Les types de formation des enseignants

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les types de formation des enseignants"

Transcription

1 Les types de formation des enseignants Formation avant l emploi La formation avant l emploi s effectue avant l entrée en poste de l enseignant. Cela s applique aux élèves enseignants qui deviendront enseignants après avoir suivi la formation préalable à la prise de poste. La formation avant l emploi peut impliquer une composante sur l Éducation Inclusive, ou comment répondre aux besoins éducatifs spécifiques dans la classe. L objectif de la formation avant l emploi est d aider les étudiants à comprendre le rôle de l'enseignant et à acquérir les compétences nécessaires pour devenir enseignant. Lorsque l on met en place une composante sur l Éducation Inclusive dans la formation avant l emploi, il faut prévoir différentes activités, comme des visites d écoles, des activités d observation en classe et des tâches pratiques en rapport avec le contenu de la formation. Dans l idéal, l Éducation Inclusive ne doit pas être considérée comme une simple composante, mais comme un principe fondamental de l enseignement de tout contenu. Le programme de formation avant l emploi doit donc reposer dans son intégralité sur la prise en compte de la diversité par l utilisation de pratiques inclusives. Lorsque l'on développe et met en place une formation, il est impératif de créer des liens avec les autorités et les collèges de formation des enseignants existants et que les manuels créés soient planifiés et acceptés par le ministère de l Éducation. Le plaidoyer auprès des plus hauts niveaux des autorités éducatives est donc crucial pour faire de l Éducation Inclusive un principe fondamental dans les initiatives de formation des enseignants. Formation sur le tas On parle de formation sur le tas lorsque l on met en place une formation pour des enseignants déjà en poste ou qualifiés comme tels. Cette formation peut prendre différentes formes, par exemple : formation intensive de deux semaines sessions hebdomadaires/mensuelles sur une période de temps définie plusieurs sessions de formation intensives sur une période plus longue (par ex., 2 semaines par an sur 3 ans). La formation sur le tas peut être mise en place pour un groupe d enseignants de différentes écoles ou pour l intégralité d une équipe d enseignants de la même école (approche à l échelle de l établissement). 1

2 Avantages Inconvénients Approche à l échelle de l établissement Les participants travaillent tous ensemble dans la même institution pour développer des pratiques inclusives. Le personnel de toute une école reçoit la même formation. La formation peut être élaborée sur mesure pour répondre aux besoins spécifiques de l école et relever les défis actuels. En général, les enseignants sont tous impliqués. Les échanges se font au sein d un même établissement, pas de réseau avec les autres écoles ou d idées nouvelles. Sessions généralement courtes sur les jours de semaine ou les weekends pour ne pas perturber le planning de l école. Enseignants issus de différents établissements Rentable puisqu elle permet de toucher plusieurs établissements d un coup. Plus d échanges d expériences entre les différentes écoles. Moins de perturbation du planning de l école. Les connaissances acquises dans le cadre de la formation ne sont souvent pas transmises aux collègues. Seuls quelques enseignants d une école suivent la formation. Pour aider les enseignants de différents établissements à transmettre les connaissances acquises au cours de la formation, il est possible d ajouter un module de «formation des formateurs». Cela permettrait aux enseignants d acquérir les compétences, connaissances et outils nécessaires pour transmettre ce qu ils ont appris à leurs collègues. Pour s assurer que les compétences et les connaissances acquises sont transmises aux collègues lorsque les enseignants retournent dans leurs écoles respectives, on peut par exemple prévoir un budget et motiver les enseignants pour des formations au niveau de l école, ou passer un contrat entre l école et le formateur. 2

3 Apprentissage en ligne / auto-apprentissage L apprentissage en ligne peut s avérer très utile pour les enseignants qui ne sont pas en mesure de suivre les formations pour des raisons de planning ou de déplacement longue distance. De par sa flexibilité temporelle, l auto-apprentissage est une bonne méthode de formation pour les adultes qui travaillent. Avec l apprentissage en ligne et l auto apprentissage, l enseignant et l apprenant sont séparés dans le temps et dans l espace. Divers supports peuvent être utilisés pour compenser cette séparation et faciliter la communication entre l enseignant et l apprenant, par ex., les DVD, les podcasts, les cours en ligne tels que ceux mis à disposition par EENET et les forums interactifs. L apprentissage en ligne peut s avérer aussi efficace que les formations traditionnelles si : les méthodes utilisées sont appropriées, il y a une interaction régulière entre l enseignant et l apprenant, les enseignants font un retour régulier et approprié à leurs apprenants. Exemple : En Ouganda, l UNISE (Institut National pour l éducation spéciale en Ouganda), en collaboration avec l Université de Kyambogo, offre un apprentissage en ligne sur les besoins spécifiques et l Éducation Inclusive. L Université d Oslo, en Norvège, en collaboration avec l UNISE et le KISE (Institut kenyan d éducation spéciale), a élaboré un programme flexible d éducation des enseignants en ligne, baptisé «Teachers for All». Ce programme est disponible sur Internet ou sur DVD. 3

4 Formation avant l emploi Avantages Les étudiants acquièrent la compréhension et des compétences en matière d Éducation Inclusive dès le début de leur carrière d enseignant. Les approches pédagogiques des étudiants peuvent être influencées avant d être fermement ancrées. Éventuellement, moins de réticence à essayer des choses différentes. Inconvénients Les stagiaires ont une expérience limitée sur laquelle il est difficile de s appuyer. Il est plus difficile de suivre les stagiaires après le cours pour voir comment ils mettent en pratique ce qu ils ont appris. Ils risquent d être confrontés à un manque de coopération à leurs débuts, dans la mesure où d autres enseignants/collègue s peuvent ne pas comprendre ces nouvelles approches actives. Formation sur le tas Les enseignants peuvent mettre en pratique presque immédiateme nt ce qu ils ont appris pendant la formation. Le formateur peut s appuyer sur les nombreuses expériences des participants. Les enseignants peuvent se montrer réticents dans la mesure où ils sont habitués aux méthodes qu ils utilisent déjà. Apprentissage en ligne Les apprenants ont le contrôle de leur propre apprentissage. Le cours est flexible en termes de temps, moins onéreux et n est pas soumis à des contraintes géographiques. Peut nécessiter des médias électroniques et/ou Internet qui ne sont pas toujours disponible. Si on utilise Internet, les apprenants doivent avoir des compétences informatiques de base. Les apprenants bénéficient d'un retour moins immédiat. Il y a moins d échanges et d interaction entre les apprenants puisqu ils étudient souvent seuls. 4

5 Le manque de contact humain avec le formateur peut avoir un impact négatif sur la motivation des apprenants. Qui est impliqué? Pour que la formation des enseignants soit pérenne, elle doit s effectuer en collaboration avec les partenaires et les acteurs responsables de la formation des enseignants dans le pays où vous travaillez. Dans l idéal ; la formation des enseignants doit être organisée par les centres de formation des enseignants. Le rôle de Handicap International ou de toute autre organisation consiste à accompagner et à apporter des conseils sur le processus d élaboration de la formation des enseignants. Tous les partenaires impliqués dans le processus de formation des enseignants doivent partager la même conception de l Éducation Inclusive dès le départ. Cette conception de l Éducation Inclusive doit être la pierre angulaire du processus d élaboration de la formation des enseignants, dans la mesure où cela aura une influence sur le contenu de la formation et la manière dont elle sera mise en pratique par les enseignants. Ces partenaires (individus et groupes) peuvent avoir besoin d être accompagnés pour assumer leur rôle dans le développement de l Éducation Inclusive, mais ils auront également beaucoup à proposer. Ils peuvent avoir des expériences dans le domaine du handicap et/ou de l Éducation Inclusive et représenter une ressource utile pour la formation des enseignants. Leur implication peut également s avérer très importante si nous voulons que les enseignants inclusifs soient reconnus par le ministère de l'éducation et fassent partie des pratiques pédagogiques ordinaires. Voici une liste de partenaires qui pourraient ou devraient être impliqués dans le l élaboration de la formation des enseignants : Instituts d éducation supérieure et universités Écoles normales d instituteurs Centre national d élaboration des programmes d enseignement Ministère de l Éducation Bureau du district pour l éducation (inspecteurs) Chefs d établissements Directeurs Enseignants Élèves Autres ONG œuvrant dans le domaine de l Éducation Inclusive 5

6 La plupart de ces partenaires sont principalement identifiés pendant le développement du projet d Éducation Inclusive. Puisque leur rôle spécifique dans la formation des enseignants peut ne pas avoir été défini, il est important de le clarifier lors de l analyse de la situation (voir section 2 activités préliminaires). Implication des établissements spécialisés Il est très important de travailler en collaboration avec les établissements spécialisés à proximité. Ils ont très souvent une vaste expérience de l éducation des enfants handicapés. Même si on parle d Éducation Inclusive, essayez de donner à ces établissements un rôle à jouer dans ce processus. Les enseignants des établissements spécialisés peuvent contribuer à former et conseiller les enseignants des écoles primaires sur des problèmes spécifiques qu ils peuvent rencontrer dans leur classe. Les enseignants des établissements spécialisés ont beaucoup d expérience ; vous devez donc faire appel à eux. Exemple : Handicap International en RDC a aidé deux établissements spécialisés appelés «Bon Départ» et «Kikesa centre» à devenir des centres de référencement dans le domaine de l'éducation Inclusive à Kinshasa. Les membres du personnel ont participé à plusieurs sessions de formation et forment désormais eux-mêmes les enseignants. 6

Auto-évaluation (pour les enseignants de pratique et de théorie du CFPne)

Auto-évaluation (pour les enseignants de pratique et de théorie du CFPne) Auto-évaluation (pour les enseignants de pratique et de théorie du CFPne) Remplir ce sondage vous permettra de faire le point sur 6 objectifs importants pour nous, les enseignants de pratique et de théorie

Plus en détail

Leadershi p éducationnel

Leadershi p éducationnel Leadershi p éducationnel Ce cours vise à approfondir les fondements du leadership en éducation et à acquérir ou consolider différents types de savoirs pertinents pour une personne travaillant dans un établissement

Plus en détail

Education Inclusive Titre :développement de modules de formation et guide d acceuil en classe

Education Inclusive Titre :développement de modules de formation et guide d acceuil en classe Leçons tirées de l Experience: études de cas de bonnes pratiques Education Inclusive Titre :développement de modules de formation et guide d acceuil en classe Pays: Madagascar et Burundi Thématique spécifique

Plus en détail

APPUI À LA RÉNOVATION DE L ENSEIGNEMENT DES SCIENCES EN ROUMANIE. La Main à la Pâte. Bucarest 31 mars avril 2003

APPUI À LA RÉNOVATION DE L ENSEIGNEMENT DES SCIENCES EN ROUMANIE. La Main à la Pâte. Bucarest 31 mars avril 2003 APPUI À LA RÉNOVATION DE L ENSEIGNEMENT DES SCIENCES EN ROUMANIE La Main à la Pâte Bucarest 31 mars 2003 02 avril 2003 1/5 1. Déroulement de la mission La formation des enseignants roumains et moldaves

Plus en détail

Dossier de Presse. Centre de Documentation pédagogique et de Formation continue. Présentation du nouveau (CDPFC)

Dossier de Presse. Centre de Documentation pédagogique et de Formation continue. Présentation du nouveau (CDPFC) Grand-Duché de Luxembourg Ministère de l'éducation nationale, de la Formation professionnelle et des Sports Dossier de Presse Présentation du nouveau Centre de Documentation pédagogique et de Formation

Plus en détail

Catalogue de la Formation 2016/2017

Catalogue de la Formation 2016/2017 Catalogue de la Formation 2016/2017 Mot de la Directrice Créé en 2014, SWOT COMPANY est un centre de formation autorisé par le ministère de l éducation et de la formation professionnelle Marocaine, déclaré

Plus en détail

Adoptée par résolution

Adoptée par résolution Politique n o 1999-ED-04 PROGRAMME D ÉTUDES DE L ÉCOLE SECONDAIRE OBJECTIF : Établir un cadre de référence pour permettre à la Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier et à ses écoles d assumer leurs responsabilités

Plus en détail

Formation pédagogique initiale (2017)

Formation pédagogique initiale (2017) ASSOCIATION DES ENSEIGNANTES ET DES ENSEIGNANTS FRANCOPHONES DU NOUVEAU-BRUNSWICK ÉNONCÉS DE PRINCIPE Formation pédagogique initiale (2017) I Définition ARTICLE 1 La formation pédagogique initiale désigne

Plus en détail

Débat sur l Éducation au développement durable

Débat sur l Éducation au développement durable Commission de l éducation, de la communication et des affaires culturelles de l APF Débat sur l Éducation au développement durable Réponses de la Chambre des Députés du Grand-Duché de Luxembourg Existe

Plus en détail

Établir l équilibre pour faciliter la réussite des élèves

Établir l équilibre pour faciliter la réussite des élèves Quelles sont les pratiques de gestion de classe les plus prometteuses? Établir l équilibre pour faciliter la réussite des élèves La gestion de classe est un défi pour plusieurs enseignants. Elle implique

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE-12 PRINCIPES D AGRÉMENT DE L ENSEIGNEMENT DÉCENTRALISÉ

LIGNE DIRECTRICE-12 PRINCIPES D AGRÉMENT DE L ENSEIGNEMENT DÉCENTRALISÉ LIGNE DIRECTRICE-12 PRINCIPES D AGRÉMENT DE L ENSEIGNEMENT DÉCENTRALISÉ PRÉAMBULE Tous les programmes d enseignement, y compris les programmes ayant des sites d enseignement décentralisé, doivent démontrer

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR LA TRANSITION MATERNEL/PRIMAIRE/SECONDAIRE

LIGNES DIRECTRICES POUR LA TRANSITION MATERNEL/PRIMAIRE/SECONDAIRE Schola Europaea Bureau du Secrétaire général Administration Unité pédagogique Réf. 2007-D-4210-fr-3 Orig. : EN LIGNES DIRECTRICES POUR LA TRANSITION MATERNEL/PRIMAIRE/SECONDAIRE APPROUVE PAR LE CONSEIL

Plus en détail

L apprentissage inversé de l anglais. Les entreprises adoptent une vision stratégique de l anglais et inversent l enseignement traditionnel

L apprentissage inversé de l anglais. Les entreprises adoptent une vision stratégique de l anglais et inversent l enseignement traditionnel L apprentissage inversé de l anglais Les entreprises adoptent une vision stratégique de l anglais et inversent l enseignement traditionnel Introduction L importance de l anglais A l heure où la quasi-totalité

Plus en détail

Les Conséquences D un Environnement D apprentissage Stimulant Sur La Motivation Et L engagement Des Etudiants

Les Conséquences D un Environnement D apprentissage Stimulant Sur La Motivation Et L engagement Des Etudiants Education Les Conséquences D un Environnement D apprentissage Stimulant Sur La Motivation Et L engagement Des Etudiants Un projet pilote mené par l Ohalo College, situé à Katzrin en Israël, et l équipe

Plus en détail

AVO Brochure Organismes agréés pour la formation de la méthode de Validation (AVOs).

AVO Brochure Organismes agréés pour la formation de la méthode de Validation (AVOs). AVO Brochure Organismes agréés pour la formation de la méthode de Validation (AVOs). Un document utile pour les organismes qui souhaitent travailler avec la méthode de Validation. Qu est-ce qu un AVO?

Plus en détail

Recherche : définition de l objectif de l unité

Recherche : définition de l objectif de l unité Enseignant(s) Tom Ansuini Groupe de matières et discipline Musique Titre de l unité Le déchiffrage d une partition et le jeu au clavier Année du PEI Sec.1 Durée de l unité (heures) 30 Recherche : définition

Plus en détail

ANNEXE 2013-CA R6238 POLITIQUE DE LA FORMATION À DISTANCE. Adopté les 21 et 23 mai 2013.

ANNEXE 2013-CA R6238 POLITIQUE DE LA FORMATION À DISTANCE. Adopté les 21 et 23 mai 2013. ANNEXE 2013-CA584-06.02-R6238 POLITIQUE DE LA FORMATION À DISTANCE Adopté les 21 et 23 mai 2013. POLITIQUE DE LA FORMATION À DISTANCE Mai 2013 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 1 1. Objectifs de la Politique

Plus en détail

LA PEDAGOGIE À L HEURE DES NOUVELLES TECHNOLOGIES ILUMENS- UNIVERSITE PARIS DESCARTES MARION PETIPRÉ

LA PEDAGOGIE À L HEURE DES NOUVELLES TECHNOLOGIES ILUMENS- UNIVERSITE PARIS DESCARTES MARION PETIPRÉ LA PEDAGOGIE À L HEURE DES NOUVELLES TECHNOLOGIES ILUMENS- UNIVERSITE PARIS DESCARTES MARION PETIPRÉ 1. INTRODUCTION 2. INTÉRÊT D UNE DÉMARCHE EN BLENDED-LEARNING 3. MOOC & SERIOUS GAMES 4. L ADAPTIVE

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à la qualification de spécialiste en études supérieures en français (langue seconde) French

Ligne directrice du cours menant à la qualification de spécialiste en études supérieures en français (langue seconde) French Ontario College of Teachers Ligne directrice du cours menant à la qualification de spécialiste en études supérieures en français (langue seconde) French Annexe E Règlement 184/97 Qualifications requises

Plus en détail

UN PROGRAMME D ÉTUDES EN FORMATION PROFESSIONNELLE

UN PROGRAMME D ÉTUDES EN FORMATION PROFESSIONNELLE UN PROGRAMME D ÉTUDES EN FORMATION PROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Travailler dans le domaine de la formation professionnelle exige d avoir une vision juste, ainsi qu une bonne compréhension

Plus en détail

ÉDUCATION ET ÉCOLES. Approuvées le 26 mai 2010 Entrées en vigueur le 26 mai 2010 Modifiées le Page 1 de 1

ÉDUCATION ET ÉCOLES. Approuvées le 26 mai 2010 Entrées en vigueur le 26 mai 2010 Modifiées le Page 1 de 1 Page 1 de 1 PRÉAMBULE Le Conseil scolaire de district du Centre-Sud-Ouest (CSDCSO) et ses écoles ont un rôle vital à jouer dans la préparation des jeunes afin qu ils prennent leur place en tant que citoyens

Plus en détail

ANNEXE A : APPUI DES LEADERS SCOLAIRES AU PROJET DE LITTÉRATIE AVEC LES TIC DANS TOUS LES PROGRAMMES D ÉTUDES

ANNEXE A : APPUI DES LEADERS SCOLAIRES AU PROJET DE LITTÉRATIE AVEC LES TIC DANS TOUS LES PROGRAMMES D ÉTUDES ANNEXE A : APPUI DES LEADERS SCOLAIRES AU PROJET DE LITTÉRATIE AVEC LES TIC DANS TOUS LES PROGRAMMES D ÉTUDES La présente annexe vise à fournir aux leaders scolaires des directives pratiques pour aider

Plus en détail

Compte-rendu de la rencontre des partenaires

Compte-rendu de la rencontre des partenaires Compte-rendu de la rencontre des partenaires Paris, Mars 2001 (1) 1 Organisation du travail à réaliser entre Mars 2001 et Juin 2002 Lors de la rencontre des partenaires, à Paris, les 8, 9 et 10 mars derniers,

Plus en détail

Programme «Agir pour la pleine participation des enfants handicapés par l éducation»

Programme «Agir pour la pleine participation des enfants handicapés par l éducation» Programme «Agir pour la pleine participation des enfants handicapés par l éducation» Lieux d intervention : Togo, Burkina Faso, Libéria, Mali, Niger et Sénégal Programme régional APPEHL 1 Sommaire - Présentation

Plus en détail

Enseigner à l aide de la baladodiffusion!

Enseigner à l aide de la baladodiffusion! Enseigner à l aide de la baladodiffusion! (c) 2006, Jean-François Dupuis Avant de développer le sujet de mon article, c est-à-dire l enseignement et l apprentissage à l aide de la baladodiffusion, il serait

Plus en détail

«PLAIDOYER & STRATÉGIES D INFLUENCE»

«PLAIDOYER & STRATÉGIES D INFLUENCE» Développer le plaidoyer associatif Offre de Formations 2016-2017 «PLAIDOYER & STRATÉGIES D INFLUENCE» Le plaidoyer est un mode d intervention que les acteurs du développement et de la solidarité (ONG,

Plus en détail

LA GESTION DE CLASSE AU CŒUR DU DUO ENSEIGNEMENT- APPRENTISSAGE. Midi-pédagogique 12 mars 2014

LA GESTION DE CLASSE AU CŒUR DU DUO ENSEIGNEMENT- APPRENTISSAGE. Midi-pédagogique 12 mars 2014 LA GESTION DE CLASSE AU CŒUR DU DUO ENSEIGNEMENT- APPRENTISSAGE Midi-pédagogique 12 mars 2014 Objectifs de la rencontre Rappeler quelques principes de base relatifs à la gestion de classe; Situer le rôle

Plus en détail

Indicateurs de base de l évaluation inclusive

Indicateurs de base de l évaluation inclusive Indicateurs de base de l évaluation inclusive Préambule L évaluation inclusive désigne une démarche d évaluation en milieu scolaire ordinaire dans laquelle politiques et pratiques visent à encourager au

Plus en détail

Réunion d information vendredi 7 octobre 2016 / 14h30 à 16h30 - ESPE. LE Certificat d Aptitude aux Fonctions de Formateur Académique

Réunion d information vendredi 7 octobre 2016 / 14h30 à 16h30 - ESPE. LE Certificat d Aptitude aux Fonctions de Formateur Académique Réunion d information vendredi 7 octobre 2016 / 14h30 à 16h30 - ESPE LE Certificat d Aptitude aux Fonctions de Formateur Académique Une réunion pour Informer les personnels intéressés des objectifs du

Plus en détail

La réussite du système scolaire finlandais : un argument pour le marketing?

La réussite du système scolaire finlandais : un argument pour le marketing? Revue internationale d éducation de Sèvres Colloque 2009&nbsp: Un seul monde, une seule école&nbsp? Les modèles scolaires à l'épreuve de la mondialisation La réussite du système scolaire finlandais : un

Plus en détail

Les rapports entre les TICE et les enseignants du primaire

Les rapports entre les TICE et les enseignants du primaire Les rapports entre les TICE et les enseignants du primaire Introduction Peu d écoles françaises équipées La France se classe 24ème pour l usage des TICE 1/4 des établissements déclarent avoir inscrit explicitement

Plus en détail

1. SITUATION PROFESSIONNELLE

1. SITUATION PROFESSIONNELLE 1. SITUATION PROFESSIONNELLE Enseignante depuis 24 ans, c est pour moi le moment de capitaliser mes expériences professionnelles, personnelles, humaines et de me donner les moyens d accéder aux fonctions

Plus en détail

CONSEIL EXECUTIF Vingt-septième session ordinaire 7-12 juin 2015 Johannesbourg (AFRIQUE DU SUD) EX.CL/927(XXVII) Add.2 Original : Français

CONSEIL EXECUTIF Vingt-septième session ordinaire 7-12 juin 2015 Johannesbourg (AFRIQUE DU SUD) EX.CL/927(XXVII) Add.2 Original : Français AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, Ethiopia P. O. Box 3243 Telephone: 5517 700 Fax: 5517844 Website: www.au.int SC14820 CONSEIL EXECUTIF Vingt-septième session ordinaire 7-12 juin

Plus en détail

Objectifs et résulats

Objectifs et résulats Objectifs et résulats 1 PLAN D ACTION DU SYSTÈME DES NATIONS UNIES POUR LA JEUNESSE Objectifs généraux Emploi et entrepreneuriat : Multiplier les possibilités de travail et de rémunération décents offertes

Plus en détail

Module 2 : Méthodologie de l Approche à résultats rapides

Module 2 : Méthodologie de l Approche à résultats rapides Module 2 : Méthodologie de l Approche à résultats rapides Objectif : Initier les participants au concept d Approche à résultats rapides (ARR), à la fois outil axé sur les résultats et outil de gestion

Plus en détail

L EDUCATION POUR AGIR. Nouveaux Rythmes à l école Les enjeux de la formation des Agents Territoriaux pour une prise en charge de qualité

L EDUCATION POUR AGIR. Nouveaux Rythmes à l école Les enjeux de la formation des Agents Territoriaux pour une prise en charge de qualité L EDUCATION POUR AGIR Nouveaux Rythmes à l école Les enjeux de la formation des Agents Territoriaux pour une prise en charge de qualité 0 1 1 Les CEMEA : Un mouvement d éducation Les CEMEA (Centres d Entraînement

Plus en détail

AGENDA DE PARIS OU 12 RECOMMANDATIONS POUR L EDUCATION AUX MEDIAS

AGENDA DE PARIS OU 12 RECOMMANDATIONS POUR L EDUCATION AUX MEDIAS AGENDA DE PARIS OU 12 RECOMMANDATIONS POUR L EDUCATION AUX MEDIAS 25 ans après l adoption de la Déclaration de Grünwald, qui a posé les jalons de l éducation aux médias à l échelle internationale, des

Plus en détail

Quelle école en Afrique aujourd hui et demain:

Quelle école en Afrique aujourd hui et demain: 0 Quelle école en Afrique aujourd hui et demain: Innovations curriculaires pour lutter contre la pauvreté et vivre en paix et pour réaliser l EPT aujourd hui et demain Christine Panchaud (BIE) Forum International

Plus en détail

MD5 : Module Langue et Communication

MD5 : Module Langue et Communication MD5 : Module Langue et Communication Elément : Anglais Elément : TICE I Introduction aux TICE M Méthodologie de recherche documentaire E O E-learning Organisation de l environnement de travail 2 Technologies

Plus en détail

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Bulletin Officiel de l Education Nationale (BOEN) n 43 - p. 3126 du 24/11/1994 REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Extrait de la

Plus en détail

POLITIQUE DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL

POLITIQUE DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL POLITIQUE DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Version modifiée adoptée par le conseil d administration le 13 juin 2012 1. PRÉAMBULE La politique de coopération et de développement international

Plus en détail

CONSULTATION EN LIGNE «L'APPRENTISSAGE DES LE PLUS JEUNE AGE»

CONSULTATION EN LIGNE «L'APPRENTISSAGE DES LE PLUS JEUNE AGE» CONSULTATION EN LIGNE «L'APPRENTISSAGE DES LE PLUS JEUNE AGE» PREMIÈRE PARTIE RENSEIGNEMENTS DE BASE 1 Votre pays 2 Votre rôle dans l enseignement des langues dès le plus jeune âge (Plusieurs réponses

Plus en détail

NOTE DE PRÉSENTATION GÉNÉRALE

NOTE DE PRÉSENTATION GÉNÉRALE NOTE DE PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES MODULES DIDACTIQUES REPERES CONJUGUER L HISTOIRE DE L EUROPE AVEC L HISTOIRE DE L EUROPÉEN 1.- FINALITÉS DU PROJET REPERES REPERES est une démarche innovante de formation

Plus en détail

UE C2i2e dans le cadre des masters

UE C2i2e dans le cadre des masters UE C2i2e dans le cadre des masters 2011 Contenu, organisation, horaires, contraintes d emploi du temps des UE C2i2e dans le cadre des masters métiers de l enseignement et de la formation. A partir de la

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. Former un professionnel infirmier compétent dans la prise en charge des patients dans des situations de soins courantes

PROJET PEDAGOGIQUE. Former un professionnel infirmier compétent dans la prise en charge des patients dans des situations de soins courantes PROJET PEDAGOGIQUE FINALITES DE LA FORMATION Former un professionnel infirmier compétent dans la prise en charge des patients dans des situations de soins courantes identifier la prise en charge des patients

Plus en détail

Accompagnement des nouveaux enseignants. Secteur Jeunes

Accompagnement des nouveaux enseignants. Secteur Jeunes PROGRAMME D INSERTION PROFESSIONNELLE Accompagnement des nouveaux enseignants Secteur Jeunes Mai 2012 SRH/SÉ TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DU PROGRAMME... 2 MISE EN CONTEXTE... 2 ORIENTATIONS... 3 OBJECTIFS

Plus en détail

Procédure administrative : Vision environnementale Numéro : PA Catégorie : Administration des écoles Pages : 5

Procédure administrative : Vision environnementale Numéro : PA Catégorie : Administration des écoles Pages : 5 Procédure administrative : Vision environnementale Numéro : PA 7.050 Catégorie : Administration des écoles Pages : 5 Approuvée : le 6 avril 2010 Modifiée : le 16 janvier 2017 1. Préambule Conformément

Plus en détail

EDUCATION ET EGALITE DES CHANCES POUR TOUS LES ENFANTS

EDUCATION ET EGALITE DES CHANCES POUR TOUS LES ENFANTS EDUCATION ET EGALITE DES CHANCES POUR TOUS LES ENFANTS LE MODELE «ECOLES AMIES DES ENFANTS» La thématique de l éducation au cœur de notre mandat L UNICEF a initié dès 2002 le modèle «Ecoles Amies des Enfants»

Plus en détail

LA PARTICIPATION CIVILE AU PROCESSUS DéCISIONNEL

LA PARTICIPATION CIVILE AU PROCESSUS DéCISIONNEL LA PARTICIPATION CIVILE AU PROCESSUS DéCISIONNEL LE CODE DE BONNE PRATIQUE LA PARTICIPATION CIVILE : POURQUOI EST-ELLE IMPORTANTE? COMMENT FONCTIONNE T-ELLE? COMMENT L AMÉLIORER? La désaffection des citoyens

Plus en détail

Table des matières. vii. Partie 1 Défis, exigences et conditions Table des matières

Table des matières. vii. Partie 1 Défis, exigences et conditions Table des matières Table des matières vii Table des matières Introduction L accompagnement : une voie à privilégier...................... 1 Monique L Hostie et Louis-Philippe Boucher Partie 1 Défis, exigences et conditions.....................

Plus en détail

La Théorie du Changement de Girls Not Brides sur le mariage des enfants Guide d'utilisation

La Théorie du Changement de Girls Not Brides sur le mariage des enfants Guide d'utilisation La Théorie du Changement de Girls Not Brides sur le mariage des enfants Guide d'utilisation La Théorie du Changement de Girls Not Brides : qu est-ce que c est? La Théorie du Changement de Girls Not Brides

Plus en détail

Document d information La 48 ème Conférence internationale de l éducation : accent mis sur la région arabe

Document d information La 48 ème Conférence internationale de l éducation : accent mis sur la région arabe Atelier de renforcement des capacités en matière d éducation pour l inclusion et de curricula inclusifs Commission nationale du Maroc pour l UNESCO, Centre UNESCO-San Sébastian et BIE-UNESCO Rabat, Maroc,

Plus en détail

«Un accompagnement efficace pour les élèves en situation de handicap»

«Un accompagnement efficace pour les élèves en situation de handicap» REFONDONS L ECOLE DE LA REPUBLIQUE ACADEMIE de NANCY-METZ note de synthèse de la table ronde du 19 septembre 2012 «Un accompagnement efficace pour les élèves en situation de handicap» THEME 1 : Quel accompagnement

Plus en détail

POLITIQUE TABLE DES MATIÈRES

POLITIQUE TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE 2500-002 TITRE : Formation continue ADOPTÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-99-1-9 DATE : 14-06-1999 MODIFIÉE PAR : Conseil d administration Résolution : CA-2002-04-29-05 Résolution

Plus en détail

MOOC : quelle place dans l univers de la formation?

MOOC : quelle place dans l univers de la formation? MOOC : quelle place dans l univers de la formation? Institut Sport Océan Les sables d'olonne CREPS des Pays de la Loire 9 mars 2016 Objectifs A la fin de cet atelier, les participants seront en mesure

Plus en détail

L Institut de formation de l Éducation nationale - IFEN

L Institut de formation de l Éducation nationale - IFEN LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Ministère de l'éducation nationale, de l Enfance et de la Jeunesse Dossier de presse Épauler les enseignants dans leur développement professionnel : L Institut

Plus en détail

Appel à propositions de projets: «Transition et changements climatiques et sociales au Maroc»

Appel à propositions de projets: «Transition et changements climatiques et sociales au Maroc» Appel à propositions de projets: «Transition et changements climatiques et sociales au Maroc» La Fondation Heinrich Böll Afrique du Nord Rabat (hbs) lance un appel à propositions de projets dans le cadre

Plus en détail

Éducation Accélérée : 10 principes pour une pratique efficace

Éducation Accélérée : 10 principes pour une pratique efficace GROUPE DE TRAVAIL INTER-AGENCES SUR L ÉDUCATION ACCÉLÉRÉE Éducation Accélérée : 10 principes pour une pratique efficace Les 10 principes présentent les composantes essentielles d un Programme d Education

Plus en détail

INNOVATION 2017 PROPOSITIONS DU CNIRÉ. FORUM DE L INNOVATON 22 mars 2017 Françoise Sturbaut - Hervé Kéradec

INNOVATION 2017 PROPOSITIONS DU CNIRÉ. FORUM DE L INNOVATON 22 mars 2017 Françoise Sturbaut - Hervé Kéradec INNOVATION 2017 PROPOSITIONS DU CNIRÉ FORUM DE L INNOVATON 22 mars 2017 Françoise Sturbaut - Hervé Kéradec LE CNIRE - 8 THEMES DE TRAVAIL Conseil de l innovation pour la réussite éducative (2013),autres

Plus en détail

Décret n du 22 janvier 1985 relatif aux conditions de nomination aux fonctions d'instituteur ou de professeur des écoles maître formateur.

Décret n du 22 janvier 1985 relatif aux conditions de nomination aux fonctions d'instituteur ou de professeur des écoles maître formateur. Décret n 85-88 du 22 janvier 1985 relatif aux conditions de nomination aux fonctions d'instituteur ou de professeur des écoles maître formateur. du certificat d'aptitude aux fonctions d'instituteur ou

Plus en détail

CADRE POUR L'EDUCATION EN SITUATION D'URGENCE: INEE Normes minimales d'éducation en situations d'urgence, de crise chronique de début de

CADRE POUR L'EDUCATION EN SITUATION D'URGENCE: INEE Normes minimales d'éducation en situations d'urgence, de crise chronique de début de CADRE POUR L'EDUCATION EN SITUATION D'URGENCE: INEE Normes minimales d'éducation en situations d'urgence, de crise chronique de début de reconstruction Objectifs d apprentissage À la fin de cette session,

Plus en détail

L inclusion scolaire : Étude des services en adaptation scolaire au Nouveau-Brunswick

L inclusion scolaire : Étude des services en adaptation scolaire au Nouveau-Brunswick L inclusion scolaire : Étude des services en adaptation scolaire au Nouveau-Brunswick Mandat I. Contexte: Pourquoi une telle étude? Le Nouveau-Brunswick a accompli de grands progrès dans le domaine de

Plus en détail

Référentiel opérationnel. «Accompagnement d opérateurs sur les démarches participatives en direction des usagers/ habitants du territoire Cévennes»

Référentiel opérationnel. «Accompagnement d opérateurs sur les démarches participatives en direction des usagers/ habitants du territoire Cévennes» Association I. Projets. Echanges Internationaux. Culture. Citoyenneté Association d éducation populaire affiliée à l union Peuple et Culture Référentiel opérationnel «Accompagnement d opérateurs sur les

Plus en détail

Première partie Attitude des enseignants envers l inclusion scolaire d élèves avec autisme dans le contexte du paradigme inclusif 21

Première partie Attitude des enseignants envers l inclusion scolaire d élèves avec autisme dans le contexte du paradigme inclusif 21 Sommaire Introduction 15 Première partie Attitude des enseignants envers l inclusion scolaire d élèves avec autisme dans le contexte du paradigme inclusif 21 1. La scolarisation des élèves handicapés en

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE ET ÉDUCATION DES ADULTES

FORMATION PROFESSIONNELLE ET ÉDUCATION DES ADULTES Quebec Provincial Association of Teachers GUIDE P R AT I Q U E l Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec FORMATION PROFESSIONNELLE ET ÉDUCATION DES ADULTES Ce qu il faut savoir

Plus en détail

Informations relatives à l accueil des stagiaires

Informations relatives à l accueil des stagiaires MASTER Travail social et politiques sociales Programme d études «Problèmes sociaux, action sociale et préventions des risques» Informations relatives à l accueil des stagiaires Fribourg, Octobre 2014 Informations

Plus en détail

Agir efficacement en situation de diversité culturelle

Agir efficacement en situation de diversité culturelle Collaboration Agir efficacement en situation de diversité culturelle Jacques Proulx, professeur retraité de l Université de Sherbrooke Rendez-vous de la réussite Juin 2017 2 Partie 2 : agir introduction

Plus en détail

Les TIC et l enseignement des sciences et de la technologie au cycle secondaire au Maroc

Les TIC et l enseignement des sciences et de la technologie au cycle secondaire au Maroc Les TIC et l enseignement des sciences et de la technologie au cycle secondaire au Maroc Aziz El Hajir Responsable du Centre Maroco Coréen de Formation en TICE Chef de Projet Axe Formation -Programme GENIE-

Plus en détail

Favoriser une approche pédagogique inclusive

Favoriser une approche pédagogique inclusive Favoriser une approche pédagogique inclusive Projet-pilote 2016-2017 Bureau de soutien à l enseignement 1 Table des matières Mise en contexte... 3 Qu est-ce que l approche inclusive?... 3 Objectifs...

Plus en détail

Le dispositif d apprentissage en ligne des Alliances Françaises

Le dispositif d apprentissage en ligne des Alliances Françaises Le dispositif d apprentissage en ligne des Alliances Françaises 1. POURQUOI LE PROJET? Le monde entier utilise Internet et le numérique au quotidien, pour les loisirs, le travail et la formation initiale

Plus en détail

Administration centrale DGER Etablissements publics d'enseignement supérieur agronomique, vétérinaire et de paysage

Administration centrale DGER Etablissements publics d'enseignement supérieur agronomique, vétérinaire et de paysage Information Direction générale de l'enseignement et de la recherche Service de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation Sous-direction de l'enseignement supérieur Bureau des formations

Plus en détail

L atelier d Education Populaire Un centre de Formation dédié aux secteurs du social et de l éducatif

L atelier d Education Populaire Un centre de Formation dédié aux secteurs du social et de l éducatif Fédération de l Hérault L atelier d Education Populaire Un centre de Formation dédié aux secteurs du social et de l éducatif Le Projet Pédagogique SOMMAIRE L émergence du projet, le contexte... 3 Présentation

Plus en détail

Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur

Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention Le moniteur-éducateur participe

Plus en détail

PARIS, le 9 mars 2009 Original français

PARIS, le 9 mars 2009 Original français Conseil exécutif Cent quatre-vingt-unième session 181 EX/9 PARIS, le 9 mars 2009 Original français Point 9 de l'ordre du jour provisoire RAPPORT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL SUR UNE STRATÉGIE RELATIVE AU RÔLE

Plus en détail

DESCRIPTION DE LA FONCTION DE COLLABORATEUR EDUCATIF

DESCRIPTION DE LA FONCTION DE COLLABORATEUR EDUCATIF DESCRIPTION DE LA FONCTION DE COLLABORATEUR EDUCATIF COLLABORATEUR EDUCATIF OBJECTIF DE LA FONCTION Exprimez en une seule phrase concise l essentiel de la fonction: A quoi mon travail sert-il? Quel en

Plus en détail

Plan de réussite. du Collège Gérald-Godin

Plan de réussite. du Collège Gérald-Godin Plan de réussite du Collège Gérald-Godin Avril 2002 Note préliminaire Le rapport d évaluation du plan de réussite du Collège Gérald-Godin se présente en deux parties. La première partie contient l évaluation

Plus en détail

Travailler avec les parents Aperçu

Travailler avec les parents Aperçu Aperçu Durée Environ 45 minutes Regroupements Travail individuel, puis travail en groupe de deux ou trois participants (selon le nombre total) Ressources requises Liste de contrôle : Participation des

Plus en détail

Pourquoi changer le système maintenant?

Pourquoi changer le système maintenant? Pourquoi changer le système maintenant? De nouvelles compétences pour l avenir Les parents s attendent à ce que leur enfant acquière des compétences de base en lecture, en écriture et en mathématiques.

Plus en détail

Nouveau cadre de fonctionnement pour l'accompagnement de stage à l'iufm de la Réunion Description et analyse d une expérience

Nouveau cadre de fonctionnement pour l'accompagnement de stage à l'iufm de la Réunion Description et analyse d une expérience Nouveau cadre de fonctionnement pour l'accompagnement de stage à l'iufm de la Réunion Description et analyse d une expérience Claudine Thevenin L objet de cette contribution est de présenter un nouveau

Plus en détail

Session de travail via Skype : samedi 22 octobre Thème : Travailler en équipe de cycle

Session de travail via Skype : samedi 22 octobre Thème : Travailler en équipe de cycle Thème : Travailler en équipe de cycle Selon le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation : «Les professeurs et les personnels d éducation font partie d une

Plus en détail

Faire entrer l École dans l ère du numérique

Faire entrer l École dans l ère du numérique 4. 3. L essentiel Le numérique modifie profondément notre relation au savoir et à la connaissance et interroge, par là même, la place et le rôle de l institution scolaire. L École ne peut pas rester spectatrice

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE DES DROITS DE L HOMME

COMMISSION NATIONALE DES DROITS DE L HOMME PAY: INSTITUTION: CONGO BRAZZAVILE COMMISSION NATIONALE DES DROITS DE L HOMME Le statut d accréditation par le CIC: Statut B Adresse: Commission Nationale des Droits de l Homme Tel: +242 406 663 352 Email:

Plus en détail

THÈME 2 LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU SECONDAIRE

THÈME 2 LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU SECONDAIRE THÈME 2 LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU SECONDAIRE LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU SECONDAIRE Animatrice : Christine Martel, Sous-ministre adjointe Ministère de l Éducation Conférenciers : Micheline Sabourin,

Plus en détail

Les nouvelles méthodes d apprentissage

Les nouvelles méthodes d apprentissage Les nouvelles méthodes d apprentissage Les méthodes d apprentissage: E-learning 100% en ligne ou «Development center» Qu est-ce que le Development Center? Formation entièrement en ligne et à distance Interaction

Plus en détail

Modèle de description de poste

Modèle de description de poste PARTENARIAT ET RENFORCEMENT DES CAPACITÉS Modèle de description de poste DIRECTEUR DE PARTENARIAT ET DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS MODÈLE CONÇU POUR DES POSTES DANS DES ORGANISATIONS DIRECTIVES ÉLÉMENTS

Plus en détail

POLITIQUE D INTEGRATION AUTRICHE

POLITIQUE D INTEGRATION AUTRICHE POLITIQUE D INTEGRATION AUTRICHE En vertu de la législation autrichienne, les écoles spécialisées ont pour mission d organiser une éducation spéciale pour les enfants à besoins éducatifs spécifiques qui

Plus en détail

PROLONGATION DE LA VIE PROFESSIONNELLE

PROLONGATION DE LA VIE PROFESSIONNELLE PROLONGATION DE LA VIE PROFESSIONNELLE PROLONGATION DE LA VIE PROFESSIONNELLE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la prolongation de la vie professionnelle et du transfert de l expertise

Plus en détail

Le changement Mais pourquoi changer?

Le changement Mais pourquoi changer? Le changement Mais pourquoi changer? Une réflexion sur le changement à partir d expériences de recherche-action et d interactions avec des enseignants et futurs enseignants Julie Myre Bisaillon Professeure

Plus en détail

Programme des études Gestion de projet Gestion/Management Partenariat et communication

Programme des études Gestion de projet Gestion/Management Partenariat et communication 1. INFORMATIONS GENERALES Intitulé du poste Reporte à Rôles reportant au poste Remplaçants pour le titulaire du poste Responsabilités Principal de l Ecole d Hôtellerie et de Tourisme Directeur de l institut

Plus en détail

Plan de mise en œuvre (Secteur francophone) Donnons à nos enfants une longueur d avance

Plan de mise en œuvre (Secteur francophone) Donnons à nos enfants une longueur d avance Plan de mise en œuvre 06 07 (Secteur francophone) Donnons à nos enfants une longueur d avance Plan de mise en œuvre 06 07 Donnons à nos enfants une longueur d avance (Secteur francophone) Publié par :

Plus en détail

POLITIQUE CULTURELLE LA CULTURE, UN MONDE, UNE FAÇON DE VIVRE ET DE GRANDIR

POLITIQUE CULTURELLE LA CULTURE, UN MONDE, UNE FAÇON DE VIVRE ET DE GRANDIR POLITIQUE CULTURELLE LA CULTURE, UN MONDE, UNE FAÇON DE VIVRE ET DE GRANDIR 1- PRÉAMBULE La culture est un facteur important d intégration à la société. Dans cette période de grands changements où les

Plus en détail

Modèle de description de poste

Modèle de description de poste PARTENARIAT ET RENFORCEMENT DES CAPACITÉS Modèle de description de poste DIRECTEUR DE PARTENARIAT ET DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS CHEZ CRS MODÈLE CONÇU SPÉCIFIQUEMENT POUR DES POSTES CHEZ CRS DIRECTIVES

Plus en détail

(1) les transformations des modes d'accès à l'information, (2) rendent nécessaire une réelle formation des élèves à une culture de l'information et

(1) les transformations des modes d'accès à l'information, (2) rendent nécessaire une réelle formation des élèves à une culture de l'information et 0 Les missions des professeurs documentalistes à l ère du numérique. 1 Le développement de la société de l'information, (1) l'évolution des pratiques sociales en matière de communication et l'essor du

Plus en détail

Termes de référence. Contexte et justificatif :

Termes de référence. Contexte et justificatif : Termes de référence Consultation pour un support technique pour la gestion du projet «Promotion des Normes Sociales Protectrices de l Enfance», en appui au Ministère de la Famille, de la Solidarité, de

Plus en détail

Langue et Education Au plurilinguisme (LEA)

Langue et Education Au plurilinguisme (LEA) Langue et Education Au plurilinguisme (LEA) La dimension plurilingue et pluriculturelle dans la formation des enseignants de langues Description de projet Version 1.0 Coordinatrice: Equipe de projet :

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF. Préparé par l Association canadienne des professeurs de langues secondes

SOMMAIRE EXÉCUTIF. Préparé par l Association canadienne des professeurs de langues secondes Document CMEC : L exploitation du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR) dans le contexte canadien : Guide à l intention des responsables de l élaboration des politiques et des concepteurs

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007, Journal Officiel n 168 du 7 juillet 2007. Contexte de l intervention Le moniteur-éducateur

Plus en détail

Scolariser les élèves à Besoins éducatifs particuliers

Scolariser les élèves à Besoins éducatifs particuliers Scolariser les élèves à Besoins éducatifs particuliers Master MEEF 1ère année UE25 Julien Despois julien.despois2@univ-rouen.fr Qu est-ce qu un élève à Besoins éducacfs parcculiers? Qu est-ce qu un élève

Plus en détail

Votre projet professionnel s oriente vers la fonction de Cadre de santé.

Votre projet professionnel s oriente vers la fonction de Cadre de santé. Madame, Mademoiselle, Monsieur, Votre projet professionnel s oriente vers la fonction de Cadre de santé. Pour réussir cette étape importante dans votre carrière, vous cherchez actuellement une structure

Plus en détail