Réduction de vitesse et qualité de l'air Etude relative à l'autoroute A9 au droit de Montpellier

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réduction de vitesse et qualité de l'air Etude relative à l'autoroute A9 au droit de Montpellier"

Transcription

1 Réduction de vitesse et qualité de l'air Etude relative à l'autoroute A9 au droit de Montpellier I CONTEXTE Depuis juin 25, la vitesse maximale autorisée sur l'a9 entre Vendargues et Saint-Jean de Védas est de 11 km/h, hormis pour les poids lourds pour lesquels la vitesse maximale autorisée sur autoroute est de 9 km/h. Dans l'attente de décisions préfectorales sur les modalités de nouvelles réductions (non connues à ce jour), AIR LR a choisi de simuler par modélisation, une réduction de la vitesse maximale théorique de 2 km/h pour tous les véhicules, soit : - 9 km/h pour les véhicules légers (VL), - 7 km/h pour les poids lourds (PL). A partir d'outils de simulation numériques disponibles à AIR LR, il est possible d'estimer les effets de ces hypothèses de réduction de vitesse sur les émissions de polluants dans l'atmosphère - notamment les gaz à effet de serre - et la qualité de l air. AIR LR les Echelles de la Ville, Antigone, 3 place Paul Bec, 34 Montpellier Tél Fax P1/11

2 II OBJECTIF Caractériser l'impact des hypothèses de réduction de vitesse retenues par AIR LR sur les émissions et la qualité de l'air au niveau de l'autoroute A9 dans la traversée de l'agglomération de Montpellier On distingue : les émissions de polluants qui correspondent aux quantités de polluants directement rejetées dans l'atmosphère par les activités humaines (cheminées d'usine ou de logements, pots d'échappement, agriculture ) ou par des sources naturelles (volcans, ou composés émis par la végétation et les sols) exprimées, par exemple, en kilogrammes ou tonnes par an ou par heure. des concentrations de polluants qui caractérisent la qualité de l'air que l'on respire, et qui s'expriment le plus souvent en microgrammes par mètre cube (µg/m³). Météorologie Dispersion Transformation Physico-chimique Emissions Pollution ambiante Qualité de l'air III HYPOTHESES DE TRAVAIL Pour la simulation avec réduction de vitesse, on considère que la baisse de la limitation de vitesse impacte directement la vitesse réelle. Sur l'autoroute, une réduction permanente de 2 km/h est donc simulée entre les échangeurs de Saint-Jean de Védas et de Vendargues, soit 9 km/h pour les VL et 7 km/h pour les PL. Des profils type de trafic temporels horaires, journaliers et mensuels (déterminés à partir de données horaires de trafic sur autoroute) sont appliqués afin de tenir compte de la saturation du trafic aux heures de pointes et des diminutions de vitesse associées. Ils permettent de prendre en compte les surémissions éventuelles de polluants aux heures de pointes. Entre les échangeurs Montpellier-Ouest et Montpellier-Est, le trafic moyen journalier annuel en 21 est d'environ 1 véhicules dont 13 poids lourds (source : DREAL, juin 211). Polluants considérés : les principaux indicateurs de la pollution d'origine automobile : oxydes d'azote (NOx), dioxyde d'azote (NO 2 ), particules en suspension (PM1), benzène ; - le CO 2 (principal gaz à effet de serre émis par les véhicules). P2/11

3 IV RESULTATS 4.1 Impact de la réduction de vitesse sur les émissions Impact sur les émissions de NOx et de particules Profils d'émissions selon la vitesse Les courbes d émissions de NOx en fonction de la vitesse ne présentent pas le même profil selon qu il s agisse de véhicules particuliers ou de poids lourds. La composition du trafic sur un axe est donc un facteur important de l impact d une mesure de réduction de vitesse sur la variation des émissions d oxydes d azote. Les poids lourds sont les véhicules les plus émetteurs d oxydes d azote. D une manière générale, les émissions augmentent quand la vitesse diminue, notamment aux vitesses faibles. Ainsi, pour une réduction de vitesse théorique de 2 km/h, (passage de 9 à 7 km/h), les émissions de NO X augmentent d'environ 1%. Emissions en g/km Evolution des émissions de NOx selon la vitesse, pour un Poids-Lourd moyen Vitesse en km/h NOx Emissions en g/km,4,3,2,1 Evolution des émissions de PM selon la vitesse, pour un Poids-Lourd moyen Vitesse en km/h PM Selon la vitesse, un véhicule léger (VL) émet 6 à 2 fois moins de NO X qu'un poids-lourd et 5 à 1 fois moins de particules. Emissions en g/km,9,8,7,6,5,4,3,2,1 Evolution des émissions de NOx selon la vitesse, pour un véhicule Léger moyen Vitesse en km/h NOx Emissions en g/km,5,4,3,2,1 Evolution des émissions de PM selon la vitesse, pour un véhicule Léger moyen Vitesse en km/h PM Impact sur les émissions de NOX La réduction de la vitesse a pour effet une augmentation de 6% des émissions de NO X. P3/11

4 Impact sur les émissions de PM1 La réduction de la vitesse a pour effet une augmentation de 2% des émissions de PM Impact sur les émissions de benzène Profils d'émissions selon la vitesse Les émissions de benzène sont plus importantes pour les véhicules légers que pour les poids-lourds car elles sont émises essentiellement par les véhicules à essence. Les poids-lourds roulant exclusivement au diesel, leurs émissions de benzène sont donc minoritaires. Pour les véhicules légers, comme pour le NO 2, les émissions de benzène augmentent quand la vitesse diminue, notamment pour les vitesses inférieures à 7 km/h. P4/11

5 ,5 Evolution des émissions de benzène selon la vitesse, par type de véhicule Emissions en g/km,4,3,2,1 PL VL Vitesse en km/h Impact sur les émissions de benzène Les émissions de benzène augmentent légèrement (+4%) avec la réduction de la vitesse Impact sur les émissions de CO 2 Profils d'émissions selon la vitesse L ensemble des véhicules contribue aux émissions de CO 2, et ces émissions sont directement liées à la quantité de carburant consommée. P5/11

6 Emissions en g/km Evolution des émissions de CO 2 selon la vitesse, par type de véhicule Vitesse en km/h PL VL Impact sur les émissions de CO 2 Compte tenu des réductions de vitesse appliquées dans cette simulation, la contribution des poids lourds augmenterait (+12%) tandis que celle des véhicules légers diminuerait (-8%) soit au total une augmentation de 42 tonnes/an des émissions de CO 2 (équivalent à +2% d'émissions de CO 2 pour le tronçon d'autoroute considéré) Synthèse Impact en %, des réductions de vitesse sur les émissions par classe de véhicules VL PL Ensemble des véhicules NOx PM Benzène CO P6/11

7 25% 2% 15% 1% 5% % 5% 1% 15% Ecart relatif des émissions avant et après réduction de la vitesse par type de véhicule et par polluant NOX Benzène PM1 CO2 VL PL Total L'impact sur les émissions est plutôt négatif, puisque les réductions de vitesse entrainent une augmentation globale de 2% d'émissions pour les particules et le CO 2, de 4% pour le benzène et de 6% pour les NO X. Les émissions des poids lourds devraient significativement augmenter de 1 à 23%, tandis que les émissions des véhicules légers diminueraient de 4 à 11%, hormis pour le benzène (+4%). Le nombre important de véhicules légers sur cette portion d'autoroute permet d'atténuer la hausse des émissions des poids lourds. P7/11

8 4.2 Impact des mesures de réduction de vitesse sur la qualité de l'air Impact sur les concentrations en NO 2 Les réductions de vitesse simulées ont un impact peu significatif sur les concentrations en NO 2 le long de l'autoroute A9, où les concentrations sont supérieures à la valeur limite annuelle quel que soit le scénario. Cependant, une légère augmentation des concentrations (environ 1 µg/m 3 ) est attendue dans le cas de ces réductions de vitesse. P8/11

9 Impact sur les concentrations en PM1 Comme pour le NO 2, les réductions de vitesse simulées ont un impact peu significatif sur les concentrations en particules le long de l'autoroute A9, où les concentrations sont supérieures à la valeur limite quel que soit le scénario. Une légère augmentation des concentrations (environ 1 µg/m 3 ) est attendue dans le cas de ces réductions de vitesse. P9/11

10 Impact sur les concentrations en benzène Les mesures de réduction de vitesse simulées ont peu d'impact sur les concentrations en benzène le long de l'autoroute A9. Les concentrations restent inférieures aux seuils réglementaires quel que soit le scénario. P1/11

11 4.3 Synthèse Rappels des hypothèses de travail : une réduction permanente de vitesse de 2 km/h est appliquée pour tous les véhicules sur l'autoroute A9, au droit de Montpellier (correspondant à une vitesse de 9 km/h pour les VL et 7 km/h pour les PL) Un impact peu significatif sur les concentrations Les augmentations de concentrations sont d'environ 1 à 2 µg/m 3 pour le NO 2 et les particules. Les cartographies réalisées montrent que l'impact est cependant limité à la proximité immédiate de l'autoroute (à une distance de 25 mètres de l'axe pour le NO 2 et 5 mètres pour les particules). L'impact sur les concentrations en benzène est, quant à lui, négligeable (inférieur à,1 µg/m 3 ). Globalement, les concentrations en benzène sont plus faibles le long de l'autoroute qu'au niveau des principaux axes de Montpellier. Ceci est dû au fait que sur des axes sur lesquels les véhicules roulent à froid (cas des axes urbains), les émissions de benzène sont plus élevées. A contrario, sur une autoroute, les véhicules roulent à chaud : il y a donc peu d'émissions de benzène et les concentrations sont plus faibles Un certain nombre de seuils réglementaires non respectés Les valeurs limites pour le dioxyde d azote et les particules (4 µg/m 3 ) ainsi que l objectif de qualité pour les particules (3 µg/m 3 ) ne sont pas respectés sur l autoroute A9, que ce soit avec les vitesses actuelles ou avec une réduction de vitesse de 2 km/h. Ces seuils ne sont pas respectés non plus le long des principaux axes de Montpellier. L objectif de qualité pour le benzène (2 µg/m 3 ) est respecté sur l ensemble de l autoroute au droit de Montpellier. Par contre, le long de certains axes de Montpellier, ce seuil est dépassé : c'est le cas de l'avenue Pierre Mendès-France et de l'avenue de la mer Compléments d'information Les mesures réglementaires de réduction de vitesse sur ce tronçon d'autoroute ne sont pas connues à la date de la réalisation de cette étude théorique. Des paramètres complémentaires à la qualité de l air méritent aussi d être pris en compte dans l évaluation des effets engendrés par ces mesures comme la réduction des nuisances sonores, les changements de comportement des usagers sur le long terme ou encore l impact sur la sécurité routière. P11/11

III RESULTATS LE LONG DU TRACE PREFERENTIEL DE LA LIGNE 2

III RESULTATS LE LONG DU TRACE PREFERENTIEL DE LA LIGNE 2 FUTURE LIGNE 2 DE TRAMWAY DE L'AGGLOMERATION DE MONTPELLIER Etat initial des principaux traceurs de la pollution liée au trafic routier Résumé Rédacteur : AFM Date : 29/1/3 pages I CONTEXTE Etude réalisée

Plus en détail

Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014»

Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014» Projet d ensemble commercial Ametzondo Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014» Remarques : Aucune émission ne sera prise en compte sur le parking pour un fonctionnement dominical.

Plus en détail

Quelle qualité de l air au volant? Premiers éléments de réponse en Ile-de-France

Quelle qualité de l air au volant? Premiers éléments de réponse en Ile-de-France Quelle qualité de l air au volant? ---------------------------- Les automobilistes sont nettement plus exposés à la pollution atmosphérique que les piétons, même à proximité des grands axes. Tel est le

Plus en détail

Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur la Communauté Urbaine de Strasbourg

Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur la Communauté Urbaine de Strasbourg Etude de la qualité de l air en proximité automobile sur la Communauté Urbaine de Strasbourg Simulation état 2006 Avec le soutien de la Communauté Urbaine de Strasbourg Strasbourg Communauté Urbaine ASPA

Plus en détail

Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin

Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin Surveillance de la qualité de l air en région Limousin Mise en oeuvre et gestion des dispositifs techniques adaptés

Plus en détail

Les émissions du trafic routier en Belgique 1990-2030

Les émissions du trafic routier en Belgique 1990-2030 TRANSPORT & MOBILITY LEUVEN VITAL DECOSTERSTRAAT 67A BUS 1 3 LEUVEN BELGIË http://www.tmleuven.be TEL +32 (16) 31.77.3 FAX +32 (16) 31.77.39 Transport & Mobility Leuven is een gezamenlijke onderneming

Plus en détail

LES EMISSIONS DUES AUX TRANSPORTS ROUTIERS NOTE DE SYNTHESE REALISEE DANS LE CADRE D UN PROJET SOUTENU PAR LA REGION PACA ET LA CPA

LES EMISSIONS DUES AUX TRANSPORTS ROUTIERS NOTE DE SYNTHESE REALISEE DANS LE CADRE D UN PROJET SOUTENU PAR LA REGION PACA ET LA CPA LES EMISSIONS DUES AUX TRANSPORTS ROUTIERS NOTE DE SYNTHESE REALISEE DANS LE CADRE D UN PROJET SOUTENU PAR LA REGION PACA ET LA CPA Le Noilly Paradis 146 rue Paradis 13286 Marseille cedex 6 Tél. : 4 91

Plus en détail

LIAISON A50 A57 TRAVERSEE

LIAISON A50 A57 TRAVERSEE LIAISON A5 A57 TRAVERSEE SOUTERRAINE DE TOULON SECOND TUBE (SUD) ANALYSE DES DONNEES DE QUALITE DE L AIR NOVEMBRE 27 A JANVIER 28 TOULON OUEST, PUITS MARCHAND, TOULON EST Liaison A5 A57 Traversée souterraine

Plus en détail

CARACTÉRISATION DE LA QUALITÉ DE L'AIR À PROXIMITÉ DES VOIES À GRANDE CIRCULATION

CARACTÉRISATION DE LA QUALITÉ DE L'AIR À PROXIMITÉ DES VOIES À GRANDE CIRCULATION CARACTÉRISATION DE LA QUALITÉ DE L'AIR À PROXIMITÉ DES VOIES À GRANDE CIRCULATION Modélisation de la pollution atmosphérique à proximité des axes routiers les plus importants d Île-de-France : croisement

Plus en détail

Mesure du dioxyde de soufre et du fluor autour d'ags Oriolles

Mesure du dioxyde de soufre et du fluor autour d'ags Oriolles Mesure du dioxyde de soufre et du fluor autour d'ags Oriolles Campagne 28 : Date : Novembre 28 Auteur : ATMO Poitou-Charentes (F. Caïni) Introduction Cette étude s inscrit dans le programme de surveillance

Plus en détail

2014 : Qualité de l air meilleure qu en 2013 dans le Var mais encore des zones exposées aux dépassements

2014 : Qualité de l air meilleure qu en 2013 dans le Var mais encore des zones exposées aux dépassements 2014 : Qualité de l air meilleure qu en 2013 dans le Var mais encore des zones exposées aux dépassements 2014, des conditions propices à une meilleure qualité de l air Depuis les 10 dernières années, les

Plus en détail

La qualité de l air : État des lieux Lien avec la combustion de la biomasse Les outils de la planification

La qualité de l air : État des lieux Lien avec la combustion de la biomasse Les outils de la planification La qualité de l air : État des lieux Lien avec la combustion de la biomasse Les outils de la planification D après la présentation de Christophe POLGE, DREAL Rhône-Alpes La santé humaine Plusieurs travaux

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil M 1652-B

Secrétariat du Grand Conseil M 1652-B Secrétariat du Grand Conseil M 1652-B Date de dépôt : 26 mai 2008 Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil sur la motion de M mes et MM. Antoine Droin, Sami Kanaan, Sylvia Leuenberger, Françoise Schenk-Gottret,

Plus en détail

CETE. centre d Études techniques de l Équipement. de l Est CETE DE L EST PROJETS D AMÉNAGEMENT QUALITÉ DE L AIR ET SANTÉ PUBLIQUE

CETE. centre d Études techniques de l Équipement. de l Est CETE DE L EST PROJETS D AMÉNAGEMENT QUALITÉ DE L AIR ET SANTÉ PUBLIQUE CETE de l Est centre d Études techniques de l Équipement CETE DE L EST PROJETS D AMÉNAGEMENT QUALITÉ DE L AIR ET SANTÉ PUBLIQUE LES OBLIGATIONS RÉGLEMENTAIRES La qualité de l air et son incidence sur la

Plus en détail

Risques #12 LA VILLE ET L ENVIRONNEMENT

Risques #12 LA VILLE ET L ENVIRONNEMENT Le développement durable ne concerne pas seulement les risques que l Homme peut présenter pour l Environnement ; il intègre également les risques que la Nature ou l Homme peuvent occasionner pour nos sociétés.

Plus en détail

LES IMPACTS DE LA REDUCTION DE LA VITESSE MAXIMALE DU PERIPHERIQUE PARISIEN. Rémy Prud homme 1. 7 Janvier 2014

LES IMPACTS DE LA REDUCTION DE LA VITESSE MAXIMALE DU PERIPHERIQUE PARISIEN. Rémy Prud homme 1. 7 Janvier 2014 LES IMPACTS DE LA REDUCTION DE LA VITESSE MAXIMALE DU PERIPHERIQUE PARISIEN Rémy Prud homme 1 7 Janvier 2014 Résumé Cette note évalue les impacts d une mesure de réduction (de 80 à 70 km/h) de la vitesse

Plus en détail

Synthèse de l étude ADEME "2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile"

Synthèse de l étude ADEME 2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile mai 2007 Synthèse de l étude ADEME "2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile" Contexte de l étude La mise en application de la nouvelle étape réglementaire Euro3

Plus en détail

Les émissions de polluants par les transports causant la brume et les solutions à mettre en place

Les émissions de polluants par les transports causant la brume et les solutions à mettre en place Les émissions de polluants par les transports causant la brume et les solutions à mettre en place Dr. HUANG Cheng, ingénieur sénior, Académie des sciences de l'environnement de Shanghai Le brouillard de

Plus en détail

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS

LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS LA COMBINAISON D UN MOTEUR DIESEL FROID ET D UN TRAFIC URBAIN DENSE EST DÉSASTREUSE EN TERMES DE CONSOMMATION ET D ÉMISSIONS Une nouvelle recherche dénonce le problème de la diésélisation de Bruxelles

Plus en détail

DOSSIER DU MOIS. Novembre 2012. La mobilité électrique : Une mobilité verte?

DOSSIER DU MOIS. Novembre 2012. La mobilité électrique : Une mobilité verte? DOSSIER DU MOIS Novembre 2012 La mobilité électrique : Une mobilité verte? Les transports et la pollution Pollution : «Dégradation de l environnement par des substances (naturelles, chimiques ou radioactives),

Plus en détail

Actualité AIRP RIF. La pollution près du trafic. N 39 - Décembre 2012

Actualité AIRP RIF. La pollution près du trafic. N 39 - Décembre 2012 www.airparif.asso.fr AIRP RIF N 39 - Décembre 2012 Actualité S U R V E I L L A N C E D E L A Q U A L I T É D E L A I R E N I L E - D E - F R A N C E Facteurs d influence Nombre et type de véhicules, vitesse,

Plus en détail

CAMPAGNE DE MESURES DU 13/09/03 AU 25/09/03 MESURE DE LA QUALITE DE L AIR DANS LA VILLE DE CHAUMONT

CAMPAGNE DE MESURES DU 13/09/03 AU 25/09/03 MESURE DE LA QUALITE DE L AIR DANS LA VILLE DE CHAUMONT CAMPAGNE DE MESURES DU 13/9/3 AU 25/9/3 MESURE DE LA QUALITE DE L AIR DANS LA VILLE DE CHAUMONT ET JOURNEE EN VILLE SANS MA VOITURE DU 22 SEPTEMBRE 23 ATMO Champagne Ardenne - 2, esplanade Roland Garros

Plus en détail

AIR BAG : DES MESURES D'URGENCE POUR LA QUALITÉ DE L'AIR

AIR BAG : DES MESURES D'URGENCE POUR LA QUALITÉ DE L'AIR AIR BAG : DES MESURES D'URGENCE POUR LA QUALITÉ DE L'AIR ÉLÉMENTS DE COMMUNICATION Vous trouverez dans ce document les éléments qui doivent vous aider à bâtir votre communication : des explications supplémentaires

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L AIR EN ÎLE-DE-FRANCE EN 2013. Mai 2014

LA QUALITÉ DE L AIR EN ÎLE-DE-FRANCE EN 2013. Mai 2014 LA QUALITÉ DE L AIR EN ÎLE-DE-FRANCE EN 213 Mai 214 LA QUALITE DE L'AIR EN ILE-DE-FRANCE EN 213 Mai 214 Le présent rapport décrit et commente les données de qualité de l'air de l'année 213 en Ile-de-France

Plus en détail

Activité documentaire

Activité documentaire TSTi2D TSTL Thème Transport Mise en mouvement Activité documentaire La voiture électrique sauvera-t-elle la planète? Fiche ressource THÈME du programme : Transport Sous thème : Mise en mouvement Type d

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 PRÉSENTATION DU TERRITOIRE Territoire: La Communauté d Agglomération de Montauban Trois Rivières

Plus en détail

ÉVALUATION PROSPECTIVE DES ÉMISSIONS ET DES CONCENTRATIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES À L HORIZON 2020 EN ÎLE-DE-FRANCE - GAIN SUR LES ÉMISSIONS EN

ÉVALUATION PROSPECTIVE DES ÉMISSIONS ET DES CONCENTRATIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES À L HORIZON 2020 EN ÎLE-DE-FRANCE - GAIN SUR LES ÉMISSIONS EN ÉVALUATION PROSPECTIVE DES ÉMISSIONS ET DES CONCENTRATIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES À L HORIZON 2020 EN ÎLE-DE-FRANCE - GAIN SUR LES ÉMISSIONS EN 2015 Révision du Plan de Protection de l Atmosphère

Plus en détail

PROJET D EXPÉRIMENTATION D UNE ZONE D ACTIONS PRIORITAIRES POUR L AIR - ZAPA. Novembre 2012

PROJET D EXPÉRIMENTATION D UNE ZONE D ACTIONS PRIORITAIRES POUR L AIR - ZAPA. Novembre 2012 PROJET D EXPÉRIMENTATION D UNE ZONE D ACTIONS PRIORITAIRES POUR L AIR - ZAPA Novembre 2012 Surveillance de la Qualité de l Air en Île-de-France PROJET D EXPERIMENTATION D UNE ZONE D ACTIONS PRIORITAIRES

Plus en détail

Fiche technique. Les oxydes d azote (NO x ) à la loupe. mercredi, 17. septembre 2008

Fiche technique. Les oxydes d azote (NO x ) à la loupe. mercredi, 17. septembre 2008 Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l'environnement OFEV Division Protection de l'air et RNI Fiche technique mercredi, 17.

Plus en détail

Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès

Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès Véhicules Propres pour l amélioration de la qualité de l air Les Stratégies de progrès Andre Douaud Ancien Directeur Technique Constructeurs Français Automobiles CCFA À Rabat, Avril 21 Moteurs et Carburants

Plus en détail

Tableau 1 Routes nouvelles ou modifiées : les infrastructures concernées

Tableau 1 Routes nouvelles ou modifiées : les infrastructures concernées Codes l'environnement Décret 95-22 du 9 janvier relatif à la limitation du bruit des aménagements et transports terrestres mai relatif au bruit des 97-110 du 12 relative à la prise en compte du bruit dans

Plus en détail

Une station GNV àcouzon au Mont d Or

Une station GNV àcouzon au Mont d Or Une station GNV àcouzon au Mont d Or Gaz Naturel pour Véhicules Liliane Besson Elue et déléguée suppléante au SIGERLy MOBILITE URBAINE DURABLE Devant nous Elus(es), se dresse un immense défi : Nos villes,

Plus en détail

Véhicules de transport routier et gaz à effet de serre en Midi-Pyrénées

Véhicules de transport routier et gaz à effet de serre en Midi-Pyrénées Véhicules de transport routier et gaz à effet de serre en Midi-Pyrénées Mai 2009 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement Midi-Pyrénées Ministère de l'écologie, de l'énergie,

Plus en détail

Complément d information sur les chiffres d émissions des films diffusés par Air Rhône-Alpes sur le site delair.air-rhonalpes.fr

Complément d information sur les chiffres d émissions des films diffusés par Air Rhône-Alpes sur le site delair.air-rhonalpes.fr Complément d information sur les chiffres d émissions des films diffusés par Air Rhône-Alpes sur le site delair.air-rhonalpes.fr Version 3 du 14/11/2014 ------- FILM «déchets végétaux» Comparaison entre

Plus en détail

Évaluation environnementale des projets de gestion dynamique de trafic

Évaluation environnementale des projets de gestion dynamique de trafic Juin 2012 Rapport d'étude Évaluation environnementale des projets de gestion dynamique de trafic La qualité de l'air Évaluation environnementale des projets de gestion dynamique de trafic La qualité de

Plus en détail

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure?

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Plan : 1. Qu est ce que l atmosphère terrestre? 2. De quoi est constitué l air qui nous entoure? 3. Qu est ce que le dioxygène? a. Le dioxygène dans la

Plus en détail

BILAN PSQA ANNEES 2010 ET 2011

BILAN PSQA ANNEES 2010 ET 2011 18/06/2012 QUALITAIR CORSE BILAN PSQA ANNEES 2010 ET 2011 Bilan PSQA 2010-2015 version 2012 Savelli Page blanche TABLE DES MATIERES Introduction... 1 1 Composition et financement de l association... 2

Plus en détail

Parcs automobiles, Diesel et émissions de polluants

Parcs automobiles, Diesel et émissions de polluants Parcs automobiles, Diesel et émissions de polluants Conférence GEP-AFTP Diesel et Environnement 27 novembre 2013, Paris Michel ANDRÉ Laboratoire Transports et Environnement 1 Introduction, contexte Dans

Plus en détail

Pollution automobile. Normes et dépollution

Pollution automobile. Normes et dépollution Pollution automobile Normes et dépollution Cycle ECE X 4 Cycle EUDC C a r a c t é r i s t i q u e s U n i t é E C E 1 5 E U D C D i s t a n c e k m 4 1. 0 1 3 = 4. 0 5 2 6. 9 5 5 D u r é e s 4 1 9 5 =

Plus en détail

Projet Akasaba Ouest. Ateliers thématiques Mars-avril 2015

Projet Akasaba Ouest. Ateliers thématiques Mars-avril 2015 Projet Akasaba Ouest Ateliers thématiques Mars-avril 2015 Pascal Rhéaume, ing., M.Sc.A., directeur de projets 2 Directeur de la modélisation de la dispersion atmosphérique chez WSP Projets miniers modélisés:

Plus en détail

Les enjeux atmosphériques État des lieux France-Région ÎLE-DE-FRANCE. pour l élaboration des schémas régionaux climat, air, énergie (SRCAE)

Les enjeux atmosphériques État des lieux France-Région ÎLE-DE-FRANCE. pour l élaboration des schémas régionaux climat, air, énergie (SRCAE) Juillet 211 Les enjeux atmosphériques État des lieux France-Région pour l élaboration des schémas régionaux climat, air, énergie (SRCAE) ÎLE-DE-FRANCE Airparif Ministère de l'écologie, du Développement

Plus en détail

Des gaz d'échappement purs pour un environnement plus propre

Des gaz d'échappement purs pour un environnement plus propre Des gaz d'échappement purs pour un environnement plus propre Vannes et systèmes de dosage destinés au traitement des gaz d échappement Des gaz d'échappement La contribution de Bürkert purs à pour une utilisation

Plus en détail

Diesel et pollutions. Quelles solutions? et pour le changement climatique? Est-ce une source de

Diesel et pollutions. Quelles solutions? et pour le changement climatique? Est-ce une source de Diesel et pollutions Quelles solutions? Pourquoi le diesel est-il un problème de santé publique et pour le changement climatique? Est-ce une source de coûts ou d économies? Pourquoi l avantage fiscal est-il

Plus en détail

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement Renaud MICHEL ADEME Bretagne Adopter un mode de conduite écologique, c est aussi moins consommer, moins polluer et conduire plus sûrement.

Plus en détail

Cadastre du bruit routier - Notice explicative

Cadastre du bruit routier - Notice explicative Direction générale de l environnement (DGE) Direction de l environnement, Chemin des Boveresses 155 1066 Epalinges Cadastre du bruit routier - Notice explicative 1. Introduction Les nuisances sonores dues

Plus en détail

Méthode de calcul. Fonctionnement de l Ecocomparateur

Méthode de calcul. Fonctionnement de l Ecocomparateur Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste Méthode de calcul Fonctionnement de l Ecocomparateur Coliposte Juillet 2012 INTRODUCTION LE E-COMMERCE PRÉSENTE UN AVANTAGE ENVIRONNEMENTAL PAR RAPPORT AU

Plus en détail

P.L.U. Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE

P.L.U. Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE Commune du Département de l'oise P.L.U Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE Document Établi le 20 septembre 2013 Le

Plus en détail

Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées?

Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées? Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées? Les cartes «annual air quality» montrent le résultat du couplage de deux méthodes d évaluation de la qualité de l air : l interpolation

Plus en détail

DOSSIER : L OZONE SOUS TOUTES SES COUTURES

DOSSIER : L OZONE SOUS TOUTES SES COUTURES DOSSIER : L OZONE SOUS TOUTES SES COUTURES Avec le soleil et la chaleur de l été, c est aussi les épisodes de pollution à l ozone qui reviennent. Le dossier ci-dessous propose de répondre aux 12 questions

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012

Dossier de presse. Création de l observatoire sanef 1 ère étude scientifique des comportements au volant sur autoroute JUILLET 2012 Dossier de presse SOMMAIRE Présentation...3 Une étude scientifique pour dresser un état des lieux des comportements sur autoroute...4 L occupation des voies : des résultats venant confirmer l importance

Plus en détail

DÉVELOPPER LE GAZ NATUREL DANS LES TRANSPORTS

DÉVELOPPER LE GAZ NATUREL DANS LES TRANSPORTS DÉVELOPPER LE GAZ NATUREL DANS LES TRANSPORTS Les enjeux pour la transition énergétique Didier Lebout, Strategy and Development Director Gazprom Marketing and Trading France Deauville, 28 juin 2013 Dans

Plus en détail

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II.

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II. 0 Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 I. Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 1. Réduction de la consommation de carburant... 4 2. Réduction des émissions de gaz polluants...

Plus en détail

les moteurs diesel modernes polluent grosso modo cinq fois moins que les anciens.

les moteurs diesel modernes polluent grosso modo cinq fois moins que les anciens. Qu y a-t-il de commun entre un vieux camion et une voiture diesel moderne? Pas grand-chose, sauf la guerre que leur livre la maire de Paris Anne Hidalgo dans sa lutte contre la pollution urbaine. En cette

Plus en détail

Qu est-ce qu une vitesse durable sur la route?

Qu est-ce qu une vitesse durable sur la route? Qu est-ce qu une vitesse durable sur la route? Septembre 2010 Pourquoi roulons-nous vite? Nous roulons vite principalement pour gagner du temps Mais une perception faussée du rapport entre vitesse et temps

Plus en détail

les déplacements Agissons sur Je me pose les bonnes questions Ce qu, il faut savoir! La pollution de l air

les déplacements Agissons sur Je me pose les bonnes questions Ce qu, il faut savoir! La pollution de l air Je me pose les bonnes questions Économie Combien me coûte ma voiture? Est-il nécessaire de l utiliser pour tous mes déplacements. Pour faire 3 km, quel est le mode de déplacement le plus économique et

Plus en détail

DECRET N 2001-110 DU 04 AVRIL 2001 FIXANT LES NORMES DE QUALITE DE L AIR EN REPUBLIQUE DU BENIN

DECRET N 2001-110 DU 04 AVRIL 2001 FIXANT LES NORMES DE QUALITE DE L AIR EN REPUBLIQUE DU BENIN DECRET N 2001-110 DU 04 AVRIL 2001 FIXANT LES NORMES DE QUALITE DE L AIR EN REPUBLIQUE DU BENIN LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ; CHEF DE L'ETAT ; CHEF DU GOUVERNEMENT ; VU la Loi n 90-032 du 11 décembre

Plus en détail

Campagne mobile de mesure des polluants atmosphériques

Campagne mobile de mesure des polluants atmosphériques Association pour la mesure de la pollution atmosphérique de l Auvergne Campagne mobile de mesure des polluants atmosphériques Centre d Enfouissement Technique de Clermont-Ferrand A t mo Auvergne 21 Allée

Plus en détail

Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile

Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile Philippe Schulz Direction Plan Environnement Dexia Securities «Les suites du Grenelle de l Environnement» 20 Mai 2008 Trois préoccupations

Plus en détail

tendances et impacts dans les villes de la Tunisie Houda Bel Haj KACEM : Sous Directeur de suivi de la qualité de l air ANPE

tendances et impacts dans les villes de la Tunisie Houda Bel Haj KACEM : Sous Directeur de suivi de la qualité de l air ANPE Émissions des véhicules: tendances et impacts dans les villes de la Tunisie Houda Bel Haj KACEM : Sous Directeur de suivi de la qualité de l air ANPE Le parc automobile national Tunisien Parc automobile

Plus en détail

VEHICULES ELECTRIQUES RENAULT MAROC DCVU DGC X61

VEHICULES ELECTRIQUES RENAULT MAROC DCVU DGC X61 VEHICULES ELECTRIQUES RENAULT MAROC DCVU DGC X61 SOMMAIRE 01 CONTEXTE FAVORABLE POUR LE LANCEMENT DU VEHICULE ELECTRIQUE 02 03 LES AVANTAGES DES VEHICULES 100% ELECTRIQUES LA CONSOMMATION DES VEHICULES

Plus en détail

Cartes stratégiques de bruit Résumé non technique

Cartes stratégiques de bruit Résumé non technique Cartes stratégiques de bruit Résumé non technique CA. Les Lacs de l'essonne - CSB - Résumé non technique 03 11 2014-1/19 Sommaire I. Contexte réglementaire autour de l élaboration des cartes de bruit stratégiques...3

Plus en détail

EVALUATION DE L'EXPOSITION DES CITADINS AUX POLLUANTS D'ORIGINE AUTOMOBILE AU COURS DE LEURS DEPLACEMENTS DANS L'AGGLOMERATION PARISIENNE

EVALUATION DE L'EXPOSITION DES CITADINS AUX POLLUANTS D'ORIGINE AUTOMOBILE AU COURS DE LEURS DEPLACEMENTS DANS L'AGGLOMERATION PARISIENNE EVALUATION DE L'EXPOSITION DES CITADINS AUX POLLUANTS D'ORIGINE AUTOMOBILE AU COURS DE LEURS DEPLACEMENTS DANS L'AGGLOMERATION PARISIENNE Annie COURSIMAULT, Claudie DELAUNAY, Ghislaine GOUPIL Laboratoire

Plus en détail

Forum du 07 /04 /2011

Forum du 07 /04 /2011 Forum du 07 /04 /2011 Bilan général du tout automobile et de ces conséquences. La voiture est devenue l objet primordial de nos déplacements Infrastructures au détriment de la qualité de la vie Conséquences

Plus en détail

GPL Carburant : un carburant propre d aujourd hui et pour demain

GPL Carburant : un carburant propre d aujourd hui et pour demain GPL Carburant : un carburant propre d aujourd hui et pour demain Bilan de l Etude EETP (European Emission Test Programme) Présenté en Conférence de presse le mardi 06 avril 2004 au Ministère de l Ecologie

Plus en détail

incitations financières véhicules 2011

incitations financières véhicules 2011 A B C D E F G A B C D E F G PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A Des véhicules plus sobres et moins polluants : incitations financières véhicules 2011 PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE

Plus en détail

Table des matières. LIMAIR - Rapport de mesures et d'analyses

Table des matières. LIMAIR - Rapport de mesures et d'analyses Site : Atelier de réparation des véhicules de la ville de Limoges Localisation : commune de Limoges Date : du 18 au 26 juillet 2012 Paramètres étudiés : Benzène et dioxyde d'azote NO 2 ETD/2012/10 Table

Plus en détail

Réduisons notre vitesse sur les grands axes!

Réduisons notre vitesse sur les grands axes! Réduisons notre vitesse sur les grands axes! Tu as vu ces nouveaux radars? 90! PFFFF!!! On n'est pas prêt d arriver! Nos habitudes Tu te fais des idées?! En roulant tranquille à 90, on ne mettra que deux

Plus en détail

Optimiser le coûtet l efficacitédes stratégiesde réductionde la pollution de l air

Optimiser le coûtet l efficacitédes stratégiesde réductionde la pollution de l air LIFE09 ENV/IT/000092(2010-2013) Optimiser le coûtet l efficacitédes stratégiesde réductionde la pollution de l air Nadège Blond (CNRS) L. Markl-Hummel (CNRS), A. Clappier(UDS),V. Dujardin (UDS/CNRS), G.

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES 15 juin 2007 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES David Desforges, Avocat Associé, Gide Loyrette Nouel LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE CARBURANT GAZ NATUREL AGRION -

Plus en détail

1 Clean Tuesday 03-2010 26/03/2010

1 Clean Tuesday 03-2010 26/03/2010 1 Clean Tuesday 03-2010 Un jeune homme israélien de 16 ans, découvre, presque par hasard, les effets de différents alliages sur l air utilisée dans les moteurs à combustion. Deux années de recherche et

Plus en détail

édition 2013 Consommations de carburant et émissions de CO 2 Véhicules particuliers neufs vendus en France Guide Officiel

édition 2013 Consommations de carburant et émissions de CO 2 Véhicules particuliers neufs vendus en France Guide Officiel édition 2013 Consommations de carburant et émissions de CO 2 Véhicules particuliers neufs vendus en France Guide Officiel Guide édité en application du décret n o 2002-1508 du 23 décembre 2002, relatif

Plus en détail

n 02 L IMPACT ENVIRONNEMENTAL DES DÉPLACEMENTS

n 02 L IMPACT ENVIRONNEMENTAL DES DÉPLACEMENTS Janvier 2012 www.agam.org Les déplacements dans l espace métropolitain Agam n 02 L IMPACT ENVIRONNEMENTAL DES DÉPLACEMENTS Flux de marchandises ou déplacements de personnes, le secteur des transports est

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

Prestations Proposées

Prestations Proposées Prestations Proposées Effluents gazeux - Réduction des émissions de COV et d autres composés toxiques volatils tels que H2S (couverture, inertage, etc.) - Collecte et traitement des gaz (absorption, adsorption,

Plus en détail

Evolution du parc de véhicules du

Evolution du parc de véhicules du Étude de la gestion de la qualité de l air à Ouagadougou Ministère de l environnement et du cadre de vie BURKINA FASO Présenté par Dr Paul W. SAVADOGO Directeur Général de l'amélioration du Cadre de Vie

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SOMMAIRE 1 Contexte réglementaire 3 2 Description de la personne morale 4 3 Année de reporting de l exercice et l année de référence 6 4 Emissions directes de

Plus en détail

Anne LE MINOR Ingénieur Conseil Responsable du Laboratoire de Chimie-Toxicologie

Anne LE MINOR Ingénieur Conseil Responsable du Laboratoire de Chimie-Toxicologie Anne LE MINOR Ingénieur Conseil Responsable du Laboratoire de Chimie-Toxicologie Emissions de moteurs diesel Et si vous changiez d air? Matinée Marcel MARCHAND Samedi 28 Mars 2015 Sommaire 1. Les émissions

Plus en détail

COMMISSION DE LA SECURITE DES CONSOMMATEURS

COMMISSION DE LA SECURITE DES CONSOMMATEURS REPUBLIQUE FRANCAISE ---- COMMISSION DE LA SECURITE DES CONSOMMATEURS Paris, le 7 mai 1997 AVIS RELATIF AU BENZENE DANS LES CARBURANTS LA COMMISSION DE LA SECURITE DES CONSOMMATEURS, VU le Code de la Consommation,

Plus en détail

Pollution de l air : astreinte journalière qui pourrait aller jusqu à 785 000 par jour

Pollution de l air : astreinte journalière qui pourrait aller jusqu à 785 000 par jour Communiqué de presse ECOFORUM 31 janvier 2011 Pollution de l air : astreinte journalière qui pourrait aller jusqu à 785 000 par jour Avec près de 385 000 morts anticipés par an en Europe et près de 42

Plus en détail

Les émissions de polluants oscillent entre progrès techniques et explosion du trafic. Robert Joumard*

Les émissions de polluants oscillent entre progrès techniques et explosion du trafic. Robert Joumard* La Revue Durable, n 3, janvier-février 2003, p. 30-33. Les émissions de polluants oscillent entre progrès techniques et explosion du trafic Robert Joumard* *Robert Joumard travaille au Laboratoire Transports

Plus en détail

ÉDITION 2014. Consommations de carburant et émissions de CO 2 Véhicules particuliers neufs vendus en France. Guide Officiel

ÉDITION 2014. Consommations de carburant et émissions de CO 2 Véhicules particuliers neufs vendus en France. Guide Officiel ÉDITION 2014 Consommations de carburant et émissions de CO 2 Véhicules particuliers neufs vendus en France Guide Officiel Guide édité en application du décret n o 2002-1508 du 23 décembre 2002, relatif

Plus en détail

Collège Pablo Picasso Concours C Génial année 2013

Collège Pablo Picasso Concours C Génial année 2013 François Mathieu Victor Théo Antoine Bastien Anthony Maxime Clément Collège Pablo Picasso Concours C Génial année 2013 Intervenant : Mme Lemeur, ingégieur à Air Normand Choisir un sujet On s est réuni

Plus en détail

DOSSIER DU CESRW L ENVIRONNEMENT ET L ENERGIE

DOSSIER DU CESRW L ENVIRONNEMENT ET L ENERGIE DOSSIER DU CESRW L ENVIRONNEMENT ET L ENERGIE MAI 2011 1. L air La thématique de l air est abordée sous trois aspects : les substances acidifiantes, les particules en suspension et les gaz à effet de serre.

Plus en détail

Compte-rendu. Edwige REVELAT - BURGEAP Pierre PORTALIER N Affaire : A 34012. Date émission : 06/02/2014 version 2 N contrat : CACISE131414

Compte-rendu. Edwige REVELAT - BURGEAP Pierre PORTALIER N Affaire : A 34012. Date émission : 06/02/2014 version 2 N contrat : CACISE131414 Compte-rendu Client : DREAL Corse Emetteur : Edwige REVELAT - BURGEAP Pierre PORTALIER Affaire : A 34012 Date émission : 06/02/2014 version 2 contrat : CACISE131414 Lieu : Bastia Atelier n 1 Transports

Plus en détail

Diesel. Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE

Diesel. Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE Diesel Véhicules légers, suivez le bon itinéraire! DÉCOUVREZ LA SOLUTION ADBLUE Sommaire # 02 L ESSENTIEL Qu est-ce qu AdBlue?.... 3 À quoi ça sert?.... 4 Comment ça marche?.... 5 ADBLUE EN PRATIQUE Quelles

Plus en détail

DATAVANCE. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre

DATAVANCE. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre 2011 DATAVANCE Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre Synthèse BILAN DE GES DATAVANCE 2011 L'EFFET DE SERRE est un phénomène naturel nécessaire à la vie sur terre : comme les vitres d'une serre, des gaz

Plus en détail

Made in Italy. East West S.a.s. Présente. Supertech Le seul qui agit directement à l'intérieur du réservoir de carburant

Made in Italy. East West S.a.s. Présente. Supertech Le seul qui agit directement à l'intérieur du réservoir de carburant Made in Italy East West S.a.s. Présente Supertech Le seul qui agit directement à l'intérieur du réservoir de carburant Qu est-ce que Supertech? C'est un optimiseur de carburant. Le bénéfice apporté par

Plus en détail

Cartes de bruit stratégiques

Cartes de bruit stratégiques RAPPORTS CETE Normandie Centre LRB Laboratoire Régional de Blois Affaire 131550 Cartes de bruit stratégiques Réseau routier national de l'eure Résumé non technique Article 3 du décret du 24 mars 2006 Novembre

Plus en détail

Les défis de la mobilité durable. La contribution de Renault Trucks ORT PACA. Edouard HERVE. 02 décembre 2008

Les défis de la mobilité durable. La contribution de Renault Trucks ORT PACA. Edouard HERVE. 02 décembre 2008 Les défis de la mobilité durable La contribution de Renault Trucks ORT PACA Edouard HERVE 02 décembre 2008 Défis des V.I. du futur Système de transport Route communicante Route intelligente Inter modalité

Plus en détail

B. Le pouvoir fiscal des Régions dans la loi spéciale de financement

B. Le pouvoir fiscal des Régions dans la loi spéciale de financement Octobre 2011. 15.681 S I G N E S LA FISCALITÉ AUTOMOBILE Infanti Gianni A. La structure de la Belgique Fédérale Depuis 1993, l article 1 er de la Constitution définit la Belgique comme «un Etat fédéral

Plus en détail

Exposition aux émissions des moteurs Diesel et prévention des risques

Exposition aux émissions des moteurs Diesel et prévention des risques Exposition aux émissions des moteurs Diesel et prévention des risques J-P Depay et E. Mazillier Sommaire Introduction Moteur Diesel Émissions Diesel et particules Expositions professionnelles Prévention

Plus en détail

TechniSim Consultants 2 rue Saint Théodore 69003 Lyon Tél : 04 72 33 91 67 Email : technisim@wanadoo.fr

TechniSim Consultants 2 rue Saint Théodore 69003 Lyon Tél : 04 72 33 91 67 Email : technisim@wanadoo.fr Réf. : 090 510 082A V1 Valbonne Sophia Antipolis TechniSim Consultants 2 rue Saint Théodore 69003 Lyon Tél : 04 72 33 91 67 Email : technisim@wanadoo.fr Zone d Aménagement Concertée (ZAC) des Clausonnes

Plus en détail

L offre Gaz Naturel de Fiat

L offre Gaz Naturel de Fiat L offre Gaz Naturel de Fiat Les avantages du carburant Gaz Naturel 2 Le G.N.V. : des avantages déterminants Sur le plan environnemental et de la santé Réduction de près de 25% des émissions de CO 2 responsables

Plus en détail

LUTTE CONTRE LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE ET PROMOTION DES VEHICULES PROPRES AU BENIN

LUTTE CONTRE LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE ET PROMOTION DES VEHICULES PROPRES AU BENIN LUTTE CONTRE LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE ET PROMOTION DES VEHICULES PROPRES AU BENIN Présenté par M. Wabi MARCOS Coordonnateur Sous Programme Lutte Contre la Pollution Atmosphère INTRODUCTION PLAN DE PRESENTATION

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 Hôtel de Roquelaure 18 juin 2008 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) La sécurité

Plus en détail

incitations financières véhicules 2010

incitations financières véhicules 2010 A B C D E F G Des véhicules plus sobres et moins polluants : incitations financières véhicules 2010 PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A A B C D E F A LES TRANSPORTS Des véhicules

Plus en détail

qualité de l'air en Poitou-Charentes

qualité de l'air en Poitou-Charentes Nous passons en moyenne 22 heures sur 24 en espace clos ou semi-clos, que cela soit dans les logements, lieux de travail, écoles, espaces de loisirs, commerces, transports,... L'air qu'on y respire peut

Plus en détail

Etude Sia Conseil Logistique urbaine : comment réduire les externalités négatives

Etude Sia Conseil Logistique urbaine : comment réduire les externalités négatives Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-conseil.com Paris Bruxelles Roma Milano Casablanca Etude Sia Conseil Logistique urbaine : comment réduire

Plus en détail