PERFORMANCE INDUSTRIELLE Evolution 2010/2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PERFORMANCE INDUSTRIELLE Evolution 2010/2011"

Transcription

1 PERFORMANCE INDUSTRIELLE 2010/2011 INTRODUCTION INTRODUCTION - REMARQUES PRELIMINAIRES Voici la synthèse de notre 2 ème SPACE. enquête annuelle sur la supply chain aéronautique initiée par Basée sur trois indicateurs (Retours clients, service et rotation des stocks), elle permet d'avoir une vision d'ensemble du niveau de qualité des fournisseurs aéronautiques de rang supérieur ou égal à 1. Elle permet aux entreprises ayant répondu de se comparer à leurs concurrents sur ces trois indicateurs. L'enquête est totalement anonyme, chaque entreprise se voyant attribuer un numéro que seuls l'icam et l'entreprise connaissent. Les résultats sont publiés en fin d enquête à l ensemble des participants. Ce document synthétise l ensemble des réponses émanant de sites fournisseurs de tous rangs, de toutes technologies. Nous vous livrons, ici, une vision globale illustrant les évolutions enregistrées pour chacun de ces leviers d amélioration de compétitivité. La qualité de cette étude est fonction de la qualité et du nombre de vos réponses. Elle a pour objectif de donner aux chefs d entreprise des repères leur permettant d analyser leurs performances de manière objective, de les positionner par rapport à celles de leurs compétiteurs et aux attentes de la filière et de choisir ainsi les voies d actions les plus pertinentes. Pour définir un plan d actions et mener les actions correspondantes, chaque fournisseur a la possibilité de faire appel à SPACE. Nous restons plus que jamais convaincus qu il n y a pas de progrès sans mesure et qu il est nécessaire de se comparer, car c est un levier majeur pour l amélioration de la performance industrielle. «Qui ne se préoccupe pas de l'avenir, se condamne aux soucis immédiats.» (Confucius) SPACE : Association créée pour améliorer la compétitivité de la Supply Chain aéronautique. ICAM : Institut Catholique d Arts & Métiers Site de TOULOUSE (École d ingénieurs) Enseignement supérieur Formation professionnelle Services entreprises Institut Catholique d Arts et Métiers - SIRET TVA FR APE 803Z

2 CHIFFRES MOYENS ET COMMENTAIRES GLOBAUX Échantillon : 40 sites industriels ont répondu à cette enquête. Représentativité économique de l échantillon : Entreprises du panel Unité Perf Perf Variation 2010/2011 Chiffre d affaire total M % Effectif Total Pers % Portrait type de l entreprise : P.M.E de 130 personnes, sous-traitant de rang 2 ou 3 dans le secteur usinage & sousensembles mécanique, supportant une augmentation de son chiffre d affaire de 26 % et une augmentation de ses effectifs de 20 %, entre 2010 et 2011 Moyennes : le tableau ci-dessous met en perspective les résultats moyens obtenus sur les 3 indicateurs retenus, ainsi qu un rappel du résultat de la dernière enquête effectuée en Indicateurs Retours Usines Clients Unité Perf Perf Variation % Rappel résultats 2009 * ppm % 4727 Taux de Service % % 83.4 Rotation des Stocks Nb % 6.8 * : Le panel 2009 portait sur un même nombre d entreprises, de tailles et d activités identiques. 30 % des entreprises ont participé aux 2 dernières études. Commentaires : Les résultats obtenus sont fragiles au vu du faible nombre de réponses : 40 réponses obtenues pour 400 sollicitées. On constate une bonne tenue des indicateurs, dans un contexte de forte reprise en 2011 corrélée par la variation très forte du chiffre d affaire +26% et des effectifs +20%. La bonne orientation du qualité dans cette période démontre la maturité et le niveau d excellence de la filière. Seul le services se dégrade assez fortement -6%, sous l effet conjugué de tensions de la supply chain et de prestations étendues présentant une plus grande complexité. La rotation des stocks est restée stable, à un niveau insuffisant. Performance Industrielle 2010/2011 2/8

3 EVOLUTION 2010/2011 DES PERFORMANCES EN FONCTION DE LA TAILLE DE L ENTREPRISE. Taille d entreprise > 100 personnes < 100 personnes C.A. effectifs retours clients taux de service rotation des stocks + 26 % + 19 % -18 % -10 % + 8 % + 19 % + 13 % -1 % -4 % - 1% On peut constater une plus grande difficulté des entreprises de taille supérieure à 100 personnes à absorber l augmentation de charge du fait de la plus grande complexité des projets et d une prise de risque plus forte. Les entreprises de taille inférieure à 100 personnes résistent mieux à la conjoncture, elles doivent simplement s adapter à l augmentation des commandes imposées par les donneurs d ordres. EVOLUTION 2010/2011 DES PERFORMANCES DES ENTREPRISES PAR SECTEUR D ACTIVITES Secteur d entreprises Rappel ensemble du panel C.A. effectifs retours clients service rotation des stocks + 26 % + 20 % - 10 % - 6 % + 5 % Usinage + 24 % + 16 % - 47 % - 7 % - 1 % Procédés spéciaux + 26 % + 23 % - 6 % - 15 % NC Electronique + 54 % + 31 % + 18 % - 1 % + 13 % Autres + 21 % + 13 % + 19 % - 3 % + 21 % On peut constater un effet favorable de l augmentation de l activité sur la qualité pour les entreprises du secteur de l usinage et sous-ensembles mécaniques, une baisse du service qui peut être lié aux processus généraux qui reculent fortement sur cet indicateur. Le secteur électronique a vu son chiffre d affaire augmenter très fortement, ce qui explique des indicateurs qualité dégradés. Performance Industrielle 2010/2011 3/8

4 EVOLUTION SUR 3 ANS DES PERFORMANCES DES ENTREPRISES (Chiffres restreints aux entreprises qui ont répondu sur 3 ans) C.A. effectifs retours clients service rotation des stocks 2009/ % - 6 % + 23 % - 3 % + 11 % 2010/ % + 15 % + 1 % - 1 % + 3 % Progression en % 2009/2011 Amplitude en % 2009/ % + 8 % + 24 % - 4 % + 14 % + 18 % + 21 % + 22 % - 2 % + 8 % Pour les entreprises qui ont répondu aux 2 dernières études, on constate que l année 2010 a été un point bas, avant une reprise assez vigoureuse en Il est à noter que les effectifs ont globalement suivi cette variation, avec un ajustement un peu fort en 2010 qui a désorganisé les performances en matière de qualité, le déstockage a permis d améliorer l indicateur de rotation des stocks. La progression entre 2009/2011 montre les évolutions réalisées sur 2 années sur une base 100. L amplitude 2009/2011 donne un aperçu des contraintes que les entreprises ont supportées sur cette période. On peut voir que les entreprises ont fait le maximum pour ne pas répercuter trop fortement leurs difficultés sur leurs clients, leurs services sont restés relativement stables, alors que leurs retour client ont variés très fortement sous l effet des désorganisations subies par les variations des chiffres d affaires et des effectifs. La tendance 2011/2012 devrait se situer dans la continuité de 2010/2011. Performance Industrielle 2010/2011 4/8

5 PRESENTATION SYNTHETIQUE DES RESULTATS ppm Retours Usines Clients (Tous domaines confondus) Définition : Quantité totale de produits rejetés par les clients (et reconnus comme défectueux par le fournisseur) au cours des trois derniers mois, divisée par le nombre total de produits livrés à tous les clients pendant la même période, multiplié par 1 million Niveau excellent RC < ppm Moyenne 2010 RC = 6467 ppm Moyenne 2011 RC = 5887 ppm Customer returns 2010 Customer returns On remarque un équilibre entre le nombre d entreprises qui sont en progression et celles qui sont en régression, pour une progression globale moyenne de cet indicateur de 10 % entre 2010 et Les effets de montée en cadence et de stabilisation des productions sont contrebalancés par les prises de nouvelles commandes qui demandent un temps d adaptation. Comme toutes les entreprises du panel ont connu des augmentations de leurs chiffres d affaire et de leurs effectifs sur la période, on peut considérer que la différence se fait sur la robustesse de l organisation de l entreprise, ou sa capacité à maitriser ses risques. Performance Industrielle 2010/2011 5/8

6 la qualité, la quantité et les références demandées, divisé par le nombre total de lignes de commande (ou articles) à livrer sur la même période, multiplié par Niveau excellent TS > 95 % Taux de services (Tous domaines confondus) Définition : Nombre de lignes de commande Clients (ou articles) livrées, durant les trois derniers mois écoulés, dans les délais acceptés (+2 jours à -7 jours) et selon Moyenne 2010 TS = 81.1 % Moyenne 2011 TS = 76,5 % OTD 2010 OTD 2011 On observe une forte dégradation du service pour une majorité d entreprise, ce qui s explique essentiellement par de fortes tensions sur la supply chain aéronautique, et une perte de confiance dans les prévisions de commandes. Les entreprises qui ont connu une forte progression partaient de situations très dégradées et ont effectué un rattrapage. La performance globale du panel reste particulièrement préoccupante pour les donneurs d ordres et nécessite d engager des actions d améliorations ciblées rapidement. Performance Industrielle 2010/2011 6/8

7 Rotation des stocks (Tous domaines confondus) Définition : Coût des ventes de l'année divisé par la valeur des stocks (Matières Premières + En-Cours ou Semi Ouvrés + Produits Finis) en fin d'année. Tous les stocks appartenant à l'entreprise doivent être pris en compte, y compris ceux non situés sur le site industriel (stock consignation de Produits Finis, magasins extérieurs, etc.). Niveau excellent RS > 12 Moyenne 2010 RS = 4,1 Moyenne 2011 RS = 4,2 Inventory turns 2010 Inventory turns La rotation des stocks est restée stable, avec un petit peu moins de 3 mois de stock. Peu de variations individuelles apparaissent et l objectif de performance visé paraît hors d atteinte sans une remise en cause profonde de la supply chain du secteur. Des actions de sensibilisation doivent être menées pour faire prendre conscience des gains possibles sur cet indicateur. Cet indicateur parait mal compris et peu utilisé par les entreprises du panel, il est pourtant essentiel pour leur bonne santé financière. Performance Industrielle 2010/2011 7/8

8 COMMENTAIRES L analyse permet de voir : - Un niveau de performance globale qui s est dégradé dans une période de forte progression des chiffres d affaires et des effectifs. - Des services qui atteignent un seuil critique pour la bonne marche de la filière aéronautique. - Des retours clients qui se sont légèrement améliorés, mais qui restent très éloignés du niveau d excellence. - Des rotations des stocks qui restent faibles et qui pèsent fortement sur les trésoreries des entreprises. Ces indicateurs vous permettront de mettre en évidence des potentiels d amélioration individuels et de permettre ainsi, à chaque dirigeant ou collaborateur, de comprendre, de s approprier, de se mobiliser et de mettre son intelligence au service de la compétitivité de l Entreprise. Ils offrent aussi une mesure de la performance globale de la supply chain aéronautique, qui n est jamais que la somme des performances de chacune des entreprises qui la composent. CONCLUSIONS Cette enquête montre des résultats en phase avec les enquêtes précédentes malgré la conjoncture de forte croissance qui a été plutôt bien amortie par les entreprises du panel malgré une forte dégradation des service. Il faut souligner la forte capacité d adaptation des entreprises et leur grande élasticité pour absorber une variation du chiffre d affaire de + 25 %. Les donneurs d ordres exigent des PME, des compétences étendues pour des projets de plus en plus complexes, elles doivent supporter aussi les phases de montée en cadence des programmes aéronautiques et travailler sans relâche sur l amélioration de leurs performances. Les résultats sur l année 2012 s annoncent sur la même ligne, ce qui entraine des tensions fortes sur la trésorerie des entreprises et de nouveaux défis à relever. Performance Industrielle 2010 / /8

Le Comité de Performance Industrielle. Enquête de Performance Industrielle Conférence de presse du 27 juin 2014

Le Comité de Performance Industrielle. Enquête de Performance Industrielle Conférence de presse du 27 juin 2014 Le Comité de Performance Industrielle Enquête de Performance Industrielle 2014 Conférence de presse du 27 juin 2014 Les résultats de l Enquête de Performance Industrielle 2014 de la PFA ont fait l objet

Plus en détail

30/01/2017 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE

30/01/2017 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE 30/01/ CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE 898 entreprises ont répondu à cette enquête réalisée par courriel entre le 16 et le 27 janvier. Cette enquête porte sur les tendances ressenties par

Plus en détail

DANS L ATTENTE DE MEILLEURES PERSPECTIVES

DANS L ATTENTE DE MEILLEURES PERSPECTIVES Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre DANS L ATTENTE DE MEILLEURES PERSPECTIVES Une activité en recul ce trimestre, ce que craignaient les chefs d entreprise.

Plus en détail

2 ème semestre 2016 / 1 er semestre L enquête de conjoncture des CCI de Nouvelle-Aquitaine

2 ème semestre 2016 / 1 er semestre L enquête de conjoncture des CCI de Nouvelle-Aquitaine 2 ème semestre 2016 / 1 er semestre 2017 L enquête de conjoncture CCI de Nouvelle-Aquitaine le sommaire Méthodologie 2 tendances régionales 3-5 6-7 8-9 10-11 12-13 focus tourisme 14 TENDANCES PAR TERRiTOIRE

Plus en détail

LA TENDANCE A L AMELIORATION SE CONFIRME

LA TENDANCE A L AMELIORATION SE CONFIRME Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 4e trimestre LA TENDANCE A L AMELIORATION SE CONFIRME L économie et l activité des entreprises sont perçues, ce trimestre, avec plus

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête de performance Comité de performance industrielle 06/07/2016

Synthèse des résultats de l enquête de performance Comité de performance industrielle 06/07/2016 Synthèse des résultats de l enquête de performance 216 Comité de performance industrielle 6/7/216 2 Qu est-ce que l enquête de performance? Existe depuis 2 ans et gratuite Confidentialité et anonymat assurés

Plus en détail

La conjoncture en Île-de-France

La conjoncture en Île-de-France Tendances régionales La conjoncture en ÎledeFrance Enquêtes mensuelles Octobre 16 Légère hausse de l activité dans l industrie, stabilité dans les services marchands. Une accélération est attendue pour

Plus en détail

Enquête sur les pratiques Achats Durables des PME et attentes en matière de support de l ADEME

Enquête sur les pratiques Achats Durables des PME et attentes en matière de support de l ADEME Enquête sur les pratiques Achats Durables des PME et attentes en matière de support de l ADEME Résumé Etude réalisée en Novembre et Décembre 2009 auprès de 2000 responsables achat d entreprises françaises

Plus en détail

29/09/2017 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE

29/09/2017 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE 29/09/ CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE 849 entreprises ont répondu à cette enquête réalisée par courriel entre le 11 et le 21 septembre. Cette enquête porte sur les tendances ressenties

Plus en détail

ERP - Mécanique - Usinage La gestion des lancements

ERP - Mécanique - Usinage La gestion des lancements ERP - Mécanique - Usinage La gestion des lancements Pour satisfaire les besoins de vos clients qui en plus de prix compétitifs exigent aujourd hui des délais de livraison de plus en plus serrés, SILOG

Plus en détail

Des tendances à la baisse dans un contexte de crise agricole

Des tendances à la baisse dans un contexte de crise agricole COMMUNIQUE DE PRESSE Le 12 octobre 2016 POINT PRESSE AGROEQUIPEMENT Des tendances à la baisse dans un contexte de crise agricole Après une année 2015 difficile, les résultats de l enquête de conjoncture

Plus en détail

Baromètre de conjoncture

Baromètre de conjoncture Baromètre de conjoncture Bilan 4 e trimestre 2016 Prévisions 1 er trimestre 2017 Synthèses départementale et régionale L activité des entreprises varoises a retrouvé une meilleure dynamique fin 2016. Les

Plus en détail

Regards sur l actualité économique en Ariège. Août 2016

Regards sur l actualité économique en Ariège. Août 2016 Regards sur l actualité économique en Ariège Août 2016 Baromètre régional de conjoncture Principaux résultats 2 156 treprises répondantes ACTIVITE : Par rapport à l année précédente % d entreprises qui

Plus en détail

1 er trimestre 2016 UNE NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITE

1 er trimestre 2016 UNE NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITE Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UNE NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITE Malgré un retour de la croissance et une stabilisation du chiffre d affaires, l activité

Plus en détail

Le baromètre des entreprises de Haute-Garonne

Le baromètre des entreprises de Haute-Garonne Le baromètre des entreprises de Haute-Garonne Résultats du Direction EDT - Pôle Etudes&Prospective Marché et Emploi Synthèse des résultats Tous secteurs confondus, l indicateur d activité du progresse

Plus en détail

MCCI Business Confidence Indicator

MCCI Business Confidence Indicator MCCI Business Confidence Indicator Juin 2010 Table de matières 1. La Méthodologie... 1 2. Les Résultats... 2 3. Conclusion... 6 Indicateur synthétique du climat des affaires : Baisse de 3,3 pourcent de

Plus en détail

23/09/2016 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE

23/09/2016 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE 23/09/ CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE 1012 entreprises ont répondu à cette enquête réalisée par courriel entre le 12 et le 22 septembre. Cette enquête porte sur les tendances ressenties

Plus en détail

BAROMETRE DES AFFAIRES 2 nd SEMESTRE Contact presse : Lucie Petitout, T ,

BAROMETRE DES AFFAIRES 2 nd SEMESTRE Contact presse : Lucie Petitout, T , BAROMETRE DES AFFAIRES 2 nd SEMESTRE 2016 Contact presse : Lucie Petitout, T. 02.31.54.55.86, lpetitout@caen.cci.fr En résumé Le climat des affaires s améliore légèrement, cette dynamique se matérialise

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE AUVERGNE - RHÔNE - ALPES UNE SITUATION PLUS CLÉMENTE

NOTE DE CONJONCTURE AUVERGNE - RHÔNE - ALPES UNE SITUATION PLUS CLÉMENTE A NOTE DE CONJONCTURE AUVERGNE - RHÔNE - ALPES 2 ème trimestre UNE SITUATION PLUS CLÉMENTE Après un début d année un peu en retrait, le 2 ème trimestre semble marquer le retour d un climat économique plus

Plus en détail

Tendance à la stabilisation

Tendance à la stabilisation OCTOBRE 2016 Tendance à la stabilisation Les indicateurs du panel TPE-PME s inscrivent un peu en recul par e rapport aux résultats de juillet. Le bilan du 3 trimestre en termes de chiffre d affaires est

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mai 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En avril, le climat des affaires se dégrade : l indicateur correspondant perd 3 points et s établit à un niveau inférieur de 5 points à sa moyenne

Plus en détail

LA GOUVERNANCE D'ENTREPRISE : UNE VISION GLOBALE DU MANAGEMENT

LA GOUVERNANCE D'ENTREPRISE : UNE VISION GLOBALE DU MANAGEMENT LA GOUVERNANCE D'ENTREPRISE : UNE VISION GLOBALE DU MANAGEMENT 31 Mai 2012 1 Qu est ce que la gouvernance d entreprise? Un ensemble de décisions prises tout au long de la vie de l entreprise et à tous

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Synthèse des résultats de la septième vague du baromètre Le 6 décembre 2007 Synthèse du baromètre, le 06/12/2007 1/8 Présentation

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE AUVERGNE - RHÔNE - ALPES

NOTE DE CONJONCTURE AUVERGNE - RHÔNE - ALPES Région Auvergne - Rhône-Alpes A NOTE DE CONJONCTURE AUVERGNE - RHÔNE - ALPES LA SITUATION ÉCONOMIQUE RESTE STABLE Pour le second trimestre consécutif, les indicateurs d activité, chiffre d affaires et

Plus en détail

Bilan de la campagne de recrutement et d affectation des enseignants-chercheurs

Bilan de la campagne de recrutement et d affectation des enseignants-chercheurs Les résultats de la première session 2006 de la campagne de recrutement et d affectation des enseignantschercheurs de statut universitaire sont désormais connus. La présente note a pour objet de vous présenter

Plus en détail

Janvier 2017 Une confiance en hausse, qui se diffuse

Janvier 2017 Une confiance en hausse, qui se diffuse Janvier 2017 Janvier 2017 Une confiance en hausse, qui se diffuse Le bilan de 2016 est plus favorable que celui de 2015 : 44 % des TPE-PME ont enregistré un chiffre d affaires en progression. Malgré le

Plus en détail

Le baromètre des entreprises de Haute-Garonne

Le baromètre des entreprises de Haute-Garonne Le baromètre des entreprises de Haute-Garonne Résultats Prévisions 3 ème trimestre 2016 Direction EDT - Pôle Etudes&Prospective Marché et Emploi Synthèse des résultats Tous secteurs confondus et conformément

Plus en détail

42 ème Enquête d opinion sur la conjoncture

42 ème Enquête d opinion sur la conjoncture 42 ème Enquête d opinion sur la conjoncture Situation des entreprises de Seine-Saint-Denis Enquête réalisée par Médiamétrie Du 4 au 22 septembre 2017 Sommaire Présentation de l enquête 2 Analyse Globale

Plus en détail

Observatoire Des Entreprises de la Moselle

Observatoire Des Entreprises de la Moselle Observatoire Des Entreprises de la Moselle Baromètre semestriel de conjoncture 2 ème semestre 212 Synthèse conjoncturelle Janvier 213 Chambre de et d Territoriale de la Moselle 1-12 Avenue Foch - BP 733-5716

Plus en détail

JANVIER l enquête de conjoncture de la CCI de la Corrèze

JANVIER l enquête de conjoncture de la CCI de la Corrèze l enquête de conjoncture de la CCI de la Corrèze MÉTHODOLOGIE Cette enquête a pour objectif de vous proposer une mesure en temps réel de l activité des TPE et PME du département de la Corrèze à partir

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 3 - Septembre 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise,

Plus en détail

UN NOUVEAU FLECHISSEMENT DE LA SITUATION ECONOMIQUE

UN NOUVEAU FLECHISSEMENT DE LA SITUATION ECONOMIQUE Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UN NOUVEAU FLECHISSEMENT DE LA SITUATION ECONOMIQUE L ensemble des indicateurs se dégradent en ce début d année, cependant

Plus en détail

LA REPRISE AU RENDEZ-VOUS

LA REPRISE AU RENDEZ-VOUS 2016 LA REPRISE AU RENDEZ-VOUS Activité : retour à la croissance Emploi : nouvelle augmentation des effectifs Comme pressenti fin 2015, les chefs d entreprise de la région Auvergne-Rhône- Alpes anticipent

Plus en détail

La conjoncture en Île-de-France

La conjoncture en Île-de-France La conjoncture en ÎledeFrance Enquêtes mensuelles Septembre 16 Tendances régionales Stabilité dans l industrie et regain d activité dans les services marchands en septembre. Les prévisions sont confiantes

Plus en détail

ELABORER ET CONDUIRE UN PLAN D ACTION

ELABORER ET CONDUIRE UN PLAN D ACTION ELABORER ET CONDUIRE UN PLAN D ACTION LA DEMARCHE Cycle de 2 à 3 ans DIAGNOSTIC TECHNIQUE PLAN STRATEGIQUE Objectifs mesurés Choix des LEVIERS ANALYSE ET FIXATION D OBJECTIFS (Le Plan STRATEGIQUE) Cycle

Plus en détail

Indicateurs du Climat des Affaires

Indicateurs du Climat des Affaires Tendances régionales La conjoncture en Région Hauts-de-France Novembre 216 En novembre, l activité économique régionale est bien orientée. Dans l industrie, la production a nettement augmenté dans l ensemble

Plus en détail

Région Auvergne - Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE AUVERGNE - RHÔNE - ALPES. 1 er trimestre 2016 UN DÉBUT D ANNÉE QUI RESTE DIFFICILE

Région Auvergne - Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE AUVERGNE - RHÔNE - ALPES. 1 er trimestre 2016 UN DÉBUT D ANNÉE QUI RESTE DIFFICILE Région Auvergne - Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE AUVERGNE - RHÔNE - ALPES UN DÉBUT D ANNÉE QUI RESTE DIFFICILE Nous avons le plaisir de vous présenter notre première note de conjoncture Auvergne-Rhône-Alpes.

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Octobre-novembre-décembre 20 Note trimestrielle N 45 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Limitation de la baisse L amélioration

Plus en détail

MCCI BUSINESS CONFIDENCE INDICATOR

MCCI BUSINESS CONFIDENCE INDICATOR MCCI BUSINESS CONFIDENCE INDICATOR 28 ème Edition 1 er Trimestre 2017 I. L INDICATEUR DU CLIMAT DES AFFAIRES EN TI 2017 Graphique 1 : L indicateur synthétique de confiance pour l ensemble des entreprises

Plus en détail

La conjoncture en Auvergne

La conjoncture en Auvergne Tendances régionales La conjoncture en Auvergne Enquêtes mensuelles avril 14 Différents indicateurs marquent un redressement de la conjoncture régionale en avril. En particulier, l activité et la demande

Plus en détail

Regards sur l actualité économique en Ariège. 1 er trimestre 2015

Regards sur l actualité économique en Ariège. 1 er trimestre 2015 Regards sur l actualité économique en Ariège 1 er trimestre 215 Regards sur l actualité économique en Ariège 1 er trimestre 215 Avril 215 Synthèse 1 er trimestre 215 Les indicateurs régionaux de suivi

Plus en détail

BILAN 2010 ET PERSPECTIVES 2011

BILAN 2010 ET PERSPECTIVES 2011 FEVRIER 2 LES ENTREPRISES EN FRANCHE-COMTE BILAN 2 ET PERSPECTIVES 2 BANQUE DE FRANCE - Les entreprises en Franche-Comté - Bilan 2 et perspectives 2 - Février 2 SOMMAIRE METHODOLOGIE. 3 Echantillon régional

Plus en détail

UN 1 ER SEMESTRE PROMETTEUR

UN 1 ER SEMESTRE PROMETTEUR 2016 UN 1 ER SEMESTRE PROMETTEUR Activité : reprise de l activité Emploi : nouvelle hausse des effectifs Plus optimistes qu en novembre dernier, les chefs d entreprise de la région prévoient une reprise

Plus en détail

Chapitre 3 Les ratios.

Chapitre 3 Les ratios. Chapitre 3 Les ratios. 4 catégories de ratios sont à distinguer : - Les ratios de rentabilité - Les ratios d endettement et de structure financière - Les ratios de répartition de la valeur ajoutée - Les

Plus en détail

4 ème TRIMESTRE En résumé. Une reprise de l activité confirmée au 4 ème trimestre 2013 REGARDS SUR L ACTUALITE ECONOMIQUE EN ARIEGE

4 ème TRIMESTRE En résumé. Une reprise de l activité confirmée au 4 ème trimestre 2013 REGARDS SUR L ACTUALITE ECONOMIQUE EN ARIEGE Déclinaison départementale du baromètre de conjoncture réalisé, en janvier 2014, par les CCI de Midi-Pyrénées auprès de leurs ressortissants. Au plan régional 2865 chefs d entreprises ont répondu à cette

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité Aerospace Valley Performances Industrielles Formations Collectives (PIFOCO) Cahier des charges pour une offre de sessions de formation conseil. N 270 Sommaire Sommaire... 2 1-Aerospace

Plus en détail

La conjoncture en Île-de-France

La conjoncture en Île-de-France Tendances régionales La conjoncture en ÎledeFrance Enquêtes mensuelles Juillet 17 L activité en IledeFrance reste soutenue, avec des perspectives en demiteinte influencées par les fermetures estivales

Plus en détail

Essonne. Baromètre des affaires. Note méthodologique. N 48 Août 2016

Essonne. Baromètre des affaires. Note méthodologique. N 48 Août 2016 Essonne Baromètre des affaires N 48 Août 2016 Note méthodologique Le baromètre des affaires a pour objectif de refléter l opinion des chefs d entreprise du département de l Essonne sur la conjoncture économique,

Plus en détail

L objet de la société consiste essentiellement en la fabrication, réparation et la vente d accumulateurs électriques.

L objet de la société consiste essentiellement en la fabrication, réparation et la vente d accumulateurs électriques. 1 Diagnostic Différentiel de la société ASSAD au 26/09/2008. Tahar El Almi. Introduction. 1. ANALYSE FONDAMENTALE. 2. ANALYSE DE MARCHE. Conclusion. ANNEXES : TABLEAUX ET GRAPHIQUES. Introduction. Présentation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLAN D ACTION EN FAVEUR DE LA FILIERE AUTOMOBILE

DOSSIER DE PRESSE PLAN D ACTION EN FAVEUR DE LA FILIERE AUTOMOBILE DOSSIER DE PRESSE PLAN D ACTION EN FAVEUR DE LA FILIERE AUTOMOBILE Visite de l entreprise AAA Industries à Buc (78) par Daniel Canepa, préfet de la région d Ile-de-France, préfet de Paris Jeudi 2 décembre

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. Savoie. des entreprises artisanales de. 3 ème trimestre 2014 AUCUNE AMELIORATION NOTOIRE

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. Savoie. des entreprises artisanales de. 3 ème trimestre 2014 AUCUNE AMELIORATION NOTOIRE 3 ème trimestre AUCUNE AMELIORATION NOTOIRE L artisanat savoyard souffre toujours du faible niveau d activité économique général. Les prévisions sont, pour autant, moins pessimistes en Savoie que les moyennes

Plus en détail

35 ème Enquête d opinion sur la conjoncture

35 ème Enquête d opinion sur la conjoncture CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE PARIS 3 ème Enquête d opinion sur la conjoncture Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du au 24 septembre 21 Document de Presse (Mercredi 29 septembre

Plus en détail

Chiffre d affaires du 2 ème trimestre et du 1 er semestre 2015/16

Chiffre d affaires du 2 ème trimestre et du 1 er semestre 2015/16 Chiffre d affaires du 2 ème trimestre et du 1 er semestre 2015/16 Page 1 Sommaire Environnement Point Macro Chiffre d affaires du 1 er semestre Activités Aircraft Interiors Seats Cabin Financement Perspectives

Plus en détail

En millions d'euros. Cumul - au 30 septembre 871,8 817,9 + 6,6 % + 7,6 % LISI AEROSPACE ( 58 % du total consolidé)

En millions d'euros. Cumul - au 30 septembre 871,8 817,9 + 6,6 % + 7,6 % LISI AEROSPACE ( 58 % du total consolidé) LISI annonce une progression de 7,8 % de son chiffre d affaires au 3 ème trimestre 2013 à périmètre et taux de Maintien d un rythme élevé de croissance chez LISI AEROSPACE : + 14,7 % sur les neuf premiers

Plus en détail

Démarches d Intelligence Economique pour les PME aéronautiques de Rhône-Alpes

Démarches d Intelligence Economique pour les PME aéronautiques de Rhône-Alpes Démarches d Intelligence Economique pour les PME aéronautiques de Rhône-Alpes Complémentarité de l approche cluster et de l action collective Stratégie PME L aéronautique, terre d Intelligence Economique

Plus en détail

CHAPITRE. Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation : contrats présentant des situations à risque

CHAPITRE. Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation : contrats présentant des situations à risque CHAPITRE Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation : contrats présentant des situations à risque 6 Mise en contexte La Loi sur les contrats des organismes publics régit l attribution

Plus en détail

La conjoncture en Île-de-France

La conjoncture en Île-de-France Tendances régionales La conjoncture en ÎledeFrance Enquêtes mensuelles Mai 17 Activité au plus haut depuis mi 13 dans l industrie comme dans les services marchands. Prévisions confiantes. Enquêtes mensuelles

Plus en détail

Groupement d achats. Étendre sa démarche de groupement aux achats "cœur de métier"

Groupement d achats. Étendre sa démarche de groupement aux achats cœur de métier Groupement d achats Étendre sa démarche de groupement aux achats "cœur de métier" Les PME et leurs fournisseurs sont confrontés à des problématiques (achats et ventes) récurrentes Principales problématiques

Plus en détail

La conjoncture en région Centre Val de Loire

La conjoncture en région Centre Val de Loire Tendances régionales La conjoncture en région Centre Val de Loire Enquêtes mensuelles Octobre 17 Le climat des affaires est au plus haut dans l industrie et les services depuis 11. Indicateurs du Climat

Plus en détail

Situation économique des entreprises du Grand Hainaut au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015

Situation économique des entreprises du Grand Hainaut au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 Situation économique des entreprises du Grand Hainaut au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS L A C T I V I T É A U 1 E R T R I M E S R E 2 0 1 5 A R E T R O U V É U N P E U D E V I G U

Plus en détail

SPIE Nucléaire. Global Compact. Communication on Progress (COP)

SPIE Nucléaire. Global Compact. Communication on Progress (COP) Global Compact Communication on Progress (COP) 2012-2013 Notre identité Leader des services multi-techniques, SPIE Nucléaire, filiale de spécialité du Groupe SPIE, accompagne les grands donneurs d ordres

Plus en détail

CARE TECHNOLOGY CONSULTING

CARE TECHNOLOGY CONSULTING CARE TECHNOLOGY CONSULTING Validation et approbation du Qualité Nom Fonction Visa Rédacteur Amélie FLOCH Jessica LUTIKU Responsable Qualité Assistante RH Vérificateur / Approbateur Stéphane CASTALDI Directeur

Plus en détail

Suivi de conjoncture économique

Suivi de conjoncture économique Suivi de conjoncture économique 1 mars 217 DIRECCTE de Corse Service Statistiques Etudes et Veille Economique Industrie Fin 216, le nombre de créations d entreprises dans le secteur industriel progresse

Plus en détail

LA SITUATION ECONOMIQUE DES ENTREPRISES ARTISANALES DE LA DROME SE STABILISE

LA SITUATION ECONOMIQUE DES ENTREPRISES ARTISANALES DE LA DROME SE STABILISE NOTE DE CONJONCTURE Suivez l actualité des entreprises de la Drôme 3ème trimestre 2015 LA SITUATION ECONOMIQUE DES ENTREPRISES ARTISANALES DE LA DROME SE STABILISE Les perspectives pour la fin d année

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE AUVERGNE - RHÔNE - ALPES FLECHISSEMENT TEMPORAIRE DE L ACTIVITE DANS L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE AUVERGNE - RHÔNE - ALPES FLECHISSEMENT TEMPORAIRE DE L ACTIVITE DANS L ARTISANAT A NOTE DE CONJONCTURE AUVERGNE - RHÔNE - ALPES FLECHISSEMENT TEMPORAIRE DE L ACTIVITE DANS L ARTISANAT Les indicateurs économiques marquent le pas au, après une année qui a laissé entrevoir une reprise

Plus en détail

Conseil en stratégies de changement

Conseil en stratégies de changement Conseil en stratégies de changement Présentation synthétique Bassin d emploi de Toulouse Logo client Etienne LAGARRIGUE 3 Juin 2010 Ce document reste la propriété intellectuelle de BPI. Il ne doit en aucun

Plus en détail

36 ème Enquête d opinion sur la conjoncture

36 ème Enquête d opinion sur la conjoncture CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE PARIS ème Enquête d opinion sur la conjoncture Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du au septembre 011 Document de Presse (Mercredi 8 septembre

Plus en détail

L acier en France en 2010 Rapport annuel de la Fédération Française de l Acier (FFA)

L acier en France en 2010 Rapport annuel de la Fédération Française de l Acier (FFA) Revue de Métallurgie 108, 59 66 (2011) c EDP Sciences, 2011 DOI: 10.1051/metal/2011998 L acier en France en 2010 Rapport annuel de la Fédération Française de l Acier (FFA) Les prévisions d un optimisme

Plus en détail

Système de Management par la Qualité

Système de Management par la Qualité Système de Management par la Qualité Rapport Technique Référence Rédigé par MAN-01 Jérémie Dhennin Le 27/04/16 Nombre de pages 10 Diffusion non restreinte ELEMCA SAS / RCS Toulouse 790 447 866 425, rue

Plus en détail

Regards sur l actualité économique en Ariège JANVIER 2017

Regards sur l actualité économique en Ariège JANVIER 2017 Regards sur l actualité économique en Ariège JANVIER 2017 Synthèse départementale 174 Entreprises ariégeoises répondantes ACTIVITE : Par rapport à l année précédente % d entreprises qui déclarent une hausse

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES. Les résultats du commerce

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES. Les résultats du commerce LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Les résultats du commerce Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : D. Sikouk / L. Maurel - Observatoire économique - CCI des Ardennes

Plus en détail

Le baromètre des entreprises de Haute-Garonne

Le baromètre des entreprises de Haute-Garonne Le baromètre des entreprises de Haute-Garonne Résultats Prévisions 2 ème trimestre 2017 Service Fichier Consulaire et Etudes Economiques Marché et Emploi Synthèse des résultats Conformément aux prévisions,

Plus en détail

SALAIRES DES CADRES. Moins de 4 cadres sur 10 pensent obtenir une augmentation en 2012

SALAIRES DES CADRES. Moins de 4 cadres sur 10 pensent obtenir une augmentation en 2012 1 SALAIRES DES CADRES Moins de 4 cadres sur 10 pensent obtenir une augmentation en 2012 Augmentations des salaires des cadres en 2012 : un tiers des entreprises encore incertaines La proportion d entreprises

Plus en détail

Observatoire des PME-ETI

Observatoire des PME-ETI Observatoire des PME-ETI Rapport 68 ème édition Juin 2017 pour 15 place de la République 75003 Paris Méthodologie Étude quantitative réalisée auprès d un échantillon de 300 dirigeants d (PDG, DG, DAF,

Plus en détail

La situation conjoncturelle est assez contrastée d un secteur d activité d. au mois de juin 2012 Dans le secteur des services, le l

La situation conjoncturelle est assez contrastée d un secteur d activité d. au mois de juin 2012 Dans le secteur des services, le l La situation conjoncturelle est assez contrastée d un secteur d activité d à l autre l au mois de juin 2012. Dans le secteur des services, le l e chiffre c d affaires d enregistré dans l ouest l audois

Plus en détail

Confiance des dirigeants : là, ça va VRAIMENT mieux!

Confiance des dirigeants : là, ça va VRAIMENT mieux! Résultats du 62 e Observatoire Banque Palatine des PME-ETI Confiance des dirigeants : là, ça va VRAIMENT mieux! Paris, le 15 décembre 2016 La Banque Palatine, banque des ETI et banque privée du dirigeant

Plus en détail

2 ème vague 2015 du Fonciascope de l habitat

2 ème vague 2015 du Fonciascope de l habitat 2 ème vague 2015 du Fonciascope de l habitat (le climat de l immobilier) Juin 2015 Sondage réalisé par pour en partenariat avec LEVÉE D EMBARGO IMMÉDIATE Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut

Plus en détail

ISERE CHIFFRES CLEFS ET CONJONCTURE. Une dynamique positive en ème TRIMESTRE 2016

ISERE CHIFFRES CLEFS ET CONJONCTURE. Une dynamique positive en ème TRIMESTRE 2016 CHIFFRES CLEFS ET CONJONCTURE ISERE 4 ème TRIMESTRE Une dynamique positive en L année a vu la conjoncture départementale se redresser. S il reste encore une marge de progression significative, de nombreux

Plus en détail

Lettre de conjoncture

Lettre de conjoncture Loir-et-Cher Loiret Lettre de conjoncture dans les entreprises artisanales du Loir-et-Cher & du Loiret Novembre 2015 n 6 La légère embellie se poursuit, mais à un rythme toujours trop faible La légère

Plus en détail

L économie en Alsace Champagne-Ardenne Lorraine BILAN 2015 Perspectives 2016

L économie en Alsace Champagne-Ardenne Lorraine BILAN 2015 Perspectives 2016 L économie en Alsace Champagne-Ardenne Lorraine BILAN 2015 Perspectives 2016 1 CONJONCTURE NATIONALE 2 Un indicateur du climat des affaires en progrès 1,5 PIB, croissance trimestrielle en % et climat des

Plus en détail

APPRENTIS DE L INDUSTRIE

APPRENTIS DE L INDUSTRIE Résultats de l enquête 2016 INSERTION PROFESSIONNELLE DES APPRENTIS DE L INDUSTRIE 1 L APPRENTISSAGE, QUEL RÉSULTAT AVEC QUELLE FORMATION? Si la situation des apprentis peut varier en fonction de la filière

Plus en détail

L édition 2006 du baromètre EUROFACTOR montre que les entreprises européennes restent globalement assez mitigées pour l année à venir

L édition 2006 du baromètre EUROFACTOR montre que les entreprises européennes restent globalement assez mitigées pour l année à venir Issy-les-Moulineaux, le 12 janvier 2006 COMMUNIQUE DE PRESSE L édition 2006 du baromètre EUROFACTOR montre que les entreprises européennes restent globalement assez mitigées pour l année à venir Plus de

Plus en détail

Note méthodologique ENQUÊTE PANEL 100 ÉDITION

Note méthodologique ENQUÊTE PANEL 100 ÉDITION Note méthodologique L Observatoire Paritaire des Industries de la Communication Graphique et du Multimédia publie pour la 11 e année consécutive les résultats de son enquête annuelle sur l emploi et la

Plus en détail

Enquête de conjoncture auprès des ménages Méthodologie et principaux résultats

Enquête de conjoncture auprès des ménages Méthodologie et principaux résultats Enquête de conjoncture auprès des ménages Méthodologie et principaux résultats Avril 2010 1 Plan Objectifs de l enquête Méthodologie de l enquête Indicateur de confiance des ménages (ICM) Principaux résultats

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LES INDICATEURS REPASSENT AU VERT. N 15 - Edition Lyon Rhône Février 2016

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LES INDICATEURS REPASSENT AU VERT. N 15 - Edition Lyon Rhône Février 2016 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 15 - Edition Lyon Rhône Février LES INDICATEURS REPASSENT AU VERT L amélioration observée début confirme la tendance des trimestres

Plus en détail

La conjoncture en Corse

La conjoncture en Corse La conjoncture en Corse Enquêtes mensuelles JANVIER 16 Tendances régionales Engourdie Enquêtes mensuelles Indicateurs du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide

Plus en détail

Édito des ministres Michel Sapin, Emmanuel Macron Christian Eckert

Édito des ministres Michel Sapin, Emmanuel Macron Christian Eckert Édito des ministres La situation de la trésorerie de beaucoup d entreprises demeure fragile. Améliorer cette situation représente un enjeu crucial pour notre économie : un niveau suffisant de trésorerie

Plus en détail

Situation économique des entreprises du Nord-Pas de Calais au 3 ème trimestre 2014 OCTOBRE 2014

Situation économique des entreprises du Nord-Pas de Calais au 3 ème trimestre 2014 OCTOBRE 2014 Situation économique des entreprises du Nord-Pas de Calais au 3 ème trimestre OCTOBRE RÉSUMÉ DES RÉSULTATS : LA FIN DE L ANNEE S ANNONCE DIFFICILE A L O R S Q U E L L E É TA I T D É J À FA I B L A R D

Plus en détail

Objectifs de la présentation. Diffusion des résultats. Provenance des données. Implications pour les fournisseurs

Objectifs de la présentation. Diffusion des résultats. Provenance des données. Implications pour les fournisseurs Portrait des ventes au détail à l intention des producteurs: Implications pour les fournisseurs Journée des producteurs en pépinière de l IQDHO Guillaume Guitard, DTA, agr. Conseiller en gestion Objectifs

Plus en détail

Les perspectives annuelles 2015

Les perspectives annuelles 2015 Les perspectives annuelles 2015 TENDANCES RÉCENTES des dépenses de communication des annonceurs Dans un contexte économique peu porteur, les dépenses de communication des annonceurs au premier semestre

Plus en détail

Contact presse : Lucie Petitout, T ,

Contact presse : Lucie Petitout, T , Contact presse : Lucie Petitout, T. 02 31 54 55 86, lpetitout@caen.cci.fr Sommaire Présentation de l enquête... p.5 Analyse des résultats... p.6 Perception des 6 derniers mois... p.6 Perception des 6

Plus en détail

BAROMETRE SOCIAL 2011 DES DIRIGEANTS SALARIÉS :

BAROMETRE SOCIAL 2011 DES DIRIGEANTS SALARIÉS : BAROMETRE SOCIAL 2011 DES DIRIGEANTS SALARIÉS : La première enquête ayant été créée en 2010, il a été décidé d en lancer une seconde en 2011 avec un objectif majeur, ancrer ce baromètre social dans le

Plus en détail

Champagne-Ardenne. Conjoncture économique. Les tendances... n 10

Champagne-Ardenne. Conjoncture économique. Les tendances... n 10 Conjoncture économique Champagne-Ardenne n 1 Second estre Evolution du chiffre d affaires tous secteurs d activité confondus 2nd estre estre L année doit être considérée comme une année de reprise pour

Plus en détail

LA SITUATION ÉCONOMIQUE S EST STABILISÉE

LA SITUATION ÉCONOMIQUE S EST STABILISÉE Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 2 ème trimestre LA SITUATION ÉCONOMIQUE S EST STABILISÉE Les dirigeants haut-savoyards misaient sur une stabilité de l activité ce

Plus en détail

Directeur des Achats Description de poste en terme de résultats

Directeur des Achats Description de poste en terme de résultats Directeur des Achats Description de poste en terme de résultats Entreprise: Site / Pays: Aire fonctionnelle: Emploi Type: Société d Energie et d Eau du Gabon Gabon Direction des Achats et de la Supply

Plus en détail

Les Travaux Publics au 1 er trimestre 2016

Les Travaux Publics au 1 er trimestre 2016 N 163 - ENQUETE D OPINION Enquête reconnue d intérêt général et de qualité statistique par le Conseil National de l Information Statistique En ligne sur le site www.fntp.fr / 26 avril 2016 ISSN 1163-1635

Plus en détail

Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa.

Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa. Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa www.legermarketing.com Méthodologie Sondage Web auprès de 200 dirigeants de PME québécoises. Les entreprises ciblées étaient francophones

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 «USINE DU FUTUR EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE» Fiche d intention

APPEL A PROJETS 2015 «USINE DU FUTUR EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE» Fiche d intention APPEL A PROJETS 2015 «USINE DU FUTUR EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE» Fiche d intention Cadre réservé aux services du Conseil Régional Proposition des services : Identité de l entreprise : Raison Sociale

Plus en détail

PROPOSITION DE CORRIGE DU CAS ASF

PROPOSITION DE CORRIGE DU CAS ASF Raphaël Rio PROPOSITION DE CORRIGE DU CAS ASF Première partie : Analyse financière et structure de financement A l aide des états financiers et des éléments d information fournis ci-dessus : 1. Vous procéderez

Plus en détail

Démarche de progrès. 1. Motivation de l engagement et grands axes de la démarche diversité

Démarche de progrès. 1. Motivation de l engagement et grands axes de la démarche diversité N EPM DE LA CONSULTATION : OBJET DE LA CONSULTATION : ANNEXE N AU RÈGLEMENT DE CONSULTATION Démarche de progrès Les informations recueillies font l objet d un traitement informatique destiné à des études

Plus en détail