Le parcours de vie et de soins de la personne en situation de handicap psychique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le parcours de vie et de soins de la personne en situation de handicap psychique"

Transcription

1 Le parcours de vie et de soins de la personne en situation de handicap psychique -Projet Régional de Santé de la région Bourgogne - L équipe de pilotage : Christine JOLY présidente nationale de l association GALAXIE; Céline GOUSSARD coordonnatrice du parcours (ARS Bourgogne); Bruno MADELPUECH directeur du CH LA CHARTREUSE (21); Francis JAN délégué régional UNAFAM Bourgogne

2 Préambule 30% des français sont concernés par un problème plus ou moins grave de santé mentale (Rapport IGAS/août 2011) Selon les chiffres UNAFAM, environ personnes, en Bourgogne, seraient concernées par des troubles psychiatriques sévères. Il s agit d une estimation «plancher» qui ne prend en compte que les personnes souffrant des troubles les plus invalidants.

3 - Etat des lieux établi en 2011 lors de l élaboration du PRS - Légende X Points de rupture Lien avec les points de rupture explicités dans les diapositives suivantes Enfance / Adolescents Vie ordinaire ou domicile Aide sociale à l enfance Difficulté pour vivre en autonomie et participer à la vie sociale (recours aux GEM, SAMSAH, SAVS, AJ ) Prise en charge en Etablissement de santé Pédopsychiatrie CAMPS Détection? Prise en charge au sein de structures dédiées CMPP IME ITEP Age Adulte Travail en milieu ordinaire ou entreprise adaptée ou ESAT 1 2 Domicile Variabilité de l état psychique de la personne (situation de crise) Détection? 3 Insuffisance de la continuité de la prise en charge médicale 3 Psychiatrie Hôpital CHS (CMP) Détection? 5 Foyer de vie 5 Maison Accueil Spécialisée 6 5 Foyer Accueil Médicalisé Accès aux soins de droits communs Aide aux aidants 4 Difficultés d accès au travail Point de rupture dans le parcours de vie au moment d une «réhospitalisation» d un résident d un ESMS Insuffisance de recours aux soins psychiatriques dans les ESMS Vieillesse 7 Problématique de la continuité des la prise en charge des handicapés vieillissants 7

4 - La méthodologie de travail - une phase d identification des solutions possibles Sur la base : d une enquête auprès des structures, d une enquête auprès des personnes souffrantes Pour : actualiser les points de rupture identifiés en 2011, identifier les solutions possibles, apprécier la connaissance et la pertinence partagée de ces solutions (existantes ou à créer) avoir connaissance des projets existants une phase de choix des actions à mettre en oeuvre Objectifs : constituer un «vivier d actions régional», labellisé par l ARS, permettre aux territoires de choisir, parmi les actions labellisées, des actions ciblées répondant à leurs besoins spécifiques, dont la reconnaissance de la pertinence est partagée par les acteurs de terrain et qui s intègrent de manière cohérente dans les projets en cours En : our évitant les difficultés structurelles et organisationnelles, assurant l articulation et la cohérence avec les dispositifs en place, ainsi qu avec les actions des autres parcours, évaluant les ressources nécessaires et les financements éventuels à solliciter une phase de mise en œuvre effective des actions En s appuyant sur : une «plateforme territoriale de coordination» à mettre en place dans chaque département, un groupe de suivi régional En : assurant un accompagnement méthodologique et managerial, communiquant régulièrement sur le parcours (en interne et en externe), assurant un retour information aux instances de démocratie sanitaire

5 Phase 1 : L identification des solutions possibles La phase de dialogue 1Questionnaire «structures et professionnels» établi par l équipe de pilotage, renseigné par des soignants, des professionnels du secteur social et des administratifs, etc envoyé à 185 structures 290 réponses 1 Questionnaire «personnes concernées» établi en partenariat avec les personnes concernées, renseigné de manière accompagnée ou non par les personnes concernées résidant dans des structures spécialisées ou vivant en milieu ordinaire, 367 réponses âge moyen des répondants : 41,8 ans Représentants CHS, ESMS, associations, MDPH

6 Pour : Une lettre d information interactive, Info Parcours psy, sensibiliser les acteurs et développer une «culture commune», aider les structures et les personnes concernées à remplir les questionnaires de manière pertinente, permettre à chacun des acteurs de s exprimer sur les sujets évoqués. Une dizaine d entretiens individuels organisés à l ARS de Bourgogne avec des professionnels (soignants ou non), des représentants de familles, des associations, des gestionnaires d établissements, des institutionnels, etc

7 I/ Le questionnaire «structures et professionnels» Objectifs = Un questionnaire pour recueillir les avis sur : la pertinence des solutions possibles : 9 thématiques = - Lors de l apparition des troubles - En situation de crise - Pour éviter la dégradation de l état psychique en milieu ordinaire - Pour éviter la dégradation de l état psychique en ESM - Pour éviter les ruptures lors d une ré-hospitalisation - Pour favoriser l autonomie et la participation à la vie sociale - Pour favoriser le soutien aux aidants familiaux - Pour faciliter l accès et le maintien dans un logement - Pour faciliter l insertion professionnelle les éventuels projets en cours, classés par thématiques (9 thématiques)

8 1 ère partie du questionnaire : «Identification de la connaissance et de la pertinence des solutions possibles» exemple :

9 Partie 2 du questionnaire : «Identification des projets existants» Exemple :

10 II/ Le questionnaire «personnes concernées» Objectifs = Un questionnaire pour mieux connaître les besoins et les difficultés rencontrées, sur les thématiques suivantes (11 thématiques) : - Le parcours de soins hospitaliers lors d une hospitalisation, lors de la sortie d hospitalisation - Le parcours de soins dans la cité suivi effectif suivi souhaité - Les soins sans consentement la prise en charge le ressenti des personnes - La vie sociale et citoyenne le maintien dans la vie ordinaire - L insertion professionnelle et l emploi salarié en ESAT ou en entreprise adaptée salarié en milieu ordinaire pas d emploi salarié - Les ressources financières - L hygiène de vie - L adhésion et la participation à une association - La relation avec la famille et les aidants - La lutte contre la stigmatisation - L accès et maintien dans le logement souhait pour les personnes ne pouvant vivre seules en appartement

11 Phase 2: Le choix des actions à mettre en oeuvre A) Contenu des réponses sur la connaissance et la pertinence des solutions du questionnaire «structures» Question 1 : Afin d orienter la personne souffrante et d apporter un soutien aux aidants (familiaux, proches, professionnels), lors de l apparition des troubles psychiques : Ne connais pas Pas pertinent Pertinent Total N % cit. N % cit. N % cit. N % cit. Médecin psychiatre libéral Médecin généraliste Compétences psychiatriques dans les urgences Professionnels du secteur social formés Psychologue libéral Question 2 : Pour orienter ou intervenir en situation de crise : Ne connais pas Pas pertinent Pertinent Total N % cit. N % cit. N % cit. N % cit. Compétences psychiatriques dans les urgences Urgences Médecin généraliste Médecin psychiatre libéral Equipe mobile psychiatrique

12 Question 3 : Pour éviter la dégradation de l état psychique de la personne vivant en milieu ordinaire : Ne connais pas Pas pertinent Pertinent Total N % cit. N % cit. N % cit. N % cit. Médecin psychiatre libéral Visites à domicile des CMP Médecin généraliste Psychologue libéral Equipe mobile psychiatrique Question 4: Pour éviter la dégradation de l état psychique de la personne vivant en ESMS : Ne connais pas Pas pertinent Pertinent Total N % cit. N % cit. N % cit. N Partenariat contractualisé entre CH et ESMS Formations conjointes CH et ESMS Médecin psychiatre libéral Professionnels du secteur social formés Médecin généraliste Question 5 : Pour éviter les ruptures dans le parcours de vie lors d une ré-hospitalisation : Ne connais pas Pas pertinent Pertinent Total N % cit. N % cit. N % cit. N Protocoles de sortie d hospitalisation Médecin généraliste Partenariat contractualisé entre CH et ESMS Professionnels du secteur social formés Visites à domicile des CMP

13 Question 6 : Pour favoriser l autonomie et la participation à la vie sociale : Ne connais pas Pas pertinent Pertinent Total N % cit. N % cit. N % cit. N % cit. Accueil de jour Accès en milieu adapté, à des structures sociales, culturelles, éducatives, sportives Formation des professionnels Accès en milieu ordinaire, à des structures sociales, culturelles, éducatives, sportives SAVS Question 7: Pour favoriser le soutien aux aidants familiaux dans la vie quotidienne : Ne connais pas Pas pertinent Pertinent Total N % cit. N % cit. N % cit. N % cit. Groupe de parole Lien famille professionnels Formation psycho-éducative des aidants, grandsparents, frères et soeurs Structures de répit Pair aidant

14 Question 8 : pour faciliter l accès et le maintien dans un logement autonome et l accès à la vie sociale : Ne connais pas Pas pertinent Pertinent Total N % cit. N % cit. N % cit. N % cit. Lien famille professionnels Logement avec accompagnement SAVS Résidence accueil SAMSAH Question 9 : Pour faciliter l insertion professionnelle des personnes reconnues ou non «travailleurs handicapés» par la MDPH : Ne connais pas Pas pertinent Pertinent Total N % cit. N % cit. N % cit. N % cit. ESAT handicap psychique Accompagnement vers l insertion en milieu ordinaire Travail en milieu protégé Plages horaires aménagées Entreprise adpatée

15 B) Contenu des réponses au questionnaire «personnes concernées» Sur la qualité de la prise en charge lors de la sortie d hospitalisation (Expérience vécue) Renseignements de la personne sur les traitements à prendre 60,4% 22,4% 17,2% 74% Renseignements de la famille sur les traitements à prendre 41,5% 36,8% 21,7% 69% Renseignements sur l'organisation des soins à l'extérieur 50,3% 27,7% 22,0% 68% Prise de connaissance par le service des conditions matérielles de la personne à l'extérieur 48,9% 25,9% 25,2% 65% Les proches ont été avisés de la sortie 62,4% 18,3% 19,3% 71% 0% 25% 50% 75% 100% 125% OUI NON NC 15

16 Le parcours de soins dans la cité 84% 0% 100% Part des personnes concernées (Expérience vécue) 40% 36,5% 30% 34,8% 27,8% 20% 10% 0% Le CMP Le médecin généraliste Un psychiatre de ville 0,9% Personne 16

17 Le parcours de soins dans la cité 61% 54% Ouverture des CMP continuité des soins 24h/24 21,4% Déplacement des équipes des CMP à domicile en fonction de l'état de santé 46,7% 24,2% 29,1% Plus tard en soirée 15,6% Aux horaires actuels 62,9% Développement des hospitalisations à domicile Développement d'appartement thérapeutique 34,1% 35,1% 29,5% 25,6% 36,4% 39,3% 0% 25% 50% 75% 100% OUI NON NC 17

18 Les soins sans consentement 54% (Expérience vécue) 43% Avant l hospitalisation Dialogue avec du personnel psychiatrique Arrivée à l hôpital Visite médicale somatique NC 31,3% OUI 30,2% 27% NC 64,8% OUI 12,7% NON 22,5% NON 38,4% Prise en charge de l animal de compagnie OUI 12,7% NC 64,8% NON 22,5% 18

19 La vie sociale et citoyenne «Référent de Parcours» 63% Contact Assistante sociale 77% Centre de ressources 76% Ecoute téléphonique 77% ES 8,1% NC 22,5% NON 22,5% OUI 47,0% NC 17,9% NON 33,5% OUI 48,6% NC 17,9% NON 33,5% OUI 48,6% NC 18,6% NON 24,4% OUI 57,0% Service qui puisse renseigner, informer, évaluer les capacités Dispositif d écoute téléphonique, en particulier la nuit 19

20 L accès et le maintien dans le logement Résidences accueil 35,8% 20,8% 43,4% 39% Familles d'accueil 17,2% 34,5% 48,3% 0% 100% Part des personnes concernées Familles gouvernantes 14,4% 34,1% 51,5% 0% 25% 50% 75% 100% OUI NON NC Service spécifique d aide à la recherche de logement pour les personnes en situation de handicap NC 32,5% NON 18,5% OUI 49,0% 57% 0% 100% Part des personnes concernées 20

21 L insertion professionnelle et l emploi 37% 0% 100% Part des personnes concernées 35% 30% 25% Temps d attente pour y accéder 29,6% 28,4% 24,7% (Expérience vécue) Temps supérieur à un an (en mois) 20% 17,3% 15% De 20 à % 5% De 10 à % Moins d'un mois 1 à 6 mois 6 mois à 1 an Plus De 40 à 50 4 De 30 à et plus

22 L insertion professionnelle et l emploi Accompagnement spécifique 9,0% 16,9% 74,2% 10% Temps de travail aménagé 8,1% 17,4% 74,4% 12% Relations satisfaisantes avec les collègues 17,9% 4,8% 77,4% 10% 0,0% 25,0% 50,0% 75,0% 100,0% OUI NON NC 22

23 La famille et les aidants La famille est suffisament informée sur la maladie psychique 53,3% 33,6% 13,0% La famille est suffisament soutenu 45,2% 36,9% 17,9% La famille est suffisament formée pour favoriser l'autonomie et la vie citoyenne 53,2% 27,4% 19,4% 0% 25% 50% 75% 100% OUI NON NC 23

24 Phase 3: La mise en œuvre effective des actions choisies I) Le choix des actions à mettre en oeuvre Proposition de 3 axes stratégiques : - Mieux accompagner le parcours de soins, - Mieux coordonner parcours de soins et parcours de vie, -Mieux accompagner le parcours de vie, Pour constituer un «vivier d actions» : transversales, à développer sur l ensemble de la région, territoriales «labellisées», dans lequel les plate formes territoriales pourront choisir les actions qu elles souhaitent mettre en œuvre en fonction de leurs priorités, expérimentales en vue d une éventuelle généralisation Chacune des actions ayant obligatoirement pour objet d atténuer un des points de rupture identifié par les travaux du groupe projet 24

25 II) La gouvernance des projets Au niveau territorial Création de quatre plateformes territoriales de coordination composées de : - 3 personnes du champ sanitaire (2 directeurs d établissement, 1 psychiatre), - 3 personnes du champ médico-social (2 directeurs d établissement, 1 professionnel), - 3 personnes du champ social (à voir), - 3 représentants des familles ou usagers, - le conseil général et la MDPH, - la délégation territoriale de l ARS Au niveau régional Les membres du bureau de chaque plateforme territoriale rencontrerons 2 fois par an les membres de l équipe pilotage de la mission (pilote et co-pilotes, selon la configuration actuelle) + le directeur général de l ARS. III) L animation manageriale : accompagner le mise en œuvre des actions et en assurer le suivi, communiquer régulièrement en interne et en externe, assurer l information des instances de démocratie sanitaire, 25

26 Merci de votre attention 26

Le parcours de vie des personnes en situation de handicap psychique

Le parcours de vie des personnes en situation de handicap psychique COPIL Parcours des personnes en situation de précarité Réunion du 5 juillet 2013 Le parcours de vie des personnes en situation de handicap psychique 1 30% des français sont concernés par un problème plus

Plus en détail

PARCOURS DE VIE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP PSYCHIQUE QUESTIONNAIRE PERSONNES CONCERNEES

PARCOURS DE VIE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP PSYCHIQUE QUESTIONNAIRE PERSONNES CONCERNEES PARCOURS DE VIE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP PSYCHIQUE QUESTIONNAIRE PERSONNES CONCERNEES EXPLICATIF : O : OUI N : NON NC : Non concerné (ou ne sait pas ou ne souhaite pas répondre) ES : En fonction

Plus en détail

La psychiatrie de secteur et le parcours de soins. UE.2.6 Compétence R.E NOTO-

La psychiatrie de secteur et le parcours de soins. UE.2.6 Compétence R.E NOTO- le parcours de soins UE.2.6 Compétence Introduction C est quoi? Le territoire national est découpé en zones géographiques appelées «secteurs». Le secteur est l organisation à l intérieur d un bassin de

Plus en détail

Vers le 4 ème plan autisme. Réunion de concertation régionale 11 octobre 2017 Muséum-Aquarium de Nancy

Vers le 4 ème plan autisme. Réunion de concertation régionale 11 octobre 2017 Muséum-Aquarium de Nancy Vers le 4 ème plan autisme Réunion de concertation régionale 11 octobre 2017 Muséum-Aquarium de Nancy Du 3 ème vers le 4 ème plan: un rapport IGAS-IGEN Rapport publié en mai 2017:http://www.igas.gouv.fr/spip.php?article606

Plus en détail

FORMATION DES AIDANTS JOUR 3

FORMATION DES AIDANTS JOUR 3 FORMATION DES AIDANTS JOUR 3 LES DEMARCHES APRES LE DIAGNOSTIC? Maxime UNTERNER intervenant formateur Pascale PREVOST parent témoin LES DEMARCHES APRES LE DIAGNOSTIC? Le programme de la journée : 9h30

Plus en détail

PLAN REGIONAL AUTISME

PLAN REGIONAL AUTISME Projet Régional de Santé Corse 2012-2016 Schéma régional d organisation médico-sociale (SROMS) Corse 2012-2016 PLAN REGIONAL AUTISME 2013-2017 SYNTHESE 1 INTRODUCTION Dans le cadre de son projet régional

Plus en détail

Centre Hospitalier de Thuir «Pôle Centre»

Centre Hospitalier de Thuir «Pôle Centre» Centre Hospitalier de Thuir «Pôle Centre» Docteur Albert BOXUS : Médecin Chef du Secteur Urbain Gilles COCARD: Cadre Supérieur de Santé Pôle Centre ---------- 3 Rencontre Nationale des C.L.S.M NANTES Septembre

Plus en détail

Dossier de presse. Dispositif Famille Gouvernante. UDAF de Loire-Atlantique. Contact presse : Quentin ROBION Tél

Dossier de presse. Dispositif Famille Gouvernante. UDAF de Loire-Atlantique. Contact presse : Quentin ROBION Tél Dossier de presse Dispositif Famille Gouvernante UDAF de Loire-Atlantique Contact presse : Quentin ROBION Tél. 02.51.80.30.05 info@udaf44.asso.fr www.udaf44.fr L UDAF 44, en général L Union Départementale

Plus en détail

RÉPONSE ACCOMPAGNÉE POUR TOUS LA VIENNE, UN TERRITOIRE PIONNIER 13 JUIN 2016

RÉPONSE ACCOMPAGNÉE POUR TOUS LA VIENNE, UN TERRITOIRE PIONNIER 13 JUIN 2016 RÉPONSE ACCOMPAGNÉE POUR TOUS LA VIENNE, UN TERRITOIRE PIONNIER 13 JUIN 2016 LA VIENNE, UN TERRITOIRE PIONNIER Un engagement : Conseil Départemental, Agence Régional de Santé (ARS), Rectorat, MDPH Lettre

Plus en détail

Fotolia I lfotokunst. Parcours de vie, parcours de soin

Fotolia I lfotokunst. Parcours de vie, parcours de soin Fotolia I lfotokunst. Parcours de vie, parcours de soin Un groupe de travail, mis en place par l ARS de Bourgogne, a exploré les points de rupture dans le parcours de vie et de soin des personnes en situation

Plus en détail

Handicap psychique : de quoi parlons-nous? Pierre Coubelle ARGOS 2001 Carine Sepieter CREHPSY

Handicap psychique : de quoi parlons-nous? Pierre Coubelle ARGOS 2001 Carine Sepieter CREHPSY Handicap psychique : de quoi parlons-nous? Pierre Coubelle ARGOS 2001 Carine Sepieter CREHPSY 1 Santé mentale en question? 1 personne sur 4 peut être confrontée un jour dans sa vie à des problèmes psychiques

Plus en détail

Réseau de santé AURA 77. Missions, objectifs, offre de services

Réseau de santé AURA 77. Missions, objectifs, offre de services Réseau de santé AURA 77 Missions, objectifs, offre de services Pourquoi un réseau de santé dédié à l autisme? Des constats Un délai important entre le repérage des premiers troubles et l accès à une évaluation

Plus en détail

Le conseil local de santé mentale. Qu est-ce que c est? Pour quoi faire? Avec qui? Comment?

Le conseil local de santé mentale. Qu est-ce que c est? Pour quoi faire? Avec qui? Comment? Le conseil local de santé mentale Qu est-ce que c est? Pour quoi faire? Avec qui? Comment? Définition Conseil local de santé mentale (CLSM) : plateforme de concertation et de coordination qui rassemble,

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Carole PIERRE dans l Yonne Le PRS et les parcours : enjeux et mise

Plus en détail

Enquête Famille. Cette enquête, par questionnaire (cf dossier joint), comportait deux volets et explorait trois domaines :

Enquête Famille. Cette enquête, par questionnaire (cf dossier joint), comportait deux volets et explorait trois domaines : Enquête Famille Le contexte : Le Centre Ressource Handicap Psychique des Pays de la Loire participe à développer une réflexion collective régionale sur l évolution de la place des familles dans le soin

Plus en détail

FICHE DE POSTE CADRE SUPERIEUR DE SANTE

FICHE DE POSTE CADRE SUPERIEUR DE SANTE Centre Hospitalier de Dreux et de Chartres SERVICES DE PSYCHIATRIE INFANTO-JUVENILE DES BASSINS DROUAIS ET CHARTRAIN FICHE DE POSTE CADRE SUPERIEUR DE SANTE Version n 1 Nombre de pages : Diffusée le :

Plus en détail

Constats et propositions d actions du groupe de travail pédopsy et dispositif ITEP

Constats et propositions d actions du groupe de travail pédopsy et dispositif ITEP Constats et propositions d actions du groupe de travail pédopsy et dispositif ITEP Introduction Le groupe s est réuni le 29 septembre et le 27 novembre 2014 puis le 15 janvier et le 5 mars 2015. Il se

Plus en détail

Santé psychique et travail

Santé psychique et travail Conférence départementale Santé psychique et travail Jeudi 16 mars 2017 Bobigny Unafam 93 restitution enquête emploi mars 2017 1 Santé psychique et travail Restitution de l enquête Emploi auprès de familles

Plus en détail

Etude «jeunes et adolescents en difficulté nécessitant des prises en charges multiples et coordonnées. 24 mars 2015

Etude «jeunes et adolescents en difficulté nécessitant des prises en charges multiples et coordonnées. 24 mars 2015 Etude «jeunes et adolescents en difficulté nécessitant des prises en charges multiples et coordonnées. 24 mars 2015 Salima TAYMI (ARS) Pascal THEBAULT (CREAI de Bretagne) XX/XX/XX 2 LE CONTEXTE DE RÉALISATION

Plus en détail

INTRODUCTION. En partenariat avec Sud-coordonnateurs et l aide du Docteur Michel Benoit, on a élaboré ce questionnaire qui va vous être présenté.

INTRODUCTION. En partenariat avec Sud-coordonnateurs et l aide du Docteur Michel Benoit, on a élaboré ce questionnaire qui va vous être présenté. INTRODUCTION Le suicide est une priorité de santé publique. En terme de prévention, le repérage et la prise en charge de la crise suicidaire sont fondamentaux et la formation des professionnels dans ce

Plus en détail

Le schéma départemental est un outil essentiel de prospective des politiques locales sociales et médicosociales.

Le schéma départemental est un outil essentiel de prospective des politiques locales sociales et médicosociales. Le schéma départemental est un outil essentiel de prospective des politiques locales sociales et médicosociales. Le Conseil Général du Cher a souhaité associer l ensemble des acteurs aux différentes étapes,

Plus en détail

Présentation du 1 er séminaire d accompagnement de l appel à projets :

Présentation du 1 er séminaire d accompagnement de l appel à projets : Présentation du 1 er séminaire d accompagnement de l appel à projets : «Dispositifs et modalités d accompagnement des personnes handicapées dans les établissements et services médico-sociaux» organisés

Plus en détail

Projet Départemental Haute-Vienne

Projet Départemental Haute-Vienne 87 Projet Départemental Haute-Vienne 2016-2020 La Fondation des Amis de l Atelier en France Depuis plus de 50 ans, la Fondation des Amis de l Atelier, reconnue d utilité publique, accueille et accompagne

Plus en détail

Dispositifs de soins en psychiatrie

Dispositifs de soins en psychiatrie Dispositifs de soins en psychiatrie Journée du 28 Mai 2015 Resaccel Annick Perrin-Niquet PISR Où trouver des soins psychiatriques? 1. La médecine de ville 2. Le secteur libéral 3. Le secteur de l hospitalisation

Plus en détail

ARDÈCHE AUBENAS. Un réseau local associant les acteurs du secteur sanitaire, social et médicosocial

ARDÈCHE AUBENAS. Un réseau local associant les acteurs du secteur sanitaire, social et médicosocial AUBENAS Un réseau local associant les acteurs du secteur sanitaire, social et médicosocial ARDÈCHE MAISONS POUR L AUTONOMIE ET L INTÉGRATION DES MALADES ALZHEIMER L objectif des maisons pour l autonomie

Plus en détail

Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel

Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel Une équipe de proximité pour améliorer les parcours de santé Les facteurs clés de réussite Un outil numérique innovant de coordination

Plus en détail

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique Expérience du Réseau VISage Une organisation intégrée dans le champ de la gériatrie Dr Anne-Marie AMMEUX- Mme Véronique CURT Genèse de l intégration sur le territoire

Plus en détail

C L SM. CSaint-Louis. Les CLSM. De quoi parle-t-on? L SM. Emilie FURSTOSS - Chargée de mission ARS pour les CLSM 68 - Ribeauvillé.

C L SM. CSaint-Louis. Les CLSM. De quoi parle-t-on? L SM. Emilie FURSTOSS - Chargée de mission ARS pour les CLSM 68 - Ribeauvillé. Les CLSM De quoi parle-t-on? Conseil Local de Santé Mentale Conseil Local de Santé Mentale Conseil Local de Santé Mentale Conseil Local de Santé Mentale C L SM 68 Ribeauvillé C L SM 68 Colmar C L SM 68

Plus en détail

LE DISPOSITIF FAMILLE GOUVERNANTE

LE DISPOSITIF FAMILLE GOUVERNANTE FAMILLE Mars 2016 Définition et de «Famille-Gouvernante» Définition et Définition de «Famille Gouvernante» Née d une initiative associative, une réponse souple et concrète qui s est développée en s adaptant

Plus en détail

ENQUETE à destination des associations de personnes handicapées sur les attentes et besoins des personnes en termes de transport

ENQUETE à destination des associations de personnes handicapées sur les attentes et besoins des personnes en termes de transport ENQUETE à destination des associations de personnes handicapées sur les attentes et besoins des personnes en termes de A - Eléments signalétiques 1 - Au nom de quelle association avez-vous répondu à ce

Plus en détail

L ASSOCIATION ALHPI & LA COORDINATION AVEC LE SANITAIRE

L ASSOCIATION ALHPI & LA COORDINATION AVEC LE SANITAIRE Accompagner Le Handicap Psychique en Isère L ASSOCIATION ALHPI & LA COORDINATION AVEC LE SANITAIRE Développer une logique de parcours de vie en facilitant l accès aux soins pour les personnes en situation

Plus en détail

Proposition pour un meilleur accompagnement des personnes présentant des troubles psychiques chroniques et invalidants dans le cadre de leur

Proposition pour un meilleur accompagnement des personnes présentant des troubles psychiques chroniques et invalidants dans le cadre de leur PROJET REFERENT DE PARCOURS EN REHABILITATION PSYCHOSOCIALE Proposition pour un meilleur accompagnement des personnes présentant des troubles psychiques chroniques et invalidants dans le cadre de leur

Plus en détail

PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME DE LA REGION CENTRE RENCONTRE REGIONALE DU 19 MARS 2014

PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME DE LA REGION CENTRE RENCONTRE REGIONALE DU 19 MARS 2014 PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME DE LA REGION CENTRE RENCONTRE REGIONALE DU 19 MARS 2014 Rappel de la méthodologie générale d élaboration du PRA 2 3 La méthodologie d élaboration du PRA 2 principes

Plus en détail

Projet Régional de Santé 2

Projet Régional de Santé 2 Projet Régional de Santé 2 La loi de modernisation de notre système de santé Deux enjeux majeurs : Adapter le système de santé aux enjeux du vieillissement de la population et de la progression des maladies

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Nathalie PASQUIER en Saône et Loire Le PRS et les parcours : enjeux

Plus en détail

Le réseau Icare santé mentale, précarité,exclusion. Docteur Bernard Allemandou

Le réseau Icare santé mentale, précarité,exclusion. Docteur Bernard Allemandou Le réseau Icare santé mentale, précarité,exclusion Docteur Bernard Allemandou Plan n Santé et précarité - le Centre Médico Psychologique (CMP) - La résidence - Le réseau n Exclusion et lien social - Le

Plus en détail

RAPPORT TABLEAU DE BORD DE LA PERFORMANCE DANS LE SECTEUR MEDICO-SOCIAL. Campagne 2015 Etablissements et Services d aide par le travail (ESAT)

RAPPORT TABLEAU DE BORD DE LA PERFORMANCE DANS LE SECTEUR MEDICO-SOCIAL. Campagne 2015 Etablissements et Services d aide par le travail (ESAT) RAPPORT TABLEAU DE BORD DE LA PERFORMANCE DANS LE SECTEUR MEDICO-SOCIAL Campagne 2015 Etablissements et Services d aide par le travail (ESAT) Table des matières INTRODUCTION et ELEMENTS DE CONTEXTE...

Plus en détail

Schéma départemental d organisation sociale et médico-sociale en faveur des personnes handicapées Document de synthèse

Schéma départemental d organisation sociale et médico-sociale en faveur des personnes handicapées Document de synthèse Schéma départemental d organisation sociale et médico-sociale en faveur des personnes handicapées 2012-2016 Document de synthèse sommaire Préambule : la méthode choisie page 6 L information comme premier

Plus en détail

Les politiques publiques territoriales«innovantes» en santé mentale jeudi 17 mars 2016 Ministère de la Santé, Paris

Les politiques publiques territoriales«innovantes» en santé mentale jeudi 17 mars 2016 Ministère de la Santé, Paris Journée d études internationale Les politiques publiques territoriales«innovantes» en santé mentale jeudi 17 mars 2016 Ministère de la Santé, Paris Docteur Laurent EL GHOZI Conseiller municipal délégué

Plus en détail

2013/2017 EPSM DES FLANDRES

2013/2017 EPSM DES FLANDRES 2013/2017 EPSM DES FLANDRES L e projet d établissement est l acte politique majeur d un établissement de santé car il fixe ses axes de développement pour les 5 années à venir. Le nouveau projet d établissement

Plus en détail

Consensus de Blois. Ce consensus comprend :

Consensus de Blois. Ce consensus comprend : Synthèse des défis prioritaires et des propositions opérationnelles identifiés durant le colloque «2017 : Quels défis pour la santé mentale?» Ce consensus comprend : Le 10 novembre 2016 à Blois, l Uniopss

Plus en détail

Visite du foyer d accueil médicalisé. Service d accompagnement médico-social pour adultes handicapés «Le Trait d union»

Visite du foyer d accueil médicalisé. Service d accompagnement médico-social pour adultes handicapés «Le Trait d union» Visite du foyer d accueil médicalisé et du Service d accompagnement médico-social pour adultes handicapés «Le Trait d union» CHRS La Chartreuse, à Dijon Journée internationale des personnes handicapées

Plus en détail

THEME : SANTE MENTALE (incluant la souffrance psychique, la question des addictions et la santé des jeunes).

THEME : SANTE MENTALE (incluant la souffrance psychique, la question des addictions et la santé des jeunes). THEME : SANTE MENTALE (incluant la souffrance psychique, la question des addictions et la santé des jeunes). PRIORITE PRS : réduire les inégalités de santé XX/XX/XX SANTE MENTALE La santé mentale est un

Plus en détail

PROJET DE LOI de modernisation de notre système de santé. (Texte définitif) adopté par l Assemblée Nationale le 17 décembre 2015

PROJET DE LOI de modernisation de notre système de santé. (Texte définitif) adopté par l Assemblée Nationale le 17 décembre 2015 PROJET DE LOI de modernisation de notre système de santé. (Texte définitif) adopté par l Assemblée Nationale le 17 décembre 2015 Article 69 I. Le code de la santé publique est ainsi modifié : 1 La première

Plus en détail

Le renforcement des liens entre prévention, ville, hôpital et secteur médicosocial parcours santé mentale sur le Sud 77

Le renforcement des liens entre prévention, ville, hôpital et secteur médicosocial parcours santé mentale sur le Sud 77 Le renforcement des liens entre prévention, ville, hôpital et secteur médicosocial parcours santé mentale sur le Sud 77 Diagnostic infra-territorial posé par les acteurs locaux Synthèse Mars 2016 Avant

Plus en détail

AVIS SUR L ACCOMPAGNEMENT EN NOUVELLE AQUITAINE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP VIEILLISSANTES

AVIS SUR L ACCOMPAGNEMENT EN NOUVELLE AQUITAINE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP VIEILLISSANTES AVIS SUR L ACCOMPAGNEMENT EN NOUVELLE AQUITAINE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP VIEILLISSANTES adopté à l unanimité par la Commission permanente le 11 avril 2017 A la suite des travaux de sa Commission

Plus en détail

Plan local de santé publique Martigues / Port-de-Bouc Plan validé suite au 6ème Comité de pilotage local de l Atelier Santé Ville

Plan local de santé publique Martigues / Port-de-Bouc Plan validé suite au 6ème Comité de pilotage local de l Atelier Santé Ville Plan local de santé publique Martigues / Port-de-Bouc Plan validé suite au 6ème Comité de pilotage local de l Atelier Santé Ville 1 PREFECTURE DES BDR Participation au diagnostic et à l élaboration du

Plus en détail

Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique

Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique Dr Arielle ATTAL, Gériatre Médecin coordinateur 4 juin 2015 Avec le soutien de «Réseau de santé»: missions Article L6321-1

Plus en détail

Services SAVS/SAMSAH des Genêts d Or

Services SAVS/SAMSAH des Genêts d Or JOURNEE REGIONALE CREAI DU 9 JUIN 2015 La COOPERATION : l accompagnement à la parentalité d adultes en situation de handicap Services SAVS/SAMSAH des Genêts d Or Laurence RENIER directrice adjointe Ghislaine

Plus en détail

Autisme et formation des travailleurs sociaux

Autisme et formation des travailleurs sociaux Autisme et formation des travailleurs sociaux 23 mars 2017 Christiane Jean-Bart Responsable secteur handicap Sophie Guennery Chef de projet secteur handicap 5 Avenue du Stade de France Immeuble Green Corner

Plus en détail

13 septembre Dijon

13 septembre Dijon PLAN PLURIANNUEL DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ ET POUR L INCLUSION SOCIALE Journée régionale Bourgogne Franche Comté 13 septembre 2016 - Dijon ATELIERS Atelier 1 : coordonner les actions en faveur des jeunes

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LE DEPLOIEMENT DES PLATEFORMES TERRITORIALES D APPUI (PTA) EN NORMANDIE

CAHIER DES CHARGES POUR LE DEPLOIEMENT DES PLATEFORMES TERRITORIALES D APPUI (PTA) EN NORMANDIE CAHIER DES CHARGES POUR LE DEPLOIEMENT DES PLATEFORMES TERRITORIALES D APPUI (PTA) EN NORMANDIE 1- Contexte et enjeux des Plateformes Territoriales d Appui (PTA) La loi n 2016-41 du 26 janvier 2016 de

Plus en détail

Filière management d établissement

Filière management d établissement 5. Filière management d établissement La filière management d établissement garantit la réalisation de trois grands objectifs : conduire et animer le projet d établissement manager une équipe valoriser

Plus en détail

XVI Colloque de l APQR Québec 30/10 au 2/11/2012

XVI Colloque de l APQR Québec 30/10 au 2/11/2012 XVI Colloque de l APQR Québec 30/10 au 2/11/2012 Pourquoi et comment un Elu local doit-il s intéresser à la santé mentale de ses concitoyens? Docteur Laurent EL GHOZI Conseiller municipal délégué de Nanterre,

Plus en détail

Parcours de santé complexe, parcours du combattant?

Parcours de santé complexe, parcours du combattant? Parcours de santé complexe, parcours du combattant? Quels moyens pour prévenir les ruptures? 28 janvier 2015, cellule de coordination VISage Les différents niveaux de coordination Coordination clinique

Plus en détail

Certificat de spécialité Accompagnant Educatif et Social. Construire ensemble les compétences de demain. Responsables de l action au GRETA :

Certificat de spécialité Accompagnant Educatif et Social. Construire ensemble les compétences de demain. Responsables de l action au GRETA : Responsables de l action au GRETA : Sylvaine GUILLET Conseillère en Formation Continue 03.89.22.92.27 Sylvaine.guillet@greta-colmar.fr Certificat de spécialité Accompagnant Educatif et Social Dominique

Plus en détail

L évaluation des Equipes Mobiles de Soins Palliatifs (EMSP)

L évaluation des Equipes Mobiles de Soins Palliatifs (EMSP) L évaluation des Equipes Mobiles de Soins Palliatifs (EMSP) Rencontre Qualitefficience 22 octobre 2015 Département Evaluation des Politiques de Santé et des dispositifs (DEPS) Direction Efficience de l

Plus en détail

Annexe 6 L AGENCE NATIONALE DE L ÉVALUATION ET DE LA QUALITÉ DES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX (ANESM)

Annexe 6 L AGENCE NATIONALE DE L ÉVALUATION ET DE LA QUALITÉ DES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX (ANESM) Annexe 6 L AGENCE NATIONALE DE L ÉVALUATION ET DE LA QUALITÉ DES ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX (ANESM) Créée par la Loi de financement de la sécurité sociale pour 2007, l Agence

Plus en détail

20 ème journée médicale de Pomponiana Olbia Vendredi 17 juin La scolarisation des enfants handicapés

20 ème journée médicale de Pomponiana Olbia Vendredi 17 juin La scolarisation des enfants handicapés 20 ème journée médicale de Pomponiana Olbia Vendredi 17 juin 2011 La scolarisation des enfants handicapés 1 La loi du 11 février 2005 «pour l égalité des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

dossier de presse Le schéma départemental des personnes handicapées

dossier de presse Le schéma départemental des personnes handicapées j e u d i 1 1 f é v r i e r 2 0 1 0 dossier de presse Le schéma départemental des personnes handicapées Par Bernard BONNE, Président du Conseil général de la Loire et Claude BOURDELLE, Vice-président du

Plus en détail

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015 Contrat Local de Santé Comité Syndical du 03 Novembre 2015 1 Contexte Le Contrat Local de Santé, c est : Une innovation de la loi Hôpital, patients, santé, territoires HPST - Journal Officiel du 22 juillet

Plus en détail

RESEAU de PROMOTION pour la SANTE MENTALE dans les YVELINES SUD RAPPORT D ACTIVITE ANNEE 2013

RESEAU de PROMOTION pour la SANTE MENTALE dans les YVELINES SUD RAPPORT D ACTIVITE ANNEE 2013 Groupement de Coopération Sanitaire RESEAU de PROMOTION pour la SANTE MENTALE dans les YVELINES SUD RAPPORT D ACTIVITE ANNEE 2013 RPSM 78 : le partenariat pour la qualité des soins en santé mentale 1 PROJET

Plus en détail

L ASSISTANT FAMILIAL 1. Référentiel professionnel 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

L ASSISTANT FAMILIAL 1. Référentiel professionnel 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L ASSISTANT FAMILIAL 1. Référentiel professionnel 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L assistant familial est un travailleur social qui exerce une profession définie et réglementée

Plus en détail

ARS et MAIA. DIU des Gestionnaires de cas MAIA. Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne

ARS et MAIA. DIU des Gestionnaires de cas MAIA. Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne 04/02/16 Plan Qu est-ce que l'ars?, le PRS? La thématique des personnes âgées? Politique régionale bretonne de

Plus en détail

Diagnostic précoce de l autisme : lancement d une équipe pluridisciplinaire dans les Vosges. 20 juin Dossier de presse

Diagnostic précoce de l autisme : lancement d une équipe pluridisciplinaire dans les Vosges. 20 juin Dossier de presse Diagnostic précoce de l autisme : lancement d une équipe pluridisciplinaire dans les Vosges 20 juin 2017 Dossier de presse Sommaire Communiqué de synthèse... 3 L autisme, c est quoi?... 4 Le 3 ème plan

Plus en détail

Schéma départemental d organisation sociale et médico-sociale en faveur des personnes handicapées Document de synthèse

Schéma départemental d organisation sociale et médico-sociale en faveur des personnes handicapées Document de synthèse Schéma départemental d organisation sociale et médico-sociale en faveur des personnes handicapées 2012-2016 Document de synthèse sommaire Préambule : la méthode choisie page 4 L information comme premier

Plus en détail

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME

MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME MAISONS DES ADOLESCENTS : PROGRAMME 2005-2009 1 Région Rhône Alpes Département du Rhône La maison des adolescents: Date d ouverture : Avril 2007 Nom : Maison des Adolescents du Rhône (Mutualité Française

Plus en détail

Intégration des services d aide et de soins pour une continuité des parcours L exemple des MAIA C. PERISSET

Intégration des services d aide et de soins pour une continuité des parcours L exemple des MAIA C. PERISSET Intégration des services d aide et de soins pour une continuité des parcours L exemple des MAIA C. PERISSET CREAI-URIOPSS Marseille 2016 1 Emma et Jean Emma, 87 ans a des troubles cognitifs et une maladie

Plus en détail

Info Parcours psy EDITO. N 5 22 janvier 2014. Le point de vue des personnes souffrant de troubles psychiques

Info Parcours psy EDITO. N 5 22 janvier 2014. Le point de vue des personnes souffrant de troubles psychiques EDITO Grâce à votre mobilisation positive, 367 personnes concernées ont répondu au questionnaire sur leur parcours de vie et de soins. C est une belle réussite collective qui nous permettra d être à leur

Plus en détail

Jeudi 15 septembre Santé mentale : améliorer le parcours de l'adulte en souffrance psychique

Jeudi 15 septembre Santé mentale : améliorer le parcours de l'adulte en souffrance psychique Jeudi 15 septembre 2016 Santé mentale : améliorer le parcours de l'adulte en souffrance psychique BESOINS Comment accompagner le projet de vie d une personne souffrant de troubles psychiques, en concertation

Plus en détail

PLAN. I. Présentation de l EPSM Morbihan et de son secteur médico-social

PLAN. I. Présentation de l EPSM Morbihan et de son secteur médico-social Pôle Médico-Social Ivan LECOURT Directeur du Pôle Médico-Social, EPSM Morbihan Maryse MORICE Cadre Supérieur de Santé Coordonnateur MAS-FAM, EPSM Morbihan PLAN I. Présentation de l EPSM Morbihan et de

Plus en détail

FICHE DE POSTE Page :-1/6. Assistant Socio-Educatif IDENTIFICATION DU POSTE

FICHE DE POSTE Page :-1/6. Assistant Socio-Educatif IDENTIFICATION DU POSTE FICHE DE POSTE Page :-1/6 Direction : Direction des Ressources Humaines Service : Socio-éducatif IDENTIFICATION DU POSTE Fonction : Assistant-e de service social en Service de Psychiatrie Adulte Grade

Plus en détail

La Maison Départementale des Personnes Handicapées

La Maison Départementale des Personnes Handicapées La Maison Départementale des Personnes Handicapées «La maison départementale exerce une mission d accueil, d information, d accompagnement et de conseil pour les personnes handicapées et de leurs familles

Plus en détail

Sixième atelier. Référentiel des missions. MAIA de l est du Loiret Octobre 2012

Sixième atelier. Référentiel des missions. MAIA de l est du Loiret Octobre 2012 Sixième atelier Référentiel des missions MAIA de l est du Loiret Octobre 2012 Porté par le Clic du Val d Or, Hôpital de Sully sur Loire, Agé-Clic et l Orpadam Clic Rappel sur les trois outils du guichet

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction de l Action Sociale, de l Enfance et de la Santé Sous-direction de la Santé 2016 DASES 377G Subvention (150.000 euros) et conventions avec l Association de Santé Mentale du (13e) et l établissement

Plus en détail

ESAT PEP GIENNOIS Les Saponaires Bilan d activité 2013

ESAT PEP GIENNOIS Les Saponaires Bilan d activité 2013 ESAT PEP GIENNOIS Les Saponaires Bilan d activité 2013 Préambule : Présentation de l Etablissement et Service d Aide par le Travail Géré par l AD PEP 45, l ESAT les Saponaires existe depuis octobre 1988.

Plus en détail

Oncologie 93, un réseau de santé en cancérologie en Seine Saint Denis

Oncologie 93, un réseau de santé en cancérologie en Seine Saint Denis Oncologie 93, un réseau de santé en cancérologie en Seine Saint Denis Seine Saint Denis coordonner proximité collaborer accompagner mutualiser évaluer innover orienter ressource plate-forme associations

Plus en détail

Renouvellement du schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap.

Renouvellement du schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap. Renouvellement du schéma départemental en faveur des personnes en situation de handicap. Feuille de route du groupe de travail : les enfants et les adolescents de 0 à 16 ans. I- Introduction Vous avez

Plus en détail

Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie - PAERPA (Art 48 de la LFSS 2013) Estel QUERAL Chef de projet Paerpa - DSS

Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie - PAERPA (Art 48 de la LFSS 2013) Estel QUERAL Chef de projet Paerpa - DSS Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie - PAERPA (Art 48 de la LFSS 2013) Estel QUERAL Chef de projet Paerpa - DSS 1 1 Les enjeux de la prise en charge de la personne âgée

Plus en détail

PROJET. Santé des personnes handicapées DE SANTÉ 1. OBJECTIF 2. METHODOLOGIE 3. RESULTATS DIAGNOSTIC

PROJET. Santé des personnes handicapées DE SANTÉ 1. OBJECTIF 2. METHODOLOGIE 3. RESULTATS DIAGNOSTIC PROJET RÉGIONAL DE SANTÉ DIAGNOSTIC Santé des personnes handicapées 1. OBJECTIF Ce diagnostic s attache à identifier les principaux freins et obstacles dans la prise en charge des personnes handicapées

Plus en détail

Psychiatrie et santé mentale Actualités de la HAS Journées de la Bussière. 22 septembre 2016

Psychiatrie et santé mentale Actualités de la HAS Journées de la Bussière. 22 septembre 2016 Psychiatrie et santé mentale Actualités de la HAS Journées de la Bussière 22 septembre 2016 1 La démarche HAS depuis 2013 Souhait d organiser une démarche prenant en compte les enjeux de la qualité et

Plus en détail

ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne

ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne 09/01/15 Plan Qu est-ce que l'ars? le PRS? Politique régionale bretonne de déploiement des MAIA, Accompagnement

Plus en détail

Le Centre de Preuves en Psychiatrie et en Santé Mentale. Marie Christine Hardy Baylé AFRC - 23 Mai 2016

Le Centre de Preuves en Psychiatrie et en Santé Mentale. Marie Christine Hardy Baylé AFRC - 23 Mai 2016 Le Centre de Preuves en Psychiatrie et en Santé Mentale Marie Christine Hardy Baylé AFRC - 23 Mai 2016 Le Centre de Preuves en Psychiatrie et en SM : trois missions (1) Etre une force de proposition Une

Plus en détail

Promouvoir le projet de vie et l autonomie des personnes âgées à domicile en valorisant et s appuyant sur leur ancrage et leurs racines.

Promouvoir le projet de vie et l autonomie des personnes âgées à domicile en valorisant et s appuyant sur leur ancrage et leurs racines. Promouvoir le projet de vie et l autonomie des personnes âgées à domicile en valorisant et s appuyant sur leur ancrage et leurs racines. Prof. Marie-Christine Closon (UCL) et Prof. J.P. Bayens (KUL) Maintien

Plus en détail

Les Centres Ressources pour le Handicap Psychique : un nouveau modèle de travail?

Les Centres Ressources pour le Handicap Psychique : un nouveau modèle de travail? Les Centres Ressources pour le Handicap Psychique : un nouveau modèle de travail? Dr Denis LEGUAY Angers Les CReHPsy: quel projet? Un guichet unique avant instruction de la demande Et les MDPH? Un portage

Plus en détail

Réunion de lancement du 22 avril 2014 SCHÉMA DÉPARTEMENTAL. Personnes âgées Personnes en situation de handicap

Réunion de lancement du 22 avril 2014 SCHÉMA DÉPARTEMENTAL. Personnes âgées Personnes en situation de handicap Réunion de lancement du 22 avril 2014 SCHÉMA DÉPARTEMENTAL Personnes âgées Personnes en situation de handicap SCHÉMA DÉPARTEMENTAL Personnes âgées et Personnes en situation de handicap SCHÉMA DÉPARTEMENTAL

Plus en détail

MUTUALISATION EN EDUCATION THERAPEUTIQUE Atelier du CCECQA - 25 septembre 2012

MUTUALISATION EN EDUCATION THERAPEUTIQUE Atelier du CCECQA - 25 septembre 2012 MUTUALISATION EN EDUCATION THERAPEUTIQUE Atelier du CCECQA - 25 septembre 2012 PLACE DE L EDUCATION THERAPEUTIQUE DANS LE PROJET REGIONAL DE SANTE Martine Ruello - ARS Aquitaine - Département Prévention

Plus en détail

CHAPITRE 3 La prise en charge interdisciplinaire de la souffrance psychique

CHAPITRE 3 La prise en charge interdisciplinaire de la souffrance psychique La prise en charge interdisciplinaire de la souffrance psychique CHAPITRE 3 La prise en charge interdisciplinaire de la souffrance psychique d une personne suppose la sollicitation de professionnels qui

Plus en détail

Accueil, So ins. En quelques mots...

Accueil, So ins. En quelques mots... En quelques mots... SANTÉ MENTALE & COMMUNAUTÉS met à la disposition de personnes en souffrance psychique, un ensemble de dispositifs d accueil, de soins et d accompagnement. Les prises en charge proposées

Plus en détail

Il est ouvert 365 jours par an, 24h/24. Chaque nuit un éducateur de veille assure la sécurité, il est épaulé depuis 2012 par un veilleur de nuit.

Il est ouvert 365 jours par an, 24h/24. Chaque nuit un éducateur de veille assure la sécurité, il est épaulé depuis 2012 par un veilleur de nuit. Présentation Situé sur la commune d Epinay sur Orge, le foyer Les Roseaux dispose d un agrément foyer d hébergement pour travailleurs handicapés. Dans ce cadre, il peut accueillir 42 adultes : hommes ou

Plus en détail

Handicap psychique, psychiatrie et santé mentale?

Handicap psychique, psychiatrie et santé mentale? Handicap psychique, psychiatrie et santé mentale? La psychiatrie a-t-elle le monopole de la santé mentale? La santé mentale peut-elle se passer de la psychiatrie? Matthieu OCHIN Directeur Centre de ressources

Plus en détail

Projet Départemental Seine-et-Marne

Projet Départemental Seine-et-Marne 77 Projet Départemental Seine-et-Marne 2016-2020 La Fondation des Amis de l Atelier en France Depuis plus de 50 ans, la Fondation des Amis de l Atelier, reconnue d utilité publique, accueille et accompagne

Plus en détail

Suivi des décisions d orientation de la CDAPH vers les établissements et services médico-sociaux

Suivi des décisions d orientation de la CDAPH vers les établissements et services médico-sociaux Maison des personnes handicapées de l Hérault Suivi des décisions d orientation de la CDAPH vers les établissements et services médico-sociaux Juillet 2014 Le processus de décision d orientation Demande

Plus en détail

Déploiement du plan Alzheimer en Haute-Normandie

Déploiement du plan Alzheimer en Haute-Normandie en Haute-Normandie Oissel - 21/09/2012 Contexte : plan Alzheimer 2008-2012 Trois axes prioritaires, 44 mesures portant sur : l amélioration de la qualité de vie des malades et des aidants, la recherche,

Plus en détail

SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION

SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION THÉMATIQUE DÉPRESSION SYNTHÈSE DES QUESTIONNAIRES D ÉVALUATION ÉVALUATION INTERNE 2013 Une évaluation interne visant à apprécier l utilisation des contenus des mallettes mises à disposition des professionnels

Plus en détail

= 2 services. Dispositif expérimental d annonce du diagnostic d autisme et autres TSA. Equipe associée du Centre de Ressources Autisme de Bretagne

= 2 services. Dispositif expérimental d annonce du diagnostic d autisme et autres TSA. Equipe associée du Centre de Ressources Autisme de Bretagne = 2 services Dispositif expérimental d annonce du diagnostic d autisme et autres TSA DADTSA Equipe associée du Centre de Ressources Autisme de Bretagne EA - CRA 1 L Espace «Autisme et autres TSA» Existe

Plus en détail

Nathalie DANJOU, Directrice. 16, rue Du Guesclin PERIGUEUX

Nathalie DANJOU, Directrice. 16, rue Du Guesclin PERIGUEUX Nathalie DANJOU, Directrice 16, rue Du Guesclin 24000 PERIGUEUX 05.53.13.19.90 05.53.53.40.72 @ accueil@mdrs24.fr Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) AUTORISE DEPUIS LE 05 OCTOBRE 2015 «LA MAISON

Plus en détail

Groupe 6 Projet des dispositifs alternatifs

Groupe 6 Projet des dispositifs alternatifs Projet d établissement 2012-2017 Groupe 6 Projet des dispositifs alternatifs EPSM Lille-Métropole Groupe Groupe n 6 Groupe médico-social, CPS et PASS Animateur Co-Animateur - Éric KRZYKALA - Éliane BOURGEOIS

Plus en détail

Service d Accueil d Urgence

Service d Accueil d Urgence Institut Départemental de l Enfance, de la Famille et du Handicap pour l Insertion SAUC Service d Accueil d Urgence de Canteleu Près de 900 jeunes dans le cadre de la Protection de l Enfance Près de 500

Plus en détail