Tectonique des plaques 2 : dynamique de la lithosphère océanique. Chapitre 7 : Tectonique des plaques 2 : dynamique de la lithosphère océanique. - Cours et Figures dans répertoire sur le BV : 2016-2017/Semestre1/UE Géosciences 1 - Cours en ligne également sur le site

Plus en détail

Licence parcours SVT (sem 5) Tectonique, Géodynamique, Métamorphisme. cours D. Cluzel

Licence parcours SVT (sem 5) Tectonique, Géodynamique, Métamorphisme. cours D. Cluzel Licence parcours SVT (sem 5) Tectonique, Géodynamique, Métamorphisme cours D. Cluzel plan du cours Partie I: déformations de la lithosphère Partie II: grandes structures tectoniques, exemples régionaux

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. Le gradient et le flux géothermiques internes de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. Le gradient et le flux géothermiques internes de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre! PLAN 1 Le gradient et le flux géothermiques internes de la Terre A) Mesurer et calculer le gradient et le flux géothermiques mesurer le gradient de la croûte

Plus en détail

V. Structure interne de la Terre

V. Structure interne de la Terre Dr CHABOU Moulley Charaf Université Ferhat Abbas, Sétif Département des Sciences de la Terre LMD -Sciences de la Terre et de l Univers- Géosciences - Module : Nature des Enveloppes Terrestres. 1 ère année

Plus en détail

Fiche de savoir n 6 - La tectonique des plaques

Fiche de savoir n 6 - La tectonique des plaques Fiche de savoir n 6 - La tectonique des plaques 1 Les plaques tectoniques Lorsque l on compare la carte des zones sismiques à droite (zones de tremblements de terre) du monde avec celle des zones montagneuses

Plus en détail

par Dr Françoise CHALOT-PRAT Publications et Sentier Géologique accessibles sur

par Dr Françoise CHALOT-PRAT Publications et Sentier Géologique accessibles sur Société Géologique et Minière du Briançonnais 27-09-2013 par Dr Françoise CHALOT-PRAT chalot@crpg.cnrs-nancy.fr Université de Lorraine Centre de Recherches Pétrographiques et Géochimiques Faculté des Sciences

Plus en détail

Notice Modèle Age du fond des océans

Notice Modèle Age du fond des océans Notice Modèle Age du fond des océans Réf. 15475 Présentation 1. Introduction Les découvertes récentes ont permis aux géologues de construire un modèle de fonctionnement de la partie superficielle du globe

Plus en détail

Chapitre 4 : Formes et visage de la Terre : initiation à la géodésie et à l isostasie

Chapitre 4 : Formes et visage de la Terre : initiation à la géodésie et à l isostasie Chapitre 4 : Formes et visage de la Terre : initiation à la géodésie et à l isostasie - Cours et Figures dans répertoire sur le BV : 2016-2017/Semestre1/UE Géosciences 1 - Cours en ligne également sur

Plus en détail

Leçon n 14 Les plaques tectoniques : mobilité, expansion océanique et production par les dorsales

Leçon n 14 Les plaques tectoniques : mobilité, expansion océanique et production par les dorsales Leçon n 14 Les plaques tectoniques : mobilité, expansion océanique et production par les dorsales I. Des arguments en faveur du déplacement de plaques rigides lithosphériques (activités n 28) 1) Le déplacement

Plus en détail

Continents et fonds océaniques Partie 1 : La tectonique des plaques

Continents et fonds océaniques Partie 1 : La tectonique des plaques Continents et fonds océaniques Partie 1 : La tectonique des plaques Faire des équipes et vous regrouper Quizz La tectonique des plaques est A. Un phénomène naturel B. Un théorème C. Une hypothèse D. Un

Plus en détail

Chapitre 8 : Tectonique des plaques 3 : la formation des chaînes de montagne

Chapitre 8 : Tectonique des plaques 3 : la formation des chaînes de montagne Chapitre 8 : Tectonique des plaques 3 : la formation des chaînes de montagne - Cours et Figures dans répertoire sur le BV : 2016-2017/Semestre1/UE Géosciences 1 - Cours en ligne également sur le site web

Plus en détail

Les Laborantins. Découvre vite ton nouveau plan. Découvrons ensemble pourquoi la Terre «tremble»?

Les Laborantins. Découvre vite ton nouveau plan. Découvrons ensemble pourquoi la Terre «tremble»? Les Laborantins Découvre vite ton nouveau plan Découvrons ensemble pourquoi la Terre «tremble»? Sciences et vie de la Terre Tu es mon apprenti laborantin. Voici ta mission : Tu dois comprendre pourquoi

Plus en détail

CHAPITRE 9 : La tectonique des plaques.

CHAPITRE 9 : La tectonique des plaques. CHAPITRE 9 : La tectonique des plaques. Introduction : Je connais déjà les limites des plaques, et je sais que les plaques bougent. Depuis quand sait on cela, et quelles sont toutes les conséquences de

Plus en détail

Les désastres naturels

Les désastres naturels UNITÉ 2: L'IMPORTANCE DES CONSTANTES PHYSIQUES Questions importantes: Quelles sont les constante physiques dans le monde? Quels éléments produisent les constants physiques? Comment les constantes physiques

Plus en détail

RHÉOLOGIE. Rhéologie: étude du comportement des matériaux soumis à une contrainte. p.1/34

RHÉOLOGIE. Rhéologie: étude du comportement des matériaux soumis à une contrainte. p.1/34 RHÉOLOGIE Rhéologie: étude du comportement des matériaux soumis à une contrainte p.1/34 RHÉOLOGIE Rhéologie: étude du comportement des matériaux soumis à une contrainte Dépend de 3 paramètres physiques:

Plus en détail

CHP 5 LA GEODYNAMIQUE DE LA TERRE

CHP 5 LA GEODYNAMIQUE DE LA TERRE CHP 5 LA GEODYNAMIQUE DE LA TERRE La dynamique interne de la terre, ou la géodynamique interne, concerne les mouvements et les processus qui affectent l'intérieur de la Terre. Il s'agit essentiellement

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES ACTIVES

1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES ACTIVES 1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES ACTIVES LES MARGES ACTIVES Niveau : Terminale S Extrait du programme : Philosophie du sujet et des documents 1) définition d une marge active : limite active

Plus en détail

Souvenez-vous!!!!! C était le 5 octobre 2011, à Briançon!

Souvenez-vous!!!!! C était le 5 octobre 2011, à Briançon! Briançon Souvenez-vous!!!!! C était le 5 octobre 2011, à Briançon! CHAPITRE 2 : LA FORMATION DES CHAINES DE MONTAGNES Dans quel contexte géodynamique les chaînes de montagnes se forment-elles? I- La formation

Plus en détail

LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS 1 : CONVERGENCE ET COLLISION

LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS 1 : CONVERGENCE ET COLLISION LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS 1 : CONVERGENCE ET COLLISION I- DES TEMOINS D UN ANCIEN OCEAN AU NIVEAU DES ALPES FRANCO-ITALIENNES. a- RAPPELS. A- LES TEMOINS D UNE ANCIENNE MARGE PASSIVE

Plus en détail