Protocoles d Extractions en Implantologie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Protocoles d Extractions en Implantologie"

Transcription

1 Protocoles d Extractions en Implantologie Conférence : Fiabiliser l implantologie - Generation Implant Nice Antoine Diss Revue de la littérature Nice, le 25 Février 2010 L extraction d une dent entrainee une perte de volume de son alvéole par cicatrisation (Pietrokovski& Massler 1967; Pietrokovski et al. 2007) A. Origine de la résorption post-extractionnelle => Micro-fractures => Perte de la vascularisation desmodontale => Perte de la stimulation fonctionnelle => Élévation du lambeau de pleine épaisseur (Blanco et al // Fickl et al.2008) => Résorption des tables osseuses externes vestibulaires et palatines Araujo et al. (2005) La résorption est constante et identique surtout en vestibulaire => Même en cas de chirurgie flapless => Même en cas d extraction/implantation Araujo et al. (2006 et 2009)

2 Pour Evans (2008): => Extraction / Implantation => Augmentation de la longueur de la couronne due à une récession tissulaire moyenne de 0.9 mm B. Les facteurs de la résorption post-extractionnelle Lis sont au nombre de 7 Le site d extraction Etiologie de l extraction (parodontale ou non) Epaisseur du gap après implantation Epaisseur du mur osseux Le type d implants Le positionnement implantaire Le biotype parodontal Elévation du lambeau Le site d extraction => Résorption osseuse plus importante pour les incisives que pour les prémolaires (Ferus et coll. 2010) L étiologie de l extraction => Moins de résorption osseuse dans le cas de parodontite (Ferus et coll. 2010) L épaisseur de gap => Plus le gap est important plus on a de comblement osseux => Plus le gap est important moins on a de résorption osseuse verticale (Ferus et coll. 2010) L épaisseur du mur => Résorption osseuse verticale et horizontale plus importante pour les murs < 1 mm (Ferus et coll. 2010)

3 Données anatomiques Épaisseur moyenne du mur vestibulaire est de => 1,1 mm => 0,8 mm pour les dents antérieurs Le type d implants => perte d os en palatin et en vestibulaire sur 4 mois (Sanz et coll. 2010) Le positionnement implantaire (Caneva et coll. 2010) => Plus il est vestibulaire plus il y un risque de déhiscence vestibulaire Implant positionné au milieu de l alvéole Résorption de 0.8 mm en lingual Résorption de 2 mm en vestibulaire Fenestration vestibulairee au niveau de l implant Implant positionné contre le mur lingual et 0,8 mm sous crestal: Résorption plus importante en lingual Résorption identique en vestibulaire et en lingual Pas de fenestration vestibulaire au niveau de l implant Conclusions Importance de sur enfouir et de positionner les implants en lingual Plus de résorption du mur lingual Même résorption du mur vestibulaire Moins de fenestration vestibulaire Le biotype parodontal Evans (2008) 42 extractions / implantations /// suivi moyen de 19 mois => Augmentation de la longueur de la couronne due à une récession tissulaire moyenne de 0.9 mm Les limites de la chirurgie flapless Etude in vitro sur modèles (van de welde et coll. 2010) => Fénestrations de la corticale dans 59.7% (43/72) => Pas de différence significative entre spécialistes, dentistes et étudiants

4 C. Synthèse Extraction d une dent est systématiquement accompagnée d une résorption osseuse du mur vestibulaire Extraction / Implantation : pas significatif Chirurgie flapless : pas significatif Cette résorption peut être minorée en cas de Mur osseux vestibulaire > 1 mm Morphotype parodontal épais Positionnement palatin de l implant Cependant elle aura toujours lieu avec des conséquences cliniques importantes => Quel protocole clinique utilisé?? Les protocoles A. La mandibule postérieure Particularité de la mandibule postérieure Tables vestibulaires épaisses => Résorption post-extractionelle limitée Le nerf dentaire inférieur => En cas de manque osseux en hauteur : blocs ou implants courts => Difficulté de l extraction / Implantation Bonne densité osseuse => Bonne indication d implants courts => Difficulté de forage dans le septum dans le cas d E/I Peu de GA Zone peu esthétique Protocole 1 : Distance alvéole-nerf > 6 mm Après cicatrisation pas de comblement de sinus) Temporisation sans aucun appui : 3 mois Implantation +/- ROG Alternatives => Extraction et ROG sans traction des lambeaux => Extraction et implantation

5 Protocole 2 : Distance alvéole-nerf < 6 mm (Après cicatrisation pas de comblement de sinus) Temporisation sans aucun appui : 6 semaines ROG Temporisation 4 mois Implantation B. La mandibule antérieure Particularité de la mandibule antérieure Tables vestibulaires épaisses => Résorption post-extractionelle limitée Volume osseux très important Peu de challenge esthétique Protocole Extraction Implantation Mise en charge immédiate C. Le maxillaire postérieur Particularité du maxillaire postérieur Tables vestibulaires fines => Forte résorption post-extractionnele Le sinus maxillaire => En cas de manque osseux en hauteur : comblement sous sinusien fiable => Extraction / Implantation «facile» Faible densité osseuse => Mauvaise indication des implants courts (Misch) Peu de GA Zone moyennement esthétique Protocole 1 : Distance alvéole-sinus > 4 mm (Après cicatrisation pas de comblement de sinus) Temporisation sans aucun appui : 1,5 3 mois Implantation +/- ROG Alternatives => Extraction et ROG sans traction des lambeaux => Extraction / implantation

6 Protocole 2 : Distance alvéole-sinus entre 2 et 4 mm => Après cicatrisation certainement comblement de sinus => Stabilisation de l implant possible Temporisation sans aucun appui : 1,5 3 mois Implantation + comblement de sinus Alternatives => Extraction et ROG sans traction des lambeaux puis comblement de sinus => Extraction / Implantation et comblement de sinus Protocole 3 : Distance alvéole-sinus < 1 mm => Après cicatrisation certainement comblement de sinus => Stabilisation de l implant possible Temporisation sans aucun appui : 1,5 3 mois Implantation + comblement de sinus Alternatives => Extraction et ROG sans traction des lambeaux puis comblement de sinus => Extraction / Implantation et comblement de sinus D. le challenge esthétique La notion de challenge esthétique implantaire => Suite à l extraction Perte de la table osseuse vestibulaire (partie ou totalité) par: Micro-fractures Perte de la vascularisation desmodontale Perte de la stimulation fonctionnelle => Cette perte tissulaire va entrainer une modification du profil d émergence de la future prothèse associée à un risque esthétique Pour compenser cette perte osseuse, il existe différentes techniques => ROG => Greffe de conjonctif => Blocs osseux Il est parfois nécessaire d associer les 3.

7 Le challenge esthétique implantaire représente la synthèse entre 1. L âge du patient 2. Le morphotype parodontal du patient 3. La ligne du sourire 4. Les exigences esthétiques du patient Challenge esthétique faible Caractéristiques => Patient âgé avec un faible découvrement et une exigence esthétique faible => Patient pressé => Trou noir ou fausse gencive autorisée => Problème parodontal traité : rétraction parodontale généralisée Protocole Extraction / Implantationn +/- lambeau ou flapless +/- ROG +/- Greffe de conjonctif +/- Mise en esthétique immédiate Challenge esthétique élevé Caractéristiques => Patient jeune => Morphotype parodontal fin : peu de GA => Alvéoles en nid d hirondelle => Dents triangulaires

8 Protocole 1 : biotype épais Extraction atraumatique Flapless (peu de risque de perforation) + greffe de conjonctif +/- biomatériau Implantation +/- mise en esthétique immédiate Mise en charge définitive à + 3 mois Protocole 2 : biotype fin Extraction Flapless + greffe de tissu mou => +/- biomatériau Temporisation compressive : 2 mois Implantation à 3 mois => +/- biomatériau => +/- greffe de tissu mou Temps 2 et mise en charge provisoire à + 2 mois Mise en charge définitive à + 3 mois Protocole 3 : défaut important Extraction Flapless + greffe de tissu mou Bloc osseux à + 2 mois Implantation à + 4 mois => +/- biomatériau => +/- greffe de tissu mou Temps 2 et mise en charge provisoire à + 2 mois Mise en charge définitive à + 3 mois Conclusions

Cas clinique. Auteur. Dossier clinique

Cas clinique. Auteur. Dossier clinique 1 Auteur Cas clinique Docteur Florian NADAL 2 chemin de la plaine de Cadirac 09000 FOIX Docteur en chirurgie dentaire DU de chirurgie pré et péri implantaire - DU d Occlusodontie et Prothèse DIU Européen

Plus en détail

Nouvelle méthode de préparation des sites implantaires

Nouvelle méthode de préparation des sites implantaires 0476 patented Nouvelle méthode de préparation des sites implantaires EXPANSION OSSEUSE PROGRESSIVE CONDENSATION OSSEUSE PROGRESSIVE EXPANSION OSSEUSE VERTICALE Soft Dilators, les nouveaux instruments progressifs

Plus en détail

Drs Jean-Louis ZADIKIAN et André CHAINE- 2 ère Partie

Drs Jean-Louis ZADIKIAN et André CHAINE- 2 ère Partie Drs Jean-Louis ZADIKIAN et André CHAINE- 2 ère Partie FOTOLIA 10 - DENTOSCOPE N 93-12/03/2012 CAS CLINIQUE - 11 Drs Jean-Louis ZADIKIAN et André CHAINE- 2 ère Partie CAS CLINIQUE Fig.26a Fig.26b Mme B.,

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION CONTINUE

PROGRAMME FORMATION CONTINUE PROGRAMME FORMATION CONTINUE Module 1 Jeudi 29 octobre 2015 0830-0900 Mot du Dr Yared 0900-1100 Introduction à l implantologie. Concepts et évolution Pr N. Barakat 1130-1300 Biologie osseuse Pr N. Barakat

Plus en détail

DSI DentaScience Institute

DSI DentaScience Institute DSI DentaScience Institute Expert Level Academy 2013 Gestion tissus mous péri-implantaires We respect We respect in in - in in in understand understand - understand understand study study Continuing Professional

Plus en détail

I AM POWERFUL * Inserts chirurgie. Puissance & Sécurité. Pour visualiser notre chaîne Youtube : www.youtube.com/user/acteonsatelec

I AM POWERFUL * Inserts chirurgie. Puissance & Sécurité. Pour visualiser notre chaîne Youtube : www.youtube.com/user/acteonsatelec Pour visualiser notre chaîne Youtube : www.youtube.com/user/acteonsatelec Document non contractuel - Réf. : D00610 V6-01/2016 - Copyright 2015 SATELEC. Tous droits réservés. Aucune information ou partie

Plus en détail

DIPLÔME UNIVERSITAIRE CLINIQUE DE PARODONTIE. 2 ème promotion

DIPLÔME UNIVERSITAIRE CLINIQUE DE PARODONTIE. 2 ème promotion DIPLÔME UNIVERSITAIRE CLINIQUE DE PARODONTIE 2 ème promotion www.uemc.es Année universitaire 2017-2018 OBJECTIFS DE LA FORMATION Connaitre les disciplines théoriques et maîtriser les connaissances «basées

Plus en détail

L expérience l autonomie

L expérience l autonomie L expérience l autonomie pour Programme 2017-2018 Actis formation DEPUIS PLUS DE 10 ANS L association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale

Plus en détail

Réhabilitation globale esthétique par implants dentaires et prothèse fixée

Réhabilitation globale esthétique par implants dentaires et prothèse fixée Réhabilitation globale esthétique par implants dentaires et prothèse fixée Présentation du cas clinque : Un homme de 60 ans se présente pour des douleurs à la mandibule et une instabilité de sa prothèse

Plus en détail

compte de l environnement périimplantaire, en pratique généraliste La Journée du 11 avril dernier, LES replay de la SOP

compte de l environnement périimplantaire, en pratique généraliste La Journée du 11 avril dernier, LES replay de la SOP L environnement péri-implantaire en pratique généraliste La Journée du 11 avril dernier, proposée par la SOP et intitulée «Environnement péri-implantaire : le rôle crucial de l omnipraticien», a constitué

Plus en détail

Notions fondamentales (deux jours)

Notions fondamentales (deux jours) est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus, tous les participants auront posé 5 implants sur leurs

Plus en détail

DIPLÔME UNIVERSITAIRE EUROPÉEN CLINIQUE DE PARODONTIE. 3 ème promotion

DIPLÔME UNIVERSITAIRE EUROPÉEN CLINIQUE DE PARODONTIE. 3 ème promotion DIPLÔME UNIVERSITAIRE EUROPÉEN CLINIQUE DE PARODONTIE 3 ème promotion www.uemc.es Année universitaire 2018-2019 OBJECTIFS DE LA FORMATION Connaitre les disciplines théoriques et maîtriser les connaissances

Plus en détail

Alvéoles après avulsion Implantation immédiate

Alvéoles après avulsion Implantation immédiate Fiche d indication IIP-3 Alvéoles après avulsion Implantation immédiate Concept thérapeutique du Docteur Jean-Louis Zadikian, Sarcelles-Village, France > Implantation immédiate afin de réduire la durée

Plus en détail

L arsenal thérapeutique moderne : quelle place pour les implants courts?

L arsenal thérapeutique moderne : quelle place pour les implants courts? Conférences & débats : L arsenal thérapeutique moderne : 3 journées dédiées aux implants courts 28 avril, Marseille 23 juin, Bordeaux 7 octobre, Paris Partenaire de vos chirurgies L arsenal thérapeutique

Plus en détail

CONSEQUENCES OCCLUSO-ARTICULAIRES DES CONSULTATIONS TARDIVES

CONSEQUENCES OCCLUSO-ARTICULAIRES DES CONSULTATIONS TARDIVES CONSEQUENCES OCCLUSO-ARTICULAIRES DES CONSULTATIONS TARDIVES N DINDIN G.B 1, LEVADOUX A.M 2, N DINDIN A.C 3, BITTY M.J. 4 INTRODUCTION Lorsque les patients consultent tardivement, les conséquences occluso-articulaires

Plus en détail

4. L'ancrage squeletique " Bollard " : aperçu de la technique de H. De Clerck

4. L'ancrage squeletique  Bollard  : aperçu de la technique de H. De Clerck Sommaire Avant-propos Partie I Les moyens d'ancrage conventionnels 1. Les ancrages conventionnels Le principe de l'ancrage Les ancrages conventionnels Les différents types d'ancrage conventionnels Les

Plus en détail

Il faudra choisir entre les techniques permettant

Il faudra choisir entre les techniques permettant implantation immédiate Extraction implantation temporisation immédiate unitaire Franck Bonnet DU d implantologie, CES de parodontologie, CES de prothèse, DU d expertise buccodentaire, membre de l Académie

Plus en détail

Odontologie conservatrice

Odontologie conservatrice Dr Josset Odontologie conservatrice Chapitre 12 : Le point de contact Plan : I/ Définition II/ Conséquences III/ Rôle de chacun des constituants A) Crête marginale B) Point de contact C) Embrasures D)

Plus en détail

Est-ce une technique sûre? L'implantologie est une technique bien éprouvée et fiable dans le temps.

Est-ce une technique sûre? L'implantologie est une technique bien éprouvée et fiable dans le temps. Vous trouverez dans cette page les réponses aux questions les plus fréquemment posées en consultation de chirurgie implantaire. N'hésitez-pas à nous poser vos questions en utilisant le formulaire de contact

Plus en détail

En partenariat avec Le grand portail de la formation dentaire

En partenariat avec  Le grand portail de la formation dentaire En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire Faculté de Chirurgie Dentaire de Garancière implantologie sous la direction de Patrick MissiKa, Marc Bert Objectifs

Plus en détail

Allongement chirurgical de couronnes cliniques pour améliorer la largeur biologique et l esthétique

Allongement chirurgical de couronnes cliniques pour améliorer la largeur biologique et l esthétique BIBLIOGRAHIE VOIR TEXTE ALLEMAND, AGE 577 RATIQUE QUOTIDIENNE ET FORMATION COMLÉMENTAIRE 587 Alexandra Stähli 1 Mario Bassetti 1 Giovanni E. Salvi 1 Anton Sculean 1 Regina Mericske-Stern 2 Renzo Bassetti

Plus en détail

SIMPLIFICATION DE LA GREFFE SINUSIENNE APPORT DU SINUS UP

SIMPLIFICATION DE LA GREFFE SINUSIENNE APPORT DU SINUS UP COMMENT DÉCOUPER LE SINUS UP SINUS UP SIMPLIFICATION DE LA GREFFE SINUSIENNE Dimension : 40x25 mm Épaisseur : 2 mm Retirer le Sinus up de son emballage stérile. Référence : SU4025H2 Conditionnement : boîte

Plus en détail

TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE

TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE TRAITEMENT IMPLANTOPROTHÉTIQUE DE L ADULTE ATTEINT D AGÉNÉSIES DENTAIRES MULTIPLES LIÉES À UNE MALADIE RARE ÉVALUATION DES ACTES ASSOCIÉS À LA CHIRURGIE PRÉIMPLANTAIRE, À LA POSE D IMPLANTS ET À LA POSE

Plus en détail

quotidienne : chirurgie implantologie sans greffe, ni membrane, ni biomatériaux Implantologie et réalité Introduction Long NGUYEN

quotidienne : chirurgie implantologie sans greffe, ni membrane, ni biomatériaux Implantologie et réalité Introduction Long NGUYEN Implantologie et réalité quotidienne : implantologie sans greffe, ni membrane, ni biomatériaux Long NGUYEN Introduction La demande en Implantologie est croissante, mais beaucoup de nos patients, souvent

Plus en détail

Kit Drapeaux. Guides de positionnement implantaire REF. : MS-PA-BD-01-FR_00

Kit Drapeaux. Guides de positionnement implantaire REF. : MS-PA-BD-01-FR_00 Guides de positionnement implantaire REF. : MS-PA-BD-01-FR_00 Manufactured By : DENTEO SARL 23, boucle de la Ramée 38070 Saint Quentin Fallavier France Tél:+33 (0)9 54 65 54 86 Fax:+33 (0)9 59 65 54 86

Plus en détail

ANATOMIE DU MAXILLAIRE SUPERIEUR. fifi_20

ANATOMIE DU MAXILLAIRE SUPERIEUR. fifi_20 ANATOMIE DU MAXILLAIRE SUPERIEUR fifi_20 Le maxillaire est un os pair de la face. Il s articule s avec tous les autres os de la face. Il est situé au dessus de la cavité buccale,, au dessous des cavités

Plus en détail

IMPLANTS DENTAIRES. Rappel anatomique et justification de la réhabilitation dentaire

IMPLANTS DENTAIRES. Rappel anatomique et justification de la réhabilitation dentaire IMPLANTS DENTAIRES SOMMAIRE Rappel anatomique et justifcation de la réhabilitation dentaire Implants et alternatives : solutions de réhabilitation dentaire Implant : procédure chirurgicale Contre indications

Plus en détail

Complication infectieuse d une élévation sinusienne

Complication infectieuse d une élévation sinusienne 87 10 Complication infectieuse d une élévation sinusienne Philippe Russe 1. Photographie initiale de face. 2. Photographie initiale de profil. Présentation du cas Une jeune patiente, née en 1991, se présente

Plus en détail

Clinique Dentaire d Archamps.

Clinique Dentaire d Archamps. Clinique Dentaire d Archamps. Dr Thierry CARO. Parodontie Implantologie. D.F.M.N./D.F.M.P/A.E.U. Implantologie/Certificat hospitalier PARIS XII/ D.U. Implantologie orale PARIS XII/ Member of European Association

Plus en détail

VOS IMPLANTS EN TOUTE CONFIANCE

VOS IMPLANTS EN TOUTE CONFIANCE CS SOLUTIONS FOR IMPLANTS VOS IMPLANTS EN TOUTE CONFIANCE DES TRAITEMENTS IMPLANTAIRES RÉUSSIS À PORTÉE DE MAIN En tant que chirurgien-dentiste, vous êtes confronté non seulement à un afflux croissant

Plus en détail

Trouver son équilibre. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie.

Trouver son équilibre. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie. Trouver son équilibre. Comment la restauration de vos dents peut changer votre vie. Introduction Qualité de vie Intro Introduction Qualité de vie Intro Qu elles soient manquantes ou abîmées, pensez à soigner

Plus en détail

Positionnement de l implant

Positionnement de l implant HORS SÉRIE Hors série - 2009 Positionnement de l implant Déterminants biologiques et précision NobelActive NobelGuide Chirurgie à minima et esthétique ESTHÉTIQUE ET CHIRURGIE GUIDÉE AVEC NOBELACTIVE PAR

Plus en détail

Manuel chirurgical. Preservation By Design. Implant

Manuel chirurgical. Preservation By Design. Implant Manuel chirurgical Preservation By Design Implant Table des matières Informations importantes sur les produits.... 1-2 Planification préopératoire.... 3 Introduction et planification du traitement...

Plus en détail

Aménagement du secteur antérieur maxillaire en chirurgie pré-implantaire. Techniques actuelles et perspectives d avenir.

Aménagement du secteur antérieur maxillaire en chirurgie pré-implantaire. Techniques actuelles et perspectives d avenir. UNIVERSITE DE NANTES UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE EN ODONTOLOGIE Année 2008 Thèse N 24 Aménagement du secteur antérieur maxillaire en chirurgie pré-implantaire. Techniques actuelles et perspectives

Plus en détail

Odontologie conservatrice

Odontologie conservatrice Dr JOSSET Odontologie conservatrice Plan : Chapitre 1 : Définitions Introduction I/ La dent A) Tissus mous B) Tissus durs C) La dent en formation II/ La maladie carieuse A) Définition B) Action III/ D

Plus en détail

Gagner du temps, voilà la préoccupation

Gagner du temps, voilà la préoccupation DOSSIER CLINIQUE pratique S. YALICHEFF Gestion de l esthétique à travers un protocole de mise en charge immédiate À travers cet article seront définis les protocoles de mise en charge immédiate applicables

Plus en détail

Les greffes osseuses. Les Fiches Pédagogiques. Ce temps chirurgical préalable est dénommé : Chirurgie pré-implantaire

Les greffes osseuses. Les Fiches Pédagogiques. Ce temps chirurgical préalable est dénommé : Chirurgie pré-implantaire http://www.cdp37.com Les Fiches Pédagogiques Ce temps chirurgical préalable est dénommé : Chirurgie pré-implantaire? Le traitement au même titre que la peau est un tissu de recouvrement, une interface

Plus en détail

Implants Information Patients

Implants Information Patients Implants Information Patients De belles dents donnent une plus grande assurance La vie laisse également son empreinte sur les dents. Pour beaucoup de patients porteurs d une prothèse classique, pouvoir

Plus en détail

Nos patients appartiennent à l ère d Internet. Ils

Nos patients appartiennent à l ère d Internet. Ils Stratégie esthétique : comprendre pour simplifier Mithridade Davarpanah, Serge Szmukler-Moncler, Philippe Rajzbaum, Thierry Degorce Le but de cet article est de montrer deux cas a priori similaires qui

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION. 25 janvier 2011 CONCLUSIONS

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION. 25 janvier 2011 CONCLUSIONS COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 25 janvier 2011 Nom : CONCLUSIONS MP3, substitut osseux d origine animale Modèles et références

Plus en détail

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite encourt une poursuite pénale. LIENS

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite encourt une poursuite pénale. LIENS AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Sourire forcé - Cadrage cavité buccale Vue de face Sourire forcé Sourire naturel Vue de trois quarts Sourire naturel Vue de profil Sourire naturel -

Sourire forcé - Cadrage cavité buccale Vue de face Sourire forcé Sourire naturel Vue de trois quarts Sourire naturel Vue de profil Sourire naturel - Sourire forcé - Cadrage cavité buccale Vue de face Sourire forcé Sourire naturel Vue de trois quarts Sourire naturel Vue de profil Sourire naturel - Avec écarteur Vue de face Occlusion centrée Légère ouverture

Plus en détail

Information patient concernant l implant Straumann PURE Ceramic. Plus qu un implant à la couleur des dents. Une esthétique naturelle unique.

Information patient concernant l implant Straumann PURE Ceramic. Plus qu un implant à la couleur des dents. Une esthétique naturelle unique. Information patient concernant l implant Straumann PURE Ceramic Plus qu un implant à la couleur des dents. Une esthétique naturelle unique. Plus que la toute dernière technologie. Une satisfaction de

Plus en détail

EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide!

EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide! Industrie Innovation EXTRAIT DE TITANE VOL.5 - N 3- SEPTEMBRE 2008 - P. 74-77 EAST : Easy Surgical Template Suivez le guide! PAR Sylvain Cazalbou 11 bis, rue d Aguesseau, 75008 Paris Tél. 01 43 12 88 11

Plus en détail

Introduction à l anatomie dentaire. Tut rentrée Ue13

Introduction à l anatomie dentaire. Tut rentrée Ue13 Introduction à l anatomie dentaire Tut rentrée 2016-2017 Ue13 Définitions Système dentaire : Ensemble d organes ou tissus de même nature et destinés à des fonctions analogues Appareil : ensemble d organes,

Plus en détail

Système TSV «total solution» 1 re partie : phase chirurgicale

Système TSV «total solution» 1 re partie : phase chirurgicale IMP0109_P000_000_MOD:IMPLANT-01-2009-Q7 29/12/08 10:01 Page 1 1 re partie : phase chirurgicale P. EXBRAYAT - P. RUSSE La société Zimmer (États-Unis) commercialise le système implantaire Tapered Screw Vent

Plus en détail

Une structure osseuse solide pour un sourire en pleine santé

Une structure osseuse solide pour un sourire en pleine santé Une structure solide pour un sourire en pleine santé 1 LE SECRET POUR UN SOURIRE RADIEUX Dans la vie de tous les jours, le sourire est essentiel pour communiquer vos émotions et montrer votre per sonnalité.

Plus en détail

Ministre de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique. Faculté de Médecine Constantine. Département de Medecine Dentaire

Ministre de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique. Faculté de Médecine Constantine. Département de Medecine Dentaire Ministre de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique Faculté de Médecine Constantine Département de Medecine Dentaire Ostéologie : PROGRAMME DE PATHOLOGIE BUCCO-DENTAIRE Maxillaire Supérieur

Plus en détail

De nombreuses situations cliniques

De nombreuses situations cliniques DOSSIER CLINIQUE pratique R. LOUTFI Régénération osseuse guidée biologique et ostéo-incorporation Apport de la technologie Trabecular Metal Le but de cet article est de décrire une technique de restauration

Plus en détail

Restaurations hybrides. avec le système. a a perfect fit fit

Restaurations hybrides. avec le système. a a perfect fit fit a a perfect fit fit Restaurations hybrides avec le système d implants CAMLOG Informations de base Fabrication du modèle CAMLOG Enregistrement de l occlusion CAMLOG Restaurations sur barre CAMLOG Ancrage

Plus en détail

Straumann Roxolid. Plus que résistant Roxolid. Moins invasif.

Straumann Roxolid. Plus que résistant Roxolid. Moins invasif. Straumann Roxolid Plus que résistant Roxolid. Moins invasif. Il s'agit à mon avis d'une véritable avancée. Je peux poser un implant Roxolid, réaliser la restauration, puis rentrer chez moi l'esprit tranquille.

Plus en détail

Modèles de dents et d études KaVo. La meilleure préparation au cabinet. Parfait jusque dans les moindres détails

Modèles de dents et d études KaVo. La meilleure préparation au cabinet. Parfait jusque dans les moindres détails Modèles de dents et d études KaVo. La meilleure préparation au cabinet. Parfait jusque dans les moindres détails Modèles de dents et d études Tout simplement «naturel». Modèles de dents et d études Des

Plus en détail

D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» ( )

D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» ( ) D.E.SU. «Parodontologie en Pratique Clinique» (2016-2017) 1 er Séminaire : UE 1 : Les maladies parodontales : étiopathogénie, diagnostic et plan de traitement. UE 2 : La phase étiologique de la thérapeutique

Plus en détail

PROJET DE FORMATION COMPLÉMENTAIRE EN THÉRAPIE BASÉE

PROJET DE FORMATION COMPLÉMENTAIRE EN THÉRAPIE BASÉE PROJET DE FORMATION COMPLÉMENTAIRE EN THÉRAPIE BASÉE SUR DES IMPLANTS (Implant based therapy) Il s'agit d'une formation de 250 heures théoriques visant à informer et à former les participants des données

Plus en détail

Dr Jean-Louis ZADIKIAN RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA

Dr Jean-Louis ZADIKIAN RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA 12 - DENTOSCOPE N 106-27/11/2012 Cette technique permettrait de remplacer immédiatement la ou les dents condamnées. Elle tente aujourd hui de

Plus en détail

Une esthétique pleine d expression. Carte de formes. SR Phonares II SR Phonares II Typ SR Phonares II Lingual

Une esthétique pleine d expression. Carte de formes. SR Phonares II SR Phonares II Typ SR Phonares II Lingual Une esthétique pleine d expression Carte de formes SR Phonares II SR Phonares II Typ SR Phonares II Lingual Critères de sélection Dents antérieures Une gamme de dents coordonnée, conçue pour correspondre

Plus en détail

PROGRAMME. d implantologie. du FIDE. fide.fr. Cannes - Le Cannet

PROGRAMME. d implantologie. du FIDE. fide.fr. Cannes - Le Cannet 2016 PROGRAMME d implantologie du FIDE fide.fr Cannes - Le Cannet PROGRAMME 2016 d implantologie du FIDE Pr Paul MARIANI Professeur des Universités Emérite, ancien Chef du service d implantologie de la

Plus en détail

Carte de formes. FormSelector. Classement en fonction d un relevé d informations fait à l aide du

Carte de formes. FormSelector. Classement en fonction d un relevé d informations fait à l aide du Carte de formes Classement en fonction d un relevé d informations fait à l aide du FormSelector Dents en résine SR Vivodent DCL SR Vivodent E SR Vivodent SR ostaris DCL SR Orthotyp DCL SR Ortholingual

Plus en détail

a. Ouverture sulculaire et préparation

a. Ouverture sulculaire et préparation I Empreinte globale a. Ouverture sulculaire et préparation Procédés : Chimiques Mécaniques Chirurgicaux Chimico-mécaniques 1) Chimiques Fil de coton imprégné d une substance chimique Action : Vasoconstrictrice

Plus en détail

Instructions d utilisation Implant Champions à tête carrée/boule

Instructions d utilisation Implant Champions à tête carrée/boule Instructions d utilisation Implant Champions à tête carrée/boule Consulter les numéros d article dans le catalogue de produits actuel. STÉRILE: Ne pas utiliser le produit si l emballage stérile est endommagé.

Plus en détail

"Chirurgie en direct et conférences en implantologie chirurgicale et prothétique"

Chirurgie en direct et conférences en implantologie chirurgicale et prothétique vous proposent Jeudi 1 er octobre 2015 "Chirurgie en direct et conférences en implantologie chirurgicale et prothétique" UFR d Odontologie Université Paris VII - Garancière www.zimmerdental.fr/fr/zid2015

Plus en détail

À propos de DENTSPLY Implants

À propos de DENTSPLY Implants Catalogue Produits À propos de DENTSPLY Implants Améliorer la qualité de vie du patient nécessite une clairvoyance, un engagement, de la créativité et de l innovation. Nous nous appuyons sur un socle solide

Plus en détail

Sommaire. Principe n 5:adhésion du caillot Principe n 6:induction cellulaire... 18

Sommaire. Principe n 5:adhésion du caillot Principe n 6:induction cellulaire... 18 Sommaire Liste des collaborateurs...v Liste des abréviations...vii Préface... XIX Avant-propos... XXI Remerciements... XXIII PARtie 1 CiCAtRisAtion PARodontALe PhiliPPe Bouchard Chapitre 1 spécificité

Plus en détail

IMPLANTS DENTAIRES LA MEILLEURE SOLUTION A LONG TERME

IMPLANTS DENTAIRES LA MEILLEURE SOLUTION A LONG TERME IMPLANTS DENTAIRES LA MEILLEURE SOLUTION A LONG TERME 1. Sourire & fonction Dans notre vie de chaque jour, le sourire nous aide à communiquer: il est notre meilleur allié pour manifester notre sympathie,

Plus en détail

Diplôme d Etudes Supérieures Universitaires (DESU) «Implantologie»

Diplôme d Etudes Supérieures Universitaires (DESU) «Implantologie» Diplôme d Etudes Supérieures Universitaires (DESU) «Implantologie» Référent : P. TAVITIAN (MCU-PH) Coordinateurs : P. TAVITIAN et G. STEPHAN (MCU-PH) PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS Année 2016-2017 D.E.S.U.

Plus en détail

mandibule atrophique :

mandibule atrophique : chirurgie/prothèse Réhabilitation d une mandibule atrophique : les nouvelles perspectives de l implantologie basale Antoine MONIN* Jean Claude MONIN** Henri COMBALUZIER*** La réhabilitation implanto-prothétique

Plus en détail

Un train peut en cacher un autre, réponses.

Un train peut en cacher un autre, réponses. Un train peut en cacher un autre, réponses. Quizz : A. b. B. b. C. c. Commentaires : Diagnostic synthétique : Malformation de 22 associant une prolifération amélodentinaire développée à partir de la région

Plus en détail

NOUVEAUTÉS PRODUITS ET SOLUTIONS les nouveaux moyens de donner. un sourire à vos activités

NOUVEAUTÉS PRODUITS ET SOLUTIONS les nouveaux moyens de donner. un sourire à vos activités NOUVEAUTÉS PRODUITS ET SOLUTIONS 2005 les nouveaux moyens de donner un sourire à vos activités créateur de solutions pour beautiful teeth now Nouvelles solutions Nouveaux standards Nouveaux sourires Cette

Plus en détail

- Examen vers le 21 décembre 2017 à la Réunion, CHU Félix Guyon (St Denis Ile de la réunion) 90h de cours 40h de TP, TD, Démonstration.

- Examen vers le 21 décembre 2017 à la Réunion, CHU Félix Guyon (St Denis Ile de la réunion) 90h de cours 40h de TP, TD, Démonstration. - Réunion d'information : 21 ou 22 ou 23 décembre 2016 : TD-PP, Word, Bibliographie, mémoires, protocole net conférence, cours odontologie pédiatrique, Ent AMU, etc (CHU St Denis Ile de la réunion) - Net

Plus en détail

REMERCIEMENTS. Merci à toutes les personnes qui ont su nous faire confiance et à toutes celles qui le feront dans le futur.

REMERCIEMENTS. Merci à toutes les personnes qui ont su nous faire confiance et à toutes celles qui le feront dans le futur. 2 REMERCIEMENTS Merci à toutes les personnes qui ont su nous faire confiance et à toutes celles qui le feront dans le futur. Merci aussi à tous ceux qui ont contribué au succès de notre démarche ainsi

Plus en détail

Implantologie MIMI -Flapless

Implantologie MIMI -Flapless Implantologie MIMI -Flapless Méthode d Implantation Minimalement Invasive ABORDABLE pour plus de patients Les questions fréquentes RECUL 25 ans UNIVERSELLE implantologie exclusive et omnipratique Immédiatement

Plus en détail

Information patient Prothèses implanto-portées Straumann. Plus qu une prothèse dentaire. Un nouveau sourire naturel.

Information patient Prothèses implanto-portées Straumann. Plus qu une prothèse dentaire. Un nouveau sourire naturel. Information patient Prothèses implanto-portées Straumann Plus qu une prothèse dentaire. Un nouveau sourire naturel. Plus que la fonctionnalité. Reprenez confiance. Êtes-vous satisfait(e) de votre prothèse

Plus en détail

Chirurgie pré-implantaire et implantaire : Utilisation du A-PRF et i-prf par le Dr. Joseph Choukroun.

Chirurgie pré-implantaire et implantaire : Utilisation du A-PRF et i-prf par le Dr. Joseph Choukroun. Chirurgie pré-implantaire et implantaire : Utilisation du A-PRF et i-prf par le Dr. Joseph Choukroun. Journée de formation, mercredi 5 octobre 2016 de 9h à 20h LIEU ET RESERVATION : AFOPI CAMPUS 89 bis

Plus en détail

Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit

Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit XX cas complexes en implantologie 11 Remplacement d une incisive latérale supérieure dans un espace réduit Philippe Russe, Patrick Missika 84 1. Vue initiale Présentation La patiente est une jeune fille

Plus en détail

LE MONTAGE DES DENTS EN PROTHESE ADJOINTE TOTALE. Pr. BELLEMKHANNATE Samira

LE MONTAGE DES DENTS EN PROTHESE ADJOINTE TOTALE. Pr. BELLEMKHANNATE Samira LE MONTAGE DES DENTS EN PROTHESE ADJOINTE TOTALE Pr. BELLEMKHANNATE Samira La réalisation d une prothèse adjointe totale bimaxillaire : «DENTIER»! passe par le montage des dents artificielles dont voici

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décision du 25 septembre 2013 de l Union nationale des caisses d assurance maladie relative à la liste des actes

Plus en détail

Esthétique et déficits osseux multiples

Esthétique et déficits osseux multiples XX cas complexes en implantologie 16 Esthétique et déficits osseux multiples Philippe Russe 1. Radiographie panoramique initiale du patient 184 Présentation Monsieur H., âgé de 65 ans lors de sa consultation

Plus en détail

APPORT DE LA 3D PAR RAPPORT À LA 2D

APPORT DE LA 3D PAR RAPPORT À LA 2D JDIQ 2017_ Cone Beam en dentisterie 29/05/2017 Document de synthèse Conférence JDIQ 2017 Montreal Dr Amandine PARA Parodontologie_implantologie (Paris) docteur.para@gmail.com APPORT DE LA 3D PAR RAPPORT

Plus en détail

Un implant dentaire. Qu'est-ce qu'un implant dentaire? Indications et contre-indications :

Un implant dentaire. Qu'est-ce qu'un implant dentaire? Indications et contre-indications : Un implant dentaire Qu'est-ce qu'un implant dentaire? Indications et contre-indications : Un implant dentaire est assimilable à une racine artificielle. Il se présente le plus souvent sous la forme d une

Plus en détail

Table des matières PRÉFACE TECHNIQUES Principales interventions endoscopiques Principales voies d abord externes...

Table des matières PRÉFACE TECHNIQUES Principales interventions endoscopiques Principales voies d abord externes... PRÉFACE... 11 TECHNIQUES... 13 Radiologie conventionnelle... 13 La tomodensitométrie... 13 Le cone beam CT... 13 L IRM (imagerie par résonnance magnétique)... 14 Techniques chirurgicales... 15 Principales

Plus en détail

APPORT DE L'IMPLANTOLOGIE BASALE DANS LA PRISE EN CHARGE D'UN CAS COMPLEXE.

APPORT DE L'IMPLANTOLOGIE BASALE DANS LA PRISE EN CHARGE D'UN CAS COMPLEXE. APPORT DE L'IMPLANTOLOGIE BASALE DANS LA PRISE EN CHARGE D'UN CAS COMPLEXE. Hervé Guibert. Docteur en chirurgie dentaire. (1) Luigi Bertaud. Docteur en chirurgie dentaire. Ancien Interne. (2) (1),(2) 28,

Plus en détail

Squelette de la face. Dr MOUALEK S

Squelette de la face. Dr MOUALEK S Squelette de la face Dr MOUALEK S. 2016-2017 Les os de la face 14 os 2 impairs Vomer Mandibule 6 pairs Maxillaire sup, Cornet sup, Palatin, Os malaire, Os nasal, Os lacrymal Vomer Os unique et médian,

Plus en détail

Comment gérer. le tissu péri-implantaire?

Comment gérer. le tissu péri-implantaire? 10 Comment gérer ( INTÉGRATION BIOLOGIQUE ) le tissu péri-implantaire? La pérennité de la prothèse implantaire est dépendante de la stabilité du tissu osseux (absence de cratérisation) et de la gencive

Plus en détail

AMPUTATION ET/OU SEPARATION RADICULAIRE

AMPUTATION ET/OU SEPARATION RADICULAIRE AMPUTATION ET/OU SEPARATION RADICULAIRE OU CORONORADICULAIRE D'UNE DENT Classement CCAM : 07.02.02.10 - Code : HBFD014 NOVEMBRE 2005 2 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La Plaine CEDEX Tél. :

Plus en détail