Barèmes 2014 impôt à la source

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Barèmes 2014 impôt à la source"

Transcription

1 Barèmes 2014 impôt à la source applicables dès le 1er janvier 2014 Pour déterminer le barème à utiliser par l'employeur, le salarié doit remplir le formulaire «Déclaration pour le prélèvement de l'impôt à la source» ou sa version Internet sur Pour des informations détaillées sur l'utilisation de ces barèmes, se référer aux «Directives concernant l'imposition à la source 2014», disponibles sur Ces barèmes sont disponibles en simulation interactive ou au format PDF sur Les barèmes A1 à A5 ne peuvent être utilisés que pour les contribuables qui en ont fait la demande auprès de l'administration fiscale et sur décision de cette dernière communiquée à l'employeur AFC Directives concernant l imposition à la source

2 0-27' ' '001-27'600 2' ' '601-28'200 2' ' '201-28'800 2' ' * Attention : les barèmes A1 à '801-29'400 2' ' A5 ne peuvent être utilisés que '401-30'000 2' ' pour les contribuables qui en ont '001-30'600 2' ' fait la demande auprès de '601-31'200 2' ' l'administration fiscale et sur '201-31'800 2' ' décision de cette dernière '801-32'400 2' ' communiquée à l'employeur '401-33'000 2' ' '001-33'600 2' ' '601-34'200 2' ' '201-34'800 2' ' '801-35'400 2' ' '401-36'000 2' ' '001-36'600 3' ' '601-37'200 3' ' '201-37'800 3' ' '801-38'400 3' ' '401-39'000 3' ' '001-39'600 3' ' '601-40'200 3' ' '201-40'800 3' ' '801-41'400 3' ' '401-42'000 3' ' '001-42'600 3' ' '601-43'200 3' ' '201-43'800 3' ' '801-44'400 3' ' '401-45'000 3' ' '001-45'600 3' ' '601-46'200 3' ' '201-46'800 3' ' '801-47'400 3' ' '401-48'000 3' ' '001-48'600 4' ' '601-49'200 4' ' '201-49'800 4' ' '801-50'400 4' ' '401-51'000 4' ' '001-51'600 4' ' '601-52'200 4' ' '201-52'800 4' ' '801-53'400 4' ' '401-54'000 4' ' '001-54'600 4' ' '601-55'200 4' ' '201-55'800 4' ' '801-56'400 4' ' '401-57'000 4' ' '001-57'600 4' ' '601-58'200 4' ' '201-58'800 4' ' '801-59'400 4' ' Barème Impôt Source République et Canton de Genève - Novembre

3 59'401-60'000 4' ' '001-60'600 5' ' '601-61'200 5' ' '201-61'800 5' ' '801-62'400 5' ' '401-63'000 5' ' '001-63'600 5' ' '601-64'200 5' ' '201-64'800 5' ' '801-65'400 5' ' '401-66'000 5' ' '001-66'600 5' ' '601-67'200 5' ' '201-67'800 5' ' '801-68'400 5' ' '401-69'000 5' ' '001-69'600 5' ' '601-70'200 5' ' '201-70'800 5' ' '801-71'400 5' ' '401-72'000 5' ' '001-72'600 6' ' '601-73'200 6' ' '201-73'800 6' ' '801-74'400 6' ' '401-75'000 6' ' '001-75'600 6' ' '601-76'200 6' ' '201-76'800 6' ' '801-77'400 6' ' '401-78'000 6' ' '001-78'600 6' ' '601-79'200 6' ' '201-79'800 6' ' '801-80'400 6' ' '401-81'000 6' ' '001-81'600 6' ' '601-82'200 6' ' '201-82'800 6' ' '801-83'400 6' ' '401-84'000 6' ' '001-84'600 7' ' '601-85'200 7' ' '201-85'800 7' ' '801-86'400 7' ' '401-87'000 7' ' '001-87'600 7' ' '601-88'200 7' ' '201-88'800 7' ' '801-89'400 7' ' '401-90'000 7' ' '001-90'600 7' ' '601-91'200 7' ' '201-91'800 7' ' '801-92'400 7' ' Barème Impôt Source République et Canton de Genève - Novembre

4 92'401-93'000 7' ' '001-93'600 7' ' '601-94'200 7' ' '201-94'800 7' ' '801-95'400 7' ' '401-96'000 7' ' '001-96'600 8' ' '601-97'200 8' ' '201-97'800 8' ' '801-98'400 8' ' '401-99'000 8' ' '001-99'600 8' ' ' '200 8' ' ' '800 8' ' ' '400 8' ' ' '000 8' ' ' '600 8' ' ' '200 8' ' ' '800 8' ' ' '400 8' ' ' '000 8' ' ' '600 8' ' ' '200 8' ' ' '800 8' ' ' '400 8' ' ' '000 8' ' ' '600 9' ' ' '200 9' ' ' '800 9' ' ' '400 9' ' ' '000 9' ' ' '600 9' ' ' '200 9' ' ' '800 9' ' ' '400 9' ' ' '000 9' ' ' '600 9' ' ' '200 9' ' ' '800 9' ' ' '400 9' ' ' '000 9' ' ' '600 9' ' ' '200 9' ' ' '800 9' ' ' '400 9' ' ' '000 9' ' ' '600 10' ' ' '200 10' ' ' '800 10' ' ' '400 10' ' ' '000 10' ' ' '600 10' ' ' '200 10' ' ' '800 10' ' ' '400 10' ' Barème Impôt Source République et Canton de Genève - Novembre

5 125' '000 10' ' ' '600 10' ' ' '200 10' ' ' '800 10' ' ' '400 10' ' ' '000 10' ' ' '600 10' ' ' '200 10' ' ' '800 10' ' ' '400 10' ' ' '000 10' ' ' '600 11' ' ' '200 11' ' ' '800 11' ' ' '400 11' ' ' '000 11' ' ' '600 11' ' ' '200 11' ' ' '800 11' ' ' '400 11' ' ' '000 11' ' ' '600 11' ' ' '200 11' ' ' '800 11' ' ' '400 11' ' ' '000 11' ' ' '600 11' ' ' '200 11' ' ' '800 11' ' ' '400 11' ' ' '000 11' ' ' '600 12' ' ' '200 12' ' ' '800 12' ' ' '400 12' ' ' '000 12' ' ' '600 12' ' ' '200 12' ' ' '800 12' ' ' '400 12' ' ' '000 12' ' ' '600 12' ' ' '200 12' ' ' '800 12' ' ' '400 12' ' ' '000 12' ' ' '600 12' ' ' '200 12' ' ' '800 12' ' ' '400 12' ' ' '000 12' ' ' '600 13' ' ' '200 13' ' ' '800 13' ' ' '400 13' ' Barème Impôt Source République et Canton de Genève - Novembre

6 158' '000 13' ' ' '600 13' ' ' '200 13' ' ' '800 13' ' ' '400 13' ' ' '000 13' ' ' '600 13' ' ' '200 13' ' ' '800 13' ' ' '400 13' ' ' '000 13' ' ' '600 13' ' ' '200 13' ' ' '800 13' ' ' '400 13' ' ' '000 13' ' ' '600 14' ' ' '200 14' ' ' '800 14' ' ' '400 14' ' ' '000 14' ' ' '600 14' ' ' '200 14' ' ' '800 14' ' ' '400 14' ' ' '000 14' ' ' '600 14' ' ' '200 14' ' ' '800 14' ' ' '400 14' ' ' '000 14' ' ' '600 14' ' ' '200 14' ' ' '800 14' ' ' '400 14' ' ' '000 14' ' ' '600 15' ' ' '200 15' ' ' '800 15' ' ' '400 15' ' ' '000 15' ' ' '600 15' ' ' '200 15' ' ' '800 15' ' ' '400 15' ' ' '000 15' ' ' '600 15' ' ' '200 15' ' ' '800 15' ' ' '400 15' ' ' '000 15' ' ' '600 15' ' ' '200 15' ' ' '800 15' ' ' '400 15' ' Barème Impôt Source République et Canton de Genève - Novembre

7 191' '000 15' ' ' '600 16' ' ' '200 16' ' ' '800 16' ' ' '400 16' ' ' '000 16' ' ' '600 16' ' ' '200 16' ' ' '800 16' ' ' '400 16' ' ' '000 16' ' ' '600 16' ' ' '200 16' ' ' '800 16' ' ' '400 16' ' ' '000 16' ' ' '600 16' ' ' '200 16' ' ' '800 16' ' ' '400 16' ' ' '000 16' ' ' '600 17' ' ' '200 17' ' ' '800 17' ' ' '400 17' ' ' '000 17' ' ' '600 17' ' ' '200 17' ' ' '800 17' ' ' '400 17' ' ' '000 17' ' ' '600 17' ' ' '200 17' ' ' '800 17' ' ' '400 17' ' ' '000 17' ' ' '600 17' ' ' '200 17' ' ' '800 17' ' ' '400 17' ' ' '000 17' ' ' '600 18' ' ' '200 18' ' ' '800 18' ' ' '400 18' ' ' '000 18' ' ' '600 18' ' ' '200 18' ' ' '800 18' ' ' '400 18' ' ' '000 18' ' ' '600 18' ' ' '200 18' ' ' '800 18' ' ' '400 18' ' Barème Impôt Source République et Canton de Genève - Novembre

8 224' '000 18' ' ' '600 18' ' ' '200 18' ' ' '800 18' ' ' '400 18' ' ' '000 18' ' ' '600 19' ' ' '200 19' ' ' '800 19' ' ' '400 19' ' ' '000 19' ' ' '600 19' ' ' '200 19' ' ' '800 19' ' ' '400 19' ' ' '000 19' ' ' '600 19' ' ' '200 19' ' ' '800 19' ' ' '000 19' ' ' '200 19' ' ' '400 19' ' ' '600 19' ' ' '800 20' ' ' '000 20' ' ' '200 20' ' ' '400 20' ' ' '600 20' ' ' '800 20' ' ' '000 20' ' ' '200 20' ' ' '400 20' ' ' '600 20' ' ' '800 21' ' ' '000 21' ' ' '200 21' ' ' '400 21' ' ' '600 21' ' ' '800 21' ' ' '000 21' ' ' '200 21' ' ' '400 21' ' ' '600 21' ' ' '800 22' ' ' '000 22' ' ' '200 22' ' ' '400 22' ' ' '600 22' ' ' '800 22' ' ' '000 22' ' ' '200 22' ' ' '400 22' ' ' '600 22' ' ' '800 23' ' ' '000 23' ' Barème Impôt Source République et Canton de Genève - Novembre

9 279' '200 23' ' ' '400 23' ' ' '600 23' ' ' '800 23' ' ' '000 23' ' ' '200 23' ' ' '400 23' ' ' '600 23' ' ' '800 24' ' ' '000 24' ' ' '200 24' ' ' '400 24' ' ' '600 24' ' ' '800 24' ' ' '000 24' ' ' '200 24' ' ' '400 24' ' ' '600 24' ' ' '800 25' ' ' '000 25' ' ' '200 25' ' ' '400 25' ' ' '600 25' ' ' '800 25' ' ' '000 25' ' ' '200 25' ' ' '400 25' ' ' '600 25' ' ' '800 26' ' ' '000 26' ' ' '200 26' ' ' '400 26' ' ' '600 26' ' ' '800 26' ' ' '000 26' ' ' '200 26' ' ' '400 26' ' ' '600 26' ' ' '800 27' ' ' '000 27' ' ' '200 27' ' ' '400 27' ' ' '600 27' ' ' '800 27' ' ' '000 27' ' ' '200 27' ' ' '400 27' ' ' '600 27' ' ' '800 28' ' ' '000 28' ' ' '200 28' ' ' '400 28' ' ' '600 28' ' ' '800 28' ' ' '000 28' ' Barème Impôt Source République et Canton de Genève - Novembre

10 345' '200 28' ' ' '400 28' ' ' '600 28' ' ' '800 29' ' ' '000 29' ' ' '200 29' ' ' '400 29' ' ' '600 29' ' ' '800 29' ' ' '000 29' ' ' '200 29' ' ' '400 29' ' ' '600 29' ' ' '800 30' ' ' '000 30' ' ' '200 30' ' ' '400 30' ' ' '600 30' ' ' '800 30' ' ' '000 30' ' ' '200 30' ' ' '400 30' ' ' '600 30' ' ' '800 31' ' ' '000 31' ' ' '200 31' ' ' '400 31' ' ' '600 31' ' ' '800 31' ' ' '000 31' ' ' '200 31' ' ' '400 31' ' ' '600 31' ' ' '800 32' ' ' '000 32' ' ' '200 32' ' ' '400 32' ' ' '600 32' ' ' '800 32' ' ' '000 32' ' ' '200 32' ' ' '400 32' ' ' '600 32' ' ' '800 33' ' ' '000 33' ' ' '200 33' ' ' '400 33' ' ' '600 33' ' ' '800 33' ' ' '000 33' ' ' '200 33' ' ' '400 33' ' ' '600 33' ' ' '800 34' ' ' '000 34' ' Barème Impôt Source République et Canton de Genève - Novembre

11 411' '200 34' ' ' '400 34' ' ' '600 34' ' ' '800 34' ' ' '000 34' ' ' '200 34' ' ' '400 34' ' ' '600 34' ' ' '800 35' ' ' '000 35' ' ' '200 35' ' ' '400 35' ' ' '600 35' ' ' '800 35' ' ' '000 35' ' ' '200 35' ' ' '400 35' ' ' '600 35' ' ' '800 36' ' ' '000 36' ' ' '200 36' ' ' '400 36' ' ' '600 36' ' ' '800 36' ' ' '000 36' ' ' '200 36' ' ' '400 36' ' ' '600 36' ' ' '800 37' ' ' '000 37' ' ' '200 37' ' ' '400 37' ' ' '600 37' ' ' '800 37' ' ' '000 37' ' ' '200 37' ' ' '400 37' ' ' '600 37' ' ' '800 38' ' ' '000 38' ' ' '200 38' ' ' '400 38' ' ' '600 38' ' ' '800 38' ' ' '000 38' ' ' '200 38' ' ' '400 38' ' ' '600 38' ' ' '800 39' ' ' '000 39' ' ' '200 39' ' ' '400 39' ' ' '600 39' ' ' '800 39' ' ' '000 39' ' Barème Impôt Source République et Canton de Genève - Novembre

12 477' '200 39' ' ' '400 39' ' ' '600 39' ' ' '800 40' ' ' '000 40' ' ' '200 40' ' ' '400 40' ' ' '600 40' ' ' '800 40' ' ' '000 40' ' ' '200 40' ' ' '400 40' ' ' '600 40' ' ' '800 41' ' ' '000 41' ' ' '200 41' ' ' '400 41' ' ' '600 41' ' ' '800 41' ' ' '000 41' ' ' '200 41' ' ' '400 41' ' ' '600 41' ' ' '800 42' ' ' '000 42' ' ' '200 42' ' ' '400 42' ' ' '600 42' ' ' '800 42' ' ' '000 42' ' ' '200 42' ' ' '400 42' ' ' '600 42' ' ' '800 43' ' ' '000 43' ' ' '200 43' ' ' '400 43' ' ' '600 43' ' ' '800 43' ' ' '000 43' ' ' '200 43' ' ' '400 43' ' ' '600 43' ' ' '800 44' ' ' '000 44' ' ' '200 44' ' ' '400 44' ' ' '600 44' ' ' '800 44' ' ' '000 44' ' ' '200 44' ' ' '400 44' ' ' '600 44' ' ' '800 45' ' ' '000 45' ' Barème Impôt Source République et Canton de Genève - Novembre

13 543' '200 45' ' ' '400 45' ' ' '600 45' ' ' '800 45' ' ' '000 45' ' ' '200 45' ' ' '400 45' ' ' '600 45' ' ' '800 46' ' ' '000 46' ' ' '200 46' ' ' '400 46' ' ' '600 46' ' ' '800 46' ' ' '000 46' ' ' '200 46' ' ' '400 46' ' ' '600 46' ' ' '800 47' ' ' '000 47' ' ' '200 47' ' ' '400 47' ' ' '600 47' ' ' '800 47' ' ' '000 47' ' ' '200 47' ' ' '400 47' ' ' '600 47' ' ' '800 48' ' ' '000 48' ' ' '200 48' ' ' '600 48' ' ' '000 48' ' ' '400 48' ' ' '800 48' ' ' '200 49' ' ' '600 49' ' ' '000 49' ' ' '400 49' ' ' '800 49' ' ' '200 50' ' ' '600 50' ' ' '000 50' ' ' '400 50' ' ' '800 50' ' ' '200 51' ' ' '600 51' ' ' '000 51' ' ' '400 51' ' ' '800 51' ' ' '200 52' ' ' '600 52' ' ' '000 52' ' ' '400 52' ' ' '800 52' ' Barème Impôt Source République et Canton de Genève - Novembre

14 637' '200 53' ' ' '600 53' ' ' '000 53' ' ' '400 53' ' ' '800 53' ' ' '200 54' ' ' '600 54' ' ' '000 54' ' ' '400 54' ' ' '800 54' ' ' '200 55' ' ' '600 55' ' ' '000 55' ' ' '400 55' ' ' '800 55' ' ' '200 56' ' ' '600 56' ' ' '000 56' ' ' '400 56' ' ' '800 56' ' ' '200 57' ' ' '600 57' ' ' '000 57' ' ' '400 57' ' ' '800 57' ' ' '200 58' ' ' '600 58' ' ' '000 58' ' ' '400 58' ' ' '800 58' ' ' '200 59' ' ' '600 59' ' ' '000 59' ' ' '400 59' ' ' '800 59' ' ' '200 60' ' ' '600 60' ' ' '000 60' ' ' '400 60' ' ' '800 60' ' ' '200 61' ' ' '600 61' ' ' '000 61' ' ' '400 61' ' ' '800 61' ' ' '200 62' ' ' '600 62' ' ' '000 62' ' ' '400 62' ' ' '800 62' ' ' '200 63' ' ' '600 63' ' ' '000 63' ' ' '400 63' ' ' '800 63' ' Barème Impôt Source République et Canton de Genève - Novembre

15 769' '200 64' ' ' '600 64' ' ' '000 64' ' ' '400 64' ' ' '800 64' ' ' '200 65' ' ' '600 65' ' ' '000 65' ' ' '400 65' ' ' '800 65' ' ' '200 66' ' ' '600 66' ' ' '000 66' ' ' '400 66' ' ' '800 66' ' ' '200 67' ' ' '600 67' ' ' '000 67' ' ' '400 67' ' ' '800 67' ' ' '200 68' ' ' '600 68' ' ' '000 68' ' ' '400 68' ' ' '800 68' ' ' '200 69' ' ' '600 69' ' ' '000 69' ' ' '400 69' ' ' '800 69' ' ' '200 70' ' ' '600 70' ' ' '000 70' ' ' '400 70' ' ' '800 70' ' ' '200 71' ' ' '600 71' ' ' '000 71' ' ' '400 71' ' ' '800 71' ' ' '200 72' ' ' '600 72' ' ' '000 72' ' ' '400 72' ' ' '800 72' ' ' '200 73' ' ' '600 73' ' ' '000 73' ' ' '400 73' ' ' '800 73' ' ' '200 74' ' ' '600 74' ' ' '000 74' ' ' '400 74' ' ' '800 74' ' Barème Impôt Source République et Canton de Genève - Novembre

16 901' '200 75' ' ' '600 75' ' ' '000 75' ' ' '400 75' ' ' '800 75' ' ' '200 76' ' ' '600 76' ' ' '000 76' ' ' '400 76' ' ' '800 76' ' ' '200 77' ' ' '600 77' ' ' '000 77' ' ' '400 77' ' ' '800 77' ' ' '200 78' ' ' '600 78' ' ' '000 78' ' ' '400 78' ' ' '800 78' ' ' '200 79' ' ' '600 79' ' ' '000 79' ' ' '400 79' ' ' '800 79' ' ' '200 80' ' ' '600 80' ' ' '000 80' ' ' '400 80' ' ' '800 80' ' ' '200 81' ' ' '600 81' ' ' '000 81' ' ' '400 81' ' ' '800 81' ' ' '200 82' ' ' '600 82' ' ' '000 82' ' ' '400 82' ' ' '800 82' ' Dès 997'801 Dès 83' Dès Barème Impôt Source République et Canton de Genève - Novembre

Barèmes 2015 impôt à la source

Barèmes 2015 impôt à la source Barèmes 2015 impôt à la source applicables dès le 1er janvier 2015 Pour déterminer le barème à utiliser par l'employeur, le salarié doit remplir le formulaire «Déclaration pour le prélèvement de l'impôt

Plus en détail

en savoir plus sur les nouveaux barèmes C, H et A1 à A5

en savoir plus sur les nouveaux barèmes C, H et A1 à A5 en savoir plus sur les nouveaux barèmes C, H et A1 à A5 Exemples Vous trouverez, dans l'aide au remplissage du formulaire "Déclaration pour le prélèvement de l'impôt à la source", plusieurs exemples avec

Plus en détail

(LIPP-V), 22 2000 18 2004 (D

(LIPP-V), 22 2000 18 2004 (D objet 4 Loi modifiant la loi du 22 septembre 2000 sur l imposition des personnes physiques Détermination du revenu net Calcul de l impôt et rabais d impôt Compensation des effets de la progression à froid

Plus en détail

Genève, le 1 er février 2011. Information N 1/2011. Déductibilité des frais d'entretien des immeubles privés. Table des matières

Genève, le 1 er février 2011. Information N 1/2011. Déductibilité des frais d'entretien des immeubles privés. Table des matières REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département des finances Administration fiscale cantonale AFC Direction générale Case postale 3937 1211 Genève 3 N/réf. : DHL/YG/SL Genève, le 1 er février 2011 Information

Plus en détail

Sommaire Domicile fiscal et obligation de déclarer ses revenus Contenu de la déclaration de revenus Déclaration des comptes bancaires étrangers

Sommaire Domicile fiscal et obligation de déclarer ses revenus Contenu de la déclaration de revenus Déclaration des comptes bancaires étrangers Réponses préparées par le Service des impôts des Particuliers de Bellegarde s/ Valserine aux questions posées le plus souvent par les membres du personnel Sommaire Domicile fiscal et obligation de déclarer

Plus en détail

Contributions. Edition 2007

Contributions. Edition 2007 Contributions Contributions sur salaires et autres prestations que l'employeur doit payer aux caisses de compensation et aux assurances conformément aux réglementations légales et conventionnelles Edition

Plus en détail

Pratique dans le canton de Zurich, valable depuis le 1.7.2011

Pratique dans le canton de Zurich, valable depuis le 1.7.2011 Notice d'information relative à l'employeur de fait Pratique dans le canton de Zurich, valable depuis le 1.7.2011 1. Situation initiale Il arrive régulièrement et dans des circonstances très diverses que

Plus en détail

Demande de participation au régime de retraite simplifié (Québec) et police y afférente

Demande de participation au régime de retraite simplifié (Québec) et police y afférente Demande de participation au régime de retraite simplifié (Québec) et police y afférente Langue d expression Anglais Français Nouvelle police Changement d émetteur Enregistrement N o Police/Régime numéro

Plus en détail

Actions et fiscalité :

Actions et fiscalité : Actions et fiscalité : nous vous guidons dans votre déclaration de revenus Paris, Espace Actionnaires 15/04/2014 l Webconférence En cas de difficultés techniques, n hésitez pas à joindre l un des 2 numéros

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE DRESG. Campagne 2015 «Impôt sur les revenus et ISF» 16 AVRIL 2015

CONFERENCE DE PRESSE DRESG. Campagne 2015 «Impôt sur les revenus et ISF» 16 AVRIL 2015 CONFERENCE DE PRESSE DRESG Campagne 2015 «Impôt sur les revenus et ISF» 16 AVRIL 2015 Sommaire 1. Quelques chiffres des campagnes IR 2014 (revenus 2013) et ISF 2014 2. La déclaration des revenus 2014 Campagne

Plus en détail

Aperçu de la fiscalité française

Aperçu de la fiscalité française Aperçu de la fiscalité française AGENDA 1) Notion de domicile fiscal et de «résident» de France, 2) Principaux impôts français pour les «résidents» 3) Régime fiscal des retraités ONU et «institutions spécialisées»

Plus en détail

1. Lois de Finances rectificatives 2011... 2. 1.1. LFR 2011 adoptée le 6 juillet 2011 : Fiscalité du Patrimoine... 2. 1.1.1. Réforme de l ISF...

1. Lois de Finances rectificatives 2011... 2. 1.1. LFR 2011 adoptée le 6 juillet 2011 : Fiscalité du Patrimoine... 2. 1.1.1. Réforme de l ISF... version6.2.1.0 Dernières évolutions 1. Lois de Finances rectificatives 2011... 2 1.1. LFR 2011 adoptée le 6 juillet 2011 : Fiscalité du Patrimoine... 2 1.1.1. Réforme de l ISF... 2 1.1.2. Donations et

Plus en détail

Directives concernant l imposition à la source

Directives concernant l imposition à la source Directives concernant l imposition à la source Valables dès le 1er janvier 2014 Assujettissement à l impôt à la source Qui est imposé à la source? Assiette de l impôt Quels revenus sont soumis à l impôt

Plus en détail

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier La retraite en Suisse : le 2 ème pilier Conférence du Vendredi 27 mars 2015 présentée par le Service Juridique du GTE Suzanne Ruiz-Berthet LA PLACE DU 2EME PILIER DANS LE SYSTÈME DE RETRAITE SUISSE 1 er

Plus en détail

Conseils pratiques concernant l employeur de fait

Conseils pratiques concernant l employeur de fait CONFERENCE SUISSE DES IMPÔTS Union des autorités fiscales suisses SCHWEIZERISCHE STEUERKONFERENZ Vereinigung der schweiz. Steuerbehörden Arbeitsgruppe Quellensteuer Groupe de travail impôts à la source

Plus en détail

FLASH Projet de loi de finances rectificative pour 2011 Conseil des Ministres du 11/ 05/2011

FLASH Projet de loi de finances rectificative pour 2011 Conseil des Ministres du 11/ 05/2011 FLASH Projet de loi de finances rectificative pour 2011 Conseil des Ministres du 11/ 05/2011 Actualisation du flash sur les dispositions présentées à la presse le 12/04/2011 Le PLFR 2011 sera examiné par

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR Documents à fournir quelle que soit votre situation : Formulaire de demande de bourse dûment complété et signé Livret de famille Carte d inscription au registre des Français

Plus en détail

Life Asset Portfolio (LAP) France

Life Asset Portfolio (LAP) France Information sur le produit I/IV Type de contrat Clients Devise du contrat Durée du contrat Assureur Souscripteur Assuré Bénéficiaires Contrat d'assurance vie à primes libres, lié à une ou plusieurs catégories

Plus en détail

Les démarches fiscales en ligne. Jeudi 4 avril Auditorium CCI

Les démarches fiscales en ligne. Jeudi 4 avril Auditorium CCI Les démarches fiscales en ligne Jeudi 4 avril Auditorium CCI Les démarches fiscales en ligne 9 avril 2013 Plan de la présentation 1. Présentation du service "Vos démarches fiscales en ligne" 2. Comment

Plus en détail

l'installation de la PME au Maroc et dans la région Provence Alpes Côte d'azur

l'installation de la PME au Maroc et dans la région Provence Alpes Côte d'azur LES OPERATIONS FINANCIERES & l'installation de la PME au Maroc et dans la région Provence Alpes Côte d'azur Enregistrement d'un investissement / compte courant étranger Un investisseur étranger s implante

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SAISIE DES FORMULAIRES 2572 ET 2573 Millesime 2015

FICHE TECHNIQUE SAISIE DES FORMULAIRES 2572 ET 2573 Millesime 2015 FICHE TECHNIQUE SAISIE DES FORMULAIRES 2572 ET 2573 Millesime 2015 CONSTATS Les entreprises redevables de l'impôt sur les sociétés procèdent spontanément, à l'aide du relevé de solde (formulaire 2572),

Plus en détail

É TA BL ISSE ME NT DE S É T RA NG E RS EN SUISSE

É TA BL ISSE ME NT DE S É T RA NG E RS EN SUISSE É TA BL ISSE ME NT DE S É T RA NG E RS EN SUISSE Mars 2012 Le présent document est un rapide survol de la fiscalité suisse applicable aux étrangers qui viennent s'établir en Suisse ainsi que des conditions

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Sociétés civiles immobilières de gestion

Livret fiscal du créateur d entreprise. Sociétés civiles immobilières de gestion Livret fiscal du créateur d entreprise Sociétés civiles immobilières de gestion Régime d imposition Les sociétés civiles immobilières (SCI) ont pour objet la gestion d'un patrimoine immobilier. Leur activité

Plus en détail

---------------------------

--------------------------- F I S C A L I T E A P P L I C A B L E A U X D I V I D E N D E S P A Y E S P A R D E X I A Principe général : Les dividendes d actions payés par des sociétés belges à leurs actionnaires, quelque soit leur

Plus en détail

La fiscalité des revenus de l épargne

La fiscalité des revenus de l épargne CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Réunion plénière du 12 septembre 2002 «Retraite par répartition et compléments de retraite» Document n 9 La fiscalité des revenus de l épargne Conclusion du rapport

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE 2015-1 - 1 Cette liste n'est pas exhaustive. L'Administration se réserve le droit de demander tout document complémentaire qui lui apparaîtrait nécessaire lors de l'instruction du dossier. Aucun document

Plus en détail

ACTUALITE DES EXPATRIES. Fiscalité : comment déclarer vos revenus de 2010? Aspects russes et français. CCIFR 3 mars 2011 Swisshôtel Krasnye Holmy

ACTUALITE DES EXPATRIES. Fiscalité : comment déclarer vos revenus de 2010? Aspects russes et français. CCIFR 3 mars 2011 Swisshôtel Krasnye Holmy ACTUALITE DES EXPATRIES Fiscalité : comment déclarer vos revenus de 2010? Aspects russes et français CCIFR 3 mars 2011 Swisshôtel Krasnye Holmy André LOUP RESIDENCE FISCALE RESIDENCE FISCALE FRANCE Les

Plus en détail

VEHICULE D'ENTREPRISE OU PERSONNEL I. ACQUISITION D UN VEHICULE PAR L ENTREPRISE II. UTILISATION D UN VEHICULE PERSONNEL

VEHICULE D'ENTREPRISE OU PERSONNEL I. ACQUISITION D UN VEHICULE PAR L ENTREPRISE II. UTILISATION D UN VEHICULE PERSONNEL VEHICULE D'ENTREPRISE OU PERSONNEL Lorsque vous créez ou gérez une entreprise, vaut-il mieux mettre son véhicule personnel à disposition de son entreprise ou faire acquérir un véhicule par l entreprise?

Plus en détail

PROCEDURE DE DECLARATION EN LIGNE 2015 REVENUS 2014 Explication détaillée Travailleurs frontaliers

PROCEDURE DE DECLARATION EN LIGNE 2015 REVENUS 2014 Explication détaillée Travailleurs frontaliers PROCEDURE DE DECLARATION EN LIGNE 2015 REVENUS 2014 Explication détaillée Travailleurs frontaliers SOMMAIRE : Etapes préalables... page 4 Formulaire 2042... page 5 Formulaire 2047... page 13 Formulaire

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE

BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE MARS 2010 BOURSES SCOLAIRES ET PRISE EN CHARGE Aout 2012 Une information de notre partenaire Texte phare de la session parlementaire extraordinaire convoquée en juin dernier par le nouveau président de

Plus en détail

COMMENT S'INSCRIRE SUR LE GUICHET VIRTUEL?

COMMENT S'INSCRIRE SUR LE GUICHET VIRTUEL? DOCUMENTATION UTILISATEUR DU GUICHET VIRTUEL COMMENT S'INSCRIRE SUR LE GUICHET VIRTUEL? Introduction Identification sécurisée Le Guichet virtuel vous permet d'effectuer de multiples démarches administratives

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 N 2041 GH N 50149 #18 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle de l'administration. REVENUS

Plus en détail

Texte n DGI 2009/36 NOTE COMMUNE N 17/2009

Texte n DGI 2009/36 NOTE COMMUNE N 17/2009 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2009/05/20 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2009/36 NOTE COMMUNE N 17/2009 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION FISCALE N 181

LETTRE D INFORMATION FISCALE N 181 LETTRE D INFORMATION FISCALE N 181 23 Décembre 2013 ACTUALITES FISCALES ACTUALITES FISCALES Adoption définitive du Projet de Loi de Finances pour 2014 Le Parlement a adopté définitivement jeudi par un

Plus en détail

Affectation du résultat et prélèvements sur les dividendes dans une SARL à l IS

Affectation du résultat et prélèvements sur les dividendes dans une SARL à l IS Affectation du résultat et prélèvements sur les dividendes dans une SARL à l IS FORMALITES au moment de la clôture de l exercice comptable Inscrire les modalités d affectation du résultat dans le PV de

Plus en détail

Séance d'information aux mandataires sur le suivi administratif d'une mesure de protection

Séance d'information aux mandataires sur le suivi administratif d'une mesure de protection RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE POUVOIR JUDICIAIRE Tribunal de Protection de l'adulte et de l'enfant Case postale 3950 1211 Genève 3 Séance d'information aux mandataires sur le suivi administratif d'une

Plus en détail

INFORMATION CONCERNANT VOTRE DECLARATION DES REVENUS DE 2013 FISCALITE DES PLUS OU MOINS-VALUES DE CESSIONS DE VALEURS MOBILIERES

INFORMATION CONCERNANT VOTRE DECLARATION DES REVENUS DE 2013 FISCALITE DES PLUS OU MOINS-VALUES DE CESSIONS DE VALEURS MOBILIERES INFORMATION CONCERNANT VOTRE DECLARATION DES REVENUS DE 2013 FISCALITE DES PLUS OU MOINS-VALUES DE CESSIONS DE VALEURS MOBILIERES La Loi de Finances pour 2014, publiée au Journal Officiel de la République

Plus en détail

Administration cantonale des impôts Division administrative Section impôt à la source

Administration cantonale des impôts Division administrative Section impôt à la source ADMINISTRATION CANTONALE DES IMPÔTS Section impôt à la source Rue Caroline 9bis 1014 Lausanne Lausanne, septembre 2013 Barèmes et instructions concernant l imposition à la source Nouveautés pour l'année

Plus en détail

Tout dossier incomplet ou ne parvenant pas dans les délais impartis sera irrecevable.

Tout dossier incomplet ou ne parvenant pas dans les délais impartis sera irrecevable. BOURSES SCOLAIRES 2011/2012 LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR Les dossiers complétés doivent être déposés personnellement par les familles, uniquement sur rendez-vous, au Secrétariat général du Bureau français,

Plus en détail

Instructions générales

Instructions générales 2015 Impôt cantonal et communal Impôt fédéral direct Instructions générales pour remplir la déclaration d impôt des personnes physiques : - lors d un départ à l étranger - en cas de décès SCCOI759V5 SERVICE

Plus en détail

Création de son entreprise en Suisse

Création de son entreprise en Suisse Département Office Création de son entreprise en Suisse Patrick Schefer Délégué à la Promotion économique Service de la Promotion économique de Genève Mercredi 19 mars 2014 19.03.2014 - Page 1 Programme

Plus en détail

Accompagnement et aides financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides financières de Pôle Emploi Découvrez tous les leviers fiscaux pour votre entreprise Maître Guillaume PAINSAR, Notaire associé à RENNES Président association "Ouest Notaires Entreprise" Membre association "Notaires Conseils d'entrepreneurs"

Plus en détail

DEMANDE DE LOGEMENT. réservé au service des demandes de logements dossier n :

DEMANDE DE LOGEMENT. réservé au service des demandes de logements dossier n : Bureaux : Cité Vieusseux 1 Case postale 270 1211 Genève 28 Tél. 022/ 344 53 40 Fax 022/ 340 10 11 C.C.P. 12-1880-9 TVA No 338 182 Internet: www.schg.ch E-mail: schg@schg.ch Société Coopérative d'habitation

Plus en détail

FISCALITE. 1- Considérations générales.

FISCALITE. 1- Considérations générales. FISCALITE. 1- Considérations générales. La législation fiscale arménienne est basée sur celles des pays européens. - Elle comprend la «Loi de la République d'arménie sur les Impôts», les lois relatives

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013.

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013. 36 rue de Monceau 75008 Paris 62 rue de la République 69002 Lyon www.seine-saone.fr NOTE D INFORMATION Date : 20 janvier 2014 Objet : Loi de finances pour 2014 Loi de finances rectificative pour 2013 Madame,

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 3 D-2-09 N 11 DU 4 FEVRIER 2009 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE. REMBOURSEMENT MENSUEL DES CREDITS DE TAXE DEDUCTIBLE NON IMPUTABLE. (C.G.I.,

Plus en détail

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2012

Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2012 Newsletter - Mesures fiscales de la loi de Finances pour 2012 Octobre 2012 Sommaire 1. CONTRIBUTION EXCEPTIONNELLE SUR LA FORTUNE...2 2. DROITS DE SUCCESSION ET DE DONATION...2 2.1 Réduction de l abattement

Plus en détail

ISF - Calcul de l'impôt - Plafonnement

ISF - Calcul de l'impôt - Plafonnement Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-PAT-ISF-40-60-20130614 DGFIP ISF - Calcul de l'impôt - Plafonnement Positionnement

Plus en détail

La fiscalité en France. Pour mieux comprendre les enjeux budgétaires

La fiscalité en France. Pour mieux comprendre les enjeux budgétaires La fiscalité en France Pour mieux comprendre les enjeux budgétaires Les types d impôts On distingue deux types d impôts. Les impôts progressifs : leur taux s'élève avec la base d'imposition (le revenu

Plus en détail

Les 3 solutions pour permettre au cabinet d'accéder au compte fiscal d'un client.

Les 3 solutions pour permettre au cabinet d'accéder au compte fiscal d'un client. Les 3 solutions pour permettre au cabinet d'accéder au compte fiscal d'un client. Demande d adhésion, de délégation ou de substitution 1 Si le service en ligne n'est pas encore géré pour le dossier et

Plus en détail

Flash fiscal. Impôts 2014 sur revenus 2013

Flash fiscal. Impôts 2014 sur revenus 2013 Flash fiscal Impôts 2014 sur revenus 2013 France Angels Mars 2014 Déclaration impôts sur le revenu (impôts payé en 2014 sur revenus 2013) Dates de limite d envoi de la déclaration : Le 20 mai si vous l

Plus en détail

Séance du 29 janvier 2015 : avis rendus par le comité de l abus de droit fiscal commentés par l'administration (CADF/AC n 01/2015).

Séance du 29 janvier 2015 : avis rendus par le comité de l abus de droit fiscal commentés par l'administration (CADF/AC n 01/2015). DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES SERVICE JURIDIQUE DE LA FISCALITE Sous-direction du contentieux des impôts des professionnels Bureau JF 2 B 86, allée de Bercy - Teledoc 944 75572 PARIS cedex

Plus en détail

Quelles nouveautés & quelles solutions pour réduire son impôt?

Quelles nouveautés & quelles solutions pour réduire son impôt? Quelles nouveautés & quelles solutions pour réduire son impôt? La Loi de Finances pour 2013 a introduit de nombreuses modifications concernant l ISF : le barème d imposition a été entièrement repensé,

Plus en détail

Convention entre la Suisse et la France contre les doubles impositions sur les successions

Convention entre la Suisse et la France contre les doubles impositions sur les successions Convention entre la Suisse et la France contre les doubles impositions sur les successions Le 11 juillet 2013, la Suisse et la France ont signé une nouvelle Convention de double imposition en matière de

Plus en détail

LA FISCALITE ISRAELIENNE L INTERET DES INVESTISSEURS OU DES IMMIGRANTS FRANÇAIS

LA FISCALITE ISRAELIENNE L INTERET DES INVESTISSEURS OU DES IMMIGRANTS FRANÇAIS LA FISCALITE ISRAELIENNE L INTERET DES INVESTISSEURS OU DES IMMIGRANTS FRANÇAIS Maître ALON LEIBA Avocat au barreau d ISRAEL et de PARIS 14, rue Clément Marot 75008 Paris 1 PLAN 1. Le régime d imposition

Plus en détail

LE PERP retraite et protection

LE PERP retraite et protection LE PERP retraite et protection Benoit Rama http://www.imaf.fr Le PERP (Plan d Épargne Retraite Populaire) est une mesure d encouragement à la préparation de la retraite destinée aux salariés. Il copie

Plus en détail

GESTION DES VENDANGES

GESTION DES VENDANGES GESTION DES VENDANGES A qui s'adresse cette solution? Le logiciel Gestion des vendanges s'adresse aux vigneronsencaveurs qui veulent simplifier la partie administrative des vendanges. La Gestion des Vendanges

Plus en détail

Administration en Ligne e-démarches. Console du gestionnaire. Guide utilisateur. Aout 2014, version 2.1

Administration en Ligne e-démarches. Console du gestionnaire. Guide utilisateur. Aout 2014, version 2.1 Administration en Ligne e-démarches Console du gestionnaire Guide utilisateur Aout 2014, version 2.1 Table des matières 1. INTRODUCTION... 3 2. LES MENUS... 4 2.1. Mon organisation / Informations... 5

Plus en détail

Introduction. Nous vous remercions d'avoir porté votre attention sur le nouveau service e-salairefer.

Introduction. Nous vous remercions d'avoir porté votre attention sur le nouveau service e-salairefer. Introduction Nous vous remercions d'avoir porté votre attention sur le nouveau service e-salairefer. Ce nouvel outil de gestion des salaires via Internet s'inscrit dans la volonté de mettre à votre disposition

Plus en détail

Informations importantes

Informations importantes Mise en œuvre de la Loi de Finances 2014 Informations importantes Loi de Finances 2014 Suite à la parution de la Loi de Finances 2014, l article 5 modifie l imposition des cotisations de frais de santé,

Plus en détail

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations 2.09 Etat au 1 er janvier 2009 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

DAT FIDELITE. Ce mémo est mis à votre disposition pour reprendre de façon simple et transparente les principales caractéristiques de ce contrat.

DAT FIDELITE. Ce mémo est mis à votre disposition pour reprendre de façon simple et transparente les principales caractéristiques de ce contrat. DAT FIDELITE Ce mémo est mis à votre disposition pour reprendre de façon simple et transparente les principales caractéristiques de ce contrat. L'essentiel du DAT FIDELITE Le Dépôt à Terme (DAT) FIDELITE

Plus en détail

Assemblée Générale Mixte

Assemblée Générale Mixte Assemblée Générale Mixte 25 novembre 2014 Pierre Godé Assemblée Générale Mixte 25 novembre 2014 Jean-Jacques Guiony Contexte de la distribution exceptionnelle d actions Hermès Protocole transactionnel

Plus en détail

LE BOUCLIER FISCAL RAPPELS SUR L ISF

LE BOUCLIER FISCAL RAPPELS SUR L ISF LE BOUCLIER FISCAL RAPPELS SUR L ISF L impôt de solidarité sur la fortune (ISF) est le dernier impôt à avoir été créé, lors de la loi de finances pour 1989 ; il succède alors à l Impôt sur les Grandes

Plus en détail

Guide de l adhérent/ Manuel d utilisation Simpl-IR «Paiement des Versements des prélèvements sur revenus salariaux et assimilés»

Guide de l adhérent/ Manuel d utilisation Simpl-IR «Paiement des Versements des prélèvements sur revenus salariaux et assimilés» Ministère de l Economie et des Finances Guide de l adhérent/ Manuel d utilisation Simpl-IR «Paiement des Versements des prélèvements sur revenus salariaux et assimilés» Manuel utilisateur Simpl-IR Version

Plus en détail

Compte sur livret. Mots clés : Sommaire : Compte sur livret. 1. Qui peut bénéficier d un compte sur livret? 2. Le compte sur livret au quotidien

Compte sur livret. Mots clés : Sommaire : Compte sur livret. 1. Qui peut bénéficier d un compte sur livret? 2. Le compte sur livret au quotidien - 1 - Compte sur livret Mots clés :! Compte! Epargne! Versements! Rémunération! Livret! Fiscalité Sommaire : 1. Qui peut bénéficier d un compte sur livret? 1.1 Un produit d épargne ouvert à tous 1.2 Les

Plus en détail

Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie

Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie Le régime fiscal du contrat d'assurance-vie en cas de vie Le souscripteur peut récupérer les sommes investies. Cette faculté lui est personnelle et est appelée rachat. Le rachat peut être total, partiel

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS : FAIRE UNE RECLAMATION GAIA - DEMARCHES EN LIGNE. Index

FOIRE AUX QUESTIONS : FAIRE UNE RECLAMATION GAIA - DEMARCHES EN LIGNE. Index FOIRE AUX QUESTIONS : FAIRE UNE RECLAMATION GAIA - DEMARCHES EN LIGNE Index 1 QUESTIONS GENERALES...2 2 NAVIGATION...5 3 FAIRE UNE RECLAMATION...6 Les différentes étapes...6 Informations personnelles (étapes

Plus en détail

5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital

5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital 217 5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital Les assurances vie constitutives de capital couvrent principalement l assurance mixte et ses différentes variantes. Il y a donc

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 8601-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 8601-A Secrétariat du Grand Conseil PL 8601-A Date de dépôt: 19 août 2002 Messagerie Rapport de la Commission des finances chargée d'étudier le projet de loi du Conseil d'etat ouvrant un crédit d'investissement

Plus en détail

Financer. Quels que soient vos projets et vos réalisations, votre banque vous offre une solution sur mesure

Financer. Quels que soient vos projets et vos réalisations, votre banque vous offre une solution sur mesure Quels que soient vos projets et vos réalisations, votre banque vous offre une solution sur mesure Financer Vous avez une dépense inattendue? Un achat important? Un projet qui vous tient à cœur? Vous voudriez

Plus en détail

Déclaration d Impôt sur l Utilisation des Véhicules Lourds sur les Routes

Déclaration d Impôt sur l Utilisation des Véhicules Lourds sur les Routes Formulaire 2290(FR) (Rev. juillet 2011) Department of the Treasury Internal Revenue Service (99) Déclaration d Impôt sur l Utilisation des Véhicules Lourds sur les Routes Pour la période allant du 1 er

Plus en détail

Epargne Retraite Entreprise (Recherche du type de produit le mieux adapté)

Epargne Retraite Entreprise (Recherche du type de produit le mieux adapté) Epargne Retraite Entreprise (Recherche du type de produit le mieux adapté) 1-Objectifdelasimulation Lorsqu'elle met en place une stratégie de rémunération qui ne se limite pas à la seule augmentation de

Plus en détail

Fiche FOCUS. Les téléprocédures. Demander une adhésion aux services en ligne (mode expert)

Fiche FOCUS. Les téléprocédures. Demander une adhésion aux services en ligne (mode expert) Fiche FOCUS Les téléprocédures Demander une adhésion aux services en ligne (mode expert) Dernière mise à jour : avril 2015 Table des matières 1. Présentation...3 1.1 Objet de la fiche...3 1.2 A qui s'adresse

Plus en détail

Guide. Une aide pratique pour remplir fiscal

Guide. Une aide pratique pour remplir fiscal Guide Une aide pratique pour remplir fiscal votre déclaration 2012 Si vous êtes Veuillez remplir précisément la ou les feuille(s) vous concernant Dans certains cas, il est possible de cumuler plusieurs

Plus en détail

LE STATUT JURIDIQUE ET SOCIAL DU CONSULTANT

LE STATUT JURIDIQUE ET SOCIAL DU CONSULTANT LE STATUT JURIDIQUE ET SOCIAL DU CONSULTANT 1. Préambule Préalablement à toute intervention pour l une des sociétés SIGMA Conseil, SIGMA Opérations ou CONCEPT RISK, le consultant doit disposer d un cadre

Plus en détail

Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. François Lefort : Le Conseil d Etat a-t-il estimé l évasion fiscale à partir de Genève?

Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. François Lefort : Le Conseil d Etat a-t-il estimé l évasion fiscale à partir de Genève? Secrétariat du Grand Conseil QUE 72-A Date de dépôt : 15 mai 2013 Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. François Lefort : Le Conseil d Etat a-t-il estimé l évasion fiscale à partir

Plus en détail

Demande de délais de paiement ou de remise de paiement

Demande de délais de paiement ou de remise de paiement Demande de délais de paiement ou de remise de paiement QUAND UTILISER CE MODELE Vous devez faire face à des difficultés financières qui vous mettent dans l impossibilité de payer l impôt dû. Recommandée

Plus en détail

FCPI et FIP ISF Réduction d ISF en faveur de l investissement dans les PME La règle «de minimis» Calcul de la réduction d ISF : Réduction d ISF =

FCPI et FIP ISF Réduction d ISF en faveur de l investissement dans les PME La règle «de minimis» Calcul de la réduction d ISF : Réduction d ISF = FCPI et FIP ISF Réduction d ISF en faveur de l investissement dans les PME Un avantage fiscal institué par la loi TEPA afin de permettre aux redevables de l ISF de bénéficier d une réduction d ISF en investissant

Plus en détail

La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008)

La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008) La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008) Objet Article Dispositions Taux Principe 52-I Règle générale Hôtels Bureaux

Plus en détail

APERCU DES IMPÔTS SUR LES SUCCESSIONS ET LES DONATIONS

APERCU DES IMPÔTS SUR LES SUCCESSIONS ET LES DONATIONS D Impôts divers Impôts sur les successions APERCU DES IMPÔTS SUR LES SUCCESSIONS ET LES DONATIONS GÉNÉRALITES Presque tous les pays industrialisés prélèvent un impôt sur les successions. Leur aménagement

Plus en détail

Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS

Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS Déductions et crédits d impôt Réductions d impôts Imposition des plus-values Imposition des revenus financiers Régimes spéciaux concernant les expatriés L impôt

Plus en détail

téléprocédures des professionnels

téléprocédures des professionnels Fiche technique téléprocédures des professionnels Les téléprocédures fiscales : qu est-ce que c est? Les téléprocédures permettent aux professionnels de déclarer et payer les principaux impôts en utilisant

Plus en détail

LACOURTE NOTE FISCALE OCTOBRE 2012

LACOURTE NOTE FISCALE OCTOBRE 2012 Le projet de Loi de finances pour 2013 présenté en Conseil des Ministres vendredi 28 septembre 2012 constitue la première pierre de l architecture de la politique fiscale du Gouvernement. Il vient bouleverser

Plus en détail

Actualité et devenir de l'isf et des droits de mutation à titre gratuit. Aspects internes & internationaux. Faculté de Droit Le 13 décembre 2011

Actualité et devenir de l'isf et des droits de mutation à titre gratuit. Aspects internes & internationaux. Faculté de Droit Le 13 décembre 2011 Actualité et devenir de l'isf et des droits de mutation à titre gratuit Aspects internes & internationaux Faculté de Droit Le 13 décembre 2011 Céline VIESSANT Frédéric MEGE 1 Introduction Comme souligné

Plus en détail

Loi fédérale concernant des mesures en matière de lutte contre le travail au noir

Loi fédérale concernant des mesures en matière de lutte contre le travail au noir Loi fédérale concernant des mesures en matière de lutte contre le travail au noir 18.01.2008 - Page 1 Travail au noir Pas de définition juridique univoque du travail au noir Activité salariée ou indépendante

Plus en détail

TICKET RESTAURANT GUIDE DE MISE EN PLACE DU TICKET RESTAURANT

TICKET RESTAURANT GUIDE DE MISE EN PLACE DU TICKET RESTAURANT TICKET RESTAURANT GUIDE DE MISE EN PLACE DU TICKET RESTAURANT SOMMAIRE 1. LA LÉGISLATION DU TITRE REPAS AU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG... 3 2. LES MODALITÉS FINANCIÈRES... 4-5 2.1. Simulation fiscale 2.2.

Plus en détail

L'ASSURANCE VIE PLACEMENT

L'ASSURANCE VIE PLACEMENT L'ASSURANCE VIE PLACEMENT Une note de R i v i e r a F a m i l y O f f i c e Mise à jour : septembre 2004 Malgré les réformes de septembre 1997 et d octobre 1998, le cadre fiscal de l assurance vie demeure

Plus en détail

Impôt à la source IS1. Explications sur l impôt à la source. Intendance des impôts du canton de Berne

Impôt à la source IS1. Explications sur l impôt à la source. Intendance des impôts du canton de Berne Impôt à la source IS1 Explications sur l impôt à la source 2015 Intendance des impôts du canton de Berne Sommaire Sommaire Abréviations...4 1. Avant-propos...5 2. Personnes imposées à la source...7 2.1

Plus en détail

Sage 50 Comptabilité (Lancement 2015.1)

Sage 50 Comptabilité (Lancement 2015.1) Sage 50 Comptabilité (Lancement 2015.1) Décembre 2014 Table des matières Sage 50 Comptabilité Édition canadienne (Lancement 2015.1) 1 Sage 50 Comptabilité Lancement 2015.1 1 Quoi de neuf et améliorations

Plus en détail

- Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée.

- Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée. - Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée. - Contribution exceptionnelle sur la fortune : Une contribution exceptionnelle

Plus en détail

AVIS DE REUNION VALANT AVIS DE CONVOCATION

AVIS DE REUNION VALANT AVIS DE CONVOCATION «GRENOBLOISE D ELECTRONIQUE ET D AUTOMATISMES GEA» Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 2 400 000 euros Siège social : Meylan (38240) Chemin Malacher 071 501 803 RCS GRENOBLE

Plus en détail

Loi de finances rectificative pour 2011

Loi de finances rectificative pour 2011 Loi de finances rectificative pour 2011 La loi de finances rectificative pour 2011 a été définitivement adoptée le 6 juillet dernier et devrait, sauf recours constitutionnel, être prochainement publiée

Plus en détail

LA DISPARITION PROGRAMMÉE DE LA CONVENTION FRANCO-SUISSE DU 31 DÉCEMBRE 1953 EN MATIÈRE D IMPÔTS SUR LES SUCCESSIONS ET SON REMPLACEMENT PAR

LA DISPARITION PROGRAMMÉE DE LA CONVENTION FRANCO-SUISSE DU 31 DÉCEMBRE 1953 EN MATIÈRE D IMPÔTS SUR LES SUCCESSIONS ET SON REMPLACEMENT PAR DROIT INTERNATIONAL PRIVÉ 65/2012 LA DISPARITION PROGRAMMÉE DE LA CONVENTION FRANCO-SUISSE DU 31 DÉCEMBRE 1953 EN MATIÈRE D IMPÔTS SUR LES SUCCESSIONS ET SON REMPLACEMENT PAR Dès 2011, la France avait

Plus en détail

DATE : Le 10 juin 2014 N o 2014-18

DATE : Le 10 juin 2014 N o 2014-18 DATE : Le 10 juin 2014 N o 2014-18 CATÉGORIE : DESTINATAI RES : OBJET : FISCALITÉ Agents généraux administrateurs, agents associés généraux, conseillers, agents généraux, conseillers autonomes et comptes

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Généralités

Livret fiscal du créateur d entreprise. Généralités Livret fiscal du créateur d entreprise Généralités Février 2011 Vous venez de créer ou vous êtes sur le point de créer votre entreprise. Vous avez entre les mains LE LIVRET FISCAL DU CRÉATEUR D ENTREPRISE

Plus en détail

IMPOSITION DES DIVIDENDES DISTRIBUES EN 2012

IMPOSITION DES DIVIDENDES DISTRIBUES EN 2012 IMPOSITION DES DIVIDENDES DISTRIBUES EN 2012 Les lois de finances de la fin 2012 ont modifié sur de nombreux points le mode d'imposition des dividendes des SARL et des EURL à l'i.s S'agissant des dividendes

Plus en détail

Formations en gestion d entreprise

Formations en gestion d entreprise Fondation - Institut de Perfectionnement en Management & Leadership «Le Leadership est l art d accomplir plus que la science du Management considère possible.» Colin Powell Formations en gestion d entreprise

Plus en détail

SOCIÉTÉ EN SUISSE. Présentation du pays. Une place onshore. Page 1 1 CHF = 0.80. Délai de création : 18 jours. Sociétés pré-constituées : Non

SOCIÉTÉ EN SUISSE. Présentation du pays. Une place onshore. Page 1 1 CHF = 0.80. Délai de création : 18 jours. Sociétés pré-constituées : Non INFORMATIONS GÉNÉRALES Présentation du pays Délai de création : 18 jours Sociétés pré-constituées : Non Comptabilité : Obligatoire Secrétariat : Obligatoire Actionnariat anonyme : Oui Directeur nominé

Plus en détail

La retenue à la source, point par point

La retenue à la source, point par point La retenue à la source, point par point Sommaire RETENUE À SOURCE, C'EST QUOI VERS RAS : IMPOSÉ AUX CONTRIBUABLES UNE BAISSE DU TAUX DE La mensualisation ressemble déjà à la RAS RECOUVREMENT ET UNE HAUSSE

Plus en détail